Vous êtes sur la page 1sur 1

Communications orales 99

Résultat.— Dans la majorité des cas, nous avons retrouvé vasculaire. La dilatation au double neuroballon génère une
une artère communicante antérieure. Elle était hypopla- striction sur les branches de la terminaison de l’artère basi-
sique dans 3 cas seulement. L’artère cérébrale antérieure laire. Les citernes rétroclivales sont alors apparentes tout
est la plus constante de tous les composants du cercle arté- le nerf abducens.
riel cérébral. Elle n’était hypoplasique à gauche que dans 2 Conclusion.— Si la courbe d’apprentissage pour la ven-
cas. L’artère communicante postérieure droite était hypo- triculostomie endoscopique n’est pas très grande, les pièges
plasique dans 4 cas. Dans 9 cas, elle ne s’anastomosait pas endoventriculaires (cavum vergae, par exemple), vascu-
avec l’artère cérébrale postérieure. Dans les cas où les laires que nous avons évoqués et cisternaux ne peuvent être
artères communicantes postérieures ne s’anastomosaient jugulés que par une parfaite connaissance anatomique de
avec les artères cérébrales postérieures, elles se termi- cette région.
naient en se ramifiant dans l’espace perforé postérieur et
au niveau du chiasma optique. Un tel aspect était aussi doi:10.1016/j.morpho.2007.09.041
retrouvé pour les artères cérébrales postérieures correspon-
dantes. L’hypoplasie des artères cérébrales postérieures a 5
été observée aussi bien à gauche qu’à droite. Toutefois, Bases anatomiques du système trigémino-vasculaire chez
l’artère cérébrale postérieure gauche était souvent plus l’homme
volumineuse que la droite. O. Hamel, A. Hamel, S. Lagier, Y. Blin, O. Armstrong,
Conclusions.— L’existence des systèmes d’anastomose J.-M. Rogez, J. Le Borgne, R. Robert
représente la modalité principale qui permet d’assurer les
suppléances, surtout dans les cas de diminution ou même Laboratoire d’anatomie, faculté de médecine, 1, rue
d’interruption du débit circulatoire dans un rameau arté- Gaston-Veil, 44092 Nantes, France
riel important. Du bon fonctionnement de ces suppléances But de l’étude.— L’existence de fibres trigéminales
dépend la correction rapide des déficits du débit sanguin autour des artères cérébrales n’est plus à démontrer
cérébral et la possibilité d’assurer ainsi la perfusion arté- mais les voies qu’elles empruntent font l’objet d’un
rielle des territoires dépendants du vaisseau déficitaire. débat dans la littérature. Par ailleurs, l’organisation du
système nerveux végétatif céphalique, notamment des
doi:10.1016/j.morpho.2007.09.040 ganglions pré-viscéraux, laisse penser que ces fibres
4 trigéminales s’associent aux fibres parasympathiques post-
Anatomie endoscopique de la terminaison de l’artère ganglionnaires.
basilaire et de ses perforantes distales Matériel et méthodes.— Dissection de 5 sinus caverneux
par voie médiale et/ou latérale, sous microscope opératoire
J. Peltier, A. Fichten, C. Page, E. Havet, P. Foulon, P. Mertl, après injection intra-vasculaire de latex coloré en mettant
M. Laude, D. Le Gars en évidence les structures nerveuses adjacentes au sinus
caverneux, notamment le nerf ophtalmique, le nerf maxil-
Laboratoire d’anatomie et d’organogenèse, rue des
laire et le ganglion ptérygo-palatin.
Louvels, faculté de médecine, université de Picardie-Jules-
Résultats.— Les seules connexions entre les éléments
Verne, 80036 Amiens cedex 1, France
intra-caverneux et le nerf ophtalmique sont les rameaux
E-mail address: peltier.johann@chu-amiens.fr (J. Peltier).
communicants gris céphaliques destinés à l’innervation
But de l’étude.— La ventriculocisternostomie endo- sudorale du front. En revanche, il existe des rameaux issus
scopique est devenue le traitement de référence de du ganglion ptérygo-palatin (relié au nerf maxillaire) péné-
l’hydrocéphalie obstructive. Ce travail a pour objet trant dans le sinus caverneux par son angle antéro-inférieur
de décrire la vision endoscopique la portion et se mêlant au plexus caverneux orthosympathique. Ces
de terminale de l’artère basilaire, de ses perforantes rameaux, appelés orbitaires postérieurs, constituent donc la
les plus distales, et de discuter les quelques pièges voie d’innervation somato-sensible et vicéro-motrice para-
et complications endoscopiques en relation avec cet sympathique des artères cérébrales, conférant ainsi à la
environnement vasculaire. circulation cérébrale une de ses nombreuses particularités.
Matériel et méthodes.— Les endoscopies ventriculaires Conclusion.— Les principaux travaux expérimentaux
étaient réalisées à l’aide de neuroendoscopes à usage chez l’animal sont discutés afin de démontrer la cohé-
unique type Medtronic ChannelTM Neuroendocope puis rence de cette hypothèse et le rôle physiologique de cette
ensuite numérisées. innervation artérielle unique dans l’organisme. La connais-
Résultats.— La besace prémamillaire offre parfois un sance du ganglion ptérygo-palatin permet d’envisager son
jour translucide sur la portion terminale de l’artère basi- importance clinique, dans le cadre des céphalées trigémino-
laire facilitant le geste et le lieu précis de la stomie. Les autonomiques comme l’algie vasculaire de la face, et
procidences termino-basilaires ou du segment initial P1 de éventuellement dans le cadre du vasospasme après hémor-
l’artère cérébrale postérieure ne sont pas rares ; elles sont ragie sous-arachnoïdienne.
favorisées par un épanouissement trop aigu des 2 artères
cérébrales postérieures. L’angle de division habituel est de doi:10.1016/j.morpho.2007.09.042
109◦ . La procidence de l’apex de l’artère basilaire se pro-
jette le plus souvent non pas sur la médiatrice de la besace
prémamillaire mais sur les côtés et doit conduire à dévier la
perforation vers le coté sain indemne de tout environnement