Vous êtes sur la page 1sur 3

L. S. ROUHIA Correction de devoir de 4ème Sc.

Exp
synthèse n° : 1
Vendredi 26-1-2018 Prof : BOUSSETTA. Z
Sciences physiques

Chimie ( 9 points )
Exercice N°1(5 pts)
N.B : Toutes les solutions sont prises à 25°C, temperature à laquelle le produit ionique de l’eau pure est Ke=10-14.

a. AH + H2O ⇄ H3O+ + A-
b. le tableau d’évolution de la réaction en fonction de l’avancement y.
équation de la réaction AH + H2O ⇄ A- + H3O+
état du système avancement
état initial 0 C1 excès 0 0
état final yf C1- yf ’’ yf yf

a- Expression du taux d’avancement final f1 de la réaction en fonction de pH1 et de C1.


𝑦𝑓 [𝐇𝟑 𝐎+ ] 10−𝑝𝐻1
f1 = 𝑦 = = A.N : f1 = 0.046 < 1 ⟹ l’acide AH est faiblement ionisé.
𝑚𝑎𝑥 𝐶1 𝐶1
2-
a- la concentration molaire des espèces chimiques, autres que l’eau, présentes en solution.
[𝐇𝟑 𝐎+ ] = [𝑨− ] = 10−𝑝𝐻1 = 0.003 𝑚𝑜𝑙. 𝐿−1 ; [𝐀𝐇] = 𝐶1 − 𝑦𝑓 = 𝐶1 − 10−𝑝𝐻1 =0.072 𝑚𝑜𝑙. 𝐿−1
[𝐇𝟑 𝐎+ ]. [𝑨− ]
𝐾𝑎1 = ⟹ pK𝑎1 = 3.79
[𝐀𝐇]
b- En utilisant le tableau, l’acide AH est HCOOH car pK𝑎1 = 3.79 ≈ 3.8.
3- C2=0,025 mol.L-1 et de pH2=2,9.
10−𝑝𝐻2
a- f2 = = 0.05 .
𝐶2
b- Comparer la force relative de deux acides : un acide A1H est plus fort qu’un acide A2H, si, à concentrations
égales, le taux d'avancement de sa réaction avec l'eau est plus grand que celui de la réaction de l'acide A2H
avec l'eau. ou bien à même Ph qui n’est pas le cas.
4-
[A− ][ H3 O+ ] y2F 10−2pH 10−2pH
a- D’après la loi d’action de masse : K a = = = or f ≪ 1K a =
[AH] 𝐶− 𝑦𝑓 C(1− )
f C
𝟏
 -2pH = log (Ka) + log (C)  𝐩𝐇 = 𝟐 (𝐩𝐊 𝐚 − 𝐥𝐨𝐠𝐂)
b- 𝐩𝐊 𝐚 =2pH + log (C) .A.N 𝐩𝐊 𝐚𝟐 = 𝟒. 𝟐
c- 𝐩𝐊 𝐚𝟏 < 𝐩𝐊 𝐚𝟐  l’acide AH est plus fort que l’acide benzoïque C6H5COOH.
Exercice N°2(4 pts)

à l’équilibre nCO = 0,36 mol = xf .


D’ou la composition du mélange a l’équilibre : nCO = nCl2 = 0,36 mol et nCOCl2 = 0,26 mol.
𝑥
b) Taux d’avancement final : f1 = 𝑥 𝑓 = 0.566.
𝑚𝑎𝑥
2°)*f2 >f1 : l’équilibre s’est déplace dans le sens direct de la dissociation de COCl2.
T2 > T1, d’après la loi de modération, toute élévation de température, a pression constante, déplace l’équilibre dans
le sens de la réaction endothermique. Donc la réaction de dissociation de COCl2 est endothermique.

3°) A cette variation de pression, l’équilibre est déplace dans le sens de la réaction de synthèse de COCl2, sens qui
correspond a la diminution de la quantité de matière de gaz.
D’après la loi de modération, cette variation de pression est une augmentation.

Page 1 sur 3
Physique (11 points)
Exercice 1 : (4 pts) :
1/
d’après la loi des mailles (K est fermé) : la décharge du condensateur dans une
inductance pure. uc + uL = 0

2/ a-
 Le circuit ne comporte pas de générateur, les oscillations sont dites libres.
 En l'absence de résistance on dit que l'oscillateur est non amorti (oscillations électriques d'amplitude
constante).

c- - Énergie totale :

3/
a- Qm =60.10-6C ; To=3.10-3s.
1 1 1
b- Em = 𝐸𝑡 − Ec = 𝐸𝑡 − 2C q2 = b − aq2 avec a = 2C et b = 𝐸𝑡 = 2 𝐶𝐸 2 = 360. 10−6
1 (360−0).10−6
c- a = 2C = (36−0).10−10
= 105 ⟹ C=5µF.
0 T 2 2 −6 1 2𝐸𝑡
d- 𝑇0 = 2𝜋√𝐿𝐶 ⟹ 𝐿 = 4Cπ 2 = 0.045 H. b = 𝐸𝑡 = 2 𝐶𝐸 = 360. 10 ⟹𝐸=√ =12V
𝐶
4/
𝑇0 ′
a- 𝑇𝐸𝑛𝑒𝑟𝑔𝑖𝑒 = = 6. 10−3 𝑠.
2
2
′ T0 ′ 1 2 2𝐸
b- 𝑇0 = 2𝜋√𝐿𝐶 ′ ⟹ 𝐶 = 4𝐿π2 = 80µF 𝐸𝑐 = 2 𝐶 ′ 𝐸 ′ ⟹ 𝐸 ′ = √ 𝐶 ′𝑐 =10V.

Exercice 2 : (5 pts) :
a- On a la même sensibilité verticale, or Z > R ; Z.Im > RIm donc Um>URm : la courbe qui a l’amplitude la plus
grande correspond à u(t) d’où la courbe C2 correspond à u(t).
𝑻 → 𝟗𝒅𝒊𝒗 𝐓 𝟐𝝅 𝑻 𝝅
b- Um=4,5V ; URm=2V; |𝜟𝝋| = 𝝎. 𝚫𝐭 avec { d'où 𝚫𝐭 = 𝟔 ⟹ |𝜟𝝋| = 𝑻 . 𝟔 = 𝟑 rad or d’après le
𝚫𝐭 → 𝟏, 𝟓 𝐝𝐢𝐯
𝝅
graphe, uR(t) est en avance de phase sur u(t) d’où u(t) est en retard de phase sur i(t) donc 𝝋𝒖 − 𝝋𝒊 < 0 alors 𝜟𝝋 = − .
𝟑
c- 𝝋𝒖 − 𝝋𝒊 < 0 ⟹ le circuit est capacitif.
𝝎𝟐
d- Montrons que : √𝟑(𝑹 + 𝒓)𝑪𝝎 = 𝟏 − ?
𝝎𝟎 𝟐
𝟏
−𝑳𝝎 𝟏 𝟏 𝝎𝟐 𝟏
𝒕𝒈|𝜟𝝋| = √𝟑 = 𝑪𝝎 ⟹ √𝟑(𝑹 + 𝒓) = 𝑪𝝎 − 𝑳𝝎 = 𝑪𝝎 (𝟏 − 𝑳𝑪𝝎𝟐 ) ⟹ √𝟑(𝑹 + 𝒓)𝑪𝝎 = 𝟏 − 𝝎 𝟐
avec 𝝎𝟎 𝟐 = 𝑳𝑪
(𝑹+𝒓) 𝟎
2-
𝑼
a. 𝑰𝒎 = 𝐙𝒎 or 𝐙 est minimale d’où 𝑰𝒎 est maximal et par suite le circuit est le siège d’une résonance
d’intensité.
𝝎 𝟐
𝟏− 𝟏 𝟐
𝝎𝟎 𝟏 𝟏
b. 𝑪 = = 𝟐, 𝟎𝟗µF ; 𝝎𝟎 𝟐 = 𝑳𝑪 ⟹ 𝐿 = 𝑪𝝎 𝟐 =0,13 H.
√𝟑(𝑹+𝒓)𝝎𝟏 𝟎
𝒅𝐄 1 1 𝑑𝐸 𝑑𝑖
c. Montrons que = u.i – (R+r)i ? 𝐸 = 𝐸𝑐 + 𝐸𝐿 = 2 𝐶𝑈𝑐 2 + 2 𝐿𝑖2 ⟹
2
𝑑𝑡
= 𝑖(𝑈𝑐 + 𝐿 𝑑𝑡) or la loi de
𝒅𝒕
𝑑𝑖 𝑑𝐸
maille : 𝑈𝑐 + 𝐿 𝑑𝑡 = 𝑈(𝑡) − (𝑅 + 𝑟)𝑖 d’où = 𝑖(𝑈 − (𝑅 + 𝑟)𝑖) = 𝑈. 𝑖 − (𝑅 + 𝑟)𝑖 2
𝑑𝑡
𝑑𝐸
d. A la résonance d’intensité 𝐙 est minimale 𝐙 = (𝐑 + 𝐫) et 𝑈 = (𝑅 + 𝑟)𝑖 d’où = 𝑈. 𝑖 − (𝑅 + 𝑟)𝑖 2 = 0
𝑑𝑡

Page 2 sur 3
1 1 1 𝑈 2
⟹ l’énergie totale du circuit est constante. ⟹ 𝐸 = 𝐸𝑐𝑚 = 𝐸𝐿𝑚 = 2 𝐶𝑈𝑐𝑚 2 = 2 𝐿𝐼𝑚 2 = 2 𝐿((𝑅+𝑟
𝑚
)
)
1 4,5 2
A.N : 𝐸 = 2 ∗ 0,13( 90 ) = 162,5. 10−6 J
3- Dans cette partie la fréquence de la tension excitatrice est N=N3: avec U1m =U2m=U3m.
a. La construction de Fresnel : avant de procéder à la construction de Fresnel, associer à chaque
tension un vecteur
𝑈1 (𝑡) → ⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝐵 (𝑈1𝑚 = 𝑈𝑚 = 4,5𝑉; 𝜑𝑢 = 0) ⟹ ‖𝐴𝐵 ⃗⃗⃗⃗⃗ ‖ = 4,5𝑐𝑚
𝜋
𝑈2 (𝑡) → ⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝐶 (𝑈2𝑚 = 4,5𝑉; 𝜑2𝑢 = ) ⟹ ‖𝐴𝐶 ⃗⃗⃗⃗⃗ ‖ = 4,5𝑐𝑚
3
𝜋
⃗⃗⃗⃗⃗ (𝑈3𝑚 = 4,5𝑉; 𝜑2𝑢 = − ) ⟹ ‖𝐶𝐵
𝑈3 (𝑡) → 𝐶𝐵 ⃗⃗⃗⃗⃗ ‖ = 4,5𝑐𝑚
3
Tel que ⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝐵 = ⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ (𝑈1 (𝑡) = 𝑈2 (𝑡) + 𝑈3 (𝑡))
𝐴𝐶 + 𝐶𝐵

1
b. 𝑈1 = 𝑈2 = 𝑍1 . 𝐼𝑚 = 𝑍2 . 𝐼𝑚 ⟹ 𝑍1 = 𝑍2 ⟹ √(𝑅 + 𝑟)2 + ( − 𝐿𝜔3 )2 =√(𝑅 + 𝑟)2 + (𝐿𝜔3 )2 ⟹
𝑐𝜔 3
1 1 1
(𝑅 + 𝑟) + (𝑐𝜔 − 𝐿𝜔3 ) =(𝑅 + 𝑟) + (𝐿𝜔3 ) ⟹ (𝑐𝜔 − 𝐿𝜔3 )2 = (𝐿𝜔3 )2 ⟹ (𝑐𝜔 − 𝐿𝜔3 )2 − (𝐿𝜔3 )2 =
2 2 2 2
3 3 3
1 1 1 1 1 1 𝝎
0 ⟹ 𝑐𝜔 (𝑐𝜔 − 2𝐿𝜔3 )=0 or 𝑐𝜔 ≠ 0 ⟹(𝑐𝜔 − 2𝐿𝜔3 )=0 ⟹ 𝑐𝜔 = 2𝐿𝜔3 ⟹ 𝜔 2 𝐿𝑐
= 2 ⟹ 𝝎𝟎 = √𝟐.
3 3 3 3 3 3 𝟑
𝑵𝟎 𝑵𝟎
c. 𝜔3 = 2𝜋𝑁3 et 𝜔0 = 2𝜋𝑁0 ⟹ = √𝟐. ⟹ 𝑵𝟑 = = 212.84 Hz
𝑵𝟑 √𝟐
𝝅 𝝅 𝝅
𝜟𝝋 + 𝟑 + 𝟐 = 𝝅 ⟹ 𝜟𝝋 = 𝟔
Remarque :
√3
Dans un triangle équilatéral la médiatrice est de longueur égale à 𝒂 , où a est la longueur du côté du triangle. On
2
√𝟑 𝑼𝒎 𝑹+𝒓 √𝟑 𝝅
peut montrer que 𝑰𝒎 = or 𝒄𝒐𝒔𝜟𝝋 = = d’où 𝜟𝝋 = ± 𝟔 or d’après la construction de Fresnel 𝝋𝒊 >
𝟐 (𝑹+𝒓) 𝒁 𝟐
𝝅
𝝋𝒖 d’où 𝜟𝝋 = 𝟔

Exercice 3 ( 2 pts) (documentaire)


1°) Mouvement de l’aimant ⇒ variation du champ magnétique ⇒ apparition de courant induit.
2°) Inducteur : aimant ; induit : bobine.
3°) Le condensateur emmagasine de l’énergie lors de la charge.
4°) L’avantage de cette lampe est de ne pas avoir besoin de pile ou même changement d’aucune pièce.

Page 3 sur 3