Vous êtes sur la page 1sur 9

Le bonheur, on ne le croise pas forcément

par hasard sur son chemin, on peut le


fabriquer de ses mains.
Les gens ne croient pas au hasard,
surtout dès lors que celui-ci est seul
pour vous excuser.
“Et s'il n'y avait jamais d'accidents
dans notre vie ? Si tout, absolument
tout, avait une signification ? Si le
hasard n'était qu'une illusion ?”
A bientôt : quelle expression détestable.
Pour moi qui panique à l'idée de perdre
les gens, ces simples mots sont une
horreur. Ils signifient que l'on ne sait
pas quand on se reverra. On accepte que
le hasard décide. C'est insupportable.
Il n'y a pas de hasard aux rencontres
passionnées, il n'y a que des rendez-vous
et de la complicité à ne pas manquer.
“Il faut que le hasard renverse la fourmi
pour qu'elle voie le ciel.”
“On aime d?abord par hasard,
Par jeu, par curiosité,
Pour avoir dans un regard
Lu des possibilités.”
“Tout dépend du hasard, et la vie est un
jeu.”
Chaque rencontre représente un risque,
l'enjeu est de le surmonter.
L'amitié est la combinaison des
rencontres réussies.
La rencontre, c'est jamais cesser de
t'apprendre, toujours te découvrir, pour
ne jamais t'oublier
Je ne crois pas au hasard. Le terrain se
prépare patiemment en nous, où fleuriront
les décisions et les rencontres, et un
jour tout est prêt pour un changement que
certains, à tort, qualifient de brutal ou
de miraculeux. On rencontre une idée ou
un être comme on se rencontre soi-même.
Le hasard n'existe pas, tout est pré-
établi, pré-conçu, minutieusement
élaboré.

Personne ne croise notre chemin par


hasard. Et nous n’entrons pas dans la vie
de quelqu’un sans raison
On se rencontre, on partage, on se
quitte, c'est la vie !
Je te rencontre... Je t'écoute... Je te
parle... Je t'enlace... Je t'embrasse...
Je te tiens... Je te serre... Je
t'attrape... Je t'absorbe... Je
t'asphyxie... Je t'aime ?
Personne ne passe par hasard dans ta vie.
Tous ont quelque chose à t'apporter
Pensez-tu que chaque situation, chaque
rencontre n’est que le fruit du hasard ou
pensez-tu au contraire que tout a une
finalité aussi bien dans les rencontres
que nous faisons que dans les situations
difficiles ou même douloureuses que nous
vivons ?

Pensez-vous que les gens que vous


rencontrez soient juste arrivés là PAR
HASARD ?
Pensez-vous que toutes les situations
délicates, difficiles, douloureuses que
vous vivez le soient PAR HASARD ?
Pensez-vous que le pessimisme ambiant qui
règne dans vos relations le soit PAR
HASARD ?
Pensez-vous que les personnes qui vous
rejettent, ne vous acceptent pas, ne vous
aiment pas le fassent PAR HASARD ?
Pensez-vous que l’agressivité, la colère,
la mauvaise humeur qui régnent autour de
vous soient là encore le fait DU HASARD ?
Pensez-vous que vous rencontrez des gens
qui vous critiquent pour tout et à tout
bout de champ PAR HASARD ?
Pensez-vous que tous les problèmes que
vous rencontrez au travail soit le
fruit DU HASARD ?
Personnellement, je suis convaincue que
rien n’arrive PAR HASARD, que toutes les
situations et personnes rencontrées dans
notre vie ont une finalité, un but
souvent cachés qui ne
nous apparaissent pas immédiatement mais
qui se révèlent à la longue, bien utiles
pour notre croissance personnelle.
Pensez-vous que les gens que vous
rencontrez soient juste arrivés là PAR
HASARD ?
 Prenez quelque temps de réflexion et
pensez à deux personnes qui ont
vraiment compté dans votre vie . Une
qui, selon vous, a été très bénéfique
et l’autre pas du tout.
 Pour chacune d’elles, voyez et sentez
pourquoi elles ont été mises sur votre
chemin, qu’avez-vous appris avec
elles ? Que pensiez-vous de la
personne « négative » à l’époque ?
Pensez-vous que toutes les situations
délicates, difficiles, douloureuses que
vous vivez le soient PAR HASARD ?
 Là encore, pensez à deux situations
difficiles ou douloureuses que vous
avez vécues il y a quelques années et
avec le recul voyez ce qu’elles vous
ont apporté ? Qu’en aviez-vous pensé
sur le moment ?

Pensez-vous que le pessimisme ambiant qui


règne dans vos relations soit, là encore,
le fruit du HASARD ?
 Posez-vous la question : « Est-ce que
je vois plutôt la bouteille à moitié
vide ou à moitié pleine ? »
 Bien sûr que si vous êtes entourés de
gens pessimistes et négatifs c’est
parce que vous-même êtes dans cet état
d’esprit et tant que vous ne changerez
pas vos pensées, vous serez entourés
de personnes qui seront votre miroir

Pensez-vous que les personnes qui vous


rejettent, ne vous acceptent pas, ne vous
aiment pas le fassent PAR HASARD ?
 Posez-vous la question : « est-ce que
je m’aime et m’accepte
INCONDITIONNELLEMENT ? «
 Si les gens vous rejettent et
apparemment ne vous aiment pas (c’est
du moins ce que VOUS PENSEZ) ils ne
font que refléter là encore ce que
vous pensez sur vous-même
 Tant que vous n’aurez pas accepté la
personne UNIQUE que vous êtes avec ses
faiblesses, qualités et vulnérabilités
pourquoi voulez-vous que les autres le
fassent ?

Pensez-vous que l’agressivité, la colère,


la mauvaise humeur qui règnent autour de
vous soient PAR HASARD ?
 Si vous êtes perpétuellement en
colère, de mauvaise humeur en train de
pester contre le gouvernement, les
impôts, les voisins qui … les gens que

 Si l’agressivité est pour vous une
seconde nature, comment les gens zen
et calmes rechercheraient-ils votre
compagnie (à moins d’être masos …)
Pensez-vous que si des gens vous
critiquent pour tout et à tout bout de
champ, ce soit PAR HASARD ?
 Si vous êtes vous-mêmes toujours en
train de vous dire : « idiot, tu n’y
arrivera pas, tu es un raté, tu es
trop ci ou pas assez ça, ce que je
suis bête » en résumé et là encore …
 Si vous-mêmes êtes toujours en train
de vous critiquer pourquoi voulez-vous
que les autres fassent autrement ?

Pensez-vous que tous les problèmes que


vous rencontrez au travail soit le
fait DU HASARD ?
 Si vous arrivez en retard 3
fois/semaine en retard
 Si vous êtes perpétuellement en train
de râler pour tout et pour rien
 Si vous tirez au flanc dès que vous le
pouvez et qu’on ne peut pas compter
sur vous
 Pensez-vous
honnêtement, sincèrement accuser le
hasard des problèmes que vous
rencontrez ?
Donc en résumé,
HASARD OU PAS HASARD ?
Vous pouvez continuez votre petit
bonhomme de chemin en accusant la
malchance et le manque de bol
ou profiter des occasions que vous donne
la Vie de progresser sur le chemin de la
connaissance,
C’est-à-dire :
commencer à voir les
situations/évènements/les gens que vous
rencontrez comme de formidables occasions
de grandir psychologiquement et
spirituellement que ces personnes soient
en conflit ou non avec vous. (pour les
gens positifs que vous rencontrez peut-
être sont-ils mis sur votre chemin pour
que vous vous rendiez compte des qualités
que vous voyez chez eux mais pas chez
vous …)
vous interrogez sur le sens caché d’une
difficulté que vous vivez et vous
demandez ce que peut bien vous apporter
de positif une rupture douloureuse ou une
dispute avec votre voisin, voyez-les
comme des défis plutôt que des
catastrophes
Ne pas juger immédiatement une situation
comme étant négative mais vous laissez le
temps de la digérer et de réaliser
qu’elle est venue à point nommé pour vous
enseigner quelque chose sur vous-même.
Vous demandez quelle pourrait être votre
responsabilité dans les
mésaventures/problèmes/difficultés qui
vous arrivent plutôt que de vous jouer le
film « de la grande malchance »
Voir celui avec lequel vous avez des
difficultés comme « un maître » venu vous
enseigner quelque choses à travailler sur
vous-même plutôt que de le voir comme un
enquiquineur ou « stresseur » de première
A partir de là, tout dans votre vie sera
différent. Facile ? Non, pas toujours
mais une fois que vous aurez pris le pli
ça ira tout seul car comme je vous le dis
toujours si moi j’ai réussi à me
transformer (ouf! heureusement) VOUS LE
POUVEZ AUSSI