Vous êtes sur la page 1sur 113

Formation générale au transformateur

de puissance
Mars 2011

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 1

Sommaire
 Introduction au transformateur
 Tension et courant alternatifs
 Rappel théorique sur le transformateur
 Comparaison des transformateurs type core et type shell
 Problèmes à résoudre lors de la conception
 Initiation à l’autotransformateur
 Enroulements de réglage pour changeur de prises en
charge
 Symboles de couplage
 Marche en parallèle
 Essais électriques
 Gaz dissous et composés furaniques
 Normes CEI applicables au transformateur
R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 2

Introduction au transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 3

1
Introduction au transformateur

 Définition et usage du transformateur

 Paramètres définissant le transformateur

 Composants d’un transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 4

Définition et usage du transformateur

 Energie électrique

 Paramètres définissant l’énergie électrique

 Production et distribution de l’énergie

 Transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 5

Energie électrique
 L’énergie électrique est générée par un alternateur (tension
alternative) couplé à une turbine mue à partir d’une autre énergie

 énergie fossile (charbon, pétrole et gaz)


 centrale thermique classique ou TGV, vapeur, turbine, alternateur
 énergie nucléaire (fission de l’uranium)
 centrale nucléaire, vapeur, turbine, alternateur
 énergie hydraulique (fil de l’eau, chute d’eau, marées)
 centrale hydraulique, turbine, alternateur
 énergie éolienne
 centrale éolienne, turbine, alternateur
 énergie solaire
 centrale thermique, vapeur, turbine, alternateur
 centrale photovoltaïque, effet photoélectrique, tension continue
 énergie de la biomasse
 biogaz issu de la fermentation des déchets organiques, vapeur, turbine,
alternateur
 énergie géothermique
 chaleur du sous sol, vapeur, turbine alternateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 6

2
Paramètres définissant l’energie electrique

 Différence de potentiel ou tension : [V]


 Courant : [A]
 Puissance apparente = k x ddp x crt : [VA]
 Puissance active = k x ddp x crt x cosΦ : [W]
 Puissance réactive = k x ddp x crt x sinΦ : [VAR]
 Fréquence : [Hz]

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 7

Production de l’énergie : centrale thermique classique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 8

Production de l’énergie : centrale hydroélectrique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 9

3
Centrale nucléaire
Centrale nucléaire de
DOEL 2839 MW

Centrale nucléaire de
TIHA NGE 3024 MW

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 10

Schéma de distribution de l’ energie

400 kV

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 11

Transformateur

 Alternateur (ex : 1500 MVA, 20 kV, 43 kA)


 Elever la tension pour diminuer le courant
 Transformateur élévateur
 Transport de l’énergie à 400, 220, 150, 70 et 36 kV
 Transformateur abaisseur
 Autotransformateur
 Type concentrique (core type)
 Type cuirassé-imbriqué (shell type)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 12

4
(Auto)transformateurs du réseau belge

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 13

Transformateur type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 14

Transformateur type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 15

5
Paramètres définissant un transformateur (1)

 Puissance assignée
 Nombre de phases
 Rapports de transformation
 Fréquence
 Groupe de couplage
 Niveau d’isolement
 Mode de refroidissement

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 16

Paramètres définissant un transformateur (2)

 Echauffements de l’huile supérieure/du cuivre


moyen/du point chaud
 Niveau de bruit
 Tension de court-circuit
 (Pertes à vide ou pertes fer)
 (Pertes cuivre ou pertes en charge)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 17

Exemple de paramètres (1)

 35/50 MVA
 Triphasé
 150+-10x1,5%/16,4 kV
 50 Hz
 YNd11
 CF750 FI325 – CF450 FI185 / CF95 FI38
 ONAN/ONAF

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 18

6
Exemple de paramètres (2)

 60/65/78 K
 Lw : 68 dB(A) en ONAN
 22,5 % au rapport 150/16,4 kV base 50 MVA
 19,7 kW
 220 kW au rapport 150/16,4 kV base 50 MVA

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 19

Composants d’ un transformateur
 Partie active
 Circuit magnétique
 Enroulements
 Isolants
 Cuve
 Huile
 Traversées
 Equipement
 Changeur de prises en charge ou hors circuit
 Refroidissement
 Conservateur
 Coffret des auxiliaires
 Coffret de commande du CPC
 Appareils de mesure et de protection

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 20

Partie active core vue côté BT

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 21

7
Partie active core vue côté HT

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 22

Partie active shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 23

Circuit magnétique

 Canaliser vers l’enroulement secondaire (et


tertiaire éventuel) le flux magnétique produit
par l’excitation de l’enroulement primaire

 Assemblage de tôles magnétiques à haute


perméabilité de section
 circulaire : tfo core (concentrique)
 rectangulaire : tfo shell (cuirassé-imbriqué)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 24

8
Circuit magnétique type core 3 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 25

Circuit magnétique type core 5 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 26

Circuit magnétique shell 3 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 27

9
Circuit magnétique shell 5 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 28

Enroulements

 Permettre le transfert de la puissance du


primaire vers le secondaire et le tertiaire
éventuel tout en modifiant la tension
 Bobine constituée d’un nombre de spires
réparties dans plusieurs galettes en série
 Section de la spire constituée de plusieurs fils.
Leur nombre et leurs dimensions dépendent
de la valeur du courant
 Forme des galettes :
 circulaire : tfo core
 rectangulaire : tfo shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 29

Enroulement transformateur type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 30

10
Montage des enroulements sur le circuit magnétique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 31

Galette transformateur shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 32

Enroulement transformateur type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 33

11
Enroulements dans la cuve inférieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 34

Isolants

 Isolants solides à base de cellulose


 Isolation entre spires et isolation des connexions
 Isolation entre enroulements
 Isolation entre enroulements et masse

 Isolant liquide
 Huile

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 35

Huile

 Deux rôles :

 Isolant en remplaçant tous les espaces d’air par


de l’huile

 Agent de refroidissement en véhiculant vers les


réfrigérants les calories dégagées par la partie
active

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 36

12
Cuve

 Plusieurs rôles:

 Réservoir d’huile

 Assurer la résistance au court-circuit (pour


transformateur shell uniquement)

 Maintenir à l’ intérieur de la cuve la majorité du


flux de fuite produit par le courant dans les
enroulements

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 37

Transformateur (vue extérieure)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 38

Traversées

 Permettre de connecter le transformateur au


réseau d’une part et à l’utilisateur d’autre part

 Raccordées aux extrémités des enroulements


 Traversées huile-air
 Traversées huile-huile dans une boîte à câble(s)
 Traversées huile-SF6 (liaison avec bus duct SF6)
 Traversées embrochables

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 39

13
Traversées huile-air

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 40

Traversée huile-huile dans une boîte à câble

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 41

Traversée huile-SF6 et bus duct SF6

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 42

14
Traversées embrochables

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 43

Changeur de prises

 Changeur de prises en charge


 Permet de modifier le rapport de transformation
lorsque le transformateur est en fonctionnement
 Commande électrique

 Changeur de prises hors circuit


 Permet de modifier le rapport de transformation
uniquement lorsque le transformateur est hors tension
 Commande manuelle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 44

Changeur de prises en charge

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 45

15
Changeur de prises hors circuit (tfo shell)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 46

Changeur de prises hors circuit (tfo core)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 47

Refroidissement

 Radiateurs
 ONAN : sans ventilateur
 ONAF : avec ventilateur(s)
 OFAF ou ODAF : avec ventilateur(s) et pompe(s)

 Aéroréfrigérant(s)
 OFAF ou ODAF : avec ventilateur(s) et pompe(s)

 Réfrigérant(s) à eau
 OFWF ou ODWF : avec pompe(s) à huile et
pompe(s) à eau

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 48

16
Radiateur et ventilateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 49

Batterie de radiateurs et ventilateurs

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 50

Aéroréfrigérant (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 51

17
Aéroréfrigérant (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 52

Aéroréfrigérant (3)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 53

Réfrigérant à eau (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 54

18
Réfrigérant à eau (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 55

Réfrigérant à eau (3)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 56

Conservateur

 Absorber les modifications du volume d’huile


dues aux variations de température
 Sécheur d’air pour empêcher l’humidité de l’air
de pénétrer dans l’huile
 Ballon en nitrile pour empêcher le contact de l’air
avec l’huile
 Niveau d’huile pour indiquer le niveau en
fonction de la température et donner une alarme
en cas de niveau trop bas
 Deux compartiments si changeur de prises en
charge

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 57

19
Conservateur sans ballon en nitrile

1. Conservateur
2. Paroi de séparation
3. Indicateur de niveau
4-5. Vannes d’arrêt
6. Relais Buccholz
7. Relais RS2001
8. Cuve du rupteur
9. Vanne de siphonnage
10. Vanne de purge et de remplissage
11. Sécheur d’air
12. Vanne de purge
13. Orifice de remplissage
14. Tube de sécurité

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 58

Conservateur avec ballon en nitrile

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 59

Appareils de mesure et de protection

 Niveau d’huile
 Thermomètre
 Relais Buchholz
 Relais de protection du CPC

 Image thermique
 Thermostat
 Soupape de surpression cuve
 Soupape de surpression CPC
 Divers

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 60

20
Niveaux d' huile

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 61

Thermomètre et thermostat

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 62

Image thermique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 63

21
Relais Buccholz et relais de protection du CPC

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 64

Soupape de surpression

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 65

Coffret des auxiliaires

 Appareillage de commande et de protection


des ventilateurs et pompes

 Borniers de raccordement des contacts des


appareils de mesure et de protection

 Résistance de chauffage

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 66

22
Coffret de commande du changeur de prises

 Moteur permettant au changeur de prises de


modifier sa position

 Accessoires nécessaires à la commande, à la


protection et à la régulation du système

 Commande manuelle par boutons poussoir et


par manivelle (en cas de disparition de tension)

 Résistance de chauffage

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 67

Coffret des auxiliaires et coffret de commande

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 68

Tension et courant alternatifs

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 69

23
Rappel de physique (1)
 Fonction périodique
 Fonction se reproduisant identiquement à elle-même à des
intervalles de temps toujours les mêmes : f(t) = f(t + T)
 La période T est le temps séparant deux moments successifs où
la fonction se présente sous des aspects identiques
 La fréquence f est le nombre de fois par seconde où la fonction
se présente sous des aspects identiques, d’où la relation f = 1/T
 Fonction périodique alternative
 Fonction périodique qui est tantôt positive, tantôt négative dans
l’ intervalle de la période et qui a une valeur moyenne nulle
 Si la fonction ne s’ annule que deux fois par période, on parlera
d’une alternance positive et d’une alternance négative
 Fonction périodique alternative symétrique
 Fonction périodique alternative où f(t + T/2) = - f(t)
 Cas particulier : fonction sinusoïdale

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 70

Rappel de physique (2)


 Fonction périodique
y

0 1 x
t

 Fonction périodique alternative y

A
1

0 1 x
t

 Fonction périodique alternative symétrique


y

A
1

t + T/2
0 1 x
t
t
B

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 71

FEM alternative sinusoïdale (1)

 Une bobine tournant à vitesse constante dans un


champ magnétique uniforme est le siège d’une
force électromotrice alternative sinusoïdale dont la
valeur instantanée est donnée par la formule :

et = Emaxsin t
avec
 = 2f

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 72

24
FEM alternative sinusoïdale (2)

 Représentation de la force électromotrice


e
Emax

T/2 T
t

Emax

 Pour rappel:
 T=1/f
 phénomène périodique alternatif symétrique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 73

Courant alternatif sinusoïdal


 Si on applique une charge aux bornes de la bobine,
celle-ci est parcourue par un courant alternatif
 La sinusoïde représentative du courant est décalée
par rapport à la sinusoïde représentative de la tension
 De 0 si la charge est purement résistive (fig a)
 De /2 en retard si la charge est purement inductive (fig b)
 De /2 en avance si la charge est purement capacitive (fig c)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 74

Valeur efficace
 Par définition, la valeur efficace d’ un courant alternatif
sinusoïdal est la valeur du courant continu qui
développerait la même quantité de chaleur que le courant
alternatif dans une résistance donnée pendant un temps
donné
 Ieff = Imax/√2

 Par analogie, on dira que la valeur efficace de la force


électromotrice est donnée par :
 Eeff = Emax/√2

 Les valeurs efficaces s’ écriront couramment sans l’indice


« eff »

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 75

25
Représentation vectorielle d’ un phénomène
sinusoïdal

 La fonction sinusoïdale et de fréquence f peut être


représentée par un vecteur de module Emax tournant
dans le sens anti-horlogique avec une vitesse
angulaire constante  = 2f

e
EMAX α = ωt
A
EMAX et
α
t AC = OA x sin α
O C
EMAX
et = Emax sin t

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 76

Système triphasé (1)


 Si on remplace la bobine unique par 3 bobines identiques
décalées de 120°, on obtiendra 3 tensions alternatives
sinusoïdales de même valeur efficace et de même fréquence,
mais déphasées l’une par rapport à l’ autre de 120°

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 77

Systeme triphase (2)


 On peut représenter les 3 tensions sinusoïdales par 3
vecteurs de même module décalés de 120° et tournant
dans le sens anti-horlogique à une vitesse angulaire
uniforme  = 2f
V1

V3
V2

 Les valeurs instantanées des tensions sont différentes


dans chaque phase

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 78

26
Couplage étoile (1)

IU = IUN , IV = IVN et IW = IWN

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 79

Couplage étoile (2)

U U U
UV UN VN


U VW U U VN WN

 
U WU U WN U UN

UUV, VW, WU : tension de ligne ou tension entre phases ou tension composée


UUN, VN, WN : tension de phase ou tension simple

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 80

Couplage triangle

I I
U UV

I WU

I I
V VW

I UV

I I
W WU

I VW

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 81

27
Tension - Courant - Puissance
Si les tensions et les courants sont équilibrés dans les
trois phases, on a les relations suivantes :
Couplage étoile Couplage triangle
Tensions Tensions
U L
 3 x U U L
 U
Courants Courants
I L
 I I L
 3 x I
Puissance assignée Puissance assignée
S N
 3 x U L
x I L S N
 3 x U L
x I L

Courant de neutre
I N
 0

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 82

Représentation vectorielle tensions et courants cos = 0,8


en couplage étoile

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 83

Représentation vectorielle tensions et courants cos = 0,8


en couplage triangle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 84

28
Rappel théorique sur le transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 85

Rappel théorique sur le transformateur (1)

 Fonction du transformateur ou de l’ autotransformateur


 élever la tension délivrée par l’alternateur pour pouvoir transporter
l’énergie à distance (transformateur)
 abaisser la tension délivrée par une ligne de transport pour l’ adapter
aux besoins du consommateur ((auto)transformateur)

 Constitution du transformateur ou de l' autotransformateur


 circuit magnétique qui va véhiculer le flux d’un enroulement à l’autre
 enroulements (2 ou 3) par lesquels l’énergie va transiter
 dans un transformateur, tous les enroulements d’ une même phase
sont électriquement séparés
 dans un autotransformateur, les enroulements primaire et secondaire
ont en commun un certain nombre de spires et sont toujours couplés
en étoile

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 86

Rappel théorique sur le transformateur (2)

 Principes de base :

 Loi de Faraday (1791-1867) :


 Une variation de flux au travers d’une spire crée une force
électromotrice. Inversement, une fém variable dans une spire
crée une variation de flux au travers de celle-ci

 e = - d/dt et si N spires : e = - N x d/dt

 Loi de Lenz (1804-1865) :


 La fém induite par la variation de flux est d’un sens tel qu’elle
fera circuler un courant qui produira un flux magnétique
s’opposant au flux qui lui a donné naissance ou, plus
simplement, la direction de la fém induite est telle qu’elle
s’oppose à la cause qui lui a donné naissance

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 87

29
Rappel théorique sur le transformateur (3)
 Principe de fonctionnement
 Le primaire 1 reçoit l’énergie d’une source sous une tension U 1
alternative sinusoidale

 Le secondaire 2 fournit l’énergie au récepteur sous une tension U 2


 Si le transformateur est idéal (sans pertes) :
 U2 = U1 x n2/n1
 l’énergie “reçue” est égale à l’énergie “fournie”.
 la puissance secondaire est donc égale à la puissance primaire
et U1I1 = U2I2

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 88

Rappel théorique sur le transformateur (4)

 Comment s’effectue cette transformation

 Lorsqu’une tension alternative U1 est appliquée aux bornes A1A0


du primaire, un courant alternatif circule dans celui-ci
 Ce courant crée un flux variable alternatif qui va parcourir le
circuit magnétique (loi de Faraday)
 Ce flux variable induit une fém dans l’enroulement primaire et
une fém dans l’enroulement secondaire
 Si le secondaire est raccordé sur une charge, un courant circule
également dans l’enroulement secondaire
 Le courant secondaire sera opposé au
courant primaire (loi de Lenz)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 89

Rappel théorique sur le transformateur (5)


 Fonctionnement du transformateur à vide (1)
 A vide, l’ enroulement primaire est parcouru par un courant I0
qui est constitué de deux composantes :

 composante magnétisante I en phase avec le flux de


magnétisation et décalée de /2 en arrière sur la tension

 composante wattée Iw en phase avec la tension appliquée et due


à la somme des pertes Joule RI02 dans l’enroulement primaire
(négligeables) et des pertes par hystérésis et par courants de
Foucault dans le circuit magnétique

 exemple : 50 MVA 70/16,4 kV


 P0 = 19,3 kW  Iw=0,039%In
 I0 = 0,11%In  0 = 69,2°
I = 0,103%In

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 90

30
Rappel théorique sur le transformateur (6)
 Fonctionnement du transformateur à vide (2)

 le primaire est le siège d’une fém E1

 la valeur - E1 s’ appelle fcém et est égale à la tension appliquée U1

 le secondaire est le siège d’une fém


E2 égale à n 2/n 1 x E 1

 la tension secondaire U2 est égale à


la fém secondaire E2

 les deux fém E1 et E2 sont en phase et


décalées de /2 en arrière sur le flux 

 le rapport de transformation est égal


au rapport des fém
R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 91

Rappel théorique sur le transformateur (7)

 Fonctionnement du transformateur en charge (1)

 dû à la charge, le secondaire est parcouru par un courant I2


opposé au courant primaire I1 (loi de Lenz)
 les courants I1 et I2 créent un flux de fuite f1 et f2
 la fcém dans le primaire - E1 est inférieure à U1 à cause
de la chute ohmique et de la chute inductive dans le primaire
 la tension secondaire U2 est
inférieure à la fém E2 à cause
de la chute ohmique et de la
chute inductive dans le
secondaire

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 92

Rappel théorique sur le transformateur (8)

 Fonctionnement du transformateur en charge (2)

diagramme de Kapp

Remarque : le dessin n’est pas fait à l’ échelle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 93

31
Rappel théorique sur le transformateur (9)

 Fonctionnement du transformateur en charge (3)

diagramme de Kapp où le primaire a tourné de 180°et a été ramené à l’


échelle du secondaire

Remarque : le dessin n’est pas fait à l’ échelle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 94

Rappel théorique sur le transformateur (10)


 Fonctionnement du transformateur en charge (4)
 Diagramme de Kapp où le primaire a tourné de 180°et a été ramené
à l’échelle du secondaire et où on a négligé la valeur de I0
 Triangle de Kapp
 Chute de tension au secondaire

er<< ex  ucc≈ ex

Remarque : les dessins ne sont pas faits à l’ échelle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 95

Rappel théorique sur le transformateur (11)

 Fonctionnement du transformateur en charge (5)

 Chute de tension au secondaire pour tfo à 2 enroulements

U  er cos  ex sin  1 ex cos  er sin


2
200

U = chute de tension secondaire en % sur base Sn (kVA)


er = 100 x pertes Cu (kW) sur base Sn (kVA) /Sn (kVA)
ex = tension de crt-crt (%) sur base Sn (kVA)
cos Ø = facteur de puissance de la charge secondaire

 Chute de tension pour tfo à 3 enroulements : voir CEI 60076-8

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 96

32
Exemple 1 de plaque signalétique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 97

Exemple 2 de plaque signalétique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 98

Exemple 3 de plaque signalétique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 99

33
Exemple 4 de plaque signalétique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 100

Comparaison des transformateurs concentrique


(type core) et cuirassé-imbriqué (type shell)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 101

Sommaire

 Vue extérieure transformateur type core


 Vue extérieure transformateur type shell
 Vues intérieures détaillées tfo type core
 Vues intérieures détaillées tfo type shell
 Coupe verticale tfo type core
 Coupes horizontale et verticale tfo type shell
 Tableau de comparaison

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 102

34
Transformateur type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 103

Transformateurs type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 104

Transformateur type core avec cuve en deux parties

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 105

35
Transformateur type core avec cuve en deux parties

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 106

Transformateur type core avec cuve en deux parties

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 107

Transformateur type shell

Autotransformateur
450 MVA 400/230 kV

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 108

36
Transformateur type shell

Transformateur
1100 MVA

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 109

Transformateur type shell

Banc d’autotransformateurs monophasés de 333 MVA 525 kV

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 110

Transformateur type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 111

37
Partie active tfo core vue côté HT

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 112

Partie active tfo core vue côté BT

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 113

Circuit magnétique type core (3 noyaux)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 114

38
Circuit magnétique type core (5 noyaux)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 115

Enroulements type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 116

Montage enroulements sur CM

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 117

39
Vue extérieure tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 118

Localisation vannes à disque inférieures

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 119

Cuves supérieure et inférieure tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 120

40
Vues extérieure / intérieure tfo shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 121

Bobinage galette

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 122

Mise à dimensions de la galette

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 123

41
Galette terminée

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 124

Assemblage groupe

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 125

Groupe terminé

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 126

42
Groupe avec rondelle à cales vu du côté supérieur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 127

Groupe avec rondelle à cales vu du côté inférieur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 128

Phases comprimées avant séchage

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 129

43
Redressement d' une phase

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 130

Placement d’ une phase dans la cuve inférieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 131

Enroulements dans la cuve inférieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 132

44
Phases assemblées dans la cuve inférieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 133

Montage circuit magnétique 3 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 134

Montage circuit magnetique 5 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 135

45
Partie active shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 136

Vue supérieure des phases

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 137

Montage cuve supérieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 138

46
Montage cuve supérieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 139

Montage cuve supérieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 140

Montage cuve supérieure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 141

47
Notions de coupe dans la fenêtre
Notions de coupe dans la fenêtre dans un
dans un transformateur type core et dans
transformateur type core et dans un
un transformateur type shell
transformateur type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 142

Vues intérieures tfo type core (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 143

Vue intérieure tfo type core (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 144

48
Vue intérieure tfo type core (3)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 145

Coupe verticale complète type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 146

Coupe dans la fenêtre type core (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 147

49
Coupe dans la fenêtre type core (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 148

Vues intérieures tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 149

Vue intérieure tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 150

50
Coupe horizontale tfo shell monophasé

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 151

Coupe horizontale tfo shell triphasé 3 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 152

Coupe horizontale tfo shell triphasé 5 noyaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 153

51
Coupe dans la fenêtre tfo shell

Enr. HT isolement gradué Enr. HT plein isolement

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 154

Pourquoi incliner les galettes ?

40 40 40 40 40

Si e est l’épaisseur d’une galette, la


longueur du groupe est de
- avec galettes droites :
6 x e + 5 x 40 = (6 x e + 200) mm
- avec galettes inclinées :
40 16 40 16 40 6 x e + 3 x 40 + 2 x 16 = (6 x e + 152) mm

40 40

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 155

La coupe dans la fenêtre shell un peu plus en


Ladétail
coupe...dans la fenêtre shell un peu plus en
détail …

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 156

52
Coupes horizontale et verticale tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 157

Coupe horizontale tfo shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 158

Détail spire tfo shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 159

53
Croisement dans le faisceau

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 160

Cales inclinées

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 161

Anneau de garde (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 162

54
Anneau de garde (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 163

Ecran anti-corona

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 164

Coupe verticale tfo type shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 165

55
Détail d’ une coupe verticale shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 166

Comportement au court-circuit tfo type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 167

Efforts de court circuit dans un tfo type shell

FAC : Efforts axiaux sur cuve


FACM Efforts axiaux sur circuit magnétique
1. Shunts magnétiques
2. Raidisseur intérieur cuve supérieure
3. Isolation entre HT et BT
4. Calage bois
5. Circuit magnétique
6. Raidisseur extérieur cuve inférieure
7. Shunts magnétiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 168

56
Résumé des différences essentielles entre
transformateurs core et shell (1)
CORE SHELL

CIRCUIT
MAGNETIQUE

SECTION CIRCULAIRE RECTANGULAIRE


AXE DES NOYAUX VERTICAL HORIZONTAL

ENROULEMENTS

GALETTES CIRCULAIRES RECTANGULAIRES


FORME CYLINDRIQUE PARALLEPIPEDIQUE
DISPOSITION CONCENTRIQUE ALTERNEE
SCHEMA SIMPLE COMPLEXE

STRUCTURE SIMPLE COMPLEXE


ISOLANTE

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 169

Résumé des différences essentielles entre


transformateurs core et shell (2)

CORE SHELL

CUVE EN 1 ou 2 PARTIE(S) EN DEUX PARTIES

DIMENSIONNEMENT DE LA CUVE NON OUI


ET DU CIRCUIT MAGNETIQUE
POUR LA RESISTANCE AU COURT
CIRCUIT

ACCESSOIRES IDEM IDEM

POSITIONNEMENT DES VANNES A AU NIVEAU DU AU BAS DE LA


DISQUE INFERIEURES COLLECTEUR CUVE INFERIEURE
INFERIEUR DU
RADIATEUR

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 170

Problèmes à résoudre lors de la


conception d’ un transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 171

57
Introduction

 Problèmes diélectriques

 Problèmes thermiques

 Problèmes mécaniques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 172

Problèmes diélectriques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 173

Problèmes diélectriques
 En service, le transformateur est soumis à des
surtensions d’origine externe :

 surtensions atmosphériques

 surtensions dynamiques

 surtensions de manoeuvre

 Pour la définition détaillée de ces différentes


surtensions, on se reportera utilement à l’exposé :
Protection des transformateurs contre les
surtensions.ppt
R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 174

58
Problèmes diélectriques

 En fin de fabrication, le tfo est soumis à des essais


définis dans les normes CEI 60076-1 et 3 et destinés à
vérifier la bonne tenue du transformateur ainsi que la
conformité avec les spécifications du client

 Essais au choc de foudre en onde pleine et parfois en onde


coupée
 Essais au choc de manoeuvre
 Essais de courte durée à fréquence industrielle par tension
induite avec mesure éventuelle des DP
 Essais de longue durée à fréquence industrielle par tension
induite avec mesure des DP
 Essais à tension appliquée (50 Hz, 1’ )

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 175

Problèmes diélectriques

 Le constructeur doit donc:

 pouvoir calculer les différents types de sollicitations

 dans les enroulements eux-mêmes


 entre les enroulements
 entre les enroulements et la masse
 entre les connexions
 entre les connexions et la masse

 dimensionner l’isolation en conséquence

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 176

Distribution de potentiel
 A fréquence industrielle et au choc de manoeuvre:
 la distribution est linéaire
 les sollicitations entre spires, entre galettes, entre
enroulements (connexions) et entre enroulements
(connexions) et masse se calculent facilement

 Au choc de foudre:
 la distribution n’est pas linéaire
 la distribution varie en fonction du temps
 à l’instant initial, la distribution dépend uniquement des
capacités de l’enroulement
 par après, la distribution dépend de la self des
enroulements

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 177

59
Choc de foudre en onde pleine

Lightning impulse: wave shape


Û
Front time (T1 ) = 1,2 s ± 30 %
100%
Half value time (T2) = 50 s ± 20 %
90%

Tolerance Û = ±3%

50%

30%

T’ T T’ = 0,3 T1 = 0,5 T t
T1 T1 = 1/0,6 T = 1,67 T
T2

KZ -VT-T14-03E

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 178

Choc de foudre en onde coupée dans la queue

Lightning impulse: chopped wave


Û
Front time (T1) = 1,2 s ± 30 %
100%
Chop time (Tc) = 4 s ± 2s
90%

Overswing to = max. 30 %
opposite polarity

30%

0%
T’ T t
T1
TC
-30% KZ-VT-T14-05E

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 179

Choc de foudre en onde coupée dans le front

Essai effectué uniquement suivant normes américaines


(steep front wave test)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 180

60
Capacités et inductances

Distribution of electrostatic capacitance and inductance

L Cs
Cp

L Cs
Cp

L Cs
Cp
L: inductance
L Cs Cs: serie capacitance
Cp
Cp: parallel capacitance

KZ-VT-T14-13E

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 181

Représentation des capacités

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 182

Distribution a l’ instant initial

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 183

61
Distribution transitoire et finale

Voltage distribution in f(time) after impact


% Voltage to earth as
% of applied test voltage
100
90
80
70
60
t4 t3 t1 < t 2 < t 3 < t4
50
40

30 t1 t2

20
10

0 50 100
% Distance from line end
KZ-VT-T14-15E

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 184

Enroulements en galettes continues et à haute capacité série

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 185

Enroulements en galettes continues et à haute capacité série

1
1
6 7 1
12 7
24 13 12 12
6
13 13

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 186

62
Problèmes thermiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 187

Problèmes thermiques

 tension assignée PERTES A VIDE ( pertes par hystérésis et


par courants de Foucault + pertes RI02 négligeables)

 courant assigné pertes RI2 + flux de fuite

 flux de fuite courants de Foucault dans toutes les parties


métalliques pertes supplémentaires

 pertes RI2 + pertes supplémentaires = PERTES DUES A LA


CHARGE

 PERTES TOTALES = PERTES A VIDE + PERTES DUES A LA


CHARGE

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 188

Problèmes thermiques

 Le constructeur doit donc:


 pouvoir calculer le flux de fuite, les pertes
supplémentaires et les échauffements qui en
résultent

 Assurer l’évacuation des pertes totales de


manière que les températures atteintes par les
différents composants (huile, bobinages, isolants,
autres parties métalliques) soient compatibles
avec la tenue des matériaux et avec les limites
imposées par les normes

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 189

63
Limites d’ échauffement selon CEI 60076-2

 Echauffement de l’ huile au sommet : 60 K


 Echauffement moyen des enroulements
 pour refroidissement ONAN, ONAF, OFAF ou OFWF : 65 K
 pour refroidissement ODAF ou ODWF : 70 K
 Ces échauffements sont définis en tenant compte d’ une
température ambiante de l’ air de :
 -25 °C : température minimum
 20 °C : température moyenne annuelle
 30 °C : température moyenne mensuelle du mois le plus chaud
 40 °C : température maximum
 Si le transformateur est refroidi par eau, la température de l’ eau
à l’ entrée du réfrigérant sera ≤ 25 °C
 L’altitude sera ≤ 1000 m

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 190

Corrections éventuelles aux limites d' échauffement

 En fonction de la température du milieu réfrigérant


 Si une des températures spécifiées précédemment est
dépassée, diminuer les échauffements de la même valeur
arrondie au degré supérieur

 En fonction de l' altitude


 .. AN : diminuer les échauffements de 1 K par 400 m d'
augmentation d' altitude au-dessus de 1000m et arrondir à la
valeur entière supérieure
 .. AF : diminuer les échauffements de 1 K par 250 m d'
augmentation d' altitude au-dessus de 1000m et arrondir à la
valeur entière supérieure

 On mentionnera sur la plaque signalétique que les


échauffements ont été corrigés

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 191

Types de refroidissement

 Radiateurs
 ONAN : sans ventilateur
 ONAF : avec ventilateurs
 OFAF : avec ventilateurs et pompe(s)

 Aéroréfrigérant(s)
 OFAF ou ODAF : avec ventilateur(s) et pompe(s)

 Réfrigérant(s) à eau
 OFWF ou ODWF : avec pompe(s) à huile et
pompe(s) à eau

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 192

64
Refroidissement ONAN/ONAF core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 193

Refroidissement ODAF core (Ancien design)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 194

Refroidissement ODAF core (Design actuel)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 195

65
Refroidissement ODAF core (Design actuel)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 196

Refroidissement ODAF core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 197

Refroidissement shell

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 198

66
Refroidissement shell ONAN

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 199

Refroidissement shell ONAN/ONAF/OFAF

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 200

Problèmes mecaniques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 201

67
Problèmes mecaniques

 Calcul des éléments constitutifs de l’appareil


pour résister
 aux contraintes statiques dues aux masses
importantes mises en jeu
 aux contraintes dynamiques dues au transport et
aux tremblements de terre éventuels

 Assurer la bonne tenue du transformateur aux


efforts de court-circuit

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 202

Tenue au court-circuit

 Le constructeur doit donc


 pouvoir calculer
 les courants de court-circuit
 les efforts de court-circuit
 les contraintes générées par ces efforts

 pouvoir limiter ces contraintes à des valeurs


acceptables par les différents matériaux

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 203

Allure du courant de court-circuit

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 204

68
Allure du courant et de l’ effort de court-circuit

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 205

Efforts de court-circuit dans un tfo type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 206

Ordre de grandeur des efforts de court-circuit

[kN]
Fradial
Faxial
10000

1000

300
1 10 100
Apparent power [MVA]
(Transformateur type concentrique)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 207

69
Efforts de court-circuit radiaux dans un tfo type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 208

Efforts de court-circuit axiaux dans un tfo type core

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 209

Efforts de court circuit dans un tfo type shell

FAC : Efforts axiaux sur cuve


FACM Efforts axiaux sur circuit magnétique
1. Shunts magnétiques
2. Raidisseur intérieur cuve supérieure
3. Isolation entre HT et BT
4. Calage bois
5. Circuit magnétique
6. Raidisseur extérieur cuve inférieure
7. Shunts magnétiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 210

70
Initiation à l’autotransformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 211

Définition

 Un autotransformateur est un transformateur


particulier où les enroulements HT et BT ne sont
pas électriquement séparés mais où ils
partagent en commun une partie des spires

 Les enroulements HT et BT sont pratiquement


toujours couplés en étoile

 Les points neutres HT et BT étant communs, les


régimes de neutre des réseaux HT et BT seront
donc identiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 212

Transformateur / Autotransformateur

L’ enroulement vert s’appelle « enroulement série »


L’ enroulement bleu/vert s’appelle « enroulement
commun »

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 213

71
Coupe dans la fenêtre
Transformateur Autotransformateur

Enroulement bleu = Enroulement BT Enroulement bleu = Enroulement commun


Enroulement vert = Enroulement HT Enroulement vert = Enroulement série

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 214

Utilisation de l’ autotransformateur (1)

 Dans la plupart des cas, l’ autotransformateur


est utilisé pour interconnecter deux réseaux
différents afin d’ assurer entre eux un transfert
de puissance important
 L’ autotransformateur travaille en « abaisseur »
si le transfert de puissance se fait uniquement
de la HT vers la BT
 L’ autotransformateur travaille en « élévateur » si
le transfert de puissance se fait uniquement de
la BT vers la HT

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 215

Utilisation de l’ autotransformateur (2)

 L’ autotransformateur peut être équipé d’ un


enroulement tertiaire
 soit purement de compensation
 soit alimentant des auxiliaires ou un réseau TBT

 Dans le cas d’ un tertiaire de compensation,


l’autotransformateur peut indifféremment travailler en
«élévateur» ou en «abaisseur» sans restriction

 Dans le cas d’ un tertiaire chargé et dans le cas d’ un


fonctionnement en «élévateur», il faudra prendre des
précautions particulières pour le dimensionnement de
l’enroulement «commun»

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 216

72
Puissance traversante et puissance massique (1)

Transformateur

Puissance traversante :
P U I U I
T 1 1 2 2

Puissance massique :
U I U I 1 1 2 2
P  M2

D’ où :
P P M T

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 217

Puissance traversante et puissance massique (2)

Autotransformateur
Puissance traversante :
P T
 U 1  I1  U 2  I 2

Puissance massique :
      
 U U I U I I
P M
1 2 1
2
2 2 1

P M  U 12 I1  U 2I1  U 2I 2  U 2I1



2 2 2

P  P  U I
M T 2 1

P M
 P U  P
T
U 2
T

D’ où

P  U  U P
1 2
M
U 1
T

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 218

Puissance traversante et puissance massique (3)

Dans le cas d’ un autotransformateur avec tertiaire et


changeur de prises, on aura :

P U U U  P T  P TERT
 MAX MIN
M
MAX
2

où :
UMAX : tension maximum côté HT (*)
UMIN : tension minimum côté BT (*)

PTERT : puissance de l’ enroulement tertiaire


(*): en tenant compte de la gamme de réglage du changeur de
prises éventuel

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 219

73
Tension de court circuit équivalente en transformateur
Autotransformateur Transformateur « équivalent »

PT PM’=PM
PM= PT x (U1-U2)/U1 PT’= PM’= PT x (U 1-U2)/U1
U1 / U2 (U1-U2)/U2
Ucc Ucc’= Ucc x PT/PT’
R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 220

Exemple de calcul

 Autotransformateur GECOLI 94.4.6525


 236/156±12%/16,1 kV
 300/300/50 MVA
 PT = 300 MVA PTERT = 50 MVA
 UMAX = 236 kV
 UMIN = 156 x 0.88 = 137.3 kV
 Ucc = 12% au rapport 236/156 kV base 300 MVA

 -PM 236  137 .3  300  50 150 MVA


236 2
'
 -U cc  12  300  35 . 4 %
236  156
300 
236

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 221

Fonctionnement en abaisseur avec tertiaire

 La somme arithmétique des puissances secondaire (MT) et tertiaire


ne peut pas dépasser la puissance primaire (HT)
 Le courant IC dans l’ enroulement commun est au maximum égal au
courant assigné IC/N quelle que soit la charge de l’ enroulement
tertiaire

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 222

74
Fonctionnement en élévateur avec tertiaire

 La somme arithmétique des puissances secondaire (HT) et tertiaire ne peut pas


dépasser la puissance primaire (MT).
 Dans un tel cas, le courant dans l’ enroulement commun IC va dépasser le courant
assigné IC/N dès que l’ enroulement tertiaire commence à être chargé
 Il faudra donc en tenir compte lors du dimensionnement de l’ enroulement commun et
lors du dimensionnement de la réfrigération OU il faudra préciser que le courant dans l’
enroulement commun IC ne peut dépasser en aucun cas le courant assigné IC/N

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 223

Localisation des enroulements de réglage (1/2)


Réglage côté MT par exemple 400/150+-15% kV

a) Variable flux regulation, b) à d) Constant flux regulation

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 224

Localisation des enroulements de réglage (2/2)


Réglage côté HT par exemple 400+-15%/150 kV

a) Variable flux regulation, b) à d) Constant flux regulation

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 225

75
Enroulements de réglage pour changeur
de prises en charge

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 226

Enroulements de réglage (Y)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 227

Enroulements de réglage (D)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 228

76
Direct / Inversion / Présélection et réglage fin

a : réglage en direct

b : réglage par inversion

c : réglage avec présélection


et réglage fin

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 229

Types d’ enroulements de réglage les plus utilisés

a : réglage par inversion

b : réglage avec présélection


et réglage fin

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 230

Disposition des échelons dans un enroulement de réglage fin (1/2)

NON OUI

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 231

77
Disposition des échelons dans un enroulement de réglage fin (2/2)

43 2 1

Exemple d’enroulement de réglage


fin comportant 4 échelons de
5 spires

4’ 3’ 2’ 1’

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 232

Réglage avec présélection et réglage fin (+-15%)

a : pos max b : pos moy avec présélecteur en service


c : pos moy avec réglage fin en service d : pos min

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 233

Réglage par inversion (+-15%)

a : pos max b : pos moy avec inverseur en concordant


c : pos moy avec inverseur en discordant d : pos min

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 234

78
Pertes maximum dans l’ enroulement HT

 Gamme de réglage : +-15%


 Pertes à évacuer de l’ enroulement HT ~ RI2 ~ kNI2
 N : nombre de spires parcourues par le courant
 I : courant correspondant à la prise la plus défavorable
 Puissance constante sur toutes les prises : les pertes
sont maximum à la position minimum (-15%)
 Pertes avec inversion : k*1.15*1.182 = k*1.60
 Pertes avec PS et RF : k*0.85*1.182 = k*1.18
 Puissance décroissante avec la tension en dessous de
0.95 UN : les pertes sont maximum à la position –5%
 Pertes avec inversion : k*1.05*1.052 = k*1.16
 Pertes avec PS et RF : k*0.95*1.052 = k*1.05

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 235

Choix du type d’enroulements de réglage

 Avantage présélecteur et réglage fin


 moins de pertes à évacuer
 Inconvénients présélecteur et réglage fin
 deux enroulements de réglage
 variation relativement importante de la tension de court-cicuit
de la prise minimum à la prise maximum

 Avantages inversion
 un seul enroulement de réglage
 variation faible de la tension de court-circuit de la prise
minimum à la prise maximum
 Inconvénient inversion
 pertes à évacuer nettement plus importantes

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 236

Symboles de couplage suivant norme CEI

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 237

79
Désignation du mode de couplage des enroulements

 Enroulement ayant la plus haute tension


 Y : si couplé en étoile
 D : si couplé en triangle
 Z : si couplé en zigzag
 Autre(s) enroulement(s)
 y : si couplé en étoile
 d : si couplé en triangle
 z : si couplé en zigzag
 Exemple
 150 kV étoile/16,4 kV triangle : Yd

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 238

Couplage étoile et couplage triangle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 239

Couplage zigzag

U1 V1 W1

N
V

U2 V2 W2

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 240

80
Désignation du mode de couplage des enroulements

 Point neutre sorti


 enroulement ayant la plus haute tension : N
 autre(s) enroulement(s) : n

 Exemple
 150 kV étoile neutre sorti/16,4 kV triangle : YNd

 Autotransformateur
 Ya : primaire et secondaire avec neutre non sorti
 YNa : primaire et secondaire avec neutre sorti

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 241

Déphasage entre deux enroulements (1)


 Le déphasage entre deux enroulements est l’ écart angulaire
entre les vecteurs représentant les fém entre le point neutre réel
ou fictif et les bornes homologues des deux enroulements. Les
vecteurs sont supposés tourner dans le sens anti-horlogique

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 242

Déphasage entre deux enroulements (2)


 Le déphasage s’exprime par un indice horaire qui est l’ heure indiquée sur le cadran
d’une horloge où :
 aiguille des minutes sur 12 h = vecteur fém entre le point neutre (réel ou fictif) et la
borne de ligne 1U de l’enroulement haute tension
 aiguille des heures (indice horaire) = vecteur fém entre le point neutre (réel ou fictif)
et la borne de ligne 2U de l’enroulement BT
 si l’aiguille des heures se positionne sur 12 h = indice 0
 pour tfo à 3 enroulements, l’aiguille des minutes est toujours celle de l’enroulement
ayant la plus haute tension

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 243

81
Déphasage ou indice horaire

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 244

Symbole de couplage

 Symbole :
 combinaison de lettres et d’indice(s) horaire(s)
 modes de connexion des différents enroulements
par ordre de tension décroissante
 déphasages respectifs des enroulements par
rapport à l’enroulement ayant la plus haute
tension
 Exemples
 YNd11, Dyn11, YNyn0d5, YNad11
 Tertiaire non sorti
 YNyn0+d, YNa+d

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 245

Exemples de symbole de couplage

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 246

82
Symboles YNd1, YNd5, YNd7, YNd11

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 247

Illustration du couplage triangle en d11


2V 2U
2W

1
1 1

Phase W Phase V Phase U

0
0
0

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 248

Symboles de couplage CEI (1)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 249

83
Symboles de couplage CEI (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 250

Marche en parallèle

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 251

Marche en parallèle

 Définition
 transformateurs reliés au même réseau côté HT
et côté BT
 transformateurs à 3 enroulements reliés en
parallèle sur 2 enroulements uniquement
 Conditions de marche en parallèle
 symboles de couplage )
 rapports de transformation ) doivent être compatibles
 tensions de court-circuit )
 rapport des puissances entre 0,5 et 2

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 252

84
Compatibilité des symboles de couplage (1)

 Si les indices horaires sont identiques, les tfos


peuvent fonctionner en parallèle si les bornes
homologues sont reliées entre elles

 Si les indices horaires sont différents, on


distingue 4 groupes de couplage :
 groupe 1 : indices horaires 0, 4 et 8
 groupe 2 : indices horaires 2, 6 et 10
 groupe 3 : indices horaires 1 et 5
 groupe 4 : indices horaires 7 et 11

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 253

Compatibilité des symboles de couplage (2)


 Dans un même groupe, les tfos peuvent marcher en parallèle s’ils
sont connectés comme indiqué ci-après

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 254

Compatibilité des symboles de couplage (3)


 Un tfo du groupe 3 peut marcher en parallèle avec un tfo du
groupe 4 s’ils sont connectés comme indiqué ci-après

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 255

85
Compatibilité des rapports de transformation (1)

 Les rapports de transformation doivent être égaux à la


tolérance près :
 +- 0,5 % si Ucc ≥5%
 +- 1/10 de Ucc (%) à la prise principale si Ucc 5%

 Si les rapports de transformation sont différents :


 à vide, courant de circulation entre les 2 tfos dû à la
différence entre les fém secondaires
 courant limité par la somme des impédances des 2 tfos
 courant inductif, donc décalé de /2 en arrière sur la fém,
car les impédances sont pratiquement purement
selfiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 256

Compatibilité des rapports de transformation (2)

 Exemple :
 2 tfos avec Ucc = 5% et  sur rapports de +0,5%
et de –0,5% donc  sur fém de 1%
 Ic = (100/5+5) x (1/100) x In = 10% In
 en charge, ce courant inductif se combine
vectoriellement avec le courant de charge
 influence d’autant plus faible que le cos de la
charge est élevé :
 100,5%In à cos 1
 105%In à cos 0,9
 107%In à cos 0,8

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 257

Compatibilité des tensions de court-circuit (1)

 Les tensions de court-circuit en % doivent être égales sur base de la


puissance assignée de chaque transformateur à la tolérance près :
 +-7,5% si Ucc ≥ 10%
 +-10% si Ucc  10%
et ce afin d’utiliser au maximum la puissance de chaque
transformateur.

 Deux tfos différant uniquement par la puissance et ayant le même Ucc


auront, si on néglige la chute ohmique, la même chute de tension,
donc la même tension en charge lorsqu’ils fonctionnent à leurs
puissances assignées ou au même pourcentage de leurs puissances
assignées.

 Partant du principe que 2 transformateurs en parallèle ont la même


tension en charge les deux transformateurs ci-avant se répartiront
donc la charge au prorata de leurs puissances assignées respectives
puisque pour la même charge relative en % , chaque tfo aura la même
chute de tension, donc la même tension en charge.

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 258

86
Compatibilité des tensions de court-circuit (2)

 Pour la même raison, si les deux transfos diffèrent en


plus par leurs tension de court-circuit, celui qui a le plus
petit Ucc sera d’ abord chargé à sa pleine puissance
alors que l’ autre transfo ne sera chargé qu’ à une
fraction de sa puissance

 Cette fraction est égale au rapport de la plus petite à la


plus grande tension de court-circuit. C’est en effet à
cette condition que les chutes de tension, donc les
tensions en charge, seront identiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 259

Compatibilité des tensions de court-circuit (3)

 Sn1 et Sn2 : puissances assignées

 Ucc1 et Ucc2 : tensions de court-circuit en % sur


base Sn1 et Sn2 et avec Ucc1  Ucc2

 Ptotale = Sn1 + Sn2 x Ucc1/Ucc2

 Pour informations complémentaires sur la


marche en parallèle, voir norme CEI 60076-8

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 260

Essais électriques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 261

87
Essais suivant CEI 60076-1 (1)

 Essais individuels (à effectuer sur chaque transformateur)

 Mesure de la résistance ohmique des enroulements


 Mesure du rapport de transformation et contrôle du
déphasage
 Mesure de l’impédance de court-circuit et des pertes
dues à la charge
 Mesure des pertes et du courant à vide
 Essais diélectriques individuels (CEI 60076-3)
 Essais sur les changeurs de prises

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 262

Essais suivant CEI 60076-1 (2)

 Essais de type (à effectuer sur un transformateur


représentatif d’une série)

 Essais d’échauffement
 Essais diélectriques de type (CEI 60076-3)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 263

Essais suivant CEI 60076-1 (3)

 Essais spéciaux (à effectuer de commun accord entre le


client et le constructeur)

 Essais diélectriques spéciaux (CEI 60076-3)


 Détermination des capacités
 Caractéristiques de transmission de tension
transitoire
 Mesure des impédances homopolaires
 Essai de tenue au court-circuit
 Détermination des niveaux de bruit
 Mesure des harmoniques du courant à vide
 Mesure de la puissance absorbée par les moteurs
 Mesure de la résistance d’isolement et/ou de la tg 

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 264

88
Essais diélectriques (CEI 60076-3)

 Choc de manoeuvre (CM) sur bornes de ligne


 Choc de foudre (CF) sur bornes de ligne
 Choc de foudre (CF) sur borne de neutre
 Tension appliquée à fréquence industrielle (FI)
 Tension induite courte durée à fréquence industrielle (FI CD)
 sans ou avec mesure des décharges partielles
 Tension induite longue durée à fréquence industrielle (FI LD)
 avec mesure des décharges partielles

 Remarque : si ces essais sont d’ application, ils seront exécutés dans l’ordre ci-
dessus, sauf convention contraire

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 265

Essais dielectriques suivant tableau 1 de CEI 60076-3


Essais
Tension la plus
Catégorie d’ Choc de Choc de Tension
élevée pour le Longue durée FI Courte durée FI
enroulement matériel Um (kV) foudre manoeuvre appliquée
(FI LD) (FI CD)
(CF) (CM) FI

Isolation Type Non Non applicable


Um ≤ 72,5 Individuel Individuel
uniforme (note 1) applicable (note 1)

Non
Isolation 72,5 < Um ≤ 170 Individuel Spécial Individuel Individuel
applicable
uniforme
et Individuel Spécial
170 < Um < 300 Individuel Individuel Individuel
isolation (note 2) (note 2)
non
uniforme Um ≥ 300 Individuel Individuel Individuel Spécial Individuel

Um : tension efficace entre phases maximum pour laquelle l’isolation de l’enroulement est conçue côté ligne ou
neutre
A une valeur de Um correspondent plusieurs niveaux de tension de tenue (CM, CF ,FI) normalisés
Le choix du niveau dépend de la sévérité des conditions de surtension prévisibles et de l’importance de l’installation
Note 1 : dans certains pays, pour les transformateurs où Um ≤ 72,5 kV, les essais CF sont prescrits comme des
essais individuels et les essais FI LD sont prescrits comme des essais individuels ou comme des essais de type
Note 2 : si l’essai FI CD est spécifié, l’essai CM n’est pas nécessaire. Il convient que ceci soit clairement spécifié
dans le document d’appel d’offres

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 266

But des essais diélectriques

 Le but des différents essais est de vérifier la


bonne tenue des enroulements et de ce qui est
connecté aux enroulements en fonction des
différentes sollicitations

 Tenue d’ un enroulement par rapport à la terre


 Tenue d’ un enroulement par rapport aux autres
enroulements
 Tenue à l’ intérieur de l’ enroulement
 Tenue des traversées connectées à l’ enroulement
 Niveau acceptable de décharges partielles

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 267

89
Essais electriques
 Résistances ohmiques des enroulements
 Rapport de transformation
 Symbole de couplage
 Tension de court-circuit et pertes en charge
 Pertes à vide et courant à vide
 Choc de manoeuvre
 Choc de foudre
 Tension appliquée et tension induite
 Renouvellement des essais diélectriques
 Résistances d’isolement
 Tangente delta
 Bibliographie

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 268

Résistance des enroulements (1)


 Utilité
 Vérification des enroulements
 Calcul des pertes Joule
 Calcul de la température d’enroulement en fin d’essai
d’ échauffement
 Principe de la mesure
 Alimenter l’enroulement à tension continue
 Mesurer la tension et le courant
 Calculer la résistance R = V/I

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 269

Résistance des enroulements (2)

 Cas particuliers
 enroulement étoile avec point neutre non sorti
R = V/I
 enroulement triangle
R = 3V/2I

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 270

90
Résistance des enroulements (3)

 Précautions

 Raccorder les connexions du voltmètre directement


aux bornes de l’enroulement
 Alimenter avec un courant assez faible pour ne pas
échauffer l’enroulement
 Ne prendre les mesures que lorsque le courant est tout
à fait stabilisé
 Relever la température de l’ enroulement au moment
de la mesure
 Déconnecter le voltmètre avant chaque enclenchement
ou coupure du courant

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 271

Rapport de transformation et déphasage (1)

 Rapport entre le nombre de spires de chaque paire


d’enroulements
 Rapport indépendant de la tension et de la fréquence
 Le décalage angulaire (déphasage) de l’enroulement BT
par rapport à l’enroulement HT est indiqué dans le symbole
de couplage

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 272

Rapport de transformation et déphasage (2)

 La mesure du rapport de transformation et le contrôle


du symbole de couplage pour une paire d’enroulements
se fait

 soit simultanément en utilisant un pont de mesure digital


Tettex ou équivalent et en y raccordant toutes les bornes
de la paire d’ enroulements à contrôler

 soit individuellement pour la paire d’enroulements à


contrôler par la méthode
 des deux voltmètres pour le rapport de transformation
 du voltmètre pour le décalage angulaire

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 273

91
Rapport de transformation et déphasage (3)

 Vérification par pont de mesure digital

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 274

Rapport de transformation (1)


 Méthode des deux voltmètres
 Alimentation en 230 V côté HT en mesurant au même
moment les tensions côté HT et côté BT
 Précautions
 bien raccorder les bornes homologues comme indiqué
sur le schéma précédent
 toujours alimenter par l’enroulement ayant la plus
haute tension
 Cas particuliers
 Yd neutre non sorti : valeur
mesurée à diviser par 2
 Dy neutre non sorti : valeur
mesurée à multiplier par 2
 court-circuiter la phase du
triangle non alimentée

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 275

Symbole de couplage (1)


 Vérification par la méthode du voltmètre
 Raccorder entre elles une borne HT avec la borne homologue
BT (1V avec 2V par exemple)
 Alimenter la HT avec une tension triphasée (220 V)
 Mesurer les tensions entre bornes
 Tracer le diagramme des tensions

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 276

92
Symbole de couplage (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 277

Tension de court-circuit et pertes dues a la charge (1)


 Tension de court-circuit
 tension qu’il faut appliquer sur un enroulement pour faire passer le
courant assigné dans une paire d’enroulement lorsque le deuxième
enroulement est court-circuité
 Pertes dues à la charge
 pertes dues à la charge = pertes Joule + pertes supplémentaires
 pertes mesurées au wattmètre lorsqu’on applique sur un enroulement
la tension de court-circuit et que l’autre enroulement est court-circuité
 Les deux valeurs sont garanties à 75o C suivant CEI
 Pour un transformateur à 3 enroulements, la tension de court-
circuit et les pertes en charge sont toujours garanties et mesurées
par paire d’ enroulements

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 278

Tension de court-circuit et pertes dues a la charge (2)

 Variation des pertes avec la température


 pertes joule (RI2) augmentent avec la température
 pertes supplémentaires diminuent avec la température
 Tension de court-circuit
 exprimée pour une paire d’enroulements en % de la tension
assignée des enroulements sur base de la puissance
assignée de la paire d’enroulements
Ucc % = 100 x Ucc (mesurée en V pour In)/Un (V)
 somme vectorielle de la chute ohmique er et de la chute
inductive ex (triangle de Kapp)
Ucc % = (er2 + ex2)1/2
 la variation du Ucc avec la température est
négligeable

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 279

93
Tension de court-circuit et pertes dues a la charge (3)
 Principe de la mesure

 Remarques
 toujours effectuer les mesures par paire d’enroulements
 effectuer les mesures aussi vite que possible
 noter la température de l’huile au niveau du couvercle et au bas de la cuve

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 280

Tension de court-circuit et pertes dues a la charge (4)

 Calcul des pertes dues à la charge à 75o C

 Données
 Résistance des enroulements à la température  1
 Pertes dues à la charge à la température  2 (1)

 Calcul
 Résistance des enroulements à la température  2
 Pertes RI2 à la température  2 (2)
 Pertes supplémentaires à la température 2 = (1) - (2)
 Pertes RI2 à 75o C (3)
 Pertes supplémentaires à 75o C (4)
 Pertes dues à la charge à 75o C = (3) + (4)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 281

Tension de court-circuit et pertes dues a la charge (5)

GSU transformer
550 MVA 400 kV

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 282

94
Pertes et courant a vide (1)
 Pertes à vide

 pertes mesurées au wattmètre lorsqu’on applique sur un enroulement


sa tension assignée à fréquence assignée, les autres enroulements
étant à circuit ouvert et la tension étant sinusoidale
 pertes par hystérésis (k1.f.B1.6)
 pertes par courants de Foucault (k2.f2.B2)
 pertes RI02 dues au courant à vide (négligeables)
 pertes diélectriques (négligeables)
 ne dépendent pratiquement pas de la température

 Courant à vide

 peut être différent dans les 3 phases


 valeur moyenne des 3 phases à comparer à la valeur garantie
 exprimé en % de In sur base puissance assignée
 I0 % = 100 x √3 x Un x I0 valeur moy. des 3 phases/Sn

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 283

Pertes et courant a vide (2)


 Principe de la mesure

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 284

Choc de foudre (1)


 Onde de choc onde pleine et onde coupée

 Générateur de choc
 charge un groupe de capacités en parallèle et les décharge
en série
 forme de l’onde est déterminée par les constantes du
générateur et par l’ impédance de la charge

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 285

95
Choc de foudre (2)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 286

Choc de foudre (3)

 Raccordement du transformateur

 essai de chaque enroulement phase par phase


 raccorder le générateur de choc à la borne de
ligne de la phase de l’enroulement à essayer
 raccorder toutes les autres bornes à la terre
 effectuer la séquence d’essai
 recommencer l’opération avec les autres bornes

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 287

Choc de foudre (4)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 288

96
Choc de foudre (4)
 Séquence d’ essai à l’ onde pleine
 1 onde pleine d’ amplitude 50%
 3 ondes pleines d’ amplitude 100%

 Séquence d’essai à l’ onde pleine et à l’ onde coupée


 1 onde pleine d’amplitude 50%
 1 onde pleine d’amplitude 100%
 1 onde coupée d’ amplitude 50%
 2 ondes coupées d’amplitude 110%
 2 ondes pleine d’amplitude 100%

 Sanction de l’essai
 Si tous les oscillos en onde pleine (et en onde coupée) sont
comparables, l’essai est réputé satisfaisant

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 289

Tension appliquée et tension induite


 Tension appliquée à une fréquence ≥ 80% f n
 vérification de l’isolation des enroulements et des bornes vis à vis
de la masse
 durée : 1 min

 Tension induite à une fréquence ≥100Hz


 vérification de l’isolation entre spires, entre galettes, entre
enroulements, entre enroulements et masse, entre bornes et
entre bornes et masse
 durée à la pleine tension d’ essai : 120 x fn/fe sec avec un
minimum de 15 sec
 durée à tension d’ essai réduite : de 5 à 60 min pour mesure des
décharges partielles si d’ application

 Les tensions d’ essai U1 (appliquée et induite) sont définies en


fonction de U m et données dans les tableaux 2 et 4 et reprises
dans les tableaux D.1 et D.2 de la norme CEI 60076-3

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 290

Essai par tension appliquée

Ustart ≤ 1/3 U1
Vitesse de montée (descente) en tension : aussi
rapide que la mesure le permet
Maintenir la tension d’ essai U1 pendant 60 sec
A la fin de la durée d’ essai : réduire la tension
aussi vite que possible à une valeur < 1/3 U1
avant de la couper

Sur les enroulements à isolation non uniforme,


l’ essai est réalisé avec la tension d’ essai
prescrite pour le point neutre

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 291

97
Essai par tension induite
 Essai par tension induite FI CD (§12.1 à 12.3 de CEI 60076-3)
 Les transformateurs triphasés à isolation uniforme seront soumis à un
essai en triphasé avec point neutre de l’ enroulement Y à la terre
 sans mesure des DP si Um ≤ 72,5 kV
 avec mesure des DP notamment à 1,3 Um si Um > 72,5 kV
 Les transformateurs triphasés à isolation non uniforme et, en général,
avec Um ≤ 170 kV, seront soumis
 à un essai monophasé effectué 3 fois avec point neutre isolé et avec
mesure des DP notamment à 1,5 Um / √3
 à un essai triphasé avec point neutre à la terre et avec mesure des DP
notamment à 1,3 Um
 Essai par tension induite FI LD (§12.1 et 12.4 de CEI 60076-3)
 Les transformateurs triphasés à isolation uniforme ou non uniforme et, en
général, avec Um > 170 kV, seront soumis
 soit, dans la plupart des cas, à un essai monophasé effectué 3 fois avec
point neutre à la terre et avec mesure des DP notamment à 1,5 Um / √3
 soit, plus rarement à un essai triphasé avec point neutre à la terre et avec
mesure des DP

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 292

Essai à FI CD en triphasé sans mesure des DP

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 293

Séquence et sanction de l’ essai

Exemple
- pour un enroulement à isolation uniforme de 70 kV avec Um = 72,5 kV, le tableau 2 donne
une valeur U1 de 140 kV pour la tension induite de courte durée entre phases (et la même
valeur pour la tension appliquée).
- si on travaille à une fréquence de 125 Hz, la durée C sera égale à 120 x 50 / 125 = 48 sec
- Ustart ≤ 1/3 U1
Sanction de l’ essai
- l’ essai est satisfaisant s’ il ne se produit aucun effondrement de la tension d’ essai

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 294

98
Essai à FI CD en triphasé avec mesure des DP

Ce schéma d’ essai est valable pour un enroulement à isolation uniforme avec Um > 72,5 kV
aussi bien que pour un enroulement à isolation non uniforme

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 295

Séquence de l’ essai FI CD triphasé

Cette séquence est valable pour


un enroulement à isolation
uniforme avec Um > 72,5 kV aussi
bien que pour un enroulement à
isolation non uniforme

Exemple
- Enroulement 150 kV à isolation non uniforme avec Um côté ligne = 170 kV et 325 kV de tension induite
- Le diagramme ci-dessus donne l’ évolution de la tension entre phase et neutre (terre) en fonction du temps
- U2 = 1,3 Um √3 = 130 kV soit 225 kV entre phases suivant tableau D.2 (tableau D.1 si isolation uniforme)
- Ustart ≤ 1/3 x 130 kV = 45 kV soit 80 kV entre phases
- 1,1 Um / √3 = 110 kV soit 190 kV entre phases
- U1 = 325 kV / √3 soit 325 kV entre phases
- C = 48 sec avec fe = 125 Hz

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 296

Sanction de l’ essai FI CD triphasé

 L’ essai est satisfaisant si :

 Il n’ y a pas d’ effondrement de la tension d’ essai


 Le niveau permanent de la charge apparente à U2 pendant
la deuxième période de 5 min est ≤ 300 pC pour toutes les
voies de mesure
 Le niveau de décharges partielles ne montre pas une
tendance à la croissance continue à la tension U2. Il
convient de négliger les pointes élevées de décharges
partielles se produisant occasionnellement
 Le niveau permanent de la charge apparente n’ excède
pas 100 pC à 1,1 Um √3

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 297

99
Essai à FI CD en monophasé avec mesure des DP

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 298

Séquence de l’ essai FI CD monophasé

Exemple
- Enroulement 150 kV à isolation non uniforme avec Um côté ligne = 170 kV et 325 kV de tension induite
- Le diagramme ci-dessus donne l’ évolution de la tension entre 1U et terre (1V et 1W) en fonction du temps
- Ustart ≤ 1/3 x 145 kV soit 50 kV
- 1,1 Um / √3 = 110 kV
- U2 = 1,5 Um √3 = 145 kV (tableau D.2)
- U1 = 325 kV
- C = 48 sec avec fe = 125 Hz

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 299

Sanction de l’ essai FI CD monophasé

 L’ essai est satisfaisant si :

 Il n’ y a pas d’ effondrement de la tension d’ essai


 Le niveau permanent de la charge apparente à U2
pendant la deuxième période de 5 min est ≤ 500 pC pour
toutes les voies de mesure
 Le niveau de décharges partielles ne montre pas une
tendance à la croissance continue à la tension U2. Il
convient de négliger les pointes élevées de décharges
partielles se produisant occasionnellement
 Le niveau permanent de la charge apparente n’ excède
pas 100 pC à 1,1 Um √3

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 300

100
Essai à FI LD en monophasé avec mesure des DP

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 301

Séquence de l’ essai FI LD monophasé

Exemple
- Enroulement 400 kV à isolation non uniforme avec Um côté ligne = 420 kV et tension induite 630 kV
- Le diagramme ci-dessus donne l’ évolution de la tension entre 1U et 1N (terre) en fonction du temps
- U2 = 1,5 Um √3 = 365 kV soit 1,5 x 365 kV = 545 kV entre phases (1U vis-à-vis de 1V et de 1W)
- Ustart ≤ 1/3 x 365 kV soit 120 kV
- 1,1 Um / √3 = 265 kV
- U1 = 1,7 Um / √3 = 410 kV soit 1,5 x 410 kV = 620 kV entre phases (1U vis-à-vis de 1V et de 1W)
- C = 48 sec avec fe = 125 Hz

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 302

Sanction de l’ essai FILD monophasé

 L’ essai est satisfaisant si :

 Il n’ y a pas d’ effondrement de la tension d’ essai


 Le niveau permanent des décharges à U2 pendant la
période de 30 ou de 60 min est ≤ 500 pC
 L’ évolution des décharges partielles ne montre pas une
tendance à la croissance continue à la tension U2 . Il
convient de négliger les pointes élevées de décharges
partielles se produisant occasionnellement
 Le niveau permanent des décharges partielles n’ excède
pas 100 pC à 1,1 Um √3

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 303

101
Renouvellement des essais diélectriques

 Pour des transformateurs qui ont été réparés :

 les essais diélectriques doivent être renouvelés à des


niveaux d’essai de 80 % des valeurs d’origine, sauf
convention contraire et sous réserve que l’isolation interne
n’ait pas fait l’objet de modification

 par contre, les essais à tension induite de longue durée


(FI LD) doivent toujours être répétés à 100 % du niveau
original

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 304

Résistances d’ isolement (1)

 But de l’essai
 Contrôle du séchage des enroulements
 Absence de mise à la masse ou de contact avec
un autre enroulement
 Remarques importantes
 Les valeurs mesurées dépendent de la
température d’où ramener les valeurs à 20o C
pour les besoins de comparaison
 Les valeurs absolues dépendent des dimensions
donc de la puissance et du niveau d’ isolement :
donc ne comparer que des tranfos semblables

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 305

Résistances d’ isolement (2)

 La résistance d’isolement est d’autant plus faible


que l’humidité de la structure isolante est élevée
 Dans un même tfo, la résistance d’isolement sera
d’autant plus faible que la surface de bobinage
en présence de la masse est plus importante
 Pour tfo à 3 enroulements, la résistance
d’isolement du bobinage du milieu sera plus faible
parce que les deux autres bobinages seront à la
masse pendant la mesure
 Pour enroulement à isolation graduée, c’est la
classe du point neutre qui détermine la mesure
 En conclusion, prudence dans l’interprétation des
mesures

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 306

102
Résistances d’ isolement (3)
 Principe de l’essai
 enroulement essayé : court-circuiter toutes ses bornes et y
appliquer 5000 V/masse avec Megger
 autres enroulements : court-circuiter et raccorder à la
masse
 HT/MT + BT + masse
 MT/HT + BT + masse
 BT/HT + MT + masse
 HT + MT + BT/masse
 noter la température de l’huile
 prendre la mesure après 1 min d’application de la tension
 ramener les valeurs mesurées à 20o C (la résistance
diminue lorsque la température augmente)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 307

Résistance d’ isolement (4)

 Précautions
 transfo rempli d’huile sèche et de bonne qualité
 ne pas mesurer dans une ambiance humide ou
poussièreuse
 ramener à 20o C les valeurs mesurées par la
formule
R20°C = K1 x R °C

T°C 70 60 50 40 35 30 25 20 15 10 5

K1 32 16 7,85 4 2,8 2 1,4 1 0,7 0,5 O,36

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 308

Résistance d’ isolement (5)

 Résistances minimum acceptables à 20o C


 10 M/kV avec 400 Mminimum
 kV de l’enroulement ayant la plus haute tension

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 309

103
Tangente delta d’ un isolant (1)

 Un isolant placé dans un champ électrique


alternatif est le siège de pertes diélectriques
dépendant de :
 la nature et de l’état d’humidité de l’isolant
 la valeur du champ électrique
 la fréquence
 la température

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 310

Tangente delta d’ un isolant (2)


 si on applique une tension U sur un isolant, le
courant IT qui en résulte est purement capacitif si
l’isolant est idéal. Dans la pratique, il est décalé en
avant sur la tension U d’un angle  
 la composante résistive IR est en phase avec la
tension U et la composante capacitive IC est
décalée de  en avant sur la tension U
 facteur de puissance de l’isolation : cos 
 cos  = pertes diélectriques/puissance apparente
 angle de pertes :  = 90 – 
 facteur de dissipation : tang 
 si  suffisamment petit : tang  = cos 

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 311

Tangente delta du transformateur (1)


 But de l’essai
 Contrôle du degré d’humidité de la structure
isolante en cours de traitement, en fin de
fabrication et en service.

 Remarques importantes
 Les valeurs mesurées dépendent de la
température d’où ramener les valeurs à 20o C
pour les besoins de comparaison
 La tangente delta dépend de la fréquence et est
indépendante de la puissance et de la classe
d’isolement

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 312

104
Tangente delta du transformateur (2)
 Principe de l’essai
 enroulement essayé : court-circuiter toutes ses
bornes et les raccorder au pont de Schering à 500V
 autres enroulements : court-circuiter et raccorder à
la masse
 HT/MT + BT + masse
 MT/HT + BT + masse
 BT/HT + MT + masse
 HT + MT + BT/masse
 noter la température de l’huile et la fréquence de
mesure
 ramener à 20o C les valeurs mesurées (la tangente
augmente avec la température)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 313

Tangente delta du transformateur (3)

 Précautions
 ne pas mesurer dans une ambiance humide
 mesure sensible au champ électrique
 ramener à 20o C les valeurs mesurées par la
formule
tg 20°C = tg T°C/K2

T°C 70 60 50 40 35 30 25 20 15 10 5

K2 1,56 1,27 1.10 1,02 1,01 1,00 1,00 1,00 1,00 1,02 1,03

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 314

Tangente delta du transformateur (4)

 Tangente delta à 20o C et à 50 Hz


 transformateur neuf : entre 0,3 et 0,7 %
 transformateur en service : entre 1 et 2%
 Une valeur > 2 % requiert un examen immédiat

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 315

105
Tangente delta de l’ huile (1)

 But de l’ essai
 Contrôle de la qualité isolante de l’ huile en
réception, après traitement, après remplissage et
en service
 Remarques importantes
 Les valeurs mesurées augmentent avec la
température
 La valeur de référence est mesurée à 90o C svt
CEI 60247 et 61620
 La valeur augmente en service avec la pollution
de l’ huile due à la décomposition des isolants

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 316

Tangente delta de l’ huile (2)


 Tangente delta de l’ huile à 90o C et à 50 Hz

 Huile neuve: ≤ 0,005 (CEI 60296)

 Huile neuve dans tfo neuf avant essais ou avant mise en


service: ≤ 0,005 (critères Pauwels)

 Huile neuve dans tfo neuf avant essais ou avant mise en


service:
 ≤ 0,01 si Um  170kV (CEI 60422)
 ≤ 0,015 si Um ≤ 170kV (CEI 60422)

 Huile en service:
 ≤ 0,2 si Um  170kV (CEI 60422)
 ≤ 1,0 si Um ≤ 170kV (CEI 60422)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 317

Bibliographie

 Norme CEI 60076-3 (2000-03) + corrigendum 1 (2000-12)


 Testing Power Transformer.ppt de Rudy Van den Bosch
 J & P Transformer Book de M.J. Heathcote (édition 2007)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 318

106
Gaz dissous et composés furaniques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 319

Gaz dissous et composés furaniques dans l’huile

 Les décharges électriques et les contraintes thermiques


dans l’huile ou dans le papier produisent différents gaz
(ainsi que des composés furaniques s’il y a dégradation
du papier)

 La vitesse de production des gaz est étroitement liée à


l’énergie libérée dans le défaut

 L’analyse des gaz dissous dans l’huile est un examen


essentiel permettant de détecter des défauts latents dans
le transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 320

Gaz dissous et composés furaniques dans l’huile

 Les gaz les plus significatifs produits par la décomposition de l’huile


sont les suivants:
 Hydrogène H2
 Méthane CH4
 Ethane C2H6
 Ethylène C2H4
 Acétylène C2H2

 Les gaz les plus significatifs produits par la décomposition de la


cellulose sont les suivants:
 Monoxyde de carbone CO
 Dioxyde de carbone CO2

 Le composé furanique le plus courant produit par la décomposition


de la cellulose s’ appelle :
 2-furfuraldéhyde

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 321

107
Gaz typiques produits par un défaut
 HUILE
 H2  décharges partielles
 CH4  point chaud température peu élevée +- 250o C
 C2H6  point chaud température élevée +- 300o C
 C2H4  point chaud température plus élevée +- 500o C
 C2H2  arcs électriques température très élevée +- 800 à 1200o C

 CELLULOSE
 CO2 et CO  décomposition de la cellulose
 Le CO2 est déjà dégagé par le vieillissement normal du papier à des
températures  100o C.
 Le CO est également dégagé par le vieillissement normal du papier
mais à des températures  100o C.
 Le dégagement de ces deux gaz dépend également de la présence
d’oxygène et de la teneur en eau du papier
 Température  105o C : vitesse de dégradation importante
 Température  300o C : dégradation et carbonisation totales
 Rappel : dégagement d’eau et de dérivés furaniques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 322

Interprétation de l’analyse des gaz dissous

 ANSI : “ ... it must be recognized that


analysis of these gases and interpretation
of their significance is at this time not a
science, but an art subject to variability.”

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 323

Code CEI 60599

 Basé sur 3 rapports de gaz:


 C2H2/C2H4
 CH4/H2
 C2H4/C2H6
 On en déduit 6 types de défauts:
 PD décharges partielles
 D1 décharges de faible énergie
 D2 décharges de haute énergie
 T1 défauts thermiques 300o C
 T2 défauts thermiques 300 à 700o C
 T3 défauts thermiques  700o C

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 324

108
Tableau d’interprétation CEI 60599

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 325

Défauts typiques

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 326

Rapports de gaz particuliers

 CO2/CO < 3
 Implication probable du papier dans le défaut 
analyse des dérivés furaniques
 O2/N2 < 0,3
 A l’équilibre ce rapport étant proche de 0,5 on peut
donc suspecter une consommation excessive
d’oxygène d’où oxydation de l’huile et / ou
vieillissement du papier
 C2H2/H2 > 2
 Suspecter un manque d’étanchéité de la cuve CPC

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 327

109
Concentrations typiques des différents gaz dans les
transformateurs de puissance, exprimées en µl/l

C2H2 H2 CH4 C2H4 C2H6 CO CO2

tous les 400 - 3800 –


50 - 150 30 - 130 60 - 280 20 - 90
transformateurs 600 14000

sans CPC 2 - 20

avec CPC 60 -
communiquant 280

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 328

Vitesses typiques d’ accroissement de gaz dans les transformateurs


de puissance, exprimées en µl/l/année

C2H2 H2 CH4 C2H4 C2H6 CO CO2

tous les 260 - 1700 -


35 - 132 10 - 120 32 - 146 5 - 90
transformateurs 1060 10000

sans CPC 0-4

avec CPC 21 -
communiquant 37

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 329

Comment interpréter une AGD svt CEI


 Si la concentration et si la vitesse d’accroissement de
tous les gaz sont inférieures aux valeurs typiques, le
matériel est réputé sain

 Si au moins un des gaz a une concentration et une


vitesse d’accroissement supérieures aux valeurs
typiques, calculer les différents rapports svt le tableau
d’interprétation et en déduire le type de défaut potentiel.
En fonction des résultats, augmenter éventuellement les
fréquences d’analyse.

 Si tous les gaz ont une concentration et une vitesse


d’accroissement supérieures aux valeurs typiques,
envisager éventuellement une inspection.
R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 330

110
Code LBE (LABORELEC)

 Basé sur les quantités individuelles de 3 gaz,


sur la quantité totale d’hydrocarbures gazeux
en C1 et C2 et sur 1 rapport de gaz:
 H2
 C2H2
 CO
 (CH4+ C2H4+ C2H6+ C2H2)
 CH4/H2

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 331

Code LBE (suite)


 On en déduit 4 niveaux de concentration de gaz, dont un
normal et 9 types de défaut:
 niveau A: concentration normale
 niveau B: concentration assez élevée
 niveau C: concentration élevée
 niveau D: concentration très élevée
 1-décharges partielles dans l’huile
 2-arcs grêles dans l’huile
 3-arcs grêles et/ou gaz au commutateur
 4-dégradation thermique de l’huile
 5-dégradation thermique de l’huile et du papier
 6-dégradation thermique de l’huile et/ou gaz du CPC
 7-dégradation thermique de l’huile et du papier/ou gaz du CPC
 8-arcs dans l’huile et/ou gaz du CPC
 9-dégradation thermique du papier

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 332

Fréquence normale d’analyse svt LBE

 Sn  150 MVA : tous les 6 mois

 60  Sn ≤ 150 MVA:
 Un  150 kV : tous les 6 mois
 70  Un ≤ 150 kV : tous les ans
 36 Un ≤ 70 kV : tous les 2 ans

 15  Sn ≤ 60 MVA : tous les 2 ans

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 333

111
Normes CEI applicables au transformateur

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 334

Normes CEI 60076 applicables au transformateur (1)


 La norme CEI 60076 comprend les parties 1 à 15 relatives aux
transformateurs de puissance

 CEI 60076-1 (2000-04) : Généralités


 CEI 60076-2 (1997-06) : Echauffements
 CEI 60076-3 (2000-03) : Niveaux d’isolement, essais diélectriques et
distances dans l’air
 CEI 60076-3 (2000-12) : Corrigendum
 CEI 60076-4 (2002-06) : Guide pour les essais au choc de foudre et au
choc de manoeuvre
 CEI 60076-5 (2006-02) : Tenue au court-circuit
 CEI 60076-6 (2007-12) : Bobines d’inductance
 CEI 60076-7 (2005-12) : Guide de charge pour transformateur immergé
dans l’huile
 CEI 60076-8 (1997-10) : Guide d’application
 CEI 60076-10 (2001-05) : Détermination des niveaux de bruit
 CEI 60076-10-1 (2005-10) : Détermination des niveaux de bruit – Guide
d’application

 (dernière mise à jour de la diapositive : 04/2010)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 335

Normes CEI 60076 applicables au transformateur (2)

 La norme CEI 60076 comprend les parties 1 à 15 relatives aux


transformateurs de puissance (suite)

 CEI 60076-11 (2004-05) : Transformateurs de type sec


 CEI 60076-12 (2008-11) : Guide de charge pour transformateurs de
puissance du type sec
 CEI 60076-13 (2006-05) : Transformateurs auto-protégés immergés
dans un liquide diélectrique
 CEI 60076-14 (2009-05) : Conception et application des
transformateurs de puissance immergés dans un liquide utilisant
des matériaux isolants haute température
 CEI 60076-15 (2008-02) : Transformateurs de puissance à isolation
gazeuse

 (dernière mise à jour de la diapositive : 02/2010)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 336

112
Autres normes CEI applicables au transformateur (1)

 CEI 60137 (2008-07) : Traversées isolées pour tensions alternatives


supérieures à 1000 V
 CEI 60214-1 (2003-02) : Changeurs de prises – Prescriptions de
performance et méthodes d’essai
 CEI 60214-2 (2004-10) : Changeurs de prises – Guide d’application
 CEI 60296 (2003-11) : Fluides pour applications électrotechniques
– Huiles minérales isolantes neuves pour
transformateurs et appareillage de connexion
 CEI 60422 (2005-10) : Huiles minérales isolantes dans les matériels
électriques – Lignes directrices pour la
maintenance et la surveillance
 CEI 60599 (2007-05) : Matériels électriques imprégnés d’huile minérale
en service – Guide pour l’ interprétation
de l’analyse des gaz dissous et des gaz libres
 CEI 60616 (1978-01) : Marquage des bornes et prises de transformateurs
d de puissance

 (dernière mise à jour de la diapositive : 02/2010)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 337

Autres normes CEI applicables au transformateur (2)

 CEI 61378-1 (1997-09) : Transformateurs de conversion -


Transformateurs pour applications industrielles
 CEI 61378-2 (2001-02) : Transformateurs de conversion -
Transformateurs pour application CCHT
 CEI 61378-3 (2006-04) : Transformateurs de conversion -
Guide d’ application

 (dernière mise à jour de la diapositive : 02/2010)

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 338

Merci pour votre attention

R. Manderlier CG Holding Belgium NV Services Division Category : General 339

113