Vous êtes sur la page 1sur 3

08/03/2018 Memoire Online - le passage aux normes comptables internationales IAS- IFRS et impacts financiers - Ahmed Nait Nadir

WOW !! MUCH LOVE ! SO


PEACE !
Rechercher sur le site: Fond bitcoin pour l'amélioration d
1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU
Dogecoin (tips/pourboires)
DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj
Recherche

Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Memoire Online > Economie et Finance


le passage aux normes comptables internationales IAS- IFRS et impacts
financiers ( Télécharger le fichier original ) précédent sommaire
par Ahmed Nait Nadir
suivant
Université Ibn Zohr d'Agadir - Formation offchoring 2007

Une formation d'excellence


MS IoT / dans un secteur en forte
Mobile croissance

II- En Europe :

1. Les directives européennes :

Le droit comptable des Etats membres de l'Union européenne pour les comptes individuels et
consolidés des sociétés commerciales est ou a longtemps été encadré par la quatrième directive
relative aux comptes individuels (1978) et la septième directive relative aux comptes consolidés
(1983).

· La Quatrième directive 78/660 CEE du Conseil du 25 Juillet 1978 :

Elle concerne les comptes individuels (dits comptes annuels) de certaines sociétés. Cette directive
édicte les principes régissant l'élaboration du bilan, du compte de résultat (appelé compte de profits et
pertes par la directive) et de l'annexe (l'ensemble des trois documents est appelé comptes annuels par
la directive). Elle fournit deux schémas de présentation du bilan et plusieurs schémas de présentation
du compte de résultat et en laisse le choix aux Etats

Source : Mémoire Le Boulc'h et Le Bris, Sociétés françaises et normes IAS-IFRS : Présentation d'un
outil de simulation,

Rennes, octobre 2006

membres. La directive énonce également les règles d'évaluation des différents postes figurant dans
les comptes annuels. Ces règles sont fondées sur le principe du coût d'acquisition ou du coût de
revient.

https://www.memoireonline.com/01/13/6753/m_le-passage-aux-normes-comptables-internationales-IAS-IFRS-et-impacts-financiers5.html 1/3
08/03/2018 Memoire Online - le passage aux normes comptables internationales IAS- IFRS et impacts financiers - Ahmed Nait Nadir

· La Septième directive 83/349 CEE du Conseil du 13 Juin 1983 :

Elle concerne les conditions d'établissement des comptes consolidés. L'obligation d'établir des
comptes consolidés est imposée à toute entreprise (entreprise mère) qui détient le pouvoir légal de
contrôler une autre entreprise (entreprise filiale). Dans la plupart des cas, le pouvoir légal de contrôler
s'exprime par la détention de la majorité des droits de vote. Les États membres ont toutefois la
possibilité d'imposer également l'établissement de comptes consolidés dans d'autres cas où une
entreprise mère détient seulement une participation minoritaire, mais où elle dispose d'un contrôle de
fait. Elle fixe également les conditions d'exemption de cette obligation. Elle détermine les modes
d'établissement des comptes consolidés :

- les comptes consolidés comprennent le bilan consolidé, le compte de profits et pertes consolidé ainsi
que l'annexe. Ces documents forment un tout. Ils doivent donner une image fidèle du patrimoine, de la
situation financière ainsi que des résultats de l'ensemble des entreprises comprises dans la
consolidation ;

- les valeurs comptables des actions ou des parts dans le capital des entreprises comprises dans la
consolidation sont compensées par la fraction des capitaux propres des entreprises comprises dans la
consolidation qu'elles représentent. Cette compensation se fait sur la base des valeurs comptables
existant à la date à laquelle cette entreprise est incluse pour la première fois dans la consolidation ;

- Ils sont établis à la même date et selon le même mode d'évaluation que les comptes annuels de
l'entreprise mère.

Ces deux directives ont entraîné une nette amélioration de la qualité des états financiers individuels et
consolidés mais elles n'ont pas permis la comparaison des performances des entreprises. La raison
est connue : ces deux directives comportaient (et comportent encore) de nombreuses options, c'est-à-
dire la possibilité de comptabiliser ou d'évaluer une même opération de manière différente. Une
nouvelle étape d'harmonisation comptable européenne était donc nécessaire, d'autant que la création
du marché financier unique (même marché, même monnaie, même principes de gouvernement
d'entreprise et même référentiel comptable) se met en place chaque jour un peu plus.

Le Conseil européen de Lisbonne en mars 2000 avait décidé que la Commission européenne mette
en oeuvre un « plan d'action pour les services financiers » pour 2005. Ce plan concernait plusieurs
aspects :

- le domaine juridique (modernisation du droit, création de la société européenne, modernisation des


règles de gouvernement d'entreprise) ;

- les opérations et les marchés (réforme de la législation sur les abus de marché et les conditions des
offres publiques) ;

- l'audit (indépendance des audits) ;

- l'information financière (homogénéité des prospectus, qualité de l'information périodique,


amélioration de la transparence, Internet, plus grande fréquence de publication des comptes
intermédiaires) ;

- la comptabilité (adoption du principe de la juste valeur*, modification des directives, utilisation des
normes internationales).

https://www.memoireonline.com/01/13/6753/m_le-passage-aux-normes-comptables-internationales-IAS-IFRS-et-impacts-financiers5.html 2/3
08/03/2018 Memoire Online - le passage aux normes comptables internationales IAS- IFRS et impacts financiers - Ahmed Nait Nadir

* Le principe de la juste valeur : L'évolution la plus significative du référentiel IAS/IFRS, et la plus


discutée, est celle qui remplace dans de nombreuses situations le principe du coût historique, imposé
pour l'évaluation des actifs et des passifs dans les conventions actuelles, par le concept de « juste
valeur » (fair value).

Cela signifie qu'une orientation nouvelle a été prise. En effet l'IASC a défini la juste valeur comme « le
montant pour lequel un actif peut être échangé ou un passif émis entre deux parties volontaires et bien
informées dans le cadre d'une transaction à intérêts contradictoires». Cette « juste valeur » est donc
une valeur d'échange qui n'implique pas nécessairement l'existence d'un marché pour l'élément
concerné, ce qui la rend de portée générale. Elle n'impose pas une méthode unique d'évaluation, elle
pose plutôt un principe. Ainsi, lors de l'entrée d'un actif dans l'entité, la juste valeur retenue peut être le
coût d'acquisition qui correspond effectivement au montant de l'échange accepté par les parties. Pour
les évaluations ultérieures, l'objectif sera de cerner au mieux la réalité économique. Selon la nature de
l'actif, différentes méthodes pourront être retenues (par exemple pour un actif détenu à des fins de
transactions, le prix du marché si un marché actif existe).

En ce qui concerne l'information financière et la comptabilité, la Commission avait publié une


communication en Juin 2000 (« Stratégie de l'Union européenne en matière d'information financière :
la marche à suivre ») exposant ses vues sur l'harmonisation

comptable au sein de l'Union en imposant l'application des normes IAS aux sociétés cotées en bourse.

Cette position a été confirmée par la publication en Février 2001 d'un projet de règlement mettant en
place cette harmonisation. Ce projet a été approuvé par le Parlement et le Conseil et a fait l'objet d'une
publication au Journal officiel des communautés européennes (règlement CE n°1606/2002 du
Parlement européen et du Conseil du 19 juillet 2002 sur l'application des normes comptables
internationales - JOUE du 11 septembre 2002).

Le règlement prévoit que les entreprises cotées européennes auront l'obligation en 2005 d'utiliser le
référentiel IAS/IFRS pour l'établissement de leurs comptes consolidés, le délai pouvant être reporté en
2007 pour les sociétés dont seules les obligations sont admises sur un marché réglementé ou dont les
titres sont sur un marché tiers (aux Etats-Unis par exemple).

précédent sommaire suivant

Rechercher sur le site:

Recherche

© Memoire Online 2000-2015


Pour toute question contactez le webmaster

https://www.memoireonline.com/01/13/6753/m_le-passage-aux-normes-comptables-internationales-IAS-IFRS-et-impacts-financiers5.html 3/3