Vous êtes sur la page 1sur 16

Cursus

Culture et écriture
musicales

Nov. 2015
Sommaire
Présentation..............................................................................................................................................5

Organisation des études......................................................................................................................7


Culture et écriture musicales en 1er et 2e cycles ..................................................................................8
Culture et écriture musicales à partir des cycles à orientation amateur et professionnelle (COA
et COP)...................................................................................................................................................8
1. Dominantes instrumentales........................................................................................................8
2. Dominante «Culture et écriture»...............................................................................................9

Documents...............................................................................................................................................10
Enseignements obligatoires pour les élèves en dominante instrumentale......................................10
Module Écoute et écriture...........................................................................................................10
U.E. ou Module Analyse et histoire de la musique....................................................................10
Unités d’enseignement (U.E.)................................................................................................................10
U.E. Écriture et création..............................................................................................................10
U.E. Culture musicale : histoire « La musique entre 1900 et 1945 ».........................................10
U.E. Culture musicale : histoire « La musique de 1945 à nos jours ».......................................11
U.E. Culture musicale : histoire de l’opéra.................................................................................11
U.E. Culture musicale : analyse..................................................................................................11
Les modules principaux.........................................................................................................................12
MP Culture musicale.................................................................................................................. 12
MP Écriture musicale................................................................................................................. 12
MP Orchestration et composition.............................................................................................. 13
Les modules associés et complémentaire.............................................................................................13
Module associé de culture musicale.............................................................................................13
Module associé d’écriture.............................................................................................................14
Module complémentaire d’harmonie au clavier........................................................................14
Les Projets personnels............................................................................................................................15
Projet personnel à orientation analytique et/ou historique......................................................15
Projet personnel (écriture).............................................................................................................15

Nov. 2015 • p.3


Présentation
ou : quelques réponses à une question unique

Pourquoi un département Culture et écriture musicales ?


− parce que «  Je plains les poètes que guide leur seul instinct  ; je les crois incomplets…  » (Charles
Baudelaire) ;
− parce que «  … S’ils avaient reçu un meilleur enseignement, ils respecteraient mieux la musique qu’ils
interprètent… » (Claude Debussy) ;

− parce que la musique est au centre d’un immense réseau d’idées, de réflexions, de « messages »
qui vont vers elle, mais qui émanent également d’elle. Bref  : la musique a irrigué depuis des
siècles la culture et la pensée, et inversement la pensée ne fut jamais nuisible à la musique !

Ainsi – fidèles à un idéal de la Renaissance – nous, les enseignants du département Culture et


écriture musicales, partons du simple fait que chaque musicien – dans le sens épanoui du mot – doit
compléter ses capacités techniques d’instrumentiste par :
• la capacité de saisir l’essentiel et le fonctionnement d’une œuvre donnée (analyse)
• des connaissances – indispensables pour l’interprétation instrumentale – des différents
styles et esthétiques des grands maîtres, représentatifs de leurs époques (histoire de la
musique)
• la maîtrise des techniques d’écriture élémentaires, lui permettant, entre autres, de
comprendre les langages musicaux, de se les approprier, de savoir mener/construire un
discours (écriture et composition).

Il va de soi que ces capacités/connaissances ne représentent pas des faits isolés mais forment un
ensemble caractérisé par une étroite interdépendance. Par conséquent leur enseignement respecte
également ce décloisonnement, en d’autres mots  : les objectifs des différentes sous-disciplines
(histoire, écriture, analyse…) sont conçus selon le principe de leur complémentarité.

Les bases desdites capacités et connaissances doivent être fondées dès le premier cycle. Ces bases
sont à élargir et à consolider progressivement en 2e et 3e cycles, de manière différenciée selon le projet
personnel et selon l’orientation préprofessionnelle ou d’amateur de chaque élève. Le département
Culture et écriture musicales, qui dispense un enseignement ponctuel (en étroite collaboration avec
les enseignants de FM et de pratique instrumentale et en forme d’ateliers, etc.) en cycles 1 et 2,
propose des cursus complets en 3e cycle, adaptés aux différentes orientations (cf. ci-dessous).

Nov. 2015 • p.5


Organisation des études
L’offre d’enseignement du département Culture et écriture musicales est différenciée :
–– en fonction des objectifs pédagogiques et artistiques à atteindre ou déjà atteints, c’est-à-dire en
fonction des cycles ;
–– en fonction de l’orientation choisie (orientation parcours amateur ou préprofessionnel) ;
–– en fonction de la dominante choisie (au sein ou en dehors du département).

Si la culture musicale est étroitement liée aux autres pratiques individuelles ou collectives en 1er et
2e cycles et concerne de ce fait tous les enseignants du Conservatoire, elle fait l’objet, dans les deux
cycles d’orientation (amateur et professionnel), d’études spécifiques et complémentaires assurées
par des enseignants spécialisés qui, en collaboration constante avec leurs collègues, approfondissent
chez les élèves les connaissances déjà acquises et développent leur personnalité créatrice.

Nov. 2015 • p.7


Culture et écriture musicales en 1er et 2e cycles
La culture musicale en 1er et 2e cycles est présente sous diverses formes :
–– dans les pratiques individuelles ou collectives ;
–– dans des projets ponctuels (auditions/concerts, conférences, interventions pluridisciplinaires,
etc.) ;
–– dans des initiatives à plus long terme (modules d’écoute, ateliers culturels…).

Ces différentes approches font l’objet d’un document séparé, élaboré par l’ensemble des départements
du Conservatoire.

Culture et écriture musicales à partir des cycles à


orientation amateur et professionnelle (COA et COP)
L’accès à ces cycles se fait sur examen d’entrée ou après avoir obtenu un Brevet de fin de cycle 2.
L’ élève peut acquérir au sein du département :
–– des notions de base (histoire, analyse, écriture et composition) enseignées sous forme de modules
complémentaires ou d’unités d’enseignement ;
–– une formation pointue théorique et culturelle, en dominante, en modules principaux,
aboutissant, en complémentarité avec d’autres éléments, au CEM ou au DEM de culture musicale
ou d’écriture ;
–– des outils compositionnels lui permettant de forger son propre langage et d’obtenir un Diplôme
de composition.

1. Dominantes instrumentales
Les élèves en dominante instrumentale doivent obtenir au sein du département :
–– le module Écoute et écriture (dans le cadre du CEM de Formation musicale) (descriptif p.10) ;
–– l’U.E. Analyse et histoire de la musique (descriptif p.10).
Ces deux enseignements, facultatifs en COA, sont obligatoires en COP.

Ils peuvent également choisir une UE parmi :


–– Écriture et création (descriptif page 10)
–– Culture musicale : histoire « La musique entre 1900 et 1945 » (descriptif p.10)
–– Culture musicale : histoire « La musique de 1945 à nos jours » (descriptif p.11)
–– Culture musicale : histoire de l’opéra (descriptif p.11)
–– Culture musicale : analyse (descriptif p.11)

Nov. 2015 • p.8


2. Dominante «Culture et écriture»
Les différents enseignements se répartissent en modules principaux obligatoires (MP Culture
musicale, MP Écriture, MP Orchestration, instrumentation et arrangement, MP Composition),
modules associés complémentaires et unités d’enseignement optionnelles.
Le cycle COA représente soit une dernière étape des études menant à un Certificat d’études musicales
(CEM), soit une première étape pour l’obtention du DEM (Diplôme d’études musicales) délivré à la
fin du COP.

2.1 Dominante «Culture et écriture » en COA


Pour obtenir le CEM (Certificat d’études musicales, délivré en fin de COA), l’élève choisira
l’une des trois propositions :
• - le module principal : MP Culture musicale (descriptif p.12)
- le module associé d’écriture (descriptif p.14)
- une pratique instrumentale ou vocale ou direction d’ensemble

• - le module principal : MP Écriture musicale (descriptif p.12)


- le module associé de culture musicale (descriptif p.13)
- le module complémentaire d’harmonie au clavier (descriptif p.14)

• - le module principal : MP Culture musicale (descriptif p.12)


- le module principal : MP Écriture musicale (descriptif p.12)
- le module complémentaire d’harmonie au clavier (descriptif p.14)
- une pratique instrumentale ou vocale ou direction d’ensemble

2.2 Dominante « Culture et écriture» en COP


Pour obtenir le DEM (Diplôme d’études musicales, délivré en fin de COP), il faut réunir les
éléments suivants :
• - un projet personnel (mémoire) à orientation analytique et/ou historique (descriptif p.15)
- le module principal d’Écriture musicale (descriptif p.12)
ou
- un projet personnel (textes d’écriture) (descriptif p.15)
- le module principal d’orchestration et de composition (descriptif p.13)
- le module principal de Culture musicale (descriptif p.12)

• Une unité d’enseignement optionnelle.

Nov. 2015 • p.9


Documents
Enseignements obligatoires pour les élèves en dominante
instrumentale
Module Écoute et écriture
Après une remise à niveau des bases théoriques et auditives, avec analyse harmonique et formelle et
pratique éventuelle du clavier, cet enseignement se veut une sensibilisation à une écoute attentive et
raisonnée, en suscitant l’éveil d’une créativité par l’analyse, l’écriture et l’écoute intérieure.
Durée et fréquence : 1 an à raison d’une heure hebdomadaire.
Examen : une mise en loge portant sur le programme étudié.

U.E. ou Module Analyse et histoire de la musique


Obligatoire pour les élèves en dominante instrumentale.
Programme : il va se concentrer le plus possible sur le répertoire instrumental étudié par l’élève au
moment où il suit le module. Le but du cours est de lui donner les moyens analytiques appropriés et
les informations historiques nécessaires à la bonne interprétation d’une œuvre.
Durée et fréquence : 1 an à raison d’une heure d’analyse et d’une heure d’histoire de la musique
hebdomadaires
Examen : il se déroulera sous la forme d’un oral (15’ d’analyse + 15’ d’histoire de la musique) durant
lequel l’élève présentera pour chacune des deux matières, soit un dossier personnel, soit le résultat
d’une mise en loge portant sur le programme étudié.

Unités d’enseignement (U.E.)


U.E. Écriture et création
Conditions d’admission : cette U.E. se situe, en principe, dans le prolongement de l’approfon-
dissement du module Écoute et écriture.
Objectifs : cette U.E. va consolider par le « geste d’écriture » des connaissances historiques et/ou
analytiques. Elle va également susciter l’éveil de la créativité et permettre l’épanouissement d’une
propre musicalité.
Contenu : apprentissage et ré-écriture des éléments du langage musical : notions de verticalité/
horizontalité, carrures, formes, rythme, écriture instrumentale et vocale.
Professeurs : Hervé Jamet, Anaïs Lozac’h, Guy Struber
Durée et fréquence : 2 ans maximum à raison d’une heure hebdomadaire environ
Mode d’évaluation : contrôle continu incluant une mise en loge

U.E. Culture musicale : histoire « La musique entre 1900 et 1945 »


Conditions d’admission : avoir 16 ans (sauf dérogation)
Objectifs : initiation à des styles et à des esthétiques qui ont dominé la première moitié du XXe
siècle et dont certains ont exercé une influence fondamentale sur la deuxième moitié de celui-ci.
Contenu : cette U.E. approfondit l’étude des plus importantes esthétiques, formes, genres et

Nov. 2015 • p.10


langages de la première moitié du XXe siècle.
Professeur : Rudolf Weber
Durée et fréquence : 1 an à raison de 2h hebdomadaires
Mode d’évaluation : contrôle continu incluant un dossier

U.E. Culture musicale : histoire « La musique de 1945 à nos jours »


Conditions d’admission : avoir 16 ans (sauf dérogation)
Objectifs : apporter aux élèves de solides connaissances (et compétences) dans une époque de
l’histoire de la musique qui ne leur est pas forcément familière.
Contenu : cette unité d’enseignement traite exclusivement des courants, esthétiques et œuvres qui
ont marqué l’histoire de la musique depuis la fin de la 2e guerre mondiale.
Professeur : Rudolf Weber
Durée et fréquence : un an à raison de 2h hebdomadaires
Mode d’évaluation : contrôle continu incluant un dossier

U.E. Culture musicale : histoire de l’opéra


Conditions d’admission : avoir 16 ans (sauf dérogation)
Objectifs : apporter aux élèves de solides connaissances sur un genre qui a été et qui reste d’une
importance capitale dans l’histoire de la musique.
Contenu : cette unité d’enseignement retrace l’histoire du genre « opéra », depuis sa naissance au
début du baroque jusqu’à ses manifestations les plus récentes, et aborde également quelques formes
antérieures à sa forme actuelle comme le drame liturgique médiéval ou le madrigal dramatique.
Professeur : Rudolf Weber
Durée et fréquence : 1 an à raison de 2h hebdomadaire
Mode d’évaluation : contrôle continu incluant un dossier

U.E. Culture musicale : analyse


Conditions d’admission : bonnes connaissances en formation musicale recommandées
Objectifs : l’unité d’enseignement s’adresse aux musiciens désireux de compléter la réflexion sur
l’interprétation et d’élargir leur culture musicale par l’analyse musicale.
Contenu : les propositions des sujets concernent avant tout la musique après 1900, mais elles peuvent
aussi s’accorder au répertoire des étudiants et au contexte de la vie culturelle-musicale (projets au
sein du Conservatoire, programmation de l’Opéra national du Rhin, de l’Orchestre Philharmonique
de Strasbourg et du Festival Musica).
Professeur : Werner Strinz
Durée et fréquence : un semestre à raison d’1h30 hebdomadaire
Salle : 157
Jour et heure de cours : le sujet, le jour et l’heure du cours sont affichés en septembre et en janvier.
Mode d’évaluation : contrôle continu sous forme de présentation de projet ou de dossier.

Nov. 2015 • p.11


Les modules principaux
Pour suivre ces cursus, les bases de la formation musicale générale sont acquises. Les éléments
des différents modules permettent d’approfondir la musique écrite du Moyen-Âge ànos jours. Ils
donnent également, à titre d’ouverture, les repères nécessaires à la compréhension des musiques de
tradition orale (jazz, musiques traditionnelles, musiques actuelles amplifiées).L’approfondissement
de ces domaines musicaux s’effectue dans les options qui les concernent spécifiquement.

MP Culture musicale
Il comporte deux disciplines inséparables à but unique : l’analyse et l’histoire de la musique, qui
sont enseignées parallèlement par des professeurs différents.

n Partie A : Histoire et esthétique


L’étudiant doit cumuler quatre éléments semestriels (de 2 h hebdomadaires chacun) :

E1 = cours de base
+
2 éléments au choix entre E2 / E3 / E4
+
1 module thématique

–– E1 : Orientation générale dans les grandes périodes de l’histoire de la musique


–– E2 : La musique du Moyen-Âge au baroque
–– E3 : La musique entre 1750 et 1900
–– E4 : La musique de 1900 à nos jours
–– Module thématique : un sujet différent traité par semestre
Les 4 éléments et le module thématique peuvent être étalés sur une durée maximale de deux ans ;
chaque élément sera validé par un contrôle continu.

n Partie B : Analyse
Cette partie propose :
–– une année d’initiation (2h hebdomadaires) ;
–– deux unités semestrielles d’approfondissement (« … avant 1900 » et « … après 1900 »; 2h
hebdomadaires).
Ces trois sous-parties seront validées par des contrôles continus.
Examen : soutenance orale d’un dossier écrit. Le candidat peut opter alternativement pour une
mise en loge (durée : 1h) sur un sujet analytique ou historique.
Durée de l’examen : 30 min. de soutenance ou 20 min. de présentation de mise en loge.

MP Écriture musicale
Il comporte deux disciplines inséparables au but unique : l’harmonie et la polyphonie qui sont
enseignées parallèlement par des professeurs différents.
N.B.: Le cours de polyphonie devra, en principe, être suivi dès la deuxième année du cycle mais
pourra également – au vu du profil de l’élève – ne commencer qu’en troisième année.
Objectifs : cet enseignement se veut être un regard sur une grande partie de la musique (du haut
Moyen-Âge au romantisme). Par l’analyse approfondie de pièces remarquables les mieux adaptées à
leur formation, par l’étude des éléments du langage, les élèves apprennent par l’évolution harmonique,

Nov. 2015 • p.12


mélodique et rythmique propre à chaque période, à recréer une partition, à conduire une phrase, à
tenir compte des paramètres de structure, de timbres, de spatialisation, de dynamiques, en général
à comprendre les langages et se les approprier.
Fréquence : 1 heure hebdomadaire environ dans chacune des deux disciplines.
Programme : étude, apprentissage et réécriture des éléments du langage musical : notions
de verticalité/horizontalité, carrures, formes, rythme, écriture instrumentale et vocale.
Examen : 2 mises en loge effectuées seul, sans utilisation de clavier (harmonie + polyphonie) ainsi
qu’un travail personnel. Le sujet sera choisi en accord avec le professeur.
Un court entretien avec le jury complètera l’examen.

MP Orchestration et composition
n Partie A : Orchestration, instrumentation et arrangement
Durée et fréquence : 2 ans maximum, à convenir avec le professeur.
Programme : l’élève acquerra par l’analyse d’œuvres du répertoire les notions nécessaires à la
réalisation d’orchestrations dans les styles allant du classicisme au XXIe siècle. En parallèle à cette
approche historique des styles s’effectuera l’apprentissage des possibilités courantes et étendues
des instruments de l’orchestre et d’instruments plus rares. Celui-ci aboutira à l’instrumentation
d’œuvres de compositeurs contemporains et/ou de l’élève lui-même. Selon l’orientation créatrice
de ce dernier, seront proposés des arrangements s’ouvrant à d’autres ensembles (orchestre
d’harmonie par exemple) et à d’autres styles contemporains (y compris les musiques pour l’image).
Examen : une orchestration ainsi qu’une instrumentation d’une pièce du répertoire contemporain.
Les partitions sont enregistrées avant d’être présentées au jury.

n Partie B : Composition
Durée et fréquence : 2 ans maximum, à convenir avec le professeur.
Programme : travaux compositionnels et/ou préparation du concours d’entrée dans le cursus de
composition.
Modalités d’examen : présentation d’une ou deux pièces composée(s) en collaboration avec les
élèves interprètes du Conservatoire.

Les modules associés et complémentaire


Module associé de culture musicale
n Partie A : Histoire et esthétique
Cours d’une heure hebdomadaire sur un an : présentation générale de l’histoire de la musique
occidentale – avec quelques regards sur les musiques extra-européennes – de l’Antiquité grecque
au début du XXe siècle (la modernité classique). Cette année se veut principalement une initiation
aux dimensions historiques avec une orientation dans les grandes époques stylistiques. Validation
par un contrôle continu avant l’examen.
Examen : L’examen final se déroule soit sous forme de soutien – suivi d’un entretien – d’un
mémoire (5 à 10 pages dactylographiées), soit sous forme d’une mise en loge d’une heure (l’élève
préparera l’une des deux questions proposées dont les sujets sont choisis parmi deux thèmes
traités en cours et précisés deux mois avant l’épreuve).
Durée de l’examen : 20 min. pour le mémoire (10 min. pour la présentation, 10 min. pour le
débat) ou 15 min. pour la mise en loge.

Nov. 2015 • p.13


n Partie B : Analyse et interprétation
L’initiation en analyse musicale a pour but de donner aux interprètes des outils pour la
compréhension des bases techniques et stylistiques de leur répertoire, avec un accent sur la
musique contemporaine. L’acquisition de ces connaissances est accompagnée par la réalisation
d’un projet individuel d’analyse d’une œuvre du répertoire étudié.
Organisée sous forme de sessions, l’organologie fera connaître aux élèves les différentes familles
instrumentales, les spécificités de chaque instrument (historique, tessitures, timbres, techniques
de jeu…). Ce cours sera également en étroite liaison avec l’élément de module d’orchestration.
Durée et fréquence : 1 heure hebdomadaire pendant un an.
Examen : présentation du projet individuel d’analyse, soit sous forme d’entretien
(durée : 15 min.), soit sous forme écrite (3 à 5 pages dactylographiées).

Module associé d’écriture


n Partie A : Écoute et écriture
Après une remise à niveau des bases théoriques et auditives, avec analyse harmonique et formelle
et pratique éventuelle du clavier, cet enseignement se veut une sensibilisation à une écoute attentive
et raisonnée, en suscitant l’éveil d’une créativité par l’analyse, l’écriture et l’écoute intérieure.
Durée et fréquence : 1 an à raison d’une heure hebdomadaire.
Examen : une mise en loge portant sur le programme étudié.

n Partie B : Orchestration et arrangement


Durée : 2 ans maximum
Fréquence : à convenir avec le professeur
Programme : en parallèle à l’étude des instruments et l’analyse active d’œuvres représentatives
du répertoire, l’élève apprendra à adapter à l’orchestre symphonique et à d’autres ensembles des
œuvres choisies en concertation avec le professeur.
Examen : une orchestration ou une instrumentation
Les partitions sont enregistrées avant d’être présentées au jury.

Module complémentaire d’harmonie au clavier


Application au clavier des éléments du langage musical : réalisations et transpositions de cadences
et d’enchaînements harmoniques, basse continue, harmonisations de mélodies, improvisations
simples (antécédent-conséquent, passacaille, variations…), lecture de partitions en rapport avec le
programme étudié en module principal…
Fréquence : 1 heure hebdomadaire sur un an par groupes de 3 élèves environ.
Examen : Un oral portant sur le programme étudié.

Nov. 2015 • p.14


Les Projets personnels
Projet personnel à orientation analytique et/ou historique
Le mémoire :
Au centre des études en COP, dominante « Culture », se trouvent la recherche et la rédaction d’un
mémoire à orientation analytique et/ou historique dont le sujet sera défini en concertation avec les
professeurs d’analyse et d’histoire.
Les recherches pour le mémoire sont suivies dans le cadre d’un cours spécifique.
Ce mémoire comptera environ 45 pages dactylographiées et sera l’objet d’une présentation (30 min.
+ 15 min. de discussion).

Projet personnel (écriture)


Le candidat présente un dossier comprenant un choix aussi large que possible (esthétique et
instrumentation) de textes d’écriture. La durée totale est d’environ 15 minutes. Un court entretien
avec le jury complètera l’examen.

Nov. 2015 • p.15


Conservatoire
Cité de la musique et de la danse
1 place Dauphine
67076 Strasbourg Cedex - France
w w w.conservatoire.strasbourg.eu
Téléphone : +33 (0)3 68 98 69 32
conser vatoire@s trasbourg.eu