Vous êtes sur la page 1sur 6

Recharge artificielle des nappes i

Description:
La recharge artificielle des nappes est un procédé permettant de stocker dans le sous-sol de grands volumes
d’eau excédentaire d’origines diverses (eaux superficielles des cours d’eau, eau des barrages, eau de pluie
récupérée, eau usée épurée, etc) pour qu’elle soit prélevée et utilisée pendant les périodes déficitaires
(sécheresses prolongées).

Plusieurs dispositifs de RAN (Fig. 21) sont utilisés dans le monde, chacun est adapté à un contexte
hydrogéologique et climatique particulier (nappe superficielle, nappe profonde, nappe côtière, nappe en
milieu poreux, nappe en milieu fissuré, etc).

Ces dispositifs peuvent être des :


 bassins d’infiltration (de plusieurs hectares);
 tranchées d’infiltration (de quelques kilomètres de longueur) ;
 seuils (petits barrages) à travers des lits des cours d’eau, permettant de freiner l’écoulement de
l’eau (1 à 3 m de hauteurs et favoriser l’infiltration) ;
 puits ;
 forages ;
 Khéttaras ;
 etc.

Figure 21 : Dispositifs de recharge artificielle des nappes

Justification :
Le troisième axe de la stratégie nationale de l’eau, a pour objectifs la préservation et la protection des
ressources en eau. La recharge artificielle des nappes constitue une des actions principales de cet axe, avec
un objectif de stockage de 180 Mm³/an.

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 1
Figure 22: Taux de surexploitation des nappes du Maroc

Cette technique permet de :

 reconstituer les réserves des nappes surexploitées connaissant des baisses importantes de leurs
niveaux. Ex. Souss (plus de 24 m de baisse), Saiss profond (plus de 64 m de baisse), Haouz (plus de 18
m de baisse, etc) ;
 éviter la perte d’eau par évaporation dans les retenues de barrages et les lacs d’eau, notamment
dans les zones semi-arides et arides (constituant une grande partie du territoire national);
 maintenir ou soutenir le débit des cours d’eau et le niveau des lacs naturels;
 lutter contre les risques d’inondation, en vidant partiellement (ou totalement) les retenues des
barrages situées en amont des zones inondables ;
 améliorer la qualité de l’eau des nappes saumâtres en la mélangeant avec l’eau moins minéralisée ;
 donner une minéralisation à une eau de pluie peu minéralisée et la rendre plus adaptée à l’AEP;
 épurer les eaux usées ;
 lutter contre l’invasion des nappes côtières par les eaux marines (phénomène du biseau salé) ;
 etc.

Acteurs concernés :
 SEEE ;
 ABHs ;
 Partenaires : Institutions universitaires.

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 2
Maturité de la technologie :

Maturité de la Technologie
Recherche & Développement
Démonstration/Pilote

Déploiement

Potentiel de succès :

Potentiel de succès
Faible
Moyen

Fort

Références :
 Guide Méthodologique de la Recharge Artificielle des Nappes (RAN). Projet de recherche
SEEE/EHTP. Mohamed Sinan. EHTP (2011).
 Inventaire international des aménagements d’Alimentation Artificielle. Dépouillement et Synthèse.
Hydrological Sciences Journal L. Bourguet. BURGEAP (2010) ;
 Synthèse des expériences de la Réalimentation artificielle des aquifères en France.
BRGM (2008).
 Guide de la RAN de l’Inde (2000);
 Gestion active des aquifères. M. Detay. Ed. Masson (1977) ;
 l’Alimentation Artificielle des Nappes Souterraines. J. Bize, L. Bourguet, J. Lemoine. Ed. Masson
(1972) ;
 Plusieurs publications internationales.

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 3
Effets

Baisse des revenus de la population

Baisse de la production agricole dans Perte des productions


les années sèches agricoles

Disponibilité en eau moindre dans Perte des infrastructures et des biens publics
les années sèches

Surexploitation des Faible recharge


Perte d’eau superficielle pendant les
périodes de crues nappes des nappes

Rareté des dispositifs de Recharge Artificielle des Nappes (RAN)


Problème
Principal

Augmentation des prélèvements d’eau


dans les nappes d’eau souterraine

Augmentation des besoins


en eau du pays

Baisse des ressources en eau Accroissement de la population Développement socio-


causse des changements économique croissant
climatiques

Causes

Figure 23: Arbre à problèmes de la recharge artificielle des nappes

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 4
Effets

Amélioration du niveau de vie de la population Amélioration de la qualité des eaux des


nappes côtières

Meilleure Augmentation du Amélioration de la sécurité Arrêt de l’avancée du biseau


sécurisation de la production et du niveau de vie salé dans les nappes côtières
l’alimentation en agricole de la population

Augmentation des débits des


Meilleure disponibilité de l’eau Protection des exutoires naturels
infrastructures et des biens (sources, cours d’eau, etc.)
publics

Lutte contre les inondations par Remontée des niveaux des


Baisse des pertes d’eau en mer lors nappes
le stockage souterrain des eaux
des périodes de crues
superficielles excédentaires

Reconstitution des réserves en


eau des nappes surexploitées

Déploiement des dispositifs de Recharge Artificielle des Nappes

Réalisation des dispositifs de recharge artificielle Réalisation des puits et forages d’injection
de surface (bassins, seuils, fosses,…)

Identification des sites favorables à la RAN

Généralisation de la gestion intégrée des


ressources en eau des bassins versants

Mesu r es d ’in citati on

Figure 24: Arbre à solutions de la recharge artificielle des nappes

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 5
i
This fact sheet has been extracted from TNA Report –EVALUATION DES BESOINS
TECHNOLOGIQUES ET PLAN D’ACTION TECHNOLOGIQUE AUX FINS D’ADAPTATION AU
CHANGEMENT CLIMATIQUE - Maroc. You can access the complete report from the TNA project
website http://tech-action.org/

Evaluation des Besoins en Technologies d’Adaptation du Maroc aux Changements Climatiques.


Plan d’Action Technologique des secteurs de l’eau et de l’agriculture du Maroc. Août 2012.
Pr. Mohamed Sinan-EHTP. Directeur de la Recherche. Expert en Ressources en Eau et en Changements Climatiques Page 6