Vous êtes sur la page 1sur 10

Contrôle, rodage, réglage des soupapes

Problématique

Mr Delapèche, arboriculteur au 15 rue de la brebis 51540 bergerie vous apporte son tracteur
qui ne veut plus démarrer. Vous devez prendre en charge son tracteur, étudier le circuit des gaz
frais qui est la cause du problème. Mr Delapèche est joignable au 01 02 45 59 55 et au 06 15
45 65 22.

1°) Renseigner la fiche d’atelier.

2°) Réaliser les contrôles demandés

Avant-propos:

Le but de ce TP est la réalisation du rodage des soupapes ainsi que le réglage du jeu.
Ce sous-ensemble doit avoir des impératifs d'étanchéité ainsi que de réglages par-
faits pour un bon fonctionnement du moteur.

Mise en situation
Question N°1:

Démonter les soupapes du moteur et réaliser une gamme de démontage .


NB: respecter l'ordre préconisé par le constructeur.

Pièces déposées Outillage utilisé

Question N°2:
Compléter les éléments manquants ci-dessous de la soupape d'admission :

Réglage ( jeu aux soupapes)


Commande

Obturer ou ouvrir le passage


du combustible vers la cham-
bre de combustion.

Soupape d'admission
Question N°3:
Sur le schéma ci-dessous, repasser d'une couleur les zones sur lesquelles le ro-
dage de la soupape va agir.

Clavettes demi lune

Question N°4:
Le rodage va permettre d'avoir une par-
faite étanchéité entre les portées de la sou-
pape et ceux de son siège :
Queue de soupape

Dans quelle phase de fonctionne-


ment du moteur 4 temps l'étanchéité
sera très importante :

…………………….. ……………………………

Guide de soupape

Tête de soupape Siège

Question N°5:

Une fois repérées les soupapes d'admission et d'échappement:


Donner leur particularités concernant la taille :
……………………………………………...…………………………………………………….

Pourquoi cette différence :


……………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………..………………………………………….

Question N°6:

Réaliser le rodage des soupapes en respectant la procédure donnée Document


ressource 1 et 2.
Appelez le professeur pour contrôler.

Question N°7:
Reposer les soupapes sur le moteur et les autres éléments .

Appelez le professeur pour contrôler.

1er Type Réglage du jeu aux soupapes


Un moteur 4 temps avec soupapes en têtes ou culbutée
( moteur OHV Over Head Valve ).

Cale de réglage 10 2 Ressort de soupape.


2 3 Soupape d'échappe-
19 ment.
3 5 Piston.
10 Culbuteur.
11 Poussoir de soupape.
5 12 Lève soupape.
13 Arbre à cames.
14 Pignon de commande
AC.
15
15 Vilebrequin.
19 Soupape d'admission.
20 Vis de réglage du jeu à
la soupape.
21 Écrou de sûreté.

Question N°8:

Le jeu aux soupapes est un jeu fonctionnel qui permet de compenser la dilata-
tion des pièces

Représentation sans jeu aux soupapes


Moteur froid Moteur chaud
Quelle est la position de la soupape de la figure de droite moteur chaud avec une di-
latation des pièces :
……………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………

Conclusion sur l'importance du jeu :


……………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………

Question N°9:
Relever les informations suivantes sur le moteur:

- Marque: ………………..……….. - Modèle : ………………………..

Question N°10:
Contrôle du jeu à la soupape d'admission et d'échappement.

Déposer le cache culbuteurs.

Mettre le piston au PMH en position fin de compression et passer ce point de 7 mm


afin d'effacer le décompresseur
Poussoir

Mécanisme de décompression

Côte de soulèvement de la
soupape d'échappement lors
du démarrage afin de faire
chuter la pression en fin de
compression et donc de faci-
liter le lancement du moteur.
Quand le régime croît, la
côte devient nulle et le mo-
teur à toute sa pression.

A l'aide du jeu de cales faire la manipulation comme sur le document ressource


afin de placer la cale maximum qui peut passer entre le culbuteur et la queue de
soupape.

Relever le jeu à la soupape d'admission: …………..……..

Relever le jeu à la soupape d'échappement: ……………..

Question N°11:
Comparaison avec les valeurs du constructeur.

Soupapes Valeurs trouvées. Valeurs constructeur.


Admission
Echappement

Conclusion entre valeurs trouvées et constructeur:


……………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………..

Pourquoi il y a, en général, plus de jeu à la soupape d'échappement ?


…………………………………………………………………………………………

Question N°12:
Réaliser les réglages en respectant la méthode décrite par le constructeur do-
cument ressource

Appelez le professeur pour contrôler.


2ème TYPE DE MOTEUR
(Un moteur 4 temps avec soupapes latérales)

Jeu de Cale de

Question N°13:
Relever les informations suivantes sur le moteur:

- Marque: ………………..……….. - Modèle : ………………………..

Question N°14:
Déposer le reniflard.
Procéder comme pour la question 10.

Relever le jeu à la soupape d'admission: …………..……..

Relever le jeu à la soupape d'échappement: ……………..

Question N°15:
Comparaison avec les valeurs du constructeur.

Soupapes Valeurs trouvées. Valeurs constructeur.


Admission
Echappement
Conclusion entre valeurs trouvées et constructeur: …………………...
…………………………………………………………………………………..

Question N°16:
Sur ce type de moteur comment réalise t-on les réglages s'il y a :
Trop de jeu Pas assez de jeu
…………………………………….. …….…………………………...
…………………………………….. …………………………………

Question N°17:
Réaliser les réglages en respectant la méthode décrite par le constructeur.

Appelez le professeur pour contrôler.

Remonter le reniflard et les pièces d'assemblages.

Question N°18:
Conclusion sur l'importance du jeu aux soupapes et le rodage au sein du moteur:
………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………….…….
DOSSIER RESSOURCE
Rodage des soupapes
BUT:
Permettre un étanchéité parfaite entre la soupape et son siège, afin de:
Eviter les pertes de compression.
Réaliser le fonctionnement normal du moteur.

L'étanchéité de la soupape ne peut se réaliser que par une portée parfaite. Il faut notamment que
les angles des soupapes et des sièges soient rigoureusement identiques et que les surfaces soient
parfaitement lisses. On obtient ce résultat par une rectification au moyen de meules appropriées.
Dans le cas d'une faible usure sur une pièce en métal tendre, on peut procéder uniquement à un
rodage.
Le ressort de soupape étant démonté, on retire la soupape et on enduit sa portée et celle du siège
d'un abrasif.
A l'aide d'une ventouse munie d'un long manche, on imprime un mouvement de rotation à la
soupape en même temps qu'on l'applique sur son siège. De temps à autre, on relâche la pres-
sion en soulevant la ventouse. Ceci, dans le but de répartir l'abrasif le plus uniformément
possible.
On commence le rodage avec un abrasif à grains moyens, puis on nettoie parfaitement à l'es-
sence et on procède à une deuxième opération semblable en employant un autre abrasif à
grains très fins.
A la fin du rodage, on nettoie soigneusement soupape et siège afin qu'aucune parcelle d'abrasif
ne puisse s'introduire dans les guides de soupape ou dans les cyIindres.
Dans les ateliers modernes, on emploie des machines à rectifier qui réalisent une rectifica-
tion parfaite avec des meules permettant un travail beaucoup plus rapide et plus soigné. Un
léger rodage est tout de même nécessaire pour avoir une finition parfaite de la surface por-
tante de la soupape.

Pour vérifier si la portée est bonne, on essuie la soupape et son siège. On marque à in-
tervalles réguliers de légers traits de crayons gras répartis uniformément sur toute la
surface portante de la soupape, comme l'indique la figure ci-dessous. On place celle-ci
sur son siège et on tourne légèrement d'un quart de tour à droite et à gauche.

Un rodage parfait ne doit laisser subsister aucun trait de crayon.

Ce procéder est employé dans le cas où l'on ne dispose pas d'un appareil permettant de
contrôler l'étanchéité.