Vous êtes sur la page 1sur 44

Analyse Microéconomique

Analyse Microéconomique Francesco Quatraro L1 AES – 2010/2011 Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Francesco Quatraro

L1 AES 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

1

La demande

La théorie de la demande du consommateur

exprime les quantités optimales consommées de chaque bien en fonction des prix et du revenu

auxquels le consommateur est confronté

Pour représenter la demande du consommateur on utilise les fonctions (et les courbes) de demande:

x 1 = x 1 (p 1 ,p 2 ,m)

x 2 = x 2 (p 1 ,p 2 ,m)

,p 2 ,m) • x 2 = x 2 (p 1 ,p 2 ,m) Analyse Microéconomique

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

2

La demande

• L’objectif de la théorie de la demande est d’étudier

comment un choix se modifie suite à un changement dans l’environnement économique

Nous considérons les effets des variations des prix

et du revenu

On fera donc des exercises de statique comparative

Nous pouvons comparer deux situation différentes,

mais nous ne considérons pas le processus d’ajustement

mais nous ne considérons pas le processus d’ajustement Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011 3

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

3

La demande

Il y a différentes typologies des biens:

Biens normaux

La demande du bien augmente lorsque le revenu augmente ou le prix

diminue

Biens inférieurs

La demande diminue lorsque le revenu augmente ou le prix diminue

Biens de luxe

La demande augmente proportionnellement plus que le revenu

Biens de nécessité

La demande augmente proportionnellement moin que le revenu

La demande augmente proportionnellement moin que le revenu Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011 4

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

4

x 1 et x 2 sont des biens normaux

x 1 et x 2 sont des biens normaux x1 x*1’ x*1 La demande • B

x1

x*1’

x*1

La demande • B A • u3 u2 u1 x*2 x*2’ r” r’ x2
La demande
• B
A •
u3
u2
u1
x*2
x*2’
r”
r’
x2

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

5

x 1 et x 2 sont des biens inférieurs

x 1 et x 2 sont des biens inférieurs x1 x*1’ x*1 La demande • B

x1

x*1’

x*1

La demande • B u3 A • u2 u1 r” x*2’ x*2 r’ x2
La demande
• B
u3
A
u2
u1
r”
x*2’
x*2 r’
x2

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

6

La demande

• C • B A • u3 r’ r” r”’ u2 u1
• C
B
A •
u3
r’
r”
r”’ u2
u1

x1

x2

• Le chemin d’expansion du revenu représente les choix optimaux pour le différents niveaux de revenu, mais à prix

constants

le différents niveaux de revenu, mais à prix constants Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011 7

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

7

La demande

Donc, on peut répresenter la quantité demandée

optimale en fonction du revenu au lieu des prix

• Les prix sont mantenus inchangés, et c’est seul le

revenu qui varie

• La courbe d’Engel exprime la choix optimal d’un

bien en fonction des niveaux différents du revenu,

plutôt que en fonction des niveaux différents des

prix

• Donc, il est une representation de la demande d’un

des biens

il est une representation de la demande d’un des biens Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

8

x1 m 15 10 5 La demande • • • 2 3 4 x2 Courbe

x1

m

15

10

5

La demande • • • 2 3 4 x2 Courbe d’Engel x2
La demande
2
3
4
x2
Courbe d’Engel
x2

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

9

La demande

x2

m Droit de budget Chemin d’expansion du revenu x1
m
Droit de
budget
Chemin
d’expansion
du revenu
x1
Courbe D’Engel Pente = p1 x1
Courbe
D’Engel
Pente = p1
x1

Biens substituts parfaits

D’Engel Pente = p1 x1 • Biens substituts parfaits Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

10

La demande

Droit de Chemin budget x2 d’expansion m du revenu x1
Droit de
Chemin
budget
x2
d’expansion
m
du revenu
x1
Courbe D’Engel Pente = p1+p2 x1
Courbe
D’Engel
Pente = p1+p2
x1

Biens compléments parfaits

Pente = p1+p2 x1 • Biens compléments parfaits Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

11

La demande

Chemin d’expansion du revenu x2 m
Chemin
d’expansion
du revenu
x2
m

x1

Courbe D’Engel Pente = p1/a x1
Courbe
D’Engel
Pente = p1/a
x1

Préférences Cobb-Douglas

D’Engel Pente = p1/a x1 • Préférences Cobb-Douglas Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

12

La demande

• Le courbes d’Engles en réalité ne sont pas

nécessairement des droites

En général, quand le revenu augmente, la

demande d’un bien peut croître plus ou moins

rapidement du revenu

Dans le premier cas on parle des biens de luxe

Dans le second cas on parle des biens de nécessité

• Dans le second cas on parle des biens de nécessité Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

13

La demande

Entre les deux extrêmes des biens de luxe et de

nécessité il y a le cas des biens dont la demande augmente la même proportion que le revenu

C’est le cas le plus fréquent en théorie

microéconomique:

(x 1 ,x 2 ) (y 1 , y 2 )

(tx 1 ,tx 2 ) (ty 1 , ty 2 )

Pour toute valeur positive de t

Les préférences qui on cette propriété sont appelées préférences homotétiques

propriété sont appelées préférences homotétiques Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

14

La demande

Si le consommateur a des préférences

homotetiques le chemin d’expansion du revenu est une droite passant par l’origine

• Quand le revenu augmente ou diminue d’une

fraction t, le panier demandé augmente ou diminue de la même fraction

• Les courbes d’Engel sont également des droites

• Les courbes d’Engel sont également des droites Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

15

La demande

Considérons maintenant les effets de changements

des prix des deux biens

Le changement du prix engendre le changement de la pente de la droite de budget

Si le prix du bien 1 diminue on peut avoir deux

situations

1. dans le cas des biens ordinaires la quantité

demandée augmente

2. dans le cas des biens de Giffen, la quantité demandée diminue

le cas des biens de Giffen, la quantité demandée diminue Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

16

La demande

• Le chemin d’expansions du prix représente les

choix optimaux des deux biens quand le prix de l’un de deux se modifie

La courbe de demande exprime les quantités

demandées d’un bien en correspondance des choix

optimaux en fonction du prix de ce bien

• Dans ce cas, le montant d’argent à disposition du

consommateur est maintenu inchangé, et c’est le

prix qui varie

La courbe de demande pour des biens ordinaires a une pente négative

de demande pour des biens ordinaires a une pente négative Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

17

x2

La demande • C u3 • B A • u2 u1 r’ r” r”’ x1
La demande
• C
u3
B
A •
u2
u1
r’
r”
r”’
x1

On peut dériver la courbe de demande (ou courbe de demande inverse) à partir du chemin d’expansion du prix

demande inverse) à partir du chemin d’expansion du prix Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

18

x 2 p p3 p2 p1 La demande C • u3 • B • A

x 2

p

p3

p2

p1

La demande

C • u3 • B • A u2 u1 2 r’ r” r”’ du bien
C
u3
B
A
u2
u1
2
r’
r”
r”’
du bien
1
x 1 = m/p 1
x1
x2
x3

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

Courbe de demande inverse

p 1 = m/x 1

Fonction de demande directe

x 1

19

L’équation de Slutsky

• L’équation de Slutsky permit de mieux

comprendre l’impact de la variation du prix d’un bien sur le choix du consommateur

• On s’attende que la demande augmente lorsque

le prix diminue Mais on a vu aussi que dans le cas des biens de Giffen la demande optimale décroît quand le prix dimininue

Giffen la demande optimale décroît quand le prix dimininue Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

20

L’équation de Slutsky

• La variation du prix d’un bien entraîne deux

types d’effets

• Il y a d’une côté une modification du taux auquel

vous pouvez échanger un bien contre un autre

• D’une autre côté il y a la variation du pouvoir d’achat total qui représente le revenu

Par exemple, si le prix du bien 1 diminue, nous

devons renoncer à une moindre quantité du bien 2 pour acheter du bien 1

à une moindre quantité du bien 2 pour acheter du bien 1 Analyse Microéconomique Francesco Quatraro

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

21

L’équation de Slutsky

Parallèlement, si le prix du bien 1 diminue, on

peut acheter davantage du bien 1 pour un même revenu

Le premier effet, concernant la modification du

taux de substitution, est appelé effet de substitution Le second effet, concernant le changement du pouvoir d’achat, est appelé effet de revenu

du pouvoir d’achat, est appelé effet de revenu Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

22

L’équation de Slutsky

Pour mieux comprendre la différence entre le

deux effets, nous pouvons décomposer la variation du prix en deux temps

• D’abord on considère la variation des prix

relatifs, en ajustant le revenu nominal de façon a

maintenir le pouvoir d’achat inchangé • Nous laissons ensuite le pouvoir d’achat se modifier en maintenant constant les prix relatifs

se modifier en maintenant constant les prix relatifs Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

23

L’équation de Slutsky

L’équation de Slutsky x2 Droite de budget initiale Nouvelle droite de budget x1 Analyse Microéconomique Francesco

x2

Droite de budget initiale
Droite de budget
initiale

Nouvelle droite de budget

x1

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

24

L’équation de Slutsky

Le prix du bien 1 a donc diminué

Cela implique la rotation de la droite de budget autour de l’ordonné à l’origine m/p2

La pente de la droite de budget a diminué (en

valeur absolue)

• D’abord, il y a la rotation de la droite autour du

panier originale

Ensuite il y a le déplacement parallèle de cette nouvelle droite

il y a le déplacement parallèle de cette nouvelle droite Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

25

L’équation de Slutsky

La variation de la demande peut être donc

décomposée en deux parties

La première étape, la rotation, correspond à une

modification de la pente de la droite (variation du

taux de substitution)

• Dans le second étape, le pouvoir d’achat se modifie

(effet revenu)

• Cela n’est qu’une construction théorique, et le

consommateur observe simplement la variation du

prix et choisit en conséquence

simplement la variation du prix et choisit en conséquence Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

26

L’équation de Slutsky

La droite après la rotation a la même pente de la

droite de budget finale

Le revenu nominale est toutefois inferieur, car

l’ordonnée à l’origine est différente

Le panier initial étant sur la nouvelle droite de budget, ce panier est juste accessible au

consommateur

• Par conséquence, le pouvoir d’achat est inchangé

• Par conséquence, le pouvoir d’achat est inchangé Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

27

L’équation de Slutsky

• On peut calculer l’ajustement de revenu

nécessaire pour que le panier de biens initial soit juste accessible

• Notons m’ le revenu nominale associé à la droite

de budget après la rotation

m'= p 1 ’x 1 +p 2 x 2

m= p 1 x 1 +p 2 x 2

m'-m = x1(p 1 -p 1 )

1 +p 2 x 2 • m'-m = x1(p 1 ’ -p 1 ) Analyse Microéconomique

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

28

L’équation de Slutsky

L’équation de Slutsky m=x 1 p 1 • En d’autres termes • Notons que la variation
L’équation de Slutsky m=x 1 p 1 • En d’autres termes • Notons que la variation

m=x 1 p 1

• En d’autres termes

Notons que la variation du revenu et la variation du prix vont toujours dans la même direction

Si le prix du bien augmente, nous devons

augmenter le revenu pour que le panier reste accessible au consommateur

Donc la nouvelle droite de budget correspond

aux nouveaux prix et à un revenu ajusté de

correspond aux nouveaux prix et à un revenu ajusté de m Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

m

correspond aux nouveaux prix et à un revenu ajusté de m Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

29

L’équation de Slutsky

L’équation de Slutsky x2 X Z Y x1 Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011 3 0

x2

X Z Y
X
Z
Y

x1

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

30

L’équation de Slutsky

Bien que le panier originale X=(x 1 ,x 2 ) reste accessible sur la nouvelle droite de budget après la rotation, il n’est plus un panier optimal

Après la rotation de la droite de budget, le point de tangence est maintenant avec une courbe d’indifférence supérieure en correspondance du panier Y

• Il s’agit du panier optimal quand les prix varient, mais que le revenu est ajusté de façon à ce que le panier initial est juste accessible

de façon à ce que le panier initial est juste accessible Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

31

L’équation de Slutsky

Le passage de X à Y est appelé effet de

substitution

• L’effet de substitution est plus précisément la variation de la quantité demandée du bien 1 suite au

changement du prix et l’ajustement du revenu

1 suite au changement du prix et l’ajustement du revenu • x 1 s =x 1

x 1 s =x 1 (p’ 1 ,m’) – x 1 (p 1 ,m)

• L’ampleur de la variation dépend de la forme des

courbes d’indifférence

• L’effet de substitution est parfois appelé la variation de la demande compensée

est parfois appelé la variation de la demande compensée Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

32

L’équation de Slutsky

La seconde étape concerne le déplacement parallèle

de la droite de budget

• Nous savons qu’un déplacement parallèle d’une

droite de budget est un mouvement qui correspond

à une modification du revenu quand les prix relatives restent inchangés

• La second étape est donc appelée l’effet de revenu

• Nous modifions le seul revenu, qui fait retour de m’

à m

Nous modifions le seul revenu, qui fait retour de m’ à m Analyse Microéconomique Francesco Quatraro

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

33

L’équation de Slutsky

Plus précisément, l’effet de revenu est la variation

de la demande du bien 1 quand le revenu passe de m’ à m est que le prix du bien 1 reste fixe à p1’:

x 1 n =x 1 (p 1 ’,m) -x 1 (p 1 ’,m’)

x 1 n =x 1 (p 1 ’,m)-x 1 (p 1 ’,m’)

L’effet du revenu va tendre à augmenter ou diminuer la demande du bien 1 selon que celui-ci

est un bien normal ou inférieur

S’il s’agit d’un bien normal, une diminution du revenu entraîne une diminution de la demande

diminution du revenu entraîne une diminution de la demande Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

34

L’équation de Slutsky

La variation totale de la demande

de Slutsky • La variation totale de la demande x 1 est la variation due au

x 1 est la

variation due au changement du prix, le revenu

étant maintenu constant x 1 =x 1 (p 1 ’,m)-x 1 (p 1 ,m) Nous avons vue que cette relation peut être décomposée en deux effets:

que cette relation peut être décomposée en deux effets: Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011
que cette relation peut être décomposée en deux effets: Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011
que cette relation peut être décomposée en deux effets: Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011
que cette relation peut être décomposée en deux effets: Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

35

L’équation de Slutsky

Cette dernière équation est connue sous le nom

d’identité de Slutsky

• L’équation n’est pas seulement une identité

algébrique

Nous pouvons utiliser ce que nous savons

concernant les signes de ces deux effets pour

déterminer le signe de l’effet total

• Le signe de l’effet substitution étant toujours

négatif, le signe de la variation de la demande

dépend de l’effet de revenu

de la variation de la demande dépend de l’effet de revenu Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

36

L’équation de Slutsky

On peut maintenant exprimer la loi de la

demande comme suit:

• Si la demande d’un bien augmente quand le

revenu s’accroît, la demande de ce bien doit

décroître quand son prix augmente

• Cette loi découle directement de l’équation de

Slutsky

Si le bien est normal, les effets de substitution et de revenu se renforcent

les effets de substitution et de revenu se renforcent Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

37

Le surplus du consommateur

• Considérons le cas d’une demande pour un bien

discret caractérisée par une fonction d’utilité quasi linéaire du type v(x)+y

Considérons aussi que le bien y correspond à la

somme d’argent nécessaire pour acheter tous autres biens: y est donc l’unité

Le prix de réserve est le prix en correspondance

de lequel l’individu est indifférente entre le fait d’acheter ou de n’acheter pas le bien 1

entre le fait d’acheter ou de n’acheter pas le bien 1 Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

38

Le surplus du consommateur

En générale, si le consommateur demande n unités du bien x au prix p, alors r n ≥p≥r n+1

Le liste de prix de réserve contient toute

l’information nécessaire pour décrire le

comportement de la demande

La graphique de prix de réserve a une forme d’escalier, qui représente précisément la courbe de demande pour le bien discret

précisément la courbe de demande pour le bien discret Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

39

Le surplus du consommateur

prix

Surplus brut quantité
Surplus
brut
quantité

prix

p

Surplus net quantité
Surplus
net
quantité
prix Surplus brut quantité prix p Surplus net quantité Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

40

Le surplus du consommateur

• L’utilité associée à la consommation de n unités

du bien discret est simplement la surface des n paniers bâtonnets qui constituent la fonction de

demande

La hauteur de chaque bâtonnet est le prix de réserve associée au niveau de demande

Cette surface est parfois appelée le bénéfice brut ou le surplus brut du consommateur

le bénéfice brut ou le surplus brut du consommateur Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

41

Le surplus du consommateur

• Notons qu’il s’agit uniquement de l’utilité

associée à la consommation du bien 1

• Mais l’utilité dépend de la consommation des

biens 1 et 2

Si le consommateur choisit n unités du bien 1, il lui reste (m-pn) euros pour acheter d’autre biens

Son utilité totale est don égale à v(n)+m-p(n)

Cet expression est appelée le surplus net du consommateur

Cet expression est appelée le surplus net du consommateur Analyse Microéconomique Francesco Quatraro – 2010/2011

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

42

Le surplus du consommateur

P

P1

P2

P3

A B C D O Q1 Q2 Q3
A
B
C
D
O Q1
Q2
Q3

Q

• Dans le cas d’une fonction de demande continue

Q3 Q • Dans le cas d’une fonction de demande continue Analyse Microéconomique Francesco Quatraro –

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

43

Le surplus du consommateur

P

P1

P2

P*

P3

A B C D O Q1 Q2 Q3
A
B
C
D
O Q1
Q2
Q3

Q

Surplus net du consommateur

A B C D O Q1 Q2 Q3 Q • Surplus net du consommateur Analyse Microéconomique

Analyse Microéconomique

Francesco Quatraro 2010/2011

44