Vous êtes sur la page 1sur 24

REVOILÀ

3-0
3-0
13H Les Rouge et Noir PRÊTS POUR L'EXPLOIT HAJHOUJ : «On peut les battre»
13H
Les Rouge et Noir
PRÊTS POUR
L'EXPLOIT
HAJHOUJ : «On
peut les battre»
Mise à l'écart de FEGHOULI et MBOLHI Les spécialistes PAS D'ACCORD DRID : «Ce staff
Mise à l'écart de
FEGHOULI et MBOLHI
Les spécialistes
PAS D'ACCORD
DRID : «Ce staff est
là pour se venger»
KOURICHI : «Madjer
se discrédite»
MEGHNI : «Leur a-t-il
au moins parlé ?»

LE GRAND CHABAB !

BENKABLIA

«Ce but va me libérer»

www.competition.dz MERCREDI 7 MARS 2018 30 DA N°5289 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Il jouera en 3-5-2 avec AMACHI

NATIONAL 100% FOOT Il jouera en 3-5-2 avec AMACHI 16H et BALEGH en attaque LES CHOIX
16H et BALEGH en attaque LES CHOIX OSÉS DE CASONI «La pelouse est handicapante, mais
16H
et BALEGH en attaque
LES
CHOIX OSÉS
DE CASONI
«La pelouse est handicapante, mais
meilleure que celle de Bousaâda»
«CE QUI M'INQUIÈTE LE
PLUS, C'EST LE CLIMAT»
BOUHENNA : «Un nul
au minimum»
C'EST LE CLIMAT» BOUHENNA : «Un nul au minimum» Ni contrat ni licence BOUZIDI AU BORD

Ni contrat ni licence

BOUZIDI

AU BORD DE

L'IMPLOSION

«Je ne veux pas rester dans le flou» «LA DIRECTION DOIT RÉGLER CE PROBLÈME»
«Je ne veux
pas rester
dans le flou»
«LA DIRECTION
DOIT RÉGLER CE
PROBLÈME»
dans le flou» «LA DIRECTION DOIT RÉGLER CE PROBLÈME» MATCH DE COUPE Le 27 mars au

MATCH

DE COUPE

Le 27 mars au 5-Juillet sans BELKALEM et BOUKHENCHOUCHE ne l'arrange pas

LA JSK VEUT JOUER LE 16 MARS À SÉTIF

Le 8-Mai-1945 ne peut contenir plus de 15 000 places ?

LES KABYLES

SORTENT LA FICHE DE LA CAF

BENABDERRAHMANE :

«On voulait le 5-Juillet, mais »

LA CAF BENABDERRAHMANE : «On voulait le 5-Juillet, mais » BENALDJIA forfait, DEBBARI bon pour le
BENALDJIA forfait, DEBBARI bon pour le service «PRÊT À TENIR MA PLACE»
BENALDJIA forfait,
DEBBARI bon pour
le service
«PRÊT À TENIR MA PLACE»

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 2 À LA UNE Attal encore court physiquement, Arous blessé MADJER
www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 2 À LA UNE Attal encore court physiquement, Arous blessé MADJER

Attal encore court physiquement, Arous blessé

MADJER

pense à Ferhat en arrière droit

Alors qu'il a attaqué un grand chantier pour tenter de trouver la meilleure formule possible pour l'axe de la défense, Rabah Madjer se voit contraint actuellement de se pencher sur le problème des latéraux.

Les blessures de Ghoulam, Arous et le manque de compétition d'Attal poussent le sélectionneur à renforcer son équipe par des joueurs du cru, notamment pour le poste de

latéral gauche, il a la possibilité de faire appel à Farès, mais il a préféré ignorer ce joueur et comptera comme lors du précédent stage sur un joueur du championnat local.

A droite aussi, même sa dernière

trouvaille, à savoir Islam Arous ne semble pas en forme, il est blessé et pourrait faire l'impasse sur le prochain stage, laissant vide ce poste de latéral droit, ou presque puisque Rabah Madjer qui se devait de trouver une solution va puiser dans son effectif, puisqu'on croit savoir que Ferhat l'ailier du Havre et meilleur passeur du championnat de Ligue 2 française est pressenti pour occuper ce poste. Avec l'encombrement qu'il y a en attaque et la présence de plusieurs joueurs dans ce secteur, Ferhat va encore une fois dépanner Madjer, puisqu'après l'avoir mis au milieu dans une position reculée en novembre, le joueur va devoir jouer dans poste défensif mais dans son couloir droit, un poste qu'il a déjà occupé avec Courbis à l'USMA et où il avait bien brillé, cela ne devrait pas le contrarier comme la dernière fois, car

Ferhat avait déclaré que jouer au milieu comme en novembre l'avait dérangé, un retour sur le couloir même pour être plus défensif que d'habitude ne devrait pas lui causer de problèmes.

Azzi, la doublure locale

Et comme dans chaque poste il faut 2

éléments, et vu que Madjer ne compte pas encore perturber Mandi et compte

le garder dans l'axe, il va falloir faire

appel à un latéral droit et ce dernier pourrait être Ayoub Azzi, le joueur du MCA. L'ancien Harrachi a pris part au dernier stage des locaux, et lors de ce stage, Madjer l'a testé dans cette position et aurait été convaincu par ses

qualités, il pourrait donc suivre les Belkalem, Benmoussa, Naâmani et autres Boukhenchouche chez les A, le coach a encore du temps avant de

choisir ses locaux, les concernés savent

ce qui leur reste à faire.

S. M. A.

Lekjaâ propose l'aide de son pays aux Camerounais

Le retrait diplomatique

DES MAROCAINS

Le président du Comité de normalisation de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), Dieudonné Happi, et le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaâ, ont profité du symposium du foot féminin en Afrique qui se tient actuellement au Maroc pour animer une conférence de presse commune.

PAR SMAÏL M. A.

Lakjaâ a tenu à prendre la parole en premier pour démentir toute intention de son pays de chiper le tournoi africain de 2019 aux Camerounais. "On a tenu à mettre fin à des rumeurs qui ont circulé sur la place publique. Le royaume est aux côtés de nos amis camerounais. Et la Fédération royale marocaine à la disposition de la Fédération camerounaise pour faire de la CAN au Cameroun une fête du football africain. Donc, finies les rumeurs, le Maroc n'a jamais voulu accaparer ce tournoi (…) Les relations entre le roi du Maroc et le président Biya du Cameroun sont des relations qui se situent au-dessus des manifestations footballistiques", déclare Lekjaâ qui opte désormais pour un discours complètement différent du premier, puisque le Maroc était le premier pays ayant sauté sur l'occasion à la suite des déclarations d'Ahmad Ahmad qui se plaignait du retard accusé par le pays d'Eto'o présent au Maroc hier, dans la construction des œuvres promises.

Le démenti politique De son côté, Le président du Comité de normalisation de la

son côté, Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot a abondé dans le même

Fecafoot a abondé dans le même sens par la suite : "La relation entre le président de la République, Paul Biya, et le roi du Maroc n'a jamais souffert de quelque froid que ce soit. Marocains et Camerounais ont toujours vécu ensemble dans la paix, la concorde et la solidarité."

Le royaume propose son aide contre un soutien pour 2026 Une commission d'inspection avait fait un saut au Cameroun le mois dernier et a retenu plusieurs anomalies, l'heure est à

la mobilisation, le président camerounais a même changé son gouvernement récemment, moment choisi par Lekjaâ pour proposer son aide logistique aux "amis" camerounais. "J'ai dit au président, vous choisissez les axes de partenariat. On est à vos côtés dès aujourd'hui pour mettre à votre disposition tous nos dispositifs, tous nos acquis pour faire de la CAN 2019, la première à 24 équipes, une fête du football africain sur les terres de notre cher pays frère et ami le Cameroun", a annoncé Fouzi Lekjaâ.

Dans las coulisses du dossier on parle d'une décision prise à 3 lors d'un dîner improvisé auquel aurait participé Ahmad lundi soir, on soupçonne un accord qui garantit au Maroc le soutien du Cameroun pour la candidature du royaume pour la Coupe du monde 2026, contre ce soutien. A noter que la CAF reste à l'écart de ces tractations officiellement et suit de près leur évolution, elle n'hésitera pas cependant à actionner un plan B en cas d'un nouveau constat

négatif lors de la prochaine visite

d'inspection.

S. M. A.

Il y a 2 ans, il avait abandonné l'USMA aux portes de la finale

BELAÏLI, revoilà

la Ligue des champions

Après la coupe de Tunisie et le championnat, Youcef Belaïli s'apprête à participer dès aujourd'hui à la Ligue des champions africaine sous les couleurs de son club, l'Espérance de Tunis.

L'attaquant algé- rien, qui enchaîne les matches avec les Sang et Or de Tunis, avait manqué le tour précédent, il n'avait pas été qualifié à temps. Il a donc dû faire l'impasse sur le match contre Concorde de la Mauritanie et comme son équipe assu- rait la qualif', le revoilà aujourd'hui qualifié et concerné par la partie qui aura lieu cet après-midi à Nairobi. Les Espérantistes affronteront la formation de Gor Mahia (1/16 de finale de la C1 africaine). Khaled Benyahia, le coach des Sang et Or, jouera la carte de Belaïli, ainsi que celle de Mohamed-Ali Manseur, les deux nouveaux venus,

pour tenter la marche vers l'avant et essayer d'avancer vers la phase des poules. Youcef Belaïli, qui avait quitté le monde du football il y a près de 30 mois sur un scandale, venait de réaliser une extraordinaire participa- tion à la Ligue des champions de la CAF, menant l'USMA à un stade avancé du tour- noi. Le club a dû conti- nuer sans lui et échouer à la dernière marche devant le TPM. Il avait été contrôlé positif dans un match joué à El-Eulma pour le compte de cette compétition… 2 ans et quelques mois après cet inoubliable fait, Youcef revient avec certainement l'envie de refaire un parcours honorable, mais cette fois tenter d'arracher cette finale qui lui tient à cœur. C'est en tout cas le souhait d'El-Medebb et tous les fans d'El-Mekechkha, qui ont relevé le défi de le relancer et ont l'espoir de rentabi- liser leur investissement. S. M. A.

de rentabi- liser leur investissement. S. M. A. C'est déjà la fin de saison pour lui

C'est déjà la fin de saison pour lui

Abeid sera opéré

VENDREDI

Touché samedi à Saint-Etienne en retombant après un tacle de Selnaes, Mehdi Abeid devrait être opéré vendredi de l'épaule. Le milieu du DFCO et des Verts souffre en effet d'une disjonction acromio- claviculaire. Le joueur ne devrait plus porter le maillot dijonnais cette saison. L'ancien joueur de Newcastle avait pourtant effectué un retour tonitruant après une longue blessure, il a retrouvé les terrains et sa forme, et cela n'est pas passé inaperçu, puisque le sélectionneur national Rabah Madjer l'a retenu dans l'effectif qui devait prendre part au prochain stage et aux deux matches amicaux contre la Tanzanie et l'Iran, mais voilà que ce coup dur a tout

chamboulé puisque le joueur ne pourra pas répondre favorablement à cette convocation et entamera à partir de la semaine prochaine une longue et interminable période de rééducation qui le privera des terrains pendant près de 8 semaines, cela ne lui permettra pas de reprendre avant la fin de la saison, il manquera donc le stage du mois de mai et juin et la série de matches que la bande à Madjer va disputer, une malchance à laquelle le joueur ne s'attendait pas surtout que le staff voulait faire de lui un patron du milieu en compagnie de Bentaleb, il va devoir travailler et en espérant revenir pour la reprise des éliminatoires de la CAN 2019 en septembre et le match en Gambie.

travailler et en espérant revenir pour la reprise des éliminatoires de la CAN 2019 en septembre

KOURICHI

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 À LA UNE 3 MISE À L'ÉCART DE MBOLHI ET FEGHOULI

MISE À L'ÉCART DE MBOLHI ET FEGHOULI

À LA UNE 3 MISE À L'ÉCART DE MBOLHI ET FEGHOULI LES TECHNICIENS PAS D'ACCORD !

LES TECHNICIENS

PAS D'ACCORD !
PAS D'ACCORD !
YAHI
YAHI

L'ancien entraîneur du Chabab et ex international a lui aussi son avis sur la question. Il pense que Madjer reproche quelque chose aux deux joueurs ou bien il a un projet sans Feghouli et Mbolhi. Ce dernier estime que le coach a certaines des raisons bien pré- cises pour avoir mis de côté les deux joueurs en prévision des deux rencontres amicales du mois en cours et s'explique : "En tant qu'entraîneur et ancien international, je me dis que Madjer a opté pour ses choix. Maintenant, ce que je peux dire aussi, c'est que peut-être il reprocherait certaines choses aux deux joueurs. Je suis d'ac- cord sur le fait que Mbolhi et Feghouli sont des joueurs importants et qui ont un vécu et ont beaucoup apporté à l'EN.

«PEUT-ÊTRE QU'IL LEUR REPROCHE QUELQUE CHOSE»

Personne ne peut savoir ce qui tourne dans sa tête. Une autre possibilité, c'est le fait qu'il veut mettre en place un projet sans la présence des deux joueurs mais ce qui est sûr, c'est qu'il a ses raisons. A mon avis, il faut sim- plement respecter ce choix et voir ce que ça va donner pour la suite."

«C'est avec les résultats qu'on dira s'il a eu raison ou pas» Yahi veut d'abord voir les résul- tats et après, il y aura le temps pour faire le point : "Je pense qu'après avoir pris cette déci- sion, il faut attendre maintenant les résultats de l'EN et c'est seu- lement à partir de là, qu'on peut dire qu'il a eu soit raison, soit tort."

I. Z.

PAR ISLAM Z.

Comme on le faisait savoir dans notre édition d'hier, Feghouli et Mbolhi ne sont pas concernés par le stage qui débute dans quelques jours et le moins que l'on puisse dire, c'est que les techniciens et anciens inter- nationaux ne sont pas d'ac- cord. Pour eux, les choses sont claires. L'EN ne peut pas se passer de deux joueurs qui ont un énorme vécu sur le plan africain que mondial.

Deux acteurs majeurs des Verts qui ont un poids et une grande influence auprès du groupe et qui se retrouvent du jour au lendemain black- listés par le sélectionneur national qui n'avance pas d'arguments pour justifier ses choix se contentant de répéter que les portes sont toujours ouvertes. Les techni- ciens et anciens internatio- naux aimeraient comme c'est le cas des supporters com- prendre ce qui se passe et savoir pourquoi les deux

joueurs ne sont pas convo- qués pour le prochain stage et pourquoi ils sont devenus persona non grata chez les Verts. Le moins que l'on puis- se dire, c'est que nos interlo- cuteurs ont crânement défen- du les deux joueurs qui ont toujours mouillé le maillot et sur qui on peut compter pour les prochaines échéances. Voilà ce qu'en pensent d'an- ciens internationaux et des coachs qui ne sont pas d'ac- cord avec les décisions du sélectionneur national.

cord avec les décisions du sélectionneur national. coach lui avait parlé pour lui dire qu'il sera

coach lui avait parlé pour lui dire qu'il sera numéro 2, il aurait pu connaître la position du joueur intéressé. En plus, même s'il revient, Chaouchi pourrait avoir un sentiment de manque de confiance de la part du sélectionneur. Cependant, là aussi, Mbolhi reste un élément important de la sélection. Le seul hic, c'est que le coach pourra toujours dire qu'il s'est exilé dans un championnat de moindre envergure pour défendre ce choix."

I. Z.

«Madjer doit expliquer cette mise à l'écart»

Ancien international, Mourad Meghni ne comprend pas sur quels critères se base le sélectionneur national pour écarter deux joueurs aussi importants. Il l'invite par la même occasion à expliquer son choix devant tout le monde.

Personne ne pourra dire le contraire. Il joue dans un très grand club en Turquie et a un entraîneur avec une grande expérience puisqu'il était le coach national. S'il est titulaire à chaque match, c'est que le garçon a des qualités sinon, il ne serait pas présent à chaque partie. Je ne sais pas sur quels critères s'est basé le sélectionneur mais il doit expliquer ses choix. Je sais aussi qu'il y a eu cette histoire de déclarations mais tant qu'il n'aura pas parlé, on ne pourra rien dire. Sofiane Feghouli est

un joueur important et son apport est indéniable. J'avoue ne pas comprendre. C'est une décision qui me semble extra-sportive. Madjer pourrait dire ça ou ça mais il ne dira certainement pas ce qui se passe."

«Il aurait pu parler à Mbolhi» Pour notre interlocuteur et concernant Mbolhi, le coach aurait pu avoir une discussion franche avec lui : "Mbolhi ne jouait pas à un certain moment mais ce n'est plus le cas. Si le

«L'EN se tire une balle dans le pied»

Ancien membre du staff technique de Vahid, Nouredine Kourichi connaît très bien les deux joueurs et regrette ce qui se passe avec eux. Pour lui, les Verts se privent de deux leaders. C'est avec lui en tant qu'ad- joint que l'EN a pu atteindre le second tour au Brésil il y a de cela 4 ans déjà. Nouredine Kourichi a fait partie de l'épopée magnifique des Fennecs en 2014. Invité à réagir à la mise à l'écart de Feghouli et Mbolhi, il assure : "Je pense avant tout qu'il est bien de sévir quand des joueurs fautent. Cependant, là, ce n'est pas le cas. On ne peut pas se priver de deux joueurs de leur qualité. Mbolhi est sans conteste l'un des meilleurs gardiens en Algérie, si ce n'est le meilleur d'ailleurs. Feghouli est un joueur pétri de qualités et peur rendre d'énormes services. Maintenant, qu'on nous dise sur quels critères ils ont été mis de côté. On ne peut pas se priver de deux joueurs de la sorte qui pourraient potentiellement nous aider à gagner la CAN. Je connais les deux joueurs qui sont très

Mourad Meghni est passé à côté d'une grande carrière. Loin des terrains maintenant, il continue tout de même à suivre ce qui se passe au sein de l'équipe nationale. Lorsqu'on l'a interrogé sur la mise à l'écart du duo Mbolhi-Feghouli, il avoue ne pas comprendre cette situation du moment que pour lui, ce sont des joueurs qui peuvent apporter le plus escompté. D'ailleurs, il commence par Feghouli et assure :

"C'est un joueur de grande qualité qui peut amener un plus à l'équipe.

de grande qualité qui peut amener un plus à l'équipe. bons techniquement mais aussi humaine- ment."

bons techniquement mais aussi humaine- ment."

«Feghouli pense que la génération de 2014 est meilleure et alors !» Notre interlocuteur ne voit pas de mal à ce que chacun exprime son ressenti et parle notamment de la passe d'arme entre Feghouli et Madjer : "Madjer a dit que la génération 1982 était la meilleure. Il a expri- mé son ressenti. Feghouli pense que les joueurs de 2014 sont les meilleurs. Où est le mal dans tout ça ? Chacun exprime son avis comme il le souhaite."

«Madjer se discrédite» Avant de clore son intervention, Kourichi assure que cela ne fait pas avancer les choses : "Il faut arrêter de tourner autour du pot. Que Madjer dise ce qu'il y a car dans le cas

contraire, il est en train de se discréditer au

I. Z.

même titre que la FAF."

DRID

«Ils sont là pour se venger !»

L'ancien portier international a un avis bien tranché sur la mise à l'écart des deux piliers de la sélection. Pour lui, c'est une vengeance et il ne mâche pas ses mots pour le dire. Il tacle aussi la vision des choses du sélectionneur qui travaille à très court terme selon lui. On pourra au moins dire que Nacer Drid a un avis bien direct par rapport à la mise à l'écart de Sofiane Feghouli et Raïs Mbolhi. Deux cadres de la sélection qui sont mis de côté pour on ne sait quelle raison. Lorsqu'on lui a posé la question, il a immédiatement dit : "Je pense que les deux joueurs paient pour leurs déclara- tions. Feghouli, tout le monde connaît l'histoire et Mbolhi paye pour sa déclaration après la Zambie." Avant de taper plus fort en faisant savoir : "Je pense qu'ils sont là pour se venger. Priver la

sélection de deux joueurs aussi importants, c'est du jamais vu. Si ce n'est pas de la vengeance, qu'on nous explique c'est quoi. Personne ne pourra dire que ce sont des joueurs qui n'ont pas apporté le plus à la sélection. Quand je vois Mbolhi et que je compare le produit local, je prends le premier haut la main. Idem pour Feghouli. C'est bien d'encourager pour les joueurs locaux et j'applau- dis ça mais pour écarter deux joueurs qui méritent ample- ment leur place en sélection, non."

«Préparer l'avenir avec des joueurs de 32 ans, c'est ça le long terme ?»

L'ancien entraîneur du MCO n'en est pas resté là et il continue : "Quand on voit la dernière liste des joueurs retenus pour le stage des

la dernière liste des joueurs retenus pour le stage des locaux, on comprend tout. Avec tous

locaux, on comprend tout. Avec tous mes respects pour les joueurs locaux, on ne va pas préparer l'avenir avec des joueurs de 32 ans ! Ils n'ont pas d'expérience sur le plan continental contraire- ment à Mbolhi et Feghouli. Je pense que les dirigeants du football ne voient que là où ça leur plaît. Ils font du très court terme." Voilà qui a le mérite d'être clair.

I. Z.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

LIGUE 1 MOBILIS

4
4

Hier, vers 11h30, les responsables de la formation du Djurdjura ont pris une décision finale concernant le stade où ils souhaitent jouer le match de coupe face à l'USMB.

PAR ABDELLAH HADDAD

Après deux jours de réflexion, les Kabyles ont jeté leur choix sur le stade 8-Mai-1945 de Sétif, un choix qui a surpris plus d'un vu que tout le monde à la JSK, y compris les supporters, s'attendaient au choix du stade olympique, le 5- Juillet en l'occurrence. Néanmoins, pour différentes raisons, Mellal et ses proches collaborateurs ont choisi le stade de Sétif. D'ailleurs, vers 12h15, le secrétaire du club a envoyé un courrier à la FAF où ce choix a été mentionné noir sur blanc. Concernant la date de la rencontre, les responsables de la formation de la ville des Genêts aimeraient bien jouer cette rencontre de Dame Coupe le 16 de ce mois, c'est-à-dire, une semaine après la rencontre de ce vendredi contre l'USMH.

Les Kabyles d'Alger déçus Les supporters de la JSK, qui habitent la capitale et ses environs, étaient très déçus hier après-midi après l'annonce du chois du stade de la ville de Sétif par les responsables kabyles. Les Kabyles d'Alger s'attendaient à la

kabyles. Les Kabyles d'Alger s'attendaient à la Le 8-Mai-1945 ne peut contenir plus de 15 000

Le 8-Mai-1945 ne peut contenir plus de 15 000 places ?

Les Kabyles sortent la fiche de la CAF

On ne sait pas si les responsables de la JSK ont vérifié la fiche technique du stade 8-Mai-1945 de Sétif, notamment ce point de capacité d'accueil ou s'ils ont fait ce choix juste après avoir reçu des assurances de la part du boss de l'ESS, puisque les responsables kabyles ont longuement discuté avec Hamar avant de choisir le stade de la capitale des Hauts-Plateaux. Le public sportif pourrait assister dans les prochaines heures à une autre polémique entre la FAF et la JSK, c'est-à-dire entre Zetchi et Mellal. Selon les données qui étaient en notre possession, les responsables de la formation de la ville d'Aïn El Fouara ont déposé une fiche technique d'une capacité de 15.000 en début de saison. Une fiche qui se trouve au niveau du dossier d'engagement, dans les bureaux de la LFP. C'est presque le même cas que la JSK qui a déposé une fiche technique de 14.000. Les responsables de la FAF prennent ces fiches en considération dans leurs choix, surtout que ces fiches ont été signées au début de saison par trois parties : le président du club, le DJS et le chef de Sûreté. Selon nos sources toujours, Hassane Hamar a envoyé la fiche technique de 20.000 places à la direction kabyle. Une fiche technique adoptée par la commission d'homologation de la CAF qui a homologué le stade 8- Mai-1945 de Sétif ces derniers jours, c'est-à-dire avant le coup d'envoi de cette édition de LDC. On verra bien ce que Zetchi and Co vont décider dans les prochaines heures.

A. H.

Match de coupe

Le 27 mars au 5-Juillet sans Belkalem et Boukhenchouche ne l'arrange pas

LA JSK VEUT JOUER

le 16 mars à Sétif

ne l'arrange pas LA JSK VEUT JOUER le 16 mars à Sétif programmation de ce match

programmation de ce match au temple olympique, ils se préparaient même à envahir le stade, comme ce fut le cas par le passé, au bon vieux temps.

Même les joueurs et les membres du staff technique préfèrent le 5-Juillet Ce n'est pas uniquement les

supporters jaune et vert qui préfèrent jouer ce match de la coupe d'Algérie contre l'USMB au 5-Juillet, même les joueurs et les membres du staff technique veulent eux aussi y recevoir la formation de la ville des Roses. Mais à cause d'une histoire de disponibilité du stade olympique, les responsables kabyles ont choisi le stade 8-Mai- 1945 de Sétif.

Que fera la FAF ? Les responsables de la JSK, qui ont envoyé un courrier bien détaillé hier à la FAF, attendaient depuis hier soir la réponse des hauts responsables de notre football. Ces derniers vont-ils accepter la proposition des Kabyles ou vont-ils se lancer dans un autre bras de fer ? Tout sera clair à ce sujet dans les prochaines heures.

A. H.

BENABDERRAHMANE : «La FAF devrait nous rendre sa réponse aujourd'hui»

Le directeur général de la SSPA- JSK, Nassim Benabderrahmane, a expliqué, hier soir, les raisons ayant poussé la direction à proposer à la Fédération algérienne de football de recevoir l'USMB le 16 de ce mois sur le terrain du 8-Mai-1945 pour les quarts de finale de la coupe d'Algérie. Interrogé si la direction kabyle n'avait pas opté pour le stade de Sétif pour ne pas se soumettre à la décision de la FAF qui les avait obligés à jouer au 5-Juillet avant de reporter le match,

obligés à jouer au 5-Juillet avant de reporter le match, Benabderrahmane précise : "On voulait jouer

Benabderrahmane précise : "On voulait jouer au 5-Juillet, mais comme on souhaite jouer le 16 mars et que le Mouloudia d'Alger se produira sur son terrain le 12 mars et le 17 mars, on a proposé à la FAF de recevoir l'USMB à Sétif."

«On a choisi le 16 mars pour bénéficier des services de Belkalem et Boukhenchouche» Alors que la FAF leur a laissé le choix

d'affronter l'USMB entre le 19 et le 27 mars, la direction de la JSK a choisi le 16 pour jouer face à l'USMB. "On a choisi le 16 mars pour pouvoir bénéficier des services de nos deux internationaux, à savoir Belkalem et Boukhenchouche", a-t-il poursuivi. Joint dans la soirée d'hier pour savoir si la FAF a pris une décision concernant le choix du 8-Mai-1945, Benabderhmane déclare : "La FAF devrait nous rendre sa réponse ce mercredi. Je sais que beaucoup a été dit sur le choix de ce stade, mais on pense qu'il convient à nos supporters."

N. B.

on pense qu'il convient à nos supporters." N. B. DOUDANE EXPLIQUE LE CHOIX DU STADE ET

DOUDANE EXPLIQUE LE CHOIX DU STADE ET LA DATE DU MATCH

«Notre 1 er choix était le 5-Juillet mais on n'a pas trouvé de date»

Le manager général de la JSK explique pourquoi la direction du club a choisi le 8- Mai-1945 de Sétif. Il avoue que dans un premier temps, les dirigeants kabyles ont préféré recevoir l'USMB au temple olympique : "Je ne vous cache rien, on a préféré le stade du 5-Juillet dans un premier temps, mais on n'a pas trouvé de dates libres pour programmer ce match le 16 courant. C'était impossible, le Mouloudia jouera son match retour de la coupe d'Afrique le 17. Le 22, c'est l'équipe nationale… On n'a pas trouvé de date et on a choisi par la suite le stade de Sétif, surtout qu'on devait rendre une

réponse à la FAF hier, pour respecter les délais et l'ultimatum de 48 heures."

«Sétif mieux que Constantine, Annaba et Oran pour nos supporters» Concernant le choix de Sétif, l'ancien joueur du MCA et de la JSK précise : "On n'avait pas un grand choix, et puis, on devait prendre en considération le déplacement de nos fans et ceux de l'équipe adverse. On ne pouvait pas partir vers l'Ouest, c'est un avantage pour les Blidéens. On devait donc choisir un stade de l'Est du pays. Je pense que pour un déplacement massif de nos fans, il n'y a pas

mieux que Sétif. On ne va pas quand même torturer nos fans en jouant à Constantine ou à Annaba."

«Notre match contre le MCA sera reporté, voilà pourquoi on a choisi le 16 mars» Concernant la date du 16 mars, Karim Doudane précise : "C'est vrai, dans un premier temps, on a préféré jouer ce match après la 23e journée, mais comme notre match devant le MCA sera reporté à cause de la participation du Mouloudia en coupe d'Afrique, on ne doit pas rater cette occasion pour jouer ce match de coupe d'Algérie et se mettre à jour avec les trois

autres équipes qualifiées au carré d'as. On a tout calculé, on n'a pas choisi cette date au hasard."

«Ce sont des propositions, on attend le verdict final de la FAF» Pour conclure, le manager général de la Jeunesse sportive de Kabylie affirme :

"Maintenant, il faut attendre le verdict de la FAF. Nous, nous avons juste fait une proposition. Je pense que d'ici ce soir, on aura la réponse de la commission de la coupe d'Algérie, une commission relevant bien sûr de la FAF." A. H.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

JSK

5

 www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 JSK 5 Raïah, Djerrar et Yettou au milieu A trois

Raïah, Djerrar et Yettou au milieu

A trois jours du rendez- vous face à l'USMH, le staff technique a presque arrêté le onze qui débutera la rencontre. En défense, excepté le remplacement de Ferhani, blessé, par Chetti, le staff technique reconduira les mêmes défenseurs qui ont joué face à l'USMBA. Il fera jouer Redouani à droite et Belkalem et Guitoune dans l'axe. Au milieu, il comptera sur des éléments qui n'auront pas peur d'aller au contact. Il sait que la rencontre face à l'USMH sera caractérisée par l'engagement physique étant donné que chacune des deux équipes lutte pour sa survie en Ligue 1 Mobilis. Il va sans nul doute aligner Djerrar et Raïah dans la récupération, alors que Yettou, qui a été utilisé lors du match précédent en pointe, sera appelé à jouer dans l'animation de jeu, soit aux côtés de Benyoucef, soit aux côtés de Djabout. S'il ne titularise pas ce dernier en pointe, il va certainement le faire jouer au milieu. Les chances de voir Boukhenchouche jouer d'entrée sont très minimes, pour ne pas dire inexistantes. Le staff technique a besoin de milieux athlétiques, car il sait que la bataille se jouera dans cette zone du terrain. Boukhenchouche possède un bon gabarit, mais c'est un joueur qui use plus de sa technicité que de son physique. Pour espérer revenir avec un résultat probant du stade de Lavigerie, le staff technique veut des guerriers sur le terrain.

N. B.



Ferhani débute sa rééducation

Souffrant d'une blessure au ménisque, l'arrière gauche Houari Ferhani a débuté hier sa rééducation. Il sera out au minimum deux semaines.

La JSK ne peut même pas recevoir à Tizi en 1/4 de finale de la coupe d'Algérie

Une bonne raison pour livrer le nouveau stade cet été

La JSK, qui recevait au 1er- Novembre de Tizi Ouzou les grands clubs du continent lors des compétitions continentales, se retrouve dans l'obligation de quitter sa ville et son stade pour recevoir des adversaires de notre pays et en coupe d'Algérie en dehors de Tizi Ouzou pour la simple raison que le stade de la JSK est trop petit, il ne peut pas accueillir 20.000 supporters. Une équipe qui a gagné sept coupes d'Afrique et qui jouait tout le temps les premiers rôles, que ce soit en championnat ou en coupe d'Algérie ou même en compétitions continentales, ne possède pas un grand stade à l'image de sa grandeur. Si on avait livré le nouveau stade de Tizi Ouzou dans les délais, on n'aurait pas assisté à ce cirque, on n'aurait pas provoqué tout ce bruit autour d'un match de quart de finale de la coupe d'Algérie. Au lieu de verser dans la polémique, livrez s'il vous plaît le nouveau stade de Tizi Ouzou cet été.

A. H.

Ni contrat ni licence

Bouzidi au bord DE L'IMPLOSION

PAR N. BOUMALI Selon une source autorisée, l'entraîneur Youcef Bouzidi n'a pas encore signé son
PAR N. BOUMALI
Selon une source autorisée,
l'entraîneur Youcef Bouzidi n'a
pas encore signé son contrat.
Certes, les dirigeants ont
annoncé, il y a quelques jours,
que Bouzidi a paraphé
officiellement un bail qui court
jusqu'à la fin de l'exercice actuel.
Mais notre source précise que
Bouzidi n'a rien signé pour le
moment. Près de deux semaines
après sa venue, il ne dispose
d'aucun document le liant à la
JSK. Le président Chérif Mellal
s'était empressé de déclarer que
Bouzidi a signé son contrat, mais
jusqu'à hier après-midi, le
concerné n'a rien signé. Lors de
ses négociations avec les
responsables kabyles, il avait
exigé une avance de deux mois
de salaire pour signer son
contrat, mais ces derniers lui
avaient demandé de patienter,
mais près de deux semaines plus
tard, rien n'a changé dans sa
situation.
Bouzidi ne s'est jamais exprimé
sur ce sujet, mais cette situation
l'agace au plus haut point.
D'après une source digne de foi,
il avait accepté de poursuivre
son travail par respect à la parole
qu'il a donnée aux responsables
kabyles et par respect
aussi à la JSK qu'il
souhaite sauver de la
relégation. On assiste à une
situation burlesque que le
président Mellal ne daigne pas
régler.
Il ne sera pas
sur le banc
L'entraîneur Youcef Bouzidi ne
sera pas sur le banc face à
l'USMH. Non seulement il ne
dispose pas de contrat, mais il
ne peut pas prétendre à une
licence tant que la direction n'a
pas réglé le cas de l'ancien
entraîneur, Noureddine Saâdi.
Relevé de ses fonctions le
lendemain de la défaite
concédée devant le DRB
Tadjenanet, Saâdi a
demandé au président
Mellal de lui accorder
deux salaires. Si au cours
des premiers jours du
renvoi de son entraîneur
Mellal avait essayé de
négocier avec lui, il a
rompu le contact avec
lui depuis plusieurs
jours sans chercher à
trouver une solution
avec lui. Bien qu'il soit
obligé de trouver un
accord avec lui pour
«Je ne veux pas
rester dans le flou»
L'entraîneur Youcef Bouzidi
que nous avons sollicité dans la
soirée d'hier sur son problème de
licence n'a pas voulu trop s'étaler
sur le sujet. Des sources proches de
accord définitif avec lui
concernant son contrat, mais
elle doit aussi résilier le contrat
de l'ancien entraîneur
Noureddine Saâdi.
la direction nous ont confié que la
situation dans laquelle il se retrouve
l'agace au plus haut point, mais lui
n'a pas voulu ajouter de l'huile sur
«Je ne peux
m'impliquer dans
le choix du stade,
le feu, surtout que la JSK est dans
une situation très critique. Connu
pour être un entraîneur qui se retire
de son poste sans crier gare lorsqu'il
constate que les conditions ne sont
pas réunies, Bouzidi que nous avons
interrogé sur sa situation affirme :
de l'hôtel ou…»
Sachant qu'il ne sera pas sur le
banc ce vendredi face à l'USMH,
Bouzidi a laissé ses adjoints
notamment Mourad Karouf et
Salim Gaci gérer les
entraînements de l'équipe. C'est
"Je ne veux pas être éternuement
dans le flou." Il a débuté sa mission
avec les Jaune et Vert après la
rencontre face à l'USMB, mais rien
n'a changé pour lui depuis.
lui qui chapeaute le travail, mais
ses adjoints assurent les séances
pour que les joueurs s'habituent à
eux. Même le choix du stade
où la JSK recevra
l'USMH, il aurait dit
«C'est à la direction
de régler ce problème
de licence»
à ses responsables
qu'il ne pouvait
donner son avis du moment qu'il ne
A moins de 3 jours de la rencontre

face à l'USMH, Bouzidi ne sera pas

sur le banc de son équipe ce vendredi au stade du 1er-Novembre

d'El-Harrach. "C'est à la direction de régler ce problème de licence. Moi,

je ne peux pas m'immiscer dans les

affaires qui ne me concernent pas. Il me faut une licence pour que je puisse coacher mon équipe", a-t-il

indiqué. Pour que la direction puisse lui établir une licence, elle devra non seulement trouver un

dispose pas de licence. "Je ne peux m'impliquer dans le choix du stade,

ni de l'hôtel vu que je ne dispose même pas de licence", a-t-il ajouté. Il est clair que les dirigeants doivent faire vite pour régler le problème de

l'entraîneur, car la situation dans laquelle se trouve l'équipe les oblige

à tout faire pour mettre et le staff technique et les joueurs dans de bonnes conditions pour éviter la relégation.

N. B.

pouvoir établir une licence à son entraîneur lorsqu'il signera bien sûr son contrat, Mellal ne compte pas lui donner les deux mensualités qu'il réclame. Il se retrouve dans une situation délicate puisqu'il doit régler les derniers détails concernant le contrat de Bouzidi et convaincre Saâdi de résilier son contrat.

Conférence de presse Le staff technique organisera aujourd'hui une conférence de presse, mais d'après notre source, elle sera animée par les deux entraîneurs adjoints Salim Gaci et Mourad Karouf. L'entraîneur Bouzidi aurait déclaré hier à ses responsables qu'il ne peut pas animer une conférence de presse pour parler d'un match qu'il ne coachera pas et qu'il ne dispose d'aucun document officiel prouvant qu'il est l'entraîneur en chef de la JSK. Bien qu'il soit agacé par cette situation, Bouzidi ne rechigne sur aucun effort pour assurer une bonne préparation pour l'équipe. Il fait

quotidiennement la navette Alger-Tizi Ouzou pour entraîner

les joueurs.

N. B.



Ferhani, Mesbahi et Tizi-Bouali out

Les défenseurs Tizi-Bouali et Ferhani ainsi que l'attaquant Mesbahi ne seront pas concernés par le match de ce vendredi face à l'USMH. Souffrant de différentes blessures, ils sont out pour le rendez-vous de ce week-end. L'entraîneur Youcef Bouzidi comptait miser sur Mesbahi, malheureusement ce dernier a contracté une blessure qui l'éloignera des terrains pour quelques jours.



Benaldjia

sera présent

L'attaquant Mehdi Benaldjia participera bel et bien au match de ce vendredi face à l'USMH. Une rumeur a fait état hier de sa blessure, mais celui-ci que nous avons joint dans la soirée nous a confié que c'est son frère qui opère avec l'USMH qui est out pour ce match.

FÉLICITATIONS

FÉLICITATIONS La joie était double hier 6 mars 2018 chez Lounis Chamek. Deux jolis poupons prénommés

La joie était double hier 6 mars 2018 chez Lounis Chamek. Deux jolis poupons prénommés MOULOUD et NAÏM sont venus

égayer son foyer. En cette heureuse occasion,

Amirouche Boudjedou félicite, les parents et grands-parents et souhaite un prompt rétablissement à la maman et une longue et heureuse vie aux 2 futurs fans de la JSK.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 6 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 16H KSK AUX JOUEURS HIER

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

6

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

Mercredi 7 mars 2018 6 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 16H KSK AUX JOUEURS HIER SOIR «On
Mercredi 7 mars 2018 6 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 16H KSK AUX JOUEURS HIER SOIR «On

16H

KSK AUX JOUEURS HIER SOIR «On n'a pas gagné depuis 42 ans en Afrique, alors j'exige la victoire ce mercredi»

Pour rappel, le Mouloudia d'Alger n'a pas gagné sur le continent noir depuis 42 ans. Le directeur géné- ral sportif du MCA Kamel Kaci-Saïd s'est adressé aux joueurs hier soir après le dernier galop d'entraînement pour les motiver et les booster à réali- ser un bon résultat aujourd'hui sur le sol nigérian. Quelques heures avant ce match de la Ligue des champions afri- caine, les camarades de Hachoud affi- chent une grande détermination à réussir leur match de la LDC contre la formation nigériane du MFM FC. Après l'entraînement d'hier, le DGS du MCA s'est réuni avec ses joueurs juste après le dîner à la salle de conférences de l'hôtel Sheraton à Lagos pour leur parler et exiger la victoire. "Nous n'avons pas gagné depuis 42 ans en Afrique noire, c'est le moment pour nous de renouer avec la victoire. Comme vous le savez, on a des matchs importants en cette fin de saison, et il faudrait qu'on assure la qualif ici à Lagos pour se concentrer uniquement sur nos deux autres objectifs. Donc, je veux la victoire ce mercredi et rien d'autre", dira KSK à ses joueurs. M. A.

Il veut jouer le MCO et le match retour contre les Nigérians à 20h45

Le directeur sportif du Doyen veut jouer en nocturne les rendez-vous contre le MCO et le match retour contre le MFM FC Lagos. Raison pour laquelle, il a demandé aux dirigeants d'envoyer une correspondance à la Ligue nationale afin de programmer le match contre le MCO et celui contre le MFM FC à 20h45. Kaci-Saïd veut une présence record, et comme c'est un jour de semaine face au MCO, il a décidé de le programmer le soir pour permettre à tous les fans d'avoir le temps de venir suivre la rencontre et faire de même face aux Nigérians lors du match retour. La demande a été envoyée ; normalement, il ne devrait pas y avoir de souci surtout que c'est le Doyen qui reçoit au 5-Juillet.

Le consulat algérien au Nigeria a envoyé son représentant hier

Il faut savoir que consulat algérien est situé à 1000 km du lieu où se trouve la délégation du Mouloudia. D'ailleurs, à l'arrivée du Doyen à Lagos, aucun repré- sentant n'était présent à l'aéroport. Mais hier un représentant est venu prendre des nouvelles des Vert et Rouge.

LE DOYEN POUR

une première en Afrique

des Vert et Rouge. LE DOYEN POUR une première en Afrique PAR MOHAMED A. Le Mouloudia

PAR MOHAMED A.

Le Mouloudia d'Alger disputera cet après-midi dans la capitale économique du Nigeria, Lagos, son match aller du dernier tour avant les poules. La bande à Casoni veut réaliser l'ex- ploit et battre le MFM FC chez lui. Un pari osé, mais le Mouloudia a tout pour y croire. C'est aujourd'hui l'heure de vérité pour les Vert et Rouge, car face au MFM FC Lagos, le Doyen peut montrer qu'il revient en force en championnat algérien certes, mais aussi sur la scène africaine. C'est

un adversaire méconnu pour le Doyen, mais les Vert et Rouge ont tout pour le battre chez lui. Il faudra jouer comme à l'accoutu- mée, tout en surmontant les obstacles tels que la chaleur, l'humidité et la qualité de la pelouse. Si les camarades de Souibaâh arrivent à sur- monter tout cela, ils auront un bon coup à jouer lors de ce match aller et éviter la défaite. En tout cas, les Mouloudéens qui, l'an der- nier, n'ont pas pu s'imposer en déplacement en coupe de la CAF et lors du pre- mier tour de la LDC au Congo, veulent rectifier le

tir et montrer qu'ils peuvent gagner à l'extérieur et même sur les terres du Nigeria. Certes, ce ne sera pas facile, car les locaux vont tout faire pour avoir le dernier mot dans cette ren- contre. Surtout que pour eux, le match retour se joue- ra en déplacement. Donc, ils vont tout faire pour assurer un max de buts. Aux Mouloudéens de se montrer plus forts et convaincre le MFM FC Lagos que la place dans les groupes, ce sera pour les Algériens et pas autrement. Quoi qu'il en soit, Hachoud et consorts sont bien conscients de la

tâche qui les attend et tout le groupe veut garder cette belle dynamique et rester sur cette série de bons résul- tats qu'enregistre le Doyen depuis son retour du Congo, avec une victoire contre le CSC, un score fleu- ve face aux Congolais, un match d'hommes contre le voisin usmiste et une belle qualification contre le MOB. Les Vert et Rouge veulent maintenir la cadence et, pour eux, il faut réaliser l'exploit cet après-midi sur la pelouse synthétique d'Agege Stadium.

M. A.

BOUHENNA

«Minimum, un match nul»

Le défenseur franco-algérien du MCA est de retour à la compétition officielle après une absence de plus d'un mois. Bouhenna est très optimiste de voir son équipe revenir avec un bon résultat à Alger.

Avant le début de la séance d'entraînement d'hier, nous avons eu une discussion avec le défenseur Rachid Bouhenna, qui est titulaire pour le rendez-vous de cet après-midi contre les Nigérians du MFM FC. Il nous a parlé de ce match et croit dur comme fer que son équipe va réaliser un bon résultat à Lagos : "Ce n'est pas notre premier match en Afrique. On sait ce qui nous attend : la chaleur, l'état du terrain et l'arbitrage. On fera tout pour revenir avec la victoire ou un match nul de ce déplacement. C'est vrai qu'on n'a pas une meilleure idée sur cette équipe, mais on connaît le football africain. Comme je vous ai déjà dit, on fera tout pour réussir notre match."

M. A.

dit, on fera tout pour réussir notre match." M. A. Ultime séance à l'heure du match

Ultime

séance à

l'heure du

match en

présence

des

Chnaoua

Les Vert et Rouge se sont entraînés hier au stade Agege à 16h, à l'heure du match, comme le stipule la réglementa- tion. Les Mouloudéens ont apporté les der- niers réglages avant le match contre le MFM TV Lagos. La séance a été légère, les quelques suppor- ters du MCA qui se sont déplacés au stade ont été autorisés à assis- ter à l'entraîne- ment, les dra- peaux du Doyen ont été accrochés dans les gradins, ce qui a fait énor- mément plaisir aux joueurs et au staff.

Souibaah préservé pour le MCO

L'attaquant Mohamed Souibaah a été ménagé par Bernard Casoni pour ce match de Ligue des champions contre le MFM FC. Bernard Casoni a préféré préserver son attaquant pour le match du MCO, surtout qu'il y a une place sur le podium qui sera en jeu dans cette confrontation.

Nekkache

souffre des

adducteurs

L'attaquant Hichem Nekkache ne jouera pas le match de la LDC à cause d'une blessure au niveau des adducteurs qu'il a contractée lors du grand derby algérois face à l'USMA. L'ancien joueur du CRB sera probable- ment présent lundi prochain pour le cla- sico du championnat contre le MCO.

Le coach a visionné 2 matchs du MFM FC

L'entraîneur du MCA Bernard Casoni a visionné deux matchs de son adversaire, une vidéo qui a été procurée par l'ambassade d'Algérie à Lagos. Casoni a maintenant une meilleure idée sur le MFM FC, et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a changé son système de jeu en optant pour le 3-5-2 au lieu de son schéma clas- sique le 4-4-2.

Malek

reprendra son

travail avant

le MCO

L'adjoint de Bernard Casoni, en l'occurren- ce Hakim Malek, qui a perdu sa mère il y a une dizaine de jours, fera son grand retour avant le clasico contre le MCO. Hakim Malek est attendu vendredi à Alger pour entamer la prépara- tion avec Casoni et le reste du staff pour ce match important pour le doyen des clubs algériens.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 7 16H Chaâl, Mebarakou, Bouhenna, Azzi,

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

7

Mercredi 7 mars 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 7 16H Chaâl, Mebarakou, Bouhenna, Azzi, Hachoud, Karaoui,
Mercredi 7 mars 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 7 16H Chaâl, Mebarakou, Bouhenna, Azzi, Hachoud, Karaoui,
Mercredi 7 mars 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 7 16H Chaâl, Mebarakou, Bouhenna, Azzi, Hachoud, Karaoui,

16H

Chaâl, Mebarakou, Bouhenna, Azzi, Hachoud, Karaoui, Demou, Amada, El-Moueden, Balegh, Amachi

Le onze surprenant du Mouloudia

Comme annoncé dans l'une de nos dernières livraisons, Bernard Casoni a décidé de changer son système de jeu pour ce match de Ligue des champions africaine contre les Nigérians du MFM FC, aujourd'hui à Lagos.

Bernard Casoni veut faire un

turn-over de son effectif pour ce match aller de la LDC contre la formation nigériane de MFM FC puisque le MCA aura aussi un match important en championnat contre le Mouloudia d'Oran. Dans ce contexte, le technicien français va changer son système de jeu en optant pour le 3-5-2 au lieu du 4-4-2 avec l'incorporation de trois joueurs de l'axe, en l'occurrence Bouhenna, Mebarakou et Azzi au centre pour libérer les deux arrières-latéraux Hachoud et Karaoui. Dans les bois, le techni- cien mouloudéen a préféré Farid Chaâl à Chaouchi pour le préser- ver au match contre le MCO. Chaâl est appelé à sortir un grand match pour montrer qu'il est un vrai concurrent de Chaouchi. Au milieu de terrain, Bernard Casoni misera sur Demou et le Malgache Amada, alors qu'Abdallah El-Moueden aura un rôle plus offensif pour alimenter les deux attaquants. En attaque, le premier respon- sable de la barre technique du Mouloudia va carrément changer son duo pour le préserver pour le match contre le MCO qui est aussi important pour la suite du par- cours du championnat. Le jeune Abdelaziz Amachi remplacera Hichem Nekkache, alors que Sofiane Balegh jouera à la place de Mohamed Souibaah. Ainsi donc, c'est ce onze qui sera aligné par Bernard Casoni pour ce match aller de la Ligue des champions africaine ; le onze du Mouloudia doit réussir son match pour jouer le match retour tranquillement et du coup assurer la qualif à la phase des poules et se concentrer uniquement pour le championnat et la coupe d'Algérie. M. A.

«Mon avenir au MCA n'est pas d'actualité»

PAR MOHAMED A.

Lors de son intervention, Kaci-Saïd a fait savoir que Casoni n'ira nulle part ailleurs cet été même si son contrat est d'une sai- son. L'entraîneur du MCA pense que ce n'est pas le bon timing pour parler de cela, car le Doyen joue un match important contre les

Nigérians ; il y aura des rencontres décisives où il faudra être à 100%. Pour lui, il faut d'abord atteindre les objectifs, puis songer à l'avenir. Comme tout le monde le sait, l'été dernier, le Mouloudia d'Alger

a décidé de faire appel à l'ex-

Marseillais Bernard Casoni. Le

coach a su apporter l'espoir et aider

le MCA à pratiquer un meilleur

football. Les dirigeants l'ont suivi dans sa quête et les fruits de ce grand travail sont là. Kaci-Saïd a fait comprendre à tout le monde, dans son interview, que Casoni res- tera au MCA. Une question posée

au coach qui a parlé de son avenir,

tout en gardant le suspense, en déclarant : "Sincèrement, mon ave- nir n'est pas d'actualité. Ce qui m'intéresse, c'est d'être performant. Chaque chose en son temps ; pour l'instant, on est concentrés sur nos objectifs car, on est en pleines échéances importantes. Déjà sept mois au MCA, je pense que c'est un

exploit. Ceci dit, jusque-là, on n'a

rien fait. Certes, un travail est mis

en place, mais tout est en jeu. Rien

n'est encore acquis. C'est bien de

travailler dans la stabilité. C'est d'ailleurs un plus par rapport aux autres clubs. Néanmoins, avant de songer à mon avenir, je préfère pen- ser à se qualifier aux groupes, et comme on est en demi-finale de la coupe d'Algérie, faire tout pour aller en finale et, bien sûr, ne pas oublier qu'on est toujours en course pour le titre ou le podium au cham-

«Il faut s'adapter à toutes les conditions pour relever le défi» Néanmoins, en Afrique, il ne faut pas se battre juste contre un adver- saire, mais aussi autre chose. Pour Casoni : "Il faut s'adapter à toutes les conditions pour relever le défi. On a pu voir le terrain comment il est. C'est du synthétique, ancienne

«Vu les échéances qui

car il songe aux prochains matches et ne veut pas griller ses joueurs au Nigeria pour avoir un onze de qua- lité contre le MCO : "La première séance d'entraînement nous a per- mis de nous acclimater à l'environ- nement. Ce n'est pas facile avec la chaleur et l'humidité, mais après, on est rentré dans le vif du sujet. La mise en route après le voyage a été

pionnat. Pour réussir le tout, il faut être concentrés sur cela et pas autre chose." Casoni veut tenir ses enga- gements envers le MCA, car au départ, il était question de réussir

génération. On s'est fait une petite idée. Il n'est pas aussi dur que celui de Bousaâda. Donc, on peut sur- passer ce handicap. Par contre, ce sera dur par rapport aux conditions

difficile. Vu les échéances qui nous attendent, on doit faire tourner l'ef- fectif et c'est pour cela qu'on a déci- dé de ménager certains, de ne pas prendre de risque avec d'autres. On

un titre, d'arriver aux poules. Et

climatiques. Il y a une grosse cha-

a

mis en place le onze du départ. Il

leur et un taux d'humidité impres-

y

aura des changements et j'attends

comme rien n'est encore gagné, Casoni ne parle pas de son avenir.

«Un RDV difficile, mais on sera présents» Ensuite, le coach du MCA rentre directement dans le vif du sujet car aujourd'hui, il a un rendez-vous important à réussir. A cet effet, le coach du Doyen Bernard Casoni déclare : "C'est un RDV difficile, mais on sera présents. Même si on a peu d'informations sur l'adversaire, on fera tout pour assurer. Certes, on ne pourra pas imposer notre jeu pendant une heure trente, mais on va tout faire pour assurer un max." Le Doyen a fait le déplacement à Lagos avec la ferme intention de réussir l'exploit contre une équipe que ne connaît pas le Mouloudia, mais Casoni fait confiance à ses capés car s'ils sont dans leur grand jour, ils feront sensation.

sionnant. On n'est pas surpris par la qualité du terrain. Ceci dit, les conditions d'hébergement sont bonnes et c'est bien." En tout cas, tout le groupe est concentré sur son sujet, car, Casoni veut voir son groupe s'adapter dans n'importe quelle condition.

nous attendent, on doit faire tourner l'effectif» On apprend que pour cette ren- contre contre le MFM FC Lagos, Bernard Casoni a décidé de faire beaucoup de changements : cer- tains joueurs sont blessés, à l'image de Nekkache et Derrardja, et d'autres sont saturés comme Souibaâh ; il a voulu ménager d'autres comme Chaouchi et Mebarakou. Des changements nécessaires, pense Casoni obligés,

de ces joueurs d'être à la hauteur. Car, il faut avoir deux équipes prêtes pour la suite du parcours. Ce qui est sûr, c'est qu'on a à livrer plu- sieurs matches. Raison pour laquel- le on est en train de voir les dispos. S'il y a un risque sur un joueur, il ne jouera pas. On doit ménager nos joueurs afin de les récupérer très vite et bien. Donc, ils seront aux soins avec un travail à part. Je dois arriver à faire tourner mon grou- pe." Avant de clore son interven- tion, Bernard Casoni estime que si son groupe se montre à la hauteur, rien ne pourra l'empêcher de réus- sir un bon résultat au Nigeria en déclarant : "A nous de faire notre match, de montrer qu'on peut sur- monter n'importe quel souci et assurer un bon résultat au final." M. A.

M. A.

et assurer un bon résultat au final." M. A. M. A. Derrardja sera présent face au

Derrardja sera

présent face

au MCO

Même s'il n'est pas concerné par le match de la Ligue des champions africaine contre le MFM FC, le meneur de jeu du Mouloudia fera son grand retour à la compétition offi- cielle dès le prochain match du championnat de ce lundi contre le Mouloudia d'Oran.

Mebarakou ménagé

A cause d'un bobo au niveau du genou, qui n'allait pas l'empêcher de jouer le MFM FC Lagos, le défenseur axial du Doyen, Zidane Mebarakou, débutera le match de cet après-midi sur le banc parce que son coach a voulu le ménager, car il a besoin de lui pour le match contre le MCO. Donc, il a fait appel à Bouhenna et Demou pour aider Azzi dans l'axe.

Dieng : «Je ferai tout pour sortir un grand match»

La nouvelle recrue du Mouloudia d'Alger, le Malien Aliou Dieng,

jouera son premier match officiel en Ligue des champions africaine cet après-midi contre la forma- tion du Nigeria le MFM FC. Dieng

a promis de réaliser un grand

match et de revenir avec un bon résultat face aux Nigérians.

Avant le début de la séance d'en- traînement d'hier, Aliou Dieng nous a affirmé qu'il a hâte de jouer son premier match en LDC,

il dira d'emblée : "Je ne vous

cache pas que j'étais très content lorsque j'ai appris que je

suis qualifié pour jouer la C1. Je me sens en pleine forme après le match de coupe d'Algérie, surtout

que je n'avais pas le moral suite à mon mauvais rendement dans le derby contre l'USMA. Maintenant, je suis hyper-motivé pour jouer le match de la Ligue des champions et j'espère faire

tout pour sortir un grand match et aussi aider mon équipe à reve- nir avec la victoire, car on m'a dit que le MCA n'a pas gagné à l'ex- térieur depuis 42 ans en Ligue des champions. Je peux vous dire aussi que le groupe est hyper-

motivé pour gagner ici à Lagos malgré les conditions clima- tiques et l'état du terrain", nous

confia Dieng.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 8 COUPE DE LA CAF  L'Afrique réussit Benkablia en
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
8
COUPE DE LA CAF

L'Afrique réussit
Benkablia
en avant-centre
bien au Chabab
CRB
3
NKANA FC
0
Stade du 20-Août-1955
Buts :
Benkablia était la surprise
du coach lors de la
rencontre d'hier, il a pris
place en tant qu'avant-
centre et remplace ainsi
Lakroum, qui avait demandé
de ne pas être titularisé. En
tout cas, Taoussi a décidé
de compter sur Benkablia
en pointe de l'attaque.
Benkablia (46'), Lemhane (59'),
Draoui (71')

Salhi
Bouchar
Naâmani
Selmi
Benkablia
(Lakroum 67')
Sidibé
Zenasni
Draoui
Lemhene
Bournane
(Izghouti 80')
Chebira
(Bechou 32')
Ent. : Taoussi
Mapulanga
Apanane
Musonda
(Silavwe 71')
Bwalya
(Kampamba 76')
Ngulube
Mulonda
Mbewe
(Mbombo 58')
Mwengani
Simwanza
Zulu
Tshimenga
Ent. : Chabeshi
Les Belouizdadis ont réussi à
plier le match face au Nkana
FC, en seconde période, grâce
notamment à un excellent
Bourenane et ses deux
offrandes pour Lemhène
et Draoui.
Il a fêté son
but avec Taoussi
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Temps couvert, affluence moyenne,
arbitrage de MM. Sadok Selmi, Aymen
Ismaïl et Hassen Abdelali.
Film du match
35' Bwayla tente une frappe
des 25 mètres, mais ça part au-
dessus du cadre.
40' Benkablia reçoit une
balle en profondeur de Selmi, il
sort seul face au gardien mais
rate complètement son action,
le ballon est dégagé en corner.
46' Benkablia marque.
Après avoir reçu un ballon en
cloche de Lemhene, l'attaquant
belouizdadi lobe le gardien
adverse.
50' Frappe de Ngulube des
20 mètres, mais son ballon
passe au-dessus du cadre.
59' Sur une belle passe en
profondeur de Bourenane,
Lemhene se retrouve dans le
dos de la défense et seul face
au gardien qu'il bat sans
difficulté.
64' Corner effectué par
Draoui, Naâmani de la tête
mais ça part haut.
71' Superbe centre de
Bourenane de la droite, Draoui
à la réception et d'une frappe
imparable inscrit le 3 e but.
Les Rouge et Blanc sont entrés
sur le terrain avec la ferme conviction de
remporter une victoire lors du match
aller des 1/16 de finale de la coupe de la
CAF. Les hommes de Taoussi étaient
bien en place sur le terrain et ont réussi
à s'emparer du ballon en première
période. Cependant, c'était une domina-
tion stérile pour les Belouizdadis, qui
n'ont pas réussi à trouver le chemin des
filets. L'attaque n'a pas réussi à se mon-
trer efficace, ce qui a agacé les suppor-
ters qui pendant un moment n'ont pas
apprécié la manière de jouer de
Naâmani et ses coéquipiers. D'ailleurs,
les supporters ont insulté pendant un
moment les joueurs et Bouhafs. Les
Rouge et Blanc ont continué à dominer
la rencontre jusqu'à la fin de la première
période, mais le manque d'efficacité a
beaucoup pesé sur le moral du groupe.
Les supporters se sont vite repris et ont
continué à encourager leur équipe de
cœur qui avait besoin de leur soutient
dans ce match de coupe de la CAF. Les
deux équipes ont ensuite rejoint les ves-
tiaires sur le score nul de zéro partout.
Aligné au poste d'avant-
centre, Benkablia a inscrit
un but en début de seconde
période et s'est
directement dirigé vers son
entraîneur, qu'il a embrassé
sur le front en guise de
remerciement de lui avoir
fait confiance.

Chebira de retour
dans le onze
avoir été métamorphosé en seconde
période et des joueurs tels que
Bournenane se sont démarqués. Ce der-
nier était en pleine forme et a réussi à
offrir deux passes décisives à ses coéqui-
piers. La première à la 59e minute où il
sert Lemhene qui inscrit un but et la
seconde pour Draoui qui marque le troi-
sième. L'ex de l'USM Alger a donné
beaucoup de mal à la défense adverse et
a été l'un des meilleurs Belouizdadis sur
le terrain hier. Sa prestation était à la
hauteur des attentes du coach.
Bournenane continue de marquer des
points et prouve que son arrivée lors du
mercato hivernal était une bonne chose
pour l'équipe. Après le troisième but de
son équipe, Taoussi a préféré gérer la
rencontre et a effectué quelques change-
ments pour maintenir le score à son
avantage. Une victoire sur le score de
trois buts à zéro est une très bonne chose
avant le match retour et grâce à sa belle
prestation le CRB peut d'ores et déjà
espérer une place pour le prochain tour
de la coupe de la CAF. S. B.
Le défenseur du Chabab a
retrouvé une place de
titulaire après un long
moment. Chebira avait
participé la dernière fois en
tant que titulaire lors du
mois d'octobre dernier. Le
premier responsable du
staff technique belouizdadi
a décidé de compter sur lui
hier. Rappelons que ce
dernier a retrouvé toutes
ses capacités après sa
blessure au genou.

Le discours du coach
a fait la différence
Le discours du premier responsable du
staff technique belouizdadi dans les ves-
tiaires a fait toute la différence en secon-
de période. Dès la première minute,
Benkablia marque le premier but de la
rencontre après une belle passe de
Lemhene. Le coach qui a donné l'occa-
sion à Benkablia d'évoluer en avant-
centre a eu raison de faire ce choix qui a
finalement été payant. L'attaque semble
Il sort sur
blessure
Après seulement une demi-
heure de jeu, le défenseur
du Chabab, a quitté le
terrain sur blessure. Une
énorme désillusion pour
Chebira qui revient ainsi à
la case départ.


L'ŒIL DU COACH
Le Volcan
Benkablia :
TAOUSSI :
a retrouvé
CHABESHI :
BWALYA : «On gagnera
au retour»
«Ce but va
me libérer»
des couleurs
Sorti sur blessure avant la fin
du match, l'attaquant vedette du
FC Nkana, Walter Bwalya, s'est
exprimé à la fin du match.
"Comme ils nous ont marqué
trois buts sur leur terrain on
pourra leur refaire le coup chez
nous. On a encore nos chances
de nous qualifier et on donnera
tout lors du match retour."
«Je félicite mes
joueurs»
«On croit en nos
chances de
qualification»
La tribune du Volcan a été
entièrement ouverte au
public pour le troisième
match de suite. C'est lors
du match face au Onze
Créateurs que la tribune a
été ouverte totalement
pour ensuite accueillir le
match face à l'Olympique de
Médéa.

Départ vers
Constantine
vendredi…
Le départ pour Constantine se
fera vendredi par route. La
délégation belouizdadie arrivera
ainsi la veille du match à
Constantine et aura le temps de
se reposer pour son choc face
au leader.
"Je crois que ce but
va me libérer. Je me
suis donné à fond
lors de cette
rencontre et je suis
content d'avoir
contribué à la
victoire de mon
équipe. Je remercie
Taoussi de m'avoir
fait confiance et de
m'avoir aligné dans
ce poste. Je vais
continuer le travail
afin d'être en
meilleure forme et
de marquer d'autres
buts pour mon
équipe."
Organisation
parfaite

Reprise
ce matin
… Et vers la Zambie
le 14 mars
"Je félicite mes
joueurs pour
leur bonne
performance
lors de ce
match. Il est
vrai que
d'une manière
générale je
n'ai pas été
très satisfait par
le rendement de
l'équipe, mais heureusement que l'on
a réussi à nous rattraper en seconde
période. La première mi-temps n'était
pas très bonne, mais le plus
important c'est de s'être ressaisi en
seconde mi-temps et avoir réussi à
remporter la victoire. On a bien géré
notre seconde période et je félicite
les joueurs pour ça. Tous les joueurs
ont été à la hauteur et Selmi a été
très bon sur le terrain. On comprend
très bien la colère des supporters
lors de la première mi-temps. Ils ont
été déçus de ne pas voir de buts de
la part de leur équipe, mais notre
réponse était sur le rectangle vert.
En plus, qui aime bien châtie bien,
donc c'est une réaction logique."
"On croit en nos
chances de
qualification, on
aurait pu repartir
avec un bon
résultat, n'était
notre mauvais
début de seconde
période. On a mal
débuté notre
deuxième mi-temps et
on a vite encaissé. Le
premier but nous a fait beaucoup de
mal et c'est à cause de cela que l'on a
perdu la rencontre. En tout cas, comme
je l'ai dit, on a encore toutes nos
chances et je sais que l'on peut encore
se qualifier. On jouera la qualification
sur notre terrain."
La direction du Chabab de
Belouizdad a tout fait afin
que le match se déroule
dans de bonnes conditions.
L'organisation était
parfaite et toutes les
conditions étaient réunies
pour le bon déroulement de
la rencontre. Les
supporters ont réussi à
accéder au stade sans
La direction du CRB prépare déjà
le match retour face au Nkana
FC. Le départ vers la Zambie est
programmé pour le 14 mars. Les
Belouizdadis auront une escale
La reprise des
entraînements est
prévue pour ce
matin au stade du
20- Août-1955. Le
CRB n'aura que peu
de temps pour se
préparer au
Le message explicite des supporters
à Dubai. Le voyage s'annonce
fatigant pour l'équipe, qui aura
déplacement de
Constantine et les
à faire un trajet de plus de 200
kilomètres une fois arrivée en
Zambie.
joueurs n'auront
pas le droit au
repos.
Vers la 20e minute de jeu les supporters ont soulevé une banderole à travers
laquelle ils ont voulu passer un message explicite aux responsables du club
auxquels ils reprochent de ne pas avoir réussi à monter une équipe fanion à la
hauteur de l'histoire du CRB. Le message mentionnait : une telle formation
portant le V de victoire est une atteinte à l'histoire de ce grand club.
www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 COUPE DE LA CAF 9 Les Rouge et Noir visent

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

COUPE DE LA CAF

9

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 COUPE DE LA CAF 9 Les Rouge et Noir visent L’EXPLOIT

Les Rouge et Noir visent

L’EXPLOIT À KINDU

13H
13H

Le coach

Rouge et Noir visent L’EXPLOIT À KINDU 13H  Le coach L’USMA entrera cet après-midi, à

L’USMA entrera cet après-midi, à partir de 14h (13h, heure algérienne) en lice en coupe de la CAF ; elle affrontera le représentant congolais, l’AS Maniema, pour le compte des 1/16 de finale. Le club algérois vise l’exploit à Kindu afin de prendre une sérieuse option pour la qualification.

PAR ANIS S.

Auréolés de leur der- nier exploit réalisé en cham- pionnat à Biskra face à la formation locale de l’USB, c’est avec un moral gonflé à bloc que les Rouge et Noir de l’USMA aborderont l’im- portante confrontation de cet après-midi. Malgré toutes les difficultés qu’ils ont rencontrées depuis leur arrivée à la RD Congo, citant entre autres les condi- tions difficiles d’héberge- ment à Kindu, les fortes cha- leurs et le taux d’humidité élevé, les Usmistes sont déterminés à réaliser une bonne opération au stade Joseph-Kabila afin de prendre une sérieuse option pour la qualification à la phase des poules de la coupe de la CAF. Une com- pétition où ils ambitionnent

d’aller le plus loin possible cette saison. Le capitaine Mohamed-Lamine Zemmamouche et ses coéquipiers ne sont pas à Kindu pour limiter les dégâts, mais plutôt avec la grande ambition de réaliser l’exploit afin de disputer le match retour à Alger plus à l’aise et avec moins de pres- sion.

Maniema, un adversaire à prendre très au sérieux Les joueurs usmistes n’ont pas une grande idée sur l’AS Maniema dans la mesu- re où aucun d’eux n’a eu l’occasion de l’affronter auparavant. Mais ce qui est sûr, l’AS Maniema est un adversaire redoutable qui est à prendre très au sérieux. En effet, il carbure bien en championnat local où il

occupe la deuxième place au tableau et accuse encore deux matchs retard. Il est aussi composé de bonnes individualités capables de faire la différence, d’autant plus qu’il négocie bien ses matchs dans son stade fétiche Joseph-Kabila. Les protégés de Miloud Hamdi doivent donc s’en méfier et rester très vigilants pour évi- ter une mauvaise surprise.

Les absences inquiètent Hamdi La formation usmiste s’est déplacée à la République démocratique du Congo pri- vée des services de plusieurs joueurs titulaires. En plus de Faouzi Yaya, Abderrahmane Meziane et Rafik Bouderbal, blessés, Mohamed Meftah a fait l’impasse sur le voyage pour la RDC à la dernière minute en raison d’une

élongation à la cuisse. Pis encore, Mohamed Benkhemassa, quant à lui, est incertain pour l’impor- tant rendez-vous de cet après-midi après avoir senti des douleurs à la cuisse lors de la séance d’entraînement effectuée avant-hier soir à Kinshasa. Il devait être fixé hier quant à sa participation, mais tout porte à croire qu’il ne serait pas de la partie cet après-midi. Des absences qui inquiètent énormément le premier responsable de la barre technique du club Miloud Hamdi vu le grand poids des joueurs ayant déclaré forfait au sein de l’équipe. Le coach usmiste devra faire avec, tout en essayant trouver les bonnes solutions pour pallier les différentes défections.

A. S.

HAJHOUJ : «On est capables de les battre»

Laissé sur le banc des rem- plaçants face à Biskra, Réda Hajhouj devrait retrouver sa place de titulaire aujourd’hui face à l’AS Maniema. Il nous parle de cet important match en nous affirmant que tous les joueurs sont détermi- nés à réaliser l’exploit à Kindu, afin de jouer le match retour plus à l’aise.

Aujourd’hui, vous entrez en lice en coupe de la CAF ; comment se présente pour vous le match qui vous opposera à l’AS Maniema ?

La concentration bat son plein au sein du groupe et on ne pense qu’à réaliser l’exploit à Kindu. Certes, on a fait un long voyage, on a rencon- tré plusieurs difficultés, mais on va relever le défi et on fera de notre mieux pour réaliser une bonne opé- ration afin de prendre une sérieuse

option pour la qualification à la phase des poules de la coupe de la CAF. On ne veut pas aussi décevoir nos supporters qui attendent beau- coup de nous.

Un exploit cet après-midi sera la meilleure façon de faire un grand pas vers la qualification, n’est-ce pas ?

Oui, c’est clair. On ne veut pas perdre le match aller pour ne pas compliquer notre qualification à la phase des poules de la coupe de la CAF. On vise un résultat probant qui va nous permettre de jouer le match retour plus à l’aise et avec moins de pression. Malgré quelques absences, je crois qu’on est capables de battre l’AS Maniema dans son stade.

Avez-vous une idée sur votre adversaire ?

HAMDI prépare quelques changements Pour la rencontre d’aujourd’hui qui opposera son équipe à l’AS Maniema,

HAMDI

prépare quelques changements

Pour la rencontre d’aujourd’hui qui opposera son équipe à l’AS Maniema, l’entraîneur Miloud Hamdi prépare quelques changements sur son onze-

type par rapport à celui qui a disputé le dernier match du championnat face à l’US Biskra, tout en reconduisant le même schéma tactique, c’est-à-dire le 4-3-3. Mohamed-Lamine Zemmamouche sera, sans surprise, reconduit dans les bois pour garder la cage usmiste. Le compartiment défense ne devrait pas être touché. Ayoub Abdellaoui sera asso- cié à Farouk Chafaï pour constituer la charnière centrale, tandis que le jeune Mahdi Benchikhoune est le mieux indi- qué pour pallier l’absence de Mohamed Meftah et occuper ainsi le couloir droit et Redouane Cherifi celui de gauche. Dans l’entrejeu, Réda Bellahcène sera reconduit et jouera comme pivot. Hamza Koudri semble bien parti pour retrouver

à l’occasion sa place de titulaire pour remplacer Mohamed Benkhemassa, qui

devrait déclarer forfait pour le match de cet après-midi en raison d’une blessure

à la cuisse. Il devrait être épaulé par

Oussama Chita pour contribuer dans l’animation de jeu. Enfin, concernant le compartiment offensif, on enregistrera le retour d’Oussama Darfalou et Réda Hajhouj. Mokhtar Benmoussa, quant à lui, montera d’un cran pour occuper l’ai- le gauche de l’attaque ; un rôle qu’il avait assumé lors du dernier match du championnat face à l’US Biskra. Ce onze semble donc le mieux indiqué pour débuter l’important match face à l’AS Maniema, mais il reste à savoir que va décider le coach Hamdi qui cache toutes ses cartes afin de conserver la concen- tration de ses joueurs. A. S.

appréhende

l’arbitrage

soudanais

Pour rappel, la Confédération africai- ne de football a dési- gné un trio d’arbitres soudanais pour offi- cier la rencontre de cet après-midi. Sabri Mohamed Fadul sera au sifflet et sera assisté par ses com- patriotes Mohamed Abdellah Ibrahim et Ahmed Nagei Subahi. Les Rouge et Noir espèrent que le trio d’arbitres soudanais sera à la hauteur cet après-midi et ne va pas les pénaliser pour revenir de Kindu avec un résultat probant.

31°C et 70% de taux d’humidité

Les Usmistes défieront aussi les conditions climatiques de Kindu. De fortes chaleurs

sévissent actuelle- ment dans la ville congolaise Kindu, qui abritera la confronta-

tion de cet après-midi opposant l’USMA à l’AS Maniema. Le mercure indique 31°C avec un taux d’humidité qui dépasse les 70%. Les joueurs usmites défie- ront également les conditions climatiques lors de la rencontre d’aujourd’hui dont le coup d’envoi sera donné en début d’après-midi, tout en espérant que cela ne va pas influer sur leur prestation.

que cela ne va pas influer sur leur prestation.  Pelouse en mauvais état Le stade

Pelouse en

mauvais état

Le stade Joseph- Kabila de Kindu, qui abritera la ren- contre de cet après-midi, a été homolo- gué le mois de sep- tembre passé par la CAF. Il est doté d’une pelouse gazonné avec une capacité de 25.000 places. Seulement, la pelouse du stade est dans un mau- vais état ; un autre facteur que ne fait pas les affaires des Rouge et Noir de l’USMA. Mais ils n’auront pas d’autres choix que de relever le défi de s’adapter à la situa- tion pour réaliser une bonne opération avant le match retour.

Non, on n’a pas d’idée sur l’AS Maniema car personne parmi nous n’a eu l’occasion d’affronter cette formation congolaise. Mais ce qui est sûr, on va effectuer des séances vidéo afin d’avoir une petite idée sur notre adversaire. Le plus important pour nous, c’est de savoir négocier le match afin de revenir à Alger avec un résultat probant.

Etes-vous prêt à reprendre votre place en attaque ?

Je suis à la disposition de mon entraîneur et prêt à jouer là où il voudra. Si je joue, je ferai de mon mieux pour contribuer à la victoire de mon équipe. A. S.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 10 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE LES POULES PASSENT PAR ADUANA
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
10
LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE
LES POULES PASSENT
PAR ADUANA
16H

YUSIF ABUBAKARI

(ent. Aduana Stars FC)

«On a tout un pays derrière nous»

«Oui, c'est parce qu'on joue contre un adversaire qui a gagné déjà un trophée de ce genre qu'on est motivés à refaire notre coup du précédent tour. C'est vrai qu'on s'attend à des difficultés ; toutefois, on compte faire le maximum pour réussir la même performance face aux Libyens. C'est avant tout une question d'honneur car nous avons toute une région dernière nous", a déclaré à la presse locale Mumuni Zakaria qui fait partie du groupe des cinq joueurs internationaux de l'équipe d'Aduana aux côtés de Joseph Addo, Daniel Darkwa, Elevis Opoku et Saddik Adams. Il est utile de souligner que les adversaires des Sétifiens n'ont joué aucun match du championnat qui devait débuter le week-end dernier, mais la Fédération ghanéenne de football a finalement accep- té la doléance de son représentant de reporter son premier match face à Liberty Professional. Un manque de compétition que le staff technique d'Aduana a rempla- cé avec des matches amicaux dont le der- nier en date a eu lieu vendredi.

S. H.

JOSEPH ADDO

(gardien de but d'Aduana Stars FC)

«On est motivés pour battre les Algériens»

Le portier international d'Aduana pense que son équipe a les moyens d'aller à la phase des poules au vu de l'envie et du potentiel que possède son team. Bien qu'il reconnaisse que l'ad- versaire qui sera en face, en l'occurrence l'ES Sétif, n'est pas une équipe facile, cependant il affirme que le groupe est déterminé à refaire son coup du précédent tour en éliminant la formation libyenne d'Al Tahhadi. "C'est le dernier tour avant la phase des poules, et c'est très important pour nous. Nous savons ce que nous devons faire et nous nous sommes prépa- rés pour cela. Le pays nous soutient, donc nous ne pouvons pas nous permettre un échec", a-t-il dit entre autres.

S. H.

LES 18

Selon la presse ghanéenne, le coach d'Aduana Stars FC Yusif Abubakari a reconduit le même groupe qu'il avait retenu lors de la double confrontation face à l'équipe libyenne d'Al Tahhadi. Voici les noms des 18 joueurs convoqués pour le match de cet après-midi face à l'ESS : Tijani Ahmed Joseph Addo Akuoko Emma. Farouk Adams Caleb Amankwaa Paul Aidoo Justice Anane Abdul Rashid Anokye Badu Emmanuel Boateng Sam Adams Gockel Ahortoh Elvis Opoku Noah Martey Zakaria Mumuni Nat. Asamoah Bright Agyei Derick Sasraku.

EQUIPE PROBABLE
EQUIPE PROBABLE

De notre correspondant

SOFIANE H.

Après avoir passé le cap du Real Bangui, l'Entente de Sétif s'apprê- te cet après-midi à 16h à livrer la première manche des 1/32 de finale de la LDC face à Aduana Stars à Agyeman Badu Stadium de Dormaa (Ghana). Un premier ren- dez-vous à l'issue duquel les partenaires de Hamza Aït Ouameur espèrent obtenir un résultat pro- bant et se mettre du coup dans les meilleures dispo- sitions avant le match retour programmé pour le 18 mars prochain au stade du 8-Mai-1945 de Sétif à huis clos. En dépit d'un long et fatigant voyage, les Ententistes, qui ont parcouru un long trajet avant d'arriver à leur destination, c'est-à- dire la ville de Dormaa Ahenkro, sont toutefois déterminés à réussir un

bon résultat comme a tenu le déclarer le coach Benchikha. "Il est vrai que nous avons beau- coup souffert pour rejoindre notre destina- tion, mais cela ne va pas nous empêcher qu'on est ici pour obtenir un résul-

tat positif. Notre objectif, c'est d'arracher notre qua- lification à la phase des poules, et cela passera par un résultat positif aujourd'hui face à un adversaire dont on ne connaît pas grand-chose",

a déclaré le technicien du

club champion d'Algérie en titre qui va sûrement compter sur le même groupe ou presque qu'il avait aligné face au CSC

il y a cinq jours. En effet, tout auréolés de leur récente victoire face au leader du championnat

de Ligue 1 Mobilis, ce qui

a relancé du reste leurs

chances dans la course à une place sur le podium, les Ententistes auront à

cœur de poursuivre sur la dynamique des bons résultats et de se mettre du coup dans les meilleures dispositions en vue de la suite du par- cours. Il faut dire égale- ment que les Sétifiens veulent à tout prix éviter de disputer les 1/16 de finale bis de la coupe de la CAF au cas où ils vien- draient à être éjectés par le représentant du pays d'Abedi Pelé. Ce qui va sans doute engendrer un autre cumul de matches

au moment où l'équipe enregistre pratiquement chaque semaine l'absence de deux ou trois joueurs en raison de blessure.

On prend presque les mêmes et on recommence C'est dire combien est immense l'enjeu de ce

premier rendez-vous face à Aduana Stars. Pour ce qui est de l'effectif, on n'écarte pas la possibilité

Jeune effectif et grandes ambitions

ZEGHBA

ZITI

NESSAKH

SAÂD

BEDRANE

OBAMBOU

SIDHOUM

AÏT OUAMEUR

REBIAÏ

DJAHNIT

BENAYAD

de voir l'ancien entraî- neur du Raja Casablanca reconduire la même équi- pe alignée lors du match retour face au Real Bangui, c'est-à-dire opter pour le 5-3-2 avec une défense renforcée par un troisième défenseur cen- tral, soit Bedrane- Obambou et Saâd, alors qu'au milieu, on retrou- vera certainement Aït Ouameur, Rebiaï et Sidhoum. Un trio qui avait été une nouvelle fois sollicité à l'occasion du dernier match contre les Sanafir. Le rôle d'ani- mateur sera confié à Djahnit, alors qu'en poin- te, tout porte à croire que le staff technique enten- tiste misera sur Benayad avec peut-être l'entrée en cours du jeu de Benouh, désormais apte à reprendre du service. S. H.

Ce qu'il faut savoir sur Aduana Stars FC

L'adversaire des Sétifiens pour ce second tour des qualifications de la Ligue des champions d'Afrique, à savoir Aduana Stars FC, est un novice des compétitions continentales interclubs. Une équipe qui est loin des parcours d'une équipe telle Asanti Kotoko ou encore Berakum Chelsea. C'est en effet la deuxième participation de cette équipe qui représente toute une région dont la ville de Dormaa Ahenkro. Fondée en 1985, cette équipe fut créée à l'issue d'un tournoi de football à travers lequel une sélection est née. Accession après accession, elle rejoint le championnat

de l'élite en 2010. Une année qui sera consacrée égale- ment par le titre de cham- pion du Ghana remporté à l'issue de l'exercice 2010- 2011. Une première dans les annales du pays de ceux qu'on aimait surnommer les Brésiliens d'Afrique. Qualifiée pour la LDC de l'édition 2010, Aduana Stars fut sortie dès le premier tour contre les Marocains du Widad Casablanca. Le match aller, qui s'est déroulé à Dormaa s'est terminé par un but à zéro à l'actif des Ghanéens, avant que les Marocains ne renversent la vapeur lors de la deuxième manche à Casa en l'impor- tant par trois buts à zéro.

L'Ivoirien

Denis

Dembele

au sifflet

La CAF a dési- gné un trio pour l'arbitrage de nationalité ivoi- rienne composé de M. Denis Dembele, lequel sera assisté par ses compa- triotes MM. Marius Donatien et Bi Valere Gouhou.

Cela dit, il reste que les par- tenaires de Moustapha Zeghba se doivent de prendre au sérieux cet adversaire qui a réussi un grand exploit lors du précé- dent tour en éliminant l'équipe libyenne d'Al Tahhadi, qu'ils ont battue au match retour par deux à zéro après la petite défaite au Caire (0-1). Une perfor- mance qui a décidément motivé les joueurs du coach Yusif Abubakari, lesquels mis en confiance sont plus que jamais déterminés à ten- ter de refaire leur coup face au champion d'Afrique 2014. S. H.

L'état de la pelouse, l'autre souci de Benchikha

Le seul souci que redou- te le coach Abdelhak Benchikha pour cette première manche face à Aduana Stars FC, c'est bien l'état de la pelouse du stade Agyeman-Badu. En effet, au vu des quelques images prises au cours de la rencontre retour face Al Tahhadi, on constate que le ter- rain est à la limite du praticable. Un état qui va peut-être influer sur l'évolution de ses joueurs qui essayent d'éviter les blessures. D'ailleurs, le technicien ententiste ne manque aucune occasion pour faire part de ses inquié- tudes quant au nombre des éléments qui ne ces- sent de rejoindre l'infir- merie de l'équipe.

Avec une légère tendance orageuse

Il fera 37°C au coup d'envoi du match

Le match de cet après- midi entre Aduana Stars et l'ESS se jouera sous une forte température. En effet, au coup d'envoi du match, le thermo- mètre afficherait 37°C avec une légère tendan- ce orageuse.

Selon le site de la CAF

Aduana n'a rien à perdre face à Sétif

Le site de la Confédération africaine de football (CAF) a consacré un article au premier match de la double confrontation entre Aduana Stars et l'Entente de Sétif. Une première manche qu'elle considère ouverte à tous les pronostics même si les Sétifiens, au vu de leur expérience, sont favoris pour passer ce cap et arracher la qualif' à la phase des poules. Toujours est-il que l'au- teur de l'article en ques- tion, qui a étayé ses dires avec quelques déclarations de l'entraî- neur et des joueurs du représentant du Ghana, n'a pas écarté que ces derniers vont poser des soucis aux partenaires de Miloud Rebiaï.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 NAHD 11
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
NAHD
11

Mot d'ordre chez tous les Nahdistes

Battre la Saoura pour continuer à exister

Après avoir dû subir une trêve forcée, qui a certes permis aux joueurs de recharger les batteries et au staff technique de récupérer certains éléments blessés et malades, les coéquipiers de Boussouf sont désormais concentrés sur leur prochain match de championnat face à la JSS, samedi au 20-Août.

Entraînement hier au grand complet

Comme ce fut déjà le cas la veille lors de la séance qui a eu lieu sur le terrain du stade Zioui, la séance d'en- traînement d'hier s'est déroulée en présence de l'ensemble des joueurs, dans une ambiance bon enfant. Une séance qui a per- mis au coach Bilel Dziri de travailler essentiellement le volet technico-tac- tique de façon à pré- parer son dispositif qu'il compte mettre en place samedi face à la JSS.

Harrag a

réintégré

le groupe

L'un des faits notables qui a marqué la séan- ce d'entraînement d'hier matin, c'est la présence du milieu de terrain Chemseddine Harrag parmi le grou- pe. le N°7 nahdiste qui avait repris en solo la veille, après avoir manqué pas moins de quatre séances d'en- traînement pour des problèmes gastriques a pu enfin retrouver le groupe, prenant part à l'entraînement collec- tif le plus normale- ment du monde. Une très bonne nouvelle pour le coach Bilel Dziri qui récupère ainsi un élément de base dans son échiquier.

Comité

de supporters

Les organisateurs s'activent pour l'AG élective

Alors que l'AG élective du comité de suppor- ters du Nasria aura officiellement lieu ce vendredi à partir de 15h au niveau du com- plexe Bensiam, les organisateurs s'acti- vent pour faire de cette manifestation une parfaite réussite. Un appel a été d'ailleurs lancé aux 96 membres représen- tant des quartiers afin d'être tous présents sur les lieux, pour que l'urne soit bien repré- sentative des suppor- ters du NAHD.

soit bien repré- sentative des suppor- ters du NAHD. points et se rapprocher davantage d'un objectif

points et se rapprocher davantage d'un objectif qui semble à portée de main.

Attention, la JSS est un dur morceau ! Les Sang et Or doivent toutefois se méfier de cette bête blessée bécharie, cette équipe qui sort d'une série de mauvais résultats, mais qui a montré par le passé qu'elle était bien capable de quelques coups d'éclat, comme ce fut le cas le 16 novembre dernier et cette très belle victoire enregistrée au stade Omar Hamadi de Bologhine face à l'USM Alger. Les poulains de Karim

Zaoui sont bien capables du meilleur comme du pire, avec un effectif bien fourni, notamment sur le plan offensif, avec la présence de Djallit, Zaïdi, Yahia-Chérif et autres El-Ghanoudi, sans oublier l'homme de base du milieu de terrain béchari, en l'occurren- ce, Bourdim. C'est dire que le NAHD doit bien se méfier et prendre très au sérieux cette formation de la JSS, de façon à éviter toute mauvaise surprise samedi devant un public qui se dépla- cera sans nul doute en masse pour sou- tenir son équipe. M. A.

nous sommes dans l'obligation de gagner pour rester au contact du wagon de tête. Nous avons notre avenir entre nos mains, à nous de faire le nécessaire sr le terrain, afin de ne rien regretter par la suite.

sr le terrain, afin de ne rien regretter par la suite. Avant de conclure, pouvez- vous

Avant de conclure, pouvez- vous adresser un message aux supporters du Nasria en vue du match face à la JSS ?

Je tiens à les remercier pour leur présence en grand nombre lors de notre dernier match joué à Bologhine face au PAC. Ils étaient vraiment à notre côté, ils nous ont soutenus jusqu'au bout, et c'est grâce à leur soutien qu'on a pu éviter la défaite ce jour-là. Je tiens également à leur demande de venir en masse ce samedi au stade du 20-Août- 1955 afin de nous apporter leur soutien et nous pousser vers une victoire qu'on leur dédiera incha Allah après la fin de la rencontre. On compte bien sur eux et on ne les décevra pas, c'est promis. M. A.

PAR MOHAMED ADRAR

Une rencontre importante aux yeux de tous les Nahdistes puisqu'elle déterminera en grande partie l'issue de cette fin de saison hussein-déenne. Il faut dire que tout résultat autre qu'une victoire lors de cette rencontre sera considéré comme une énorme décep- tion et un gros échec pour les Nahdistes, qui perdront une bonne partie de leurs chances de finir sur le podium en fin de saison. C'est dire qu'il va falloir battre cette équipe de la JSS, pour continuer à exister, à rêver d'une place sur le podium, synonyme de qualification à une compétition conti- nentale.

Dziri et son staff ne laissent rien au hasard Sur le terrain, tout est d'ailleurs mis en œuvre par le staff technique afin d'évi- ter tout relâchement de la part des joueurs. Que ce soit donc le coach Bilel Dziri ou bien son adjoint Mohamed Lacète, tous les deux œuvrent pour la même cause, à savoir une concentra- tion au maximum de la part des coéquipiers d'Ahmed Gasmi, qui doi- vent absolument ne pas laisser cette chance de battre un concurrent direct, tout en s'approchant un peu plus de

leur objectif. Le coach nahdiste veille à ce que ses poulains prennent cette ren- contre très au sérieux, lui qui redoute un certain excès de confiance de la part de ses poulains, après les derniers mauvais résultats enregistrés par les Bécharis qui sont très clairement en nette baisse de forme depuis quelques semaines, mais qui peuvent se réveiller à tout moment pour inquiéter une équipe du Nasria qui a le vent en poupe et qui peut être surprise par son adversaire.

Les joueurs déterminés à passer la 15 e Du côté des joueurs, tout le monde parle d'une seule et unique chose, à savoir une victoire ce samedi face à un concurrent direct et tenter d'aller cher- cher une 15e rencontre sans défaite. Les coéquipiers d'Yousfi Abderrahmane savent d'ailleurs à quoi s'en tenir, eux qui sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend, face à une très bonne équipe de la JSS, certes en perte de vitesse, mais qui est tout de même capable de signer un réveil brutal. Les joueurs sont donc bien animés d'une farouche volonté d'aller gagner ce match, pour enchaîner avec un 15e match sans défaite, mais aussi et sur- tout afin d'atteindre ce cap des 34

Il est le 2 e joueur le plus utilisé par le staff technique cette saison

Khiat : «Notre avenir dépendra du match face à la JSS»

Elément indéboulonnable sur l'échiquier du coach Bilel Dziri, le défenseur central Abdeghani Khiat est en train de répondre sur le terrain à tous ses détracteurs, lui qui s'est vu d'ailleurs offrir une prolongation de contrat d'une année, où il a finalement décidé d'opter pour la stabilité.

L'enfant d'El-Grarem nous parle dans cet entretien de son choix de rester au Nasria, de la prochaine sortie de son équipe, ainsi que des objectifs visés par les siens.

Vous venez de prolonger votre bail avec le Nasria, qu'avez-vous tout d'abords à nous dire à ce sujet ?

C'est bien simple, j'ai choisi la stabilité au sein d'un club qui m'a permis de retrouver toutes mes sensations. Vous savez, dans la vie il faut faire des choix, et je ne vous cache pas que rester au NAHD était un choix pour le moins logique et conventionnel. Au NAHD, je suis comme chez moi, prolon- ger mon aventure ici était pour moi une évidence, d'autant plus que tout baigne dans l'huile cette saison au Nasria, avec des résultats probants et une séréni- té exemplaire, pas la moindre raison d'aller chercher ailleurs, je suis chez moi et j'y reste tout aussi simple que ça.

Vous étiez pourtant sur le point de quitter le club l'été dernier, on vous a même classé en 4e position dans la hiérarchie des centraux, mais au final, vous êtes le second joueur au plus grand temps de jeu cette saison…

Il n'y a pas de secret à cela, c'est juste qu'il ne faut jamais baisser les bras et croire en soi. Tout ce que l'on a dit de moi ne m'intéressait pas, ce qui comp- tait c'est de prouver sur le ter- rain, et c'est ce que j'ai pu faire. J'ai répondu à ma manière, en réalisant de belles prestations et en alignant des matchs solides. Aujourd'hui, les chiffres sont là, le terrain a tranché et je ne peux qu'être content de ce que j'ai produit jusqu'à présent. J'espère seulement continuer dans ce même sens jusqu'à la fin de cet exercice.

Un match important attend votre équipe ce samedi face à la JSS, comment allez-vous l'aborder ?

Il n'y a pas trente-six mille

calculs à faire, nous allons évo- luer à domicile, nous devons gagner ce match point barre. C'est un match que nous devons absolument gagner, car c'est lui qui déterminera notre avenir, si l'on gagne, on demeu- rera une équipe qui va com- battre jusqu'au bout pour les premiers rôles, nous sommes conscients de l'importance de cette rencontre, et je peux vous assurer que l'on se battra ce samedi pour les trois points qui doivent rester au 20-Août-1955.

Six points sont d'ailleurs à votre portée, puisque vous recevrez une seconde fois de suite, cette fois le DRBT après la JSS, une chance inouïe de vous rapprocher du podium…

Tout à fait, c'est pour cela que je vous ai dit que nous devons battre la JSS pour continuer à entretenir l'espoir de décrocher une place sur le podium. Jouer par deux fois à domicile est un avantage certain, mais il faut le concrétiser sur le terrain, où

LA STAT DU JOUR

18 18, comme le nombre de points récoltés par les Nahdistes à domicile depuis l'entame de la saison. Les Sang et Or possèdent un bilan plutôt moyen au stade du 20-Août-1955 de Ruisseau, avec quatre victoires, six matchs nuls, mais aussi et surtout aucune défaite enregistrée jusque-là at home, pour 14 buts inscrits et sept buts concédés. Ce n'est d'ailleurs que le 7e meilleur bilan en Ligue 1 Mobilis, loin derrière la JSS et le CSC avec 27 points récoltés à domicile, le PAC et ses 24 points, suivent l'ESS (23), le MCO (22) et le MCA (21). Les Nahdistes et les Mouloudéens n'ont toutefois disputé que 10 matchs à domicile, contre 11 pour les autres formations.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

12

MCO

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 12 MCO  Ferahi, une absence et des questions L'autre défection



Ferahi, une absence et des questions

L'autre défection à la séance de ce mardi, celle de Rachid Ferahi. En effet, aucune nouvelle n'a été fournie à propos de son absence, alors que la veille, il a participé à la totalité du match d'application. Injoignable au téléphone dans la journée d'hier, Ferahi devait toutefois reprendre du service ce jeudi, assure un proche de l'équipe.

 Aoued dépend de l'évolution de sa forme

On ne sait toujours pas si Mohamed-Amine Aoued, qui s'exerce toujours en solo depuis qu'il a repris l'entraînement, sera apte pour le match de lundi. Toutefois, d'après les bruits qui courent, la participation du meneur de jeu mouloudéen dépendra de l'évolution de sa condition physique, car la blessure qu'il a contractée (arrachement des ligaments de la cheville) a priori ne le dérange plus. En tout cas, si Aoued est convoqué pour le match de lundi, il ne sera pas, c'est certain, dans le onze de départ, mais pourrait prendre à une partie du match, prévoit-on dans le camp oranais.



Repos

aujourd'hui

L'équipe n'a pas bénéficié du repos hebdomadaire, étant donné qu'elle avait repris l'entraînement mardi, soit en milieu de semaine. Après plusieurs séances d'entraînement, le coach a accordé un jour de repos à ses troupes ce mercredi. La reprise est prévue demain matin toujours au stade

Ahmed-

Zabana.

est prévue demain matin toujours au stade Ahmed- Zabana. L'inquiétude SEBBAH Depuis le début de la

L'inquiétude

SEBBAH

toujours au stade Ahmed- Zabana. L'inquiétude SEBBAH Depuis le début de la semaine, le MCO prépare

Depuis le début de la semaine, le MCO prépare le choc qui l'opposera au MCA ce lundi à Alger.

PAR M. STITOU

Si les indicateurs donnent beaucoup d'espoir aux amoureux du club phare de l'Ouest, cette embellie a été gâchée par la blessure de Sebbah Abidine lundi vers la fin du match d'application. Alors qu'il tentait une incursion balle au pied, subitement Sebbah est tombé par terre. Présent sur la main courante, Amar Benarmas, le soigneur du club, est rentré rapidement sur le terrain pour lui prodiguer les premiers soins. Ce dernier, qui soupçonnera un claquage au niveau de la cuisse, recommandera au joueur de passer une échographie afin d'être fixé sur la nature de sa blessure. Hier en milieu de journée, Sebbah avait rendez-

vous pour passer l'échographie. Tant que les résultats de celle-ci ne sont pas connus, au niveau du club, on est inquiet car Sebbah est un élément indispensable en défense. Son association avec Abdat donne beaucoup d'assurance à ses coéquipiers.

On soupçonne un claquage Alors qu'il ne s'est pas entraîné hier matin avec ses camarades, Sebbah, qui se plaint de douleurs au niveau de la cuisse, pourrait souffrir d'un claquage. On espère qu'il s'agit d'un claquage de premier degré. Si tel est le cas, il pourra assurer son rang lundi dans la chaude explication avec le MCA. Cependant afin d'accélérer son retour sur le terrain, il lui est recommandé de ne pas taper sur le ballon. Mais on n'en est pas encore là, tant que le diagnostic final n'est pas connu, on retient son haleine au niveau du club. M. S.

HADDOU : «FACE AU MCA,

on exige un arbitrage impartial»

Moulay, de l'avis de tous au MCO, accomplit un bon travail depuis qu'il a été nommé l'été dernier au poste de manager général. Il prévient que pour la rencontre face au MCA, "on veut un bon arbitrage, ni plus ni moins".

Comment votre équipe prépare le match de lundi ?

D'emblée, je dirais que c'est un match comme tous les autres ; on ne va pas faire une préparation spéciale quand même. Pour nous, toutes les rencontres sont importantes.

Mais l'enjeu de ce match est important, non ?

Quel que soit le résultat, on gardera notre place de dauphin. Psychologiquement, on évoluera avec moins de pression que notre adversaire. Cela dit, il y a une chose que nous devons préciser…

Laquelle ?

On n'a jamais déclaré qu'on joue pour le titre de champion. Avant l'entame de la saison, on avait tracé notre objectif qui consiste à se maintenir en L1 ; c'est chose faite depuis la victoire sur l'USMH. L'autre objectif est de finir parmi les quatre premiers, mais jamais au grand jamais on n'a parlé de titre de champion. On est raisonnables, notre équipe est en voie de reconstruction. Peut-être la saison prochaine, nos ambitions seront revues à la hausse.

Pourquoi insistez-vous sur ce point ?

Tout simplement, on ne veut pas donner de faux espoirs à nos supporters. Certes, on est bien placé dans la course ;

mon expérience de footballeur m'a appris une chose : quand les gens continuent de rêver d'un titre, l'équipe continue à… travailler.

l'échographie (entretien réalisé au début de l'après-midi hier, ndlr). De toute façon, comme je l'ai dit, en cette période de la saison, il faut s'attendre à ce que des joueurs se blessent. Heureusement que dans notre effectif, nous avons des solutions pour pallier d'éventuelles défections.

des solutions pour pallier d'éventuelles défections. D'aucuns estiment que le MCO, qui est à l'arrêt

D'aucuns estiment que le MCO, qui est à l'arrêt depuis le 23 février, sera plus frais physiquement que le MCA qui aura joué deux matches, notamment un au Nigeria, votre avis ?

De par justement votre riche expérience de footballeur, quels sont les conseils que vous donnerez aux joueurs ?

Moi et tous les membres du staff technique, on insiste avec les joueurs sur la récupération, plus particulièrement l'hygiène de vie car en cette période de la saison, les risques de blessures existent bien. Gageons que les joueurs qui doivent se mettre en tête qu'ils sont des privilégiés feront preuve de professionnalisme, notamment lorsqu'ils sont loin des yeux des entraîneurs.

Franchement, je ne suis pas d'accord avec ces gens. Je m'explique : les joueurs du MCA ont gardé le rythme compétitif. Jouer des matches, c'est beaucoup mieux que de faire des entraînements à répétition. Par ailleurs, quand on parle de fraîcheur physique, on doit prendre en considération que le MCA roule avec un effectif assez étoffé ; je dirai même que les Algérois ont l'effectif le plus riche de la L1. En revanche pour nous, alors que notre équipe se trouvait dans une bonne dynamique, cet arrêt brutal de la compétition

Pour ce qui est des blessures, de quoi souffre Sebbah ?

On attend le résultat de

pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur la forme de nos joueurs.

La solution, alors ?

Notre entraîneur essaie de combler ce handicap en augmentant la charge de travail afin que le jour J, notre équipe soit prête pour le combat.

Est-ce le seul facteur que vous appréhendez en prévision du match de lundi ?

Comme il s'agit d'une grosse affiche, on exige un arbitrage impartial. Récemment, notre équipe a été victime d'erreurs d'arbitrage parfois flagrantes. On demande seulement que l'arbitre qui officiera notre rencontre avec le MCA soit à la hauteur de l'évènement.

Avant de clore cet entretien, une réaction après que l'UAF (Union arabe de football) eut invité l'ESS et l'USMA à la prochaine coupe arabe ?

Pour justifier ce choix, on a prétendu que l'ESS et l'USMA ont été sacrés champions arabes par le passé ; je me demande si au niveau de l'Union arabe de football on a oublié que le MCO a remporté autant de trophées dans cette compétition à laquelle notre club a pris part à cinq reprises. L'UAF doit réparer ce préjudice, car si l'on avance que l'ESS et l'USMA ont été invitées par rapport à ce critère, le MCO devait être invité automatiquement à la prochaine édition de la coupe arabe.

M. S.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

 

USMH

13

Abbès prépare

ONZE GUERRIERS



Entraînement aujourd'hui à 14h

Après la séance d'entraînement d'hier matin au stade du 1er- Novembre de Mohammadia, le coach harrachi a donné rendez- vous à ses poulains pour cet après-midi. Les camarades de Khelili s'entraîneront à partir de 14h au stade du 1er-Novembre.



POUR LA JSK

Mise au vert dès ce soir

Comme nous l'avons déjà rapporté par nos soins, après avoir annulé le mini-stage de quatre jours programmé à Médéa, l'entraîneur Aziz Abbes a pris la décision d'effectuer une mise au vert de 48 heures pour permettre à ses capés d'évacuer la pression et de se concentrer sur le match capital qui les attend face à la JSK. Les camarades de Bouguèche se rendront à l'hôtel Beau-Fayet juste après la séance d'entraînement prévue à 14h au stade du 1 er -Novembre de Mohammadia.

En profitant de la mini-trêve de deux semaines, les Jaune et Noir continuent à se préparer dans la sérénité, mais avec beaucoup de volonté en prévision de la rencontre de ce vendredi face à la JSK.

face à l'un de leurs conquérants directs pour le maintien.

PAR MASSINISSA HACHOUR

directs pour le maintien. PAR MASSINISSA HACHOUR nir du club harrachi Mobilis. Concentration maximale chez

nir du club harrachi Mobilis.

Concentration maximale chez les joueurs Si l'on tient compte de ce que l'on a constaté lors des dernières séances d'entraînement, on comprend que les Harrachis veulent à tout prix gagner à domicile devant leur public qui sera

1

en Ligue

attendu en force. Depuis le début de la deuxième semaine de préparation, Abbes et ses deux adjoints ont prépa- ré avec un sérieux absolu et une gran- de rigueur cette confrontation. Daoud et ses camarades ont donné l'air d'être très concentrés sur ce match face à la JSK. Cela prouve qu'ils sont déterminés plus que jamais à arracher la victoire

Le coach insiste sur la récupération des balles Pour dégager un groupe capable de s'imposer ce vendredi à Lavigerie, le coach Abbes a insisté sur une seule stratégie : la récupération des balles. Auparavant, il a pris le soin de parler avec ses joueurs pour les motiver, mais aussi pour leur faire comprendre l'importance de ce rendez-vous. Il est persuadé que son groupe est détermi- né à redresser la barre et entamer l'opération sauvetage par un succès face aux poulains de Youcef Bouzidi.

DEBBARI

réintègre

le groupe

Comme nous l'avions indiqué dans notre précédente édition, l'arrière-droit Abdelhak Debbari a repris le chemin des entraînements dimanche après une absence d'une semaine. Le natif de Boumerdès, qui s'est contenté des tours de piste dimanche et lundi, a repris hier les entraînements collectifs. Le joueur a pris part à l'intégralité de la séance d'entraînement et ne ressent plus de douleurs.

Le staff technique compte l'aligner d'entrée

Abdelhak Debbari, qui a raté la première semaine de préparation, est convoqué pour le match de ce vendredi face à la JSK. Le staff technique, sous la houlette d'Aziz Abbes, compte l'aligner d'entrée sur le flanc droit de la défense.

«Prêt à tenir ma place»

A la fin de la séance d'entraînement d'hier matin, nous nous sommes rapprochés de l'arrière-droit harrachi qui nous a confié qu'il sera prêt pour le match de vendredi face à la JSK. "Pour le moment, je me sens beaucoup mieux. J'ai repris les entraînements dimanche et aujourd'hui j'ai réintégré le groupe (ndlr : entretien réalisé hier) ; je ne ressens plus de douleurs. Je ne sais pas si je serai autorisé à jouer face à la JSK, mais l'essentiel, c'est de me sentir prêt pour ce rendez-vous", nous a déclaré Debbari. M. H.

Bien qu'il ait déjà une idée sur la composante de son équipe, l'entraî- neur harrachi Aziz Abbès procédera aux derniers réglages, notamment au milieu du terrain où des changements sont prévus pour permettre à ce com- partiment de se comporter de la meilleure façon. Conscients de l'im- portance de ce rendez-vous, les cama- rades de Sofiane Younès travaillent avec beaucoup de sérieux aux entraî- nements. Les deux derniers mauvais résultats enregistrés par l'équipe ne semblent pas avoir entamé la confian- ce des joueurs dans la mesure où ils affichent déjà une bonne forme et sur- tout une grande détermination à pro- voquer le déclic et garder leurs chances intactes pour le maintien de l'équipe parmi l'élite. Lors de la séance d'entraînement d'hier matin au stade du 1er- Novembre de Mohammadia, le tech- nicien harrachi a essayé plusieurs variantes pour trouver la bonne for- mule en prévision du match de ce vendredi, qui sera décisif pour l'ave-

 20 joueurs convoqués

Lors de la séance d'entraînement d'hier matin, l'entraîneur Aziz Abbes a communiqué la liste des 20 joueurs qui seront concernés par les deux dernières séances d'entraînement. En plus de Bitam et Benaldjia qui sont officiellement out, le coach harrachi a décidé de se passer des services de deux attaquants espoirs, à savoir Riadh Ait-Abdelmalek et Abdeldjalili Layati. Deux autres joueurs seront écartés le jour du match.

Deux autres joueurs seront écartés le jour du match. Vers un léger changement dans la composante

Vers un léger changement dans la composante

A

contre la JSK, les Harrachis mettent les bouchées doubles. Le match d'ap- plication disputé hier entre les joueurs a permis à certains de garder leur compétitivité et au staff technique de super- viser d'autres éléments en perspective d'une titulari- sation. En fait, Abbes devra impérativement effectuer aù moins un changement dans

moins de deux jours de leur match

le onze par rapport à l'équi-

pe qui a affronté le MCO lors de la journée précéden-

te. Pour l'instant, rien n'est encore certain concernant la composante du onze-

type.

M. H.

Victime d'une déchirure au mollet

BENALDJIA déclare forfait

Décidément, le joueur polyvalent de l'USMH joue de malchance pour cette phase retour du championnat. Après avoir raté le match face au MCO à cause d'une forte grippe, ce joueur harrachi ne sera pas concerné par le match de ce vendredi face à la JSK. Benaldjia, victime d'une blessure au mollet, n'est pas convoqué pour ce match. Après avoir été examiné par le staff médical, il s'est avéré qu'il souffre d'une déchirure au mollet qui le privera du prochain rendez-vous face aux Kabyles.

«J'aurais aimé jouer ce match» Interrogé sur son absence, Bilal Benaldjia, que nous avons joint hier matin au téléphone, nous a déclaré :

"C'est dommage pour moi et pour l'équipe. Mais bon, la saison n'est pas encore finie. Par conséquent, je sais que je serai bientôt de retour. Mais je ne vous

je sais que je serai bientôt de retour. Mais je ne vous cache pas qu'au fond

cache pas qu'au fond de moi, j'aurais aimé participer à cette rencontre et contribuer à un éventuel succès."

«Les joueurs sont conscients de l'importance de cette rencontre» En poursuivant ses déclarations, Bilal Benaldjia estime que tous les joueurs sont conscients de la situation que traverse le club ; ils sont tous déterminés à sortir le grand jeu ce vendredi. "Le match face à la JSK est un virage décisif pour nous dans la course au maintien. Rien que la victoire pour espérer sauver le club de la relégation. Mes coéquipiers tous conscients de cette tâche sont déterminés à battre la JSK. Je leur fais confiance et j'espère que la chance sera de notre côté, ce vendredi", nous a déclaré Benaldjia. M. H.

 Ultime séance demain à l'hôtel

La dernière séance d'entraînement avant le match de vendredi se tiendra ce jeudi après-midi au niveau de l'hôtel Beau-Fayet. Le coach Aziz Abbes devrait en profiter pour parfaire les derniers réglages avant l'important rendez-vous d'après-demain face à la JSK, lui qui insiste dernièrement sur l'efficacité face aux buts pour empocher les trois points de la partie et éviter le piège kabyle.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

14

USMBA

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 14 USMBA Labani purge sa suspension De son côté, le milieu
www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 14 USMBA Labani purge sa suspension De son côté, le milieu

Labani purge

sa suspension

De son côté, le milieu récupérateur des Scorpions, qui est revenu à son ancien club lors du dernier mercato, avant d'être expulsé lors de la 2e journée de la phase retour contre le CSC où il a écopé de cinq matchs de suspension, devrait être de retour cette semaine. Après avoir purgé sa peine après avoir manqué les deux matchs de coupe contre Biskra et Saoura et contre l'USMA, le MCO et la JSK en championnat, l'enfant de Saïda sera prêt pour le service dès le prochain match de Blida à domicile.

TOUAL :

«On a eu chaud contre Biskra»

Joint par nos soins, le portier Othmen Toual n'a pas caché sa joie quand la dernière victoire contre la JSS et la qualification au carré d'as de la coupe d'Algérie. L'enfant d'Hussein-Dey estime que maintenant il faut tourner la page de la coupe et penser à la prochaine journée face à l'USMB, qui s'annonce très difficile pour les deux formations.

Après les consigne de l'en- traîneur, on a pris les com- mandes du jeu en accumu- lant les attaques et cela fut payant, car on a réussi à remettre les pendule à l'heu- re et à ajouter le deuxième but victorieux à deux minutes de la fin de la ren- contre. Maintenant, on doit oublier ce math et se concen- trer uniquement sur notre prochain match du cham- pionnat contre Blida ce week- end.

Justement, comment vous allez le préparer ?

Il n'y aura pas de prépara- tion spéciale pour ce match, on s'entraîne le plus normale- ment du monde, on doit tra- vailler dans la sérénité et le calme, surtout après avoir traversé une période difficile. Maintenant, tout marche comme prévu.

Comment voyez-vous cette affiche ?

Malgré sa position dans le

bas du tableau, on va affron- ter une très bonne formation de Blida. Je peux vous dire que ce n'est pas une ren- contre comme les autres, car Blida va jouer son va-tout pour garder ses chances de se maintenir en Ligue 1 Mobilis, alors on doit bien négocier ce match afin d'ajouter trois autres points à domicile.

Selon vous, quelles sont les clefs pour décrocher un bon résultat ?

Il n'y a pas de clef magique pour obtenir un résultat positif de ce match. Je pense qu'il faudra réussir à imposer notre jeu dès les premières minutes de la ren- contre et aussi absorber leurs attaques. Il faudra aussi rester concentrés tout au long du match et profiter de la moindre occasion de but pour trouver le chemin des filets adverses.

On vous sent confiant…

Oui, je suis optimiste avant

ce match. Je sais qu'on a les moyens de réaliser un bon match devant Blida. Je sais aussi que notre mission n'est pas facile, surtout qu'on va jouer à huis-clos, mais on a les moyens de réaliser une victoire sur notre jardin et de faire plaisir à nos fans qui malheureusement seront pri- vées de nous suivre. On veut vraiment leur offrir la victoi- re.

Mais votre adversaire vient de remporter son dernier match contre Tadjenanet…

C'est une arme à double tranchant. Comme je viens de le dire, notre adversaire veut à tout prix ajouter trois autres points à son capital et cravacher pour sa survie en Ligue 1 Mobilis. De toute façon, il nous reste quelques

jours pour préparer ce match et je suis sûr que le coach fera le nécessaire pour bien nous préparer pour cette empoi-

gnade.

Dj. A.

De notre

correspondant

DJILLALI ADEM

Alors Othmen, quelles sont vos nouvelles ?

Bien, après la qualification au dernier tour avant la fina- le, notre moral est au beau fixe, on a renoué avec les vic- toires à domicile et on s'est réconcilié avec nos fidèles supporteurs.

Parlez-nous de la dernière victoire contre la Saoura…

On était sous une grosse pression après notre défaite du CSC, du MCO et de la JSK, et surtout le derby à domicile. On devait à tout prix remporter ce match et se qualifier pour la demi-finale. On a eu vraiment chaud, car notre adversaire n'était pas venu à Sidi Bel-Abbès en vic- time ; d'ailleurs, il a ouvert le score et a terminé la première période avantagé par le score en deuxième mi-temps.

Bounoua out

contre Blida

Obligé à quitter le terrain à la 61' samedi dernier, lors des quarts de finale de la coupe d'Algérie contre la Saoura, après avoir senti des douleurs aux adducteurs, le meneur de jeu de l'USMBA, Abdelsamed Bounoua, ne pourra pas jouer le prochain match (22e journée de Ligue 1 Mobilis) contre l'USM Blida. Le pur produit de l'école de l'USMBA ressent toujours des douleurs et il devra faire des examens approfondis pour connaitre la gravité de sa blessure. Cette absence va sans doute mettre le coach CEO dans une mauvaise situation, surtout quand on sait le poids de Bounoua au sein de l'équipe.

4 semaines de plus pour Belhoucini

En plus de Bounoua, le jeune attaquant de l'USMBA, Belhoucini, qui est en convalescence depuis plusieurs semaines à la suite de sa blessure aux adducteurs et qui a effectué d'autres examens pour voir l'évolution de sa guérison, est très déçu. D'après la dernière échographie effectuée, il y a quelques jours, celle- ci a révélé que le joueur souffre d'un début de pubalgie et il nécessite au moins quatre semaines de repos avant d'effectuer d'autres examens. Cette autre mauvaise nouvelle irrite beaucoup le jeune joueur qui comptait revenir au terrain pour aider ses camarades dans les prochains matchs qui s'annoncent très importants pour sa formation.

OM

Ils commencent (déjà) à préparer la JSS

Les Médéens reprennent confiance

C'est lundi dernier dans l'après-midi que les gars du Titteri ont repris le chemin des entraînements. Ils ont bien décompressé lors de ces trois jours de repos que les responsables médéens ont jugé utile de leur accorder juste après les deux matches pleins face à l'Entente de Sétif et le CR Belouizdad.

De notre correspondant

M. GRINI

C'est dans une bonne ambiance que tout s'est déroulé et sans aucune

pression sur les épaules. Le dernier résultat positif acquis devant le Chabab Riadhi de Belouizdad a injecté de la confiance dans les veines des joueurs médéens qui comptent aller en véritables conqué- rants à Béchar pour affronter le club local de la JS Saoura. Déjà, les Orange et Bleu du Titteri commen- cent à préparer cet important ren- dez-vous saouri avec l'espoir de repartir des terres sudistes avec le gain entier de la partie ou au moins le point du match nul. A cette repri- se, tout le contingent était présent, ce qui a soulagé le staff technique médéen qui envisage disputer une joute amicale afin de bien procéder à des correctifs concernant ces lacunes constatées, surtout lors des der- nières rencontres du championnat face à l'ESS et le CRB. "Que les joueurs remettent les pieds sur terre

le CRB. "Que les joueurs remettent les pieds sur terre car le nul réalisé à l'extérieur

car le nul réalisé à l'extérieur devant un grand club comme le CRB, ça ne veut nullement dire qu'on est déjà arri- vés. Au contraire, on doit encore tra- vailler davantage et redoubler d'effort étant donné que le reste du parcours

est parsemé d'embûches et d'obstacles. Donc, on doit être vigilants et négocier ce dernier quart de l'actuel exercice avec intelligence et persévérance", prévient ainsi le rusé tacticien Slimani ces

protégés.

M. G.

Une boutique du club ouverte au public

Dans le sillage de la politique prônée par la direction du club médéen, il y a eu avant-hier l'ouverture de la première bou- tique des articles sportifs de l'OM. Etaient présents à cet évènement historique dans la vie du club du Titteri le direc- teur de la jeunesse et des sports de la wilaya monsieur Kamel Kainou, le président de l'Assemblée communale Ahmed Ikhlef, les représentants de la Sûreté nationale et de la Protection civile, ainsi que le représentant de la firme spor- tive Lounvi et celui de Saidal, le sponsor principal du club médéen. Tout le monde était unanime à dire que de telles initiatives ne vont que dans le sens de l'intérêt du club et de son développement. "On a un grand projet à réaliser à l'ave- nir ; en sus de ce local com- mercial du club, on projette d'ouvrir une cafeteria et un restaurant spécialement pour le club de l'OM", déclare en marge de l'ouverture de cette boutique sportive le président Mahfoud Boukhelkhel d'un air très content. M. G.

www.competition.dz

Mecrerdi 7 mars 2018

USMB

15

www.competition.dz Mecrerdi 7 mars 2018 USMB 15 Bouhlel réclame la victoire face à l'USMBA

Bouhlel réclame la victoire face à l'USMBA

L'entraîneur de l'USMB, lors de la réunion qu'il a tenue avec ses joueurs avant-hier, a exigé la victoire face à l'USMBA.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Bouhlel, voulant mettre les joueurs dans le bain de la compétition, leur a tenu un discours motivant en essayant de faire oublier aux coéqui- piers du capitaine Belaïd le cauchemar du match de coupe. Le coach bli- déen sait pertinemment que son prochain adver- saire joue aussi pour le maintien et va entamer le match avec une grande pression. C'est pour cette raison qu'Ouadah et les autres doivent profiter de la situation pour sur- prendre cette équipe dans son jardin.

Blida a une revanche à prendre Les joueurs de l'USMB ont une revanche à prendre sur cette équipe de l'USMBA qui les a bat- tus lors du match aller au

stade des Frères Brakni. Donc, les coéquipiers d'Ouadah veulent se donner à fond, samedi prochain, pour réaliser un bon résultat au stade du 24-Février et, pour- quoi pas, revenir avec les trois de la rencontre.

Le coach veut reconduire le même onze Kamel Bouhlel, même s'il dispose d'un grand choix, ne veut pas chan- ger une équipe qui gagne pour ne pas avoir de regrets par la suite. Le onze qu'il a aligné lors du dernier match de cham- pionnat face au DRBT a fait ses preuves et a pu gagner. Ainsi, l'entraî- neur blidéen veut recon- duire la même compo- sante pour permettre aux joueurs de s'illustrer et de faire leurs preuves sur le terrain, surtout les jeunes, à l'image de Guetal et Tayeb Slimane. A. Dj.

s , à l'image de Guetal et Tayeb Slimane. A. Dj. Alime attend toujours une aide

Alime attend toujours une aide du wali

Le président de l'USMB, malgré le match important qui attend son équipe lors des quarts de finale de la coupe d'Algérie, n'a eu aucun coup de main de la part des autorités de la wilaya de Blida.

Alime, lors de son intervention avant-hier dans une émission de la chaîne télévisée El-Bilad, a fait passer un message clair aux autorités locales dans lequel il a demandé une aide financière du wali de Blida et des industriels. Il faut dire qu'Alime vit une situation difficile à la tête du club phare de la ville des Roses ; il réclame le soutien de tout le monde pour redonner son allure à cette équipe blidéenne. Le président Alime, malgré la difficulté qu'il a rencontrée en début de saison pour prendre les commandes du club, a pu régler certains problèmes finan- ciers, entre autres celui des salaires. Donc, ce jeune président est à saluer car il a fait son devoir et continue à se démener pour trouver une solution rapide à cette situation qui n'a que trop duré.

rapide à cette situation qui n'a que trop duré. Il refuse l'argent sale Alime, selon une

Il refuse l'argent sale Alime, selon une source proche du club, a été approché par plusieurs intermédiaires qui lui ont proposé des sommes mirobolantes pour arranger des matches, mais il a refu- sé et a demandé à ses joueurs de res- pecter l'éthique sportive jusqu'à la dernière seconde du championnat. Donc, Alime, malgré son jeune âge, ne veut pas commettre les erreurs de certains dirigeants de ce club.

«Le football algérien est un milieu pourri» Le président de l'USMB nous a fait savoir qu'il a découvert un milieu pourri en prenant les commandes du club. "Je pensais que ce milieu était sain, mais la vérité est toute autre. Je n'ai pris conscience de la gravité des choses qui se passent dans ce monde pourri qu'une fois avoir commencé mon travail. 90% des décisions prises dans ce milieu sont floues. Donc, on doit mettre la main dans la main pour sauver le football algérien qui va à la dérive", a déclaré Chouaïb Alime.

A. Dj.

USB

Maânser suspendu 1 match, 10 millions d'amende pour le club

Biskra échappe au huis clos

De notre correspondant

ABDOU HENINE

C'était le soulagement total à Biskra, lundi soir, après avoir appris le procès-verbal de la commission de discipli- ne, ayant traité l'affaire liée à la rencontre de l'USB face à l'USMA vendredi dernier. Les rapports de cette commission n'ont valu à l'équipe biskrie qu'un avertissement suivi d'une amende de 100.000 DA. Une mise en garde qui reste logique vu que la rencontre s'est déroulée dans un fair- play total entre les 22 acteurs ; c'était juste vers la fin quand la galerie locale a laissé exploser sa colère en jetant des pierres et des bouteilles d'eau sur le terrain, mais sans causer de dommages physiques. Ce qui a joué en faveur de l'USB qui a échappé au huis clos et, du coup, ne sera pas privée de son public lors du prochain match à domicile face à la JSK. L'autre sanction infligée à l'USB a touché son attaquant Hichem Maânser qui a écopé d'une suspension d'un match

Maânser qui a écopé d'une suspension d'un match ferme pour contestation de décision de l'arbitre

ferme pour contestation de décision de l'arbitre saïdi. Le joueur biskri devra aussi payer une amende de 30.000 DA, selon l'article 42 du code disciplinaire de la Fédération algérienne de football. Enfin, l'USB a à son actif un premier avertissement et le public bis- kri devra se contrôler à l'ave-

nir ; les coéquipiers de Barbèche ont besoin de leur 12e homme pour le reste du parcours, surtout que la gros- se partie du maintien de l'USB se jouera à El-Alia qui sera archicomble lors des pro- chains rendez-vous de cham- pionnat.

A. H.

Saaou convoqué par la commission de discipline pour le 12 mars

Apparemment, la commission de discipline n'en a pas fini avec ce match USB-USMA, car d'après le procès-verbal, le dossier reste ouvert pour complément d'informations. La commission est dans l'at- tente d'autres pièces pour examiner encore ce dossier ; elle pourra compter sur les déclarations du président Brahim Saaou qui passera devant la commission de dis- cipline le 12 mars prochain pour donner sa version et défendre les intérêts de l'USB. Il faut dire que le boss biskri ne décolère toujours pas et cette défaite à domicile face à l'USMA lui a fait beaucoup de mal. Saaou, qui a tiré à bou- lets rouges sur l'arbitre dans toutes ses interventions médiatiques de cette semaine, devra expliquer aussi ses contestations répétées à pro- pos des décisions de Saidi. Une chose est sûre, le referee concerné a bien dosé son rap- port en mentionnant tout ce qui s'est passé ce jour-là comme l'imaginait Saaou. Ce qui nous pousse à dire que l'USB l'a vraiment échappé belle cette fois. En attendant le verdict final de la commis- sion de discipline qui risque de sanctionner le porte-parole et président Saaou pour un mois comme ça se fait généralement dans ce genre de cas.

A. H.

MAÂNSER :

«S'il y avait simulation, alors où est mon carton jaune, M. Saïdi ?»

La vraie victime du match de vendredi passé face à l'USMA est bel et bien l'attaquant biskri Hichem Maânser. Ce dernier a été malmené par les défenseurs de l'USMA à plusieurs reprises. Maanser n'a pas été protégé par l'ar- bitre du jour M. Saidi qui a été à côté de la plaque ; après, il y a cette fameuse faute à l'intérieur de la surface sur Maanser qui a réclamé un penalty, alors que le joueur a confirmé qu'il ne cherchait pas du tout la faute et voulait continuer son action jusqu'au bout : "Je vous jure que j'ai été fauché par les défenseurs usmistes. Avant cela, j'étais bien placé pour tirer vers les bois de Zemmamouche car j'avais une balle de but ; il suffisait que je lève le pied et arme mon tir. Mais j'ai reçu un coup et il y avait bel et bien une grosse faute sur moi et l'arbitre était pourtant proche de l'action. Après, il est venu directement et j'ai pensé qu'il allait me coller un carton jaune pour simula- tion. Le plus étonnant est qu'il ne me l'a pas brandi ; du coup, j'ai commencé à contester. Mais ce n'était que partie remise, car après le match, j'ai appris que l'arbitre a men- tionné dans son rapport ma contestation, ce qui ma énervé encore plus. En tout cas, je laisse Saidi avec sa conscience car il nous a privés de nos droits." Résultat des comptes :

Maanser n'est pas concerné par le prochain match de l'USB face au MCO pour le compte de la 23e journée du championnat. Une absence de taille pour le coach Leknaoui qui est obligé de trouver une solution de rechan- ge pour combler l'absence de Hichem Maânser.

A. H.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

Kebbal : «Contre l'ESS, l'arbitre nous a lésés»  

Kebbal : «Contre l'ESS, l'arbitre nous a lésés»

 

Le milieu défensif des Vert et Noir Aziz Kebbal est convaincu que le week-end passé, l'arbitre ayant officié la rencontre ESS-CSC a lésé son équipe en refusant de lui accorder deux penalties valables.

De notre correspondant

avait pas penalty parce que le défenseur de l'Entente m'a bel et bien poussé et fait chuter pour m'empê- cher de mettre la balle dans la cage de son équipe. Je pense que les images de la chaîne télé, qui emploie cet expert de l'arbitrage, ont montré clairement que je ne suis tombé qu'après avoir été bousculé.

Ne pensez-vous que votre équipe a réduit ses chances de gagner le titre en perdant la

fans qui, cet exercice, ne

Bien que nous ne sachions pas encore si nous allons jouer ou non, samedi prochain, le prochain match qui va opposer notre club au CRB, mes coéqui- piers et moi sommes en train de le préparer très sérieusement, sous la direc- tion de notre staff tech- nique car nous sommes condamnés à le gagner pour garder nos chances intactes de remporter le titre de la Ligue 1 Mobilis.

On vous laisse le dernier mot…

RABAH GATTOUCHE

Pourquoi, à la fin du dernier match contre l'ESS, votre coach a déclaré que l'arbitre a faussé le résultat de la rencontre ?

cessent de chanter : "Cette année, CSC champion".

Pensez-vous que votre club va pouvoir bien négocier les prochains matches et finir

Notre coach a raison de dire que l'arbitre a faussé le résultat de la rencontre que nous avons jouée à Sétif contre l'ESS ; il nous a pri- vés de deux penalties très valables. La première fois, lorsqu'un joueur de

champion de la Ligue 1 Mobilis ?

Tout ce que je peux vous dire est que mes coéqui- piers et moi sommes bien déterminés à faire l'impos- sible pour récolter le maxi- mum de points lors des rencontres qui nous restent à jouer et finir champion de la Ligue 1 Mobilis si Dieu veut. J'espère que nous allons y parvenir avec l'ai- de de nos milliers de sup- porters qui, vraiment, méritent tous les éloges car ils nous ont, cet exercice, boostés inconditionnelle- ment à Constantine et hors de nos bases.

Comment préparez-vous le prochain match contre le CRB ?

l'Entente a bel et bien tou- ché la balle de la main. Et, la seconde fois, quand un défenseur de l'ESS m'a bousculé dans la surface de réparation de son club.

Un ancien arbitre, qui commente les matches pour une chaîne télé, a déclaré qu'il n'y avait pas penalty car l'arrière de l'ESS n'avait pas l'intention de vous bousculer…

Cet

ancien

rencontre contre l'ESS, vendredi passé ?

Lorsque j'entends un dirigeant d'un club, qui accuse huit points de retard sur le nôtre, dire que son team vise le titre, je ne peux vous dire que nous avons réduit nos chances de gagner le championnat après avoir été battus par l'ESS, alors que nous sommes toujours leader. Pour que notre équipe soit sacrée championne de la Ligue 1 Mobilis cette sai- son, mes coéquipiers et moi allons faire l'impossible pour bien négocier les neuf matches qui nous restent à jouer. Nous sommes très déterminés à le faire pour concrétiser le rêve de nos

Je souhaite que nos fans, qui sont notre arme fatale, continuent toujours à nous booster nombreux comme ils l'ont merveilleusement fait cette saison, à Constantine et hors de nos bases, car nous avons besoin de leur soutien pour finir en beauté le sprint final du championnat et gagner le titre de champion de la Ligue 1 et les voir le fêter joyeusement. R. G.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

 

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

               

arbitre a tort

de

1. CSC

42

 

22

12

06

04

28

21

+07

juger qu'il n'y

 

2. MCO

38

 

21

10

08

03

30

18

+12

CSC-CRB : le 10 ou le 20 mars ? La direction du CSC a saisi

CSC-CRB : le 10 ou le 20 mars ?

La direction du CSC a saisi officielle- ment la LFP pour dire qu'elle refuse que son club joue le prochain match de cham- pionnat face au CRB le 10 mars 2018 et a demandé qu'il soit programmé le 20 mars 2018. Reste à savoir si le directoire qui dirige la LFP daignera reporter la ren- contre. Wait and see.

Rebih et Gaâga indisponibles

L'attaquant Rebih, qui souffre d'un bobo qui tarde à guérir, et le milieu défen- se Gaâga, qui soigne une blessure contrac- tée il y a quinze jours sont hors de com- bat. Ils ne seront pas opérationnels pour jouer le match CSC-CRB si la LFP persiste et signe à vouloir qu'il se déroule samedi prochain.

3. USMA

35

 

22

09

08

05

30

20

+10

4. MCA

34

 

21

09

07

05

23

16

+07

5. ESS

33

 

22

08

09

05

19

14

+05

6. PAC

32

 

21

09

05

07

21

16

+05

7. JSS

32

 

21

09

05

07

23

20

+03

8. NAHD

31

 

21

06

13

02

24

17

+07

9. OM

25

 

22

05

10

07

15

19

-04

10. CRB

24

 

22

04

12

06

14

20

-06

11. USMBA

23

 

21

08

05

08

27

27

00

12. JSK

22

 

21

04

10

07

20

28

-08

13. USB

22

 

22

06

04

12

14

22

-08

14. DRBT

21

 

21

05

06

10

21

27

-06

15. USMH

18

 

21

04

06

11

17

25

-08

16. USMB

15

 

21

03

06

12

17

33

-16

NAHD-DRBT

USB-JSK

 
 

PAC-USMBA

 

ESS-MCO

 
 

PROGRAMME DE LA 22 e JOURNÉE DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

USMB-USMH

 

CRB-USMA

 
         

Rencontre

 

Date

Horaire

Lieu

 

Observation

JSS-OM

 

OM-CSC

 

USMH-JSK

Vendredi 9 mars

16h

El-Harrach, 1 er -Novembre

   

CSC-CRB

 

USMBA-USMB

Samedi 10 mars

16h

Bel-Abbès, 24-Février

 

Huis clos

 

DRBT-JSS

 

DRBT-PAC

Samedi 10 mars

16h

Tadjenanet, Lahoua Smaïn

   

USMA-ESS

MCA-USMB

 

NAHD-JSS

Samedi 10 mars

16h

Alger, 20-Août

   

MCO-USB

USMH-PAC

 

MCA-MCO

Mardi 12 mars

17h

Alger, 5-Juillet

   

JSK-MCA

USMBA-NAHD

 
       
www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 JSS 17
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
JSS
17

Après la démission de Khouda

La direction a 4 pistes

Le départ de Karim Khouda n'a pas donné l'occasion aux dirigeants

de penser à sa

succession dans l'immédiat.

PAR L. M. AZZI

D'après une source autorisée, la direction ne semble pas en mesure d'avoir une piste précise. "Des noms sont notés sur le calepin du président mais je ne peux vous donner la moindre infor- mation pour l'instant", assure notre sour- ce. Des noms de quatre entraîneurs sont

avancés mais comme de coutume, ils ne

seront dévoilés qu'à la fin de la désigna- tion de celui qui tiendra la barre tech- nique de l'équipe. Mais cela ne pourra se produire qu'après la rencontre face au NA Hussein Dey en championnat prévue samedi prochain. "Nous n'avons pas le temps devant nous avec ce match contre

le NAHD qui se profile à l'horizon", assu- re notre interlocuteur. Selon lui, le relais sera pris par Karim Zaoui, l'entraîneur adjoint des Vert et Jaune. Ce technicien désigné à la place d'Amine Ghimouz pour seconder Karim Khouda a insisté sur son aptitude. "Zaoui nous a dit qu'il pouvait diriger l'équipe et assurer le relais. Donc c'est lui qui a pris en charge les entraînements et qui va diriger l'équi- pe face au NAHD", enchaîne notre inter- locuteur en conclusion. Ce technicien sera donc le responsable du volet technique jusqu'au rendez-vous face au Nasria pour le compte de la 22e journée du championnat.

Belaouti en pole position ? Une source peu crédible assure avoir appris que la direction du club béchari a pensé à Omar Belatoui. Ce technicien qui a drivé l'US Biksra puis le DRB Tadjenanet au cours de la compétition

actuelle intéresserait les dirigeants de la Saoura. Le silence de ces derniers ne per- met pas la moindre confirmation de cet intérêt ni d'avoir plus de détails sur l'identité des entraîneurs dont le nom serait porté sur le calepin du président Mohamed Zerouati. L'ancien libéro de l'EN et du MC Oran serait même en pole position pour prendre le poste d'entraî-

L. M. A.

neur de l'équipe bécharie.

Déplacement jeudi, 2 nuits à Alger

Comme prévu, l'équipe des Aiglons de la Saoura passera deux nuits à Alger en pré- vision de son match contre le NA Hussein Dey en déplacement. Pour ce match entrant dans le cadre de la 22e journée du championnat, les dirigeants ont pro- grammé un déplacement par voie aérienne. Les gars de la JSS prendront le vol Béchar-Alger en fin de journée. Donc un séjour de 48 heures les attend dans la capitale. Car l'équipe et les membres l'accompagnant passeront deux nuitées à l'hôtel Soltane d'Hussein Dey. Une séance d'entraînements est prévue sur le ter- rain du stade Zioui dans l'après-midi de vendredi, soit la veille du match. Lequel match se jouera samedi prochain dans l'antre d'El-Annasser à partir de 16h.

dans l'antre d'El-Annasser à partir de 16h. DRBT Tadjenanet pour un exploit face au Paradou Le

DRBT

Tadjenanet

pour un exploit face au Paradou

Le DRBT, qui est aux portes de la relégation, vise

une remontada samedi (22 face au Paradou AC.

e journée de L1 Mobilis)

De notre correspondant

AMAR T.

Malgré l'écart entre les deux équipes au classement, le DRBT est plutôt confiants. "A domicile, avec nos suppor- ters, il sait comment ça peut réussir et il y a de fortes chances pour le faire", a indiqué le milieu de terrain Guerabis. Une autre défaite serait considérée comme un échec cuisant dans la course pour le maintien. Mais le DRBT est appelé à jouer gros pour ne pas hypothéquer ses chances de figurer parmi les moins menacés à l'is- sue de cette rencontre où malgré la dif- férence de niveau entre les deux

équipes, le DRBT est convaincu

d'avoir les ressources pour s'imposer.

Guerabis de retour Le joueur, émigré de retour d'une bles- sure, pourrait retrouver sa place de titulaire au milieu du terrain contre le PAC ce samedi. Daou, qui dispose de tous ses éléments, aura l'embarras du choix de titulariser les joueurs les mieux en forme actuellement. Dans le compartiment du milieu, on affiche complet avec donc Guerabis, qui a de grandes chances de commencer la ren- contre, Abel, Maroci et Kodjo pour le poste de récupérateur. L'entraîneur a ciblé ce compartiment comme élément clé de ce match en insistant auprès des joueurs pour exercer une pression sur la défense adverse dans ce match déterminant.

La direction paie ses joueurs Pour leur donner plus d'envie de jouer, la direction a décidé de verser un mois de salaire aux joueurs au moment où l'équipe est en difficulté dans ses résultats. Il est évi- dent qu'il n'y a pas de meilleur moyen pour motiver les joueurs pour faire un bon match que de les payer pour instaurer un climat de confiance. La direction, qui n'a pas d'autres moyens de monter le niveau de son équipe, a donc joué la carte de la motivation.

A. T.

son équipe, a donc joué la carte de la motivation. A. T. Abel : «On a

Abel : «On a besoin d'une victoire»

Le milieu de terrain estime que la position de son équipe ne lui permet pas de viser un autre résultat que la victoire.

pour nous. Notre manière de jouer nous réussit bien si on met de la volonté sur le terrain pour éviter les petites erreurs.

Comment est l'état d'esprit du groupe à la veille de ce rendez-vous face au PAC ?

du groupe à la veille de ce rendez-vous face au PAC ? L'ambiance est sereine et

L'ambiance est sereine et ça nous réussit bien pour travaille. C'est un match important pour nous et on va tout donner de détermination et de cœur, on a besoin de points pour s'éviter des com- plications.

Un match s'il est important, il est décisif aussi…

Oui, en effet. Tout réussit au Paradou, contrairement à nous. Ce sera compliqué, mais il faudra éviter la moindre erreur qui pourrait profiter à l'adversaire. On fera tout pour essayer de s'éloigner de la zone rouge malgré la pres- sion qui va entourer cette rencontre.

De retour aux entraînements, comment vous sentez-vous ?

Je suis ravi de retrouver mes camarades sur le terrain. Je me sens bien à présent où il m'est demandé de faire beaucoup d'efforts, à com- mencer par le match de samedi.

L'absence probable de Belmokhtar au niveau offensif ne vous importune pas ?

Je suis habitué à jouer à ses côtés, c'est un bon joueur, mais je pense que si son absence se confirme, cela ne va pas changer grand-chose

A. T.

côtés, c'est un bon joueur, mais je pense que si son absence se confirme, cela ne
côtés, c'est un bon joueur, mais je pense que si son absence se confirme, cela ne

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

18

JSMB

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 18 JSMB LES JOUEURS ONT VOULU FAIRE GRÈVE Alors qu'on pensait

LES JOUEURS

ONT VOULU

FAIRE GRÈVE

Alors qu'on pensait que le club est enfin sur les bons rails, les joueurs de la JSMB ont tenté un mouvement de grève, hier matin.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Personne à Béjaïa ne s'attendait à voir les joueurs menacer de recourir à une grève pour réclamer leurs salaires dans la mesure où ces derniers viennent d'empocher toutes leurs primes, ainsi qu'une mensualité, il y a trois

semaines. Un geste qui risque de porter un sérieux préjudice à la crédibilité des joueurs. Les camarades du capitaine Merbah Abdelmalik ont d'ailleurs dans un premier temps refusé de s'entraîner et cela afin de réclamer le paiement de leurs salaires. Une décision considérée illégitime par la direction dans la mesure où cette dernière avait, il y a quelques jours, versé 45 millions de centimes comme primes des victoires face à Ain M'lila et Chlef. Néanmoins, après l'intervention de l'entraîneur Zeghdoud, du manager général Zafour et des membres du comité délégué, les joueurs ont décidé de reprendre les entraîne- ments.

L'entraînement retardé d'une heure et demie Alors qu'elle devait avoir lieu à 9h, la séance d'entraînement de ce mardi matin a été déca-

séance d'entraînement de ce mardi matin a été déca- lée en raison de la menace de

lée en raison de la menace de recourir à la grève des joueurs. L'entraîneur Zeghdoud Mounir a dû patienter avant que les joueurs décident finalement de chausser leurs cram- pons et de prendre part à cette séance d'entraî- nement. C'est finalement au niveau de l'an- nexe que le groupe s'est entraîné en prévision de cette rencontre face à Skikda.

La direction refuse le chantage Après ce mouvement de grève qui n'aura fina- lement duré qu'une seule heure, la direction de la JSM Béjaia refuse de céder au chantage. Estimant que le moment est mal choisi par les joueurs pour réclamer leurs arriérés de salaires, la direction, qui était d'ailleurs repré- sentée par le manager du club et les membres

du comité de direction, avait exprimé sa désapprobation quant à la façon avec laquelle les joueurs ont voulu réclamer leurs droits. Sachant que ces derniers viennent d'empocher en moins d'un mois un salaire et 4 primes de match, les dirigeants de la JSMB, qui ont ren- contré les joueurs, ont mis ces derniers devant le fait accompli. Le président du club Tiab Boualem avait d'ailleurs, il y a quelques jours, rassuré les joueurs au sujet du paiement d'une partie des salaires, une fois la subvention de l'APC dans les caisses. Devant cette situation, les dirigeants du doyen des clubs kabyles ont refusé catégoriquement de céder devant les joueurs.

B. E. Z.

Belgherbi reprend avec le groupe

Le meilleur buteur du championnat de Ligue 2 Mobilis Belgherbi Abdelwahid a repris les entraînements avec le groupe, lors de la séance de mardi matin. Ayant ressenti des douleurs, mercredi dernier, le staff médical du club a mis l'attaquant de la JSMB au repos. Après avoir passé quelques examens médicaux, il s'est avéré que le joueur est finalement apte à la compétition. Bénéficiant d'un traitement particulier dimanche et lundi, Abdelwahid a eu le feu vert des médecins pour reprendre les entraînements avec le groupe. Un retour qui soulage le staff technique de la JSMB, surtout qu'il pourra compter sur un élément de valeur.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ASAM

41

21

13

02

06

31

20

+11

2. MOB

39

21

11

06

04

23

13

+10

3. JSMB

39

21

12

03

06

30

21

+09

4. CABBA

38

21

11

05

05

27

14

+13

5. JSMS

38

21

12

02

07

25

16

+06

6. ASO

33

21

08

09

04

23

16

+04

7. RCR

33

21

09

06

06

20

18

+02

8. ASMO

27

21

07

06

08

18

24

-06

9. MCS

27

21

07

06

08

15

22

-07

10. ABS

24

21

06

06

09

14

20

-06

11. RCK

23

21

06

05

10

20

27

-07

12. GCM

22

21

05

07

09

19

25

-06

13. WAT

21

21

05

06

10

13

17

-04

14. MCEE

20

21

05

05

11

17

26

-09

15. CRBAF

19

21

05

04

12

19

28

-09

16. CAB

18

21

04

06

11

15

22

-07

22 e JOURNÉE

23 e JOURNÉE

MCS CRBAF ASMO RCR MOB WAT MCEE GCM ABS CABBA JSMS JSMB CAB ASAM ASO RCK

MOB

CRBAF ASMO WAT MCEE

RCR

GCM

ABS

RCK CABBA JSMB MCS ASAM JSMS ASO CAB

Zeghdoud testera le 4-5-1

Pour ce déplacement à Skikda, l'entraîneur princi- pal de la JSM Béjaia Zeghdoud Mounir sera en quelque sorte dans l'obligation d'adapter son système aux joueurs sous sa coupe. En effet, avec l'absence de Benmansour et Bensaha, qui sont des joueurs aux qualités certaines, le coach de la JSMB devra cette fois-ci s'adapter en mettant en place un système adéquat pour contrer les plans de son rival.

Il prépare 2 options en attaque Si le retour aux entraînements de l'attaquant et buteur de l'équipe et du championnat Belgherbi n'a eu lieu que ce mardi, le staff technique de la JSM Béjaia a pris ses devants

et cela en préparant un plan B. Lors de la séance de mardi dernier, le coach Zeghdoud avait testé plusieurs variantes

notamment en attaque. Cela consiste dans un premier temps à préparer toutes les options possibles pour ce ren- dez-vous important et aussi de brouiller les pistes.

Ounnas et Ouchene pour remplacer Bensaha et Benmansour Il semble que Zeghdoud Mounir a trouvé les remplaçants de Bensaha et Benmansour pour cette rencontre face à Skikda. En l'absence de ces deux éléments qui reviennent en force lors de cette phase retour, le coach de la JSM Béjaïa optera sans le moindre doute pour Ounnas et Ouchene. L'ex-Hamraoui pourra ainsi fêter sa première titularisation sous les couleurs de la JSMB. B. E. Z.

titularisation sous les couleurs de la JSMB. B. E. Z. «Pas de préparation spéciale pour Skikda»

«Pas de préparation spéciale pour Skikda»

Mounir Zeghdoud, entraîneur de la JSM Béjaia, s'est exprimé au sujet du

prochain déplacement de son équipe à Skikda. Alors que les nombreux observa-

teurs estiment que cette confrontation est capitale pour les deux équipes, le coach

de la JSMB ne veut pas donner plus d'im- portance aux points de cette rencontre. En affrontant un concurrent direct à l'acces-

sion, les Béjaouis doivent réaliser une bonne performance pour espérer conti-

nuer sur leur lancée et se maintenir sur le podium. "La préparation pour ce déplace-

ment à Skikda se déroule dans des condi- tions normales. Comme je le dis toujours

aux joueurs, il faut aborder toutes les ren- contres avec le même état d'esprit, c'est-à-

dire faire tout notre possible pour réaliser la meilleure performance. Nous savons que c'est face à un concurrent direct que

nous allons jouer et, par conséquent, je pense que nous serons très motivés. Néanmoins, nous allons jouer cette ren- contre comme nous avons l'habitude de faire, c'est-à-dire essayer de réaliser le meilleur résultat possible."

«Notre façon de jouer dépend aussi des faiblesses de nos adversaires» Zeghdoud avouera néanmoins qu'il a lon- guement observé son prochain adversai- re, et cela en tentant de s'adapter à son jeu : "Je ne dirai pas que nous jouons toutes

nos rencontres de la même façon. Il est clair que certaines choses changent par rapport à notre adversaire. Mais avant toute chose, nous essayons de nous concentrer sur notre façon d'évoluer, essayer de faire le moins d'erreurs possibles, rester concentrés et impliqués du début jusqu'à la fin de la rencontre. Comme vous avez certainement remarqué, lors de la ren- contre face à Batna, nous avons baissé de garde en fin de partie. Cela aurait pu nous coûter 2 ou même 3 points. On doit revoir certaines choses et travailler d'autres paramètres pour être toujours performants à l'avenir."

«On a les moyens de revenir avec un résultat probant» Le coach de la JSMB est confiant quant aux capacités de ses joueurs pour cette rencontre : "Nous avons un groupe homogène doté de qualités certaines. On ira à Skikda pour essayer de réaliser le meilleur résultat possible. Je sais que c'est une rencontre qui sera très difficile pour les deux équipes. A l'approche de cette fin de saison, les rencontres deviennent de plus en plus difficiles. Mais je pense que si nous appliquons notre schéma direc- teur à la lettre, nous pourrons revenir avec un bon résultat." B. E. Z.

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 MOB 19
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
MOB
19

Tlemcen en ligne de mire

Les gars d'Yemma Gouraya ont entamé dimanche la préparation de la prochaine rencontre qui aura lieu vendredi à l'Unité maghrébine face au WA Tlemcen.

vendredi à l'Unité maghrébine face au WA Tlemcen. Bousaâda et au CA Bordj Bou- Arréridj. L'espoir

Bousaâda et au CA Bordj Bou- Arréridj. L'espoir revient ainsi dans la maison du club phare de la Soummam avec des suppor- ters plus optimistes que jamais qui comptent mainte- nant sur leurs joueurs pour empocher le maximum de points lors des prochaines

journées, et par la même occa- sion, confirmer leur vœu d'ac- cession en Ligue 1 Mobilis en fin de saison surtout face à la rude concurrence qui marque- ra sans doute cette fin de sai- son où plusieurs clubs ont eux aussi l'accession comme prin- cipal objectif où le classement reste très serré. B. B.

B. B.
B. B.

Entraînement

hier matin

La bande à Bouarata a effectué sa troisième séance d'entraînement hier matin pour prépa- rer la prochaine journée du championnat de Ligue 2 Mobilis ; tous les joueurs étaient pré- sents à cette troisième séance de préparation, à l'exception des joueurs blessés. L'entraînement d'hier s'est distingué par la présence unanime de tous les joueurs du club qui compte continuer sur cette lancée et atteindre les objectifs tracés en fin de saison.

Bouarata ne

veut plus

perdre de

temps

Le coach compte appa- remment voir son équi- pe prête pour le pro- chain choc en passant ainsi la vitesse supé- rieure. Il faut dire que le driver a déjà déclaré qu'il compte profiter énormément des jour- nées restant pour bien préparer son équipe. Du coup, il souhaite profi- ter de la moindre seconde pour s'attaquer à tous les volets afin que son groupe soit au top pour le choc de la 22e journée où le MOB accueillera le WA Tlemcen.

Il a augmenté la cadence

L'entraîneur a augmen- té le rythme durant la séance d'entraînement d'hier matin avec le tra- vail physique comme objectif, des ateliers spécialement réservés à ce volet. Le coach souhaite donc optimiser le rendement de ses poulains lors de leurs rencontres en faisant tout pour que ces der- niers soient capables de tenir les 90'.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Les Crabes auront la vic- toire et rien que la victoire comme objectif. Ceci afin de confirmer leur dernier succès en championnat face au GC Mascara, où ils ont réussi à empocher les trois points de la victoire à Mascara en rempor- tant brièvement leur face-à- face avec la formation du Ghali, en plus de réussir à briller à l'Unité maghrébine devant les fans béjaouis qui comptent envahir le stade pour encourager leur équipe favorite à décrocher cette vic- toire tant importante. Cette

dernière leur permettra, en cas de défaite du leader, aux Crabes de prendre la tête du championnat de Ligue 2 Mobilis. L'entraîneur Bouarata est bien conscient de la lourde tâche qui attend ses poulains ce vendredi ; ces der- niers se produiront sans aucun doute dans le stade de l'Unité maghrébine plein à craquer ; des supporters qui comptent sur cette rencontre pour voir le MOB arracher cette victoire à grand impact sur la suite de la compétition.

Les supporters plus confiants que jamais Les supporters du MO Béjaia

attendent beaucoup des joueurs quant aux quelques rencontres qui restent à jouer en championnat ; ce ne sera sans doute pas facile car les points seront très chers à gla- ner, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Les Béjaouis ont réalisé l'es- sentiel lors de leur dernière apparition en championnat, à savoir en revenant de Mascara avec les trois points de la vic- toire en poche. Ce succès obte- nu à l'extérieur reste, en effet, le premier succès hors de ses terres lors de cette phase retour où l'équipe a ainsi pu se racheter suite à ses deux der- niers faux pas face à l'A

Salhi : «On devra faire dans la continuité»

Le jeune joueur béjaoui revient sur le parcours plutôt réussi du MOB jusqu'à présent en championnat, notamment la dernière victoire acquise face au GC Mascara.

Il évoque également la prochaine rencontre face au WA Tlemcen et les chances de voir le MOB enchaîner un second résul- tat positif et peut-être prendre la tête du cham- pionnat.

La dernière victoire en déplacement face au GC Mascara confirme votre bonne forme en championnat ; quel est votre sentiment après ce dernier succès ?

Il y a une certaine satis- faction chez les joueurs, surtout après avoir décro- ché cet objectif qui était de déclencher le déclic et reve- nir aux résultats positifs

lors de la 21 e journée du championnat. Dieu merci, tout s'est bien passé et on a même pu réussir à rebondir au bon moment en allant chercher ces trois précieux points à Mascara. Ce qui nous motive énormément pour la suite et nous pousse à redoubler d'effort pour maintenir cette bonne dynamique.

Vous n'avez pas quitté le podium du championnat depuis le début de saison ; ces résultats positifs ne sont donc nullement le fruit du hasard…

Absolument pas ! On a très bien préparé notre sai- son. Je pense que le travail effectué à l'intersaison et durant la trêve hivernale est en train de payer actuel- lement. On a effectivement fait une bonne préparation, ce qui nous a permis de res- ter accrochés au haut du tableau depuis l'entame de la saison. Maintenant, il ne faut pas s'arrêter là car cette fin de saison risque d'être très mouvementée. On doit garder autant d'envie et de concentration à l'entraîne- ment pour continuer à pro- gresser enchaîner les résul- tats positifs.

Pensez-vous que l'équipe peut encore progresser durant cette fin de saison ?

Bien sûr, même si je pense que nous sommes l'une des plus fortes équipes du championnat, le staff technique a relevé plu- sieurs imperfections, aussi bien sur le plan offensif que défensif. Même sur le plan du jeu, on a encore quelques lacunes. Donc, beaucoup de travail reste à accomplir. On sait parfaite- ment qu'on sera dans l'obli- gation de rectifier ces lacunes durant les pro- chaines rencontres en championnat, pour atteindre notre objectif final.

Comment voyez-vous votre prochaine rencontre face au WA Tlemcen ?

Le fait que le WA Tlemcen reste sur une très mauvaise phase en cham- pionnat avec cette mauvai- se place occupée ne veut absolument pas dire qu'il est facilement prenable. Bien au contraire, il aura une grosse envie de se refaire une santé et d'amé-

liorer son classement tout comme nous qui allons tout faire pour rester sur cette bonne dynamique et enchaîner un nouveau suc- cès. Donc, il faudra prendre cet adversaire au sérieux si l'on veut éviter de mau- vaises surprises.

Un dernier mot aux supporters…

Je les remer- cie pour le sou- tien qu'ils nous ont apporté cette saison. Les voir suivre le club par- tout et présents en force lors de notre dernière ren- contre en coupe d'Algérie au 5-Juillet nous donne

envie de redoubler d'effort. Je suis très content de les voir heureux et je leur pro- mets qu'on va tout faire pour leur offrir d'autres succès durant cette fin de saison et atteindre l'acces- sion tant convoitée. Je les invite aussi à rester à nos côtés et à venir encore plus nombreux lors de nos pro- chaines sorties en cham-

pionnat.

Bouldiab out

Le défenseur béjaoui Bilal Bouldiab sera le grand absent de la prochaine rencontre des Crabes face au WA Tlemcen, qui aura lieu vendredi à l'Unité maghrébine. Bouldiab ne pourra en effet pas prendre part à cette 22e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis suite au cumul de cartons ; cet axial béjaoui sera donc suspendu face au WAT.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz 20 Mercredi 7 mars 2018 PUBLICITÉPUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA
www.competition.dz
20
Mercredi 7 mars 2018 PUBLICITÉPUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BLIDA
DAÏRA DE MEFTAH
COMMUNE DE MEFTAH
NIF : 09620918917570501
AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT
N°02/2018
Le président de l'assemblée populaire communale de Meftah lance un
avis d'appel d'offres national ouvert pour l'opération suivante :
Fourniture cantines scolaires avec de la nourriture (année 2018)
Lot 1 : Alimentation générale
Lot 2 : Fruits et légumes
Lot 3 : Pain
Lot 4 : Viande, poulet et œufs
Lot 5 : Lait et ces dérivés
Les entreprises qualifiées dans le domaine intéressées par la présente
annonce peuvent retirer le cahier des charges auprès du siège de
l'APC de Meftah (bureau des marchés publics) contre un paiement de
2.000.00 DA.
Les offres doivent être accompagnées des pièces administratives
prévues par la réglementation en vigueur sous trois enveloppes
cachetées et marchés publics tels que stipulé par le décret présidentiel
n°15-247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics
et délégation de service public, les soumissions se décomposent en 03
parties et dans 03 enveloppes distinctes, un dossier de candidature :
enveloppe "A", une offre technique : enveloppe "B", une offre
financière : enveloppe "C"
DOSSIER DE CANDIDATURE
- Déclaration de candidature modèle ci-joint dûment remplie et signée
- Déclaration de probité modèle ci-joint dûment remplie et signée
Quittance de paiement cahier des charges
- Copie du statut du soumissionnaire pour les entreprises
commerciales ou carte d'artisan pour la boulangerie
-
-
Copie du registre de commerce
-
Qualification de l'équipe engagée, justifiée par diplômes appropriés
et déclarations auprès de la CNAS
-
Références des entreprises dans le domaine, justifiées par des
attestations de bonne exécution établies par le maître de l'ouvrage
public
Liste des moyens matériels justifiées par des cartes grises pour le
matériel roulant, factures d'achat pour le matériel non roulant ou
contrats de location notariés
-
-
Tout document permettant l'évaluation des soumissionnaires
OFFRE TECHNIQUE
-
Déclaration à souscrire modèle ci-joint dûment remplie et signée
Le présent cahier des charges portant à la dernière page la mention
manuscrite "lu et accepté"
-
OFFRE FINANCIERE
-
Lettre de soumission selon modèle ci-joint (dûment remplie et
signée)
- Bordereau des prix unitaires (dûment rempli et signé)
- Devis quantitatif et estimatif (dûment rempli et signé)
Les offres doivent comporter un dossier de candidature, l'offre
technique et l'offre financière sont insérées dans des enveloppes
séparées et cachetées indiquant la dénomination de l'entreprise, la
référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention «dossier de
candidature», «offre technique» ou «offre financière», selon le cas.
Ces enveloppes sont mises dans une autre enveloppe cachetée et
anonyme, comportant la mention «à n'ouvrir que par la commission
d'ouverture des plis et d'évaluation des offres - appel d'offre n°…
objet de l'appel d'offres» ; Les offres doivent être déposées le dernier
jour du délai de préparation des offres avant 13,00h auprès du siège
de l'APC de Meftah (bureau des marchés publics), les
soumissionnaires sont ainsi invités à assister à la séance publique
d'ouverture des plis qui se tiendra au siège de la commune de Meftah,
le dernier jour correspondant à la date de dépôt des offres qui est fixée
à 10 jours à partir de la première parution dans les quotidiens
nationaux ou dans le bulletin officiel des marchés de l'opérateur public
à 14:00h.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un
délai de 90 jours à compter de la date de dépôt des offres.
Compétition / PUB
ANEP 806 260 du 07/03/2018
Compétition / PUB
ANEP 23000843 du 07/03/2018

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 RCR 21
www.competition.dz
Mercredi 7 mars 2018
RCR
21

MEZIANE :

«Pour accéder, il ne faut lâcher aucune équipe»

: «Pour accéder, il ne faut lâcher aucune équipe» De retour aux entraînements, l'attaquant relizanais

De retour aux entraînements, l'attaquant relizanais Abdelkader Meziane parle déjà d'une victoire face à l'ASMO. Ce dernier estime que le club n'a plus droit de céder des points, que ce soit sur son terrain ou à l'extérieur, au risque de le regretter par la suite.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Avec du recul, un commentaire sur le dernier match de Saida ?

Il était très important pour nous, car il fallait absolument remporter cette empoi- gnade pour se rapprocher du podium. Mais notre adversaire est venu pour cher- cher le point du match nul et n'a créé aucune occasion de scorer ; il s'est conten- té de rester regroupé derrière. C'est dom- mage !

Comment s'est effectué votre retour aux entraînements ?

Tout le monde était présent à la séance d'entraînement, à l'exception d'Ait Ferguène qui est toujours aux soins. L'ambiance était bonne, cela devrait être bénéfique pour nous tous avant le dépla- cement à Oran pour affronter l'ASMO ce week-end.

Il y aura certainement de la pression sur vos épaules ?

Après la trêve, la préparation effectuée dernièrement et le retour des blessés, on est en train de préparer cette rencontre avec beaucoup de sérénité. Il ne faut pas oublier aussi que l'adversaire a besoin de points pour grignoter quelques places au classement général. Donc, ce sera sur les deux équipes. La plus sereine et la plus calme remportera les débats

Que diriez-vous des sorties périlleuses qui vous attendent ?

On entame la dernière ligne droite de l'exercice actuel ; la compétition va être de plus en plus serrée et les calculatrices seront forcément sorties. De notre côté, les matchs restants sont tous des matchs de coupe qu'il faut gagner pour espérer se replacer avec les trois premiers qui accé- deront en Ligue 1 Mobilis en fin de saison. Il reste que nous devons être plus concen- trés sur notre travail et nous sacrifier pour

grignoter d'autres places en championnat.

Le match de l'ASMO s'annonce encore plus difficile, surtout qu'il sera une bonne occasion d'ajouter d'autres points à votre capital, n'est-ce pas ?

C'est vrai, mais il ne faut pas oublier qu'on va jouer dans leur jardin, mais je suis sûr que nos fans seront très nom- breux à Bouakeul et on est obligés de ne pas le décevoir. Ce sera donc un match ouvert à tous les pronostics.n B. B.

Tours de piste pour Taher

Bien qu'il soit revenu aux entraînements la semaine dernière, l'attaquant relizanais Taher Fethi n'a pas pris part à la première partie des exercices avec le groupe. Le pur produit de l'école de l'ASMO a fait des tours de piste et quelques mouvements derrière les bois, avant de rejoindre les vestiaires pour prendre sa douche.

Match d'application :

seniors 5 - réserve 3

Un bon galop avant le derby Les Lions de la Mina, qui ont repris dimanche après-midi le che- min des entraînements sur la pelouse du stade Zougari-Taher, ont disputé un match d'application contre l'équipe réserve. Un match qui s'est joué en trois mi-temps de 30 minutes et qui s'est terminé par une victoire des séniors par 5-3. Cette rencontre fut l'occasion pour le coach Kada Aissa d'avoir une idée précise des éléments qu'il va aligner ce vendredi lors du derby de l'Ouest contre l'ASMO.

Hamri a suivi la rencontre

Le premier responsable du club phare de la ville de Relizane, à savoir le président Mohamed Hamri, était présent avant-hier, lors de la rencontre amicale contre l'équipe espoir. Le boss du centre équestre Mina a salué tous les joueurs senior et réserve et parlé avec le coach Kada Aissa ; il a suivi une partie de la rencontre avant de quitter le stade.

Revoilà Annane et Derrag !

Absent depuis l'avant-dernier match de la phase aller, le milieu récupérateur de Lyon de la Mina Merouane Annane a réapparition avant-hier l'ors du match d'applica- tion contre l'équipe réserve. La même chose pour l'attaquant Mohamed Derrag qui souffre lui aussi d'une blessure aux adduc- teurs qui l'a empêché de jouer les trois derniers matchs de son équi- pe. Les deux joueurs se sont contentés d'une séance de footing et quelques étirements derrière les bois avant de se diriger vers le staff médical pour des soins.

Kada Aïssa :

«Oubliez Saïda et pensez à l'ASMO !»

Avant-hier, juste après la fin du match d'application contre l'équipe réserve, le driver Kada Aïssa s'est adressé à ses joueurs, afin de les remobiliser pour la prochaine ren- contre devant l'ASMO. Bien qu'il ait montré son mécontente- ment suite à la prestation de certains joueurs lors du match de Saida, le premier responsable de la barre technique a tenu à parler à ses joueurs pour leur demander d'oublier le dernier match de championnat qui s'est terminé, selon lui, dès le coup de sifflet final de l'arbitre de la rencontre. Kada a tenté de remettre ses protégés dans le bain de la rencontre de ce vendredi contre l'ASMO qui s'annonce très difficile pour les Relizanais. "Bien que je ne sois pas satisfait du rendement général, je sais que vous avez tout fait pour remporter le match. Mais malheureusement, vos efforts n'ont pas été payés même si vous vous êtes aussi donnés à fond lors des deux dernières semaines. Mais il faut vite oublier ce match et ne penser qu'au présent et au championnat. Il faut faire le maximum lors des matches des prochaines journées, à commencer par l'ASMO, car nos fans vont nous attendre de pied ferme ce week-end", leur a-t-il affirmé.

B. B.

nous attendre de pied ferme ce week-end", leur a-t-il affirmé. B. B. Compétition / PUB ANEP
Compétition / PUB ANEP 25106507 du 17/12/2017
Compétition / PUB
ANEP 25106507 du 17/12/2017

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

22

ASMO

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 22 ASMO AGO du CSA-AJ Démission de Raïs Ali, un bilan

AGO du CSA-AJ

Démission de Raïs Ali, un bilan financier tronqué

Tenus avant-hier, les travaux de l'AGO du CSA-AJ de l'ASM Oran ont confirmé la raison ayant poussé Omar Raïs Ali à démissionner de son poste de président.

De notre correspondant

L. M. AZZI

«C'est en raison de l'anarchie et du flou dans la gestion de notre club. Je ne peux donner plus de détails même si beaucoup savent ce qui se passe, surtout que j'ai déjà alerté la DJS à plusieurs reprises", a indiqué ce dernier à la fin de la séance. Le clou des travaux se situe dans une opération d'argent qui ne figure pas dans le bilan financier. "Vous aurez dû porter ces opéra- tions sur le bilan pour la traçabilité d'usage", est intervenu Tewfik Bentata, membre de la DJS. Une rentrée de plus de 40 millions de centimes n'a pas été portée en effet dans le bilan financier qui a été lu par le trésorier D. Meguenni. "J'ai ramené cet argent et j'ai décidé qu'il ne soit pas dans le bilan, et j'ai mes raisons", a indiqué B. Chalabi à

l'adresse du représente du MJS. Ceci n'a pas empêché les membres de l'AG d'approuver ce bilan, lequel

a été présenté après le bilan moral.

A noter que suite à l'intervention du

représentant de la DJS, Rais Ali a retardé sa démission de quelques moments. "C'est juste pour ne pas bloquer le club qui aurait été obligé de tout refaire si les bilans et le pro- cès-verbal de cette assemblée n'étaient pas signés par vous- même", s'adressa Bentata à l'ancien défenseur d'El-Djamîya des années 60-70. Ce dernier a donc attendu la fin des travaux pour annoncer sa démission. Une démission qui se profilait à la fin du mois dernier suite à un conflit concernant le bilan du mémorial Habib Youcef tenu le 20 mai dernier. "Quand on vous refuse d'établir un bilan d'un évé- nement sportif, quelle est l'utilité de continuer à président ce club ?

Je n'ai jamais cautionné l'anarchie et le flou partout où j'ai exercé. J'ai activé depuis mon élection que j'ai

même refusée jusqu'au mois de

mai. Et malgré ça, je suis resté à la disposition du secrétaire et du tré- sorier pour la bonne marche, sachant que pour votre informa- tion, j'ai été sollicité pour déblo- quer une somme d'argent permet- tant aux équipes de jeunes de s'en- gager avec la ligue de wilaya pour leur participation aux différentes compétitions officielles", a-t-il argumenté. Il est utile de signaler l'approbation à main levée du régi- me disciplinaire et de l'utilisation des subventions pour le paiement des entraîneurs. Une commission de candidature a été choisie avant l'adoption des bilans composée de Kechamli, Harrat et Benarbia, faut- il le relever.

L. M. A.

Kechamli, Harrat et Benarbia, faut- il le relever. L. M. A. El-Djamîya, vainqueur de Bir El-Djir

El-Djamîya, vainqueur de Bir El-Djir

Le match amical disputé hier face au WR Bir El-Djir s'est soldé par la vic- toire des Asémistes. Ces derniers l'ont emporté sur le score de 4-2. Les gars du Wifak, qui évoluent en division de wilaya, ont eu l'honneur de prendre les premiers l'avantage et de mener par 2 à 0. Mais l'équipe de M'dina J'dida a réagi pour renverser le score en sa faveur et marquer 4 buts. Les buteurs ont pour noms Benhamou, Youcef Yacine et la recrue hivernale Sayah, auteur d'un doublé. A noter que le match s'est joué dans la mati- née de ce mardi sur le terrain du stade Habib-Bouakeul.

ASO

Le RCK, un adversaire à prendre au sérieux

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Même si l'équipe a réussi un bon match face au leader, le premier responsable tech- nique du club chélifien n'a pas raté l'occasion de rappeler à ses joueurs qu'il faudra désor- mais se tenir prêts pour le prochain match face au RCK. Une équipe qui n'est pas, certes, bien classée mais qui ne se laissera pas faire car, désormais, elle jouera pour améliorer sa position au tableau. Comme quoi, il faudra respecter cet adversaire et ne pas le sous-esti-

mer. Les Chélifiens devront faire preuve de vigilance face à des Koubéens qui ont prouvé qu'ils méritent mieux lors de leur confronta- tion face à la formation de Bousaâda. Metref et consorts comptent confirmer leur dernier résultat et envisagent donc de profiter pleine- ment de l'absence des Djawarih pour jouer sans la moindre pression. Ce dont Zaoui a mis en garde ses poulains. Malgré les blessures de plusieurs éléments, on reste optimiste du côté des joueurs qui sont déterminés à engranger les points du prochain match. Z. Z.

Attafen : «Seule la victoire nous intéresse»

Revenant parmi le groupe et à l'image de ses camarades, Attafen ne jure que par la victoire qui reste obligatoire pour la bande à Zaoui.

Comment se comporte le groupe actuellement ?

Disons que nous sommes fin prêts pour cette rencontre qui ne sera pas facile face à un adversaire qui ne viendra pas ici pour du tourisme. Le RCK, qui est imprévisible et coriace, fera de son mieux pour repartir avec le meilleur résultat vu sa position au classement, et on en est conscients.

vu sa position au classement, et on en est conscients. Vous serez appelés à jouer l'offensive,

Vous serez appelés à jouer l'offensive, alors que l'équipe compte plusieurs blessés…

Ce n'est pas pour autant qu'on va pleurnicher à chaque occasion car tous les joueurs devront avoir un état d'esprit offensif. Avec le retour de certains éléments, le staff a plus de cartes à pré- senter, et c'est encore mieux.

L'adversaire étant sur une victoire, il est mieux sur le plan mental, n'est-ce pas ?

En quelque sorte, mais nous sommes déterminés à ne pas nous laisser faire car un autre résultat nous sera fatal et c'est dans ce sens qu'on abordera la partie face aux Koubéens. RCK ou autre, seule la victoire nous intéres- se chez nous où nous devrons faire le plein à cha- cune de nos sorites pour ne pas être surpris par la suite.

Comment sera le match ?

Ce ne sera pas une partie de plaisir, mais seule la vic- toire nous intéresse et à partir de là, nous n'avons aucun droit à l'erreur. Z. Z.

Melika, un atout de plus

De retour parmi le groupe, Melika, qui se porte mieux, devrait être d'un bon apport face au RCK où il aura à mener le groupe face à une équipe qui jouera pour un résultat positif et qui profitera de l'absence des supporters de l'ASO. Ayant repris l'entraînement avec le groupe, l'ex- meneur de jeu de Blida aura à faire le maximum pour confirmer son poids dans l'équipe chélifienne.

WAT

Cap sur Béjaïa

Le nouveau patron technique de la formation des Zianides, Djamel Benchadli, sitôt installé, s'est investi dans sa mission.

PAR ABDELKRIM ZOUBIR

Une mission exaltante, certes, mais difficile dans la mesure où le WAT est à un point seulement du premier relégable, en l'occurrence le MCEE qu'il recevra d'ailleurs juste après la prochaine jour- née. C'est pour dire que le nouveau coach de l'équipe tlemcénienne a du pain sur la planche, son principal rôle étant de maintenir le WAT en Ligue 2 Mobilis d'une part et, de redonner une âme à l'équipe. Benchadli, qui a assisté à la rencontre amicale disputée par les Bleu et Blanc vendredi matin à Oran, au stade Ahmed Zabana face au MCO, a pu avoir une idée sur son nouvel effectif pour les neuf journées qui restent à jouer avant la clôture du championnat. Ainsi, le néo- entraîneur widadi, qui est conscient de la tâche qui l'at- tend, a pu voir à l'œuvre les coéquipiers du capitaine Boukhiar.

Benchadli rassure En dépit de la défaite concé- dée face aux Hamraoui, Benchadli s'est voulu rassu- rant quant à l'avenir du WAT. "Il faut aider les joueurs à décompresser et surtout croire en leurs possi- bilités. Ils ne doivent plus jouer la peur au ventre. Tout reste possible en football", a déclaré le coach tlemcénien, après le match du MCO. Pour réussir sa mission et relever le défi, Benchadli mise beaucoup sur ses adjoints, à savoir l'entraîneur des gardiens, Bouziane

adjoints, à savoir l'entraîneur des gardiens, Bouziane Benyamina et Hachemi Rachid, entraîneur des réserves. Il

Benyamina et Hachemi Rachid, entraîneur des réserves. Il s'appuiera égale- ment sur le DTS, Houti Nourreddine, qui connaît parfaitement la maison wida- di, notamment pour préparer la rencontre qui opposera le WAT au MOB, vendredi pro- chain à Béjaïa. Un rendez- vous crucial pour les proté- gés de Benchadli, qui veut réussir son examen avec sa nouvelle équipe. En somme, c'est un virage trop dangereux que doivent négocier les Tlemcéniens. Un autre faux pas ne manquera de leur compliquer davanta- ge la situation, en plus, faut-il le rappeler, d'un calendrier qui n'est pas leur avantage, car ils recevront des équipes menacées et d'autres qui jouent pour décrocher une place sur le podium. Autant de paramètres qui devront inciter le nouveau chef du WAT à trouver la solution

idoine pour permettre à son équipe de reprendre espoir après une série de contre- performances. Les incondi- tionnels des Bleu et Blanc, qui s'organisent d'ores et déjà pour le déplacement à Béjaïa, attendant une réac- tion des joueurs pour ne pas revenir bredouilles de leur périlleux voyage à l'est du pays. Le président Soulimane veut mettre les joueurs dans de bonnes conditions pour non seule- ment préparer le match, mais aussi pour entamer la rencontre sous de bons aus- pices. Aussi, d'aucuns se demandent si la venue de Benchadli contribuera à pro- voquer le déclic tant attendu par des milliers de Tlemcéniens qui craignent de revivre le scénario de la

saison 2014-2015 a l'issue de laquelle le WAT rétrograda en Division nationale

A. Z.

amateur.

www.competition.dz

Mercredi 7 mars 2018

INETRNATIONALE

23

www.competition.dz Mercredi 7 mars 2018 INETRNATIONALE 23 GUARDIOLA «Ce n'est pas bien de se comparer au

GUARDIOLA

«Ce n'est pas bien de se comparer au Barça»

L'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, a estimé hier que son équipe ne pouvait pas encore être comparée au FC

Barcelone qu'il entraînait,

à la veille du huitième de

finale retour de Ligue des champions contre Bâle (aller : 4-0). "Ce n'est pas bon pour nous de se comparer avec cette équipe parce qu'elle a dominé la dernière décennie avec des joueurs et des entraîneurs différents. Ils ont gagné tellement de choses. Nous

venons de remporter notre premier titre, donc pour penser faire partie

du même genre d'équipes, il faut être là pendant très longtemps. On parle d'années. Quand

j'entends que nous sommes favoris pour remporter la Ligue des champions, je suis honoré. Parce que si nous

ne jouons pas bien, (

gens ne diront pas que c'est parce que nous n'avons pas d'histoire (européenne)", a déclaré Guardiola en conférence de presse.

) les

Le tweet énigmatique

de Zlatan sur le Mondial

Alors qu'il avait annoncé sa retraite internationale après l'Euro 2016, Zlatan semble regretter son choix. Son pays

a réussi à se qualifier sans lui

pour le Mondial en éliminant l'Italie en barrages. Un exploit majeur dont les Suédois se souviendront longtemps. La semaine dernière, l'ancien attaquant du Paris Saint- Germain évoquait le fait qu'il pourrait revenir. "Si je veux revenir, je le fais. Je veux sentir que je suis capable d'offrir une bonne prestation. La porte n'est pas fermée." Mais cette semaine, l'actuel joueur de Manchester United

a poussé la rumeur un peu

plus loin en postant un tweet avec l'autre légende du pays,

Henrik Larsson. Dans ce dernier, Zlatan Ibrahimovi? indique que les deux hommes sont prêts pour la Coupe du monde.