Vous êtes sur la page 1sur 2

Université A.

Mira, Béjaïa, Faculté de Technologie, 1/2


Module d’MMC Série d’exercices N°2

SERIE D’EXERCICES N°2

X
EXERCICE 1 
Soit la plaque ci-contre soumise à une traction  dans la direction X.
Déterminer les composantes normale et tangentielle du vecteur
contrainte agissant sur la facette décrite par l’angle  par rapport à l’axe
X en utilisant :  X
a) Un calcul directe
b) La représentation par le cercle de Mohr
c) La définition du vecteur contrainte


EXERCICE 2
Dans un repère orthonormé (e, e, e), l’état des contraintes en un point est représenté par le tenseur suivant :
a 0 c

ij  0  a b 
 
c b d 

1) Déterminer le vecteur contrainte agissant sur :


a) une facette de normale  13 , 13 , 13 
b) une facette perpendiculaire à e.
2) Déterminer par leurs normales unitaires les facettes parallèles à e sur lesquelles le vecteur contrainte est
tangent.

EXERCICE 3
L'état de contraintes en un point M d’un milieu continu est donné, dans une base orthonormée, par le
tenseur suivant:
11 2 1 
 ij  2 0 2 (MPa)
 
1 2 0

a) Déterminer  pour qu'il existe un plan sur lequel s’exerce un vecteur contrainte nul, donner le vecteur unitaire
normal à ce plan.
b) Calculer ensuite les contraintes et les directions principales
c) En déduire la contrainte tangentielle maximale s'exerçant au point M.

EXERCICE 4
Montrer que le problème de recherche des contraintes et directions principales est indépendant de l’orientation du
repère de référence. Quelles conclusions peut-on tirer pour les invariants des contraintes.

http://univ-bejaia.dz/a.seghir http://a-seghir.blogspot.com
Université A. Mira, Béjaïa, Faculté de Technologie, 2/2
Module d’MMC Série d’exercices N°2
EXERCICE 5
L’état des contraintes en un point M d’un milieu continu est donné dans une base orthonormée (o, e, e, e) par le
tenseur :
 7 36 0 
 
 ij   36 28 0  (MPa)  : constante réelle, paramètre de charge.
0 76
 0

1) Quel est l’état des contraintes en M pour  = 0.


2) Pour  = 1, calculer les composantes normales et tangentielles des vecteurs contraintes agissant en M sur les
3
deux facettes de normales ( 2 , 12 , 0) et ( 1
2
, 1
6
, 1 .
3
)

3) Déterminer en fonction de , les contraintes principales et les directions principales correspondantes. Que peut-
on conclure lorsque  varie ?
4) Déterminer les valeurs de  pour que l’état des contraintes au point M soit : a) cylindrique ; b) hydrostatique
superposé à un cisaillement pur.
5) Déterminer le cisaillement maximum pour des valeurs de  positives.

EXERCICE 6
Soit un état de contraintes en un point M d’un milieu continu donné dans une base orthonormée par le tenseur :

a  b 0 b  c 
 
ij   0 a 0  ; a, b, et c : constantes réelles.
b  c 0 a  b
 

1) Déterminer les contraintes principales et les directions principales correspondantes, commenter le résultat.
2) Montrer en décomposant les contraintes principales que  est une superposition de trois états de contrainte purs
(simples), lesquels.
3) Peut-on prévoir ce résultat sans calculer les contraintes principales ? justifier avec une représentation
géométrique sur le cube des contraintes.
4) Quelles conditions doivent remplir les paramètres a, b, et c pour que  soit un tenseur de contraintes pur
(hydrostatique, cylindrique, cisaillement simple et compression ou traction simple).

EXERCICE 7
Soit un état de contraintes en un point M d’un milieu continu donné par le tenseur :

0 2 1 
 
 ij   2 0 2  (MPa)
1 2 0 
 

1) Déterminer les tenseurs sphérique (s) et déviateur (d) associés au tenseur 

2) Déterminer les tenseurs (G) pour lesquels  est le tenseur déviateur assicié

3) Déterminer permis les tenseurs (G) ceux pour lesquels le vecteur contrante qui s’exerce sur une facette normale
à la diagonale de l’espace 3D est : a) parallèle à l’axe X et b) perpendiculaire à l’axe X.

http://univ-bejaia.dz/a.seghir http://a-seghir.blogspot.com