Vous êtes sur la page 1sur 25

Thème de la séance : Aimé Césaire, poésie et résistance

Objectifs de la séquence :
Linguistiques :
- vocabulaire de la protection/ du gardiennage
- des phrases longues avec qui et que
- langage poétique

Communicatifs :
- parler d’un sujet historique
- comprendre un texte poétique
- comprendre des métaphores (sens caché d’un texte)

Culturels/ interculturels :
-la poésie comme moyen d’expression de l’engagement et de résistance
-un type d’écrit : la poésie en vers libres / l’expression de la révolte et des sentiments à travers
la poésie
- historico-culturels : revenir sur un pan de l’histoire coloniale et l’esclavage/ parallèles avec
l’histoire du continent américain.
- mieux comprendre d’où vient la résistance postcoloniale par la parole, une des
caractéristiques majeures de la littérature francophone contemporaine insulaire.

Introduction : présentation d’Aimé Césaire/ connaissances générales sur la Martinique, son


histoire coloniale, les fondements de la négritude.

Découverte :
- introduction biographique de Césaire (informations géo-culturelles et historiques
- l’art de la performance orale de Paul Wamo, médiateur contemporain des cultures
mélanésiennes, kanaks, et de formes d’expression actuelles (slam, poésie).
- amener les étudiants à s’exprimer sur les différences et similitudes de performances orales par
rapport à leurs cultures d’origine.
- les liens tissés d’un monde insulaire à un autre : pourquoi Paul Wamo porte la voix de
Césaire ?

CO : Dans la vidéo « Paul Wamo danse Aimé Césaire »,


https://www.youtube.com/watch?v=tAZb8y14v30, Paul Wamo rend hommage à une de ses
influences majeures.

1) Projection du clip vidéo : où est Paul Wamo ? A votre avis, pourquoi a-t-il choisi ce lieu ?
De quoi parle le poème ? De qui parle t-il ? Que pensez-vous de cette performance ?
Quelles sont vos premières impressions ?

Puis activités sur feuilles à distribuer (CO, PO, PE, grammaire, structure et sens).
Parcours intergénérationnels
D’Aimé Césaire à l’ancêtre sans âge

Le poète francophone Aimé Césaire (1913 - 2008), né en Martinique, est l’un des fondateurs de la
négritude en France, mouvement qui se propose de révéler au monde la voie poétique noire. Il fonde
également les revues littéraires L’étudiant noir et Tropiques. Sa poésie pose la question de l’identité
culturelle d’Africains noirs dans un contexte colonial. Sa poésie exprime la nostalgie de la liberté, et
la révolte contre la servitude. S’inspirant d’Apollinaire et du surréalisme, Césaire crée une poésie
violente et révoltée, en quête de liberté et tressée d’images africaines.

1) Ecoutez à nouveau le poème, et complétez les mots manquants :


Dorsale Bossale (Une dorsale est une chaîne sous-marine de volcans, surgie au contact de plaques
tectoniques. Un bossale est un esclave africain venant d’arriver aux Antilles.)

il y a des volcans qui se meurent


il y a des volcans qui …………….
il y a des volcans qui ne sont là que pour le vent
il y a des volcans ……………
il y a des volcans ivres à la dérive
il y a des volcans qui vivent en meutes et patrouillent
il y a des volcans dont la ……………… émerge de temps en temps
véritables chiens de la mer
il y a des volcans qui se voilent la face
toujours dans les …………
il y a des volcans vautrés comme des rhinocéros fatigués
dont on peut palper la poche galactique
il y a des volcans pieux qui élèvent des monuments
à la gloire des peuples ………………..
il y a des volcans vigilants
des volcans qui aboient
montant la garde au seuil du Kraal des peuples endormis
il y a des volcans ………………. qui apparaissent
et disparaissent
(ce sont jeux lémuriens)
il ne faut pas oublier ceux qui ne sont pas les moindres
les volcans qu’aucune dorsale n’a jamais repérés
et dont de nuit les rancunes se construisent
il y a des volcans dont l’embouchure est à la mesure
exacte de l’antique déchirure.

Dorsale bossale » in Moi, laminaire... de Aimé Césaire © Éditions du Seuil, 1982.

2) Structure et sens

a) Comment le poème est-il construit ? Quelles répétitions y a t-il ?

b) Trouvez des rimes

c) Souligner les allitérations (=répétition du même son consonne dans un vers) en « v ».


D’après vous, quel effet cela produit-il ?

d) Associez les mots suivants (synonymes) :


pieux Refuser de voir une réalité qui ne nous plaît
pas.
ivre animosité
patrouiller Sortir
émerger Saoûl
rancunes Religieux
se voiler la face Surveiller comme la police

e) Citez 5 adjectifs du texte. Que pensez-vous de ces adjectifs ?

f) Trouvez une comparaison.

g) Trouvez au moins deux mots ou expressions qui évoquent le thème de la vigilance, de la protection
h) Après avoir fait ces exercices, qu’est-ce que ce poème vous évoque plus précisément? A votre
avis, de quoi parle Césaire ? (préparer quelques idées à présenter à l’oral)

4) Seul(e) ou à deux, en utilisant au moins 3 nouveaux mots appris dans le poème, rédigez un poème
en vers libres sur un volcan de votre choix.
Pour aller plus loin (à lire à la maison)

Voici des Extraits du texte de Martine Morillon-Carreau dans Sens-Dessous : Désordre - décembre
2012, sur Césaire et son rapport au volcan.

Césaire le volcan
Comme il l’explique en 1982, « les Antilles ce n’est jamais que […] de l’eau et de la montagne […]
Et puis très tôt la montagne est devenue pour moi le volcan […] Nous sommes les fils du volcan. Et
ça explique peut être bien des choses. D’abord l’attente […] de la catastrophe […] si je voulais me
situer […] et peut-être situer le peuple martiniquais, je dirais que c’est un peuple péléen […] ma
poésie est péléenne […] Cela signifie qu’elle s’accumule […] on peut la croire éteinte et brusquement,
la grande déchirure […] l’éruption. »
Mais Césaire est hanté par une double postulation: la vision négative d’un volcan potentiellement
mortifère, qui paradoxalement le fascine. « À tous les points de vue […] il y a ce double mouvement
[…] destructeur,
constructeur, […] une sorte de dialectique naturelle… » Le désordre vers et pour un ordre autre.

Mais l’image volcanique ne vise pas le seul caractère du poète ou de l’homme politique – bien connu
pour ses colères spectaculaires ! L’obsession de l’antique déchirure volcanique est dans son œuvre
un symbole plus collectif.
Car ce volcan péléen, qui accumule son énergie avant d’exploser, devient la fraternelle image de
l’esclave, chez qui la souffrance silencieuse accumulée précède nécessairement l’explosion d’une
révolte.
Ainsi, pour évoquer la naissance de son île, met-il l’accent sur l’honneur de la colère, qu’il valorise
au point d’inverser soudain la force mortifère du volcan en force vitale irrépressible : « dix volcans à
la fois crachant leur lave pour faire la Martinique […]des terres de colère […] des terres […] qui
vomissent et qui naissent. La vie, c’est de cela que nous devons être dignes.»
Chanson FLE A2 | Rose,
Chanson FLE pour un niveau A2. Texte à trous.

Rose, la Liste.

Aller à un concert
Repeindre ma chambre en ……..
Boire de la vodka
Aller chez Ikea
Mettre un décolleté
Louer un meublé
Et puis tout ……………….
Pleurer pour un rien
Acheter un ……….
Faire semblant d’avoir mal
Et mettre les voiles
Fumer beaucoup trop
Prendre le ………………..
Et te prendre en photo
Jeter tout par les ……………………
T’aimer de tout mon être
Je ne suis ………. qu’à ça
Est ce que ça te dé-çoit ?
J’ai rien trouvé de mieux à …………………
et ça peut paraître bien ordinaire
et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi
Te faire mourir de …………….
Aspirer tes soupirs
M’enfermer tout le jour
Écrire des …………………………
Boire mon café noir
Me lever en ……………
Pleurer sur un trottoir
Me serrer sur ton cœur
Pardonner tes ………………………..
Jouer de la guitare
Danser sur un comptoir
Remplir un caddie
Avoir une …………………….
Et passer mon permis
Jeter tout par les ……………………
T’aimer de tout mon être
Je ne suis ………. qu’à ça
Est ce que ça te dé-çoit ?
J’ai rien trouver de mieux à …………………
et ça peut paraître bien ordinaire
et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi

Je sais je suis trop …………….


De dresser la liste non exhaustive
De toutes ces choses que je voudrais faire avec toi
T’embrasser partout
……………. quand on est saouls
Regarder les infos
Et fumer toujours trop
Éveiller tes soupçons
Te ……………………………….
Et te traiter de con
Avoir un peu de spleen
……………………… Janis Joplin
Te regarder dormir
Me regarder guérir
Faire du vélo à deux
Se dire qu’on est …………………….
Emmerder les envieux.
Concilier sa vie personnelle avec sa vie professionnelle signifie pouvoir
équilibrer ces deux vies, que l’on soit homme ou femme. Et j’insiste sur ce point
(homme et femme), car les avancées ne seront possibles que si chaque sexe en
bénéficie. Certes cette question touche plus fréquemment les femmes,
puisqu’une femme avec enfants, a en réalité trois vies dans sa vie personnelle :
celle de maman et celle de femme et celle d’épouse. Ce qui fait beaucoup !

Concilier vie personnelle et vie professionnelle signifie aussi donner autant


d’importance à chacune de ces vies. Ce qui signifie que la question de la
conciliation se fera plus cruciale selon les périodes de sa vie : jeune diplômé et
célibataire, en couple mais sans enfant, en couple avec enfants jeunes ou moins
jeunes, femme ou homme célibataire et avec enfant, couple sans enfant à charge
etc …
POLITIQUE

- NATIONAL: Syndrome Hubris: Les américains sauvent plus sur la Colombie que les
mêmes colombien.

NATIONAL : SYNDROME HUBRIS : Les américains sauvent plus sur la Colombie que les
mêmes colombien.

S yndrome Hubris (df) : Hubris ou hybris est un concept grec qui peut être traduit par « démesure »
et se réfère maintenant à un orgueil ou la confiance en soi fortement exagérée, surtout quand il
détient le pouvoir. Qu'est-ce que cela a à voir avec la politique? Simplement que la politique c´est la
lutte du pouvoir.

Pour en savoir plus sur cette maladie, nous avons consulté le Dr Harry Campos qui est psychiatre et
membre de l'Association Psychanalytique Argentine. « Syndrome Hubris tire son nom du théâtre
de la Grèce antique et a notamment évoqué les personnes qui ont volé la scène. Il a commencé à
être utilisé comme un trouble de la personnalité en observant certaines caractéristiques chez les
personnes qui ont une position de pouvoir, » spécialiste défini qui il a précisé que même si en tant
que telle « est pas dans le manuel psychiatrique, cela ne signifie pas qu'il peut y avoir une condition
qui répond à certaines particularités ».

Le narcissisme, imaginez ce que vous pensez est juste et ce que les autres pensent pas, croient que
tous ceux qui le critiquent sont des ennemis, etc. « et a souligné que ces attitudes » peut conduire le
patient à prendre de mauvaises décisions parce que la personne perd la perspective la réalité totale
et voir seulement ce que vous voulez voir.

En ce sens, Dr. Harry Campos a souligné que « vous pouvez avoir une personne dans l'exercice du
pouvoir. Aussi, il a dit que si vous pensez au sujet du syndrome dans le contexte de la politique et
considèrent que faire de la politique que vous devez avoir un trait de la personnalité narcissique.

Maintenant : Pourquoi les américains sauvent plus sur la Colombie que les mêmes colombien ?

Les scandales sur Odebrecht en Colombie a entre yeux aux grands sphères de la politique
colombien. Aussi : le scandale sur le Parquet en charge de la corruption est allé á prison pour
corruption précisément ont une chose en commun : les américains fait tout.

Rappelons que Odebrecht, l'une des plus grandes entreprises de construction dans 27 pays, dont les
États-Unis. À la suite des enquêtes qui sont développées non seulement au Brésil, mais en Suisse et
aux États-Unis, l'un de ses fondateurs, Marcelo Odebrecht, a été condamné à plus de 19 ans de
prison dans son pays pour des crimes de corruption passive, association de malfaiteurs et lavage
d'argent.
Qui a révélé tout ? Les États-Unis.

Le rapport du département américain de la Justice, publié que « pendant ou entre 2001 et 2016,
Odebrecht est ses complices, consciemment et délibérément conspiré et d'accord avec d'autres
fournissent des centaines de millions corruption de dollars en paiements et autres objets de valeur à
et au profit des fonctionnaires étrangers officiels, les partis politiques étrangers, les membres des
partis politiques étrangers et des candidats politiques étrangers pour obtenir un avantage indu et
d'influencer les fonctionnaires étrangers, les partis politiques étrangers et des candidats politiques
étrangers afin de obtenir et conserver les entreprises dans de nombreux pays à travers le monde. »

Par finaliser, c´est notoirement vrai que les américains sauvent plus sur quelque mouvement propre
ou sale dans la politique colombien que les mêmes colombiens. Ça c´est une démonstration de que
si manipulées sont les colombiens par les médias et les mêmes politique qui faire légal la
corruption.
Géopoétique par Mc Solaar: https://www.youtube.com/watch?v=um4tuZLbMq8

1-Écoute la chanson et entoure la réponse adéquate


Je commande un sondage pour des vacances à Singapour/ et cinq gars pour
On vote à main levée : 'y a cinq filles contre à Singapour/ et cinq gars pour
Routard, je leur soumets mes vacances seul ou est-ce Tony /en Estonie
Mais il manque une voix, était-ce Ariane ou est-ce Tony /en Estonie ?
Une asiat' me branche : "Veux-tu du Monténégro /monter négro ?"
J'ai descendu la tasse cul-sec comme un schnaps du Monténégro /monter négro ?,
mmh
Petite taille, taille fine, était-elle thaï' ou de Taiwan/taille "one" ?
Son jean n'est pas diesel, c'est un gasoil de Taiwan/taille "one"

Cancer du tropique , Corne de l'Afrique ,Traité atlantique , Euro-asiatique


Paysages angéliques , Armes automatiques ,Mon bic note les hics , Géopoétique

S'il te plaît, please, ne reste pas immobile aux Comores /comme mort
Fais Paris-Dieppes à iep' ou vole comme Bob aux Comores /comme mort

Depuis des lustres je rafale sur le diable mais pas de bol, y vit /en Bolivie
Une pro moto catho me mène pas de bol, y vit /en Bolivie
Au Vatican, des helvètes scrutent les pratiquants
Je jure qu'tu peux en voir le soir si t'es du Vatican
Donc, j'ai fait mon service dans des rations suisses /la confédération suisse
Si j'aime ça? Affirmatif. 'Y a qu'là qu'on fait des rations suisses /la confédération
suisse '

REFRAIN

Du monde, j'ai fait le tour ; tout comme Davis Miles


J'y ai appris des choses en grillant tous mes miles
J'ai connu la Pologne/ Bologne, la gare de Pologne/ Bologne
Je sais qu'pour la chasse en Cologne/ Sologne faut pas mettre d'eau de Cologne/
Sologne

J'ai vu la cordillère des Andes, le Simenon ou Duras / Honduras


En lisant Neruda, Hemingway, Simenon ou Duras / Honduras
J'y buvais des légendes, on dit qu'en Colombie /colombe ... bi
Les hiboux deviennent chouettes dès lors qu'ils croisent une Colombie /colombe ... bi
Pour rouler sans trafic : chameau en Centrafrique
J'ai même croisé Jamaïc le rasta-man en Jamaïque
Je lui parlais des plaines, du golfe du Yémen / yeah man
Il lâchait des volutes accompagnés par des Yémen / yeah man

REFRAIN (x2)

2- Complète avec la préposition adéquate.


Je vais ________Comorres, ______Jamaïque,_________Colombie,________Centrafrique,
_____Bolivie, ____Vatican, ________Estonie, _____Singapour.

Résumé
À+________________/ En+pays______________(qui terminent en “____”)/ Au+
pays______________/Aux+îles au _____________________

3. Souligne la bonne réponse :


“Singapour/ cinq gars pour”, “Comorres/comme mort” sont des : antonymes -
homonymes –néologismes.

4. Vocabulaire et expressions

Une asiat' me branche = une asiatique me drague

Descendre un verre cul-sec = boire un verre d’un seul coup

Marcher à iep’= marcher à pieds (Verlan !)

Depuis des lustres = depuis (très) longtemps/ depuis des années


Paroles

Je commande un sondage pour des vacances à Singapour


On vote à main levée : 'y a cinq filles contre et cinq gars pour
Routard, je leur soumets mes vacances seul en Estonie
Mais il manque une voix, était-ce Ariane ou est-ce Tony ?
Une asiat' me branche : "Veux-tu monter négro ?"
J'ai descendu la tasse cul-sec comme un schnaps du Monténégro, mmh
Petite taille, taille fine, était-elle thaï' ou de Taiwan ?
Son jean n'est pas diesel, c'est un gasoil de taille "one"

Cancer du tropique
Corne de l'Afrique
Traité atlantique
Euro-asiatique
Paysages angéliques
Armes automatiques
Mon bic note les hics
Géopoétique

S'il te plaît, please, ne reste pas immobile comme mort


Fais Paris-Dieppes à iep' ou vole comme Bob aux Comores

Depuis des lustres je rafale sur le diable mais pas de bol, y vit
Une pro moto catho me mène en Bolivie
Au Vatican, des helvètes scrutent les pratiquants
Je jure qu'tu peux en voir le soir si t'es du Vatican
Donc, j'ai fait mon service dans la confédération suisse
Si j'aime ça? Affirmatif. 'Y a qu'là qu'on fait des rations suisses'

REFRAIN

Du monde, j'ai fait le tour ; tout comme Davis Miles


J'y ai appris des choses en grillant tous mes miles
J'ai connu la Pologne, la gare de Bologne
Je sais qu'pour la chasse en Sologne faut pas mettre d'eau de Cologne

J'ai vu la cordillère des Andes, le Honduras


En lisant Neruda, Hemingway, Simenon ou Duras
J'y buvais des légendes, on dit qu'en Colombie
Les hiboux deviennent chouettes dès lors qu'ils croisent une colombe ... bi
Pour rouler sans trafic : chameau en Centrafrique
J'ai même croisé Jamaïc le rasta-man en Jamaïque
Je lui parlais des plaines, du golfe du Yémen
Il lâchait des volutes accompagnés par des"yeah man"

REFRAIN (x2)
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

MINES ANTIPERSONNEL : ENFER SANS FIN ? Date du cours : . . / . . / . . . .

SE PRÉPARER À REGARDER L’ÉMISSION


Activité 1 : que vous inspire cette chaise ? Selon vous, que symbolise-t-elle ?
__________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________________

Un site est consacré à cette œuvre : http://broken-chair.com/

Activité 2 : découvrez le site dédié à la Broken Chair. Relevez trois informations sur
l’œuvre et son commanditaire (Handicap International) qui vous semblent
intéressantes à connaître.

______
____________________________________________________________________________________

IDENTIFIER LE SUJET DE L’ÉMISSION


Activité 3 : l’Observatoire des mines comptabilise 6400 blessés, mutilés ou tués en
2015. Pour une meilleure compréhension de ce fléau, écoutez le premier extrait de
l’émission. Relevez les informations demandées.

Arme du - Utilisateurs :
pauvre - Nombre de pays touchés :
- Classification de pays contaminés :

Déminage - Durée :
- Paradoxe du désarmement :

- Moyens employés :

Traité - Date de la signature : 1997


d’Ottawa - Entrée en vigueur :
- Engagement des signataires :

- Nombre de signataires :
- Pays non-signataires :

Page 1 sur 3
Stéphanie Witta Alliance française de Bruxelles-Europe
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

Activité 4 : a) décrivez la juxtaposition des propos de Marcel Mione et les images de la


jeune fille avec une prothèse à la fin de l’extrait. Quels sont les effets escomptés ?
b) Qu’apporte l’habillage sonore de tout l’extrait ? D’après vous, quel est l’objectif du
présentateur/de l’émission ?

COMPRENDRE LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMISSION


Activité 5 : Pascal Rapillard, responsable des Relations extérieures au Centre
international de déminage humanitaire, est l’invité de Géopolitis. Écoutez le second
extrait. Cochez les sujets abordés pendant l’interview.

 La possibilité d’éradiquer les mines antipersonnel.  La prochaine conférence sur le déminage.


 Les moyens à mettre en œuvre.  Les défis à relever.
 Les dirigeants responsables de ce problème.  Les pays donateurs.
 La diminution des dons.  Des propositions de sanctions contre les pays
non-signataires.
 Les progrès réalisés.  Les moyens pour faire pression sur les pays non
signataires.

Activité 6 : depuis 2 ans, l’Observatoire des mines a enregistré une augmentation


vertigineuse du nombre de victimes (75 %) due à l’escalade de la violence armée dans
plusieurs conflits actuels. Quelle est l’opinion de Pascal Rapillard sur le combat contre
les mines antipersonnel ? Est-il plutôt optimiste ou pessimiste ? Justifiez votre réponse.
____
____
___________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

APPROFONDIR LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMISSION


Activité 7 : dans l’extrait ci-dessous, quels moyens (lexique, structure des phrases,
organisation du discours, intonation, etc.) Pascal Rapillard emploie-t-il pour
dédramatiser la situation et insuffler de l’espoir ?
Marcel Mione : « Pascal Rapillard, on vient de voir cet enfant avec une prothèse. Est-ce qu'un jour ce fléau
va s'arrêter ? »
Pascal Rapillard : « Alors évidemment, bon le reportage l’a montré, les victimes, il y en a énormément,
beaucoup trop, elles vont nécessiter des soins pendant une vie entière. C'est aussi les familles qui sont
touchées, les familles de ces victimes, mais le problème des mines est un problème qui a une fin. C'est un
problème qui peut se terminer durant notre génération et bien sûr cela va nécessiter beaucoup d'efforts de
la communauté internationale, des pays affectés eux-mêmes, il faudra des financements, il faudra mettre en
œuvre les meilleures méthodes, mais c'est un problème qui a une fin. »
Marcel Mione : « Mais lorsqu'un pays est décontaminé, parfois longtemps après la fin d'un conflit, il y a un
autre conflit ailleurs et d'autres mines qui vont être posées. »
Pascal Rapillard : « Bien sûr et c'est la situation qu'on constate malheureusement de nouveau de manière
accrue depuis ces deux, trois dernières années avec les conflits qu'on a mentionnés, les conflits récents.
Cela dit, cela ne doit pas, je dirais, masquer les progrès considérables qui ont été réalisés depuis plus de 20
ans et qui ont vu la réduction du nombre de victimes à une échelle considérable, qui ont aussi vu 51 millions

Page 2 sur 3
Stéphanie Witta Alliance française de Bruxelles-Europe
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

de mines antipersonnel détruites, des stocks qui n’existent plus, qui ne seront jamais plus utilisés, mais qui
ont aussi vu des territoires entiers déminés. 28 pays sont totalement déminés et libres de mines qui ne
l'étaient pas il y a 20 ans. Le Mozambique, en 2015, s’est déclaré libre de mines, c'était un des pays les plus
affectés du monde à la fin des années 1990. Donc certes, la situation est difficile en ce moment, il y a
beaucoup de défis, mais énormément de progrès ont été réalisés. »
Marcel Mione : « Est-ce que la communauté internationale est à la hauteur du défi et pourquoi, comment
expliquer que les budgets pour le déminage, pour votre action, diminuent ? »
Pascal Rapillard : « Bien sûr, je dirais que la communauté internationale est à la hauteur, doit l’être
encore plus et je dirais encore plus ces dernières années et dans le futur. »

Activité 8 : les États signataires du traité d’Ottawa se sont engagés à éradiquer les
mines antipersonnel d’ici 2025. Afin de revigorer l’attention sur la convention
d’interdiction, rédigez une lettre ouverte pour inciter les pays non-signataires à la
ratifier.

Conseils pour rédiger une lettre ouverte : respecter les règles formelles de la lettre
(destinataire, date, lieu, expéditeur) et sa structure : introduction (motivation de la lettre,
pourquoi vous écrivez, contextualisation (anniversaire, événement à venir, etc.),
développement (un paragraphe par argument), conclusion (souhaits, demande). Illustrer
chaque argument à l’aide de faits, de données chiffrées, citations, cas spécifiques, etc.

________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________

Page 3 sur 3
Stéphanie Witta Alliance française de Bruxelles-Europe
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

MINES ANTIPERSONNEL : ENFER SANS FIN ?


Date de mise en ligne : octobre 2017

Peut-on éradiquer les mines antipersonnel d’ici à 2025 ? Rédiger une lettre ouverte.

 Thème : politique
 Niveau : B2
 Public : adultes
 Durée indicative : 2h40

EXTRAITS UTILISÉS

1. 0’00  2’38 : présentation de certains pays contaminés, du déminage et du traité d’Ottawa


2. 0’00  3’27 : présentation des progrès réalisés et des futurs défis.

PARCOURS PÉDAGOGIQUE

Étape 1 – Se préparer à regarder l’émission .................................................................................................... 2


 Donner son impression sur une œuvre d’art (activité 1) .................................................................................2
 Sélectionner des informations significatives (activité 2) ...................................................................................2
Étape 2 – Identifier le sujet de l’émission ........................................................................................................ 2
 Comprendre le contexte (activité 3) ..............................................................................................................2
 Analyser la juxtaposition du canal audio et vidéo (activité 4) ...........................................................................3
Étape 3 – Comprendre la problématique de l’émission ................................................................................... 3
 Relever les sujets abordés lors d’une interview (activité 5) ..............................................................................3
 Repérer un point de vue (activité 6) ..............................................................................................................4
Étape 4 – Approfondir la problématique de l’émission .................................................................................... 4
 Identifier des moyens pour défendre une idée (activité 7) ...............................................................................4
 Rédiger une lettre ouverte (activité 8) ...........................................................................................................5

OBJECTIFS COMMUNICATIFS / PRAGMATIQUES  Identifier des moyens pour défendre un point de


 Échanger sur une sculpture. vue.
 Hiérarchiser des informations. OBJECTIF (INTER)CULTUREL
 Comprendre des informations à propos des mines  S’informer sur le problème des mines
antipersonnel. antipersonnel.
 Repérer les sujets traités lors d’une interview. ÉDUCATION AUX MÉDIAS
 Rédiger une lettre ouverte.  Analyser la juxtaposition du canal audio et vidéo.
OBJECTIFS LINGUISTIQUES  Analyser le traitement du sujet.
 Enrichir le lexique lié au désarmement.

Fiche réalisée par : Stéphanie Witta http://enseigner.tv5monde.com


Page 1 sur 5
Alliance française de Bruxelles-Europe octobre 2017
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

ÉTAPE 1 – SE PRÉPARER À REGARDER L’ÉMISSION


Donner son impression sur une œuvre d’art (activité 1)
Production orale – petits groupes – 10 min (support : fiche apprenant)

Se connecter au site https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/21/BrokenChair.jpg et projeter


l’image sur grand écran.
Décrivez la sculpture.
Puis, faire travailler les apprenant·e·s par petits groupes.
Que vous inspire cette œuvre ? Que symbolise-t-elle à votre avis ?
Les laisser échanger librement entre eux. Passer parmi les groupes afin de fournir aux apprenant·e·s le
lexique nécessaire à l’expression orale (brisure, cassure, fracture, symboliser, etc.). En guise de correction,
proposer une discussion avec l’ensemble de la classe.

Pistes de correction / Corrigés :


- Cette sculpture est une immense chaise dont un des pieds est cassé.
- Elle semble immense. Elle m’impressionne et en même temps, elle m’angoisse un peu. Cela doit être le pied cassé.
Cela lui donne un côté fragile, brisé, pourtant elle paraît très solide.
- C’est la cassure qui me touche, elle n’est pas nette, elle n’a pas été coupée, sciée, mais on a l’impression qu’elle a été
cassée par un coup violent, qu’elle est fracturée, comme la jambe d’un être humain. Etc.
- Pour moi, elle pourrait symboliser la fracture entre les pays riches et les pays pauvres.
- L’œuvre symbolise peut-être la violence conjugale. Etc.

Sélectionner des informations significatives (activité 2)


Compréhension écrite – binômes – 20 min (supports : site Internet, fiche apprenant)

Inviter les apprenant·e·s à consulter le site dédié à la Broken Chair (http://broken-chair.com). Proposer une
navigation individuelle. Former ensuite des binômes.
Réalisez l’activité 2 : découvrez le site dédié à la Broken Chair. Relevez trois informations sur l’œuvre et son
commanditaire (Handicap International) qui vous semblent intéressantes à connaître .
Guider les apprenant·e·s afin qu’ils relèvent des informations en rapport avec les mines antipersonnel.
Mettre en commun les renseignements sélectionnés. Les écrire au tableau. Profiter de l’activité pour
introduire certains termes de l’émission (le déminage, une mine antipersonnel…).

Pistes de correction / Corrigés :


- La signification de l’œuvre, l’historique du monument, sa carte d’identité, des informations techniques et sa symbolique
universelle. La sculpture Broken Chair symbolise à la fois la fragilité et la force, le déséquilibre et la stabilité, la violence
et la dignité. Chacun est invité à développer une réflexion personnelle sur sa responsabilité de refuser l’inacceptable.
- Les équipes de démineurs de Handicap International contribuent à la destruction des mines afin de restituer aux
populations civiles leur terre.
- Handicap International s’est également spécialisée dans les techniques de réadaptation appropriées aux situations
d’urgence. Des équipes spécialisées accompagnent les victimes pour qu’elles puissent accomplir toutes leurs activités.
Etc.

ÉTAPE 2 – IDENTIFIER LE SUJET DE L’ÉMISSION


Comprendre le contexte (activité 3)
Compréhension orale – individuel – 20 min (supports : extrait 1, fiche apprenant)

Expliquer les termes suivants : mutilé (amputé, perte partielle ou totale d’un membre), fléau (grande
catastrophe publique), contaminé (pays dans lequel il y a des mines antipersonnel), paradoxe (proposition
contraire à la logique, au sens commun), entrer en vigueur (date à laquelle un texte, une loi devient valide),
récalcitrant (qui résiste avec entêtement). Diffuser le premier extrait de l’émission.
Réalisez l’activité 3 : relevez les éléments demandés.
Faire comparer les réponses avec un·e autre apprenant·e. Rediffuser le même extrait afin que les
apprenant·e·s complètent les réponses. Corriger ensemble. Écrire les réponses au tableau.

Fiche réalisée par : Stéphanie Witta http://enseigner.tv5monde.com


Page 2 sur 5
Alliance française de Bruxelles-Europe octobre 2017
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

Pistes de correction / Corrigés :


Arme du - Utilisateurs : combattants non étatiques (milices, rebelles, guérillas).
pauvre - Nombre de pays touchés : une soixantaine.
- Classification de pays contaminés : 3 catégories : les plus touchés (plus de 100 km2 de territoires
contaminés), les pays dont 20 à 100 km2 sont touchés, et les pays contaminés, mais dont on n’a aucune
donnée précise.
Déminage - Durée : des années, des décennies de travail.
- Paradoxe du désarmement : la construction d’une mine coûte quelques dollars alors que sa
neutralisation coûte plusieurs centaines de dollars.
- Moyens employés : des engins robotisés (tanks démineurs), les chiens et les rats très efficaces.
Traité - Date de la signature : 1997.
d’Ottawa - Entrée en vigueur : 1999.
- Engagement des signataires : la Convention interdit l’emploi, la production, l’acquisition, le stockage et
le transfert des mines antipersonnel.
- Nombre de signataires : 162.
- Pays non-signataires : une trentaine d’États dont les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Arabie Saoudite et
Israël.

Analyser la juxtaposition du canal audio et vidéo (activité 4)


Éducation aux médias – binômes – 15 min (supports : extrait 1, fiche apprenant)

Diffuser la partie consacrée au traité d’Ottawa dans le premier extrait (2’01-2’38).


Faites l’activité 4 : a) décrivez la juxtaposition des propos de Marcel Mione et des images, en particulier celle
de la jeune fille avec une prothèse à la fin de l’extrait. Quels sont les effets escomptés ?
Montrer une deuxième fois toute la partie sur le traité d’Ottawa. Attirer l’attention des apprenant·e·s sur les
questions ci-dessous et cela dès le début de la diffusion.
b) Qu’apporte l’habillage sonore ? Quel bruit entend-on ? À partir de quand ? Comment qualifieriez-vous la
voix du présentateur ? D’après vous, quel est le message du présentateur/de l’émission ?
Pour guider les apprenant·e·s dans l’analyse de l’objectif de l’émission, il est possible de leur proposer de
s’appuyer sur la description de leurs sentiments lors du visionnage.
Mettre en commun les réponses. Écrire les mots-clés au tableau (cliquetis, bombe à retardement).

Pistes de correction / Corrigés :


- La dernière partie est triste. La jeune fille s’avance vers nous en nous regardant, le·la téléspectateur·rice est en contact
direct avec elle, ce qui éveille l’empathie. La voix du présentateur se veut dramatique. Les prothèses en arrière-plan
renforcent cette impression.
- Si on écoute attentivement tout l’extrait, en même temps que la voix du présentateur on entend un cliquetis, comme
celui d’une bombe à retardement ou d’un compte à rebours. Puis, on identifie le son comme celui de la prothèse sur le
sol. L’habillage sonore permet la transition entre les images de la signature du traité et la séquence suivante, avec la
jeune fille.
- Le présentateur dit que le traité d’Ottawa est un succès en soi dans le domaine du désarmement, mais qu’il reste
encore à convaincre les États récalcitrants. L’émission montre les images où les dirigeants se félicitent, mais cet extrait
se termine sur des images lugubres, soulignant que le chemin est encore long et que les mines antipersonnel continuent
à faire des ravages.
- On pourrait y déceler une critique, l’inefficacité de la Convention d’interdiction. Etc.

ÉTAPE 3 – COMPRENDRE LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMISSION


Relever les sujets abordés lors d’une interview (activité 5)
Compréhension orale – individuel – 15 min (supports : extrait 2, fiche apprenant)

Expliquer ou faire expliquer les termes suivants : éradiquer (supprimer totalement), mettre en œuvre (ici,
utiliser quelque chose ou quelqu'un pour réaliser un objet ou un projet).
Diffuser le deuxième extrait de l’émission dans son intégralité.
Réalisez l’activité 5 : quels sujets sont abordés lors de l’interview ?
Former des tandems pour comparer les réponses. Si nécessaire, rediffuser l’extrait. La correction est
commune et orale.

Fiche réalisée par : Stéphanie Witta http://enseigner.tv5monde.com


Page 3 sur 5
Alliance française de Bruxelles-Europe octobre 2017
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

Pistes de correction / Corrigés :


x La possibilité d’éradiquer les mines antipersonnel.  La prochaine conférence sur le déminage.
x Les moyens à mettre en œuvre. x Les défis à relever.
 Les dirigeants responsables de ce problème. x Les pays donateurs.
x La diminution des dons.  Des propositions de sanctions contre les pays non-
signataires.
x Les progrès réalisés. x Les moyens pour faire pression sur les pays non
signataires.

Repérer un point de vue (activité 6)


Compréhension orale – binômes – 15 min (supports : extrait 2, fiche apprenant)

Faire expliquer ou expliquer « une augmentation vertigineuse » (rapide et forte hausse) et « l’escalade de la
violence » (aggravation, montée rapide). Faire ensuite travailler les apprenant·e·s par deux.
Diffuser à nouveau le deuxième extrait.
Réalisez l’activité 6 : est-ce que Pascal Rapillard est plutôt positif ou pessimiste sur l’évolution de la
situation ? Justifiez votre réponse : relevez les faits avancés par l’invité.
Mettre en commun les réponses.

Pistes de correction / Corrigés :


- Pascal Rapillard se veut optimiste : pour lui, le problème des mines antipersonnel peut se terminer durant notre
génération, c’est un problème qui a une fin. Pour lui, ce n’est pas un enfer sans fin. Il souligne qu’il reste beaucoup
d’efforts à réaliser, qu’il faut des financements et qu’il faut mettre en œuvre les meilleures méthodes.
- En outre, il souligne tous les progrès qui ont été réalisés depuis la signature du traité d’Ottawa (drastique réduction du
nombre de victimes, 51 millions de mines détruites, territoires entiers déminés, 28 pays libres de mines).
- Plusieurs pays non-signataires du traité appliquent de facto la convention puisqu’ils n’exportent plus de mines, n’en
utilisent plus et n’en produisent plus.

ÉTAPE 4 – APPROFONDIR LA PROBLÉMATIQUE DE L’ÉMISSION


Identifier des moyens pour défendre une idée (activité 7)
Analyse stylistique – binômes – 25 min (support : extrait 2, fiche apprenant)

Garder les mêmes binômes. Faire d’abord travailler les apprenant·e·s à partir de la transcription figurant sur
la fiche apprenant, puis diffuser une dernière fois l’extrait.
Faites l’activité 7 : repérez dans l’extrait les moyens employés par Pascal Rapillard pour défendre ses idées
et transmettre son optimisme. Prêtez attention au lexique, à l’organisation du discours et à la structure de
ses phrases, à sa manière de parler.
Corriger ensemble. Écrire les réponses au tableau.

Pistes de correction / Corrigés :


- Il choisit un lexique neutre, il ne parle pas de « fléau » comme le présentateur, mais de « problème ».
- L’organisation de son discours : il termine toujours par un élément positif. La formulation des questions du
présentateur met en évidence l’atrocité de l’usage des mines antipersonnel et leur progression. L’invité exprime son
accord, mais avance directement ensuite un élément positif. Quand il conclut son intervention, il mentionne tout d’abord
l’élément négatif avant de terminer sur une information positive. Exemple :
- Bien sûr et c'est la situation qu'on constate malheureusement de nouveau de manière accrue depuis ces deux,
trois dernières années avec les conflits qu'on a mentionnés, les conflits récents.
+ Cela dit, cela ne doit pas, je dirais, masquer les progrès considérables qui ont été réalisés depuis plus de 20 ans
et qui ont vu la réduction du nombre de victimes à une échelle considérable, qui ont aussi vu 51 millions de
mines antipersonnel détruites, des stocks qui n’existent plus, qui ne seront jamais plus utilisés, mais qui ont aussi
vu des territoires entiers déminés. 28 pays sont totalement déminés et libres de mines qui ne l'étaient pas il y a
20 ans. Le Mozambique, en 2015, s’est déclaré libre de mines, c'était un des pays les plus affectés du monde à la
fin des années 1990.
- Donc certes, la situation est difficile en ce moment, il y a beaucoup de défis
+ mais énormément de progrès ont été réalisés.

Fiche réalisée par : Stéphanie Witta http://enseigner.tv5monde.com


Page 4 sur 5
Alliance française de Bruxelles-Europe octobre 2017
Mines antipersonnel : enfer sans fin ?

- Il opte pour des structures impersonnelles (cela va nécessiter, il faudra) qui lui permettent d’exprimer son opinion de
manière indirecte sans viser personne.
- Il a recours à la voix passive : les progrès considérables qui ont été réalisés, 28 pays sont totalement déminés. Ce qui
permet de mettre en avant l’amélioration de la situation.
- Il use d’un lexique positif : considérable (2x), totalement déminés, énormément de progrès.
- Lorsque le présentateur l’interroge sur la communauté internationale, il souligne ses compétences et son
investissement, sans critiquer ses manques et l’inviter à faire plus. Il motive la communauté internationale à s’investir
plus sans la culpabiliser.
- Il utilise aussi la répétition : « c’est un problème qui a une fin » au début de son intervention et à la fin.
- Sa manière de s’exprimer, son ton n’est pas dramatique. Il est souriant et met l’accent sur les progrès réalisés.
L’intonation révèle son optimisme : quand il contrebalance un argument, il appuie systématiquement sur le connecteur
(mais / cela dit, etc.)

Rédiger une lettre ouverte (activité 8)


Production écrite – binômes – 40 min (support : fiche apprenant)

Qu’est-ce qu’une « lettre ouverte » ? Quelles sont ses caractéristiques ?


Il est possible de demander aussi aux apprenant·e·s s’ils·elles en ont déjà écrit et dans quel but.
En groupe-classe : décidez à qui vous souhaitez adresser la lettre. Puis listez les arguments que vous allez
exposer dans votre lettre.
Faire prendre connaissance des conseils pour la rédaction d’une lettre ouverte.
Faites l’activité 8 : rédigez une lettre ouverte.
Rédiger en binômes le plan de la lettre. La rédaction peut être réalisée en binômes en classe ou
individuellement à la maison.
Lors de la mise en commun, inviter quelques apprenant·e·s à lire leur lettre au groupe classe.
Il est également possible de demander aux apprenant·e·s d’échanger leur lettre et de corriger le texte d’un
autre binôme. Ensuite, ramasser les productions pour une correction personnalisée.
Finalement, il est possible de distribuer ces deux lettres ouvertes : les apprenant·e·s pourront les comparer
avec leur production.
- http://www.liberation.fr/france/2009/12/04/lettre-ouverte-pour-une-terre-sans-mines_597266
- http://bibliomines.org/wp-content/uploads/Lettre_ouverte_a_la_ministre_Bev_Oda_-_francais.pdf
- https://www.handirect.fr/lettre-ouverte-a-barak-obama/

Pistes de correction / Corrigés :


Une lettre ouverte est une lettre écrite au nom d’un groupe de personnes dans l’objectif d’attirer l’attention des pouvoirs
publics sur un problème. Elle est rédigée dans un style formel qui interpelle le lecteur. La lettre est également publiée
dans la presse afin de toucher un large public.
Destinataires potentiels : le chef d’État d’un pays non signataire du traité d’Ottawa, le ministre de la Coopération
internationale, le ministre de la Santé, de la Défense, etc.

Introduction :
Contextualisation : 20e anniversaire de la signature du traité d’Ottawa / Objectif de l’éradication des mines
antipersonnel en 2025 / recrudescence du nombre de victimes.
Premier argument :
Tue une majorité de civils (78 % des victimes) dont 38 % d’enfants. Problème humanitaire, mais également une
entrave au développement économique des pays contaminés. Les victimes sont à la charge des familles, ce qui peut
entraîner l’appauvrissement de celles-ci.
Deuxième argument :
Baisse des financements alors qu’on assiste à une augmentation vertigineuse du nombre de victimes. En 2014, les dons
étaient au plus bas passant de 610 millions de dollars en 2005 à 471 millions.
Demande :
Le fléau des mines antipersonnel a une fin (citation de Pascal Rapillard). Nous comptons sur votre soutien pour aboutir
à une éradication totale des mines antipersonnel d’ici à 2025. Ensemble, construisons un monde libre de mines.

Fiche réalisée par : Stéphanie Witta http://enseigner.tv5monde.com


Page 5 sur 5
Alliance française de Bruxelles-Europe octobre 2017
Au pied de la lettre
Niveau B2 [Objectifs] Comprendre une vidéo humoristique, travailler
les expressions idiomatiques, raconter une histoire.
CO/PO/PE

Poser un lapin
En sous-groupes
Avoir quelque chose sur le bout de la langue
Connaissez-vous ces expressions ? Expliquez celles que vous connais-
sez. Avoir la tête dans le cul
Choisissez deux expressions que vous ne connaissez pas et essayez
d'en imaginer le sens. Poser un lapin
Tomber sur quelqu’un
En groupe-classe Mettre un râteau
Comparez vos définissions avec le reste de la classe. Faire une nuit blanche

Être dans la merde


Se rouler des pelles

Jeter un œil
Regardez la vidéo de Mat&Swann. Même si tout n'est pas
clair, vous pouvez sans doute en faire un résumé. Qui sont
les personnages ? Que raconte la fille ? Expliquez la réac-
tion du personnage assis au centre.

La vidéo confirme t-elle vos hypothèses sur les expressions


idiomatiques travaillées précédemment ? Essayez d'affiner
vos définissions.

Vous connaissez certainement d'autres expressions ima-


gées. En sous-groupes, puis en classe complète, proposez
une liste.

Raconter des salades


- Écriture créative - Choisissez quelques expressions (3/4) et imagiez une histoire. Cette histoire peut prendre la forme d'un
roman photo ou d’une vidéo. Pensez à bien jouer sur le contraste entre le dialogue et les images.

Transcription
- A la vôtre ! - Bref, Léo, le lendemain, a la bonne idée de me donner un coup de fil
- Et sinon, vous avez de la bonne bière au Brésil ? pendant que je suis sous la douche. Forcément, c'est Cyril qui dé-
- On ne boit pas trop de bière mais plutôt le cachaça. croche et moi, je suis dans la merde. Et moi d'habitude, je suis pas
- C'est quoi ça ? très sarcastique... ben dans ce cas, là, de l'humour noir !
- C'est une spécialité du pays. - … comme à sa pendaison de crémaillère !
- Ahhh... - … moi j'ai la tête dans le cul… ils sont en train de se rouler une
- Ouais et avec euh... Léo. Vas-y, raconte ! pelle... en train de me casser les oreilles comme ça...
- Ah oui, donc on avait rendez-vous à Hypnose Bar. Je m'étais faite - A un moment, il lui a taillé une pipe...
belle et tout. J'avais mis ma robe bleue. Et trente minutes plus tard, le - Euh... c'est rigolo, le français est un langage très imagé.
mec est toujours pas là. - Ben, non ! Pourquoi ?
- Non, il t'a posé un lapin ! - Tu l'as sur... le bout de la langue.
- Un lapin ? - Ben, merci, je sais.
- Oui, c'est ça en plus ! C'est abusé ! Je sors pour l'appeler et devine - Moi, j'ai des fourmis dans les jambes, c'est insupportable.
sur qui je tombe ? Ah Cyril ! - T'inquiète, chéri. Je m'en occupe.
- Le mec qui lui a mis un râteau la semaine dernière. - Je jure sur la vie de ma mère !
- Ben, en fait, on est allés chez lui. On a fait une nuit blanche. - Range ta chambre.
- Oh, non ! Ben, tu perds pas de temps toi ! - T'es un mytho en fait !
- Une nuit blanche ? Ben, c'est-à-dire ? Vous avez fait quoi ? -Bon, on jette un œil au menu ?
- Tu vois, non ? - Oh, oui !

Images : Mat&Swann, lapin ; Créé par Amandine pour Français Langue Etonnante
POUR DIANITA

Ressources et fiches pédagogiques niveau B2 :

http://enseigner.tv5monde.com/niveau/b2-avance

(j’adoooore 7 jours sur la planète, une émission souvent intéressante avec des supers
fiches pédagogiques pour travailler avec les étudiants)

Descripteurs des connaissances B2 :

http://piaf.ciep.fr/_DELF_DALF/Documents/descripteurs_b2.pdf

Prep DELF B2 youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=ITqvIlL4mRI

https://www.youtube.com/watch?v=ZnUrjXQ0MzY

https://www.youtube.com/watch?v=nOZ3zpiAAHA

Ressources pour bosser les différentes compétences :

http://www.ciep.fr/sites/default/files/migration/delfdalf/documents/DELF_B2.pdf

http://www.ciep.fr/delf-tout-public

https://www.institutfrancais.ru/sites/default/files/articles/pdf/sitographie_se_preparer_au_delf-aa.pdf

Et je te joins quelques exos de compréhension orale + compréhension écrite pour les
B2 : En général vidéo à l’appui + texte à trous et ouverture sur un petit débat à l’oral ou
une production écrite :
- Aimé Césaire et Paul Wamo (résistance et poésie)
- Soprano, « clown » (voc du cirque, des sentiments)
- Mc Solaar, « géopoétique »

Un jeu de plateau (adaptable) : mr je sais tout (matériel : des dés + pions). Tu jettes le
dé, en en fonction de la case sur laquelle tu tombes (grammaire, phonétique, savoir…) tu
pioches la carte jeu correspondante et on te pose une question.
-
Au pied de la lettre : pas très utile pour le DELF mais très amusant… une vidéo + fiche
sur Comment les étrangers voient les français ? Expressions idiomatiques prises au pied
de la lettre par un brésilien.
Soprano, de son vrai nom Saïd M'Roumbaba, né le 14 janvier 1979, à Marseille, est
un chanteur, rappeur et compositeur français d'origine comorienne. Parmi ses influences,
Soprano cite notamment Michael Jackson, Daniel Balavoine, Kanye West, Jay-Z, Lil
Wayne, Eminem ainsi que les new-yorkais Mobb Deep.

Parmi les distinctions qu’il a reçues, on cite notamment le NRJ Music Award 2017 : Artiste
masculin francophone de l'année, NRJ Music Award 2016 : Artiste masculin francophone de
l'année, l'année du Hip Hop 2008 : Meilleur artiste rap, Meilleure chanson, Meilleur album.

« Clown », de Soprano

Désolé ce soir je n'ai pas le ………………


Je fais mine d'être sur la piste malgré la routine
J'ai le maquillage qui coule, mes larmes font de la …………….
Sur mon visage de clown (mon visage de clown)
Je sais bien que vous n'en avez rien à faire
De mes problèmes quotidiens, de mes poubelles, de mes ………………
Je suis là pour vous faire oublier, vous voulez qu'ça bouge
Ce soir je suis payé, je remets mon nez rouge

La la la la la la la la la la (x4)

Désolé les enfants si ce soir je n'suis pas …………….


Mais ce costume coloré me rend ……………………..et me colle
J'me cache derrière ce sourire angélique depuis longtemps
Je ne sais plus m'en défaire, mais qui suis-je vraiment ?
J'ai perdu mon chemin, avez-vous vu ma …………………… ?
J'ai l'impression d'être un chien qui essaie de ronger sa laisse
Mais ce soir la salle est ………………….., vous voulez que ça bouge
Donc je nettoie ma …………………, et remets mon nez rouge

La la la la la la la la la la (x8)

Suis-je seul à porter ce masque ?


Suis-je seul à ………………. ……………………. ?
Ce costume qu'on enfile tous les jours
Dis-moi est-il fait sur mesure ?
Ou nous va-t-il trop grand ?

La la la la la la la la la la (x8)

Désolé ce soir je n'ai pas le ………………


J'ai le maquillage qui coule, mes larmes font de la………………….
Sur mon visage de clown (mon visage de clown)...