Vous êtes sur la page 1sur 315

1Bibliographie d

l'anarchie

Max Nettlau
£ihxiiv}x 0f
Digitized by Cooglc
Digitized by Google
t

Digitized by CoogU
BIBLIOGRAPHIE

L'ANARCHIE

Digitized by Google
Digitized by Google
BIBLIOTHÈQUE DES "TEMPS NOUVEAUX

BIBLIOGRAPHIE

L'ANARCHIE
PAK

M. fs^ETTLAU.

JPiéXaco d'ÉI^ISÊE RKCI^US

Année 1897. — K'> 8.

BRUXELLES PARIS
BiBUOTUÊQUE DK8 « TSUPS KOUTSAUX » P,-V. STOCK
51, ROB DB8 ÉPER0NN1BR8 Galbrib du Thêatrb-Français 8,9,10.

Bt aux bureaux des jouinaux aaardiistef

Digitized by
Digitized by Google
PRÉFACE.

L'ouvrage que nous publions aujourd'hui ne pouvait être

entrepris que par un bibliophile érudit disposant en outre de


0
o la collaboration dévouée de nombreux amis. Les amis se sont

^ présentés et ce concours désintéressé de forces nous parait

être une preuve entre mille que les anat*chistesy tout en

Q ' <c faisant ce qu'ils veulent », savent pourtant unir leurs volontés

individuelles en un vouloir collectif. Nul chefj nul conseil élu


^
ou s'imposant lui-même n'a donné d'ordre pour que ce livre

^ parut.

L'essai de bibliographie rédige par notre ami Nettlau sera


certainement très utile aux chercheurs sincères, aux historiens

conscie7ideux du socialisme, à tous ceux qui veulent remotiter

aux sources pour étudier les problèmes du mouvement eon~


temporain. Que de fois des interlocuteurs Iionnêies nous ont"

ils demandé naïvement s*il existait une Hilérature anarchiste*


V*
Nous pouvo?is leur répondre )naintenant : «logez»!

N.
I

801.975 Digitized by Google


— VI —
Xavoue pour ma part que je ne nous savais pas si riclies :

i imporiance qu'a prise ce recueil^ encore incomplcL, tti'a beau-

coup surpris. Les idées anarchistes, développées consciemment

sous leur forme actuelle^ so?it (Torigine si récente qu'on se les

imagine volontiers comme se trouvant encore dans une période

rudimentaire de propagande. Sans doute, la plus grande part

des documents cités dans ce recueil est destinée à disparaître

et même ne mente guère d^être conservée, mais quelques-^nes

de ces œuvres feront certainement date dans Vhistoire du dix"

neuvième sièci^. Certes, il a pu être difficile parfois aux


anarchistes de dire ce qu'ils croieiU être la vétité, 7Hais on
ne saurait les accuser d'avoir <t caché la lutnièi^e sous te boiS"

S3au». Nous V avons dressée aussi haut que peuvent l'élever 7ios

mains, et désortnais, nul dans le mofide, qu*il nous aime ou


qu'il flous haïsse^ ne pourra prétendre nous ignorer.

D'ailleurs, la littérature anarchiste prqpretnent dite n'est

qu*une partie infime de celle qui ftrrme le vélùcule de nos idées.

Maintenant nos adversaires euw^tnêmes se chargent de prt^ger

la semence de révolte. Il n'est guère d'écrit, il n'en est pas

tnétne un seul digne d'être lu, dans lequel ne se trouve un


fertnent de renouveau, soit à propos de la ci-devant morale
cmvenue ou de la religion traditionnelle, soit encore à propos
des castes dirigeantes ou de Véconofnie politique orthodoxe.
Quel est l'it^mme de conviction qui, dans ses plaidoyers, ne soit

quelque peu i^volutionnaire i S'il peut espérer d^avoir une


certaine influence, ce n'est Jamais que par les idées neuves,

socialistes ou anai*clUstes, de son enseignement, car le reste n'est

Digitized by Google
— vu —
que simple répéliliont que redite pui*e de ce que des tnilHers

d'individus avaient exposé avant lui. A leur point de vue de

comervateui*s intransigeants, les fanatiques de kt loi ou de la

reliyioH qui ne voulaient pas d'un autre livre que le Code, le

Coran ou la Bible avaient absolument raison ! « Tout nouvel


ouvrage est inutile s'il corrobore la vénlé, funeste s'il en

diffère», Qesl dire que toute la littémture contempoi*aim est

anarchiste par quelque côiè ; à notre propagande directe

s'associetU les mile propagandes indirectes de la foule des

poètes^ romanciers, philosophes et sociologues.

Mais n'y eût-il aucun livre dans le monde pour exposer nos
idées en leur ensemble ou en leurs détails^ le grand drame de la

société contemporaine suffirait pour montrer à tous ceux qui


pensent quel tnouvefnent notts entraîne et vei*s quel idéal se

dirige l'humanité. Nous voyons avec combien d'impatience


Vindividu subit maintenant les volontés et les caprices d^autres

individuSf nobles^ riches ou constilués en dignité; il est avéré

pour tous que Vautorité ne se maintient plus par la douce

résignation des faibles aux devoirs incompris, mais qu'il faut

rassurer désoi*mais par une force de plus en plus tendue et

risquant incessafnment de se biiser: les jouissances de ce monde


sont devenues la dble de toutes les déiisions, de tous les mépris,

et leur prestige s'envole dans Vespaee comme tant d'autres

illusions mensongères. D'autre part, nous constatons que l'in^

dividu, tout en i*éclamant plus énergiquement ce qu'il considère

comme son droit personnel de vivre, s'associe plus intimement

à tous ceux qui sont amenés des fnêmes idées et revendiquent

Digitized by Google
également l'entière sacisfaclion de leurs besoins* Nous avons

assisté à la naissance éTune Inietmaiionale de TravaiUeurs que

Von cherche sans cesse à détruire et qui sans cesse se recon-

stitue plus nombreuse^ promettant embrasser bientôt le monde,


et proclamant son vouloir en ^ vingts en cent langues diverses

de VEurope auœ Antipodes,

V^oilà ce que 7iùus emeigne le grand livre de la société ouvert

devant nous, et c'est pour aider à en rendre la lecture plus facile

que Max JNettlau signale ici aux hommes de bonne voloîité toutes

les œuvres de propagande anarchiste.

Eusse REGLUS.

Digitized by Google
ÀÏËftTISSËM£NT AU LECTEUR

Ceite bibliofft^hh ne se présente pas comme définitive: elle

ne pourrait l^être, étant donnée la façon dont elle fut composée.

Depuis longtemps c^jà Je m'occupais, enlre autres travaux, de


réunir les documents nécessaires à ^élaboration d^une biblio'

graphie aussi complète que possible — quefespère pouvoir publier


un jour — lorsque des camarades me proposèrent d'imprimer un
recueil court et succinct. Ce recueil, le voici.

Toi négligé dîy insérer un très grand nombre de détails d^un


intérêt secondaire et, Vautre part, V ayant composé en deuœ mois,
le temps m'a manqué pour faire disparaître les lacunes qui, en

certaines parties, ne sont que trop évidentes. Il en résulte une


inégalité, un manque de proportions entre les différents détails,

que je suis le premier à reconnaître.


Cette inégalité pai^t inévitable par suite des difj^ultés qui

s't^iposent à Vinventaire de la plus grande partie des publications


anarchistes. Ces écrits, rédigés en plus de vingt langues, àpars en
plus de trente pays, s espaçant pendant toute la duè-èe de ce siècle,

Digitized by Google
X

disparaissent pour la plupart, Uttéralement absorbés, mis hors

d'usage par la grande circulation nécessaire à la propagande,

quand Us ont échappé aux poursuites continuelles et aux saisies

poUdères ; il ne faut pas compter quHîs trouvent un tuile dans


les bibliothèques publiques qui, presque toutes, ne s'e?i occupent

qu^avec indifférence et, quant aux plus actifs propagandistes^ il

leur arrive le plus souvent d^être mains en situation que personne


de former des collecliorus, étant les plus eœposés à la misère, à la

piison et à l'exil, que la sodèlé bourgeoise leur dispeme libéra-

lement.
Cependant une partie assez importante de ces publications,
fnèioepann i tes anciennes, a été conservée et je dois rona eier les

camarades et amis qui tne les ont communiquées en fnême temps


que ceux qui n^ont épargné ni le temps ni le travail pour faire

paraître ce vulume.

Suivant le programme que je m'étais tout d'abord tracé, je


continuerai de réunir les matériaux pour une bibUt^m^hie plus
importante, qui comprendra aussi' les publications éphémères,

omises dans cet essai, c'est-à-dire les manifestes, placards, feuilles

volantes, etc., ainsi que les articles les plus importants des diffé-

rents journaux.

Car c'est (la?is las Journaux surtout que peuvent être suivis les

progrès constants de Vélaboration de l'idée anarchiste. Si le biblio-

graphe ne veut pas être uniquement un bibUophile, s*il veut en


même temps voir en historien, son travail est assez ingrat et ne lui
ménage que de nungres satisfactions : esclave de la parole
impinmée, il doit — pour faire une bibUograpiUe et non pas une
histoire — se résoudre parfois à paraître négliger de sympathiques
et actifs inilitants qui, par hasard, 71'auront laissé que peu de
traces littéimi*es, alors qu'il mentionner des écrits médiocres qui^
par hasard encore, auront eu la chance d^être imptimés»

X
Digitized by Google
— XI
Pour remédier à cet inconvénient^ je me suis efforcé de disposer
les matières de cette bibHoffraphie^ autant que possiblcy par oi*dre
chronologique et selon la successive évolution des idées.

Je compte sur les camarades de tous les pays pour m' aider à
faire de ce premier essai une œuvre plus digne de notre idée ;je
leur demande de mê signaler les corrections et les additions néces»

saires et de me faire pai'veriir toutes les xmblications anciennes

ou nouvelles quHls voudront bien me confier. Elles ne sei'ont pas


perdîtes: J*ai pris des mesures pour en assurer la conservation;

q^u'ils ne dédaignent pas de me communiquer même documetils

les plus épkémèrest car ce sont eeusa qui s^égarent le plus vite et

sont lesplus difficiles à retrouver.

M. NETTLA.U.

36, Fortune Gâte TekracE'


wlllesden, london, n. w.
ÀNaLBTBRRV.

31 décembre 1896.

Digitized by Google
lecteur est pné de tenir compte des canotions indiquées

auw ERRATA, piacés à la fin du vcHtam.

Digitized by Google
GHAPITHE

Précurseurs de l'Anarchie.
i

La littératiiro anarchiste n'a pas d'ori^^'iiie déterminée, n'étant


pas l'expression d'un système inventé et pro^rixissivcment élaboré,
mais la négation même des systèmes. Elle est née du besoin de
battre en brèche l'arbitraire sous toutes ses formes, les règles et
devoirs imposés par les pr^ugés ou par la force et de donner
essor au libre développement de Thumanité. Tout acte donc qui fût
accompli et toute parole qui toi prononcée en baine de cette con-
trainte et en foveur de cette liberté sont œuvre consciente ou incon-
sciente de i*anarcbie.
N'ayant pas fait dïtiides appruibndies sur les littératures

anciennes, mon travail sera forcément incomplet. Du reste, il

n'entre pas dans mes intentions de donner ici la liste de tous les

ouvrages à tendances Libertaires qui, le plus souvent, ne font qu'efllleu -

rer la question sans en chercher les racines profondes, mais de


retrouver les traces des quelques penseurs qui ont entrevu un état
de société se passant de lois et de gouvernement, chose plus hardie,
dans on temps où la superstition et Tautorité ne souflk^nt pas d*être
discutées, que le fait d'imaginer une société, communiste peut-être,
mais encore autoritaire comme on en voit tant éclore.
Sans remonter aux récits f;ibuieux, évocateurs de lé;?en(les,

comme celles de Prométhée, de Gajin et tant d'autres, l'Histoire.

Digitized by Google
dès ses origines, nous montre toujours ç& et là, et souyent de
toutes parts à la fois, des négateurs du principe d*autoritâ. Au
Moyen-Age, on le voit attaqué, en Allemagne et dans tonte TEurope
occidentale, par des sectes hérétiques, lorinulant à propos de
religion leurs aspirations sociales, et dont nous ne mentionnerons

que l'Association des Frères et des Sueurs du Libre Esprit,


François Rabelais énumère les préceptes de TAbbaye de Thélèmé,
que pourraient encore revendiquer les praticiens de l'anarchie. Dans
le Mando Savio (V. Mondi eelesti, terres tri ed infeimaU degli Aca*
detnici Petlegrini,,,. Vinegia, 136^, in-S", pp. 172-184), A. F. Dont
expose une théorie que ne renierait pas le communisme libertaire.
Les paysans de la Bétique (chap. VU de Télémaqup) virent en
société communautaire ainsi (jue les indi-fèn'js de hiTei ie australe,

aux couLiiines desquels nous iiiitient les Aventures de Jarqurs Sa-


deur.... (1076). Sans entrer dans plus de détails, les descriptions de
ràge d'or dans tous les pays et dans toutes les littératures décrivent
d3s mœurs esseutiellement libertaires, mais cet âge d*or, relégué
dans un passé tellement lointain que le souvenir mémo en «ft
effacé, combien peu ont compris qu'il est dans Tavenir et qu'il
dépend de nous de le réaliser; combien invoquaient la Liberté

sans y voir autre chose qu*un idéal de démocratie perfectible !

(Citons Etienne de la Boëtid avec son ouvia^^c: la Soi'itude


Volonluire ou le Co?itr'un (reniipriiué i^ur le manuscrit d'Iienry de
Mesracs par I). Jouaust, Paris, Librairie des Bibliophiles, 1872,
XII-G5 pp. ; beaucoup d'autres édition», dont une avec préi'aco de
A. Vermorel).
La littérature firançaise du XVI* siècle a été éludié3 à notre
point de vue par le camarade KOrner, mort récemment, et qui a
retrouvé, entr'autres œuvres intéressantes, Apuphthvfpnes et

Discours jiotahfes recupiffis de divers auteurs: contre lu i i/i-annie

et les Tf/ranSy loi. biZ-oj't de Mémoires de l'Eitat de France sous


Charles IXf vol. II, 1578, s. 1., 12% seconde édition (Simon Goulart).

y aurait à parcourir les ouvrages des sdcia listes anglais de


Il

Tépoque de Gromwcll et ceux, incomparablemcflit plus nombreux,


des écrivains iVançais du XVIII* siècle, parmi lesquels Dom Dea-
ehamps (voir Emile Bcaus^ire : Antécédents de rilégélianisfne....

Digitized by CoogI
—3—
Parie, 1865, ot B. Malon : Dom Deschamps. Un Bénédictin
du XVIII* siècle, précurseur de riléffélianisme, du Ti'ansfur-
misme et du Communisme Anarchist « Kcvue Soeiali^te », »,

j>ept. 1888, pp. 250-26G), mais Mirlout Diderot (voir pur ox. le
Supplément au Voyage de Bouyainville et Les Eleuiheromanes,
édition du Centenaire, Paris, 1884, pp. bMOl, 10"; pp. 5 83:
commentaire) ; cf. / costutm del Popolo di Taiti..,, Vene^a, 1892,

17 pp. (brochure de propagande publiée par Carlo Monticelli); de


lou^ extraits dans «le Qlaueur anarchiste», 1, 2, dans le supplé-
ment de « la Révolte » et dans « Ël Productor ».
De la littérature de la Révolution, je citerai soiiloment Dame :

Nature à la Barre de V Assemblée Nationale par Sylvain Maré-


cliîd (1791, 46 pp., in 8"), sollicitant l'A^tembliie de déclarer que la
I<îature n'impose à Thomme ni Dieu ni lois. Mais jo dois dire que
n'ayant pas lu ce fSsictum, je ne saurais affirmer Texactttude du
renseignement. VAdresse de Jacquet Boux, présentée à la Con-
vention Nationale,,,. (1793, in^) et les Vœua; farinés par des
Français libres,.,., de Jean Vaplet(1791? in- V) pourraient être
revendiques par les so('iaii>les, mais non par les libertaires. Les
Hébertistes n'ont pas encore ete mi lîisani nient étndiéii tous ce
rapport (Voir G. Tridon, les Ileheriisles, plainte contre une calom-
nie de r Histoire, 48 pp.; l** édit. dans «Candide», fin de 1804;
Anacharsis Clootz,,,, de G. Âvenel, 18G5). Xiea Enragés, etc.

La littérature allemaDde du XVJII* siècle, représentée par


SehiUer, Leasing, etc., est traversée par un fort courant liber-
taire. {W.'Slurtn und Drang, die Riiuher, etc.; voir aus.^i
E. Wellcr : Die Fre/hcil shrs ! rabungcn der D"u/>iche?i im IH. und
i9. Jahrhundert, dargeslellt in Zeuynisseîi ihrer Literatur,
Leipzig, 1847, pp. in-8''). Ideen zu einem Ver su eh, die
;i'f'i

Grenzen der WirhsamkeitdesStaateszu bestimmen par Wilhelm


on Hwnboldt^ 1793, est un mélange curieux d'idées essentiel-
lement anarchistes et de préjugés autoritaires (édition de 1851,
Œuvres de W. de Leipzig 189?, 206 pp., in-
v. Huroboldt, et celle
16"): — traduction française Essai sur les limites de l* Action d'Etat,
:

deux (^dilions, 186fi et 1867; — traduction anglaise: The Sjthere and


.
^Dutws of^Govm^mçn(t\,.. (Londres 1§54, nouvelle édition 1870).

Digitized by Google
CHAPITRE II

PaEMIÈRBS CBUVRES I>£ la LITTÂRATURS ANARCiUSTA EN AxaLSTSaRE.

A Vindicalion of Nalural Socwtff • or, a view of the miseries


and erils nrising to mankinâ fnnn erertf species of artificial
societf/. lîy a late noble writer, c'est-à-dire St-Jobn Viscount
fioUngbroke (London, 1756» in-S"). Le véritable auteur en était

Bdsiiiiid Burke.
Autres éditions : dans FugiHoe pieeeê on wiriom tuX^ti bjf

several authors, roi, 2 (London, 1761 ; Dublin 1762 ; London, 1765,


1771 ; London, 1780. XIV, 106 pp., 8^) ;

A Vindication of Natural Society... in a Mtev to Lord


by Kdmnnd Burke,, a new édition fOxford, 17'h;. VIlI, r.2 pp. in-S");
The iiihrr>'nt Evils of ail Staic Gjrfrnmeiit demo7istrated,bemji:

a reprint of Edmund Burke's Ceiebrated Essay, entitled A Vindi-


cation of Natural Society, with ISotes and an appendix briefly
enunciating tbe principles tbrough which «Natural Society» may be
gradually rcalized (London, Holyoake and O,... 18S8, VI, 66 pp.
in-S"), publication anarchiste-individualiste; édition de Boston
(B. R. Tucker}, 1885, 36 pp. in-8^

An Enquiry conccruùig Political Justice and ils influence


on ge fierai virtue and hapjpiness, by William Oodwia, in Iwo

Digitized by GoogI<
— D

TOlume? (Londoii, 1793, en fuvrior, XIIÎ, 378 et 370 — 8U5 pp.


in-4"), le premier livre strictement anarchiî-te ; deuxième éfiition,

Londres, 1796; 3» édition, 1798 ; édilion de Pliiladclphic, 1796,


2 Yol. ; il y a eu une 4* édition en ce siècle, en 184 h Le chap.
sur la propriété (On Propei*t»f) a été réimprimé et forme le vol. X
de Social Science S&i*ies (Londres 188 ?), publié par H. S. Sait ;

— traduction allemande r Untersuehung iiber die jpoliUaehe


Gerechtif/kcit.... (\\ urzijur^', IbU.J, iii-8") ;

Cf. onoor;:- : The: Knquii'c)\ lie/laclions on éducation, jnanners


and litcratura. In a séries (jf essays (Loudon, 1797; Dublin, 1797 ;

London,1823); et : Williain Godwinjds friends and co7itemporaries,


hy G. KegAU Paul (â yoI. London, 1876, 387, 340 pp.) et 1 article
Godicin dans le BicUonarif of National Biofiraphif»

Les mutuelUstes français ont un éminent précurseur dans


William Thompson, auteur de An Inquirif into the pt*ineiples of
the distribution ofweeUth mo$t ctmducUoe to human happiness,
appHed to the newl;/ proposed systetn of voluntary EquaHly of
Wealth (Londoii, 1824, XXIV, COO pp., in-8'^) ;

Autres éditions (abrégées ?), 18d0 et 1869, publiées par


William Pare.
Thompson, qui d*abord institue un très strict mutucliisme,

tourne au communisme, au cours même de cet ouvrage, et ses


autres œuvres sont communistes (Oweniiîtes) : Appeal ofone half
ofthe hutnanrace, Women, agaimt the pt^etentions of the othet*

half, Men,..,. (London, 1835. XVI, 22i pp.) et Labour rewarded»,,


(ibid. 1827, VIII, 127 pp., in-8»).

D autres furent des mutiiellistos conséquent?, ain.si John Grey,


auteur de : vl Lreture on II aman Ilappijicss.... (1825); The Social
System, a Ircaitse on the pnndple of Exchanye.... (Edinbur^fh,
1831); Efficient Remedy for the Dùstreis o/* A^a^/o/i«...(Edinburgh,
1843), etc. Les systèmes de banques, bazars d'échange, etc., etc.,

avaient d<yà été préconisés et mémo mis en pratique en Angleterre


et en Amérique. ^

Digitized by Google
GHA.PITRË III.

L'Anarchisme-Individuahste.

La Ifttératnre anarchiste-indmdualiste 8*est surtout dé7eloppée


aux Etats-Unis les publications y sont très nombreuses, à en
;

ju^er parles îong-iics listes en circulation, mais elles n'indiqueiU


que raremont les dates de l'apparition des ouvrages, que pour la
plus grande partie, nous n'avons pas pu nous procurer ; les plus
anciennes sont devenues très rares.

Josiah Warren, Practicable Détails of Equitable commerce


(New-York, 1852, m-i2r} ;

The Peacefal Revolutionist, journal publié dans la colonie


« Utopia » (Ohio), 1845 ;

True CiviUzation : a m^eot of vital and serious irUereét to aU


immediaMjf to ths men and women of Labor
people, Intt mosi
and Sorrow (Boston, 1863, in-S''), divisé en trois parties ; la pre-
mière, 5* édition, 117 pp. (Boston 1881), la seconde, ib.

Sieplieii Pearl Andrewa, The Science of Societif : I. The


true Conatitution of Government in the sovereignty of tke Indi-
viduat os the final development of proteatantiem, demoeracy

Digitized by Google
aivl sociaiism, 1831 ; nouvelle édition (iioston, 1888, 40 pp. ia-S") ;

N** II. Coaif the Umii ofprîce: a scientific measure ofUoneatff


in Trade as one of the funda^nental p^Hneiples in the solution of
the social problesn (^souvello édition, Boston, 1888, pp. 4J-152) ;

reproduit de «Liberty» (Bi^lon, 1887);


Luve, Marriage and Dii urce. A discussion behceen JlenrijJamcs^
Horace Grech"/ and Stf^hen Peart A ndreirs. Including Ihe final
replies of Mi\ Andrews rejected btf the «New- York Tribune»
and a subséquent discussion, occuring 20 years later, àetween
Mr, James and Mr^ Andrews (Boston, B.R. Tucker, 1889, 131 pp.
in-8''), reproduit de «Liberty» 1888 ; — traduction allemande dans
« Libertas» (Boston, 1888), iiiachevée ; paru d'abord dan« « Ncw-
"i oi .-L l i iiHiiu » vers 1833 àTOpoquede i cxi&texice Ue la « Frec
Love Leaij'ue»;

7*he Labor Dollar^ reprinted from tbe « Radical Ilewiew »


(Boston, 1881, S3 pp. in-S'*) ;

Lysandar Spooner, Illegality of the trial ofJohn W, Wefjster


(Boston, 1850, 16 pp. in-S") ; un écrit antérieur contre Tinslitution

du jury. Trial Jurif, a été reproduit aycc des modifications par


« Liberty », 1889.

The Latr of înteîhH-luaî Pi'opevtj/, ur, an Essai/ on the right of


authors and i?irentors to a perpétuai Propertg in their ideas
(1836, 240 pp.). Il serait intéressant de comparer ces études avec les

Minorais UtléraireSt de Proudhon, 18G^.


Address of the Free Constitutionalists to the People of the
United States, A rofalation of tlie repu^ilican jmrîj's doctrine of
t.'ie non-exiitcfice of Slavcrj (18(30, 54 pp.) ;

A Ndw Sjstem of Paper Cui'rencj,,,. 1831, iii pp. ;

A New banking System*,,^ 1873, 77 pp.;


No Tt^stson, plusieurs brochures ; n" 1817, 16 pp. ; n" 6 : sho-
wing thaï Ih'î cofistitutioffis of no authoril'/, 18/0, 51) pp. ;

The Lntc of Priées : a d'iino'isi ration of Ih ? necesùLj for an


indemnité inerease oftnonej (Boston, 1877, 14 pp.);

Oold and Silver as SianJards of value: the flagrant cheat in

Digitized by Google
8 —
vegard to them, repriiitcd Irom LUe « Hadical Rowiaw » (Buston,
lb78, 29 pp.) ;

Universal Wealth, shown to be easUj atlainable (Boston 1879,


S3 pp.
Révolution: tke onhj retnedtf for the oppressed cltu^ oflrelantf,
Enf/land an>l olher part'i of the BriUsit Empire. N* I, A Reply to

« Duiiravcn » (,18ïi0, li pp.) ;

Natural Law, or, the Science of Justice, A treatise on nataral


lato, nataraljuttice, natural r^hts, natural libefHff and natmxtl
Society, skowing thai aU leffMation wh4i^8oet>er ùt an absurdity, a
usurpation and a aime (Boston, iddèt 21 pp.), sculoment la
première partie ;

A le t ter to Thoffias F. Bayarâ. Challfm^ing }ùs njht — and that


Qu'ail the ollici' so-calledsenators and representalims in congress —
to eœerci'ie an / législative power lohatever over the peqple of tlie
Unité i States (Boston, 1882, 11 pp., 10-8") ;

A letter to Scientists and Inventors on the Science of Justice .

and their right of perpétuai properVj in their discowries and


invendom (1884, 22 pp.) ;

A letter to Grover Cleveland on his false inaugural Addres^,


theumrpatiom and crimes of lawfnakers and judges, and the
coniequmt poverty, ignorance and seinfilude of tlie Peopte {1686,
iiO pp.) ;

Free PoUticat Instituions: their nature, essence and main'


tenance. An ahndgmmt and rearrangmsnt ofSpoonw*s « Ttnal
l>y Jurj», cUited by Victor Yarros (Boston, 1890, 47 pp.);

William B* Gvoentt: Mutual Banking, showing the radical


and hoto interest of
defi-dency of the eœisHng drculattng fnedium
monaii can he abolished (New-Ywk, 1870, New England Labor
Rpform League, 52 pp., in-S" ;
réimpr. dci nièrcmcntù IScw-York,
IHkîkor).
In ft r national Address, an elaboratc, coniprehensirt' nnd rfr^f

entcrtaining crpositinn of the principtes of tfte workinj People'it

International Association (187^ ;

Tlie Working TFoman.... (187 f) ;

Digitized by Google
Socialîstîc, CommunistiCt MutuaUsUc ani Financial Frag-
ments.,,, (187 ?);

J. EL. lugalls fon ne doit poiit-oti'e pa^ dire da cet écrivain qu'il

foit anarcliiste-iiiiiividualii'te pur). Social Weallh. The sole factors


an l exact ratios in ils acqtdremmt and ajjporlionmeni (un vol.) ;

Eeonofmc Equities. A eotnpsnd of ihe natural laws ofinduUrial


production and exchange (brochure) ;

Work and Wealth (Boston, 18SI) ; autre édition, Londres,


(II. Seyinour), 1887, il pp. ;

Land and L%hor, th'dr relations in nature — how violated by


monopoly (187 ?, brochurd) ;

PeriotUcal Buiiness criies, their cauK and cure (187?»


brochure) ;

Bsra Hdjwoody Yours or Mine, an Eisag to shoto the


U*ue basis ofprqpertg and the causes ofits inéquitable distribution ;

Hard Cash, show that /tnandal monopoHes hinder


an Essay to

entei'pn^e and de/raud fjr}(h labor and capital; and that panier
and business révulsions tcill be effectually pvevented only throu,gh
fi'ee money ;

The Great Strike (1877)» iis relation to labor, property, and


govemment ;
Cupides Yohes ; — Cttpiifs Yokes and the Holy Scn'p titre con-
tras tcd ; — The EcoUilionisls ; — Uncivil Liberty, et autres bro-
chures (187 ?);

The Word (Princeton, Mass.) journal mensuel de 1872 à 189.?;


peut-être paraît'îl encore.

Henry Appleton, What is Freedom and irhen atn I frce ? hpinri


an altcwpt to put liberty mi a rational basis and to icrest ils
keeping from irresponsihle pi*etenders in Church and State (187 ?),
2« édit, Boston., fi. R. Tucker, 1888, 27 pp. ln-8^.

Charles T. Fowier, Tin; Lahor Qup.stio7i : what it is, and the

true inethod of ils solution, 187 ? (brochure) ;

Land Tenure, An Essay shotping the govemtnental basis of

Digitized by Google
10 —
land motiopoîy, the fatilitj of fforemmental remédies and a
natural andpeaceful wa^f of starving ont the laiidlords ;

C()<>]u'rati()?i, i(s laïc and principles. An h''<sai/ shotrijirj Liberty


and Equilif as the ofilt/ conditions of true co-operation and eœpo-
sing the violation of thèse conditions by Hetit, Interest, Rrofil an i
Majority Ride, brochure (Kansas City, 188 ?) ; nouvelle édition»
Londre», The Bijou Lîbrary, 1894 ou 93.
Coopérative Homes, An Essay showing how the kitchen may be
abolished and the indépendance of tooman secured by severing
the State from the Nome, thereby introducing the voluntary
principle inlo the Familij and ail ils relationships ;
The Reorganisation of Business, An E^ssag shotcing how the
principles of co-opemtion may be reali^ed in the Store, the Jianh
and ttie Factory ;

Prohibition, An Essay on the relations ofgovernment to (etnpe-


rance, showing Utat prohibition cannot prohibit and teould be
itnnecessary ifit could ;

Corporations. A n Essay showing how the monopolg ofraUroads^


tj/f'jraphSt etc., uia;/ bc abolished icithout the intervention of the
State, elc. Ces broclmirs furent publiées, du moins en i>artie, dans
Th? S'in, a bimonlhly publicaiion devotcd to co-operation (Ivansos
City, Mo.) 1885 à 87...., édité par C. T. Fowler,

E. C. Walksr, Love and the Laïc, an Ejcposure of the basic


princijih's of social relations ;

The si'.rual c/ishir/ncnl of M'ofnan ;

Pi^fUfjitioîi and Self-Governmsntt their irreconciable ania-


gonisms. A collection of fugitive pièces^ « Kansas Libérai Tracts»,
ii« 1, Valley Faits, Kansas (1883, 14 pp. in-16'>K
Bible Tempérance, Liquor drihking comtnended, defended
and enjjined by the Bible ;

Practical co-operation ; The Ni?ie Demanda; Kansas Liberty


and Justice. E, C. Walker's thirdletterfromjail; etc.

Mosds Harman, Autonomy, Self-Laïc: Whit are ils demands ?

A brie f eûrposit ion of the basic principles of Individualism in ils

relation tu sociely and guvernment ;

Digitized by Google
— 11 -
AutononmUc Marriage as viewed from Ike standpoint of law,
justice and morality. To the ^outraged» Chnatians of VaUeif
Faits, Kan,t by John R. Kelao ;

The Kansas Libérât, a radical freethouffkt Journal, publié par


Moses Harman et E. G. Walker, 188 ?, Valley Falls (Kansas) ;

Lucifer, joiiriial M0S88 Harman, Lillian Harman-


publié par
Walker et £. C. Walker, YaUey Falls» puis Topeka, Kansas,
1884 (?) ; parait encore ;

Fair Play, 1888-89.... par E. G. Walker et LtUian Harman


(Valley Fàlls, Kansas) ; cf. aussi The Kansas Fight, Free Press ;

the four indieted articles, 1889, H pp. în-8» (Valley Pàlls, Kansas) ;

In Behalf of personal A
from Juliaii Ilaicthorne
liberty. letter

(Twentieth Century Library, 30 mars 1891, ^ew-Yo^k, 8 pp.in-8'');


Our New Hmnanity, revue trimestrielle, 1896, Topeka,
Kansas ;

C. Ij. James, Anarchy: a Eau Claire, Wis-


tract for the tunes.
consin, 4886, réimprimé dans Anarchism, par
3-2 pp. ;

Parsons;— traduction allemande dans le même livre, Chicago, 1888;


— traduction tchèque dansée Volné Listy New-York, 1890 ;

The Modem Eeonomy, A study of the fundamental prmeiples


of econmny as vietoed by an Anarchist, dans «the Alarm», Ghi-
cago, 35 février 1888 sq.

T^rankQ. Siuart, NataralRights, Natural Liberty and Naturat


Law (brochure) ;

The Arbitmtar, 1889 ; suivi par The Individualiste Hiijhlands,


Colorado, 1889-90...

Marie Looite Dayid, Monoyamie Seof relations, discussion


between Ejo and Marie Louise^ dans «the Alarm » 1888 en bro- ;

chure E luity Publishing Company, Oaiiiands, CaUlornia s. a,


:

24 pp. in-8'' et 1 p. in-Zi" ;

Taxation or Free Trade? A criticism i/pon Henry George"


« Protection or Free Trade », by John F. Kelly, Boston,
B. R. Tucker, 1887. 16 pp. in-lô% tiré de « the Alarm » : Taxation
no remedy (5 dot. i 3 déc. 1887).

Digitized by Google
— 10 -
The Radical Review, un yol. 828 pp.îii*8\ (Boston or Princeton ?,

187 î).

Liberti/j publié par B. R. Tucker, Boj^ton, plus tard New- York,


6 août 1881 sq.; ce journal parait encore.

Libertas, Boston, 17 mars à septembre 1888, huit numéros, en


langue allemande ;

Articles divers de Tucker pris dans «Liberty»: Instead of


a book. By a man to husy to write one. A fragmentary
Exposition of philosophie Anarchism culled from the loritivgs of
Benj. R. Tucker, ediior of lÀb&rty » (New- York, 1803, VII,
512 pp., in-S**) ;

Anarchism or Anarehff f a diteuuhn beiween William


n, TilHnffhurst and BenJ, R, Tucker, Prefaeed bff an open letter
to Rev. William J, Potter ; 1881, ou avant ?

Slale Socialism and A^tarchifim Jhnn far they agrée and :

whereiîi they differ. Reprinted from « Inslead of a Book» (London,


Reeves, 1895, lôpp.in-S'*}; —
traduction aUcmando: StaatsaaciaUa-
mu8 and AnarchiMmMS,.,, Berlin, 1805, 16 pp. in-S**; trad. hol- —
landaise (Amsterdam, 1896) ; ,

Traductions anglaises de P. J. Proudhon, par B.R. Tucker : Thr;

M^o)-ks of /\/./'rottrf^n(Princeton,Mass.,187G sq.); il en fut publié


seulement ;

What is P}'qpertjf t or an inquiè^y into the ptindple of Right


and of OoMrntnent,,, (Boston, 1885) autres éditions : New- ;

York, Humboldt Publish. G*; Londres, the Bellamy Library,


îH^y 24, 189 ?.

System of Economical Co?itradiclions : or the Philosophy of


Misery (Boston 1888, 469 pp.). ,

The MaUhunans, dans «the Anarcbist», Londres, déc. 1885


(et en brochure, Londres, H. Seymour, 12 pp. 1886).

Victor Tarros, Anarchism, ils aùm and methods (Boston, 1887,


30 pp. in-16*);

Série d'articles : Unsdenii/k SodaHstn (criticiue individualiste

des écoles socialistes), dans «Liberty )>, etc. ;


-

Digitized by Google
— 13 —
William A. Whittick, BotnJbs : Ute poeU*y and phUoiophy of
Anarchjf (New-York, R. B. Tttcker, 187 pp. in-12", poésies).

F. D* Tàndy, Voluniarif SodaHami^ip^., 1896).


Twentielh Century (New-York), anarchiste vers 1890, rOdi^,'o alors
par Hugh. O. Pentecost. De nombreux discours de Pentecost ont
été reproduits en brochures, « Twentieth Century Library», New-
York ; cf. aussi: Uie Anarchistic Method,<n The Modem Science
Essayist», 2'"'' série, n<»31 ; Ana^sikiam» 21" « Address» 1889, etc. ;

J^oism, San Francisco, mai 1890 sq. ; V<t Ëgoism » de Oakland


(Californie) dont le 14, toI. III, parut le 2 sept. 1895, serait-il le

mémeloumai ?
Enfant Terrible (San-Francisco), nov. 1891 au 31 janv. 189S,
9 numéros, etc.
Ce qui prouve combien la liste que je viens d'énumôrer est
forcément incomplète et sans doute inexacte, ayant été relevée en
partie dans les annonces des journaux ou des libraires qui n*in-
dîquent pas de dates, ce serait p. ex. le Aragment ci-dessous d*une
lettre de A.H. Simpson dans «Liberty», 13 sept. 1890. «It was then

(40 or 50 years ago) tbat Greene published his mutual bank theory
«The Social Revolutionist» contained articles as radical as any-
thinn- pri n ted to day ,and Jeremiah Hacker publîshod in Maine a Utile

journal Aill of bii^xht ideas....», etc. Cette littérature se subdivise


on deux grandes s<^rips dont l'uno surtout économique — en
partie générale, en partie se spécialisant sur les questions de frce
mon^y, mutuilàanhinj, Qie, Tautre traitant de Tamour libre
et des questions sexuelles est surtout représentée par les publi*
cations do Princeton, do Valley Falls et de Topeka, dont on
a fort persécuté les auteurs D« M* Beaaetty Bsra Heywood,
Mosat Harman, B. C. et L. Walkar. On a beaucoup réimprimé
en Amérique les ou vrajjfcs libertaires des auteurs européens « Hum- :

boldt Library of Popular Science » ; « Modem Science Essayist»;


Publications de la Twentieth Century Publi^hing Company ;

Beivl. R. Tuckcr, Boston and New-York, etc. — «Liberty» est le


journal de théorie et de polémique par excellence.

Digitized by Google
Angleterre.

Nul doute qu'il n'y ait depui.s lon^ftemps en Angleterre des


anarchistes individualistes, témoin l'appendice à l'édition de
Burke, 1858, et quelques autres indices, mais ce furent des ras
isolés, et, en 1885 seulement, commença la propagande, asfez iFuiée
aussi, il est yrai, par le journal et par le livre, se concentrant
principalement, surtout en ces derniers temps sur la question
monétaire (Cm rmqf Question),

The A narckist (Londres)... publié par H. Seymour, mars 1885 —


août 1888, 40 n"^ (communiste-anarchiste d'avril 1886 à mars 1887);

The Revolutionùtf un n", janv. 1887 ;

The RevoluUonary Review^ par H. Seymour, 1889, 9 d*".;


The Herald of Anarchy, par A. Tarn, oct. 1890 à fév. 1893,
14 numéros \
Free Trade, 15 Janv. 1892 sq., 8 n«* ;

Free Exehange, par H. Seymour, mai 1892 sq.,:> n*>». ;

Heniy Sejmour, Philosopha of Anarchism, Londres, 1887, '

16 pp. io^*; 2fi édition, 1888.

The Anarchff ofLove, 1888, 16 pp. ;


Anavchy : Tlœori/ nnd Practice, 1888, 12 pp.

P.Proudhon, 8 pp. in-8^; Michel Bahounim, 8 pp.


J. in-S'» 1888,
reproduits de Anarcbist » ;
AnexanUnaHonoftheMalthusian Theory^ 1889 f, 16 pp. in-8*^;

The Motwmaniacs : A fable in finance. Reprinted from Loudon


« Liberty », Free Gurrency Tracts n** 1, 1895, 8 pp. in-S* ;

The two Anarchùms, 1895, 1 p. in-â" ; etc.

Liberty Leaflets : 1. Government : a Waminç to the Eleciort;


2* Free Love eœplained and defended, by D. A. Aadbwde, 4 pp.
in-S**; 3. Thomas Paine and Anarehy ; k.Queetions fur Anarehists ;

5. The nglits of Labour ;


Anarchism and collectivismt Theii' respective différences staied,

by Enie8tl«esig]ie(lcaflct) 9
;

Digitized by Google
— 15 —
liOthrop Withlngtoa» qui publia en 188S : The Démocratie
Revéeto (3 n*"), (Ut no des collaborateurs de Seymour.
Albert Tarn, The State, Birmingham, 1889, 12 pp. ;

A frcc ciirrency : ichat it means, how il ean be esîablished and

what il can accotnptish, London, 1889 ;

l'àe Individualand the StcUe, London 1831» 10 pp. ;

William Gilmour, The Creed of Liber iy: a bnef ewposilion of


phUosophical Anai ckism, London, 1895, 11 pp. ;

Robert Hardin^y ffow to put 100,090 pertons to work in one


week, London, 13 pp. ;

G. O. Warren, Freedom. Rent, interest, pro/ît and tajccs, the


tr.tf causes of tcajf s/avert/ t7fvr//svf'r/ art(f etplodei, conférence
donnée à la « Dublin £ihical Society », le 16 nov. 1893, London,
Keeves, 15 pp. in-S" ;

Anarchism, 1 p. in-4^ au revers : PoHliciam, 1 p. in-4^ etc.


Les journaux (quotidien), Weekly Titnes and Echo (hebdo-
madaires) insèrent, depuis quelques années, dans leurs colonnes
des articles de théorie et de polémique individualiste-anarchiste de
(t. o. Warren, H. Seymour, etc., et beaucoup de lettres indivi-

dualistes et an«si communistes anarehistos.


De cet individualisme se rapproche le « V^oluntaryism » défendu
surtout par The free Life, journal l'orulé le 2-4 mai 1890 et
paraissant encore, inspiré par Auberon Herbert, auteur de Tar-
ticle de revue : A PoHHcianinsijhtofheaven; being aprotestagainst
Govemfnent ofman 6y man, réimprimé en brochure, Boston 1890.
On a aussi de lui The vight and torong ofcompulnon bg the State;
:

The Ethics of Dynamite, « Contemporary R-^view », mai 1894,


pp. GOr à ^^1 Amiforce Lea/tcts^ Vol uniary S ta Le Papers, etc.
\

Cf. encore r

J. Oreevz Fiaher, Voluntarj Teucation, London, 1890.


Il convient de ranger encore plus à droite, Wcnrdsworth Doni»*
thorpe, auteur de plusieurs ouvrages individualistes, ancien
rédacteur (jusqu'au 30 mars 1888, 65 numéros), du « Jus », organe
de la « Liberty and Property Deftence Lcague », et J. H. Levy,
rCdactcur du « Pergouai lUo'hts Journal )>.

Digitized by Google
— 16 —
Citons en dernier lieu The Libcrl;/ R^^meic, The Liberty Annuaf,
etc., organes d'une littérature pseudo-libertaire capitaliste, inspirée
parla «Liberty and PropertyDefenceLea^e»der£ari(leWemy88,
défenseur par excellence de la propriété et du monopole. Il faut
établir néanmoins une ligne de démarcation entre les ouvrages
individualistes les moins avancés et les publications de cette Ligue
aux tendances tellement réactionnaires que Donisthorpc a cru
devoir s'en séparer (voir le dernier numéro du « Jus x> rédigé par
;

lui), mat^, en matière d ar^^auncnts, la différent c e.-t parfois bien


insignifiante, car les membres de la Ligue enguirlandent leurs
écrits d^exprcFsions libertaires et les Individualistes de droite
soutiennent de bonne foi les institutions actuelles.

Australie.

Journaux: Bonesty, Melbourne, Avril 1887 k 1889; le n** 13 est de


février 1889.
The Ausii*aUan Radical, Hamilton (anarchiste^individualiste
alorsque rédigé par W. R. Winspear).
Brochures par David A. Andrade.

y. le chapitre XXIII : Australie.

Autres manifestations D'ANARGHIiMB-lNWVIOUAUSTE.

En Belgique La Question Sodals, Bruxelles, n" 7, 10 oct. 91.


:

En Allemagne: (voir plus loin), les écrits de Joha Henry Mac-


kay qui s appuie sur Max Stirner, Proudlion et Tueker. Depuis
1895, des brochures individualistes, traduites deProudiion et de
Tueker ont été publiées à Berlin.
Je n'ai pas connaissance d'ouvrages de propagande anarchiste-
individualiste publiés en d*autrcs pays.

Digitized by Google
CHAPITRE IV,

P.-J. Pboudhon.

Tons les renseignemeiits relatife aux œuvras de P.l. Prondhon


soDt donnés par nombre de publications bibliourraphiques telles
que la « Bibliographie de France », etc. Aussi me suis-je borné à
en dresser une liste succincte :

Qu'est-ce que la Propriété? ou reclwixheft sur le pHncipe du


droit et du goureniement. Premier méuwire (Paris, 1840, in-iâ*;

1841, in-12 ; 1^48, in-12 ; 1849, in-18% etc.);


Qu'est-ce que la Propriété f Deuxième mémoire* Lettre à
M, Blanqui, profeÊêeur d^économie poHtique au Conservatoire dee
Arts-et-Méliers, sur la Propriété (Parh, 1841, in-lS*; * 1848, in-12*);

Avertissement aux propriétaires, ou à M. Victor Consi'


lettre

dérant, rédacteur de la Phalange, sur une défense de la pro-


priété, Troisièfne mémoire (Besançon, impr. de Proudhon ;
Paris, 1842, in-12« ;
« 1848, in- 18) ;

ExpHcations jn ^'sentées au ^mnif^fère public sur le droit de pi^o-


priélé {Besançon, imp. de Proudhon, 1842, 24 pp. in-i2") ;
De la Création de V ordre dans Vhumanité, ou principes d^orgU'
tnsaiionpoHiique (Paris, 1843, in-lS» ;
* 1848);
Le Miserere ou la pénitence d^un roi. Lettre au R. P. Zacor-
daire, sur son Carême de £8(5^ « Revue Indépendante », mars

1845 ; Paris, 1849, 8 pp. in>4* ;

Digitized by Google
— 13 —
Sjslèm '
(l<>s ('>)?il radiations ëc'inoi/iiqK"^, ou pltilusvpJiie de la
Mhàre (Pa,riïi, 1848, in-S") ;
1"" livraison, du 22 mars: la Hévo-
luiiun de iSî3 ; li"^^ Uvrai^oo, du 26 mars : lu DéînocraUe ;

Orgamsadon du crédit et de la dtHsulation et solution du pro-


bièmg social sans impôt, safu etnpi*unl, sans natnétxiire, sam
pajnef^nonnaie^ sans masnmumt sans réquisition, sans banque-
route, sans loi ajrairc, sans taxe des pauvres, sans ateliers
natiouau r, sans association, san^ participation, sans inteitenlion
de l'K at, sans entrave à la liberté du commence et de l industne,
su fis atteinte à Ut propiitiù (Paris, 1848, 44 pp. in-H"; ^ 1848,
« 184») ;

LetttHf du citoyen PJ, Pt*oudhon à un de ses atnis de Besançon,


publiée diaprés son autonsaiion (Besançon, 1848, 4 pp., in-4%
tiatôo : Parité, 10 avril 1848) ;

Ditnom's d^ cilo'jen P. J, Proudhon, p)*onrmcè à tAssemblée


Na'.io/iale, dans sa s</a/)ce dti :>1 J,/i,'/,'l, en répons '
aa rapport du
rifo /f'/i T/tirrs, sar la propusiUijn relative à l'impôt sur le revenu.
Extrait du Moniteur (Pari:?, 1848, 8 pp. in-4"y :

11 cx^^^to (le cctlc ilerulèi'c brochure deux autres éditions:


Pi*oposition,,,. présentée.... jMr le citoyen Proudhon, suivie du
discours....{Pair'të, 1848, in- là*'); Rapport du citoyen Thiet^s, précédé

de laproposi6ion,.„et suivi de son discours (Paris, 184S, 16 pp.in-40);

Le DriÀt au Travail et le Droit de la Propriété (Paris, 5 oct.


1848, 12 pp. in-4» ; Paris, 1848, 60 pp. in-1 >^ etc.) ;

lies uni i de la question sodalj. Banque d'Ejhanje (Paris, 1848,


144 pp. ) ;

Les Malthusiens (Paris, au bureau du « l'cuple », 1849, 8 pp.


in-H\ deux éditioiii^) ;

Banque du Peuple, DéclatHition. Acte de Société (Paris, février


1849, 16 pp. in-4« ,* 1849, 52 pp. in-12») ;

BéfnjnstraHon du socialisme théorique et pratique pour servir


^instruction aux souscripteurs et adhérents à la Banque du
Peuple {Par\9y 184<J, h pp. in-4» oblonsr, feuilleton du «Peuple»,;
A des de la dévolution, lieù'itance. Louis Blanc et Pierre Lemux,
précédé de : Quest ce que le Gouvernement ? Qu'est-ce que Dieu f

(Paris, 1849, iu-lô"; ;

Digitized by Google
— 19

Idées RévoluHonncUres.*., (Paris, 1840, in 12") ; sccondn édition r

Idée ffénétytle de la Révolution au XIX' sièc'e. Choix d'etuiivs sur


la pratique révolutiojinaire et in/Insfriflc (Paris, 1851, in-lS")
;

Les Confessions (Vnn rcroi d'ion naire, pour servir à riiislmre de


la Révolution de février (Paris, ia-il ; autre édition, 1849,
113 pp. in-4^3 1831, in-12").

Au PiHîsident de la République: Le Socialisme reaohnaissant,


ExUhùI dela^i Vidœ du Peuple » (Papis,-1830; 8 ppC iii-8*) ;
Graiuilédu Cr^dil, Discussion entre M, Fr. Basltat et M. Prou-
dhon (Paris, ISîO, in-18«, 292 pp.), reproduction de 14 lettres
parues dans la « Voix du Peuple », du 12 octobre 1849 au 11 fé-
vrier IH'ïO :

Autre édition : Inirrci et Capital, Discussion, , (in-18% sans la


14* lettre, de Bastiat) ;

La Révolution sociale, détnontrqe par le coup d^Etat du 2 dé-


éetnbre (Paris, 1852.281 pp., in-12-) ; 5^* et 6"" édition, au^entée do
la Lettre de VAuteur au Président de la Répt^Hque (Pari?, 1852,
în-l*î») ;

Philosophie du Progrès. Projraimne (Bruxelles, 1853, 153


pp.);
De la Jus! ire dans la Révolution et dans V Eglise. Nouveauso
principes d> philosophie pratique adressés à Son Emnence
Mon--
seigneur MutfUeu, eardinal-^txhevéque de Besançon (Paris, 1858,
en avril, 3 vol.) ;
La Justice pout*suime par VEjUse, appel dujugetnent rendu par
le tribunal depo iee correelionnel'e de la Seine, le 2 Juin i838,
contre P, J, Protfcf^ (Bruxelles, 1858, VIII, 184 pp.);
De la Ju^'ic dans la Révoluiion et dam l'Ejlise. Edition do
Bruxelles, de 1859-1830, en livraisons, avec : NouveUes de la
Révolution.
La Guerre et la Paix. Reeiierches sur le principe et la consHtur
Hon du dtxfit detgens (Paris, 1831, g Vol.) ;
Théone derimpôt(Pa,n9, 1861) ;
La Fédéra'ion et r Unité en Italie (Pari?. 1832, 143 pp. in 18") ;

Les majorais littéraires, examen d'un pnj'jt de loi ayant pour


hut de créer auxyrofit des auteurs, inventeurs et artistes, un tnono-
"
pôle perpétuel {Bvuxclice, 1832; Paris, 1863);

Digitized by Google
Du principe fédéi'niifet de fa néceenté de resonsiituer le parti de
la Révolution (Paris, 1863) ;

Les Démocrates assermentés et les réfractaires (Paris, 1863,


96 pp. in-lS") ;

Si les traités de iSiô ont cessé d'eœislei' ? Actes du futur Cong^t^ès

(Paris, 1863) ;

Nouvelles observations sur V unité italienne (1865) ;

De la capacité poHtique des classes ouvrièi^es, œuvre posthume


(Parie, 1865).

Proudbon mourut le 19 janvier 1865; après ea mort parurent


encore :

Théorie de la Propriété* Prq^ d^Exposilion Universelle


(Paris, 1865) ;

Duprineipe de FArt et de sa destination sodale (Paris, 1865) ;

La Pot'nocratie^ ou les femmes dans les temps modernes (1 vol.);

Amour et Mariage (1 vol.) ;


La Bible annotée (1865) ;

Césarisme et Christianisme ;
Frcmcj' et Rhin (1867) ;

Contradictions politiques..., (Paris, 1870) ;

Tous ces ouvrages et nomlyre d'autres qui ne Iraiteot pas de


quc5?tions de principes ont (^i^ publié.'^ à Pai i> v\ à Ht uxellop, vn de
nuiltii)li's (^{iiti»!!!^;. Lc'h ci \\\iv> yvt^ihwmvt Mit été ii^unies tout le

titre de Œuvres posthumes de F, /. Froudhon*

Les Œuvres ecmpléies de P. J. Proudhon, fonnent 37 vol. io-18"


et 14 in-8''; il faut y ajouter 3 vol. in-i8 ;

Brochures et articles dejournaux, lettres, etc., depuis ftvriir 1848


jusqu'à 1852.
Si ce recueil est le même que celui inlitnlé :

Mélanges. Articles de Journaux 1848-1852 {Z vol., 1868-69-71),

il est incomplet par suite de suppressions et d*omissions, d'après


Darimon, A travers une Bévolution {pp. 343^4).
Proudbon a collaboré de 1848 à 1850, aux journaux suivants :
Le Représentant du Peuple, du i*^ avril au 10 juillet et du 9 au
ZI août 1846, 106 ;

Digitized by CoogL
— 2i —
Le Peuple, 2 septembre, 1^ novembre sq. (bebd.)» quotidien du
23 novembre 1848 au ^3 juin 1849, 206 n*».;

La Voi.T du Peuple, 25 septembre, l*' octobre 1849 au 14 mai


1850, 22.i n»'. ;

Le Peuple de iSôO — qui ne défendit pas exclusivement les idées


do Proudhon — : du 15Juin au 13 octobre 1850, 33 n<^.

Pour rbistoire de ces joumaus, voir: A travers une Révolution


(1847-1835) par Alft^d Barimon (Pari?, 1884, 351 pp. in i8«;, et
^Mf^ù Byloe i dumij, d'Al. Herzen. Les renseignements bibliogra-
phiques les concernant Font donnés par Quérard, Hatin, Darimon
kiihiohiiPi^udhon's Praklische VorsclUuge, 1890).
La con e^pondanco de Proudhon a été réunie dans :
Proudhon expUquèpar lui-même. Lettres inédites de P, J, Prou-
dhon à N. VilUamné.., (Paris, 1866, in-8") ;

Correspondnnrf de P. J. Proudhon, précédée d'une notice sur


P. J. Proudiwn, par J. A. Langlois (Paris, 1875 sq., 14 vol.
in-18») ;

£n CCS dernières années, des fragments inédits de Proudhon ont


été publiés dans « la Nouvelle Revue », de Paris : OaHlei, drama-
tisé ;
Aa^^uléon I'",

Voir les chapitres î Italie, Espagne, Allemagne, Angleterre,


pour les traductions de Proudlioii dans les langues de ces différents
pays ; v. au^si les chapitres Iluftic et Suède.

Pi'oiHlhoH a ^uscitô coiilrc os œuvres et contre lui de nombreuses


et parfois violentes œuvres de polémique, en {n<ir<le partie ani-
mées des sentiments les plus réactionnaires. C'est en 1848 surtout
que la lutte entre lui et ses adversaires Ait la plus active. A ce
f Ujet on consultera utilement Quérard, vol. XI.

Les études sur Proudhon sont également multiples. Parmi les


plus intéressantes on peut citer :

Digitized by Google
Sainte-Beuve, P, /. Pè'ùudh<m, sa vie ei m corretpcndance.
(Paris, 1873; ;

Dr. Karl Diohl, P. J. Proudhon, sein Leb?n un i seine Wei'ke.


Erste Abteilung,Die Eigentum und Werthlehre (Inaugural disser-

tation...). Halle a. d. S. 1888, 128 pp., in-8"; Ztûeile Abieilung [l):

£ku System dér œkonofnischen Wider^ÇirUche, die Lehre vom


Geld^ Crediit Capital, Recht aufArbeii und die iiinigen Theotieen^
sotcie die praktischen VfrrsehWge sur Uisung der socialen Frage
(lena, 1891, 328 pp., ^i . jn-8" . Le chapitre 11 a été puLlié à

Halle, iK'lO, 90 pp., iii-8* : Prcudhon's l-rahlische Vtrscltldye


(Habilitationsschrifl; ; Un'fie Abieilung. Sein Leben und seine
Hocialphilosophie (lena, 1896), 1 vol.

Dr. A. Mtilberger (Voir le chapitre : Allemagne).

Digitized by GÔOgle
CHAPITHE V.

Le MUTUELLISHl.

Les œuvres de Proudhon eurent un profond retentissement;


elles ont inspiré de nombreux écrivains qui abordèrent à leur tour
le problème social en se rapprochant plus ou moins des solutions
préconisées et des idées défendues par lui. De là, toute une litté'

rature naquît que Ton peut qualifier de proudhonnienne et dont


1 étude, selon moi, peut se diviser en trois parties ;

1« 1848 et les ann(^es suivantes ;

2^ écrits d'aUUércnts isolés de Proudlion et modiûcations à sa


théorie ;

3* le mutuellisme dans le mou vement ouvrier de langue Arançaise»


en France et en Bslgique, de 1860 à 1870.

1* 1848-1861.

Les collaborateurs des journaux de Proudhon sont connus:


A,Partmon, J>à..Langlo!a, O.Dnehéiie, L^Vasbenter, Bamoa
de la Ra^a, Charles Edmond (Chojecki), etc., mais les rensei-
gnements me manquent sur les idées précises de chacun d*eux et
une i^imple liste de noms n'offrirait aucun intérêt.
L'un d'eux, cependant, C. F. Chevé, qui bientôt paspa dans lo

camp clérical, publia un organe mensuel: le Socialiste (Parie,

juiUet 1849» 4 u^^rif' in^*") ;

Digitized by Google
— 24 —
La France Hbre, par Mazimilian Maria (Paris, avril-octobre
18i8, 0 n"' 10-4") propage, indépendamment de Proudtion, la théorie
du crédit gratuit.
TTiiG aatro publication ind>pon.lant^ d'un très friand iatéièt est
VAnavdueJotii'iuildaVOnJre, par A. Beilegarrigue (avril-mai,
18")0, n'" in-H'^ : v. Hatin, p. 518 ;

Du même autour: Au fait, au ftat !!! Intcrpretalion de lulJe


dJmoeratique Jean Moutonet le Pré-
(£ou\o\iï^i}, 1849, iii-lS"), et:
cepteur 'dans les « Publications de 1* Association des libres-penseurs»,
s. a., vers 1830) ;

L'AtiarcJueJoumaldeFOrdret a été réimprimé dans le «Supplé-


mcntdo ta Rôvolte»en 1893,20 mai sq.Une traduction ospauuole La :

Anarquia es elordeti, en a paru (huis«El Cor.^aiio >> La Coruna. du


11 Juin au 24 sep!(>aibrc is.i;^ et, iuoomplrff, dans «El Doreclio â
la Vida» (Montevideo du , ]'> î^eptenibie au 21 octobre 1803. Un
extrait c-n avait ù'X*. prôeôdeniinent publié dans « l'Audace » (Paris,
14 mars 188 >], et traduit en italien dans la «Questione Sociale»,
de Turin, du 29 mars 188>.
Hatin, p. 518, signale une affiche annonçant pour le 20 mai,
sans indication d^année, Tapparition de VAnai'chiste, nryane jihilo-
sophique de Vordre, journal mensuel rédigé far (Vanciens coti-

(hiffUics poliliqiie^. Cotte atlk-ho coik erne-t-elle la puhlicalion de


A. Hv*llotrarri<i:ue ou bien une autre qtii, probablement, n'aura
jamais paru i II n'exisite aucun reutci^jnemeiit à cet égard.

2. — Les Mutuellistss isolés.

Je siiis assez peu rcnsci^uc sur cotte littérature; je ne puis


citer que :

La Solitaire, pseudonyme de Tauteur de: La DéinocraUe, études


de poU^ue ecspéritnentale ;

Im Feumne ne doit pas travailler (1885) ;

Le Di^l au Capital ou teslatnent du XIX* siècle (Paris, 1883,


504 pp.);
L'Impôt et la Question sociale (1887; ;

Digitized by Google
— 25 —
Les Fauteurs de la Commune, MM, Thiers et Louis Blanc
18S7), etc. ;

Nos Utopies politiques et socialûtes devant le sens commun ou


nos cahiers en 1889, pat* Joseph Perrot, disciple de Pi*oudhon

(Paris, 1889, 338 pp.) ;

Emile Chevalet, ha Question sociale (Paris, 188 ?).

Le Dr. Jnnqua parait préconiser la propriété collectiTe desmaté-


riaiix^ et des instruments de travail comme devant être la base di^tin

j yslèmf oû se pratiquerait Vé'^A\ échan^^e, se rapprochant ainsi de


la ^yiitli('>(> (lu colleelivi.^mo et du mutueiii>uie qui s'élaborait au
^ein (le l hilernationale. Il a publié:
VEylisc cléniocratique et sociale de la LiOt'rU'..JiSll) ;
— De la
Justice dans l'usage de la propriété ou le contrat économique des

Républiques de VAvenir (2 vol.); De la Justice dans Veœercice de


la souveraineté ou le contrat social des Républiques de FAvenir

(j vol.) ; — De la sagesse dans la production et de la f)*atermté


dans la consofmnation ou le Communisme des Républiques de
l'A venir.
Ces divers ouvrages ont tous paru à Paris, vers i878.

3. — Le MLTLZlXISNfF, I>ANS LE MOITVEMENT om'RlER DES ANNÉES


18'JÛ-1870, EN France et en BiiLaïQUE.

France. •

Sur le mouvement proutlhunui.-ie ouvrier avant rinterna-

tiouale et pendant les premières années de son exii^tcnce, voir:

E. Fribourg : L'Association Internationale des Travailleurs


(Paris^, i871, 2il pp., in lS-^) ;

B. Malon» dans « la Revue Socialiste » (Paris, février 1887,

pp. 127-132, mars, pp. 223-229) ;

Tolain, brochure sur les élections de Paris en 1803 ;

Digitized by Googlc
La Ttibune ouvrière (Paris, 1865, 4 n"), par Tolain, Limousin,
Fribourg, etc., suivie de la Presse Ouvrière (impr. à Bruxelles et

saisie en France) ;

Le Courrier frangeàM (Paris» 1866 sq.) de Vermorel ;

Le FédéraUste (Paris, juillet 1868), de Frlbourg et Ghemalé.


Il n*ost pas certain pour moi que cette publication ait paru.
Almanach du Socialisme fédèvaUste pour f869 (Paris, XXXII
pp. in-8^). collaborateurs : Chemalé, P. Denis, O. Duchène,
Robert Luzarche, Ernest MouUé*
Charles Beslay, Mes Souvenirs (Paris, 1873, 483 p. p.) ; etc. ;

On consultera également les comptes-rendus des Congrès de


l'Internationale, de 1866 à 1869.
Dans la jeunesse des Ecoles, les théories de Prondhon, comme
celles de Blanqui, avaient conquis d'ejithousiastes partisans qui
les affirmèrent avec beaucoup de verve et d'énergie dans de
nombreux petits journaux du Quartier-Latin et les portèrent au
Congrès des étudiants, réuni à Liège du 29 octobre au 1' no-
yembre 1865.
Pour le Congrès de Liège, voir ses « Annales » et la brochure
les Buveurs de Sang (Bruxelles», 1865, 3? pp.). Le Journal des
Etudiants fut ensuite publié a Lie^e et, plus tard encore, la Vuix
des Ecoles, à Bruxelles.
Les congrès de Bru.xelies (voir ses « Annales j>} et de Oand sui-

virent celui de Liège.


Parmi les journaux du Quartier-Latin, Tun surtout devint,
après son émigration forcée en Belgique, Torgane socialiste inter-
national le plus avancé de Tépoque ; c*est la Rive Gauche, fondée
par Charles Longuet et Eobert Luiarohe (ce dernier mort en
1870) dont les premiers numéros, depuis le 20 octobre 1864, ont
paru à Paris et les suivants, depuis le 17 (II"« année, 14 mai 1865)
jusqu'aux numéros 30 et 31 (29 juillet et 5 août 1866j foL, ftirent
publiés à Bruxelles.

Longuet p.ex. a exposé les principes de ce journal dans le numéro


du 4 mars 1866 et son histoire dana celui du 15 avril suivant.

Digitized by CoogL
— 27 —

Belgique.

Je DC puis donner aucune indication sur deux journaux qui


parurent vers 1830 : le Pi^lélaire et le Bien-être social, ce dernier
d'opinions moin^ avancées^.
La Tribune <ïii I^ouple (Flruxi lles), du 12 mai IKHl au k avril 18G0 ;

La Lihrrîf>'\h. . M\ 7 juillot 1807 au l*"*" juillet était r(^{li«fée

par Victor Arnould, Hector Denis, G. De Greef, Paul Jauson,


Eugène Robert, etc. ; cette feuille délendaît aust^i les idées posi-
tivistes et, pendant quelque temps, surtout pendant les années
1869 et 1870, elle s'appliqua à propager la tliôorie de la représen-

tation du travail contre celle de la représentation politique des


circonscriptions territoriales. Cf. aussi Organisation représentative
du travail, par H. Denis (Bruxelles, 1873).

César de Paepe. dans son discours au Cercle scientifique et


iVatcrnel de Patii^nies se montrait, lui aussi, anarchiste mutuel-
liste. Ce discours a été imprimé dans « la Tribune du Peuple » et
réuni en une brochure : Cofupte rendu du meeting de Patignies
(Bruxelles, fin de 1863). (Tétaient encore les mêmes théories qu*il
exposait et défendait dans «la Uive Gauche», où il écrivit une
Sf^i'ie d'nrticlo sous ce litre :

Les Grun U problèmes de notè c époque (du là juillet 1835 au


13 mai 18ÔÔ}.
 citer encore ; Eœamén âe quelques questions scdales, par
Isegrîm (César de Paepe) Bruxelles, 1866, 90 pp. in-8» ;

Lorsqu*ensuito il adhéra aux théories collectivistes, il eut à


soutenir, api-ès le Cougi^ès do Tlnternationaie tenu à Bâle, une
vive polémique contre les mutuellistes de « la Liberté ». Voir
«Lihei t.:'» du 19 t^epU mbre au 12 déccmbri* 18(51) Hector Denis»;
rinternaiiorule 'BruxeWoa), du 10 octobre, 14 iiovejiibi t' ISfi'.»;

réimprimé en partie dans la « Revue Socialiste a> (Pari.^;, eu


août 1889.

Digitized by Googlc
pRÈCtmSEtmS DE L*ANARGHISMB M0DI9RNB

(en langue fê^nçaisei

Une étude spéciale devrait être faite pour retrouver les traces
des tendances libertaires qae contiennent les œuvres des anciens
cnmmumstes français, œuvres malheureusement intruuvaljhîs
pour la plupart, -auf dans les Bibliothèques de Paris. D'ailleurs,
cette littérature babouviste,égalitaire, eabetisle, etc., est fortement
imprégnée des idées autoritaires et religieuses de Tépoque et,

parmi tous ces écrivains, peu conçoivent le moyen do réaliser la


société de leurs rêves sans dictature temporelle ou spirituelle*

Cependant» il en est de matérialistes et de libertaires ; iiuelques-


uns ne reculent pas devant la propagande parle fait.

Les deux rapports faits à la Cour dos Pairs après Icsaltcntats du


15 octobre 1840 et du 13 septembre 18ii (88 et 56 pp. in-8", Paris,

mai et novembre 1841) contiennent de précieuses réimpressions


d'extraits de publications communistes en même temps que
d'utiles indications bibliographiques.

Cabet donne une liste des premières publitalions communistes


h la ])a^je G de sa brochure. Le Démocrate devenu communiste
nialgvé lui* Réfutation de lu brochure de M. Thoré, intitulée:

Digitized by CoogI
— 29 —
Du Communisme en France par M. Gabet, ancien député (Parisî,
déc. 18-i7, 31 pp.).

Voir au^si le livre de Lorenz von Stein Socialismus und Com- :

munismus im heutigen Franhreidi, et Karl Grttn: Lie sociale


Bewegung in FtHinkreich und Belgien*
Parmi ceux qnï ne semblent pas etoît été des libertaires on peut
citer J. J. Pillot (plus tard membre de la Commune de Paris),
auteur de M Châteaux ni Chaumiérea, Tabbé L. A. Constant
(qui écrivit ensuite sous le nom de Eliphas Lévy), auteur de
la Bible de la Liberté (1841;, Lapuiuieraie, Lahautière, Choron,
« Vollicus ».

Théodore Déaamy, s*afflrma comme décentraliie ateur et surtout

comme matérialiste. Ses œuvres sont :


VEgalitaire (mai, juin 1840) ;

M. Lamennais réfuté par ha-même (1841) Code de ta Com- ;

munauté (1843, 292 pp.) Le Jésuitisme vaincu et anéanti par le


;

Soa'alisme (1845) ;
Oryanisalion de la Liberté et du Bien-être
matériel (184G), etc.
Quelques-unes de ces œuvres ont été traduites en allemand :
Ler Sieg des Socialisfnus. (Leipzig, 1 846) ; une brochure (Leipzig,
. . ,

1848) et le Code de ta Communauté dans la «Freibeit» (New-


YotK 1895) ;

Il écrivit umbi une brochure contre le chef des communistes-


icariens qui donna lieu à une réponse de Gabet: Toute la vérité
au peuple (1842, 112 pp. in-S") ;

Je rrjîrcite de n'avoir pu consulter de nombreuses publications,


entre lesquelles «la Fraternité», de mai 1844 à mars 1843,
«la Fraternité de 1845», de janvier 1845 à février 1848 ;

Il sembre toutefois que les tendances libertaires aient trouvé


leur expression la plus complète dans ;

L*ffumamtaire, organe de ta science scdale (juillet et Mti 1841,


8 pp., in-4«) de J. J. May» CliazaTay, Ccffineau, etc. (Y. Cabet,
Réfutation de <iiVHumanitaire ) demcndant Vahotiticn du mariage
et de la famille, brccburc de 1841); et Les Mat-ques arracht's
(1844, 144 pp.); L. Slein, pp. 515-519 (édition de iU^); Bajjortsur
l'attentat du i3 septembre i84i, pp. 40-47 ;

Digitized by Google
30

CoffineaU} membre du Comité de « rHumnitairc » et Tuh des


fondateurs de « la Fraternité de 1845 », faisait partie avec JaTalot
et quelriues autreit du groupe des Communistes matérialistes
de 1847, qui semblent avoir proclamé et pratiqué le principe du
vo!, co^^i(k'^é conimo un acte de ^^uerre sociaio, (V. leiu' procès,

«Gazelti? dos Tribunaux ». 12.juin, du 14 au 16 juillet 18i7).

Déjà en 1841, avait (rU^ jugé à Nîmes, le procès d'une sociét;^

secrète franco-italienne, formée dans le midi de la France, « la


Vengeance du Peuple »» qui proclamait « la guerre des pauvres
contre les riches» partons les moyens. (V.«Gazette des Tribunaux»
du 30 avril 1841).
La « Gazette des Tribunaux » est, sans aucun doute, une source
de renseig^ncments où il e?t peu ajfréable de puiser; mais, pour
l'étude des « conimuuistes-matérialistes», c'est la seule (jue je con-
naisse, avec les livres sur les» t-ociélés secrètes des do la Ilodde et
'C)'.ienu, qui ne méritent pas plus de i^ympathie.
Vers la même époque, des théories semblables Aircnt hautement
professées par le communiste allemand Weitling et, plus tard,
par Tanarchistc français jFotaph IMtJaeqae.
En ce qui concerne Weitling, voir des extraits de son livre et
de pa correspondance dans E. Kalcr, Wilk&hn WeitHn;/ (Zurich,
1887, 104 pp.) ;
pour Déjacque, vuii- p. ex. l'article les EeLrctncfSt

dans le Libertaire A\x 20 novembre 1858 (New-York).

La théorie du travail attrayant préconisée par Fooxier est une


des rares tendances libertaires que renferme le système phalans-
térien, sur les dtfltérentes écoles duquel nous renseigne p. ex. un
article de Joseph Ferrari dans la « Revue des Deux-Mondes »
(août 1845).
J'ai lu en 1890, qu'un groupe do fourioristes « hétérodoxes »
rejetait la rénuin(''ratiuu oi-tliodoxe du travail, du talent et
du capital. «Puisque l'on travaillera par plaisir, disaient-ils,

pui.^que tous les produits existeront cent fois plus nombreux


qu'il ne sera nécestaîre, à quoi bon compter, pourquoi mesurer
leur répartition ?» Ce raisonnement aurait pour cont^équcnce un
fouriérirme communiste et libertaire, mais j'ignore où et par qui
il a été tenu. . . .: „ " .

Digitized by Google
— 31 —
Octave Vauthier, le colLaboratcur de Coeurdcroy, anti autori*
tairecomme lui, se dit cependant « phalanstôrien » dans
« THommc » de Jersey (15 février 1854).
Après la Révolution de 1848, vinrent Bellegarrigue (voir le
chapitre précédent), et Gœurderoy.

Ernest Gœurderoy, d'à près Larousse, serait né le 22jaDvicr 1825


et mort le Zi octobre 18()2.

Ses ouvrages sont :

La BanHère du Cotnbat, ou detmier grand assauU qui vient de


sê Hvrer entre les eitoyem Mazjnni, Ledru-RoUin, Louis Blanc,
Etienne Cabet, Pieuvre Lerouso, Martin Nadaud, Malarmé,
A. Bianchi {de lÀlle), et autres Hercules du Nord, par
Ernest Cœurdoroy et Octave \'aiithier (liruxelles, 1852, in-12"),
juin 1852 (cf. Les Socialistes français à M. Mazzim, Bruxelles,
;

mi, in-S-») ;

De la Révolution dans VHojnme et dans la Société (Londres,


Bruxelles, 183^, 246 pp. in-8«), septembre 1852 ;

Jours d^Exil, Premère partie (Londres, 1854, Xn^) ;

'
Tè*(ds lettres au journal ^THomme», organe de la démagogie
ffrançaise à tétranger (Londres, 28 pp. s.a.), en 1854 ;

Hurrah H! ou la Révolution par les CoéOques (Londres, octobre


18*54, \M pp., in-S") ;

Jours d'Exil. Deuaièmc partie (Londres, décembre 1855, 574


et 2 pp., in-H"; ;


Une Icltie de Cœurderoy à A. lierzcn (du 28 Mai 1854 ) : Sbornik
posmertnych statei A. L Qercena (Genève, 1870), pp. 104-107.
Les ouvrages : Jours d^Eœil. Trotdètne et dernière partie et De
Fluirmonie dans PHomme et dans la Société, annoncés sur la cou-

verture des Jours d*JEùnl de i^b, n*ont probablement Jamais été


publiés.

Joseph Déjacque (hSii ?-18û ?) : Les Lajareennes, fables et

poésies sociales (Paris, 1851, chez rautîur), août 1851, paisi ; voir
lé procès de D<!jacque, p. ex. «Journal des Débats », du 23 octobre
1851;
2^ édition augmentée : les Lazaréennes, Fables et Chansons^
Poésies sociales (Nouvelle Orléans, 1857, 199 pp., in-8";.

Digitized by Google
— 32 —
Un discours prononcé à Jersey, le 16 juillet 1853, publié dans
VAlnianack des Femmes^pour i8ù4, de jQSiane Deroin (Londres,
1854) pp. 108-111.
Joseph D4}acque est Tan ^les sig^nataires du programme de la

premièPO' Association laternatioDale, de 1855 (V. B. Maloo,


Lundis SoctaHstes, I (189:2), pp. 134-125)
La Question RévoluHonnaire (New-York, 8.a., iii-33'*) ;

De VBtre humain tndle et femelle. Lettre à P. /. Proudhon


(Nouvelle-Orléans, 1857, 11 pp. ^v. in-8*») ;

Bèranger au pilori (brochure, publiée à la Nouveile-Oriéans,


185 ?) ;

Le Libertaire, journal du mouvement social (New- York, du


9 juio 1858 au 4 fémer I86I9 Z7 n^, journal écrit presque en
entier par lai, et où il s'affirme nettement partisan du com-
munisme anarchiste tout en croyant inévitables auparavant les
phases du mutuelliafae et du collectivisme anarchiste. C'est
dans « le Libertaire » qu'est publiée : L' Iluinanvsphère, utopie
anarchique.
Dôja^que a écrit aussi dans «la Revue de l'Ouest», de Saint-
Louis. J'ignore s'il a collaboré au « Revendicateur » (New-York,
page spécimen et 3 n% du^ décembre 1860 au 9 lévrier 1861, peut*
être a-t-il paru d*autres numéros?), journal dont les tendances
sont également anti-autoritaires, mais qui ne saurait être comparé
en rien au « Libertaire ».
V. Joseph Diijacque, ein VortHufer des CommunitHschen Anar-
chismus, dans la « Freiheit » (New-York), du 23 janvier au
13 février 1890.
Des extraits de ses écrits sont reproduits dans rHisloire du
Sodafisme, de B. Malon, dans les suppléments de «la Révolte» et

des « Temps Nouveaux » (où se trouvent aussi des extraits de


Gœurderoy), etc. Une édition en volume de VHumgmi^hère et de
quelques autres brochures est en préparation.
Claude Pelletier, auteur du t^ystème de TAtercratie, dont je
ne connais pas les détails.

Dictionnaire socialiste, indiquant les vrais moyens de résoudre


le problème sodal, 3 voL ou plus, New-York (?), 187 1);

Digitized by Google
33

"Lef Sùb^ées SociaHstet de New-Yc^h* — Atercratie (Now-York»


18X3, nouvelle édition) ;

Petit Diciionn€nt*e SociaHste^ dans le « Bulletin de TUnion répu-


blicaine d(i langue fi-a n (.'aise (New- York, 187 i) ;

La Centralisation du mutuaUsme, brochure publiée en 1848


ou, peut-être, avant cette date.

Les principes libertaires sont encore exprimés, bien que


d'une façon plus vague encore, en d*autres publications, par
exemple :

Vavi'iiAe Plu'i de Gouvcrne7n"'nt, de Banjamin Colin (proscrit


français), dans « l'Homme » (Londres), du 19 avril 1856 (Pau-
tocraUe) ;

Les idées du « Qub de la Libre Discussion » de Londres, en


1839 et 18(Ï0 ; voir « le Libertaire » (New-York), du 13 mal 1859 et
17 août 1800 ;

Les Nationalités considérées au p'nni de vw* de la liberté et de


l'autonomie individuelle, par un prolétaire (Bruxelles, 1862,
5-2 pp., in-8^), tiré en partie du « Prolétaire », de Bruxelles, par
Hector Morel, réimpr. dans le « supplément de la Révolte »,
vol. II, pp. 256-288; du même auteur: Diatogue entre un anarchiste
et un autontaire^ en quatre articles, dans « la Révolte », du

31 mars au 4 septembre 1888; réimpr. dans «TlnsurgréiK Lyon,


en 18'J3; —
trad. italienne dans la « Nuova Gazzetta Opéra ia »,

Turin, en 1888-81) ;
— deux bi uohures : Di tln/ue entre wn. ana>*-
chiste et un autoiiiaire {l*\xbïicditïons ànsxrciubie^^ 1, II, Bruxelles,
1801, 3i pp. in-lô-») ;

On peut encore citer :

Première lettre à tous les peuples p^ let bâcherons du désert .

Jiévolution. — Dijcentralisatio7i (Londitîs, \C> pp. in-32", s. a., en


186.^). Je neeonnaia pas la dpuxjt me lettre; la troi^ièmo : La Liberté
ou lu Mort, a été réimprimée dans «l'Etendard révolutionnaire »
(Lyon), du 1*"*
octobre 1882 ; je ne sais pas quel est l'auteur ou quels
sont les auteurs de ces brochures.

Digitized by Google
Certpins rattarhoraient encore à la litlôraturf» libertairie quelques
brochures publiées par A. Raae, à Lausanne, eu Itô?: la Question
du Surlendemain, Le journal «rHomme» (Jersey), dans
etc....

du 5 juillet 1854, a publié des extraits de, la


808 n**da 28 Juin et
QueêHon du lendemain (est-ce la brccburo de Ranc f) qui ne peut
pas être considérée comme anarchiste. .

Ranc a écrit Tarticie: Anarchie de VBneffclopédie générale


de L. Asseline (Paris), réiiupr. daos le «Glaneur anarchiste»»
n» 2 (1885).

Digitized by Google
«

CHAPITRE VII.

L'Anaachisbck allbhaitd db 1840 a 1880.

Max Sdrner (Kaspar Sohmidt) ISOS-lSqO: Der Eintige vnd


êein Eigentum (Leipzig:, O. Wigand, 1845, paru en 1844) ; 2^ édition
(1883, ib.) ;
rôimpr. dans « Univcrsalbibliothek », n°* 3057-60
(Leipzig, 1892, en avril, 429 pp., in-16*) ; — extraits allemands dans la
« Freihpit » (New-York), 1892 ;
— extraits français dans les « Entre-
tiens politiques et littéraires» (en 1892), dans le «Mercure de
France » (novembre 1892), etc. Une traduction Irançaise est en
préparation.

Article : Reeensenten SHmer's éann « Wigand^s Yiertel-


jahrschrift », vol. III (Leipzig, 1845J, pp. 147 194, signé M. St.

(Stirner) ; article : Die philosophischen Reactiondre, dans « Die


Epigonen », voL IV (Leipzig?, 1847), pp. 141-165, sig'né G. Edward
(Stirner ; v. lettre d'A. Ruge» du 14 mais 1847 : A. Ruge's
JBriefwechseL,, 1886, vol. I).

Stirner te défend contre les critiques de Feueiimcli, Hess,


Kuno Fischer, etc. Y. p. ex. Die Auflomnç des Einzigen durch
;

den Memchen, par M""" Betlina von Arnim («Epigonen», voLIV,


pp. 189 231, 1847); Uehci' dus « Wcsen des Cfirùtcntums » in
Iiezieh.w n;/ auf den « Einzif/en und sein FAfjf'nium » (« Viertel-
jabrsciiriit », vol. II, pp. 193-205, 1845), non signé (par Fcuerl)acli) ;

r
Digitized by Google
Die leUten Philosqphen, par Moscs Hess (Darmstadt, 1845) Feuer- ;

bach und der Einzije. Die Consequensen Feuerbach's und ihr


Kampfgegm die Kntik und den Einzigen (non signé), pp. 133-1 38
du Tol. III de la « Vierte^ahrschrifl» (1845) Moderne Saphùtent ;

par Kuno Fischer (« Epigonen », vol. V).

A la cpîtiquo de Stirner (G. Edward), Fischer a rôpondu par


lù n Apolor/ei der Sophislik und « ein philosophischer Reactionut'

{« Epi.iroïK'ii », vol. rV, 1847).

V. encore les écrite dWrnold Riigc, etc.;


Das umaahre Piindp unsrer Erziehung oder IIumarn<imttê
und Heaiismus, article par Max Stirner, réimpr. dans «Ncuo
deutsche Rundschau» (Berlin), janvier 1805 ;

Kunst undEeHffion, dans la «Rheinliche Zoitung» (14 juin 1842),


réimpr. dans le«Magazin fttr Littérature (Berlin), 29 dôc., 1894 ;

Ueber K. Rosenhranz* Kômjshei'ger Skijze?i, publié, je crois,

dans la « Ulieinischc Zeitun^r » ;

Traductions do J. B. Say et d'Adam Smith (avec notcF), à


Leipzig (1845-47) ;

Geschichie der Réaction (Berlin, 1852, un vol. in-8»).


Stirner, lui-même, ne prit pas au sérieux un livre individualiste
publié à celte époque : Ver^tandestmn und Individuum^ anonyme
(par Sebmidt, auteur d*une histoire de la pédagogie?), 1846 ; v. ses

remarques, « Epigonen », vol. IV. p. 151.

Un autre ouvrai^e ! Liebe&biiefe oh/ie Liebe von Karl Btirger


(1846), jouit de la même rt^putation, mais, ne le connaissant pas, je

ne puis dire s'il la mCnte.


jolm-Henij Maekay continue, à Tbeure actuelle, à professer
les idées de Stirner, dont il prépare la biographie ;

Ses poésies: (Zttrich, 1889, 2* édition, XII, 115 pp.; la


V édition de 1888 est communiste anarchiste);
Die Anarchisten, Culturgemdlde aus âem Bnâe des XIX.
Juki hundcris (Ziirich, 1891, XI, 370 pp., ^n . in-8'') ; autre édition
(Berlin, 1893, XVÎ, 285 pp.) ; édition illustrée (Berlin. 1895), ia

première livrais^on a été saisie, di^conlinuée ( ; réimpr. en prnndc


partie dans la « Freiheit» (I^cw-York), 3 cet. 1891, sq.; — traduc-
tion française : Anarchistea. 4^mrt du jojur. Paria, 188d (IX,

Digitized by CoogL
— 37 —
417 pp., in 18') ;
— trad. anglaise : Bjston, juin 1892, dans
«The Anarcliist » (Shcffleld), 13 mai 1804, sq. (inacheviî) ;
— trad.
hollaudalsc, Amsterdam, en cours de publication par;
livraisons ;

Poésies (extr. do « jS^»;*m») : Arma parata fero t Ein sodate*


GecUcht (Zurich, 1887^ 14 pp.); i^f Aile und der Junge, dans
« Anarchistiscb-Gommùnistische iBibliothek », n° 3, Londres, 1888,
8 pp.; — trad. hollandaise (Den Haag, 8 pp., s. a.); — trad. tchèque
(« Mczdinara Bibliolhoka », n'^o, New-York, 181J0, 8 pp.) ;

Die Trarjœ Hc mu Oiicayo. Zav E, intierung an den H, Novem-


bsr i887 {Ciuchmali, 1891, 16 pp., gr.in-8»; tiré de Die Anarchiste Ji) ;
*

Nombre de recueils de poésies et de nouvelles (Die Menschen


cfer £7ie, 1892, etc.)

Edgar Btmerz' Der Streit der ICritih mit Kirche und Staat
(édition de Berlin, 1843, complètement saisie ; Berne, Jenni,
Sobn, 18H, 287 pp.); v. Prcssprocess KJgar Bauer's (Beriio,
ib, 1845) et Die Reise aufôffentUchs Kosien (ie transport de l'auteii r
à la forteresse de Magdcbourg^, où il fut renfermé après la publi-
cation de ce livre anti-étatiste), dans «Die Ëpigonon» (L>eipzig,

ol. V. pp. 0-112,1847).


I

Traductions alleoiandes d'écrits de P. J. Proudhon :

Was ist iUis Eiyenîh'tm (trail. de P". Meyer), Berne, 1844, in-S";
nouvelle traduction (par A. F. Cobn), Berlin, 1893-96, in-8" ;

Philosophie der Staatsœkonomie oder Nothwendigkeil des Etends


(trad. de Karl Grtin), Darmstadt, 1847, 2 toL ; autre ti>aduction ;

Di^ Wïder^riiche der Nathnalœhonomie oder die Philosqpkie der


Noth (trad. de Jordan), Leipzig, 1847, 2 vol. ;

Die ft-antosiiche FehruarrevoîuHon, Nach dem frans. det


P. J. Pi'oudhon, von Karl Grlin (dans: Die Révolution im Jahre
mis. In zicanyloscn Ileflon...), Trier, 1848,'i. Heft ;

P. J. Prfyu IhjH, Manifcit. Einleitung zu der vo?i Proudhon


L> Peuple » (Leipzig, 1848, 8 pp.);
redigierten Zoitschrift,^<
Dj9 Recht auf Arbsil, dat Eigenthum und die Uisung dm*
sociatenFtvge (Leipzig, 1849, YIII, 94 pp., du^cRepr. du Peuple»)*
P.J. Proaihon's neu^He SjhrifL Thsoretischer undpràkHscher
DeweU des SoàaUsmua oder Révolution durch den Crédit.

Digitized by Google
Herausg:c?. von Thcodor Opitz (Leipzig, 1819, 81 pp.) ; Œuvres,
vol. 18, pp. 1-50 ;

Die Volksbank, Eir>goleitct, ubersotzt und crlàutert von


Ludwig Bamberjîcr (Frankflirt a. M., 18i9, i2 pp.) ;

Ausgewahlte Schriften, Band I : Behennlfu^sc ei?irs Revolu-


tionurs. Herausfjcg. von Arnold Hugo (Leipzig* 1850, VIII,
328 pp.) ; Band II: RevoluUoniii'e Ideen^ mUeiDcm Vorwort von
Alfred Darimon (ib., 1850, XXX. 274 pp.) ;

Lie todaie Révolution durch ûen Staaisitreich am 2. December


encùssen (Bremen, 18Ô?, X. 235 pp. ;
2' édition, îb. 1871) ;

i)ie Gerechtijkeit in der Remlalion uti'î in der Kit'cks (traduo*


tion de Ludwi^' Pian, Hamburg, 1858, 2 vol.) ;

Ike literaiischsn M jjrate,,.. (Leipzig, 1832) ;

Kapital und Zins. Die Polemik zteischen Bastiat und Pi*oudhon,


Mit Einleitung und Uebenetzung hcrauFgeg. von Dr. Arthur
Mulberger (lena, 1895, VIII. 232 pp.).

Napoléon I (dans « Keue Freic Presse », do Vienne, 9 et


10 octobre 1895).
y. encore Tarticle de H.B. Oppcnlicim : P./. Pi'ou'lhon*e Phih-
sqphie der Oeiellschaft, dans « die Opposition », 1846, etc.); le livre

d3 Marx, La fnisére de ht philosophie (Bruxelles, 1847, contre


Proudhon), etc.

Plus tard le docteur Arthur Mttlber^^er s'est occupé beaucoup


de faire connaître Pmn llion Von und Uber
en Allemagne. Cf.

Proudhon (dans «Die Wage», Berlin 1878-79); Die Théorie der


Anarchie (dans « Die Neue Oesellschaft », ZUrîch, mars 1878,
pp. 291-311 ; suivie d'articles de poldmique socialiste par Clecl et
J. Franz); ^ne deutsehe Sckrift uber Proudhon («FrankAirter
Zeitong»,Beflage,13 novembre 1881), etc. ; Studien iiber Proudhon
(Stuttgart, 1801. 171 pp., in-81 ;

Cet auteur a encore publié :

Zur Wohnungsfrage (Leipzig, 1872, 28 pp.), suivi d'une bro-


chure de polémique marxiste par F. Engels {Zur Wohnungsfi-age;
réimpr. avec additions dans « Socialdemokr. Bibliothck», n*13,
Ztirich, 1887, 72 pp.).;

Digitized by CoogI
h

— 39 —
Article : De Socialismus uiid dus Landvolh (dans «Die Zukunft»,
Berlin, 1877, suivi d'une polémique soulevée par A. Bebel) ;

Zar Kenntniss des Marxistnus. KriUsche Shizzen (Stuttgart,


1894, VI. 47 pp.) ;

Der Irrtum von Karl Marx» Aus Emst Bu8Ch*9 NacMass,


herausgeg. von D^ Arthur Mttlberger (Basel, 1894, 59 pp.), a ét6
écrit pour faire connaître l'œuvre d'E. Busch qui, de lui-même,
arriva à quelques unes des conclusions de Proudhon (voir ses
brochures: The annale Frage inid ihre hoRung (Berlin) et:
Ursprung und Wesen der wirltt^ctut/tlischeti Kiisis,,,, (Leipzig,

189^) ;

B. B. Tuoker: la propagande tuckerienne en langue allemande



a, jusqu'ici, produit :

Libevtas (Boston), mars à septembre 1888, 8 n"^ (^^uijiië par


B. R. Tucker, G. et K. Schuinni) ;

:SLaalss()(:ialistiiLis und Anarchistnus.... par BccJ. R. Tucker


(Berlin, 1895, 16 pp.), traduction de la brochure anglaise, publiée
par les éditeurs de la nouvelle traduction do Qu'eslrce que la

propriété? (Berlin, 1895-96).

Mo3B9 Hess, K. Grusn, W. Mabr.

Bloses Hess (1812-1875) : Articles : S<jcin!isnim und Cnmrnu-


nisnius. Vojn Ve}'fass<>}- dev Eui-op'nsrhe?f Tnarchie (dans
« Einundzwanzig Bogen aus der Sclnvciz», publié par G.licrwcgb,
Zurich et Wintcrthur, 1843, pp. 74-91) ;
PMkaophie der That (ib., pp. 309-331).
Ses opinions sont d^à modifiées dans : Uéber die sodaUstUche
Betc^fung in DeuiacMand {^"Seue Ànecdota», Darmstadt, 1845,

pp. 188-227, mai 1844); I/ebei* das Geldtnesen (dans «Rheinische


.lalirbuchcr liir gesellschaftlichc Reform», Darmstadt, 1845, vol.l.,

pp. 1-34).

Karl Orfln (1813-188 ?), auteur de : Die Sociale Beieegung in

Digitized by Google
— 40 -
Ftankreich und B«r^*en (Damstadt, 1845« VI, 371 pp., histoire du
ftocialismo contemporain) et de plusieurs autres écrite publiôs,vcr8

cette époque, dans les revues socialistes allemandes. Cf. austi


l'article : Coinmunisinw^, Social/sinus, II timajusmus, pat*

Ilermann Seuitnig (daiis «Kliein. Jahr., etc.», vol. î, p ). 167 17'i),

etc., ainsi que les iudieatioijs iburiiies sur ces dilléreiits auteurs
par le professeur G. Adler dans son livre sur le premier mou-
vement socialiste en Allemagne; y. aussi: Die Eine und ganze
Freiheit ! dans le recueil cité de Herwegb, pp. 9^97.
Dès 4843, il se funna parmi les ouvriers allemands de la Suisse
romande un mouvomeul d'opposiliun contre le communisme do
Weitlin^, autoritaire et — tout au uoins comme moyen de pro-
pagande — enveloppant ses principes de la phraséologie reli-

gieuse et clirétienne. Ce mouvement, liliertaire et atbée, forma


la soi-disant Jeune Allemagne
CL Dos Junffe LeuUcMand in dsir Sehteeiz, Ein Beitrag xm*
Geschichte der geheimen Verbindur^en unserei* Tage von
Wiliielm Marr (Leipzig, 18 iH, 'SO'i pp.).

Du même auteur : Der Mensck u/ul die E/ie voè' dem liichlcr-
stukLder Sitllichkeit. .. (I r ipzig, 1848, 330 pp.) ;

Anit-chie Oder AulunUiU (Hamburg, 1852, IV. 13*2 pp.).


L'organe de ce mouvement Hit: BUtier det* Gegemoari fut*

sociales Lsbsn (Lausanne, décembre 1844 à 1845, 8 mensuels).


Cf. encore : Rapport général adê*essê au^ Çjnteil d'État de
Neuchâtel sur lapt^pagande secrète allemande et sur les clubs de
laJeune Allemagne en Suisse. Imprimé par ordre du gouverne-
ment (Neuchâtel, 18i5j ; Die geheimen Verbindiingen in der
Schweiz scit /^'^^...(Basel, 1847,Amédée Hennequin VII, 152 pp.) ; :

Eludes sur VAnarchie contemporaine. Le Communisme et la


Jeune Allemagne en Suisse (Paris, 1850, IV, 144 pp.); enân les
livres de G. Adler ^et de £. Kaler (Wilhelm WeitUng, dans
«Socialdemokr. Bibliotbck», n« 11, Zurich, 1887, 104 pp.) et

sur Weilling principalement — : Die Communisten in der Sckioeiz


nach den hei Weilling vorgefandenen Papieren (publié par
Bluntschli, pour le gouvernement du Zuncii, Zuiich, 1843,
130 pp. ; édition irançaisc, Luiusaone, 1843).

Digitized by Google
- 41

Il faudrait, pour être complet, signaler les théories communa-


listes que, à une certaine époque, manifbsta Eugen IMUixing,
bien qu'il ne devint jamais libertaire.
Voir aussi les brochures : Aliràluun Ensz, EngeVs A (tentai auf
deti gesunden Menschenverstand. . . (Genève, 1877) ; la revue Dci*
Anlihrat, du même, qui d<^péiH'ra en organe antisémite, et la

brochure d'un duhtinyien Der frdheitliche Sodalismus


libei taire :

im Gegensatz 2u?n StaatsJmethtstliu^n dei' Marccisten... von


D' Benediet Friedlftnder (Berlin, 1892, 125 pp., in-8«) ; plusieurs
articles du même auteur, (ur le même sujet, ont été, Ters cette
4

époque, publiés dans le «Socîalist» de Berlin. L'organe actuel de


cette école est Bèr moderne Volhergeist (Berlin, 1894

Digitized by Google
(3HAP1TRE Vlir.

Michel Bakounine.

Je m'abstiendrai de donner riMiuméralion complète des <^crits

publiés par Bakounine avant son séjour en Italie (1863), je citerai

seulement l'introduction à une traduction de quelques discours de

Hegel, du Moshovskii Nabliudatel, de 1836; Die RecuiUon in


LeuUchUmd, EtnFiHugtnetii von einetnFt*anzosm (Jules Elys&rd),
dans « Deutsche Jahrbtlcher..j» (1842, 17*21 octobre) ; rarticlo sur
le communisme du «Sch^*eizerischer Rcpublikaner». de Zilricb,

de 1843; la lettre il Ru<?e, dansiirDeutsch-Franzdfiscbe JabHitleher»


(Paris, 1844) ; le discours prononcé à la réunion polonaise du
29 novembre 18'i7 à Paris (éditions françaises, allemandes, polo-
naises) ; les Gi'utuilayen (1er neuen slaiischen PoHlik, dans des
journaux polonais et tchèques de iH'iH et le « Cech », de Genève,
de novembre 1861 ; le Aufrufandie Slaven (KoetheD4849;— trad.
polonaise et tchèque) ; A fnes amis russes et poloftctis (de 1862»

publié d*abord,cn ruffc.dans le «Kolokol», du 15 février 1862); la


brochure Narodnoe Lyelo (Londres, 1862) ; les lettres et discours
dans le Aftonbladet de Stockholm (Irad. suédoise ; texte flradçais
dans la « Cloche », de Bruxelles), etc.

Kn outre de tous ces écrits et de bien d'autres encore, il a clé publié


des ieltres de Jkkounine datant de cette époque. Le plus j:rand
nombre ~ en petite partie réimprimé de « Volcoe Slovo» (Genève)

Digitlzed by Google
— 43 —
et« Rus.<kaia Myjl » (de Moscow) — se trouve dans uao édition
russe tic (renève('iui est encore on préparation) et dont la traduc-
tion allemande a paru, en niai 1895, sous le titre : Michail Baku-
nin's Sociafpi 'itisch?r Bnsfwechiel tnil A leœander IwMerzen und
Ojaijoto (6ditioa de fou M. Dragomaiiov), GX, 4âO pp. ; trad.
Jraitçaise (en partie) daos la «Société Nouvelle» de 1895, et
(complète) à Paris, (i893) ; Tintroduction biojrraphîque de Drago-
manov ; — traduction française (par Marie Stromberg) : « Revue
Socialî^to », Paris, novembre et décembre 1895.
De 1833 datent les écrits purement anarchistes de Bakounine ;

une ^rrande partie, qui se compose surtout de lettres, en est


encore inédite.
Je citerai d'abord Iss Déclarations de pnndpes de la Fraternité
inlernationa'e (nombre de manuscrits), des articles du«Popolo
d*(talia » (eu 1865) et d*autre8 articles, sur la question slave, que je
u'aipas vus, publiés daos «Libcrtà c Giustizia», deNaplcs, en
1836 ou 1867.
Dans rénumération suivante, j'ai noté seulement les écrits

prlndpaux, donnés par liakounine, depuis sa rentrée dans lo

mouvement révolutionnaire actif au Congrès de la P-iix et de la


Liberté, à Genève (septembre 1807) :

Discours de Baîtounine au Congrès de Genève («Annales du Con-


grès de Genève», Genève, 1868, in-8*), pp. 187* 191 ; v.p. 186, n. 2;

Fédéralisme, SodaUsmeet Aniithéo(ogisme.Propo8ition motivée


au Comité Central de la Idjue de la Paix et de la Liberté^

ouvra;^'c dont l'imprepsion ftit commencée en 1867-68, à Berne,


mais non aelu vée : publié dans; Michel Bakounine^ Œuvres.,.
(Paris, 1805, pp. 1 iU.-) ;
v.pp. XXIV-XXVIH) ;

Lettre <i'ad/<^sio/i, publiée dans le n" spécimen de «la Démo-


cratie» de Cih.L. Ghassln (Paris, im^), renfermant son programme ;

des extraits ont paru dans le « Kolokol » français (Genève, du


15 juin 1838^ ;

Discours au Congrès de Berne, de la Ligue de la Paix et delà

Liberté (septembre 1838), dans les «Annales du Congrès» (je ne


les ai pas vue>) ; ces discours ont été publiés dans le «Kolokol»
Irauçais (Genève), du l*' décembre 1838, et l'un geulement dans la

Digitized by Googlc
— 44
brochure î Diseou)*spronont;is au Conji*ès de la Paix et de la Liberté'
a Berne (1838) par MM. Mroczkowski (Ostroga) et Bakounine
Cicnève, 18fî9, 23 pp. in-8^) ; les autres sont réimprimés dans ii»

yièjnoii'e adressé par la Fédération j wassiimne... (Sonvillicr, 1873),


pièces justir., pp. ?0-38 ;— trad.russ^e : Istontcht*skoe Kazvitie In'er-

nsctona 'a (Zurich, 1873) pp. 317-365;^ trad. italienne dans Costa
'

Vita di Miche 'e Bacunin (Bolo^na, 1 877), pp. 1 9-38 (extrai is) ;

Dans «NarodnocDyelo» (journal rusFo : la Cause du Peuple),


'
1**^ septembre 1898 ; Neobchodttnœ oHasnenie
n'^i.du (pp. 1-6) et Pos-
tanovha rem*iucionn»/ch roprosov, StaUa pervaia, Nauha i Nai*od
'

(la Science et le Peuple), pp. 12-2-4 ;

VAUmure
"

Programme de de la Dèniocratie sociali'iie (réimpr.


p. ex. dans le Mémoire^ p. just., pp. 31) 'iO| et diverses autres décla-

rations de principes etc. (manuscrits), dont quelques unes ont été


éditées dans la brochure marxiste : PAlliance de la Détnocralis
sociaUste et FA ssodation Internationale des Tt*avM 'leurs (Londres, '

137 pp.); — trad. allemande Ein Complott gegen die LA, A,


'

1873, :

(Braunschwcig* 1874, 119 pp.).


Pour juger convenablement CCS déclarations, il faut consulter
divers manuscrits d'une époque antérieure ainsi que d'autres
lettres et manuï^crits puliliés ou inédits: v. surtout le chapitre
Iniernadonalnt/i Soiuz socialnt/ch rcroliucionerov de Istoè\R,Ini,
(pp. 301-317) et certaines parties de Gos, i Anaixhiia ;

L'Association internationale des TravtdUeurs de Genève aux


ouvriers tTEspagne (3 pp. in-4% Genève, le 21 oct. 1838); —trad.
allemande : Vorhote (Gleuëve), novembre 1838 ; réimpr. Ménioii'e,
p. just., pp. /iO-45 ;

Discours dans une réunion publiqw de Genèv, le 23 novembre


1808, rapporté dans la « Liberté » (fienève), du 5 décembre 18G8 ;

Conférence donnée à la section du Lic'e^ rapportée dans le


« Progrès » (du Locle), du 1" mars 1839 ; Discours au meeting du
Crêt-durLocle, du 30 mai 1869 (Y. le « Progrès » et le Mémmre,
p. just. pp. 63-63) ;

Aux Compagnons de FAssociation internationale des Tramil-


leurs du Locle et de la Chaux-de-Fonds, série de lettres publiées
dans le « Progrès » (du Loclc), du i"' mars au 2 octobre 1839 ;

Digitized by Google
— 45 —
Téimpr. dans Œuvres,,. (Paris, 1892), pp. 207-2G0 ;
— Irad. nisFc,
«rcvuo et augmentée par rautcur», dans htor. Razntie Inter-
naciofiahi (lS73j, pp. 98-135; — trad. espagnole dans « El Esclavo »,
de Tampa, Fiorida, du 5 juin au 3 juillet 1895 ;

NffeskoHh slov k molodym braHam v Rossii (vtorol ottisk«

GenèTP, 1869, 4 pp.,în-8", seconde édition russe); — trad. française;


Quelques paroles à mesJeunes fédères en Russie (Genèye, mai 18C9);
dans la «Libcrt<5» (de Bruxelles), du 5 septembre 1869 et, en 8 pp.
in-S" (Brnxcllo?, impr. de Bris^mée) ;
— trad. allemande dans le,

« Volksstaat », de imo.

Quant aux publications russes non signées parues à Genève, on


1839, toiles que: Posiamvha revoUacionnago voprosa (4 p;i>.,in-8'>),

etc., je pcnre qu*il vaut mieux — jusqu^à preuve du contraire —


les attribuer à S. G. Netèhaev. Il convient isturtout de se tenir en
^farde contre les soi-disant extraits publiés^ entre « ^fuillemots»,
par la brochure marxiste rAUinncc... (1873). (InniitH^ ils abondent
en transpositions arbitraires, (mi omissions, ])arrois môme en
additions, et que les catalogues de la librairie onicielle du parti

socialiste allemand attribuent à Marx lui-même cette broebure


anonyme, publiée par une commission nommée par la majorité du
Congrès de la Haye (1872), ces extraits ne semblent pouvoir être
considérés que comme une contribution curieuse à la question de
Texactitude dos citations dans les œuvres de Marx, question qui a
été soulevée par une brochure intitulée Wie Cari Marx cilirtf

Bakounine puM'a alors de nombreux articles et séries d'ar-

ticles dont plusieurs' dans r« Egalité» (de Genève), notamment:


Les Endormeurs (26 juin au Juillet) La Montagne (du 10 au ;

17 juillet); Le Jugement de ^[. OmUory {\\\ Juillet au 21 août);


rinstructio?i{?itrgra'e i'3i juillet au 21 août); La paliliquc de Vin-
temaiionale (du 7 au 14 août) ; le Rapport genevois au Congrès de
Bàle sur la^ question de Vhèritaget etc., réimpr. en partie dans le
Ménudret p. just. pp. 68 sq. ;
— trad. russe dans Istor. Razvitie
InU ; la PoHHque de VlntemaHonale, réimpr. dans V « Interna-
tionale » (de Bruxelles) et la « Federaciôn » (espagnole, de Bar-
celone);.

Digitized by Google
— 46 —
Discours au Congrès de Bâte, de rinternationale» t. le Compte^
rendu du Congrès (BnizeUes, 1839) et r« Egalité», de Genève,
n«37» de 1860;
Kofficeram russkoi a/v/iu (Genève, janvier i870) ;

Vsesvfjetnyi revoUucionnyi soiuz social noi dcmocradi, russkoe


otât/elftiic. — K rusftkoi molodeji (A la j«janesse russo), première
livraison (Genève, 1870, 32 pp., in-8'*) ; oouvolle édition, Genève
(Ëlpidine), 1888, in-lô**;
Naûka i nasustchnoe revoUudonnoe dyeîo (La Science et la
KôvolutioD), Genève, 1870, 33 pp., in-8* ;

Lettres sur la mort d*Â.lexandre Herzen et sur le mouvement


révolutionnaire en Russie (ces dernières adressées au citoyen
Liebknecht, rédacteur en chef du « Volksstaat »), dans « la Mar-
seillaise » (Pari?), du 2 mars et 24 avril 1870 ;

Lcsi Ours (le Dénie et VOurs de Saint-Pétersbouvrf . Complainte


patiiotique d'un Suisse huimlié et dés&tpéè'é (Ncuchàtcl, 1870,
45 pp.) ;

Article dans le « IColokol » (russe), d'avril et mai 1870 (Genève) ;


Lettres à un Français sur la crise actuelle. Septembre ISîO
(Neuchâtel, 43 pp. in*8") ; la suite est restée inédite.

Pendant Thiver de 1870-71, Bakounine continuait à formuler


ses idées sur la situation crée par la ^fuerre rranoo-allemaiide et,
reprenant son Antilhéologisme resté inédit, il cxpoFait ses idées
piiiiosopiuques générales dans un ouvrage dont ta pi'emière

partie est :

L'Empire Knouto-gertnanique et la Révolution «ociato. Première


livraison (Genève, 1871, 119 pp., mai 1871) ;

De la suite : Sophismes historiques de Vêoole doctrinaire des


communistes allemands, dix pages du manuscrit ont été composées
mais non publiées ; du même manuf>cHt a paru :

Dif'u et VEtat (Genève, Impr. jurassienne, 1882, 91) pp. ; préface


de Carlo Cafiero et d'Elisée Reclus) ;
réimpr. Paris (au bureau de
la «Révolte»), 1893, 100pp. in-8'»; — trad. italienne: Dio e lo

Stato (« Bibiioteca Populare Socialiste », n** 6, Milano, Fantuzzi,


1893, 158 pp., in-16*) ;
— trad. espagnole : Bios y él Eàtado, dans
« Reviste social » (2iladrid), 38 février sq., 1884 ; dans la « Bandera

Digitized by Google
— 47 —
roja » (Madrid), 15 juin, sq., 1888; en brochure (Madrid, 188?,
87 pp. ; trad. de R. M [ella] et £. A [Ivarez]) — extraits portugais:
;

Osentido em que sotnos anarquistaa («Propaganda anantuista >,


n* 2, Lisboa, mars 1893, in-lO") ; — traduction roumaine : 2>wm-
nezeu ri Siàtta (Foksani, 1884, — trad. allemande
in-8<) ; : GoU
undderStaatÇ^ïkïl&del^hia^t 1884, Verlag der Gruppe II, LA. A.);
dans la «Freifaeit » du 3 mai au 13 juin 1891 ; dans «Internationale
Bibliothek », n« 17 (New-Yuik, 1892, 48 pp., in-8») ; dans «Frci-
denker-Bibliotlipk », n° 1 ; des extrait?, à Berlin (1893, 20 pp., publi-
cation du « Socialist »); —
trad. anglaise: God ajid the State, .1^

translated... by Benj. H. Tucker (Boston, 1883, 52 pp. ; Tédition


dft Tunbridge Wells, 1888, 52 pp., est la même) ; réimpr. dans le
«Gommonweal », 28 août au 4 septembre 1802 (incomplet) et en
brochure, Loodon, Office of tbe «Ciommonweal», 1894, 54 pp.,in<-8";
DouTelle édition américaine à C!olombus Junction, lowa, (« Liberty
Library », n'* 2, février 1896, 40 pp., in-S") ; — trad. hollandaise :

God en de Staat (« Radicale Bibliotheek », n*» 1, Am tt rdam, 1888,


102 pp.) ;
— trad. polonaise : Boff ipanstrov BiLiiothcka Walkî
Klas », I, Miscelianea, Genève, 1889, pp. 1-58, in-8')
i^* série, ;

— trad. tchèque: .S<îAaiS£a^(dans«DèinickéListy», New- York,

18 janvier 1896,sq.) ;

Une fraction du reste du manuscrit a été pùbllée d*abord en


anglais : Ood and the State* Eaeiraeta from unedited tnânuseripts
(dans «Liberty», Londres, mars à septembre 1894) ; plus complet
en français, dans Œuvres... (Paris, 1895, pp. 263-326) ;

Pour rhistorique du manuscrit voir Appetidix (pp. 52-54) de


l'édition anglaise de 1894 (traduction française dans la « Liberté
de Buenos-Ayres, de 1894) et Œuores,,. (1895), pp. XXVIII<
xxxvm ;

Trois conférences données par Bakounine dans la section


centrale du district de Gourtelary (Jura), en mai 1871, publiées
dans la Société Nouvelle »• en 1895, mars (pp. 285-301) et avril

(pp. 449-460); — trad. espagnole dans « El Esclave » de Tampa,


Florida(18^) ;
— trad. allemande dans *fFreihcit» (New-York), la

du 16 mars au 6 avril 1895 ^i>m Vortrdge Michael Bakunin's.,»);


— trad* tchèque (Tripréânaehi M, B..») dans « Dèinické Usty »

Digitized by Google
iKcw-York, S2 juin gq,, iSdo) et en brochure (Xew-Yupk, 1805,
37 pp., in•8^'« Dèlnickà Knihovna i) ;

La Coffimune de Patis et la notion de l'Efat (fin do inillot 1871),

dans le « Tiiu ailleup » (Genève, avril mai 187H, pp. G-ir>); nouvelle
édition dans les « EntrcCicns poiiti (ues et littc'Taires» (Paris,
Tol.V, n*>29, août 180*:^, pp. 59-70) ; réimpr. dans i'« Homme Libre i^
(Bruxelles), en 1892; — trad. rasse: Parij!iaia Kommunai
ponioHe o gotudarstvennoati.din» «Obchtchina» (GenèTe,mai 1878,
pp. 6-10, Juin-juillet, pp. 7-9) ; en brochure, avec une lettre de
P. Kropotkine dans « A.narchitchoFkaia Bibliotheka » (Gcuéycr,
48Ui, 20 pp.); — trad. bulf^arc de D. Bran, dans « Bulgarska
Socialistitehe^ka Biblioteka ». ii" 7 (Sofia, 181)?, 34 pp., in-S") ;

Réponse d'un Inter?ia(ional à Mazzini («Li berlé », de Bruxelles,


18 et 19 août 1871 ; pp. 3-17 delà Théologie poUtiquf'..X—Ri^pnsta
d^un Iniernasionale a (Huie^9 Maszim per M. Bakou nine
(brochure parue en août 1871, comme suppLôment au « Gazscttino
Rosa », do Milan) ;

La Théologiepolitique de Mazzini et ^Internationale (Neuch&to 1

1871, m pp., in-S"); — trad. italienne: Lr Teologia poîitica âi


Mazzini e l' InU-i-nazional'', dans « Lo Schiavo » (Nice, 1K87,
8 cet., etc.) et l « Operaio » (Tunisie), 8 mai 1888 sq. (inachevé) ;

— trad. allemande dans «Freiheit» (New-York, du 20 juin au


20 août 18'J1) ; — trad. anglaise dans < Liberty » (Boston), en 1887 ;

IHtposla atf Unitàlialiana per M. Bakounine, dans «Qazaottino


Rosa » (do Milan), du 10 au 12 octobre 1871 ;

Grculare» Ai tniei amici SltaUa in occanone del Congresio


cpsraio eonvocato a Roma pel i novimbi^e i87t dal PavHto Maz'
ziniano, dans le «Paria» (Ancona), I. 13, 17 août 188) sq.; en
brochure // ISociaHsmo e Mazzini lettera agît amici d'Italia
: :

(Ancona, 1883, 10 j pp.) ;


réimpr. dans le « Nuovo Liombattiamo »
(Gênes), 17 août 1B8Q s^. ; dans « JLavoriamo » (Buenos- Aire»),
déc. 1891 - janvier 1893 (inachevé) ;

Lettre (sur la mort de Mazzini et la situation en Italie) à CeUo,


Cerreiti, de mars 1872, dans la « Sociôtô Nouvelle », féTrier 1896,

pp. 175-199 ;
Organisation de VXntjmationale^ dans VAUnmMch du peuple

Digitized by CoogL
— 49 —
pour I8T2 (Xeuchâtcl, pp. 12-24 il en existe deux éditions, plus ;

une avec couverture do BruxcUc*, Simples questions sociales...) ;

réimpr. dans Ja « Science populaire » (Vervicrs), 8 décembre 1872;


— trad. italienne dans la « Questiono sociale » (Florence), n« 6, du
27 janTier 1884 ;

Lettre sur la cii^ulaire pnvée du Comeil général de Vlntema-


tionale (Locarno, 42 juin 1872), dans le «Bulletin » (jurassien) du
15 juin 4872; pp. H-in do la brucliurc : Réponse (Je (inclriaes

iiUevnaiionawT, niembres (le la Fédération jums6iennf\ (i la Cii cu


lairepnvée du Comeil général de Londres (Extrait du «Bulle*
tin »....), 45 pp., in-8* ;

Métnoire sur Fhistoire de. rAlliance de la Démocratie socialisiez

dans le Ménum*e (jurassien), pièces just., pp. 45-58 ;

Programme de la SecHon slave de Zurich (publié dans VAp-


pendùràe Gos. iAnarcMia, pp. 22-24) le programme plus intime ;

de la « Fraternité slave » forme la baî^c de la brochure A' russkini


revoliu('i(»i''i-mn , de Genève (1873) ;

Proyram towarzi/slica pol\k{"f/o social no ivicolucf/jnef/o w Zu-


vijchu ii p., 4", s.a.8.1.); du
édition française dans le « Bulletin *
27 juillet 4872, v. aussi : Dragomanov, « Revue socialiste » (Paris),
5 sept. 1880 et Volnœ Slovo (Genève), 25 oct. 1881 ;

Gosudarstpennosl i AnarchUa, Vvedenie, 1** Partie. 1873


(308 pp. et 24 pp. (TAppendiœ, in-8**), dans Izdaniia socialno-
revoHudonnoi partit, vol. I ;
— extraits fV'ançais : le Gouvernement
talisme et l'Anarchie, dans 1* « AvaiU-Gardo » (^Chaux-de-Fondî^)

du 10 février au 21 octobre 1878 ;

A la rédaction de la «Libertés (de Bruxelles), 5 oetoltre 1.S72,

publiée dans la « Société Nouvelle» de juillet-août 18U4, pp.5-31;


^ trad. allemande dans le « Socialist » (Berlin), 1894, 29 sept, sq.;

Lettre sur la brochure marxiste iVAillance...», au « Journal de


Genève »(^ sept. 1873), réimpr. dans le « Bulletin » (jurabsien), du
12 oct. 1873 ;

Lettre <^auœ Compagnons de la F <! (h alion jurassienne », dans


le « Bulletin » (jurassien), du 12 oct. 1873 ;

£n dehors des lettres à Hcrzen, Ogarcv, Talandier, etc., publiées


par Dragomanov (1895) et de nombreuses correspondances restées

Digitized by Google
— 50 -
inétiiles, des lettre s et des articles <^pars se trouvant encore dans
(luel lues journaux tels que* Rzezcspospolita Pol^ka», «Pro^jrés»,
« Tagwaclit », cto., ou dans des publieaîions émanées d'advcr-
satrcs comme la brochuro VAlUancSt uu livre. d'O. Tc$tu, etc.;

cnSn, divers Tra^mcnts inédits oot paru, depuis 18'Jl et 183?, dans
le Suppliimcnt do la «Rôroltc», la «Zukunft» (Vieooe) et la
« Lotta sociale > (Milan).

Les documents relatifs à la vie de Bakouninc sont assez diffl-

cites à rassembler: ceux qui possèdent une importance réelle


sont dispersés on d*înnombrables publications de tous genres et do
tous pays et, ])ourla plupart, les articles eu brochures s'occupant
s:pécialement de lui ne donnent que Tort peu de rcnsei^uemeots
exacts et n'ont donc ((u'une très laiblo valeur bio^raptii^iue.
Cependant, on peut citer :

M. Bakuimi i polskoe dyelo, par A. Ucrzen (« Sbomik pos-


mertnych statii » (Genève, 1870, pp. 179-206) — désapprouvé par
Bakouninc dans une lettre àOgarev ; v. aussi M. A. Bakunin,
dans le « Kolokol » (Londres), du 15 janvier 1832,'— trad. anglaise
dans la « Cosniopolitan Revîew », Londres, 1'*''
févr. 18(52 ;

Kiinnnrtmij an Michael Dtkunin, par Arnold liugc («<. JNeue


iM i ic Presse », Vienne, 28 et 29 sept. 1876) ;

Une paijn de la ne de JJakounùie, par Cil. Alcrini {« liullctiu

jurassien », l^"" octobre 1876) ;

Viia di Michel ! Bacumn^ par Andréa Costa (« Biblioteca del


Martello », vol. 1 ; Bologna, 1877, 48 pp., in-8*>, inachevé) ;

Polsha eJCpsdiHonen açh Bahunin i Stockholm (« Ryska Afstô*


janden >, Stockholm, en 1885 (?), pp. 130-301) ;

Soles sur Bakounine (un article de F.Turati du «Spci inientale»,


etc., ]>ulditM>s par K. Darnaud, Foix, 18UU diverses éditions,
scpticuic mille, 14 pp., in-S") ;

Mîduiel Bakounine t by Henry Seymour (Londoo, 1888, 8 pp.,


in'%% est tiré en grande partie de £. de Laveleye (« Revue des

deux Mondes », 1880, etc.).

Zu)' BuKjrapIac JJ(ikfmi?i's («Frcihcit», New-Vork, janvier-


avril 1891) ;
— trad. tchèque dans «Dèlnické Listy » (ISew-York,

Digitized by Googlc
— 51 —
iST)} al en une brochure : Ziritopis liulunii/i 'tr (ib.), attribuée à
.1. Nckvasil, taudis qu'elle n'est (lu'uac traduction de la «Freihcil»
de 1801 ;

Michel Bahounine, par Â. Matthoy (Arthur Arnould), dans la


« Nouvelle Revue » (Paris, i*^ août 1891, pp. 589-603) ;

Bakounine^ par Adolphe Rcichcl (31 juillet 1892 ; supplément


de «Révolte», 25 novembre au 2 décembre 1893);
la trad. —
espagnole dans le « Derecho à la vida* (Montevideo), en 1S05 ;

Ex liait <Ie « Vusjioiiiiudiiiia VI. Debar/orio - Mokiierilcha »,

liv^ai^-on (Parij^, 180'», 111 pp.) dans la « lîcvuo Blanche»,


1^"" novembre 1805 (Souvenirs de I). M. sur Bakounine) ;

Introduction biographique à la Correspondance de Bakounine et


Ilcrzcn, par M. Dragomanov; édition allemande (Stuttgart,
mai 1895, GX pp.);—trâd.ft^nçalsc MicJtel Bakounine et son action :

poUHque eti Europe: Esquisse et notes bioffmpftiqites {&kn^ \sl


« Revue Socialiste », novembre 1805, pp. 549-500 ; décembre,
pp. 072-079) ; etc. ;

Il a paru en volumes :

Miclu'f Bakffinniif. (iCurres. FK'dcralhmf. Sdcmlisnie et Anli-


tliéologisme. Lettres sur le Pattiolisme. Dieu et l'Etat (Paris, 1895,
en mars, XL, 326 pp., in-18'') ;

Micîiaii Bàkunin*8 SocialpoUtisclier Biiefwechsel mit,., ffefzen


und OffaijetD,... (Stuttgrart, GX, 420 pp., in-8*, 1895, en mai) ;

rédition du texte russe original est on préparation ; — traduction


française : Correspondance de Michel Bahounim.Ziettres à Herzen
et à Of/arov (Paris, 1800).

Est egahMiU'iit en prêpaiation une biograpliie, basée, en partie,


sur des documents et des renseignements inédits ; la partie, —
i*enfcnuant le fra^,nnent autobiographique : Histoire de ma vie, par
Bakounine — Thistoirc de son enfance ^ paraîtra en édition poly-
graphiée de 50 exemplaires (en langue allemande).

Digitized by Google
, GHAPITRË IX.

LS GOLLBCTIVISMB DANS L'iNTERNATlONALi!;.

Li9 CtONGUÂs DE i/Intkrnatioxalb* — Lb GoacfmnsaiB-ANABaiiiSTB.

lyintcrnationalo se refiisa bientôt à adopter les théories mutuel-


listes et communistes autoritaires et, laïssiant de côté ces idées prou-
dhonnicnncs et marxistes, elle chercha à élaborer une synthèse
entre le mutaellisme et le coUectivisme où le colleotiytsme serait

eoneidéré comme la base d^n système d'échanges qui garantirait


à chacun le produit intégral de son travail» en dehors de toute
•autorité» de toute centralisation» de tout Etat. Bakounine, de Paepe
et Yarlin étaient les principaux représentants de cette conception
€[ue Ton appela alors le « collectivisme révolutionnaire» et qui est
désignée aujourd hui bous le nom de coUectivisme anarchiste.
Battus ainsi sur le terrain théorique, les mariistes le IXirent
encore dans la question d'organisation et, depuis lo Congrès do
Saint-Imier($eptembrel8Z^rintemationaie devintun groupement
anti-autoritaire.

Pour rhistoire de ce développement de Tlntemationale voir


d*abord: Mémoire adressé -par la Fédération Jurassienne de
f Association inteimationale des Travailleurs à toutes les Fédéra-
(ions de l'Internatiotiale (SonviUier» 1873» en avril» 285 et 139 pp..

Digitized by Google
— 03 —
ia-8''); puis les journaux jurassiens ot belge?, les comptes-rendus
(les Gon.^pè^, etc. ; d'importants arlicios ont ôte réimprimés dans
Istonlcheskie razvitie Tntetmacioiiala... {Ziïrïch^ 1B73, en russe);
Cf. aussi : Notes sui* le Mouv3tn^nt. Résumé du Méinoiro de la
Fèdérationjurassiennê, de « rApant-Oarde», du Révolté» et de la
4i,

itRéwlte »(PoîXt août-octobro 1$91 ; 58, 76 et 67 pp., publica*


)Lioii d'Emile Barnand).

GOXGBBS DE L*lNTER:fATIOXALB.'

'
* * i

Rapports sur la question de la coopération, du crédit: mutuel et

du travail des femmes, présentés au Congrès de Lama)ini' ((]haux-

de-Fond8, i8'37, 35 pp., in-lvî"); cxtr. du compte-rendu olliciel du


Congrès de Lausanne (par César de Paepe) ;

Troisééine Congrès de VAssociation internationale des Travail-


teurs, Compte^^endu officiel (BraxellOB, septembre 1868, supplô-
ment au journal le «Peuple belge », 6 sept., ete., in-fol.) ;

Mémoire sur la propriété terrienne, présenté au Congrès de


Bruxelles (Bnixollcp, 1808, 30 pp., in-lS® extr. du Compte-rendu ;

officiel), par (^t'^sar de l*aepe —


trail. allemande et anglaise
; ;

Rapport sur les Grèves et les « Trades-Unions »..., du mT-me


auteur (ib., 'Àk pp., in-12\ extr... etc.); — trad. allemande et
anglaise ;

Compte-rendu du IV* Congrès international^ tenu à Bâle, en


septembre 1869 (Bruxelles, 1869, XVI, 175 pp.) ; — VerhaTidlungen
des IV, Congresses,.. (Bâle, septembre 1869, ln-8*, bulletins quo-
tidien?) ; — Report of tke furth Annual Congress.,, (Londres,
36 pp., in-8") ;

Mémoire sur la propriété terrieyine, présenté au Congrès de


Baie (Hruxelles, 1869, 10 pp,. in-12"). Extr. du Cofnpte-rcfidu
officiel (par César de Paepe) ; réimpr., ainsi que le Mémoire de
1869, dans la « Revue £Ocialisto » (Paris), juin 1889 et en brochure

Digitized by Google
(Pam) ; — trad. italienne, espagnole, allemande, anglaise ;

Rajpport sur kt question de Phéntagc, présenté au Congrès de


Bàle(ïh., 10 pp., in-12''), par César de Pacpe : Extr., etc. ;
— trad.
italienne, espagnole, anglaise et allemande ;

V. la polémique poursuivie au sujet du collectivisme entre


r « latcrnationale » et la « LiiMsrte» de Bruxelles, après le Congrès
do BÂle ; y. aufsi V « Egalité » et le « Progrès », sur la proÎMigande
libertaire Csiite, à cette époque, par Bakounine et les Jurassiens ;

Circulaire à toutes les Fedèratioyis de V Associa tio?i Interna-


tionale des Travailleurs ; Sa il fier, le Î2 novemhre 1871 ; Les
delè<juès au Congrès de la l'édé ration Jurassienne (suivent les
signatures) ;2pp., in-4", s.l., rôimpr. dans la «Révolution Sociale»
(Oenèvo), 14 décembre 1871 ; dans le Mémoire^ pp. 237-233, etc.;
Seponse de quelques Internationaux^ membres de la FJdéixUion
Jurassienne à la Circulaire privée du Conseil Général de Londres*
Extrait du « Bulletin »... du 15 juin 1872 (45 pp. in-8") ; réponse à
la brochure : Les prétendues scissions..., (Grenèvo, 1872, en mai,
â9 pp., in-S") ;

Sur le Congrès de la Haye, t. surtout la « Liberté » (Bruxelles),


8 et 13 septembre ; le « Bulletin », du octobre 1873 ;

Sur le Congrès de Saint-Imier, voir le « Bulletin », du


1«"" octobre 1872 ;

Compte-rendu Officiel du VI' Congrès général de V Association


Internationale des Travailleurs^ tenu à Genève, du au 6 sep-
tembre 1873 (Lode, 1874, 119 pp.) ;

Compte-rendu officiel du VIÏ» Congrès de PAssodation Inter-


nationale des Travailleurs, tenu à Bruxelles, du 7 au 13 septembre
1874 (Verviers, 1875, 222 pp.) ; ce compte-rendu contient pp. 74-
103, le rapport de César de Paopo sur les services publics dans la

sociôtô future (traduit en plusieurs langues, russe, etc.), qui n'est


plus anarchiste ; de même le rapport genevois sur cette question*:
« Par qui et comment seront faits les services publics dans la
nouvelle organisation sociale ?» publié dans le Compte-rendu et
en brochure (Genève, 1874, 31 pp.) ne peut, non plus être considéré
comme anarchiste ;

Digitized by CoogI
— 55 —
Manifeste adressa à tou'.es les Associations ouvriè)-cs et à tous les
Trarai Heurs par le Congrès fj(''ncral de rAssoriadan Inler?ici-

ii'inalâ des Travailleur.'^, e(c. ; si;;né : Pour le Congrès, les secré-


taires : Adhômar Sclnvitzguébel, J. iS. Demoulin (Verviers, 17 pp.,
iQ-8'') ; — réimpr. dans r« Ami du Peuple» (Liège), 11 oct. 1874, etc.,

Cotnpte^rendu officiel du VIII* Congrès général de VAssociation


Internationale des Tmvailleurs, tenu à Berne, du 26 au 30 octobre
1876 (Berne, 1876, 113 pp., in-8«) ;

Sur le IX* Congrès général, tenu à Yervicrs, du 5 au 8 soptembro


4877, V. le « Bulletin » du 23 sept. 1877.

Dos con^rrès et conférences anareliistos et dos conjT^rès auxquels les


anarchistes prirent part, les plus importants sont :

Le Congrès universel de Gand (9 septembre et suiv. 1877) ;

discussions entre anarchistes et autoritaires (parmi lesquels


Liebknecbt), Y. le «Bulletin» du 23 septembre 1877;
Les Ongrès Jurassiens de la Gbauz-de-Fonds, d*octobre 1879
et 1880, où ridée « communisto*anarcbiste » fût élaborée par
Kropotkino (en 1879) et Gaflcro (en 1880) ; voir le « Révolté »,
18 octobre, 1" novembre 1879, 16 octobre 1880 et les écrits de
Kropotltine et de Caftero ;

Le Congrès révolutionnaire intornational de Londres flS81);


V. le « R(^volté », 23 juillet-3 septembre 1881 ; v. aussi le « liullctin

du Congrès de Londres » (Bruxelles, 1881, 2 n»', peut-être plus ?) ;

Sur le Congrès projeté d*abord pour 1884, puis pour 1885, et qui
devait se tenir à Barcelone, il y a peu de renseignements ; voir
surtout «Tbe Ânarcbist», Londres, en 1885 ;

Les Conférences anarcbîstes internationales à Paris, en sep-


tembre 1889 ; v. la Révolte, 7, 14 septembre 1889 ;

La Confiîrenfe (le Chicago, en 1893 ;

La Conrerence de Zurich, en 1893, pendant le Congrès inter-


national soi-disant socialiste de 1893.
Les Conférences internationales do Londres, en 1896.

Les meilleurs joui iiMux à consulter, pour ([iii veut se rendre


compte de l'élaboration des idées d'abord «collectivistes* et plus

tard « communistes-anarchistes », sont :

Digitized by Google
L*« Egalité » (GcnèTC, 1809) ; le « Progrès » (Locle. 1868-70); te

«Solidarité ï> (Ncucliâtcl 1870; Genève, le «Bulletin»


jurassien fSonvillier, Chaiix-dc-Fond?, Locle, 1872-78); le « Tra-
vailleur {( ieiiève, 18?7-78); T « Avant-Gardo * {CIkuix-iIc-FoikIs,
j8?7-78;; le « Rùvoltô » (aenève. Pari?, 4879-87); la «Révolte»
(Pari:», 1887-94) ; les « Temps Nouveaux » (Paris, 1895 sq.)

Le CoMMUxisiiE- Anarchiste.

Joseph I>éjac<iue, dans le «Libertaire» et VILimanisphère, préco-


nisait déjà le communisme-anarchiste, qu'il entrevoyait comme
devant être la forme de la société fViture après qu*cUe aurait passé
par les étapes nécessaires — selon lui — du collectivisme et du
mtituellîsme libertaires. Mais il resta plus ou moins isolé, comme
d'autros précurseur?, parmi lesquels on peut citer Minière qui,
«lans la «Marseillaise» (Paris) de 1870, publiait des articles à

tendances commnni>t('s et libertaire!^. L'élaboration du commu-


nisme anarchiste ne ût que vers 1876 et la propa^^anda
large et suivie n'en commença que vers 1879. Cette conviction
résulte pour moi tant des publications imprimées que j*ai pu con-
naître que de ce qui m*a été rapporté verbalement sur Tindépen-
dance mutuelle des dilTérents centres originaires du mouvement.
Dans une petite brochure intitulée: Aiiœ Ti*awnlleurx mnntielt
partisans du l'Action politique, par François Dumartlicray
(16 pp., in-3i ) (^t parue probablement au commencement de 1876,
il est dit à la p. 13 :«le groupe va publier prochainement une
» brochure ayant trait au communisme anarchiste, et nous pensons
» que là, ayant plus de temps, nous pourrons donner une définition
» exacte de ce que nous concevons par communisme anarchiste.»
Cette brochure est certainement antérieure au 4 mars 1876, car
c*cst à cette date qn*eUe est signalée par Y « Economie sociale »
(le Bruxelles ;
quant à la publication annoncée sur le communisme
anarchiste, je n'ai pu savoir si elle avait paru.

Peu de temps après, le 18 mars 187G, se tint à Lausanne une

Dlgîtlzed by Google
— 57 —
réunion, à laquelle B. Malon et Joseph Favre adressèrent une
lettre (imprimée dans le «Bulletin», 30 avril-7 mai 1870), où ils

réclamaient la «collectivité du capital» (instruments et matières


nécessaires au travail) et la «possession individuelle des valeurs
produites » ; à cette lettre, un article signé P. R. (j*ignore le nom
complet de l'auteur) répondit dans lo « Bulletin » (n« du 14 mai
4870) (lue les produits du travail «sont également des instruments
» de travail, (lL'>tiiié.s à produire d'autres richesses, le goût artis-

» tiqtie. les coiiiiaissîincc.s scioiitifiques », et que « eeiix qui auront


» su établir le règne de cette justice (se. « que les instruments dc
» travail soient sans obstacles à la disposition de ceux t|ui peuvent
» s'en servir, que les produits du travail soient employés par ceux
» qui les ont créés »), auront eu outre lo bon sens de jouir en
» commun du (hiit de leurs travaux....»
La Fédération ftalrenne de Tlntcrnationale adopta le commu-
nisme anarchiste à son Congrès généiTil, tenu â Floi'cnce en
octobre 187G ; v. « Ar]»eiter-Zeif ung» (Berne), du 28 octohi'c f87G :

« cine wichtige Tliatsache i#t der Beitritt des italienischen 8ocia-


> lismus zur Gemcinfchattliciikeit des Arbeitsertrages, wàhrcnd
» derselbe bis jctzt nur dem gemeinsch&ftlichcn Besitz der Arbeits-
» instrumente angenommen bat» ; et lettre de Gaftero et Malatosta
au « Bulletin » (n* dù 3 décembre i876) ; « La Fédération italienne
» considère la propriété collective des produits du travail comme
> lo complément nécessaire du programme collectiviste, le con-
» cours de to/cs ]>our la mtisfaction des besoins de chacun étant
» Tunique règle dc production et de consommation qui réponde
» au principe de solidarité (l).

Au Congrès de la Fédération jurassienne, tenu à la Chaux-de-


Fonds, en octobre '1879, P. Kropotkine lut son rapport: Idée
anarcftiste au point de vue de sa i^éalisaiion pratique (« Révolté »,

(I) Andim Cosl* A «erlt à M iqjit: « il primo a parlare apertanente M Coaianiimo Bimrchico,
a fm tH' luilinni, fui io, nel 7B, afr*nnandu che non &olo Ift QMitffriA o ^11 slniui6iitl <iA Invoro,
» im luictK^ i liroUoili (toi lavoro it«sso api'nrtener dovfvano alla rointuunit ', e questo ripetei,

9 Ml îî, al congre<>!io dl Vervien a 41 fitMd, tcandalMBando, iil quuuto, gti cd i^iiognuoli


» I fliurasalani i, A mlei Amui td ai miei Ativertari, du 15 («ptouibra 1881.
H fnm njoii» T fin»». |)«n-Jant cr» ann<^e« 18'.7 et nombrp d'uutrct intornulionnlistos ilalifm
^ilt-nt en priton ^procès do B^afrveat, etc.). Dans les numéros de 1877, quo Jts roimaù muU,
> Martello Mdigé alon par Costa j« m» Utmv« pas de tmn Ae cttte |vof»8iuula.

Digitized by Google
— 58 —
l'^Qorembre 1879, et, séparément^ 4 pp., lii-4% r, lechap. XII) ;

dans ce rapport, il dit que les anarchistes veulent le «communisme


» anarchiste comme but arec le collectivisme comme forme tran-
» sitoîrc de la propriété » ainsi que « Tabolition de toutes les formes
» de gouvernement et la libre (éilération de tous les groupes pro-
» Uueteurs ot (oiisommateurs ».

L'année suivante, A. Schwitz^uc^bel {^labora le «Programme


Fociallstc » présenté au Congrès de 1880 par la Fédération ouvrière
du district de Gourtclary (Genève, 1880, 32 pp.) qui Ûitla dernière
formule juraff ienno du collectivisme anarchiste ; à ce Congrès de la
Chaux-de-Fonds, en octobre 1880, P. Kropotkine, Elisée Reclus,
G. Gaflero, etc., combattirent cette théorie et proposèrent le rejet
définitif du collectivisme, ce mot ayant perdu la signification large
qu'il avait dix ans auparavant, et l'adoption du «communisme-
anarchiï-to ». Le Congrès adopta cette idée.

Depuis lors (1879-1880), le «communisme anarchiste», appelé


pendant quelque temps aussi « communisme libertaire » ^ « free
communîsm » — a été propagé presque partout, ne rencontrant
nulle part d*ol]|jections théoriques, sauf en Espagne, où Ton continue
à professer le collectivisme anarchiste rendu plus libertaire par la
propagande communiste.

Devant énumérer les principaux écrits qui composent la litté-


rature anarchiste des différents peuples. Je commence par la Suisse.
CTest en Suisse, en effet, qu*ont vécu beaucoup de ceux qui ont le
plus contribué au développement théorique des idées ; les événe-
ments extérieurs et les perst^ciitions y entravèrent relativement
moins le mouvement, à son commencement, qu'en d'autres pays.

Déjà cependant en ^870, en 1878, en 1885, des journaux anarcliistes


furent supprimés et, depuis, les expulsions et les procès ont rendu
la propagande aussi dilBcile en ce pays que dans le reste du monde
bourgeois. Depuis 1880, cette œuvre de propagande a surtout été
continuée par les anarchistes de France.

Digitized by Google
I

CHAPITRE X.

^ " La. Suisse.

Je me suis efforcé de limiter ma nomenclature aiix publications


de propagande d'origine suisse ; celles de Bakouninr, de Kropot-
kine, des proscrits français, italiens, russes, etc., etc., étant citées
dans les autrrâ cliapitres ; d'autre part, les publications genevoises
et jurassiennes se rattachent, en partie^ au mouYement interna-
tional et il était impossible — et inutile en même temps —
d'établir entre elles une distinction bien nette.

Journaux :

Le Progrès (Loclc), i8 décembre 1868-2 avril 1870 42 n" ; ;

VEgaUté (Oenève), décembre 1868 (spécimen) ; 83 janvier 1860


sq., anarchiste jusqu'à la fin de 1860 ; devint ensuite l'organe de
Outine et des politiciens ouvriers ;

La SoUdaritè (Neuehâtel), il avriI-3 septembre 1870; 2S n***;

nouvelle série (Oenève) ; 28 mars-12 mai 1871, 4"'


;

La Réfx)îuUo/t. sociale (Genève), 2() octobre 1871-4 janvier 1872,


10 n*^ ; du n"* 5 au n" 10, organe de la Fédération Jurassienne ;

Digitized by Google
Le Tt'jvaU (Genève)» 21 août-13 Beptembre 1873, 4 n«V otc,
(pour cos doux Journaux, t. le chap. Ft*ance) ;

Bulletin de la Fédération Jurassienne de VAssoeiatîon Tnter-


îiaùionah dijs Travailleurs (Sonvillicr, Loclc, Ghaux-dc-Fonds,
Sonvillior), l.> fûvricr 1872-25 mars 1878 (ann6c VII, 12), 10-4"

ot in-fol. ;

Saduldi'mohratisches Bulletin, hcrausgcgcbcn von den Intcr-


natiônalcn Scctioncn dos Jura (Chaui-do-Fonds), 34 mai 1874, 1 n"
(3 pp. in-*") ;

AvUeUei^ZeituTig. (Berne), 13 juillet 1876-13 octobre 1877, 33 n** ;

Le Travcdtleurf revue socialiste révolutionnaire (Genève),


20 mai 1877-aTril 1878 fil» année, n« 4) ;

Ij Avant-Garde, ortjane de Icc Fédération française de l'Asso-


ciado/i ItUernationala des Travailleurs (C\\di\k\-àQ-¥ox\As). n"' 1-23

(ijuiû 1877-24 mars 1878;, journal collectiviste ctanarchittc ; organe


jurassien, après la disparition du « Bulletin », 23-40 (8 avril*
2 décembre 1878) ; v. Procès de FAvani-Oarde (Ghaux-de-Fonds,
1880, 74 pp., ; v. aussi « Le Révolté », du 7 et 12 mal 1879 ;

Le Révolté, organe sodaliste, jusqu*au 2 mars 1884, organe anar-


chiste, ensuite communiste anarchiste^ depuis le 30 mars 1884
(Genève), 22 février 1879-14 mars 1885 (année VII, n» 24) ;
(Paris),

du 12 avril 1885 (II" série, 1" année, n" 1) au iO septembre 1887


(IX" année, n'23) ; suivi do La Révolte, organe cui/ununiste-anar-
c/u's^e (Paris), 17 septembre 1887-10 mai-s 1894 (année VII, n** 26), et

de Les Temps Nouveaux (Paris), 4 mai 1895, sq. ;

L'Egalitaire (Genève), 30 mai 1885-janvi6r 1886 ;

La Critique Sociale (Genève), 26 mai 1888 sq.; en 1888 ;


(VAgitateur (Gbanx-de-Fonds), II 6, du 18 février 1893, n*est
qu*une édition jurassienne du mémo journal de Marseille) ;

L'Avenir (Genève), 8 octobre 18U3-30 juillet 1894, 17 n'^^ ;

'
Pour les journaux puUiés par les proscrits français, italiens, etc.,'
V. les chapitres coneomant les différents pays.

Digitized by Google
4

- 61 - V
9

Almakachs.

Atmanach du petg»le pour i87i (Sainipimier, Propagande


socialiste, 4B pp., iii-8*) ; article : Une Commune sociale^ par

Sehwitagnébel, etc. ;

Atmanachdupettplepour iSTSi^hkt-îmieTt deux éditions, de


51 et de 46 pp., plus une édition avec couverture imprimée en
Belgique ; Simples q^iestions sociales par.... )\ article de Bakounioe:
L* Organisation de VIniernationale, etc. ;

Almanach du peuple pour 1873 (Saiot-Imier, Propagande


socialiste, 40 pp., in-d**) ; articles ; Quelque» moU mr lapropriété,
par Elisée Reclus; Le suffrooe univenel, par Jules Guesde
(article contre le suffiratge universel); X« ajlOeeHtieme^ par
Sdiwitagiiébel. etc. ;

Almitmaeh du peuple pour i8T4 (Loele, Propa^nde socialiste,

48 pp., in-8*) ; articles : Gouveimement et adminisLi aLion, par


Schwîtz^uôbcl ; les Chinois et V Internationale, par Elisée Reclus ;

pp. 47-48 le Droit du Travailleur, chant intornational, avec le


reûrain :

« Ouvrier, prends la machine,

« Prends la terro, pajsau ! »

par Chartes Keller, etc. ;


Almanach du Pétale pour fSTS daele, propagande socialiste,

48 pp., in -S") ; articles : Les dangers du radicalisme, par


Paul Brousse; Im coajv^ration, par A. Spichi^er; Quelques diffi-

ciUiia dans la p^^aiiquc des associatio7is ouvrières. Scènes de la

me out^riére jurassienne^ par Schwitzgaébel, etc. ;

La CommMtne, Almanach sodaHste pour i877 (Genève, impri-


merie da «Rabotnilt», 86 pp., in-8^; articles: VAvenir de nos
enfamte^ par Elisée Redna ; La Uberti^ par Paul Brousse ; Stenho
Raxincy par A. Oelsnîtz; I>e VAntagonisme des Classes, par
SchwiUgucbel ; Le parti socialiste en Hussie, parZ. Ralli, etc.

Digitized by Google
- 63 —

Publications diverses.

Manifeste ac(pessé auao ,qupiers du Vallufi.de. SaùU-Jm'er


(Ncuchâtcl, 1870, 10 pp., in-S**).

AdJiémar Schwitzguébcl: La Guerre et la PaLv {iSaïat-imiev,

Propagande socialiste, ISîlr 15 pp.» în-S"); .

, Le radicalisme et le socialisme^ ^conf^rcnco publique (Saio*-


Imier, 1876, 40 pp., in-8'*) ; : .

Libi^e-Echanffe et protectionnisme {GcnèvQt 1879, 12 pp., in-lG\


anonyme) ; r r -
,

Chacun pour set et Dieu fjour tous (Genève, 1880, H pp.,


iii-lG", anonyme celte broehuro ainsi (jiie les deux prcciidontrs a
;

ùit tirée du «Révolte» et publiée par l'Imprimerie juras^•icnn(') ;

Proffixijnine socialiste. Mémoire présenté au CoJjrjrès jurassien


de- 1880 par la Fédération ouvrière du district de Courtekn^y
(Genève, 1880, 32 pp., in-8*, anonyme)
.Des causes des crises industrielles et leurs conséquences.,.

,
Rapport présenté par V Union des sections iniernatîonaîes du
district de Courlelanj (Neuchâtcl, 1873, 8 pp., in-8'>) ;

Statuts ilc la Fédéra/i^/n ouvrière du district de Courtclary


(Saint-Imior, 187:>, 15 pp., in-S") ;

Fédération des ouvriers graveurs et guillocheurs. Rcfidu-comple


du cinquicine Co7if/rês tenu à Chaux-'de-FondSf les 17 1 18 et
19 tnai 1874 (Saint-Imicr, 1874, 48 pp.) ;

La question des services publics dans rinlemattonale, RappanH


pi^ésenté au Congrès jurassien.,., le l'2 août 1875.... par la.,..

. section des graveurs et 'ffuilloclieurs du district de Courtelary (par


A. Schwîtzguébel, 15 pp.) ;

J. Guillaume. Esquisses historiques. Etudes populaires sur h's

pHncipales époques de Vhistoire de VJIufnanilé. l" série. I. IL


(Neuchâtel, 112 pp., in-d"*; 1876?); — trad. italicune : Bossetti
storici.*,, ; — trad. espagnole : Bosquejos hisioricos. Estudios
p(jpQlm*ejs sobre las principales epoeas de ta historia de la Huma'
nidad (Barcclona ?) ; reprod. daai; des journaux mexicains, voir
« Bulletin » du ë octobre 1876 ;

Digitized by Google
— 63 -
I)n même : Idées sur rorjanimlion sociale (Ghaui-dc-Fonds,
1870, 56 pp., in-S") ;

Deuas mois sut* la peine de mort (Golloction do brochuro ii opu-


laires à un sou, n"» 2, Genève, 1879, in-aS") ;

Pour les autres brochures (de rimprimorie Jurassienne) tirôes


du « Révolté ^, voir Schwir/./TUébel, Bi ousso, Reclus, Kropotkiiic ;

Citants du Peuple, 1*^ ^^érie, n" 1 (Genève, Impr. jurassienne,


1879, 4 pp., in-S") ; n" 2 (ib.) ; Les Quints du Peuple, 1 (Genève,
ib, 1888, 15 pp., in-8^) ;

Fais ce que peux (Publications anarchistes, Genève, Imprimerie


jurassienne, 1887, 30 pp., in^") ;

Manifeste des anarchistes suisses. Manifest der Schtceiser


Anai'chisteyi, Août 1889 {2, pp., in-lbl., en français et en allemand,
imprimé à Paris ;

Chez nous en Suis^ic ou, TJhnrlrs ?irfvétiqucs mises à nu


(Genève, Impr. jurassienne, 1889, 24 pp., in-S") ;

Aux Jeunes gens, signé: Les anai*cbistcs jurassiens (s.a.-189-?


8 pp., în-8% polygraphié) ;
Les anarchistes et ce quits veulent {GGnhYQ^ 1893, 31 pp., in-d");
réimpr. dans Agitateur» (Marseille), 21 janvier 1893 sq.
(inachevé) ; .

Nombre de manifestes, feuilles, etc., sont encore sortis des


presses de r« Imprimerie jurassienne» de Genève.

E. Held : Aux Electeurs» Le Mensonge politique. Abstention


(Genève, 1896, 37 pp., in-lC»).

Digitized by Google
CHAPITRE XL

La Franck avant 1880.

Tl esl à constater qno dans les années qui prckédèrent la chute de


l'Empire et où l'agitation socialiste fut des plus intenFes, l'idée
anarchiste — si clairement émise dix ans auparavant par
Joseph Déjacque et quelques autres — ne trouva aucun propa-
gandiste direct. Le mouvement politique était prédominant et le
socialisme, dans son évolution, en arrivait assez péniblement au
proudhonisme ou au collectivisme. Bans une lettre à Àubry, datée
du S5 décembre 18Ô9, Varlin appelle Tanarchie : « le socialisme
collectiviste ou communisme non-autoritaire » (voir Troisième
Procès pp. 33-30). A peu d'exceptions près, cependant, les
Français de rintcrnationale étaient anti autoritaires, et Marx,
pour avoir au moins un semblant de groupe français parmi ses
adhérents, en fut réduit à admettre les hlanquistes, anciens ennemis
de rinternationale, et qui, d'ailleurs, s'en retirèrent au bout de
peu de temps, en lançant la brochure : FIntemationale et la
Révolution (1872).

On peut cependant citer, parmi les publications de cette époque,


bien que pas une ne soit distinctement anarchiste :

Le Socialiste, organe de la Fédération des sections parisiennes


de l'Internationale (Neuchâtel, li juin 1870, sq., 2^') ; y. Troisième
procès, p. 205, et Mèinoire ivLra&sÏQu ;

Digitized by CoogI(
— 65 —
Pcut-chTcnoorc.ciMiHiio journal, Z-j^/^'/o/>>A^\sor7Vi!/e, février 1870,
or/?ano de la Fédération roucnnaise, imprimé à Bruxelles ?

Lo Mc^moirc collcctivi.stc de la minorité des délégués français au


Congrès do Genève (18S0), par Varlin, etc. (impr. plusieurs Ibis,
notamment dans Fribourg, Ilist, de rintem., p.. 67-86);
Paul Robin : Ds l'Enseignement intégral (extr. de « La Philo-
sophie positive»), Versailles, 1860, 29 pp., ia-8"; deuxième article
(uj.(, 1870, 20 pp., in-B".;

Sur renseignrm^nt intégtal. Rapport presenfr au Congrès de


Magcnce 2>ar le Cercle d'Etudes sociales de Pans (Paris, juillet
1870, 18 pp., in-8^) ;

Les hases de Ut ttwale (Liège, 1B75, par Bripon, tiré de «L*Ami


du Peuple », 15 novembre 1874 sq.) ;

Surcette période, voir encore :

Procès de rAssociation inteimationale des Travaillem's. Pre-


mière et Deuxième Coinmissions du bureau de Paris...,, 2^ édition

(Paris, Juillet 1S70, 21G pp., in-8'') ; Les grands pmcèfi politiques.
Troisième procès de VA smcialion Internationale des Travailleurs,.,
(Paris, Juillet 1870, VlI-243 pp., ; le discours de Varlin :

trad. russe : Varlen pered sudom.,*. (Genève, 18iM, Rabotcliaia
Bibl., n'' 4), etc.;

Biographie doiVarlin» par £. Faillet, (Paris, s.a.', 187-, 61 pp.,


in-S"}; par A. Clémence («Revue Socialiste», 1885, I, pp. 415-
A26); y. aussi: A. Thomachot, dans «La Commune», n** 4 (Genève,
juillet 187~i), pp. l.S-:^;:;.

I/inliucnce de Bakounine était considérable dan^^ le midi delà

.
France, à Lyon, à Marseille, où lui même et ses amis prirent une
part active aux événements de 1870-71. V. pour renseignements
sur le mouvement dans cette région les documents, etc., reproduits

dans:
O. Tostut : UInternationale et le Jacobinisme au ban de VEwrope
(2 vol., Paris, 1871), ouvrage réactionnaire ;

B. Malon : iy*/;i^(?r/ja^?o;ia/e (Propagande socialiste, 1872, -40 pp.,

in-H") , (lu mémo: La troisième défaite du prolétariat français


(NeuL'Iiâtcl, 1871, en octobre, î>3y pp., in-8°), histoire de la
Commune ;

Digitized by Google
— 00 —
G. I^cfrançais : I^tù le sur te mouvemont commimalisto à Paris
(?vcuchâtcl, 1»72, un vnl.) ;

Arthur ArnouM : Ilisldirc populaire et liarlnnenlaire de la


Commune de Paris (3 vol., Bruxelles, Bibliothèque socialiste);
'- trad. hollandaifo ou flamande (?) : Do Cotnmune van Panjs ;

du même, une longue étude sur la. Commune dan? la « Liberté »


(Bruxelles), du 17 mars au 18 mai 1872 : Pans et la Commune,
Notes et souvenirs personnels ; !c mémo auteur a écrit dans
i\« Vrijhcid» ^La Jlaye, 18;i), sous le pseudonyme d Ahasverus.

Publications des proscrits ft*ançais fédéralistes, communalistos


(pas anarchistes, mais défendant rintematlonale anti^utorîtaire) :

L-z Révolution sociale (Genève), 30 octobre 18714 janvier 1872,


10 II"" ;

Tnivail 21 aoùt-lS septembre 187:3, \ n"* ;

La dmimune (Genève, avril 187'i) qui devait changer son nom


on ; mamcmÊiBÊÊmB^, Kevuc Soctalisf" fmai-novembrc lK7'i), 8n**", par
L. Ciialaln, N. Jookowaky» Q, Lofraaçals» Jules Montels»
B* Teullère, A. Thomaehot);
L'Internationale. Bulletin n* / (? pp., Genève, le 25 dé-
cembre 1871, par Dumay, Joukowsky, I«el!raiiçais» Montela»
SouSn");
Jules Montols : L lire ainr socialistes rèvjîatiojinaires du 7nidi
de la France ((ienève, Pubiicalion de la « Hevuc Socialiste»,
1870, i 'i
pp., in-'M");
Plusieurs brochures de Lefrançais, etc. ;

Toutes ces publications— de même que p.ex.« La Fédération», de


I^ndres (24 août 1872 sq.; n<*8 est du 18 mars 1875), où les que.»tions

de personnalités tiennent une place trop importante), la «Com-


mune » de la Nouvelle Orléans (1872-73 ?), le «Bulletin do TUnion
Républicaine », de New-York, le « Bulletin de la Commune »
(1875),ctc.,— sontfédérulistcs-communalislcsetuon pus anarchistes.

La Solidarité révolutionnaire, organe soeialisle'révolutionnaire.


AnrarcfUet collestivistne, mateWa^me (Barcelone), du 10 juin au
i*' Fteptcmbre 1873', 10 n"*, pan Paul Brousse» Gliarlss Alerini,
GaiiiiUo Carnet ;

Digitized by Google
— 07 —
Cofnitc de Propagande révoht(ion)iairc socia.'iste de la France
vicriilinuale.... (Signé par Brousse, A le ri ni et Carnet, Barcelone,

le \ avril 1873), pp., in-i", polygraphié ;

Paul Brousse : Le Suffrage Universel et le pmbléme de la Sour


veraineié du Peuple (Genève, 1874, 63 pp., ; du mémo :

L'Etat à Versailleê et dans VAssodation Internationale des


Travailleurs (1874) ; La dise, sa causer son remède (Cîenève,
Impr. jomsienno, 1879, 35 pp., iii-16*; tiré du «Révolté», du
9 aoiit-'?0 septembre 1879, anonymt ) ;

Le;> iouriiaiix « Arbeiter-Zcitun;^ » (Horno), IKTiJ-?? ; «I/Avaiit-


Garde » (Chaux-de-Fonds), 1877-78, furent surtout rédigés par
Paul Brousse, alors anarchiste.

Plusieurs petites brochures (in-64*), ont été publiées à Genève,


en 1876, à l'époque des éleetions fraiH'aiscs :

Aux travailleurs inaniifls de la Franrp, par Colonna (14 pp.) ;

A U.V travailleurs man uels de Lyon^ par A. Perrare ;

Encore un soumet. Aux Lyonnaijs, par le même (8 pp.) ; ;

Aux travailleurs tnanuels partisans de raelion politique


(14 pp.) suivi de Aux électeui*s de la Haute-Savoie (pp. 15-16), par

François Dumartlienij, brochure dans laquelle est annoncée une


autre brochure sur le communisme anarchiste ; je ne sais si elle

a pai'U.

Arthur Amoold : FElat et la Révolution (série d'articles des

Di^ts de VHomtne, fin de 1877), Crenève et Bruxelles, in«8*.

Elisée Reclus : Articles dans Iki» Almanachs du Peuple {^our


1873 et 1874) et dans Commune (pour 1877)
TAlmanach la :

L'Avenir de nos enfants (réimpr. dans «La Question Sociale »,


Paris, 1883, pp. 197-200 et en brochure : 2" édition, Paris, 1887,

Bibliothèque internationale. Librairie des Deux-Mondes) ; — trad.


italienne : L\A vvenire degH nostriflgU{eiIProdottideWIndusiria)^
Bibliotcca di propaganda del Circule Studi Sociali diPadova, n<*2,
Padova, 1893, in pp. ;

Quelques mots sur la Propriètèy dans l'Ahnanach du Peuple


pour 1873 (Saint-Imier) ; réimpr. dans «La Tribune des Peuples»

(Parift), avril 1886 ; — en brochure : A mon frère le paysan

Digitized by Google
(Genève, 1893, 10 pp., în-10^) ; autre ôJîtîon « La Brochure »,
(Bruxelles, iBy'i, n» 7, 8 pp.) ; dans la « Liberté» de l]uenos-Airc5,
25 marS'8 avril 1H'J4); — tratJ. e^pa rnolc : .1 I^js campesùws
(.Vgrupaoion de propa^fanda sociali^ta, Sabadcll, 1887, 11 pp.,in-8");
A mi hermano el campesinOy dans « El Productor » (Baicciona),
6-13 juillet 1893 ; en brochure (La Ëxpropriaciôn, Gnipo de
propaganda comunieta anàrquica. Publicaciôn n<» 2, Buenos
Aires, ftvricr 1895, 10 pp., in-lO») ; — trad. hollandaise : Aan de
Boeren (Rottcrdam-Kralingen, M. van Bloppoel, s.a.- 1895, 8 pp ,

in-S") ; —
trad arménienne (Publications anarchistes, n"' G, 1893,
22 pp., in -8") ;

L'Eroluiion lëyate et l'Anaixliic An compaymni Ilau.r, dans le

«Travailleur» ((Tcnève), II" annexe. n'I, pp. 7-14 (janvier 1878) et


n»2, pp. 15-19: A pi'opus de rAnaixlae (février 1878); réimpr.
dans « Terre et Liberté » (Paris), n«* 34, 8-15 novembre 1884 ; en
brochure, (Bibliothèque des Temps Nouveaux, année 1893, n« 3,)
BruxeUes, 1895, 17 pp., in-16"»; — trad. hollandaise dans «An-
archie», Amsterdam, 1896 ;

Ourrici-, prends la ?nachîne ! Prends la tpvre, ^mysan !

<«Révolté » du 24 janvier 1880; en brochure, hans nom d'auteur


(aenéve, 1880, Inipr. jurassienne, 8 pp., in-lft»);
La Peine de Mort, conféi'ence faite à une réunion convoquée
par l'Association ouvrière de Lausanne (Genève, 1879, 10 pp.,
in-8») ;

Evolution et dévolution
(« Révolté »•, n» 27, 21 février 1880) ; en
brochure Evolution et Révolution, conférence faite à Génère, le
:

S fénrier (Genève. 1880, 25 pp., in-lG"); 2" 6dit., revue et


corriiïéo (ih. iHKl, en avril); a*' cdit. (ib, 1884, 28
pp., in-lO");
4« édit. (188(1, 28 pp.); 6« édit. (Paris, au bureau de «La Révolte»,
1891, 61 pp.,in-l(J'») ; dans «L* Agitateur», Marseille, 1" mars 1893
sq. (inachevé?); — trad. italienne, dans «Rivista internazionale
del Socialisme» (Milano), 15
novembre 1880 ; dans« Rivista italiana
del Socialismo» (Lugo-Imola), mai 1887 ; Evolusione e Rivoluzione
(Biblioteca del «Semprc Avant!!», n«5), Florence, 1892, 74 pp.,
In-lÔ* ;— trad. espagnole Emluciôn y Revoluciôn (traduit de la
;

4« édit, française), Sixto follcto de la « Agrupacion de propaganda

Digitized by Google
— GÛ —
sociali^ta » (SaliadcU, 1887, 10pp., in-IO"; autres ('Mlilions : Matlrid,

181)1, pp. :Mfî, pp. 17-31 : La Commuiw lie Jkiri'^, por Pedro Kro-
polkiu; liucaos Aires, (Bibliotcca dei (TrupoJuvciulud Comunista-
Anarquica, 3, septembre 1892, 22 pp., in-i6*>); dans «£1
Productor» (Ilabana), en 1803 ; dans <( ArehiTo Social » (ib.), 1894;
dans r«Idca libre» (Madrid), 13 août-17 novembre 1894 et en
brochure (1895) — trad. portuffai$e dans « A Rcvoluçâo social »
; ;

(Porto , 188U; — trad. roumaine, dans « Rcvi.sta sociala » (Jaî?s«y),

n" 7, iiovcmbrc-dL'fcmbrc 188i, pp. i*r»^-">74 ; en })i'(U'lnirc : Erofuiie


si Rerofftft*' (4n<^9\\ 1885, 10 pp., ii]-8'); — trad. alleinandi» : dans
« I>îo .Viitonomio » (Loiidru.*^;, 1892 ; dans « Freihcit » (New-York),
6 aoùt-lO septembre 1802 Evolution undRevoluiton (Anarchistisch-
;

Communistisclic Bibliolhok, 10, Londres, 8.a., 16 pp., in-S") ;



trad. anglaise : Evolution and Révolution (Londres, 1885 ; 2* édit.

1885, 15 pp., in-8« ;


3<» édit. 1886 ; 4* ôdit. 1892 ; 5« édit 1894,

16 pp., in-8") ; dans « The Gommonweal » (Londres), 20 juin-


4 juillet 1891 ; dans «Truth » (San Francisco), 1883, tt on Ijroclniro,
en Am(^riquc (?) ;
— trad. tchèque dans « Volne Listy » (lirooidyn),
1803, u' 44, î^q.;

Anavchf/ hy an Anarchist («Gontcmporary licview », vol. 45,

pp. 627-641, mai 1884); réimpr..cn brochure en Amérique, 188?


(« followed by a Sketch of the cri minai record of the aulbor by
£. Vaugban ») ; dans « Liberty » (Londres), 1894 janvier-mai, et en
brochure: An Anm'chist on Anmvht/ (Liberty Press, 1894,
16 pp., in-S", et «Liberty Lîbrary », n"3, avec: The Commune
Patis, by P. Kropolkine, Coluinlnis .Jiiiiction, lowa, mars 1800,
iii-s") ; dans «Tlir Firebraml » (Porîlaiid, Ore*ron), 1895, 28 avril
sq.; dans «TheGommonwcai » (Londres), 10 octobre 1801 (inachevé);
— trad. norvégienne ; En Anarkist om Anarkie (« Fedrahcimen »,
Tonsett, 1890, n<> 13, brochure in-8*) ; — trad. tchèque : OBezvladi
(Mezinarodni Knihovna, n* 4, New-York, 1890, 20 pp., in-8*) ;

Lettre (sur l'abstention) du 26 septembre 1885, en placard (Paris);


réimpr. dans «Le Révolté», 11 octobre 1885; — trad. anglaise

dans « The Anan^liist » (Londres], 1885 ;

li'Idèal et la Jeunesse (« Société nouvelle »... 1894]; en brochure :

Bruxclic£i, 189-i, 13 pp., inS"* ; — trad. anglaise: The Idéal and

Digitized by Google
Vouthf dan5« Liberty ^Londres;, et on brochure (Loîidon, Liix rly

Prc68, 1895, 10 pp., in-8') ;


— trad. roumaine {[»ar Panaitc Zo^in)
dans «Carmen Sylva», w^'Zt 3 (nov. 1895) et en brochure Id&alul
Aneitiii«» (Bucarest, 1895, 24 pp., in-ld'*;.

VAnarchie («Les Temps Nouveaux», 18 maî-1*^' juin 1895);


bruchui j (Paris, Publications des «Temps Nouveaux », n" 2, 189G,
23 pp., in-8") ;
— 1r;ul. italienne dans la >k Quostioiie Sociale» de

Paterson N. J., 30 juillet 1895 — tiad. allemande dans le

« Socialist » de Berlin, 20 juin 1800 s^q. ;


— trad. tlamande :

Anarchie, Eene Voordi'achl,.,, (publié par le « VrUcGrocp» do


Malines, 1895, 18 pp., in-8").

Articles, cic., dans « Lo Travailleur » (VlntmmaHonale et les

Chinois ; la Grève dTAfnénquc), « Lo Révolté », « La Révolte »,

« Les Temps Nouveaux », etc. ; pr^-faces de Paroles tVun Rèvo'té


(1885), (le la Conquête dit l'aui (1892) de Kroj)olkine et de la

Civilnalion et les Grands fleuves hislotiques... par L. MctchnikoIT


(l'aris), 1889 ;

On a imprimé une feuille : Pout*quoi somtnes-nous anarchistes î


dans la Têibune des Peuples {^zri^, 1886, n*>3); réimpr.: Bruxelles,
F.a. — commencement do 1894 — Imprimerio du «Libertaire »,1 p., in-

4*) ; dans « La Débâcle sociale » (Ensl val), 29 février 1890) reproduit ;

par « Le Patriote» et « La Clirontquo » (Bruxelles); — trad. fla-

mande : Waat*om zijn icij Anarchisteti ? FupplcniciU à la « Fak-


kel », (lu 25 f(^vrior iny/j, (land, 1 p., in-Zi") ; — trad. allcinande,
dans le «Soi:iali>t » {Berlin), iO mars 1894; — trad. italienne.
Perché statno anarchict ? s. a. '»
])\)., iii-Kî'' (Propagandaanarchica-
rivoluzîonaria) ; — trad. espagnole : Porquè sotnos anarquistas ?,

supplément du «Perse^ido », n'^TS; — trad. tchèque dans « Volné


Listy»,Mai 1896.
Cf. aussi : Leçon Couverture du. €ow*s de géographie comparée
dans Vespaee et dans le temps,.». Extrait de la «Revue Univer-
sitaire» (Bruxelles, 1S94, 10 pp., in-8").
Les brochures suivantes sont d'£lis6c Reclus en collaboration
avec un anonyme :

Les Produits de la Terre, en brochure : Genève, Imprimerie


jurassienne, 1885, 31 pp., in-Sâ" ; 2* édition, 1887, mars ; et

Digitized by Google
— 71 —
L'is Produiés de l'Induslrie, dans «Le Révolté» du 26 février
au 20 mars 1887 ; en brochure : Paris, 1887, 16 pp., in-32 ; les

Ucux uut ùiù rôuuics: Dijott, 1891, 40 pp^in-S" (Publications de la


•«Revue Sociale», journal socialiste); — trad. italienne: IProdoUi
delta (êtTa (Dîblioicca dcî Lavoratori, n* S) Milano, 1893, 30 pp.,
io-lG» ; I Pi'odotU Mla Indusina (même série, n* 3), 1893, 15 pp.;
/ ProdotU delta teivui (Propa^^anda socialista), Gcnova, 1886,
24 i)p.. in-in ; dans r« Operaio » (Recr-îio, Calabria), en 1888; —
trail. ('>i)a^Miok\ dans «Kl Socialismo» (Cadi/,1 5 mai 1887 hi- ; dans
« Acracia » (Harcclonc), p. 484 sq. et 512 sq.; dans le «Productor»
(Barcelone), 24 d<icembre 1891 sq. ; — trad. portugaise dans
«O Protcsto Operario» (journal socialiste, Porto), 1888 ; — trad.
roumaine Roadele PanUntuîui (Pmduits de la Terre)^ dans
« Scoala noua » (Roman), n* 14, février 1890) ;
— trad. allemande,
dans «Autonomie», 5-24 septembre et 31 octobrc-17 novembre 1891 ;

dans « FreihL'il », 18'.il ;


— trad. norvé;?^iennc : Treng nokon veia
w^<^//^7?^s(«Fred^ah(Mm('n», Tonsott), 1890, n"» 25 et SD. 10 pp.»in-8"

La Richesse et la Misère (« Iievoltô », 25 juin 1887 — «Lu


Révolte», 5 novembre 1887' ;
en brochure: Richesse et Misère
(Paris,au bureau de «La Révolte», 1888, 72 pp., in-16% sans
nom d*auteur); dans «La Liberté» (Buenos-Àires), 1894 (inachevé?) ;

— trad. italienne : Riccliezza e Miseria (Biblioteca dol Proletario,


n<> 1, Marsala, 1891 janvier, 18 pp.) ; dans «Il Socialista » (Buenos-
Aires), 28 août 1887 sq. (inachevé) ;
— trad. espagnole Riqueza
y Misena, dans «El Socialismo» (Cadiz), 21 juillet 1887-2 mars 1888;
dans la «Bandera roja» (Madrid), 1888; dans «El Productor»
(Barcclona},29iuin 1893 sq. (inachevé ?) ;

Digitized by Google
CUAPnRË Xli

Pierre Kropotkine*

Patries d'un Révolté, ouvrage publié, annoté et accompagné


d'une pr6fii.ee (du l*' octobre 1885), par Elisée Reclus (Paris, 1885
en octobre, X» 333 pp., in-lS*) ;

La Conquêle du Pain, préface par Elisée Reclus (Paris, 1892,

XV; 298 pp., in-18») ;


La liste suivante comprend, rangés par ordre chronologique,
les articles principaux: donnés par Kropotkine au «Révolté», à
«La Révolte»', aux «Temps Nouveaux», ete., avec l'indication des
traductions qui ou ont été laites et des brochures où ils ont été
réimprimés. Les 2 volumes que je viens de citer contiennent,
réTisés, un certain nombre de ces articles.
La SituaHon (« Révolté », 8 mars 1879 Patres pp. 1-^) — trad.; ;

italienne La Situazione, Lo sfacelo degU Stali (Biblioteca per i(


:

popolo, n<* 1, Torino, 1890) — trad. anglaise dans «The Aiarm»


(Chicago), 7 Juillet 1888 — trad.
; allemande dans « Freihcit »,

14 mars 1896 ;
— trad. danoise dans « Proletaren », 26 avril jKOG ;

La Dêcomptisj h'nn des Etats (« Révolté », 5 avril 1H79 ; Paroles,

pp. 9-16} ; — trad. italienne : Losfacch) drjii Slali (Biblioteca dei


lavoratori ;
Opusculi popolari ^ociaiisti, n*" 4, Milano, 1893, 15 pp.),*

^ trad. portugaise dans « A Révolta » (Lisboa), 1893 ; — trad.


allemande: Die Zersetzung der Staaien dans le «Socialist»'

Digitized by Google
— 73 ~
(Berlin), 19 juin iHO?, et dans «FreiUcit », 18 avril 1896 ; — traU.
danoise dans « Proietaren », 24 mai 189Ô ; trad. arménienno
(Paris, 1892, 10 pp., in-8% et : Publications anarchistes, a* 4, 1893,
16 pp., in-16'}.

Le Procès de SoUnneff (La vie dTun sociaUste russe), Genève,


1879, 24 pp. (juillet iSl'J) ;
- trad. italienne : (Piopaganda socia-
lista, n' 13, Milano, 1879, 15 pp., in-lO j ;

Idée anarchiste au point de vue de sa réalisation pratique. Con-


clusions d^un rapport sur ce sidet, lues par Lemcho/fà la Réunion
Jurmsienne (« Révolté » du l*** novembre 1879) L*Idêe anarchistê ;

aupoint de vue de sa réalisation pratique. Conclusions du travait


sur ce stoet lues par le comp. Levachoffà la réunion de la Fédé-
ration jurassienne du 12 octobre 1879 (à la Cha ux-de- Fonds),
Genève (Imprkncrie .jiir.issionnc, 4 pp., in-4*), premier exposé fait

par Kropotkinc des idées communistes anarchistes ;

La prochaine Révolution (« Révolté », du 7 février 1880; Pai'oles,

pp. 2&>â2) ; — trad. allemande dans « Freiheit », 30 mai 1895 ;

Le gouvernement représentatif (« Révolté », du 6 mars 1880


sq. ; Paroles, pp. 169-212) ; — trad. allemande : Représentative
Res/ierunffen (Anarch.-Gommunistische Bibliotbck, n' 2, Londres,
1888, 43 pp) ; dans la « Freiheit », du 39 septembre au 3 novembre
1888; — trad. ang-laise dans «The Commonweal» (Londres^, du
7 mai au 9. juillet 1892 ;
— trad. hollandaise dans le « Anarchiste

(1894, janvier-avril) :
— trad. tchèque: Zaslupovaci v/àda, dans
«Voiné Listy », Brooldyn, en 1896 ;

La Commune de Paris («Révolté», 20 mars 1880; Paroles,


pp. 119-141); la révolution parisienne de 1871 a été Tobjct de
plusieurs articles et discours de Kropotkine, que je n*aî malheu-
reusement pas séparés dans mes notes : Tlte Pans Commune. A
Speech delivsred.., at thc Comym'inorafii m al South Pface(Loï\(\ve»)
on the 17^'' of Mnrch iH87 (« Frcedom », avril 1887!; Pasi and

Future (discours de 1889, «Freedom », avril 1889) The Commune ;

of Patis (discours do 1891, «Freedom», avril 1891); autres édi-


tions ; 71i€ Commune of Paris (Freedom Pampbets, n' 2, LondreF»
1891, 15 pp., in-S*); dans la «Liberty Library», n*3 <Ck>lumbu&-
Junction, lowa, mars, 1893 16 pp. in-8*) avec: An Anarchist on

Digitized by Google
— 74 —
Anarchtf.hy E. Ucclus;—trad. allemande: Die Commune von Pans
(« Prcilicit », i 9 mars 1 80-?).— De Cotnmune van Paiys (hollandais, é

« Anai*cUUt », luai's 1880 ; broetiuro liuUaudaUe, La Haye, s.a.»


IG pp., 111-8',. — Past and Futui'e (1889) : Irad. c&paguolo dau:!

«ElSocialismo» (Câdiz) 1889;— trad .portugaise dans «A Rcvoluçâo


Social* (Porto ,
scii'.oiubro-octoLro 1889; — trad. norvé;:^icnnc dans
« Fodrahoiuicil » ( Ton^olt), 27 juillet 1889 — bUvours de
ï^q., iS'Jl

(« Fri'cdoiu »} ; tr:i(l. norvé{,Menno, ib., avril 1891, — en e^pa^rnol :

La Cunimiinc de Puiis, pp. 17-31 (pp. U-IG: évolution y Uevola-


ctûn), Madrid, 18Ql,in-8°;
La Commune (< RôvolM », 1-15 mai 1880 ; Paroles pp. 105-118);

Aux Jeunes Gnis (« Révoltô », 26 juin-21 août 1880 ,


Paroles,

pp. 43-7.')) ; en brochure : Genève, 1881 , .12 pp., in-8° ;


2' éd'it., 1884,

32 pp., T et /i" ôdit., Paris, 188^ ;


— trad. italienne : Ai Oiovani,
trad. de C. L(azzari) et Aile fandullc (de A. M. Mozzoni),
Miiano, 1884, G6 pp., in-liT; Crcmona, 1887, 58 pp., ia-8*; Ai
Giovani, Kicc, 1889, 30 pp. ; Naplcs, 1890, 31 pp. ; Milano (Bibl.

dci Lavoratori, n* 10), 1893, 47 pp., in-lG*; dans «La Lotta »


(Mantouc), 13 mars 1887 sq.; dans «La Nuova Giovcotù »
(Florence;, 1891 ; — trad. cspa^^nole : A losjovcnes, 1885, 32 pp. ;

(]adiz, sJ.a.- 1888 (Biblioteen dol Trabajador), 32 pp., in-10 ,'


Madrid, IS').") (I)ihl. d(^ la « LIch Lilirc » ; « Idea Libre», n*' H-45,
32 pp., in-8%- trad. d'E. Alvarez); dans la « Fodorncion do Traba-
Jadorcs» (Montevideo), 1385 (inacUOTù ?) ; dans «El Socialismo»
(Clàdiz), 1886 ; dans « Il Soelalista » (italien) do Bucnos-Aires, 1887,
en espagnol ; — trad. portugaise : A Moddade, dans « A Revo-
luçâo social » (Porto), 1889-00 ;
— trad. roumaine : Scrisorea unui
batranpandur catre studenHireuniti in « Asocfatiunea genefxtla »
sludetUiior unirersilari din Romàma ( lliiLai'Cst, 1880, 2G pp., i]i-8",

adaptation libre de: Aux jeunes (jens); Catra TiJien (trad. de


.1. Nadcjdc), dans « Revista Social » (.Jassy), n'^ 8-11 ; en brochure :

Jassy. 1S8G, 24 pp., ^r. in-S" ; Uraïla, 1888 ;


— trad. allemande t

An diejungen Leule (trad. do J. Sehultze), New-York, s.a.- 1884,


S8 pp., in-8**; An diejungen Leute (et An die Proîeiarier der
Kopfarbeil), Internationale Bibliothek, n<* 7, (New-York, 1887,
in-18«) ; Anarchistische Bibliothek, n»2, (Berlin, 1893, 15 pp., in 8«);

Digitized by Google
dnns lo «Sof'inIi>t» (Berlin) du 15 au 20 juin 1893 ; dans « Frcie
Wacht» (Pliiladelphîa), 1895 — trad. anglaise An appeal to the ; :

yoM\ff (dans «To day » et dans «Justice», Londres, 23 août au


11 octobre 1884, trad. de H. M. Hyndman) ; en brochure : Londres,
Modem Press, 1885, 10 pp., în-8"; nouvetles édit : Justice
Printcry, 1889; Twcnticth Gentury Press, 189?, 15 pp., in-8" ;

nouvelle traduction «The Toreh Library », \\"\\, Londres, 18W5,


:

19 pp.; in-S"; dans «The People» fSan-Ftanciseo, 1887) J^ilres to :

youny People, dans « The Labor Enquirer » (Dcnver, Col., 1887, en


mai; dans « The A la rm», 1888;— trad. flamande: dans le «Werker»
< An vers), 1888 ; — trad. hollandaise ; Een tDoord aan de jon^e-
Heden, La Haye, Liebors et G", 1883,. 27 pp. in-8*; — trad. danoise:.
Til de Vhffe (traduit pour « Arbcjderen», et en brochure, Copen-
haflruc, 1891, 30 pp., in-8*); — trad. norvégienne: Til de Vhffe
(« Fedraheimen n" 22-23, 32 », 1890, pp., — trad. tchèque
in-8''j ; :

yasi mludezi (New-York ?, 189?) ;


— trad. polonaise Do Mlodziestf :

(« Bibliotoczka Proletaryata », II, Warsawa 1883, 36 pp., in-8'',

édition clandestine ; — trad. bulgare : Km mladitye, 2™® édit.,


Sevlievo, 1892, 39 pp., in-16*; — trad. grecque : Ecclêm eis tout
neous kata fite(aphi*asin Platonos Ë. Brakouli (Athènes, 1886,
56 pp.) ;

Cette liste, qui comprend pourtant une quarantaine d^éditions,


est loin d'être complète : Aux Jeunes Gens paraît être la brochure
anarchiste ayant été traduite dans le plus j^raiid nombre de km^^^ues.

Sous ce rapport, h' second ran;.r doit être occupé — sans qu'il
me soit possible de donner une indication précise — par Dieu et
FEUnt, Evolution et Révolution^ Entre Paysans et, le JSalanat.

La question ag^mre (« Révolté », 18 sept. 1880-19 Xévr. 1881 ;

Paroles^ pp. 143-167) ;

La Nécessité de la Rcrn!u(id?i (« Rérolté », 5 Mars 1881 ; Pai-olas,

pp. i7-^^^i); réimpr. dans ki «Liberté». lUieiio.s-Aires, 189/i ;



trad. italienne : Nécessita di un mutamento sociale (pp. 5-13) ;

suivi de Suo prossimo arvemmento {La prochaine Révolution),

pp. 15-21, et / DiritU politid, pp. 23-30 de la « Biblioteca per il

popolo», n* 1 (Turin), 1890 trad. espagnole : dans « El Esclavo »


(Tampa, Florida), 5 septembre 1894 ; «El Perscguido» (Buenos^

Digitized by Google
— 70 —
Ail es). 2? novembre 1894 ;
— trad. nllcmanl.; dans !'« Autonomie»,
21-28 mai iWJl ; «Frcihcit», 18 juin is:)3 ; et li avril 1800.

La Vérité sut* les Exécutions en Uuisiet suivie d'une Esquisse


bîogmpkique sur Sopide Perovskaia (Ocnève, Impr. jur.» 1881, en
avril, 39 pp., itt-16*) ;

L*Espnt de Révolte («Révolté», 14 maî au djuiUot 1881 Pamles, ;

pp. 275-305) ; en brochure; Genève, 1881, en octobre, 34 pp., in-


IG" ;
2"'" (^dit.. 1H82, on septembre ; Genève, mai 1888 ; Paris, 188'J,
on septembre, 'M pp. ;
5"'® 6dit., Puris, 1892, 3i pi». ; dans le

4t Droit social» (Lyon), 10. juillet 1882 5q., et « L'Ett^ndard révolu-


tionnaire » fLyoïi), 6 août 1882 sq. (inachevé); — trad. cspaf^nole

dans «El Productor» (Habana), 1889 ; — trad. portugaise dans


« À Révolta » (Lisboa), 11 septembre 1893 sq. ; — trad. allemande
dans « Autonomie » (Londres), 11 juin-9 juillet 1893; «Frclheit»
(New-York), 2-23 juillet 1W2; — trad. an^lai^o dans le «Com-
monweal » (Londres), 19 mai-s au 10 avril 1892 ;
— trad. tchèque
dans ' \ (jIiic Listy » (lîrooklyn), 1" novembre sq. (inachevée) et en
brucliure : lierai uQui Duch (Mezinarodni Knihovna, 10, >.'ow-

York, janvier 189'», 15 pp., in-8'*) ;


— trad. arménienne: Paris 1892,
pp. 1-4 (inachevé) et 1893, 14 pp., in-lÔ% Impr. Libre de la Fédé^
ration, publication ;

Tous Socialistes ! (« Révolté >, 17 septembre 1881 ; Paroles,


pp. 237-273) trad. italienne dans !*« A.mico del Popolo » (Milano),
23 janvier 189 *
;

L'Ordre («Révolté», l" octobre 1881 ; Paroles, pp. 97-104);


dans « — trad. italienne dans
l'Idée » (Uru.xeUes), 10 juillet 1894 ;

« Grido degli Oppressi > (New-York), 17 septembre 1892 —


Il ;

trad. espagnole dans « EU Gorsario » (La G^ruiia), 4 juin 1893 ~ ;

trad. aUemando dans le «Socialist» (Berlin), 28 avril 1894 ; dans


« l>cr Ânarchist» (New-York), 7 juillet 1894 * trad. anglaise —
dans«The Alarm» (Chicago), 23juin 1888; — triui.IiollaïKlaiso <lans
« Anaivhist », mai 1S89 ; — trad. hollandaise dans « Lidit en
Waarhcid » ( Viii>U i dam), 8 sept. 1894 ;
— trad. flamande dans
« De Fakkel » ((land>, 18 mars l8Ui ;
— trad. norvégienne dans
« Fedraheimen » (Tonsett), 24 août 1889 ;

Les Minoi^tés révolutionnaires (« Révolté »» 26 novembre 1881 ;

Digitized by Google
- 77 -
Paroles, pp. 87-'J')) ; «lans « le Drapeau Noir » (Bruxelles), 1889;
— cspa^^nolcdaiis «El Pcrse;7ui(lo», 10 juin au 10 juillet 1892;
tr;ul.

— trai. porî:ij:jtUQ dans «A llevoUa», eu issj; — trad. armt^-


uiennc, Publij;^tipii$ anarchistes, n** 8, 1894, 16 pp., in-lQ" ;

Les Dtvéts politiques (« Révolté », du 18 février 183^^ ; Paroles,


*
pp. 3'J-4i) ; «La Brocliuro » (Bnisellos), 9, 1894, pp. 65-72 ;

•tfad. allemande dans le «Socialiste, 26 juin 1892; «Freiholt»,
,0 juin 1993; — trad. arménienne, Paris, 1892, 11 pp., in-S* et
« Publications anarcliistes », IH'j;^, -20 pp., in-KI' ;

La L'ti et V Autorité Ilévoltc du :>! mai au 19 août 1882 ;

Paroles, pp. 21o-2yi) ; en brochure: Génère, 1882, en septembre


(Petite bibliothèque socialiste), 31 pp., in-lG" ;
2'"" (5dit., Genève,
1884, 31 pp., in-16» ; édit, 1888, en mai, 31 pp., in-8» ; G""* édit.,

Paris, 1892» 37 pp., in-10** ; — trad. espagnole i Laley u ^ auto-


iidad (Biblioteca para el Proletariado, Barcelona, 1886, 33 pp.) '

Diblloteca do «El Despertar», Brooklyn,* 1893, Zi pp., in-8*.;


dans^El Dcspcrtar», 31 octobre 1892-15 janvier 1893; — trad.
portugaise : .4 c la aulondade (iJiîjiiolheca anarchista, <^dit. do
«A Révolta», Lisboa, 1.8U;5, 48 pp.) et dans «A Révolta», 11) fcvricr-
11' mài's 18U3 ;
— trad. allemande : GeseU und Autoritdt (London,
lior aus^jrepr. von der Gruppe « Autonomie », 1886, 31 pp., in-S") ;

iVew-York (loternationale Bibliothek, n<> 8, 1887, 16 pp., in-8") ;

— trad. anglaise Lato and Authority (Londres, 1886)


: ;
— trad.
hollandaise : Wet en Qezag (« Anarchist », janvier-mai 1888) — ;

trad. suédoise : Lwoch autontet (brochure publiée en Amérique) ;

— trad. en Jargon juif (The Pcople*» Library, United Groups


« Knii^'iits ol" Liberty » of Kngland and America, 188y, 2'i pp.) :

trad. tchèque dans Malice déburhn (Ne\v-Vork), 1893, dans « Volné
Listy » (New-York), 1893, et en bi ix luire Zakon a autorila (Mezi-
narodni Knihovna, n» 9, New-York, 1893, id pp., in-8") ;

Z0 Gouvetmetnent révolutionnaire (« Hévolté »... (1), Pai*ole8,

pp. *Mô'205} ; — trad. espagnole : El Goftemio revoludonano


(Sabadell, 1892) ; dans « El Productor » (Barcelona), 3-17 décembre
1891 ; dans « La Anarquia » (La Plata), 1895 ; — trad. portugaise :

(1) A« nwnent da la compllatton de Mita liste js n'ai >»!> pu consaMer las «notai du t Ré«o!tA •
«ontlannent l'édition originale de cette l»raeb«i« et de quelques nutr«s.

Digitized by Google
— 78 —
0 Gotenio revoludouano, (lîibliothora do grupa anarchbla
« Rovoluçâo social 2, Porto, imi, 18 pp., in-8") ;
— trad.

iiliemmiiei lievolufinniii'c Iie!j7eru}if/en (Anarfhi!?tisch-(:ommiinist.


Bibliothok, n* 1, Londres, 1887. en décembre, 19 pp.); (Anai'-
chîstiflche Bibliothek» Borlin, 1893, 15 pp. ; nouv. édit., 1894) ;

Irad. anglaise : RewduUftnary (fovermnent (Londres, Office of
«Tho Gommonwcal », 1892, 15 pp.); dans le «Commonweal», dn
19 décembre 48dl au fi février 1892 et niimpr. le 0 août imi
(inachevé); — trad. liolUiidaisc : Revoliitionaive RegeeHuyen
(La Haye, 8. a.; autre cdit. : s.a. s.l., vers l i
pp.) ;
— irad.

tchèiue r Revolu/cny Vlàdy (Mczinàrodni Knihovna, n'»6, J^cw-


York, 1890) î

Tliéorie et Pt*aUque (« Révolté Pat^oles, pp. 307-314) ;

La Guet*re{^ Révolté ParoleSt PP. 77-85) ; — War (Londres,


H. Scymour, 1886, 8 pp., in-a») ;

L'P:.Tp)'opriatton (« Révolté >, 25 novembre 1882 ; Paroles,


])p . :> 1 5-:i42) ; c'est le dernier article de Kropotkinc dans le « Révolté »,
avant son emprisonnement, de 1882 à 188C ;

L'E^rpropriation («Révolté», \h février 1886); Onnment on


s'ennchit («Révolté», 29 mai au 3 juillet 1886), forment le cha-
pitre fExpropriaUon, do la Conquête du Pain : pp. 47-^ ; ils sont
suivis de ia Pmtique de VEoepropriation («Révolté», 10-17
juillet 1886) ;

Traductions de la prcmièpc partie, reproduite dans les Paroles :

iMi e.<pa/rnol: la Krijmpn'arjon, T"» parte (Biblioteca delTrabajador,


Câdiz, 1887, 31 pp.); — en portugais: dans « A KovoliK'âo social»
(Porto), 1888, 26 février 8 avril ;
— en anglais : Krproprialion
(Londres, H. Seymour, 1886, 8 pp., in-8' ; ;
— réimprimé en français
dans «le Drapeau Noir» (Bruxelles, 1889) ;

Traductions de la partie reproduite dans la Conquête du Pain :


en italien, dans « Il Pensiero » (Chictî), 24 jnîn-22 juillet 1894 ; en
brochure, publiée par IV Avvcnire» (San Paulo, Brésil), 18'J5 ;

en espagnol, dans « Kl i)erecho à la vida « .Montevideo),

18 mars 1894 sq. ; « La Luz » (ib.), 23 février 1896, sq. ;


— en por-
tugais, dans «A Révolta», 1"^ janvier 1893 sq. ;
— en allemand,
dans r« Autonomie », 33 janvier, 3-24 septembre 1893 ; « Freibeit »,

Digitized by Google
- 79 -
17-24 septembre 1892; — en aii;<lai.s : Kiyropriation (Freedom
Pamphlets, n "7, LondiCi;, isor). li'j pp., in-8") ;
— en tchèque, daus
« Malice déUiicka » (New-York), 181^3, a" 1, 2.

L'Anarchie dam VEvolution socialiste (« Révolté »» 28 mars au


9 mai 1880) ; en brochure : Paris, 1887, en mars, 31 pp., in-lO** ;

édit., Paris, 1889 (décembre 1888) ; Bruxelles, 1895, 35 pp., in-


10" (Bibliothèque des Temps Nouveaux, n« 2) ; dans «Harmonie»
(Marseille), lévrier-mars 1893; — trad. italienne: VAnardiia
nclV evoluzione socialîsta (Turin, édit. de «La INiiova Gazzetta

Opcraia du 18 mai au u juin 1889, 30 pp., in-lô") ; dans « Ordine »,

24 nov. 1893 sq. ; — trad. espagnole ; La A narquia en la evoluciôn


sodalisia (publ. par le groupe « Expropriacién » (Buenos-Aires,
juillet 1895, 21 pp., in-8'*); — trad. portugaise: A Anarehia na
eooluçdo socialista (Bibliotheca dos trabalhadores, Publicaçâo dos
grupos comunisia^anarchistas de Lisboâ e Porto) Porto, 1887,
16 pp., in-S"; — trad. allemande dans «Frciheit», 7-28 janvier 1888,
sous le titre Dpp Anarchismus\ — trad. The Place of anjijlaise:

Anavchism in Socialist Evolaiioii, London, H. Seymour, 1887,


7 pp.; 2^'" 6dit., London, W. Recves, 7 et II pp.); dans «The
Anarchist» (1^ juillet 188($) ; — trad. hollandaise dans « De Vr^e
Pers » (1887) ; — trad. bulgare, Anarehiata vo sodaUstitclieskata
ett>oUu€ia (Roustchouk, 18^, 31 pp., in-8*), publié d*abord dans
«Borba» (n^ 17-23, de Philippopoli ; — trad grecque: EnceUxis
ton neoterisfikou pneumatos tou enestôtos aiônos (Bibliotheke
4c Ardeij » Athènes, 32 pp., in-32, et dans « Ardèn » avril-juin 1887 ;

Les Prisons (« Révoltl^ », {^-li août 1880) : Influence inorale des


prisons sur les prisarDiicrs, Oinfcrcnce faite le 20 décembre 1887
à la salle Rivoli {« Révolté», 24 décembre 1887-16 juin 1888) ;
en
brochure: Les Prisons,,,, (Paris, 1888, 59 pp., uk-i&). Dans les
traductions étrangères, selon que la conférence a été traduite du
«Révolté» ou de la brochure, elle porte le titre : Influence, etc, ott
Les Prisons; ce dernier titre est aussi celui des articles antérieurs
du «Révolté», j'ai négligé d'établir cette distinction très nettement
dans mes notes. — Traductions : en italien, dans lu «(^)mbattiamo !»

Gènes), 18U0; InfUunirr inorale, etc., dans 1' Operaio » (Tuiiii^ie;,

1888) ; — en espagnol : Los Càrceles (la brochure) dans le

Digitized by Google
- 80 -

« ProJuctor », 1 1 .juin-23 Juillet IS'Jl ; dans « El Trabajo » (Guana-


bacoa, ilc de (lubu, KSDl, iiiaeliev(^ ?> : Tupur nc' ninnile, etc., diins

« Kl Sooialismo » (Càdiz), 188Ji ;


— en poi t dans « O Kmaiici-
pador y> (Porto), 1892, ir.aclicvé ; dans « .V Propaganda » (Liï«î)oa>,

1894-1895 — en allemand, dans « Froiheit » (23 juin-l*"* septembre


;

1888) ; — en hollandais. Le Getangenissen {Lu Haye» B. Liebcrs


et O., 1889, 33 pp., in-S-»).

In Ruuian and Freneh Piisom (London, 1887, IV, 387 pp.,

Cf. aui-si : Ras'iimt l'n'sorfa Nineîceiith Gcntury J^indres,

janvior iKS:^; The Fin-li-fs^ Pns,m o/ St-PetcisfuDy (ih., juin 1883);


Oulcast Ru$na, I. Thr; Joiirnry to Sibena (ib., dôccmbi'C lb83j;
Tke Exile in Sibetna (il), mars 1884).

Le Logement ^« Révolté », %K juillet-? août 1883 ; Conquête,


pp. 99-111) Les Denrées («Révolte, 2 octobre-27 novembre 1886:
Conquête, pp. 05 07) ; Le Vêtement, (« Révolté*- 25 décembre 1880 ;

Conquête^ pp. 113-12^); Les Besoins sciejfif/lques f« R(>volté »,


29 .iaiiviLM-12 février i887>; — Irad. ilalleiine : L\4 Ifof/f/to, dans
«Il Pensiero» (Cliicti), 1894 ;
— trad. allcniaiido : Die Bekleiduiiy.
Die Le^}ensmitCeL Die Wohnuny. Ziceck und Leistungsfahif/keit
fiet* Pi*odueUon (Les Voies et les Moifens, Conquête, pp. 119-129>
dans « Lichtstrahlen » (Berlin, 1893-94> ;
Lu lÀbre Entente (« Révolté > 2 avril'23 juillet 1887, Conquête,
pp. 164-185); — trad. allemande, dans le « Soeîali&t » (Berlin, 7-
14 janvier 1893) ;

Pmductiofi et Co/i\n//tmntîon («Révolté», 2 juillet 1887, Co;i-

qiti'tp, pp. 235-2Vi : ('(/Nsommatiott et pr*>du< (i(i/i\ \ — trad. alle-


mande dans le «Socialist» iHerlin), 21-28 janvier 1893; daus la

« BrandOkokcl »- (New-York), 1894 ;

The Seienti/tc Basis of Anarchg (« Nineteenth Gentury


Londres^ février i887, pp. 238-352); Tlte Corning Anarchff,
(«Nin. Cont^»-, août 1887, pp. 15^164); réimpr. sous le titre:
Anaivliist Cominutiism : its fmsis and jtrinàples, (FmMlom
PamphlctiJ, n" 4, Londre«î, IHOJ, 35 pp., \\\-W*\ 2" ( dit. Js'.r>) ; aussi
dans Parsons' A?iarehis?n (Chieago, 1888), en anglaisetcn allemand;
—trad. espagnole : Bases cienti/icas de la Anarqtàa, dans «El Pro-

Digitized by Google
-^.81 —
ductor'» (Baroelona), 22-25 février 1887 ; dans « .Vcracia » (Barce-

loiia), novembre-décembre 1887 ; dans «El Pniductor», (Habana),


1S88< dans «Ël-Dcspoptar», décembre 1804-95; — trad. portu-

gaÎFe dans « A Révolta», 33 Juin 1889 sq.; — trad. allemande dans


« Froilieit>, 26 mai^Juin 1888 ; trad* tchèque» dans « Volné^
IJsty » '(Brookl3?!n), 't^ novembro 1894^vrU 1895; broiîhure —
jp9pîij,'nole î La Anarquia (« Bibttoteea 'anarqni; ta Madrid, s.a.,
1881>? ; ;>1 pp., iu-8"), trad. de The Sdcnlifîc Basis... en espagnol ;

au!^8i : La 2\.navquia, 'ùa^ïïi^ « il Socialista » (italien) de Montevideo,


^29 septembre 1889 sq.; — trad. française de The Corning Anarchy :

L'inévitable A nai'chie, daii« « LÉt-'Société Nouvelle », janvier 1895


et en brochure («Bibliothèque dos Temps Nouveaux>,ii*6,BruxeUes,
1896, 35 pp., in-16)'; — trad. «française «de The Seienii/te BasU...,
'dans^cLa Questlon'socialcr» (BnueUes),lo 15 juillet 1890 (inachevé);
— rélmpr. anglaise dans « Freedom » (Ghicaga), janvier 1892
sq. ;
— en arménien : l'Anarchie (I^ublieations anarcUii?tes, n" 5,

1893, 15 pp. in-lf^") trad. de Th(;€ominu Anavcln/ {!) ;

"The Breakdoicnof ourindus! /al sf/steni («rsineteenth Gentury», i

avril 1888, pp. ^97-510) ;


— trad. Irançaisc : La Failliîé du système
industriel (« Société Nouvelle », juillet i 895) ; ^ trad. espagnole:
El Jlundimiento de nueslro sistema industrial (« Acracia »,
mai 1888, pp. 575-591) ; -

Tke Coming Reign ofPlenty {< Nineftecnth Gentury », juin 1888,


pp. 817-837); — trad. fVançaise : La future Abondance (« Société
Nouvelle», lévrier 189f5) ;
— trad. espagnole: Pnncipin tlcl futuro
reinado de la abundancia (« Acracia », juin 1888, pp. 001-615) ;

TJif Ind usinai Village of the luiture (<ii Nineieunth Gentury >,

octobre 1888, pp. 513-530); — trad. Mnçaise dans «La Société


Nouvelle » juillet 1896 ; .

Communist Anarchism, A tepeech-deHifered^,.,, ai the Freedom


Qroup'ineeHng, Mareh iS^ <<« Freedom », Londres, Avril
'^i888)f; — ntrad. «spagi>ole; dans El Socialisme » (Gâdis),
' •« 4 juin
•1888 ; — trad. portugaise,, dans « A Révolta » (Porto, 1889) ;

Le Salanat («La Révolte**, 26 aoùt-30 septembre 1888 Conquête, ;

pp. 213-234 Le Salanàt collectiviste) en brochure Le SalaHal


: \ :

IParis, 1889, en août, 35''pr.» ia•i6^' édit., 1892); ~ trad.

Digitized by Google
ilalit'nne : Il Salaiialo (lîiblioteca dcUa « (iazzetta de^li Opérai »,

n* 1. Turin, 1891. 24 pp. in-lô*) ; édit. de !'« Ordine * (Turin), 1892,


c(iit,; « Pubblicazioni auarchiche dcl giornale l'« Avvenirc »,

n<> 2, San Paulo, Brésil, impr. à Montevideo, iB95, in-as*


(inachevé ?); — trad. espagnole: El Saiariado (Biblioteca anàrquieo-
eomunista del «Penegaido»» Buenos Aires, 1891, 32 pp. in-ld);
dans «El Socialîsmo» (Gâdiz), 2i novembre 1889, sq*;-?> trad. porta-
gaise : 0 Saiariado (« BibUotheca anarchista », n<» 3, édit. de
«A Révolta», Lisboa, 1893, 32 pp.); dans «A Révolta», 2 sep-
tembre 1H89 sq., et, en 1893 ORegimendo Salaria (« A Hevoiuçào
;

sociai », IKiW)) ;
^ t«ad. allemande: Das lyJmsf/stem (« Anarchis-
tisch-Communist. Bibliothek», n'* 4, Londres, 1890, 18 pp. in-S**) ;

« Anarchistische Bibliothek»,D''5, Berlin s.a.- 1894,10 pp.in-S"); dans


•« Die Autonomie», 2S seplembre-3 novembre 1888 et 4 janvier*
l*' mars 1800 ; Camnmnifmm imd Lohnsifêtem, dans € Der
Anarchist » (Saint*Louis, tt<^7, 1891) ; — trad. anglaise : The Wage
System («FVeedom Pamphlets», n* l,London,1889; nouv.éditions^:
1894,1895, 15 pp., in-8*») dans «Freedom», septembre décembre
;

1889 ;
— trad. hollandaise : Ilet TjOon»i/stem (La ila \ p, 1890) ;

trad.norvégienne Lijnsustemet («Fedrahcimen», 14 tevrier 1891,
:

Skrcn, 16 pp., et dans « Fedrabeimen » (Tônsett) du


21 décembre 1889-1890; — trad. tchèque: Natnezdni Sausiava
«Meâttarodni Knibovna», New YoriK, 1892, 15 pp.) et dans «Volné
Listy » (Vienne), 188ô ; — trad. bulgare r Safariaia iii segathnata
fonna na ocer^favame lr«ila<« Anarchicheska Biblioteka», n^S,
Raz?rad, 1895, 15 pp., in-8^) ;

i7S9-18H9 Révolté», 13janvier-24 mai-s iHHJ); Le Centenaire


de la Révolution («Révolte», 30 juin-21 septembre 1889); The
Qreai Fi*ench Révolution and iU Lessont (« Nineteenth Ccntury »,

juin 1889, pp. 838^1); — en brochures, la première série


d'articles : Un àèele éTattente i789-i889 ;(Paris, au bureau de
« La Révolte », 1893, 33 pp., ln-8*) ; la deuxième série d'articles :

La Grande RévotuHon (ib., 1893, 39 pp.); — trad. espagnole:


El Centenano de la Revoluciôn (« El Productor », Barcelona,
20 aoùt-24 septembre 1891) ;
— trad. portugaise: i7S9-iS^, dan»
« A Révolta », 18^; — trad. allemande (Un tiède d:aUentey. dans

Digitized by Google
— 83 —
«Dcr Anarchitt» (New York), 180^ ;
— trad. tchèque du même
dans « Délnickô Listy » (New York), 1894 ;

La Ditision du TratioU (« La RôTolle », 31 avril 1889) ; Le Cotn-


fnet'ce eœiéiieur et ta Misère à rititéiieur (« La Révolte », 5 mai-
13 juin 1889), l>a$e des chapitres : La JHtm<m du Travail
{Conquête^ pp. 245-349)' et La DéeefUralisaUon des Indusiries
(Conquête, pp. ^l-2($4) ; trad. allemande : Die Décentralisation
der Induslnc, dans le «Socialist» liierlii]), 4-11 février 1893;

(Le Yin(jtte}ne :Sil'cIc, dans « Lu Hèvolttt », 30 nov€mbro-?8 d6-


ccmbrc 1889, série d'articles sur Looldng backtcard, de licllaiBy,

est certainement l'œuvre de Kropolkine) ;

Le TiHivttU agréable (« La Révolte »> 1-8 février 1890 î Conquête,


pp. 153-164) ;^trad. allemande : Anffenekme ^^^^(c Autonomie»,
14*38 février 1891); traduit de la Conquête, dans le cSocialist»
<Derlin), S5 fôvrier'4 mars 1B93 ;
Brain Work and Manual Wovk (« Ninctocnth Gentury >,

mars 1890, pp. 456-476) ;

La Morale anarchisle (« La Rcvulte », 1" niars-16 avril 1890 ;

Encore la Morale, 5-19 décembre 1891) ; en brochure : La Morale


anarchiste (Paris, 1891, 74 ppj, in-10^) trad. espagnole dans
« El Soeialismo » (Gâdiz), 1890— trad. portugaise dans « A Revo-
;

iuçâo social», décembre 1890-1891 ^ trad. allemande Die AnM^ ; :

eJMische Moral Anarchistî8Cli-Communist.Bibliot.»,n*6,40pp.,


în-8'»;«AnaPchl8lî»che Biblîothek», nn, Berlin, 1893, 24 pp.,in-8»);

dans « Autonomie » (13 juin-29 août 1891) et « Freiheit» (4 juillct-

19 septembre 1891); — trad. anglaise: Anarchist Morality


(«Frcedom Pamphlet^», 1892, 36 pp.; 3'"" édiL, 30 pp.,in-8'')
6, ;

dans «Frecdom» (Londres), octobre 1891-juillct 1892; — trad.


hollandaise: De Onafluinkel^ke Moraal (La Haye, B. Licbcrs et G%
« VoXksbiblioteek », n«4, 1891, 63 pp., in-d*); — trad. danoise:

Anarhistiàk Morale dans « Proletaren», Copenhague, 10 mai 1896


si[.; — en jargon juif, publ. par la « Freio Arbeiterstimme» (New
York, International Sericp, 4892, 74 pp., in-8'») ;
— trad. tchèque:
Mravoîika Anarchie, dans « Délnické Listy » (New York), 1896 ;

Nos Hchesses («La Révolte» 26 juillet-31 août 1890 Conquête, ;

pp. 1-14} ; L
Aisance pour tous La Révolte », 6-20 septembre

Digitized by Google
— «4 —
1890; Conquête, pp. 15-29); Z»? Communisme a7iarchiste Là
RévoltP », i i ortobro-ÎT) novembre 1890 ;
Conquéley pp. 31-45) ;

trad. allemande: (Nos richesse») dans le «Socialist» (Berlin)»
19-20 novembre 1892; «Froihoit» du 18 avril iS^iù; AnarcJùsiischer
Communismus, dans « Autonomie », 15 octobre-19 novembre 1891';
dans «Die Zuktinft » (Vienne), 1893 ; trad. en jar^n juif : Dca —
<fnensehliehe Reeht ( Unsere ReiehîhUmer—A Ugemeinei* Wohlstawl
— Eœpropnation —
CommurùsHtcher Anarchismus), « Anarcliis-
tisch-CommiinÎPt Bîbliothok » ; Radical Library Séries, n" 2, New-
York, 189 V, ^, "20, y ot 10 pp., in-8"; — trad. tchèque r (Nos richesses),
dans « T\ dnï List lllas Lïdu > (New York), 1893, et « Voiné Listy »
(Vienne), 1895; (L'Aisa?ice pour tous): Vseoàecnjf blaliobt/tf dans
« 1\ L. Hlas Lïdu », 1893 ;

Mutual Aid among Anitnals («NineteenthCentury», septembre


et novembre 1890) Mutual Aid among Savages (ib., avril et
;

décembre Mutual Aid ajnong the BavhaHans (ib., janvier


1892); Mutual Aidin the MediiTul 07'/(ib.,aoùt et septembre 1894);

Mulual Aid amowj Modem men (ib., janvier, 18'J()), Mutual Aid
atnong ourselves (ib., juin 1896 ; dernier article) 189G ;
— trad.
française (en partie) dans «La Société I^'ouyelle»: La luHepour
ia vie et Vappui mutuel (1892), etc.; — trad. espagnole La Lucha
:

por la existencia y el apogo tnutuo («El Produetor», 26 mai-


22 septembre 1892); El apogo mutuo entre lot Salvajea (ib.,

23 février-13 avril 1893; — {Mutual Aid among Savages) trad.


allemande dans « Der Anarchiste (New York, 10 juin-25 no-
vembre 1893) ;
— trad. iiorv(''i;ienne de Mutual Aid among Ani-
mais, dans « Fedraheimen >, 1891 (j'ignore si elle est complète).

Toute cette série paraîtra prochainement réunie en un volume ;

L'Agriculture (« La Révolte », 12 décembre 1890-14 février 1891;


; en brochnre
Conquête, pp. 265-297) Paris, 1893, 32 pp., în-8<* ;^:

VAgricultura (brochure, publ. à Turin ?) ;


trad. italienne trad. ^
Tonmainedans«Munea», Bucarest, vei-s 1893;— trad .anglaise dans
« Liberty » (Londres), juillet 1890 fq.;

Le Capital de la Kèvoludon (« La Révolte », 7 mars 1891) ;

Intensive Agi iculturc («The Forum », juin 1891) ;

hUude sur la Révolution (« La Révolte » ; 10 juill3t-7 novembre

Digitized by Google
— 83 —
1801); — trad. anglaise : Revolutionary Studies, dans «TheCom-
moiiweal» (Londros), 10 rléctmbre 1891-6 février 1892, et en bro-
chure (Londut), OlUcc Ql'«ThcGommoawcal», 1893, 31 pp., 1^-%%
V Utopie Qountemmnenîale La Révolte 11 novembre
(« »,

21 jaDvler 1893) — résumé on portu^aii A Utopia goveme- :

mental (« Propaganda anarquista », n* 1, LiiJboa, Ediçfio do «Grupo


do Estiidos mciacs », décembre 1894, 13 pp., in-16<* : rcsumido do
«La Uôvolte», brochure non signée de Tautcur) ; dan8r«Avvcnire»
(Sào Paulo), 1895, (en portugai*) :

Une Gonlérence, faite le 5 mars 1893, sur rÂnarchic («La


Révolte », 18 mars-n^ t^eptembre 1893) ; en brochure : Les Temps
Nouveauœ {Conférence faite à Londres), Paris, au bureau de
« La Révolte », 1894, 63 pp., în-8<* ; (premier eompte-rendu de la
Gonférenee), dans «Freedom», avril 1803; — trad. espagnol^

dans « Anarquia » (Madrid), 1803, « £1 Despertar » (1893). « El Per-


sejiruido» (7 mai 1893 sq.), «La Alarma» (Habana), 'M décembre
1893 sq., (inachevé) ;
— trad. pui tuj,'aise (Novos Tempos)^ dans
« A Propaganda » (Lisboa), 13 liivrior 1894-27 janvier 1895; —
trad. allemande dans le «Socialist» (Berlin), 29 avrii-28 octobre 1893;

^trad. anglaise (The Neto Era), dans «SoUdarity» (New York),


18fô (inachevé), dans «The Rebel» (Boston), 1805-06, n* 1 sq.;

Lettre sur une colonie communiste-anarchiste (16 lévrier 1806),


publiée dans le « NeWcastle Daily Ghronicle», du 20 février 1805 ;
réimpr. dans « Liberty » (London), mars 1805 ; -7 trad. françaisCt
« Temps Nouveaux », 9 mai 1890 ;

Un tetnps d'arrêt («Les Temps IN ou veaux», n"' 4-19, 25 mai-


7 septembre 1895), extraits traduits au allemand dans «Frciheit»,
18Sfâ,n" 40-43.
Je n*ai pu retrouver ni dans « Le Révolté », ni dans « La Ré-
volte », les éditions originales des chapitres suivants de la Conquête
du Pain ; il y a donc lieu de croire — sauf erreur de ma part —
qu'elles ne s*y trouvent point :
Les voies et moyens (pp. 109 129) ;

Les besoins de lujoe (pp. 131-151) , — trad. italienne : / bisogni


di iusso, dans le « Sempre Avanti » de Livournc, 1893 ;
l

Ql^eclions (pp. 187r211).

Digitized by Google
Traductions des Paroles d'im lièvoUc (1885); — en ans-lnis:
(ost-ellc aç>oz complète ?), dans un jounuil non ana^chi.'^^c do
rOuc$t de TAraériquc dont il ni'e^t iinpossiblc do retrouver io
nom ; dans « The ÂDarchiet»(Shc(ilcl(i), i8 mars 1894 sq. (quelques
chapitres seulement) : Tlio Words of a Rebel ; en allemand : —
WotHe cinea liebelien {Lonére», 18Q6, inS% en livraisons); en —
hollandais : Woorden mn ten Opatandeling (Amsterdam, mai 1896
*q., en livraisons); — en russe (Genève, livraison, fin d*août

Traductions do la Coiiqucte du Pain : — la traduction ita-


lienne par (r. Domanico qui devait paraître à Boloffne, en ls'j4,

n*a pas été publiée ;


— en espagnol : La Conquistn <Iel Pan
(Buenos Aires 1805, 215 pp.» in-12*) ; réimpr. dans « £i Ësclavo »
(Tampa, Fl.), 29 août 1894 àq, ; —
en portugais : A Conqtdsta
flo Pào (Porto, 1896-96, en S3
en allemand : Der
livraisons) —
Wohlstand fiir Aile,,, Deutsch von B. K. (ZUrieh, 1896, X-d20 pp^
in-8«) ; —
en anglais : dans « Preedom », juillet 1892 sq. (inachevé?).
L'Anarchie, sa philosophie son idéal [Varis, Stock, juin 1896,
^

5Upp., in-lH'.

P. Kropotkine a de plus .écrit nombre d*articlcs et do notes

insérés dans « Le Révolté », « La Révolte », « Freedom », etc.,


sans sa signature, entre autres les chroniques russes, parues dans
les organes révolutionnaires jurassiens ou frenevois lors de son
séjour en Suîffo. Je n*ai pas à mentionner ici ks articles scionti-
lii^ues duiiiK s pur lui à divcritcs publications telles que le « Kinc-
Iccnth Gcntury », etc.

Digitized by Google
1

CHAPITRE XIII. V . .

Frange (1880-1896)..

, Journaux et Revues Anarchistes..

La Révolution sociale, organe anarchiste (Paris), 12 septembre


1880-18 septembre
'

1881, 56 n««
'

(?) (?) ;

. BuUelin des Gmupes anafxhistes (Paris), 15 noyeiiil>re 1881,

1 D% polygraphiô ;

Le Droit tocial (Lyon), 12 févrieM3 juillet 1882, 24 ii<", ftiiivi de


VEiendard févolutûmnaire, 30 juillet-15 octobre 1882^ 13 n**
La Lutte (Lyon), l*'^ayril-5 août 1883, 10 ; Le Drapeau Noir^

12 août-2 décembre 1883, 17 ; L*Emeute, 9 décembre 1883-


20 janvier 1884, 7 n*»' ; Le Défi, 3-17 février 1884, 3 n'«; VHydre
anarchiste, 17 févricr-30 mars 188^, G n'»*; L' Alarme, 13 avril-
l*' juin 188i, 8 n** ; Le Droit aîiarclàque, 8 ,juin-22 juin 1884,
3 n"*; {Ilars la kd, T. « Le Révolté » du 20 juillet 1884, n*a pas paru);

La Vengeance anaty:h*ste (Paris), 6 mars-1'' avril 1883 (2 ?);

Le Payean Révolté (?), 1884, 2 ;

LAifamè (Mamille), 15 mai-27 juiUet 1884, 6 n«* ;

La Itevue antipatnote et i*èvolutionnait*e (Paris), octobre,


novembre 1884 (2 n"' ?) ;

Digitized by Google
— 88 —
7!?n*0 et Liberté (Paris), 25 octobre 188 M 4 février 1885, 17 ;

L'Audace^ 7-21 mars 1885, 3 n*» ;

Revue anarchiste internationale (Bordeaux), noycmbro 1884-


20 février 1885 (4 n"') ;

Le Glaneur anarchiste {VmM, l"janvieret mai 1885, in"»;


(Ija Varlope, Paris, l*'' mars 1885 sq., organe eorporatiO ;

(LEapHt de Rih'oUf, Paris, num. progr. otn* 1, mai 1885) ;


Le Droit social (Marseille), 16 mai 1885 sq.;
Le Révolté (12 avril 1885-10 septembre 1887, hebdomadaire
depuis mai 1886), suivi de La Révolte (17 septembre 1887-
10 mars 1894): v. Je chapitre concernant la Suisse; La Révolte,
Supplé^nent Uttè}*aire (1" vol. 404 pp., in-fol.; 2'"''
vol. 408 pp., in-
lol. (lu
; vol. ont paru 2Un pp., in-lbl.) ;

Le Drapeau rouye (Pai-is), 24 mai 1885 sq. (3 iT* ?) ;

Le Forçat du Travail (ljoi^acau.\), 19 septembre 1885-1880 (le


nM 2 est du 31 mars 1886) ;

La Lutte sociale (Lyon), 1886, G n** ; .

La Révolte des affamés (C^alais), 1886 (en été) ; iS (!) ;

(La Révolution costnopoHte, Paris, 4 septembre 1886 sq. 1887. ;

.en revue, 5 n««; «indépendant», comme aussi Le Va nu-pieds,


ISmars 1887, sq.) ;

iy'/;jYer;ia//o«a/ a?ia>'cAM^e(Marseiilc),l 7 octobre-novembre 1886;

L'Action révolu h'nnnaire (Nimes),5 mai 1887 ;

L'Action i'évolutîonnaire (Alj^er), 1887 ;


LAutonotme individuelle (Paris), mai 1887-mar8 1888, (9 n«) ;

VAvant-Garde cosinopolite (Paris), 1887, 8 n* ;

LOuvrier è*évollé (Calais), 19 juin 1887 sq. 2 n*»» ; ;

Lldée ouvrière (Le Havre), 10 septembre 1887-1888 ( le n*» 40 est .

du 9 juin 1888) ;

Le Ça ira (Pai is), 27 mai 1888 sq., 10 n*» ;

L'Attaque (Paris), 1888 - fln avril 1890, devenue anarchiste


en 188y ;

Le Travailleur (Le Man?), 1888, polyjpraphié, (v. « La Révolte »,


du âl octobre 1888) ;

.
Le Lmpeau noir (Marseille), 1888 ;

Le Drapeau vourjc (Lyon), 1889 ;

Digitized by Google
— 89 —
• Le Pève Peinard (Paris), 24 févrior 1889-31
féyrior 1894, 253 n*;
Brochures périodiques du «Père Peinard» (Londres, in-32«):
Il n'es! j^f^^ mort (septembre 181) i), ol pp. A roublard, roublard ;

et demi (octobre 1894), 30 pp. ; Histoire nncieniw. Un Vaillant....

en IS V) (oclobro t804) ; L'A. D. C. D, de la Révolution (novembre


18U4), 31 pp. ; L" Abattoir patriotique (décembre 1894), 15 pp.';
Tout à rEgout (décembre 1894), 15 pp. ; Judas ! (janvier 18fô),

15 pp. ; Débâcle bourgeoise (janvier 1899), 15 pp. ; soit 8 brochures ;

Almanadh du Pèi*e Peinard pour i894 (Paris, i893, 56 pp.); —


jmtiT f«?5 (Paris, 1895, 64 pp. in-8«) ; onze placards in-fol. (LePèt^
Peinard jpojpw^o....) à TocGasion des élections, etc., du 27 jan-
vier 1889 (la date du 'Z''"" placard m'est ineonniie), 28 juillet, 22 sep-
tembre, () octobre 1HS9 ; 27 avril, 13 juillet, 2 novembre 1890;
1" mai 1892, IG avril, 20 août, a septembre 1893 ;

Le Bandit du Nord (Roubaix), 9>16 février 1890, 2 n"^ ;

Le PtH)ducteur (Le Havre), 30 avril 1890, 1 n" ;


Le Tocsin (Alger), 25 avril 1890 sq. (12 n** ou plus f) ;

Bulletin de propagande antipatriotique (ParlKs), août 1890,


'
polygraphié (2 n"« ?) ;

Le Itévollé se;lajiais {SMnn), 1891, polygraphié ;

Le Forçat (Paris), 4 juillet 1891 ;

L Antipatiiote(Ffu:\s), 1891 (le n* 2 est du 26 Juillet);


Le m/lard (Paris), mi (-92 ?) ; «

LePot-à-CoUe (Bagrnolet, Seînc), 1891-^ ;


Le Cri typographique (Paris)^ 1891-92;
VIndèpendant (Gommercy), 1891 (le n* 3 est du 22 août) ;

(Vendémiaire, Paris, l*''" juillet 1.^91 sq., i n '"^


?) ;

L'En-Dehors (Paris), 5 mai 1891-10 février 1893, 91 u"*;



Le Conscrit (Parig), 1 n», janvier 1892 ;

Le Falot cherbourgeois (Cherbourg), janvier 1892, sq. l*''' ;

Le Libertaire (Alger), 10 janvier 1892 sq. ; le n<* 7 est du 25 avril;


polygraphié ;


Le DéehaiHi (Damery-Brunet, Marne), 27 février 1892.... ;

. L'Agitateur (Marseille), l^'mars 1892,8 num.(?), j usqu'aji il âvril


1892(0 ; publié de nouveau en 1893, le n" 6 est du 18 février 1893 ;

(Le Gueux, Parif, 27 mars 1892, 2 n"') ;

Digitized by Google
— flO —
(Entt'êUens poKHquet et Uuéraires, Paris, anarchiste pendant
•quelque temps, en 1803) ;

(Harmonie, MarseiUe, octobre 1891-6eptembre 1893, 24 n*,


revue anarchiste en 1893) ;
;

Le Paria (Paris), journal manuscrit» 1892-1895 ; le n*» 13 et


dernier est d'avril 1895 ;

La Marmite sociale {Wgev), J5 jiinvicr 1893,,.. ;

La Lutte pour kt vie (Paris), 27 mai-25 juin 1803, 4 ;

VImurgé (Lyon), 12 août 1893, sq., 15 n- ;

La Revue anarchiste (Paris), 15 aoAt 1893 sq., 8 n«"; suivi de La


Revue Libertaire, 15 décembre 1893-SO février 1894, 5 n«* ;

. LaMi8toufle{Dlion),ûnéBi9SQ
place une période oA tous
Ici, se les périodiques anarchistes
furent supprimés ou cessèrent de paraître (189't).

(Le Courrier social, illustré, Paris, lîOTembrc 1894 ; 2 n*^(?) ;

(L'Œttvre sociale, Marseille, février 1895 sq., 6 n~ ;

Les Temps Nouveaux (Paris), 4 mai 1895 sq.; Les Tdmps Nou^
veaux, supplément littéraii*e, 4 mai 1895 sq., 8 pp., in-4'* ;

La Sociale (Paris), 11 mai 1895 sq.; 1 placard in-rol., publiô


en 1895;
Sur le tritnard (Paris), 4 Juillet 1895 sq.; (3 n<" ?) ;

La Noipielle Hmnanitè (Paris), août 1895 sq., polygraphié ;

Le Libertaire (Paris), IG novembre 1895 sq. ;

Le Riflard (i^aris), 16 décembre 1895, sq. ;

(L'Action, Paris, février 1896, suivi de rAction sociale,

n«*S^, 8-39 février 1890) ;


Le Père Duchêne (Paris), 21 mars 1896 sq. ;
La Ctatneur atniénoise (Amiens), 3 nov, 1896...;

Il faudrait citer cncoî'C plusieurs revues littéraires françaises


et belges, notamment la Revue blanche, VEnclos (avril 1895-juin

1890, 8n*); Le Met^eure de France, Revue Rouge (3n<>*1896);


la

leZti7tv<rylW(1896); (1803), le Bulletin des Ilannomens, (1805-


96), etc. A voir, tout particolièrement, le n*97, du l*' mai 1893 de
la Plume (numéro exceptionnel, composé par André Veidau
et consacré à l'AitarcUismc).

Digitized by Google
— 91 —

Journaux anaughistes français, i'uuliés hors de la France :

Jjlulevnational (I.ondrcs), mai 1^^90sq^ 7 n*»" [î) ;

La Tiibunc libre (Londres), 15 novembre 1890 sq., 4 n*»* (?);


Le Ifoth.scJu'ld (Londres), 15 juin 181)1 sq., ;> ir^M') ;

Le Tocsin (Londres), 31 décembre 18^*2-93 ou 94, 9 n" (î), dont


plusieurs en placards ;

Le Communiste (Londres), 23 avril 189S, 1 n* ;

La Liberté (Buenos Airef), 23 janvier-lt avril 1893, 13 n»* ;

La Libei'té (Buenos Aires), 18 mars-9 septembre 1894 (26 n*":

j*ig^norc sMl en a paru davantage).


Le C>/cl(oi(' (Buenos Airet), i2 novrmbre 1895. sq,; (5 ?) ;

Le Kura! des Masses (Newfoundiand, pL'iin.<yivania)> 1889-90 ;

Le Réveil des Mineurs (Hastings, CambriaCpunty, Pennsylvania)


i nov. 1890-92 (?) ;

La Oise Sociale (New York), 1891 : doit, je croi?, être considérée


comme anarchiste ;

L'Ami des Ouvt*iers (Gharlcroij Pcnnsylvania) l*** avril 1894«


189G ; suivi de La Tiibune Hbre (35 juin 1896 sq.).

Livres, Plagards et BaocnùRBS :

Dans cette nomenclature, j*ai cru devoir citer un cartain nombre


do placards qui, en quelques occasions, ont tenu lieu, pour la
propagande, de brochures ou de journaux. Par contre, j*ai écarté
les multiples placards abstentionnistes publiés lors de diverses
élections; il en existe phisicuis centaines, dont quelques collections
ont pu être réunies et roiiservées (1). Le chapitre suivant contient
Ja liste des brochures, placards, articles divers se rapportant aux
procès des anarchistes ainsi que leurs déclarations devant les
tribunaux.

il) I,'iiii|iorlAnce en «tt sufBi^nle {.our que )vur i«uiiion c\ leur publication «a un volume, (jui

pourrait i>'iutituler, jwir exemple, • Lm Muraillts AturektMttt > ne tut pas (l«iair« 4Unt»fit. Qu«:>iu<>» uns
fiot MA Kprodnlli ium DociUMKtt jtonr «eratr à Chutoù-e de notre rpo^ut, par Gobrlcl de In Snlte et
A. Homon (Supplrjicnt do • L'Art Social >, nov. IS93-r«Trl«r 1S9I, 32 pp. in-Sr).

Digitized by Google
ha quesiion èleetottUe (« Publicatioiw do rAUiancc des groupes
80ciaIi(ttes-r6v<dutÎ0DDaire8 », Paris i860, 14 pp., in -S") ;

mile Gauliar : Le Lat^tcininne soeiat, Eiude de philotophie


«octaiir (Paris, 1880, 110 pp., iD-18<0 ;

Du même : Propo$ anarehisie$ : 1, Le Parlefnentarisfne .(1880 ;

autre édition : 1885, 31 pp.) ; //. Les Endofmeurs, i. Les Libertés


politiques (1880 ; 29 pp.) ; ///. Les Endonneurs. 2. Les Heures de
Travail (23 pp.) ;

VAiiai^hie («Lo Groupe parif^ien de propagande anarchiste»')


Paris, in-foL, 2 pp. à 4 col., commcDceraent do 1882) publié en ;

brochure par le irroupe d'études sociales de Bourges, Cher, 24 pp.,


1889 ; V. « La RéTOlte » du 10 février 1889 ;
io-10», s.a.

Mort aux voleur» («Propagande anarchiste», publié par le mémo


groupe ; v. sur ce groupe « Le Révolté », du 4 février 188$ ;
Pari9, in-fol., 1 p. à 4 col.); imprimé dans le n* supplémentaire du
27 août 18Hi de l'Etendard révolutionnaire» (Lyon) ;
réimpr, en
l)iacard en IHHO et, aussi, sur le placard : La Défense du Com-
pagnon Pini (p. 2), Pari?, 1889 ;

Anarchie et A utoiilé (Propagande anarchiste, in-fol., 4 col.), 188i ;

Lapremiéi*e des A na ) 'chistes auœTra vaiUeurs^Les A nat^histes et


l^lniernationale («Le Groupe parisien do propagande anarchiste »,
Paris, 1883, in-fol., 4 col.);
Mànifesle anarchiste du groupe de pivpagafide anarchiste de
PariSf édit. (Paris, 1885, 13 pp., in*12^: j'ignore quel est ce
manifeste).

Louise Kleliel: collaboration à «La Révolution sociale»,


«La Semaine rouge»(1881) et à nombre de journaux dont le dernier
est « Le Libertaire » (de 1805>96) ;
Orèms et révoltes, par Maria et Louise Michel, dans le feuilleton
du « Droit Social » (Lyon), 1882-83 ;

Les Paysans, par L. Michel et Emile Gautier (128 pp., gr. in-S");

Nombre de romans tels que La Misère^ Les Mépiisés, La Fille

dit Peuple, Les Microbes humains (1886, 328 pp., in-lS");


Ls Mofide nouveau (1888, 336 pp., in-18«) ;

La Grève dernière (nouvelle), 1883 (en brochure) ;

Digitized by Google
I
— 93 —
The Stiike,a draina, dans «TUc CommonwcaU 19 septembre 1891-
10 octobre 1892, inachevé (?) ;

L'Ere Nouvelle (« Bibliothèque ouvrière coBmopolite », Paris,


A. Leroy, 1887, S4 pp.) ;
Pnse de possesstoti (Publication du groupe anarchiste de Saint-
Denis «la Jeunesse liliertaire», Saint-Denis, 1890, 32 pp.); réimpr.
dans « Le Tocsin > (Alger), 2 août 1890 sq., inaeheyô;
Mcmoircs de Louise Mirhrî, rm'ts par elle-même. Tome I

( un i f1 uc ) , Paris, 1 880, 400 pp., in-1 8" ;

Tlie Commune of Paris, commencé dans «The Commonweal»


(1894), continué dans «Freedom» (1894) et «Libérty» (18fô),
inachevé.

Adolplie Bonthoux: Menace à la bourgeoisie (Lyon, 1882,


3-2 pp.) ;

La i^épartition des produits du tmvail (brochure) ;

Discours de défense,, comme gérant du « Droit social », dans


« l'Etendard révolutionnaire » (Lyon), n' suppl. du 27 ao(ït 1883 ;
Compte-rendu des Confétvnces coniradietoires individualistes et
collectivistes... arec quelques mots (Tapj^trcviation ... par . le Groupe
de propaf/a/nle a>ia)'rJustc de lîovdcau.r (Lyon, 1882, 14 pp.).
(Peuple, au vert / Paris, s.a.- 1882, 14 pp., in-S®) ;

Jean Grave : La Société au lendemain de la Révolution (non


siçne),dans « le Droit social » (Lyon), du 9 avril au 22 septembre 1 882;
en brochure : La Société.... (Publications du Groupe dos fï""' et
et i?^'"" arrondissements), Paris, 1882, 'M pp., in-8*Mimpr. à (TOiiève,
Impr. jurassienne), par Jehan Le Vagro (Jean Grave); 2'"" edit.:

Paris, 1889, en septembre, 165 pp. ; a*"* édit., onzième mille (Paris,

au bureau de « La Révolte », 1893, 194 pp., inS*) ; la S"* et la


3"" édit. sont augmentées de : L'Autonomie selon la Science, etc.;
— trad. italienne (si Je ne lais pas erreur) : L^Indomani détta
IHvoluzione, dans «Il Operaio» de LaSpezia, 1891-92 en brochure :
Air Indomani délia jRivolusio?ie {brochure à 5 cent., en 1890 ou
awiiit ; j'ignore si cette publication est la traduction de l'œuvre do
Jean Grave) ;
— trad. espagnole : La Sociedad el dia siguiente de

la Revjlilciùn («Bibliotccaanàrquico-comuniëta», 1, Barcclona,

Digitized by Google
— y4 —
1887, -'iB pp., in-16"), tiré de «La Jiisticia huraana» de Gracia (1886),

n* 2 sq. ; dans «El Productor» (Habana), 10 février i890 sq. ;



trad. portugaise : A Sociedad no dia seguinte ao da Jievoli^do,
dans «A. Revoluçâo social» (Porto), i:^ fdYricr-8 avril 1888 ;

trad. roumaine: Sœieta di/^ i^evotutiê dt Jehan le Va^rre
(«BibliotGca unnî corccomaniat-anarcliist», Bncarest,1887,36pp.);
—trad. allemande: l>ie Oeteltschafi atn Toge naeh der Révolution.
Iiti A nschluss, an dieArtikel im «Droit Social» mit Riichsicht auf
deulsche l 'a hultnisae, dans «l'reihoit » (Londres), 22 avril 1882
sq.; ~ trad. en jarjîon juif : Die anarciusiische Geseltscfia/i (« An.-
Comm. BibL»; Radical Library Séries, n" i,j\'cw York,15f6vr.l894,
57 pp.); — trad. anglaise : Sodeiffon tiie morrow of the Révolution
(trad. de Tôd. de 1889), dans « Freedom », do Janvier 1890-sep-
tcmbro 1801 ; — trad, danoise : Samfundet dagen efter i*evo»
lutionetu O versât.... pa Foraplcdning afde skandinavske Diskus-
slonsforeninir i London (Londres, 1885, 31 pp., in-8*) ;

Organimlion de la propar/ande révolutionatre (dans «le I)roit


social», du 2 au 23 juillet 1882 sq.) ; on brochure (I'ui)li<alioii8 des
groupes des 5° et 13 arrond.» Paris, 1883; imprimerie jurassicuuc,
Genève, IV) pp., in-18'') ;

L'Aulotiomie êelon la Science^ dans « Le Révolté » du 4 février


1883 sq.; en brochure : La Révolution et VAutonomie 9eUm la
Scieneet par Jehan le Yagre (Paris, 1885, 33 pp., in-i9>) ; dans
«La Question Sociale» (Paris, 1885, pp. 104-111, avec d*atttrcs
articles réimprimés en même temps) ;

Autorité et ofganisaiiun, dans « Lo R(''volté », i(S mars-


8 juin 1885 ;
— trad. espagnole: Auloridad y organizaciôn (sans
nom d'auteur) (« Biblioteca anârquico-comunista »,fiarcelona,1888,
30 pp.), tiré de « La Justicia humana » (Gracia), 1886, n* 7 sq.; —
trad. portugaise dans « A Revoluçâo social » (Porto), 1890, mars sq.;
L'Enfant dane la Société nouvelle, dans « Le Révolté» (1883) etc.;
Tous ces articles et d'autres encore ont été incorporés dans les
deux livres La Société Mourante et rAnarchie et la Société
future :

La Société mourante et l'Anarchie. Préface par Octave Mirbeau


(Paris» 18U3, 298 pp., io-lS") ; le même: Edition populaire.

Digitized by Google
— 95 —
augmentée, etc.. Pari?, au bureau de «La Révolte», 1894, janvier,
i93 pp., \n-i6** (impr. à Bruxelle») ; le même: édition complète....,
(impr. à Londres), 1895 (janyier), 190 pp., în-lG»;— trad. espagnole :
ta Sodedad fiunibunda y la Anarquia (Buenos Aires) ; dams
« El Despertar » (New-York), 20 féTrior 1896 sq.; dans « El Derecho
â la Vida» (Montevideo), arril 1895 sq.; — extraits allemands,
dan5 le « Socialist » (Berlin), i89:i ;
— trad. holiaii Jiiisc ; De Ster-
vende Maatschappij en de AnarcUie.... vertaald door B. P. van
der Voo (Rotterdam, 1895, 286 pp., in-8*) ; extrait, en brochure :

Nade I{evoluùie{ïb.) ; — trad.


arménienne: du chap. I: L'Idée
anarcMiie et set développements^ dans «Le Hamaïnl(», 1894, n<* 4 ;
du chap.XVI Poia^quoi nous sommes révolutionnaires^ brochure,
:

« Publications anarchistes », n* 7, 1894, 34 pp., in-10* ;


La Société future (Bibliothèque sociologique, Paris, 1895,
414 pp., in-î8*), oii se trouvent réimpr., entre autres articles:

Le lendetnain de la Révolution, Autonlé et organisation^ LEnfant


dans la Sodété nouvelle^ L'Autonomie selon la Science ;— trad.
espagnole : La Sodedad fatura (Madrid, « Biblioteca de Jurispru-
dencia, Filosofia è Historia») ; à Buenos Aires (1896).

ha Grande Famille, Roman fnHUaire (Paris, «Bibliothèque


sociologique », n« 18, juin 1896, 336 pp., in-18«) ;

Cf. deux lettres do 1888, publiées par E. Darnaud : Aux Atuii*-

chistes de VArièyc (i- oix, 31 octobre 1889, 3 pp., in-4% etc.);

Solution de la qu&lion sociale par le communisme anarchiste.


Ouvrage destiné au concours du prix Pereiro, par Cabossel et
Alram Lablgaud (Paris, 1883, ¥11-74 pp., in-8^) ;

Emile Digeon : Droits et devoh^s dans VAnarchie l'ationnelle

(Paris. 1882, 35 pp;, in-8») ;


Du même: Propos révolutionnaii*es (Paris, 1884, 24 pp.);
Le i4 Juillet £789.,.. (Paris, 1884, 8 pp.) ; La Cômmunê de Paris
devant les Anai'cIUstes (4 pp., in-foL, a 2 col., Bruxelles, s.a.-

iH mars 1885); d'après « L'Insurgé » (RnixellevS), du 22 mars 1885,

cette dernière pubUcation est en majeure partie l'œuvre de


£. Digcon ;

A rAf*mée (s.a.s.l., 15 pp., in-33^), réimpr, dans «La Lutte»

Digitized by Google
— IKi —
<Lyon), du 22 Juillet 1883; — trad. allemande dADS « Fmiieit »
(N€w York), en 1 883 ; r

Ne Votons pas (Propagando abstcntionnisto. Ëlections munU


cipalea de 1884. Groupe aoarchUte « La Liberté), ii<'2, 8 pp., inST;

G. Faliè3, L'Ave?iir du Sfjciaiistne (« i^etiîe Bibliothèque de la

Jeunesse Socialiste», n' 1, Paris, novembre 1882, 15 pp., in-32<>) ;

La Révolution et la Jeunesse (même série, n* 2, 17 pp.,


février 1883) ;

Nécessité de la Révolution (même sérié, n*3, 1884, S pp.) ;

Séyérin Férand, Phraseurs et Prolétariat (188i) ;

La foire aux candidats par Rebelins, précédé d*ane f ntroductlon


par Oh. Guérln (1884*85) ;

£.Henry Les Soudoyés du pouvoir et les anarcMstes devant


:

fO^nion publique, publié parle Groupe « La Vengeance sociale »


die Troyes, 1884 ;

Election et Révolution, par Un Niveleur (Troycs, 1885, 12^pp.,


in<8« (Publications du groupe anarchiste « les Niveleurs » de
Troyes) ;

I/f/pothêse sur la pussibilifé (Vunc funnc sociale communiste-


a7}archisfc. Réponse aux Etalistes (« Le Drapeau noir », Groupe
<lc propagande anarchiste, Paris (?), s.a.- 1886, 8 pp., in-S") ;

Chansons et Poésies. .

La Dynamite i A bas la Politique; Père La Purge; Peuple


Debout ! (poésies, Paris, 4 pp., in*4«, 1880, publ. par « La Jeunesse
anarchiste du
XV*») ;
La Carmagnole sociale ((Valais, au bureau de « La Révolte des
affamés 1 p., in-4", 1886) ;

Les Rajnages du Beffroi rémlutiuniiaire (Publication dos


anarchistes d'Arnieiitières, de Houbaix et de Monveaux), Armen-
. tièns, 1888, in-S*, u»* 1, 2 ;

Digitized by Google
— 97 —
Faut plus d^G»uvemement ; La Mort d: un Brave; Le Chant
des Peiruti'ds ; LInternationale ; Le 2>roit à VExistence ; Ta rien
cTchanffë ; Le Père Peinard au Populo ; Les grands principes ;

Ce que nous voulons ; Les Conscrits insoumis ; Comme c'est bon la


vie ; Germinal ; Tn*mme pas les sergots ; Le Père Duckesne ; La

Cannagnole sociale et la Cartnagnole des Mineurs ; Pnse de


Possession ou Ouvrier^ prends la Madiine, etc. ; Les B)nseurs
dhtiages ; Debout, frères de misère ; Le ChatU des Trimardeurs ;

Les Pieds plats (Paris, François Brunei) ;

Le Tréteau électoral,,, par Démociite (Paris, 8.a., iâ pp.,


publié d*abord dans Le Supplément de « La Révolte » ;
Paul Paillette : Tablettes d'un Lézard (l'aiis, in 18", édilioii a
5 Jrancs, 1893 ou avant ; nouvelle édition, in-8\ s.a., en 1895) ;

Lei Tablettes d'un Lézard^ extraits (Paris, N. Blanpain, 1888,


110- 10- 2 pp., in-12") Chansons et Poésies extraites des Tablettes
d^un Lézard (Paris, 8.a.- 1892 72 pp., in-12^) ; Les Enfants de la
?,

Nature (1887) ; Echos anarchiques (Quand nous en serons au


temps d'anarchie et La Chanson des Enfants de la Nature), 8.a.,

7 pp., ln-8<^ ; Atnour Libres


Z pp. Voix nouwUe^ 8.a., 3 pp.;
8.a., ;

— Celles des chansons contenues dans ce recueil qui sont


anarchistes ont été souvent réimprimées (p.ex. dans «L'Attaque »,

«L'Agitateur »,« L'Insurgé » de Lyon,« Le Libertaire» deParis.etc).

Publications du Groupe cosmopolite «Bibliothèque .révolu-


tionnaire cosmopolite >;
L. Schiroky : Les Guerres de demain, 1887, 8 pp.;
Jacques Proie : Le Communisme devant le Parti Otwiier^
VHP Congrès, 1887, 8 pp. ;

Charles MàUto Avant rtseure, Paris,


: 1887, 20 pp.;
Les Travailleurs des Villes auœ Travailleurs des Campagnes^
Paris, 1888, mars, 24 pp., in-8"; autre ("'dition, Lyon, impr. de
«L'Insurgé», 1893, 23 pp., in-S'^ trad. italienne dans « ?\uova ;

Gazzetta Opcraia» (Turin), 31 mars-28 avril 1888 7 laroratoH di :

dttà ai lavoratoH di campagna ; annoncé comme devant paraître


en brochure à Turin (j'ignore si cette brochure a paru) — trad.
allemande : An die Landar^iter, s.a., s.l., 16 pp., dans la

Digitized by Google
— 98 —
«Freihcit», du 9 juin au 9 juillet 1888; — trad. tchèque:
Venkoteshému délnictvu, s.a., B.I., ldd5 ou 96 pp., in-S^ ;

La Philosophie de VAna^xHUe^ Paris, F.a., 141 pp., in-S'

(février 1889^ ; nouvelle édition en préparation ;

Révolution chrétienne et Révolution sociale (Paris, 1891} ;

Cf. aussi : E. Oagout et Ch. Malato, Pnso?i /în-de-siêele,

Soui^enirs de Pélagie, illustrations de Steinlen (Parité» 18Ui,

352 pp.) çi: De la Co?nmutie à l'Anarchie (par Ch. Malato, Paris,


1894, 296 pp., in-48*) ; rarticle : So7ne Anarchist portraits
<« Fortniglitly Review », septembre 1894), etc.

Auœ affames (Publication de l'Union des Groupes anarchistes


des XII*, XX* arrondissements et de Montreuil-Vincennes), Paris»,

1887, 15 pp.;

L'Indicateur anarchiste (s.a., vers 1887 ? Londres, 40 pp., in-8^;


autre édit. abrégée, 16 pp., in-8'', poiygraphiée, vers i893 {i) \

La Grève de Cholet, par LuBS (1888) ;

Les Préjugés et VAnarchie^ par François Guy (Bézicrs, 1888,

158 pp,) ; nouvelle édition en préparation ;

Jacques Boux (pseudonyme): L*Anarchie et la Révolution


(Paris, s.a.-1880, 31 pp.) ;

Poignée de vérités sur le socialisme, ses diefs, ses fneneurs et ses


traqueursy ^ édit. (Publication du groupe « La Liberté »), Paris,
1890, 48 pp.;
Exemple de fonctionneinenl de In Société anarchiste (Groupe
anarchiste d'Agen). Agen, 1891, 21 pp., in-8" ;

Publications d*Emil6 Darnaad (Foix, Àriègc):


Le SodaUstne en iB88, Lettres (Sun tmlitant à un néophyte
(Foix, 1888, 2'i pp., in-lC") ;

Radical ou anarchisitc ? Simple ro ision de pajAers conservés


depuis le i"^ janvier i8&7 (Paris, 1888, 95 pp., in-8'>, juin 1888) ;

Messidor (Foix, 1888, isi pp.) ; Tliermidot- (ib., 30 pp.) ; Fructidor


(ib., 30 pp.) ; Brumaire (ib., 31 pp.) ;

L'-s Compagnons ariégois. Groupe d'Kludes (juillet 1888, 32 pp.);


Im Palernilé anarchiste (4 mars 1880), 2 et 2 pp., in«-4** ;

Digitized by Google
^ 99 —
. Auas anarchisCes de VAiiège (31 octobre 1889) ; doux lettres de
Jean Grave, en. 1888 ; 3 pp. ; in-4« ;

Pi'upos tTtm phOosophe me, 31 pp. (18—?)


fiï? (1880, 26 pp.);
lîO, rue Mou/fetard, Paris (1889, 40 pp.) ; cf. aussi Tarticle du
«Figaro», du 15 février 1889, reproduit on partie dans La Paternité
aimrcJiiste, pp. :M ; « L'Illustration », du 2 mars 1889 ;

Vagabotids et Metuliants (1889, 35 pp.) ;

Une Révolte à Foùv (13janvier i840), 37 pp., (18— ?) ;

Le Communisfne anm*ehiste e.rptiqué aux pat/sans par un


ancien maire de village (1889), i pp., in-4" ;

La Société future (1890, 38 pp.) ;


29*= et 30« mille, 15 pp., in-16« ;

— la r* brochure est traduite en portugais : A Sociedade futura...,


(Bibliotheca «Primeiro do Maio»,. n** l).Gpiinbrav 1891, 32 pp., •

traducçâo ampliada; — et en hollandais : Detœhonutige Maat'


sctuippif (sans nom d'auteur, La Haye, 8.a., 20 pp., in-S") ; il —
existe aussi deux traductions italiennes, fiiites, si je ne me trompe,
d'après la deuxième brochure, réduite : E. Darnaud, Discorso
sncia/csulla società /"//^/mf^Bibliotcca doi lavoraluri», ir'8,Milano,
Faiituzzo, 1893, 15 pp., in-10") et une traduction d an. «'to

^cL'Amico del Popolo » (Marsala, «Bibl.del Prolctario »,n*' 6, 1893) ;

Causerie (1890, 23 pp.) ;— trad. norvégienne dans «Fedraheimen »


(Skien), avril 1891 ;

La vraie morale (1891, 15 pp.) ;

La séparation des bêtes et des gens (25août 1891, 3 pp., in-4*;, etc.;

Puis des réimpressions : Lettre dTun bourgeois, publiée dans


«Le Révolté» du 20 janvier 1884 ; en brocliure, décembre 1891,
16 pp.;

Anarchie et Communisme, par G. Caiiero (1890, 'ZO i)p.) ;

Notes sur le mouvement (1891, 58, 76, 67 pp., iu-8<*, 3 parties) ;

Précis sur le mouvement (1892, 31 pp., in-10") ;

Noies sur Bahounine (plusieurs éditions), etc.

£a 1895, la publication des écrits de propagande Ibt reprise avec


beaucoup de v igueur.

Digitized by Google
— 100 —
Sébastian Faure: Autorité ou Liberté (Paris, 1891» 21 pp.);

FéodaUtè ou Révolution (deuxième édition, 1891, 27 pp.) ;

L*Anarchie en Cour éTAssîtes (1891, 29 pp.) ;

Almanach anarchiste pour 1892 (Paris, 1891, 96 pp., in-S'») ;

Xa Douleur Universelle. Philosophie Hberlaire»,, (Paris, 1893


juillet, XII- 390 pp., in-18<);

i^ai;ac/io;anarc/t{ls^^?Pa}*/a»te^/^72^/ («Bibliothèque anarchiste»,

Paris, 1892, 20 pp., inS") ;

G. Edingor: Dialogues des Morts. Camot et Ravachol aux


Enfers («Les Pamphlets révolutionnaires », Pari?, s.a.- 1892 ou 93,
63 pp., 111-32");

La Dynamite et VAnarchie («Propagande anarchiste révolution-


naire», Lille, 7 pp., in*^. Janvier 1893) ;

Groupe de Propa^nde communiste-anarchiste par la « Brochure


à tiistribuGr » (Tans, au bureau do «La Uôvolte »), 1893: N® 1,

Le Conseil de Révision, parle comte Léon Tolstoï (1893, octobre,


8 pp., in-8**, tiré du « Figaro >) ; n° 2, Riches et Pauvres (tiré tio

VEnquête sur le Socialisme, de Jules Hurot, «Figaro», 1893,


iOpp., in-8<);

Daniel Saurin Lettres sur r Anarchie, dans «La Révolte », du


:

3 juin au 12 novembre 1893 en brochure L'Ordrepar V Anarchie


; :

(«Bibliothèque anarchiste», Paris, décembre 1893, 72 pp., in-8*);

— trad.portugaise dans«Os Barbares» (Goimbra), 15 novembre 1894


sq. (lettres MV.) ;
Adolphe Retté Lectures Liber taircs
: . Réflexions sur V Anarchie
(Paris, 1894, Initiative du Groupe « lldéo nouvelle », 16 pp.,
In-lô", impr. à Laekcn. Belgique) ; — trad. tchèque : Uvahy o
Aiwrchii^ dans « Moderni Revue », Prague, avril-mai 1896 ;

Promenades subvei^ves (Paris, «Bibliothèque artistique et


littéraire», 1890,50 pp., in-18"), conspuant une réimpression des
Reflexioiis, pp. 7 22 ;

iSimilitudes (Paris, 1895); La Forêt bruissante (Paris, 1896),


poésies, etc.;

Digitized by Google
— 101 —
Charles Albert: Aux an<n*chisees qui s'ignorent, Extr. des
«Entreliens pol. et litt. », 1892, n»33; «bibliothèque des Temps
iSouvcaux », n« 1, Hruxellcs, 1895, 11 pp., in-lO"; dans «La Débâcle»
(Bruxelles), ^janvier 18D3 ;

Résolution et Révolution !!! Manifeste des Ot'oupes Sociakstes


ralliés à Anarchie adressé à leurs ex-camarades du Parti
1^

Ouvrier Socialiste Révolutionnaire Finançais (13 pp., in-16'', juin


ou juillet 1894, împr. hors de Franco) ;

(L'dti'cs prolitanooifs, publiées par Bernard Lazare, n" 1 :

AnlisénùLisme et UévoluiioUt Paris, 15 pp., iû-8°, mara 1895) ;

Zo d*Axa : Le Grand THmard (Bruxelles, 1895, mai, 197 pp.,


in-18^) ; i t iiupr. dans le feuilleton de « La Renaissance » (Paris),

1895-90, inaohovc^.

Ea dehors (Paris, 1896, IX, ^48 pp., in- 18");

Vlotor Barrncand: Le Pain gratuit avec des articles de


Henri Rocliefort, Elisée Kcclus, Kropot^ine, etc.(Paris» 1896, avril,

252 pp., in-18'') ;

li. Parsona VOrdre : social et le contrat Hlh*e (Paris, 1896) ;

Emile Pouget : Variations guesdistes.,.. (Paris, 1896, juillet,


30 pp.» in-16o)
Les Révolutionnaires au Congrès^ suivi du Compte-i*endu des
Conférences de Londres, (Paris 1896, en vente à « La Sociale » et
aux « Temps Nouveaux » ;

Le Cfrnf/rès de Londres, par Eugène Ouérard (Paris, 1896,

impr. Aiicmane) ;

(jUELyUiis Placards eï Manifeste».

Manifeste aux Etudiants du monde entier ((iroupe interna-


tional (rKtudiaiits anarchistes), suivi de: A f/li studoili (CAi siudcnil

anarchici itaiiani) et : ^1/ militari (supplément à « La Révolte » du

Digitized by Google
— 103 —
19 avril 1890, 4 pp., in-foL) ; le premier de ces manifestes a 6tô

Iraduit en russe (4 pp., ;

Dynamite et Panama (1 p., in-foL, fin de 1893) ;

Ce qu'il faut faire (1 p. in-fol.) ;

Movl au.r Juges ! Moft aujc Jurés I (1 p., in-ibl.) ;

Manif'slc des Djnainileurs {{ p., in-fol.) ;

Déclaraiion des Soldats anareiiistes (i p., in-foi., lévrier 1893);


Message au Peuple, «Pour Garnot le Tocsin»
i'ignô : : (n° 3,

1 p. In-foL, 1893) ; Jules Ferry au Peuple : «io Tocsin» (n** 4,

1893,2 pp., in-lbl.);


iS Mars iS7i-im (1 p. in-fol.) ;

Fête du i4 Juillet (Le Groupe « Avant-Garde » de Londres),


1 p., in-fol., 1893 (?) ;

A bas le Tzar ! Qciohvii 1893 («La Ligue Ucb Auti-Paliiotes»,


1 p., ;

Mort à Carnot (1894) ; etc.

Il m*est impossible d*énumérer tous les articles ou tous les


écrits à tendances plus ou moins libertaires, quand ils ne sont pas
entièrement anarchistes!, publiés dans les «jeunes revues» ou même
parfois dans les grands journau.x. Je citerai seulement queitiucs
noms : Paul Adam, Jean Ajalbert, Victor Barrucand, Bernard La-
zare, Charles Albert, Charles Chatc 1, Darien, Alexandre Cohen,
Lucien Dcscavcs, l elix Fénéon, Henri Gauche, A. Ferdinand
Hérold, U. G. Ibelf, Masimilien Luce, Ludovic Malquin, C!amille
Mauclair, Octave Mirbeau, Maurice Pujo, Pierre QuîUard,
Gabriel Randon, Adolphe Rette, Laurent Tailhade, Théodore Jean,
André Yeidaux (auteur de : Dialogues des PrimiUfh, dans
«Le Libertaire», Paris, n*" 2-8, 1895);
V.p.cx.: llainon, Ilmutncs et fhéan'es de T Anarchie, i893,p.2'iî>(i.;
Ajalbert, Le IHirt ruuyc, «Cil lila:^)», 0 juin 1893.
Quelques uns ont modifié leurs vues (v.p.ex. : Paul Adam :

Critique de fAnarchisme et de l'Anarchie, «Revue Blanche»,


S5 mai 1893), d*autres se sont jetés dans le mysticisme, oubliant

Digitized by Google
— 103 —
les l'épui'nnncos profondes de la Jcuiiofsc libertaire d'il y a !50 ans,

qui, au Congrès de Lic^?e, se dCn larait Iranchcmont matérialiste et


atliôc ; d'aulrcs enfin prorcsscrcnt avec ostentation un indivi-

dualisme soi-disant aristocratique et copièrent Nietzchc, mais il

n*cn rc»tc pas moins certain que la jeune littérature française est,
à riieuro actuelle, entraînée dans un indéniable mouvement anti-
autoritaire.

Il faut surtout filer d'Octavo Mirbeau, l'article célèbre:


La Grève (Us Electeurs i^'igaro », du 28 novembre iS88 , réimpr.
dans «La Uévoltc» du 9 décembre 1888, et en feuille, 2 pp.,in-4«

1889), reproduit encore dans « L'Insurgé » (Lyon), 12 août 1893 ;—


trad. italienne : Lo Sciopero degU EleUon (1 p.» in-fol., 1895} ;

A. Hamon mérite une mention spéciale pour les œuvres


suivantes :

Les Hoimnes el les Tliéories de fAnai^chie, Nouvelle édition


complétée (Paris, au bureau de « La Révolte », 1893, 31 pp., in-S*),
tiré de « L*Art Social » (Paris) ; —
trad* italienne dans « L*ATticulq

248 » (Ancona), 14 janvier 1894 sq., et en brochure : GU Uofnime le


teorie âeW anm^hia («Bibl. délia Questione sociale», Paterson,
N. J., n" iii'ji], mars, 38 pp., in-i6'); — trad. espagnole dans
« Kl Porsf<^uido ^, ;

Psydiolofjie de V Anarchiste-Socialiste («Bibliothèque sociolo-


gi luc », Paris, 1895, 323 pp., in-18') ; résumé dans Le Pétil anar
chisie de Fr. Dubois, Paris, 1894, pp. 217-252, par Tauteur lui-
mémo ; — trad. espagnole (Buenos Aires) en préparation ;

Patiie et Inteimaiionalisme («Bibliot. des Temps Nouveaux»,


n»l), Paris, 1896, janvier, 24 pp.,in-8«; tiré des «Temps Nouveaux»,
Paris, 31 août 1895 sq.; — trad. italienne dans la «Questione
sociale» (Paterson) et le « Scalpelliiio », de Barre, Vermont,
avril is'j<> sq.; — trad. espagnole; 1)2 la Paliia («Biblioteca
acrata», Barcelona, 1896, 30 pp.) ;

Un Anarehistne^ fraction du socialisme, dans « La Société noU'


lelle », février-mars 1896 ; — trad. espagnole (« Giencia social ») et
allemande («Soc. Akademiker», Berlin).

Paul liobin, de Ccmpuis^ directeur de «L'£ducation lu t/égralc»

Digitized by Google
— 104 —
(parue jusqu'en 1895), Fernand Pelloutier, représentant des
idées libertaires dans les groupcmenis corporatifs, auteur (avec
Henri Girard) de Qu'est-ce que la grève gèncralel (Parii*, s. a- 1895,
16 pp./.in-S*»), et dcX'-4W et la Révolte (« Bibl. de TArt social»,
Paris, 1896, 3:^ pp., in-ld«), fimile OraTeUe, du groupe des
« Naturiens» (ef.: L*Eltat naturel et la pari du prolétaire dans
la emUtatiùnt 2 n^, Paris, à 4 pp., in-fol., février 18(fô), etc.,
sont tous, à un degré quelconque, des représentants d'une idée
d'émancipation, hostiles à l'autorité, aux conventionB, aux préjugés
qui sont Tossence même de la société actuelle et, par conséquent,
peuvent tous être rangés parmi les destructeurs de l'Etat.
Enfin il faudrait citer les nombr* u\ dessins et gravures liber-

taires (par Mazimilien Luce, Pissaro, H. O. Ibels, Stsiulen,


SignaOy etc.); v.p.ex.: «Le Père Peinard», «La Sociale»; VAlbum
publié par «LesTemps Nouveaux» (3 planches jusqu'en août 1808);
Gueules noires. Dessins de Maximilten Luce, d'après l'œuvre de
Constantin Meunier, préAice de Charles Âlhert (Paris, 1806, publ*
de « La Sociale ») ; etc.

Digitized by Google
1

CHAPITRE XIV.

La SoCIKTB bourgeoise devant LEM ÀNARCmSTES*


Persécutions, Procès» ETG«

Si actiye qu*ait été la propagande imprimée ou orale, elle ne


suffisait pas aux anarchistes. Aux paroles, aux écrits. Us ^Joutèrent
les actes. Et de «es actes, comme parfois des paroles ou des écrits,
ils eurent souvent à répondre devant les différentes juridictions
inventées par l'Etal pour sa défense.

Aux réquisitoires ruril)0Ads prononcés contre eux, ils répon-


daient, non pas pour s'excuser ou jwur atténuer «leurs crimes»,
mais pour dresser à leur tour d'autres réquisitoires contre un
système social qui permet à un homme de s'ériger en juge et de
disposer en maître de la destinée, de la liberté, de la vie d*un
autre homme.
Je me borne, dans la liï^te suivante, à énuméror. autant que
possible par ordre clironoloj^iciue, les plus importauts de ces
procès intentés aux anarchistes dans tous les pays du monde, sous
les prétextes les plus divers :

Le procès russe des Netchaevcy (1871), le procès des Cinquante


(1875), etc.; les procès dea internationalistes italiens (Rome,
Florence, Bologne, Trani) 1875-76 ; les procès pour les laits de
Bénévent (1878), de Florence, de l*i?e^ etc.; les procès de l'assa-

Digitized by Google
nantc (v, «Le Révolté », du 22 mars 1879;, dcllocdol (v.«L'Avant-
Gardo»), en 1878 ; le procès suh^c (le 18 mars 1877, à Berne) en

i877; les procès Mcrstaliiogcr (1882), StcUmachcr (1884), de rimpri-


merio secrète (fin de 1884)» les autres grands procès de 1887 et

1894 à Vienne ; les procès de Reinsdorf (1884), Lîcsko (1885),

Ncvc (1887) en Allemagne ; les procès de Montceau-les-Mincs


(1882), de Lyon (1883), de TEsplanadc des Invalides (Louise Michel,
Pou;?ct, etc.). en 1883 ; le procès du manifeste sui.^?c (Xicok t.ctc.)

en 1889; los procès anglais de ShefTlelil (Dr. Grcai^hue), de W'alsall

(F. Cluu lcs. etc.], de Londres (D. J. McoU, T. Cantwell, etc.) en

1891-18a4; les procès du l"" Mai 1891 à Rome (Palla, Gipriani,

Koemer, nto.)t de P. ScbiccUi à Viterbo (1893), de P. Lega (Rome),


do L. Oalleani, etc., à Gênes (1884), do Meritno à Florence (1895),

des anarchistes de LÎTOurne (O. Lucehesi, etc.) en 1895, etc., etc.;

les procès de Chicago (1886-87), de Most (1881, 1886, 1888-90), do


Berkmann (1892 , etc.; les procès do Liège (Moineau, etc., en

1892 et l'affaire Stcrnberg en 1895) les procès de ; la «Mano Negra»,


de Jerez (1892). do Pallâs et des antres anarchistes de Barcelone
(1893-1894), de Salvador Franch, etc., etc., en Espagne ; enfin los
innombrables procès Ihinçais dont je ne viens de citer que
quelques uns.
Une bibliographie très complète devrait sigsaler les rapports
les plus étendus et les compte-rendus imprimés: je n*énumércrai
ici que les publications relatives à quelques uns de ces procès;
d'autres seront encore mentionnés dans les chapitres ayant trait à
la littérature anarchiste de chacun des dillérents pays.

Compte-rendu âu procès de Lyoji (Genève, Impr. jurassienne-,


1883, O'i pp., in -16") ; Le Procès des af)ai'chif:tc\s deimut la Police
conx'ctunuieUe et la Cour d'njipci de Lyon (Lyon, 1883, 191 pp.,
in-8''). — Une brochure bul;jaro Anaixhilcheshi p§*oces na rtm-
:

kiia nihilist krijaz Peir Krapoihiii i O,... v lÂùn, traduite du


rufse du « Golos », Ait publiée à Sofia on 1883, 59 pp., in-8* ;

La déclaration des anarchistea de Lyon (« Révolté » du 20 jan-


vier 1883) a été traduite en une IbuiUe anglaise (Londres, 1 p.,

in-4*) ;

Digitized by Google
— 107 —
Défense de Cyroct, dans « L'Hydre Anarchiste» (Lyon, 9 mars
1884, sq.)» continuée dans « La Lutte » et « Le Droit anarehiquc »;
L' Attentat tic la Bourse. Gallo devant ses juges (in-io\.,tT^\),t

4 col., Paris, Juin 1880) ;

Le Pillage de Vllùtel de la rue Monceau. L'Anardàste Duval


devant ses Jugea. Défetise que devait pt'ononcer le cofitpoffnon

Duval (1 p.* in-fol. ; sur la 2"'* page ; Le Pi*oeés des Anarchistes de


Clùcaffo{i p., în-foL, Paris 8.a.- 1887); y. «La Révolte», 29 jan-
vier et 3 avril 1887 ; — trad. allemande dans « Die Autonomie >,

2G f6vrtcr^l2 mars 1887 — trad. espagnole dans « La Libre


;

Initiativa» (Rosario),189G;-— lettre de Ch. Duval, dans «L'Insurgé»


(Lyon), 21 octobre 1893 ;

Co7ni)te-re7}du du Procès ffe V Anarchiste Jahn (Jcrayit la Cnur


d'Assises du Hainaut (Bruxelles, groupe «La Liberté»», iZ pp.,
in-4® ; décembre 1887) ;

UAnardmte Jahn, condamné par la Cota* d^Assises de Mons,


publié par « le groupe anarchiste de Liège » (Uége, janvier 1888,
în-rol., 1 p.) ; V. Le pt^ocès de Jahn (« Révolte », 3 décembre 1887) ;
— trad. allemande «Autonomie», 17 novembre-15 décembre 1888;
:

« Froihcit» 1" décembre 1888 ;

Le Procès de Moiilhnson, Défense de Bordât (Genève, Impr.


jurassienne, 1888, 15 pj>.) ;

Défense de VAnarcMste Gille devant la Cour d^assises de


Bradant (Bruxelles, 2 pp., in-4« ; 1889) ;

LaDéfense du Compagnon Fini (Paris, 2 pp., in-fol., suivi de :


Moriatto} Fb/eur«.');—)>rochure italienne: Vno brano délia difesa
del nostro compagno Viltorio Pini (1889, 15 pp., in'10*) ; — trad.
allemande de la Défense dans «Autonomie», 15 mars-26 avril 1890 ;

Procès des anarchistes de Vienne..,, {iH avril 1890).... (Saint-

Etienne, 1890, 64 pp., in-8") ;

Procès de « L'Attaque » (v. « Révolte » du 31 mai 1890) ;

Procès de Lorion (v. « Révolte », 15 novembre 1890, 3 jan>


vicr 1891) ; Défense de Lot^i^n (ib. 10 janvier 1891), publiée aussi
en feuille (à Roubaiz) ; — en allemand : «Autonomie», 20 novembre
1890, 17-24 janvier 1891 ; (v. aussi «La Sociale», du 8 mars 1896
et suivant) ;

Digitized by Google
L*Anarchie en Cour d'Assises (par Sébastien Faure), Paris,
1891 ,29 pp.: procès du l*'mai 1891 (Decamp, Daxdare etLeTeillé);
Déclaration du compagnon Ravacliol (Paris, 2 pp., gr. io-S',
181)2) dans « L.*» Révolte », du 1"" juillet 16'J2 dans « La Misère »
; ;

(Bruxelles), y juillet 18V)^ — Irad. italienne dans « Scmprc


;

Avanti î » (Livouriie), 2 juillet 1892 ;


— trad. espagnole daus
« El Productor » et « El Perseguido », 1892; — trad. allemande:
dans «Freiheit», 23 juillet 1893; « Ànarchist », même date;
«Socialist» (Berlin)» 20 août 1892; — trad. anglaise, dans «The
Gommonweal » (Londres), 16 juillet 1892 ;
Mes idées sur VAirmée (par Havacliol), dans «L'Insurgé» (Lyon),
10 scptcmbrc-18 novcml)rc 1893; — trad. italienne dans «Semprc
Avanti I », (Livounie), 7 oct. 1893 ;

V. aussi : Rarachol (brochure publiée par le jrroiipe «ia Expro-


prîaciôn » de Buenos Aires, publication n** 4, Buenos Aires,
mai 1895, 33 pp., in-S*} ; — fi de Julho de 1892 ^ ii de Julho
de 1893. Eavachol Commettwrando (7 pp., in•16^ Grupo «Os
Invisiveis »), en portugais ;

Déclarations de G. Etiérant (Paris, 1893, bureau de «La U6


YoUc», 29 pp., in-S"), tiré tlo «La Révolte», 15-22 octobre 1892
(II-III) et 29 octobre (I): il y a aussi : Dcfcnsc (VEtiémîit que les

Jugeui's de Versailles ont refuse d'entendre (Paris, 4 pp., in-4",

s.a., Imprimerie A. Berio, 9, rue Rodier, en 1892); autre édition do


ces déclarations: Un anarchiste devant les Tribunaua^, par
G. Etiévant («Bibliothèque des Temps Nouveaux», année 1895,no4,
Bruxelles, 34 pp., in-S**) ; — trad. italienne dans « Scmpre Avanti !»
(Livourne), 22 octobre- 13 novembre ci « Ordine » (Turin),
19-26 novembre 1892; dans la «Favilln» (Mantova), 1893; en
brochure : Dichiarazioni di G.Eîici-anl (« Ijiblioteca di prupa^raiida
anarchica», Londres, août, 1895, 31 pp., in-16', deux éditions; ;

trad. espaj^nole dans «ElProduclor» (Barcelone), i-15 décembre


1892 ; « Archive Social » (Ilabana), pp. 59 00 de Soeiolof/ia, 1894;
eu brochure : Declaraeiones de J, Etiévant (Groui»e «LaExpro-
priaciôn» de Buenos Aires, Grupo do propaganda comunista-
anârquica, 1" publication, Buenos Aires, janvier 1895, 32 pp.);—
trad. portugaise dans «A Révolta», 19 novembre'4 décembre 1892;

Digitized by Google
— 109 —
çn brochure : A minha defeza (« fiibliothcca
Jovgc Elievant :

da« Rovolta », n'' 1, Lisboa, 1892, 31 pp.);


aaarcUista », £d. trad. —
aUcmanUc, dans «Dcr Anarehist» <NewYork), 19 novembre-
24 déocmIuHs 189$ ; — trad. anglaise dans «Tho GommonwGal»,
13 arrii-lO mai 1894; en brochure dans Anarcht/ on Triât
(«Prcedom Pamphlets»), n» 9, 1896, 30 pp.) trad. hollandaise, ;

dans «De Anarchist» (Kottcrdam), 189:^-93 ;
— traduct. flamande,
en brochure (Anvers, 1895 ?) ;

Défense (lu Compagnon Sébastien Faure (pour un discours


prononcé dans une reunion publique, le 12 mars 1893), 1892, 4 pp.,
in-fol.;

Procès do Liège, t. « Révolte », 6* 20 avril 189S ; « La Débâcle


sociale » (Ënslval), v!* 7, 29 mars 1898
Déclaration de J. Moinean, ;

dans unJoiirnalbelge(?);~trad.cspagnoIe:«LaAnarquia», 21 sep-


tembre 1803; — trad. allemande: «Autonomie», 20 août 1892;
«Anarchist», 3 septembre 1892 ;
— trad. anglaise, dans« SoUda-
rity » (New York), 1892; — Plaidoirie de AI' Emile Royor....
pour VmiarcïUste Jules Moineau.... (Bruxelles, 1894, 46 pp., in-4");
dans « L*lIommc Libre» (1892) ; en brochure : Ensival, mars 1896
23 pp., in-8o ;— trad. espagnole, dans « La Anarquia » (SÏadrid),
1892 ; — trad. allemande, «Freihoit», 1-8 octobre 1892 ; — trad.
hollandaise, « Anarchist », mars 1893 ;
Procès de Bcrkmann, de Pittsburgh; v. surtout «Dcp Anarchist»,
(New York), Soiidarity » (ib.), «ElDespertar», T'^mars 1893, etc.;
Procès d'£mma Ooldmaïui: v.iSïne vngehaltene Rede («Brand-
fackel», New York, novembre 1893), et la brochure de Voltaiiiiie
deCleyie;
PauUno Pallàs Latorré: lettre, dans <(E1 Rebeldc» (Zaragoza),
11 novembre 1893 ; v. «El Gorsario», «Dcspertar», etc.;

Lettre de Léaittliier à S. Faure (du 12 novembre 1893), réimpr.


p. ex. dans « Le Libertaire », Bruxelles, 17 octobre 1893, etc.;

Santiago Salvador Franch : v. « El Despertar », n»' 90,100,101 ;

«El Gorgario», «El Pcrseguido », 31 mai 1895; Extraits de la


Défense de l'Anarchiste Saîtadw* Frank (sic). Signé L'Anonymat :

(i p., in-fol.) ;

Digitized by Google
— no —
'
Aufi^StO Vaillant : Dèclaraliou, dans « La Révolte », du
SO janyler 18M dans « L*A venir » (Genève), 28 janvier
; 1894, danct
« Le Libertaire » (Bruxelles),' 28 janvier 1804 ; — trad. espagnole,
dans « El Gorsario », 7 lévrier ; « El Perscguido », 18 février ;

« El Dcspcrtar », 15 février 1804 — trad. allemande, € Seciallst »


;

(Berlin), iO février; « Anarcliist» (New York), 10 mars 1894 — ;

Lettres (« Révolte», G janvier 18'Ji) ;


— Mes derniers Jours da
. liberté (Extraits), dans «Le Figaro», du 21 juillet IH'Ji ;

Teslame7it et Lettres à S* Faure, p. ex.: «Journal dos Dei>ats»,
du 6 février 1804, etc. ;

Jean Chrave (Procès de La Société tnourante, etc.) ;


Plaidoyer
de M' do Saint- Auban, dans «La Libre Parole »,(]u 23 février 18*.)'*

et dans son livre : L'Histoire sociale au Palais de Juslicc (Paris,

1805, in-iS") ; dans « Le Plébéien » (Ensivai), 18'J5 ;


— extraits en
allemand: «Freiheit», 28 avril 18y4, «Socialist» (Berlin), 15-

24 septembre 1804; — trad. anglaise dans «Frcedom», juin-


juillet 1804 ; dans la brochure : Anatsîhîf on Trial (« Frcedom
Pamphlets », n* 9), 180G ;

Eiûile Henry: Déclaration d'Kmilc Ilcnry.... le 2S avril 1S:}{

(«La Brochure», 2' série, n"l),Bruxcllcs,1804,15pp.,in-lG'';— trad.

italienne : Diclàarasione di Emile Henry aile assise délia Senna


il S9 (sic) apiite 1894 (8.1., 15 pp., in-8^) ; dans « Il Penslero »
(Chieti), 20 mai 1804 (incomplet) ; — trad. espagnole dans « £1 Des-
pertar» (iS'j'i); dans «EU Oprimido» (Lujan, prov. de Buenos
Aire?), IS'Ji ; dans «Archive social » (Ilabana), 1894, n" IG ; en bro-
chure: Etnilio Henri/. Su discurso ante los trihunales {^B'ihl. (4e la

Questione soeiale», Buenos Aires, — trad. portugaise dans 181)0) ;

'« A Propaganda ^ (IG mai 1894) incomplet; — trad. allemande


dans « Frcihcit», 10 mai 1804, »Anarchist»(1804); — trad. hollan-
daise dans «Morgenrood» (Amsterdam), n** 0, 10, de 1805; dans
«An-archie» du 13 juin 1806; — trad. flamande, dans «De Fak-
• kel» Gand), 13 mai 1804, etc. Quelques aphorismcs posthumes
d*Emile Henry ont été publiée dans « Le Libertaire » (Paris), ân do
mai 1890.

Gaaerio Santo : Déclaration (dont la publication lut interdite

Digitized by Google
— 111 —
par la loi Arançaisc)» dans II tVest pas inoH ! Brochures périodiques
du «Père Peinard», n*l, Londres^, fin de soptombre 1894) ,—
trad. italienne dans «La Sera», journal Loiirn^cois de Milan,
8a()ùtl89'4; — trad. alloraande (d'après l'italien de «La Sera»)
dans « Freiheit » (Xow York;, 1" septembre 1894; — trad. cspa-

f,'nole : «El Despertar », 30 août J894, «El Pcrseguido »,

11 novembre 1894, 24 juin 1895 ; — trad. portugaise dans « Â Pro-


paganda», 14-31 i^eptembro 1804;— trad. anglaise «Freedom»,
octobre 1894 ; « Liberty», octobre 1894 ; dans la brochure : Anarch,y
on Trial («Frcedom Pamphlets», n«9); — trad. flamande dans
«DeFakkel» (Gand), 30 septembre 1894; — trad. arménienne,
dans « Hamainiv » (1894, u 4); — Lettres inédites,dans «Le Figaro»
du 9 juillet 1894 ;

Procès de Paolo Iiega» v. «Socialist» (Berlin) 28 juillet-


11 août 1894 (tiré du « Secolo ») ; « Frelheit », 1M8 août 1894 ;

Procès des « i rente », août 1894 : discours de S. Faiire ;


— trad.

allemande dans le « Socialist », 15 septembre 1894; plaidoyer do


M° do Saint-Âuban, dans L'JJisloire Sociale au Palais de JusUce,
1893;
L'Anarchie en Cour d^Assises. Plaidoirie de M" Boyer (pour
Henri Willems, du « Libertaire » de Bruxelles), Publications du
« Plébéien », Ensival, 23 pp., in-16^

Les mauvais traitements, les tortures même, dont sont victimes


les anarchistes condamnés, emprisonnnés ou déportés, ont fait

l'objet de relations et do protestations nombreuses.


Pour les déportés français à la Guyane, v. « Le Réveil Social »
(Paris), du 7 octobre 1893 ; Voix du Bagne (signé les Forçats :

anarchistes de la Guyane), Paris, 2 pp., in-4^ 8.a.; réimpr. dans


« L'Insur^?é » (Lyon), du 18 novembre 1893 ; le Massacre des
Atiarchisles à la Guyane en 1801, article de « La Sociale » (Paris),

Digitized by Google
8 mm 1806 et autres aitieles de «La Sociale» (1895-06» notamment
sur Lorion (Oirier).
Pour les condamnés espagnols, v. J. Mont&eny, El Proceso de
un gran aimen (La GoruHa, 1895, 50 pp., in-iO*), etc.

Les horreurs du domicilio coatto italien ont été signalées dan^


r« Asino» (Rome), 1805, «Les Temps Nouveaux», etc.

9ur les prisons anglaiies et américaines, t. les publications de


Jolin Most, D. J. NicoU» etc.

Digitized by Google
.... '
-,

CIIAPITRÉCXV/

. Cf. le Gbap. V. « Mutuell iFinc ».

Journaux bn langue française.

La Trihuuc <lu Peuph {\\i \xx<i\\q^), 12 mai IHfil-i avril (?) 1809;
La Nouvelle Tribune du Peuple (ib.), quelques n"% en IttGU ;

La Rive Gauclie (ib.), 14 mai 1865-5 août 1866;


L'Intemaiionale {ib,), il Janvier 1860-fin do 1873 ;

Xa £tte»*té <îb.)* 7 juillet 1867-1*^ juillet 1873 ;

Le Mirabeau (Verriers), décembre 1867-mai 1880 (n'était plus


'aDarehiste dans les dernières années do sa publication) ;

D'autres journaux, de langue française ou flamande, publiés à


Tépoquc de rintcrnationale, «De M'crkor» (Anvers, 1867 sq.),
« Vooruit» (Bruges, IHOU; «Le Devoir* (Liège, d'al)or<l colinsion),
;

etc., ont bien été libertaires et révolutionnaires, mais on ne .£cut


les considérer comme absolument anarchistes ;

Les Cahiers du Tmvail (Liégc), 10 juillet 1870 sq.;

Digitized by Google
— 114

La Science populaire (V( rvicrf), 27 octobre 1872-30 mars 1873,


22 n*, anarchiste ;

Le du Peuple (Ycrviers), 7 juillet 1878-79 ;


Cri
La Penétéranee (Verriers), août 1880-81 ;
L» Drapeau rouge^ organe de la Ligue eoUeetlviste^arehiste
(Bruxeltes), 1880;
M'ZXr6«mifa//^(BrttzeUep),24 mai 1885-86; plus tardées 6ditio^
flrançai^» ont paru sous les titres : La Guerre eodale et VlnterdUt ;
Le Fer rouge (ib.), 1 n", 18 pp., in-8^ 1886 ;

La Torche (ib.), 1 n^ 24 pp., in-18*, 25 juin 1886 ;

La Liberté {hT\i\i'\\f}^), 23 octobre 1885 sq, ; (Verviers), du


11 décembre 1886 au 29 mai 1887, 18 ;

Le Drapeau noir (Bruxelles), avril-29 août 1889, Un'";


L*Hofwme Libre (Bruxelles), 11 avril 180M0 décembre 1802,
1** année, 35 n*", S* année, 8 n** ;

L'Année naUonaie (ib.), 6 lévrier 1892, numéro unique ;


La Mieère (ib), Q avrll-24 septembre 1893, 10 d*" ;

La Débâcle (ib), 7 janvier 1893 sq., lin»';

Le Libertaire (ib.), 22 octobre 1893-10 mars 1894, 11 n"";

L' Antipatriote (ib.), 1894, numéro unique ;

Vidée (ib), 15 mai 1894 sq.; série I» 1-2; série II, n«* 1-7

(25 juin 1894 sq.);


Le Pygmée (ib.), 27 janvier 1895 ;

XePitfdeia;i(Di8on), l«avril-13 mai 1894, 4 n«; (Vaux-fout-Olne,


Nessonvaux, puis Bnsival), 0iaavier-25 décembre 1805, 25 n<*,sttivt

de La Débâcle Sociaie (Ensival), 4 janvier 1896 sq., 10 n*>* ;

L'Insurgé (Bruxelles), mai-juillet 1896, 3 n<^;


Le Cri des Opprimes (Charleroi), octobre 1890, 2 n***;

II. faut encore mentionner les n°* 4 et 5 de />ï Question sociale


(continuation de La Héforme sociale), de 1890,«revue mensuelle de
sociologie anarcbiste », devenu plus tard un organe coiinsien ;
La Société NùuvéUe (Bruxelles), 20 novembre 1884 sq., revue
mensuelle, qui, dans ces dernières années, a été largement ouverte
aux publications anarchistes ;
(L% Lutte pour FArt (ib.), 1802-03), etc.

Digitized by Google
— 113 —
j

JOUBNAUX EN LAXOUB FLAMANDE.

De Opstand (Anvers), fin de 1881-1882» publié à nouveati à


Bruxelles, 20 septembre 1885-1886 (?) ;

De Opsland (Gand), 25 septembre \mi sq. (7 n»» ?) ;

Van Su en Straks (Anvers), revue dont la première série


JIO n"', d'avril 1893 à octobre 1894), était surtout littéraire et

artistique, les questions sociales n'y étant traitées qu'accès*


soirement. La seconde série, finnchement anarchiste, i»araît

depuis janvier 1896(3 n*). Articles de A. VenneylMiy Domola


Nienwenliuit, J. Mesnil^ HeuTels.
De Fakhel (Gand)» Î8 janvier 1894 8q.,30 numéros ou plus;
De Opstandeling (Anvers), février, IBUi sq., 4 ?;

De Loleling (Malinep), 1894 ;

D2 Noodkreel (Maiines), août 1894-févr. 1895, 7 n«;


De Korrehlie (Gand), février 1805, numéro unique;
De Ontwakinç (Anvers), 1896.

BROCinmBs, vrc, sx langue française.

- Les chapitres concernant le mutuellisme et le collectivisme


renferment Ténumération des écrits de Gésar de Paepe, auxquels
il faut ajouter : Les services publics précédés de deuaf essais sur le

collée livismc.... (« Hibliothèquc populaire», Bruxelles, i8y5,ii"=' 2,3;

135, 149 pp., in-iO°), réimpression des rapports laits aux Congrès de
rioteroationale, etc.
Rèpo7ise d'im socialiste à M. Mesidagh de Tea* À'te/e (Bruxelles,

1871, 100 pp., in-1^), tiré de « L'Internationale » ;

Alfnanach de VIntei*nationale pour i870, /** année (Liège),

1869, 95 pp. ;

Chansonnier populaire (publication du Cercle < L*£tincclle», de -

Verviers), E. Pietle, imprimerie de « La Persévérance », 1879,

5 part, à 3i pp., in-lG' ;

Digitized by Google
La C' i rtiLune de Pans deravt M? Anarchisles f?.a.- vers le

i6 mars 1885), Bruxelles, «Les groupes anarchistes l)ruxcUoi8»,


4 pp., in -foi. ;

Catéclûsme dTmt anarclusie^ ixponse au sieur Léon DefuitBcaux


(Bniscllo», 8 pp., în-S") ;

Le Cummuni$9ne anarchiste (Publications du «Drapeau Noie»),


Bniiellef>» 1889, 16 pp., in-16« ;

Essai sur la Grève générale. Premier fraginmi, La Grève


générale et le patriulisrne par le compagnon N..., (Bruxelles, 18i)0,

2ypp., in-S*»);

litponsc à Jules Guesde (Bruxelles, 14 pp., ia-iG% s,a.) ; réimpr.


dans « La Bévoite », du 2» mars 1801 ;

Dialogue entre un anarchiste et un autoritaire (« Publications


2 part., 3S pp., in-lO**) reimpr.
anarchistes», Bruxelles, s.a.- 1891, ;

de « La Révolte » ; (par Heotor Movel, v. chap. YL) ;


VBlineette. Chants, pensées et poésies révolutionnaires (l'^annéc,
1, Bruxelles, 12 nov. 1892, 14 pp., in-16«) ;

CatècftJsme du Jeune propagandiste, par le compagnon


p. Flaustier,.... (Saint-Josse-tcn-Noodc, 18'J3, 14 pp., in-lO") ;

Ouen'e aux Préjugés ! Almanach de VAffranchisseinent pour


i89i (Bruxelles, 1893, 64 pp., in-lô°) ;

« La Brochure » (Bruxelles), 1** série, n"* MO, 80 pp., in*16%


18(»4; II<*>* série, n« 1 (15 pp., in-16«); «Bibliothèque des Temps
Nouveaux » (Ib), 1896 sq., deux séries de réimpressions de bro-
chures et d'extraits ; aussi la réimpression de VBselave Vindecr,
par Louis Vcuillot (Saint-Josse-ten-Xoode, Impr. D. Villeval,
1893, 20 pp.. in-S»);
Le Commufiisfne révolutionnaire par Chrétien Gomelissexi,
éd. de la « Société Nouvelle », Bruxelles, 1896.
Parmi les manifestes et placards publiésli Bruxelles mentionnons:
Auof étudiants bruscelltàs (1891), Ce que filent les anarchistes.
Camarades de FArmée, Pourquoi nous sommes anttrehistes. Le
rsve dTun nivelewr (1893), TravaUteurs et Électeurs (1894), Auw
typographes, Vive le suffrage universel^ etc.

Digitized by Google
— 117 —

Brochures en langue flamande.

De aehtur^ Arbmdtdag, een nist-afdomA mMel (Gaiid, 1891»


8 pp., in-18», publ. de «De Fakkel ») ;
Waarom tcij AnarehUien zifn m tcat wiUen, Openbar débat
,tusschen onzen kamet*aad O. Bus en det' Ileer V, Heymans^
gewezen pmfessor (Gaud, 1894, 41 pp., in-8'').

Digitized by Google
CHAPITRE XVI.

Italie.

Il n*cxi8tc aucun ouTrage traitant sérieusement ile riiistoire et

encore moins de la bibliographie du mouvement italien .CTost à peine


si l'on peut citer: Il Socialistnotn Italia, par A(gostino) P(islolesi),

daji!s« rAvvenii'c », de Modena, i'Muin 1878 sq.; O. Gnocchi-Viani:


La L(>( terni ttra sacialisliva in Itaiui t« Hivii^ta intcrnaz. (Ici

Socinli^nio », Milan, 1"^ août 1880 publié d'abord dans la « iievue


;

Socialiste », Paris, 20 janvier 1880) ; enfin les rorrespondancca


italiennes dans les journaux jurassiens (« Bulletin », etc.), dans
« Le Révolté », de Grcnève, « La Révolution sociale », de Paris
(F. S. Merlino), etc.

Carlo Pisacane (22 août 1818-2 juillet iSôiy.Sagf/i staHci-j'o/ilivi-


viilitari sulVltalia (Milan, 18G0, in-S"), spécialement vol. III:

Terzo Sagyio, La Rivoluzione (188 pp.) et Tesiamento PoliUco di

Carlo Pisacane (l.c. vol. IV, pp. 150-162) ; réimpr. du 3«« essai :

Saggio tuUa Rivoluzione,,, («Biblioteca Socialista », vo).I,Bologna,


1894, IX-270 pp., in-»»), contenant aussi le Testat/ient politique, etc.;
Il Tesiamento polilico di Pisacane (Biblioteca del «Proletario»,
ii«7, Marsala, 1805, 15 pp., in-16") ;
— trad. françait^e dans la

1 iiU'raphic de Mazzini par Simoni (18GU), pp.207-272; — extraits des


af/f/i : L Idca i^o'^lico-sociale diCarlo Pisaca/îc(«UivcQdicazioiie»,

Digitized by Google
— 119 —
Forli, 1887, n"* 45-'i8, 55); Il Testatnento dans r«Avvcniro»
(Modcna), du 8 juin 1878, « Id Marcia !» (Fano Pcsaro, du
31 jan\ier 1S8G) ;

F. S. Morlino, Carlo J'imcane (Milano, Bignami, vol. 11 des


Opusculi...., i5 pp., in-lû", vers 187*»*) et dan.^ «In Marcia!», du
31 janvier 188G; £. Zuccarini : Pisacane e il Hocialtstno tnodemo
(Bibliotcca «Humanitas», vol. 0, Naples, 1887); «Lo Sporimontalo»
(Brcscta) ot «Humanitas» (d<'17), da2JaiUctl887; Niccolè Converti :

BreviCennisu Carlo Pimeane^ r6impr.dans«LaQuc8tione Sociale»


de Paterson (New Jcrj^cy) en 1895; Pisacane e i Mazziniani^
« Questlonc Sociale » (Florence), du 29 décembre 1883 ; le numéro
unique Carlo Pisacane, de Naples, en l.ss'i ,•
un manifeste de Forli,
vu français dans l'article de ii.Malon («Kcvuo
1.S85, etc.; cxti ails (mi

novembre 1888)
Socialiste», Pari$, ;

y. encore : Guerra comhatluta in liaHa negH anni £848-49,


Nm^razionediCario Pisacane (Qhne&t 372 pp., in-S"), surtout aux
pp. 350, 362, 367 ; — trad. allemande (Goire, 185â, in-8*).

L*œuvrc de Pisacane était restée presque inconnue jusque


vers 1875, et ce n*ci»t qu'à cette époque qu'elle fut, pour ainsi dire,
déeoiivcrto par les anarchistes de ilnterualioiialc et surtout par
E. Covelli.
Parmi les écrits mutuellistcs italiens, on cite ceux de Jiicold de
BMfcedeito, de Palerme ; une brochure anonyme intitulée GtVco-
iazione quasi ffititutia dd eapitoH (v. Malon, NisL du Socialisme^
vol. 4, p. 1391) ci II Proleiaiiot journal de Nleolè Lo Savlo
(Florence, vers 1865) je no connais pas ces différentes publications.
;

[*rou(ihon parait avoir iH(^ jicu traduit en italien ; il existe


f^euloment : Sislema délie cofUradiziouv cco/io/niche o Filoso/fa
délia miseé ia («Biblioteca deli' Economista», 111'' série, vol.! ,188::^)

et Teona délie imposle (IP sér., vol. 10, 1868), qui no sont pas des
publications de propagande.
L*AboHzione deUo Slato (trad. par F. S. Merlino, do AboH-
Uon of th€ State, by Dr. S. SngUiider, London, 1873, 183 pp., in-S",

basé sur VHistaim des Assodalions oumièves^ livre allemand du


même auteur, Hambour^r, ISO-i), dans la «Biblioteca de 1 lira al

volume» (Milano, Bi^^nami, 1879, vol. G, 170 pp.); c'est dans celte

Digitized by Google
même *ci-ic qu'ont été publiés un rus-ume <lu (Aij.Ha! de Marx ]Kir

(laflcro ot un récit du mouvement, eaiitouali^tc et du. siège Uc

CarlUagèno (1873), par « un l'i rata ».

Les publicalioiis eoU('('ti\ istcs anai-cliistcs, iritei-nationalislcs a

imi-tii* (lo IHO'J, fommoncent à paraître ou Italie Uês sous


riutluence des idôes de liakounioc.
Lifieè'là e Ouistisia (\aplC}<), vers 1806-67, avec la collaboration^

en 1807, do Bakounins, etc.; v. aussi les propositions du délé^uô


'du Cerclo «Libffrtà o Gui»thsla» do Naj^Ies, au Congrès do la

Paix, de Genève (« Annalos du Gongrrès >) ;

La SHiia^ione, on iS'i?, .i n'" () ; n " s.a.s.L, 'i pp., in-A" ;

V. lettre de lialvouninc à lieriieu du 7 mai 1837 (p. lt>'* de l'6diUou


'

ruî^so) ;

La Fralellanza (Xaplcf), 180U, vers juin (i^) ;

'
IJ Uguayliansa (il>.),vcr8 novembre l^Od-commonccmont do 1870 ;
L*Ièiternazioiialé\ïïi.)t\%li ;

La Campana (ib.)* 1871-72 ;

Il MoÙo tVOpdine (ih,), mz ;

'
Bolletino dei lamvaUwi (ib.), lH7i, clandestin ;

J ' U<))riaj7iolij {W-Awnwo), 1871 ; .

// Fascia Operaio iBoio^nic), 1K72 ;

'
// MaiieW) (Milan), 4 février 1872 sq., 4 n"", rédi^jé pai' Viconzo
Passa (IH/i 1-1 K7:^), mort peu après. Un appel de la «Fédération
^'apolltaino », du 30 Janvier 1873, annonce la publication en un
«volume des écrits de Pezza ; J'ignore si cet ouvrage a pâru. Pem
coltaborai(ùussi,sousle pseudonyme de «Barbcro» au Qazàettim
Rosa, do Milan, journal également favorable fi rintemationalc.
// Pi'nleiaiio itaHano (Turin), 1871 sq., devint plus tard l'organe
«riin j)()licier; v. entre autres, sur ces affissements, deux brochures
d'Alfonso Danosl, l'une du 5 avril 1870, 10 pp., Tautro du
11 avril 1878, 8 pp. ((tenève);

La Farilla (Maiitbva), 187:? sq, ;

Va\ 187:>, paraissent :

Im Giu)ili:ia ((iir^cuti); La Famé (Génessjl ; // PeSiv iu (Fcrraraji

Digitized by GoogI<
— 121 —
Il Çomttnarâo (Fano); IlCapestro (Ferme), // Rtsref/Iio (Sienne);

lioUetiino délia Federazioneitaliana dell' Intcniazio7ialc, mensuel


'

depuis mai 1873 ; : - .

' ' ' • • '


• ' -1 •
. -s '

En 1874 :
"
. ..
// Rotnoifmlii (Ravcnnc, publié de nou7cau) ; Za Coiuijjr/ta

(Gènes); IlS6kiavoimnco(V\ït\tï)\ Sempi*e Avantil (Livorno, le


10 ma*! sq.).

'
Ën août 1874, (^clala un mouvement insurrectionnel qui eut j)Our
conséquence la suppression de tous les journaux anarchistes.

*
Il semble que la propa^nde par la bi;ochurc a i t ôt6 moins active :
Un Alinaîiacco sodaHsta per 1873, fut publié à Napics par
F. Zanârdelli;
De A. Delmasso parurent: Ecrmnmia poHtica c Socialismo
(Maccrata, 1874, 228 pp.), et // SodaHww cmminato sulla :

bilunzia dell opinione pubblica nelle sue oiijine.... (Mondovi, 187?);

Le Comité italien pour la Hèmlution sociale aux dèlégftès


'fonnant le Conjrès général fie V Association Intetmàlionale des
Travailleurs à Di^ttœelles (2 pp., in-V, 9.a.8.1.)« septembre 1874;

réimpr. dans « L'Ami du Peuple >>, tic Liôgc, 8 septembre 187 'i, etc.

A cette époque des groupes se formèrent qui prirent le titre de


«Intransigenti » ; v. sur eux p.cx.: Pistolesi, dans r« ATvcniro» du
13 juillet lë78 ; un de leurs or^ranes fut « L*Agitatore », de Lugano
(20 août 1875 sq.?). Sans rejeter Tanarchio ils (tirent hostiles à
rrntemationalc qui se trouvait à cette époque, sous le coup des
\)\\\9. dures persécutions. Plus tard, quand rinternationale put do
nouveau propatror ouvertement ses idées, ce mouvement disparut;
une partie de ses adhérents, soutenue par le Porcro (journal do
Palormo, un Almanach socialiste publié, en 1876, à Lugano, etc.),

se rapprocha du socialisme légali taire, deja propagé par la Plèbe


do Milan, B. Malon, elc.

' Les année8'1875 et istis se signalèrent par des procès à Florence


(30 juin 1875 sq.), à Bologne (mars au 17 juin 1876), à Rome (mai

1875, ce pi'oeés lut recommencé plus tard), à Trani (août 1875); ces
procès se terminèrent tous parracquitteinent des iiiterualionaliislc'S

accus<^s ella propagande ouverte reprit avec intensité. Je n'ai pas

Digitized by Google
eu connaiwancc des comptes-rendus do ces dllTérentcs repr6-

tentations judiciaires, je- sais scutcmcnt qu*il a étôpublîô ;

G. liottero : Ptocesm dclV Litprnazionale (Florence) ;

Difae -profcrile deU'avv» Barbanti pa- Costa e Malleucci


(Viccnce...);

F, Colacito : L'JtUemazionale a Tyoma (1^^)» etc.

Au sujet d'autres procès intentes à des anaretiistes, il a paru :

Pt^esso degU InteimazionaH discuaso Ûal R, Ttibunale dvite e


correzionaie di ForH (Forli, 1870, 15 n~ à 2 pp., in^rol.) ;

Francesco Pezzi: Un En ore fjiuilizicnio (Florence, i8ô2j, au


sujet du procès relatif à la bombe du U février 1878 ;

PiiTo Or$oliin e la bomba landata in Pisa lasetxi del20ttovJ8r8,

dans « Il Socialista » <Pise, 30 janvier 1884 sq.) ;

Pt'oceMo di Qiomnni Passanante (Florence, 1870, 24 pp.) ;

F. S. Merlino, A propimlo delprocesso di Benevento, Dozzetto


delta qucséione mciale (187 ?>.

Voir aus?i : Francesco Sceusa e V Intertiasionale in Ti'opani,


par G. Cassisa (Trapani, 1800, 33 pp., in-S") ;

Il Martello (vers la fin de juillet 1876, k Fabriano, puisii lesi) ;

nouvelle i^érie, du 4 janvier 1877 au 18 mars (11 n**), à Bologne


( V. Costa) ;

La tentative (rinsnrrcetion iiopulaire qui éclata dans la mon-


tagne, près do Benevcuto, en avril 1877 fut encore suivie d'une
période de répression.
Il Netiuno (Rimini), 1877-78 ; D. Franoollnl ;

Il Dintto (Monselîce), Vénôtie, 1877, novembre ;

L' AnarcMa (Naplcs), 25 août au 6 octobrg 1877,7 n*** ; (Florence),


21 octobre 1877, n«» 8, de E. Covelli ;

// Socialista (Co^enza, (Ijilabrc), printemps do 1878, 2 n*» ;

I/Avvenire (Modena), 1878, il en existe au moins 13 n"* ;

IlMovifnenio sociale (Naples), 1870-commcncemont de 1880;


Il Oiido del Pcpolo (ib.), vers août 1880 81 ;

IlMaio{lmo\si, 1880)?
Il IHsèredato (Gênes, 1880) ?

L% Missria (AlessandHa), G nov* 1881« 1 num* ;

Digitized by Google
— 123 —
VAaino (Florence), 1881-82; La Hiscossa (ib.),1881 \LaLaèUenia
(ib.), 1882, F. Serantoni;
Il Lavoratore (Gênes), 1881 ;

IMalfatton, par E. GorèlU (Genève), 21 mai au 23 juin 1881,


4 n*.

A partir do iST'J, la litu ralurt' anarohiste en Italio ï^ubît une


crise dont la ^^ravité s'accroît sans cosse ; rommencéo par l'oxii des
piincipaux internationalistes et les rigueurs gouverni;mentales
(le plus en plus violentes, elle s*accentua encore par la défection
d'Andréa Ck>sta qui commença à se créer une situation électorale
et politique. Ce fut le commencement d*une nouvelle période
d''interruption presque totale des publications libertaires.
Aviant cettè période, quelques ouvrages avaient encore paru qui
méritent d'être cités :

Alti del lïriino com/resso ()2)erah lu^cano, tmuto il 20^27^28 nov,


iSîôy in Fircnzc i
?, v. « Martollo », du 2U janvier 1877);
« Biblioteca del Martello », vol. 1 : Vita di Michèle Bacuiiin^ par
A. Ckista (Bologne, 1877, 48 pp., in-8", inachevé) ;

BozzetH stoiid,,, (trad. des Esquisses hisloiiques, de J. Giiîl*


laoïne). Milan, vol. 8 de la «Biblioteca da 1 lira al Volume» (j*ignore

si cette publication est de 1870) ; la traduction des Idées sur Ywga-


msation sociale Bdù paraître en brocliure (v.« Bulletin» jurassien,
du 1 1 mars 1877) ;

lymiHft Clovelli: L'Econotnia poUtica e il ^ocialismo (Naples,


1874« 37 pp., în-8*); une déclaration: Redattori délia Lotta!.„,

(Londra, 17 nov. 1880, 1 p., in*4o) ; les journaux La Fimtanosca ;

La Anarchia ; IMalfallon; v. une biographie dans «Uumanltas»


(rsaplcs) du y août 1887;

AgosUno Plstolesi : Il Comune di Pmigi e il JSocialistno

(Milan, ?) ;

OiOTanni Rosii (Cardias) : Un Comune sodaHsta, 187 f (v. le

chapitre: Les Utopies anarchistes^ colonie CSecilia); Cosa vogliano


iContadini (Milan, 1S7 ?) ;

Carlo Caflero: AtiardUe et Communisfne, dans «Le Révolté»


(Genève), du 13 au 27 novembre 1880 ((Congrès jurassien de la

Digitized by Google
— 124 —
Ghaux-dc-Fonds, du 0-10 octobre 1880) ;
réimpr. par E. Darnaud
(Foix, 1890, 20 pp.); — trad. italienne ; Atmrcliia e Comutiismo,
Discurso dî Caiirt Cafirvo (IJvorno, 180?, \P> pp., in-16*, Biblioteca
dcl «Semprc Avaati)». n°4) et dans «La Favilia» (Mantova)» de
1802; — trad. espagnole dans «£1 Peneguido» (Buenos Aires),
du 83 octobre au 15 décembre 1892 trad. portugaise dans; ~
« Os Barbaros» (Goimbra), du 1'' janvier 1806 (inacbOTé) ; trad. —
allemande : « Frelbeît », 5 avril 1800.
RéwOuHon série d-artîeies dans «La Révoiutioii sociale
(Paris), II, 11^ 10, du 20 février 1881 sq.;

Biographie dans «La Rivendicazione (Forli), du 23 avril 1887

(Zuccarini); — traduite dans «La Révolte», des 17 et 24 jan-


vier 1801 ; a paru aussi dans «LoSperimentale» (« Humanitas »)
du 20 mai 1887.

1881 : L'Insur résume (par G. Gaftero, E. Malatesta, V. Solieri, à


Londres, n'a pas paru) ;

1883-84 : t*roœimus tuus (Turin, 8 septembre


L'iioia (Plstoja) ;

1883 sq.) VOppreaso (Pergola, 18 août 1883 sq) // Risveglio


; ;

(Ancona) Il Sole delVavvenire^ num. unico (ib., 1884); Per la


;

Verità, num. unico (Livorno, 20 juiU«t lé^4) ; Pûocane, numéro

unico iNapoli, 1884), etc.;

Il Popolo (Florence, 1883. vers mai) ;

La Quesiiane todatê (Florence), du 22 décembre 1863 au


3 août 1884, par Briloo Malateata;
Du même: Programma e organizzazione délia assoctazione
in terna zionale dei l^voraton.Pubblicato a cura délia redazione del
(jicrrnale «La Questione sociale» (Florence, 1884, 64 pp., in-lO") ;

P}*qpaganda socialista.Fra(Joniadini,Fu.hblicazionc delGiornale


«La Qucstîone sociale » (Florence, septembre 1884, 62 pp. itt-16*');

Londres (décembre 1800 et avril 1801,


réimpr. Torino, 1888 (?) ;

«BibHoteca deirAssodanone », n* 3, 63 pp., în-ity); Prato, 1802


(« Biblioteca délia « Plèbe », n*3, quarta edisioiie) ; en novembre
1803 (édition de € La Favilia », Mantova) f ; en 1806, « Propaganda
socialista-anarthica », Londres, 63 pp., in-lG»; dans l'«Operaio»
(Reggio-Ciaiabria), en 1888, 20 mars sq., inachevé ; — trad. l'ran-

Digitized by Google
— 125 —
çaise: Entre Paj/sam, dans « Lo Révolté » (Paris), du 27 septembre
1885 au il septembre 1880; en brochure (Pari?, commencement
de 1887; 2"'* éUit., mai 1887, 08 pp., in-lô*» ;
3"'* édit., décembre
1888); dans « L'Idée Ouvrière» (Le Havre), en 1887 (inachevé?;;—
Irad. espagnole: Entre Labradores, dans «Tierra y Libertad»
(Gracia), 3 juin 1888 sq»; Entre Campennûs, trad. de E. Alvarez
(Sabadell, 1889, « Agrupaeiôn de propaganda sociallsta ») ; Buenos
Aires (1803, Grupo « Juventud comunista-anarquica ») ; Bareelona
(1893, « El Produetor», G4 pp.) ; Buenos Aires (s. a. -1895, « La Ex-
propriacion », grupo de propaganda comunist i n arquica, n" G,
64'pp., in-lG"j ; Madrid (Biblioteca de « La Idea Libre », du avril

au ^7 juillet 1895); dans «Jovcnes Hijos dei Mundo » et «Hijos


dei Mundo » de Guanai>acoa (Cuba), du 13 janvier 1802 sq.
(inachevé ?) ; — tràd. roumaine : Intre Terani (Biblioteca anar^
chista, n* 1 , Bucarest, vers 1891, 60 pp.) ; — trad. allemande dans la
«Freihcit» (Nev-York), 4 février au 31 mars 1888 trad. en
;

jargon juif, en brochure (Londres, 1888, «Worker's Friend
Offlcc»);— trad. anj^daise, dans «Freedom» (Londres), février 1891
sq., et en brochure : A Talk about Anarclast Communism .

(«l^'reedom pamphlets», n<*3, Londres, 1891, 31 pp.. iû-8 ; 3'"'édit.,

31 pp.); 5"" édit., s.a.- 1894 ;


— trad. hollandaise : Gesprek tusscfien
tteee Boerenarbeidet^s (Den Uaag, Holler et G*, 1888, 45 pp., in-8'*>;

—trad. norvégienne : Otav Ruamann oh Per Smkker (en brochure,^


« Fedraheimen », Tdnsett, n«* 15-17, 1800, 52 pp., in-^) ; — trad.
tchèque: Mezi Venhomny (« Mezinàrodni Knihovua», n*l, New
York, 1890, 27 pp., in-8'') ;
2^* édit. (New York, mai 1893, 27 pp.,
in-8"); — trad. buljrarc : Ra::f/ovur mejdu dvama sjunnasi (Sevlievo,
1890, 70 pp., in-lG*;, — trad. arménienne: («Publications anar-
chistes», Paris, Imprimerie internationale, n' 1, juillet 1893,

VlII-87 pp., in-16*, avec une introduction) ;

La poUUca pariamenUive n«< im>t»ii*0n/o aocia{£fte (« Biblioteca


doll*As80ciazione », n* 1, 1890, 31 pp., In-lO") ; dans « La Favilla »

(Manfova), en 1893 ;
— trad. espagnole : La PoKHea parlamentare
en et mnvimioito socialista (liiîjlioteca de « VA Produetor »,

Sabadrll. 1801, 22 pp.) ; dans «La Vcrdad » (Rosario, lU'p. Argen-


tine), en 1895, n" 1 sq.; — trad. portugaise dans « A Propaganda »

Digitized by Google
(LUboa), avril 1B94 sq.;— tract. anglaUe dans «Liberty »(LoDdon),
1895 ; brochure en préparation (ib.) ;

In tempo di clezioni.Dialujo («Biblioteea dcirAssociazionc»,ii "1,

London, 18'JU, 10 pp., in-16**) ;


— tra<L cspaisrnole : tiempo de
elecrioîies (IMbiiniarn de « Kl Productor », Sabadell, 1891, 15 pp,;
trad. portugaise : Kn tempo de eleiçôea (iiisboa, 1892) ; — trad.
roumaine : In Hmp de alejai («Biblioteea anarcbista», n? 2, Buca-
rest, vers 1891» 10 pp., in*10*) ;

. VAnaiHshia («Biblioteea deU\i880ciazîone », 0^*5, mars 1891,


59 pp., în-lô**) ; — trad. françaUo : L'Anarchie^ dans « L*Âvenir»
(Genève), 1 893-94, n*! -17, inachevé; — trad.espagnole par R.McUa:
La Anai quta («Kl Productor», Barcolona, 1893, G'i pp.) ;
— trad.

porlupraiî*o: A An a r quia («A Boa Nova», Lisboa, 1893, inachevé?;;


— trad. allemuiule dans «Frcihcit», du 10 décembre 1892 au
14 janvier 1893 ;
— trad. anglaise: dans «Frecdom» (London»)
t^eptcmbro 1891 à Juin 1892; Anatvhi/ (« Freedom Pamphlets », n°9,
London, 1892, 36 pp.; 3« «dit., 1894)

L*Iniranslffenie (Venezia), 4 janvier 1885 sq.;


/ Miserabili tParma); 1885 ;

Il Paria (Ancona), 20 avril 1885-87 ;

// Ihbelle d'Kinilia) ; Lo Scatniscialo (ib.), 1885 ;

// Piccone (rsaples), 1885 ;

// Proleiano (Palermo), 1885 ;

In Mm'cia ! (Pesaro), septembre 1885^6;


.Lo Spei-imentaie (Brescia), mai 1886 sq.; plus tard réuni avee
YHMnaniiai (Naplcs), 33 janvier 1887 sq., S3 n"" et 1 n"* clandestin,
en 1889 ;

// Jk'f/iolitore (Naplej^), 17 septcmbre-r'" octobre 1887, 2 n*';

Lo ScJiiavo (Nice), 1887, 16 n'*; et 2 n**, 17 19, avec une nouvelle


rédaction intransigeante ;

La Fiaccola rossa (Florence), 1887 ;

La Lotta (Mantova), 1887 ;

Rieoi'diamoci ! (Faenza), num. unioo, avril 1887 ;

Gazzetta Operaia (Turin), 4 juin 1887-24 mars 1888, 38 n"";

suivie de Nuova Gazseita Operaia, 31 mars 1888-8 sept. 1889,54 n«*;


Sempre Avanti ! (Li vourno), 1887 ;

Digitized by Google
— 127

CombaiHamo ! (Gônot), novembre 1887 sq. ; sttlW da il Ntmo


Camhaiiiamo ! (ib.), 4 août 1888, sq. ;

La Montaffna (San Remo), 12 (évrier 1887 aq.; TuiH inMaachera !


(îb.), 1888, numéro unico ;

Paupertas (Piedimontc d'Alife), 10 avril 1887 sq.;


'
VOttantanove (Venise), 8 janvier 1888 sq.;

VOperaio (Ucggio-Calabria), 1888, 8 mars sq.;

La Questione sociale (Florence), 20 mai 1888 aq.;


n lUscatio (Mesaina), 1888 ;

VAtnico del Popoio (Mantova), 1888, 15 avril sq.;


VUcJo deUa CanagUa (Padova), numéro unico, S septembre 1888;
Brochures :

L*Orffonatnento pratico del iodalUmo, (Conumiêmo anarchico)^


dans « Opuscnli di propaganda », n*2 (Naples, 1884, 16pp.,iD-ld^ ;

Al Popolo di Nu^U edagH Opérai dPItaUa e del Mondo ! par


€La Branca Napolotana dell'Associazione Internasionale de
Lavoratori » (Naplcs, nov. 1804, 16 pp., in-lô") ;

Pet XXIIP Anniversario délia fondazione dell' Associa zione

int. di Xaroraior/ (Naples, 1887, supplément au n' 23 de !'« Huma*


niUs », 14 pp., in-fi**) ;

Ttonito (F.OXtemeoehla) : i>9iriinatYïAw (Turin, s-a.., 16 pp.);


tiré de 1* « tlota » de Pistoja ;

Garlo MontieelU : Alla rivolusûme / (Londres, 1881), poésies ;

Sehiappetiaie pœtiche (MItono, < Tito Vezio », 1883) ;

Nicolô Converti: Djlla pt^optietà^ dans «InMarcial» (Fano-


Pesaro), 1885 et dans IVOpcraio» (Tunisie), 1887-88 (8 mai); en
brochure: DeUapreprietà («Biblioteca anarchica», Marseille, 1888,
32 pp. in-18<*) ;

R^ubbHca edAnarehia (Tunisie,Tip.deU*«Operaio»,l 889.75pp.,


ln-8*) ; dans « Il Proletario » (Manala, 1891, 19 août sq.) ;

Idée genei^aU, dans « La Protesta Umana » (Tunis, 1896) ;

Paolo Talera : La Vendetta soetal0(Milano, 1887, 24 pp.,in-8^);

Lateiaiemipa$iare{îht 1889, 30 pp., in'8*) ;

P. Valera est Tauteur dos romans : MUano econoteiuia (1879) ;

Digitized by Google
.67* scamtciaii (iSSi) \ Alla Conquisla del Pane Ahioèi
be9iiaU {idSk) \ Fasfi e Miaeiia, ûte,; r<

XM?îa;T/<?V/ (Hibliolcca délia «Gam-tui nperaia», n"!, Turin,


jK87, :iO pp., in-H") ;

La Guerra (« Hibliotcca di :«(M itli sociati », Turin, ISSH. :>1 pp.);

Un MalfaUm^e ai lav&l'atoii, SuppJ. al b'iii dclla «Gazzetta


Operala», Turiiit 1887, 16 pp.» in-8^ (par 0« Reymtond); autres
éditions: Milan, â pp., in-fol., 188?; Mamila, 1891 («Biblioteca
anarchica di Marsala », n*^ 1, seconda mtampa) ;

Païui^ale Pensa : Vittime e Pvejiudizi (« Biblioteca Huma*


ni tas», n'^, Napoii, 1887, 62 pp., in-16*); — trad. espagnole:
VicHmoi y pi'eoccupacionea, dans « El Productor » (Barcdona),
1889, et « E! Productor » <Hahana), 1889 ;
// Piyocegso degli Anarchici di Chicaf/o, édition de « La Gazzctta
'
Opcraia », de Turin, décembre 1887, complètemont saisie; (ili
'
A postoli deî Socjalisf/io i/i lîussia, trad. de Olimpia ( l.ifici o (« Biblio-

teca Humanitas », 5, iS'aplcs, 1887, n'â peut-être pai$ paru ?) ;


É

O. Maçiiiii : // fine tUlimo (« Biblioteca Humanitas »,voI.7, (n'a

peut-être pas paru ?) ;

£• Zuccariai, X. Pensa, CantieUo : Una pagina deW Anoh*-^


ehistno Italiano (iS80^), ib, n" 8 (D*a peut-être pas paru ?) ;

La Nuova veUgione (« Biblioteca Humanitas » n'3, Naplos,1887,


55 pp.,- in-16'*), réimpr. dans « Biblioteca del Gruppo 1** Maggio >
(Naples, 1890, 28 pp.);
Alleanza anarchica internazionale (« Bibl. Humanitas», n°2,
IS'apic!*, 1887, pp., in-16'.

FMlàÔMO'Salrerio Merlino Soctatinno o MofwpoUsfnoT Saggio :

eiitico del sistetna eeononUco vigenie, Daîi sdentifici del sodaUnno*


Schizso ijTun w'dinamento eomuniiiico-anarchico, OmftUaxione
dfîtle obieHofii in voga eontm il iociatismo (Napoti-Londra, 1887.
288 pp., in^^") ; — extrait : Obiezioni eii raya cofitro il sorialismo
anai'chiai (« Biblioteca di Propaganda del Circulo Studi sociali»»

Ancona, 1892, 43 pp., in-8') ;

Manuelelto di scienza ecommica (Klorcnce, 1888, 128 pp.iin-S*);

Digitized by GoogI<
— 129 —
Dans « Opusculi a ccnteBimi 5» (Mîlano, Bignami, 187 ?) : n<> 5,

Vieenjfo Russo, 16 pp., in-16'»(vcps 1879) ; n" H, Carlo Pisacane,


13 pp., iii-Kr (vers 1879) ; n« 24, // Popolo aspeUa ! ;

A proposiio del processo cU lietievento. liozzeUo délia quesUone


sociale (187 ?) ;

Le9 boitrffeoù s'amuieni. Aj^unii eietlomU (Naples, 1880, 8 pp.,


in-10*);

La fine dei Pariafnentaiisfno (« Biblioteca Humanttaa », Naples,


1)0 1, 1887, 38 pp., iii-16*) ; dans « Humanitas », du 23 janvier au
27 mars 1887 ;

DetrAîiarchia o (fonde veniatiio e dote aiidicono! (Suppl.al D"l:d

dclla « Fiafcola Rossa », Florence, 1887, 10 pp., in-B") ;

// nostro Programma (« Biblioteca del Gruppu 1 Magf^io », n** 3,

tapies, 1890, 28 pp.);


Pei*chèdamoanm*c)M (d*abord anonyme), Biblioteca comunista-
anarehica del «Orido degli Oppressi», n*l, New York, 1893, 24 pp.;
dans r«Ordine» (Turin, 9 septembre 1893; Bibl. del «Ordine»*
n<^2) ; publiée sous le nom de Mcrlino dans la « Questione sociale »

de Buenos Aires. — trad. espagnole : Porque somm anârquista$,


dans r« Archive social » (Habana, 180V), Sodoloyia, pp. 81-100;
L'îs deux Conf/rès impossibiiistes, dans « Révolte », du
10 août 1889 et en brochure (Paris!, 1889, 15 pp., in-16") ;

L'Italie telle qu'elle est (Paris, A. Savinc, 1890, 392 pp., in-18*) ;

Nêeetûté et bases d^une entente («Propagande socialiste-anar-


chiste-rôTOlutionnaire», n*l, Bruxelles, mai 1892, 32 pp^,in-i6'),dans
« L'Homme Libre » (Bruxelles, 23 avril 1892 sq.) ; — en italien :

Neeessità e base di un accorda (Prato f) ; — trad. espagnole dans


«La Anarquia» (Madrid), en 1892; — trad. allemande dans
«Freiheit» (Xpa? York), du 4 au H juin 181)2 et«I)er Anarchiste
(New York), 11 juin au 9 juillet 1892 ; v. la brochure : Malfaiteurs
et iwnnétes gens (« Italie », Juillet 1892, 16 pp., in-d**) ;

Doctrine de Marx et le n<mveau pi*ooramme des sodalisles-

démoct'utes allemands; Le Pè'ogfamme aEtiurt («Société Kou-


Telle », réimpr. dans lo Supplément de « La Révolte ») ;

Mcrlino collabora à de nombreux journaux : Italiens : 4r Grido


del Popolo», «Questione Sociale», «lutranîigente», «In Marcial»,

Digitized by Google
«P.iria», « Liboro Patîo », etc.; Fi*anQiiis : «L'Ordre Social»,
«La lievolutioa sociale», «L'Attaque », etc.; Belles : « L'IIomnic
Libre », « La Société KouvcUo », etc.; Anglais ut Américains :
« Frccdom », « Solidarity », etc.;

Se8 articles — entre autres du


de critique allemand «ocialisiine

— et d*expo«tîon de» théories anarchistes sont nombreux, citons:


Vlnîégtxiiion Econotnique. Exposé des docdines anat*chiste8
(«Journal des Economistes», décembre 1881), pp. 377-390); Li
Caractère pratique de l'Anarchùme (ib, janvier 1890, pp. 232-2371;
enfin «on dernier article do critique du communisme anarcliiïlc,

publié dans « La Société Nouvelle», à la fin de 1893, que suivit


une vive polémique dans «La Revue Libertaire», de Paris.
Son an estation.le 30 Janvier 1894, suspendit momentanément son
uïuvre littéraire, qu*ll a pu reprendre depuis sa libération, en
février 1806 : La quintessence du Socialisme^ dans « La Société
Nouvelle» de juin 180(î.

Sur les publications dos « Inlransigcnti » de Paris depuis IS<S7

V. la brochure : Vti brano délia difcsa del nostro compagno


Vittorio Pini (1889 ou 80), pp. 4-5; les polémiques au sujet
de la brochure Alleanza anai*chica vitei^najionate et contre
:

Àmilcare GipHani ;

.)«un : // Ciclone (4 «epf. 1S87), num. unico ;

// Puynale (avril et 14 août 2 n" ;

Brochures: Manifesta degF Anarchici in Ungua itaUana at


Popoîo d^Italia (Londra, nov. 1888), 2 pp., in-fbl.
'
La Verità. IHckiamtùme del gvupo atiarchico intransigentc di

Parigi ('l pp., in-fol) ;

Vigliacchi e favabutii alla porta («Cosmopoli », 2 pp., in-fol.);

Un Irano délia difesa del ?}osl)'o compagno Viltono IHni (188!),

15 pp., in-16"), etc., brochure différente de celle qui est men-


tîonnée plus haut.

Appello (Nice, sept. 1889), 4 pp., in-4°; CtVcw/ay (en espagnol,


2 pp.,in-4'), procédant la publication de L' Associas ione (Nice, G oct.

1889 sq., n'*' 1-3; Londres, 4-7, 1880-90) ;


par E. Malatesta, oîc;
Il Libero Patio (Ancona), 1889 ; Primo Maggio (ib), num.

Digitized by Google
- 131 —
unico, mai 1S92 ; rArticoIo 248 (ib), janvier mk sq. ;

La FolffOi*e{VovV\), 26 Bcptembre f889 ;

//fz /?/.ycoi-va Crrojjain-Mai'îJala), 1881); /.a Xauca lîiscussa (il).),

IS'JO; // Prol'tano (ib.), 1890-18U:^; // Prolctanato (Marsala),


lu août iSUl s([.; L' Uu^ayliama sociale (ib;, 1892 ;

C7<c sianio (Pesaro), IbUO ;

Zf*^ Giugno (Florence), numéro unico ;

// Piccone (Gatania), 1890-91 ;

La PleboffHa (Imola), 18 mai 1890, sq., iuivi de : LaMai*tnaglia


<tb), lOaoût 1890 ; IRibelU, 24 sept.; IMalfattmi, 18 oct; Le Foixhe
repubblicane, 9 novpmbrc 1890 (num. unico) ;

La Prupayandu (ih], ISUS;


Sempre Avanti ! (Livorno), 21 juin 1890, numéro unico ;

;ii juillet 1892-1804 (le n° 74 du {\\ janvier est le dopnier ?) ;

La Campatia (Maccrata), 1890-91 ;

i8 Marzo <Milan), 18 mars 1891, num. unico ;

L'Amco del Popolo (ib.), 5 décembre 1891-92; Ventas (ib.),

16 août 1803, numéro unico ; La LoUa sociale (ib, revue anarchiste),


janvier 1894 (2 n««, saisis);

Lu Scatnisciato {{{Gggio-Emiiiâ}, 18 mars 1891, numéro unico;


L'Opei'oio (Spezia), 1891-92; M Gndo delTOpei^aio (ib), 15 Juin
1892, num. unico ; IIlaffffi{ih)t 15 octobre 1892, num. unico ;

La Nuova Gioventù (Florence), 1891 ; Tributia delVOperaio (ib),

juillet 1892 sq.;

La Pliihc Crcrni), 18 octobre 1891-92 ; La Questiune sociale


(Prato), septembre 1892, revue, 1 n* ;

P Maffffio {^9.^\CBU 15 mars 1891 sq.; La Etnandpazione sociale


(ib), 11 juin 1893, num. unîno ; Pev la Pt^qpaffanda {ih), 1893 ;

UOrâine (Turin), 0 aoiit 1892-commcncoment de 1894 ^

La Farilla {WauXowà), continuation de l ancienne «Favilla» do


1872, redevint anarchiste vers 1891-fin de 1893 ou commencement
de 1894 (par Luigi Molinari) ;

Il Pensie}^ (Chieti), 1893-94 ; lenuméro du 30 septembre 1894 est, .

je crois, le dernier numéro d'un journal anarchiste publié en Italie


sous la réaction ci ispinicnuc.

Digitized by Google
— 132

Ccst, il inc semble, à Messine que s'est réimprimé le premier


journal libertaire : L'Avvenit^e sociale, 26 janvier 1890 sq*; je ne
sais pas si le supplément mensuel littéraire Arte a paru ;

La Loita Ufnana (Ancona), 1896 ; plusieurs numori unici :

L'Oint êonffidnosa et / Tefnpi nwnd (\ncona), Vêro <Forli) ; etc.

Journaux anarchistes italiens, publications faites par dos exiîés


d'Italie, écrits de propagande parmi los ouvriers ou la popU'
latîoD de lanoruc italieivoc en £uropo et en Amérique.
Dans cette liste ne flgrureni pas les .)oui*naux dé'rà cités:

/ Matfattovi (1881), Lù Sehiavd (1887-88), Il Cidfane et II PugnaU


(1887-80), VA»aoeiaziimë{im^).

Suisse : Pemiei o e Dinaniite (Gcncvr), 18 ot 28 Juillet 1891, 2 n'*;

suivi de La Croce fît Savoià (ib), 8 et 25 août 1801, 2 n*" (par

Piolo Schiochl) : à eejourilal se rattache £!f Porvenir anarqidita


(Bareelona), 15 novembre ot SO décembre 1801; S n**, en espagnol,
ilalien et Avnçais ;

Maggio (Lugano), l'^mai 1803, num.unico ;

Autriche s II ProletaHo (Triestc), août 1802 sq.;

France : L'AnarcfUa (Marseille), 18 roai^ et en avril 1890, 3 n«* ;

Aagltftem s II CoiHumsta (Londres), 2 n«" , 1893 ;

Tunisie : L'Operaio (Tunis), 20 novembre 1887-88, 18 n« ou plus ;


La Pi^lesta Umana (revue), 0 lévrier 1896 sq.;
Egypte: // Tjavoratorc (A U xandrie), M février 1877 sq.,3n*
ou plus. Je crois qu'il a eto publié en co pays d'autres Journaux,
dont La QuesHotie *oe>ale, en 1884 (I) ;

BépubUqiie Argentine : La Qucslione sociale (Buenos Aires).


1885 (par K. Malatosta) ;

Il Socnilisla (Buenos Aires), 1887, 8 n"* ou plus ;

VenU SeUeinbre (ib), 1889, numéro unico ;

Digitized by Google
— 133 —
Lavjnamo (ib), i80:i , La liiaœssa (ib), 14 octobre 1893-1894 ;

DjtnoUanto (Rosarlo de Santa Fé), 1893 ;


La QMssUone Sociale (Buenos Aires), revue, en italien et on -

eiftpagnol, 189% sq. (paraît encore) ;

XXSeUetnbre (ib.), 1895, numéro unîco ;

L'Avvemre (ih.j, 10 navembrc 1805 sq. (parait encore) ;

Urngnay : Il SociaUsta (Montevideo), 18 août 1889 sq.;

Brésil: I" Mar/f/io (S. .Paulo), l*"* janvier m)2 Gli Schiaui
;

biaTWhi(ih), 1892 ; L'Asifio umano (ib.), 1893-94 ; VAiwenire i^h^


18 novembre 1894-1895:; L^Operaio (clandestin), S février 1896, sq.
Quelques uns de ces journaux sont Tédigés en espajfnol et en
portugrais.

Etats Unis de l'Amérique du Nord L'Anarclûco (New


:

Yorli), 1888 ; Il Grido degli Ogpi'essi (New York, Gbicago et de


nouveOiU à New York), 5 juin 1893-94 ; La Questione sociale
(Paterson, New Jersey, 15 juillet 1895 sq., paraît encore).

Brochoreji, etc., depuis 1887 (^auf les traductions dee écrits


d'aiiteur.s déjà cit6s.

Ma)ii''('stn ni socialisli cd al poiMdo tVItaUa e programma del


Partito socialisla nvoluziojiario anarchico Ilaliano. Rii^oluzioni
del Congi'es90 stxialisla ilalia)io di Capolago, 5 gennaio iH'Jl ;

(Porli, 2 marzo 1891 16 pp., , in-16*) ;

Fedei*azione internationale /m socialisd attaiHiltici-nw)lu~

jnonan (s.a., s.l.- février 1895, 2 pp., in-Vj trad. anglaise : ;



Iniemadonal Federalion of RevoluHonary Anarchtst-SodaUste
{\ p., in-4*>), — trad. en cspaj^nol, etc., dans plusieurs journaux ;

L'Anarchia aJla Covtn d'assise {VroQ^% de la « Xuova Uiscossa »),

Bibliotecii (iel « Proletario », n" 3, Mars:ala, 181)0, 32 pp.;

OU AnarclUci sono malfat ton' ^ Discorso.... nel processo Cipriani

e compagni... par l'avocat Vittorlo liOlllni, le 14 octobre 18U1


(Roma, 1891, 31 pp.);

Digitized by Google
— 134 —
Sergio di Couao (Mjlfetta, mort eo Lib^ri Pensien
Crrani, 1885);
Z*« Eurêka » ioeiale (ib, 1837, 38 pp., in-16^) ;

VEmanapazione detla donna (Bitooto, 1888) ;

L' Idéale deW Atfvemre (ib. 1888, 15 pp.) ;


Miteria e BibMone (Ib., 1889) ;

RepuhhUea o Anarehia (Trani, 1889, 10 pp.) ;

Anarchia (en italien et espagnol), pp. 73-80 et: Origine délia


Hccheza (eu italien et espa^rnol), pp. 271-*?*)î du Segando Cc'rtamcn.
sodalisla, Bareelona, 1890. rôimpr. dans « El Dererho à la vida»,
en 1896 ; ce dernier 6crit a paru aussi ca brochure (Biblioteca
dei « Proletario », n®5, Marsala, novembre 18^1, 31 pp.);

JJbertà ed EjuagUansa* Religiom bargheee e Moi'ale anansfiica


(ib., tt« 3, mars 1891 , 33 pp.) ;
la demœratia e gli anarehia. Polemica (Molfetta, 1891) ;

Un tratnonto edun' aurora, Polemica (ib, 1893, 132 pp.) ;

Gli Opérai e la questione sociale (ib., 1894, 87 pp.), etc.

BmIUo Sivievi Un anarehico : ed un repuhbUcano (Biblioteca


dell* « Assoeiaztone», Londres, 1891, 22 pp.,
n<»4, in-18») réimpr.
dans la € Fayilla » (Mantova), en 1892 ;

Pietro Gori : Piijione e Battaglie, Versi (« Biblioteca popolare


socialista». Milan, 1891, 3 parties, in-lG») ;

La Sodologia anarefUca (Bibi. ilei «Sempre Avanti!», Livorso,


1893, 16 pp.), publié <l*abord dans «L*Amico del Popolo», de
Milan ;

Il nostro Proceseo, La Difesa di Pietro Oori (Biblioteca del


«Pensiero», n*> i, Ghieti, 1894 en avril, 48 pp., in-16t>) ;

Gli Anarthici e l'art. 2JS del Codice Pénale Italiana. Difesa


delV Afw. Pietro Qoii innanzi al tribunale pénale di (Jenova
. (Procès de Luigi Galleani et 34 compagnon»), «Biblioteca deiia
«Questione sociale» di Paterson, N.J., n» 1, New York, 1895,
en mai, 47 pp.;
Primo Maggio, Boxxetk» drammoHco in un atto... (Barre,
Yermont, s.a.; 1896, en mars, 40 pp., in«8>) ;

Liiigi MoUnari: Comunismo anarehico. La Conquis ta del Pane.

Digitized by Google
— 133 —
Cùnfct^stt.... (ftiîtc le 3 juillet 1892, à Mantova, Bibliolcca dclla
«Plobe», n^5, Prato, 18!J-2, 30 pp., in-16'*); aus^i dans la «Quostione
Sociale» (Prato i. ^cptombro 1802, et la «Favilla» (Mantova),
2(» novembre it^SZ (4 pp., in-fol.) ;

P<wlo Schicchi (« Bibl. doi Lavoratori », 0, Milan, Fantuzzi,


1803, en août, 15 pp., in-16'*) ;

Edo&rdo MUano: Primo panso alV anapchia (Bibl. dcl «Sempro


AvaiUi :», rT6), Livoupiic, 1802, 83 pp.; 2""' cdit. 1894, 99pp.; —
trad. e5;pa;^niol(', d.ins le «Corsario» (La Cloruna), du 14 mai au
29 décembre 1893 (125 pp., in-lG») ;

O. Donumico : Il Concetto detlo Stato neUa Bwghesia e nel


Fmletatialo (BïhX, délia «Plebo», n« 1, Terni, 1891, 40 pp.;

D'auteurs anonymes :

Ahasio ifU afun'citici i (l^iblioteca degli «Amici deU* online»»


n* 1, Marseille, janvier 1803, 30 pp.) ;

Aieismo e Materialistno (Bibl. dol «Scmpre Âvanti!», n^'S,

Lîvourne, 1892, 87 pp.) ;


Individualismo (Bihl. dcU' «cUguaglianza sociale», n** 1, Marsala,
1892,15 pp.);

G. Cassiia : Congiura naturale (Bibl. dei « Proletario », n<* 4,

Marsala ;
2»* édit. ib., 1893, 15 pp.) ;

Je n'ai pas de rensei^^nomonts suffisants sur la publication de:


IlGaleolto (Bibl. du groupe «I ligli dcIT Avvcnirc» (Vicenza), 1892;
E. G. B.: LaPtmàlula (Marsala? 189-); Atnore ed Odio (Milan,
vers 1892?);
/ Cosiumi delPc^lo di TeiiU, ossia la morale net rapporti
êêssuaH aecondo ^opinione di Diderot. Compendio e traduzione del
francesc di Carlo Monticelli (Venezia, 1892, 17 pp., in-8<») ;

Causa célèbre (affaii^e Souhain, discours de l'avocat L. Porrin),


dans le « Proletario » (Marsala), en 1891, et « Bibl. del Proletario»,
n*>8(ib., 1892, 56 pp.);

AnnaHariA Hojoconi: Allefanciulle («BlbLdei lavoratori»,D'>l,


Milan 1891) ; Al!^ fanciuVe che stvdiano ctJAWe figiie del Pqpolo ;

— trad. espagnole: A ias mucluicfias que esludian, suivi de La

Digitized by Google
Union libre (« Propaganda anarquista entre las mujcros », no 2,
Buenos Aires, i895, en août, 15pp.,in-16'^); aussi dans le «Gorsarîo»
(La Gorutia), du SO sept. 1894 sq.; A las liijas del Puebto (mémo
série, n«> 1, Bibl. de la «Quostionc sociale», Buenos Aires, 1895,

14 pp.);

OioT. Antenore ConeUi: Ltriche iJCun (Turin, 1893, 40 pp.,


in'16o) ;

CanU Anai^Md («BibLdi Propaganda aDarchica»,Londres,1895,


in«3'2°)autre édition Canti anarchid rivolusionaèi (New York
; :

City, s.a., 18.»0, en mar?, 10 pp., in-lCo) ;

L'Anùco (\el Popolo, Altnanacco sociale pev l'anjio iH92(làÀïA.


del « Prolotario », m 6, Marsala, 1892, 64 pp., in-S») ;

Almanaeco detla <Favilla> per Fanno 1894 (>iantoya, 1893,

16 pp.,in-i6»);
La Ouerra aW Oppressore (vers 1890) ;

Studio igienico alla portata dei lavoratori [Z pp., in-lbl.,

vers 18921;
Ma?i uale ana rchico {{S9Ô, 18 pp , in-8"). el( .:

V. aussi: L'Anaixhico, par Giuseppo Sarno (Naplcs, 1801),

cf. «La Révolte», du 21 mars 1891 ; Salvatore VisalU: Lo due


Ulapie, Studio «ociate (Messine, 1895),cr. «Les Temps Nouveaux»»
2o juillet 1895, etc.

Quant aux traducliuiis, v. Bakouninc, Kropotkinc, Reclus, Aiost,

Mella, Ëtiévant, Baroaud, Uamon, etc.

Digitized by Google
»

GiLVPU'iri-: xvii

Fernando (rarrido a, dans plusieurs de ses écrits (Ij, donnô


quelques éclaircissements sur Thistoire des ori^nncs du mou-
Temont ouvrier et de la propagrande socialiste en Espagne.

Sur l'Internationale et le premier développement des idées


anarchistos, il a (Hé i)ubliè :

Dcl iiaciniicnto de ln<i l'ilras a/nrrfiuico-cDlecliiH^/ds rn Espana,


sôric d'articles dans « La Rcvista social» de Madrid, on 1883-84 ;

Féimpr. (probablement en partie seulement ?) dans « El Ck>r8ario »


(La Goruua), en i8Q3 ;
— pp. 312-337 du livre portugais
0 SociaUsmo na Europa (de Magalhâes- Lima ; Lisboa, 1892) par
Juan Salas Anton ;

Apendice Historico de 1882 â i889^ du livre Oaribalâi, : JTistoria

libéral del Siglo XIX. 1789 â 1889 (239G pp., Ikr ccloiia), qui con-
tient aussi une lettre de P. Kropotkinc, reproduite dans « El Pro-
ductor », du iO mai 1889 ;

V. enfin les nombreuses publications officielles, circulaires, etc.

de r« Association internationale des Travailleurs », de la « Fôdé*

(1) cr. //LitaiHa dd reinodo del ulluM liorbom de £tp<t'na ; Uitloria de las AtociatiiMU obrtrat

Digitized by Google
— m—
ration ospa^^nolo» 1870-1881) ot dn «La Fedcracioû do ïrabaja-
dorcs de la Région Espafioia » (188i-188U), etc.

Il n'existe pas de bibliographie cataloguanttoutcsces publications.

Je n'ai rien vu de ce qui a paru comme pr.opa;,'anUe socialiste

vers 1845 ainsi que des anciens écrits proudhoniens.

Bamon de la Sagra, qui, pendant quelque temps, Ait à Paris


un des collaborateurs de Proudhon (Y. «Le Peuple », etc., 1848-

4*J), a publié :

Bauqitp (lu Pcin>lc. ThtùfHe et pvaiiqufl de cette institution^


fondée sur la théorie rationne'le, pat- M. Ixamon (h' la Sar/ra, un
{les fondateurs de la banque (Paris, aux bureaux de la Jianque du
Peuple, 1840, 160 pp., in-32'>) ;

Hemedio eontiXL tos efectos fattestas de las ct*isis politictts // de las


pamHzaciones comet'CialeSt o sea nuevo sîstetna de ifansacdones
fneiHxintilês, futidado en la insUludon del eambio à la eom^n a y à

la venta (Madrid, 1855), etc.


Plus tard, il se fit de nombreuses traductions des œuvres de
Proudhon, dont les idées fédéralistes lurent colles qui se répan-
direut le plus rapidement en Ëspagne :

Capital ff Renia, par Fedengo Bastiai, seguido de la polemica


sobre la gratitud del credilo o la legilimilad del iniereso^ entre
Bastiat y Proudhon (Trad. de Roberto Robert), Madrid, 1860, IV,
356 pp.;

P.-J. Proudlioii : Teoria de la contriàuciôn (trad. du même),


ib, m% ;

fïlo90/ta del j^ror/rcsso. Programa. Con una carta del autor


sabra sus idcas cconomicas (Traduccion y prôlogo de Francisco
Pi y Margailj, Madrid, 1868, in-lâ»;
Idea gênerai de la revoluciùn en el siglo XIX, Colecdôn de
estudios acerca de lapractica revolucionaria e industrial (vertida
al eastellano de la segiinda ediciôn firancesa por J. Comas),
Barcelona, 1868 ;

* El prindpiu federalim (Trad. y prôlogo do F. Pi y Margailj,


Madrid, 18G8 \

Digitized by Google
— 139 —
Dq la capacidad politica de las closes populares (Trad. ot îatrod.
du même), ib., 1869 ;

Suladôndel probletna social, Sociedeui de ta' expondôn perpétua


(trad. Gt introd. du même)» îb., 1869, in-lS^ ;

l^ietna de las contradicdones ecanomicaSf o Filoto/ta de la


nUteiia (trad. et introd. du même), ib., 1870, S roU in-13* ;

La Federaciôn y ta Unidad en Ilalia (traduc. de Alfredo Alvarez

y prôlogo de Julian Sanchoz Ruano), Madrid, 18T0 ;

Contradicdones polilicas. Tcon'a âel moritniento constitucional


en el Siglo XIX (traduceiôo do Gabino Lizàrra^a), Madrid, 1Ô73,
219 pp., in-lG<>) ;

Teoiia de la prqpiiedad (tradJ du même), ib., 1873,260 pp., in-S*.,

A part quelques dissidents, l'Internationale espagnole a tuujuui s

6té très nettement collectiviste-anarchiste. Je ne puis malheureu-


sement donner les titres que d'ua petit nombre de ses publications:
lieglatnenùo UpicQ aprobado por el piimero Congreso obrero de
la Reffion Espahola de la Aeociaeion International de TrabajO'
dores eelebrado. en Bareelona à 19 de Jurno de £870 (Barcelone,
1870, 48 pp., in-8*) ;

Asodaciôn Int, de Trab(^adm'ei. OrganiMoeiùn social de las


secciones obreras de la Federaciôn Régional Espanola adoptado
por el Congreso obrei-o de Bareelona y reformado par la Confè-
res Ha régional de l'afpncia y por el Congreso de Cordoba
(Bareelona, 1873, 96 pp., ia-8'') ;

Cuestiân de la AUanza (in-fol., 6 pp., à 4 col., ib., en 1872} ;


Rapport de là Otnmission fédéralet présenté au ^Congrès
général de VAss, Int, des Trav.^ réuni à Genève (en 1873), pp. 13-
20 dn Cotnpte^^ndu do ce Congrès (Loole, 1874; daté: Madrid,
19 août 1873);
Rapport, etc., au congrès de Berne (1876) ; pp. 12-28 du Compte'
rendu de ce Congrès (daté : Espagne, le 15 octobre 1876) ;

Pensarnientos sociales ai'i^eglados por Nicolas Alonso Marselau


(qui rédigeait « La Razôn » de SevilJa, auteur à'EtangeUo det

Digitized by Google
— 140 —
(ib)x'ro) 1872, cents dans la prison do Sévillc, .rôimpr. dans
« La Alarma » (Sevilln), 5 décembre 1889 sq.; •
m*

Parmi les pnbliciitions iiéce.s.'-aircment olan<l(»ftines tic rintcrnn-

tionalG de 1874 en 1881, circulaires, comptes-rendus -de couIiV--

ixînccs comareales, journaux, etc., on peut citer'p.es.:

Aaociaciôn Iniei^nacianal de Trabajadot*es. Fedeèveiôn Régional


Espanola» Proffvatna de i*eaHjeaciônpi*ac(ica immediata apt?obatlo
par las eonfei*encias de i8/9 y i*ei>Uado por bu de i880» E^paiîa,
8 de aprlie do 1881, 1 p., 2 coL, in-4").

Journaux de 1869 à 1881 :


La Federaeiôn (Barcelona), du 1*' août 1869 au 26 mai 1872,
continué, après une interruption forcée, de 1873 à 1873 ;

La Solidandad (Madrid), janvier 1870 sq.;


Kl Obè'ci'o^ puis La Revoluciùn social (Palma, Mallorca), IBOU à
1871 ;

Kl Rcbelde (Gninada), 1870 ;


La Razûn (So villa), vers 1871-72 ;

Kl D^i'edio et Kl Ordeti (1873, Côrdoba) ;

Kl Obii^i*o (Granada) ;

La Vos del Tixihajador (Bilbao) ;

El Tmbajo et Boletin de la Asoeiaeiàn de Ti*abajadores (Ferrol);


La Jushda et Et Tntemaciottal (Mâlaga, 1872, à 18/3) ;

Kl Ofjrero (^a]mMl) ;

La L"!jaliiJuil {i\vdii{\\k) \

Kl Tejfifhr ( Vaille} ;

Reri^tn social (Gracia) ;

El Condenado (Madrid) ; 1873-74 ;

Los JDescamtsados, Orffano de las uliùnas eapas sociales


(30 mars 1873, sq.) ;
Boledn de la Federaeiôn Régional K<spanola (Alcoy), 1873.

A partir do 1874, rinteroationale est obligée do publier secrè-


tement ses journaux, etc.

Il a paru ainsi:
Las RepresaHaSt en 1874, le n* 5 est du 15 J u u i
;

El Orden^ hfja sodatisla de propaganda y de acciôn vcvitU'

Digitized by Google
- 14f —
cio7iana, i 875-77 (?) ; le W* 48, ciLù dans le « Bullctio » jumsieo, est
du 14 octobre 1877 ;
La Revoludôn poputar, feuille d*aetîoo révolutloonaîrc (automne
do 1877);
£1 Municf'pio Ubre, Hq^a êodaUtta-revotueionaria, (Mâla^a?)
8 n", nov, 1879-mai 1880 ;

Et Movimiento social (1880) ;

Kl A utoiiomista (1881), j'ignore si c« journal u*a pas paru avant


cette date.
' Il parait que la Revitta social^ de Barcelona, ee publiait oneore
on 1875, mémo en 1880; mais je ne sais pas si elle était restée
anarchiste.

En 1881, au Congrès de Barcelone, la « Fcderaciôn de Ti abaja-


dores de ia Région cspailola * l'ut constituée et s'inspira des mêmes
principes ansirchistes-coIlectiTistes qui avaient dirigé llnteina-
tionale espagnole ; v. à co sujet :

(Mueto, fin, meditUt organizaciùn y cuotas de « ia Fedei^adôn de


Ti*abq^adores de ia Reffion e^nola », 18 pp., in^l*;

Congreto ob)»en> de i88I (compte-rendu) ;

,
Congreeo de ia Federadôn de Tr. de la E, eelebrado en
Seviita lot diaa 24, 25 y 26 de Seliefn^re de i8S2 (Barcclona,
décembre 188e, 208 pp., in-64«).
Il a sans doute paru des comptes-rendus d'autres Congrrès, mais
je ne les connais pas ; la Cronica de los Trabajadorcs de la Région
Espanola (Barcclona, 1882-83, Libro primero, 204 et 64 pp., gr. in-
8") et sa continuation que je n*ai également pas rue, donne This-
totre officielle de la F. R.; y. p. ex. : pp. 18M97, sur le Congrès de
Valencîa (octobre 1883). En 1889, la F. R. se transforma en une
agglomération plus libre de groupes anarchistes r

(]f.: Federacion de Trahajadorea de !rr Région Espa nola . Me m o li a


de los it*abajos realizadns por la Cominon Fedet^al enel desempeuo
de eu earga i8B7à /^(juin 1889, 16 pp., in-8») ;

Digitized by Google
Couo'i cso (L- kl Union Mt n ufac i urei*a {iSSi ou 8Î(?), R3liS,

.208 pp.) ;

Pti'mer Ciuigresu de la l'ninu de Obè'eras en IltJi'è'o y 2Iela!es,


celebè-ado enMadiid,., iSS2 (Malaga, lt>8i, 200 pp.j.

Biocli lires, etc., de propagande :

Un areua (208 pp.)


f/r(uin (h- ;

Ealinlios fi'o^nfiro'Sociah'S (La famtiia. Apmitns de rsiadhtica

uiiivet'saL — Que es A narquia i — La cuesUon poUlica), par


José Llunas y Pilais (Barcciona, 188-208 pp., vol. 2 de la
«Bibliotecadcl Proletariado») ; réimpr. de Que e$ Anarquiaf dans
« ElCorsario » (La Coruûa), du Sr9 uovcmbrb 1891 sq.;— tmd.portu-
Katsc des Kstu(tio3 (înaclievéc), dans « Bibliothcca do Revoltado »
(Lisboa» 1887, février sq.) ;

Du même auteur, rédacteur de «La Tramontane» (écrite

CM catalan) r Im. lievoluciÔH. Pocma catalan an Ires cantus


(Barccioiia, 188-);

Bases dcnli/îcas en que se funda cl c(deeUmsnw, dans iiegunUt*


certainen 9ocialista .... (1 800), pp. 329-336.
'
Altnanaque de lu Biblioleca del Proletariado pam i883 (conticn t
entre autres : e» Afiat*quîa f — Que es Fedei'aciân f — Que
Que
es Colectivistno f — M^'al independiente y Afoixti reHtfiosa, — La
poUtica // la Revoludùn» — El arte delpo>fveniè\ — Jja fatmtia del
jKtrrenir ; etc.) ;

Kl Ariele socialisla internacional (Barcclona, deux éditions, la


2"'" en i887) ;

Bosquejos liistôricos.Ksliidiospopuluè'es(lr3Ld\ïeiion des «I£squisFes


historiques » de J. Guillaume ;

Juan Serrano y Otelsa: Moral del Progressa a la Relif/ion


fiatural... (Sabadell, A^MMijiaciun do pîopa;^^1Iula socialisla, n" 7,
1888, 84 pp., in-12'') ;
bio;rr.iphic de rauteur dans «La Idca
Libre » (Madrid), du 10 août 1803 ;

Anselmo Lorenzo : Fuem poHlica,.,, (Sabadcll, 188G, 46 pp.);


Acraeia o i*epûblica (ib., 1886, 32 pp.) ; iki Revolaciôn es la paz^
la Pi*oct*eaci6n huinana, Capacidad revolucionana del proleta-
riado et Prévision de un juido futuro, dans Segundo Cer'amen

Digitized by Google
^ 143 —
socialis ta... {iB90) ; El Bstado, ComMetnciones gsncrales sobre su
i'S"7icia,su accinn y su parvenu- (« lîiblioteca acrata », Barcclona,s.a.
liJ'Jâ?, 47 pp.);

G.Cï.M.: Et CaioHcismo ff la Cuestiân ioeiai (Sa]»dell,1886,83pp.) ;


A iaë ftutfli^e» (ib., 1887, 16 pp., 5*^ brochure do l'Agrupaciôn) ;

Teobaido Nieva: Quimica de la eues lion social o sea organistno


eientî/îco de la Revotuciôn. Pruebas deducidas de la» leyes natU'

rtUeë de las ideas anàrquico-eohctiviatas (188-, uo vol.) ;


Earique Borrel: El Salaiio. Memoiia leida en el Alcnco de
iVat/acî (188-, 40 pp.) ;

Vioente Maroh: Cômo to8 diesinanl (SabadcII, 1880, 94 pp.);


réimpr. comme S*"* publication do r« Expropriacidn, Gnipo do pro-
pa^nda comunîsta-anârquica» (Buenos Aires, mars ISSKï, 100 pp.) ;

Miguel R(ey) : Donde esta Dlos? Pooma, 1*^*


édit. en 1889;
2'"* ëdit. (Barcelone, «Bibliotcca acrata», 1894 ou 95, 16 pp., in-8'');

Certamen sodaUsta organizadopor el Centty> de Amiffos de Reue


con el cnnciH*eo de vaiias cm^pai*aci<mes obi^eixu de Cataluna
{Ucus, 1885) ; S"" édît., 1887, 576 pp., in ^' ;

Journaux publiés après 1881 :

Hevisia social, eco delpi'!oletanado (Madrid), 11 juin 1881-84 ;

El Tixiàqjo, ecodelos trabajadores tnalaguenos (Mâlaga), 188S ;


La Propaganda (Vigo),1881'fln de mars 1883,75 numéros ou plus ;

El Noôgrafo (organe corporatif, Barcelone, 15 sept. 1883 sq.) ;

la Ilijo del Trabajo (Pontevedra),... 1882 ;

Los Deshercda dos (Sabad (? 1 1 ) , 1 882-85 ;

La Autono77iia (Scvilla).... 1883 ;

'
La Federaciôn Igualadina (Igualada). 9 février 1883-1885 (^) ;

El Cosmopolita (Valiadolid), 1~ août 1884 sq.;

Remsta social (Sans), 1865 ;

-
La Revoludôn social (clandestin). ... 1885. . ..;
Union obrera (Barcelona, revue mensuelle, 1885) ;

La Bandera social (Madrid), 1885^83 ;

ElEsclavo modenio (Villanueva y Gcltrù), 188G ;

La, Lucha obrera (La Goruiîa), 1883 ;

Digitized by Google
El GMo del Puebh (San Martin de ProTeDfals), 188G ;

El Cuarlo Estado, revista acraia bttnênsual (OroiiFO),1886*87 ;

Kl Sodalismo (Câdiz), 1880-9i ;

Acracia, recista sociologica (Barccloua), janvier 1885-juin 1888,


30 n"*, G >5pPm in-8«;
FJ Prodiictor (ib), du l*^-- février 1887 au 2i sept. 1803(369 n"^) ;

Im Tiuanontana, Periôdich poUlich vei'meU iltulrat ab carica-


Itt4v«(îb.), en catalan ;

La Bandem i^'a (Madrid), du 15 juin au 31 septembre 1888,

13 n«?;
La SoHdaiHdad (Sévîllc), 10 août 1888 89 ; suivie de La Alat^ma
(1880-91).

Le communisme anarchiste eut son premier organe dans :


La JusUcia hmnanat Barcelona, 1886.
Fui'ent publiés ensuite :

Tierra y Lihertad (Gracia), du 2 juin 1888 sq., 22 n~ (peut-être


plus ?) ;

La Rcvnludûn social (Barcclona), 1889-90, 7 ;

El Co?nbate (Bilbao), 11 novembre 1891 sq., 2 n<** ?

El Poi^wmir anàrquisia (Bareeloha), 15 nov. et 80 dôc. 1891 ;

Ravaclwl (Sabadell), 1892, 3 n~ ;


VEco do Ramchol (1893, 1 n^ ;

La Revaneha (Rous), 1893 ;

La Canquista del Pan (Baraelonc), l*"* Juillet 1893 sq. (5 n") ;

El Oprimido (Algeciras), 18 septembre 1893 sq.;

Kl Rebelde {ZaragGza}, iW.l \ El Eco del Rebel de {ih.), i^' mai 1895
sq. (4 n** ?) ; El Im encible (27 août 1895 sq.j ; El Comunista
(6 novembre 1895 sq.) ;

Dans le «Productor», « Acracla », «Le Révolté», etc., te


trouvent les polémiques entre anarcbisteE^ollectivistes et com-
munistes ; cf. aussi « A Propaganda », l"' juin 1894 (sur la mort de
Martin Borrâs Javé). Une des premières publications communistes
lut le manircste : Lùs Orupos anârqu{co<ùnami»ia» de Madrid à

Digitized by Google
— U5 —
los tvabajadoves en r/cncral. Mayo de J887 (signé: Un grupo
anârquico-eomunista), Madrid, 1 p., in-foL; rôimpr. dans le « Pro-
ductor » du 3 juia 1887.

liroclnires. etc., de 1889 k 1890:

Sur l'historique des persécutions, etc., il a 6tc publié : lois ot>er

de revolulionaire beweging en deprapaganiia det* daad in Spanje,


brochure hollandaise, s.a. 8.1. (15 pp., 1895, in-8*) ;

El Proceto de un ffran critmn, par Juan Motitsen]r.(La Goruna,


1895, 50 pp., in-8% réimpr. dans Y< Obrero Panadero de Buenos
Aire^)« récit des tortures infligées aux anarchistes arrêtés à
Barcelone, etc.

Rîcardo MeUa: Evoludân y Revoluciun. Diseurso pt'onuneiado


enelCirculo Fedml de Viffo,,.. (Sabadell, 1892, pp. 1-10, in-8*
El Gobemio Revolueionart'o do, P. Kropotkine comprend les 14
autres pp. de eette brochure) ;

Sintjpsts social. Ln Arrnninùi, la Fcdcraciôn t/ el Coleclii'ismo.

(Sevilla. 1891, 17 pp.), publié d'abord dans « La Solidaridad », do


Sevilla, on 1888, du 14 octobre au 18 novembre;
L*Anarchia neUa acienza e neW evoluzionê (tfad. italienne,

Biblioteca délia « Plèbe », n» 4, Prato, 1893, 32 pp., in-lô») ; — tiré


du Segundo Ceriamen sodaHsta (1890) : La Anarquia (pp. 53-72,
Sevilla, janvier 1890) ;

Les artick'ïi i^uivants dans le Sc/j/aido Ccvtanien, etc.: Brèves


Apuntos sahre las pasioties humauasy pp. 115-137; La Nueva
Utopia, pp. 201-227 ; El Culectivisnio, sus fondatnentos cientlficoSy

pp. 309-327 Oi^anUaciàn, agitaciùn^ revolucion, pp. 349-368


; ;

El Crhnen de Chicago, pp. 373-438 ;


Les séries d*articles: La Coacdôn moftil <<E1 Despertar»,
15 juillet 1893 sq.) ; Entre Anarquistas. Dialogos («Anarquia», de
Madrid, en 1891, etc.) ;
— Episodios de la Miseria, El ffamhre, por
H.M.(« Solidaridad », Sevilla, i9 aoul 1888 ; Kl P)-ohlciua de la
Kini</niciun en Ualicia... de Uioardo Mella (70 pp., brochure
tirée Primera Certanien socialisla, de Reus), etc.;

Lom^jroso g los anârquûlas, Refulaciôn («Ciencia social»,


editorcs..., Barcelone, 1896, en mars, 119, 1 pp., in-18) ;
— trad.

Digitized by Google
italienne dans r<(Avvenirc» (Buenos Aires, 12 juillet 189G, ?(T.) ;

X. HngftS y V. 8«R11H> : Eatudio de Coniè*ovema, Dià'ogos del


Cakibozo, M SodaUsmo eoteeUvUta y el cotnumstiuhanàt'qideo

(BarceloDa, 1890, 32 pp., in-ie») ;

Juan Montseny: Zra ley de la vida ^ publié d'aboH dans «La


Anarquia», de Madrid (1892-y3), rôimpr. à Reus (1693), par ie
Groupe « Juventud anàrquica » (44 pp., in-16*) ;

Condderttcion€9 9obre el hecho }f la muerte de PtUtâe (La GaruS a,


1893, 31 pp.) ;

Sodoloffia Anàrquisia (BiMioteca de cEl Gonario», primer


Tolamen, Tip. El Progreao, La Goruua, 1896, en mai, 203 pp.) ;

La Religion y la CuesHon social (Bibl. de la «Questione sociale»,


n« 3, Buenos Aires, sa., 1896, 27 pp.) ;

Soljdad OttitaTO (Tmaa Maiké y Montseny, biographie dans


« La Anaïquia » du 19 novembre 1891) : Las preocupadones de
las de^preocupadoe (1891, 54 pp.) ; Ika Cartae,.*^ Rcua, 1891 ;

El Amor Ubre (Segundo Certamen soeialista, pp. 173-178) ;

A las Proletan'as.Propaganda emancipadora entre las inujeres

(Bibl. de la « Questioue sociale », n° 4, Buenos Aires, 8.a., 1896,


14 pp.) ;

géhMtlan flnSé: La Utopia ô carHUa andrqmsta,., (Bareelona,


vers 1892, 32 pp., in-16**); Terco g el Filôsofo (ib., s.a.- vers 1895,
16 pp., in-lô") ;

Antonio PelUcar : En defeaa de nuestrœ idéales (série d^artielea


dn « Productor », réimpr. en 1894, 36 pp., în-ie") ;
H. Lence; Apuntos sochîôgieos; I. Bel derecho â la vida. II.
Del ca?/ibio (« Biblioteca acrata », Barcelona, 1895, 48 pp.) ;

Predosas Canciones andrqmcas de varias autores (Ferrol, s.a.-

1895, 12pp.,in-lô<>);

Bmasto Ahrares : Etparlaco (Bosqu^o historieo), Bibl. de la


« Idea libre », Madrid, 23 nov. 1895 sq.;

Al Pueblo (Reus, 1896) ;

J. Martinez Ruiz: Ajidrquistas lilerarios. Notas sobre la Lite-


'
ratura espiiiola (Madrid, 1895, 70 pp.) ;

Digitized by Google
— 147 —
Scjiuido Ccriamcn sodalista celebrado en IJarrrlo?}a el (lia

iO (le Norem'tre (fc ÎSSI) en el Palario de lî 'lias Artes (Barcelona,


440 pp., in S ) ; recueil d'articles de R. Mella, Sergio di
Cosmo, Teobaldo Niera, N. Tasso, Soledad Gustavo, Anselmo
LorensOy Aliazà Garriga, ^osé Llunas et F. T. M. (Barcelona),
J. T. B. (ib.), M. B. (Sabadell) el R. C. R. (.ilicante).

Ecrits anonymes :

El i" de Mat/o ( s. a. s. 1., 10 pp., 189-; ;

8 E/tft'o 10 Fdhrcrit iH'j:l. Los Surcsus île Jerez (Barcelone,


18U3, GO pp., in-16"j ;
publié (était-ce pour la première lois ?> dans
« El Coivario », du 25 décembre 1892 sq.;

Conferenda de los Tmhajaâores âel Campo celehrada los dias


20 y 21 de Mayo de i893 en Barcelona (Barcelona, 1893, 84 pp.,
in-16«) ;

Traductions de hrocliures : voir Reclus, Kropotkine, Grave,


Malatesta, les anahïhietes de Chicago, etc.

Journaux :

L'Anarqula (Madrid), du 16 août 1890-1893 ;

jyldea libre (ib.), 1894-90, 1 H n"» ;

El Cnrsarii) (T.a Coruîïa), 1890-95 (211 n"») ; publication reprise le

9 janvier 1896-3 octobre 1896 (le n»24G est du 3 sept. 1896) ;

El Condenado (Alcoy), 1890-91 {?) ;

Et Proletario (San Feliu de Guixols), 14 février 1890-91 (?) ;

La Victima del Trabq^o (Yalencia-JÂtiva), 1889-90 ;

£aC<Ms/tdnMCta^(yalencia), 30 avril 1892 sq.;

La Labor Corchera (Palamos), 1892 ;

El Port^'*m'r social (Barcelone), 1894-96 ;

La C(>7ili (/rersïa (ib), 3 juin 1893 sq., 5 n"* ;

La Nueva Idea (Gracia), 23 février 1895 sq., 4 n*" ;

Ciencia sociaL Uevisia de sociologia^ artes y tétras (Barcelone),


octobre 1895 sq.;

La Union Ocrera (San Martin de Provensate), 21 décembre 1895-


i896.
Ariete anâiHfuista (Barcelone), 1896 ;

( Tealio social, ib., 23 mai 189G>.

Digitized by Google
CHAPITRE XVra.

ÂMBRIQUB I>B LANOUIQ ESPAGNOLE.

Le lieu d'origine de la presse coUcctiviste anarchiste dans


rÂmérique du Sud (1) est à Montevideo, en Uru^ay ; plus tard lo
centre de propagande se fixa dans la République Arj^entîne où,
dix ans après, la propagande communiste anarchiste de langue
italienne vint renforcer la propagande collectiviste anareliiste de
langue espagnole et pénétra également la presse espagnole de
rUruguay.
(Poiu- Ici litténitui'o anarchiste iralicnnc en Amérique, voir le

paragraphe spécial du chapitre Italie),

(t) V«n lise, l« poavvlr dam ta KwiHMtmmi» — MUMltameat ta CMonrirfc -~ était ux nidM
d'un pnrfi rn-lica! trH nranc* — politiquement. — Les a<lT<"r\Air.»s réactionnaire* de cp jrowvpr-
netoent radical rappelaient < anarchiste » et lo co m battai ent sous ce noio. C'<tet ainsi qu'ont paru
«•rtaina «ivng«t d» poMialqiM tait qo* :

Anarquia i mjitmo fn yufca Grnjwla, par M. ANCtzAR (Santiago, 1853] ;

OtterpocMMUf mhrt la Amu-^ma y rvjùmo en Xvieva Granada ^^aatlago, 18S3) ; réiupr. à Quito ; etc. ;

Mais IWiditadoQl 11 «il quittoB— Un qu'dte lit pandant qaaiqam taBf* tamcM 9«a M«liM>
nair«s dam la NoaveU*Oi«wd« ail rtao «ta coomui aT«B ta nesTanaait «ommniiiata^lJbMtalra
kiMcroatioaal.

Digitized by Google
- U9 —

Uruguay,

El Internacional (Montovidco), 1878 ;

La Lucha Ohrern (ib.), du '4 mars au '^S scptambrc 1881 et num.


*
spécimen ; 2y et 1 n"' ;

La Hevoludôn social (U>.)> 1882 ;

Fedei*aciôn de Ti*attc(jadores (ib.), 5 sept, au 21 novembre 1^83,


13n<"(?)^touscolIectiTi$tes-anarcbi8tes;
ii de noviembre (ib.)» 1889, 1 n"* ;

La Voz del Trabqfador (ib.), l*' décembre 1889-90; 10 .n««, com-


muniste-anarchiste ;

El Derecho d la vida (ib.), 16 septembre 1803 sii.;

La Lujs (ib.), fin de 1895-96. \

La Mt0er (13 pp., ia-d*"), 8.a. s.l., est la seule brochure imprimée
à Montevideo c[ue je connaisse.

KÉPUBUQUE Argentine. <

On peut à peine considérer comme aDarchi&te El Dsioamisado,


de 1 879, 6 janvier sq .;

La Lucha Obrem (Buenos Aires), 1884 ;

El Parseffuido (ib.), 18 mai 1890 sq. (parait toujours, le n** 99 est


du 31 mars 1896) ;

La Mise lia (ib.), IG novembre 1890, 2 n»» (?) ;

El Oprimido (Lujan, Provincia de Buenos Aires), 1894 sq.

(paraît toujours) ;

La Verdad (Rosario de Santa Fé), 1894-96 (^1 n«* ?)

El Obrero Panadero (Buenos Aires), 16 septembre 1894 sq.;


La Union Ofetnialf organo de ku soeiedadeg de remtencia
(ib., 1895 sq., en espagnol, italien et français) ;

La Anarquîa (La Plata, Provincia. de Buenos Aires), 27 nov.


1895 sq.;

El Revolacionano (Barracas, Provincia de Buenos Aires),

Digitized by Google
15 août 1895 et un n** sans date (3 n«% en espagnol et en français) ;

La Libre Imciattva (Rosario de Santa Fé), iS août 1895 sq. ;

La Vûz de Ravachol (BwenoB Aires:), H novembre 1895;


La Voz de la Mifj?r (ib.K 8 janvier iSOO sq.;
La Expansion individual (ib.), revue iitt^^rairc, févr. 1896 ;

Caseiio (ib.), en cspagnoi,14 février 1896 (1 n"} ;

Ni Dios ni Amo (il>.)> 6 mars 1896 pq»;


La Revolueién êoeial (ib.)» 8 mars 1806 sq.;
La Fum*za de la Razùn (GbWiicoy)» 1896 ;

Enfin, de nombreux articles en espagnol sont imprimés dans les


journaux de langue italienne. (V. chap. Italie^ Appendice spécial).

Ravachol (« J>a Expropriaciôn »,Grapo de propaganda cornu-


nlsta anârquica, Publtcaciôn n** 4, Buenos Aires, mai 1895, 32 pp.,
tn-8'') ;

La Sœiedad, Su présente, eu paeado y su parvenir,,..; par


B. 2. Anuia (Gnipo do propaganda comunista-anârquica «GienelA
y Progrès© », Rosario, juin 1896, 26 pp., in-8") ;

La Questio7re sociale. Aimnnaque para et ann 1893 (Buenos


Airos, 189-4, \H pp., in-S") — pam el ano i893 (ib., 1895, 58 pp.), en
espagnol et en italien ;

V. Montseny, Soledad Gustave, etc., au chap. Espagne,


' Pour les traductions, v. Reclus, KropotiLÎne, À.-M. Mozzoni,
Etiûvant, Grave.

Chiu (1).

-
El Oprimiào (Santiago), 1803, journal communiste anarchiste.
y. aussi parfois les correspondances chiliennes dans les Jour-
naux espagnols : « £1 Productor », etc.

(1) Sur le premier mouvcuient sociali&tÊ au Chili, v.p.ex.: Bioardo de la Barra, troRcisca itUÙao aat»
te uerttia. RefiUaeion de un fhlleln (Santiago» Un, M ff.) ;
O ir iM rnmj'l''..%i Frr.nc'^rn Hi'bnn 'yiiA^os Atrea), etc.;

U n'y avait, x coa coBoatoi^iocc, nca d'aitorcbiste dan» ce uauveaMOU

Digitized by Google
— loi —

Ile i>e Cuba.

Kl Ohi'ero, dans les années qui suivirent 1880 ;

Kl Pi-oduclor (Uabana), 1887-1890 ; et El Productm\ de 189»


(26 mars sq.) ;

El Productor (Guanabacoa), 1890-91 (f); le premier de ces


journaux est plut6t un organe corporatif (celui des ouvriers en
tabac) ; le second et le troisième sont Dranchement anarchistes {
Aeracia (Santa Clara)» 1889 ;

El Socialismo (Guanabacoa), 1890-91 ;


î

Kl Trahajo (ib.), 1891-92 ;

Jorcnes Hijos del Mundo (ib.), n"" 1 et 2, 13 et 20 janviiM* 1892 ;

suivi de Ilijos del Mundo (ib.)^ n*>' 3, 4 et 5,18 février» 12 et 18 mars


i892 (enlout5n«*î);
La Alarma (Habana), 16 décembre 1893 sq.;
El Trabajo (Puerto Principe), 1894-95 ;
ArcfUvo sociaL Sociologid if Uteratura (Biblioteca de < La
Alarma », Habana, 1894).

Gomme brochures je ne connais que ;

Ecos de <lEI Produeior », por varias oôreroa (Habana, 1891,


15 pp., in-8"); il en a plusieurs qui sont d'un intérêt spécialement
corporatif ('irq;\M al viento, etc.) ;

Quelques notes historiques se trouvent dans une nécrologie de


Enrique Roig y San Martin, réimprimée dans « La Idea Libre »
(Madrid), du 22 février 1896.

La question de Tindépendance cubaine est souvent discutée au


point de vue anarchiste dans «El Despertar», de New York et
« £1 Esclavo », de Tampa. Cf. aussi ; Opinion de los màtpromir
nenles andrquistas sabre la cuesHôn de CuJlfa» supplément au
« Proletario », de Kcy West, Florida.

Digitized by Google
I

— 13â — I

Mesque.

En lait do litWrature anarchiste, le Mexique reste, pour moi,


terra ùicognita. Parfois, vers 1877 et 1881 surtout, le « Bulletin »
et «Le Révolté» ont inséré des correspondances sur le mou-
|

vemcnt communiste libertaire mexicain ; en 1877 aussi, « £1


Socialista » et « La Bandera del Pueblo » publièrent les Esquisses

historiqueStAe J. Guillaume, mais ces journaux ne doivent pas pour


cela être considérés comme anarchistes, et c^est à peine si «El Socia-
lista», dont je connais deux n** de 1881, onzième année, répond
à son titre de socialiste.

A cette époque, paraissaient encore, «La Revolueiôn social» et


«La Reforma social» (1881); en 1886, un Atmanach socialiste

pour i887, lut publié, etc.; mais je n*ai pu trouver dans les journaux
espagnols des pays voisins, aucune indication sur une publication
quelconque de propagande anarchiste, originaire du Mexique.

ËTATS Vlfti DE L^ÀMBRIQUK DU NoRD.

Bi Despertar (Brooklyn), 1891 sq.; paraît encore ;

£2 Esctavo (Tampa, Florida), juin 1894 sq. (paraît encore).

Socialismo anârquico. Como se puedc resiituir à la Comunidad


la Paz, la Equidad, la JusUcia y la JUbertad (Biblioteca de « EU |

Bespertar », Publicado por el Grupo « Derecho à la Vida ». Tradu-


c:do del ingles, Brooklyn, s.a., 8 pp. in-8^, tiré du « Despertar »,
l*juin 1893 sq.).

Traductions : v. Kropotkine, anarchistes de Chicago.

Digitized by Google
GHAPITRË XIX.

Portugal.

Sur rhistoire du mouvement socialiste en Portugal, cf. le r6eit


de Nobre França, pp. 333-340, de O SodaUmo na Europa, par
Magalhâes Lima, et plusieurs articles, surtout nécrologiques, des
journaux anarchistes et socialistes du pays.
Iai brochure î A Emluçâo anarchista en Portugal, por

J.-M. Gonçaives Vianna (Bibliotlieca do Grupo anarchista


« Rcvoluçâo social», Porto, n«*6, 7, 16 et 23 pp., 1895, in-S»;
publiée d'abord, parait-il, dans un journal socialiste «ALuz do
Operario»), est vivement critiquée par Bel-Adam, dans: A
« J)Qfeza » d*0. de Ooia, noias para a hûtoria da ewduçâo anar-
chista en Portugal (« A Propaganda », du 13 au 27 janvier 1895 ;
cf. aussi, ib., 26 octobre 1894).
Une petite bibliographie portugaise se trouve dans «: A Propa-
ganda », du 19 mars 1894^

Les journaux contemporains de l'Internationale ne fùrent


pas nettement anarcbîstes. Quelques articles avancés parurent
dans El Pensamiento social, de Lisbonne, (v. «L*Amî du
Peuple >/, de Liôgc, du 28 septembre 1873); et, plus tard, des
écrivains anarchistes collaborèrent aux journaux socialistes.

Digitized by Google
— 154 —
Enfin, en 188i, parut le premier organe nettement anarchiste :

O Escmvo (Porto), 1881 ;

O Re'^(jlla(Jo (Lisboa), Itviic- 18S7, 3 ii"* (i) ;

A Revoluçà i social :_Porlo), novembre 1887-1891 (


'»8 n"') ;

0 Ilereje (Liî'boa), 30 j^erminal 8'). 1 n", surtout athôistc ;

O Rebelde {VS}, 20 avril 1889, In";


A Révolta (ib.), 12 mai 1889-lévrior 1890 ;

A RevoUa{ïh,)^ 11 septembre 1892-11 novembre 1803(44 u*");


O Pritnero de Maio (Goimbra)» 12 octobre 1890-2 février 1891 ;

O Emandpador (Porto), 19 novembre 1892, quelques numéros ;

4 ProjiQijanda anarchista (Lîsboa), 13 février 1894-95, 61 n*« (?) ;

Conquista do Dem anarchista (Coimbra), 27 mai-2'J Juin 18U4,


4 n** (?), suivi de Os Ba) haros, l**^ octobre 1894-1" janvier 1895,
7 n*', une revue, 180 pp., in-8" ;

Giito de Révolta (Porto), 15 janvier 1895, 2 (?) ;

0 LibertaHo (ib.), 8 septembre 1895 ;

O Agiladot* (Goriihâ), octobre-novembre 1895, 3 n** ;

0 Li4ct€tdor (t).
Actuellement toute publication anarchiste est interdite au
Portugal. Il paraît cependant des journaux clandestins (que je n*ai
pas vus); on cite O Luctadur anardusta, 0 Peiardo anaïxhista,
même un journal rédigé par dos prisonniers (v. «A Revoiuçào

£ociai», de Buenos Aires, du 10 mai 1896).

Pirocesso dos attarchisUu de Lisboa (Publicacào do grupo anaiv


chi^ta, Lisboa, 1888, 36 pp., in-16<>) ;

Autondade e Anarckia. Car ta an E.v""* xSr. Çomelheiro


M. Piuhciro Chagas por Edoardo Maia (Lisboa, 1888, 23 pp.,
in-8") ; cf. « Revoiuçào social », n" 15 ;

Poesia prophetica da Anarchia («Bibl. dos Trabalhadorcs », II.

Publ. dos operaios comuni^tae-anarchistas portuguezes, Porto,


1889, 7 pp. in-8") ;

OAna^etna (Philosophia e Ctilica sodaie) por J.-M. Oonçalret


Vianna (Bibliolheca do grupo anarchista « Revoiuçào social w, n* 1^
Porto, 1891, 24 pp., in-8'') ;

Digitized by Google
155

A Dei*rocada, du mémo autour (même série, n* S, Porto» 1891,

16 pp., in-S*) ;

iO dê Feereiro, Ao9 Oarrotado» de Jerez fBiblîotheea do grupo


anarchista « Os Ving-adorcs », Lamego, 1803, 8 pp.) ;

0 l" Bol-Adam (« Novo Mundo », I, Lisboa, 1895,


de Mayo^ de
17 pp.) Ai Grèves de Anton-Evar («Novo Mundo », II,-p. 36)
;

O Sufl'agio universal, de Bel-Adam («Novo Mundo», III,-p. 51,


novembre 18d5) ;

Aê noêsas condcffôes, Verdades elemeufarei por I. Illonatnom


(sic}t (Bibliothoca comuaisto-anarchuita do Grupo «A Propagauda»,
Lisboa, 1805, 32 pp., in-ïe*) ;

A Boa-Noma (CriHca 9oeiaUphito9ofia Ubertaria), Lisboa, 1805 ;

commence par la traduction de La A nardua de Malatesta,


Traductions: Bakounine, Kropotkine, Malatosto, Grave,
Etiévant, Barnaud, Anarcbisteii de Chicago.

Brésil.

A part quelques articles en portugais dans IVAvvenire», de


Sâo Paulo, et les publications italiennes (v. «Appendice» du
chapitre /to^), Je ne connais pas de littérature anarchiste
brésilienne (en portugais).

Digitized by Google
CHAPITRE XX.

Allemagne et Suisse de iangue allemande.

Les adhérents (luStn ncr, de Proiidlion et des autres iniliateura


du mouvement restèrent complètement isolés et lo socialisme
légalitaire «t autoritaire représenté par la « social-démocratie »
accapara tout le mouvement ouvrier. Des ouvriers arrivant en
Suisse dos pays environnants et adhérents il la Fédération juras^

sienne et quelques Suisses de langue allemande en contact avec


le mouvement Jurassien formèrent les premiers groupements
anarchistes et eommcncèrent la propagande qui, vers 1870, se
répandit jusqu'en Allemagne.

V. les correspondances allemandes dans le «13ulletin» jurassien,


« L* Avant-Garde », « Le Travailleur », « Le Révolté » et, plus
tard, dans «La Révolution Sociale» de Paris; les excellents
articles de P. Azelrod (aujourd'hui marxiste) : Itoffi aoctalno"

demokmtiicheshci parlH v Om*fnanii (« Obchtchina », Genève,


H"* l-'i, 187H); v. ausbi « Obchtchina», n"*G-7 ; l'article Garmaîiijat

Digitized by Google
— 137 —
Social-demohr*aUsch?s Bulletin (Chaux de Ponds.du 2^ mai 1874),
publication de propagande allomandc de la Fédération juras-
sienne, i n";

Arbeiter^Zeilung (Berne), du 15 juillet 1876 au 13 octobre 1877,


'
2!S 0"% le premier journal anarchiste allemand ;

(Der Kampf/]o\xtndX clandestin, Berlin, décembre 1879, dont


la publication fût arrêtée par l'arrestation des éditeurs ; v.

« Freiheit », du 31 janvier 1880, etc.).

Fi^eiheit (Londre}:,3 janvier 1870 sq., parait encore); les premiers


articles anarchistes y ont été écrits par August Reiasdorf
(Zur Organisation^ 10 juillet 1880 ; aussi 18 septembre, 25 sep-
tembre, 0 octobre 1880) ; cette propagande fût interrompue par
l'arrestation de Reinsdorf. Peu après, Téditeur Joliann Most,
était lui même emprisonné à Londres, en 1881 : v. The 4ii Freiheit
Prosecution. The Tiialof Ilerr Johrnoi Most irilh verhatim lîap-
pnv( (tf the Adtb ess of Mr. A. M. Salliran, M. P., fnr (hc (Irfcnce

(London. Jiino 1881, 30 pp.) et la « Freiheit» an^^laise, du '^D avril

au 5 juin 1881, 7n"". En 1881-82, lu «Frcibeit» devient entièrement

anarchiifte; elle continua à paraître à Londres, jusqu*au7 oct.1882;

à la suite de nouvelles persécutions anglaises elle émigraît momen-


tanément en Suisse jusqu'au 18 novembre 1882, pour se fixer défi-
nitivement à New York à partir du 0 décembre 1883. Depuis elle
n'a plus quitté New York, sauf en 1886-87,'où elle fut contrainte

à une émijrrntion teniporaii'c dans ri''tat de New Jersey. V. %iir


GesckicJile dfr « Fi eiiieit» (par J. .^io:^t, liistoire du Journal), dans
•«Freilieit»,20 juin 1896 sq. (rcimpr. dans le «Socialiste de Berlin).

Johann Most « Taktik » contm k Freiheit ». Ein Wort zum.


:

Angnff und z ur Abicehr {London, s.a.- octobre 1880, 80 pp.,in-8°) ;

JHa Gottespesl und Religiomseucha (New York, 1883, 16 pp.);


plusieurs éditions ; la 12°>« dans « Internationale Bibliotlieii », n*>3,

(New York, 1887, réimpr. en janvier 1893) ; — trad- anglaise :

77t0 deisiic pestilence and religions plague of man (1881) ; God,


Ileaven and Ilell <dans «Int.Bibl.»,n<» 14 a, janvier 1890,15 pp.) ;—
trad. tchèque, en 1884, en 1886 (Cliica;?o ?);— trad. hollandaise :

De Godspest (La Haye, 18'J0) ;


— trad. nan<.'ai.<e : La Peste reli-

r
Digitized by Google
gieuse^ dans < La Critique sociale » (Genève, 1888), et en brochure
(Genève, 1888, 31 pp., in-3>*) ; autres éditions; Paris (1892, 31 pp.);
Vcrvicrs (1892, «Les Ouvriers solidaires vcrviétois», 16 pp., ii:-

S**; nouv. édit. en 18'j5); Bnixolles (IS'J'i, Impr. I). Villcval, 16 pp.);

dans le «Père Duchêne » (Pari8,18'J3, inaclicvô); — trad. italienne:


jMpeste i'elijiusa dans «Bibliotcca Econoinica»,n'' 1 (Marsala, 1892,
32 pp.) ; dans le « Nuovo Gombattiamo », de Gène», du 29 sept, au
10 nov. 1888 ; — trad. espagnole, dans «La Yoz del Trabajador»,

de Montevideo, 21 décembre 1889 (inachevé?) ; trad. portugaise,

dans «Os Barbaros» (Goimbra), du 1** octobre au 15 décembre


1894, et en brochure (Goimbra. septembre 1895, 10 pp., in 8"j ;

Die Eùjenthumsbestie (New York, octobre 188J; 188 'i ; « Int.liibl.»


n'*(5, septembre 1887); édition coiikuaiil la Gottespest qX V Eigeii-
ihumshestie réunies (New York, mars 1885 ;
9"'* édit.,.juillet 1885),

etc.; — trad. anglaise : The Beast of Propert;/ {i^av le groupe de


New Haven, Gonn., 1884, 15 pp.); dans ie « Gommonweal
du 30 mai au 13 juin 1891 ;
(Londres), trad. tclièque : Majethnvi —
draim <New York, 1883) ; —
trad. en jargon juif, dans « Socialis-

tische Bibliothek lu jtldisch-deutscher Spracbe», Londres, 1888;


Die fi*eie Geselhchaft, Eîn^ Ahfiandlung Uber die Pnncipien
iind Taklili (lo- ci)?nm/mistiscfu;?i Anai duslen (New York, dans la
« Freiheit» et vu hîochure, juillot IHHi, 85 pp.; 2"'* édit., 94 pp.,
3*"^ édit., septembre 1884, 92 pp.; abrégé dans « Int. Bibl.», 5,

août 1887 et mars 1893, 16 pp.) —


trad. anglaise dans « Freedom »

(Ghicago), l*'^ janvier 1891 sq. (The ffee socieiy) ; — trad. danoise :

Det fiie Samfundt avec des additions par Xiistofèr Hansteen


(s.a., s.L, Z% pp., in-8*) ; — trad. tchèque : Volnà epolecnost (daus
« Epi^toty Svobody », pubL par le groupe «Samosprava», s.a.) ;

Kevolulioiùire Kneyswissemchaft... (New York, 1885, en


juillet; 3'"" édit. en décembre 1885-1880, 80 pp., in-16') ;

An das ProleiarmU dans «Int. Bibliothek» (New York), n" 1,

avril 1887, 16 pp.; — Irad. norvégienne : TU Pt^letaHatet


(Kristiania, 1893, 13 pp.) ,*

DU Jlôlle von BtaekioeWs Islund (« Int. Bibl.», n* 2, mai 1887) ;

Stammt der Menseh vom Affen abl («Int.BibL»,n*4,juillctl887)


— trad. tcbèiuc dans « Délnické Listy », 1890 ;

Digitized by Google
Zunsdien Galgan uni ZucJilhaus (« Int. Bibl.», n* 9, dôc. 1887);
Me Anarchie (« Int. Bibl.», a" 10, janvior 1888 ; nouToUo édit.,

juin mi) \

Dei* Navi*enthurm{iL lat BibL», n'*ll ; autroôdU., dôe. 18J2);


Vivo la Commune! (« Int.Bibi.»,n<'12,iuin 1 888) ;^trad. tchèque,

dans « Déinicka Knihovna », ii«3, New York, 1896, 20 pp., in-8^;


J)ev Stiminkasten (« Int. Blbl.», 13, juin 1888) ;

D^r Coinmunùtische AnarcJiisfnus {itlnt. Bîbl.», n'^'H et l">,d6c.

1889) : autre ôdit. (« AoarchistUche Bibllothck », u** 3, Boriin, 180J,

10 pp.;
Uneere SteUung in der Arbeiterbeweffung (« Inl. Bîbl. », n* 15,

mai 1890);
The Social Monster (« lot. Bibl.», n* 16 a, ma» 1896, 23 pp.) ;

Eoflo, les broehures historiques :

Auyust Reinsdorfund die Propaf/anda der That {New York,


1885, mars, 79 pp.) ;
2'"" (idit. (« Interiiahuual Library », n" 3, New
York, 15 octobre; 1890, Gi pp.) ;

AchtJahre hinforSjhlo'is und Riegel,pâr <AxiojijmvLS Veritas»


(New York, 18.) 80 pp.) ; 2»«édit. (« International Library», n» 1,
15 lévrier 1890, 80 pp.) »

Siurmviigel (Recueil de poésies), 3 parties (New York, 1888,


192 pp., în-lC).

£n laissant à part rAutriche-Hongrie, on peut sul»diviser


Tôtude des publtcaiions anarchistes de langue allemande en
'

quatre parties :

1« Celles relatives aux actes des anarchistes en Aliemagne, de


1880 à 1885;
2" La propagande de Londres ;

3** Le nouveau mouvement en Allemagne ;

4*> La propagande, en langue allemande, dans TAmérique du


Nord.

Digitized by Google
Ex Allemagne un 1880 a 1885.

À part qucl.iuos feuilles volantes clandestioes. il n'existe que


des comptes^rondus de procès, etc.:

Der erste Ilochvervatksproceas vor dem deutse/ien Reiehsge'


Hcht (Le ipzig» 1 881 , J 1 8 pp . ,
i ;

Berichî uher die Srliwm^ffeHehtsvfrhandlimff von 9Ù Juni bis


I Juli ISSrj ycf/en Jiilius L/f'sJ;e.... l\.vi\y/Ai^, ins.'), iO pp., in-S") ;

Kdiiard Millier: Bfrichf Hhc- lUc l'/ilcrsuclttuKj fi('t>'eff,'7id

die anarchiMischen Umirit'he ui der ISchicei z , . . (Borne, 1885,

18'jpp.f publication olilcielle suisse ; il en existe une traduction


flunçaisc) ;

V. au?si la brochure de Most sur Au^ust Roinitdorf et les


comptes^reiidus de son procès dans la presse.

PftOPAGANDS jm Londres.

Freikeit (v. ci-dcssu?, p. 157> ;

D.'i'Rebell, 1881 (1 ir; et 1884 à 1883 (n««2-lG ; 10 n*^ ;

Die Autonomie, \ïï\ tic i 880 au ïi2 avril 1803, :ill n'*»;

Brochures publiées par le Groupe « Autonomie » :

Oesels und AutmitUt, par Ivropotkine (1886) et 10 n*" de


« Anarchislifch-Goininiinistischo Bibliothek », décembre 1887 à
1803 {i)^ traductions de Kropotkinc. Reclus et Sch. Janowski, etc.;

J.-H. Mackay : Djr Alte und der Janyc (poet-ie), n**3, 1888,
8 pp. ;

Joseph Peukdrt: Gerechtigkeit in der ilnaf^e/oi? (n*5,30pp.>,


tiréde r« Autonomie» du 7 juin au 5 juillet 18v0; nouvelle édition
américaine (New York) —
trad. hollandaise dans le « Anarchiste
;

(La Haye), août 1800 sq. et on brochure : Gerechtigheid in de


Anarchie (l>en Jlaag", s. a., 20 pp.) ;

Die L'i'lekren und L^noege der Sodaldenwkratie in Leutsck-

Digitized by Google
161

land {n'*Bt 1891, 39 pp.)> tiré de r« Autonomie », du 19 septembre


au 10 octobre 1891 traduction des articles Le Socialisme allemand^
; :

de « La Révolte » du 9 mai 1891 ?q., par F. -S. Merlino (?) ;


— trad.
hollandaise : Ilet duitschp Sodalisvw Overgenomen uit « La Ré-
volte s. a., P.I.. vere 1891, gr. in-8° ; — trad. tchèque dans
« Dèinické Listy », New York, 4 juin 1896 sq. ;

Minna Xanewi: Oreichen und Hélène, ZHtgemiUae Plau-


dei*eien»».*- (54 pp., «.a., Londres, 1893?), tiré de r« Auto-
nomie » du SO février au 14 mai 1893 ; — trad. hollandaise dans ic
« Anareliist », du ô mai au 2'i novembre 1894 ;

An die Jluufjrùjen und Nachten \\i pp., s.a., s.i., vei'^ lbb6,
réimpr. dans la « Freiheit ») ;

Et nombre d'autres publications éphémères:


Cf. aussi: Trau^ sehau, toem /... (Londres, 1886, 16 pp.); Wie
John Neve verhaftet umrde, par le policier Max IVautner,
Londres, 1889 ; et des polémiques interminables sur ces questions
dans r« Autonomie », r«Anaroh!st» (américain), la «Freiheit»,
le « Socialdemokrat », etc.).

Autres publications:
Der Commutmt (2 avril 1893 sq.), 19 n"' , dont 2 en italien et un
en français ;

IXe Roche, 6 n**;


Der Binbrecher (1 n*) ;
Der RevotutionUr ; (6 août 1892 sq.), 5 n«* ;

Der Lumpenproletaner (avril 1893 sq.), 9 n***, in-fol., et 2 en


1894, in-16» ;

Londoner Arbeiter-Zeitung^ 2 novembre 1895 sq.; le n* 11 est du


11 juillet 1896.

Brochures :

M. Benk Zum me und tmif*»!»... (1887, juillet-août, 2 parties)


:

Conrad Frôhlich Der Wcg zur Freiheit {1891, 16 pp.);


:

Dos individuelle Encachen (poésies), (London, 1892, 8 pp.) ;

Die GoUlosigheit, Eine Kntih der Qottesidee (s.a. s.L, 1894,

16 pp.) ;

Anarchismu» und Communismus.,. (s.a., 1894, 16 pp.).

Digitized by Google
Le nouveau mouvement en Allemagne.

Vers 1890, ceux qu'on intitulait les «Jeunes», dans ie parti

social-démocrate allemand, recommencèrent à lutter contre les


tendances ultraparlemcntairos des chets de ce parti et reprirent
les critiqués soulevées par les anarchistes venus do la Suispo
romande en 1876, 77, 78. La « Frcihcît », en 1879-80 s'était fait

ror<?ane de cetté protestation que Fuîvît au commencement de


1880. au oin même de la social-iléiiiOLi atie, un m()iiv(MTiont promp-
tsmciit étouff(^. La * \'oIkstribtlno », de Berlin, en ]887-88, reprit
la campajfnc et trouva un écho, à Berlin même, dans une opposition
qui ne lut jamais dissoute et à laquelle nppoitèrent leur appui les
journaux du parti de Dresde et do Ma^debour^;. V. le» Compter-
rendus d^s Con^s de Halle (1890) et de ErfUrt (1^01) ; de cet

dernier Congrès date la scission définitive; le «Sociultst]»

fondé et se «.rapprocha de plus en plus des idées libertaires pour


devenir franchement anarchiste à partir de 189:}.

Je (itcrai d'abord la critique des socialistes «indépendants»,


non anarchistes :

Hans Mûller: Der Klissenka))}p( in der (îcutschen SocJal-


fh'inoliratlf (Ziirirh, 1892, 141 pp.), d'où est tiré: Das Programm
der «Opposition » (il)., 1892, 15 pp.);

Werth und BedeutunffpoHtUcherl>(monstra(f<mm('^SocisliS'


tische Bibliothek», Berlin, 1892, 2, 29 pp.; 2^ édit. 1894, 29 pp.);
Die Sîctrkung der Geuterksehaftsbewegung dureh Consumge-
7iosse?ischafien (Bâle, 189G, 88 pp.) ;

H. Tdi'stler: Der Parlatnentarismus und die Arbeiterklasse


(«Soc. Bibliothck», n» 1, Berlin, 1892, 48 pp.) ; — trad. tchèque :

Parlameniarismus a dêlnicto, « Socîalîstîcka Knîhovna », publié


par le8« Volné Listy », de Vienne, 1895, GO pp.) ;

Aâerbach : Wider die hleinb&rfferlich-parlamentaiische Social-


reform, fur die revolutiondi^ Soctaldemokrafie (Berlin» 1891,
33 pp.);

Digitized by Google
— 163 —
Paul EampffÉnayér: Die BethuttmQ der Gewerhachafim fur
die TakUk des PiHiteianats. (« Soc. BibL », n* 3, 1893, 30 pp.) ;

Vun Volhnar und die Sociatdefnbkmiie (Berlin, i892, 2\ pp.) ;

'
O. Wioliera roa. Go^li: Pi-aletarisches Manifesl (Berlin, 1893,
15 pp.).

Publication» hors de rAIlcmag^ne :

F. Domela Nieuwenhuis: Las divers cnurrwts île la démocratie


aociaUsle alUnnxmdj' («Société Nouvelle», mars 1891, et on bro-
chure, Bruxelles, 1892, 28 pp.); — trad. allemande: Berlin,
i893, 31 pp.;
lté SodaHstne en danger (Société Nouvelle», mai 1894, et en
brochure, Bruxelles, 1894, 46 pp.); ^ trad. flamande dans «Do
Fakkel» (Gand), du 3 juin 1895 sq. (inachevé) ;
— trad. an^rlals'è

dans « Liberty » (Londre?), octobre 1894 sq. et en brochure :

Socialism in (jlan{/er {* LïbQviy Pamphlets», Londres, 1895,2 parties


20 et 16 p-).) ;

S<Kialisme lihertaiè^ et Socialisme atitoniaire {« Société Noti-


velle », Eieirtembra-Dovembre 1895, et en brochure, Bruxelles, 1895,
66 pp.) ; — trad. italienne : SociaHtmo Hbertmno e SociaHsmo
autmitario (Âncona, « Gircolo di studii sooiali », 1896) ;

Une édition en yolume de ces trois brochures se prépare à Paris»


Cf. auî^pi : P. Ar«^yHadès, La Crise du Socialisme en Allemagne

(« Quci-tion Sooialc *, Pari-, en 1891) ;


— trad. allemande,
« Freiheit », du i'i et 19 dércmbrc 1891

Comme (riliques laites à un point de vue nettement anarchiste,


il y a :

Le Socialisme aUemand <« Révolte », du 9 mai 1891 sq.) — trad.


V. ci-dessus.
Zur Seurleilunff der deutsehen Sodatdefnokraiief série d'ar-
ticles de la «Freiheit», (1891-92) ;

\. auï^si : Pages d'histcire socialiste, /, Doctrines et actes de la


Social- Démocratie, par TcherkesofT (dans les «Temps Nouveaux »,
1890 et en brochure, Paris, au bureau des «Temps Nouveaux»,
1896, octobre, 64 pp., in-16'') ;

Digitized by Google
Ler SociaUst (Barlin), du 15 noVcïiuhfC 1891 au 12 jaiiTtcr. iÔ95 ;

nouTCllo Féric, avec uii supplément littéràiro i?€nibIaMc â''c<(^Iui dQ


< La Révolte», 17 août 1895
-

sq. . f.

(ArbeHer-Zeituug, Orjan der Anarchisien Deuischland^tBQVlw^


novembre 1893, immoiliatoment ?ai^ift et supprimée ; 1 ii") ;

'

Der aniif Kon I (ifl Horlin), ÎOnoùt isiYisfj.

La revue ^^ocialiste indépeiuluiite LtcJt(sirah!cn{liQr\\n,(h\ l*'''sept.

1890 au 10 s^ept. 189'ij, publia des Ira ihict ion s de Kropotîdne, etc.
Série de cinq brochures : « Anarchisti^che Bibliothck » (Berlin,
'

1894, traductions de Kropotktno, Mo»t, ctc)^ '

Gomme publicatîoni» oriifinales, il n'existe que :

Gustav Landauer : Ein Weff ^ui' Jiefreiun^ dur Arbjileiy


A^a*^€ (Berlin), 18U5, 30 pp.; ;

Ans meineni Gefungtiiss-Tagebuch, dans le « Socialistisclic Aka-


demikcp »,n«» 13-18 (Berlin, 18S5);

Vo7i 'Zfrnch nack Lundon, dans le « Socialist » (IHX)) et on


brochure (Berlin, 1800) ;
— trud. française : !)• Zunch a Loiidi'es.
Rapport ^ur le mouveme?it ouvrier alUnnmid au CanyrôsùUer'
natiofial de Zo»cifr«s (Paris, juillet 1896, 12 pp.), réimprimé dans
les «Temps Nouveaux » et la «Sociale» ; — trad. cspa^rnolo dans
« El Corsario », 3 sept. 1896 sq.; — trad. anglaise : Social- Defno-
eracy in Qe^many (London, 8 pp., in>8<*) ;

Der Londoner Conçress. Zur Belettchtunff der Vorgiinge


auf deinselben (Berlin, 189fi, novembre, 71 pp., in-S"), tirô
du « Sociali.^t », du 8 août au 17 octobre: Der Londoiier
Congress und die Anarchie;

Die 23 avril 1892 sq., 7 n*


Fi*eie Geseltsehaft (ZUrich), ;

La Freikeit, de Heilbronn,1805*96,était For^nc d*un« opposition


socialiste locale, dont les partisans sont devenus depuis, pour une
grande partie, des anarchistes.

Digitized by Google
— 133 —

Dans l^âmbriqub du Nord.

Ft'eUkeit (New York), 9 décembre 1882 sq. (v. pluB haut, p. 157) ;

Chicagoer Aii>eiiei*zeitungj Vorboie^ Fackel (Chicago) ; ces


.îoarnaux, en 1886 et avant, étaient rédigés par Auguste Spiess.
Depuis cette date, tant de rédacteurs s*y sont succédé, les uns
^tant anarcliistcs, ks autres ne l'ôtantpas, qu'il m'est iinitossible de
préciser à (HU'llcs rpcfiucs ils soutinrent les théories libei tairos ; il

semble toutelois que la période de 1883 à 188G ait été, pour eux,
la plus favorable.
DieZuhunfi (Philadelpliîa, 17 lévrier 1884 8q.-1884) ;

Biê PaiH>le (Saint Louis, mars 1884 sq., ju8qu*en 1890 ; n'était

plus anarchiste dans les derniers temps de sa publication);


(Ninv Jeneif Arbeitm'^ZeitHnff^ Jersey Ctty Hights, 1884 ?) ;

Netc Enffland'Anzeiger (New Haven), 1SS5 ;

(A men'kanisc/uf Arbciter-Zeituay, rsc\v York, 1880);


Der Anarchisf iChu-^i'^o), janvier à mai 1880, 4 ou 5 n"* ;

D"r Afiarchtst (iSaint Louis, AIo.). 1*^ août 188U à 1802 ^^'ew
Yo^k), 1892-y5 ;

JMe Bmndfackel (New York), Juillet 1893 à nov. 1894, 9 n«« (?),

Frète TFacft/ (Philadelphia), lévrier 1894 sq.


Siunnyhckm (Chicago), 28 mars-lS avril 1896, 4 n*" ;

BerKëmpfer (St-Louis), 1896.


On peut ajouter à cette liste quelques journaux corporatifs, tels
que le Métal ta rheticr (New York), 1888, 14 n"* et le journal des

boulangers, anarchiste pendant un certain temps, etc.

Der af^ne Teufel, journal de Robert Beitsel, libertaire «en


dehors» de tout groupement théorique (v.p.ez.: la déclaration

de Reitzel dans le n* 583, du 1«^ février 1896, p. 83).

Brofhureî^, etc.:
Celles de Most, v. ci-dc^^sus;
PitUburger ProclamalUm, du iO octobre 1883, basée surrarticle:
Unsere OrundsUUe, «Freiheit», du 13 octobre 1883; — trad.
anglaise, française, tchèque, espagnole (« Lucba obrera», du
22 juin 1884), (Me.;

Digitized by Google
— 100 —
Die histnnsche Etihcickliing des Anarchismus (dans « Interna-
tionale Bibliothck», 16, New York, 1890, 16 pp.), tiré do la
«Frcibeit»: Zur GescJiiehie des Anarchmnut, du 19 avril au
17 mai 1890;
Georg' Bledenkapp : Sancta lÀbertas, poésies (Wost Hobokcn,
N. J., 1893) :

B. Steinle: Bas lùnfziel des AnarcJUsmus (Buffalo, X. Y.,189'i,

16 pp.), tiré de la «Freilieit», du 3 au 10 mars 1894; — trad.


anglaise : The true aim ofAnai*ehism (« Liberty Library », n« 4,

avril 1896, 15 pp., in-8«).

Digitized by Google
CIIAPirRE XXI.

Autriche - Hongrie.

Pour riiistoirc du niouvcnicnt vn Autriche-Hongrie, cf. :

Johann Most, Zar Oesckickte der Avbeiterbeiregung in Ocster-


reîcA,dans « Xouo (Tesellschaft»,Ziirich, octobre 1877 Ein Btitrag ;

SUT (isten^eictuschen, « Frcihcit », 6 au 27 décembre 1890 ;



Zur OescMchte der œsien\ Arbeiierbeweffuttff, «Autonomie»,
du 2h au 31 janvier 1891 ; — plusieurs articles du « Socialist », de
Berlin, vers 1893 ; — Zur Geschichte âer Arbeiterbetceffung
Oesierretchs, /867-/89?, par Augnst Krtsohal (Oraz, 1893, 53 pp.,
in-8", complètement saisi: rôimpr., liei-lin, JS'.i'i, 50 pp., in-8") ;

— Ih-yvek z l'evulucnthu hunti v Rakousku (dans « Voinô Listy »,


Brooklyn, etc. (1).

Le mouvement antiparlementaire, commencé en 1879 par la


« Frciheit» (I^ndres), s'étendit à la presse socialiste autrichienne
presque tout entière, et si, forcés de subir le joufir d'une censure
qui ne permet pas la discussion des idées anarchistes, les journaux
ne pouvaient les formuler nettement, on peut dire que, de 1883 à

(1) On teoiiv* UM liste 4* pmqiM (mites les imblicatloM «authfatai, juaqu'wis moiadm fhulll s
<^ph^in«'rps, '!rin' les arrêts rte rtinfîtcalioH publies dans If> jorimnl officie»! (• W'iencr Zeitung •) ;

une Ii»t« nlphabciuiue (avec <-\cli)sion, c«!p«nàiu>t, àea Journaux et des publicationi> hUvc») a <-lè

foiaUé tn «ctobiw 18W: Cmittguê lUrtumm tu Amttria frùhtUtttnm..,. (« Publlcfttlmiea éet


.VflNlltt c«9i. «ng. HnchMiMllOT, n* VIII], por Anten Bimte (Viamw, IS9 ff., ItirV).

Digitized by Google
i884, elles étaient sous-sntcndacs dans tout ce qu'ils imprimaient

Die Zuk un fi {Y ïcnne), du 10 oolobro 1879 au 24 janvier 1884;

suivi àa Die Zukun/Ï, de Pe&t, du 15 février 1884 et de Die Zu-


kunfl, Offfan der l'adtcaleti Sodalisten Oesterreichs, n*l, de
juillet 1885 (clandestin, imprimé â Neulcrclicnrcld« faubourg do
Vienne ;
l'impression de ce numéra et de quelques proelamalions
coûta aux compaf^nons qui s'y étaient consacres un total de 92 ans
de travaux forces, procès Hubnci-. lîiicliMiiiiiii, crc. (i88r>); — un
assez ^frand nombre d'entre eux sont morts eu prison) ;

Socialisi (Pest), de Janvier eu mai 188*3, 5 ;

Communist (ib.), mars-avril 188S, 3 n*^ ;

Volksteille (Ib.), 1882-83 ;

Radical iib.), de mars 1883 à mars 1884, 13 n"* ;

Efsie Ft'eie Presse Cisleithaniens (Icuille votante, clandestine),


mars, mai et décembre 1883, 3 n"' ;

l) 'r Radica'c Heichcnber^'-), du 0 septembre 188o-l.S85 ;

Les journaux corporatils : Me'allarbeilerCachhlatt^ 187? au.

16 août 1883 ; Schneiderfctchzeilung^ 188?, jui*qu'en novembre


1883 ; Sdtuhtnacherfachblatt, 188 ? au 32 décembre 1883 ;

Les almanacbs ouvriers : Arfjtnlcrkalemler {Xïennv} pour 1881,


saisi ;
2'"*" édition ;
— pour 1882, saisi — pour 1883, saisi — pour
; ;

1885 (ReicUenbcrg), saisi.

Après les actes de Stellmacbcr, Kammerer et de quelques


aatres, toute la presse anarchiste de Vienne fut supprimée.
Sur CCS actes et les procès qui le? suivèront, v. Process {/egen
den Atiarchislen Jlcrmann Siellmavher (Wicn, 1884, brochure
tirée des journaux) :

Zujn Ueddchniss an.., lia mann SteUmacher. Die Uruppe


Netc York der Int. ArbeHer Astociaiion an die Proleiarier aVei*
Liinder (1 p., in-foL, commencement de août 1884, Kcw York).
Sur les actes de Engel et Pfleger, en 1882, v. Dsi* Ilochvsi^
mlhspi^ss und die Affaii^e MerstaUinffet* (Wien, 1883, 238 pp.,
in-16% publication Focialiste\

.
Df> A rhmt (Marhni<^, Styrici, 0 août iss5 <([.: (Grazj. depuis lo

IV* y du 8 décembre 1885 jusqu'au a? 7 de la IP aimée, 16 avril 1886;

Digitized by Google
— IG'J —
Arhcit [VHiafh;, ojuin IS > k an >ujct du iVZ^ v. 1*1 « Oleiclihnit»

(social-démoerato), du 9 juillet 1887 ; après avoirc$say6 de paraître


à Linz, où elle fut saisie, 4 n**, de tendance assez cfTac-ôe du
reste, en ftirent encore imprimés à Vienne en 1888, la police la

supprima définitivement ;

Die Zuhunft (Vienne), 27 août 1892 sq., à la fin do 1895: \\n

numéro exceptionnel parut le 1" niai ISJO: c'est le pruniii»r journal

auti-ieliii'ii 'lans hMiuel les principes anarcliistes aient pu être


ouvertement discutés.
Allffemeine Zeilunj fSalzi)ur^>, anarchiste dans ses derniers
numéros seulement, en 1893-04.

IHeFt'eiheit (Graz), 5 avril et G mai 1894, 2 n"*' ;

Un ;?rand nombre d'écrits clandestins, proclamulions, mani t'édites,


etc., ont en outre servi à la propa«?ande, mais pas de brochures ;

les brochures auraient été saisies plus sûrement encore que les

journaux.

Langue Hoxoroisb.

ne connais que Népàkamt (Volonté du Peuple), publiô à


Budapest en 1883-84, que je ne i)iiis pas appi écicr.
Cet organe, et «les même époque,
pul)lications r plié mères à la

me paraissent avoir été les seules publications anarchistes en langue


hongroise.

Langue tciièoue.

Le mouvement ouvrier tchèque a suivi, pour ainsi dire point

par point, le mouvement auti ichicii de langue allemande. Leurs


hourct's littéraii'cs sont, communes, elles con^isti^nt éjralcnient

dans les publications imprimées en Angleterre, eu Amérique, etc.,

hors des gritTcs de la censure autricbicanc.

Digitized by Google
Les périodes de développement des idées aiiarchiî-teF, do 1882 â
iHS'i, et de répres:rion violente coïncident avee les périodes corres-
poiidauLcs Uc la propagande cd langue allcuiaude.

Journaux :

7).'/m>/tf? //W/.v (Vienne), du 2 lévrier 1881-fln de janvier 1884 ;

Ih'oh'tar (il).), 3 /évncr l""" avril 18h;j, ;i n"'* ;

Pfdce (Brunu), du 12 décembre 1683 au 23 janvier 1884, 4 n"'(?).

ËnjanTicr 1884, tous les journaux fUrcnt supprimés ; néanmoins


parurent encore, mais avec une tendance plus voilée :
Dtich Cnsu (Prossnitz, Moravie), mars 1884-188G ;

Matice Dêlnichà (ib), en 1883.

Lo mouvement au grand jour put reprendre en 1802 ; il eut


comme organes :

Volné lÀsttj (Vienne), 18 mars 1893 sq.;

Volnîf Duch (^j'kov-Prague), 17 novembre 1804 sq.;


Pohroh (Kolin), octobre 1895 scj.;
Omladina (\u?si?), 7 novembre l8yV181)0 ;

Proletâr (Hei( h(Mit)or^r), 0 février IS'.Hi

Puki okiwe Listij ( Weinbcr^,'e-Prague, 18U6);


Maiice dàlmckd (Vienne), 10 juin ISi^sq.

Almanach ouvrier :
KalenddrdUnictvaceskmlovamkého nu yoh (Vienne), saisi.

En dehors des proclamations, feuilles volantes, etc., la presse


clandestine, soit en Autriche, soit à Textérieur, a &it paraître :

Pnmi svobodnà iiskdma v Cechâch, n« 1 (1883) ;

Csi^vankîf lipanske, easopis ceshffcfi mdikalnieh socialistâ^ n'I


(novembre 1883) ;

Pofns(a,orf/an sociatne'reroluctn stran// cr.v/.v .piu.s tard « organe


communiste-anarchiste », de février IHs'i en avril 1S<J5 (22 n^) ;

Srohuda (en 1885); ce journal, imprimé près de lieichcnbcrg,


valut 40 ans de bagne à trois camarades
;

Revoluce (n" 2 en 1888).

Journaux tchèques publiés dans TAmérique du Nord ;

BwXoucnost {(Mtdi^o), IGjuiu 1883- mai 1880;

Digitized by Google
— 171 —
Sooboda (ib.)t 1883-.... le 6 est du 17 novembre 1883.;
,

Proletâr (New York). 1885-....;

Pràcj {Chlcu'^o), iS^7-....\

D'I niché List;f {\h.), 1887-....;

VoliK- J.hiij (New York), Aivrier 189Û-janvicr 1891 (12 n"»), et du


1er
jgj^yi^j. jgy3 (paraît encore) ;

Matice deltùckot (ib.), 1893, revue ;

DHnické Listy (ib.), 4 novembiHi 1803 sq, (parait encore);


Duch Volnosli (Chicago), 16 mars 1895 sq. (7 n"').

Plusiieurs Itrocliiirt^s, traductions de Most, Kropotkinc, licclus,


Malatcsta, Malato, Bakounine, J. H. Mackay, etc. ;

Boure. Sbirka revoluenich pisni a Jtàsni (recueil de poésies,


publiées par le groupe «Bezvlâdt », New York, 1891 , 56 pp.,in-16'');

Vilôm Kôrber Elhicky anarchismus (édité par «Volny


:

Duch », iTi^kov-Prague, en 1896, 16 pp., iu-16<*).


En CCS dernières années, los jeunes littérateurs tchèque?, comme
leurs confrères des autres nations, se sont à un certain de;2:ré

inspires d'idées lii)i'rt.iires. trop souvent mélan*?ées à <1p^< tciidniu'os

individualistes, aristocrates et mystiques ou nationalistes. Je ne


puis nommer ni auteurs ni œuvres; il ne me semble même pas
qu*il ait été publié rien de nettement anarchiste, sauf une traduction
dos « Réflexions » de Retté ; mais lo..fait, d'une manière générale,
reste indiscutable.
On pourra consulter, sur cette jeune littérature, des études
assez intéressantes dans la revue « Die Zeit», de Vienne (1894 sq.)
(par Th. G. Masaryk et Fr. V. Krpjri:. « Casopis pokrokovèho
studcntstva»,«NovèProudy »,«Rozhlèdy »,«Omla(jina», «Moderiii
Revue etc., tels sont les titres de quelques uns de ses organes»

Digitized by Google
CHAPITRE XXII.

Angleterre.

r.os th(^ories de W. Thompson tiiiireiit par vive absorbées dans


rOwtiiisnie ; les bazars «d'égal échange» et les autres établis-

sements du même genre dépérissaient et bientôt, après 1830,


devaient se transformer ou disparaître; les socialistes furent
rapidement absorbés, les politiques par le mouvement chartisto,

les antipolitiques par le mouvement coopératif. Seuls, quelques


anarchistes individualistes restèrent isolés, maïs leurs noms
comme leurs écrits me sont restés presque inconnus.
De nouvelles éditions de Godwin {Polilical Justice, vers 1S'»() ,

de Thompson (An I/iquirt/, etc., édit. de \V. Pare, t850 et 1861>,


pas complète) et de Burke furent publiées, entre autres The
Inhérent Evils of ail Slate Oovei*nmenL,.t de Burke (Londres,
chez Holyoake et 0, 185S, VI-66 pp.), avec des notes sur Warren,
Andrews, etc., ouvrage véritablement anarchiste-individualiste ;

parfois, dans quelques périodiques, des articles anti-autoritaires


ont paru, parmi lesquels ceux de Ambrosc Cu$ton Cuddon, dans
la «Cosmopolilan Roview » (1801-02), mai.s ni à ceitc époque, ni
même au moment de l'Iuternationalc, il n'exista de mouvement
anarchiste.

Les premiers socialistes qui, vers 1870, commencèrent à publier

Digitized by Google
— 173 ^
des feuilles volàIlte^^ impiirnécsi clandcfctincmcnt, étaient des
ouvriers eommiiniî^los, rôvohitionnairos et anlipolitiquo?. Auçsit
tôt qui' lies or;^'a ni.nations >o ruriiiéri u^ une partie (renlrc elles

adhéra au social me parlementaire, l'autre, « The Sociali.^t

Loaguc», resta, de 4884 à 189'J, autiparlemcptaii*c et saei^allsjie

purement et 'fimplcmcnt. Dès lors, aprêiï une courte phase dq


socialisme' réyolutîoijtiairc ou communisme libertaire, la plupart

de se^%ranchcs se transformèrent en ^roupbs anajrchistesXa mémo


évolution s'accomplit dans lesprovinccs. •

Un groupe eommuni<te-anarchi>te, « P'ieeilom Group », avait

été formé en dehors de la « Socialist i^ea^'ue » ; il ne s'oceupait pas

d*organiscr» mais d'exposer clairement des théories et contribua


beaucoup à hâter révolution qui transforma fin anarchistes les
socialiste» antiparlementaires. I>o cetlc double ori|;i(ie, ijçux

tendances sont rcçtées. Tune plus révolutionnaire,^ l'autre' plus


slrictenient théorique, qui/ sans se combattre, se complètent
mutuellement.

En deUor§dOiCC double mouvement d'idôes otd'acîion. subsistent


encore dcs'unarchistes-individualistcs gui, de plus ca. ^plus,
sVgarent dans le labyrinthe de la « Gurrency Question ». .

La première pulilication que .je connaisse e.-t une traduction


anglaise de la déclaration des anarchistes dans le procès de Lfûh
'
(Kropotkino, Gautier, etc.), en 1883, 1 p., in-4\ ' ' '

Parurent ensuite: • -
j

Anarchism, hy «an Euglish Anarchist», articles d,a^l^|«•luî^tiç,et

(Londres), du 8 et 22 noYembrc 1884 ; v. aussi 3 janvier i885 ;



trad. firançaise dans «ferre et Liberté (Paris, issij, n** 0 ot 7
Social D^mncract/ and Atiarchism, article par Cliarlotte
M. Wiloon, <lnu8 le « Praclieal Socialist janvier 188G, pp. 8-12 ;

article dans « The Presçnt I )ay ». a o8, juillet 1880,


'
par la même ;

Anai'Clàsm, dratcnupby C. M. Wil^ot^o^ beiuilf of the Londp,^


AnarcMsts, dans: Wtuit SociaUsm is («Fabian Tracts», A,
.
pp. 10-12, 1886); . ...

The Anarchist, publié par 11. Scymour, communistOaWiaJsehî^C

Digitized by Google
du 14 (20 avril 1880) au n* 35 (mars 1887) ; iodividualiste avant

et après ces deux dates ;

Freedam (Londrof^), l""" octobre 1 881 -janvier 189'), Q2 n"', ot


rie mai 1H*J5 scf.; « Frecd»>iu Pamphlet* *, lK<s'.)s(i.: iicurbrochiuc? »

traductions Kropolkino, Malatcsla, EtitHaiit, (^ahorio, défeniio


de Grave, au procès de la Société Mourante ot 'n'*8) ;

Anatchùm and Outrage (décembre 18t>3, 8 pp., in-8'*), par


G. M. Wilson, tiré de « Freedom », décembre 1803 (AnarclUtin and
hotmc'dal outrage); — tmd. allemande dans le cSocialîst»,
9^16 juin 1804 ; — trad. hellandaise dans «Licht en Waarheid »
(Amsterdam), 1894 ;

Joseph Lane: An Anttslatù'. Cot/D/mnisi iWa;a/b<s/o («Interna*


tional Revolutionary Library », n<» 1, 1887, 24 pp.» in-S");

The CommoMteal (London, de février 1885 à 180?» 331 n**,


anarchiste depuis 18'.XMJ1) ; nouvelle Fc^ric. tiu l'^'niai l8*J.i jusq»rà

r<^t^ de isy 'i (31 n""); pour quelques numéros de 18U2 (27 fôvriersq.),

line partie de l'édition poHaiteomme titre : 77<e U'almll Aîtarchist ;

(c'était un traquenard policier dont furent victimes les camarades do


Walsall); à ce siUet, David J. KfooU The Waleatl Anarchûts
cf. :

(London, 1804, en janvier, 19 pp., in-8*^ du même : Anarehif al ;

the Bar (discours de défonse dans son proeès, le 5 mal 1892, London,
1894, en février, 8 pp., in-S*); Idfe in English Prisons («Tlio
Anarchiste, n*» 18, Shcffleld, 1895, 16 pp., in-8') ; /w*/ïc<? in Knglandf
Tmi Vt'urs Pénal Servitude (« The Anarchist », n" 19, 1895, 20 pp.,
in-H^! ; autre édition : Life in English Piisons, etc. (Shcffleld,
1896, 16 pp., în-S");

The Anarchist Labour Leaf{Lonâon, 1890, mal-août, 4 n*») ;

The Sheffield Anarchist (Shcffleld, 28 juin 1891 sq.; 10 n") ;

The jTorc/i (Lond on, publication d'abord très restreinte et poly-


graphiée, — le n*' 5 est du 15 oct. 1891 — puis imprimée), de 1891
à septembre 1893; nouvelle série, du 15 juin 1894 au l^juin 1896
{%k n«*, intitulée ; The Torch ofAna»*diy, depuis le n* du 18 no-
vembre 1805) ;

lÂt^ertif, publié par James ToehatUt à Hammersmiih, LondreSp


janvier 1894 sq., parait encore ;

Digitized by Google
— 175 —
The Anarchisi.... (Slicfrield), iS mars 18'ji s]., 17 n"*' in^roi.;-
puis en brochin(>, in s\ avec dilTérents titn<s spéciaux : The Social
licrola'Mm (août IbOo), Rach Reuts in London Slunis (octobre 1805),
<Oicd Smeelon», The Sheffield Outrages (janvier 1806). Depuis
mai 1830, le titre du journal-brochure est The Commontceal, Do
fon rédacteur, 1). J, NicoU, on peut encore mentionner la série
d'articles: iiPei7o/«ft'ona/*y Pripaganda (« CbmmonM'eal »,ilu 22 août
au 12 septembre isyi), dans Je genre de L'iùjmt de Révolte;

W. Barker î Lahouv Robbertf^ the PoîUiàan ttmnaràec? (London,.


1802, 16 pp. Jn-8«);

H. B. SamueU: Wiiat's tohe done'i The UnemployedQues ion


considered (ib., 1892, 8 pp., in-8'') ;

H. H. Duncan: .1 Plca fov Anan his)n (


Aherdeen, 1893, 13 pp.,
iu-8'>; r(iiinpr. à Londres, «Liberty Press», 18i)G, 15pp., in-8**;

Whf/ are anarchnts (London,* 1804, 27 pp., in-S*^),


ire tiré du
« Gommonweal ». du 4 août 1803 au 6 janvier 1894; — trad.
allemande dans la « Freiheit », du 5 mai au 23 juin 1804, reproduit
dans le«Social[?t » (Berlin ),2 juin au 21 juillet 1804, et en brochure:
Dit' Zicle der Auarchisten («Internationale J}ibliothek»,Berlin,s.a.-
189'i, trad. de .T. Most, 20 pp., in-8"); — trad. tchèque dans «Déinickô
(New York), en 18Ui
Listy » ;

The Wh>/ lam's (London, « Liberty Près?: », 189 i, 2 parties, 16,


16 pp., par Conrad Naowigcr, ti.-B. Shaw, J. Armsden,
William Morris, L.-S. Bevington ;
3"**> partie, par G. Lawrence,
£.*T. Craig, Louise Micbal, en préparation ;

Ii.-S. Bevington: Liberty Lt/iics (ib., 1895 ou 96, 16 pp., in-S");


Comtnonsense CounU*y (ib., 1895) ;

An ÂnarchUt Manifesta issuèd , btf the London Anat'^îhist


Cotmnunist X///a»ce (London, 1895,13 pp.,în-8^) : — trad.espagnole,
dans « El Dcsperlar » (New York), en 1895 ;

Chieftf/ a Dialoyue concermnff mme diffîc allies of a dunce,


(London, Froedom O fil ce », 1895, 15
« pp., in-8') ;

Aixrrchisim and Violence (édité par « Liberty », London, 189(î) ;

Anarchist Communism in ils, relation to State Socialism hy

Digitized by Google
>AgBM Henry («Liberty Press», 1896, en Juin, 1? pp., in-8*') ;

tiré de « Liberty», juin-juillet 1896 ;

The Ballot Box a Farce, by W.-K. Hall {Edinburgh, g.a.- J896,


i5 pp., in-S*);

W. T«dierkesotf: Lst us 60 iees^ (éd. par Liberty, London, 1896);

The A larm (Londoo), 26 juillet 1896 sq., organe des « Associated


anarchists ».

Traductions de Bakounine, Kropotl&ine, Reclu», Malatoata,


Nîeuwenbuis, ect

Digitized by Google
I

CHAPITRE XXIII.

AUSTRAUIC.

Lo mouvemeat australien comprend, d*uii côté, des anarchistes


individualistes et de fautre des socialistes révolutionnaires,
devenus par la suite anarchistes comoiunistes.

Publications individualistes :

ffonesty (Melbourne), avril 1887-1889 ;

The AusiraHan Raâical (Hamilton, New South Wales), en 1890


(nouvelle série, 1, 2....), rédigé par W^R. Wimpeir ;

David A. Audrade Monei/ : a Sludy


: of tkc Currency Question^
especiaUy in ils relatiotu to the Ptinciples of Equitjf, UUUty and
Liberty (Melbourne, 1887, 12 pp., in-S") ;

An Amrchist Plan ofCampaign (ib., s.a- 1880, 10 pp., inS") ;

Our social System and hmo it affeets those u>ho work for fheir
Hving (ib., 1893) ;

The Melbourne Riots and fiow ffarry Hoidfasi and fus friends
emancfpated the Wwkers. A reaUsHc novel (ib., 1893 est-ce une ;

utopie ? je ne connais pas l'ouvrage) ;

Publications anarchistes communistes :

The Radical (Hamilton, N.S. W.), depuis 1887, et The AusiraHan


Radical (îb.), étaient socialistes révolutionnaires; ce dernier
devint individualiste communiste.

Digitized by Google
Anarehy (Smithfield, N. S.W., plus tard à Rockwood, N.S.Wj,

en 1891-92, 1" novembre 1801 sq.; The Revoit (Sydney), mai 1893,
Reasm Ql&WiOXkttie)^ 21 janvier 1895 sq., une revue, et The
Radical (avril 1806) sont des publications de J.-A. Andrews qui,
de plus, par des correjpondant os dans «Freedom», les « l\ aips

Nouveaux », etc., noiif renseigne sur le mouvement australien et


nous tient au courant do ses progrès.

For Truth and liighl, Cnticisms on AuUiOt*ity, Lato and the


State, par J.-A. Andrews (Garlton, Victoria, s.a.- 1895, 7 pp.; For
Truth and Right, Eachaccording to his needa, Neiiher God nor
Lato (ib., octobre 1895, 8 pp., in-16) ; A Handbooh of Anarchy
(1894 saisi) T%e Unempîoyéd and the Trades (1 p. in-4'*, s.a. s.l.)
; ; ;

Freedom. Anarchist move?nent (Sydney, N.S. W., 1 p., iri-4 ) ;

Freedom, (1 p., in-8') ; For Freedom and Unilt/ {2, pp., in-8").

y. Taperçu du mouvement australien par Andrews dans divers


journaux de 1896, p. ex.: le « Firebrand » du 31 mai, le « Sociallst»

du 20 juin.

Digitized by Google
CHAPITRE XXIV.

EîikTS Unis de l*âubiuqus du Nord.

Pour les publications anarchistes individualistes en langue


anglaiso, Toir le chapitre III.

TJie Anarchisf. Sorialislie Rer'oliilionary Rcview (Boston),


janvier 1881 sq. (2 n"* ; 1, '2 \
pp., in-8") ;

Triith (San Francisco), été de lS83-ftn de 1884, est un journal


socialiste révolutionnaire, mais pas anarchiste ;

Nemeaiâ (Baltimore) 1884 ;

The AUirm (Chicago), journal d*Albert R. Parsons, du


i*' octobre 1884 au 5 mai 1886 ;

Th€ Alarm (Chicago et New York), 5 novembre 1887-1889,


rédigé par Dyer D. Lum.

LSS ANARCntSTSS DS ClICAGO EXêSUTÊS LB 11 NOVEMBRE 1887.

lia paru nombre de comptes rendus très détaillés du procès et du


jugement qui ne sont pas parvenus à ma connaissance. Voici les
principales publications, parmi celles que je puis citer :

Tiie Accused Uie Accusevs, The Famous 6peeches ofthe Eight

Digitized by Google
Chicajo Anarchiits in Court. When ashed if thft»j had cnifthing io
irh;/ senicjicc fihnuld not bcpassed upon tUcni. On Oct. 7'*, H'^
and 9''', iSSl(^uh\h\\Qd bv the Socialistic PublUhing Society....,
Chicago, m., IbS pp., s.a. IssG);

Diemodeynf Ge^ellichaft (jehcnnzcichnct dufch die ReJen der


vsruHheilien Cfiicàffoei' Anarchislen (ib., 100 pp., in-8'') ;

The Chicago Mart,'/i*s (les discours, etc.), London, «International


SocialifttSocictiesi», 1888. IV, 132pp.,in-8^; 3»»<idit., 1890; 4"«édit.

arec Reasons.... by John P. Alt^eld (rtlasgow, 1893, IV,152pp.);


A. Spiess A u !'ifu'>'/t'aj)h'/ ; his spcccJi in Court, notes, lelteys,

etc. (Cliiea«2:o, s. a- 1887 ?, 91 pp., in-8") — édition allemarKie


; (ib.) ;

et dans le «Socialist » (Berlin), 2-10 septembre 1803 — en Jar^roo ;

Juif: Die Rôde von Aîiyusi Spiess (dans« Anarchistischo BibliotUek»


New York, s.a., SOpp., in-8*) ; ~ en hoUandaift : Laatste Wooiuien
eens OehangencAulotiogi*. ScheU âoor A.T.V. Spiesa (Rotterdam,
1890, 54 pp.); — trad. tchèque, dans«Oinladina» (.\u^^i^), 1896;
Dis' liluluvlheil. Die am i4 sept. ah^fer/ehene Kntsdiculuug
des OherslaalSi'/cricli ts ran Illinois in deni M nntre-Pi'ucvas gegen
die Clàcagoev Anarchisteîi, neh^t Commentai zu deni^el^en,
Beilage zum « Voràote » (Chicago, 1887, 56 et 51 pp., in-8o) ;

Dyor D« Lnm A : Concise Ilistorg of the Gt*eat Tnal of the


Chicago Anafchiats (Ghicagro ?, 1886, 190 pp.);

Léon Lewis: The Facisconccvninj theKighl Qmdemned Leaders


(Grot iiport, New York, 1887, 32 pp., in-S") ;

The Ides of Novetnber (octobre 1887) ;

W.-P. Black and Salomon Zeisler: Brief and Argument for


Plaintiffs in en*or (Chicago, 1887) ;

General M.-M. Trumbull: Was il a fuir tnal? (s.a.s.l., 1887,


20 i)p.); du même : Garif mr Gericht (« Freilîcit », 1) et 16 nov, ISUr,
trailuctioij d'un artirrlo dans une revue américaine) ;

Ths Trial of Ihs Judgtnefit ;

Goorge Francis Train: Tlus Free Speech Cltampion (Kansas


City, Mo.) ;

Dail'f l's'/r/io-Aftarchist (Chicago, octobre 1887);

Nemcsis (Acw York, 1887j ;

Digitized by Google
iSi -
fiugli C. Pentocost : (Le Ciitne de Chicago, en anglais, proba*
blcmcnt dans lo « Twontietb Gcntury », J889) ; — trad. espagnole,
ElCritnen de Chicago (Biblioteca de « El Prodiictor », Sabadoll,
1890, 16 pp.) ; — trad. portugaise : 0 Cntne de Chicago (Bibliolheea
do Grupo anarehista « Rovoluçâo social », Porto, 1891, 16 pp.) ;

Re V.John G.Kimball Whg did You proies l agaimt


: the Ilaiiging
of the Anarchists (réimpr. dans « Twentietb Gcntury Library »,
n* 30, 30 janvier 1891 : «S'orna tgjpical Refoimers and Refm*ms\
0 pp., in>8") ; — trad. espagnole, dans « El Gorsario », 15 norembro
1891 ; « La Anarquia », (Madrid), 11 noT, 1891 ; « El Perseguido »,

23 août 1891;
Lothrop WitMngton: Constr active Murder: a Protest against
the judidal sentence of deathupon the Chicago Anarchists
(London, 1887 ; réimpr de r« Ânarcbist », de Londres, du
1» noYcmbro 1887) ;
Le Procès des Anarchistes de Chicago (Publications anarchistes,
Parip, au ljiirra\i de «La Révolte », 1802, 51 pp., in-Uî") ;

Proceso (le fo^ Anàrqui.stas de Chicago. Siete condenados d


muerte. Traduceion del ori^Mnal Iranccs (Biblioteca anârquico-
comunista, n'* 2, Barcelona, 1887, 24 pp., in-18'') ;

S. AlvaraE: m
Siete Senteneias de muerte!!! Proceso de tos
'Anàrquistas en Chicago. JiUdo critico y Discursos pronunciados
ante los Infrunaies (Madrid, 1887, 33 pp.) ;

Ricardo Mella : El Crimeti de Chicago. Rr.'tfnn hfsi'nn'ca de los

sucesos de Chicago en i8S3^ {iiSiU^ Segundo Certamen socialis'a,,,,


1800, pp. 373-428) ;

a de Novetnbi*o i8S7'i892 (Bibllotheca do Grupo anarehista


« Os VIngadores », Lamego, 189S, 8 pp.) ;

Os Martyt^ do Porvir (Bibliotheca do Grupo anarehista


« Revohiçâo social», n" 5, Porto, 18'j:^, 8 pp.) ;

AosMarti/yes de Chicago.il de Xure/nbro de l'SS/' a 189'^ (« Biblio-

theca dos Grupos anarchistas do Porto », n" 1 . Porto, 18'J3, 'M pp.) ;

Il Processo degli Anai^hici di Chicago (Bibiiotooa délia

«Gazzetta Operaia», Turin, 1887, environ 100 pp.; complètement


sai^^i) ;

Digitized by Google
John Hanry Maokay : Lie TrayœrHe von Ciiicago..., (CinciDalli,
1801, 16 pp.; tiré de Die Anarchisten)
Acht Opfer des Claasenhasses,,.. (ZUrich.Mit^lieds^cbaft dcutscher
Socîalictten, 1888, 54 pp., in-dP ; publication démocrate-socialiste) ;

IHe Mitè*tyi*ev von Clticago (1800, 40 pp., p.l.) ;

lAveê of tlie Chicaffo Martf/rs (reprinted ttom » The Gommon-*


-weal»), Abcrtlcen, 1891, 22 pp., in-32".

Reasons fur Pardoning Fieldeu, Neebe and Schtrab, par


John P. Altgeld, gouverneur de i^Illinois, réimpr. dans Tédition
de Glasgow, 1803, de The Chicago Martgn; — trad. eapagnolo :

Docmnento oficiat en que et Qobemador John P, Altgeld de lUinoii


otm*ga la Itbertad absoluta â Samuel Fîelden, Oeear Neebe y
Jdîffucl Schwab (26 juin 1893), Bibliotcca de cl Grupo «El Idéal )>,

Brooklyn, N. Y. 15 pp., gr, in-8";

Albert R. Fmons: Anai*chism: ils philoscphg and sdentific .

hasis (Chicago, 1888, un volume contenaot en outrd des reproduc-


tions d'articles et de brochures de Kropotkine, C.-L. James, etc.) ;

— trad. aïlcmande : Dcv Aiiarclnstiius, dessen Philosophie und


toissenchaftlichp Gruniliaije ((]hicajî'o, 18S8) ;

A utobiogvaijhi/ réimpr. dans « Freedom » (Chicago), 1890-91 ;

trad. française dans le «Réveil des Mineurs» (Hastings, Pa.),

en 1891; — en hollandais: Parsons^ Het Anarchiamug dans


r« Ânarchist» boUandaiSp décembre 1800-01 ;

Lucy E. Parsons*. Life of Albert R. Parsojis irith bn'ef hislory


of ihe LaJbor Movement in Atnerica (Chicago, 1889 ; XXI-254 pp.);

Adolph Fischer : Autobiography («Freedom», (]3iieago, 1891);

Louis Iilngg;'! Pnncipleê,àxa& «llie Alarm»,17 décembre 1887.;


lÀngg's Autobiography, dans «The Àlarm», 30 décembre 1888-
1889.
Il faudrait citer encore do multiples documents^ lettres des
prisonniers, etc.. mais je no saurais préciser ni la date, ni l'endroit
de leur première publication ; à consulter surtout « Arbeiter-
zcitun<?» et « Vorbotc» (Chicago), «Freiheit», «Der arme Teufci)^,
(Dotroit), « The Alarm », « Freedom » (américain), etc.

Digitized by Google
— 183 —
Je dois également m*abstcDir de fournir des détails sur ce qui a
paru à ce sujet dans ]< > ^i -uids journaux et dans les revues, aiiif-i

que dans [qî^ i\i\vv<i'< publications postérieures au i)r()eè8 et auï


exécutions, bien que tous ces articles établissent nettement par
«lucls procédés infâmes les témoignages ont été recueillis et les
condamnations obtenues.
Je citerai seulement quelques publications anarchistes» eommé-
moratives de la date du i 1 noycmbre 1887 :

DieAniicortdefAi b 'it''rauf(l>')i îî Ndmnho- ISST^ herausfjre-

gcbcn von den Focdcrirten GewcrkschaUen Aew Yorks (rv'cw

York, s.a.y 16 pp.) ;

Dsr U Novetnber (s.a., 8 pp.) ;

Zur L'rinnenmrj an die con JI Nov. ISS7 in Chicajo hingc^


mordcten Martijrcr des Proielanats (Daa Agitationscomilé der
I.A.A., New York, 1887, 8 pp.);
Zur Erinnerunj an den ii Novetnber i887 (ib., 1890, 7 pp.) i

Der ii November 1887, herausgegcben von den «Pionieren der


Freiheit » und «Vcreini^fte Ritter der Freiheit» der I. Â. A.,
(ib., 188U, oO pp., en jargon juif) ;

ii Novsmber iâ87 (La Uayc, 8 pp., s.a., hollandais, traduit de


Tallemand).

Journaux:
J^ie A lann (Chicago et New York, novembre 1887-1880 ;

Freedom (Chicago), fin de 1890-92 {?) ;


TVMf Beacon (San Francisco), 1890 ;

Sotidari';/ (Xew York), 18 juin 18^3-1893, 22 n*'; nouvolle série,

géric, du 15 janvier au 15 avril 1895 (8 n**") ;

The Fïi^bmnd (Portland, Oregon), 27 janvier 1895 ; sq.; par


Henry Addis et autres ;
The AlU'unan (Golumbus Junction, lowa), New séries, 22 juin
1805 sq., 0 n"' ?on éditeur, E.-H. Fulton publia, en 1896, une
;

sério de brochures ; « Liberty Library » ; eusuile ii devint anar-

Digitized by Google
chiste individualiste et fit paraître The Af;e of Thoujhi [mGnsuùlj;
The Match (ih.j, 189G ;

Tlie litiitel (Boston), 20 scptombru 18U.>$(X. (1).

Brochure^*, etc.:
Dyer D. Lum est un iiuilui nisu» ; ii a écrit: Social Probletn^
of tn day or Ihe Morfnon Question in its économie aspect (1863,
00 pp.) ;

The Ecojiomics of Anarchy, A Study of ihe Induairial Type


(Chicago, 1890, 59 pp., in-8«) ;

Vietor Dmry (je ne crois pas qu'il !<e soit déclaré anarchiste) :

The Policy of the /^aôm* woremenMPhilad.lphia, 18«5, 7i pp.);


— La Cuesiion sodal considmmda poiitica y fikisoficameniet trad.
espagnole dans « Acracia » (Barcelone), 1880^ reprod. dand
;

« £1 Productor » (Habana), 1888 ;

JRevoU! An
American io Americans, By W.^. Oomdi..».
(Published by Group n-l. (S,W.P.A.), Alieghany, Pa.,
1885.
18 pp., in-8«;

O.-C. Clemena: Pnmer of Anarchy. Tlie E'ementary Prin-


ciples of Anarchism eœplained to ihe Primary Clate, dans
«The
Alarm», du 24 mars 1888-1880; —
trad. espagnole do R. Mella :

Elemenioa de Anàrquia, dans «El Productor»,


dulTnovembîe
189S au 15 juin 1803 et dans la «Qoestîone sociale »
de Buenos
Aires, en 1896 ;

The Scourge of Capitaiism and the Breakdoum


of Demoeraey
in Ihe UniUd Siates («Solidarity PampUleto»,n« l,New York * 1802
32 pp., in^*);

Samuel H. Gordon : Révolution. Ils Aecessity and its Justift-


cation, published by the «Kni^hts of Liberty » (sX.Philadelphia î*
1894, 13 pp.,in-8o,;

Voltairiae de OleTre : In defence ofBmma Ooldmann


and ihe
right of expropriation (Philadelphie 1804. 10
pp., m-s^); réimpr.
«Liberty Press»(London, 1894, 15 pp., in 8«)
;

«tatoacM «oui qatfqM f«i «MieUitcf.

Digitized by Google
- 185 -
W.«H. van Omum : Wh^/ Oowmment at aU f... (lS9-,398 pp.»
in-12») ;

Fundatnenlals in Refortn (« Liberty Lîbrary », n** 5, Golombus


Juiictiuii, lowa, mai 1896, 8 pp.) ;

William Holmet: The ffistorical, PhUosopfUcal and Econo-


tnical Bases of Anarehjf («Liberty LUtnury», n* 1, janvier 1896),
16 pp. Jn-S*.

The Wky I am's. An Economie Stjmposium. Second édition

(New York, «Twentielh Ccntury Publ. C"», 1892, 82 pp.); contient


entre autres articles: Why I am a Coynynnnist^ by John Most;
Why I am an Anarchiste by Beiu* R. Tucker Why /, an ;

Anarchist, worh wiih SodaUsts, by William Holmes; Why /, as an


Anarchist, mfl not woi'h with SodaHsts, by Victor Yarros ; Why
lam an InditiduaUsi, by Frank Q. Stuart; Why lamaSodal
Jievoluiiomsl^ by Dyer D. Lum, etc.

Digitized by Google
CHAPITRE XXV.

Nkerlandb

Journaux publiés à l'époque de l'Internatioiinle :

De Toehotnst (La Haye), 1870-1871, 1« uov.; v. «Vrylicid»,


n«l-2, p. 67;
1>3 Vrijheid (ib.), 1871-72, fcuillo hebdomadaire, devenue, en
décembre 1871, une revue dont il parut 3 n^.
Cf. aussi Officiëel vevtlag van het derde Nederlandsche Werk*
:

Heden^ong^'ess mai 1871), Amsterdam, 1871, 77 pp.

Journaux communistes-anarchistes:
De Vrije Pers (La Haye), 1887 ;

Anai*cimt (Rotterdam, puis Sappemeer, puis Amsterdam),


janvier 1888^1 d6c. 1895 (80 n«*) et 3 n« en janvier 1896;
2°^ série (La Haye), 10 octobre 18dC sq.;
lÀeht en Waarheid (Amsterdam), 1894-îfô.

An-arclue (ib.) liolxlom.. li mars i896 sq.

Brochures et feuilles volantes publiées pour la plupart à la Hayo


et à Amsterdam, traductions de Bakouninc, Kropotkinc, Grave,
Mûst, Spicss, Janowsky, Mackay, ctcl

Une majorité considrrabie, pour ne pas dire la preiJ'quc unani-


mité, du parti s^ocial-démocrate des Pays Bas a, en ces dernières
années, rojeté complètement le paricmcnlarismo et s'est affirmû

Digitized by Google
I

- 187 -
comme socialleto r<ivolutionnairo ou communiste libertaire. Les
journaux de ce parti, antiparlementaires mais nullement anar-
chistes, sont :

Recht voor Allen (La Haye) ;


Mayenrood (ib.) ; iJc K/ok (Wo!-
TCga), D' Arhddrr (Sappcmeer), 't Morr/cnrood (ilarlingcn),
De T()efw)nsHy,[\dd{'\hurg), J'oorfram'ts (Arnhcm), Jlet Volhshlad
voor de Zaan en Onistreken (Zaandgk), De Volksvaan (Winkel,
N.EI.)t De Volksoriend ^^Kolie), Friesch Ko^Ax&tod (Leeuwarden),

2>>' Wapenmeder^ Amateirdam Vooruit et De Sociale Qidt


(Amsterdam), Ds Volhfvnend (Amhem), De Zwœffer (Siieek\
Eecht dooi* (Enschede) et aussi De i^oode DtHcel (Amsterdam).

Cf. les dernières brochures <ic F. Domela I^fieuweniiuis


(.p. 163); Chrétieii Gomellsse&y Le eommunistne i*évolution-

nedre, Pnx^et pour une entente et pour PacUon commune des


socialistes révolutionnaires et communistes anarcfiistes (Bruxelles,
édition de la « Société nouvelle », 1896, 53 pp., in-8'*) ; pour This-

toriquc do cette évolution v. le «Rapport» (hollandais) (1893-06)

proscnté au Con^^rès International de Londres, en français et en


anglais ; traduction allemande dans le « Socialist » du 31 oct. au
21 Dov. 1896.

Digitized by Google
CHAPITRE XXVL

Pays Scandinaves.

Danemark.

J'ignore si les journaux de la prcmîèreoppoBitiôn avancée qtii se


lorma dans la social-dùniocratic (railleurs, s^i paisible du Danemark,
ceux de Brix, et-c., vers 1880, peuvent être considérés même comme
socialistes révolutionnaires. Vers l'année 1RR8, un nouveau mou-
vement d'émancipation naquit dans la démocratie socialiste, et le

journal « ArlNôderen» (Copenhague) en fut l'organe: cependant ce


journal, qui parut de 1889 à 1893, n*eut aucune tendance libertaire.
Cet^i depuis le 2 février 1896 seulement qu*un journal anar-
chiste : Pi'oleiUren, paraît & Copenhague; en ce moment il est
probablement supprimé.

De brochures, je ne connais que :

Samfundel dagen efierrevotuiionen{LonéTeSt 188&>, traduction


de Grave ;
Et 7¥l de Unffe. Ocei*8at,.., Ht ^Arb^dereni^ (Copenhague,
1891, 30 pp.);
Dans « Proletâren » des traductions de Kropotkine (En Qprorers
Ord et Erobrinyen af Brode t lurent commencées.

Digitized by Google
— 183 —

Arao Gorborg, fonda en 1877, le journal F^dmkeimetx. Co


jotirnal écrit ilans ia lannie parlée, et non dans la lan^e littôrairo
qui coïncide presque av-ec le danois, devint, vers 1889, un organe
anarchiste, dans lequel Ivar Mortenssn, Arne Dybfest vi
Rasmus SteissTlk surtout propa;,'èrcnt les idées libertaire*,
tant par leiii's articles que par de iiombroiitcs traduction.*, Iraiis-
formant au besoin io journal pu bro( liur'(>.

, V. pour rinstoire de ce uiouvemeiit, les correspondances (prin-


cipalement celles d'Arne Dybfest) dans «The Alarm », 18 aoiit

i^S, « Freedom », Londres, septembre 1889, mars, avril, juillet


1800, janvier^^ fô;^Ticr 1891 ; « La Révolte », 10 et 17 mars 1880,
«Frcihcit»., .J80i^''n« 13, etc.

Arne Dybicst ; JJlandl Anai'Jàsier (Krittiauia, 1890, 112 pp.,

Arne Garbor^: Domesdaj, une poésie parue dans «Fedra-


helmen» .en 1886, n«13; c*est le premier écrit anarchiste qu*ait
inséré ce journal, publié alors à T6nsett, et transféré à Skien,
depuis le 10 janvier 1891.

Arne (lai hor,:,'' est un écrivain bien connu, autour de : Bande'^tii'

f/^'/z/f/r (trad.alloinande, Budapest, 1888) ; Afdnn/h/f; 'ISSai ;— trad.

allemande (ib.,lB88) ,-
I/jaa Jlo mor; — trad. allemande Bd Marna :

(« Frcic Buhnc », Berlin 1800 et en un vol.) ; L-Alre^i de Kolhotten


(trad. allemande dans le «Magazin Air Litteratur» Berlin, 1893);
• Fri Shilsmissê. IndUxeg i discusHonen om Kiœrlighed (La
séparation libre. Plaidoyer dans la discussion sur ramour),Bergen,
1888, 99 pp.;
Article: Bauerrwullur, dans «Deutsche Worte», de Vienne,
janvier 18'JI, pp. :V3-:U).

V. sur lui des articles dans « Deutsche Worte », ISSS, n'* 0, 7 ;



Beim Dichtevdcs « junyen Norfre/cn », par 01a llansson (« Neue
Frcic Presse», 13 août 1889) ;
^ HoclUandsbricfe aus dem Xordeny
par Heinrich Hart (« Freie BUhne », Berlin. II, pp. 837-41, 929-33).
Des ti^uétions d*écrits anarchistes ont paru dans «^ocial-

Digitized by Google
tlemukratcn », de Ki i.>Uaiiia (Kropotkinc], ensuite, depuis 1889,
dans « Fcdrahcimon » (Tonsett) :

Fortid o(j Frcmlid (27 juillet 188'J), O^y/m r/orJe/i (29 août
188'J), Lonsi/stetïict (du 21 décembre 1889 en 1800) ;

£n 1800, « Fcdrabeimen », »s transforma en brochure et fit

paraître des traductions de Reclus, Kropotkine, Malatesta, etc., et


des œuvres originales :

Rasmus S teins vil : Kan Polilikhcn hjetpe osf («Fedralieimcn »,


avril-mai 181)0, n^* 18-21, 64 pp.. in-S"^) ;

Darnaud : Anarkistnen i SlumUal{CAUserlc), en 1891 ;

Kropotkino : Qienndig kjelp blani dyr (Mutual aid amouff


animaU), 1801, etc.
V. encore Tarticte : Fyrst KropotMM, par Arne Dybfest, dans
« Samtîdcn », revue de Bergen, avril 1800, et une lettre de Kro-
potkinc à Dybfest dans « Nyt Tidskrift », novembre 1892.

Depuis l'époque de ce mouvement (1801), nous n'avons plus eu


connaissance d'aucune propagande en Norvège ; Arne Oarbor^,
dans ses écrits publiés depuis lors, a changé d'opinion, lui aussi ;

je ne sais rien des causes qui ont pu motiver ces revirements et ce


silence.

A citer, un ouvrage datant de 1804 :

Axel Nyblaeus Om
SlaUmahtens grund och vUsmde, Mèd
:

anledniftff af Prouéhjon*9 ikvift : « Le» Confessions d'un révolu-


tionnaire » (Luud, 1864, 122 pp.,in-4"), (ce n'est pas un écrit de pro-
pagande).

Vers 1880, JNT/ Tid, de Chicago, était révolutionnaire, mais pas


anarchiste.
Manittffsropf iil folhet, feuille volante, de Londres (est-ce une
traduction ?), réimpr. dans Refottnei^ande eller revoluiwnar
sodalisni ? par Anton A'yîtrom (Stockholm, 1886, 70 pp. in-8®).

Digitized by Google
pp. 15-19 et d*aiitrcs manifestes de Londres, dont un vers la fin
de 1887;
Quelques traductions (Les Prisons, par Kropotkine), dans
«Arbetet» ot autres journaux uniquement marxistes, et, en
brochure : LovoyA uti)ntet{hd^\.o\ etrAutoritéi impp.en Amérique.
Under rod flagg (in-lG"), Stockholm, du 5 mars au 6 juin 1891

(9 n*"), est le premier Journal anarchiste.


y. aussi «Freedom », août, septembre 1890 ; «Freiheit», 1891,
n» 23.
CHAPITRE XXVII.

Russie.

V. ci-dessus, cliap. VIII, sur Bakounine.

Narodnoe Dyelo (Genève), i*' septembre 18Ô8, 1. Cost le seul


numéro de ce Journal qui soit anarchiste, écrit par Bakounine et
H. JoukowaU; le programme: Programme de la démocratie
sodaUste rime, Uré duJoumateiLa Cauie du Peuple (Genève,
2pp., in*9^, ert reproduit dans la «Liberté» (Bruxelles), du
ï?0 septembi-e 1868.

Les publications de S.-G-. Wetcbaev (1869-1871): plusieurs


feuilles volantos» Postanovka revoljudonnago tfoproaa, etc. (de
Génère) ; les 2 n*" de Izdanie Obchlchestva narodnoi razpravy
(Gtenève, 1869-70) ; les 2 n«* de son autre foumal Obehtchina (de
Londres, en 1871 ?, introuvable), ses divers appels aux étudiants,
etc., enfin le Catéchisme révolutionnaire, dénotent en lui un esprit
tellemont autoritaire et personnel que, malirrô ?es tlK^ories, il est
bien difficile de le considérer coninne un anarcliiste proprement
dit. Le Catèchismey publié d'abord par le gouvernement russe
dans le Praviie'stvenmji Vyesinih (1871), puis par les marxistes
dans la brochure Zr'Avance de todemoo?*a/i0«ocia/i«/e....(1873),a,
depuis, été souvent traduit et répandu par des journaux anar-
chistes qui, à tort, ainsi qu*il serait encore possible de le prouver.
Tout attribué à Baliouninc.

Digitized by Google
— 103 — .

En dehors dos brocliurcs do Bakouninc, les premières publica-


tions ruissc.s véritabUMnont anarchistcH furent le? trois volumes :

Isdanie Sodalno-vevoljucionnoi parlii (s.L, imprimas à Zurich,


1873-74) :

Vol. I : OoaudarstvennMt i Anarchiia,,,, (par Bakounino), ,

1873. 308 et S4 pp., in-B" ;

Vol. Il: Istontchmkte vazvilie Internnrit)nala, Impartie, 1873,


375 pp. (Ia' dei-i'loppement historique de V IrHernationale des
traductions d'écrits de Jiakouuiiic; Las EndoDncurs, La Politique
de VInternationale L'Instr action inUgmle^ Lettres sur le Patrio-
y

Hsfne, L'historique de PAlliance des socialistes rémlutionnairest

Les discours de Berne de 1868, puis des articles d*autres auteurs


traduits du « Progrès » et de la « Liberté », de Bruxelles).

Vol. III : .1 narchiia po Pradonu, 187 1, III, 2i2 pp. (L'A narchie^
d'après Proudhon, surtout d'après les Confessions d'im Révnlu-
iionnaire ; avec critique de Proudhon et exposition du coiiccti-
vismc anarchiste, traduit du français d'un internationallsto

jurassien).

Parurent ensuite, publiés par une partie du groupe qui s'était

séparée de Bakouninc :

Krusshim revoUucionerain, n* 1, 1873, en septembre. Publ. par

la « RevoUucionnaia Obchtchina Russkich Ânarchistoy », s. 1.'

Genève, 14 pp., in-10", d*après le programme (manuscrit) de la


«Fraternité slave», rédigé par Bakounine, mais publié sans son
assentiment ;

Par(fskaia Kommuna ((Genève, 1874, IV, 248 pp.), par Z. Ralll


<Arbure), publ. par le même ^jrroupe. ;

Sytye i Gulou'n'/e (.St-Pétci !«bourg-Gcnève, Imprimerie du «Ha-


botnik IV-530 pp.)
», 1875, ;

Rabotnik, gazeta diia russkikk rabotchikli (15 n% dejanvier 1875


à mars 1876, in-fol., Genève) ;

Plusieurs contes populaires de propagande :

Khitraia Mehhaniha (diverses éditions de 1875 à 1877) ;

Mt(jirhaia Prarda (1H75, 14 pp.); — édit. bulffare : SJurmachka


pravdina (8.1., 1889, ^21 pp.), etc.

Digitized by Google
— 191

Los propagandistes rosses dos idées do ce groupe Airent surtout


les accu8<!^ du procès des Cinquante do 1877 ; les comptes-rendus
do raccusation et du jugement de ce procès ont été publiés par les-
soins du « Vpei'od » (Londres, 1877, 80 pp.): Prœeu piaHdesiaH,
sujdennyhh xa socialno-retfolfueionnaju propagandu v Ivanovo^
VnznesemkCj Tulyc, Kievye i Moshuye \
réimpr. â Leipzig» 1889,
Mcjdinarodnaia Biblioteka », 2Q) ;

Le discours prononcé le 10 mars 1877, au cours de ce procès, par •

Sophie Baffdina <1854-1883), a souvent été imprimé :


Ryetch Sofii Larionoviiy Bardinoi (6 lition originale, clandes-

tine, imprimée en Russie, 1877); dans « Obcht^^hec Dyelo », n^S,


(Genève, DjuiMct 1877) ; on brochure ((ienève, 1883, 32 pp., iii-8" ; -

Genève, 18L^3, 11 pp., ia-16\ « Izdanie Krujka anarchîstov ») ;

trad. ft>ançaise dans : InltvducUon à Vhûtoire du mhiHsfne rutse^


par Ernest La vigne (Paris, 1880), pp., 381^388 ; — trad. allemande
dans le « Vorwârts » (Leipzig), en 1877 ; — trad. bulgare (Gabrovo,
1888, 3*3 pp., in-lO"); — trad. arménienne (Paris, 1893, 10 pp.,

in•8^ lithoi?r.) et dans «Publications anarchistes» (Paris,' 1893,

15 pp., in-iC) ;
— en russe aussi dan» la brochure suivante rttlativo
à ce procès :

Dyeloubii$lvo soverchaemue t'usakimpravitelstvom. JencJUcknnj


pt'ocêssa tnoskovskthh socmlistov ; Izdanie redakcii Ukrainskago
Sbornika «Gromada» («Obchtchina», Genève, 1877).

Un autre discours, celui du paysan Peter Aleksyeev (10 mars


1877), a paru en édition russe, dans « Obehtehee Dyelo», du 9 mai
1877, en brochure (édition du «IN'abat», 8 pp., s.a.; en 1889, etc.);

BacM'Bosuhi Petet^t^a (Genève, 1877, 42 pp., Impr. du


« Rabotnik », par Z. Rallt. Des souvenirs bistori^es relatifs à
cette période se trouvent dans :
Tiimnitsa si Bœil, par Zimflr C. Arbure LZ. Ralli], (Rimnica-
Sarat, 189i, 225 pp., in-16), 1' partie ;

Vospomuianua VL Djbagoiio-MohnevUcha. 1" livraison (Paris,


1894. 111 pp., in-8^) :

Doa. goda iz jisni D. Mohnevitcha, dans « Vyestnik Narodnoi


YoU» (Genève), vol. I (1883) et II, dans «Przeglad spoieâmy»

Digitized by Google
— 193 T-

(liomberg), 1887, n** i ; —


trad. danoise danB « Socialdcmokraten »
de Copenhague, en 1887, etc.; encore : La Roma sotteranea,
profili e hozzetli nvoluzionan dal vem di Stopniak ib'rcitore

(H « Zefnfia i Volia* (Terra e Libei-îà).,.. ^filaIlo, 1882, l'^édit. du


livre si fréquemment trariiiit de Serge KraTtchinski, qui, dans
r« Obchtchiaa » do 1878, a aussi écrit sur Tltalie ; P. Kropotkinc:
The Ruman Remlutimiavj/ PaHy (« Fortni(fhtly Review »,

1883), etc.

Les i»ei i>écutions multiples, en^rlobant des centaines de victimes


dans une g^randc partie de la Hussie, finirent par avoir raison
des groupes de Moscou, de Kiev, etc., et privèrent le mouvement
anarchiste russe de nombre de militants qui répandaient ses théories
par la parole et de «bountari.»« propagandistes parle fait Parmi
ceux qui restaient, les uns, poussés à bout par les persécutions
atroces et les traitements sauvages infligés aux prisonniers, aban-
donnèrent tout combat théorique et commencèrent une lutte

politique immédiate, ce furent les terroristes de la «Narodnaia


Volia»; les autres, pendant quelque temps tout au moins, restèrent
uniquement attachés k la propagande socialiste fédéraliste et
antipolitique; mais, peu à peu, ces groupes de théoriciens
exclusif^ se déc<*mposèrent.Les plus audacieux, les plus énergiques
rejoignirent les héroïques lutteurs de la «Narodnaia Volia»;le8
autres, vers 1883, découvrirent le marxisme et ressuscitèrent en
Hussie cette conception qui, jadis, avec Nicolas Outine, avait, au
temps de Lialvounine, subi l'échec le plus piteux. Ils devinrent les
marxistes les plus fanatiqurs du monde, à part les quelques
Roumains et Bulgares qui marcliaient derrière eux. l>epuis peu
cependant leur influence diminue et, en Russie même, on réfute
leurs théories dans « Russlioe Bogatstvo » et « Novoe Slovo », etc.

Ofx'htc/ii/iu, socialno-revoOacioniwc obozryenie (Genève, janvier


à novembre-décembre 1878, paru .dans l'été de 1879, 9 n''*) ; c'est

la dernière publication où les anciennes idées anarchistes pures


se rencontrent arec les nouvelles théories de « Zemlia 1 Volia»,etc.,
P. Axelrod (depuis devenu marxiste) y a publié une critique
excellente de la focial-démocratic allemande, semblable à celle que

Digitized by Google
F.-D. Xiriiwenliiu.'î a ronouvch'îo en ces dernicps temps; y con"
sultcr aus)ji de N. Joukowsky Refonny: i revoljaciia (dans le n* 5,

mai 1878, et en brochure), etc.;

Dans Tchemifi Peredgfet {de Plckhiknov, Axclrod, Stcftinovitch»


Doitch, 5 11°*, depuis le 15-^7 Janvier 1880), Johann Most écrivit
lUit' critique de la déniociatic î^ocialiste allemande; le programme
de ce journal était d'ailleui-s antipolitique et fédéraliste.

C'est une brochure de PiekbaDOv, JSocializm i poUUicheska


boi'ba (1883), qui marque le commencement du marxisme,
D*autre part la «Narodnaia Volia» devint centraliste à outrance
et 80 rapprocha des principes blanquistes, dès longtemps préconisés
par Tkatchev dans le « Nabat ».

Enfin, après tant d'efforts dépensés presque en pure perte, tant


d'héroïsme et tant de martyrs non yengés, le mouvement révolu-
tionnaire vit, peu à peu, sous la pression des circonstances, se briser
son unité et divers courants se formèrent, constitutionalistcs,
socialistes-fédéralistes, etc.

L'js seules publications anarchistes récentes sont ;

Une traduction de La Commune de Paris, de Bakounioe, avec


une lettre écrite spécialement pour cette édition, par Kropotkiile:
Par^shaia Kommuua..., s pisinom P. A, Kropiftliina («A-narcbi-
tcliefkaia Bibliotcka », Genève, 1892, 30 pp., iu-S"*/ ;

Lfi diseours de Sophie Bardine (« Izdanie Krujka anarchistov»»


Genève, 189:i, 11 pp., in-lO'j ;

La traduction d'un maniiestc fraus:ais aux étudiants (en 1891) ;

V. p. 101 ;

Oiifavlenie oh i:;danii « Narodnoi Voit », oryayia russkoi revol-


Judomioi mf)iod(^i.... (Genève, 11 août 1891), 18 pp., in-S^»; pros-
pectus d'un Journal qui n*a pas paru ;

Enfin en août 1896, la 1** livraison des Pm*oîes d'un Itévolté,


traduites en russe, tût publiée à Genève.

Digitized by Google
CHAPITRE XXVm

OUKRAÏMIC.

Je ne connais pas de littérature anarchiste oukraïnienne (1). On


sait que les socialistes de ces rôdions de la Russie et de TAutricbe-
Hongrie sont par excellence fédéralistes et que, à une certaine
époque —
celle de la VGromada», de Oenère, du «Oromadaski

Drug», etc., en Galicie, — M. Dragomanov, M. Pavlik, .1. Franko,


S. Podoliiiski, etc., se rapprochèrent beaucoup, en théorie, des
aDarchistcs, conservant seulement cette difTérenco profonde
que les anarchistes ont en vue la libération de Thumanité tout
entière, tandis qu*eux, socialistes oukraïniens, pensaient surtout
et avant tout à rOukraïne. Depuis ils sont entrés dans la lutte
politique et ont formé, jadis avec le journal «Narod» pour organe,
le parti «radical oukraYnien», réussissant encore h tenir tête
à la démocratie socialiste doctrinaire qui cherche à convertir
au marxisme les paysans galiciens.

(1) DragomanoT mentionao qudqiM part un jfMuwd ooknilBteB qui devaU être fviMé tam rfalhmiiba
dw id«M de fiaiuHUiM, oiais il nia point fwu.
CHAPITRE XXIX.

POLOONE.

L'esprit nationaliste et patriotique a toujours été prépondérant


chez les Polonais et Ton no peut guère citer comme ayant réussi à
8*affranchîrdece préjugféque Valéiien Mroeskowskl (Oatooga)
y. p. 44. Mémo les efforts déployés par Bakouninc, depuis 1847,
restèrent infructueux et, en 1872, Il lui iVit impossible de s'entendre
avec les Polonaîî* de Z \ îch pour la '
j lio î'
j ournal polonais,
doiil il lia jamais pai * que le pro^;'.J!im ^ (v. p. 49j.

Jil^nore si RiAtutnik, UeCracovie (4 faiivîer 1883 sq.) fût lijjmtaire,

en ce temps où, dans tout le reste de i* Autriche-Hongrie, le mou-


vement anarchiste était si développé.

C'est sculenifiit depuis 1896 que pai-aiL a Lemberg un journal


anaiTliiste très modéré, TrybuH ludoiry {5 Le
janvier juin 1896).
mouvement «socialiste-indépendant» qui a précédé et dont les
représentants furent «Prace», «Mlot», le «Socialist» (en alle-
mand), ne me parait aroir été on irrande partie qu*uno opposition
personnelle aux chefs de la social-démocratie ; cependant à cette
époque, Alexandre Sk^jewski (mort depuis) avait déjà commencé
une propagande anarchiste théorique dont les résultats se voient

Digitized by Google
si l'on compare «Trybun ludowy» avec les journaux qui lo

précédaient.
Le 5 décembre 1806 a paru à Londres, iSeot/<L* Aurore}, annoncé
comme bl-mensuel, par l'éditeur du «Trybun ludowy», Mauricy
D. Jeger.

Comme brochures, je ne connais que deux traductions :

Piotr Kropotkine : Do Mlodziezy (Aux jeunes gens, dans


«Bibiioteczka Proletariata II, Warezawa, 1883, 36 pp., in-8%
édit clandestine) ;
Bakounine: Bùg ipanatwo (Dieu et TEtat), GenèYe,1880: v.p.47.

Digitized by Google
CHAPITRE XXX,

IxnttULTfmK AMARcmm bn jargon juit.

Plutieurs journaux et nombre de brochures ont paru en ee


dialecte, toua Imprimés à Londres ou à New York.

Journaux :

Arbeiterfretind (The Worker's Friend), Londres, publié de


ibbô à 1894 ot depuis lo il octobre 1895 sq,; socialiste, puis
anarchiste à partir de 1892 ;

WahrheU (Trutk), New York, 1889 {20 nP*) ;

FreieArbeitenUmme (ib.), 1800-1883 (f) ;


Die Frme GeseUsefmft (ib.), 15 octobre 1806 revue.

Brochures :

R. Feigenbaum : Woher stamfnt der Memch (Londofl^ The


People's Library, « Knights of Liberty », 188'J, 3G pp.) ;

Da9 Gesetz der EtUwidUung flbe People's Library, Uoiled


Groups «Knights of Liberty »ofEa^Iand and America, Londoo,
1800, 48 pp.) ;

Einieitunff. Wie kotnmi Hn Jude zu SoeiaUsmue f (YoUubiblîo-


thek in jUdisch-deutscher Sprache, her. von den Yereinigrten
Gruppen der «Ritter der Frciheit» in England und Amerika,
Londres, 1889, 31 pp.); cette brochure n'est peut-être pas encore
anarcbisio ;

Digitized by Google
— 201 —
Sch. Janowsky : Was wollen die A narchisten (« Anarchistisch-
Communistische Bibliothck», her. von dcr Gruppe «Hitter der
Freiheit», Itondon, « Worker's Friend», 1890) ; ^ trad. allemande
dans r« Autonomie», du 21 fémer au 4 juillet 1801 et, en liro-

ehure, dans «Anarehistisch-Gommunistisehe BiUiotheli», n* 7


(Londres, 1891, 24 pp.) ; —
trad. liollandalse : Wat de AnerchMten
wiUen (Rotterdam-Kralin^cn, s.a., 20 pp., in-S**) ;

Il me manque des indications précises sur Edelstatt (mort),

auteur de poésies libertaires.

Traductiona de Kropotkine, Malatesta, Moat, Spiess, etc.

Digitized by Google
CHAPITRE XXXI.

KOUMAMS.

Les orij^ines du mouvement roumain turent anarchistes. Pour


renseignements, cf. Mftofoi Petrovitch ZubhU'Kodreanu^ Biogm^
fiiekeskii otcherk (Izd. tip. «Rabotnika» i «Gromady.» Genève,
1879, 16 pp., gr. in-8»), par Z. Ralli ; — trad. roumaine 0 Pagina
:

(Un Socialismul roman ; trad. bulgare, publiée à Roustchouk


(1891, VIII, 25 pp., in-16»);

Zubka-Kodreuku a lui-même collaboré, sous le pseudonyme de


Bragosch, à r« Obchtchina » et au «Travailleur» (1878) ;

Doctoriil Russell : Un Studiu al ps>/chta(riei unnat de càte-va

comentani a supra ideilor sanatoase (Jassy, 1880, 34 pp., in-8") ;

Socialis7nul tîifiaùile a justiiiei. Procesul fratilor Nadejde


innainte ajuHului t«flim^'tor....(Jas8y,1881,23 pp.àn-S") ; SenUnta
comisiunei judiciare a uftiversitaiei din Jasiy in procesul fraXilor
Nad^de (Jassy, 1881, 23 pp., în-d^); Joan Nadejde, aujourd'hui
marxiste et politicien se déclarait alors anarchiste.

Basarabia (Jassy, journal de J. Nadegde et du docteur Kussell),


fin de 1879 ; publication qui a duré trois mois ;

Dacia viUoare ^Paris. février 1883, puis à Bruxelles) ;

Dr^turUe Omului, revista mensuala sub direetiunea d-lui

FlUtis (Bucarest, juin 1884 sq.);

Plusieurs brochures de C.-A. Pîlitls ;

Opt scriso)i catre iaratii de Gr. Munteanu (iidiliuuea noua,


Bucarest, 1885, 40 pp., in-16^), etc.

Digitized by Google
— 203 —
Tonte cette littérature est plus ou moins anarchiste. Ce n*cst que
vers 1886, que Oberea (C. Bobrogeanu) introduisit en Roumanie
le marxisme, qui depuis, servit de masque aux socialistes devenus
f!c vulgaires politiciens : v. p. ex.: Gh.-A. Teodoru, Social^Demo-
craii on Sarlatafu'.... (Bucarest, 1894, iOd pp.. iii-K'^) et BerMit
iiber die sociali'itische Beircrjung in Rumivnieii. (Supplément au
«Socialist», du 5 sept. 18Q(», 4 pp., in-fol., i*^ partie), publié

d*abord dans la «Freiheit» du 22 au 29 fôvr. 1896; v. aussi

«Freiheit» du 49 oct. i8$fô).

Traductions de Bakounine et Hcdus, dans ia « Rcvista sociaia »,

de Jassy, 1885, et en bi ocluiros ;

Sodetatea dupa revoluUe de Jehan le Vagre (Jean Qrave),«BibIio-


ieca unui cere eomunist-anarchist », n« 1 (Bucarest, 1887, janvier,
36 pp., in-€*) ;

«Biblioteca anarchista » (Bucarest, vers 1891) : trois traductions

de Malatcsta ;

Razvmtir&if journal anarchiste de Focsani, du 21 juillet'2 août


1891, 4 n«>);
Un mémoire envoyé au Congrès des Etudiants de Bruxelles,
en 1891 ;

Panaitd Zo3ln: Cuire SludenXi. ConfninXa pvt'gatita j)^'nfru

al XVI-lea Coiigres studenUsc vomm din Cimpu-lttng ^en août •

1895, Bucarest, 4 pp., iu-fol.) ;

suinta sociala, Cun ''ennlap. egaiitapentru al XVlhlea Congres


studenXescronun Jin Foliicatti (Jassy, 1896, 29 pp.) ;

Detenmnùmul (Ih.^ 1895, 30 pp., m-i&>).


Récentes traductions de Reclus (Idealwt iinerimeij et de Most
(Ciuma reUgoaut), cette dernière en préparation ;

On peut citer encore les articles de P. Mufoin et de Zosfn, dans la


mwm Canmn iSV^ya (12 nov.-13 déc. 18U5, 4 et dans Munca
n"*)

(21 janv. 1896 sq., 5 n"**) ; Munca escrptionala (par Mu^oin et


cf.

Zosîn, 25 fôvr. 1896, 1 n"), Motiunea mca {1 p., in-4\ mai 189G) et
Jiaspuns lui Nad^de (15 pp., in'16^ juin 1896) par Panaite Zosîn.

Digitized by Google
CHAPITRE XXXII.

Traductions de Bakounine, Kropotkine, Malatesta, etc.;

Narodt i revoluetata (trad. du rasse, GabrOTO, 1889, 25 pp.,

Usmrtiavameto i recta na Vaiana ot N. G. (Izdava « Rabot-


nik», Sevlîcvo), SevUevo, 1895, 16 pp., in^l6** (Auguste Vaillant
en cour d'assises, son discours).

Il Q*y a pas de journaux et probablement peu de publications


d*originc bulgare (1).

(I) D'apri''s lies rcnsri<.'iio;ririits publias en Hulgarii", en 1805. dc\ révolutionnaires bulgares M
mirant en relations avec U:JkUuiuno eu On mtaU (Uja gu« c«lui<ci était «a oorrnpondawM *V4W
Lloobm Kamvdov (uiort Jeuacj.

Digitized by Google
CHAPITRE XXXIII.

Serbie

Bien que les premiers socialistes serbes sMnspirassent plutôt des

idées de Proudhon, de Bakouninc et des socialistes russes tfue des


théories autoritaires (1), le mouvement quMls avaient suscité, par

suite de leur întervcnliuii coiilinueiic dans la lutte politique,

devint un simple mouvement ladioal dont le seul résultat fut de

transformer quelque» uns do premiers socialistes en liommes poli-


tiques, tour à tour ministres ou opposants, selon que le parti radical
s*emparait du pouvoir ou le perdait, Cette histoire est instructive
pour démontrer Tinanité de la conquête des pouvoirs publics par
les socialistes : aussitôtque quelques uns ont réussi à s^emparer
du pouvoir, ils se débarrassent du socialisme. Ccst le résultat
inévitable des victoires remportées sur le terrain politique ; on
pourrait l'appeler la conquête des socialistes par les pouvoirs
publics.
Aucune publication anarchiste, que je sache, n*a paru en Serbie.

(1) Jt) ne connais pas 1& brochure de Ststham IIraouicba: Le enmmMitùmu tndimdualute {tiamve,
1870], qui me parait iUi?otr «U* coasM«rÉ« «oua» lilwrtalr* (V. «Revue Socioltoto», dAeembr»
1888, pp. S8t-I).

Digitized by Google
GHAPITRË XXXIV.

Grecs.

Le «Bulletin» jurassien, le «Travailleur», le «Marteilo» et


le « Jalirbuch » (de Zurich), contienDent des renBeignements sur
un mouyemeiit socialiete qui agita la Grèce à Tépoque où parais-
saient CCS Journaux» mais ce mouvement n*eut, semlile-t-il, rien
d*anarchiste.
Depuis lors, quelques traductions de brochures ont été publiées
par l^iaton Drakoiili, qui. cependant, n'est pas anarchiste :

EcclAv'a m tous ncoHs, trad. do Aux jeunes yens (Athènes, 1886);


Exelixis tou neotenstihou pneuinatos tou enestôtos aionos, trad.
de VAnaiHshde dans révolution 80ciaU$te (Bibltotbeka «Ârdén»,
Athènes, 1887, 33 pp., in-8») ;

Dans «Bibliothcka tés Ephemeriilos ho So>ialistês»: Hodégos


pantos anthropnu, par Stavi os G. Kallcrgis, les pp. 8-10, 37-47,

&0Dt UDC contribution d'un anarchiste italien.

Il se peut que les journaux suivants contiennent des traductions


d'écrits anarchistes: Ardên (1880-87) ; SostaHstên (1890 sq.), Hê
Koinônia (1891) ; Sosialistnos (1894) ; en 1896 (printemps), le Sosia"

listés est devenu libertaire et a annoncé la traduction de «Dieu


et TEtat » et d'autres brochures (à paraître).

A Patras, en 1896, a paru le journal Bn Avani (Ardên t ; t. les


« Temps nouveaux » du 20 juin 1896), journal qui a été saisi après
racte de D. Matsalis (novembre 1896).

Digitized by Google
CHAPITRE XXXV.

Abhémb.

Brochures et feuilles :

Vidée est une fbrce (-4 pp.) ;

A Vœcasion de Vélection du catholicos (G pp.) ;

At4,v pat/sans ai mèniens (5 pp.) ;

Lettre att;r révolutionnaires annéniens, adressée par un g^roupe


mternalional anarcJasie (8 pp.).

Toutes ces feuilles sont en arménien, publiées à Pans, 1801,


ln*8^ ;

A ux socialistes révoltUionnaires et Hbertaires, signé : « Quelques


libertaires arméniens», i p., 111-/1", s.L. du 18 juillet 1896 ; — trad.
aiiemandc daus le «Socialist * du 2(3 st iit. 189(î ;

Vardgcss. Les Rire.**, Poésie libre orientale (Paris, 1894, 15 pp.,


m-16*>; est-ce une publication anarchiste ?).
Journal :

Hamaïnh (La Commune), janvier 1894-fln de 1894, 5 n**, in-4*.

Traductions de :

Kropotkine : Droite politiques (1893, 11 pp., in-8*, et 1803, 20 pp.,


in-16") La désorgamsatiqn des Etais (1892, 10 pp., in-9* et 1803,
;

16 pp.,in*16*) VEspHi de révolte (1892, 4 pp., inacheré, in-8*; une


;

autre impression inachevée et 1893, 14 pp., in-iô*"); VAnarchie


(1893, 15 pp., iD-16'*) ; Lei minarUés révolutionnaires (1894, 16 pp.,
in-16») ;

Reclus : A mon frère le paysan (1833« 23 pp., in-lG*) ;

MaUitcsta : Entre paysans (VIII — introduction arménienne —


87 pp., in-16'») ;

• J. Grave : Pourquoi nous sommes révolulionnaires (1894,


24 pp., iii-lG^) ;

Toutes CCS brochures ont paru, soit autographiécs (1891-92,rn-8'*),

soit dans la série: «Publications anarchistes (1893-94, in-16**),

soit dans celle : Imprimerie libre de la « Fédération ».

Lo Programme libertaire (mais non anarchiste) do cette « Fédé-


ration révolutionnaire arm('mienne » a ùtù publié en brochure
(1804, 21 pp.) ; elle a pour organe le Journal Dt*ochak. V. aussi son •

rapport Au Conyrès intei n^tional socialiste de Lotidres (signé :

«la rédaction du Drochak», 6 pp., in-8% du 25 Juillet 1896).

Digitized by Google
CHAPITRE XXXVI.

Japon,

Vers 1890, la «Freiheit» publia des ronseîgmements sur un


mouvement libertaire qui se dessinait alors au Japou. Un des
organes de ce mouvement était le journal Lib^jrtt/, qui so publiait,

en japonais, à San Francisco, Gai.; les n''M3et 15 sont datés des


14 et 28 mars 1890.
Ne connaissant pas la langue japonaise, je n*ai pu juger de la
valeur de cette publication.
Depuis» je n*at pu obtenir aucun renseignement sur Tanar-
chisme en ce pays.

Digitized by Google
CHAPITRE XXXVII.

Afrique.

EoYPTE ET TuMsiK : V. le cliapitrc XVI, Italie, p. 132.


Aloérib; V. le chapitre XIII, France, pp. 89-iK).

Digitized by Google
<

APPENDICE

CHAPITRE XXXVIII.

Utopies libbrtairbs.

La littérature spéciale aux Utopies ou sociétés imaginaires est plus


considérable qu'on ne pourrait le penser d'après les ouvrages et les
études publiés jusquici sur ce si^et : sans doute un long travail
de minutieuses recherches nous ferait di^couvrir de multiples

traces d'idées libertaires dans nombre d'écrivains utopis>tes décon-

sidérés plutôt comme autoritaires étatistes ou théocrates. Il faut


bien avouer cependant que, pour la plupart, ceux des écrivains qui,
dans les derniers siècles, ont bâti en rêve des cités plus ou moins
merveilleuses, sont restés bien loin des idées anarcbîstes, qu*il ne
leur était pas possible de comprendre» encore moins de vouloir
propager.

Nous citerons donc seulement :

Digitized by Google
François Babètois t les chapitres où ii pst traitô do VAtibaye de
Theleme (livre 1, chap. 53^; et particulièromeot ie cbap. 57,

Faf/ ce que vouldras !) ;

Gftbriol do Foigny s ^9 Aventures de Jacques Sadeur dans


ta découverte de ta terre australe,»., (1676, 1603, 1705) ; — trad.
aiiemande; — trad. anglaise (1693); — trad. iioliandaîse (1701);

V. pp. 153-155, de réd. française de 17(fô ;

Eqaalilij, or a Hùtortf of Lilheonia (Philadciphia, 1837)» autres


éditions on 1863, 1889 (Boston), d'après le « Twenlictli Ccnlury »

du 24 octobre 1889.

L*utopio anarchiste par excellcDce reste jusqu*lci :

Lnutnanisphére* Utopie anarehique, par Joseph MJaoqne;


publ. dans «Le Libertaire» (New York), du Ojum 1858 au 18 août
1859, communiste-anarchiste". Prospoctus (Nouvelle-Orléans, lévrier

1858) pour annoncer la publication en un vul. qui n*a pas paru;

A citer encore :

Prophétie, La léquidaSion sociale (Bruxelles, dôpôt chc2


Yerrycken 1872, 63 pp., in^), collectiviste anarchiste ;

Un Comune sociaHsta.pBv Oardias (le docteur CMoraiml Rossi),


Milano (« Biblioteca socialista»,vol.'»,i878) ; /i" edizione..., Brescia,

1884, VIH, 7;' pp., 5* edizione, Livorno, 181)1, 8't pp., suivi <lc

pp. 85-138 ; Parla Terza : La Colonia Cecilia (!'"' édition) ; autre


édition par le «Ciroolo di Stiulti social! Barriera», de Home
(1891 ?) ; réimpr. dans « in Marcia! » (Fano-Posaro, 1885, inachevé ?). *

Sur la « Golonia Gccilia », v. le chap. suivant ;

William Morris: News fm^n Nowhere; or, an LpocJi of Resl.


Beiny some Chapters from a ULopian Romance, publié dans lo

«Gommonweal », Londres, du H janvier au 4 octobre 1890 ; en


vol., London (1801, 238 pp., in-8<*; 1802, 305pp., Keimscott Press) ;

Boston (1800, 278 pp.) ; New York (Twentieth Gentury Puhllshing


O) ; — trad. française, dans la « Société Nouvelle » (en 1892 ?) ;

trad. allemande, dans la «Noue Zeit», de Stuttgart; — trad.

italienne : Terra promasa. Romanzo utopistico ; — trad. en

jargon juif, dans le « Workcr's Fricnd », Londres (eu Celle

Digitized by Google
— 213 —
utopie est commaniste libertaire, mai:s pas nettement. ati'arcliiste.
Pour bien comprendre le point do vae auquel s'est placé Tautcur
dont le socialismcî dérivait en partie des idées de Kuskin.voir parmi
ses autres ouvrairoï! :

TJic revtval o/' handicrafl (« Fortnitghly Ucvicw », 1888, vol. 5î,

pp. 003-510); i'utopie rétrospective: A Drcam of John Hall,


dans: le «Gommonwcal^j et en brochure (1892, 143 pp.,in-16% avec
A Kinfs LsssoH)t et The, Tables immed, or NupJUns aieakemd
<1837), 'nn6 pièce de théâtre se terminant par une utopie ; — trad.
française, dans le « Supplément de la « Révolte »^ 11' vol.;

William Morris a été apprécié au point do vue anarchiste et


libertaire par Waltor Crâne, P. Kropotkine, J.-C. Kenwortliy,
Lotlirop Witbinjçton, IS. Mainwaring, etc., et dans «Frccdom»,
novembre 1896 sq.

La Nueva Utopia, par Ricardo Mella, dans .SVy/î/Mr/o Certamen


socialista... (Barcelona, 1890, pp. •20f-?27), collectiviste anarchiste;

El iSiglo de Om, par M. B., de Sahadcli (ib., pp. 'Z >\i-ZSJ),

On peut encore citer les utopies suivantes non étatistes et où 80


retrouvent des tendances libertaires :

Freiiand : Eût sociales Zuhu)) fishild, par Theodor Hertzka


(î)pesden, IHSi); 2""' édit., 1890, 330 pp.; G'"*' édit., 1892; lO*"" édit,,

189ût avec une prélace : Die Fi cikmdS'eTpeditioii ;

Du mémo auteur: Eine Reise nack Ffmland (Leipzig, 1893,


184 pp., în-lG"), et, après Téchec de la colonie fondée en Afrique
(décrit surtout dans un article de la « Neue deutsche Rundschau »
de Berlin, en 1895), Entrucht in die Zuhunfi, Soda'poHOsehei*
Roman (Berlin, 1895, 279 pp.).

Dans la revue Fmlund (Vienne, 5 juillet 1891 sq.), tirée de


la «Zeitschrift lUr Staats-und-Volkswirtschart » (Vienne, depuis
1890), le système de cette utopie est défendu contre les autres

systèmes; le «Socialist» (Berlin) et la «Freiheit» (New York),


le discutèrent au point de vue anarchiste.

.romcts les journaux ft*eilandais publiés en anî^lais, hollandais,

danois, etc., et do la littérature qui s'y rattache, n'a.joute que :

JJic !SicdLun(j'}(janossan^ckaflcn.... parie docteur 11. Oppeniieimcr

Digitized by Google
(Bciliu, 1806, 038 pp.); aussi le journal « Volksprcssc » de
Vienne (1895 sq).

Une utopie d*Aubaro& Herbert a ôlé publiée dans son journal


« Frec Lifé » (Londres), en été de 1890 ;

Skazka o Ivatic Darakije i ego dvuMi Oraltakh (Ivan le sot et ses


deux frères), par Léon Tolstoï (Moscou, 1880); — trad. allemande
(Berne, 1887 ; Berlin, 1888), etc., est aussi une sorte d'utopie.
A Citi/less and Countryless World, An Outline of Co-operative
Individualism, par Henry Olerich, ouvrage individualiste publié
on Amérique (un vol., 189 ?) ;

Ten Mm
ofMoney Isiand^ par Seyiuour Nortcm, Appendiat par
Henry Scymour (London, 1893 etc. ,

A mentionner encore deux utopies satiriques critiquant le


socialisme autoritaire :

'
Dans la «Freibeit» (New York), du 24 septembre 1804 (les Socia-
listes àllemands au pouvoir) ; et dans la «Toreh » (Londres), août
1895 (les Socialistes anglais au pouvoir) ;

Dans cette ordre d'idées peut se ranger la critique plus sci icuse
de L iokiivj backioard, de Beliamy, publiée dans « La Révolte »
0[i uno série d'articles (du 30 novembre au 28 décembre 1889),
sous le titre : Le VingUèms Siècle (par P. KropoULine).

Digitized by Google
GHAPITUE XXXIX.

Colonies libbrtairks.

Josiali Warren (mort en 1874) essaya Je réaliser ses théories


(v. chap. III, les anarchistes individualistes américains) dans son
«Time Store», de Cincinnati (1828-29); cette expérience a été
décrite dans ses Prarticnbie Détails of Equitable Commerce. Il

tenta un nouvel essai à Utopia (Ohio), où il publia The PeaeefiU


RevoluthnUt (v. Noyés, Bittory of American SoeiaHsmat Phila^
delphia, 1872, ppr 96-101) puis, plus tard encore, dans le village
;

«Modem Times», sur Lon^ Island, en 1851.


Des nombreuses colonies plus ou moins communistes fondées en
Amérique, les plus libertaires paraissent avoir été d'abord celle

des «Assoeiationists» de la «Skaneateles Gommunity», qui


publiaient The CommunUist, janvier 1844 sq. (d*après Noyés,
l.c, chap. 15), et, 25 ans plus tard, la «Communauté de la Liberté
sociale », en Virginie (d'après E. Peron, dans le « Communiste
Libertaire », en septembre 1881),

A Toccasion de la scission de la colonie Icarienne, en 1877, la


minorité qui se mainUnt en communauté libertaire publia, en plus
de quelques brochures, deux journaux :

La Jeune ïcarie, organe du Communisme progressif (1878-1879,


20 n"*, 4»eut-èlre plus?) ; cl L,i Commumsle liberlaire^ organe de

Digitized by Google
— SIO -
kt Communauté icarimne (Corning» lovrtx, do juillot à rautomno
do 1881) ;

Voir aussi la brochure anglairo :

Realization of Communism. Bnef Ilistori; of Icatia.,,. (Icaria,

Corniog, lowa, 1880, 42 pp.), etc.

La tenl<iliv(> la plus sérieuse do réalisation des idées anarchistes


a otf laite par le docteur (riovanni Kossi, aiiT< ur ilo : ITn Orwiine
socialista, d'abord a Stag^no Lombarde, province (!(> (Iremoiie,

Italie (v. <c La Révolte », du 20 mai 1888;, puis au Brésil. Cf.:


Atlo di Costilujsione délia assodazione a^ricola cocperativa âi
Ciltadella, Comune di Stagna Lombardo, Cremona (approvato neU'
A$s. gen. deir 11 nov. 1887), 23 pp., in-16*'; La Çolonia CeciUat
prima cdizionc, pp. 81-138 de la 5^ édit. de Un Comune sociaUsta
(Livourne, 1801) et l'histoire de la colonie : Cecilia^ comunità
unarchica spouncntale et Un episodio d'canore nella coloiiia

Cedh'a, Prima edizione Scmpre Avanti », n*» 7.


(Bibliotoca del «
Livonîu,18'J3,80 pp.);— trad.française dans la «Revue Libertaire»,

1894, 3-5, inachevée ;



trad. espagnole de CeciUa..., (Barce-

lone, 1896, en brochure) Un episodio de amoi* en la colonia


;

CectUa («Bibt. deila Questione sociale», Buenos Aires, 1896,


32 pp.) ; — trad. allemande dans le «Sodalist» (Berlin), 23 juin-
25 septembre 1894; réîmpr. dans la «Zukunft» (Vienne) et la

«P'nîiheit» (New York); — trad. anglaise: CeciUa. Noies un


an e^cpeiini'^nlal anavchtsi culoni/ in Brazil....^ dans *Solidarity»
(New York, inachevée, etc.).
Sur la Golonia Gccilia v. p. ex.: « Lit^ôvolte », 31 mai 1890,
1* et 23 juillet, 30 septembre, 7 octobre 1892, 18 février, 4 mars
1893 ; « El Perseguido », 29 janvier 1893 ; « La Questione sociale »
(Prato), septembre 1892, etc. Cette colonie n'existe plus (« Temps
Nouveaux», 17 août 1895) : sur sa chute, v. des lettres de Rossi
dans la «FreiliciL* (Ils li mars, r> et i:^,jiiin, le «.Soeialist » du
25 avril, le « Firebrand » du 5 avril 18U0, etc. Rossi préparc : Le
Parana au 29*' siècle, La traduction allemande de ses écrits et des
documents sur ces colonies est en préparation (Utopie und
Expenment^ par A. Sanftleben).

Digitized by Google
— 217 —
y. encore la poltiiniiiio do Ros^i avec X. Converti, dans «In
Marcia ! », de Fano Pvi.-aro, en 18S5; son journal «Lo Sperimen-
tîilc », do Brcscia (1833-37), fusionaû en 1887, avec « THumaaitas »,

dcNaplcs, etc.

D'autres colonies ontôtô fondées. Gc sont :

«La C!)nimune anarchiste», de Montreuil (v. « La Révolte»,


26 novembre, 17 décembre 18U3 ; 7 et 14 janvier 1893} ;

«TîicFreo Comraunist and Coopérative Coiony» de Clousdca


Hili Farm, près de Newcastle, dont le programme, surtout au
point de vue agricole, coïncide avec les idées de Kropotkine.

D'autres essais sont projoté>, mais, à riieure actuelle, non


encore réalisés, en France et eu Américiuc (1).

(1) V. p. ex.: dM ftppels Au» lo «Dttpertaf » Au 3» mal 18M (/«ieinffra iiMMiuJ) «t 1« « Pbre
PcMard » du 3 d*c. 1806 et la «I^MlhsH» d« 1890, jMsn'N, tikr un «ssai d» coloaU allcmude, «te-

Digitized by Google
CHAPITRE XL.

GrITIQUB SOaAUSTB AOTOIUTAIRB DB L'ÂITAIIGBIB.

On peut s*attcndrc à ce que je ne dresse point la liste trop

longue de toutes les sottises débitées obaque jour contre les

anarchiste» par la presse socialiste autoritaire. Je tiens seulement


à mettre en relief les efforts tentés par les socialistes scienti-
fiques les plus éminents pour réfbter les théories anarchistes. Si
la valeur intrinsèque de ces écrits, signés des plus grands noms,
est, après vérification, trouvée minime, la imte n'en peut être
imputée aux anarchistes contre lesquels ils sont dirigés.

Karl Marx : La Misère de la PMIasqphie (Bruxelles, 1847) ; —


trad. allemande: Bas Blend d^PM7o«qpA»e...., Stuttgart, 1885;
%^ édit., 1892; ^ trad. polonaise, etc. Cest une réponse à Zm PH-
iosophie de la Misét*e, de Proudhon ;
Colins, A. de Pott( r (18G2), Hugentoblcr, etc., ont également écrit
contre Proudiion : p. ex.:

Colins: A, M. Proudhon, sur son ouvrage intitulé: de la


Justice dans dans V^Use (1838)
la Révolution et ;

la Justice de la Science^ hors rEglise et hors la Révolution


(18G1,3to1.);

Digitized by Google
— 219 —
A. Hugentobler Dialogue des : irwrts entre Proudhon et Colins
(Bruxelles, 1368), etc.;

FMd6rle Bngels : Zur Wohnungsfrage (dans le «Volkstaat»,


Leipzig, 1872 ; en brochure, 1872 et, à Zurich, 1887, « Socialdem.
Bibliothek», n° 13, 7:i pp., avec des additions), contre Mulhergep,
V. p. 38 ;

Les prétendues scissions dans l'Internationale. Circulaire pnvée


du Conseil généixil de r Association Internationale des Travail-
leurs (Genève, 187S, 39 pp.) et: L*AlUance de la Démocratie
sodaUste et VAssociation Internationale des TravaiUeurs (Londres,
1873, 137 pp.; — trad. allemande (Braunschweîg, 1874, 119 pp.).
par Karl Marx, contre Bakounine ,*

Fr. En«rcls: Die Bakunisten an der Arbeit, dans le « Voikstaat»,


du 31 octobre au 2 novembre 1873 et en brochure réimpr. ;

dans Internationales aus dem « Volhstaat> (1871-75), Berlin,


1894, 72 pp.; contre les internationalistes espagnols au sv^et
de leur attitude lors des insurrections cantonalistes d'Alcoy,
Gartagrena, etc.;

P.-N. Tkatchev : Anarcltiia mysli (Londres, 1879, 78 pp., in-


\&), réimpr. du «Nabat», de Genève, de décembre 1875 à février
1876, polémique blanquiste contre Bakounine, etc.;

H. Greuliob, série d*article8 dans la «Tagwacht» (Zurich),


1877, n** 9-14 ; Der Slaat vont sodaldemokratischen Standpunht
aus, Mne Attseinandersetzung mit den « il norc/tts/e?»».... (Zurich,
1877, 39 pp., gr. în-8*) ; Die Théorie der Anarchie kriOseh
belciichtct Jaiis «Jalirbuch l'ilr Socialwissciischaft » (Zurich,
1""*
vol. 1. partie, pp. 1-53, lb7y), dirigé surtout contre les anarchistes

jurassiens ;

A. Geel, J. Franz ont écrit dans la «Ncuo GescUschaft», de


Zuriel), en 1878, divers articles contre Mtilberger et Pruudhon ;

Lettre ouverte adressée au cotnpagnon Kropolkine....^ par


Frédéric Borde, dans la «Philosophie do TAvenir» (VXII"''' année,
1882-83, pp. 3S&414), critique colinsienne ;

Discussion iiber dos Thema: <f Anarchistnus oder Cotntnu-'

Digitized by Google
niwtusfr^y gefuhrt mn Paul Grotfkan und Johaan Moat, *

aw 1 Mai 1881, in Chlmgo (Chicago, 188'i, 47 pp.) ;

L'AfiarcIUstne^ par Gabriel Devlile (Paris, i8H5 ; autre Cdit»,

1887, 12 pp., iii-8*) ; — trad. italienne (Allamura, 1893, 10 pp.) — ;

trad. allemande, dans «Deutsche Worte» (Vienne), novembre


1885, pp. 378-383 ;

Socialisin and Aiiarchisfn : antagonist npposites {dam « Socia-


listic Library », n** fl, i"\]u\n iSHC>, New York, National Executive,
American tSocialist Labor Party, 11 pp.) ;

Anarchismul SocialisimU, dans «Revista Sociala» (Jassi, 1887;^


II. vol., pp. 153-168, 193-216, par le marxiste roumain Gherea
(G. Dobrogeanu), inachevé ; c^est surtout une critique de La
Société au lendetnain fie la révolution^ de Jean Grave, dont la
traduction j ouniaine venait de paraître ;

Louis Bertrand: Le jCommuiùsine anarcîtiste, dans «Revue


Socialiste » (février 1888, pp. 113-lSO), et en brochure ;

George Bernard Shaw : AnavclUsm versus Slatesodalism


(«Revolutionary Reprints», n'I, publ. par H. Seymour, London,
1889, 8 pp., in-16°) ;

The Impossibilities of A?iarchis?n, dans « Fabian Tracts», n"45


(Loiidon, juillet 1893, 27 pp.) ;
— trad. en hollandais ;

G* Lefrançais : Où pont les anarehistesî («Bibliothèque du


Comité Central de TUnion des socialistes pour Taction révolu-
tionnaire », Paris, 1889, 32 pp.] ;

Ednard Bamstein: série d'articles dans la «Neue Zeit», de


Stuttgrart, en 1801-92 ;

Almaras : VAnarcliisine{0(mQ\Q, s.a.- 189-, 8 pp., in-lô") ;

Van Kol, brochure hollandaise ;


— trad. française : Rienzi,
L\i?iarrltis)ne, traduit du neerîaïulaiïï par Auguste Dewinno
(Bru.\eilcs, i8U3,48pp., «Bibliothèque de propagande socialiste») ;

Gaorg Pleklianov : Anat*ûkismtM und Sodaîtsmus, dans lo

«Socialdemokrat », de Berlin, un 1894; en brochure (Berlin,

Digitized by Google
« VorwMrts» ExpcdilioD, 1894, 84 pp.); — trad. française, dans la
«Jeunesse socialiste», de Toulouse; brochure (Paris, 1800-07,
publication du « Groupe des Etudiants collectivistes », 66 pp.) ;

— trad. italienne, dans la «Gritica sociale», de Milan et en bro-


chure (Milan, 1895); — trad. anglaise, dans les «Weekly Times
and Echo», Londres, et en brochure (Londres, 1895), etc.

Die anardiisti'ichen Lehven und ihr Veriuiltnns zum Commu-


nismus, par Catilina, dans le « Socialistischo Akadomikor»
(Berlin), 1893, n»* 15, U : cf. aussi n^ 1 ;

Georges Rsaard SoeiaUsm^ ti^ertmi*e


: et Anarchie (Paris,
libr. de la « Revue socialiste », s. a.- 1895, 32 pp., in-8^), etc.

A la suite de ces œuvres de polémique, nous ajoutons quelques


publications émanant d*écri vains socialistes s'étant proposé l'étude
loyale des idées anarchistes:

Gcori^es Renard : Communisme anarchiste^ partie de : Le


Socialisme actuel en France, «Revue Sucialisto», novembre
'
1887, pp. 47^-480 ; réimpr. dans Elude sur la Fmnce coniemporaine
(Paris, 1888), pp.l8d-199 ;

Gustav F. Steffdu: Anarhistnen oeh Anarkisterna, dans «Urd


och Bild », revue de Stockholm, octobre 18i)2, pp. 433-454 ;

jur. Naum Reiishesbexg : SodaHsmus und Anarchismus


(Bemé^et Leipzig, 1895, 40 pp.).

Digitized by Google
GHAPITR£ XU.

La. littérature souROEOiSis SUR l'Anarchis.

Mentionnons, en premier lieu, qaeliiaes pAUieatiops émanant dtf ;

professeurs:

Prof. O. Adler : Tarticle Anarchismm du Handworterbuch def


Staatnaissentehàften (lena, 1800), vol. I, pp. 23^270 un articjle ;

dans «Nord und Slid» (mars iBBS^, et ie tivrç sur le sociaLisjaK6'


ê

allemand ayant 1848 (Breslau, 1885) ;

C« liombroso : OU Anarehià (Torino, 1894, 95 pp.) ;

JXepoUHschen Verbrecker und derMàrderCamot% dans «Neue


Freie Presse » (Vienne), du 15 juillet 1804 ;
Lopà la morte d£ Caserio, dans « Plccola Antologia » (Rome),
2 septembre 1804.
(V. Lomhroso y los Anarquistas. Rcfutacwn, par R. Mella
(Barcolona, 1896, mars, 119, 1 pp.. in-8'' et Een Studic over Anar-
ctUsten (« Morgenrood », Amsterdam, 1896, a** 19-21) ;

Prof. Dr. Edmund Bematsik Dsr : Anarchismus. Mne An-


trittsrede (de Vienne), Lcipzi^j, 1895, extrait du « JaUrbuch....»,
de Schmoller ; etc.

Digitized by Google
— 223 —
Anardusme et le combat contre VAnardUsme au point de
vue de V anthropologie criminelle. Rapport présenté par M. le

G,-A. vao Hamel.... (Extr. des C.-r. du X"'« Congrès iat. d'An-
thropologie criminelle, session de Genève, 1806), 9 pp., in-8^ ;

PuiïiicatioDS de journalistes :

Knrl flehaeidt: Z)^^nl^rmtfnn«r<f«*âbcni^moAmfte (Berlin»


8.a.- 1890, 142 pp.] \ y. aussi «Die Kritik», ib., 28 mars 1896 sq.;

Henri Vuenaai : De Ramchol à Ctuerio. Abtes et documefUf


(Paris, 1896, 363 pp., in-18'*) ; rôimpr. de clironiques judiciaires de
€ rintransigeant ».

Pois on nombre considérable de publications provenant de


policiers, de journalistes à la solde de la police et d'une foule
d'ignorants. P. ex.:

J, Qarin: L*Anarchie et les Anaréhietes (Paris, 1885, YI,


314 pp.) ; — trad. allemande (Leipzig, 1887, 243 pp.) ;

(Martin) : Ber AnarcfUsmus und seine Trëger (BeTim, 1887, V,


211 pp.), tiré de la « Kiilnisclie Zeitung »
«
;

Michael J. Schack (de la police de Chicago!}: Anarchy and


Anarclusm (en 1889) ;

nor O^SquaiT : Lee CouUesee de FAnarchie (Paris, 1892,


351 pp., in-18») ;

Félix Dubois : Le Péril anardUete (Paris, 1894, avril, 288 pp.,


in-18^ ; publié d*abord dans le « Figaro », suppl. litt., du 14 janvier
1894 et «riUustration» (Paris), du 10 lévrier 1894; trad.

allemande (Amsterdam, 1894) ; — trad. anglaise (Londres 1894) ;

B. Semicoli (policier italien): L'Anarchia e gli Anarchici


2 vol., 372, 316 pp.,
(Milano, 1894, suivi de : QU AlientaH,,., ib.,

83 pp.): V. la «Société Nouvelle», mars-«vril 1895, article de


Jacques Mesnll;

0.-V. Zenker : Der Anat'chismue. Kntik und Qeschichte (iCna,

1895, 258 pp., gr. în-8»).

Digitized by Google
Je ne connais pas les ouvrages suivants; aussi no puis-je leur
assigner une place dans cette énumération :

B. Oarraud : L'Anarchie et la répression (Paris, 18d5) ;

C. BotelU : El SodaUsmo y tos anârquUtas (Madrid, 18fô) ;

Etc., etc.

La liste des écrits sur Tanarchie émanés d'écrivains bourgeois


pourrait s'allonger encore, et de beaucoup, mais je crois qu'il suflÀ
d'avoir réuni en un bouquet les plus fines fleurs de ce genre do
productions littéraires (1). i

(l) J'omeU auwl les publicntions suix)n>Uti<!iisc« qui abusent du mol d'anarchie, tels que lo joum«t
U CArM maartàiMt (deventi plus tard la CAt-iil), to livre : Lt ^«riHêmê tf fAwMtt 18M, etc.

Digitized by Google
t

CHAPITRE Xm.

La LITTERATURE LIBERTAIRE MODERNE.

Fort heurGusemont, los rapports entre la littérature moderne et


ranarchie no se bornent pas aux publications de combat qui font
l'objet des (hnix eliapitres précédents ; au contraire, les hommes les
plus diirni's d'èti'e coiisidci-cs dans la science et dans les lettres ont
toujours subi rintiueiice d'un courant libertaire dont la force s'ac-
croît sans cesse, la liberté étant une des conditions premières do
toute production artistique ou littéraire comme de tout progrès
scicntiftque.

Je ne puis éauméror ici que quelques uns do ces auteurs; que Ton
consulte p. ex. les 1154 pp., in-fol. du supplément littéraire de la
« Révolte» et — au 26 déc. 1890 — les 650 pp. in-4", de celui des
«Temps Nouveaux » et l'on ]»oui i-a se convaincre de la, puissance
du niou\ement lilierlair»^ et rëvulutioiuiaire qui anime la science,

la littérature et l'art en cette ûo du XIX*" siècle.


Je nommerai seulement p. ex.:

John Stuart MUl : On lÂbeHy (London, 1859 ; édit., 18Ô4 ;

écrit en d853) ; — trad. française : La Liberté (Paris, 1860, 1884) ;

— trad. cspa;,'nole : La Lihcrtad (Madrid, isyo) ,• — trad. allemande:


IJchcv Ft'Hhvii (Leipzi^% liSUO); — tr.id. htdlandaix» : 0/m Viyliciil
((iîind, 1S70); — trad. islandais»»: 7^>n Frchal (iSWî) ;
— tra<l.

tchèque: 0 SvofiJde (Leipzig, ISGl); etc. L'auteur dit, dans son

Digitized by Google
wc considcrcd
Auiobioffmphi/: « The social problcm of thc future
» to bcbow to unité the ^atest individual liberty of action witb
» a common owncrship in thc raw matcrials of tbo globe, and an
> equal participation of ail in the bcscflts of combined labor»;

Herbert Spencer : Social Slatics : m* lUe (JondiUom essenlial to

human happiness t^pecified and Uie /irst ofthem developed, i** édtt,

(Londres, Ifêi), etc.;


The Corning Slavertf (« Gontcmporary Rewicw », avril i884) ;
critique du soeialisme'autoritairG : The Sins ofLeffislatot's (ib.,mai-
jiuii 1884) The Grcal Political Supcrstilion ib., juillet 1884)
; ;

Ces trois ouvi a;?es ont ét6 publies ensemble (Londres, 1884, II-

113 pp.) ; édit. américaine (New York, 1884, II, 113 pp.) et aussi :

«The Humboidt Library», n<* 103 (60 pp., in-S**) ; ^ trad. française
(avec Tarticle: The neto Tortfismji L*Individu contre FEtat
(Paris, Alcan, 4">* édit., 1895, 166 pp., in-18) ; — trad. hollandaise:
DeMensch tcgenorer den Slaat (La Haye, 1886, VI-130 pp.) — trad.
îtalienne : L'Individuo e la Stalo (Cita di (^stello, 1886, GVII,
10:i \)\).) ;

Los ii«'mocrates socialistes répondlixint à la critique de Spencer


par les publications suivantes :

H. -M. Hyndman : SocialUm and Shivert/ (Londres, 1884;


2"'* édit., 1881), 5"'" edit.189?) ;

'
J.-Oherea: Uobiea si socialismuly,* Hevista sociala »>Jassy ,18^4)

Jean-Marie Guyau : Esquisse d^une morale sans obHgaiion ni


sanction (Paris, 1885, 252 pp.) ;

L'In-eligUm de l'avenir. Elude socioloyique (Paris, i887,XXVlII,


479 pp., in-8'^) ;

L'Art au point de vue sociologique ;

EducaUon and Ilereditg. A Sludg in sodology (trad. anglaise,


Londres, 1601, XXI V,306 pp.,«The Gontemporary Science Séries»);
Alfred Fouillée : La Morale^ VAri et la Reliyion^ daprès
M. Guyau (Paris, 1880, in-S") ;

Nombre d'œuvres de Ch. Letoumeatty ICaaouTrier, J."I<. La*


aessaay Elle Reclus, L* Metohnikoff, etc.;

Digitized by Google
B. Iieyerdays : Les Assemblées parlantes. Critiqua du gouver-
nement représentatif {Parls^ i883, XXVIII, 453 pp.) ;
lyOrr/anisation de la République (Paris, vers 1888, 55 pp.,
iii-8"), etc.;

Karl Heinzen fn^publicain allemand); v.p.cx.: un article de

G. S<c2iumm) : Karl Ileinsen and AttarcIUsm, dans «Liberty»


(Boston), l*^ août 1891 ;

Karl Vogt : ITntenuchungsn iiher TJiierstaaten (Prankfurt if.

M., 1851), pp. '2H 'A2, etc., (k-ritos ù Hmic, dc^cembrc IS-iO ;
rôimpr.
vu inrtic (l'après un manuscrit do .MielipI Hakouninc, dans lo
*
supplcmcut de la « Uûvoltc » vol. II, pp. 300) ;

Richard Wagner: Die Révolution (article du 8 ayril 1849,


publié sans nom d'auteur), rôimpr* dans H. Din^er : Richard
Waffner*s geistige Entmchlung (Leipzig, 1892), pp. S33-S40;
V. auFsi, îb. pp. 301-304 ;

/)/<' Kff/ist ftu'l die Rf'rolution (Lcipzi;?, 18')0, 00 pp) ;

Dn^ Ktmstirerk dcr Zulmtifl (Leipzig, VIII, pp.) ;

I
Alexandre Herzen: Ds Vautre nve; Lettres de France et
; La Rusàe et le vieux inonde (lettres à Linton, dans « The
Italie

English Kcpubiic», « L*Hommc », de Jersey, en 1854, et en


brochure), c!<».

A citoi- iiussi jos grands écrivains américains Ralph Waldo


William Lloyd Garrison, Emorsou, Walt Whitmau, Tiioreau,
l'auteur de U'aldcn, le socialiste libertaire anglais Edward
'
Carpenter ; et le poète Francis Adams» auteur des Songs ofthe
A rmg ofthe Night (London , 1 890, 119' pp. , in>l 6"*; autres éd iten 1 892,
119 pp.; 1894, «The Bellamy Library », n» 19, 132 pp., in-16") ;

Les îd6ps de* Walt Whîtman, l'auteur des Leaves of Graés^


sont propagées par le journal The Co/iservator (Philadelphie),
pour Kdwnrd (iarpenter, v. T'^/rards D'/tim-r'/rij {poésies, édit. de
Manchc-rcr, 18U0, 3t>7 pp.;; Luve's Comiag uf Age (il)., IbUO,
170 pp,), etc.;

L*italien Giusappe Ferrari : Filosofia délia Rivolusione (3 vol.


Londres, août 1831, XV, 387, 413 pp., in-8''), etc.;

Les liollaudai.'^ Douwes Dekker (Multatulij et S.E. vV. Roorda

Digitized by Google
ran Eysinga (cf. ses: Vei-zamelde Stukhen...,, s'Gravcnhage,
1889, 8 parties);

Le roumain Miroea BoiMtti (mort jeune): Stdpînii nostrii


{No$ Maitresjt œuvre posthume (Buearest, 1883), traduit en partie
dans la «Société Nourèlle», en 1885;

Henrik Ibsen: l'auteur de VEnnemi du Peuple (En Fnlke-


/tende); etc. Son premier drame fut : Catilina (trad. allemande,
Berlin, 1896); il prit part au premier mouvement socialiste norvé-
gien deXazena Thrane, AliUgaaid, etc. Cf. aussi: The Quin-
tuêmee of IhtenUm^r G.-B* Sbaw (London» 1801, in-18*; autre
édition, Boston, Tucker^s Librar7,n«7,décenibre 1801 , VII, 170 pp.);

Oscar Wilde, dans t^on article : The Soul of Man under


SodaHtm (« Fortnightly Rewiew », février 1891, pp. 202-319);

réimpr. en une liro<îhure américaine : The Soul ofMan under


SodaHem^Sw York, Humboidt Publ. O); — extraits français:
InâmduaUÊme (Supplément de la « Révolte », n* 43, IV* année.
Juillet 1801) ; trad. espagnole, dans «El Productor» (Barcelone),
7 janvier 1893; — trad. allemande, dans «Die Autonomie»
(Londres), 2-lG janvier 1892 ;
— tout Tarticlc en jargon juif dans le
« Worker*8 Friend» (Londres), 1895-06 ;

Ici, deux noms se présentent à nous :


F. Kietisolie» rindividuallste arîstocrattsant allemand, qui ne
manque pas d^individualismc, mais bien d'esprit libertaire, et son
oppo?(^ direct, le coratc Léon-N. Tolstoï. L'espnt libertaire du
grand ccrivain russe s'aMlruif^ surtout dans :

Carstvo b<^ie vnutri vas ili Chtistianslvo ne hak inistitcheshoe


utchenie a kah novoe jiznoponimame (Berlin, 1895; Garougc,
1896); — trad. Ihuiçaiso: Le Salut est en vous (Paris, 1803,

3^0. PP-); — trad. allemande: Cfottee Rmch Ut in (Berlin,


204 pp., in-8");— trad. anglaise : The Kinffdom of Ood it wiihin
ffou (London, 1804, trois éditions différentes), etc. ;

Extraits :

Die Conscription (dans le «Socialist», de Berlin, 12 mai-


0 j uin 1894) ; — Le ConeeU de Mémaion (Figaro, 1893) ; en brochure,
par le «Groupe de propagande communiste-anarebiste par la bro-

Digitized by Google
churc k distribuer», n* 1 (Pari?, octobre 1894, 8 pp) ;
— La Guerre el
le Seiiice militaire obliffatoirc, extrait de l'f^dit. française de 1893,

pp. 159-?00 Hruxelles, Bibliothèque des Temps ^S'ouvcaux, ii"?,


180r», 55pp„ iii-10») ;

/ Dowri del éijldato» Z FraUi del Denaro (Miiano, «Gritica


sociale », 1894, 15 pp., in-ia") ;

PatHoHsm andChiisHanittf (dans le «Daily Ghronicle», Londres,


juillet 1895 et en brochure, «The Bijou Library», n<>5, 1896,
54 pp.) éditions françaises et allemandes (Chnstentum und
ValerlaudsUebe. V^qtWix, i'S\)o\;

Autre loUrc sur le même sujet dans lo « Daily Chroniclc »,

Londres, 17 mars 1896 et nombre d'autres écrits: L'Ecole de


Yasnata PoUana^ Le9 Temps sont proches (dans le supplément
des « Temps Nouveaux » et en brochure, Paris, 1896), etc.;

Adin Ballou ot quelques autres précurseurs des idées tol-

stoïenne«, ont été appréciés et discutés par Tolstoï lui-même,


dans le 1*""
chapitre de Carstvo bojie vnutrt vas....;
Christian non résistance (Londres, 1848, 178 pp., etj.);

Un journal en foreur de la « non résistance » fitt The Pmctieal


Ch}-is!ia>i (Ilopedale, xMass., vers 1847, v. « Westfàl. Damplboot»,
III. p. -19);

E.'-N. Drojin paya de sa vie la propagande dMdées semblables


à celles do Tolstoï ; cf. le livre russe sur sa vie et sa mort ; — trad.
allemande Leben und Tod voti Jewdokim Nikititeh Divschih,
:

iSSS-iSQi, von Pepow mit einem Yorwort (trad. dans


la «Revue Blanche», 1895) von Graf L.-N. Tolstoï.... (Berlin,
octobre 1893, 15(> pp.) et d'autres éditions ;

John Keaworthy, propage des théories similaires en


G.
Angleterre ; v. The Anatomy ofMisery ; From Bondhood to Biv-
thertwod (Londres, 1894, 141 pp.); The Chiistian Revolt ;
, The Crojfdon Bi'vtherhood IntelUgeneer, journal, janvier 1893
sq., transformé plustard en The Neto Oi'der ;

D'autres auteui-* laJfitmsajtis sont:


J. Morrisott Davidson;
Lo ly BugOB Helnricli Schmitt (Bie Reliffion des Oeistes,

Digitized by Google
rjvuc, Leipzig et Berlin, 1894 sq.); v. aussi « Die Zeit », Vienne,
du 19 sept. 1896, «dcr Ei^enc», l*"juin 189G, et, souvent, le
«Soctalist» de Berlin (1);

A. I«08ert (Bmtter fUr Socialreform, Salzburgr, 1893 sq.) ;

Sur les sectes russes qui adhèrent à la « non résistance » et les

persécutions qu'elles subirent v. p. ex.: Tolstoï, Les peraéeuiionê


en RuMgie (« Revue blanche », 15 janvier 1895), les Dukhoborcy ; —
sur les Nazaréens en Hongrie v. un article par Dusan Makovicky
(«Na^eDoba», Prag'ue, 1896), etc.;
Dr. Bruno Wille : Philosophie der Befreiung durch das reine
Mittel, Beitrdge zurPàdagoçik des Men&chengesclUechts (Berlin,

1894 ; publ. d*abord dans « Freie Btthne », Berlin, la principale


«jeune revue » allemande) ;
Vom rothen Oôlzen («Zukunft », de Berlin, 1894) ;

SehaUenbilâervom Zuhunft$taate («Freie Btthne»,octobro 1894 ;


réimpr. dans le «Socialist», 20-27 octobre 1894), chtniue des
Bociaiislcs autoritaires ;

Religiôse Knechtschaft (1892, 15 pp.); Dsr Toi (i8U2), 16 pp.; les

revues : Die Jugend (Berlin, 1890, 5 n*") ; Die Kunst dem Volhe ;
Die freie Jugend ;
Emil F. RUdebusch : Freie Menschen in der lÀebe und Ehe
(Mayviilo, Wis., 1895, 149 pp., in 8") ;
— édit. anglaise : TIi^ Old
and Ihe New Idéal (ib., 1896, 348 pp.) ;

Dr. Rudolf Sfeeiner: Philosophie der Freiheit{BùTÏ{n, iS9\) ; etc.

Df^r Eigcne (revue mensuelle, Wilhclmsbagen, près Berlin,


^
1896), etc.

Mentionnons encore la littérature antimilîtairo qui, surtout en


France, est libertaire fSbtfsOyf^, Binbi, La Grande FBuniUe^ etc.).

Il) et. l'kirlIctoilMNftii (• Religion da Oetrtw >, II m* 3, 1805 ; JCaftdUtanw (ttr Mtjhm êt» GëMU

(1S04|; — Uad. lUpogroiM; A isellemi vMlàs KatekLmiua (Budapest, 18%); l'iuticle AnarhU, dans
mSiabMiSio», du ii noT<^iDbre 189j; Allam HHknl (Sn:is EiAt), jounial kebdoundwin Itoagrou
(Budapesil, l'^ janv. ISJ; s'^.]. Mil. Allemande: Ohnt StinU ^ib.).

LVriMTfAttM Mt«, p. IM, «uni n'y a poa 4» UtUnloi» «aasebiite iMiignriM, doit Mm «esipUIM
par la mention des oti vmf^K soivunts, indiquas eoiiitne !lb<Ttnir«s, malt que je n'ai fpMclM •
Artuiw. B.\U>ou : A tarêudatmi forradUdoM (ar anarekiMmuM], HudapMt, 1891 ;

Digitized by Google
— 231 —
Je pourrais allongrer indéfiniment eotte liste on y comprenant
nombre de livres ou d^artieles de Journaux des écrivains contem<-
porains je citerai seulement Octave Mirbeau, Camille Lcmonnicr,
;

Georges Ëekhoud (p. ex.: Burch Alilsu, réimpr. des CommunionSy

daus « Bibl. des Temps Nouveaux », Bruxelles, 1896 — trad. ;

allemande dans la « Gcscllschaft» en sept. 1896), L. Descaves,


G. Darien, Maurice Barrés (L*Ennemi des Loiz^ Paris, 1893,300 pp.),
plusieurs des articles réunis dans Pages rouffe8,eic,, de Séverine,
des poésies do Richepin, etc., etc., v. p. 103.

Gomme conclusion, on peut dire qu^il se confirme chaque jour


davantage que Timportance de la littérature, sa vie même,
ce par quoi elle a une influence sur Tesprit et les actions des

hommes, c'est la liberté. La littérature n*existe qu^en tant qu'elle

est libre.
Ce principe admis, adaptons le à tout ce qui compose la vie
humaine et nous avons le but réel que !?e sont proposé dans leur
œuvre de propagande les écrivains, les philosophes, les penseurs,

les savants dont je me suis efforcé d'énumôrer les œuvres aussi


complètement que possible: LA. LIBERTÉ!

Digitized by Google
Digitized by Google
ADDITIONS.

(p. Z, L 6). Parmi les libertaires oubliés qui, selon Thabitude

de leur temps» âmireut leurs idées sous forme de doctrines


antireligieuses, on peut encore mentionner — à moins d*étre
conyafneu du contraire par des études plus spéciales qui nous
manquent encore : Mathias Knutsen, <lu Holstein ; v. l'ôcrit

réactionnaire diri^'é contre lui : Ableiming der atcsgesprengten


ahscheulicfien l'crleuîHbdunfft etc., par Johaunes Musaeus, 2™" édît.,
Tf'Tia, 1675, dont TAppendice (15 pp.) contient trois écrits de
Kûtttsen ; — FArménien Smbate qui « niait toute loi quelconque
et autorité »; y. Vffistoire arménienne par Tcbamtchiantz < Venise,
1795, t. n., p. 884 sq.).

(p 5. 1. 4). William Oodwin: Enquity..,. (4°*«' édition, London,


J. Watson, 1842, 2 vol., XVI, 220, VI, 286 pp., in-12«).

(p. 12, 1. 4). lÂberty, publié à Boston jusqu'à VII, n'36 (13 février
1892), à New York : VII, n» 37 sq. (30 avril 1892 sq.).

(p. 12, L 28). Cbarlea A. Dana: Proudkon and his Banh


of ihe Pécule (série d*articles de 1849, réimpr. en brochure à
New York, R.-B. Tuckcr, 1896).

Digitized by Google
(p. 12). Hugo Bilgram: The Iron Law of Woffes,»,^ (8 pp.,
in-4*, s.a. s.l.) ;
Involuntary Idle?iess (Philadelphia, 1889) ; A
Study of thc Money Question (New York, HumboldtPubl. G% s.a.-

1895, 55 pp.).

(p. 13, 1. 3). VtkdxHa D« Tandy: IfVee Compétition («Liberty


Library », n° 6, Golumbus Junction, lowa, juin 1896).

(p. 13, 1. 9-11), Egoism, San Francisco, mai 1890-déc. 1802 (II,

H** 12) ; Oakland, (^., du U janvier 1893 sq.; il y a paru une série
d'articles : Tke Philosophy of Egoitmt par « Tak-Kak » (mai 1890-
déc. 1891).

(p. 13, 1. 13). The Age of Thought, publié par Fulton à Golumbus
Junction, lowa), 4 juillet 1896 sq.

(p. 13, 1. 21). Le journal de Jeremiah Hacker fut le Plmsure


Beat, ensuite Hacker'» Pleasure Boai, à Portland (Aiaine) et à
Berlin, N. J., en 1846; extraits dans la «Freiheit», en 1890. Hacker
n*estmott qu'en 1893 et lUt encore en relations avec le groupe qui
édite le « Firebrand » (v. ce journal à la date du 16 août 1896).

(p. 16, 1. â5). UebersiciU uber die JJteratui* des individi Anar^
chismue (Berlm, B. Zack, 1893, 2 pp.).

(p. m, 1. 20). P.-J. Proudiion: Napoléon et Wellinylon. Papiers


i?ic'dits pwô/ù's par Clément Rochel (« Cosmopolis >. Londres,
'
oct. 1896 sq.) — Jésus et les origines du Chiisiianisme, Préface et

manuscrits inédits classés par Glémcnt Rochel (Paris, 1896 en


sept., 331 pp.).

(p. 21). A. Desjardins, P.-J. Proudfwn ; sa me^ ses œuvres, sa


doctrine {î'iU'is, 1896, 2 voL, XXIII, 285, 308 pp.).

Parmi les Proudboniens des différents pays, on peut encore citer,

bien qu*iis n*aient adopté le mutuellisme qu'avec des modifications:

Oliveiro ICartiiit (en Portugal) et Fréderik Dreyer (en


Danemark).
line traduction hollandaise : F. liiistiat on P.-J. Proudiion,
Krediel om niet» Redettcist (Lccuwarden, lb52J.

Digitized by Google
— 235 —
(p. 26, 1. 3). Congrès ouviie^f en 1865, 4 pp., iû-fol. (par Fribourg
et Gb. Limousin).

<p. 27, ï. 17). Comptê-rendu du meeting dèrnocratique de Pati-


gnies {2ù dcc. 180:>), Bruxelles, 1864, 112 pp., in-12'*; le discours
4eC 4e Pacpc : pp. 25-03.

<p. 31, 1. 9). La Bartiére du Comhat,,,, 29 pp^ in-12'' ; préfoce :

Londre2>, juin 1852.

(p. 36). Max Stirner : (). 10). Dos ttnteaht'ê Prineip..,, dans
«Beilago m Rheinischcn ZcituDg» du 13 au 10 avril
(Ck>lo£rD6),

1842 ;
— (1, 15). Kihiigsbcrger Sfdzzen van Karl Roaenkram (ib,,
20 juillet; V. aussi 1»} n* du VZ mai); — quelques petits articles
si^^nés (ib., 15 mai, 7 juin 1842). — (l, 19). Geschichte der Réaction
(2 vol., VI, 309 ; X, 330 pp., inachevé).
Berliner Monatsschnft^ herausgeg. von L. Buhl. Erstes und
einsigei HefL Mannheim, Sclbstverlag von L.Bubl, 1844, IV,
332 pp., est lo premier Journal anarchiste allemand ; îl
. devait paraître à Berlin, en août 1843, mais la censure défendit
presque tous les articles, qui turent ensuite imprimés à Mannheim,
en un livre de plus de 30 feuilles (in-16), non soumis à la censure.

V. surtout le Prospechifi Mu 14 juillet 1843, pp. 29-33), rai ticlc :

Einiges VovLiu/îje vont Lichesslaat par Max Stiriifr et l'article:

Ike Mgsterien von Pans vo?t Eugètie iSue (pp. ;i02-3o?), si^fné:

«Max Schmidt» qui est peut-être — ce n'est qu'une hypothèse


personnelle — de Stirner (K. Schmidt).
(p. 30, 1. 21). D is Verstandcslufn und das Individuu/fL Lc\pz\g, {

1840, HOH pp., in-S^) et Lirf)t>sbnefe ohne Liebe (1. 24) sont du même
auteur Karl Sclimidt (i819-180'i), v. son Gcschichte der Pœda-
ffogik.,., 4""ôdiL, Cothen, 1890, pp. III-VXX (biographie de l'auteur).

(pp. 30-37). Joirn Henry Mackay : (p. 30, 1. 33-34). C'e^t une
erreur; on a empêcli(^ la di>(ni)uti*)ii d'une livraison de i'tidition

de 1893; cette édition lut mise en vente de nouveau en 1805 :

«5-tes Tauscnd, Berlin, B. Zack, 1895) — ; (p. 37, 1. 3). De Anai^


chiêten (Amsterdam, août 1806, 331 pp.) — ; traduction tchèque :

Anmxhisîé. KuUm*ni cbmz z konce XIX stoteti (« Vzdèlavaci

Digitized by Google
236

Biblioleka », vol. 31, Prague, s.a.- sept. 189G, VIII, 309 pp., in-16^);

— (î. 9). Slarec ajinoch, réirapr. dans Màjové pisiié ^ Proletdve *


(Rcichenbcrg, 1896» pp. 5-12).

(p. 3 ), i. 4). A. Mtilberger : Ans meinen Proadhon-Collec-


taneen (dans «Deutsche Wortc », Vienne, i8U6).

(p. 39, L 31). K. Orlln est mort le 18 févr. 1887» à Vienne.

(pp. 42-51). M. Bakounine : — (p. 44, 1.5), trad. allemande


(d*aprè8 le Méfnoire) dans le «Soeiali^t» (24 oct.-7 doy. 1806) ;

(p. 47» 1. 21). Bâha S(at, dans «Délnicka Kniboyna»» n*^4 (New
York» juillet 1896) ; — (p. 48). Le Principe de FEm (manuscrit
inédit), dans la «Société nouvelle» (novembre 1896) ; — (p. 51»

1. 25-26). Correspomlatice... Lettres... (18G0-1874), puhliés avec


préface et uiinotafift7)s, par M. l)ragomanov. i raduclion de
Marie Stromberg (Paris, IHUC), :î8.s pp., in-lB"; publié en partie
dans la « Société nouvelle », juillet à novembre 1895).

(p. 51, l. 17). IS-ÎS. Dncfc von uiid an Georr; Jlenoeffh...,


(Miinchen, 1896; contient des lettres iiK^dilos de I>akounine ;

Baiwunine et rinternatioiiale à L>/on, par Albert Richard
(« Revue de Paris », l-»^ sept. 1896, pp. 119-160» avec des extraits
do lettres inédites de Bakouninc).

(p. 51. 11. 27-31). Cette (édition pi)lygraphi<^e comprendra tout<3 la

biographie jusqu'à l'époque de l'Internationale ; Bahounine et


VlnternaUonale sera ensuite publié en volumes. II a d^à paru
comme extraits et comme résumés de la première partie : Coniri'
butions à ta bioyraphie de Michel Bahounine. I. par N. (« Société
nouvelle », septembre» pp. 309-324» comprenant aussi le fragment :
Histoire de ma vie).
(p. 53, 1. 16-18» 27- p. 54» 1. 1 et p. 115» 1. 20-23). Oesara de Paepe:
Propnetà coiletiiva del suolo. Relazioni presenlaie ai Congt^esH
dcW Inlernazionaie di Bruxelles e diBasilea, i838-i869 («Bibl.
dcUa BattagUa »- social-démocrate - n« 6, Milan, 1896, 59 pp.»
in-iO).

(p. 55, 1. 33). Sur le pseudo-Congrès international de i4Qndrc8,

Digitized by Google
I

— 237 —
18î>6 et sur les confi'i oiiccs anarchii^tcs (29-31 juillet 1890), v. les

publications citées p. 101, 11. 21-25 et p. 164, 11. 16-26; les comptes-

rendus da «Socialist» furent réimprimés dans la «Freihcit»


oct 1896) et en traduction tehèque (incomplète) dans
(22 aoûl-90
«DêlnickA Listy» <New York, 5 Bepi.-24 oct. 1800). Y. aussi le
compte-rendu des conférences dans «Freedom» (août-sept..l806)
et dans les « Temps Nonyeaux » ; les comptes-rendus et articles
par E. Pouget {dans * La Sociale»), E. Malatosta (dans « El De?-

'pertar», 30 oct. 1890), P. Go ri (ilans «La Ques^tionc sociale»),

"P. Kropotkîne (I^s Congrès intetmatw?iau.T et le Coirgrès de


Landt^t «Temps Nouveaux», 15 août-iO oct 1896), W.Tcherkesoff;
'
SojfoM Justes (lettre à Liebkoecht» il)., 19 sept. 1896) et ce qui a
'
paru, à ce s^Jèt dans le journal hollandais « Recht Toor Allen.» ;

Lie Omgressîerei beleuehtet wm der Londoner Arheiter-Zeitung


(London, sept. 1896, 16 pp., în-3S»); ParloUes anarchisîeti (ib.,
'
1 p.in-4"). —
Le Socialisme et le Cotujrès de Londres, par A. IIam(>»u
(«Bibliothèque sociologique », n" 11, Paris, 1897-dëc. 1806, un vol.,
'
in-iS*). — Parmi les rapports impartiaux do journaux non liber-
*
taires je '
ne puis citer que ceux du « Labour Leader » et du
'
« Clarion » (Londres) ; FuU Report of the Proceedings of ihe
IntemaUonat Worken' Congress..., (printed and published by
the «Labour Leader», Ctlasgov et Londres, août 1896, 96 pp.,
'
comprenant aussi rarticle de P. Kropotkîne: War or Peaeef,
du « Labour Leader » du 25 juillet 1896).

(pp. 67-72). Blisée Seeiut : Anarchie an AnarcfUst (p. 69,

1. 28) dans Anarehism, par Parsons (1887) ; — trad. allemande :

L'i?i Anaiy;his( iiher Anaixhie, dans Tédition allemande du mémo


livnî ;
— (p. 70, 11. 8-9). Die Anarchie, dans le <c Socialist », 20 juin-

-4 juillet 1896 et en brochure (« Anarchist. Biblîothek, N. Fol^?e,

n» 1, Berlin, nov. 1896, 16 pp., in-8'») ; — ti-ad. tchèque du même


. dans «DélnickéListy», (ô8ept.-8 oct. 1896); — trad. espagnole
dans r«EsclaTo», 1896; — trad. anglaise («Liberty») en pr6-
. paration.

(p. 67, 1. 36). Le» PtHtduits de la Terre (« Révolté », 23 nov. 1884-


'
fô férr. 1885).

Digitized by Google
(pp. 73-83). Pierr6 Kropotikine : (p. 74, 1. 26). A los Jovene\,

dans la «Anarquia» (La Plata, 1896);— (1. 27). Aosjovenes («BibUo-


thcca libortaria», Porto, 1896?); — trad. russe poly^rraphîôe
K niolmlej^c (édit. clandestine, en Russie, 188-) ;
— 'i». 70, 1. 17).

L'Es^prit de KcmUe dans « Volné Listy » (18y3-l'"" ievr. 18yi) ;



trad. armônienne : il eu existe deux éditions inachevées ('i pp.,
et 14 pp., in-8'», vers 1890-91) ;
— (p. 77, 1. 3). Les Minotitès
révoluHonnaireSf trad. tchèque dans «Dêln.Lîsty», 28 nov.l8968q.;
— (p. 77, 1. 9).Les Dtviits poUliques AraÙAmoise dan8«P^oletarcnx^,
2 août 1890 ; (p. 77, 1. 10). La loi et ^autorité (« Révolté »,
13 marF-14 août 1882) ;
— (p. 77, 1. 31). Le gotevemement pendant
la rêvolutinn («Révolté», 2 sept.-14 cet. 1882) ;
— (p. 78, 1. M).
L'Expmpriiiivn} (« Jiévolté». 25 nov.-23 déc.188?); — 'p. 78, l. i:>).

Théorie et pratique i« Révolté», A mars 1882) ; - (p. 78,1. 15), Der


Kneg («Freiheit», 31 oct.-l 4 nov. 1890); — (p. 79, 1. 3). E^epropriace
dans «Maticedêlnickâ» (Vienne), 14 oct.>ll noT. 1896; — ^
(p. 79,
1. 11). L*Ana)Vhia tielV evoluzùme sodalista («Bibl. di Prop. del
Cire, di Studii », n« 2). Anoona, 1896, 31 pp., in-S" ; — (p. 79, 1. 36).

Le Pngioni (Cofiferensa tenuta a Pangi)/Vor\no (Publ. du «Grido


del I*opolo», social-démocrate, 1805, 45 pp., in-lC") ;
— trad.
espa^riidlc en brochure (1890); — (p. S(), 11. 19-22): Lebcus-
millel. Die WoUnunf/.Ihe B 'Iîl('i(luii(/.Zirf'ck,QUt.,ûans « Freiheil»,
15 aoÙt-26 sept. 189a;— (p.80,l.35).f T/tc scienli/ic hases ofanarch//},
réimpr. dans «Frccdom», Chicago, en 1892; — (p. 80, 1.35). Die
icissenschaflHche Enlwichlunff dès AnatHihismus et IHe kommende
Anai^hie ; — (p. 82, 1. 33). Un seoolo d^aspeitatiwi (i789-iB89)^
Torino, l.c, 1898, 28 pp., in-lC ; — (p. 83,'ll. 13-15). Die angenchme
A)*6crt(«Frcihcit», 17-24 oct. 1890) ;
— (p. 83, H. 33-34). Mmvouka
A narchie (New York, 1890, bi oehure; ; — (p.8i.l.O), Vore riffrlinnne;

(« Proletarrii », 25 uct. 1890 sq., danois); — (1. 13). Ij Agiotez zapei'


tuùli, dans la « Qucstioac sociale » (Patereon), 1890; Cumunis/no

anarddco (brochure publ. par V« Avvcnirc sociale » (Mcssina,1896,


15 pp., in-8'*); — (p. 84, 1. 31), L'AffricoHura (Torino, l.c., 1896,
30 pp., în-lô"*);- trad. anglaise, en l>rocliuro («Libepty Prc^i^)>,
1896) ; — (p. 85, 1. 35). Die Luœusbedurfnisse («Frciheit», 3-10 oct.
1896) ; — (p. 86, L 19). De Amrdiie. Philosophie en Ideaaï (trad.

Digitized by Google
— 230 —
hollandaise, en brochure ?, et dans !*« Anarchist », nouvelle série»
n** 1 sq.,lB96) ; Anarchjf: iisphiloaophy andidealt dans^Frcedom»
(-1898-97) et en brochure, en préparation.
Co-npûmtion. A Iteply to Herbert Spencer, (« Frccdom », dcc.
18y6-janv. 18U7.

L'Etat : son i*ûle. histonque («Temps nouveaux», 19 déc. 1896


8q. et en préparation en brochure.

(pp. 87-91). Journaux français : (p. SK), 1. 1^3). Hoi-monie^ le


27 est de déc. 1893 ; — (1. 16). UŒuvre sociale^ le n<> 6 est du
30 Juin 1895) ; — (1. gO). La Sociale, 11 niai 189M8 oct. 1896, 76 n^,
suivi de Le Père Peinait, 25 oct. 1896 sq.; Ahnanach du Père
Peinard pour 1H97 (Paris, 1890, (>i pp.) en préparation
; La :

Clameur (quotidioiipc) ;
— Vidée libre (A^^cn, 29 oct.-!:?'^ nov. 18U0,
\ n"') ;
— La Jeunesse nouvelle (Lyon, 5 décembre 18'J(i sq.) ;

r
VEmlos (Parifj) paraît de nouveau (fin de i8i>G) ;
— (en prépara^
tîon z La Purée, Roubaix; XeCmcAa/, Paris; i^'^^Vatotir,3'>>*' série,
Marseille LAlmanach du LibefHaire, Paris).
,*

(pp. 93-95), Jean Grave {]>. 95, 1. 17): De Tuekomsi//nia (schappij


naar het Fransch van Jean Grave (Amsterdam, sept. 18^6 sq., en
. livraisons).

(p. 98, 1. 9). Ch. Malato : Les Juijausetés de l'Exil (« Bibl. socio-

lo-'iquc», 12, Paris, nov. 1890, 329 pp., in-i8») ;


— (p. 101, 1. 10).

B. liasare : LEcrivain et l'Art social (Paris, 1 « Art social »,i896).

(p. 101, ]. 25). Réformes ou Rèvolutinn (Paris. a\\ bureau des


«Temps nouveaux», bmcliurc j)ul>iiee par le « (Iroupc des
. Etudiants socialistes révolutiounaircs internationalistes»).

(p. 102). H -G. Ibels: Les chansons eoforèes.... («Bîbl. de la


Plume», Paris, 189i); — Jehan Rictus; Les Soliloques du
Pauvre ^Paris, 1890).

(p. 104, 1. S). F. PeUoutier : LOrganisation totpdmtive et


VAnarchie (Paris, r« Art social », déc. 1890).

(p. 108, 1. 3). Déclaration de JUTaehol dans le «Libertaire»,

Digitized by Google
Paris, 15 avril 189G ;
— (p. HO). Emilio Henry, su discursu cuite
los tnbunalcs (« Bibl. do la Questions sociale », Buenos Aires,
1896); — résumé italien (ib.), à la suite de la brochure: Perche
siamo anarcfUci (1896) ; — (p. 110-11 1). Santo Oisetio^ article par
P.Gori, dans la «Torch» du 18 juin 1896 et le «Desportar»,— (p.lll
1. 17-20) Ls Procès des Trente, par Sébastien Faure, dans le
« Libertaire » du 15 août 1896, c*est la l**^ partie d'un livre que
prépare S. Faurc, et qui doit paraître sous le même titre.
(p. 111). L'Entre giudiziario (num. unique, Âneona, 1896, sur
le procès des anarchistes de Tremiti, à Luccra). Nous n'avons pas
encore de complets rapports sur le crime judiciaire de Barcelone
(décembre 18%), 8 condamnations à mort et 1016 années de ba^ne) ;
maïs la lumière commence à se faire sur les tortures de la nouvelle
inquisition ; v. « Lo Père Peinard » du 3 janv, 181)7 et les numéros
précédents ; le « Le Libertaire » du 1" janv. 1897.

(p. 114, 1. 28). La Véité (Ensival, 5 déc. 1896 sq.) ; — (p. 115,
1. 9->10). Heuvcls n'est que le pseudonyme d'un des trois noms
précédents ; la revue parait toujours ;
— (l. 16), le titre est 0»i<-

waking et non pas Do Onlicahing.

(p. 125« 1. 11). £• Malatdsta: Entrede Ël can^fiesinos («Bibl. -

Gorsario », n«3, La Coruna, N. GoaTerti :


1896) ;
— (p. 127, 1. 32).

Repubblica ed Ana'i^hia, Polemica eon r<Etnancipazwne>y dans


la «Groce di Sa vola », n^^i, 1891 (inachevé); (p. 129, 1. 19). —
F. -S. Merllno î Perché siamo anarchiei (avec la défense
.
d'Emile Henry), Buenos Aires, 189G31, p]^.; — L'Individualismo
uell' anan-hi:<iii') (Homr, (^dit. de !'« Asino », 1895) ;
— Merlino est
aui^si l'auteur de deux articles sur l'or^^'^anisation du parti social-

démocrate allemand, d'un article : La doclnne de Marx et le

nouveau programme des sodal-défnocmtes allemands et d'un


autre : Le Pivgramme (VErfurth, dont les deux derniers forment
la brochure allemande Die Jfn^lehren und h^rwege.,,. (1891; v.p.:
p. 100, I. 29).

(p. 126, 1. 17). E. Malatesta: L'Anarchia, trad. en jargoo juif ;


J>jr Ajtarclusmus {ktiaLtch. Gruppc « CrlcicbUcit», London, s.a.-
189-, 34 pp., in-8'»).

Digitized by Google
241

(p. 132, 1, U). Anarehia (numéro unique, par E. Malatesta, etc.,


Londres, 1806).

. (p. 133). V.-S* MasEOni : Barlumi d'Idéale {BibL di Prop. dell'


«Avvenire sociale»), Messina, 1895, 63 pp., in-8<*).

* Zino Domenico ; Nuovi Onzzonti. Versi sociali (ân de 1893).

(p. 146, 1. 34. J. Madieo : Al Pueblo (Reus, 1896, 36 pp.).

M. liores : Conseeueneku del Estado, Brepe diseriacion.i^Bih^*


de El Gorsario », n** 2, « La Goruila, 1896).

Petro £ Steve : A los anarquislas de Espaiia y Cuba (1893),


série d'articles dans le « Despertar », en 1896.

(p. 147, 1. 32). Ciencia social, supprimée dans Tt^to do 18U6 ;



cil ce moment, El /*/v>(7«c<«r (LaCoruuaj, parait être le seul journal
anarchiste en Espagne.

(p. 147, 1. 35). El Prodiêctor (La Coniâa), qui âvaît remplacé


-« El Cors^ai ici > et « El Productor », de Jiareeloue, ne parait plus.

(p. 149, 1. 14). La, Mujer est tirée de la « Lueha Obrera », num.
" programme et n* 1 (1884) ; autre brochure : 4 Que es la solidaridadf
(ib., 1884, tirée du même Journal).

(p. 149, 1. 20). El Perseffuido < Bue nos Aires), n" 99 du 31 mars
1896 ; a reparu le 6 décembre 1896 (n"» 100).

(p. 149, 1. 23). El Opnmido, de Lu.jan. fut transféré à Buenos


Aires (-^3 août 1896) et la « Questions sociale », dès son numéro 22
(23 août 1896) parait comme supplémeiil de !'« Oprimido ».

(p. 149, I. 24). La Federadon obi*era (Rosario) ; le n"* 2 est du


V4 août 1896.

(p. \bly 1. 23), L% Nueva Esc'avitud por Mr. John Davis....

(publ. par le groupe «Gentro de Propaganda obrera », Tampa,


Fia., 1896, 16 pp., in-8'*).

(p. 157, l. 27). Johann Most : Zur Geschichte der 0 Ft^eiheil^


(«Frciheit», du 2U juin au 3 oct. 1896): —
Die Gotlespesl und
Beligionsseuche (3""' édition, « Rcvolutionarc Volksi^chriften »»

Digitized by Google
New York, s.a., 16 pp., ia-S") ;
— (p. 158, l. 3fi) : Porstal clovek z
opice (New York, 1896, édit. du groupe « Pokrok »). ^

(p. 163, 1. 33 et p. 176, 1. 5). W* Tcherkesoff : Pages d^hisioire

socialiste. I. Doctnnes et actes de la social-démocratie (Pnblications


des «Temps Nouveaux», ri° 3, Paris, IHUO, 6i pp., in-8"j — trad. ;

hollandaise De sociaal-demok ratie en haar leeiififfen en daden


:

(«Volksbibliothcek», Amsterdam, déc. 1896, 74 pp., in-16*»; ~ du


• même, Tarticle :Soyonsjmles («Temps Nouveaux », 19 sept. 1896) ;
— trad. îtalionDe, dans r« Arvenire sociale», 10>17 oct. 1896.

(p. 164, 1. 9). /)^* Gcfiossc/ischafts-Pionier (Grosslichtcrleldc,

près Berlin), 15 no V. 1896 sq.


(p. 164, 1. 12). An den Ziincher Conyress. Beticht Ubet* die

deutsehe Arbeilerbeicegung (Au Congrès de Zunch. Un rapjmvt


du mouvenienl alletnand), par G.-L(andaucr), (Berlin, s.a- 1893,

20 pp., in-8«»).

(p. 164, 1. 22). De Zurigo a Lo?idra (« Biblioteca Studi soeiali*,


nM, Forli, 1896, 16pp,).

(p. 165, 1. 33). J>er Kiimpfer, par O. Rinke, 25 juillet 1896 sq.

(p. 166, 1. 4). Nouvelle édition en février 1894.

(p. l(j(î, l. 10). O rifvniK. lldstva a cilech a?}arvfn\slickgch Kumu-


nistû. Dff* ninit'chrJio m iginaîu rfilrir i^u-acora! J(an) 0(pletal)

(Vienne, cnlit. de « Matiee dèinicka », s.a.- 1896, 16 pp., in-8*),

d*après la brochure de Steinlc, Dos Endziel des Anai'vhismus,

(p. 170, 1. 15). Volng Duch, jusqu'au 17 décembre 1896 (II, 8),

pour être continué par Volnê Listg (1897).

(p. 170, 1. 18). KarabàCf supplômcut satirique au PmletàTt


20 revr. 1896 sq.; Voinost (Mâbrlseh Obtrau, Moravie, en 1896),
Màjovè Pisnê « Pfoletâre ». Sbtrka pîsnt a bàsni dêlnickgch
(éd. du «Prolctàr», RcicUcnbcrg, 1896, 97 pp., in-16", recueil do
po6sic:s).

(p. 174, 1.26). D.-J. NiooU: Ti^e Ohostt of CheUnsfvrd Jail


(Shcfllleld, «Tbe Commonweal », fin de 1896, 16 pp., in-8").

Digitized by Google
— 843 —
lÀbeHff (LoDdon), jusqu*en décembre 1896 (III, 12 pp.), ponr
reparaître en mai 1897.

(p, 178, 1. 14). The AruirchUi,}ousta\ manuscrit (Sidney, 1896;


V. le « Flrebrand », du 13 sept. 1896).

(p. 180, 1. 16). RcnnuisccnzP7i von August Spics. Seiiw Rede


vor Kichlev Gari/.socialpolitische Abhandlungen^ Bnefe^ NoUzen,
etc., libers, u. rcdig. von Albert Gurrlin, licrausg. von Frau
Christine Spies.... (Chicago, 8.a.- 188-, XI, 181 pp., in-8*).

(p. 181, 11. 27-28). Brochure du même titre par Edlitam («Bibl.
emancipadora d cstudos sociologicos », Porto, 1896).

(p. 183, 1. 18). Albert Parions: Anarchismu8,Seine Philosophie


und uisseMchafHche Grundlage* DargesteUi von dnigen seiner
JUnger (Chicago, s.a.- 1888, 213 pp., in-^**).

(p. 201, 11. 8-9). V. Volksgedichte par D. Edelstat (hcrausg von


der Gruppe » Frcie Arbeitcrstinune », New York, 1892, 124 pp.,
ln-8<*; — il faut aussi mentionner A. UbeniiAiiiiy socialiste révo*
lutionnaire qui« en 1876, publia 3 n<" de Haemêth (La Vérité) à
Vienne, en véritable hébrSïque.

Digitized by Google
Digitized by Goo^le
INDEX.

Table des noms cités.

Abil^îaard 22iL : .\rl)ure (Zamflr-C, v. Ralli Z.) :

Adam (Paul) : lû^


Adams (Francis) 2-^7. : Arj^yriadès (P.) :

Addis (Henry) lEL Armsden (J.) i75.


Ad 1er (Prof. G.)
Ahasvérus (v. Arnould A.)
:

: AO, 2±L
: (KL
Arnim (M"'" Bcttina von):
:

Arnould (Arthur, v. Ahasvérus


^
Airam Labigaud 2â. : et Matthey A.) 51,66. 67. :

A.jalbert (Jean) •10^- : Arnould (Victor) 22. :

Aloksveev (Peter) ( : . Asscline (L.) : 31.


Aleriiii (Charles) ibO^OG^ÔJL Aubry : QL.
Aimeras : 22£L xVuerbaeh : 162.
Altffeld (John P.) : m, iH2. Avenel (G.) : IL
Alvarez (Alfred o) : m. Axelrod (P.) : 156. 105, IIKL
Alvarez (Ernesto) : 47^ 7A^ 125,

Ancîzar : i

Andrado (David A.): ii, iÇ^lII. Haclimann : 1 (>H.

Andrews (J.-.V.j 172, UiL : Bakouninc (Michel, v. Eivsard


Anonymus Veritas (v. J. Moi^t). Jules): 1/1.42 à 51.52,54,59.61.
65,'J9, 1 20, 1 23, 1 36, 1 55. 1 7 1 17r>, .

Anton-Evar 155. : 1S(^ 1^1^ ï'jrK[\Hu l'.)7. l'.is,


Appleton (Henry) : ÎL 10'.),2()3.1>(TL LV)5. 211), 227.
Arana (K.-Z) <5(). : Ballou (Adin) :
Balogh (AHliur) 23{L : Biirger (Karl, v. Schmidt Karl) :

Bamber/2:er (Ludwig) 38^ : 3Ô.


Barbant! 122. : Burke (Edmund) 4^ : 14, 112.
Barbcro (v.Pczza Viccnzo): i2£L Bus (G.) 112. :

Bardina (Sophie) 191, IM. : Busch (Ernst) 31L :

Barker(W.) : Ha.
Barrés (Maurice) 231. :

Barrucand (Victor) : iOt, lû^


Bastiat (Frédéric) : 10, 38^ 138, Cabet (Etienne) : 28, 29, 31.

Cabossel Q5. :

Baucr (Edgard) 37. : Gaftero (Carlo) : 46, 55, 57, 58,90,


Eaux QRT : ^20. 123. i 24
Bayard (Thomas-F.) : S. Cafiero (Olimpia) : 12a.
Beaussirc (Emile) : 2. Cantiello 12a. :

Bebel (A.) 3^ : Carnet (Camille) 66, 61. :

Bel-Adam 153, 154. 15^


Bellamy (Edward) 83,
BcliegarrigUQ (A.): 24^ 31.
:

: ^ Cantwell (T.) IM.


Cardias (v.RossiGiovanni): 123.
<-)4 0
:

Bcnedctto (Nicolô de) iiSL : Garnecchia (F.-G., v. Tcrsitc) :

Bcnnet(D. M.): IIL 127.


Bcrangcr 32. : Carpenter (Edward) : 227.
Berkmann : 106. lûîL Caserio (Santo) : 110, 111, loOi
Bcrnatzik (Prof. D^ Edmund) : 174. 24Û.
Cassisa (G.) : 122, 135.
Bcrnstein (Eduard) : 220. Catilina 221. :

Bertrand (Louis) 220.


Beslay (Charles) 2û.
Bevington (L.-S.): 175.
:
: Cerctti (Celso) 4a.
G.G.M.:
Chalain 66.(L.)
m :
:

Blanchi (A.): 31. Charavay : 21L


Bicdenkapp (Gcorg) : i()i>. Charles (F.) 1Û6. :

Bilgram (Hugo), 234. Charles Albert : 101, 102. IM.


B. K. : m. Charles Edmond (v. Chojecki) :

Black (W.-P.) IML ; 23.


Blanc (Louis) 18,25,31. : Chassin (Ch.-L,) : 43.
Blanqui (Adolphe) 11, : Châtel (Charles) : ÏM.
lîlanqui (Auguste) : 2{L Chemalé 26. :

Bluntschli ML : Chenu 3Û. :

Boëtic (Etienne de la) : 2, Chevalet (Emile) : 25.


Bolingbroke (St-John Viscount): Chevé (C.-F.) 23. :

(Jhojecki (v. Charles Edmond):


Bonthoux (Adolphe) 03. :

Bordât lûL : Choron : 2Û.


Borde (Frédéric) 211L : Cipriani (Amilcarc) : 106. 130,
Borrâs Jave (Martin) 1 U. : 133.
Borrel (Enrique) : 1-43. Clémence (A.) 65. :

Botolla (C.) 224. : Clemens (G.-C.) ia4. :

Bottero (G.) 122. : Cleveland (Grever) a. :

Bran (D) 4S. : Cleyre (Voltairine de) 109.181. :

Bripon fv. Robin P.) : CiL Clootz (Anacharsis), i


Brix IM.
: Cœurderoy (Ernest) : 31 ,32.
Brousse (Paul) : ùl.Q^GG^œL Cofflneau 29, 3Û. :

Brunei (François) : ill. Cohen (Alexandre) : lli2*


Cohn (-V.-F.) :2jL Dcsjardins (A.) 234. :

Colacito (F.) : 1^ Devillc (Gabriel) 220. :

Colin (Benjamin) : 33. Dewinne (Auguste) 220. :

Colins 218, 21iL


: Dézamy (Théodore) : 21L
Colonna ûZ. : Diderot: 3.
Comas (J.)
13â. : Diehl (D' Karl) 21^ g2, :

Conclu (Giov. Antcnorc) i:^fi. : Digeon (Emile) 95, ÎML :

Coni^idôrant (Viciorj LL : Dinger (H.) : 227.


Constant (abbô L.-A.,v. Eliphas n-M-:5L
L6vy) 2ÎL : Dobrogeanu (C.,v. Gherea): 203,
Converti (Nicolo) li9,127.?17, : 220.
Domanico 80,(G.) : m.
Gorneiissen (Chrétien): i ir..lS7. Domenico (Zino) 2'i : i

Cosmo (Scrgio di) lAL : m, Doni (A.-F.) 2. :

CosU (Andréa) 50, 57^ 122, : Donisthorpe (Wordsworlh) : 15,


m. .
IIL
Covclli (Einilio) HO^ 122^ 123. : Douwes Dekker (v. Multatuli) :

Ci aig (E.-T.) OiL : 227.


Granc ( Waltcr) : 213. Dragomanov (M.): 43,49,51.197,
Crcaghue (I)'') : liiiL 23IL
Ciirrlin (Albert) : 2/i3. Dragoscli (v. Zubku-Kodrcanu) :

Custon Ciiddon (Ambrose) : 172.


Cy voct : lûL Draguicha (Stéplian) :

Drakouli (Platon E.) 75, 2ÛfL :

I)revcr (Froderik) 234 :

Drojin (E.-N.) : 2211.


Dana (Cliarlcs-A) : 233. Drury (Victor) : IM.
Dancsi (Alfonso) : i20. Dubois (Félix) : 223.
Dardare: UèL Dubois (Fr.) : 11)3.
Daricn (^}eor^?es) : 102. 231. Duchêne (G.) : 23, 2Û.
Darimon (Alfred) 20,21,23.38. : DUhring (Eugen) M. :

Darnaud (Emile) 50. 53. U5, <J8, : Dumartheray (François): 50, 07


09^ IM. 130, 155, IM. Dumay : (ilL
Davis (John) 2AL : Duncan (H. -IL) : 175.
David (Marie-Louise) LL : DuvaKCh.): iiJJL
Dccamp : 108. Dyblest (Arne) : 189^ iM.
Defuisscaux (Léon) 1 10. :

])c Grccf (Guillaume) 22. :

Deitch LKL :

Déjac(iuc (Joseph) : 30,31,32,50. Edelstatt(D.): 201.243.


04, 212. Edinger (G.) : IM.
Delmasso (A.) 12L : Edlitam : 2A3.
DCmocrite ITL : Edward (G., v. Stirncr Max) :

Dcmoulin (J.-N.) 5îL : 35, 3£L


Denis (Hector) : 2jL Eeklioud (Georges) : 231.
Denis (Pierre) : 2£L E. G. IL: m.
])enk (M.): liiL Einsle (Anton) : Ifil.
De Paepe (Côsar, v. Ise^rrim) : Eliplias Lévy (v. abbé Constant
27. 52, 53, 5i. 11.5. 235. 2311 L.-A.): 22.
Deroin (.Tëanno) 32. : Elvsard (Jules, v. Dakouninc
Descaves (Lucien): 102. 231 Slichel): 42.
De.schamps dom) 2, 3. : Emerson : 221.
— 218 —
En5:cl : 41, 158. Gauche (Henri) : liî2.
Engels (Friedrich) 38^ 219. : Gautier (Emile) : 92^ 123.
Englànder (D'S.): ilâ. Geel (A.) 38. 219. :

English Anarchist (an) 173. : Gégout (Ernest) 28. :

Ensz (Abraham) iL. : Georges (Henry) IL :

Estcve (Petro) 21L : Gercen (A.-L, v. Hcrzcn AIe.t.-


Etiôvant (Georges): 108.109.136. Ivan) : 31.
150. 155. m. Gherea (J., v. Dobrogeanu G.) :

203, 220. 226.


Gille : IUL
Gilmour (William) 1^ :

Faillct (E.) : fiS, Girard (Henri) IM. :

Faliès (G.) : 9f>. Gnocchi-Viani (0.) 118. :

Faurc (Sébastien) : 100,108.109. Godwin (William) 4.5.172.233. :

110, 111,240. Goldmann (Emma) 109, IM. :

Favrc (Joseph) oL : Gordon (Samuel-H.) 184. :

Feigcnbaum (R.) : 200. Gori (Pictro): 13037.240.


Fénéon (Félix) 1Û2. : Gorsuch (W.-J.) IM. :

Férand (Sévérin) 26. : Grave (Jean, V.Jehan Le Vagre):


Ferrari (Giuseppe) : 30^ 227. 93 a 05 U 'J , , 11 0 . 1 47 , 1 50 . 1 55 . 1 74
Feuerbach (L.)
35, 36. : 18G. 203. 208. 220, 239.
Fielden (Samuel) 182. : Gravelle (Kmile) lûi. :

Fititis(C.-A.): 202. Greeley (Horace) : I.


Fischer ( Ad olph): Greenc (Wiliiam-B.) 8, 13. :

Fischer (Kuno) 35^ 36. : Greevz Fishcr (J.): 15.


Flaustier (P.) llû. : Greulich (H.) 212. :

Flor O' Squarr : Grey (John) : 5.


Foigny (Gabriel de) 212. : Grosz (Adolphe) 23Û. :

Fouillée (Alfred) 220. : Grottkau (Paul) 22(1 :

Fouricr (Charles) 3iL : GrUn (Karl) : 29, 3L 39, 40, 23fl


Fowler (Gharles-T.) 9, IIL : Guérard (Eugène) iÛL :

Francolini (D.) : Guérin (Ch.) 06. :

Franch (Santiago Salvador) : Guesde (Jules) 61, 116. :

106. 1Û9. Guillaume (J.): 62, 63, 123, 142,


Franko (J.) i2L
Franz (J.) 38. :

Fribourg (E.) 25, 20, 05, 235.


:

:
^ 152.
Guy (François) 28.
Guyau (Jean-Marie)
:

: 226.
Fricdlander (1)' Bcnedict) iL :

Frohlich (Conrad) 161. :

F. T. M.: lil.
Fulton, 2M. Hacker (Jeremiah) ; 13, 234.
Hall (W.-K.) 116. :

Hamon (Augustin) 91, 102^ 103. :

136i2IIL
Gaia (O. de) 153. : Hansson (01a) 182. :

Gallcani (Luigi) 100, : IM Hansteen (Kristol'er) 158. :

Gallo lilL
: Harding (Robert) 15. :

(iarborg (Arnc) 189, liiîL : Harman (Moses) ; 10, 11, 13.


Garin (J.) 223. : Harman-Walkcr (Lillian) : IL
Garraud (H.) : '>2A. Hatin : 21, 2L
Garrido (Fernando) 1.37. : Hawthornc (Julian) : IL
Garriga (Abazâ) 147. : Hegel 42. :

, Google
— 249 —
Hcinzon (Karl) 227. : Kallergis (Stavrcs-G.) : Eûfi.
Hcld (E.) fia. : Kammerer 168. :

llcnnequin (Amédéc) : 4iL Kampfmeyer (Pauly: IfîS.


ilcnry (Agnès) : <7fi. Kancwi (.Minna) : 161.
Ilcnry (E.) 9fi, : Karavelov (Liouben) : 204.
Henry (Emile) : 110, 2À<L Kegan Paul (G.) 5^ :

Herbert (Aubcron) 15^ : Keller (Gharles) QL :

Hérold (A. Feniinandj : Kelly (John-F.) 11. :

Hcrtzka (Thcodor) âii : Kelso (Jobn-R.) : LL


Herwcgh (Gcorg) 30. m, ^(i. : Kenworthy (John G.) : 213, 2:^
Herzcn (Alexandre Ivan, v. Ger- Kimball (Rev. John G.) IM. :

cen A.-L): 21, 31.43. 4G. 49. 50. Knutscn (.Mathias) 233. :

51 120 227. Korbcr(Vil6m): IIL


Hêss (Moscg) 35^ 36i 22. : Kôrner 2^ 106.
:

Hcuvels : 115. 240. Kravtchinski (Serge, v. Step-


jrevraans(V.) : iiû. niak) 195.:

Heywood (Ezra.-H.) : 9, 13. Krejci (Fr.-V.) 121. :

Hodde (de la) 3Û. : Kropotkinc (Pierre, v. Leva-


Hoedcl : iOiL choff): 48, 55. 5L 58, 59, 03, 69,
Holmes (William): IBo. 70, 22 à 80, iOl. i06, 136. 137.
HUbner (Ferdinand) IfiS^ : 145.147.150. 152.155.160.164.
Ilugas (E.) : liû. 171.173. 174,176. 182,186,188,
Hugentobler (A.) 21â. : 190, 191 . 195, 1 96, 1 U9, 201 204. ,

Humboldt (Wilhclm von): 3- 207 ,213.21 ,217,21 9. 237. 238. 'i

Huret (Jules) : liKL Krtschal (.\ugust) liiL :

Hyndman (H.-M.) : 75, 220.

Lacordaire (le R.P) : 12.


Lahautière : 29.
Ibels (H.-G.) : 102. 104. 2aiL Lamennais : 2SL
Ibsen (Henrik) : 22iL Landauer (Gustav) :
164i 2A^
lUcnatnom (J.) : 155. Lane (Joseph) 174. :

Ingalls (J.-K.) : Lanessan (J.-L.) : 226.


Iscgrim (v.De Pacpc César) 22. : Langlois (J.-A.) : 2L 23.
Laponneraie 29, :

Larousse 3L :

Laveleyc (Emile de) 5Û. :

Jahn : Ifiî. Lavigne (Ernest) 1 94 :

James (G.-L.) IL 1^ : Lazare (Bernard) lOL 102, 239. :

James (Henry) L : Lazzari (G.) : 2L


Janowski (Sch.) 160.186.201. : Léauthier : im.
Janson (Paul) : 2L Ledru-Rollin 3L :

Javelot : 31L Lefrancais (G.) : 66i 220.


Jegcr (Mauricy-D.) : 109. Lega (Paolo) 106. HL :

Jordan (VV.) 32. : Lcmonnicr (Camille)-: 231.


Joukowsky (N.) : G(L liKL Lence (D.) lAfi. :

J.T. R.:1A2. Leroux (Pierre) 18, 31. :

Junqua (I)') : 25. Lesrigne (Ernest) : lA.


Lcssing 3. :

Lctournoau (I)"* Gharles) 226. :

Levachoff (v. Kropotkine P.) :

Kalcr (Emil): 30, ML 23.


— 250 —
Le Vagre (Jclian.v.Gravc Jean): Marr (Wilhelm) : 30, ML
Lévcillé
Lcvcrdays
: lÛÎL
(E.) : 227.
m
Marselau (Nicolas Alonso)

Martin 2v>3. :
: 130.

Lévy (J.-H) la. : Martinez Ruiz (J.) : iML


Lewis (Lôon) 180. : Martin s (Oliveiro) 234. :

Libormann V.) ( : Marx (Karl) 38, 30^ 45, 04, 120, :

Liebknccht (Winielm): 40,55, 129. 218. 219. 240.


Masarvk (Th. -G.) IIL :

Licske (Julius): lOO, mL Matsalis (D.) 2£KL :

Lima (Ma^çalhàes) : 137. 153. Mat loue 122. i :

Limousin : 26, 235. Matthey (A., v..Vi nould Arthur):


Lin^g (Louis) 18?. : 5L
Lizàrraga (Gabino) : 139. Mathieu (cardinal-archevêque) :
Lloyd Garrison (William) 227. : llL
Lluïïas V Pujals (José) 142,147. : Mauclair (Camille) : lOi.
Lollini (Vittorio) : m. May (J.-J.) : 2iL
Lombroso (C^îsaro) 1 45. 222. : Mazzini (Giuseppe) :
3L 48, 118.
Lonj^uct (Charles) ; Mazzini (G.) 12iL :

Lorcnzo (Anselme): 142.143.147. Mazzoni (V.-S.): 2AL


Lores (.NL) 241. : M. B.: 147, 213.
Loi'ion (Girier): 107, 1 L \ Medico (J.) 2iL :

Lo Savio (Nicolo) LUL : Mella(Ricardo): 47,126,130,145,


Lo?ert (A.): 23IL 140. 147, iSL 184. 213. 222.
Lucchesi (O.) 10^). : Merlino (Francesco Savcrio) :

Luce (Maximilien) 102. 104. : 100.118,119,122, 128; 129, 130,-


Lum(Dyerl>.): 170,180JH4,i85. lGL2iiL
Luss m. : Merstallinger 10(L IM. :

Luzarchc (IlobcH): 2CL Mcsnil (Jacques) 115. 223. :

Mestda^h de Ter Kiele iUL :

Mctchnikoir(Léon): 70, 221L


Meunier (Constantin) : 104.

m
Mackav (John Henry)
IIL 182, 180. 235.
Maia (KdoarJo) iTy\. :
: IG, 30,
.
Meyer (F.) 32.

Milano (Kdoardo) 135.


:

Michel (Louise) 92.93.100,175; :

Mainwaring (S.) 213. : Minière 5fL :

Makoviehy (I)usan) 231L : Mirbeau (Octave) : 94, 102, 103,


Malarraô 31. :

Malatcsta (Krrico) 57, 1 24 125. : . Moineau (Jule.«) 100. lÛiL


;

130.132.147,1.55.171.174.170. Moki'ievitch (VI. Dcba^^orio) :

1 203. 204 208. 237. 2AIL


1)0.201 . . liLL
Malato (Charles) 07.98.171.230. : Molinari (Luifji): 131, 134. 135.
Malon (Benoit) 3, 25, 32, 57.05. : Montels (Jules) ; (ML
110. 121. Montieelli (Carlo): 3, 127,135;
Malquin Ludovic 102. : ^[ontseny (Juan) 112. 145. 1 40, :

Mafie y .Montseny (Teresa) 140. : 1.50.


Manoùvrier 22fi. : Morcl (Hector) 33, lliL :

March (Viconte) 143. : Morris (William) 175.212.213. :

Maréchal (Sylvain) 3. : Morrison Davidson (J.) 220. :

Maria Oi, : Ma^ten^^en (Ivar) 180. :

Mai'ie (Maximilieu) : Most (Johann, v..\nonymus Vc-


- 251 —
ritas) : m,
112, 130. 157, 158, Orsolini (Pirro) : 122.
160, 164. 165, 167, 171, 175,185, Ostroga (v. Mroczkowski) : 44,
18^. iynÂ>oi,2o:{.220,g4l. 198.
Mou lié (lù'iiot) 26. : Outiac(^îicolaf): 59, 195.
Mozzoni (Anna-AIaria) : 74, 135,
136, 150.
Mroczkowski (r. Ostroga): 44,
lOS. Paillette (Paul) : 97.
MUlberger A.); 22,38,39,219, Paine (Tiiomas) : 14.
236. Palla 106. :

MÙilcr (Kduard) 160. : Pallàs Lattoro (PauUno): 106,


Miill'M-dlans) : 162. i ')'.>, i-in.
Mullatuli (v. Douwes Dckkcr) ; l'arc (William) : 5.
227. Pursons (Aibcrt-Il.) : 11,80, 179,
Munteanu (Gr.)
SOS. : 182, 237, 243.
Masffius (Johanncs) : 233. Parsons (Léon) 101. :

UvLSoivL (P.) : 203. Parsons (Luey-F''.) 182. :

Passanante (Giovannij 105,122. :

Pavlik(M.): 197.
Poari Andrews (Stcphcn) : 6, 7.
N.: 116. Pelletier (Claude) 32. :

N.: 236. Pellicer (Antonio) 146. :

ISaditud (Martin) : 31. Pclloutier (Fcrnand) 104, 239. :

Nadc<itjc (Joan) : 74, 203. Pensa {l.) : 128.


Naewigcr (Conrad) : 175. Pensa (Pascale) 128. :

Ncrho (Oscar) 182. : Pcntccost (Hti?:h.-0.) 13,181. :

JNekvasil 51 (J.j ; Perov>kaia (Sophie) : 76.


Kctchacv (S.-G.) : 45, 105, 192. Pcprare(A.) 67. :

Neve 106.: Pcreire 95. :

N. a.: 204. Perrin (L.) 135. :

Nicolet : 106. Pcrrot (Joseph) 25. :

IS'icoU (DaviU-J.) : 106, 112, 174, Peukert (Josephj 160. :

175, S42. Pezza {Vicenzo,v.Barbero): 120.


NietZîschc (F.) : 103, 228. Pczzi (Franeesco) : 12S.
Nieuwcnliuiî* (F."l>omcla) : 115, Plau (Ludwig) : 38.
163,187,106. PUcger : 168.
Nicva (Tcobaldo) 143, : 147. Pmot(J.-J.):29.
Nivclcur (un) 06. ; Pinlieiro Chagas : 154.
ÎS'obre França 153. : Pini (Vittorio) 92, 107,130. :

Nyblaoïis (A'îoI.) : 100. Pirata (un) 1:.'0. :

iSystrum (.\nton) : 1«J0. Pisacanc ((^arlo) : 118, 119, 124,


129.
Pissaro 104. :

Pistolesi (Agostino): 118, 121,


Oeisnilz (A.): 61. 123.
Ogarcw: 43, 49, 50, 51. Pi y Mar^all (Francisco) 1 38, 1 39. :

Olerich (Honry) 214. : Plekhanov((TCorfî) 196,220,221. :

Opitz (Theodor): 38. Poclolin^ki fS.) 197. :

Opietal (.lan) 2'i2. : Poi)()\v i K.-J.) : 2:^:9.

Oppcnheim (II.-B.) 38. ; Potier (Uev. William J.) 12. :

Oppcnhcimep (IKH.) : 213. Pouget (Emile) : 101, 106, 237.


Oriium (W.-H. van) : 185. P.R.: 57.

Digitized by Google
*>!\0

Prolo (JacquoF) : iîL Rossi (Giovanni, v. Cardias) :

Proudhon(P.-J.): 7.12.^1. IG.iTà 123.212.216.217.


2^ 23^ 21, 25i 26i aL 38^ Sy, Roux (Jacques) : IL
119, 138. 156. lUO. 193,205,218. Roux(Jacques,pseudonyme):
219,233.23/1.230. Royer (Emile) 109, llL :

Pujo (Maurice) lûîL : Rudebusch (Erail-F.): 23£L


Ruge (Arnold) 35.30.38.42.50. :

Ruskin 212. :

Russell (I)"-) 202. :


Qu<^rar(l : 2L Russo (Vicenzo) : 12iL
Quillard (Pierre) : 102.

Sagra (Ramon de la) 23^ 138. :

Rabelais (François): 2^ 212. Saint-Auban (de): 110. 111.


Ralli (Z., V. Arbure Zamlir G.) : Sainte-Beuve 22. :

Salas Anton (Juan) 137. :

Ranc (A.) ai. : Salle (Gabriel de la) lii. :

Raudon (Gabriel) : Salt(H.S.): 4.


Ravachol 100, lus, : i A /i. 150.239. Samuels(H.-B.) : m.
R. C. R.: HlL Sanchcz Ruano (Juan) : 139.
Rebcllus IML
Reclus Kl ie::
(

Reclus (p:iisee)
:

40.58.
^
63, 61 :
Sanftleben (A.) 21iL
Sarno (Giuseppe) loiL
Saurin (Daniel)
:

:
:

<0f)-

à7 1 01 1 30 1 47, 1 50, t GO
.7 2 ,7 ^1 . 1 . . Say (J.-B.) : 20.
17 l.nf). 11)0,203.208.237. Sceusa (Francesco) 122. :

Reichel (.\tlolphe) âl. : Schack (Miehael J.) 223. :

Reicliesber*,Ml>'jur.Naum): 221. Schicchi (Paolo) : 100, 132, m.


m
Rei^lsdorf(Au^,'U^<t): 10(n157.159.

Reitzel (Robert) llilL :


Schiller: a.
Schiroky (L.) : STL
Schmidt(Kaspar,v.StirnerMax):
Renard (Georges) 2?,1 : .->r).

Retté (Adolphe) 100.102.171.


Rey
Pievmond
(Mi;,'uel):
128, (G.) :
m : Schmidt (Max,
23a.
Schmidt (Karl,
v. Stirner

v. Burgerlvarl):
Max) :

Richard (Albert) : 2aâ.


liiehepin (Jean) 231 : Schmitt (l)"" Eugcn Ileinrich) :

Richler Gary : 213.


Rictu.s (Jehan) :^39, Schneidt (Karl) 22^. :

Rienzi (v. Van Kol) 220. : Schultze (J.) 21. :

Rinke (().) :2ii Schumm (E.) : iiû ;

Rol)ert (Eu^'êne) : 22. Schumm (G.) : 39, 227.


Robert (Roberto) : m. Schwab (Michel) : 182.
Robin (I*aul, v.Bripon) : 65.103. Schwitzguobel (Adhômar) : 55.
iilL 58, 61. 02, ûa.
Roclu'ibrt (Henri) illL : Semmig (Hermann) : iû.
- l{ochel iClénient) 231 : Serantoni (F.) : m.
Roi.i,' V San Martin (Knriquc): Scrnicoli ' E.; : 22ii.
mL Serrano (V.) 146. :

Roorda van Ky.-inf?a (S.K.W.) ; Serrano y Oteiza (Juan) : 142.


Séverine 231 :

PkOsenkrîUiz (Karl) 30. 235. : Seymour (Henry) : 9,12,14,15.50,


Ros^etti (Mireea) 228. : ;il_L
— 253 —
Scymour (Norton) : 214. TeisUerilI,): 162.
Shaw(George-Bernard): 175,220, Teodoru (Gh.-A.) 203. :

228. Ter8ite(v.C:aniecehiaF.-G.): 127,


Signac : 104. Testu (O.) : 50, 65.
Simoni H8. : Teulièrc (E.) 66. :

Simpson (A. -H.) : 13. Théodore Jean : 102.


Sivieri (Bmilio) : 134. Thiers: 18, 25.
Skajewski (Alexandre) : 198. Thomachot(A.} : 65, 66.
Smbato 2:V3. : Thompson (William) : 172.
Smith (Adam) : 36. Thorô 28. :

Soledad (Gustavo) : 140,147,150. Thorcau 227. ;

Solieri (V.) : 124. Thranc (Marcus) ; 228.


Solitaire (le) 24. : Tillinghurst (William H.): 12.
Solovief : 73. Tkatchcv (P.-N.) : 196, 219.
bouiiain : 135. Tochatti (James} ; 174.
Spenc€lt* (Herbert) : 226. Tolain: lfô,26.
Spichîger (A.) : 61. Tolstoï (comte Léon) : 100, 214,
Spiess( August): 165,180,187,201. 228, 229, 230.
243. Train (Georges-Francis) ; 180.
Spiess (M"» Christine) : 243. Traiitner (Max) 161. :

Spooner (Lysander) : 7, 8. Ti-idon (Gustave) : 3.


Stcfnnovitch ; 196. Trumbiill f^f^néral M. -M.): 180.
StelTen (Gustav.-F.) 221. : Tuckcr (Benjamin R.) ; 12, 16,
Stein (Lorenz von) 29. : 39, 47, 185.
Steiner (D' Rudolf) : 230. Turati (F.) : 50.
Steinlo (E.) : 166, 242.
Steinlen 98, 104. :

Stcinsvik (Rasmus) 189, 190. :

Stellmacher (Hcrmann):106,168. Vaillant (Auguste) 89, 110,204. :

Stepniak(v.KraytehiDskiSerge): Valera (Paolo) 127, 128. :

195. Van HloppoclfM.) fî8. :

Stornborg inn. : Van dcr Voo (B.-P.) 95. :

Stirncr (Max, v.Schmidt Kaspar, Van Hamel {IV G.-A.) 223. :

Edward G. et Schmidt Max) : Van Kol (v. Rienzi) 220. :

- 16,33,36,156,235. Varennes (Henri) ; SS3.


Strombcrg (Maria) 43, 236. : Varlet (Jean) 3. :

Stuart (Frank Q.) 11 185. : , Varlin ; 52, 64, 65.


Stuart Mi II (John) 225, 226. : Yasbenter (L.) : 23.
Sullivan (A.-M.) : 157. Vaughan (E.) : 09.
Suuo (Sébastian) : 146. Vaulhier (Octavo 'M.
Vedaux (André) ; 90, 102.
Vellicus : 29.
Yermeylen (A.) 115. :

Tailhade (Laurent) : 102. Vormorcl (A.) 2, 26. :

Tak-Kak : 234. Vcuillot (Louis): 116.


Talandicr : 49. Vianna (J.-M. Gonçalvcs) : 153,
Tandy (Francis-D.) 13, : 234. 1.54.
Tarn (Albert): 14, 15, Villauraé (N.):21.
Tasse (X.) : 147. Visulli (Salvatore; : 136.
Tchamtcliiantz : 233. Vogt (Karl) Vvî7. :

Tcherkcsoff{W.); 163, 170,237, Voliiuai" (von) : 163.


242.

Digitized by Google
Wagner (Richard) 227. : Wilson(Charlolte-M.); 173,174.
Waldo (Ralph) 227. : Wiiisppar(W.-R.): 16, 177.
Walker (E.-G.) 10, 11, 13.
: WitUingtonLothrop: 15,181 ,21 3.
Walker(L.): 13.
Warren (G.-O.) : 15, 172.
Warren (Josiah) : 6, 215. .Yarros (Victor) : 12, 185.
Webster (John-W.) : 7.
Weitling : 30, 40.
WeUep (E.) : 3. ZanardelU (Tito) : 131.
Wemyss (Earl oO : 16. Zeisler (Salomon) 180. :

Whitman (Walt) : 227. Zenker (G.-V.) : 223.


Whitlick (Wiliiam-A.) : 13. Zod'Aia: 101.
Wichers von Gogh (O.) : 163. Zosîn (Panaite) : 70, 203.
A\'ilde lOscar) : 228. Zubku-Kodreanu (Nicolas Po-
Wille (I)^ Bruno) : 230. trovitrh, V. Dragosçh): SOS»
Wiliems (Henri) : lil. Zuccariiii(E.): 119,128.

Digitized by Google
PUBLICATIONS PÉRlODipES ET JOURNAUX CITÉS.

Acracia^ revista sociologica, Barcelone, 71^ 81j 144. 184.


Acrada, §anta Clara (Cuba), iM^
Action {l\ Paris, 2iL
Action révolutionnaire (/'), Alger, diL
Action révolutionnaire (f), Nîmes :

Aclion sociale (/'), Paris, UiL


Affamé {V), Marseille,
Aftonhladet, Stockholm, ^
Age of TJiought {the), Columbus Junction, lowa, 184, 23 'i

Agitador (o), Covilhà, 154.


Agitateur (/*), Chaux-de-Fonds fîÛ-
Agitateur (/'), Mai-seillc, G3, 68^ 89^ OL
Agitatore (/'), Liigano, 121.
:

^
Alarni {the), Chicago, puis New York, 11.72,75.70.179.182.183.184.
Alarm {thé), Londres, 176, 189.
Alarma (la), La Havane, 85^ 151.
Alarma {la), Sôvillc, 140^ lAA.
Alarme (/'), Lyon, 81.
Allam nélkiil (v. Ohne Staa^, midapcst, 23iL
Allgemeine Zeitung, Salzburg, Iffl.
Altrurian {the), Columbus Junction, lowa, 183.
ylmîco ^/^/ Popolo {r), Mantouc, 127.
Amico del Popolo iV), Milan, Tfî^ 13L IM.
^/^^« Ouvriers (/*), Charlcroi, Pennsylvanie, iLL
du I*eu2J'e {1'), Liëgc, 55^ 05^ 121 LlL
Amstjvdam Vooruit, Amsterdam, 187.
Anarchia (r), Marseille, 13*2.

Anai'chiay Londres, 241.


Amirchia {V), Naples, 122, 123.
Anai^hico New York» 133.
(f).

Amsterdam, 68, 110, 186.


iln-ai*cftt>,
Anarchie (1*), Journal de FOrdre, S4.
Anaiyîhist SodaUstic RevoluHonarff Revieto,BoBton, 179.
{ihe),
Anarcfàst Chicago, 16&.
{der),
AnaretiUt {thé), Londres, 12, 14, 55, 60, 79, 1 73, 181
Anarchist (der), New York, 76, 83, 84. 408, 109, MO, 129.
Anarchisl, Rotterdam, pnis Sappcmccr, puis Amsterdam ; 2^ série,
La Haye, 73, 74, 76, 77, 'J lf:o 101, 186, 23».
l

Anarchist (der), St-Loui?, Mo., 82, 165.


Anarchist {the), Shcfficld 37, 86, 174, 175.
:

Ana7Xhist {thé}, Sydney, 243.


Anarchist Labour Leaf {the), Londres, 174.
Anarch^/, SmithfiolH puis Rockwood, N.S.W., 178.
,

Anarquia {la), La Plata, prov. de Biionos Aires, 77, 149, 238.


Anarquia {la), Madrid, 85, 109. 129, 145, 146, 147, 181.
A ntikrat (der), -i 1

Antipatriute {i'j, Bruxelles. 114.


Antipatriote (/'), Paris, 89;
Arbeider {de), Sappemcer, 187.
Arbeit {die), Marburg, Styrio, 168.
Avheiti Yillach, Linz, puis Vienne, 169.
Arbeiterfreund (v, the Worhei*"s Friend), Londres, 200.
AHmter Zeitung, Berlin, 164, 182.
ArbeiUi* Zeitung, Berne, 57, 60, 67, 157.
Arh^deren, Copenhague, 75, 188.
Arbetet, Suède, 191.
.1 rhitrator {the), Highlands, Colorado, 11.
A rchiva social {el),
La Havane, 69, 108, 110, 129, 151.
Ardên, Athènes, 79,206.
A rdên ? {\. En Avant), Patins, 206.
Ariftc n?iârqnista,l^-àvvv\()m\ 147,
Arni'' Koiirad (der), Bcrli'i, Ki'i.
Arme leufcl ider), Détroit, 165, 1^2.
Arte, Messine, 132.
Articulo 2f8{l'i, Ancônc, 10.», 131.
Art social il ), l*aris, 1/1, 103, 230.

Armée Nationale (/'), Bruxelles, 114.

Digitized by Google
— 257 —
Asino (r), Florence, 123.
Asino, Rome, M?.
Asnio umano (/'), Sào Paulo, Brésil, 133.
Associa zione {1'), Nice, 130, 132.
Attaque Parii?, 88, 97, 107, 130.

Audace (/*), Paris, 24. 88.


Australian Iladivaî (ihc], liamilton, IS.S.W., 16, 177.
Autonomia, Sûville, 143.
Autonomie (die), Londres, 69, 71, 76, 78, 82, 83, 84, 107, 100, 160,
101, 167, 201, 228.
Autonomie individuelle (r), Paris, 88.
Autonotnisia (el), Espagne, 141.
Avani-Oarde {F), Ghaux-de-^Fonds, 49, 53, 56, dO, 67, 106, 156«
Avant-Garde cosmopolite (r), Paris, 88.
Avemr (1*), GenèYO, 60, 110, 126.
Avvenive (r), Buenos Aires, 133, 146.
Awenire {n'Siodëne, 118. 119, 121, 122.
AtfvenireiV), Sâo Paulo, Brésil. 78, 82, 85, 133, 155.
Avvenire sociale (0 Messine, 132, 238, 242.

Bandera del Pueblo {la), Mexico, 152.


Bandera rqja {la), Madrid, 46, 71, 144.
Bandera social {la), Madrid, 143.
Bandit du Nord {le), Roul>alx, 89.
Bai'baros {os), Goïmbre, 100, 124, 154, 158.
BaearaUay Jissy, 202.
Beacon {the), San Francisco, 183.
Beilage zur Rheinischen Zeitungt Cologne, 235.
Berlines* Monatsschrifi, Mannheim, 235.
Bibliographie de France (la), Paris, 17.
Bien-être sodal (te), Belgique, 27.
BUitter der Gcycmoart fUr Sociales Leben, Lausanne, 40.
Boa Niiova {a), Lisbonne, 126.

Boletin de la Asociaciôn de Trabajadores, Ferrol, 140.


Bolelin de la Fedcraciôn Régional Espanola, Alcoy, 140.
Bolletlino dei laroratori, Naplcs, 120.
Bollettino délia Federazione italiana del V Inleimazionale dei
Tjqvfivnton , Italie, 121.
Boy ha, Philippupoli, 79.
Brandfackel {die), New Yoi k, 80, 109, 165.
Biidoucnost, Chicago, 170.
Bl'illeUn de la Covimune, 66.

Digitized by Google
Bulletin de la Fédération Jurassienne de FAssociation Interna-
tionale des Travailleurs, Sonvillier, puis Locle, puis Ghaux-de-
Fonds, puis Sonvillier, i9,50^54255,56,5L60,62,118,123, 1^
156, 2iML
Bulletin de LUnion républicaine de langue française^ New York,
33, Û(L
Bulletin de propagande antipatnotique^ Paris, 82^
Bulletin des Groupes anarchistes^ Paris, 81*
Bulletin des Harmoniens, Paris, 9Û.
Bulletin du Congrès de Ijondres^ Bruxelles, 55^

Cahiers du Travail {les), Liège, 113.


Ça ira {le), Paris, diL
Campatia {la), Macerata, 131
Cainpana {la), Naples, l'-iO.
Canaglia {la), Gènes, i

Capestro {il), Fcrmo, 121.


Carlo Pisacane, Naples, 1 IQ.
Carmen Sglva, Bucarest, 70, 203.
Caserio, Buenos Aires, 150.
Casojns 2^ok)'okorèho studentslva, 171
Cacli (Genève), 42.
Cervanhi lipanske casopis ceskgch radikalnich socialistût 170»
Che Siamo, Pesaro, 131
Chicagner Arheilerzeilung, Giiicago, liîâ*
Christ {le), 22/i.

Christ anarchiste (le), 22/i

Chru?iique {la), Bruxelles, IlL


Ciclone {il), Paris, 130, 132.
Cienria social, Barcelone, 103. i ïl, 2M.
Clameur {la), Paris, 239.
Clameur amiénoise {la), Amiens, 90*
Clarion (thc), Londres, 237.
Cloche {la), Bruxelles, 42.
Comba'e {cl}, Bilbao, 1 4 A
Comftattiamn ! Gènes, 79, 127.
Commonweal (the),Londres, 47, Z3i 7G, 78, 85, 93, 108^ iO^
158, 17A, 175, 182, 212, 21^
Commoniceal {the), Shoflield, 175, 242.
Cummu?ie {la), Genève, 05, ûfL
Ctmunune {lu), Nouvelle Orléans, Qfi,
Co}iLmunist {der), Londres, 161.
— 259 -

"

Communisl, Pest, 108.


Coînmunisle [h'), Loiulrps, 91.
Co)/ifnu?us!/' /ihf flaire (le), Corning', Towa, 215.
Commujiitist Skaneateles Gommunity, Etats-Unis, 215.
{(/le),

Cotnunardo {il), Fano, 121.


Comunista {il), Londres, 132.
Co)tiu?iisla {cl), Sarai,'ossc, 144.
Cotidenado {cl), Alcoy, 147.
Condenado [el], Madrid, 140.
ConquUta del Pan {la), liarcelono, 144.
ConqiUsta do Bem anm^chista^ Goïmbrc, 154.
Consent (le)^ Paris, 89.
Contemporary Revieuf {the), 15, 69, 236. •

Coniroversia (la), Barcelone, 147.


Corsario {el), La Gorogne, 24, 76, 109, 110, 135, 136, 137, 142, 147,
164, 181, 241.
CosfnopoHst Londres, 234.
Cosmopolf'la (ch, Valladolîd, 143.
Cosmopolilain Revîew {thé), Londres, 50, 172.
Courrier français (le), Paris, 26,
Couttier social {le), Paris, 90.
Crachat {le), Paris, 239.
Cn des Opprinirs- (le), Charlcroi, Belgique, 114.
Cn du Peuple {le), Vervicrs. 114.
Cn^e sor-infe (la), New York, 91.
Cri (ira sociale (la). Milan, 221, 229.
Critique social'' 'la\ Genôvo, GO, 158.
Cii typofji'apkiqua {le), Paris, 89.
Croce di Savuia (la), Genève, 132, 240.
Croi/do?i Brotherhood Intel liye/icei" (the), Angleterre, 229.
Cuarlo Esladn (el), Orcuse, Espagne, 144.
CuesUon social {la}. Valence, 147.
Cijclone (le), Buenos Aires, 91.

Dana riitom-r, Paris, puis Bruxelles, 202.


Daih/ CIn-o/iicle (the), Londres, 229.
Dehàele [la), Bruxelles, 101, 114.
Dehdch' sociale (la), Knsival, 70, 109, 114.
Dèchard (le), Daniery Brunei, Marne, France, 89.
i8 Marzo, Milan, 131.
jyéfi (le), Lyon, 87.
Dêlnieké Lis'u, Chicago, 171.

Digitized by Google
Bêlnickê Usty, New York, 47, 50, 83, 158, 161, 171, 175,237, 238.
Dèlniché Listy, Vienne, 170.
D3nwcratic Remeio (the), Londres, 15.
Démocratie {la), Paris, 43.
Deuiuliai/io^ Uosano do Santa Fé, Argentine, 133.
Deaiolitore {il), Naplcs, 12G.
J)erecho Cordouc, 140.
{ol),

Ihrecho à Ut Vida (el), Montovideo, 24, 51, 78, 95, 134, 149.
J)eseand8ado8{los), organo dê las ulUmas capas sociales, Madrid,
140.
Lesheredados {loa)^ Sabadcll, 143.
Desj^lar {eSj, Brooklyn, 77, 81, 85, 95, 109, 110, 111, 145, 151, 152,
175,217,237,240,241.. t

J)3utsche Jahrbiicher, 42.


J)cutsc}ie Worte, Vi c n n r 1 89, 220, .236.
, »

Deutsch-Franzosische Jahrbiichert Paris, 42.


Devoir {le), Liège, 113.
Diiitto (il), Monsclicc, VéDétie,.l^.
Disereda lu {il), Gènes, i22. .
•:

Drapeau Noir Ue), Bruxelles, 77, 78, 114.


Drapeau s\oir {le), Lyon, 87.
Drapeau Nuir (le), Marseille, 88.
Drapr.au Rouge {lé), Bruxelles, 114.
Drapeau Rouge {la), Lyon, 88.
Drapeau Rouge {le}, Paris, 88.
Drepturile Omului^ Bucarest, 202.
Drochah, 208.
anarchique
I>iroil {le), Lyon, 87, 107.
Droit social {le), Marseille, 88.
Droit social {le), Lyon, 76, 87, 92, 93, 94.
Dueh Casùt Prossnitz, Moravie, 170.
Duch Volnosti, Chicago, 171.

Echo, Londres, 15.


JEco del Rebelde {el), Saragosse, 144.
Eco de Ravachol {eî^, Espagne, 144.
Economie Sociale {F), Bruxelles, 56,
Education intégrale {V), Paris, 103.
EgaUtaire (f), Paris, 29.
EgaUtaire {V), Genève, 60.
Ejalilc {/'), Genève, 45. 46. 54, 56, 59.
Egoism, San Francisco, puis Oakland, Californie, 13, 234.

Digitized by Google
Efjuagliansa (0, Girgenti, 120.
Eigene {der), Wilhelmshagen, près Berlin, 230.
MrOrecher {der), Londres, 161.
Emaneipador (o), Porto, 80, 154.
Smanapazione sociale (kt), Napics, 131.
Emeute (r), Lyon, 87.
Enclos (r). Pari», 90, 239.
En-dehors (r), Paris, 89.
Enfant ternble (0, San Francisco, 13.
Englùh Republic (the), 227.
Entretiens politiques et littéraires (les), Paris, 35, 48, 90, 101.
Epigonen Leipzig, 35, 36, 37.
{die),

Epi la prosô, Patras, 206 et v. errata.


Erroi'c Giudiziaro (/'), Ancônc, 210.
Erste Frète Presse Cislcithanicns, Vienne, 168.
Esclavo (el), Tampa, Floride, Ab, 47, 75, 86, 151, 152,237.
Esclavo moderno (el), Villanucva y Geltrù, 143.
Escravo (o), Porto. 154.
E&pril de Révolte {V), Paris, 88.
Etendard révolutionnaire {V), Lyon, 33, 70, 87, 92, 93.
Eœpansiôn individual (laj, Buenos Aires, 150.

Fackel, Chicago, 165.


Fahkel {de), Gand, 70, 76, 110, 111. 115, 163.
Falot chcrhoiirf/eois {le)t Cherbourg, 89,

Famé (la), (rênes, \20.


Fascio Operaio {il), lîolo^rnc. 1-20.
J'iivilla (la), Mantouo, lus, 120, 124, 125, 131, 134, 135, 136.
Fede)-ariun {!a), Barcelone, -'j5, 140.
Federacionde Trabajadores{la), Montevideo, 74, 149.
Federaciôn Ir/ualadina {la), Igualada, 143.
Federaciu/L où, -ara {la), Rosario, Rép. Argentine, 241.
Fédéraliste {le}, Paris, 26.
Fédération {la), Londres, 66.
Fedraheimcn, TônsettpuisSkien, 09, 71, 74, 75, 76, 82. 84, 99,
189, 190.
Fer rouge {le), Bruxelles, 114.
Fïaccolo 9*ossa {la}, Florence, 126, 129.
*Fiei*amosca {la), 123.
Figaro {le), Paris, 99. 100, 103, 110, 111, 223, 228.
Firebrand {the), Portland, Oregon, 69, 178, 183, 216, 234, 243.
Folgore {la), Forli, 131.
— 262 —
Fbrçai (/<?), Paris. 89.
Forçat du Travail {le), Paris, 88,
Foreherepuhbticane {le)flnioldi, 131.
Fm*tid og FremUd^ Norvège, 190.
Forlmghtlif Review^ 98, 195, 213, 228.
Forum {(hi'), 84.
France Li'n'c U a), Paris, 2-4.
Frankfurter Zcituiuj, Francfort a. M., 38.
Fralcl'anzaila), Naple?, 120,
tratenritr {la),
Fralcrnitè <lc {la), 2*ù, lîD.

Frcf.'dom, Chira^^'o, 81, 138, 182, 183, 238.


Frccilom, Londroï^, 73, 7'i, 81, 82, 83, 85, 86, 93, 94, 110, 111, 125,
"
1 20, 1 30, 1 7 'i , i S<) , 191, 2 1 3, 237, 239.
Frfjf^ Krchan:/''. Londres, 14.
Frcc Life (Ihc), Louilie}^, 15,214.
Frec Traile, Londres^, 14.
Freie Arheitersiimme, New York, 83, 200,
FreieDuhne^ Berlin, 189, 230.
Frde Gesellsckaft {die\ Zurich, 164.
Fi^eie Geseîlschaft {die), New York, 200.
Freie Jugend {die), Berlin, 230.
Frète Wacht, Philadelphie, 75, 165.
Freihcii (die), Oraz, 109.
Frt'iJicit {die), Ileillironn, 104.
Frciheit ( ^v.), T.onJi os, puis Now York. 29,32,35,36.47,48,50,51,69.
71, 72, 73, 74, 7.;. 77, 78, 7îi, 80, 81, 83, 84, 85, 94, 96. 98, 107, 108,
110, 111, 124, 125. 12(5, 121», 157, 158, ^fno, 161, 162, 163, 165, 166,
1(57,175, 180.182, 189,191,203,209,213,214,216,217,234»237,238,24i,
FreilamK Vioniio, 213.
Volk<'>!atl, Loouwardcn, 187.
Fri-^f'^h

Fucrza de La Uazôn, Cliivilcoy, 150.

Gazelle des Tnbunauœ (la), Paris, 30.


Gassella degli Opérai, Turin, 82.
Gaz sella Operaia, Turin, 126, 128.
Gazsetlinn Ikosa, Milan, 48, 120.
(f "nosse// ;rhar s-Pi(mier (der), Grosslichterfeide» près Berlin, 242.

Oese'!.'<cliafl, Loipzi^j, 231.


Oi/ IUn^\ Pai'is. 1(12.

(iif/sli zia (/(//, ( Jir<rciiti, 1 ?0.

Glaneur tuuirdùsta {le), l\u is, 3, 34, 88.

Digitized by Google
Gleichheit, Vienne, ifiO.

Golos, Saint-Pëtersbourg, IIM^


Gndo deyli Oppressi (il), New York.puis Chicago,puis New York,
76. i:^
Grido dell" Operaio (il), Spczia, 131.
GHdo del Popolo Naples, 122^ 12iL
(il),

Grido del Pueblo (el), San Martin de Provensais, 144.


Gnio de Révolta, Porto, 154.
Gromada, Genève, 197.
Gromadashi Drug, Lembcrg, 107.
Guerre sociale (la), (édition française de Ni Dieu ni Maître^ de
Bruxelles, 114.
Gueux ^/e), Paris, HÎL

Jlacker's Pleasure Boat, Portland, Maine, puis Berlin, N.J.,


Haemeth, Vienne, 243.
Hatnmnk, 95, 111_, 207.
Harmonie, Marseille, 79, 90, 239.
Ilijo del Trabajo (el). Ponte vedra, 14.3.
Jleraldof Anarchy, Londres, Ul
Hereje (o), Lisbonne, i 54
Ilijos del Mundo (los), Guanabacoa, Cuba, 125. 151.
IIom??ie (V), Jersey, puis Londres, 33, 34^ 227.
Homme Libre (V), Bruxelles, 48, 109^ liL 129, im
HonesUj, Melbourne, 16, 177.
Hors la loi, Lyon, 82^
Humanitaire (V), Paris, 29, 3£L
Hu?nanitas, Naplos. m,
123, 124, 126, 127, 129, 217.
Hydre anarchiste (V), Lyon, 87, 107.

Idea Libre (l'), Madrid, 09, 74, 142, 147, 151.


Hea Libre (l'J, Montevideo, v. erratii.
Liée (V), Bruxelles, 76, LLA.
Liée libre (/'), Agen. 231L
Idée ouvrière (V), Le Havre, 88, 125*
Illustration {V), Paris, 99, 22IL
Ilota (0, Pistoja, 124, 12L
Indépendant (V), Gommercy, SIL
Individualist (tUe), Higfhlands, Colorado, LL
In Marcia Z Fano ot Pesaro, UO, 12ii^ 127, 129, 212, âlL
Insurgé (V), Bruxelles, 95, 2'"<* s(^rie, 114.
Insurgé (1'), Lyon, 33, 90, 9L 103, 107, 108, LLL
864 -
Insurrezione (T)^ I^ndres, 124. .

Interdit (F), édition firancaiso de M Dieu ni Maître, deBruxellos,


114.
Intemadonat (el), Malaxa, 140.
Intemadonal (el), Montevideo» 140*
Inteniational (V)t Londres, 91.
Intematiotial anarchiste (T), Marseille,
Internationale (V)y Bruxelles, 45, 54, 113, 115. ,

Internationale (T), Gonèvo, 66.


Internazionale (F), Naples, 120,
Intransigeant iV)^ Paris, ,

Intransigciitc (Vh Vrni?;o, i26, 121).

Inve?icible (elj, S3iva<j;oii>^v, U4.


Izdanie Obchlchestna narodiioi mzpravyt Genève, 193.

Jahrbueh far Socialirissenschaft, Zurich, 206, 219.


Jeunesse nouvelle {la}, Lyon, 239.
Jeunesse soeiah'stc (la}, Toulouse, 221.
Jeune Icarie (la), Corning, lowa, 215.
Journal de Genève (le), Genève, 49.
Journal des Débats (le), Paris, 31, 110.
Journal des Economistes (le), Paris, 130.
Journal des Étudiants (le), Liôge, 26.
Jcvenes Hijos del Manda (los), G-aanabacoa, Cuba, 125, 151.
Jugend (die), Berlin, 230.
Jus, Londres, 15, 16.
JusOee, Londres, 75, 173.
Justicia (la), Malaga, 140.
Justi&ahutnana (la). Gracia, Barcelone, 94, 144.

Kampf (der), Berlin, 157.


Kûmpfer (der), St-Louis, 165.
Kansas libetHil (the), Valley Falls, Kansas, 11.
KaraXtac, Reichenberg, 242.
Ktoh (de), Wolvega, 187.
Koinânia Athènes, 206.
(ke),
Kolmsche Zeitung, Cologne, 223.
KoloJiol, russe, Londres, puis Genève, 42, 46, 50.
Kololiol, français, Genève, 43.
Korrektie (de), Gand, 115.
KHtik (die), Berlin, 223.
Kunst dem Volhe (die), Berlin, 230.

Digitized by Google
Labor Corchera (la), Palamos, iA7.
Labor Enquirsr (the), Denver, Col., 15*
Labour Leader (the), Glasgow et Londres, 2/^7.
Lanterna (la), Florence, i'2?,.
Lavoraiore (il), Alexandrie, 132.
Lavoratore {il). Gênes, 123.
Lavonamo, Buenos Aires, 48^ 133*
Legalidad (la). Gracia, \

Libero Patto, Ancône, 130.


Liberia e Giustizia, Naplcs, 43^ 120.
Libertaire (le), Alger, 82-
Libertaire (le), Bruxelles, 109^ 110, UA.
Libertaire (le), New York, 30^ 32^ 33^ 56, 212.
Libertaire (le), Paris, 90^92,97, 102^ HO, 239, 2\0.
Liber tario (o), Porto, IM.
Libei'tas, Boston, 7, i2, 31L
Liberté (la), Bruxelles, 27^ 45, 48, 49^ 51, QG^ HO, 192. 193.
Liberté (la), Bruxelles, puis Verviers, liA.
LibeiHé {la), Buenos Aires, 47, 68. 71. 75, QL
Liberté {la), Genève, 44^
Liberty, Boston, 7, 12, 13, 48, 227.233.
Liberty, Hammersmith, Londres, 14,47,69.70,84.85,93,111,126, 163.
174. 176, 2A3.
Liberty (en japonais), San Francisco, Cal., 209.
Liberty Annual {Ihe), Angleterre, 16.
Liberty Revieio {the), Angleterre, lA
Libre Iniciativa {la), Rosario de Santa Fe, Argentine, 107, 15(L
Libre Parole {la), Paris, 110.
Licht en Waarheid, Amsterdam, 76, 174, 186.
Lichtstrahlen, Berlin, 80, 164.
Livre d'Art {le), Paris, 2£L
Londoner Arbeiter ZeituJig, Londres, IM*
Loteling {de), Malincs, 115.
Lotta {la), Mantouc, 74, 126.
Lotta sociale {la), Milan, 50, 131.
Lotta Umana {la), Ancône, 132.
Lueha Obrera {la), Buenos Aires, 149, 165,241.
Lucha Obrera {la), La Gorognc, 143.
Lucha Obrera {la), Montevideo, 149.
Lucifer, Valley Falls etTopeka, Kan., puis Chica.:?o, IL
Luctador (o), Portugal, IM^
Luctador anarchista (o), Portugal, 151
S66 —
LumpenproîeCariev {der), Londres, 161.
Lutte {la), Lyon, 87, 95, 107.
Lutte pour FArt (la), Braxelles, 114.
Lutte pour la Vie (la), Paris, 90.
Lutte sociale {la), Lyon, 88.
Luz{la), Montevideo, 78, 149.
Luz do OpetHûo (a), Portugal, 153.

Magasin fiir lÂtteratur^ Berlin, 36, 189.


Malfattori (t), Genève, 123, 132.
MalfattoH (t% Imola, 131
Marmaglia (to), Imola, 131.
Marmite sociale (la), Âiger, 90.
Marseillaise (la), Paris, A6, 56.
Martello Fabriano, Icsi, 122, 123.
{il),

Marlello (il). Milan, 57, 120, 206.

Match {Ihe), Columbus Junction, lowa, 184.


Maticè Dêlmckà, Now York, 7y, 171.
Maticé Dêlnicka, Prossiiitz, Moravie, 170.
Maiicà Dclnilici, Vienne, 170, 238.
Mercure de France {le), Paris, 35, 00.
MetallarOciier, New York, 165.
MeLallarhnicrfacJiblatt, Vienne, 168,
Mirabeau {In, Vervicrs, 113.
MiserabiU [i), Parme, 126.
Misère {la), Bruxelles, 108, 114.
Miseria {la}, Aloiandrie, Italie, 122.
Miseria {la), Buenos Aires, 149.
Mistoufie {la), Dijon, 90.
Mlot, I^mber^, 198.
Moderne Vôlkergeist {der), Berlin, 41.
Modemi Revue, Prague, 100, 171.
Modem Sdejice Essayist {the), New-York, 13.
Moniteur (le), Paris, 18,
Mo7itagna [la), San Rcmo, 127.
Morrjejiroody Amsterdam, HO, 222.
Morfjenrood (7). Harlin/jen, 187.
Morfjenrood, La Haye, 187.
Mn^liorshii Nabliudatel, Moscou, 42.
M'A', [II], Imola, 122.
MoLlo (VOrdine {il), .\apies, liO.
Mûvimenlo sociale {il}, IS'aples, 122.
MoH)nicnto social U'I), Espagne, Mi.
Munca, Bucarest.
Munca exccptionala, Bucarest, 20IL
Munidjno libre (c/j, Mâlaga,

Nabal, (renèvo, puis Londres, iOfi-

Narud, Lemberg, i 1)7

Naro'liioe Dt/rlo, Genève, hh^ 19?.


Na'se DobUy Prague,
Nemrs^is, l^al timoré, 170,
Nf'pàkaral, Budapest, 1 (>'.).
Nettuno {il), Uimini,
Neue Afwc'lola, Darinstadt, 'M).

Neue deutsdie Rundscliau, Berlin, 36. 213.


Neue Freic Presse, Vienne, 38^ 50^ iSO^ 222.
Neue Gescllschafl (die), Zurich, 38, IfîL
Neue ZeiL {die), Stuttgart, 212, 220.
Neircastle Dailf/ Chronielc Uhe), IScwcastle, 85.
New Enrjland Anzeifjer, New Haven, U.S., Ifi.'^-
Nein Jerse;j Arlxili'r-ZeiUauj, Jersey City Hights,
Neir Onler (Ihe), Croydon, 22<J.
New York Tribune {ihe), New York, "L
Ni Dieu ni Maif re, Bruxelles (v. La Guerre sociale et V Interdit),
Ni Dios ni Amo, Buenos Aires, i^O.
Nineieenlh Centurfj {the), Londres, 80. 81. 82. 83. 84. 86.
No7i Partisan (Ihe), Los Angeles, Cal.,
Noodkrept {le), Mali nés, \ h. \

Nord und Siid, Berlin, 222.


Nouvelle Ilumanilè {la), Paris. ÙiL
Nouvelle Pcriie {la), Paris, 21^ al.
Nouvelle Tribtui" du Peuple {la), Bruxelles, 113.
Noof/rafo (el), Barcelone, 1 ^i3.

Novè Prau If/, Pi-ague. LU.


Novor S'or», Russie, l'.)5.
Nueva Lira {la), (ii'acia, lîarcelone, ^7. 1

Nuura Gazzrifa Operaia, Turin, 33,97, 126.


Nuoim (fiut enlif, Klorence, JA^ 131.
Nuora là'scosm {la), Trapani et Marsala, 131, 133.
Nuovo (hnibatliaino, (iènes, 127, 158» ^
Nf/ Tid, Chicago, I '.)().

Ni/t TidsUrifl, Cîirisliania, DlL


— S68 —
Obchtchee DtjelOt Genève, 194.
(MHihtchina, Genève, 48, 156, 195» 202.
Oftchîchirta, Londres, 192.
Gbrero{e^t Cuba, 151.
O&rero {ei)y Grenade» 140.
Obrero {élu Palma, Mayorque, 140.
Gbrero (el), Saba4cll, 140.
Obrero Panadero (el), Buenos Aires» 145, 149.
Œuvre sociale (/'), Marseille, 90, 239.
Ohiie Stnat (v. AUam nélkul), Budapest, 230.
Omladina, Aussig, 170, 180.
Omladina, Prague, puis Brtlx, 171.
ii de fiovicmbre, Montevideo, 149.
OntiDakimjy Anvers, 115, 2-40.
Operaio, Rcggio Galabria, 71, 124, 127.
OperawiO, P>r<isil, 133.
Operaio {iî), La Spezia, 1)3, 131.
Operaio {il), Tunisie, 48. 79, 127. 132.
Qpponfùm [die), 38.
0ppres9o Pergola, 124:
Oprimido {el), Âlgeciras, 144.
Opntnido {e^, Lujan, prov. de Buenos Aires, 110, 149, 241.
Oprimido {et), Santiago, Chili, 150.
Opstand {de), Anvers, 115.
Opstand{de}, Gand, 115.
Opstandeling {de\ Anvers. 115.
Ora sanguinosa (/'), Ancône, 132.
Orden {el), Gordoue, 1 40.
Oè^den {elj, hojà socialisla de prcpaganda y de accién revolU'
cionana, Espa;?ne, 140.
Ordine, Turin, 79, 108, 129, 131.
Ord och Bild, Stockholm, 221.
Ordre social {i'), France, 130.
Otùanlanove (D, Venise, 127.
8 Giugno (/'j, Florence, 131.
Our Neio IluinaniUj, Topcka, Kan^as, puis Chicago, 11.
Ouviier revolid {l'), Calais, 88.

Pana (il). Anoône, 48, 126, 130.

Paria (le), Paris, KO.


Parole (die), Saint-Louis, 1G5,
Pahiotc {le), Bruxelles, 70.

Digitized by Google
— 269 —
Pauperlas, Picdimontc d'Alife, i27
Paysan révolté {le), France, 87.
Peaceful revolutionist (ihe), Utopia, Ohio, 215.
Pensamiento social (e^), Lisbonne, i^^^-
Pensiero {il), Ghieti, 78^ 80^ 110, l.'M.
Pensiero e Dinamite, Genève, i:^2.
People {the), San Francisco, Th.
Pére Duchêne {le), Paris, 90, 15â.
Père Peinard {le), Paris, 89^ 104^ 217^ 239, 2ilL
Per la Propaganda, Naples, in<.
Per la Verità, Livourne, 124.
Perseguido {el), Buenos Aires, 70, 75, 7L 85, 103, 108, 109, 110, 111.
124^ 149, 181^ 216, 2kSL
' Persévérance {la), Verviers, HL
Personal Rights Journal, Londres, 15.
Petardo anarchista {6), Portugal, 154.
Petrolio (il], Ferrarc, 120.
Peuple {le), Paris, 18, 2L 37, m.
Peuple Belge {le), Bruxelles, 5IL
Peuple de 1850 {le), Paris, 21
Phalarige {la), Paris, 17.
Philosophie positive {la), Versailles, 65.
Piccola Antologia, Rome, 299
Piccone {il), Gatane, 131.
Piccone {il), Naples; 1*20.
Pisacane, Naples, 124.
Pleasure Boat, Portland, Maine, puis Berlin, N. J., 231.
Plebaglia {la), Imola, 131
Plèbe {la), Milan, 121.
Plèbe {la). Terni, 131.
Plébéien {le), Dison, Vaux-sous-Olne, Nessonvaux et Ensival,
110, Ui.
Plu7ne {la), Paris, QÛ.
Pokrok, Ko\\n, ilSL
Pokrokové Listg, Prague, 170.
Pomsta, organ socialne-revolucni stramj ceské, 170.
Popolo {il), Florence, 124.
Popolo d'Italia {il), 43.
Poi*ve?iir anàrquisla {el), Barcelone, 132, lAi.
Parvenir social {el), Barcelone, 147.
Pot-à-Colle {le], Bagnolet, Seine, 82,
Povcro {il), Paicrme, 121.
- 270 —
Praca, Lomborg, i98. •

Prâce, BrUnn. 170,


Pràce, Chicago, M\.
Practical Christian {the), Hopedale, Mass.: 222,
Praclical Socialist, Londres, 112,
Présent Day {the), Londres, 173,
Presse ouvrière {la), Bruxelles, ïû.
Primo Maggio, Ancône, 130.
i" Maggio, Lugano, 122.
Primo Maggio, Naples, IM,
P Maggio, Sào Paiilo, 133.
Primera de Maio (o), Goïmbre, 154.
Producteur {le), Lo Havre, 81L
Productor (el), Barcelone, ;i08,7L7L80,B2,84,108,128ii3LlA^
146, 150. ^28. 241.
Productor {el), Guanabacoa, Cuba, IM^
El Productor, La Gorogne, 21L
Productor (el), La Havane, 69,76^80,8ii94ii28il5LlM,
Progrès {le), Bruxelles, 192,
Progrès {le), Loclc, 44. 50. 54, 56, 5SL
Prolétaire {le), Bruxelles, 2L 31L
Proletdr, New York, IIL
Proletàv, Reiclienberg, 170, 242,
Proh'tàv, Vienne, 170.
Proletaren, Copenhague, 72, 73, 83, 188.238.
Proletariato {il), Marsala, 121,
Prolctario (cl), Koy West, Fl.: IM,
Proletario {el), San Feliu de Guixols, 147.
Prolctario {il), Florence, UIL
Proletario {il), Palerme, 12Û,
Proletario {il), Trapani et Marsala, 127, 121.
Proletario {il), Triestc, 12i
Proletario italiano {il), Turin, 120.
Propaganda {la), Imola, 131.
Propaganda {a), Lisbonne, 80, 85, ilO, UL 125, 144, 152,
Propaganda {la), Vigo, 143.
Propaganda anarchista {a], Lisbonne, 154.
Prolesto Opteraio (o;, Porto, ÎL
Protesta Umana (la\, Tunis, 127, 122,
Pro.rini us tu us, Turin, 124.
Przeglsid spolecz)ig, Leniberg, IM.
Prcni svobodnà tiskdrna v Ccchâchy Vienne, llû.
Purjnale {il}, lao^ 1112.
Punk' {lai Roubaix, 2:^0.

Pi/gitièe {le), Bruxelles, ii'i.

Questione sociale {la), Buenos Aires, 132; 2°" série, 129, 133,184. 241.
Questioiie sociale [la), Egypte, 132^
Queslione sociale {la), Florence, 49^ 119. 124. 127. 12a.
Questione sociale {la], Paterson, N. J., 70, 103, 119, 133, 237, 23S^
Questiorie sociale {la), Prato, m. 135, 216.
Questione sociale {la), Turin, 24^
Question sociale {lu), Bruxelles!, 16, 8L HA.
Queslio7i sociale {la), Paris, 67, 94^ lfi3*

Rabotnih, Genève, 193.


Rache {die), Londres, 101.

Radical {the Austmlian), 17R.


Radical {Ihe), Ilajnilton. N.S.W., 122-
Radical, Pest, IM.
Radicale {der), Reichenberg, 16ft.
Radical Revieic {the), New Bedford, Mass., L 8^ 12,
Raîjgi {i), Spez a, Hil
i

Ravachol, Sabadell, 14 4.
Razôn {là), Séville, 139, lilL
Razvratirea, Focsani, 203.
Reason, Melbourne, i 78.
Rebel {the), Boston, 85, IM.
Rehelde {et), Grenade, UO.
Rehelde (p), Lisbonne, 154.
Rebelde {el), SaragOï^sc, 109, LLL
Rebell {der), Londres, 160.
Recht door zee, Enschede, 187.
Recht voo)' Allen, La Haye, 187, 237.
Reforma social {lu), Mexico, 152.
Réforme sociale {la), liruxelles, 65^ 114.
ReWjion des G'eistes {die), Leipzig et Berlin. 229.230.
Renaissance {la), Paris, 101.
Rcpresalias (las), Espagne, Uû.

Représentant du Peuple {le), Paris, 20, 32,


RerancJta {la), Reus, lil.
Réveil des Masses {le), Ncwfoundland, Pa. 91.
Révdl des Mineurs {le), Ilastings, Gambria Gounty, Pa, 9L 1B2.
Réveil social {le), Paris. 111.
Revendicateur {le}, ?so\v York, 32,
Reiista sudal. Gracia, Barcelone, 140, iii.
Revista social, eco ciel proie la nado, Madrid, 46^ 137. 113.

Eeiisla social. Sans, 143.


Revista sociala, Jassy, 69, 74. 203, 220.
Revoit {the), Sydney, 178.
Révolta (a), Lisbonne, 72, 76, 77, 78, 81^ 82, 108, ihL
Révolta (a), Porto, 81_, 154.
Revollado (o), Lisbonne, 154.
Révolte {la), Paris, 33.53,55,56,60.70,71,72.81,82,83,84.85,86,88.92,
100,101, 103,107,108,109,li0,116,124,129.136,161, 103, 189,214,216,
217,2^2.
Rèiyolle {la), Sapplchnent littéraire, Paris, 3, 24^ 32^ 33^ 50, 51^ B8,
129, 104, 213. 225. 227. 228,
Rét^olté {le), Gonève.puis Paris. 53.55.56.67.60.62.63.67,68,69,70,71
72.73,74,75.76.77,78. 79. 80. 82. 85. 86. 87. 88. 92, 94. 99. 108. 118.1 23.
185.14'!. 152. 156.238.
Révolte (les a/famés (la). Calais, 88^

Révollé sédajiais (le), Sedan, BÎL


Revoluçdo social (a), Porto, 69, 74, 78, 82, 83, 04, IM.
Revoluce, 170.
Revolucionano {el), Barracas, prov. de Buenos Aires, 140.
Revoluciôn jyopiilar (la), Espagne, 141
Revoludôn social {la), Barcelone, lÂL
Reroluciôji social (lu), Buenos Aires, 150.
Rcroluciôn social (la), Mexico, 152^
Ri'volucinn social (la), Montevideo, 149.
Revolticiim social Palma, Mayorque, 140.
(la),

R'voliU'iôii social Espagne, 143.


(la),

Revolulionar (der), Londres, 161.


Revolutionary Review (the), Londres, LL
Révolution cosmopolite [la), Paris, 8S^
Rcvolutionisl (the), .Vngleterre, IL.

Rémlution sociale (la), (Jenêve, 54^ 59, 6(L


Révolution sociale (la), Paris, 8L 92, 118, 124, 130. l-'>6.
Revue anarchiste (la), Paris, OÏL
R'jvue anarchiste internationale (la), Bordeaux, 8Si
Revue antipatiiotique et révolutionnaire, Paris, 81*
Revue blanche (la), Paris, 51, 90, 102.229. 230.
Revue de l'Ouest (la), St-Louis Mo., 32.
Reviw de Paris (la), Paris, 236.
Revue des D 'u.r-Mondcs (la), Paris, 30, 50.
Revu? indéiicndantc (la), Paris, 12^
— 273 —
Revue libertaire {la), Paris, 00^ 130, 21fi.
Revue rouge (la), Paris, 2£L
Revue sociale (la), Dijon, 7i.
Revue socialiste [la], Genève, fifi.
Revue socialiste (la), Paris, 3, 25. 27. 43. ^9. 51, 53, 65, 118, H9,
205, 221.
Revue universitaire {la), Bruxelles, 70.
Rheiniscfie Jahrbiicher fiir gesell^chaftliche Reform, Darmstadt,
39, ATL
Rheinische Zeituiig, Golo^jnc,
Ribelle {il), Rcggio d'Emilia,
Ribelli{i),lmo\di,m.
m30.

Ricoi'diamoci L, Faenza, 12fi.

Ri/lard (le), Paris, 89j 2"»' série, suivi de VActioti, 20.


Riscatto {il], Messine, 12L
Riscossa {la), Buenos Aires, 12^
Riscossa {la), Florence, 123.
Riscossa {la), Trapani et Marsala, 131
Risveglio {il), Ancône, 124.
Risveglio Sienne, 12L
{il),

Rive gauche {ta), Paris, puis Bruxelles, 26^ 27^ 113,


Rivendicazione {la), Forli, 118, 12A^
Rivista intemazionale del Socialistno, Milan, 68, 118.
Rivista italiana del Socialismo, Lugo et Imola, 68.
Robotnih, Gracovie, iOR.
Romagnolo {il), Ravenne, 120. 121
Roode Duivel {de), Amsterdam, 187.
Rothschild {le), Londres, QL
Rozhlêdy, Ghrudim, Bohème, 171.
Russkaia Mysl, Moscou, AS.
Russkoe Bogatstvo, 195.
Rzczespospolita Polsha, Genève, 50.

Samtiden, Bergen, 190


Scalpellino {lo). Barre, Vermont, 103.
Scarnisciato (lo), Reggio d'Emilia, 12G, 131.
Schiavi hianchi Sao Paulo, 1 3:^.
(gli),

Schiavo (lo), Nice, 48, 126, m.


Schiavo bianco [il), Turin, 121.
Schîieidcrfachzeitung, Vienne, 168.
Schumacherfachblatt, Vienne, 168.
Schiccizenscher Republikaner, Zurich, -12*
Science populaire (la), YeTYiCTSf ^ ilÂ^
Scoala Noua, Roman, îi^
iSeco/o (i7), Milan, Ul.
Setnaine rouge {la), Paris, 02.
Sempre Avanti plusieurs séries, Livourne, 85^ 108, 121. 126. 1^
Sera (la). Milan, LLL
Sheffield Anarchist {the), Shcfflcld, 114.
Situazione (to), 120.
Sodaldemokrat, Berlin, 16i. 22fL
Socialdemokraten, Copenhague, iSâ.
Socialdemokraten, Kristiania, 189. 100.
Social-demokratisches Bulletin, Ghaux-de-Fonds, 60^ ISL
Sociale {la),

Sociale Gids
Paris, 90, 104^
{de),
iOL ilL
Amsterdam, 187.
112, 23L m
Socialismo {el), Cadix, TL 74^ 80^ 8L 82, 83 lAA.
Socialismo {el), Guanabacoa, Cuba, IM.
Soctalist {der), Berlin 41,49.70,72,75,76.77.80,83, 84,85.95, 108,110.
,

111, 162. 164, 167, 174, 175. 178. 180. 187, 203. 207, 213, 216,228.230,
236i23L
Socialist, Pest, ifi8.
Soctalist, Lcmberg, 1Q8.
Socialista {el), Mexico,
Sodalista {il), Buenos Aires, 71, 74, 122-
Socialista {il), Cosenza, Calabre, 122.
Socialista {il), Montevideo, 81, 133.
Sodalista {il), Pise, 122.
Socialiste {le), Neuchâtel, 6A.
Socialiste {le), Paris, 22.
Sodalistês, Athènes, 206.
Socialistische Akademiker {der), Berlin, 103. 164. 221.
Social Revolutionist {thé), 13.
Société Nouvelle {la), Bruxelles, 43, 47, 48, 49. 69, 81 84. 103,
. 1 14.129,
130. 103. 187, 212, 223, 228^ 23fi.
Sole delV avvenire {il), Ancône, 124.

SolidaHdad {la), Madrid, 140.


Solidandad {la), Séville, 144, 145.
Solidarité Neuchâtel, puis Genève, 56, 52.
{la),

SoUdanté révolutiofmaire {la), Barcelone,


Solidanty, New York, 85, 109, 130, 183, 216.
Sosialistnôs, Grèce, 2ÛÉL
Spenmentale {lo), Brcscia, 50^ HO, 124, 126^ 211.
Sturmglocken, Chicago, lija.
- 275 —
Sun {thé), Kansas City, Mo., 10.
Sur le Tmnardy Paris, QiL
Svoboda, Chicago, M\
Svoboda, Hlubokai, près de Rcichenberg, ^70.
Sicit, Londres, lÛÎL
Szabad Szo, Budapest, 230.

Tagioacht, Zurich, 50^ 21iL


Tchetmf/i Peredyel, Russie, IM,
Teatro social, Barcelone, U7.
r^edor [el], Valls, iML
Tempi nuovi (e), Ancône, 132.
Temps Nouveaux {les), Paris, 56, 60^ 70^ 72, 85^ 90^ 103, 104i 112,136,
163,164,2Q6.2i6.:î37,239,242.
Temps Nouveaux {les). Supplément Utiérairet Paris, 32, 90, 225.
22£L
Terre et Liberté, Paris, 68, 88, 173.
Tierra y Libertad, Gracia, Barcelone, 125, ihk.
Tito Vesio, Milan, 121.
Tocsin (le), Alger, 89» 02.
Tocsin Londres, QL
{le),

To Day, Londres, 75.


Toekoinst {de), La Haye, 186-
Tochoynst [de], Middelburg, ISî
Torch {the), Londres, 174, 214^ 2AIL
Torche {la), Bruxelles, 114.
Torch of Anarchy {the), Londres, 174.
Trabajo {el), Ferrol, 140.
Trabajo {el), Guanabacoa, Cuba, 80, 15L
Trabajo {el), Puerto Principe, 151
Trabajo {el), Malaga, m.
Trabalbador (o), Porto, v. errata.
Tramontana {la), Barcelone, 142. 144.
Travail {le}, Genève, 00^ lilL
Travailleur {le;, Genève, 48,5G, 00,08.70.15(3.202. 206.
Travailleur {le). Le Mans, SS,
Tribuna delV Operaio {la), Florence, 131.
Tiibune des Peuples {la), Paris, 67, ISL
Tnhu7ie du Peuple {la), Bru.xellcs, 27, ILL
Tiihune libre {la), Gharleroi, Pa.. 91»
Tribune libre {la), Londres, 91.
Tribune ouvrière, {la], Paris, 2iL
— 276 —
Truth, San Francisco, 69, Hâ.
TrybuJi ludowy, Lemberg, 19a, IML
Tutti in Maschera, San Remo, i 27,
Ticeniieth Century, New York, 13, 181^ 212,
Tydni List Illas Ltdu, New York, 84,

Uguagliama (0, Naplcs, 120.


Uguaglianza sociale {V], Marsala, lâl.
Under rod flagg, Stockholm, 191.
Union obrera (la), Barcelone, U3.
Union obrera (la), San Martin de Provcnsals, lAI.
Union Gremial {la), Buenos Aires, 149.
Urlo délia Canaglia {1% Padoue, 12L

Va7i Nu eji Strahs, Anvers, 115.


Va-Nu-Pieds (le), Paris, 8â.
Varlope {la), Paris, SE.
Vendémiaire, Paris, 8îL
Vengeance anarchiste [la], Paris, 81*
Venti Settembre^ Buenos Aires, 132.
XY Settembre, Buenos Aires, 133.
Verdad {la), Rosario, Rép. Argentine, 125. 149.
Veritas, Milan, 131.
Venté {la), Ensival, 240.
Vero (il), Forli, 132.
Victifna del Trabajo {la), Valencia et Jàtiva, 1 47
VierteljahrschHft Wigand's)^ Leipzig, 35^ 3fL
{

Voix des Ecoles {la), Bruxelles, 2(L


Voix du Peuple (la), Paris, 19^ 21,
Volksblad [de), Winkel, N.-H., ISL
Volksblad {het), voor de Zaan en Omstrekeny Zaandijk, 1S7.
Volkspresse, Vienne, 214.
Volhsstaat^ Leipzig, 45, 46, 219.
VolkstnbUne, Berlin, lfi2,
Volksvriend {de), Arnhem, lft7.

Volhsvnend {de), ZwoUe, 187.


Volkswille, Pest, IM,
Volné Listy, Brooklyn. New York, 11.69,70.73,76,77. 81,82. 84.
167. 171, 238.
Volné Listy, Vienne, 170.
Volné Listy, ^i^kov-Prague, 242,
Volnoe Slofo, Genève, 42, 49,

•s.
Volnosl, Mahriseh 0^t^au, Moravie, 242.
Volnij Duch, -^i^kov- Prague, 170, 242.
Vooruit, Bruges, ii'A.

Vooncaarts, Arnhem, 187.


Vorbote, Chicago, 165,180, im.
Vorbote^ Genève,
Vorwurts, Leipzig, <0^-
Voz de la Mujer {la) Buenos Aires, 150.
Voz del Trabajador {la), Bilbao, HO.
Voz del Ti'ahajador {la), Montevideo, 149. 15S.
Voz de Ravachol {la), Buenos Aires, iriO.

Vpered, Zurich, puis Londres, i 0 i


Vnje Pers {de), La Haye, 70^ iM.
Vrijheid,La Haye, QO, 180.

Wage {die), Berlin,


Wahrheit, v. Truth, New York, 2Û£L
Wapens neder {de), Amsterdam, 187.
Weekltj Times a?id Echo, Londres, 15. 221.
^Ver?ier {de), /Vnvers, 75^ lis.
Wie7ier Zaitung, Vienne, 107.
Word{the), Princeton, Mass, a.
Wovker's Fne?id {the), v. Arbeiterfreund, Londres, 200. 201. 212,

Zeit {die). Vienne, iTL22iL


Zeitschrift fUr Staais und Volkswirtschaft, Vienne, 213*
Zemlia y Volia, Saint-Pétersbourg, 125.
Zukunft {die), Berlin, 39^ 230.
Zukunft {die), Organ der radicalensocialen oesterreich?, Vienne,

Zuku7ifl {die), Pest, liM.


Zukunft {die), Philadelphie, 105.
Zukunft {die). Vienne, 50, 84^ 168j 2""* série, 169, 21iL
Ztcoeger {de), Sneek, 187.
Digitized by Google
SÉRIES DE BROCHURES, PUBLICATIONS DE GROUPES, DE JOURNAUX,

ÉDITIONS DIVERSES, ETC.

Acrata (Bibliotoca), Barcelone, i03^ 113, IM.


<rAgitations comité dcr L A. A. », New-York, ^83.
Allemane (Imprimerie), Paris, iOi.
« Alliance des groupes socialistes révolutionnaires», Paris, 22*
« Amici deir Ordine » (Biblioteca degli), Marseille, 135.
Anarchica (Biblioteca), Marsala, 128.
Anarchica (Biblioteca), Marseille, ^27.
Anarchicheska Bibliotheka, Razgrad, 82.
Anarchista (Biblioteca), Bucarest, 125^ 126, 2Û3.
Anarchista (Biblioteca), Lisbonne, TL
Anarchiste (Bibliothèque), Paris, 100.
Anarchistes d'Armentières, de Roubaix et de Monveaui (Publ. des),
Armentières, 96.
Anarchistische Bibliothek, Berlin, 74^ 78, 82^ 83, IMi iM. 125, 232.
Anarchistischc Bibliothek, New-York, 180.
Anarchistisch-Gommunistische Bibliothek, Londres, 37, 69, 73, 78.
82, 83, 160i 2QL
Anarchistisch-Gommunistische Bibliothek, her. von dcr Gruppe
« Hittcr der Frciheit », « Worker's friend », Londres, 201.
Anarchistisch-Gommunist Bibliothek, Radical Library Séries,
New-York, 8L 2Ax
- 280 —
Anarcliilclicskaia Bîbliotcka, Genève, iOC).

Anârquico-comunista (Bibliotcca), Barcelone, 93^ Oi, IRl.


AnarquU^a (Bibliotcca), Madrid, Bl^
Antiforce Leaflet«, Voliintary State Paper?, 1^
« Ardên » (Bibliotlieke), Athènes, 79, 2ûfL
Artistique et litt(^raire (Bibliothèque), Paris, iOÙ.
« Art Social » (Bibliothèque do 1'), Paris, t04.

* Art Social > (Publ. de T), Paris, 231L


« Asino » fPubl. de V), Rome, 2AiL
* Association des Libres Penseurs » (Publ. de V), France, 21..

Associazionc(Biblioteca Londres, 124. 125. 126. i:U.


dell'),

« Autonomie » {[»ubl. du groupe), Londres, TL iOO, ini.


4L Avant-Garde » (le Groupe;, Londres, 102.

« .Vvreoïire » (Publ., de V), Sâo Pairtô, Brésil, 78, 82.


« Avvenirc Sociale » (Publ. de T), Messine, 238. 241

« Barriera » (Gircolo di Studi spciali), Rome, 212.


Banque du Peuple (Publ. de la), Paris, 138.
Battaglia (Biblioteca délia), Milan, 23fi.
« Brochure » (la), Bruxelles, 68, 110, im.
«Brochure à distribuer» (Groupe de propagande communiste-
anarchiste par Paris, v. publ. de la « Révolte », 100, 229.
la),

Bellamy Library (the), Londres, 12, 227.


Berio (Imprimerie A.), Paris, 108.
« Bezvlâdi » (Publ. du Groupe), New-York, 171.
Bibliothèque révolutionnaire cosmopolite (Publ. du Groupe cos-
mopolite), QJL
Bijou Library (the), Londres, 10, 220.
« Branca napolctane delT Associazionc Internazionale de Lavora-
tori » (la), IS'aples, 121.
Buhl (Sclbstverlag von L.), Mannheim, 235*
«

Gerc comunist-anarchist (Biblioteca unui), Bucarest, 94, 2Û3.


' « Ciencia social », Barcelone, ^ A.=>
« Ciencia y Progresso » (Grupo de propaganda comunista anàr-
quista), Rosario, Rép. Argentine, 150.
Collections de brochures populaires à un sou, Genève, 03*
'
« Commonweal » (Olllcc of the), Londres, 47, 78. So*
Gontemporary Science Séries (the), Londres, 226.
« Gorsario » (Biblioteca del), La Gorogne, 146, 240, 241.
« Critica sociale », Milan, 229.
•«Dèlnickâ Kniliovna », Xew York, AS^ 159. 23(L
« DcspcrUir » (Bibliotoia dolj, Brooklyn, New York, 77^ 152.
« Drapeau Noir» (Piibl. du), Bruxelles, 110.
« Drapeau Noir» (le). Groupe de propagande anarchiste, Paris, 20.

Economica f Bibliotcca), Marsala, 158.


« Economista » (Biblioleca deJ), 110.
Elpidinc, Gcnè\e, àiL
Kmancipadora d'Estiidios soriologicos (Bibiiotheca), Porto, 243.
Epliemeridos ho Sosialistês (Bibliolhcka lès), 200.
Eplstoly Svobody, publ. du groupe « Saraosprava », 158.
Eiuity Publishing Company, Oaklands, Cal., 1_L
4c Etincelle » (Publ. du Cercle T), impr. de la «Persévérance»,
Verviers, 115.
Etudes sociales de Bourges (Le Groupe d'), 02.
<« Etudiants collectivistes » (Groupe des), Paris, 221

* Etudiants socialistes révolutionnaires internationalistes (Groupe


des), Paris, v. « Temps Nouveaux *, 232.
« Expropriaciôn » (la), Grupo de propaganda comunista anàrquica,
Buenos Aires, 68, 79, 108, 125. 1 43. m
Fabian Tracts, Londres, 173. 22Û.
« Fakkel » (Publications de De), Gand, 117. •

« Favilla » (Publ. de la), Mantoue, 124.


« Fédération révolutionnaire arménienne » (Imprimerie libre de
la), 76, 208,
« Figli deir Avvenire » (Bibl. du Groupeles), Vicenza, 135.

« Fœderirtc Gewerkschaften New York's », 183.


Fowler (C. T.), Kansas City, Mo., lû.
Free Gurrency Tracts, Londres, lA.
< Freedom » Office, Londres, 175.
« Freedom » Pamphlets, Londres, 73, 79^ 80^ 82, 83, 109, 110^ IH,
125. 126, m.
Freidenker Bibliothek, AZ.
« Freic Arbeiterstimmc » (Gruppe dcr), New York, v. Interna-
tional Séries, 243. . . ;

« Gazzetta degli Opérai » (Biblioteca dclla), Turin, 82^


« Gazzetta Operaia » (Biblioteca délia), Turin, 128, 181. •

« Gleichheit » (.\narch. Gruppe), Londres, 240.


— 282 —
« Grido dci Opprcssi » (Bibliotcca comunista anarchica del), New
York, 12ÎL
« Grido del Popolo » (Publ. del), Turin,
« Gromada » (Rédaction de), ^9^.
Groupe anarchiste d'Agen (le), QS*
Groupes anarchistes bruxellois (les), Bruxelles, 11 G.

Groupe anarchiste de Liè^ (le), 1Q7.

Groupe des 5" et 13* arrondissements (Publ. du), Paris, Impr.


jurassienne, 93^
Groupe n« 1 (S. W. P. A.), Alleghany, Pa., IM.
Grupo anarchista (Publ. do), Lisbonne, lf>A.
Grupos anarchistas do Porto (Bibliotheca dos), Porto, Ifil.

Heller et C, La Haye, 125.


Holyoake and C*, Londres, 4^ 172.
« Humanitas » (Bibliotcca), Naples, 119, 128. 120.
Humboldt Publishing Company (Humboldt Library of Popular
Science), New York, 12. 226. 228. 234.

4tIdea Libre » (Bibliotcca de la), Madrid, 74^ 125^ 146.


« Idéal » (Bibliotcca del Grupo el), Brooklyn, New York, 18?.
« Idée Nouvelle » (Groupe T), Paris, 100-
« Insurgé » (Impr. de 1'), Lyon, 91.
Internationale Bibliothek, New York, 47, 74^ 7L 15L tM± IMi
International Library, 159.
International Revolutionary Library, Londres, 174.
International Séries (publ. de la «Freic Arbeiterstimmc »), New
York, 83.
International Socialist Soeieties, Londres, IfîiL

Internationale (Bibliothèque), Librairie des Deux-Mondes, Paris, 6L.


« Invisivcis » (Grupo os), 108.

« Jeunesse anarchiste du XV" » (la), Paris, 96^


« Jeunesse libertaire » (Publ. du groupe anarchiste la), St-Denis,
Seine, 23.
« Jeunesse socialiste » (Petite bibliothèque de la), Paris, Qô.
Jurassienne (Impr.), Genève, v. Publ. du Groupe des 5* et 13?
arrondissements de Paris, 62^ 63, 68^ 70, 73^ 70, 106.
Jurisprudcncia, Filosofia é Historia (Bibliotcca de), Madrid, 2a.
« Justice » Printery, 15-
— 283 —
« Juvcntud anârquica » (Grupo), Rcùs, iML
* Juventud comunista anârquica »(Bibliotcca del Grupo), Buenos
Aires, 69^ 125.

« Kansas Libéral» Tracts, Valley Falls, Kan., iû.


Kelmscott Press, Londres, ^12.
« Knights of Liberty » (Publ. des), Philadelphie, ISi^
Krujka anarchistov (Izdanic du), Genève, 194^ IM.

« Labour Leader » (Publ. du), Glasgow et Londres, 21^7.


Lavoratori (Bibl. dei), Opusculi popolari socialisti. Milan, Tjj 72.

« Libertaire » (Impr. du), Bruxelles, IfL


Libertaria (Bibliothcca), Porto, 23iL
« Liberté » (Groupe la), Bruxelles, IQJL
« Liberté » (Groupe la), Paris, 08,
Liberty Library, Golumbus Junction, lowa, 47^ 69, 73^ 166^ 183^
185, 2M.
« Liberty » Pamphlets, Londres, 163.
Liberty Press, Londres, 09, 70, 175, 176, 184^ 238,
Licbers C", La Haye, v. « Volksbibliotheek », 75,
« Ligue des Anti-Patriotes » (la), Paris, 102.

« Martello » (Bibliotcca del), Bologne, 123.


« Matice Dêlnicka » (Publ. de), Vienne, 2A2-
Mejdinarodnaia Biblioteka, Leipzig, 1 94
Mezdinarodni Bibliotheka, New York, 31,
Mezdinarodni Knihovna, New York, 69^76^77,78^82^ 12a.
Mitgliedschaft deutscher Socialisten, Zurich, 1S2,
Modem Press, Londres, 15,
«Modem Science Essayist », New York, 13,

« Nabat » (Publ. du), IM,


New England Labor Reform League, New York, 8,
« Nivelcurs » (Publ. du Groupe anarchiste les), Troyes, M,
« Novo Mundo », Lisbonne, 155.
« Nuova Gazetta Operaia » (Publ. de la), Turin, 29,

« Opcraio » (Tip. dell'), Tunisie, 127.


Opusculi a centcsimi 5, Bignami, Milan, 119. 129.
Opusculi (le Propaganda, Naplcs, 127.
« Ordine » (Bibliotcca dcU'), Turin, 82, 12ÎL
Ouvrière cosmopolite (Bibliothèque), Paris, ÏÏA.

Ouvriers solidaires verviétois (les), Vcrvicrs, 158.

Pamphlets révolutionnaires (les), Paris, 100.


Para cl Proletariado (Bibliotcca), Barcelone, UL
« Père Peinard » (Brochures périodiques du), Londres, 89^ 111.
« Pensiero » (Bibliotcca <lel), Ghieti, 1 M .

People's Library (the), United Groups « Knights ol* Liberty » of

England and America, Londres, 77» 200.


Per il Popolo (Bibliotcca), Turin, 72, lâ.
« Pcrseguido » (Bibliotcca anàrquico-coraunisla dol), Buenos
Aires, SiL
« Peuple » (Publ. 1^
du), Paris,
« Pionierc der Freiheit» und« Vereinigte Ritter dcr Frciheit dcr
L A. A. », New York, ISS.
« Plèbe » (Bibliotcca délia), Prato, 124, 135, lii
« Plebc » (Bibliotcca délia), Terni, 135.
« Plébéien » (Publ. du), Ensival, Ml.
« Plume » (Bibl. de la), Paris, 23iL
« Pokrok » (Publ. du Groupe), New York, 2iL
Popolare Socialista (Bibliotcca), Milan, 4Ç,
Populaire (Bibliothèque), Bruxelles, 1 1 5.
« Primero de Maio» (Bibliotheca), Coïmbre, 2ÎL
« il .Maggio » (Bibliotcca dcl Gruppo), Naples, 128, 120.
« Productor » (Publ. del), Barcelone etSabadell, 125, 126, iiiL
« Prolctâr » (Publ. du), Reichcnberg, 242.
Proletariado (Bibliotcca del), Barcelone, 1A2^
<c Proletario » (Bibliotcca dcl), Marsala, 71^ 99, 118, 133, 134^
135. im
Proletaryata (Biblioteczka), Varsovie, 75, 109.
« Propaganda » (Bibliotheca comunista-anarchista do Grupo a),

Lisbonne, 155.
Propaganda anarchica (Bibliotcca di), Londres, 108, 130.
Propaganda anarchica-rivoluzionaria, I£L
Propaganda anarcliista, Lisbonne, 41.
Propaganda anarchista, Ediçâo do Grupo de Estudos sociales,
Lisbonne, Sô.
Propaganda anarquista entre las raujcrcs, Buenos Aires, 130.
Propaganda obrera (Grupo de), Tampa, Fia., 241.
Propaganda socialista, Gènes, IL
Propaganda socialista, Milan,
Propaganda socialista (Ajçrupaciôa de), Sabadcll, 68^ 69^ 125,
i42, m.
Propaganda socialista anarchica, Londres,
Propagande abstentionniste, Groupe anarchiste « la Liberté »,
Paris, m.
Propagande anarchiste, Bourges, Q2.
Propagande anarchiste (le Groupe parisien de), Paris, 92.
Propagande anarchiste-révolutionnaire (Lille), iOO.
Propagande socialiste (Bibliothèque de), Bruxelles, 220.
Propagande socialiste anarchiste révolutionnaire, Bruxelles, 120.
Publications anarchistes, Bruxelles, 33, iifi.

Publications anarchistes, Genève,


Publications anarchistes (en arménien), 73^ 77^ 81, 125, 194, 208.

146, 216, m
« Questione sociale » (Biblioteca

« Questione sociale » (Publ. de


dclla),

la),
Buenos Aires,

Florence, 124.
110, 136,

« Questione sociale » (Biblioteca délia), Paterson, N. J., 103, 13V.

Rabotchaia Biblioteka, Genève, 65.


« Rabotnik. » (Impr. du), Genève, 61_i 193. 194.
Rabotnik i Gromada (Izd. tip. du), Genève, 2Û2
« Rabotnik » (Publ. du), Sevlievo, 204.
Radicale Bibliotheek, Amsterdam,
Reeves (W.), Londres, 72,
« Revoljucionnaia Obchtchina Russkich Anarchistov » (Publ.
de la),
« Révolta » (Bibliotheca anarchista, édit. de a), Lisbonne, 82^ IM.
« Revoltado » (Bibliotheca do), Lisbonne, 142.
« Révolte » (Publ. de la), Paris, v. Groupe de propagande commu-
niste anarchiste par la « Brochure à distribuer, 68, 71, 82^ 85ji 93^
95, 100. 103, 108, IKL
« Révolte des Affamés » (Publ. de la). Calais, 2(L
« Revoluçâo social » (Bibliotheca do Grupo anarchista), Porto, 78^
153, 154. 155, ifii.
« Rcvolutionàre Volksschriften, New York, 2A1^
Rcvolutionary Reprints, Seymour, Londres, 220.
« Revue Sociale » (Publ. de la), Dijon, II.
« Revue Socialiste » (Publ. de la), Genève, Gfi.
— 280 -

Savinc ( V.), Paris, 129,


Scritti sociali (Bibliotcca di), Turin, <28.
Scymoiir Londres, v. Rovolutionary Rcprints, 9, 12^ 78, liL
(H.),
« Sompre Avanti » (Bibliotcca dcl), Florence, fîfi
!

« Sempre Avanti » (Bibliotcca dcl), Livourne, 124. 134. 135, 216.


!

Socialdcinokratischc Bibliothck, Zurich, 38^ 40^ 219.


« Sociale » (Publ. de la), Paris, 101, IM,
« Socialist » (Publ. du), Berlin, 41.
Soeialista (Bibliotcca), Bologne, i 18.

Socialista (Bibliotcca), Milan, 2\'2.

Socialiste (Bibliothèque), Bru,xcllcs«, GiL


Socialiste (Petite Bibliothèque), (renève, IL.
Socialisticka Knihovna, publ. parles « Volné Listy», Vienne, 102.
Social istic Library, New York, 22SL
Socialistic Publishing Society, Chicago, 180.
Socialislische Bibliothck, Berlin, 162, IfîlL
Socialisti!?che Bibliothck in jUdisch-dcutscher Sprachc, Londres,
158.
Socialno-rcvoljucionnoi partii (Izdanie), Zurich, 193.
Social Science Séries, Londres, 5.
* Société Nouvelle » (Publ. de la), Bruxelles, 110, iSL

Sociologique (Bibliothèque), Paris, 95, 103, 23L 239.


Solidarity Pamphlets, New York, 184.
Sludi sociali (Bibliotcca di Propaganda dcl Girculo), Ancùnc, 128.
103. 2aiL
Studi sociali (Bibliotcca), Forli, 242.
Studi Sociali di Padova (Girculo), Padouc, (VL

Temps Nouveaux (Bibliothèque des), Bru.^ellcs, 68^ 79^ 81, 101,


108. 116. 229.
« Temps Nouveaux » (Publ. des), Paris, v. Groupe des Etudiants
socialistes révolutionnaires internationalistes, 70, 101. 103,
104. 103. 239. 2A2.
« Tocsin » (le), Londres, 102.
Torch Library (thc), Londres, Th.
Trabajador (Bibliotcca dcl), Gadiz, 74^ IK
Trabalhadores (Bibliotheca dof-), publicaçâo dos Grupos comuniî>tas
anarchistas de Lisboa c Porto, Porto, îiL
Traballiadorcs (Bibliotheca dos), publ. dos oporaios comunislas
anarchistas portuguczes, Porto, 1.54.
Tucker (B. R.), Boston et New York, 4, 8^ 9^ H, 12^ LL
Tuckcr's Library, Boston, 228.
Twcnticth Ccntury PrcsF, Isl.
Twentieth Ccntury Publishing G" Library, New York, iii 13,
185, 212.

« Uguaglianza sociale » (Bibliotcca dcl), Marsala, 135*


1 Lira al volume (Biblioteca de), Bignami, Milan, 119. 123.
Universalbibliothek, Leipzig, 35*
Union des Groupes anarchistes des xii% xx' arrondissements et de
Montreuil-Vincennes, Paris, Qâ*
Union des socialistes pour l'action révolutionnaire (Bibliothèque
du Comité central de 1'), Paris, 22(L

Van Bloppoel (M.), Rottcrdam-Kralingen, 68*


« Vengeance sociale » (Groupe la), Troyes, Sô*
« Vereins oest. ung. Buchhândler » (Publ. des). Vienne, ifi?

Villeval (Impr. Saint-Josse-len-Noode, Bruxelles, 116. IFSR.


I).),

« Vingadores » (Bibliotheca do Grupo anarchista os), Lamego,


155. IRL
Volksbibliotheek, B. Licbers et C\ Amsterdam, 83, 2A2.
Volksbibliothek in jlidisch deutscher Sprache, v. the Peoplc's
Library, 200*
« Volny Duch»(Publ. de), -^i^kov-Prague, IIL
« Vorwaerts » Expédition, Berlin, 221.
« Vpered > (Publ. du), Londres, 191.
Vrije Grœp. Malines, lû*
Vzdêlavaci Bibliotheka, Prague, 23fL

Walka Klas (Bibliotheka de la), Genève, il*

Zack (B.), Berlin, 234^ 233*


Digitized by Google
TABLE DES MATIÈRES

PafM.
Préfacé . « y
Avertissement ix
Chapitre — Précurseurs do TAnarchin. ^ . . . 1
— IL — Premières œuvres de la Iitt<^raturn
anarchiste en Angleterre .... 4
— III. — L*Anarchisme individualiste .... 6
— IV. — P.^. Proudhon . 17
—•V. — Le Mutuellisme