Vous êtes sur la page 1sur 313

ÉDITION

SPÉCWÉ

-Elamiel de t'élève e livredu professew détachable

- .ntBgraLOt6 du mend vicliéa-projetablesur CD-Rom

-,,

SITECOMPA~NON

avec des ressourcescomplémentaires w.bwdas-myriade.fr

MAllSUELPETiT FûRMAT

1

Y

A consulter au CDI, voir au dm

.,

I

I

I

I

Avec un orainateur

Pour apprendrei manipulerder IogWeIrdecalculet dep6ométrie(Openoffice et Geogebra), tu trouveras, B la fin du manuel, p. 280, des

Veiçi un exemple d'utilisation de ces fiches :

-a.

--

;

Iy.*

1

.fnpy~L~~dr~tubaiuuu>~~C

&+86kf&e~üni~c&.~~

Avec un ordinateur

est un programme mystère dont il faut percer le

secret. Dans un logiciel de géométrie dynamique, une boîte noire peut être un programme de constructionet dans un tableur, un pro- gramme de calcul.

Unel

DES CHAPITRES

(~ÉO.M~TIRI~E.DYNAMIQUE)

1Lorsque tu saisis un nombre dans la cellule verte, le résultatdu programme de calcul contenu dans la bolte noire s1aMche dans la cellule grise. Tu dois trouver quel est ce programmi mystérieux.

1

1

Pour cela, tu peux commencer par

effectuer plusieurs essais afin d'avoir quelques idées.

Lorsquetu penses avoir trouvé le bon programmede calcul, teste-le en saisissant la Formulecorrespondante dans la cellule jaune et vérifie que le résultat obtenu est toujours le même que celui de la boite noire.

4

--

I

Tu doisalorsuttEIsercetoutilet essayerdecornprendre la construction qu'il permet de réalker.

Pourcela, n'hésite pas à effectuer des tracés supplémentalre~, à

desahgleset àdçpiacer des objets pour faire

m bouger la fgme.

Lorsque tu penses avoir trou& le bonprogramme de mstrblah, teste-le 1 en falsant mteconstruction par-dessuscelle dallsée prhMenoinet\PPriflequeksobletsobtenus mt toujoyri conf.Ondus.

l

1

Boullis et Didier Roy

a été écrit par une équipe de professeurs de collège Boullis Fontcarradeà Montpellier

Geispolsheim

i Monka !ge Albert-Camus à Soufflenheim

I

-Roche-sur-Yon

!ge Rambaud à La Brède

Sommaire

Programme Indexdes animations

C

amm

Raisanner en mathdmatiques .,

9

Enchaînements

d'opérations

12

towS .

SBVobLFaire

1. Calculer une expression sans parenthèses

2. Calculer une expression avec parenthèses

.

.

.

.

Exercices

*

,.

'

.*

-

'

,

Devair à la maison Ducôté dd Travaux pratiques ave;

- -

un ordinateur*:-

'

blen écriture fractionnaire

Nombres

.

.

.

,

,.

.

,.

.+.

-

1. Déterminer des écritures fractionnaires égales

2. Simplifier une fraction

3. Diviser deux nombres décimaux

14

16

18

19

20

29

29

30

32

34

36

38

38

39

40

49

49

50

Nombres relatifs

Savoir Faim

Calculer une expressian

I Devoir 211; DU catédu

ais0

'-

Travaux pratiques avec un ordinateurs- .-

Expressions littérales

.

.

.

.

.

cwir

Savoir Faim

1. Utiliser la xdistributivitéa pour calculer

I Devoir à la maison

Du côtédu

-

Travaux pratiques avec un ordinateur !&--

90

92

96

98

99

109

109

1 IO

-

Opérations sur les écritures fractionnaires

k&ws

eut3

Savoir Faim

1. Additionner et soustraire des nombres en écriture fractionnaire de dénominateurs différents

.

.

2. Multiplier des nombres en écriture fractionnaire

3. Résoudre des problèmes

Exercices

.

Devoir à la maison Du c8té du Travaux pratiquesavec u

.

.

52

54

56

Proportionnalité

112

 

114

116

57

58

59

60

69

69

701

pourcentage

,

,. 118

2.

Utiliser une échelle

,

119

E~XFK~C~~S

,,,

120

Devoir à la maison

 

-

,

.

.

.

.

129

IDucbtdiduaI

 

,

129

Travaux pratiques av& un ordinateurII-

130

q8.\M'~

c

*.*Y.~i,ry".\

O BORDASlSEJER, 2010

ISBN 978-2-04-732654-1

I

I Statist~ques

.

.

Swoi~rFaire

1. Calculer des effectifs et des fréquences

2. Construire un diagramme circulaire

Exercices

I Devoir a la

.

.

Du côté du

Travaux pratiquesdvec un ordinateura.-

bk&&&&i

.

.

.

.

.

.

Savoir Faire

1.

2.

Construire le symétrique d'un point sur papier quadrillé

Construire le symétriqued'une figure sur papier btanc

~

,

.

Exercices

I Devoir à la maison .

Du c6tP du

,,

.,

1.,,,,2

.

,

.

,,

.

,

,,

.

,.

,

Travaux pratiques avec un ordinateurs--

Triangles

A&W

#

-.

iesurr

Savoir Faire

1. Utiliser l'inégalité triangulaire 2. Construire le cercle circonscrit à un triangle

Exercices

I Devoir à la maison Du côté du

Travaux pratiques avec un ordinate

Angles

-

Calculer un angle

Exercices

Devoir à la maison

Travaux pratiquesavec un ordinateur*-

Du côté du

132

1 Parallélogrammes

212

136

138

139

 

216

Saveb Faire

Construire un parallélogramme

219

Exercices

220

I Devoir à la maison Du côté du

149

140

'149

Travaux pratiquesa
150

152

. 154

156

158

159

160

169

169

170

176

:

178

179

180

189

189

190

1 9 9

200

209

209

210

Périmètreset aires

,-.-,

Savoir Frire

1. Calculer l'aire d'une figure par décomposition

2. Exprimer des aires et des périmètres dans différentesunités

Exercices

I Devoir à la'maison Du côté du 1

Travaux pratiqcl~,avec un ordinateur&-

Prismes et cylindres Volumes

:-

Savoir Faire

1.

Construire un patron d'un

prisme droit

2.

Construire un patron d'un

cylindre

Exercice

I Devoir à la lnniqon . Du côté du

Travaux pratiques avec un ordinateurs-

-

11TP pour faire des mathématiques avec letableur

6TP pour faire des mathématiques avec un Iogiciel'de géométrie

272

276

232

234

236

238

239

240

249

249

250

252

254

256

258

259

260

269

269

270

%-29 FICHES METHO'DE~G

. 280

Corrigésdes pages

300

Lexique

304

Programme

B.O. spécial no6 du 28 août 2008

qui ne sont pas exigibles pour le socle sont écrits en italique.

Les points du programme (connaissances, capacités C

Si la phrase en italique est précédée d'un astérisque, l'item sera exigible pour le socle dans une année ultérieure.

])

Passage à l'unité ou

.

règle de

Repérage dans le plan.

2.1. Nombres entiers et décimaux positifs :calcul, divisibilité sur les entiers

II

II

 

"Enchaînementd'opérations.

Distributivité de la multiplication par rapport à l'addition.

I

I

1.

Division par un décimal.

Multiples et diviseurs,divisibilité.

2.2. Nombres positifs en écriture fractionnaire :

sens et calculs Sensde l'écriturefractionnaire.

1

Addition et soustraction.

11 "Multiplication

-

-

-

-

-- -

--

2.3. Nombres reratifs entiers et décimaux :senset calculs Notion de nombre relatif. ~*Ordre. "Addition et soustraction de nombresrelatifs.

IThèmes de convergence]

Ii

"

t Effectuerunesuccessiond'opérations onnéesousdiversesformes(par calcd mental, à lamain ou instrumenté], uniquement sur des exemples

numériques. -Écrire uneexpressioncorrespondantà unesuccessiondonnéed'opérations.

-Sur des exemples numériques, utiliser les égalités : k(a t b) =ka t kb

et k(a- b) =ka - kb dans les deux

sens.

- "Sur desexempleslittéraux, utiliser Ees

égalités:k(a +b) = ka+kb

k(a - b) = ka - kb dans les deuxsens.

- Ramener une division dont le diviseurest décimal à une division dont le diviseur est entier.

- Reconnaître,dans des cas simples, si un nombreentier positif est multiple ou diviseur d'un autre nombre entier

positif.

II

l

et

-1

7

- Utiliser i'expression fractionnaire comme expression d'une proportion, d'une fréquence.

- Utiliser sur des exemples

numériques des égalités du type aclbc=alb. -Additionner et soustraire deux nombres en écriture fractionnaire dans le cas où les dénominateurs sont les mêmes "et dans le cas où le

dknominateur de l'un est un multiple du

dénominateur de l'autre,

- *Effectuer le produit de deux nombres écritssous formefractionnaireou

décimale,le casd'entiers étant inclus.

1

- Utiliser la notion d'opposé. - "Ranger desnombresrelatifscourants en écrituredécimale.

- "Calculer la somme ou la différence de deuxnombresrelatifs.

- Calculer,sur desexemplesnumériques, uneexpressiondans laquelle interviennentuniquementlessignes+, - et éventuellementdesparenthèses. -Sur des exemples numériques, écrire en utilisantcorrectementdesparenthèses, un programmede calcul portant sur des sommes ou des différences de nombres l relatifs.

II

-

*Tester si une égalité comportant

un ou deuxnombres indéterminés est vraielorsqu'onleur attribuedesvaleurs

.numériques.

3. Géométrie

Capacités

7

11

13.1. Figuresplanes

3.2. Symétrie

Symétrie axiale.

-Construire le symétriqued'une droite.

-Construire

d'un segment, d'une droite, d'un cercle.

- Construirele symétriqued'une demi- droite. -Construire ou compléter à l'aide des instruments usuels la figure symétriqued'une figure donnée.

-Fabriquer un prisme droit dont la base

est un triangle ou un parallélogramme

et dont les dimensionssont données, enparticulierapartird'un patron.

-Fabriquer un cylindre de révolution dont le rayon du cercle de base est donné.

- Dessiner à main levée une représentation en perspective cavalière de ces deux solides.

[Reprise du programmede 6e1

Symétrie centrale.

- Connaître et utiliser une définition et les propriétés(relativesaux côtés, aux diagonaleset auxangles) du parallélogramme.

- Construire, sur papier uni, un parallélogrammedonné (et notammentdans lescas particuliers

du carré, du rectangle, du losange) en

 

utilisant ses

propriétés.

Figuressimples ayant un centre

-Connaître

et utiliser une définitionet

de symétrie ou des axes

les propriétés(relativesaux côtés, aux

de symétrie.

diagonales, aux élémentsde symétrie) du carré, du rectangle, du losange.

Angles. [Reprise du programmede

Propriétésdes triangles usuels. [Reprise du programmede 67

Caractérisationangulaire

duparallélisme.

Triangle, somme des angles d'un triangle.

Médiatriced'un segment. [Reprise du programmede Bel

Cercle circonscrit à un triangle.

Médianes et hauteurs d'un triangle.

- Reproduireun angle.

Connaîtreles propriétésrelativesaux angles des trianglessuivants:triangle isocèle, triangleéquilatéral, triangle rectangle.

- Connaîtreet utiliserlespropriétés relativesauxangles forméspardeux parallèleset unesécanteet leurs réciproques.

-Connaître et utiliser, dans une situation donnée, le résultat sur la somme des anglesd'un triangle. Savoir l'appliquer aux cas particuliers du triangle équilatéral, d'un triangle rectangle,d'un triangleisocèle.

- Connaître et utiliser l'inégalité triangulaire.

- Construire un triangle connaissant :

la longueur d'un côté et les deux anglesqui luisont adjacents, les longueurs de deux côtés et l'angle comprisentre ces deux côtés, les longueursdes trois côtés.

- Sur papier uni, reproduire un angle au compas.

l

-Connaître et utiliser la définition de la médiatrice ainsi que la caractérisation de ses points par la propriété d'équidistance.

- Utiliserdifférentesméthodespour tracer lamédiatriced'un segment.

-Construire le cercle circonscrit à un triangle.

-Connaître et utiliser la définition d'une médianeet d'une hauteurd'un triangle.

le symétrique d'un point

3.3. Prismes droits, cylindres

de révolution

- Reconnaîtredans une représentation en perspective

cavalièred'un prismedroit les arêtes de même longueur, les angles droits,

les

perpendiculaires.

arêtes, les faces parallèles ou

4. Grandeurs et m

1onn naissances

pi=

4.1. Longueurs, masses, durées

-

Calculer le périmètre d'une figure.

-

Calculerdes durées, des horaires.

4.2. Angles

4.3. Aires Parallélogramme,triangle, disque.

4.4 Volumes Prisme, cylindre de révolution

Maîtriser l'utilisation du rapporteur.

- CalculerI'aire d'un parallélogramme.

-Calculer I'aire d'un triangle connaissant un côté et la hauteur associée.

-Calculer I'aire d'une surface plane ou celle d'un solide, par décomposition en surfaces dont les aires sont facilement calculables.

- Calculer le volume d'un parallélépipèderectangle.

- Calculerle volume d'un prismedroit, d'un cylindre de révolution.

- Effectuerpour des volumes des changements d'unités de mesure.

I

Pour découvrir le manuel

I

i questionssim~lesSous forme de QcMPour Setester avant de commencer le cha- pitre.

Une pnorographiepour don- ner du sens au chapitre en le replaçant dans le monde réel, passé ou présent.

Les objectifs du chapitre avec des renvois vers les exercices permettant de les mettre en pratique.

'et dhKbtdMt

Des animations a téléchar- ger sur le site compagnon pour mieux comprendre les définitions et propriétés.

la même page, des

exercices d'application

immédiate et des renvois vers d'autres exercices uti- lisant ce savoir-faire.

Sur

De nombreux exerci-

Desexercicessimples

mener des raisonnements non écrits et à les restituer oralement.

Un QCM interactif

Des exercices portant sur les autres disciplines et les thè- mes de converaence.

Unecolonne

d'exercices

«Pourcher-

cher, qui satisferales élèves les plus curieux.

Un défi et une énigme pour offrir des rendez-vous ludiqueset enrichissants.

Des exercices regroupés par

Un QCM poui. s'évaluer sur les notions

du chapitre, corrigé à la fin du manuel. compétences et corrigés à la fin du manuel pour bien faire le point sur ses connaissances.

Des renvoisaux Fichas

m&hodeTIQ Pour aider les &èves à cEagneren autonomie.

Uneouverturesurlesite compagnon qui éveille la curiosité et donne der 4 idées d'exposés.

La boîte notre du chapitre pour explo-

rer des méthodes dkvestigation et ap- profondir la c~nnais~ancedes logiciels.

-

disponibles sur Ir

.Enchaînementsd'opérations

Savoir faire

Savoir faire

- Calculerdes effectifset des fréquences

- Construireun diagrammecirculaire

- Calculer une expressionsans parenthèses

-Construire

un diagramme en tuyaux d'orgue ou à barres

- Calculer une expressionavec parenthèses

-Construire

un graphiquecartésien

Nombres en écriture fnctionnaire

Savoir faire

- Déterminer des écrituresfractionnaires égales

- Simplifierunefraction

- Diviser deux nombres décimaux

Opérationssur lesécrituresfractionnaires

Savoir faire

- Additionner, soustraire des nqmbres en écriture fractionnaire

- Multiplier des nombres en écriture fractionnaire

0 Nombresrelatifs

Savoir faire

-Calculer une expression

Expressionsiitténb

Savoir faire

- Calculer astucieusement en utilisant la distributivité -Tester une égalité

Proportionnalité

Cours

- Reconnaissancede la proportionnalité

- Utilisation de la proportionnalité

sivoir faire

-Calculer un pourcentage

- Utiliserune échelle

- Compléter un tableau de proportionnalité -Calculer une échelle -Appliquer un pourcentage

Statistiques

Souri

-Lecture de données dans un tableau

- Lecture de données sur un graphique cartésien

- Regrouper des données en classes -Lire des données sur un diagramme ou un graphique

Savoir faire

-Construire le symétrique d'un point sur papier quadrillé

- Construire le symétrique d'une figure sur papier blanc

Savoir faire

- Utiliserl'inégalitétriangulaire

- Construirele cercle circonscrit à un triangle

Saum

-Vocabulaire relatifaux angles

Savoir faire

-Calculer un angle

Cuun

- Propriétésdes parallélogrammes

Savoir faire

- Construireun parallélogramme

Périmètreset aires

Savoir faire

- Calculerl'aire d'une figure par décomposition -Exprimer des périmètresdans différentes unités

- Exprimer des aires dans différentes unités

Prismeset cylindres- Volumes

cwm

-Exprimer des volumes dans différentes unités

Savoir faire

-Construire un patrond'un prismedroit -Construire un patrond'un cylindre

C en mathématiaues

Ça se voit, donc c'est vrai ?

C'EST

POUR cew QUE TON

PAOFESSEDR TE DEMQNDE

cf Écai~~DES PREUVES

De CG QUE TU FIFF~IZMES.

?/

TO Ni3 PEUX MS

TU ~'nsms QWWÉ

au'EUE EST VW~EPOOR TOUS LES TR~QNGES!

TOUS LES US !

4

Pour commencer

0

vrai ou faux

Chacunedesfigures suivantes représentetrois pointsA, Bet Calignés :

 

A

c

B

Figure 1

;

1I

a.,

B.

c

A

Figure 2

u

-

.iw

-

1.v

k.

C

6

Figure3

:

.

;

.

1. L'affirmation«Siles points A, B et C sont alignés,

alors le point Cappartient au segment [AB] »est-elle vraie pour chacune des trois figures?

2' Pourquoi ne peut-01 pas dire que cette affir- mationesttoujours vraie? Faireunefigure pour l'ex- pliquer.

vocdd3

i

Fatih affirme que si un nombre se termine par 3, alors il est divisible par 3. À I'aide d'un contre-exemple, démontrer que I'affir- mation de Fatih est fausse. --h¶%hh?g+

rn

fav

--

-

lper

e s t un cas pour lequel i'affirmation est de pmwer qu'elle n'est pastoujoursvraie.

-. , .

' uemonA

d'un rai

c'est prouver, de manlere eviaente, à l'aide

nement

& 1.Donner cinq nombres supérieurs à 5,61.

2. Les nombres précédentssont-ils égalementsupé-

rieurs à 5,62 ?

3. Peut-on affirmer que si un nombre est supérieur

à 5,61, alors il est supérieur à 5,627 Dans le cas contraire, donner un contre-exemple.

l.a. Donnertrois nombres divisibles par 4.

b. Les nombres précédents sont-ils divisibles par 2?

c. Expliquer pourquoi si un nombre est divisible par

4, alors il est divisible par 2.

2. Démontrer, à I'aide d'un contre-exemple,que I'af-

firmation «Si un nombre est divisible par 2, alors il est divisible par 4)) n'est pas toujours vraie.

3. Les deux affirmations étudiées ici sont récipro-

aues I'une de l'autre. Que peut-on en conclure?

'une affirmation de la forme «SiA alors la forme «SiB alors A». Par exemple, les affirmations

est de

«Siun nombresetermine par 6,alorsce nombreest divisible

par 2))et «Siun nombreestdivisiblepar 2,alorsce nombre se termine par sont réciproques I'une de l'autre.

Justifier la réponse.

1.

Si un triangle est équilatéral, alors il est isocèle.

2.

Si un triangle est isocèle, alors il est équilatéral.

3.

Si un triangle n'est pas équilatéral, alors il ne peut

pas être isocèle.

c'est prouver que ce que l'an affirme est correct

Vrai ou faux

Justifier la réponse.

1. Si O, M et N sont trois points tels que OM = ON,

alors les points M et Nappartiennentà un cercle de

centre O. 2. Si M et N sont deux points d'un même cercle de centre O, alors OM = ON.

3. Si O est le centre d'un cercle de diamètre [MN],

alors OM = ON.

Haticeécrit sur son cahier l'affirmationsuivante :

« Si un quadrilatère a ses côtés opposés de même longueur, alors c'est un rectangle.» Prouver, à I'aide d'une figure, que I'affirmation d'Ha- tice n'est pas toujours vraie.

Pour s'aaaercer

Voici un umgrarnme de calcul :

Choisir un nombre. -, Prendreson double. Multiplier par 3. Diviser par 6.

1. Tester ce programme de calcul avec différents nombres.

2. Quelle conjecture peut-onfaire envoyant les résul-

tats 7

3. Prouver cette conjecture.

'ocabulai

st une affirmation que l'on pense êtr lis que I'on n'a pas encore démontrée

U Vaffirmation ((Deuxrectangles qui ont le même

périmètre ont toujours la même aire»est-elle vraie ?

Justifier.

19 L'affirmation o Si I'on double les dimensions d'un rectangle, alors son périmètre est doublé»est- elle vraie?Justifier.

üffirmation nSi I'on double les dimensions d'un rectangle, alors son aire est doublke» est-elle vraie?Justifier.

A Le professeur demande à ses élèves si l'affir-

mation suivante est vraie ou fausse :

«Un nombre est divisible par 6 si la somme de ses

chiffres est divisible par 6.>3 1. Léo répond : «Cetteaffirmation est par exemple vérifiée pour 84 donc elle est toujours vraie.»

a.

Prouver que cette affirmation est vérifiée

pour 84.

b.

Peut-on en déduire, comme le dit Léo,

qu'elle est

toujours vraie?Expliquer.

2. Théorépond:«Cetteaffirmationestfaussecar elle

n'est pasvérifiée pour 33, par exemple.»

a. Prouver que cette affirmation n'est pas vérifiée

pour 33.

b. La

réponse de Théo est-elle correcte?Expliquer.

La. Écrire un nombre multiple de 60.

b. Prouver que ce nombre est également multiple

de 6 et de 15.

b. avec un autre mul-

tiple de 60.

2. L'affirmation «Siun nombreest un multiple de 60,

alors il est aussi un multiple de 6 et de 15)) est-elle

toujours vraie?Justifier la réponse.

Pour rhembe~

c. Reprendre les questions a. et

Voici un petit programme de calcul :

.*Tz=--F

=-.=

<==-, -,

choisi; un nombre. Multiplier ce nombre par lui-même.

--~---"-----b--

%-,-.-". &, ?

.- W. - -

1. Tester ce programme de calcul avec différents nombres.

2. Les exemples précédentsvérifient-ilsI'affirmation

suivante :

«Un nombre est toujours inférieur au produit de ce nombre par lui-même»?

3. Cette affirmation est-elletoujours vraie?Justifier

la réponse.

1.Voici deux affirmations :

«Si un quadrilatèreatrois côtés de même longueur, alors ce quadrilatère est un losange.)) «Si un quadrilatère est un losange, alors ce quadri- latère a trois côtés de même longueur.»

Pour chaqueaffirmation, dire si elle est vraie ou fausse

en justifiant la réponse.

2. Voici une affirmation :

«Si un quadrilatèreest un rectangle, alors ses diago- nales ont la même longueur.> a. Cette affirmation est-elle vraie ou fausse? Justi- fier la réponse.

b. La réciproque de cette affirmation est-elle vraie?

Justifier la réponse.

-

.

4

(.La fraction - peut-elle s'écrire sous la forme

3

d'un nombre décimal? Expliquer.

2.

Même question avec les fractions - 2 et - .

3

5

3

3. Est-il vrai que si une fraction a un dénominateur

égal à 3, alors elle ne peut pas s'écrire sous la forme

d'un nombre décimal?Justifier la réponse.

~

'

Audrey a dessiné sur son cahier la figure sui- vante où les points A et B sont les centres de deux cercles qui se coupent en M et N.

1. Audrey affirme alors que :

«Sideux cercles de centre A et

B se coupent en M et,

NI alors le quadrilatère ANBM est un losange.» Que peut-on dire de I'affirmation dlAudrey? Justi- fier.

2. Modifier I'affirmation d1Audreypour qu'elle soit

vraie et démontrer que cette nouvelle affirmation

est toujours vraie.

a, b et c sont trois nombresquelconques. L'affirmation «Si a < b et a 4 cl alors b < CB est-elle vraie?Justifier.

a, b etc sont trois nombres quelconques. L'affirmation KS~a < 6, alors a x c < b x c» est-elle vraie?Justifier.

Arthur a fait les dessins ci-dessous :

II a remarqué les choses suivantes :

- en reliant deux points d'un cercle, on le partage en deux parties;

- en relianttrois points d'un cercle, on le partageen quatre parties;

- en reliant quatre points d'un cercle, on le partage en huit parties. II affirme que, chaque fois que l'on rajoute un point sur le cercle et qu'on le relie aux autres, on double le nombre de parties qui partagent ce cercle. Que penser de son affirmation?

Raisonner en mathématiques

-

11

-

Avant de commencer le L

Recopier et compléter avec les mots suivants, éventuellement au pluriel :

produit, différence, somme, quotient, terme, dividende, facteur, diviseur, reste.

a.5+12=17.

17estla

des

5et12

.

b.15-11=4. 4estla

des

15et11

.

c.20~8=160. 160estle

des

20et8

.

a. Pour expr!rner la division euclidienne de 21 par 5, on peut écrire : 21 = 4 X 5 + 1.

 

4

i

 

-

 

I

1

I

I

 

L

 

-

21 est le

,

5 est le

I

,4

est le

et

1 est le

Adkition, sroust~lion,mukiplicrtiofi

Les exercices quisuivent sont à faire sans calculatrice.

6 Le résultat de la division euclidienne de 23 par 5 vaut :

b. 3 et il reste 8

Dur&,

horaires

@ 2h54min+1 h58minestégalà:

b.3 h 102 min

Mini-problèmes

6 4 et il reste 3

c. 1 et il reste 1,6

c.4h52 min

c. Impossible

1

1

[

@ Jules livre 3 507 L de fioul chez un premier client, puis 2867 L chez un deuxième client. Sachant qu'au départ son camion contenait 10024L de fioul, pourra-t-il satisfaire son troisième client qui a demandé 3 625 L de fioul?

>' ;.

t

AU .

ia

-

K,

* '

c. On ne peut pas savoir

I

Enchaînements m

.lm IL'A mI

Additions et soustractions

Enjanvier, Caroline possédait 100 f sur son compte en banque. En février, elle a dépensé 50 E.En mars, elle a gagné 20 E. En avril, elle a gagné 30 E.

1. a. Quelle est l'expression qui correspond à la somme possédée par Caroline à la fin du mois d'avril : « 100 - 50 + 20 + 30» ou

«100+ 50-20-

30»?

,

b. Calculer la somme possédée par Caroline fin avril.

c. Un élève a trouvé O à la question précédente,

Quelle erreur a-t-il commise?

2. Comment semble-t-on devoir calculer une succession d'additions et de soustractions?

3. Calculer :

a.A=25-5+8;

b.B=12+14-7;

c.C=46-25-21;

d.D=780-100+150+150.

4.

Multiplications et divisions

Tom doit calculer

a. Selon sa façon de faire, il trouve «2» ou «450». Comment fait-il ses calculs dans les deux cas?

b. Une calculatrice scientifique donne le bon résultat :450.

I'expression «60 : 2 x 3 x 5 ».

Écrire une phrase indiquant les priorités de calcul à respecter dans ce cas.

5. Calculer:

a.E=12x8:4x2;

b.F=100:5

x4;

c.G=96:3x2:4:8x

10.

Additions, soustractions, multiplications et divisions

6.~a1cu1er~endétai11ant1esca1cu1s:a.H=5+4x2;

7.

a. Voici trois affichages de calculatrice :

b.1=18-12:3;

c.J=5x10-8:2.

Les résultats afficht b. Écrire une phrast

c. Vérifier, et corrigc

ont justes. Retrouver la façon dont ils ont été effectués. diquant les priorités de calcul utilisées par la calculatrice.

i besoin, les résultats trouvés à la question 6.

8. Calculer:

a.K=14+3

X8;

b.L=5x9-4;

c.M'=25-15:5;

d.N=120:40+3

XZ

1. Calculer:

a.P=(li-5)x4-1;

b.Q=12-5x(4-1);

c.R=12-(5x4)-1

2. Dans une expression, à quoi servent les parenthèses?Sont-elles toujours utiles?

3. Calculer:

T= 14-(2x(8-3)).

Dans un calcul, quand il y a plusieurs parenthèses, par quelles parenthèsescommence-t-on?

14

m

NOMBRESETCALCULS

C

- -

4. Calculer U= 2 x (15 - (7 +5)) et

V= [(11 -3)

x 2 - 11 x (4- 1).

5. Recopier les égalités ci-dessous et compléter si besoin le membre de gauche avec thèses pour que ces égalités soient vraies :

a.28-15

x2=26;

Quotients

b.15-3

x4-2x9;

c.24-

17 + 7=0.

6. Soit l'expression << 9 - 6 : 2 ». Faut-ilajouter des parenthèsespour que cette expression soit égale a

9-6

-

2

?

des paren-

7. Recopier les égalités ci-dessous et compléter si besoin le membre de gauche avec des paren- thèses pour que ces égalités soient vraies :

8. De la même façon, réécrire les expressions ci-dessous en remplacant la barre de fraction par « puis effectuer le calcul :

1.

a. S=ll--

14+6

5

,

c.U=-,

100

-

4

5

.

a. fcrire l'expression mathématique A telle que A soit le produit de 12 par la somme de 7 et de 4.

b. Calculer A. Quelle a été la dernière opération effectuée?

c. Voici deux expressions : << 2 + 3 x 5 2

Pour chacune de ces expressions, donner le nom de la dernière opération qui doit être effec- tuée pour trouver le résultat.

et

(5 - 3) x 7 ».

2. Traduire, par une expression mathématique, chaque phrase ci-dessous :

a. le produit de 8 par la somme de 10 et de 6;

b. la somme du produit de 7 par 9 et du produit de 15 par 11 ;

c. la somme de 7 et du produit de 11 par 4;

d. le produit de la somme de 8 et de 5 par la somme de 20 et de 14;

e. la différence de 24 et du quotient de 20 par 5;

f. le quotient de la différence de 24 et 20 par 5.

3. Traduire, par une phrase, chaque expression ci-dessous :

a. 27-3 x4;

b.(4+3)

x (8-5);

c.24:6-5;

d.24:(6-5).

Avec desdure& et deshodres

-

-

--

-

-

-

-

LucienTransistor tient un magasin d'électronique.

1. Le magasin ouvre à 8 h45 min et ferme 3 h40 min plus tard pour ta pause d4jeuner. La pause dure 1h30 min, le magasin est ensuiteouvertjusquia 119h 15 min. Combien de temps est ouvert le magasin durant Irapr6s-midi?

8. Chaque semaine, Lucien consacre à la comptabilité de son entreprise 1 h 30 min par jour les qua- tre premiersjours de la semaine et 2 h le vendrd ainsi que le samedi. En quatre semaines, combien de temps passe-t-il à faire de la çumptabilité? Écrire une expression permettantde calculer cette durée et donner le r6sultat.

~

I

,Enchaînement d'additions et de soustractions

: ans une e:

tne

compo"r~ntlünïqu~m~ti~des addïtmt des2

:mm

~ustractiorI~,ul, ,ffectue les calculs ur! gauche à droite. ;- - -

- -

. m I'i-

1B= 20.

B=

,~:~alculerB=18-3+5.

B=f8-3+5

ii

15+5

Enchaînement de multi~licationset de divisions

-

:

:

.

i

:

.

:

i

.

*

-

[~;~lculerD = 54 :9 X 3.

dns une expression sans parenthèsescomportant uniquement des multiplicationset

.

m.

41.1

m.

2s divisions, on effectue les calculs de gauche à droite. -

D=

D=18.

6x3

, Enchaînement d'oeérations

dr~sune expression sans parentneses, on effectue d'abord les multiplicationset les

visions. Elles sont prioritaires par rapport aux additions et aux soustractions.

Cas particulier

.Calculer

F=4X 9-8:2.

F=4X9-8:2 +-

F=

36

-

4

F= 32.

Dans une expression sans parenthèsescomportant uniquementdes additions, on effec- tue les calculs dans l'ordre que I'on veut.

,Dans une expression sans parenthèsescomportant uniquement des multiplications, on

.-

effectue les calculs dans l'ordre que I'on veut.

b!. '

:

-

mm -;dYCd

Expressionsavec pare-èses

--

-

--

CONVENTION

) Dans une expression avec parenthèses, on effectue d'abord les calculs entre paren-

thèses. en commençant par celles qui sont les plus intérieures.

mh:- .,

Calculer

G = 5 X (12- 4).

-

-Calculer

H= 9 - (55 : (6+5)).

H = 9 - (55 : (6+5))

w

: Cas particulier de l'écriture des quotients

auand un quotient est exprimé sous forme fractionnaire, le numérateur et le dénomi nateur sont considérés comme des expressions entre parenthèses.

j

: i Exemples:

: I

1 Calculer

18

i= -

5+4'

Calculer

6

1 = -. 2

'=18:(5+4)

J=(12:6):2

J=2:2

J= 1.

Calculer

K = 5+-.

K=5+ 12:(6:2)

K=5+12:3

K=5+4

K= 9.

- "ans une addition wune soustraction I'on soustrait s'appellent les termes. Le résultat d'une addition s'appelle une somme. Le résultat d'une soustraction s'appelle une différence. Des nombres que I'on multiplie s'appellent des facteurs. Le résultat d'une multiplication s'appelle un produit. Le résultat d'une division s'appelle un quotient.

,

12

6

-

2

I

Selon l'opération finale qu'il faut effectuer pour obtenir le résultat d'une expression, on dit que cette expression est une somme, une différence, un produit ou un quotient.

Exemples:

L=2+3X7

(7 - 4) + 2 X 5 est la somme de la

~=2$21

tion effectuée

différence de 7 et de 4 et du produit

L = 23.

de 2 par 5.

La dernièreopération effectuéeest une addition donc L est une

somme.

est la somme de 2 et du produit de 3 par 7.

Durées, horaires

5 X

(12 + 8) est le produit de 5 par

la somme de 12 et de 8.

--

b

Les opérations sur les durées et les horaires s'effectuent par zones de même unité.

f lbaacftri*:

*Calculer

-On ajoute les minutes :

- On ajoute les heures :

-On donne le résultat :

4 Calculer

12 h 24 min +8 h 52 min.

24 min + 52 min = 76 min = 60 min + 16 min ='11h+ 16 mlin.

12 h24 min +8 h 52 min = 21 h 16 min.

5 h 11 min - 2 h20 min.

- On soustrait les minutes : comme 11 est inférieur à 20, on transforme une heure en minutes. 5hll min=4h71 min. I 71 min - 20 min = 51 min.

-On

soustrait les heures :

-On

donne le résultat :

5 h 11 min - 2 h 20 min =

51 min.

Chapitre1 Enchainementsd'opérations

-

Calculer une expressionsans parenthèses

Exercices d'a~

1

P

B

a.

C.

Calculer les expressions suivantes :

b.12+6-7

d.32-7-7

a.8-4+2

c.14-8-4

Calculer les expressions suivantes :

17,5 - 12 - 5,4

b. 7,9 - 7,2 + 0,7 d. 123,5 - 120,6 + 47

#A=25+3 x 6

30,8 +50,7 - 36,2

On identifie les priorités. La multiplica

Calculer les expressions suivantes :

b.7+5 x4

d.5 X9-12

+ I

\=25+a

--

)ri ~erminele calcul :

C. 18-5

I

C.

n identifie les priorités. Les multipiica visions sont prioritaires.Quand il y a une suassion de multiplications et de divisions, m'kseffectue de gauche à droite :

B=53- +18:3~2

6=53-a+18:3~2

B=53-28+

X 2

8=53-28+=x2

B=53-28+i

t

On identifie les prioritésdans la nouvelle n obtenue. Quand il y a une succession d'additions et de soustractions, on les effectue de gauche à droite :

& =

B=m+12

+12

ion est prioritaire :

a.2+2 x 7

X 3

Calculer les expressions suivantes :

50,6 : 2 + 14,1

b. 11 -20:4

d.6

X 7,1 - 12,8

Calculer les expressions suivantes :

b.9 x 8-7

d.72:8-8

P

a.63-63:7

1 ~.12+8~7

Calculer les expressions suivantes :

b30a.-

+12

b.81 : 3 +124

i

3

C. 14,9 - -

d.55-550~10

'

3

Calculer les expressions suivantes :

b. 24 X 2 - 36,1

P

B

Calculer les expressions suivantes :

0,7 + 8 x 0,9

b.

d. 9,2 - 0,46 X 20

4,2 X 3 - 11,l

a.

c.7,8: 3 + 1,2

a.8-2

Calculer les expressions suivantes :

x 5+9:3

b.6 x 9-8

X 2

c.18-4+2x9:3 d.50:5+72:8~3

Un termlne ie calcul :

B= 37.

Calculer les expressions suivantes :

a.24-2x6+20:4x

b. 49,6 +4 - 7,1 - 8 X 2 X 2

C. 8,5

5

X 7 - 2,1 X 6 + 18,6 : 3

VVoiraussi les exercices

alculer- une expressionavec parenthèses

Emmcé

Calculer les expressions suivantes :

.C=9-2X(7-3);

/

 

-

scahkm-

 

C=9-2 X (7-3)

 
 

On

identifie les priorités.

 

Le calcul entre parenthèses est prioritaire :

 

:=9-2

X t7-3

+

C=9-2)

 

-

-

On identifie les priorités dans la nouvel1 expression obtenue. La multiplication est prioritaire :

 

C=9-1x4

 

+

C=9-8

- -

 

On termine le calcul.

 

-

.-

1.

 

On

identifie les quotients qui ont besoin

 

d'être réécritsavec des parenthèses :

 

On fait apparaître les parenthèses des quotients :

,

D=Z x

 

a-3 x (5-4))

 
 

-

- -

-

On identifie les priorités.

Les calculs entre parenthèsessont prioritaires,

on commence par les plus intérieures "' :

D=~X(36:@,+1)-3 xw

On identifie les priorités dans la nouvellt expression obtenue. Les calculs entre parenthèsessont prioritaires :

-)=2 x@g:~s-3.x-j

On identifie les priorités à l'intérieur de:

parenthèses.

. La multiplication et la division sont prioritaires :

D=2 X@Z$:?-~&&-

D=2x(3C3tm,-g

+

D=2 X9

+

d 1

D=j&

Calculer les expressions suivantes :

a.14-3

x (8-4)

C.

15 - (2 + 8)

b.7+5

d. 10 + (8 - 3 X 2)

x (8+3)

Calculer les expressions suivantes :

b. 50 - 4 X (6 +3)

d.90+(100-40)

X 3

Calculer

les expressions suivantes :

b.15-3

X (7-3)

c.

50 : (8 +2) +4

Calculer

les expressions suivantes :

b. 7 x (7 - 7)

d.8+(7-4):3

Calculer les expressions sujyantes :

-(8-7)X4-12

b.50:(11 +2X7)

d.9-(5+4):3

ressions suivantes :

(2+1)

b.20~4-2 X (5-4) de11 -(8-5)

Calculer les expressions suivantes :

a.ll-(4+2x3)-1

c.7+(14-2)

x3+(2x5-8)

b.3

d.12~4~(5-3)-4

x (7-5) x (3- 1)

Calculer les expressions suivantes :

x (9,1 - 5) + 13,2 : (4 + 2)

5 x (9-4)

c. 23 - (8 : 2 x (7 - 3)) d. [(12-9) X 41: (8-5)

Calculer les expressions suivantes :

- (2,6 x (11 - 8) : 6)

b. (9.7 - 5,6) X 4 : (17.3 - 4,6 +7,3)

C.

(6 - 3.2)

: (10,7 - 3.7)

X (7.9 + 2,1)

Calculer les expressions suivantes :

a. [15,6

d. 27,s

x (12+8) : (6 +8 - 4)] x 2

12.1

+ -

8+2

- 2.42 X 3:(5-2)

Vair aussi lesexerci@m.&@

ehapftm 1 Enchaînementsd'opérations

19

m

alculer les expressions suivantes :

b.B =51 -8-14 d. D = 1400-250-700

Calculer les expressions suivantes :

b.B 172-6

X 7

Calculer les expressions suivantes :

a.A=12 x 10x 3

b.B =8 X4:2

c.C =8:4

x 2

d.D=24:12:2

Calculer les expressions suivantes :

a.A =48-24+11

'b. B = 75 - 2 - 51

~.C=300+17-71

d.D=5000-341

-210

Calculer les expressions suivantes :

a.A=18-5

c.C

x2

= (15 +2) X 9

b.B =110+5 x 14

d.D=57+30:6

Calculer les expressions suivantes :

a.A=52x

c.C=48:8x2

100x2

b.B =10x 7:5 d. D =720:60:3

Calculer les expressions suivantes :

c.C=8X12-31-16

b.B

d.D=500-2000~4

=81 -3

X 27

Recopieret relier chaqueexpressionà son résul-

27+4x8

13

6x9-8

l

59

20-18:3

l

46

150:lO-8:4

l

14

Recopier et relier chaqueexpressionà son résul-

tat

:

-

200-100:4

 

v

146

110:5-20:s

*

r

460

4~8+114

a

175

7x20+8x40 *

 

18

Recopieret relier chaqueexpressionà son résul-

31,1 - 30,3

:3

e

14,6

224: 2 -48,9

: 3

*

*

95,7

7 X 3,3 - 8,5

 

21

4,1 x8+11,2

44

Calculer les expressions suivantes :

a. A = 24,9 +4,8 - 2,1

C. C = 17,8 - 14,2 +5,7

b. B= 11,6 - 9,2 - 1,4

d.

D = 26,1 - 12,6 - 4,8 + 6,9

Calculer les expressions suivantes :

a.A

=3,8 +5,1

x 2

b.B =27,2-3

x 8,4

c.C

=2X 9,6-7,1

d.D=18,9-12,3:3

Calculer les expressions suivantes :

a.A =30-2 X5+24:6x4

b. B

= 64,9 - 7,8 +4 - 6 X 3 X 2 - 4,7

C. C = 7,4 X 4 - 3 X 5,2 +21,3

d.D=15 X 100:10:5-11,4+8,7X2-63:10

: 3

Parmices quatre expressions, trois donnent le même résultat. Quelle est l'intruse?

*120:3-6X6+5

80:2-3 X 12+20:4

7x5-28:2-8+4

*7+19-6X 12:4+5:5

Recopier et compléter les expressions suivan- tes avec des nombres pour que les égalités soient vraies :

a.15+

-4=23

b.18-

x 4=2

c

:10+3

X 11 =34 d.123-2

-60:2=3

Avec 34,20 E en poche, Safina se rend au mar- de Bruyère-sur-Marne.Elleachète5 kg de pom- mes de terre à 1,80 le kg, 1 radis noir à 2,20 Et 3 painsà 3,15 Epièce, 1chou-fleur à 2 é et une dou- zaine d'œufs à 4,30 E. Ir Écrire une expression permettant de calculer ce qui lui reste à la fin de son marché.

2. Calculer ensuite cette somme.

4

Recopier les égalités suivantes et les complé- ter avec +, -, x ou : pour que ces égalités soient vraies :

a.l

2

3=7

b.28

4

3=4

~.15

5

2=6

d.5.,.4

3

2

1=16

e. 200

100

50

25

= 27

 

Dans chaque cas, écrire une expression sans parenthèses avec les nombres 2'5 et 30 (chacun utilisé une fois) de façon que le résultat du calcul expression soit le nombre donné :

b. 23

c. 152

d. 8

e. 3

Cinq élèves ont essayé d'écrire des calculs en ligne. Pourchaquecalcul, dires'il est correctou non et, s'il n'est pas correct, le corriger.

P

1. Écrire une expression permettant de calcu-

ler l'aire du pentagone ABCDE ci-dessous sachant

que ABCD est un carré :

1 2. Calculer cette aire.

I_

On considère les figures suivantes :

1'. Sophie prétend que si l'on ajoute le périmetre du triangle HJI au périmètre du cercle @) et qukn- suite on soustrait le périmètre du pentagone AGFED, alorson obtient 42,96cm. Écrireune seule expression permettant de vérifier ce rgsultat. '2. Effeawer le calcul et dire si Sophie a raison,

Vérifier que la calculatricerespectebien les priorités. Pour cela, inventer trois calculs, les effec- tuer et les vérifier à la calculatrice.

Vrai ou faux

l

a. Dans un calcul, on effectue toujours les multipli-

cations en premier.

b.

'12 + 12 : 12 x

12.

Dans ce calcul, les priorités n'ont pas d'importance parce que c'est toujours le même nombre, 12, qui est utilisé.

c. Diviser par O est la même chose que diviser par 1.

a

u

Calculer les expressions suivantes :

a.A =49-7x (2+4) b.B =(25-9):4-2 c.C =8X(7-41-2 d.D=12+(8-3) x9

Calculer les expressions suivantes :

O

=7 x (9-8:2)

b.6 =(14-8) x 2 x (8-5)

=(3~10-9):7 d.D=17+3~(11-2):Z

'

Calculer les expressions suivantes :

L-

=42-(8+5~6)-1

b.B =12+(16-7)

C,C =50:5 X (11 -4)-4X de D =(24-8~2):(17- 12)

X4+(3 X8-5)

(5 x 2-6)

P

Calculer les expressions suivantes :

a.A =51 -3x (5+6) b.B =(40-32):8-1

c.C =2x (15+6)-12 d.D=(7-4) x8+14

Calculer les expressions suivantes :

a.A=15-2x (3+4) b.6=(16-7):3-2 c.C=5X (7-4)-11 d.D=1000+(250-100)~4

P

Calculer les expressions suivantes :

a.A =4x (5-2:2)

b.6 =(IO-8)x4x (7-5)

Calculer les expressions suivantes :

a.A

c.C =(24-3~5):3 d.D=21+2X18:(11-2)

=(10:2-3)

x8

b.B

=3 x (11 -7)

x4

Calculer les expressions suivantes :

a.A

b.B ~(100-80)x 2-(2x3-5)

c.C =20:4X (2+3)-3 X (10-2 X 4)

d. D = (14- 10:s) X (15 - 12 :3)

=20+(7-2

x 1)+4

Chapitre1 Enchaînementsd'opérations

21

m

P

a.A=

Calculer les expressions suivantes :

10,1 -2

x (1 +3,2)

b.B =(15,4-3,4):3-

d.D=11+(3,7-3)x4

~.C=3X(2,7-2,4)+0,8

1,5

Recopier et relier les expressions à leur résul-

tat :

119-(21-17)]~3

 

24

4

x [2+ (11 +9) : 51

9

49

52-[17-(3+4)x2]

51

63 - [6 : 2

x

(5 - l)]

*

45

les expressions en supprimant les

a.24+ (3 x 4)

b. (12+ 5) x 8

c.

18: (3 X 2)

d.(20-4)+7

Recopier les égalitésen ajoutant si besoin des parenthèses pour qu'elles soient vraies :

a.8x9+11 =160 c.13-2X 7+4=81

b.3 x5+6x2=27

d.14-5-1

X 7156

Recopier les égalitésen ajoutant si besoin des parenthèses pour qu'elles soient vraies :

a.ll x2x5-2-1=65 b.14:7-5-3x2+1=2 c.1 +2-3 x4:5=0 d.30:6:5-2=15

Recopier les expressions en supprimant les parenthèses inutiles :

a. ([(23,9 -