Vous êtes sur la page 1sur 3

Tripoli Haddadine-filles Controle (1) Physique

Note : Pour les élèves qui n’ont pas traité l’examen SV


Le 13-1-2018 60min

Exercice 1: Induction électromagnétique

Partie A :

Le cadre, dans la figure ci-contre, est traversé par un champ magnétique


uniforme variable en fonction du temps. +

𝐵
On fait brancher aux bornes du cadre un conducteur ohmique de
résistance R.
1- Vérifier l’apparition d’un courant induit 𝑖 dans le conducteur ohmique. D
C
Préciser son sens pour un décroissement du module de 𝐵 ⃗ .
2- Ecrire, l’expression de la tension électrique 𝑢𝐶𝐷 en fonction de : [R et 𝑖] R
puis en fonction de [ r et e ] où r la résistance du cadre et e, la f.é.m. induite
𝑒
3- Vérifier la loi de Pouillet 𝑖 = .
𝑅+𝑟

Partie B : Une bobine rectangulaire, de cotés a=20 cm et b =15 cm,

est constituée de n=10 spires.


+
Elle est disposée verticalement dans un champ magnétique uniforme

⃗ , horizontal et perpendiculaire au plan des spires.


caractérisé par le vecteur 𝐵

Le circuit est fermé à un galvanomètre (G). ⃗


𝐵

La résistance totale du circuit vaut R=2Ω.

1-On fait varier l’intensité B du champ magnétique selon la relation ;

B=0,2t+0,1 ; pour 0 < t < 2,5 ; B en Tesla ; t en sec.

1) Décrire l’apparition d’un courant induit dans le circuit de la bobine.


2) Etablir, en fonction du temps, l’expression du flux magnétique à travers la bobine.
3) Appliquer la loi de Faraday pour déterminer la valeur de la f.é.m. induite.
4) Calculer l’intensité I du courant induit dans la bobine. Préciser son sens.
5) Déduire la quantité d’électricité induite qui passe dans le circuit pendant l’intervalle de
temps donné.
Exercice 2: Phénomènes électromagnétiques

Partie A : Une bobine d'inductance L = 50 mH et de résistance interne r = 2est placée en série


avec un conducteur ohmique de résistance R= 8 et un
générateur idéal de force électromotrice E et débitant un
courant d'intensité croissante : i(A) = 0,20 t2(s) + 5

On ferme K ; calculer à t = 0.1s la valeur de :


1) la f.é.m. auto-induite.
2) la tension 𝑢𝑀𝑁 aux bornes de la bobine.
3) l'énergie magnétique emmagasinée dans la bobine.
4) Calculer la valeur de E (f.é.m. du générateur).
Partie B :
Une bobine, d'inductance L = 0,01H et de résistance négligeable, est montée en série avec un
générateur G et un conducteur ohmique de résistance R (Fig.1).

La bobine est alors parcourue par un courant dont l'intensité 𝑖 varie avec le temps comme l'indique
la figure 2.

𝑖(A)

P Q
2

R 1
t(ms)
+ 0 1 4 5
G
Fig.1
-1 Fig.2
1) Donner le nom du phénomène physique qui apparaît dans la bobine.
2) Déterminer la valeur de la tension uAB dans chacun des intervalles suivants :
[0;4s] et [4s; 5s].

Exercice 3 : Sens du courant induit (Lois de Lenz et Faraday)


⃗ uniforme
𝐵
L’aire de la surface plane S du cadre conducteur D A
ABCD, qui apparait dans le schéma, peut être modifiée
en déplaçant la tige CD sur les deux rails, x
x´ (L)
parallèlement à AB.
Partie A : Tige CD au repos
1) Dans le système {cadre ; champ⃗⃗⃗𝐵 ) , préciser C
C +
l’inducteur et l’induit.
2) Donner l’expression du flux magnétique 𝜙 en fonction de B et S.
3) Quelles sont les forces appliquées sur la tige CD au repos ?

Partie B : Tige en mouvement rectiligne.

1) Maintenant, on fait déplacer la tige à droite, dans le sens ⃗⃗⃗⃗⃗⃗


𝑥´𝑥 .
1.1) Une nouvelle force apparait dans le bilan précédant des forces ; laquelle ? Expliquer.
2.2) Connaissant le sens de cette force, préciser en appliquant la loi des trois doigts de
la main droite le sens du courant induit dans la tige CD.
3.3) Comment se comporte la face en haut, du cadre : sud ou nord?
2) Maintenant, nous allons vérifier le sens de i (courant induit) par application de Faraday.
2.1) En déplaçant CD à droite, que se passe-t-il à la surface S ?
𝑑𝑆 𝑑𝜙
2.2) Déduire le signe de puis de .
𝑑𝑡 𝑑𝑡
3.3) Utiliser l’expression de la loi de Faraday pour savoir le sens du courant induit dans CD.
4.4) Le résultat de la loi de Faraday est-il en accord avec le résultat de Lenz ?