Vous êtes sur la page 1sur 6

Vers un écosystème cellulaire ouvert : Plateforme Open LTE

« OpenAirInterface (OAI) »

SERRAJ.Imad.1
Laboratoire de Systèmes de communications, INPT

Institut National des Postes et Télécommunications – Rabat


1
serrajimad@gmail.com

Table des matières


1. Introduction
1.1 Plate-forme logicielle
1.2 Plate-forme matérielle
1.3 Plate-forme d'émulation intégrée
1.4 Validation

1. Introduction
La Plate-forme Open LTE de technologie sans fil est une plate-forme flexible vers un écosystème LTE ouvert. Cette
plate-forme offre une implémentation logicielle open-source du système LTE couvrant la pile de protocoles
complète de la norme 3GPP à la fois dans E-UTRAN et EPC. Il peut être utilisé pour construire et personnaliser
une station de base LTE (OAI eNB), un équipement utilisateur (OAI UE) et un réseau central (OAI EPC) sur un
PC. L'eNB OAI peut être connecté à un UE commercial ou à un UE OAI pour tester différentes configurations et
configurations de réseau et surveiller le réseau et l'appareil mobile en temps réel. En outre, OAI UE peut être
connecté à un équipement de test eNB (CMW500) et quelques essais ont été successivement réalisés avec eNB
commercial en décembre 2016.
OAI est basé sur une architecture d'interface radio logicielle hébergée sur PC. Avec OAI, la fonctionnalité de
l'émetteur-récepteur est réalisée via une interface logicielle radio connectée à un ordinateur hôte pour le
traitement. OAI est écrit en standard C pour plusieurs variantes Linux en temps réel optimisées pour les processeurs
Intel TM x86 et ARM TM et publié en tant que logiciel libre sous le modèle de licence OAI(****) . OAI fournit un
environnement de développement riche avec une gamme d'outils intégrés tels que des modes d'émulation très
réalistes, des outils de surveillance et de débogage, un analyseur de protocole, un profileur de performance et un
système de journalisation configurable pour tous les canaux et couches.

Pour construire un écosystème cellulaire ouvert pour un déploiement et des expérimentations 4G / 5G flexibles et
peu coûteux, OAI vise les objectifs suivants:

▪ Environnement de développement ouvert et intégré sous le contrôle des expérimentateurs;


Page | 1
▪ Du côté du réseau: fonctions de réseau entièrement logicielles offrant une flexibilité pour architecturer,
instancier et reconfigurer les composants du réseau (au niveau de la périphérie, du cœur ou du nuage en utilisant
le même espace d'adressage ou un espace d'adressage différent);
▪ Côté UE: Fonctions UE entièrement basées sur logiciel qui peuvent être utilisées par les concepteurs de modem
pour mettre à niveau et / ou développer des fonctions avancées LTE et 5G
▪ Playground pour les combinés commerciaux ainsi que les fournisseurs d'applications, de services et de contenu;
▪ Prototypage rapide de cas d'utilisation conformes au 3GPP et non conformes ainsi que de nouveaux concepts
pour les systèmes 5G allant du M2M / IoT et du réseau défini par logiciel au cloud-RAN et au MIMO massif.

1.1 Plate-forme logicielle


Actuellement, la plate-forme OAI comprend une implémentation logicielle complète de systèmes cellulaires
mobiles de 4ème génération conformes aux normes 3GPP LTE en C sous Linux temps réel optimisé pour x86. Au
niveau de la couche physique, il offre les fonctionnalités suivantes:
▪ LTE version 8.6 conforme, avec un sous-ensemble de la version 10;
▪ Configurations FDD et TDD dans la bande passante de 5, 10 et 20 MHz;
▪ Mode de transmission: 1 (SISO), et 2, 4, 5 et 6 (MIMO 2 × 2);
▪ Rapports CQI / PMI;
▪ Tous les canaux DL sont pris en charge: PSS, SSS, PBCH, PCFICH, PHICH, PDCCH, PDSCH, PMCH;
▪ Tous les canaux UL sont pris en charge: PRACH, PUSCH, PUCCH, SRS, DRS;
▪ Support HARQ (UL et DL);
▪ Traitement de bande de base hautement optimisé (y compris le turbo décodeur). Avec l'optimisation AVX2, une
solution logicielle complète serait compatible avec une moyenne de 1 × 86 cœurs par instance eNB (64QAM
en liaison descendante, 16QAM en liaison montante, 20 MHz, SISO).
Pour la pile de protocole E-UTRAN, il fournit:
▪ LTE version 8.6 conforme et un sous-ensemble des fonctionnalités de la version 10;
▪ Implémente les couches MAC, RLC, PDCP et RRC;
▪ service de protocole pour tous les canaux Rel8 et eMBMS Rel10 (MCH, MCCH, MTCH);
▪ Planification proportionnelle équitable en fonction des canaux;
▪ Pile de protocole entièrement reconfigurable;
▪ Contrôle d'intégrité et cryptage à l'aide des algorithmes AES et Sonw3G;
▪ Prise en charge de la mesure RRC avec écart de mesure;
▪ Interfaces S1AP et GTP-U standard vers le réseau central;
▪ Prise en charge IPv4 et IPv6.
Caractéristiques évoluées du réseau central de paquets:
▪ Implémentations MME, SGW, PGW et HSS. OAI réutilise les piles conformes aux standards des protocoles
d'application GTPv1u et GTPv2c à partir de la mise en œuvre logicielle open-source d'EPC appelée nwEPC;
▪ L'intégrité et le cryptage du NAS à l'aide des algorithmes AES et Snow3G;
Page | 2
▪ Gestion des procédures UE: attachement, authentification, accès au service, établissement du support radio;
▪ Accès transparent au réseau IP (aucune passerelle Serving externe ni passerelle PDN ne sont nécessaires). Nom
du point d'accès configurable, plage IP, DNS et QoS E-RAB;
▪ Prise en charge IPv4 et IPv6.

Fig 1.1: Pile logicielle OpenAirInterface LTE

La Figure 1.1 montre un schéma de la pile de protocole LTE implémentée dans OAI. OAI peut être utilisé dans le
contexte d'un environnement de développement logiciel riche incluant Aeroflex-Geisler LEON / GRLIB, RTOS
soit RTAI ou RT-PREEMPT, Linux, GNU, Wireshark, outils de contrôle et de surveillance, analyseur de message
et de temps, Générateur de trafic, outils de profilage et scope souple. Il fournit également des outils pour la
validation du protocole, l'évaluation des performances et le test du système avant le déploiement. Plusieurs tests
d'interopérabilité ont été effectués avec succès:
▪ OAI eNB avec les appareils mobiles compatibles LTE, à savoir Huawei E392, E398u-1, Bandrich 500 ainsi
qu'avec des prototypes EPC commerciaux tiers.
▪ OAI-UE avec équipement de test CMW500 et enodeB commercial (Ericsson sur le réseau com4Innov) avec
EPC commercial.
La plate-forme OAI peut être utilisée dans plusieurs configurations différentes impliquant des composants
commerciaux à des degrés divers:
▪ Commercial UE ↔ Commercial eNB + OAI EPC
▪ Commercial UE ↔ OAI eNB + Commercial EPC
▪ Commercial UE ↔ OAI eNB + OAI EPC
▪ OAI UE ↔ OAI eNB + OAI EPC
▪ OAI UE ↔ OAI eNB + Commercial EPC
▪ OAI UE e Commercial eNB + Commercial EPC

Page | 3
1.2 Plate-forme matérielle
OAI est conçu pour être agnostique aux plates-formes RF matérielles. Il peut être interfacé avec des plateformes
RF SDR tierces sans effort significatif. À l'heure actuelle, OAI prend officiellement en charge les plates-formes
matérielles suivantes :
EURECOM TM EXMIMO2 : L'interface par défaut de la radio logicielle pour OAI est la carte Express PCI
ExpressMIMO2 (PCIe) . Cette carte comporte 4 chipsets RF de haute qualité de Lime Micro Systems (LMS6002),
qui sont des frontaux RF MIMO de qualité LTE pour les eNB à petites cellules. Il prend en charge le
fonctionnement autonome à des niveaux de faible puissance (puissance d'émission maximale de 0 dBm par canal)
simplement en connectant une antenne à la carte. L'équipement RF peut être configuré pour un fonctionnement
TDD ou FDD avec des largeurs de bande de canal allant jusqu'à 20 MHz couvrant une très grande partie du spectre
RF disponible (250 MHz-3,8 GHz) et un sous-ensemble de modes de transmission LTE MIMO.
USRP série X / série B : OAI prend également en charge les produits Ettus USRP série B et X série via le pilote
Ettus UHD.

1.3 Plate-forme d'émulation intégrée


Outre le fonctionnement en temps réel du modem logiciel sur les cibles matérielles décrites ci-dessus, la pile de
protocoles complète peut être exécutée dans un environnement de laboratoire contrôlé pour une validation réaliste
du système et une évaluation des performances (voir Fig. 1.2). La plate-forme est conçue pour représenter le
comportement de la technologie d'accès sans fil dans un réseau réel, tout en respectant les paramètres de trame
temporelle de l'interface radio. La plate-forme cible des expérimentations reproductibles à grande échelle dans un
environnement de laboratoire contrôlé avec divers cas de test réalistes et peut être utilisée pour l'intégration,
l'évaluation des performances et les tests.

Fig. 1.2: Plate-forme d'émulation intégrée

Page | 4
1.4 Validation
La Figure 1.3 montre la démonstration OpenEirInterface LTE eNB, EPC et sa connexion avec COTS UE
(Bandrich C500). OAI soft OAI et 1 OAI soft EPC fonctionnant sur le dessus des PC basés sur Intel. La
configuration actuelle utilise deux machines physiques différentes pour exécuter eNB et EPC afin de prendre en
compte le retard de l'interface S1. L'eNB est configuré pour la bande 7 de la bande FDD, avec un BW de 5 MHz et
un mode de transmission 1 (SISO). Le système d'exploitation est un noyau Linux à faible latence et la plate-forme
matérielle est l'EXMIMO 2. La figure 1.4 montre les deux captures d'écran du gestionnaire de connexion du
dongle. On peut observer une procédure ci-jointe réussie (figure de gauche) et un débit de données descendantes
de 7 Mbps obtenu (figure de droite).

Fig. 1.3: Configuration expérimentale et composants matériels et outils eNB


Page | 5
Fig. 1.4: Résultat de validation

(****)

Page | 6