Vous êtes sur la page 1sur 2

34 | Technique les experts vous parlent |

fouilles en tranchées

Blindage ou
talutage ?
L’éboulement des parois des fouilles constitue l’un des principaux dangers
liés aux travaux de réseaux à ciel ouvert. Pour prévenir ce risque, hormis
la préparation du chantier et la formation des opérateurs, différentes techniques
existent.

Réaliser à ciel ouvert des conduites d’assainissement des Les sept causes de l’éboulement
eaux pluviales et des eaux usées, réseaux d’eau potable,
réseaux souples… implique l’exécution de fouilles en Vibrations
tranchées. L’article R.4534-24 du Code du travail pres-
crit des mesures à mettre en œuvre pour prévenir les ac- Surcharges
bord de fouille
cidents. Cette opération exige toutefois de l’expérience,
du bon sens et un réel savoir-faire pour évaluer les com-
3
portements du sol. Intempéries
7

Un risque majeur : l’éboulement 6


La principale cause des accidents mortels est l’écra-
sement ou l’étouffement des intervenants à la suite de Cohésion
du

l’éboulement des parois, provoqué par un glissement du


terrain

terrain. Ce glissement apparaît lorsque la pente des pa- 2


5 Électricité
rois est supérieure à l’angle de talus naturel des terrains Fouille
existante
Grillage
avertisseur (rouge)
concernés. D’autres facteurs, comme les conditions Grillage
Cable
électrique

météorologiques, la teneur en eau du sol, la présence


avertisseur (bleu) torsadé

de nappe d’eau, d’une ancienne tranchée ou d’une sur- Canalisation


eau potable
1 4
charge importante ou encore les vibrations dues au pas-

© Placide
Nappe
Fouille en tranchée d'eau
sage d’un engin…, peuvent déclencher un éboulement. OPPBTP - 2013 Profondeur
de fouille

Pour empêcher les glissements de terrain, l’entreprise


peut taluter les parois ou placer un système de blindage a Certains facteurs peuvent accentuer les éboulements de parois. Sept d’entre
qui soutient les parois de la fouille. Si la place est suffi- eux sont facilement identifiables.
sante, le talutage est la solution la plus simple et la plus
appropriée pour prévenir un éboulement. Il doit être ré-
alisé selon l’angle de talus naturel du terrain. Aucun ma-
tériau ou matériel ne doit être stocké en rive des têtes de
talus sur une bande libre de 1 à 2 mètres de large. Quant
À RETENIR au blindage des parois, il évite leur effondrement pourvu
qu’il soit approprié à la largeur de fouille, aux canalisa-
Asphyxie : un mètre suffit ! tions et à l’engin de levage.
Toute victime, même partiellement ensevelie, doit faire l’objet
d’examens médicaux dans les plus brefs délais. En effet, celle-ci Le choix des blindages
peut subir des dommages graves entraînés par le syndrome de Différents équipements de travail permettent de ré-
Bywaters. Il s’agit de la compression, par le poids du terrain pondre aux contraintes des sites et des travaux à exé-
éboulé, des muscles des membres du corps qui produisent des cuter (fouilles étroites avec un terrain avec ou sans
toxines. Libérées lors du dégagement de la victime, elles cohésion, fouilles avec des réseaux traversants). Pour
provoquent un empoisonnement avec des lésions rénales ou un être efficace, un blindage doit être léger, simple et ra-
arrêt cardiaque. pide à mettre en place, facile à transporter et à stocker.
Pour en savoir plus : fiche accident « Victime du syndrome de Bywaters » (Prevention Modulable, il doit pouvoir s’adapter aux différentes hau-
BTP n° 53) sur www.preventionbtp.fr teurs et largeurs de la fouille. Il doit être capable de ré-
sister aux pressions exercées par les parois et permettre

Prévention btp – Numéro 171 – Décembre 2013-Janvier 2014


| 35
par cadres à glissière et panneaux métalliques consiste
L’essentiel à faire coulisser des panneaux métalliques dans des
cadres constitués par deux montants métalliques main-
Lors de travaux de canalisations ou réseaux, tenus par des vérins réglables. Leur enfoncement est
le risque principal reste l’éboulement des parois réalisé par la technique du havage.
et l’ensevelissement des personnes. La préparation Le blindage par caisson métallique, le plus courant,
des travaux doit prendre en compte : est constitué de deux panneaux maintenus par des étré-
sillons. Avec des accessoires, il est possible d’adapter
d L’évaluation du terrain et des facteurs aggravants
(rapports de sols, sondages, récépissés des DT/DICT, les dimensions de tous les types de caissons à celles de
la fouille à blinder. Il ne permet pas les réseaux traver-
plans de réseaux et nappe d’eau, proximité d’ouvrages
sants. Enfin, le blindage par battage de palplanches
existants…).
est conçu pour exécuter des fouilles en puits.
d Le repérage des différentes phases du chantier
(types de fouilles et de réseaux à réaliser, croisement Des exécutants expérimentés
des réseaux…). La réalisation de fouilles en tranchées ou en puits exige
de l’expérience pour évaluer le comportement des ter-
d La définition des besoins matériels nécessaires
aux travaux.
rains, un vrai savoir-faire dans le choix des blindages et
dans leur mise en œuvre afin d’éviter la prise de déci-
sions hâtives et dangereuses. Il est indispensable que les
opérateurs soient formés à la mise en œuvre et à l’utili-
sation des systèmes de blindages par les fabricants. Une
sensibilisation périodique doit être dispensée auprès des
opérateurs pour leur rappeler les dangers de ces travaux
POUR EN SAVOIR PLUS et les mesures à appliquer. n
Dominique Marienne
« Le blindage de fouilles » guide coédité par les canalisateurs de
France et l’OPPBTP, disponible sur www.canalisateurs.com,
rubrique « publications ».
« Travaux publics-Mémento d’accueil » sur www.oppbtp.fr,
rubrique documentation.
Des blindages nouvelle génération

le passage des réseaux traversants. Parmi ces équipe- Ce système de blindage de


ment, le blindage modulable est souvent constitué de tranchées à tiroirs est conçu
panneaux manuportables en aluminium adaptant la selon la technique du caisson
protection aux différentes contraintes de site (croise- préfabriqué monobloc auxquels
sont ajoutés des tiroirs verticaux
ment de réseaux ou confection de regard). Sa mise en réglables tous les 30 cm pour
œuvre exige une bonne préparation. Elle doit prévoir enjamber les obstacles. Il peut être
sur place les différents éléments et un montage rigou- utilisé comme un blindage caisson
reux par des opérateurs formés. Le blindage en boi- traditionnel, une fois les tiroirs
sage par planches de bois et panneaux préfabriqués est fermés. Un support d’échelle est
une technique ancienne destinée à blinder les parois aménagé pour faciliter les sorties
d’une fouille jusqu’à 2 mètres de profondeur. Peu oné- du blindage et il possède des
garde-corps de protection contre
reux, il est recommandé pour des sous-sols encombrés les chutes (Larmure) d
et dans le cas de fouilles maintenues ouvertes plusieurs
semaines (chauffage urbain, réseau gaz…). Le blindage
DR

témoignage
Le blindage Alu Gigant est un
Tristan Tual, animateur sécurité qualité environnement chez système de blindage facile
Sade-CGTH à Rennes (Ille-et-Vilaine). « L’une des principales à monter pour les fouilles
difficultés techniques de blindage concerne les passages de en tranchée. Il est doté d’un
dispositif pour ficher les
réseaux existants. En effet, les caissons de blindage ne permettent
potelets de garde-corps. Sa
pas de sécuriser au droit des ouvrages concessionnaires. De plus, ceinture de blindage alu avec
réaliser ce type de manutentions à proximité de réseaux sensibles palfeuilles permet de franchir
crée un réel risque (électrisation, fuite de gaz…). Nous utilisons les réseaux traversants.
donc le guide palfeuilles, qui répond à cette problématique. (Ischebek) d
DR

Ce matériel offre la possibilité de maintenir les terres au droit


des réseaux traversant sans agression des ouvrages. »

Décembre 2013-Janvier 2014 – Numéro 171 – Prévention btp