Vous êtes sur la page 1sur 6

Débits

Le débit est habituellement mesuré par déduction, en


mesurant la vitesse moyenne à travers une section
connue. Le débit mesuré par cette méthode indirecte est
le débit volumique Qv : Qv = S . V

S est la surface de section de la conduite en m²


V est la vitesse moyenne du fluide en m/s
Le débit volumique Qv est le volume de fluide écoulé
pendant l'unité de temps (en m3/s)
Le débit massique Qm est la masse de fluide écoulée
pendant l'unité de temps (en kg/s)
En appelant r , la masse volumique du fluide (en kg/m3)
: Qm = r . Qv
Pour l'eau douce, la masse volumique r = 1000 kg/m3
Les liquides peuvent être considérés (à température
constante) comme incompressibles, c'est à dire que leur
volume ne dépend pas de la pression. Ce n'est pas le
cas des gaz et des vapeurs pour lesquels la masse
volumique est proportionnelle à la pression (gaz assimilé
à un gaz parfait). On peut donc considérer que, à
température constante, le débit massique d'un fluide est
proportionnel à son débit volumique. Pour un gaz, il n'y a
proportionnalité qu'à pression et température constante.
La plupart des débitmètres indiquent le volume écoulé
par unité de temps, ce sont des débitmètres volumiques.
Toutefois, dans certaines applications nécessitant la
connaissance de l'énergie thermique d'un combustible, il
est nécessaire de connaître le débit massique. On a
recours alors à des débitmètres massiques, dont la
valeur mesurée est directement le débit massique.
Cependant, bon nombre de débitmètres prétendument "
massiques ", déduisent le débit massique à l'aide de
l'équation: Qm = r . Qv

INTRODUCTION:
Par la mesure directe de la force exercée par un jet
d’eau sur un obstacle, on étudie expérimentalement le
théorème des quantité de mouvement et ceci par :
•Mesure de la force d’impact sur une plaque plane et
comparaison avec la variation de la quantité de
mouvement.
•Mesure de la force d’impact sur un obstacle
hémisphérique et comparaison avec la variation de la
quantité de mouvement.
I - But de la manipulation
Le but de ce TP est le calcul et la mesure des orces
engendrées parl’impact d’un jet d’eau sur un obstacle ;
car comme nous le savons très bien l’industrie dépend
ortement de l’énergie mécanique extraite de la rotation
d’uneturbine ! aubage par le mo"en de vapeur ou de fuide
pressurisé par exemple ouencore l’exemple des barrages
qui est bien plus commun#L’utilisation de deux obstacles de
ormes di$érentes nous guidera dansnotre étude concernant
l’importance de la orme de l’obstacle et le mo"en
demaximiser cette orce d’impact par un c%oix
judicieux de celle&ci

II. DESCRIPTION DU DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL :


2.1. Appareil d'étude de l'impact d'un jet :
L'appareil est schématisé sur la figure 2 ci-
dessous. Il est constitué d'un gicleur, tuyère verticale
,qui dirige un jet sur un obstacle. ce jet est envoyé sur
un auget en forme de disque ou d'hémisphère. La tuyère
et l'auget sont dans un cylindre transparent. La tuyère
est reliée banc hydraulique. La base du cylindre est
équipée d'une conduite de retour débitant dans le
réservoir de mesure de débit du banc hydraulique.

L'auget est monté sur un levier articulé sur lequel


peut se déplacer une masse mobile ,ce levier est
maintenu en position Zéro, en plaçant la masse mobile
devant la graduation Zéro de la règle graduée, pour
ensuite rechercher la position horizontale en maneuvrant
l'écrou moleté du ressort. La position horizontale du
levier est indiquée par le repérage du levier.
•La force d'impact d'un jet se mesure en dé placant la
masse mobile sur le levier jusqu' ce que le levier
revienne sa position initiale indiquée par le repérage.
•Le débit de fluide est réglé en amont de l'appareil par
une vanne.

Application du théorème de la quantité de mouvement

Considérons un auget symétrique par rapport a un axe «



comme sur le schéma de la figure ci-dessous .le jet
d’un écoulement de débit massique m (kg/s),
de vitesse u1
et direction parallèle a l’axe « x » percute l’auget
qui dévie d’un angle B2.le fluide quitte l’auget a
une vitesse u2
de direction faisant un angle B2 par rapport a l’axe des
«x»

. Banc hydraulique -mesure du débit

Le banc hydraulique est schématisé sur la figure (. La


pompe centrifuge ), déposée au fond du grand bac
et plongée dans l'eau, refoule l'eau dans la conduite ,
buipée d'une vanne de réglage *. L'eau provenant du
montage se déverse dans un petit réservoir destiné q
mesurer le débit. ce petit réservoir de mesure de débit
est fixé q l'intérieur du grand bac, et possède au niveau
de sa "ase un orifice conique dans lequel peut coulisser
un système de vanne permettant de maintenir ou
d'évacuer l'eau vers le grand bac
Mesure du débit:
avant de commencer les mesures du débit d'eau, on
vidange tout d'abord le petit réservoir en tirant la tige par
le poignet a vers le haut. Le niveau du liquide dans ce
petit réservoir étant visible grace a un tube vertical en
plexiglas, de faible diamètre et gradué en litres, qui se
situe à l'extérieur du coté latéral du grand bac. pour
mesurer le débit, on vidange tout d'abord le petit
réservoir en maintenant appuyée la tige grace
au poignet E (poussé vers le Bas), ensuite on relache ce
dernier pour fermer l'orifice sur la base de ce petit
réservoir, et le niveau d'eau dans ce dernier commence
a remonter. comme le tube est gradué en litres, il suffit
de connaitre le temps mis par l'eau pour atteindre le
niveau désiré a et le débit volumique sera le rapport
entre le volume obtenu pour le temps chronométré. 3ais,
avant de refaire une autre mesure de débit, il est
nécessaire de vidanger le petit réservoir. pour obtenir
une valeur précise du débit, il est conseillé d'avoir des
temps de l'ordre d'une minute.
Indication :
quand la masse mobile est a la distance y de sa
position zéro, la force correspondante sur l’auget est :