Vous êtes sur la page 1sur 3

Texte 3 : Les liaisons dangereuses

Vocabulaire :
Apprêts (20) : préparatif
Effarouché (40) : apeuré, gêné

Définitions des thermes :


Épistolaire : par lettre
Libertinage : liberté des mœurs, liberté amoureuse

Intro :
Roman épistolaire, œuvres littéraire majeure du XVIIIème siècle. Tradition du libertinage
La marquise de Merteuil, vicomte de Valmont : aristocrates libertins
Cécile de Volange est une jeune fille qui va se marié avec Gercourt. La marquise demande à Valmont de coucher avec Cécille.
L’extrait est la première lettre du roman. Cécille écrit a Sophie, son amie du couvant.

Problématique :
En quoi la lettre est elle un moyen original de présenté le personnage ?

Plan :

I) Les indices de vraisemblance de la lettre


II) Les caractéristiques d’un incipit
III) La présentation d’une jeune fille naïve
Les Indices de vraisemblance de la lettre Les caractéristiques d’un incipit La présentation d’une jeune fille naïve
Rend personnage et la situation vivante. Personnages : La fille/ La mère/ L’amie/ Le La lettre de Cécille lui permet de se présenté et de
Les indices de la vraisemblance de la lettre cordonnier/ Les domestiques donner au lecteur des renseignements
Lettre : Date, lieu, année supprimé Lieu : appartement de la mère de Cécille/ Paris, indispensable
Présence du PS 18e siècle, date et heur précise Nom, prénom : Cécille (petite aveugle/ Volange)
Noms de personnes et lieux effacées Intrigue : Une jeune fille qui sort du couvent et Une éducation caractéristique des jeunes filles de
Enonciation : je  tu, lien entre destinataire et s’apprête à être mariée par sa mère l’époque : le couvent et différentes activités :
émetteur (1 ; 39), passer commun rappeler Effet d’attente : Que va produire la naïveté de musique, dessin, lecture, couture
(4-5) ;(14-15) cette jeune fille ? Soumission : la noblesse/ milieux aisé/
Présent d’énonciation : déroulement en temps Obéissance à sa mère, journée organisées (13-18)
réel, indication d’heures précises (18)/ Il est près Bilan : La lettre de Cécille permet aussi de Prend le cordonnier comme marie
de 6 heures (58) remplir les fonctions d’un incipit Ignorance : (31/39/40/56/75)
 ellipse Auto dérision  ironie
Encore une enfant : Les petits secret
Bilan : La lettre permet de créer un effet de Spontanéité : livre ses sentiments
vraisemblance. Le lecteur a l’impression de lire Reste dans la solitude et l’ignorance
une vraie lettre. Mais un mariage en préparation (3)
« Monsieur ? » Mais méprise naïve sur les
paroles, et la posture du cordonnier

Bilan : Cécille se présente au lecteur pas se


qu’elle dit et fait. Jeune fille naïve, impatience
de connaitre l’amour mais elle est une proie
pour Valmont

Conclusion général :
La lettre permet de faire croire à la vertu des faits. Le lecteur à l’impression de découverte une correspondance réelles. Le personnage construit peu a
peu par ce qu’il dit de lui sous les yeux du lecteur. Celui a pu constituer son portrait psychologique est social

Centres d'intérêt liés