Vous êtes sur la page 1sur 9

Select a page

(https://ifor-mir.ch/fr/)

MIR Suisse (https://ifor-mir.ch/fr/)


Seit 1914 für Gewaltfreiheit und Frieden – Depuis 1914 pour la nonviolence et la paix

Qui sommes nous? Nos projets


(https://ifor-mir.ch/qui-sommes-nous-3/) (https://ifor-mir.ch/nos-projets/)

Documentation Les Blogs Agenda


(https://ifor-mir.ch/documents-3/) (https://ifor-mir.ch/les-blogs/) (https://ifor-mir.ch/agenda/)

Soutenir le MIR Liens Contact


(https://ifor-mir.ch/soutenir-le-mir/) (https://ifor-mir.ch/nos-liens/) (https://ifor-mir.ch/contact-2/)

Deutsch
(https://ifor-mir.ch/fuer-eine-kultur-des-friedens-in-der-schweiz/)

Vers une culture de la paix en Suisse


Présentation du Concept et Proposition par le MIR Suisse

Note : Ce document a été élaboré par Oliver Rizzi Carlson sur la base du travail du comité lors d’une
retraite en juin 2017. Le document plus détaillé est disponible pour les membres sur demande.
L’assemblée extraordinaire du 16 septembre 2017 a adopté cette proposition.

1. Situation actuelle en Suisse


La Suisse a une situation privilegiée mais fait également l’expérience de violence structurelle et
culturelle. Le MIR Suisse a un rôle à jouer dans l’épandage de compétences pour le développement
d’une culture de paix en Suisse, qui s’insèrent très bien dans l’histoire de paix de la Suisse et qui lui
contribuent. Tenant compte des plusieurs initiatives de ce type déjà existantes dans le pays, le MIR
Suisse peut identifier les lacunes, ce qu’il peut contribuer, et donc ébaucher des projets concrets qui
puissent être mis en route.

2. Initiatives existantes dans le domaine de l’éducation de la paix ou de la promotion d’une culture


de paix en Suisse

Il existe plusieurs initiatives en Suisse qui visent au développement d’une culture de paix, souvent
à travers de l’éducation à la paix. Ces initiatives sont souvent pas suffisamment connues, étendues, ou
coordonnées. Du fait qu’elle manquent de coordination, il est difficile d’établir une liste complète de
ces initiatives. Il est aussi difficile de faire cela du fait que beaucoup d’initiatives ne s’identifient pas
expressément avec les termes “éducation à la paix” ou “culture de paix”. Néanmoins, les projets
existants semblent être souvent le résultat d’initiatives séparées avec peu de soutien économique ou
sur le long terme.

3. Besoins pas satisfaits par les initiatives existantes

Il est nécessaire de faire un travail sur le long terme pour rendre possible le changement culturel
souhaité. Cela ne se fait pas d’un jour au lendemain, et il est important d’avoir une régularité et une
certaine fréquence dans le travail culturel.

Cela signifie aussi qu’il est important d’incarner une vision de changement culturel vers une
culture de paix, ce qui s’exprime de façon explicite dans les mots mais aussi de façon implicite dans la
structure et les contenus des programmes.

4. Idées de projets concrets

Voici quelques pistes qui représentent des possibilités concrètes. Ces propositions dérivent aussi des
compétences de l’auteur de ce concept. D’autres projets pourraient donc être mis sur pied par
quelqu’un d’autre. Ce qui est important ici c’est de voir que ce genre de projet est tenable d’un point
de vue financier. D’autres possibilités sont aussi incluses dans la section “pistes / idées ultérieures” ci-
dessous.

1. Peace Clubs

Les Peace Clubs sont des groupes autogérés d’étudiants dans les écoles qui organisent des activités
pour promouvoir la culture de la paix à l’école. Le MIR Suisse peut encourager la création de ce groupes
et offrir du soutien à des intervalles précis ou ponctuellement. Le but principal de ces groupes est de
faire passer au jeunes l’idée qu’on s’occupe de la Paix, et qu’il existe des activités et des méthodes qui
peuvent aider à créer une culture de paix. Les Peace Clubs contribuent ainsi à créer une solidarité
autour d’un engagement dans les relations et dans la vie commune de l’école. S’agissant d’éducation
par les paires, la paix acquiert ainsi un côté amusant. Un exemple de projet que les étudiants peuvent
décider de mettre en route pourrait être de trouver des façons d’améliorer le courage civil à l’école.

Concrètement, le MIR Suisse pourrait faire les choses suivantes pour mettre cela en route:
1. Faire un prospectus spécifique sur les Peace Clubs
2. Ecrire un concept (deux paragraphes ou une demie-page)
3. Prendre contact avec certaines écoles et leur envoyer le flyer et le concept, faire entretien pour
mieux leur expliquer l’idée, comprendre les besoins, les souhaits et les problèmes de l’école, et
éventuellement faire une première réunion avec les enseignants également.
4. Organiser une conférence ou autre événement à l’école qui serve à connaître les étudiants et
leur problématiques, et à les encourager à créer un Peace Club dans leur école et à faire partie
du Réseau de Peace Clubs du MIR Suisse. On éclaircira la différence entre les délégués de l’école
et les Peace Clubs, entre autres, et on expliquera aussi les points qui suivent.
5. Créer un Réseau de Peace Clubs du MIR Suisse pour échange et soutien mutuel.
6. Organiser des réunions des Peace Clubs du MIR Suisse une fois tous les deux mois (par exemple)
pour un échange entre eux et pour leur donner une formation d’entre celles ci-dessous qui
puisse les aider à évoluer dans leurs projets.
7. Donner du soutien au Peace Clubs sur demande ou à des intervalles précis, comme suit:

1. Donner du matériel pour étude ou inspiration


2. Donner des suggestions et partager des idées pour projets
3. Mettre les Peace Clubs en contact avec membres volontaires du MIR Suisse qui habitent dans la
région pour qu’ils aient une personne de contact qui puisse participer à leurs réunions
occasionnellement et qui puisse faire remonter au MIR Suisse des besoins plus importants ou
spécifiques de soutien
4. Accompagner les Peace Clubs par le membre volontaire du MIR Suisse ou par le Secrétariat, en
fonction du besoin, pour leur donner de l’écoute et le soutien nécessaire

8. Développer approches différenciées pour Peace Clubs à l’école primaire, au cycle et au collège.

2. Formations

Le MIR Suisse pourrait organiser et offrir également des formations, qui peuvent être en lien avec les
Peace Clubs ou pas. Allant d’une journée à une semaine, ces formations visent le développement de
compétences plutôt que l’acquisition de connaissances. En général, elles tournent autour de la question
de l’être en relation avec soi-même et les autres. L’approche est celle de développer la confiance en soi
lorsqu’on est en conflit. Les formations sont faites pour les jeunes, pour enseignants, ou pour des
organisations (y compris les HEP, auprès des étudiants en pédagogie). Leur but est de créer un impact
concret dans la vie de tous les jours des participants. Il existe deux sortes de formations: les formations
directes et les formations des formateurs.

9. Formations directes

Ces formations sont proposées par le MIR Suisse pour des groupes particuliers cherchant à se former
dans l’une des domaines d’expertise du MIR Suisse. En fonction de la demande et du stade de
développement de ces programmes, le MIR Suisse pourra organiser et mener ces formations par le/la
chargé(e) d’éducation à la paix, ou par des formateurs embauchés à ce fin. Il est aussi envisageable de
repérer les compétences présentes parmi les membres du MIR Suisse et voir s’ils pourraient mener
certaines formations contre une certaine rétribution. Le programme et les contenus des formations
décidés par le MIR Suisse devraient dans tous les cas être le premier critère pour faire le choix des
formateurs. Une quatrième possibilité est décrite dans la partie “formations des formateurs” ci-
dessous, décrivant comment le MIR Suisse pourrait justement former des formateurs qui donneraient
par la suite les formations directes ici décrites.

De suite trois formations qui pourraient être mises sur pied:

5. Courage Civil (avec Théâtre pour la Vie)

Cette formation vise le développement d’une attitude et d’une sorte de courage, le courage civil, pour
intervenir dans les moments de tous les jours et aider à transformer une situation de violence directe,
structurelle ou culturale en une situation de changement culturel et de transformation. Le Théâtre pour
la Vie pourrait être utilisé pour accéder à la sagesse du corps et essayer de se mettre dans différentes
situation de violence et apprendre à réagir ou à agir différemment de ce qu’on fait d’habitude par nos
peurs. Il s’agit de développer la capacité d’intervenir pour changer le dynamiques en place et créer une
interférence dans les interactions, les systèmes et les pensées qui blessent, respectivement.

6. Cercles Restauratifs

Les Cercles Restauratifs (CR) sont une approche au dialogue issue de l’expérience des favelas au Brésil.
Elle prend en compte de façon très perspicace la réalité de la condition humaine et les caractéristiques
systémiques des relations et des conflits. Le cœur de cette stratégie est la mise en place d’un véritable
système restauratif au sein d’une communauté donnée. Ce système est défini dans ses différents
aspects par les membres de la communauté, et les facilitateurs qui soutiennent le dialogue à travers les
cercles de dialogue sont issus de la communauté elle-même. Les CR sont donc une façon de faire face
au conflit qui incarne la diversité et l’autonomie dans ses bases. Après avoir décidé ensemble de
l’importance de se donner les moyens pour faire face au conflit, du groupe des facilitateurs, du moyen
de faire appel et d’un lieu adapté aux cercles, les informations sur le système ainsi défini sont aussi
rendues disponibles à tous les membres du système d’une façon convenue. Par la suite, n’importe qui
de la communauté se sente affecté par un conflit, pourra faire appel au soutien des facilitateurs et
suivre, donnant son accord à chaque étape, la démarche mise à disposition, qui est composée d’avant-
cercle (entretien individuel avec chacun), cercle de dialogue collectif, et après-cercle de suivi. Avec les
avant-cercles des facilitateurs préalables, les CR mettent ainsi en place une échelle du soutien qui rend
possible la présence et la connexion de chacun à soi même, la rencontre avec l’autre et le mouvement
vers le conflit, pour douloureux qu’il soit, pour passer dans une vraie écoute et une profonde
expression de soi, en se ré-humanisant mutuellement, pouvant ainsi mettre à jour sa relation et recréer
une connexion et confiance réciproques qui servent de base à la relation à l’avenir. Ce processus
nourrit donc la durabilité des relations en prenant compte et sans avoir peur de leur nature
conflictuelle, et en créant un espace pour la transformation des relations à chaque fois que cela soit
nécessaire.
Pour le développement des compétences de facilitation, pour que chacun puisse d’exercer à la pratique
de la facilitation, on pourrait mettre en place des groupes de pratique des Cercles Restauratifs. En effet,
tout comme le processus des CR ne peut être vraiment compris que par l’expérience, ainsi les
compétences de facilitation ne se développent que par l’expérience. Avec ces compétences, les
membres du groupe de pratique seront de plus en plus à même de créer des systèmes restauratifs et
de mener des processus de reconnexion humaine avec différents groupes dans leur vie.

7. Communication NonViolente (La Roue du Dialogue)

La Roue du Dialogue est une méthode qui s’inspire de la Communication NonViolente et qui est
composée de 5 étapes importantes pour un vrai dialoque dans un conflit: 1. Découvrir et reconnaître la
‘vérité’ de l’autre; 2. Admettre mes propres erreurs et actes negatifs; 3. Exprimer mes propres besoins;
4. Critiquer les actes négatifs chez l’autre; 5. Proposer une solution win-win. Cette méthode CNV se
base sur le modèle de dialogue developpé et propagé par Jean et Hildegard Goss-Mayr de l’IFOR, et
formalisé par le groupe d’entraînement IFOR-MIR Belge ‘Sortir de la violence’, incluant aussi beaucoup
d’exemples de conflits bibliques. Comme alternative, une formation à la CNV plus en général pourrait
aussi être proposée.

Les trois formations ci-dessus pourraient être organisées et communiquées/promues soit de façon
indépendante par le MIR Suisse, soit en faisant le lien avec d’entreprises, écoles, et d’autres institutions
et créant des formations ad hoc pour leurs employés ou membres. Cela est similaire aux “formations à
la carte” du CENAC, et le MIR Suisse pourrait éventuellement dans certains cas proposer des formations
avec le CENAC dans ce cadre. Les détails des rémunérations figurent ci-dessous dans la section sur le
budget et le financement.

10. Formations de formateurs

Ces formations peuvent être organisées et divulguées comme les formations directes. La différence
entre ces dernières et les formations des formateurs est au niveau du public cible et du lien entre
formations. L’idée ici est de créer un corps de formateurs qui puissent, à terme, mener les formations
directes mentionnées ci-dessus. Cela signifie que les trois premiers candidats à formateur pour les
formations directes ci-dessus pourraient donner les formations des formateurs mentionnées ici. À
terme, l’idée est que les formateurs formés proviennent des différentes régions de Suisse et fassent
par la suite leurs formations dans les régions respectives. Les formations de formateurs suivent les
sujets proposés pour les formations directes et incluent le contenu de la formation directe ainsi qu’une
partie pédagogique. Ces formations des formateurs pourraient aussi être internes au MIR Suisse pour
des nouveaux sujets et organisés pour des externes pour les sujets connus des formateurs existants du
MIR Suisse.

3. Événements

11. Zivilcourage / Courage Civil

Avec l’objectif de promouvoir le courage civile cité ci-dessus, au delà des formations directes sur ce
sujet, des événements pourraient aussi être organisés. Ces événements font partie des activités
proposées par le Théâtre pour la Vie et, structurés comme spectacles interactifs de 2.5 heures, ont pour
objectif d’accroître la sensibilité d’un certain public ou d’un groupe précis pas seulement à une
problématique donnée, mais surtout aux réponses possibles à cette problématique et aux
conséquences de ces réponses différentes. Surtout, l’événement aide le public, de façon captivante et
relevante, à mettre en lumière la complexité sous-jacente d’une situation donnée, et donc à ouvrir
d’autre perspectives qui puissent changer la donne.

Il existe trois types d’événement que le MIR Suisse pourrait organiser dans ce cadre. Pour l’instant on
envisage utiliser les trois pour travailler la question du courage civil, mais ils pourraient aussi être
utilisés pour d’autres sujets si on voulait:

1. Théâtre Forum

Le Théâtre Forum est un événement dans lequel une brève pièce théâtrale est montrée à un public qui
connaît par expérience personnelle les conflits, les dynamiques et les enjeux qui composent l’histoire.
Une fois la pièce terminée, elle redémarre depuis le début, mais cette fois-ci le public peut intervenir en
criant: “stop!” à chaque fois qu’il a une idée sur un choix différent qu’un personnage pourrait faire. À
ce moment-là, la scène s’immobilise et la personne du public prend la place du personnage en question
et essaie son idée. Après un certain temps, l’animateur arrête la scène et anime une discussion sur ce
qui c’est passée, aidant les personnes à mieux comprendre les dynamiques sous-jacentes dans la
situation. Puis la pièce continue comme avant et d’autres interventions se succèdent jusqu’à la fin. Cet
événement permet de gagner une compréhension plus profonde des situations conflictuelles
auxquelles on est confrontés et de trouver des pistes sur des réactions ou interventions possibles et
leurs conséquences. Le Théâtre Forum ainde ainsi à développer une conscience accrue et le courage
civil pour transformer la violence présente dans les différentes situations de nos vies.

Un événement Théâtre Forum requiert cependant d’avoir une pièce théâtrale développée par une
troupe d’acteurs avec lesquels il faut travailler au préalable pendant un certain temps. Ce travail
pourrait être rémunéré par des financements institutionnels.

2. Les Policiers en Tête

Cet événement est toujours du théâtre qui vise la conscientisation, mais prend une autre forme. Un
volontaire du public vient sur scène et partage un moment de conflit intérieur, où les envies, besoins et
les interdits se confrontent. L’animateur aide la personne à partager les éléments importants de la
situation, puis il invite d’autres membres du public à venir sur scène pour prendre le rôle de l’un ou
l’autre de ces sentiments et interdits. Les personnages ainsi créés interagissent et créent une scène
improvisée qui dévoile d’autres niveaux de profondeur et aide à mieux comprendre les enjeux
personnels dans une situation donnée. Cet exercice est utile pour les situations dans lesquelles on est
coincées par des messages ou des envies internes contradictoires et on se sent paralysés dans nos
choix.

3. Arc-en-ciel du Désire

L’Arc-en-ciel du Désire est similaire au dernier, mais vise la conscientisation de la complexité des
situations dans lesquelles on est confrontés aux perceptions, sentiments et besoins d’une autre
personne. Un volontaire vient sur scène et partage une situation, mais cette fois-ci ce sera une situation
avec la personne comme protagoniste et une autre (dans l’histoire) comme antagoniste. Puis on
choisira trois sentiments du protagoniste et trois de l’antagoniste qui, de façon alternée, interagiront
sur scène en tant que personnages interprétés par d’autres volontaires du public. La particularité de
cet exercice est de dévoiler les enjeux qui mènent l’antagoniste à agir d’une certaine manière, ce qui
sert donc à l’humaniser et à trouver des pistes pour une interaction moins antagonique.

Recherche…

“…”

Der Gewaltfreiheit gehört die Zukunft. - Le futur appartient à la nonviolence.


Stéphane Hessel (*1919)

Agenda

Event Categories:

10
Mar
2018

Assemblée générale IFOR-MIR CH (https://ifor-


mir.ch/event/assemblee-generale-ifor-mir-ch/)
Assemblée générale - Mitgliederversammlung 2018

de 9:30 à 16:00

Pfarrei Dreifaltigkeit

plus... (https://ifor-mir.ch/event/assemblee-generale-ifor-mir-ch/)

02
Avr
2018
Marche de Pâques Berne 2018 : Commerce
équitable pour la paix (https://ifor-
mir.ch/event/marche-de-paques-berne-2018-
commerce-equitable-pour-la-paix/)
Ostermarsch Bern Marche de Pâques 2018

de 13:00 à 16:00

Eichholz

plus... (https://ifor-mir.ch/event/marche-de-paques-berne-2018-commerce-equitable-
pour-la-paix/)

Event Categories:

Soutenir le MIR

Catégories

Sélectionner une catégorie

Le MIR Suisse est une association indépendante, exonérée d'impôts. Redaction du site web: Hansuli
Gerber Traductions: Dorothée Reutenauer, Hansuli Gerber Blogs: Heinrich Frei, Georges Kobi. Hansuli
Gerber. Les blogueurs représentent leur point de vue et leur textes n'engagent pas forcément le MIR
Suisse

Méta
" Connexion (https://ifor-mir.ch/wp-login.php)

" Flux RSS (Really Simple Syndication) des articles (https://ifor-mir.ch/fr/feed/)

" RSS (Really Simple Syndication) des commentaires (https://ifor-mir.ch/fr/comments/feed/)

" Site de WordPress-FR (https://wpfr.net)

Abonnez-vous aux novelles mensuelles


Prénom *
Nom *

Adresse courriel *

Je m'inscris!

Deutsch (https://ifor-mir.ch/fuer-eine-kultur-des-friedens-in-der-schweiz/)

Theme Designed by Rohit Tripathi (http://rohitink.com/). © 2018 MIR Suisse. All Rights Reserved.