Vous êtes sur la page 1sur 143

ROYAUME DU MAROC

PROVINCE DE TAOUNATE

APPEL D’OFFRES
OUVERT SUR OFFRE DE PRIX
SEANCE PUBLIQUE

N°DCT/CONST CENTRE HEMODIALYSE/TAO/14-13

CONSTRUCTION D’UN
CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE
A TAOUNATE

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

LOT : UNIQUE

Lancé en application des articles 16, 17, 18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence


(02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de passation des marchés spécifique à
l’Agence du Nord.

L’Architecte Bureau d’Etudes


ATELIER D’ARCHITECTURE BOUFOUS (S.N.C)
BOUFOUS HAMID INGEPOLY-SARL
ARCHITECTES D.E.S.A
15, Avenue Assanaoubar, Sect. 19 Bloc D Lot 15
Bureau d’Etude Technique
Hay Riad - RABAT 11, AV.My rachid.B.21.VN.FES
Tél : 05-37-57-59-80 Fax : 05-37-57-19-80 TEL & Fax : 0535 64 14 72
e-mail : atelier.boufous@hotmail.fr E –mail : ingepoly@yahoo.fr

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 1
SOMMAIRE
CHAPITRE I- CLAUSES ADMINISTRATIVES.
ARTICLE 1: OBJET DU MARCHE
ARTICLE 2: DESCRIPTION SOMMAIRE DES CONSTRUCTIONS
ARTICLE 3: PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE- DOCUMENTS GENERAUX-
ARTICLE 4: CONNAISSANCE DU DOSSIER
ARTICLE 5: VALIDITE DU MARCHE -DELAIS D'EXECUTION- PENALITE DE RETARD
ARTICLE 6: CAUTIONNEMENT- RETENUE DE GARANTIE.
ARTICLE 7: NANTISSEMENT
ARTICLE 8: DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR.
ARTICLE 9: LITIGES OU CONTESTATIONS
ARTICLE 10: AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES TRAVAUX OU
CHANGEMENT DANS L'IMPORTANCE DES OUVRAGES.
ARTICLE 11: DROIT DE TIMBRE ET D'ENREGISTREMENT.
ARTICLE 12. VARIATION DES PRIX.
ARTICLE 13: RESILIATION DU MARCHE
ARTICLE 14: DELAIS DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION
ARTICLE 15: GARANTIE- RECEPTIONS
ARTICLE 16 : GARANTIE DECENALE
ARTICLE 17: CARACTERE DES PRIX
ARTICLE 18: CONTROLE DES TRAVAUX
ARTICLE 19: PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX.
ARTICLE 20: DOCUMENTS ET IMPLANTATION
ARTICLE 21: ECHANTILLONNAGE
ARTICLE22 : REUNIONS DE CHANTIER, INSTALLATION ET ORGANISATION DU
CHANTIER.
ARTICLE 23: RESPONSABLE DE CHANTIER
ARTICLE 24: AGREMENT DU MATERIEL ET MODE D’EXECUTION
ARTICLE 25: ESSAIS DE MATERIAUX ET MATERIEL
ARTICLE 26: CONTROLE TECHNIQUE
ARTICLE 27: MALFACONS.
ARTICLE 28: RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS.
ARTICLE 29: NETTOYAGE DU CHANTIER ET MESURE DE SECURITE ET
D’HYGIENE DU CHANTIER.
ARTICLE 30: NETTOYAGE DU CHANTIER APRES LA RECEPTION PROVISOIRE
CHAPITRE II : CLAUSES PARTICULIERES.

ARTICLE 31: NATURE ET COMPOSITION DES PRIX


ARTICLE 32: MODE DE REGLEMENT
CHAPITRE III : PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES

ARTICLE 33: PROTECTION DES OUVRAGES.


ARTICLE 34: RECEPTION DES TRAVAUX
ARTICLE 35: PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AUX REVETEMENTS DE SOLS
ARTICLE 36: PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AUX MENUISERIES

CHAPITRE IV : DESCRIPTION DES OUVRAGES ET MODE D’EVALUATION

CHAPITRE V: BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 2
CONSTRUCTION D’UN
CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE
A TAOUNATE

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en application des articles 15, 16,
17, 18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence du 02 avril 2012 fixant les conditions et les
formes de passation des marchés de l’Agence pour le Développement Economique et Social
des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume.

ENTRE LES SOUSSIGNES :

L’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et


Provinces du Nord du Royaume « l’APDN », représentée par son Directeur Général
assurant le rôle du Maître d’ouvrage

La Province de Taounate, représentée par le Gouverneur assurant le rôle du Maître


d’ouvrage délégué

D’UNE PART

Et :

Monsieur ……………………………………………..…………………………………………………………
Agissant au nom et pour le compte de : ……………………….…au capital de ….…..…… Dhs

Inscrit au registre de commerce de :…….………………….. Sous le n°: …………………..affilié

à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sous le n° : ….………………….………………………

Titulaire d'un compte bancaire n° : ……………………………….... Ouvert à …………………

Faisant élection de domicile au : …………………………………………………………………


Patente n° : ……………………………………………………………………………...……………………

N° d’Identification Fiscale : ………………………………………………………………...……

En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.


Désigné ci-après par l’entreprise.

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 3
CHAPITRE I :
CLAUSES ADMINISTRATIVES

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 4
ARTICLE 1: OBJET DU MARCHE
Le présent marché à pour objet l’exécution de travaux de CONSTRUCTION D’UN
CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE A TAOUNATE

ARTICLE 2: DESCRIPTION SOMMAIRE DES CONSTRUCTIONS

A) Le projet est constitué de :


1 - Hall d’entrée.
2 - Réception
3 - Salle de traitement des malades 27 postes
4 - Bureau Médecin
5 - Bureau Major
6 - Sanitaires
7 - Guérite
8 - Hébergement
9 - Groupe électrogène
8 - Mur de clôture

B) Description des corps d’état :

Le présent marché a pour objet l'exécution des corps d'état suivants:


1 - Gros œuvres
2 - Etanchéité
3 - Revêtement de sol et mur
4 - Faux plafond
5 - Menuiserie Bois ; Fer et Alu
6 - Electricité - Lustrerie
7 - Plomberie - sanitaires
8 - Peinture – vitrerie
9 - Aménagement extérieur

ARTICLE 3: PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE- DOCUMENTS


GENERAUX-TEXTES SPECIAUX.

A. PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE.


a. -L'acte d'engagement.
b. -Le présent cahier des prescriptions spéciales.
c. -Le bordereau des prix- Détail estimatif.
d. -Le CCAG -T approuvé par le Décret Royal n° 2.99.1087 du 29 Moharrem 1421 (4
mai 2000).

B. DOCUMENTS GENERAUX.
1. Règlement de l’Agence du 02 avril 2012 fixant les conditions et les formes de
passation des marchés de l’Agence pour le Développement Economique et Social des
Préfectures et Provinces du Nord du Royaume.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 5
2. décret royal 330/66 du 10 moharrem 1387 (21.04.67) portant règlement général de
comptabilité publique.
3. la circulaire 1/61/SGG du 30 janvier 1961 relative à l’utilisation des produits
d’origine et de fabrication nationale.
4. le Dahir n° 1.7 0.157 du 26 Joumada I 1390 (30 juillet 1970) relatif à la normalisation
industrielle, notamment son l’article définissant l’ensemble des normes marocaines
homologuées se rapportant aux travaux de bâtiment.
5. les textes officiels réglementant la main d’œuvre et les salaires.
6. le bordereau des salaires minima.
7. le cahier des prescriptions communes provisoires applicables aux travaux de
l’administration des travaux publics tel qu’il est défini par la circulaire
n°6.019.T.P.C. du 7 juin 1972.
8. le cahier des clauses administratives générales (C.C.A.G.T.) approuvé par le décret
n° 2.99.1087 du 29 Moharram 1421 (4 mai 2000).
9. la loi N° 12-90 relative à l’urbanisme.
10. La loi 07.00 portant création des Académies régionales d’Education et de Formation,
promulguée par le dahir n° 1.00.203. du 15 Safar 1421 (19 Mai 2000).
11. Le décret n° 2-00-1653 du 1 chaoual 1422 (22/10/01) pris pour l’entrée en vigueur
des AREF.
12. Le décret n° 69-00 relative au contrôle financier de l’Etat sur les entreprises
publiques et autres organismes , promulguée par le dahir n ° 1.03.195 DU 16
Ramadan 1424.
13. Toutes les dispositions relatives aux Marchés de l’Agence qui sont stipulées au
règlement de l’Agence et au CCAGT et qui ne sont pas mentionnées au CPS sont
applicables.

C. TEXTES SPECIAUX

1. le devis général d’architecture (D.G.A.) réglant les conditions d’exécution des


bâtiments administratifs (EDITIONS 1956 ) et décret royal n° 406.67 du Rabia II
1387 (17.07.1967).
2. les conditions d’exécution de gros-œuvre, des toitures et terrasses.
3. les règlements locaux concernant l’alimentation en eau et électricité des immeubles.
4. les règles techniques de conception de calcul des ouvrages et constructions en B.A.
dites règlement CCBA/68 modifications 1979 ainsi que les règles parasismiques 1969
et annexes dites règles PS 1969.
5. Par dérogation à l’article 111 du D.G.A. les règles pour le calcul et l’exécution des
constructions en B.A dite règles B.A. 1968 en annexe 1970.
6. l’arrêté 350-67 du ministre des T.P. et des communications du 15.07.1967 ainsi
qu’aux règles techniques P.N.A. 7.11.C1 ET 005 annexées à l’arrêté 350.-67et
normes 7.68.100,7,02,411 et 7.32.202.
7. la circulaire 6001 bis T.P. du 07.08.1958 relative aux transports des matériaux et
marchandises pour l’exécution des T.P.
8. les règlements en vigueur contre les risques d’incendie et de panique dans les
établissements publics et les locaux d’habitation.
9. la loi n° 30/85 relative à la T.V.A.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 6
10. les règles PS/69 ET LES D.T.U. et les normes marocains homologuées et la norme
sur les bétons N. M. 10.03.F 009 et les normes sur les matériaux et liants
1.00.17.004. et 005.
L’entrepreneur, s’il ne les possède pas, devra se procurer ces documents. Il ne pourra en
aucun cas invoquer leur ignorance pour se soustraire aux obligations qui en découlent

ARTICLE 4: CONNAISSANCE DU DOSSIER


L’entrepreneur déclare:
- avoir pris pleine connaissance de l'ensemble des travaux.
- avoir fait préciser tous points susceptibles de contestation.
- avoir visité les lieux pour estimation des travaux
- n'avoir rien laissé au hasard pour déterminer le prix de chaque nature d'ouvrage
présenté par elle et de nature à donner lieu à discutions.

ARTICLE 5:VALIDITE DU MARCHE - DELAIS D'EXECUTION- PENALITE


DE RETARD

VALIDITE DU MARCHE.
Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après son visa et notification
de son approbation conformément au CCAG-T.

DELAI D' EXECUTION


L'ensemble des travaux devra être terminé dans un délai global de (Douze mois) de
calendrier à compter du lendemain du jour de la notification de l'ordre de service
prescrivant de commencer les travaux.

PENALITE DE RETARD
Au cas où les travaux ne seraient pas terminés dans le délai d'exécution et sans qu'il soit
besoin d'une mise en demeure préalable, il sera imposé, en application de l'article 60 du
C.C.A.G.T, sur le total des sommes dues à l'entrepreneur une pénalité de UN POUR
MILLE (1 pour 1000) du montant initial du marché, arrondi à la dizaine de dirhams
supérieure, par jour de calendrier de retard, cette pénalité sera plafonnée à dix pour cent
(10%) du montant initial du marché éventuellement modifié ou complété par les
avenants intervenus.
Le montant de ces pénalités sera déduit d'office des décomptes des sommes dues à
l'entrepreneur.
L'application de ces pénalités ne libère en rien l'entrepreneur de l'ensemble des autres
obligations et responsabilités qu'il a souscrites au titre du marché.

ARTICLE 6: CAUTIONNEMENT- RETENUE DE GARANTIE.


- Le cautionnement provisoire est fixé à cent vingt mille dirhams (120 000 DH)
- Le cautionnement définitif est fixé à 3% du montant initial du marché arrondi à la
dizaine de dirhams supérieure et doit être constitué dans les trente (30) jours qui suivent
la notification de l'approbation du marché.
- La retenue de garantie, à prélever sur les acomptes mensuels de l’entrepreneur est de dix
pour cent (10%), elle cessera de croître lorsqu'elle aura atteint sept pour cent (7%) du
montant initial du marché; Elle sera remboursée dans les trois mois qui suivent la date de
la réception définitive des travaux si l'entrepreneur a rempli toutes ses obligations vis à
vis le maître d'ouvrage et ce conformément à l'article 16 du CCAG -T.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 7
ARTICLE 7: NANTISSEMENT
Dans l'éventualité d'une affectation en nantissement du marché, il est précisé que:
1/-La liquidation des sommes dues, en exécution du présent marché sera opérée par les
soins du Directeur Général de l’APDN.
2/-Le fonctionnaire chargé en titre présent marché ainsi qu'au bénéficiaire des
nantissements ou subrogations, les renseignements et états prévus à l'article 7 du dahir
du 28.08.1948 est Directeur Général de l’APDN.
3/-Les paiements prévus au présent marché seront effectué par l’APDN. , seul qualifié
pour recevoir les significations des créanciers du titulaire du présent marché.
4/-Le maître d’ouvrages délivrera à l'entrepreneur, et sur sa demande et contre récépissé,
un exemplaire spécial du marché portant la mention. « Exemple Unique » et destiné à
former titre de nantissement.
Les frais de timbre de l’exemplaire fourni à l'entrepreneur ainsi que les frais de timbre de
l’original conservé par le maître d’ouvrage sont à la charge de l'entrepreneur.

ARTICLE 8: DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR.

A défaut par l'entrepreneur de satisfaire aux prescriptions de l'article 17 du C.C.A.G-T,


toutes notifications à l’entrepreneur lui seront valablement faites à l'adresse indiquée sur
son acte d'engagement.

ARTICLE 9: LITIGES OU CONTESTATIONS


Toutes litiges ou contestations entre le maître d'ouvrage et l'entrepreneur seront
soumises aux dispositions des articles 71 à 73 du CCAG -T

ARTICLE 10: AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES


TRAVAUX OU CHANGEMENT DANS L'IMPORTANCE DES OUVRAGES.
En cas d'augmentation, diminution ou changement dans l'importance des ouvrages,
l’entrepreneur doit se conformer aux articles 52, 53 et 54 du CCAG -T.

ARTICLE 11: DROIT DE TIMBRE ET D'ENREGISTREMENT.


Conformément à l'article 6 du CCAG-T, tous frais de timbres et d'enregistrement
seront à la charge de l'entrepreneur.

ARTICLE 12: REVISION DES PRIX.


En application de l’article 14 du règlement précité fixant les conditions et les formes de
passation des marchés de l’Etat ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur
contrôle, le montant des travaux exécuté sera révisé par application de la formule ci-
après.
Les valeurs initiales des indices sont celles constatées par les décisions du Ministère des
Travaux Publics au premier jour de la quinzaine calendaire précédant celle du jour de
l’adjudication.
Il sera tenu compte dans le calcul de la révision des baisses qui se produiraient après
expiration du délai contractuel ; par contre en cas de hausse, les prix d’application seront
bloqués aux dernières valeurs calculées dans les du délai d’exécution.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 8
Lot unique :

P/P0 = (0.15 + 0.85 BAT6/BAT60)

P = est le montant hors taxe révisé de la prestation considérée


P0 = est le montant initial hors taxe de cette même prestation
BAT 6 = est la valeur de l'index global du mois de la date de l'exigibilité de la révision
BAT60 = est la valeur de l'index global relatif à la prestation considérée au mois de la date
limite de la remise des offres

ARTICLE 13: RESILIATION DU MARCHE


La résiliation du marché sera prononcée dans tous les cas prévue au CCAG- T

ARTICLE 14: DELAIS DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION


L'approbation du marché doit être notifiée à l'attributaire dans un délai maximum de
quatre vingt dix (90) jours à compter de la date fixée pour les ouvertures des plis. Les
conditions de prorogation de ce délai sont fixées par les dispositions de règlement
précité.

ARTICLE 15: GARANTIE- RECEPTIONS


Le délai de garantie est fixé à douze (12) mois. Il est égal à la durée comprise entre la
réception provisoire et la réception définitive.
Pendant ce délai, l’entrepreneur est tenu à une obligation dite « obligation de parfait
achèvement »au titre de laquelle il doit, à ses frais, exécuter tous les travaux, les
prestations et les prescriptions des alinéas a) à d) du paragraphe A de l’article 67 du
CCAG -T

Réception provisoire
A la fin des travaux objet du présent marché, il sera procédé à la réception provisoire des
travaux, l'administration décidera après la visite des bâtiments si cette réception peut
être prononcée, conformément à l'article 65 du CCAG –T

Réception définitive
Après l'expiration du délai de garantie fixé ci-dessus, l'Administration procédera à la
réception définitive des travaux si la construction ne présente aucune anomalie,
conformément à l'article 68 du CCAG-T.
Après la réception définitive, l'entrepreneur restera soumis à la responsabilité définie à
l'article 69 du CCAG- T

ARTICLE 16 : GARANTIE DECENNALE


L’entrepreneur retenu pour le présent marché devra prendre, à sa charge l’assurance
garantie décennale conformément aux articles 69 du C.C.A.G-T et 769 du code des
obligations et contrats, cette assurance devra garantir les ouvrages suivants :
1/gros œuvres
2/ étanchéité.
Et ce pendant une période de dix années contre tous dommages ou vices de toutes
natures, la date de la réception définitive marque le début de la période de cette garantie.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 9
ARTICLE 17: CARACTERE DES PRIX

Les prix du marché doivent être établis conformément à l'article 49 du C.C.A.G.T


ARTICLE 18: CONTROLE DES TRAVAUX

L'entrepreneur sera soumis pour l'exécution de ses travaux au contrôle du Maître


d'Ouvrage, en outre il sera soumis par délégation du Maître d'Ouvrage au contrôle des
différents intervenants dont les missions sont définies par les contrats les liant au Maître
d'Ouvrage.
Le Maître d'Ouvrage se réserve le droit de procéder à tout contrôle qu'il jugera
nécessaire soit par ses propres moyens, soit par d'autres organismes de contrôles.
Pendant toute la durée des travaux, les agents de contrôle auront libre accès sur le
chantier et pourront prélever aussi souvent que nécessaire les échantillons de matériaux
et matériels mis en œuvre pour essais et examen, il vérifieront la conformité de
l'exécution avec les plans visés "bon pour exécution «remis à l'entrepreneur.
L'entrepreneur sera tenu à fournir à ses frais la main d'œuvre, les récipients,
l'échafaudage et le matériel nécessaire aux prélèvements visés ci avant. L'entrepreneur
s'engage à accepter l'arbitrage du Maître d'Ouvrage sur tout différend l'opposant aux
agents de contrôle de la maîtrise d'œuvre ou autres agents désignés pour contrôler les
travaux.

ARTICLE 19: PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX.


L'entrepreneur devra soumettre au maître d'ouvrage dans les quinze jours de la
notification de l'ordre de service, le calendrier d'exécution des travaux selon lequel il
s'engage à conduire le chantier, comportant tous renseignements et justifications utiles.
Au cas où la cadence d'exécution des travaux deviendrait inférieure à celle prévue au
calendrier, le maître d'ouvrage fera application des mesures prévues à l'article 70 du
CCAG -T même pour les délais partiels portés au planning.
Le planning sera obligatoirement affiché au bureau de chantier et constamment tenu à
jour sous la surveillance du maître d'ouvrage et de la maîtrise d'ouvre, l'entrepreneur
étant tenu de vérifier cette mise à jour.
Le Maître d'Ouvrage se réserve toutefois la possibilité sans que l'entrepreneur puisse
prétendre à indemnité, de faire exécuter ces travaux par tranches successives qui seront
définies par ordre de service.

ARTICLE 20: DOCUMENTS ET IMPLANTATION.


L'entrepreneur est tenu de vérifier les côtes et de signaler en temps voulu, toutes erreurs
matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou pièces écrites qui lui seraient
notifiées.
Aucune côte ne sera prise à l'échelle sur les plans pour exécution des travaux.
L'entrepreneur devra s'assurer sur place avant toute mise en œuvre, de la possibilité de
suivre les côtes et indications des plans et dessins de détail.
Dans le cas de doute il se référera immédiatement à la maîtrise d'œuvre. L’entrepreneur
fera effectuer à ses frais et sous sa responsabilité par un géomètre agrée les tracés
d’implantation et de calage du projet sur le terrain, d’après les plans qui lui seront remis
et les instructions qui lui seront données sur place par le Maître d’ouvrage et la maîtrise
d’œuvre.
Avant de commencer le travail, l’entrepreneur doit signaler par écrit à la maîtrise
d’œuvre tout erreur qui aurait pu être commise sur les plans, ou dis concordance entre

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 10
plans architecture et plans techniques du bureau d’étude et il est tenu de demander
toutes les vérifications qu’il juge nécessaire. Aucune réclamation ne sera admise une fois
le piquetage effectué.
Les travaux d’implantation terminés, l’entrepreneur devra saisir par écrit la maîtrise
d’œuvre pour la vérification de la totalité de l’implantation des ouvrages, avant tout
commencement des travaux de fondations. Un procès verbal de la réception sera
transmis au Maître d’Ouvrage
NB : l’entrepreneur est tenu de faire viser tous les plans techniques, à sa charge, par
un bureau de contrôle agrée par le maitre d’ouvrage.

ARTICLE 21: ECHANTILLONNAGE.


L'entrepreneur devra soumettre à l'agrément du Maître d'ouvrage et de la maîtrise
d'œuvre un échantillon de chaque espèce de matériau ou de fourniture qu'il se propose
d'employer. Il ne pourra mettre en œuvre des matériaux qu'après acceptation donnée
par ordre délivré par le Maître d’Ouvrage et Serviront de base de vérification pour la
réception des travaux.
L'entrepreneur devra présenter à toute réquisition les certificats et attestations prouvant
l'origine et la qualité des matériaux proposés. En application de l'article 38, paragraphe 5
du CCAG -T les matériaux destinés à l'exécution des travaux ne seront d'origine
étrangère qu'en cas d'impossibilité de se procurer des matériaux de fabrication
Marocaine.

ARTICLE 22: REUNIONS DE CHANTIER. ET ORGANISATION DU


CHANTIER
Les réunions de chantier se tiendront sur le chantier deux fois par mois, elles réuniront
outre le Maître d'Ouvrage: le Maître d’Ouvrage Délégué la maîtrise d’œuvre,
l'entrepreneur, le chef de chantier, les sous-traitants agrées et tout autre mandataire du
Maître d'Ouvrage habilité à contrôler les travaux. L'entrepreneur sera tenu d'assister
personnellement, ou à défaut par un représentant mandaté pour agir en son nom et pour
son compte, à toutes les réunions de chantier. A chaque réunion un procès verbal sera
établit, résumant l'état d'avancement des travaux, les décisions prises, les anomalies
constatées et les instructions données par le maître d'Ouvrage, la maîtrise d'œuvre et
éventuellement le laboratoire.

ARTICLE 23: RESPONSABLE DE CHANTIER.


Conformément à l'article 19 du CCAG-T, l'entrepreneur devra présenter à l'agrément
du maître d'ouvrage, le responsable qualifié qu'il compte garder sur le chantier en
permanence accompagné de ses références et attestations personnelles pour des travaux
de même importance; Le responsable de chantier doit assurer sans interruption la
direction de ce chantier. Si la qualification du responsable n'apparaît pas suffisante le
maître d'ouvrage ou la maîtrise d'œuvre pourra en demander le remplacement ou
l'assistance jugée nécessaire.

ARTICLE 24: AGREMENT DU MATERIEL ET MODE D’EXECUTION.


Dans un délai de 15 jours (quinze jours) à dater de la notification de l'ordre de service lui
prescrivant de commencer les travaux, l'entrepreneur devra faire agréer par le Maître
d'Ouvrage les dispositions détaillées qu'il compte adopter et le matériel qu'il compte
utiliser.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 11
Le Maître d'Ouvrage, pourra exiger que soient modifiées ou complétées les dispositions
envisagées si celles-ci paraissent insuffisantes et si à l'expérience, elles ne donnent pas
satisfaction, en particulier, si l'usure du matériel est la cause d'une qualité ou d'une
cadence insuffisante dans l'exécution des travaux. Après approbation des dispositions
définitives, et après le choix définitif du matériel proposé, l'entrepreneur aura à passer
commande ferme de tout matériel, qu'elle qu'en soit l'origine. Le matériel reçu sera livré
sur le chantier. Dans le cas ou l'avancement des travaux ne permettraient pas son
installation immédiate, le matériel sera entreposé dans un local clos parfaitement et sous
la responsabilité de l'entrepreneur. Il est spécifié que l'agrément du matériel par le
Maître d'Ouvrage, ou de la maîtrise d'œuvre ne diminue en rien la responsabilité de
l'entrepreneur, quand au respect des délais et aux conséquences dommageables que son
utilisation pourrait avoir à usage par des tiers.
D'une manière générale les travaux seront exécutés suivant les règles de l'art,
conformément aux dessins et plans visés "bons pour exécution" qui seront notifiés à
l'entrepreneur.
Les matériaux utilisés seront de première qualité et exempts de défauts.

ARTICLE 25: ESSAIS DE MATERIAUX ET MATERIEL.


Les frais d'essais des matériaux, formulation de béton sont à la charge de l'entrepreneur.
Les essais seront faits par un laboratoire agrée par le M.O.
L'entrepreneur devra tenir en permanence sur le chantier des récipients ou éléments de
matériaux disponibles à des prises de prélèvements pour études, essais ou analyse.
L'entrepreneur est tenu d'engager ce laboratoire dès réception de l'ordre de service, ce
laboratoire sera chargé de:
 réception des fonds de fouilles se basant sur le rapport de l'étude géotechnique ou,
éventuellement, procéder à un complément de l'étude géotechnique.
 analyse des matériaux et matériels
 formulation du béton
 contrôle de compactage
 contrôle de béton
 contrôle de l'étanchéité.
 et d'une façon générale, procéder à tout contrôle demandé par le maître d'ouvrage et
la maîtrise d'œuvre.
Les honoraires du laboratoire sont compris dans l'offre de l'entrepreneur. Sont aussi à sa
charge, toutes mains- d'œuvre nécessaires à ces essais, échafaudage, branchements et
toutes sujétions effectuées à la demande de la maîtrise d'œuvre et du maître d’ouvrage.

ARTICLE 26: CONTROLE TECHNIQUE


L'entrepreneur sera soumis éventuellement au contrôle technique d'un bureau de
contrôle agréé par l'administration pour l'ensemble des travaux de son marché. Les frais du
bureau de contrôle sont à la charge de l’entreprise.
Pendant toute la durée des travaux, les agents du bureau de contrôle auront libre
accès au chantier et pourront prélever, aussi souvent que nécessaire pour examen, les
échantillons de matériaux et matériel à mettre en œuvre. Ils vérifient que les ouvrages
réalisés conformément aux plans revêtus de leur visa, ils assisteront à la réception des
fouilles, aux réceptions provisoire et définitive.
L'Entrepreneur sera tenu de fournir à ses frais, la main-d’œuvre, les échafaudages, les
charges, etc..... nécessaires aux essais, prévus soit par le C.P.S Soit par le Devis Général
d'architecture.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 12
ARTICLE 27: MALFACONS.
Si des malfaçons venaient à être décelées, les ouvrages seront démolis et refaits à la charge
de l'entrepreneur.

ARTICLE 28: RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS.

En application de l'article 20 du CCAG-T, l'entrepreneur recrutera parmi les ouvriers


qui lui seront présentés par le bureau de placement 70% au moins des ouvriers non
permanents nécessaires pour compléter l'effectif indispensable au fonctionnement du
chantier. Lorsque certains de ces ouvriers seront licenciés par l'entrepreneur, il devra
immédiatement les remplacer par d'autres ouvriers présentés par le bureau de placement
de telle sorte que le pourcentage de 70% soit respecté en permanence. L’entrepreneur
doit verser aux ouvriers des diverses catégories des salaires non inférieurs aux salaires
qui figurent au bordereau provincial des salaires minima. Il doit communiquer à
l’administration sur sa demande, tout document nécessaire pour vérifier que les salaires
payés aux ouvriers ne sont pas inférieurs aux salaires portés à ce bordereau.

ARTICLE 29: NETTOYAGE DU CHANTIER ET MESURE DE SECURITE ET


DE D’HYGIENE DU CHANTIER.
L'entrepreneur devra évacuer régulièrement des locaux ou il travaille, les gravats ou
débris qui sont le fait de ses activités. Aucune personne ne doit habiter les locaux en
construction, l'entrepreneur devra construire des baraques de chantier en nombre
suffisant afin de loger tout son personnel. Les gravats et débris seront déposés au
voisinage du chantier en un ou plusieurs endroits désignés par le maître d'ouvrage et
seront évacués aux décharges publiques au frais de l’entrepreneur.
Pour les mesures de sécurité et d’hygiène, l'entrepreneur est soumis aux dispositions de
l'article 30 du CCAG -T.

ARTICLE 30: NETTOYAGE DU CHANTIER APRES LA RECEPTION


PROVISOIRE
En application de l'article 40 du CCAG -T le délai fixé pour le dégagement, le
nettoiement et la remise en état des emplacements mis à la disposition de l'entrepreneur
après la réception provisoire est fixée à 15 jours de calendrier, à compter de la date de
réception provisoire. En outre, une pénalité spéciale de (500,00 DH) Cinq cent Dirhams
par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la date d'expiration du délai
indiqué plus haut. Cette pénalité sera retenue d'office sur les sommes encore dues à
l'entrepreneur.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 13
CHAPITRE II :
CLAUSES PARTICULIERES.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 14
Les présentes clauses particulières ont pour objet de définir la nature, la consistance le mode
d'évaluation et de règlement des travaux.

ARTICLE 31: NATURE ET COMPOSITION DES PRIX

Nature des prix

1. Le présent marché est conclu à prix unitaire et aux mètres

Appréciation

2. Le montant total présenté par l’entrepreneur comme prix du marché aux


mètres représente la valeur des constructions, fournitures et travaux d’installation
d’après les devis descriptifs, les plans de conception et es indications portées sur ceux –ci
y compris toutes les dépenses ainsi que les plans d’exécution, les délais et les finitions
considérés comme faisant parti des règles de l’art sans qu’il soit besoin de les décrire plus
explicitement.
Les plans et les descriptifs se complètent antre eux et l’entrepreneur en cas de doute,
devra la réalisation de la totalité des travaux inhérents ses travaux qu’ils résultent de l’un
quelconque des documents du dossier de l’opération ou qu’ils soient nécessaires à la
bonne finition des travaux.
En conséquence le maître d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre n’admettront aucune
réclamation pour tout oubli de quantité ou de prix ou toute erreur d’interprétation des
documents soumis.

ARTICLE 32: MODE DE REGLEMENT

A / Travaux au métré

Le règlement des ouvrages se fera en appliquant dans les décomptes provisoires et le


décompte définitif, les prix unitaire du bordereau aux quantités réellement exécutées et
sur la base des attachements établis contradictoirement en présence du maître d’ouvrage
de l’entrepreneur et de la maîtrise d’œuvre.

Les prix unitaires représentent les fournitures, le transport, les mises en œuvre d’après
le devis descriptif et les règles de l’art et tous les frais connexes ainsi que les difficultés
d’exécution sans qu’il soit besoin de les décrire plus explicitement. En conséquence le
maître d’ouvrage n’admettra aucune réclamation pour tout oubli dans les descriptions
ou pour tout erreur d’interprétation des documents soumis, les plans et descriptifs se
complètent entre eux et l’entrepreneur en cas de doute devra la totalité des travaux qu’ils
résultent des documents du dossier ou qu’ils soient nécessaire à la bonne finition des
travaux sans aucune plus value

B / Travaux au forfait

Le montant forfaitaire et global du marché sera décomposé en tâches élémentaires sur


la base des montants des prix du détail estimatif par natures d’ouvrages. Cette
décomposition permettra l’établissement des pourcentages mensuels exécutés par ou
partie d’ouvrage

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 15
Cette décomposition sera établie par la maîtrise d’œuvre au moment de
l’établissement du marché de l’entrepreneur attributaire et deviendra contractuelle après
signature du maître d’ouvrage de l’entrepreneur et de la maîtrise d’œuvre.

Toutefois pour ce faire, il précisé à l’entrepreneur :


- lors de la consultation, après avoir retiré le dossier et préalablement à la remise de son
offre, l’entrepreneur devra se rendre compte de l’exactitude des quantités d’ouvrage
portées au cadre de décomposition du prix global et forfaitaire.

Après remise des offres, les quantités seront considérées comme définitives et ne
pourront plus être sujettes à révision.
Tous les documents graphiques nécessaires aux calcule des quantités d’ouvrage que
l’entrepreneur doit déterminer sont joints au présent dossier d’appel d’offres.

C / Situations mensuelles –

o En application de l'article 57 du CCAG -T Les décomptes provisoires seront établis


mensuellement à la base des situations et métrés établis par l'entrepreneur et vérifiés par
le Maître d’Ouvrage et la maîtrise d’œuvre.

D- DECOMPTE DEFINITIF:
Le décompte définitif sera établi dans les conditions du paragraphe B de l'article 62 du
CCAG-T.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 16
CHAPITRE III :
PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 17
A -APPROVISIONNEMENTS:
L'entrepreneur devra prendre toutes les dispositions utiles pour avoir sur son chantier la
quantité de matériaux vérifiés et acceptés indispensables à la bonne marche des travaux et
dont l'échantillon aura été accepté par la maîtrise d'œuvre et le maître d'ouvrage.
La demande de réception d'un matériau autre que les matériaux préfabriqués devront
être faite au moins quatre (4) jours avant son emploi, pour les matériaux préfabriqué ce
délai sera d'un mois à pied d'œuvre.
Les matériaux fournis par l'entrepreneur restent sous sa garde et sa responsabilité, même
après avoir été acceptée provisoirement par la maîtrise d'œuvre ou le maître d'ouvrage.
L'entrepreneur devra, en conséquence, supporter les pertes ou avaries pouvant survenir
et ce jusqu'à la réception provisoire des travaux.

B -PROVENANCE DES MATERIAUX

Les matériaux et matériels destinés à l'exécution des travaux seront d'origine Marocaine,
il ne sera fait appel aux matériaux ou matériels d'origine étrangère qu'en cas
d'impossibilité de se les procurer sur le marché Marocain. Les matériaux et matériels
proviendront des lieux d'extraction ou de production nationale ou des dépôts du Maroc.
Par le fait même du dépôt de son offre, l'entrepreneur sera réputé connaître les
ressources des carrières, dépôts ou usines indiqués ci avant, ainsi que leur conditions
d'accès, d'exploitation et de vente. Aucune réclamation ne sera recevable concernant le
prix de revient à pied d'œuvre de ces matériaux.

C -DESIGNATION D’UNE MARQUE


La désignation d'une marque est donnée pour la spécification des qualités. Il est bien
entendu que le nom de marque n'impose pas la fourniture de cette dernière, mais
renseigne sur les caractéristiques techniques, le niveau de qualité du matériau ou
appareillage demandé.

ARTICLE 32: PROTECTION DES OUVRAGES.


L'entrepreneur devra la parfaite protection de tous ses ouvrages pendant toute la durée
du chantier. Il devra également assurer la bonne conservation de ses protections et les
remplacer éventuellement.

ARTICLE 33: RECEPTION DES TRAVAUX :


L’entrepreneur sera responsable de ses travaux jusqu'à réception de l'ensemble des
ouvrages.

ARTICLE 34: PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AUX REVETEMENTS DE


SOLS

GENERALITE

Dans l'exécution des travaux de revêtement l'entrepreneur devra:


- Exécuter les travaux selon les plans et détails de la maîtrise d’œuvre
-Soumettre avant tout commencement d’exécution, à l'approbation de la maîtrise
d’œuvre et du maître d'ouvrage tous les plans, schémas et procédés qu'il serait amené à
mettre au point et à utiliser

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 18
- Présenter pour réception et agrément des échantillons de tous les matériaux qui seront
mis en œuvre
- Avant toute exécution vérifier toutes les cotes des dessins remis par la maîtrise d’œuvre,
et des travaux exécutés par les autre corps d’état, signaler en temps utile les erreurs ou
omissions qui auraient pu se produire, ainsi que tous les éventuels changements qu'il se
proposerait d'y apporter.
- Assurer la protection et la conservation de tous ses ouvrages jusqu'à la réception des
travaux.
- Savoir que de toute manière, le fait d'exécuter sans rien changer aux prescriptions des
documents remis par la maîtrise d’œuvre, ne peut atténuer en quoi qu ce soit sa pleine et
entière responsabilité de réalisateur.
Faute de se conformer à ces prescriptions, il deviendrait responsable de toutes les
erreurs, ainsi que des conséquences qui en dérouleraient, selon les indications des articles
1.111 & 1.115 du cahier des charges Générales AFNOR homologué le 28 Février 1948.
Les indications des plans à grande échelle fond prime sur celles des plans d'ensemble.

Qualité des revêtements


Les revêtements de sols et muraux mis en œuvre devront être de Première qualité,
exempts de tous défauts et devront satisfaire aux normes en vigueur.
Des échantillons seront soumis à l'agrément du Maître d'œuvre et du maître d'ouvrage
avant toute mise en œuvre. Tout matériel où matériau non conforme à l'échantillon sera
obligatoirement refusé.
Prescriptions techniques
Normes à respecter :
Les travaux exécutés au titre du présent chapitre seront rigoureusement conformes aux
D.T.U normes et règlement en vigueur à la date de signature du marché, notamment :
D.T.U 52 : Cahier des charges applicables aux travaux de revêtement de sols scellés,
applicables aux locaux d'habitations et de bureau.
D.T.U 55: Cahier des charges applicables aux travaux revêtements muraux scellés,
destinés aux locaux d'habitation et de bureau.
NFB 10.001 : matériaux, pierres marbres et granits.
NFB 61.302 : carreaux de mosaïque.
Les revêtements posés à la colle (ou au ciment colle) seront obligatoirement réalisés avec
des produits ayant obtenu un avis technique du C.S.T.B par les groupes spécialisés
suivant

Groupe N° 12 : revêtement de sol

A défaut, il sera tenu scrupuleusement du C.S.T.B le système de fixation de revêtements


devra, le cas échéant, être accepté par la maîtrise d’œuvre et le bureau d’études.
Nature des supports fournis
Les sols intérieurs sont constitués par des dalles ou dallages en béton.
L'entrepreneur doit, au titre du présent lot, toutes les protections nécessaires pour ne pas
détériorer les travaux déjà réalisés, notamment ceux de menuiserie et de vitrerie.

Pose au sol
L'entrepreneur devra avant toute mise en œuvre de ses Matériaux, un dépoussiérage total
de toutes les surfaces à recouvrir.
La pose sera faite sur une forme de mortier de 0.04 m d'épaisseur minimum parfaitement

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 19
dressée et damée.
Les matériaux seront posés au mortier de ciment et battus afin que le mortier soit reflué
partiellement dans les joints.
Ces matériaux seront posées à joints réduits, le coulis de remplissage des joints sera
exécuté au ciment pur, après durcissement Suffisant du mortier déposé pour éviter les de
scellement des carreaux, et au plutôt le lendemain de la pose. Les plinthes seront posées
au mortier de ciment ou collées.
Dans le cas d'une pose au nu de l'enduit, un joint en creux sera réservé entre l'enduit et
la plinthe.
Joints
Les joints au sol seront réalisés au coulis de ciment. Ils ne devront dépasser 1 mm.
La planéité des surfaces sera parfaite et pourra éventuellement être testée à la bille
d’acier.
Nettoyage des revêtements
Les revêtements de sols et murs seront livrés en parfait état de propreté et devront
permettre une mise en service immédiate.
Le nettoyage sera réalisé au fur et à mesure de travail de pose pour éviter le ternissement
des matériaux et avant livraison du revêtement fini.

Protection des ouvrages


L'entrepreneur devra assurer la parfaite protection de ses ouvrages jusqu'au moment de
la réception. Il devra également assurer la bonne conservation de sa protection et les
remplacer éventuellement Cette protection devra être très efficace car toute
détérioration du revêtement obligera à une réfection entièrement à la charge de
l’entrepreneur.

Travaux de finition
L'entrepreneur doit tous les travaux de finition y compris le polissage soigné.
Ces travaux de finition seront réalisés avec les protections nécessaires pour éviter de
détériorer les travaux exécutés par les autres corps d’état.
A la demande de la maîtrise d’œuvre, l'entrepreneur devra enlever la protection qu’elle
aura mise en place. Il devra assurer l'enlèvement de tous gravats et débris. Après
évacuation des gravats, l'entrepreneur fera un lavage complet et efficace des surfaces à
l'eau savonneuse (savon noir).
Travaux et fournitures diverses
Nonobstant les travaux décrets précédemment, l'entrepreneur devra tous ou fournitures
nécessaires pour une parfaite finition de ses ouvrages.
Aucune réclamation ne sera admise pour une omission quelconque qui pourrait se
glisser dans les plans ou pièces écrites concernant le présent lot, et qui serait contraire à
la volonté du maître d'œuvre.
De plus, l'entrepreneur est réputé connaître la climatologie locale et ne pourra de ce fait
se prévaloir de défauts qui pourraient se révéler après la pose des revêtements.

ARTICLE 35: PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AUX MENUISERIE


METALLIQUE
MENUISERIE METALLIQUE - FERRONNERIE
PROFILES
Les menuiseries métalliques seront exécutées en profilés laminés à chaud ou pliés à froid.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 20
Dans ce dernier cas, les épaisseurs des tôles seront déterminées par la nature de l'ouvrage,
ses dimensions et l'usage qui en est prévu.
Elles ne seront cependant pas inférieures à 20/10.
Comme il est précisé ci avant, les éléments seront livrés sur le chantier avec une couche de
peinture anti-rouille soigneusement appliquée.
Les entreprises devront préciser le type des profilés avec leurs qualités et soumettre à
l'appui des échantillons.
Ceux-ci devront avoir l'aspect de finition qu'ils auraient en œuvre, cette finition devra
également être précisée dans l'offre.
Les scellements devront faire l'objet d'une étude particulière pour tenir compte des
structures qui doivent recevoir des ferronneries et qu'il est rigoureusement interdît de
dégrader.
11 - PREPARATION ET QUALITE
Les métaux mis en œuvre devront être travaillés avec plus grand soin, ils devront répondre
d'une manière générale, aux conditions suivantes :
- Les métaux non ferreux seront inoxydables.
- Les éléments de menuiserie devront être parfaitement étanches aux eaux de pluie.
- Ils seront aussi étanches que possible à l'air et à la poussière.
En général, les profilés devront comporter des soudures électriques, par rapprochement
sans apports ces assemblages seront enduits, meulés limés et rebouchés pour les rendre
propre et nets, les profilés seront parfaitement reconstitués, sans bavures ni cavités.
Les profilés creux (profilés à froid) devront comporter des trous de ventilation pour
évacuer les eaux de condensation. Les quincailleries seront choisies dans les marques
assurant la bonne qualité et la bonne présentation des éléments.
Elles devront être soumise à l'approbation de la maîtrise d’œuvre avant les commandes et
figurer sur un tableau d'échantillons déposés dans le bureau du chantier pendant toute la
durée des travaux, elles seront nécessairement des modèles les plus récents, ces
quincailleries devront être très complètes, serrures, verrous, loqueteaux, butées d'arrêts,
amortisseurs, etc.
Les vitrages seront fixés par parcloses métalliques, en U, fixées par vis en laiton à tête
fraisée, goûte de suif ou par taquets inoxydables, les parcloses seront placées à l'intérieur
avec mastic et contre mastic dont il est nécessaire de prévoir les épaisseurs.
Les ouvrages seront livrés avec éléments entièrement terminés, posés, ajustés, en ordre
d'utilisation normale, les articulations, pivots, serrures etc. graisses, les garnitures en bois
posés, polies, parfaitement propres.
Les clefs seront remises au maître d'ouvrage à la réception des travaux sur un tableau avec
étiquettes précisant leur destination.
2-9. - QUINCAILLERIE
Les articles de quincaillerie proviendront des meilleures marques existantes, ils seront de
première qualité et garantis comme tels. Les articles devront porter l'estampille NF SN
FQ ou Alufran.
Ils ne devront provoquer aucun couple électrolytique avec l'alliage d'aluminium.
Ils seront soi9neusement ajustés dans les mortaises ou sur les profils et fixés par vis en
acier inoxydable en nombre et dimensions appropriées aux efforts auxquels ils sont
soumis.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 21
CHAPITRE IV :
DESCRIPTION DES OUVRAGES

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 22
1 / GROS OEUVRES

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 23
PRIX N° 1.00- INSTALLATION DE CHANTIER
L’entrepreneur devra soumettre pour visa à la maîtrise d’œuvre un plan d’installation de
chantier qui doit comprendre les ouvrages suivants:
1- Bureau de chantier :
L’entrepreneur est tenu de construire un bureau d’une superficie minimum 30m² dès
l'ouverture de chantier entièrement équipée de :
1) Table et chaises pour 15 personnes du type mobilier de bureau
2) Panneaux d’affichage de 10 m² et plus.
3) Casiers boites aux lettres pour les entreprises et les intervenants.
4) Eclairage, prises de courants et téléphone.
5) Climatisation.
6) Réfrigérateur.
7) Rayonnage pour les échantillons.
8) Tableaux d’exposition et présentation.
9) 1 Porte en bois de 1.00 x 2.20
10) 2 Fenêtres en aluminium 1.60 x 1.00.
11) Toilette (WC à l’anglaise, lavabo, siphon de sol, porte papier hygiénique, porte
serviette, miroir de 80 x 60 et châssis en aluminium de 40 x 30).
12) Mise à la disposition de la Maîtrise d’œuvre du personnel nécessaire pour l’entretien
et le gardiennage permanent.
13) Approvisionnement en permanence des cahiers de chantier trifolds pour la Maîtrise
d’œuvre. Sur ces cahiers seront consignés toutes les remarques et tous les procès-
verbaux des réunions établies.
14) Disposer d’un dossier complet des plans visés «Bon pour exécution» et des pièces
écrites du marché.
De même il sera procédé à la préparation de la plate forme pour la pose de la première
pierre, avec nivellement, apport de tout venant et compactage, étalage d’une couche de
gravette G1,

2- Dépôts et baraques de chantier :


Les dépôts pour l'entrepose et le stockage de matériaux et de matériels, ainsi que les
baraques de chantier pour loger sa main d'œuvre seront construites provisoirement aux
emplacements indiqués par la maîtrise d’œuvre sur le plan de masse.

3- Clôture provisoire du chantier :


Le titulaire du marché est tenu d'établir à ses frais une clôture provisoire du chantier qui
sera réalisée en tôle Nervesco sur 2 mètres de hauteur, en alternance avec des parties
grillagées, portant des images du futur projet en 3D. Elle a pour but d'interdire l'accès des
lieux des travaux aux tiers.
A l'achèvement complet des travaux, cette clôture sera démolie, évacué et nettoyé
l’emplacement aux frais du Titulaire du marché.

4- Panneau de chantier :
Le Titulaire du dit marché aura à sa charge la réalisation d’un panneau de chantier de 2.50 x
3.00 mètres en tôle éléctro-zinguée montée sur un double support en profilés métallique
scellé au sol, portant une image de synthèse (vue en perspective) du projet. Suivant
indications de la maîtrise d’œuvre ce panneau indiquera tous les intervenants compris toutes
sujétions de fourniture et de pose.

5- Casques et bottes de chantier :


20 casques de chantiers, et 20 paires de bottes.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 24
Ouvrage payé au forfait
au prix N°........................................................................................................................1.00.

1-TERRASSEMENTS

NOTA:

L’entrepreneur devra l’implantation nécessaire à l'exécution de chacun des ouvrages de


fondation et tous les terrassements ou remblais nécessaires à la mise à la côte des bâtiments,
suivant les plans de la Maîtrise d'Oeuvre.

PRIX N° 1.01 - FOUILLES EN PLEINE MASSE DANS T.T Y/ C. ROCHER ET


EVACUATION

Fouilles en pleine masse dans terrains de toutes natures, suivant les caractéristiques
géotechniques, compris décapage de terre végétale quelque soit l’épaisseur.
Ces fouilles seront exécutées de toutes dimensions et à toutes profondeurs, y compris :
rocher, dressement, aménagement et assainissement des fonds et des parois, étaiement et
blindage des parois, protections contre les eaux de ruissellement, épuisements, drainages,
installation de pompes pour évacuation des eaux (de pluie. de nappe, ou de ruissellement)
et y compris le dessouchage, évacuation à la D.P.deracinage et évacuation des arbres.

Toute sur largeur par rapport aux dimensions horizontales figurant sur les plans de BA ne
sera pas comptabilisée dans le métré.

Les dimensions verticales seront celles réellement exécutées sur instructions, sanctionnées
par un PV de réception de fond de fouilles établi par le Laboratoire et le Bureau de
Contrôle, et constatées par prise d'attachements contradictoires par la Maîtrise d’œuvre et
L’entrepreneur.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.01

PRIX N° 1.02 - FOUILLES EN TRANCHEES- RIGOLES OU EN PUITS DANS T.


T Y /C ROCHER ET EVACUATION

Fouilles en rigoles, tranchées, puits ou trous, suivant les caractéristiques géotechniques.


Ces fouilles seront exécutées de toutes dimensions et à toutes profondeurs, y compris :
rocher, dressement, aménagement et assainissement des fonds et des parois, étaiement et
blindage des parois, protections contre les eaux de ruissellement, épuisements, drainages,
installation de pompes pour évacuation des eaux (de pluie. de nappe, ou de ruissellement)
Compris le dessouchage, évacuation à la D.P.deracinage et évacuation des arbres.

Toute sur largeur par rapport aux dimensions horizontales figurant sur les plans de BA ne
sera pas comptabilisée dans le métré.
Les dimensions verticales seront celles réellement exécutées sur instructions, sanctionnées
par un PV de réception de fond de fouilles établi par le Laboratoire et le Bureau de
Contrôle, et constatées par prise d'attachements contradictoires par la Maîtrise d’œuvre et
L’entrepreneur.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 25
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.02

PRIX N° 1.03 – TOUT VENANT COMPACTE


Fourniture et mise en œuvre granulométrie du tout venant 0/30 continue avec un
équivalent de sable de 30 à 35 et un indice de plasticité inférieur ou égale à 12, y compris
toutes sujétions d’épandage, compactage par couche de 20 cm à 95% de l'OPM, réglage et
essais qui seront à la charge de l’entreprise
Pour les bâtiments et les aménagements extérieurs.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.03

2 – MACONNERIE EN FONDATION

PRIX N° 1.04 - BETON DE PROPRETE

Destination: sous ouvrages BA en fondation.


Le béton de propreté sera exécuté sous les ouvrages en maçonnerie ou en béton armé pour
semelles, radiers, longrines, voiles, béton banché etc.
Il sera exécuté en béton de dosé 250kg/m3 de 0,10 m d’épaisseur et débordant de chaque
côté des ouvrages sauf indications contraires précisées sur les plans du Bureau d’Études. Le
prix de règlement comprend le coffrage de joues, le damage, et toutes sujétions de mise en
œuvre.
Ce béton de propreté sera payé suivant les plans de béton.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.04

PRIX N° 1.05 – GROS BETON


Les bétons en fondation pour puits seront exécutés en gros béton B5 (rattrapage de niveau, massifs,
etc.…), répandus et pilonné par couche de 0,20 d'épaisseur se suivant d'assez près pour
qu'une couche n'ait pas fait sa prise avant d'être recouverte par la suivante.
A chaque reprise, les surfaces de béton qui seraient desséchées, seront soigneusement
ravivées avant le coulage du nouveau béton.
La composition de ce béton est indiquée à titre indicatif au tableau de dosage.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.05

PRIX N° 1.06- MAÇONNERIE DE MOELLONS EN FONDATION

Pour les murs en fondation à 1 ou 2 parements, de toutes épaisseurs et de toutes formes,


exécutés en moellons hourdés au mortier M2, les parements seront dressés sur leurs faces
vues de façon à ne présenter aucune aspérité
Les joints seront soigneusement remplis au mortier. Le prix de règlement comprend les
tailles pour angles rentrants ou sortants, les arrondis, les boutisses faisant toute l’épaisseur
du mur et à raison de une par mètre carré.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 26
Ouvrage payé au mètre cube théorique des plans de fondation, déduction faite de tous vides
de plus de 0,50 m² ainsi que des ouvrages B.A qui pourraient y être inclus, compris toutes
sujétions d’exécution.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.06

PRIX N° 1.07 - ARASE ETANCHE SUR MACONNERIE


Destination: Sous murs périphériques extérieurs.
Pour éviter les remontées d'eau par capillarité dans les murs, il sera exécuté une arase
étanche sous les chaînages périphériques extérieurs y compris retombée de 10 cm
minimum de part et d'autre, de la maçonnerie de moellons composée de:

- une chape au mortier de ciment dosé 250 ou 300 kg/m2 y compris retombées,
- un feutre bitumé type 27s mis en place entre 2 couches d'EAC.
Ouvrage comprenant toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.07

3-BETON ARME EN FONDATION

Tous les ouvrages en béton armé en infrastructure seront exécutés en béton B2, comme il
est décrit dans le tableau des dosages et dans les généralités.
S’applique aux semelles isolées ou filantes ainsi qu’au radier, fût compris entre la partie
supérieure des semelles et le niveau de l’arase supérieure brute du dallage en béton ou de
l’arase inférieure des longrines, aux voiles en fondation compris entre la partie supérieure
des semelles et le niveau de l’arase supérieure brute du dallage en béton ou du radier,
longrines, poutres de redressement et chaînages.

PRIX N° 1. 08 : BETON POUR BETON ARME POUR TOUT OUVRAGE EN


FONDATION
En béton hydrofuge dosé 350kg/m3 vibré ou pervibré, exécuté conformément aux plans de
détails établis par le bureau d'études, pour tout ouvrage en fondation,
Y compris toutes sujétions de mise en œuvre, coffrage ou planches en contre plaqué marine
de toutes formes, décoffrage, vibration, joint en polystyrène, joints WATERS STOP etc. à
toutes profondeurs et de toutes dimensions.
Le prix de règlement comprend hydrofuge et toutes sujétions pour parties courbes à
simples ou doubles courbures, en pente, forme irrégulière, trous et trémies pour tout corps
d'état. Plaques de polystyrène de 5 cm pour les joints, les étais .réserve de larmier de
fourreaux, engravures, chanfreins, larmier du trottoir périphérique etc., suivant plans et
sans plus value pour éléments décoratifs ni pour élément de faible épaisseur ou mince, tous
vides déduits et suivant plans du B.E.T,
Sans plus value pour joints en polystyrène, ni pour hauteur et dimension importante.
Sans plus value pour béton hydrofuge.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.08

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 27
PRIX N° 1.09 : ACIER TOR OU CARRON POUR BETON ARME EN
FONDATION

Armatures en acier Tor, en fondation exécutées conformément aux plans de béton armé, ce
prix comprend la fourniture, la pose des aciers, le fil de ligature, les aciers de montage, les
cales annulaires au mortier de ciment pour les poteaux, le poids des aciers est calculé selon
les plans d'exécution du béton armé, de la manière suivante : Poids des aciers = longueur x
poids théorique au mètre linéaire compte tenu des recouvrements, chapeaux, crochets, etc.
Ouvrage payé au kilogramme
au prix N°........................................................................................................................1.09

4- CANALISATION-EGOUTS

PRIX N° 1.10 : CANALISATION EN BUSES DE PVC Ø 200


Pour canalisations des eaux pluviales, des eaux vannes et des eaux usées internes.
Compris terrassements et évacuation, même rocheux, buses en P.V.C série 1 assainissement
posées sur lit de sable, raccordés par joints collés, parties courbes avec coudes, inclinées,
droites. Après essais d'étanchéité et réception par la Maîtrise de chantier la tranchée sera
remblayée de la manière suivante :
La première partie du remblai sera exécutée jusqu'à 0,20 m au-dessus de la buse avec du
sable ne comportant aucun élément dur. Le remblai sera mis en place par couches de 0.20
m damé et arrosé pour éviter tout tassement ultérieur.
L'exécution sera conforme aux plans fournis. Les côtes de départ et les pentes devront être
scrupuleusement respectées. L’entrepreneur devra s'assurer que les côtes du radier de
l'égout permettent tous les branchements aux points prévus.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.10

PRIX N° 1.11 : CANALISATION EN BUSES DE PVC Ø 300

Pour canalisations des eaux pluviales, des eaux vannes et des eaux usées internes.
Compris terrassements et évacuation, même rocheux, buses en P.V.C série 1 assainissement
posées sur lit de sable, raccordés par joints collés, parties courbes avec coudes, inclinées,
droites. Après essais d'étanchéité et réception par la Maîtrise de chantier la tranchée sera
remblayée de la manière suivante :
La première partie du remblai sera exécutée jusqu'à 0,20 m au-dessus de la buse avec du
sable ne comportant aucun élément dur. Le remblai sera mis en place par couches de 0.20
m damé et arrosé pour éviter tout tassement ultérieur.
L'exécution sera conforme aux plans fournis. Les côtes de départ et les pentes devront être
scrupuleusement respectées. L’entrepreneur devra s'assurer que les côtes du radier de
l'égout permettent tous les branchements aux points prévus.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.11

GENERALITES CONCERNANT LES REGARDS ET CANIVEAUX.


Les regards d'évacuation des eaux vannes, des eaux pluviales ou des eaux usées, sont
réalisées en béton dosé à 300Kg/m3 de CPJ 35 coulé dans un moule métallique ou en
briques pleines posées à plat sur radier en béton de propreté de 0.10m d'épaisseur les
enduits intérieurs sont hydrofugés (Sika crête) et lissés au mortier gras de ciment, et les

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 28
angles arrondis par les gorges de 5m de rayon.
Tampon en béton armé avec anneau de levage escamotable, le cadre du tampon;en cornière
galvanisée 55x55x5 de section, comportera un treillis en métal déployé permettant son
remplissage en béton dont la face supérieure sera soigneusement refluée et talochée. Le
cadre extérieur, en fer cornier galvanisé de 60x60x6 comportera des pattes à scellement.
Les joints seront absolument étanches (mortier de flinkote ou produit similaire).
Les tampons seront revêtus de la même nature que les sols avoisinants pour les regards
intérieurs aux bâtiments les fonds de regards ne comporteront jamais de fosse à sable mais
une ou plusieurs cunettes semi- cylindriques ou tronconiques raccordant les différentes
canalisations et assurant un écoulement sans stagnation.
Les prix unitaires comprendront les fouilles, les remblaiements, l’évacuation, nettoyage et
les cadres en cornières
Ouvrage payé à l'Unité de regard, suivant la section intérieure, tampon, anneau, enduit,
béton de propreté et toutes sujétions.

PRIX N° 1.12-REGARD TYPE NON VISITABLE POUR EVACUATION DE


40 x 40

Suivant les prescriptions, descriptions et sujétions ci avant.


Ouvrage payé à l’unité
au prix N°...................................................................................................................1.12

PRIX N° 1.13-REGARD TYPE NON VISITABLE POUR EVACUATION DE


50 x 50

Suivant les prescriptions, descriptions et sujétions ci avant.


Ouvrage payé à l’unité
au prix N°........................................................................................................................1.13

PRIX N° 1.14-REGARD TYPE NON VISITABLE POUR EVACUATION DE


60 x 60

Suivant les prescriptions, descriptions et sujétions ci avant.


Ouvrage payé à l’unité
au prix N°........................................................................................................................1.14

PRIX N° 1.15 : REGARD TYPE VISITABLE POUR EVACUATIONDE 80 x 80


Suivant les spécifications, prescriptions et sujétions ci avant, compris tampon en béton
armé avec formation de feuillures rectilignes et anneaux de levage escamotable.
Le prix concerne également l’exécution de regard à grille conformément au DGTA et
suivant plans des ouvrages types, en béton B2 y compris l’appareil siphoïde, bavette et
couronnement en béton moulé,grille concave en fonte ductile série chaussée ou trottoir
selon l'emplacement du regard.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°........................................................................................................................1.15

PRIX N° 1.16 : REGARD TYPE VISITABLE POUR EVACUATIONDE 100 x 100


Suivant les spécifications, prescriptions et sujétions ci avant, compris tampon en béton
armé avec formation de feuillures rectilignes et anneaux de levage escamotable.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 29
Le prix concerne également l’exécution de regard à grille conformément au DGTA et
suivant plans des ouvrages types, en béton B2 y compris l’appareil siphoïde, bavette et
couronnement en béton moulé,grille concave en fonte ductile série chaussée ou trottoir
selon l'emplacement du regard.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°........................................................................................................................1.16

PRIX N° 1.17 : CANIVEAUX EN BETON ARME DE 40 X 40


Caniveaux en béton armé de toutes dimensions suivant plan, parois de 10 cm et radier de
12cm d'épaisseur. Le radier comportera une pente de 1cm/m pour faciliter l'écoulement
suivant les cas. Ces travaux seront réalisés suivant recommandations et directives de la
maîtrise d’œuvre, les ouvrages en B.A. seront dosé à 350 kg y compris aciers les parois,
radiers et gorges seront enduits au mortier gras dosé à 500 kg de ciment par mètre cube .Y
compris fouilles dans terrains de toutes nature y compris la roche, de toutes dimensions et à
toutes profondeurs, coffrages, béton de propreté, remblais et toutes sujétions de finition et
de raccordement aux canalisations et aux dallages.
Tampon
Système constitué de tampon à grille métallique, permet d'évacuer jusqu'à 3,4 l/s. le cadre
du tampon; en cornière de 55x55x5 de section, comportera des pattes à scellement. Les
joints seront absolument étanches (mortier de flinkote ou produit similaire).
Couleur de la même nature que le sol avoisinant.
Canalisation doit assurer un écoulement sans stagnation.
Comprendront les fouilles, les remblaiements et le nettoyage
Tampon, anneau, enduit, béton de propreté et toutes sujétions au prix suivant:
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.17

PRIX N° 1.18 : CANIVEAUX EN BETON ARME DE 60 X 60


Suivant les prescriptions, descriptions et sujétions ci avant.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.18

DALLAGES
PRIX 1.19 : HERISSON EN PIERRE SECHES
Hérissonage à exécuter après reprofilage de sols nivelés, en pierres sèches posées à la main
sur champ la pointe en haut, calées au marteau, compris blocage et fermeture à la pierre
cassée.
Il aura une épaisseur de 0,20 m après compactage à la grenouille y/c remise à niveau des
plates formes, reprofilage et bordurette de rive.
- Caractéristique du matériau :
Granulométrie continue 0/30.
Equivalent de sable 30 à 35.
Indice de plasticité 10 env.
Compactage à 95% de l'optimum Proctor modifié.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°..........................................................................................................................1.19
«»
PRIX N° 1.20 : BETON DE FORME DE 12 CM D’EP.Y/C ACIER
Cette forme de 13 cm d'épaisseur sera exécutée en béton dosé 250 kg/m3 sur

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 30
T.V.compacté, ou sur hérissons en pierres sèches.
Elle devra être parfaitement dressée, y compris acier conformément aux plans visés «
BONS POUR EXECUTION » dans lesquelles le diamètre des aciers ainsi que l’espacement
sont connus, et toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.20

6 – BETON ARME EN ELEVATION


Poteaux de toutes dimensions y compris ronds avec coffrage métallique et chapiteaux de
toutes épaisseurs, de toutes les longueurs et de toutes hauteurs, poutres et chaînages,
marches et contre marches, bandes noyées, dalles pleines ou inclinées, voiles garde corps,
acrotère comptoir et escaliers.
Tous les ouvrages en béton armé en superstructure seront stables au feu SF 1h, exécutés en
béton comme il est décrit dans le tableau des dosages et dans les généralités, y compris
toutes sujétions de mise en oeuvre de coffrage doublé en contre plaqué ou banches en
contre plaqué marine de toutes dimensions et formes, de réservations pour tout corps
d'état technique, pour mise en place de fourreaux diamètres suivants traversés, vibration,
décoffrage, etc. Il sera compris également les larmiers, les joints creux, joint en polystyrène
de 5cm d’épaisseur, glacis des acrotères, etc.
Il ne sera compté aucune plus value pour les parties courbes, en pente ou de formes
irrégulières, ni pour les repiquages ou remplissage qu'exigerait la mise à niveau du béton à
la forme définitive prescrite, au cas où elle n'aurait pas été convenablement obtenue au
moulage.
De même, il ne sera compté aucune plus value pour la difficulté de réalisation des éléments
décoratifs en façades suivant les plans de la maîtrise d’œuvre ou pour les bétons
préfabriqués.

PRIX N° 1.21 : BETON POUR BETON ARME POUR TOUT OUVRAGE EN B.A
EN ELEVATION.
En béton hydrofuge dosé 350 kg/m3 vibré ou pervibré, exécuté conformément aux plans
de détails établis par le bureau d'études, pour tout ouvrage en élévation,
Y compris toutes sujétions de mise en œuvre, coffrage ou planches en contre plaqué marine
de toutes formes, décoffrage, vibration, joint en polystyrène, joints WATERS STOP etc. à
toutes hauteurs et de toutes dimensions.
Le prix de règlement comprend hydrofuge et toutes sujétions pour parties courbes à
simples ou doubles courbures, en pente, forme irrégulière, trous et trémies pour tout corps
d'état.
Plaques de polystyrène de 5 cm pour les joints, les étais .réserve de larmier de fourreaux,
engravures, chanfreins.
Compris dans ce prix dalles de toute épaisseur, linteaux, corniche, acrotère, encadrement
des baies, élément décoratif en arcade ou autre, lames brise soleil de toute épaisseur, dallette
couvre joint, moulures, voile de toute épaisseur, escaliers, garde corps et pour tout ouvrage
horizontal, vertical, incliné ou brisé et à toutes hauteurs sans aucune majoration ni plus
value. Tous vides déduits et suivant plans du B.E.T,
Sans plus value pour joints en polystyrène, ni pour hauteur et dimension importante.
Sans plus value pour béton hydrofuge.
Ouvrage payé au mètre cube
au prix N°........................................................................................................................1.21

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 31
PRIX N° 1.22- PLANCHER HOURDIS Y COMPRIS DALLE DE COMPRESSION
DE 15+5

Planchers exécutés en hourdis creux avec nervures entretoises et dalle de compression.


Hourdis en ciment posés jointivement, enrobés d'éléments en béton techniquement
étudiés.
Béton exécuté en béton identique au béton armé en élévation.
Acier façonné suivant plans de béton armé, coffrage, étaiement, décoffrage.
Les planchers sont mesurés dans la périphérie intérieure des chaînages ou des poutres.

Ouvrage payé au mètre carré y compris dalle de compression, fourniture et pose de


matériaux, fabrication de béton, mise en œuvre et toutes sujétions.
au prix N°........................................................................................................................1.22

PRIX N° 1.23- PLANCHER HOURDIS Y COMPRIS DALLE DE COMPRESSION


DE 20+5

Planchers exécutés en hourdis creux avec nervures entretoises et dalle de compression.


Hourdis en ciment posés jointivement, enrobés d'éléments en béton techniquement
étudiés.
Béton exécuté en béton identique au béton armé en élévation.
Acier façonné suivant plans de béton armé, coffrage, étaiement, décoffrage.
Les planchers sont mesurés dans la périphérie intérieure des chaînages ou des poutres.

Ouvrage payé au mètre carré y compris dalle de compression, fourniture et pose de


matériaux, fabrication de béton, mise en œuvre et toutes sujétions.
au prix N°........................................................................................................................1.23

PRIX N° 1.24- ARMATURES EN ACIER TOR OU CARRON RONTR OU


CARRON
Fourniture, façonnage et mise en place des armatures de béton en acier à haute adhérence
FE de tous diamètres, comme il est décrit dans les généralités et positionné sur les plans
B.A., y compris chutes, ligatures cavalières, cales en ciment et toutes sujétions.
Ouvrage payé au kilogramme
au prix N°........................................................................................................................1.24

PRIX N° 1.25 -DOUBLE CLOISONS EN BRIOUES CREUSE DE 8+6 T


Pour l'exécution de doubles cloisons, toutes précautions seront prises pour ne pas laisser
tomber de mortier au fond du vide entre les deux cloisons, des épingles seront mises en
place pour liaisonner les deux parois, acier doux diamètre 8 à raison de 2 au m².
Au-dessus de chaque ouverture, il sera prévu un linteau en B.A. horizontal ou cintré
suivant plan Architecte, dimensions en fonction de l'ouverture, tête de doubles cloisons y
compris
Toutes les cloisons en épi comporteront un raidisseur en B.A. sur toute leur hauteur.
Toutes les cloisons dépassants les 3m de hauteur comporteront un chaînage intermédiaire
en B.A de 20 fois l'épaisseur de la cloison ou double cloison. Linteau ; chaînage ou
raidisseur payé à l’article du béton armé (béton sur béton, acier sur acier)
Toutes les cloisons des locaux a risque important (mentionnées sur plans architecte et B.C)

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 32
devront assurer une durée coupe feu 1H a 1H30 suivant le cas .si les briques creuses ne
satisfont pas les conditions de sécurité feu elles seront remplacées par des briques pleines de
même dimensions sans que l’entrepreneur demande une plus value.
Toutes les cloisons basses comporteront un chaînage en B.A. Conformément au DTU
n°20.11 "Parois et murs en maçonnerie".
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.25

PRIX N° 1.26 : CLOISONS SIMPLE EN BRIQUES CREUSES DE 6 TROUS


Cloisons exécutées en briques creuses en terre cuite répondant aux normes en vigueur. Elles
seront posées à joints décalés et hourdées au mortier dosé 250 ou 300 kg/m2, y compris
linteaux en B.A. horizontaux ou cintrés de toutes dimensions au-dessus de toutes
ouvertures, raidisseurs en B.A horizontaux ou verticaux, et toutes sujétions de mise en
oeuvre.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.26

PRIX N° 1.27: AGGLOS DE CIMENT DE 20 CM


-Les agglomérés devront répondre aux spécifications du D.G.A. et avoir reçu l'agrément
de la maîtrise d’œuvre.
-Ils seront hourdés au mortier dosé 250kg/m2. Les joints horizontaux et verticaux,
seront parfaitement remplis et essuyés.
-Les vides de section supérieure à 0.40 m2 seront déduits.
-Pour les parois de hauteur supérieure à 3 m et de longueur supérieure à 5 m, le prix
comprend l'exécution des linteaux et raidissement en béton armé des parois au sens des
règles parasismiques.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.27

ENDUITS
NOTA : Les enduits seront exécutés conformément aux spécifications du cahier des
prescriptions techniques et notamment :
Avant tout commencement, les surfaces à enduire seront préparées convenablement pour
obtenir un bon accrochage.
Elles seront suffisamment humidifiées pour que le support n'absorbe pas l'eau de mortier.
Toutes les efflorescences seront nettoyées.
Le ciment sera convenablement hydraté, les poches de sables seront évitées.
Aussitôt après le durcissement, l'enduit sera ausculté au marteau et les parties non
adhérentes seront enlevées et remplacées.
La deuxième couche sera passée après lavage et soufflage de la première et avec les mêmes
précautions.
Les enduits sont retournés sur les encadrements des baies de toutes natures.
Les ouvrages en béton coffré n'offrant pas les garanties d'adhérence suffisante seront rendus
rugueuses par piquage à la pointe ou par sablage.
A la jonction des ouvrages en béton et des maçonneries, en intérieur et en extérieur, les
enduits seront exécutés sur un grillage galvanisé et fixé sur les supports par des cavaliers
galvanisés, de façon à éviter les fissures des joints. A tous les angles de murs saillants il sera
mis en place avant enduit des baguettes d'angles métalliques galvanisées de 1,5 cm de largeur
et de 2.00m de hauteur avec ailettes en métal déployé, scellée au mortier.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 33
L’ensemble de ces sujétions est à prévoir dans les prix unitaires des enduits.

PRIX N° 1.28 : ENDUITS INTERIEURS AU MORTIER DE CIMENT


Destination: sur tous murs et plafonds de toutes natures (sauf sous revêtements muraux et
sous faux plafonds)
Ces enduits sont constitués par:
- Un gobetis ou couche d'accrochage,
- Une couche intermédiaire formant le corps de l'enduit,
- Une couche de finition,
Ces couches seront exécutées, au minimum à 48h d'intervalles comme il est décrit dans les
généralités et au tableau des dosages.
Epaisseur totale de 15 à 20 mm, Y compris arêtes angles, cueillies, conges, feuillures,
larmiers, joints, grillage de liaison, raccords au-dessus des revêtements muraux et plinthes,
et toutes sujétions de mise en œuvre et de finition. Et baguette d’angle.
Par temps sec, les enduits seront arrosés durant le séchage.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.28

PRIX N° 1.29 : ENDUIT EXTERIEUR AU MORTIER BATARD


Après nettoyage des supports, il sera exécuté en trois couches suivant les opérations:
Brossage puis imbibition du support.
Fouettais de gros mortier liquide dosé à 350 KG.
Dégrossi d'enduit au mortier N°1 d'épaisseur 1 cm environ hydrofugée à un hydrofuge
Couche de finition au mortier N°5 d'épaisseur 0.5 cm environ passée au bouclier
hydrofugé avec hydrofuge
Tout sera parfaitement dressé, compris arrêtes, embrasures, cueillies, engravures et toutes
sujétions.
Le prix comprend également la façon des joints creux décoratifs des façades.
Par temps sec, les enduits seront arrosés durant le séchage.
Aux raccordements entre la maçonnerie enduite et le béton armé, il sera placé sous l'enduit
d'une bande de grillage galvanisé à mailles fines(21 mm) de 0.5m tenue par des cavaliers et
des pointes galvanisées ,cette bande est comprise dans le prix.
Sans plus value pour petites parties ou faibles largeurs tout vide et ouvrages divers déduits,
pour parties horizontales, verticales ou inclinées, planes ou courbes, pergolas dalle ajourée
et tout ouvrage désigné par la maîtrise d’œuvre.
Le prix comprend l’hydrofuge.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.29

PRIX N° 1.30 : FAÇON DE DESSUS DE NEZ D'ACCROTERE


Ouvrage comprenant l'enduit hydrofuge de la partie supérieure de l'acrotère et des
retombées, y compris larmier et le retour contre les voiles. (Périphérique et séparation)
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°...................................................................................................................1.30

PRIX N° 1.31-APPUI DE FENETRE

En béton n° 2 légèrement armé réalisé suivant plans d'exécution compris débordement,


façon de pente larmiers, coffrage, décoffrage, aciers + fourniture et pose d'un joint étanche

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 34
composé d'un cordon bitumeux ou Afric-mousse placé sous la pièce d'appui des menuiserie
et toutes difficultés de mise en œuvre y compris enduit, façon de larmier et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.31

PRIX N° 1.32 DALLETTES EN B.A. DE 10 CM D'EP.

Les dallettes en béton armé pour paillasse de cuisine, couverture des placards, bancs pour
vestiaires, tablette de comptoir ou tout ouvrage similaire jusqu’à 0.10m d’épaisseur réalisées
en béton n°4 armé en quadrillage T8 e =15cm y compris coffrage, décoffrage, armature,
chape de mortier gras soigneusement lissée (enduit) et toute sujétion
. Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°........................................................................................................................1.32

PRIX N° 1.33 TRAITEMENT DES JOINTS DE DILATATION

Etanchéité des joints de dilatation ou de rupture suivant détail en fourniture et pose :

1/En parties horizontales des planchers :


vidage du polystyrène ou de béton, évidage des arêtes et dépoussiérage des lèvres;
remplissage du joint par une résine étanche.
Fourniture et pose d’un couvre joint étanche et anti cisaillement en M ou soufflet en PVC
autocollant, water stop pour la halle et en plomb soufflé de 3mm d’épaisseur pour
l’administration le joint doit être collé par la colle spéciale pour couvre joint
Fourniture et pose d’un couvre joint en inox extra plat supportant les surcharges roulantes
des (essieux Clark et chariots)

2/En parties verticales ou horizontal au dessus des baies :


vidage du polystyrène ou de béton, évidage des arêtes et dépoussiérage des lèvres;
remplissage du joint par une résine.
Fourniture et pose d’un couvre joint étanche et anti cisaillement en M ou en soufflet, le
joint doit être collé par la colle spéciale pour couvre joint
Fourniture et pose d’un couvre joint en inox type plat fixé mécaniquement ou à l’aide
d’une colle à haute performance.
Les échantillons avec fiches techniques sont à soumettre à la maîtrise d’œuvre pour
approbation.
Ouvrage payé pour l'ensemble au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................1.33

PRIX N° 1.34 : FONTAINE Y.C.INSTALLATION ET EQUIPEMENT


(GO+ELECT.+PLOMB.ET MARBRE BLANC)
Ouvrage comprenant :
Les fouilles dans T.T y.c. le rocher, évacuation, le béton, l’acier.
Suivant le détail de l’architecte,
y. compris toutes sujétions de fourniture et de pose et mise en état.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°...................................................................................................................1.34

PRIX N° 1.35 : DRAINAGE


Ouvrage comprenant :
Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate
Page 35
Les fouilles dans T.T y.c. le rocher ; évacuation, le béton, l’acier et le remplissage suivant
les détails de B.E.T, qu'elle que soit la profondeur et les dimensions, y compris toutes
sujétions de fourniture et de pose
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°...................................................................................................................1.35

PRIX N° 1.36 : RENFORMIS


Ils seront exécutés en béton B3 et terminés par une chape en ciment lissé au mortier n° 4.
Dans le cas ou ces renformis recevraient un revêtement de granito ou autre, ils seraient
laissés brut à 0.05 m du niveau définitif.
Compris mise en œuvre et toutes sujétions,
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°...................................................................................................................1.36

PRIX N° 1.37 : TROTTOIR PERIPHERIQUE


Trottoir périphérique pour administration, comprenant en fourniture et pose:
*fouille en pleine masse sur une hauteur de 0.7m avec évacuation des déblais à la décharge
publique y compris dans dalle existante du quai en béton armé
*compactage du fond de fouille
*apport et mise en œuvre par couche de 0.2m arrosée et compactée de tout-venant 0/30 sur
une hauteur de 0.50m
* hérissonage en pierre sèche de 20cm
*réalisation d'un dallage en béton N°3, soigneusement réglé, compris pilonnage et refluage
éventuel y compris ferraillage en acier Tor suivant indications du B.E.T ce dallage
présentera une pente vers l'extérieur.
Des joints seront placés tous les 2x2m dans les deux sens, ces joints seront remplis de
mortier bitumineux étanche.
*exécution d'un couvre joint en béton armé avec larmier, côté bâtiment.
* exécution d’un caniveau en pente de 1% avec un minimum complet en béton armé le
long de l’extrémité extérieure du trottoir de 0.3x0.3m de section intérieur avec tampon en
fonte série lourde par trame de 1 ml maximum ou dallette en béton armé perforée au choix
de la maîtrise d’œuvre, protection des lèvres inférieures et supérieures par cornière
galvanisée à chaud de 40x40x4mm, y compris terrassement évacuation béton de propreté et
tout venant compacté sous caniveau.
Le tout réalisé suivant les plans du B.E.T et les règles de l'art
Ouvrage payé pour l'ensemble au mètre carré suivant la projection horizontale du
trottoir.
au prix N°...................................................................................................................1.37

PRIX N° 1.38 : FOSSE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 36
2 /ETANCHEITE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 37
A tout moment L’entrepreneur devra disposer de bâches de protection pour éviter la pluie
sur son chantier.

PRIX N° 2.00 : FORME DE PENTE + CHAPPE DE LISSAGE

Cette forme de pente des terrasses, sera réalisée en béton maigre dosé à 250 kg de ciment
CPJ 35 par mètre cube convenablement damée et dressée.
Cette forme devra bien adhérer à la dalle support. A cet effet, cette dernière sera rendue
rugueuse et sera imprégnée d’eau avant le coulage de la forme, elle présentera les
dispositions voulues pour permettre l'écoulement des eaux vers les gargouilles ou gueulards,
avec une pente de 1 % et une épaisseur minimum de 3 cm aux points bas. Cette forme sera
correctement dressée sans aspérité et sans flache, sur la forme de pente il sera exécuté une
chape de lissage de 2cm d’épaisseurs en mortier de ciment dosé à 450kg parfaitement dressée
et lissée. Au droit des évacuations d'E.P, un défoncement doit être aménagé dans la forme
pour l'encastrement des platines en plomb des gargouilles. Ouvrage métré à la surface vue
en plan, mesures prises entre nus des reliefs, toutes sujétions d’exécution comprises.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°...................................................................................................................2.00

PRIX N° 2.01 : ECRAN PARE-VAPEUR

Fourniture et pose d’un écran pare-vapeur sous l’isolation thermique, et sera composé de :

- CONCRETE PRIMER à raison de 300g/m² (Enduit d’imprégnation à froid)


- Membrane ROOFSEAL.G. Epaisseur 2 mm ou techniquement équivalent.

Ouvrage payé au mètre carré


au prix N°...................................................................................................................2.01

PRIX N° 2.02 : ISOLATION THERMIQUE

Cette isolation thermique sera constitué par :


- Panneau en liège expansé de 4 cm d’ép. Soudable et coulée sur la pare-vapeur.
- Ces plaques seront posés à joint en quiconque et décalés.
- Tout défaut sera réparé sur place par d’autres panneaux, y compris sujétions de mise
en œuvre et de finition.
- Echantillon à faire agréer par architecte, avant la pose

Ouvrage payé au mètre carré


au prix N°...................................................................................................................2.02

PRIX N° 2.03 : ETANCHEITE MULTICOUCHES


Ce prix comprend la réalisation de l’Etanchéité multicouches des terrasses constitués par :
• 1couche de bitume E.A.C
(Enduit d’application à chaud) = ..................................... ……......................1 500 kg
• 1 feutre bitumé de type 36 S
• 1 couche de bitume E.A.C = .......................................................... …..............1 500 kg
• 1 feutre bitumé type 36 S
• 1 couche de bitume EAC = .....................................................................………1 500 kg

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 38
Poids total = Le recouvrement des différents plis se fera à joints croisés de 0,15m de
recouvrement.
N.B : l’attention de l’entreprise est attirée de prévoir les traversée de l'étanchéité pour la
ventilation primaire.
Ouvrage payé au mètre carré entre poutres, compris toute fourniture et sujétions
d’exécution, y compris façon pour gargouilles, gueulards, façon de gorge sous solins.
au prix N°...................................................................................................................2.03

PRIX N° 2.04 : ETANCHEITE DES RELEVES AVEC PROTECTION PAR SOLIN


GRILLAGE
Relevé d'étanchéité en bitume élastomère type hyrène de chez Axter, ces relevés seront
constitués de la façon suivante:

• Une couche d'imprégnation à froid E.I.F.


• Une couche d'enduit d'application à chaud E.A.C.
• Une équerre de renfort en hyrène 35PY
• 1 Arma G.M. (auto protégé par granulé minéral)

Ils seront remontés jusqu'à la butée saillante à l'acrotère ou de l'engravure suivant détail des
plans, hauteurs diverses, développement moyen 0,50 m.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°...................................................................................................................2.04

PRIX N° 2.05 : PROTECTION DE L’ETANCHEITE PAR DALLOTS

Dalots de béton armé de grain de riz dosé à 300 kg de ciment C.P.J.35 coulé sur lit de sable
fin sec de 3cm d'épaisseur.
Ces dalots en carré à joint alterné auront 70X70 cm de dimensions maxima et 4 cm
d'épaisseur.
Les joints creux de 0.02 seront remplis de bitume.
L'ensemble de ces protections recevra en finition 3 couches de chaux allumée.

Ouvrage payé au mètre carré


au prix N°...................................................................................................................2.05

PRIX N° 2.06 : FOURNITURE ET POSE DE GARGOUILLES, GUEULARDS ET


HEBERGEMENT
Les gargouilles, et hébergement étant payés en plomberie, la pose comprend uniquement
la cuvette de réserve dans la forme de pente, le scellement de la platine à l'aide du feutre
bitumé 36S supplémentaire.
Les gueulards en béton seront traités avec le même complexe que celui du prix n°2.02.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°...................................................................................................................2.06

PRIX N° 2.07 : ETANCHEITE VERTICALE DES PAROIS ENTERRE E


EXTERIEUR
Pour étanchéité les parois verticales enterrées, une étanchéité sera exécutée en fourniture
et pose suivant les spécifications suivantes :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 39
-un enduit de dressage au mortier dosé 250kg/m2
-une couche d'imprégnation
-une couche de bitume pur à chaud 90/40
-un feutre imprégné et surfacé 40TJ
-une couche de bitume pur à chaud 90/40
-un grillage galvanisé maille 20mm
-enduit 1.5 cm au mortier dosé 250kg/m2hydrofugé.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°..................................................................................................................2.07

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 40
3 / REVETEMENT DE SOLS ET
MURS

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 41
Généralités

Suivant indications et plans de calpinage fournis par l’Architecte.


Les prix de règlement comprennent les formes, chapes, dressages, travaux préparatoires de
toute nature, coupes, découpes, joints, arrêtes, arrondis, petites largeurs, ponçages
nécessaires, protections efficaces de toutes nature, masticages, démastiquages, lustrages, et
tous travaux de finition précédant la livraison des ouvrages.
Les dallages et revêtements seront réceptionnés comme suit :
- réception des matériaux;
- réception des échantillons;
- réception de l’ensemble des ouvrages;
A cet effet, il est précisé que les travaux ne pourront être exécutés que pour autant que la
phase précédente a été acceptée et réceptionnée par l’architecte.
En conséquence, il est spécifié que tout ouvrage non conforme en tous points aux
spécifications, sera rejeté.
L’entreprise sera de ce fait tenue de démolir les ouvrages rejetés et de les exécuter à nouveau
afin d’obtenir les résultats escomptés. Elle sera responsable des désordres que la démolition
de ses ouvrages pourrait entraîner auprès des autres corps d’état et en supportera les frais.
Il est, en outre, spécifié qu’aucun règlement ne saurait être effectué tant que la satisfaction
n’aura pas été obtenue.
Les dallages des sols reposeront sur une forme flottante de 5cm d’épaisseur parfaitement
dressée à 250 kg de ciment 250/315 pour 1m3 de sable.
Le granito sera bien plein, les grains très serrés, ne laissant apparaître que le minimum de
ciment en surface.
Son épaisseur minimum sera de 15 mm pour les sols, les contre marches et les revêtements
verticaux et de 20mm pour les marches.
Après la prise, la surface sera polie mécaniquement à la meule, cette opération sera répétée
en employant des abrasifs de finissions graduée et en procédant entre deux opérations à un
rebouchage au coulis de ciment pour les vides ou manque de matières.
Les granitos devront avoir une surface bien dressé et une grande uniformité de teinte les
joints ne devront présenter ni saillie ni flache.
Les pigments colorant le ciment seront de qualité supérieure, ne se décomposant pas par
action chimique du ciment.
Les tons les dessins et les dispositions des joints de rupture seront déterminés par
l’architecte.

Carrelages
Avant tout commencement de pose, il faut procéder au triage des carreaux pour les nuances
et les calibres. Ils seront ensuite trempés dans l’eau puis essuyés, la surface de pose sera
préparée avec soins en y supprimant d’éventuelles traces de plâtre et en u établissant
exactement les niveaux.
La pose sera effectuée à bain soufflant de mortier et l’épaisseur de la couche de mortier ne
devra pas être, après pose, inférieure à 1cm. Les carreaux avec l’accord de l’architecte,
doivent être posés au ciment colle, auquel cas l’entrepreneur aura à sa charge l’exécution
des enduits qui serviront de support au carrelage.
Les joints seront au maximum de 2mm de largeur, les plinthes et carreaux seront ajustés
d’onglet dans les angles saillants et présenteront des formes régulières dans les parties
courbes.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 42
PRIX N° 3.01 : REVETEMENT DE SOL EN GRANITO POLI BLANC 100 % y/c
frise
Le revêtement en granito reposera sur une forme de pose en mortier de ciment de 5cm
d'épaisseur parfaitement dressée et damée. La chape d'usure sera en gravette n°1 et n°2 de
marbre blanc (à faire agréer par l'Architecte), coulée au ciment blanc teinté ou non au
choix de l’Architecte, et d'une épaisseur de 15mm. La bordure sera en granito noir de 20
cm d’épaisseur en gravette n°0 et n°1.
Les joints de rupture en quadrillage selon plan seront laiton de 6mm d'épaisseur et de
10mm de hauteur ou couleur au choix de l'Architecte.
Le prix comprend masticage, démastiquage, et tous les ponçages nécessaires ainsi que le
lustrage jusqu'à obtention d'un aspect poli sans rayures et doux au toucher.
Le prix comprend mise en œuvre, forme, façon de pente, raccords, joints laiton, polissage,
lustrage et toute sujétion
- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°........................................................................................................3.01

PRIX N° 3.02 : REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX ANTIDERAPANT


Fourniture et pose de revêtement de sol en carreaux antidérapant, motifs, couleurs et
calepinage sont au choix de l’architecte et comprenant :
Préparation des supports
La pose des carreaux sera au ciment colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
Le remplissage des joints par ciment pur, teinte au choix de l’architecte, couleur au choix de
l’architecte.
L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux posés, sans
plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris toutes sujétions
d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).
Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°.......................................................................................................3.02

PRIX N° 3.03 : REVETEMENT DE SOL SOUPLE


Fourniture et pose d’un revêtement de sol souple sélectionné en PVC calandré-pressé, non
chargé, groupe T d’abrasion, d’une résistance au feu , résistant aux taches ,fongistatique ,
bactériostatique et antistatique épaisseur de 2.00 mm, poids minimum et de 2680g/m² , il
sera poser sur le granito réalisé au prix 3.01,selon mode de pose prescrit par le fabriquant et
agrée par la maitrise d’ouvre, couleur et calpinage au choix de l’architecte.
La pose est à réaliser par une équipe de professionnels expérimentés dont le CV sera validé
par la maîtrise d’œuvres
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU,
Ainsi que tous les ouvrages nécessaires à la bonne finition, sans plus-value pour petites
surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris toutes sujétions d’exécution (coupe, trous
de réservations, angles inclinés, etc.…).

- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°.......................................................................................3.03

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 43
PRIX N° 3.04 : REVETEMENT DE SOL EN MARBRE PERLATINO
Fourniture et pose de revêtement de sol en marbre perlatino poli de 2 cm d’ép. avec bandes
périphériques ou centrales, dimensions, couleurs et calepinage sont au choix de l’architecte
et comprenant :
Préparation des supports (Sous couche en mortier de 5 cm minimum
La pose des carreaux sera au ciment blanc français
La colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
Le remplissage des joints par ciment pur,
L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux posés, sans
plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris toutes sujétions
d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).

- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°.............................................................................................................3.04

PRIX N° 3.05: REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX GRES CERAME DE 33 x


33

- Fourniture et pose de revêtement de sol en carreaux grès cérame de 33 x 33 motifs,


couleurs et calepinage sont au choix de l’architecte et comprenant :
- Préparation des supports
- La pose des carreaux sera au ciment colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
- Le remplissage des joints par ciment pur, teinte au choix de l’architecte, y compris
baguettes d’angle en PVC en queue d’aronde, couleur au choix de l’architecte.
- L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
- L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux
posés, sans plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris
toutes sujétions d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).
- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°.......................................................................................................3.05

PRIX N° 3.06: REVETEMENT DE SOL EN BEJMAT BLANC ET VERT


Fourniture et pose de revêtement de sol en bejmat blanc et vert
- Dimensions, motifs, couleurs et calepinage sont au choix de l’architecte et
comprenant :
- Préparation des supports
- La pose des carreaux sera au ciment colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
- Le remplissage des joints par ciment pur,
- L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
- L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 44
posés, sans plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris
toutes sujétions d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).
- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°........................................................................................................3.06

PRIX N° 3.07 : REVETEMENT MURAL EN CARREAUX GRES CERAME 20 x 20


avec frise de 10 cm
Fourniture et pose de revêtement mural en carreaux grès cérame local de 20x20, motifs,
couleurs et calepinage et hauteur sont au choix de l’architecte et comprenant :

- Préparation des supports


- Dressage des murs par enduit au mortier de ciment dosé à 350kg
- La pose des carreaux sera au ciment colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
- Le remplissage des joints par ciment pur, teinte au choix de l’architecte, y compris
baguettes d’angle en PVC en queue d’aronde, couleur au choix de l’architecte.
- L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
- L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux
posés, sans plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris
toutes sujétions d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).
- Ouvrage payé au mètre carré, fourni et pose, compris, nettoyage et toutes sujétions
d'exécution.
au prix N°...........................................................................................................3.07

PRIX N° 3.08 : PLINTHES EN GRANITO POLI BLANC 100 %


Les Plinthes coulés en granito poli blanc 50% en gravette n° 0 et n°1 se relèveront en
plinthe sur une hauteur de 10cm avec ou sans gorge suivant l'instruction de l'Architecte
L'arête supérieure sera parfaitement rectiligne y compris toutes sujétions de fourniture et
de mise en œuvre
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°............................................................................................................3.08

PRIX N° 3.09 : PLINTHES EN GRES CERAME


Plinthe droite, rampante ou crémaillère de grés cérame, couleur, de premier choix et de
même qualité que les sols en grés avec teinte au choix de l'architecte.
Ces plinthes seront posées suivant les mêmes spécifications et sujétions que pour les sols en
grés cérame
Les joints seront invisibles
L'arête supérieure sera parfaitement rectiligne
Ouvrage payé au mètre linéaire, fourni et posé, compris raccordement avec le revêtement
du sol, nettoyage et toutes sujétions d'exécution. au prix N°..........................................3.09

PRIX N° 3.10 : PLINTHE DE SOL SOUPLE


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (revêtement de sol souple)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ainsi que tous les ouvrages nécessaires à la bonne finition du revêtement, sans plus-value
pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris toutes sujétions d’exécution
(coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 45
Ouvrage payé au mètre linéaire, fourni et posé, compris raccordement avec le revêtement
du sol, nettoyage et toutes sujétions d'exécution.
au prix N°............................................................................................................3.10

PRIX N° 3.11 : PLINTHES EN MARBRE PERLATINO


Plinthe droite, rampante en marbre perlatino, de 0.10 m de hauteur, de premier choix et de
même qualité que les sols en perlatino.
Ces plinthes seront posées suivant les mêmes spécifications et sujétions que pour les sols en
marbre perlatino
Les joints seront invisibles
L'arête supérieure sera parfaitement rectiligne
Ouvrage payé au mètre linéaire fourni et posé, compris raccordement avec le revêtement
du sol, nettoyage et toutes sujétions d'exécution.
au prix N°............................................................................................................3.11

PRIX N° 3.12 : MARCHES ET CONTRE MARCHES EN MARBRE PERLATINO


Fourniture et pose marches et contre marches en marbre prélatin
Couleurs et calepinage sont au choix de l’architecte et comprenant :
Préparation des supports
La pose des carreaux sera au ciment colle SIKATOP COLLAGE ou similaire
Le remplissage des joints par ciment pur, teinte au choix de l’architecte.
L’ensemble exécuté conformément aux normes et classement UPEC U2SP2E3C2
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
La longueur de la plaque au choix de l’architecte.
Toutes sujétions de mise en œuvre et de finition, pour toutes dimensions des carreaux
posés, sans plus-value pour petites surfaces, faibles largeurs, toutes formes y compris toutes
sujétions d’exécution (coupe, trous de réservations, angles inclinés, etc.…).
- Ouvrage payé au mètre linéaire
- au prix N°............................................................................................................3.12

PRIX N° 3.13: TABLETTE EN MARBRE NOIR


Tablette en marbre noir du pays ép.3cm, moucheté largeur de la paillasse 0.60, retombée de
0.10 à 0.15cm, agrafée, découpe de vasque et façon de cuvette pour fixation de la vasque
sous le marbre y compris réservation de l’appareil.
Ce prix comporte le calage de l’appareil, y compris plinthe de 0.10cm de hauteur et de 3cm
d’épaisseur, bord supérieure poli, posée sur la paillasse en raccord avec le revêtement
vertical, échantillon et couleur à faire approuver par l’architecte.

Compris fourniture, pose, coupe, chutes ponçage, lustrage, glaçage et toutes sujétions sans
plus value pour petites parties et faibles largeurs, sans plus value pour retombée et plinthe.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°............................................................................................................3.13

PRIX N° 3.14: BETON IMPRIME


Béton imprimé exécuté en béton B3 dosé à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45, de 0.10 m
d’épaisseur moyenne, sur une plate forme de tout venant, légèrement armé.
Compris façon de joint et moulage suivant indications de l’administration et l’architecte.
Echantillon de la couleur à faire approuver par l’administration et l’architecte.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 46
Les joints tous les deux mètres minimum.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................3.14

PRIX N° 3.15: REVETEMENT DE COMPTOIR EN MARBRE VERT


Revêtement en marbre sur comptoir, épaisseur de 3 cm
- Préparation des supports
- Agrafes d’accrochage conformément au DTU 55 .2
- Plaque de marbre dimensions suivant plan de calpinage et directrives de l’architecte.
- L’ensemble exécuté conformément au règle de l’art et au DTU, y .compris parties
courbes, joint creux, bords arrondis
- Compris fourniture, pose, coupe, chutes ponçage, lustrage, glaçage et toutes
sujétions, sans plus value pour petites parties et faibles largeurs.
Ouvrage payé au mètre carré développés.
au prix N°............................................................................................................3.15

PRIX N° 3.16: REVETEMENT EN MIGNONNETTES LAVEES


Suivant plans et indications du maître de l'œuvre.
Echantillons à soumettre pour approbation à l'architecte.
Revêtement en gravillons d'oued, lavée à la brosse.
Exécutés sur forme en béton de 0,04 d'épaisseur pour les sols et sur renformis pour les
mûrs. Les gravillons d'oued seront d'une granulométrie de 5/15, bien calibrée et de teinte
homogène. Ces gravillons seront incorporés au rouleau et uniformément réparties.
L'agrégat sera bien serré et débarrassé de toutes traces de ciment.
Les joints seront réalisés par baguettes de bois qui seront enlevées après exécution pour être
garnis au mortier de ciment tirés au fer.
La protection de ce revêtement devra être assurée jusqu'à la réception provisoire.
Ouvrage payé au mètre carré réel, sans plus-value et sans déduction pour petites parties ou
faibles largeurs y compris toutes sujétions d'exécution,
au prix N°..........................................................................................................3.16

PRIX N° 3.17 : PLINTHES EN MIGNONNETTES LAVEES


Aux endroits comportant un sol de même nature.
Mêmes prescriptions, sujétions que pour le sol
Ces plinthes auront leur arête supérieure rectiligne.
Ouvrage payé au mètre linéaire, fourni et posé, compris toutes sujétions
d'exécution, au prix
au prix N°............................................................................................................3.17

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 47
4 / FAUX PLAFOND

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 48
FAUX PLAFONDS

Fourniture et pose de faux plafond horizontal ou rampant, suspendu à joints non


apparents, en plaque de plâtre de dimensions à déterminer selon les plans de l’architecte
épaisseur 13mm, vissées sur une ossature métallique suspendues par pattes à la structure
support.
Cette structure métallique comprend fourrures, suspentes galvanisées à pivot, et tiges
filetées diam 6. La longueur des suspentes sera fonction de la hauteur des faux plafonds
suivants plans et directifs de l’Architecte.
Les fourrures seront posées tous les 50cm et les suspentes tous les 120cm.
Type de faux plafond avec plaque BA1.
Les plaques seront posées à joint vif avec couvre-joint par bandes spéciales collées avec
enduit spécifique. L’ensemble du faux-plafond sera recouvert d’un enduit spécial, type
prégylys 45PN ou similaire, pour une finition parfaitement plane.
Les arêtes devront être parfaitement rectilignes.
Le prix remis par l’entrepreneur devra comprendre toutes les sujétions d’exécution
nécessaires telles que coupes, angles, façon d’arêtes, petites surfaces, fixations, façons de
raccordements des parties horizontales, à 45° et verticales, raccordements aux maçonneries
adjacentes, retombées, retours, gorges arrondies ou joints en retrait éventuel etc.
Le prix comprend la réalisation des réservations pour appareils d’éclairage. Un échantillon
de chaque type de faux plafond sera réalisé sur place et soumis à l’approbation de
l’Architecte.
Fourni et posé pour hauteurs différentes en grandes ou petites parties, compris toutes
fournitures nécessaires et toutes sujétions d’exécution. Le tout exécuté suivant dessins et
détails de l’Architecte.
La pose du faux-plafond sera réalisée par un poseur agréé par le fabricant.

PRIX N° 4.01: FAUX PLAFOND EN STAFF LISSE


Le faux plafond sera réalisé suivant la norme NF P 72.302 en plaques de 15 mm, de qualité
haute dureté.
Ces plaques doivent être stockées à l’abri des intempéries obligatoirement à plat sur des
cales disposées dans le sens de la largeur sur un plan, celles-ci doivent être espacées d’au plus
50 cm. Compris cache rideau
Ces plaques seront suspendues par suspentes galvanisées.
Les surfaces obtenues seront parfaitement planes et lisses aux arêtes rectilignes.H.M
Compris retombées et toutes sujétions d’exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°...........................................................................................................4.01

PRIX N° 4.02 : FAUX PLAFONDS MODULAIRE TYPE AMSTRONG NORMAL

Localisation : suivant plan de repérage architecte.


Ce prix concerne la fourniture et pose de faux plafond démontable modulaire lisse type
Armstrong ou similaire de 600x600x 15mm.
Composées de fibres minérales = 15mm avec ossature T15 dont les caractéristiques sont les
suivantes :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 49
- L’ossature doit répondre aux exigences réglementaires et testée dans des laboratoires
officiels.
- Un PV doit attester la véracité de la conformité de l’ossature avec la réglementation
incendie.
- La finition sera de couleur blanche avec une parfaite pérennité d’aspect.
- Le plafond devra avoir une réaction au feu Euroclasse A1 S1 D0.classement MO.
- L’absorption acoustique sera de Alpha W= 0.75 minimum.
- Le coefficient de réflexion à la lumière sera 81% minimum.
- Le plafond devra être 100% stable en milieu humide, on pourra le dépoussiérer et il
ne favorisera pas le développement de micro- organismes.

Ce prix comprend également les prestations suivantes :

- L’entreprise sous les instructions de l’architecte disposera les plaques suivantes le


calepinage fourni par celui-ci (aucune plus value ne sera accordée).
- La réalisation des joints de fractionnement et de dilatation nécessaires pour la bonne
tenue des ouvrages. Ces joints seront masqués par des joints en creux.
- Toutes sujétions de découpes, façons de joints pour encastrements d’appareils
d’éclairage éclairage de sécurité, climatisation, etc. y compris renforcement si
nécessaires.
- Toutes les sujétions d’exécution d’ouvrages particuliers tels que représentés sur les
plans, coupes et détails de l’architecte.
- Traitement des angles par cornières pour obtenir des arêtes parfaitement rectilignes.
- La fourniture et la pose des trappes de visite invisibles au droit des installations
techniques, de même degré coupe feu que les faux plafonds dans lesquels elles se
trouvent.
- Toutes les sujétions d’échafaudages, montage, démontage et location.
- Classement au feu M1 avec PV d’essais, MO pour l’ossature.
- Toutes coupes, découpes, chutes, déchets, tous détails et toutes sujétions de mise en
œuvre pour une parfaite finition de l’ouvrage.

N.B : le caractère coupe-feu M1 fera l’objet de certificat émanant de CSTB ou organisme


équivalent attestant de la conformité du matériau posé aux normes en vigueur.
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition couleurs des faux plafonds et calepinages sont au
choix de l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré, pris en surface plane entre nus des murs avec l’ajout des
remontées et retombées éventuelles y compris toutes sujétions de pose, de fixations de cales
etc.…
Conformément aux directives de la maitrise d’œuvre.
Les surfaces obtenues seront parfaitement planes et lisses aux arêtes rectilignes.
Compris retombées et toutes sujétions d’exécution.
au prix N°............................................................................................................4.02

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 50
PRIX N° 4.03 : FAUX PLAFONDS MODULAIRE TYPE AMSTRONG
EUROMEDICAL

Fourniture et pose de plafonds suspendus acoustiques démontables en laine de roche de


forte densité.
Le plafond sera de type : Médical ultra
Dimensions des dalles : 600 x 600 mm
Epaisseur minimum : 20 mm.
Type de bords : A24
La face apparente sera pourvue d'un voile de verre Blanc et Lisse.
Coefficient d’absorption acoustique minimum:

Plénum 125 Hz 250 Hz 500 Hz 1000 Hz 2000 Hz 4000 Hz αW


200 0,50 Hz 0,75 Hz 0,90 Hz 0,85 Hz 0,95 Hz 0,80 Hz 0,90
Isolation phonique latérale minimum: Dn,f,w (C;Ctr) : dB
Réaction au feu : A2-s1,d0
Résistance au feu (REI):
Résultat* Dimensions Isolation avec plafolaine feu
REI 30 600x600 A24 20mm Sans
REI 30 600x600 A24 20mm Avec 100 mm ou 160 mm
REI 30 600x600 A24 20mm Avec 160 mm

Réflexion à la lumière : 85%

Système d'installation : T24


Le produit sera pourvu d’un contre-voile.
Résistance à l'humidité : Médica Ultra est stable au niveau dimensionnel même dans
des conditions d’humidité allant jusqu’à 100%. Il peut être mis en œuvre dans des
conditions de température de 0° C à 40° C. Aucune acclimatation n’est nécessaire. Médica
Ultra a été testé 1/C/0N selon la norme NF EN 13964. Cependant, certains formats de
modules (largeur supérieure à 700 mm) sont classés 2/C/0N.

Entretien : Médica Ultra peut être nettoyé à l’aide d’une éponge et d’eau tiède (maximum
40°) ou à l’aide d’un détergent usuel (pH maximum 10).
Médica peut être désinfecté avec les produits définis par la norme AFNOR NFT-72-281.
Test de résistance aux désinfectants de type :
- Phagosept Spray (base : Amonium IV)Phagosept Spray (base : Ammonium quatennaire)
- Minncare (base : Peroxyde d’Hydrogène).

Exécution suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, fiches techniques et
recommandations du fournisseur et du bureau de contrôle, et suivant les recommandations
de la maîtrise d’œuvre.
Ouvrage payé au mètre carré, pris en surface plane entre nus des murs avec l’ajout des
remontées et retombées éventuelles y compris toutes sujétions de pose, de fixations de cales
etc.…
Conformément aux directives de la maitrise d’œuvre.
Les surfaces obtenues seront parfaitement planes et lisses aux arêtes rectilignes.
Compris retombées et toutes sujétions d’exécution.
Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate
Page 51
au prix N°............................................................................................................4.03

PRIX N° 4.04 : JOINT CREUX de toutes épaisseurs


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (4.01), compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°............................................................................................................4.04

PRIX N° 4.05: Corniche en plâtre entre 8 à 25 cm d'ép.


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (4.01), compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°............................................................................................................4.05

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 52
5 / MENUISERIE :
BOIS, ALU. ET METALLIQUE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 53
GENERALITES :

Toute la menuiserie bois sera en bois sec 1er choix la quincaillerie aussi, ces prescriptions
sont valables pour toutes les menuiseries, elles ne sont pas reproduites dans de devis
descriptif particulier de chaque article, l’entreprise soumissionnaire doit les prendre en
compte dans le calcul de ces prix unitaires. Il sera inclus dans tous les articles de la
menuiserie la fourniture, pose et scellement des cadres, faux cadres en bois ou métalliques.

MENUISERIE BOIS

CADRES ET MONTANTS.

Les cadres et les montants ou traverses seront assemblés à tenons et mortaisés par
enfourchement avec arrêtés légèrement arrondis, sur les faces en contact avec les cloisons, ils
seront rainés sur environ 10mm de profondeur pour recevoir les briques ils seront fixés par
deux pointes de 100mm sur champs et par chevilles en bois dur rentrées de force.
Les pièces d’appuis comporteront obligatoirement une gorge de condensation avec trous
d’écoulements.
Les pattes à scellement seront en tôle d’aciers ou en fer plat vissées sur champs extérieurs.
Elles seront de dimension en rapport avec l’importance de l’ouvrage à fixer.
Pour les ouvrages à fixer sur le dallage il y a lieu de prévoir un goujon en fer rond de 14mm
par montant.

PORTES ISOPLANES
Toutes les portes isoplanes seront en contre plaqué de 5mm, en cèdre pour les portes.
Ces panneaux seront collés à la presse de chaque coté du bâti et sur une ossature intérieure
type nid d’abeille.
Toutes les portes comporteront une alaise en bois dur sur type sapin rouge 1er choix les
quatre cotés.
Les portes de communications auront une épaisseur de 41mm et les portes de placards une
épaisseur de 35 mm.

FENETRES ET CHASSIS
Les ouvrants de fenêtres ou châssis, compartimentés ou non, auront un bâti de 100x40mm
assemblé à tenon et mortaise par enfourchement et fixé par des chevilles en bois.
Les rejets d’eau seront tirés d’épaisseur avec la traverse inférieure du cadre. Toutes les
parties vitrées seront munies de parclose en bois dur.

QUINCAILLERIES
Les paumelles seront du type soudé dit « Electriques » avec bague en laiton.
Les serrures seront du type à encastrer.
Avec 5 clefs pour serrures ordinaires et 4 à 5 clefs pour serrures de sécurité. Elles seront
équipées de béquilles et de plaques de propreté chromées.
Toutes les portes de communications seront équipées de butées anti-bruit placées en fond
de feuillure, elles ne devront pas empêcher le bon fonctionnement de fermeture.
Elles seront également munies d’un butoir en caoutchouc vissé au sol par une vis en laiton.
Les loqueteaux à levier avec gâche, pour les fenêtres, seront en sterlium poli la visserie sera
en laiton

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 54
MENUISERIE METALLIQUE

Les profilés pour menuiserie métallique seront assemblés d’ongles par soudure électrique et
seront régulièrement chargée et meulée en finition.
La quincaillerie sera de 1èr choix.
Les éléments de menuiseries devront être parfaitement étanche aux eaux de pluie, et aussi
étanches que possible à l’air et à la poussière.
L’entrepreneur devra prévoir la fixation des vitrages par parcloses métalliques, fixées par vis
en laiton à tête fraisée.
NOTA :
Toutes les menuiseries bois devront être livrées sans peinture. Elles recevront en atelier une
couche de protection à l’huile de lin cuite, après brûlage des nœuds.
Toutes les menuiseries métalliques et les quincailleries non chromées seront parfaitement
nettoyées et dégraissées, puis recevront une couche de peinture anti-rouille.
Il est rappelé que la pose des cadres est à la charge du lot gros-œuvre, mais l’entrepreneur
de menuiserie doit s’assurer que ces opérations ont été correctement exécutées, et il reste
responsable de la mise à niveau des cadres ainsi que leur protection.

PRIX N° 5.01 : PORTE PLEINE EN BOIS ACAJOU


Porte pleine en bois d’acajou 1èr choix, de 1 ou 2 ouvrant (s) à la française (avec oculus
vitré le cas échéant)
Faux cadre 35 x 140 en sapin rouge. Cadre dormant 70 x 140, bâti de l’ouvrant 140 x 70,
traverse basse 200 x 70, chambranle moulurée 70 x 35 en iroko.
Ame 35 MM moulure 2 faces, monte sur pivot, porte exécutée suivant détail et dessin
fournis par l'Architecte.
Quincailleries :
1 Serrure à canon à clés de sûreté plate double face
4 Paumelles par vantail en laiton doré massif doré de 140 mm x 70 mm
1 Ensemble de poignées en laiton doré massif pour serrure à canon ou à condamnation.
1 passe par tout pour ouvrir l’ensemble des locaux du bâtiment
1 Un butoir de porte par vantail.
Echantillon à faire approuver par l’architecte
Visserie en laiton doré
Compris accessoire, quincaillerie, fourniture, pose et toute sujétion,
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.01

PRIX N° 5.02 : PORTE PLEINE EN BOIS ROUGE


Porte pleine en bois d’acajou 1èr choix, de 1 ou 2 ouvrant (s) à la française (avec oculus
vitré le cas échéant)
Faux cadre 35 x 140 en sapin rouge. Cadre dormant 70 x 140, bâti de l’ouvrant 140 x 70,
traverse basse 200 x 70, chambranle moulurée 70 x 35 en iroko.
Ame 35 MM moulure 2 faces, monte sur pivot, porte exécutée suivant détail et dessin
fournis par l'Architecte.

Quincailleries :
1 Serrure à canon à clés de sûreté plate double face

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 55
4 Paumelles par vantail en laiton doré massif doré de 140 mm x 70 mm
1 Ensemble de poignées en laiton doré massif pour serrure à canon ou à condamnation.
1 passe par tout pour ouvrir l’ensemble des locaux du bâtiment
1 Un butoir de porte par vantail.
Echantillon à faire approuver par l’architecte
Visserie en laiton doré
Compris accessoire, quincaillerie, fourniture, pose et toute sujétion,
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.02

PRIX N° 5.03 : PORTE COULISSANTE


Ce prix comprend la réalisation de porte coulissante constitué de :
Vantaux coulissants comporteront les galets de roulement (montés sur roulement à billes)
assurant un fonctionnement silencieux et facile. (Avec oculus vitré le cas échéant)
Les galets seront fixes sur platine comportant un système de réglage, de même que les
verrins de fermeture, afin de régler parfaitement le vantail coulissant par rapport au cadre
dormant, garantissant une parfaite étanchéité.
Le système de fermeture ne se verrouillera pas sans manœuvre volontaire, c’est à dire que
les vantaux peuvent très bien être refermés sans qu’il y ait condamnation du verrou.

G – COUVRE JOINTS
Toutes les menuiseries comporteront les couvres joints ou chambranles nécessaires en bois
avec vis et qui seront posés après masticage des joints entre maçonnerie et précadres au
thiokol à la pompe.

- Cadre périphérique et parements en bois dur


- Deux poignées coquilles
- Epaisseur totale 62 mm.
- Poids 55 kg par m².
- Par profils traités, fixé sur le vantail et sur la maçonnerie.
- Quincaillerie :
- Deux verrous en acier à bascule de blocage en laiton.
- Une serrure à mortaiser à foliot avec canon ‘’ blocout’’ - 5 clés.
- Un ensemble de poignées par vantail en sterlium oxydé.
- L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
Compris accessoire, quincaillerie, fourniture, pose et toute sujétion,
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.03

PRIX N° 5.04 : PORTE ISOPLANE

Fourniture et pose de porte isoplane sur plans architecte, à 1 ou 2 ouvrants à la française


comprenant:
 Précadre en sapin rouge de 35x100mm.
 Cadre en sapin rouge de 45x100mm
 Bâti d'ouvrant de 35x70mm pour montant et 140/30mm pour traverse haute et
basse avec habillage aux deux faces en contreplaqué Okoumé de 5mm d'épaisseur
sur réseau alvéolaire de 50/30mm en bois de cèdre.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 56
 Alaises en hêtre étuvé sur les 4 chants de 40x30.
 Chambranles en sapin rouge de 15x60 aux deux faces.
 Oculus éventuellement rectangulaire ou circulaire de toute dimension, avec vitrage
de 8mm et parcloses.
 (Oculus vitré le cas échéant)

Quincaillerie :

 Pattes à scellement 3 par vantail.


 Paumelles électriques de 140 mm 4 par vantail.
 1 serrure à mortaiser 1èr choix.
 1 garniture complète comprenant 2 béquilles, entrées, tige, vis, etc.
 1 (ou 2) butoir caoutchouc à douille à crans à tige filetée, monture en laiton poli.
 Visserie en laiton doré

Echantillon à faire approuver par l’architecte.


Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.04

PRIX N° 5.05 : PLACARD SOUS PAILLASSE


Placard à vantaux ouvrants à la française.
Faux cadre en bois rouge de 30 x 70, cadre IROKO 45 x 70, ouvrant constitué d’un
panneau de particules stratifie deux faces 19 mm. Chambranle IROKO 70 x 30.
3 Serrures à pêne dormant à deux tours, 2 clés et peinture époxy.
Paumelles en laiton massif 100 x 55 mm
Boutons et plaques en laiton massif avec ou sans entrée de clé.
Finition et couleur au choix de l'Architecte.
L’exécution suivant détail et dessin fournis par l'Architecte
Compris accessoire, quincaillerie, fourniture, pose et toute sujétion,
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.05

PRIX N° 5.06 : LISSE DE PROTECTION BASSE HORIZONTALE

Emplacement : Circulations et couloirs.

Description : fourniture et pose d’un pare-chocs arrondi avec liseré clipsé type Alinéa
200mm de SPM en PVC lisse. il se compose d’et d’une épaisseur de 33mm et d’un liseré en
PVC rigide, le tout venant se clipter sur des supports en aluminium :
Des clips ou en option un rail continu. Antichocs, classé M1 et coloré dans la masse de
3mm d’épaisseur, ce pare-chocs offre un aspect de surface lisse avec quelques rainures
décoratives. La finition est assurée par des embouts, des angles externes et internes à 90° en
PVC lisse et des pièces de raccordement en aluminium.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée en
calcium –zinc.
Coloris : au choix du maitre d’ouvrages et du maitre d’œuvre dans la gamme du fabricant.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 57
Mode de pose : partie au dessus des plinthes pour une protection en partie basse. Montage
par cliptage sur clips en aluminium tous les 0.75m ou en option sur rail en aluminium
continu. Les prix comprennent toutes découpes confondues et retour et toutes sujétions de
raccordement et de pose.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°.......................................................................................................................5.06

PRIX N° 5.07 : LISSE DE PROTECTION HAUTE HORIZONTALE

Emplacement : Circulations et couloirs.

Description : fourniture et pose d’une main courante anodisée avec bandeau bicolore en
PVC lisse.
Le profilé est un aluminium anodisé argent portant d’une gorge dans laquelle viennent se
bloquer les supports en alumium anodisé argent de forme courbe et d’une hauteur 40mm.
Les accessoires (embouts, angles internes et externes à 90% ou sur mesures de 91 à 145°) en
PVC lisse teinté dans la masse sont manchonnés au profilé.
Un bandeau pare-chocs auto-adhésif en PVC semi-rigide vient se fixer sur l’ensemble. La
hauteur de la main courante est de 90mm, son épaisseur est 34mm et son encombrement de
84mm. Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est
réalisée au calcium zinc.
Coloris : au choix du maitre d’ouvrage et du maitre d’œuvre dans la gamme du fabricant.
Mode de pose : partie haute du profilé au maximum à 0.90m du sol. Montage sur supports
ajourés autobloquants 2 points de fixation à viser au mur tous les 1.20m (0.80m dans les
circulations fortement sollicités et sur des supports muraux plus légers type plaque de
plâtre). Embouts retournant au mur à fixer avec des « rivets pop ». Les prix comprennent
toutes découpes confondues et retour et toutes sujétions de raccordement et de pose.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°.......................................................................................................................5.07

PRIX N° 5.08 : CORNIERE DE PROTECTION D’ANGLE A 90° et 135°

Emplacement : circulations, couloirs.

Description : fourniture et pose d’une cornière à angle variable auto-adhésive avec liseré
flexible d’une largeur d’ailes de 60mm (coté intérieure). Elle est constitué d’un profilé en
PVC lise classé M1 et coloré dans la masse d’une épaisseur de 2mm.
Sa partie centrale arrondie et flexible forme un liseré décoratif et non blessant.
Elle est munie de 2 bandes d’adhésif double face pour la fixation renforcé par des vises.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée au
calcium zinc.
Coloris : au choix du maitre d’ouvrage et du maitre d’œuvre dans la gamme du fabricant.
Mode de pose : pose à l’aide d’adhésive normalisé. Un renfort de collage avec le mastic
colle universel SPM est recommandé en plus des recommandations de pose dictées par le
fournisseur et validé par le BC.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°........................................................................................................................5.08

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 58
PRIX N° 5.09 : PLAQUE DE PROTECTION

Emplacement : salles d’attente et derrière les lits

Description : fourniture et pose d’une plaque pare-chocs auto-adhésive en PVC lisse de


type contact 350 de SPM.
Elle est constituée d’un profilé d’une hauteur de 250 mm et d’une épaisseur de 2.5mm.
anti-chocs, classée M1 et colorée dans la masse, elle offre un aspect de surface lisse avec
quelques rainures décoratives.
Elle est munie de 2 ou 3 bandes d’adhésive double face pour la fixation.
Sa composition est exempte de métaux lourds et la stabilisation thermique est réalisée au
calcium zinc.
Coloris : au choix du maitre d’ouvrage et du maitre d’œuvre dans la gamme du fabricant.

Mode de pose : à l’aide d’adhésif normalisé, un renfort de collage avec le mastic colle
universel SPM est recommandé en plus des recommandations de pose dictées par le
fournisseur et validé par le BC.
Ouvrage payé au mètre linéaire
au prix N°............................................................................................................5.09

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 59
MENUISERIE-ALUMINIUM

Généralités
Toutes les menuiseries Aluminium (Portes, fenêtres et châssis) seront de la gamme PROFIL
SYSTEME ALUMINIUM DU MAROC ou similaire et devront obligatoirement être
posées par un poseur agréé.
Les matériaux aluminium, (tôle, profilé, quincailleries et serrureries) seront de première
qualité et répondront aux prescriptions édictées dans le R.E.E.F. par l’association française
de normalisation (AFNOR) et de l’EWA. Les dessins de principe seront fournis par
l’architecte.
Les dimensions portées sur les plans sont celles de travaux complètement terminés,
l’entrepreneur sera tenu de vérifier les cotes et les niveaux.
Au cas où l’entrepreneur constaterait des omissions ou des anomalies dans ces détails, il
devra en avertir l’architecte et obtenir son agrément avant d’adopter une solution
différente.
Les dessins de détails d’exécution seront établis par l’entrepreneur et soumis à l’agrément de
l’architecte et du bureau de contrôle.
Les scellements devront faire l’objet d’une étude particulière pour tenir compte des
structures qui doivent recevoir ces menuiseries.
L’entrepreneur fournira à l’appui de son offre, les schémas et notices permettant
d’apprécier la qualité de fabrication des matériaux proposés.
Les menuiseries seront de couleur au choix de l’Architecte et exécutées selon les normes.
Tous les accessoires visibles seront du même ton que la menuiserie. Les prix unitaires
comprendront : les pré cadres en acier galvanisé ou en aluminium, les cadres dormants et
les vantaux en profilés aluminium, toutes les quincailleries et serrureries de condamnation,
les par closes à clips, les joints Néoprène pour vitrage, les couvres joints, les brosses et joints
d'étanchéité, les rejets d'eau, les profilés et façon de trou pour l'évacuation des eaux de
condensation, les vitrages, etc.., ainsi que coupes, chutes, mise en œuvre, façon, transport,
montage provisoire, montage définitif, mise en place, réglage, calage, ajustage, échafaudage à
toutes hauteurs, frais d'épreuve et toutes autres sujétions.
Les profilés de menuiseries devront recouvrir les prés cadres de sorte que ces derniers ne
soient jamais visibles.
Les prés cadres devront répondre à trois contraintes principales :
- permettre le rattrapage des tolérances admissibles par le gros œuvre (normes N.P.01.101)
- assurer l’étanchéité entre les dormants et le gros œuvre
- faciliter la mise en place des menuiseries permettant un réglage et une étanchéité
conformes aux règles de l’art.
Les échantillonnages des articles de quincaillerie, de profilés acier et aluminium et de vitrage
devront être présentés à l’agrément de l ‘Architecte et de la Maîtrise d’Ouvrage.

PRIX N° 5.10 : PORTES EN ALUMINIUM


Localisation : suivant plan de repérage architecte.
Fourniture et pose de porte vitrée en aluminium thermolaqué blanc à 2 vantaux va-et-vient,
comprenant :
- Précadre en tôle galvanisée de 20/10ème recouvrant toute l’épaisseur du mur et formant
chambranles de part et d’autre, avec pattes à scellement,
- Cadre en alu,
- Ouvrants en alu avec traverse intermédiaire,
Vitrage Stadip feuilleté, de 6mm ou 8mm suivant dimension teinté au choix de l’architecte.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 60
- Chambranles en alu,
- Parcloses en alu,
- Rejet d’eau en alu,
- Joints d’étanchéité en EPDM,
- Joint de battement en caoutchouc sur profilé alu (anti pince doigts),
- Quincaillerie (type JPM, Bricard, Hoppe, Pechiney, Dorma, modèle au choix de
l’architecte):
- 2 pivots fermes portes à frein hydraulique,
- 2 pivots hauts en inox avec gâche,
- 2 ensembles de poignées en inox, avec plaques de propreté ou rosaces,
- 2 serrures de sûreté à canon à 2 points de fermeture,
Y / compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition conformément aux règles de
l’art et aux plans et instructions de l’Architecte.
L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.10

PRIX N° 5.11 : FENETRES VITREES EN ALUMINIUM

Fourniture et pose de fenêtre, vitrée à simple vitrage ayant les caractéristiques


suivantes :
 Les profilés en aluminium prélaqué de teinte au choix de l'architecte de série
adéquate Les prés-cadres exécutés en tôle pliée galvanisée de 20/10 d'épaisseur
 Les cadres dormants, traverses hautes, traverses basses, traverses intermédiaires et
les montants verticaux.
 Les pièces d'appui (avec rejoint rejet d'eau)
 Les feuillures pour recevoir les vantaux
 Les vantaux vitrés en profilés d'aluminium comprenant les joints Néoprène, brosses
en Nylon, et galets, feuillures à vitres, les condamnations ainsi que tous les articles
de quincaillerie nécessaires premier choix.
 Les profils spéciaux en aluminium, mis en place pour former couvre-joints
intérieurs et extérieurs au droit des bâtis
 Les profilés de renforcement pour les baies vitrées.
 Les pare closes à clips en aluminium et joint Néoprène (pour la pose des vitrages)
 Les poignets et fermeture, de tirage
 Le vitrage de 6mm ou 8mm suivant dimension teinté au choix de l’architecte.

Et toutes sujétions d'exécution conformément aux règles de l'art, aux instructions du


maître d'ouvrage et de la maîtrise d’œuvre.
Le prix s’applique également les fenêtres de forme carré ou circulaire
L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.11

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 61
PRIX N° 5.12 : CHASSIS VITRES EN ALUMINIUM
Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (fenêtre vitrée en
Aluminium), y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.12

PRIX N° 5. 13 : PORTE METALLIQUE

Porte métallique à 1 ou 2 ouvrants à la française constituée d'une simple tôle 20/10ème et


de deux croisillons intermédiaires en fer U35
-Dormant en U de 40x20 / 5 à 6 mm d'épaisseur.
-Encadrement de l'ouvrant en U de 35x17 / 5mm d'épaisseur.

QUINCAILLERIE :
-Quatre paumelles à souder type Maroc de 140mm
- Serrure super sûreté (2 tours), Bloctout avec clef intérieure et extérieure de Bricard
ref.346 ou similaire.
- 1 verrou encastré en fer plat de 25x6
- Béquilles en laiton chromé de Bricard ou similaire.
-1 butoir d'arrêt en caoutchouc avec vis en laiton de Bricard ou similaire.
-2 Couches de peinture intirouille.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.13

PRIX N° 5.14 : PORTE METALLIQUE GRILLAGEE


Ce prix comprend la réalisation de porte métallique grillagée, suivant détail de l’architecte,
constituée de :
Barreaux en fer plat de 50 x 12 avec la partie centrale en tôle de 30/10, cadre en fer à U de :
70 x 40.
Pattes à scellement dans tous le sens.
3 Paumelles de 140mm, serrure présente avec clé passe par tous.
Les dimensions nettes mentionnées ne tiennent pas compte des passements de barreaux
formant pattes à scellement.
Les détails d’exécution seront remis par l’Architecte à l’Entreprise pour exécution.
L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.14

PRIX N° 5.15 GRILLE METALLIQUE


Ce prix comprend la réalisation de grille métallique pour fenêtres et châssis.
• Encadrement en fer à U de 20 x 40.
• Barreaux vertical et horizontal en fer plat de 25 x 8.
• Montant en tube carré de 40 x 40.
• Pattes à scellement dans tous le sens

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 62
• Montant en tube carré de 40 x 40.
• 2 Coches de peinture intirouille
L’Entreprise doit respecter scrupuleusement les indications inscrites aux détails de
l’Architecte.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre carré
au prix N°............................................................................................................5.15

PRIX N° 5.16 CADRE ET GRILLE EN INOX POUR CANIVEAU


Ce prix comprend la fourniture et pose des grilles pour caniveau en inox série 316 L en fer
plat de 45 x 10, de mailles de 5cm, pose sur une cornière en inox série 316 L de 15x15
Cet ouvrage payé au mètre linéaire comprend toutes sujétions de fourniture et pose.
au prix N°...........................................................................................................5.16

PRIX N° 5.17 ENSEMBLE DE BARRES D’APPUI POUR W.C


Fourniture, pose et installation complète d’un ensemble de barres d’appui pour W.C à
l’anglaise
selon configuration ou équivalent comprenant :
- Platines d’ancrage en acier inox AISI 304 de 3 mm d’épaisseur, comporte 2 trous de
diamètre 6.5 mm pour montage mural
- Caches vis en acier inox AISI 304, finition satinée de 0.8 mm d’épaisseur et diamètre 81
mm, qui cache la platine d’ancrage.
Ouvrage payé à l'unité y compris pose, fixation, toutes autres sujétions.
au prix N°............................................................................................................5.17

PRIX N° 5.18 : MAT PORTE DRAPEAU DE 6 M DE HAUTEUR


Mat de forme pyramidale, de base carrée de 60x60cm et de 6m de hauteur.
Ce mat sera réalisé en tôle pliée 25/10ème soutenue par quatre fers cornières de 35mm
formant les angles de la pyramide. Ces cornières seront coupées en sifflet en partie haute
afin d'assurer un sommet le plus étroit possible (5 à 6 mm maximum). Deux platines en fer
plat de 1mx1m et respectivement de 8mm et de 12mm d'épaisseur permettent la fixation
du mat. La première platine est soudée au mat, et la deuxième est scellée à un socle en
maçonnerie et ce grâce à 8 tiges de scellement métalliques ø20.
Compris poulies, corde en nylon, anneaux et toute sujétion de fourniture et de pose
nécessaires au bon fonctionnement du système.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’ensemble
au prix N°............................................................................................................5.18

PRIX N°5.19: MAT PORTE DRAPEAU DE 3 TUBES


Mat pour porter 3 drapeaux, constitué de 3 tubes métalliques ø30 de 40cm de long avec
fermeture du tube à 20cm.
L'ensemble sera scellé aux endroits désignés par l'Architecte grâce à un fer plat de forme
trapézoïdale de 6mm d'épaisseur.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’ensemble
au prix N°............................................................................................................5.19

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 63
PRIX N° 5.20 : ENSEIGNE ADMINISTRATIVE EN ARABE ET EN FRANCAIS
Ce prix rémunère pour l’ensemble à l’unité, un ensemble complet de dimension de :
- Arabe 3.00m x 0.50m
- Français 3.00m x 0.50m.
Confectionnée en tôle peinte noir ou tête nègre ou autres couleur au choix du maître
d’œuvre, fixées en relief sur le mur aux endroits indiqués par l'Architecte.
En lettres capitales, format et polices selon dessin du maître d’œuvre y compris toutes
sujétions de scellement et fixation.
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’ensemble
au prix N°............................................................................................................5.20

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 64
6 / ELECTRICITE - LUTRERIE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 65
PRIX N° 6.01 : Tableau général basse tension y. compris branchement

Rémunère réalisation du TGBT dans une armoire métallique décrit a l’article 40B et
comprenant disjoncteur général BT compact de 4x400A débrochable, le jeu de barre de
cuivre, et les disjoncteurs de protections des départs vers les bâtiments, les autres centrales
Ce tableau comportera essentiellement :
- 1 disjoncteur général compact 4x400 A 4P-3D avec réglage magnétique et thermique en
plus des caches bornes d’origines
- Des disjoncteurs divisionnaires fixes. Pc=20KA.
- 1 jeu de barres en cuivre normal de 500A.
- Disjoncteurs modulaires du type HPC pour les circuits terminaux. Pc=4KA.
- Des appareils de mesure installés sur le fronton supérieur du TGBT du bâtiment.

Cet ensemble comprendra :


. 3 ampèremètres calibrés sur l’intensité nominale du transformateur correspondant,
alimentés par
un jeu de T.I de calibre approprié, classe 2. (0 à 500A).
. 1 voltmètre 0 à 400 volts.
. 1 commutateur de voltmètre à 7 positions dont 1 repos.
Ces appareils de mesure seront de la marque Arnoux .ou similaire
L’équipement intérieur du tableau général basse tension (TGBT) comprend :

1 jeu de 4 barres en cuivre de 600A de 3 phases et neutre


1 disjoncteurs 4x125A. NS.160N pour protection alimentation onduleur
2 disjoncteurs 4x80A. NS.160N pour protection départs Rez de Jardin
4 disjoncteurs 4x80A. NS.160N pour protection départs RDC
3 disjoncteurs 4x80A. NS.160N pour protection départs Etage
1 disjoncteur 4x125A pour protection départ des alimentations statiques vers bâtiments
2 disjoncteurs différentiel 4x63A. 300mA.pour protection éclairage extérieur
1 disjoncteur différentiel 4x30 A pour protection détection incendie
1 disjoncteur différentiel 4x30 A pour protection sonorisation.
2 disjoncteurs 2x 32A. PC=6KA pour climatisation du présent local
2 disjoncteurs modulaires 2x 16A. Pc=6KA pour éclairage et prises de courant
4 disjoncteurs modulaires 4x32A de réserve PC=6KA
3 télérupteurs pour éclairage du jardin
1 ensemble de borner avec repérage complet
1 jeu de barre en cuivre 400A pour la mise à la terre en bas de l’armoire
1 ensemble de presse étoupes pour passage des câbles
1 ensemble de repérage intérieur et sur façade de l’armoire
Ouvrage payé à l’ensemble
au prix N°............................................................................................................6.01

PRIX N° 6.02 : Boîte de coupure


Rémunère la fourniture et l’installation de cette boite selon les normes ONEE, pour la
protection départ de logement.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°............................................................................................................6.02

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 66
PRIX N° 6.03 : Niche, coffret et compteur
Rémunère la fourniture et l’installation de niches et coffret de compteurs, et compteur
agréés par l’ONEE LOCAL
Modèle de quatre fils plus deux fils.
Ouvrage payé à l’unité
au prix N°............................................................................................................6.03

CABLE U1000 RO2V A AME CUIVRE, TETRAPOLAIRE +TERRE

PRIX N° 6.04 : Câble U1000 RO2V 3x150mm²+1x120mm²+1x95mm²


Fourniture et pose de câbles U 1000 RO2V suivant les normes en vigueur, les règles de
l'art, et suivant plans du B.E.T Ils seront exécutés soit:
• Enterrés sous buse de béton diamètre 150 ou 200mm à 80 cm de profondeur avec
des regards de tirages de 50x50x80cm, tous les 40m environ et aux changement de
direction, les buses, regards y compris terrassement, lit de sable ou de gravette
remblaiement, évacuation et regards sont compris dans le prix en ce qui concerne les
câbles à l’extérieur du bâtiment.
• En apparent y compris conduits Rigitube IRO5 APE colliers, saignées, scellement et
enduits
• En encastré y compris conduit Fléxitube ICD6 non propagateurs de flamme,
saignées, scellement ; enduits et grillage antifissures
Sous conduits métalliques MRB9 y compris, saignées, scellement, fixation et raccordement
les conducteurs seront en cuivre tétrapolaire, tels que décrits dans l’article 40B du présent
chapitre, y compris toutes sujétions.
Ces prix s’appliquent au mètre linéaire passé sur chemin de câble ou dans tube dimorange,
encastré, à la dimension convenable, selon les normes ONEE, comme suit :

Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix N° ……………………………………… 6.04

PRIX N° 6.05 : Câble U1000 RO2V4x25mm²


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Placards), y. compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix N° ……………………………………… 6.05

PRIX N° 6.06 : Câble U1000 RO2V4x16mm²


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Placards), y. compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix N° ……………………………………… 6.06

PRIX N° 6.07 : Câble U1000 RO2V4x10mm²


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Placards), y. compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix N° ……………………………………… 6.07

PRIX N° 6.08 : Câble U1000 RO2V4x6mm²


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Placards), y. compris toutes
sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix N° ……………………………………… 6.08

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 67
PRIX N° 6.09 : TABLEAUX DE PROTECTION ELECTRIQUES

Fourniture et pose, y compris, réservation, scellement, fixation et toutes sujétions de


fourniture et de pose, emplacement et indications suivant les plans du B.E.T, avec
dimensions convenables comprenant, à titre indicatif (l'entrepreneur est réputé avoir pris
connaissances des plans pour connaître les calibres et le nombre des disjoncteurs et
appareillages de chaque tableau):
-1 disjoncteur amont, pour l'alimentation générale d’un calibre approprié suivant plans
B.E.T.
-1 disjoncteur différentiel pour l'alimentation des points lumineux, et l’alimentation
statique d'une sensibilité de 300mA suivant le cas et d'un calibre approprié suivant chaque
tableau
-1 disjoncteur différentiel pour l'alimentation des prises de courant normales d'une
sensibilité de 30mA et d'un calibre approprié suivant chaque tableau
-1 disjoncteur différentiel pour l'alimentation des prises de courant force d'une sensibilité
de 30mA et d'un calibre approprié suivant chaque tableau
-1 borne de terre
-1 barrette du neutre
-rail pour pose de matériel
-Les disjoncteurs modulaires protégeant les différents circuits divisionnaires,
-Les télérupteurs
-les interrupteurs
Les disjoncteurs.
L’ensemble est posé dans une armoire en tôle métallique 20/10 d'épaisseur, électro- zinguée
et peinte en 2 couches de peinture glycérophtalique, l'armoire est munie de tôles
démontables et apte à être perforée pour le passage des câbles aux parties inférieure et
supérieures, de porte ouvrant en face raidies par des raidisseurs appropriés garantissant une
rigidité parfaite, le coffret
Réalisation conformément aux schémas électriques joints au présent CPS, y compris niches
maçonnées recevant les tableaux, coffrages perdus des niches et toutes sujétions.
Ces prix s’appliquent au forfait comme suit :
* TPE1 - Centre, logements, groupe électrogène et aménagement extérieur
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° …………………………………………………… 6.09

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 68
DISTRIBUTION- ECLAIRAGE Y.COMPRIS ALIMENTATION

PRIX N° 6.10 : Simple allumage

Simple allumage étanche ou non comprenant :


- Un interrupteur 250V 10A étanche .
- Les conduits encastrés ICT6 gris non propagateur de la flamme de diamètre 11
minimum ou tube PVC rigide en apparent suivant les cas, depuis tableau de protection
jusqu'au point lumineux d'une part et jusqu'à l'interrupteur d'autre part.
- Les conducteurs U500V de 2x1.5 mm2+T (couleurs normalisées).
- Les boîtes d'encastrement pour l'interrupteur et pour les points lumineux.
- Crochets de fixation
- Les douilles à bout de fil pour les points lumineux
Y. compris percement, scellement, raccordement, protection des tubes passant sous le
revêtement par un solin en ciment (ou noyé dans les planchers en béton armé lorsque c'est
techniquement possible) et toutes sujétions de fourniture et de pose,
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.10

PRIX N° 6.11 : Double allumage


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.11

PRIX N° 6.12 : Simple allumage étanche


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.12

PRIX N° 6.13 : Va et vient


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.13

PRIX N° 6.14 : Télérupteur de 1 à 6 foyers


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.14

PRIX N° 6.15 : Foyer supplémentaire


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.15

PRIX N° 6.16 : Prise de courant normal ou ondulé 2 x16A+ T


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.16

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 69
PRIX N° 6.17 : Prise de courant normal ou ondulé 2 x (20 à 32A+ T)
Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.17

PRIX N° 6.18 : Prise télévision


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.18

PRIX N° 6.19 : Prise téléphone


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.19

PRIX N° 6.20 : Prise informatique RJ45


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.20

PRIX N° 6.21 : Bouton poussoir


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.21

PRIX N° 6.22 : Alimentation climatiseurs pour touts bâtiments, tous niveaux et tous
points
Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.22

PRIX N° 6.23 : Alimentation chauffe eau pour tous bâtiments, tous niveaux et tous points
Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (6.10 : Simple allumage)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix N° ……………………………………… 6.23

LUSTRERIE
Avant la fourniture de la lustrerie, l’entrepreneur doit fournir les catalogues et fiches
techniques de la lustrerie qu’il compte utiliser, pour approbation au maître d’ouvrage et la
maîtrise d’œuvre.

PRIX N° 6.24 : Plafonnier décopale


Plafonnier décopale avec boîtier en plastique en thermorésistant renforcé. Finition de
couleur au choix de l’architecte y compris entrée câble, réflecteur en aluminium, équipé
d(une douille B22 et d’une lampe incandescente de 100w Réf. 7030 série DECOPAL 100W
y compris tubage et toutes sujétions de fourniture et de pose.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.24

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 70
PRIX N° 6.25 : Spot encastré
Fourniture et pose de spot encastré en fonte d’aluminium. Avec lampe 75W, alimentation
230/12V y compris transformateur, accessoires de fixation, câbles résistant à la chaleur de
la lampe, tubage et toutes sujétions de fourniture et de pose
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°............................... 6.25

PRIX N° 6.26 : Spot encastré double 2x30W


Fourniture et pose de spot encastré étanche IP24 avec capot de protection en aluminium,
joint silicone et presse-étoupe version étanche avec lampe 30W, alimentation 230V/12V y
compris transformateur, accessoires de fixation, câbles résistant à la chaleur de la lampe,
tubage et toutes sujétions de fourniture et de pose
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.26

PRIX N° 6.27 : Spot en saillie pour lampe 60W


Fourniture et pose de spot encastré en fonte d'aluminium . avec lampe 60W, accessoires de
fixation, câbles résistant à la chaleur de la lampe, tubage et toutes sujétions de fourniture et
de pose.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.27

PRIX N° 6.28 : Réglettes sanitaires


Réglettes de 773mm en applique pour tube fluorescent 18 w ; corps en polycarbonate opale.
Pose suivant instructions de l’architecte et maître d’ouvrage ; échantillon à faire approuver
par l’Architecte.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.28

PRIX N° 6.29 : Luminaire fluorescente 4x18W


Destination : Bâtiment principal
Lustrerie fluorescente 4x18W , de 1235mm de longueur , comprenant: le capot en aluzinc à
haute résistance à la corrosion avec protection cathodique sur les tranches, embouts
supports des douilles en ABS auto extinguible pivotant sur le capot , le réflecteur est en tôle
d’acier prélaquée , bornier de connexion automatique 3x1.5mm² , livré avec 2 lampes de
36w compensées: tube RAPID START ayant allumage instantané (lumière du jour) y
compris tiges de suspension par 2 chaînettes, appareillage et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.29

PRIX N° 6.30 : Luminaire fluorescente 2x36W étanche


Comprenant:
- le corps réalisé en polyester thermo compressé, renforcé de fibre de verre,
- la vasque en poly méthacrylate injectée à prismes intérieurs, fixé au corps à l’aide de
verrous imperdables et repose sur un joint d’étanchéité en polyuréthane à cellules
fermées, coulé dans la gorge du corps.
- Luminaires 1x36w avec vasque en méthacrylate injectée : IP65 CII 6520° 2J c
compensées: tube RAPID START ayant allumage instantané (lumière du jour), tiges de
suspension, appareillage et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°.............................. 6.30

PRIX N° 6.31 : Hublot étanche


Hublot étanche à monture en acier de protection, lampe de 100 watts
Hublot étanche extérieur avec grille, sans plus value pour la grille

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 71
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°............................. 6.31

PRIX N° 6.32 : Projecteur étanche


Fourniture et pose de projecteur étanche de 300W ,220V, comprenant corps en fonte laqué
avec patte ressort pour vitre de protection. Douille en céramique, réflecteur asymétrique en
aluminium brossé, bras polyamide comprenant le domino de raccordement avec porte de
visite, équerre de fixation en aluminium peint, passage d'alimentation presse étoupe Ø11 y
compris accessoires câbles tubage et toutes sujétions de fourniture et de pose
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°............................. 6.32

PRIX N° 6.33 : Candélabre pour éclairage extérieur


Fourniture et pose de Candélabre complet pour éclairage extérieur, luminaire étanche au
choix de l'architecte, constitué de:
-1 Candélabre 270C h : 3.20m à 2 branches, couleur au choix de l’architecte
-2 lanternes type »France » EP02 avec vitrerie en Méthacrylate clair (MC) avec deux lampes
E27 MBF 125W.
-1 kit complet de.
-Les disjoncteurs modulaires 16A ou 20A
- fondation massive d’ancrage en béton armé de 0.80 x 0.80 x 1.00m et 0.40 x 0.40 x (0.10
fini à 0.15m et terminés par une chape en ciment soigneusement lissé au mortier n° 4)
fixation, saigné, percement dans tout matériau, conduite enterrée, câbles, protection, mise à
la terre, raccordement au tableau de protection et toutes sujétions de fourniture et de pose.
La couleur du luminaire au choix de l’architecte.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°............................... 6.33

PRIX N° 6.34 : Blocs autonomes de sécurité 60 lumens


L’éclairage se fera par blocs de sécurité à lampe incandescente de 60lumens pour une
autonomie de 1 heure,
- bloc autonome de 1heure, 60lm.
- la boite de dérivation conforme.
- l’étiquette autocollante plastifiée.
Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°................................ 6.34

PRIX N° 6.35 : Réseau de terre complet

Chaque construction sera dotée d'un circuit de mise à la terre .La prise de terre sera réalisée
par une boucle en câble en cuivre nu 29mm² de section, en fond de fouille.
Au niveau du tableau général et des tableaux secondaires il sera prévu deux remontées de la
boucle de prise de terre sous tube d'acier, en vue de leur raccordement aux barrettes de
mesures et de sectionnement.
Toutes les connexions à la boucle de la prise de terre se feront par griffes en cuivre de
28mm², y compris terrassement évacuation ou remblais dans tous terrains ainsi que la
fourniture pose, coupe, chutes et toutes sujétions.

Le Prix comprend également :


1-la vérification de la protection de ces prises et leur correction par puits ou autre jusqu'à
ce que la valeur des prises soit compatible avec les calibres du dispositif différentiel général

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 72
2 -les barrettes en cuivre de terre générale à installer à proximité des tableaux de protection
généraux, de dimension et épaisseur conformes au règlement en vigueur
3-les dérivations vers les armoires au moyen de bornes anti- cisaillantes à installer dans les
tableaux généraux de protection.
Pour l'ensemble des bâtiments du projet,
En aucun cas le conducteur principal de protection ne devra être coupé
Ouvrage payé à l’ensemble y compris, toutes sujétions de fourniture, pose, scellement,
protection, mise en œuvre et finition. Au prix N°…………………............................. 6.35

PRIX N° 6.36 : Liaison équipotentielle


Pour l'ensemble des bâtiments du projet, fourniture et pose de liaison équipotentielle,
Constituée par collier de raccordement et câbles U500V 4 mm² sous tube ICT6 gris non
propagateur de la flamme de diamètre 13, reliant toute la tuyauterie sanitaire, robinetterie,
masse des salles d'eau et des locaux humides (halle, chambres froides, local saisie, local
poubelle, fabrique de glaces etc.) de chaque zone à la borne de terre du tableau de protection
concerné.

Ouvrage payé pour l'ensemble des bâtiments du projet y compris percement, scellement,
colliers spéciaux, protection des tubes passant sous le revêtement par un solin en ciment (ou
noyé dans les planchers en béton armé lorsque c'est techniquement possible) et toutes
sujétions de fourniture et de pose
En aucun cas le conducteur principal de protection ne devra être coupé
Ouvrage payé à l’ensemble y compris, toutes sujétions de fourniture, pose, scellement,
protection, mise en œuvre et finition. Au prix N°…………..........................................6.36

PRIX N° 6.37 : Appelle Infirmiers y.compris l’afficheur

Conviennent pour hôtels, établissements d’enseignement, maisons de retraite non médicalisées


permettent la centralisation de 1 à 6 appels par voyants lumineux commande de l’appel par
bouton-poussoir.
2 fils par direction
Enregistrement des appels par voyants lumineux numérotés et signal sonore fugitif.
Possibilité d’enregistrer plusieurs appels simultanément.
Effacement individuel pour chaque direction.
Livrés avec numéros.
Possibilité d’utiliser une alimentation secourue 12V pour Blocs TBTS 12 V.
Composée de :
Blocs d’appels :
Modules de 6 Directions Permettent de composer des tableaux d’appels suivant les besoins
Montage possible sur pupitre réf.782 14 (p.443).
Avec alimentation incorporée 127/230V -50/60 Hz Pour alimentation extérieure TBTS 12V
(Non Fournie).
Bloc Report 6 Directions :
6 Directions.
Permet le report à Distance des appels.

Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix N°...........................................6.37

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 73
PRIX N° 6.38 : GROUPE ELECTROGENE DE 150KVA

Ce prix comprend la fourniture, la pose et la mise en service d’un groupe électrogène d’une
puissance nominale de 150 KVA pour secourir les postes suivants :
 L’éclairage du centre et les locaux d’hébergement
 Alimentation de la station de traitement

Le groupe doit être homogène dans ses composantes (produit dans son ensemble par la même
société et non assemblé par l’entreprise). Le fabriquant doit avoir une représentation au
Maroc en vue d’assurer l’entretien et les pièces de rechange du groupe. Il sera de type fixe et
insonorisé. Il comprend les éléments suivants :
 Moteur
 La génératrice
 Le châssis et manutention
 L’armoire de contrôle
 Tableau de contrôle et démarrage local et à distance
 Accessoires et pièces de rechange
 Entretient et maintenance
 Le local du groupe
 Cuve de gasoil
1. Moteur.
Le moteur d’entraînement aura les caractéristiques suivantes :
 Type diesel suralimenté (Turbo)
 Vitesse nominale 1500 tours/min.
 Refroidissement par ventilation forcée.
 Pompe à injection directe suralimentée.
 Commande de régulation automatique (-+2%)
 Démarrage automatique sur batterie 24volts.
 Echappement avec silencieux et canalisation.
 Capot extérieur de l’ensemble insonorisé.
 Grille de ventilation basse dimensionnée en fonction de la taille du radiateur de
refroidissement
 Réservoir de gasoil pour autonomie de 24 heures (200 litres minimum)
 Citerne principale enterrée, d’une capacité de l’ordre de 800 litres, avec tous les
raccordements nécessaires au réseau de terre et les tuyauteries vers le réservoir
journalier.
 Groupe de transfert de carburant depuis la citerne vers le groupe.
 Filtre à air double étage pour usage intensif
 Filtre à carburant double étage avec séparateur d’eau
 Pompe à huile de vidange
 Protection sur/sous-tension, démarrage à distance
 Coupe batterie
 Préchauffage : Le système sera équipé des dispositifs de préchauffage et de maintien
de la température de l’huile de graissage et du liquide de refroidissement pour
permettre le démarrage aisé et instantané du moteur. Ces dispositifs doivent être
conçus de façon à ne pas altérer les qualités du liquide et le préchauffage sera assuré
de manière permanente sur le groupe électrogène arrêté.

Les indicateurs suivants sont à prévoir :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 74
 1 capteur de température du moteur (culasse)
 1 sonde thermostatique de température du liquide de refroidissement avec
contact sec.
 1 indicateur des niveaux du liquide de refroidissement
 1 manomètre avec voyant pour la pression d’huile
 1 jauge étanche d’huile
 1 lampe témoin de colmatage de filtre à air
 1électrovanne ou électroaimant

2. Génératrice
Aura les caractéristiques suivantes
O Type : asynchrone
o Puissance : 150KVA
o Facteur de puissance : 0.85
o Tension : 400V/230V triphasée.
o Vitesse nominale : 1500tours/min
o Mode de construction : auto excité, auto régulé, sans bagues ni
balais.
o Régulation : automatique par carte électronique.
o Ventilation : forcée
o Paliers : avec un roulement à billes.
o Classe d’isolement : 1
o Indice de protection : IP 25

3. Châssis et manutention
Le châssis sera métallique en fer approprié largement dimensionné, soudé électriquement sur
le quel seront installés le moteur et l’alternateur par l’intermédiaire des semelles élastique
isolants anti-vibration fixées par les boulons et rondelles galvanisées. L’ensemble sera placé
sur un massif isolé du reste du dallage et de la structure pour ne pas transmettre de vibration.
Un palan mécanique pouvant supporter le groupe dans son ensemble majoré de 20% soit
1.5T environ est à fournir, il sera fixé au dessus de l’axe du groupe et suffisamment haut pour
faciliter la manutention entrée- sortie. Ce palan aura un chemin (rail en HEA) qui déborde
de 1m de l’entrée du local pour l’amorcer.

4. L’armoire de contrôle

Comportera les équipements suivants


 3 ampèremètres à cadrans de calibre convenable pour le groupe concerné ou
dispositif équivalent.
 1 voltmètre à cadran 500V avec commutateur 7 positions pour les contrôles de
tensions composées et simples.
 1 commutateur de modes : manuel, automatique, essais à vide ou en charge et
arrêt.
 1 indicateur volumétrique de niveau charge des batteries.
 Voyants présence tension secteurs présence tension groupe
 1 compteur d’heures de marche
 1 klaxon 24 volts.
 1 jauge électrique de niveau gasoil.
 Des Leeds de signalisation défauts.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 75
 Lampe signalisation manque pression d’huile.
 Lampe signalisation température sur échauffement.
 Lampe signalisation combustible minimum.
 Lampe signalisation manque combustible
 Lampe signalisation défaut alternateur
 Lampe signalisation non démarrage
 Lampe signalisation défaut courroie
 Lampe signalisation alarme survitesse

5. Tableau de contrôle et démarrage local et à distance:

Le groupe doit comporter un système de démarrage et surveillance automatique


Un tableau de bord complet, protégé par une robuste protection transparente permet de
visualiser toutes les fonctions essentielles sans ouverture de porte.
Démarrage, paramétrage ou supervision à distance et équipé d’un module électrique
permettant la fonction démarrage automatique sur coupure secteur : surveillance secteur +
démarrage & arrêt automatiques + pilotage de l’inverseur de source et démarrage
automatique, synchronisation et gestion de charge + chargeur de batterie + préchauffage
Protection régime de neutre TT
Le groupe doit déclenche automatiquement dans les cas suivants :
 Disparition du courant secteur
 Disparition ou chute de tension> 10% sur l’une des trois phases
 Inversion de phase
Il donnera l’ordre de fermeture du contacteur secours 5secondes (durée réglable) après le
démarrage effectif du groupe électrogène.
Il délectera le retour de la tension secteur et 30 secondes (durée réglable) après, il ordonnera
l’ordre de fermeture de contacteur normal
Il maintiendra encore cinq minutes (durée réglable et asservie par la température du moteur)
le groupe électrogène en route pour refroidissement et éventuellement reprendre
immédiatement le relais suite à un autre défaut sur le secteur.
Il donnera l’ordre de stop au moteur diesel et verrouillera le redémarrage jusqu’a l’arrêt
complet du diesel. Il surveillera le groupe électrogène durant toute sa marche, provoquera
son arrêt en cas de défaut grave en signalant la nature de défauts :
 Pression huile
 Refroidissement
 Alternateur
 Rupture de courroies
En cas de non démarrage instantané, le groupe effectuera trois tentatives de démarrage
successives (nombre et durée programmables). Un voyant non démarrage doit s’allumer et
l’alarme acoustique entre en fonction pour une durée de l’ordre de 20secondes.
L’armoire de démarrage automatique sera en tôle de 20/10mm ayant un degré de protection
IP 55 et comprendra les équipements de contrôle, de signalisation, de commutation, de
commande, de détection et de protection des différents circuits. Le matériel sera de type
électromécanique de marque ou statique à base de carte électronique comprenant :
 Bloc alimentaire de démarrage
 Bloc séquence de démarrage
 Bloc séquence traitement défauts
 Bloc temporisation
 Bloc information

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 76
 1 inverseur de sources normal/secours avec un courant nominal majoré de 40%
par rapport à celui de la génératrice avec verrouillage mécanique et électrique
interdisant la fermeture simultanée des 2 appareils Il devra
résister aux températures de l’ordre de 55°C et devra être insensible aux parasites
industriels et effets de la poussière.
 1 disjoncteur calibré en fonction du courant nominal de la génératrice équipé de
contacts SD et OF.
 Câblage et raccordement avec le groupe électrogène par câble U-1000RO2V de
section appropriée avec un minimum de chute de tension.

6. Accessoires et pièces de rechange

L’entrepreneur devra fournir avec le groupe


Un lot de pièce de rechange de première urgence comprenant
 Un jeu de relais de contrôle, de démarrage et de commande
 Un jeu de cartes électronique de rechanges (dans le cas de système statique)
 Un jeu de filtres (gasoil, air, huile)
 Une documentation complète en langue française comprenant :
 Schémas, plans et références des pièces de rechanges nécessaires
 Un catalogue de pièce de rechange avec les numéros de nomenclature
correspondant
 Une notice technique de chaque matériel établi par le constructeur
 Une affiche indiquant la nature des interventions d’entretien et leur périodicité
 La nature des ingrédients nécessaires à la marche et à l’entretien des
installations.

7. Entretient et maintenance

L’entrepreneur complète son offre par une attestation par laquelle l’entrepreneur s’engage à
faire assurer le service après vente pendant une durée de deux ans par le fabriquant du groupe
en fournissant l’identité de la représentation du matériel au Maroc.
L’entreprise doit présenter avec son offre un projet de contrat de maintenances
(interventions et pièce de rechanges) pour une durée minimum de 2 années à dater du
lendemain de la réception définitive. L’entrepreneur doit veiller à la mise en conformité de
toute l’installation conformément aux normes, règles de l’art et à l’exigence du distributeur.
La représentation du fabriquant s’engage à assurer l’ensemble des opérations d’entretien :
interventions rapides dans un détail de 48 heures maximum, remplacement des filtres et
pièces défectueuses, vidange et réglages.

8. Aménagement du local du groupe


L’entreprise a à sa charge l’aménagement d’un local et comprend :
 massifs isolés support du groupe
 la ventilation haute et basse et sa menuiserie en acier galvanisé à chaud,
 l’établissement des plans guides et leur approbation par l’ONE/ANP,
 un point d’eau
 un siphon
 l’éclairage et les prises de courants intérieurs et nécessaires au local, la ventilation de
type mécanique, toute la menuiserie et sa quincaillerie nécessaires,

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 77
 Toutes les portes et trappes seront étanches à l’aide de joints de caoutchouc mousse
résistant à la chaleur.
 Tous les supports en acier devront être galvanisés et peints par deux couches de
peinture synthétique.
 Conduit d’échappement

9. Cuve à gasoil

La fourniture et la pose d’une cuve de 200 litres en acier galvanisé pour le stockage du
mazout conforme au règlement général sur le stockage des hydrocarbures au Maroc y
compris mise à la terre de la cuve par câble cuivre nu et plaque (R= 100 Ohms) et leur
protection y compris la protection extérieure par une peinture étanche, jauge
pneumatique, évent pour la cuve, le circuit du mazout depuis le raccord symétrique
jusqu’à la cuve et depuis la cuve jusqu’au groupe en tube cuivre de diamètre approprié
posé en aérien ou dans un fourreau aéré selon le passage y compris tube de remplissage,
raccord symétrique, bouchon et chaînette, les appareillages d’isolement et de sécurité :
vanne d’arrêt et de sécurité, la jauge de la cuve y compris scellements, raccordements et
toutes les sujétions de fourniture, de pose, de la sécurité pour la bonne marche de
l’installation.

Ouvrage payé pour l’ensemble du groupe électrogène en parfait état de marche et de


fonctionnement y compris contrat d’assistance et d’entretient.
au prix N°……………………………………………………………………….…..6.38

PRIX N° 6.39 : APPLIQUES TETES DE LITS

Appliques Elioflux
230 V – 50Hz.
Structure aluminium extrudé, IP 20-IK 04 excellente tenue aux agents nettoyants livrées
sans tube, ni lampe conformes aux normes NF EN 60598- 1, NF EN 60598-2-25, NF EN
61547, NF EN 50102, NF EN 55015.
Finition standard : façade blanche (RAL 9010) avec joncs de finition gris (RAL 7042).
Peut être remplacée par tout revêtement d’épaisseur maxi 0.9mm.
Sur demande : finitions de couleur ou décors bois éclairage avec diffuseurs amovibles en
polycarbonate lisse.
Equipées de ballasts ferromagnétiques, douille G 13 pour tubes T8 et 2G 11 pour lampes.
Eclairage entièrement pré câblé sur bornier Viking situé au centre de l’applique tenue au
feu : 750 C° /30 secondes.
Commandée par un interrupteur à tirage.
Appliques équipables long. 1.42m
Conformes aux recommandations AFE capacité appareillage : 8 modules de chaque coté.
Eclairage d’ambiance : 2x 36W T8 avec ballasts ferromagnétiques.
Eclairage de lecture : 1x 36Wpl avec ballasts électroniques.
Eclairage d’ambiance : 2 x 54W T 5
Eclairage de lecture : 1 x 36W PL avec ballasts électronique conforme à la nouvelle norme
NF EN 12464-1 (éclairage des lieux de travail)
Veilleuse :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 78
Veilleuse 8W T5 avec ballasts électronique pour réf.783 12/20/21/22 se monte dans le
compartiment ambiance.
Goulottes DLP évolutive et accessoires
Permettent l’installation des appliques Elioflux évolutive sur goulotte pour une
alimentation latérale ou par le faux plafond acceptent appareillage Mosaic à l’aide des
supports pour couvercle larg. 65mm conformes à la norme NF C 68- 104.

Ouvrage payé à l’unité fourni et posé, au prix


N°............................................................ 6.39

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 79
7 / PLOMBERIE - SANITAIRE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 80
1 / Réseau extérieur

PRIX N° 7.01 : Branchement et compteur général

L’origine du réseau d’alimentation en eau potable sera de compte général de section


appropriée placé sous regard à proximité de l’entrée principale et sera de calibre 60/70.
Compris terrassement et évacuation.
L’aménagement d’emplacement du compteur comprendra une passe en plomb ou
acier de section appropriée d’une longueur de 0.80 m environ placé entre deux vannes de
section appropriée à cage ronde de bayard genre “ ville de paris ” à bride ronde et bride
Bibault en fonte aciérée, bagues de contrat des écrous en bronze, chapeau d’ordonnance
carré de 30 x 30, un clapet de retour de section appropriée.
1 regard de 1.00m x 0.80m x 1.20 de profondeur.
Ce radier se composera de parois et radier de 0.15 d’épaisseur réalisée en béton armé
y.compris enduit, avec tampons bien fini.
Ce prix comprend également et selon indication de la société distributrice, branchement au
réseau de l’eau potable public y compris canalisations de toutes sections et à toute distance,
appareillages nécessaires, protection et toutes sujétions de fourniture et pose à l’exclusion
des droits d’abonnement.
Ouvrage payé à l’ensemble, fourniture et pose y compris toutes sujétions au :
Au prix
N°.............................................................................................................................….... 7.01

2/Réseau de distribution d’eau.

NB : Tout le réseau de distribution d’eau chaude ou froide sera réalisé en système


apparent sauf en cas d’instructions spéciales de la maîtrise de chantier.
Les traversés des parois ou de planchers seront réalisés au moyen de fourreaux de section
appropriés, la rémunération des fourrons sera comprise dans les prix unitaire de la
canalisation.

Coffret et collecteur de distribution.


PRIX N° 7.02 : Coffret et collecteur de 2 à 6 départs
Fourniture et pose de collecteur de distribution en laiton pour eau chaude ou froide
dimensionné en fonction de l’entrée et le nombre des sorties nécessaires pour tout
diamètre d’entrée et quel que soit le nombre de sortie et leur diamètre.
Le prix comprend également la vanne d’arrivée et les vannes à boisseau sphérique isolant
chaque départ, la boite de protection, son couvercle, les manchons, bagues, joints, supports
et toutes sujétions de fourniture et pose.
Ouvrage payé pour l’ensemble à l’unité du collecteur au prix n° : ............... 7.02

PRIX N° 7.03 : Coffret et collecteur de 7 à 12 départs

Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Coffret et collecteur de
distribution) y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé pour l’ensemble à l’unité du collecteur au prix n° : ................ 7.03

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 81
PRIX N° 7.04 : Tuyau en polyéthylène de 16 bars Ø 50
Fourniture et pose de Tuyau en polyéthylène 16 bars pour la distribution principale eau
d’adduction en extérieur, y.compris :
-fouilles en tranchée dans tout terrain à une profondeur de 1.2m sauf disposition contraire
des services techniques du maître d’ouvrage, la largeur de la tranchée doit être égale au
diamètre de la conduite augmentée de 40cm y compris blindage, étaiement, épuisement de
la nappe
-évacuation des terres excédentaires
-le déroctage et toute autre disposition qui permette de fragmenter les terrains rocheux ou
très durs.
-la fourniture et la pose des conduites en polyéthylène conformes aux normes ISO161,
NFT 54003, ISO2531 et ISO 4422, le matériau constitutif doit être compact, sans porosité.
Il doit offrir toute garantie de non diffusion des liquides et des gaz. Ils comportent à leurs
extrémités une emboîture préparée en usine et un bout mâle avec chanfrein. L'emboîture
est soit, du type à coller pour le diamètre inférieur à 63 mm ou du type normalisé à bague
d'étanchéité en élastomère pour le diamètre supérieur à 63 mm y compris les pièces
spéciales: tés, coudes, etc.
-Les essais pour une pression nominale de 16 bars
-lit de pose de 15cm en terre tamisée au tamis 15x15 en terrain meuble et par la gravette
n°2 en terrain rocheux.
-des butées en béton armé ou non sont à disposer aux changements de direction et aux
vannes de sectionnement. Elles seront dimensionnées pour une pression statique de 16
bars, elles sont comprises dans le prix.
-remblaiement de la tranchée en remblaie primaire et secondaire et compactage suivant les
normes
-grillage avertisseur
-Le branchement sur le réseau existant
L'ensemble des travaux doit recevoir l'approbation de l’ANP/régie.
Ouvrage payé au mètre linéaire fourni, posé y compris terrassements, lit de pose
remblaiement tamisage grillage avertisseur, coupes, pièces de raccord, essais, percements,
scellement, fourreaux, remplissage des trous et toutes sujétions de fourniture et de pose,
au prix suivant:
Au prix N°.....................................................................................................7.04

PRIX N° 7.05 : Alimentation en retube Ø 15/21.


Fourniture et pose de canalisation en retube sans soudure, étiré y compris supports en acier
galvanisé, coupe, soudure, chute, lyre de dilatation, calorifuchage par coquille de liège,
entoilage, lissage et protection mécanique contre l’humidité.
Ouvrage payé au mètre linéaire y compris toutes au prix…..……..…..…..… 7.05

PRIX N° 7.06 : Alimentation en retube Ø 20/27.


Fourniture et pose de canalisation en Retube sans soudure, étiré y compris supports en
acier galvanisé, coupe, soudure, chute, lyre de dilatation, calorifuchage par coquille de liège,
entoilage, lissage et protection mécanique contre l’humidité.
Ouvrage payé au mètre linéaire y compris toutes au prix…..……..…..…..… 7.06

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 82
PRIX N° 7.07 : Tuyauterie en cuivre Ø 10x12

Fourniture et pose de canalisations en tube cuivre écroui à usage médical, bouchonnées et


assemblées par brasure à l’argent y compris coudes (à grands rayons façonnés à chaud)
colliers de fixation, dégraissage du cuivre à l’usine conforme à la norme EN 13348 (avec
certificat obligatoire du fabricant), purgeurs, peinture (couleurs conventionnelles), passage
de la tuyauterie dans des buses en ciment pour la liaison extérieure entre la centrale et le
bâtiment, fourreaux métalliques ou en matière plastique, enfilés dans le tube au moment du
montage (les fourreaux en passage horizontaux seront coupés au nu des murs et cloisons et
feront saillie de 3 cm au-dessus des sols finis, aux passages verticaux, ils seront coupés au ras
des plafonds).
Le montage des tuyauteries sera réalisé de manière à éviter les bruits dus aux dilatations et
aux frottements ainsi qu’aux grandes vitesses des passages des fluides : les canalisations
seront fixées sur colliers iso phoniques.
Les parties enterrées seront protégées par fourreau.
Prestations comprenant toutes sujétions de pose et de raccordement.
Les tuyauteries cheminant dans le vide des faux plafonds non ventilés ou dans les placards
non ventilés seront placés dans des fourreaux ventilés.
Les tronçons traversant une zone de mise en sécurité seront coupe feu 1 heure avec
fourreau en tube acier et flocage coupe feu 1 heure à la charge du présent lot.
y compris toutes sujétions de fourniture et de pose suivant
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix :……………………………………..7.07

PRIX N° 7.08 : Tuyauterie en cuivre Ø 12x14


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Tuyauterie en cuivre Ø
10x12)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix :……………………………………..7.08

PRIX N° 7.09 : Tuyauterie en cuivre Ø 14x16


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Tuyauterie en cuivre Ø
10x12)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix :……………………………………..7.09

PRIX N° 7.10 : VANNE DE SECTIONNEMENT Ø 10x12

Fourniture et pose de vannes de sectionnement de type à boisseau sphérique à levier pour


applications médicales et posées dans un coffret plombé. En bronze , à brides
intermédiaires, avec volant, y compris coffrets, repérage, et toutes sujétions, de fourniture
et pose.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..…………………………..7.10

PRIX N° 7.11 : VANNE DE SECTIONNEMENT Ø 12x14

Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Vanne de sectionnement Ø
10x12)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..…………………………..7.11

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 83
PRIX N° 7.12 : VANNE DE SECTIONNEMENT Ø 14x16

Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Vanne de sectionnement)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..…………………………..7.12

PRIX N° 7.13 : PRISE RAPIDE

Les prises doivent être conformes à l’arrêt du 2/I/58. Elles sont conçues suivant la norme
NE 90- 226 suppriment tous les risques de confusion entre les gaz et pour assurer à
l’utilisateur un maximum de sécurité et de commodité d’emploi. La prise à double clapet
répond en particulier aux spécifications suivantes:

• Identifications réglementaires (nom du gaz et couleur conventionnelle),


• étanche,
• verrouillage automatique de l’embout.
• Clapet de retenue principal,
• Clapet de retenue supplémentaire vers l’amont afin de permettre l’entretien périodique
sans arrêter le débit dans la canalisation secondaire.
Démontage et accès au filtre facilement réalisables, totalement affleurant et munie d’un
couvercle étanche aux poussières et produits de lavage
Chaque prise à entrée centrale ou latérale correspondant au fluide concerné comporte :
- 1 prise rapide à double clapet
- 1 couvercle rabattant
- 1 rosace ou plaque
Ce prix comprend aussi la fourniture et la pose de 2 mètres linéaires du tube cuivre type
médical de diamètre approprié pour le raccordement de chaque prise rapide.

Ouvrage payé à l’unité quelque soit le fluide, y compris raccordement, fixation,


protection,
repérage, consigne et toutes sujétions de fourniture et de pose,
Au Prix N°.................................................................................................... 7.13

PRIX N° 7.14 : Robinets d’arrêt Ø 15/21


Fourniture et pose d’un robinet d’arrêt en bronze double femelle à manette et joint torique
y compris filetage, coupes, raccords et toutes sujétions de fourniture et pose.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..…………………………..7.14

PRIX N° 7.15 : Robinets d’arrêt Ø 20/27


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (robinet d’arrêt)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..……………………..7.15

PRIX N° 7.16 : Robinets d’arrêt Ø 50/60


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (robinet d’arrêt)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix :…………………..……………………..7.16

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 84
PRIX N° 7.17 : Robinet de puisage
Le robinet sera en laiton poli à manette et joint torique, diam 15/21 avec raccord au nez
cannelé pour branchement sur tube flexible.
Prix comprenant filetage, raccordements, tés, coudes, rosace et toutes sujétions de
fourniture et de pose.
Ouvrage payé à l’unité, au Prix N°............................................................................ 7.17

Chutes et évacuation en PVC des EU / EV / EP


PRIX N° 7.18 : Chutes en PVC Ø 120 ou 130
Les collecteurs et chutes des eaux usées, vannes ou pluviales seront en PVC premier
choix à emboîtement collé, leur fixation se fera à l’aide de colliers galvanisés à chaux à
double serrage à raison d’un collier tous les 1.5m.
Les tés de dégorgement seront prévus au bas de chaque descente, à chaque
changement de direction, et à l’extrémité de chaque collecteur.
Prix comprenant coudes, culottes simple ou double, colliers, double boulons,
embranchements, bouchons de visite étanche, raccords divers, piquage des regards de
branchement et nettoyage des regards et toutes sujétions de fourniture et de pose sans
aucune majoration de prix pour les pièces spéciales. Les mesures se feront suivant l’axe de la
chute sans aucun développement.
NB : Les descentes pour évacuation dont les diamètres sont inférieurs à ceux énumérées
dans la composition ci-dessous seront comprises dans les prix unitaires des appareils.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix n°…………………………………7.18

PRIX N° 7.19 : Chutes en PVC Ø 100 ou 110


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Chutes en PVC Ø 120 ou
130)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix n°…………………………………7.19

PRIX N° 7.20 : Chutes en PVC Ø 75 ou 80


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Chutes en PVC Ø 120 ou
130)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix n°…………………………………7.20

PRIX N° 7.21 : Chutes en PVC Ø 40 ou 50


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Chutes en PVC Ø 120 ou
130)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix n°…………………………………7.21

PRIX N° 7.22 : Siphon de sol Ø 100 ,150 ou 200 mm


Fourniture et pose de siphon de cour a paniers, a grille démontable de diamètre fixée ci
après, avec garde suffisante, en bronze, premier choix, le panier sera en acier inoxydable,
échantillon a faire agréer par le maîtrise d’œuvre, compris percement dans le béton,
scellement , raccordement et toutes sujétions
Ouvrage payé à l’unité, au Prix N°...................................…..............................................
7.22

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 85
APPAREILS SANITAIRES

Tous les appareils sanitaires sont prévus complètement installés y compris


robinetterie, vidange, accessoires, raccordements et tous les accessoires nécessaires pour le
scellement
(Sauf prescription particulière).
Ils seront de première qualité en porcelaine vitrifiée, couleur et marque au choix de
l’Administration et de l’Architecte, échantillon, à présenter à la remis de l’offre, les
étiquettes indiquant la marque des appareils doivent subsister jusqu’à la réception
provisoire.
Les robinetteries sont de marque, chromées. Des tampons sont prévus dans tous les
appareils pour les travaux.
Les parties métalliques visibles des robinetteries et des accessoires des appareils
seront chromées.
Les raccordements des appareils sanitaires utilisés seront effectués à l’aide de tube
cuivre pour les appareils sanitaires y compris les raccords, brasures, les raccords fer-cuivre
avec joint d’isolement, les colliers à double serrage, les pattes à vis et tout matériel assurant
une qualité de mise en œuvre.
Ces raccordements devront être effectués avec le plus grand soin et conformément
au désir de l’architecte et des représentants de la maîtrise d’œuvre et du maître d’ouvrage.
Les évacuations EU / EV réalisées en tube P.V.C. de section appropriée et conforme
à celle qui seront indiquées sur les plans de détails.
L’ensemble de ces ouvrages sera réalisé suivant les règles de l’art.
La pose des appareils sanitaires sur dalle B.A ne se fera qu’après l’exécution de
l’étanchéité.
Les prix des appareils sanitaires comprennent la fourniture, la pose, l’installation, le
raccordement et tous les accessoires nécessaires.

NB :
- Avant toute pose, l’appareillage sanitaire doit être soumis à l’approbation de l’architecte et
la maîtrise d’œuvre.
- Les étiquettes précisant le choix du matériel doivent rester apparentes pendant la durée du
chantier.
- Les appareils sanitaires devront être protégés pendant la durée des travaux, ils seront
nettoyés en fin de chantier par l'Entrepreneur du présent lot sans plus value.

PRIX N° 7.23 : W-C à l’anglaise


Il sera placé un ensemble bas à l’anglais en grès sanitaires, marque au choix de
l’Administration et l’Architecte, munie du réservoir et du mécanisme de chasse à bouton
poussoir et d’un abattant double en bois robuste PAG, robinet d’arrêt en équerre pipe en
plomb.
Ce prix comprend également la fourniture et pose d’un porte-papier réf. 1535 ou
similaire.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.23

PRIX N° 7.24 : W-C à la turque


Installation complète de siège W.C à la turque en porcelaine vitrifié marque au
choix de L’Administration et l’Architecte
y compris : 1 siphon en fonte brut, 1 robinet poussoir à fermeture lente.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 86
Colonne en P.V.C posée sur colliers et queue de carpe.
Accessoires de pose et toutes sujétions de fourniture, pose et de scellement
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.24

PRIX N° 7. 25 : Vasque
Lavabo vasque à encastrer par-dessus type OVALE 71 cm de marque au choix de
l’Administration et l’Architecte
Il sera équipé d’un robin, y compris tirette de vidange et aération.
Raccordement sur l’eau froide et chaude par tube cuivre 10/12 avec raccords mixte (cuivre
chromé l’eau chaude).
L’ensemble de lavabo sur paillasse comprendra également :
- Une glace de 60 x 40 cm à bord chanfreinés et pattes de fixation.
- Une tablette
- Une porte - savonnette réf. 1536 ou similaire.
- Une porte serviette chromée à une branche
NB : L’étanchéité en fonction du plan de toilette sera assurée par un joint en mastic
silicone.
Ouvrage payé à l’unité de l’ensemble de lavabo équipé, le raccordement sur l’eau
froide et chaude, siphon chromé y compris toutes sujétions de fourniture, pose, essais et de
protection pendant la durée du chantier.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.25

PRIX N° 7. 26 : Lavabo sur colonne


Lavabo sur colonne à encastrer de marque au choix de l’Administration et de l’Architecte
il sera équipé d’un robinet, y compris tirette de vidange et aération.
Raccordement sur l’eau froide et chaude par tube cuivre 10/12 avec raccords mixte (cuivre
chromé l’eau chaude).
L’ensemble de lavabo sur paillasse comprendra également :
- Une glace de 60 x 40 cm à bord chanfreinés et pattes de fixation.
- Une tablette.
- Une porte - savonnette réf. 1536 ou similaire.
- Une porte serviette chromée à une branche.
NB : L’étanchéité en fonction du plan de toilette sera assurée par un joint en mastic
silicone.
Ouvrage payé à l’unité de l’ensemble de lavabo équipé, le raccordement sur l’eau
froide et chaude, siphon chromé y compris toutes sujétions de fourniture, pose, essais et de
protection pendant la durée du chantier.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.26

PRIX N° 7. 27 : Receveur de douche


Receveur de douche de 0.80 x 0.80, modèle à encastrer, céramique ,marque au choix
de l’Administration et de l’Architecte
Fond antidérapant avec bande siphoïde chromée, flexible de douche avec support et un
robinet d’arrêt. Mélangeur mural, y compris porte savon.
Ce prix comprend fourniture assistance à la pose y compris toutes pièces de raccords et
toutes sujétions rémunérées.
Ouvrage payé à l’unité, fourniture et pose y compris toutes pièces de raccords,
percement, scellement toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.27

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 87
PRIX N° 7. 28 : Chauffe - eau électrique de 100 litres.
La production d’eau chaude sera assurée par chauffe eau électrique modèle verticale
ou horizontale, émaillé blanc entièrement équipé, de marque au choix de L’Administration
et de l’Architecte avec groupe de sécurité.
Bloc chauffant par résistance blindée et thermostat réglable.
La cuve sera réalisée en tôle d’acier de 30/10e galvanisé à chaud.
Elle comportera à sa partie inférieure un fond démontable dans lequel sera placé la
résistance, le thermostat et la mise à la terre.
Ce chauffe-eau sera protégé intérieurement contre la corrosion et sera muni de tous
les accessoires nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil.
L’orifice de vidange du groupe de sécurité sera raccorde à l’évacuation la plus proche
par une tuyauterie réalisée en tube cuivre.
Compris raccordements d’alimentation (EF et EC), d’évacuation, cordon électrique
réalisée en câble U 1000 RO2V depuis l’arrivée à proximité et protection.
Ouvrage payé à l’unité d’ensemble fourni et posé raccordé en ordre de marché,
compris toutes pièces de raccords, percements, scellements, système de fixation, toutes
fournitures nécessaires et toutes sujétions d’exécution suivant décomposition ci-dessous :
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................... 7.28

PRIX N° 7. 29 : Chauffe - eau électrique de 75 litres.


Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (Chauffe - eau électrique de
100 litres)
y. compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°..................................................................... 7.29

PRIX N° 7.30 : EVIER A DEUX BACS


Fourniture, pose, raccordement et mise en œuvre d'un évier à un bac et égouttoir,
comprenant :
- Évier à un bac et égouttoir en inox avec trop plein, marque au choix de l’Administration
et de l’Architecte
- Robinetterie avec bec orientable pour évier.
- Siphon chromé à tube plongeur de diamètre approprie à vidage automatique.
- Un ensemble de vidange en P.V.C.Ø 40 depuis le siphon de l'appareil jusqu'à la première
culotte de chute ou regard, y compris pièces spéciales, bouchons de dégorgement, supports,
etc.
Nota:
- Les étiquettes précisant le choix du matériel doivent rester apparentes pendant la durée du
chantier.
- Les appareils sanitaires devront être protégés pendant la durée des travaux, ils seront
nettoyés en fin de chantier par l'Entrepreneur du présent lot sans plus value.
y compris pose, raccordement, fixation, joint à la silicone par pistolet et toutes autres
sujétions au Prix N°
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°................................................................................. 7.30

PRIX N° 7. 31 : Extincteur à poudre polyvalent de 10 kg


Ce genre d’extincteur est adapté en feu de la classe A, B et C.
- Capacité : 10Kg
- Portée : 5.00m

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 88
- Durée de fonctionnement : 20s
- Caractéristiques des foyers éteints : bois (34Kg) et essence (7m2)
- Emploi sur courant électrique inférieur à 430 V.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°................................................................................... 7.31

PRIX N° 7.32 : POSTE INCENDIE ARME (RIA)


Aux endroits indiqués sur les plans, il sera installé des postes RIA conformément à la
norme NFS 61.114 et NFS 61.201.
Ces postes comprendront :
- un robinet à volant de face en bronze, ouverture total en deux tours et demi.
- Dévidoir à tampon tournant et pivotant
- Un clef tricoises
- 30 mètres de tuyau semi-rigide
- Une lance munie d’un robinet diffuseur à trois positions
- Une armoire réglementaire en tôle électrozinguée avec peinture époxy d’épaisseur
minimum 20/10e
- Un seau et son support
- Un manomètre placé sur la RIA le plus défavorisé de chaque circuit
Ce matériel devra être agrée par le bureau d’études et devra porter la marque NF-A2P,
matérialisée par une estampille de couleur blanche.
Les postes RIA tels que décrits ci-dessus seront payés à l’ensemble, fournis et posés, y
compris toutes sujétions de pose.
Pour RIA DN 20
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.32

PRIX N° 7.33 – UNITE SPLIT SYSTEME DE PUISSANCE 9000 BTU


Fourniture et pose d’unité Split Système en PAC de type mural à télécommande infrarouge
de marque carrier ou similaire
- Unité intérieure de type mural réversible comprenant:
• Régulation par micro processeur
• Ventilateur tangentiel à 3 vitesses
• Filtres lavables
• Aubes directionnelles
• Panneau frontal, latéraux et arrière en matériaux composites, auto extinguible
• Batterie à ailettes aluminium
• Transformateur 24V
• Support mural avec nécessaire démontage
• Télécommande à infrarouge à affichage à cristaux liquides
• Liaison frigorifique en tube cuivre de longueur et de section appropriée
• Calorifugeage en armaflex d'épaisseur appropriée
• Raccordements et protection électriques
• Evacuation des condensas avec raccordement à la chute d'eau la plus proche
• Le lieu de l'installation sera choisi par le maître d'ouvrage.
- Unité extérieure à condensation par air, réversible comprenant :
• Ventilateur tangentiel à 2 vitesses automatiques
• Compresseur hermétique
• Capillaire de détente et vanne de détente
• Batterie à ailettes en aluminium

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 89
• Vanne d'inversion de cycle
• Raccordements et protection électriques
• Scellements, supports et fixation
• Chute en PVC Ø approprié
• Socle en béton le cas échéant
• Le lieu de l'installation sera choisi par le maître d'ouvrage.

Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.33

PRIX N° 7.34 – UNITE SPLIT SYSTEME DE PUISSANCE 12000 BTU

Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (d’unité Split Système de
puissance : 12 000 BTU), compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.34

PRIX N° 7.35 – UNITE SPLIT SYSTEME DE PUISSANCE 18000 BTU

Exécuté suivant les mêmes descriptions que l’article précédent (d’unité Split Système de
puissance : 9 000 BTU), compris toutes sujétions de fourniture et d’exécution.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n°.................................................................................. 7.35

PRIX N° 7.36 – PRODUCTION EAU CHAUDE SOLAIRE

Fourniture et pose d’un capteur repartie en deux capteurs de 2.2m², marque au choix de
l’Administration et de l’Architecte comprenant :
Un vitrage : verre solaire d’un seul tenant, 3.2mm d’épaisseur, verre trempé, faible teneur
en fer pour une résistance exceptionnelle aux chocs. Transmission des radiations solaires
supérieures à 90%, et faible réflexion.

• Lyre tubulaire : conduite verticale (16mm) en cuivre brasées à l’argent aux conduites
horizontales (29mm).
• Une plaque absorbante : ailettes en cuivre formées sue des conduites en cuivre, pour
un transfert de chaleur très performant. Revêtement bicouche nickel et chrome noir
par électrolyse.
• Isolation : mousse de polyuréthane moulé autour et sous la plaque, P.U spécial, à
faible teneur en fréon, en plus d’un coussin d’air entre la plaque absorbante et la
touche isolante ; pour réduire encore les pertes thermique.
• Un fluide d’PVC : qui adhère à la couche isolante de P.U.
• Un coffret : en PVC résistant aux hautes températures et aux U.V
• Un fonde : en PVC résistant aux hautes températures et aux U.V
• Deux joints : caoutchouc E.P.D.M ; formé en U
• Ballons de stockage :
• Ballon : unique d’une capacité de 300 I.
• Cuve interne : en acier émaillé vitrifie, et ondulé pour supporter les fortes
températures.
• Isolations, en polyuréthanne, d’une épaisseur de 40mm.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 90
• Résistance électrique : en incoloy de 2000Watts.
• Thermostat : biétage qui assure l’arrêt de l’alimentation électrique du ballon quand
la température d’eau a l’intérieure du ballon dépasse les 80°c.
• Socle en béton armé avec fixation.
• Soupape de sécurité : modèle H 50.

Ouvrage payé à l’ensemble y compris socles pose, fixation, raccordement électrique,


interrupteur de proximité, protection raccordement en CPVC FLOW GUARD depuis le
ballon jusqu’au coffret de distribution d’eau chaude sanitaire, et toutes autre sujétions.
au prix n°............................................................................................................. 7.36

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 91
8 / PEINTURE - VITRERIE

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 92
NOTA :

Les dilutions des peintures ne doivent en aucun cas excéder 10%. Les pots de peintures
doivent être réceptionnés par l’Architecte, avant d’être utilisés.
Tous les pots doivent comporter la date de fabrication qui doit permettre de s’assurer que la
peinture et de fabrication récente (moins de 60 jours à la date d’utilisation). Nonobstant
cette vérification, tout pot jugé non satisfaisant sera écarté et devra être retiré
immédiatement du chantier.
Le nombre de couches fixé ci-après est donné à titre de minimum à réaliser. Si après le
passage des deux couches, L’Administration juge que le recouvrement n’est pas satisfaisant
ou que l’état de la surface présente des ondulations, des rugosités ou des imperfections
notoires, l’entrepreneur doit, soit reprendre toutes les opérations dans leur intégralité ou
rajouter une ou deux autres couches jusqu’à l’obtention d’une surface en parfait état.

Indications générales
L’exécution des travaux, ainsi que la qualité et la composition des produits utilisés, devront
se conformer aux prescriptions des articles 68 à 72 et 173 à 176 du devis général
d’architecture.
L’entrepreneur devra faire connaître l’origine des matériaux utilisés et soumettre les
échantillons qui lui seront demandés à l’agrément de l’architecte.
Tous les matériaux utilisés seront de première qualité, et mis en œuvre conformément aux
prescriptions des fabricants.
Les essais et analyses, éventuellement demandés par le maître d’œuvre, seront à la charge de
l’entrepreneur.
Avant tout commencement de travaux, l’entrepreneur devra s’assurer du bon état des
enduits et surfaces à peindre. Le fait pour l’entrepreneur d’exécuter des peintures sur une
quelconque surface signifiera qu’il juge cette surface acceptable, et en conséquence, il sera
tenu pour responsable de la bonne tenue des peintures.
L’entrepreneur devra effectuer, à la fin des travaux, un nettoyage complet des locaux : sols,
plinthes, vitrages, appareils sanitaires, appareils électriques, etc.…
Les prix de règlement comprennent également toutes sujétions de teintes et colorations,
filet de coupe, travaux préliminaires, remplissage des chambranles, et sujétions pour
ouvrages de teintes différentes.
Toutes les vitreries seront posées avec des parcloses sur les menuiseries bois ou métalliques,
les mastics seront confectionnés exclusivement avec des produits de première qualité.
L’entrepreneur aura à sa charge la dépose et la pose des parcloses en bois ou métalliques.
La fourniture des parcloses n’est pas comprise.
Jusqu’à la réception provisoire des travaux, l’entrepreneur restera responsable de la bonne
conservation des supports peints.

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 93
PRIX N° 8.01 : Peinture vinylique sur murs extérieurs
Sur murs et plafonds extérieurs, marque au choix de L’Administration et de l’Architecte
Comprenant :
- Egrenage, brossage et dépoussiérage des enduits.
- Application à la brosse d’une couche de peinture diluée à 5 % d’eau.
- Après séchage de la première couche (48 minimum), application au rouleau d’une
couche de peinture pur non dilué.
Majoration sera accordée (suivant DGA) pour les peintures appliquées sur enduits tyroliens
ou sur enduits « rustiques »
Pour obtenir un résultat satisfaisant, échantillon à faire approuver par l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°........................................................................ 8.01

PRIX N° 8.02 : Peinture vinylique sur mur intérieur et plafond


Marque au choix de l’Administration et de l’Architecte
Les peintures sur mur intérieur et plafond seront exécutées de la façon suivante :
Rebouchage, égrenage et dépoussiérage à la brosse douce.
1 couche d’impression à l’acétate de polyvinyle à 30% d’eau.
2 à 3 couches d’enduit à l’acétate de polyvinyle.
Ponçage à l’eau au papier abrasif.
2 couches de peinture à l’acétate de polyvinyle.
Pour obtenir un résultat satisfaisant, échantillon à faire approuver par l’Architecte.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°........................................................................ 8.02

PRIX N° 8.03 : Peinture glycérophtalique laquée sur murs intérieur et plafond


Les peintures sur murs et plafonds de toutes les pièces d’eau, revêtus d’enduit au mortier
bâtard.
Seront exécutées de la façon suivante :
Egrenage et brossage énergique à la brosse chiendent.
2 couches d’impression glycérophtalique mate diluée à White spirite (5à10 %)
Ratissage au couteau à l’enduit “ tout prêt ” 2 à 3 couches.
Ponçage de l’enduit
Application de “ sous couche glycérophtalique laquée de 1èr choix
24 heures doivent s’écouler entre l’application de ces deux couches
Application d’une couche de finition glycérophtalique laquée de 1èr choix
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°........................................................................ 8.03

PRIX N° 8.04 : Peinture glycérophtalique laquée sur bois


Après isolation métalliques (têtes de clous, serrures, etc.…)
2 couches d’impression glycérophtalique mate diluée à White spirite (5à10 %)
Ratissage au couteau à l’enduit “ tout prêt ” 2 à 3 couches.
Ponçage de l’enduit
Application de “ sous couche glycérophtalique laquée de 1èr choix
24 heures doivent s’écouler entre l’application de ces deux couches
Application d’une couche de finition glycérophtalique laquée de 1èr choix
Échantillon à faire approuver par l’Architecte.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°........................................................................ 8.04

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 94
PRIX N° 8.05 : Peinture glycérophtalique laquée sur fer

L’application des couches de protection se feront sur métal parfaitement dérouillé et


dégraissé
2 couches d’impression glycérophtalique mate diluée à White spirite (5à10 %)
Ratissage au couteau à l’enduit “ tout prêt ” 2 à 3 couches.
Ponçage de l’enduit
Application de “ sous couche glycérophtalique laquée de 1èr choix
24 heures doivent s’écouler entre l’application de ces deux couches
Application d’une couche de finition glycérophtalique laquée de 1èr choix
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°........................................................................ 8.05

PRIX N° 8.06 : Vernis sur bois


Comprenant :
*Brossage
*Nettoyage
*Ponçage
*Lavage en White spirite
* Application de couche de vernis suffisante suivant la règle de l’Art de façon à faire bien
pénétrer le vernis dans le bois et le faire bien briller, échantillons à faire approuver par
l’Architecte.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°....................................................................... 8.06

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 95
9 / AMENAGEMENT
EXTERIEUR

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 96
PRIX N° 9.01 : MUR DE CLOTURE GRILLAGE H =2.00m

Ce prix rémunère la réalisation d’un mur de clôture et comprend:


-Terrassements, évacuation
- Béton de propreté
- Béton armé des chaînages et poteaux et raidisseurs suivant plan du BET.
- Maçonnerie de moellons en fondation et en élévation suivant détail d’architecte.
- Enduit au mortier du ciment
- Peinture sur mur et fer
- Grille de protection en acier suivant détail de l’architecte de 1.60 m de hauteur
L'ensemble exécute conformément aux règles de l'art et aux DTU, aux normes, y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition, conformément aux généralités du devis
descriptif ci avant et aux plans et détails de calepinâges de l’architecte.
Un échantillon à soumettre à la maîtrise d’œuvre pour approbation
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix n°................................................................... 9.01

PRIX N° 9.02 : MUR DE CLOTURE EN AGGLOS H =2.00m


Ce prix rémunère la réalisation d’un mur de clôture et comprend:
-Terrassements, évacuation
- Béton de propreté
- Béton armé des chaînages et poteaux suivant plan du BET.
- Maçonnerie de moellons en fondation.
- Agglos de 20cm.
- Enduit au mortier du ciment
- Peinture sur mur et fer
- Couronnement en béton armé suivant détail de l’architecte et du BET.
L'ensemble exécute conformément aux règles de l'art et aux DTU, aux normes, y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition, conformément aux généralités du devis
descriptif ci avant et aux plans et détails de calepinâges d’architecte.
Un échantillon à soumettre à la maîtrise d’œuvre pour approbation

Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix n°................................................................... 9.02

PRIX N° 9.03 - ALLEES PIETONS


- Fouilles avec compactage à 95% OPM.
- Evacuation des déblais ou mise en remblais à la décharge publique.
- Nivellement des surfaces.
- Elles devront former un alignement rigoureux.
- Réglage et compactage du sol
- Hérissonnage de 20 cm ou de tout-venant compacté
- Dallette de 12 cm en béton reflué armé avec joints de 2 cm transversaux tous les 2
mètres.
- Elle devra être parfaitement dressée, y compris acier conformément aux plans visés «
BONS POUR EXECUTION » dans lesquelles le diamètre des aciers ainsi que l’espacement
sont connus, et toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°...................................................................... 9.03

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 97
PRIX N° 9.04 : BORDURES DE TROTTOIR T2

Les bordures de trottoirs en béton préfabriqué de classe B2 (charge de rupture par flexion
31,5 Kn pour T2, bordure américaine) seront scellées sur un béton de propreté dosé à 250
kg d'une épaisseur de 0,10 m conformément au plan.
- Fouilles avec compactage à 95% OPM.
- Evacuation des déblais ou mise en remblais à la décharge publique.
- Nivellement des surfaces.
- Elles devront former un alignement rigoureux.
- Les joints auront 10 mm d'épaisseur maximale, ils seront serrés et lissés au fer.
- Des éléments d'une longueur de 0,50 m seront obligatoirement utilisés dans les courbes.
- Eléments de 0,50 m seront préfabriqués.
- Toute bordure cassée sera refusée.
- Tolérance pour faux alignement en plan ou en hauteur est de 1 cm par rapport à la ligne
de pose.
- Nivellement des bordures suivant profils en long des voies projetées.
- Mise à niveau à la côte définitive.
- Les bordures type "Américain" équiperont les îlots directionnels des carrefours.
Les essais d’écrasement de bordures T2.
Ouvrage payé au mètre linéaire. Au prix N° : …………….………….……..…... 9.04

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 98
Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate
Page 99
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
1 / GROS ŒUVRES
1.00 Installation du chantier
Le Forfait F 1
1.01 Fouilles en pleine masse dans T.T y/c rocher et
évacuation
Le mètre cube m³ 3 600
1.02 Fouilles en tranchées -rigoles ou en puits dans T.T y/c
rocher et évacuation
Le mètre cube m³ 800
1.03 Tout venant compacté
Le mètre cube m³ 600
1.04 Béton de propreté
Le mètre cube m³ 60
1.05 Gros béton
le mètre cube m³ 170
1.06 Maçonnerie de moellon en fondations
Le mètre cube m³ 185
1.07 Arase étanche sur maçonnerie
Le mètre carré m² 203

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 100
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
1.08 Béton pour béton armé pour tout ouvrage en fondation
Le mètre cube m³ 260
1.09 Acier Tor ou carron pour béton armé en Fondation
Le Kilogramme kg 31 200
1.10 Canalisations en buses de PVC Ø 200
Le mètre linéaire ml 286
1.11 Canalisations en buses de PVC Ø 300
Le mètre linéaire ml 145
Regard type non visitable pour évacuation
1.12 Regard de 40x40
L'unité u 12
1.13 Regard de 50x50
L'unité u 24
1.14 Regard de 60x60
L'unité u 18
Regard type visitable pour évacuation
1.15 Regard 80x80
L'unité u 13
1.16 Regard 100x100
L'unité u 7
1.17 Caniveau en B.A de 40x40
Le mètre linéaire ml 20
1.18 Caniveau en B.A de 60x60
Le mètre linéaire ml 60

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 101
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
1.19 Hérissons en pierres sèches
Le mètre carré m² 920
1.20 Béton de forme de 12 cm d'épaisseur y/c acier
Le mètre carré m² 920
BETON ARME EN ELEVATION.
1.21 Béton pour béton armé pour tout ouvrage en élévation
Le mètre cube m³ 400
1.22 Plancher hourdis y/c. dalle de compression de 15+5
Le mètre carré m² 20
1.23 Plancher hourdis y/c. dalle de compression de 20+5
Le mètre carré m² 90
1.24 Armatures en acier TOR ou CARRON
Le Kilogramme Kg 53 840
MACONNERIE ET CLOISONS.
1.25 Double cloison de 8T+6T
Le mètre linéaire m² 1 700
1.26 Cloison en briques creuses de 6 Trous
Le mètre linéaire m² 1 250
1.27 Agglos de ciment de 20 cm
Le mètre carré m² 150

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 102
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
ENDUITS
1.28 Enduit intérieur au mortier de ciment
Le mètre carré m² 3 500
1.29 Enduit extérieur au mortier bâtard
Le mètre carré m² 2 200
1.30 Façon de dessus et nez d'acrotère
Le mètre linéaire ml 210
1.31 Appui de fenêtre
Le mètre linéaire ml 122
1.32 Dallette en BA de 10 cm d'ép.
Le mètre carré m² 42
1.33 Traitement de joint de dilatation
Le mètre linéaire ml 60
DIVERS
Fontaine y.c.installation et équipement (GO+Eléct.+Plomb.et
1.34 marbre blanc)
L'Ensemble E 1
1.35 Drainage
Le mètre linéaire ml 85
1.36 Renformis
Le mètre carré m² 45
1.37 Trottoir périphérique
Le mètre carré m² 167
TOTAL GROS ŒUVRES :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 103
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
2 / ETANCHEITE
2.00 Forme de pente + chape de lissage
Le mètre carré m² 920
2.01 Ecran pare-vapeur
Le mètre carré m² 920
2.02 Isolation thermique
Le mètre carré m² 920
2.03 Etanchéité muliticouche
Le mètre carré m² 920
2.04 Etanchéité des relevés avec protection par solin grillagé
le mètre linéaire ml 300
2.05 Protection de l'étanchéité par dallots
Le mètre carré m² 920
2.06 Fourniture et pose de gargouilles, gueulards et hébergement
L'unité u 9
2.07 Etanchéité verticale des parois enterrés extérieur
Le mètre carré m² 170
TOTAL ETANCHEITE :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 104
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
3 / REVETEMENT DE SOLS ET MURS Surface : Centre 785m², Log.110m², Groupe 20m²
3.01 Revêtement de sol en granito poli blanc 100 % y/c frise Centre 785
Le mètre carré m² 840
3.02 Revêtement de sol en carreaux antidérapant
Le mètre carré m² 90
3.03 Revêtement de sol souple
Le mètre carré m² 680
3.04 Revêtement de sol en marbre perlatino
Le mètre carré m² 70
3.05 Revêtement de sol en carreaux grès cérame
Le mètre carré m² 30
3.06 Revêtement de sol en bejmat blanc et vert
Le mètre carré m² 45
3.07 Revêtement mural en carreaux 20 x 20 .
Le mètre carré m² 240
3.08 Plinthes en granito poli blanc
Le mètre linéaire ml 100
3.09 Plinthes en carreaux grès cérame
Le mètre linéaire ml 50
3.10 Plinthes souple
Le mètre linéaire ml 750
3.11 Plinthes en marbre perlatino
Le mètre linéaire ml 40

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 105
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
3.12 Marches et contre marches en marbre perlatino
Le mètre linéaire ml 24
3.13 Tablette en marbre noir
Le mètre linéaire ml 26
3.14 Béton imprimé
Le mètre carré m² 250
3.15 Revêtement de comptoir en marbre vert
Le mètre carré m² 12
3.16 Revêtement de sol en mignonnettes lavées
Le mètre carré m² 80
3.17 Plinthes en mignonnettes lavées
Le mètre linéaire ml 50
TOTAL REVETEMENT :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 106
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
4 / FAUX PLAFOND
4.01 Faux plafond en staff lisse
Le mètre carré m² 210
4.02 Faux plafond modulaire type Amstrong normal
Le mètre carré m² 290
4.03 Faux plafond modulaire type Amstrong euromédical
Le mètre carré m² 300
4.04 Joint creux de toutes épaisseurs
Le mètre linéaire ml 150
4.05 Corniche en plâtre entre 8 à 25 cm dépaisseur
Le mètre linéaire ml 130
TOTAL FAUX PLAFOND :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 107
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
5 / MENUISERIE BOIS, METALLIQUE
5.01 Porte pleine en bois acajou
Le mètre carré m² 50
5.02 Porte pleine en bois rouge
Le mètre carré m² 30
5.03 Porte coulissante
Le mètre carré m² 15
5.04 Porte isoplane
Le mètre carré m² 40
5.05 Placards sous paillasse
Le mètre carré m² 16
5.06 Lisse de protection basse horizontale
le mètre linéaire ml 60
5.07 Lisse de protection haute horizontale
le mètre linéaire ml 60
5.08 Cornière de protection d’angle à 90° et 135°
le mètre linéaire ml 40
5.09 Plaque de protection
le mètre linéaire ml 70

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 108
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
5.10 Porte vitrée en aluminium
Le mètre carré m² 15
5.11 Fenêtre vitrée en aluminium
Le mètre carré m² 60
5.12 Châssis vitré en aluminium
Le mètre carré m² 20
5.13 Porte métallique
Le mètre carré m² 20
5.14 Porte métallique grillagée
Le mètre carré m² 10
5.15 Grille métallique
Le mètre carré m² 50
5.16 Cadre et grille en inox pour caniveau
le mètre linéaire ml 12
5.17 Barre d'appuis
L'unité u 2
5.18 Mat porte drapeau de 6m de hauteur.
L'unité u 1
5.19 Mat porte drapeau de 3 tubes
L'unité u 4
5.20 Enseigne Administratif en Arabe et en français
L’ensemble Ens 1
TOTAL MENUISERIE BOIS, FER ET ALUMINIUM :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 109
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
6 / ELECTRICITE- LUSTRERIE
6.01 Tableau général basse tension y.compris branchement
l'Ensemble Ens 1
6.02 Boîte de coupure
L'unité u 2
6.03 Niche , coffret et compteur
l'ensemble Ens 2
Câble U1000 RO2V à âme cuivre, tétrapolaire +
terre.
6.04 Câble U1000 RO2V 3x150mm²+1x120mm²+1x95mm²
le mètre linéaire ml 400
6.05 Câble U1000 RO2V 4x25mm²
le mètre linéaire ml 340
6.06 Câble U1000 RO2V 4x16mm²+T
le mètre linéaire ml 220
6.07 Câble U1000 RO2V 4x10mm²+T
le mètre linéaire ml 360
6.08 Câble U1000 RO2V 4x6mm² +T
le mètre linéaire ml 340
6.09 Tableau de Protection électrique
TPE1 R.D.CH
L'unité u 6

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 110
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
DISTRIBUTION- ECLAIRAGE Y.COMPRIS
ALIMENTATION
6.10 Simple allumage
L'unité u 40
6.11 Double allumage
L'unité u 12
6.12 Simple allumage étanche
L'unité u 8
6.13 Va et vient
L'unité u 10
6.14 Télérupteur de 1 à 6 foyers
L'unité u 4
6.15 Foyer supplémentaire
L'unité u 60
6.16 Prise de courant normal ou ondulé 2 x16A+ T
L'unité u 60
6.17 Prise de courant force normal ou ondulé 2 x ( 20 à 32A+ T)
L'unité u 20
6.18 Prise de télévision
L'unité u 8
6.19 Prise de téléphone
L'unité u 8

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 111
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
6.20 Prise informatique RJ45
L'unité u 16
6.21 Bouton poussoir
L'unité u 4
6.22 Alimentation climatiseurs tous niveaux et tous points
L'unité u 4
6.23 Alimentation chauffe eau tous niveaux et tous points
L'unité u 6
6.24 Plafonnier décopale
L'unité u 30
6.25 Spot encastré
L'unité u 20
6.26 Spot encastré double 2x30W
L'unité u 24
6.27 Spot en saillie pour lampe 60W
L'unité u 18
6.28 Réglettes sanitaires
L'unité u 16
6.29 Luminaire fluorescente 4x18W
L'unité u 20
6.30 Luminaire fluorescente 2x36W étanche
L'unité u 16
6.31 Hublot étanche
L'unité u 30
6.32 Projecteur étanche
L'unité u 6

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 112
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
6.33 Candilabre pour éclairage extérieur
L'unité u 8
6.34 Blocs autonomes de sécurité 60 lumens
L'unité u 12
6.35 Réseau de terre complet
L'ensemble Ens 2
6.36 Liaison équipotentielle
L'ensemble Ens 2
6.37 Appelle Infirmiers y.compris l'afficheur
L'ensemble u 29
6.38 Groupe électrogène
L'unité u 1
6.39 Appliques têtes de lits
L'unité u 27
TOTAL ELECTRICITE- LUSTRERIE :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 113
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
7 / PLOMBERIE - SANITAIRE
7.01 Branchement et compteur général
L'ensemble Ens 2
Réseau de distribution d'eau
Coffret et collecteur de distribution.
7.02 Coffret et collecteur de 2 à 6 départs
L'unité u 6
7.03 Coffret et collecteur de 7 à 12 départs
L'unité u 6
Tuyau en polythélène
7.04 de 16 bars Ø 50
Le mètre linéaire ml 140
7.05 Alimentation en retube Ø 15/21
Le mètre linéaire ml 500
7.06 Alimentation en retube Ø 20/27
Le mètre linéaire ml 180
7.07 Tuyauterie en cuivre Ø 10/12
Le mètre linéaire ml 220
7.08 Tuyauterie en cuivre Ø 12/14
Le mètre linéaire ml 220
7.09 Tuyauterie en cuivre Ø 14/16
Le mètre linéaire ml 50

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 114
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
7.10 Vannes de sectionnement Ø 10/12
L'unité u 12
7.11 Vannes de sectionnement Ø 12/14
L'unité u 10
7.12 Vannes de sectionnement Ø 14/16
L'unité u 8
7.13 Prise rapide
L'unité u 27
7.14 Robinet d'arrêt Ø 15/21
L'unité u 12
7.15 Robinet d'arrêt Ø 20/27
L'unité u 8
7.16 Robinet d'arrêt Ø 50/60
L'unité u 2

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 115
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
7.17 Robinet de puisage
L'unité u 5
Chutes et évacuation en PVC des EU/EV/EP
7.18 Chutes en PVC Ø 120 ou 130
Le mètre linéaire ml 80
7.19 Chutes en PVC Ø 100 ou 110
Le mètre linéaire ml 60
7.20 Chutes en PVC Ø 75 ou 80
Le mètre linéaire ml 50
7.21 Chutes en PVC Ø 40 ou 50
Le mètre linéaire ml 80
7.22 Siphon de sol Ø 100 , 150 ou 200 mm
L'unité u 12
7.23 WC à l'anglaise
L'unité u 16
7.24 WC à la turque
L'unité u 2
7.25 Vasque
L'unité u 3
7.26 Lavabo sur colonne
L'unité u 13
7.27 Receveur de douche
L'unité u 3

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 116
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
Chauffe-eau éléctrique
7.28 Chauffe-eau de 100 litres
L'unité u 3
7.29 Chauffe-eau de 75 litres
L'unité u 6
7.30 Evier à deux bac
L'unité u 1
7.31 Extincteur à poudre polyvalent de 10 kg
L'unité u 8
7.32 Poste d'incendie armé (RIA)
L'unité u 2
7.33 Unité de Split Système de puissance 9 000 BTU
L'unité u 4
7.34 Unité de Split Système de puissance 12 000 BTU
L'unité u 6
7.35 Unité de Split Système de puissance 18 000 BTU
L'unité u 2
7.36 Production eau chaude sanitaire solaire
L'unité u 3
TOTAL PLOMBERIE - SANITAIRE :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 117
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
8 / PEINTURE - VITRERIE
8.01 Peinture vinylique sur façade
Le mètre carré m² 2 200
8.02 Peinture vinylique sur mur intérieur et plafond
Le mètre carré m² 3 600
8.03 Peinture glycéro. laquée sur mur intérieur et plafond
Le mètre carré m² 500
8.04 Peinture glycérophtalique laquée sur bois
Le mètre carré m² 520
8.05 Peinture glycérophtalique laquée sur fer
Le mètre carré m² 340
8.06 Vernis sur bois
Le mètre carré m² 80
TOTAL PEINTURE - VITRERIE :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 118
Prix Unitaire en dirhams H.T
N° Désignation des ouvrages U Qtés Prix total
En chiffre En lettres H.TVA
9 / AMENAGEMENT EXTERIEUR
9.01 Mur de clôture grillagé H = 2,00M
Le mètre linéaire ml 50
9.02 Mur de clôture en agglos H = 2,00M
Le mètre linéaire ml 120
9.03 Allées piétons
Le mètre carré m² 220
9.04 Bordure de trottoir T2
Le mètre linéaire ml 200
TOTAL AMENAGEMENT EXTERIEUR :

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 119
CONSTRUCTION ET EQUIPEMENT D’UN CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE

A TAOUNATE

1 GROS ŒUVRES

2 ETANCHEITE

3 REVETEMENT DES SOLS ET MURS

4 FAUX PLAFOND

5 MENUISERIE BOIS, METALLIQUE

6 ELECTRICITE- LUSTRERIE

7 PLOMBERIE- SANITAIRE

8 PEINTURE-VITRERIE

9 AMENAGEMENT EXTERIEUR

Total H.T

TVA 20%

Total T.T.C

ARRETE LE PRESENT BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF A LA SOMME DE : ……………………………………...


……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 120
Page n°121 et dernière

MARCHE N°DCT/CONST CENTRE HEMODIALYSE/TAO/14-13

RELATIF A LA
CONSTRUCTION D’UN CENTRE
PROVINCIAL D'HEMODIALYSE A TAOUNATE

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en application des articles 15, 16,
17, 18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence du 02 avril 2012 fixant les conditions et les
formes de passation des marchés de l’Agence pour le Développement Economique et Social
des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume.

Arrêté le présent marché à la somme de TTC :


( En chiffres ) ……………………………………….…………………………………………
( En lettres ) ……………………………………………………………………………………
……………………………………….…………………………………………………………
DRESSE PAR L’ARCHITECTE LU ET ACCEPTE PAR
L’ENTREPRENEUR

VISE PAR LA DIRECTION DE LA VISE PAR LE GOUVERNEUR DE LA


COORDINATION TERRITORIALE PROVINCE DE TAOUNATE
-APDN-

APPROUVE PAR LE DIRECTEUR GENERAL DE L’APDN

Construction d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 121
ROYAUME DU MAROC

PROVINCE DE TAOUNATE

APPEL D’OFFRES
OUVERT SUR OFFRE DE PRIX
SEANCE PUBLIQUE

N°DCT/CONST CENTRE HEMODIALYSE/TAO/14-13

CONSTRUCTION D’UN
CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE
A TAOUNATE

REGLEMENT DE CONSULTATION

-------------------------------------------------------------------------------------
Lancé en application des articles 16, 17, 18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence (02 avril
2012) fixant les conditions et les formes de passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord
Article 1 : Objet du règlement de la consultation

Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offre ouvert sur offres


de prix ayant pour objet : la réalisation des travaux de CONSTRUCTION D’UN
CENTRE PROVINCIAL D'HEMODIALYSE A TAOUNATE

Il a été établi en vertu des dispositions des articles 16, 17, 18,19 et 20 du
Règlement de l’Agence (02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de
passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord.

Les prescriptions du présent règlement ne peuvent en aucune manière déroger


ou modifier les conditions et les formes prévues par le Règlement de l’Agence
précité. Toute disposition contraire au Règlement de l’Agence précité est nulle et non
avenue. Seules sont valables les précisions et prescriptions complémentaires
conformes aux dispositions de l’article 18 et des autres articles du Règlement de
l’Agence précité.

Article 2 : Maître d’ouvrage et Maitre d’ouvrage délègue


Le Maître d’Ouvrage (MO) du marché qui sera passé suite au présent appel
d’offres est l’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et
Social des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume

Le Maître d’Ouvrage Délégué (MOD) pour ledit marché est la Province de


Taounate.

Article 3 : Conditions requises des concurrents


Conformément aux dispositions de l’article 22 du Règlement de l’Agence
précité :
1. seules peuvent participer à la présente consultation les personnes
physiques ou morales qui :
 justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises ;
 sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs
déclarations et réglé les sommes exigibles ou, à défaut de règlement,
constitué des garanties suffisantes pour le comptable chargé du
recouvrement ;
 sont affiliées à la CNSS et souscrivent régulièrement leur déclaration
des salaires auprès de cet organisme
2. Ne sont pas admises à participer à la présente consultation :
 les personnes en liquidations judiciaires ;
 les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale délivrée
par l’autorité judiciaire compétente.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 2 sur 22
 les personnes ayant fait l'objet d'une exclusion temporaire ou définitive
prononcée dans les conditions fixées par l'article 24 ou 85 du Règlement de
l’Agence précité.

Article 4 : Liste des pièces justifiant les capacités et les qualités des
concurrents:

Conformément aux dispositions de l’article 23 du Règlement de l’Agence


précité, les pièces à fournir par les concurrents sont :

1. Un dossier administratif comprenant :


a) la déclaration sur l’honneur comportant les indications et les
engagements précisés au paragraphe 1 de l’article 23 du Règlement de
l’Agence précité, conformément au modèle joint en annexe 1;
b) la ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au
nom du concurrent (statuts de la société, PV des AG et / ou du conseil
d'administration conférant ces pouvoirs au (x) signataires, où décisions
délégant ces pouvoirs, le tout en pièces originales légales ou en copies
certifiées conformes);
c) l’attestation du percepteur délivrée depuis moins d’un an certifiant que
le concurrent est en situation fiscale régulière ou, à défaut de paiement
qu’il a constitué les garanties prévues à l'article 22 du Règlement de
l’Agence précité . Cette attestation doit mentionner l’activité au titre de
laquelle le concurrent est imposé ;
d) l’attestation de la CNSS délivrée depuis moins d’un an certifiant que le
concurrent est en situation régulière envers cet organisme
conformément aux dispositions de l’article 22 du Règlement de l’Agence
précité ;
e) le récépissé du cautionnement provisoire ou l’attestation de la caution
personnelle et solidaire qui en tient lieu ; l'attestation de caution doit
être établie conformément au modèle ci-joint en annexe 2 et porter
expressément les deux dispositions suivantes:
• le montant de cette caution sera réglé à l'Agence sur
simple demande de celle-ci;
• la banque renonce expressément au bénéfice de discussion et
de division
f) le certificat d’immatriculation au registre de commerce;
Les concurrents non installés au Maroc sont tenus de fournir l'équivalent des
attestations visées aux paragraphes c, d et f, délivrées par les administrations ou les
organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 3 sur 22
2. Un dossier technique comprenant :
• Une note détaillée indiquant les moyens humains, techniques et financiers du
soumissionnaire ;

• Les références techniques pour les travaux similaires réalisées et achevées par
le soumissionnaire, appuyées des attestations originales ou copies certifiées
conformes, datées et lisibles, délivrées par les maîtres d’œuvres et/ou les
maîtres d’ouvrages sous la direction desquels ces prestations ont été
exécutées ; ainsi que les fiches de présentation des références précitées ;

• Une copie légalisée du certificat de qualification et de classification :

Secteur : 5 Classe : 3 Qualification : 5.5

3. Une offre technique comprenant :


• La liste de l’équipe qui sera chargée de la réalisation des prestations objet de
l’appel d’offres, appuyée des CV des membres de cette équipe, signés par les
intéressés (en copies originales), avec copies certifiées conformes des
diplômes, et les bordereaux de CNSS des trois derniers mois ;

• Planning proposé par le soumissionnaire pour la réalisation des prestations


objet de l’appel d’offres.

Article 5 : Composition du dossier de consultation


Conformément aux dispositions de l’article 19 du Règlement de l’Agence précité, le
dossier consultation d’offres comprend :
- copie de l’avis d’offres,
- un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales dûment signé est
paraphé à toutes les pages;
- le bordereau des prix et le détail estimatif ;
- le modèle de déclaration sur l’honneur (annexe 1);
- le modèle du cautionnement provisoire (annexe 2);
- le modèle de l’acte d’engagement (annexe 3);
- le présent règlement de la consultation.

Article 6 : Modification dans le dossier de consultation


Conformément aux dispositions de l’article 19 du Règlement de l’Agence
précité, des modifications peuvent être introduites dans le dossier de consultation.
Ces modifications ne peuvent en aucun changer l’objet du marché

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 4 sur 22
Si des modifications sont introduites dans le dossier d’appel d’offres, elles
seront communiquées à tous les concurrents ayant retiré ledit dossier suffisamment
à l’avance et en tout cas avant la date prévue pour la réunion de la commission
d’appel d’offres devant procéder à l'ouverture des plis.

Lorsque ces modifications nécessitent le report de la date d’ouverture prévue


pour la réunion de la commission d’appel d’offres devant procéder à l'ouverture
des plis, ce report sera publié conformément aux dispositions de l’article 20 du
Règlement de l’Agence précité.

Article 7 : Répartition en lots


La présente consultation concerne un marché lancé en lot unique.

Article 8 : Retrait des dossiers de consultation

Le dossier consultation est mis à la disposition des concurrents dans le bureau


indiqué dans l’avis d’appel d’offres dès la parution de ce dernier au premier journal
et jusqu'à la date limite de remise des offres.

Article 9 : Information des concurrents


Conformément aux dispositions de l’article 21 du Règlement de l’Agence précité,
tout éclaircissement ou renseignement fourni par le Maître d’Ouvrages à un
concurrent, à la demande de ce dernier, sera communiqué dans les mêmes
conditions aux autres concurrents qui ont retiré le dossier de consultation, et ce par
lettre recommandée avec accusé de réception ou par télécopie confirmée. Il est
également mis à la disposition de tout autre concurrent.

Article 10 : Contenu et présentation des dossiers des concurrents


1. Contenu des dossiers :
Conformément aux dispositions de l’article 26 du Règlement de l’Agence
précité, les dossiers présentés par les concurrents doivent comporter :
- un dossier administratif (Cf. article 4-1 ci-dessus) ;
- un dossier technique (Cf. article 4-2 ci-dessus) ;
- Une offre technique précitée (Cf. article 4-3 ci-dessus) ;
- une offre financière comprenant :
o l’acte d’engagement établi comme il est dit au paragraphe 1-a de
l’article 26 du Règlement de l’Agence précité ;
o le bordereau des prix et le détail estimatif
Le montant de l’acte d’engagement ainsi que les prix unitaires du bordereau des
prix et du détail estimatif doivent être indiqués en chiffres et en toutes lettres. En

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 5 sur 22
cas de discordances entre ces prix, ceux indiqués en toutes lettres seront pris en
considération.

2. Présentation des dossiers des concurrents :


Conformément aux dispositions de l’article 28 du Règlement de l’Agence
précité sur les marchés publics, le dossier présenté par chaque concurrent est mis
dans un pli cacheté portant :
- le nom et l’adresse du concurrent ;
- l’objet du marché ;
- la date et l’heure de la séance publique d’ouverture des plis ;
- l’avertissement que « les plis ne doivent être ouverts que par le président
de la commission d’appel d’offres lors de la séance d’examen des offres ».

Ce pli contient trois enveloppes comprenant pour chacune :


a) la première enveloppe : le dossier administratif, le dossier technique et le
CPS paraphé sur toutes les pages et signé à la dernière page. Cette
enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les
indications portées sur le pli, la mention « dossier administratif et
technique ».
b) La deuxième enveloppe : l’offre financière du soumissionnaire.
Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les
indications portées sur le pli, la mention « offre financière ».
c) La troisième enveloppe : l’offre technique du soumissionnaire.
Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les
indications portées sur le pli, la mention « offre technique ».

NB : les soumissionnaires sont tenues de présenter, en plus de la version


papier, leurs offres financières en format numérique (CD).

Article 11 : Dépôt des plis des concurrents


Conformément aux dispositions de l’article 30 du Règlement de l’Agence
précité, les plis sont, au choix des concurrents :
- soit déposés, contre récépissé, dans le bureau du Maître d’Ouvrage
indiqué dans l’avis d’appel d’offres ;
- soit envoyés par courrier recommandé avec accusé de réception, au
bureau précité ;
- soit remis, séance tenante, au président de la commission d’appel d’offres
au début de la séance, et avant l’ouverture des plis.

Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l’heure fixée par l’avis
d’appel d’offres pour la séance d’examen des offres.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 6 sur 22
Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont pas
admis.
A leur réception, les plis sont enregistrés par le Maître d’Ouvrage dans leur
ordre d’arrivée, sur un registre spécial. Le numéro d’enregistrement, ainsi que la
date et l’heure d’arrivée, sont portés sur le pli remis.
Les plis resteront cachetés et seront tenus en lieu sûr jusqu'à leur ouverture dans
les conditions prévues à l’article 35 et autres dispositions du Règlement de l’Agence
précité sur les marchés de l’Agence.

Article 12 : Retrait des plis


Conformément aux dispositions de l’article 31 du Règlement de l’Agence
précité, tout pli déposé ou reçu peut être retiré antérieurement au jour et à l’heure
fixés pour l’ouverture des plis.
Le retrait du pli fait l’objet d’une demande écrite et signée par le concurrent ou
son représentant dûment habilité. La date et l’heure de retrait sont enregistrées par
le Maître d’Ouvrage délégué dans le registre spécial visé à l’article 11 ci-dessus.
Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis dans
les conditions de dépôt des plis fixées à l’article 30 du Règlement de l’Agence
précité et rappelées à l’article 11 ci-dessus.

Article 13 : Délai de validité des offres


Les soumissionnaires qui n’ont pas retiré définitivement leur pli dans les
conditions prévues à l’article 12 ci-dessus resteront engagés par leurs offres pendant
un délai de quatre vingt dix (90) jours, à compter de la date d’ouverture des plis.
Si, dans ce délai, le choix de l’attributaire ne peut être arrêté, le Maître
d’Ouvrage pourra demander aux soumissionnaires, par lettre recommandée avec
accusé de réception, de prolonger la validité de leurs offres. Seuls les
soumissionnaires qui auront donné leur accord par lettre recommandée avec accusé
de réception adressée au Maître d’Ouvrages resteront engagés pendant le nouveau
délai.

Article 14 : Critères d’appréciation des capacités techniques et financières des


concurrents

Les offres sont examinées conformément aux dispositions des articles 34, 35, 37, 38,
39, 40 et 41 du Règlement de l’Agence précité.

Elles sont écartées d’office, les entreprises ayant comptabilisé au moins deux
mises en demeure ou une résiliation avec l’APDN durant l’année antécédente
et l’année courante.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 7 sur 22
Les capacités à répondre aux stipulations du marché et la qualité des offres
sont appréciées par l'ensemble des critères suivants :

- L'effectif du personnel d'encadrement technique ;


- Le nombre de références techniques en relation avec les travaux objet de
l'appel d'offres ;
- L’encadrement proposé pour la réalisation des travaux.

Le barème de notation relatif aux critères susvisés est présenté ci-après :

A- Effectif encadrement global technique de la société (à justifier par les


bordereaux de CNSS des trois derniers mois) : (10 points)

 Effectif de moins de 5 en personnel technique : 1 point ;


 De 5 à 10 personnes : 5 points ;
 Supérieur à 10 personnes : 10 points.

B- Références des travaux similaires à celle faisant l'objet du marché : (40


points)

 Chaque référence d’importance similaire : 10 points


 Une référence de moindre importance : 4 points.

La note maximale est fixée à 40 points, c à d quatre références similaires.

NB : Toute référence déclarée par le concurrent et non justifiée par une attestation
signée par le Maître d'Ouvrage bénéficiaire ne sera pas prise en considération.

C- Equipe proposée : ( 40 points)

L'équipe proposée sera composée comme suit:

 Un chef de projet ;
 Un ingénieur Génie Civil ;
 Autres membres de l’équipe.

Chacun des membres de cette équipe est noté suivant le tableau ci-après :

Personnel proposé Symbole de la note Note maximale

Chef de projet Ncp 20


Ingénieur Génie Civil Ning 10
Autres membres de l’équipe Naut 10
Total Maximal -- 40

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 8 sur 22
Pour le chef de projet et pour chaque membre de l'équipe proposée, le nombre de
point à accorder dépendra des critères suivants:

a) la formation initiale (Fi) ;


b) l'expérience (Exp) ;
c) l'appartenance à la société (App).

Cette notation est répartie suivant le canevas suivants :

 La note du chef de projet (Ncp) est la somme des notes suivantes :

• Note formation initiale (nFi) :

 Formation initiale non compatible avec l'objet du marché : 0 points ;


 Formation initiale compatible avec l'objet du marché : 4 points.

• Note de l'expérience (nExp) :


 Une expérience de moins de 5 années : 4 points ;
 Une expérience entre 5 et 10 ans : 8 points ;
 Une expérience supérieure à 10 ans : 12 points.

• Note de l'appartenance à l'entité du candidat (nAPP) :


 Une présence continue de moins de 3 ans : 0 points ;
 Une présence continue de plus de 3 ans : 4 points.

 La note de l’Ingénieur Génie Civil (Ning) est la somme des notes suivantes:

• Note formation initiale (nFi) :


 Formation initiale non compatible avec l'objet du marché : 0 points ;
 Formation initiale compatible avec l'objet du marché : 3 points.

• Note de l'expérience (nExp) :


 Une expérience de moins de 5 années : 0 points ;
 Une expérience de plus de 5 années : 5 points.

• Note de l'appartenance à l'entité du candidat (nAPP):


 Une présence continue de moins de 3 ans : 0 points ;
 Une présence continu de plus de 3 ans : 2 points.

 La note des autres membres de l'équipe (Naut) est la somme des moyennes de
chacune des notes suivantes:

• Note formation initiale (nFi) :

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 9 sur 22
 Formation initiale non compatible avec l'objet du marché : 0 points ;
 Formation initiale compatible avec l'objet du marché : 3 points.

• Note de l'expérience (nExp) :


 Une expérience de moins de 5 années dans le domaine : 0 points ;
 Une expérience de plus de 5 ans : 5 points.

• Note de l'appartenance à l'entité du candidat (nAPP) :


 Une présence continue de moins de 3 ans : 0 points ;
 Une présence continue de plus de 3 ans : 2 points.

(En cas de deux ou plusieurs membres, prendre la somme des moyennes de


chacune des notes susvisées).

D- Planning (10 points)

La notation de cet élément tiendra compte principalement de la capacité de


l’entreprise à réaliser les prestations dans le délai du marché :

• Planning conforme au délai : 10 points


• Planning non-conforme au délai : 0 points.

Toute offre ayant obtenu moins de 70 points conduit au rejet de l'offre


concernée.

Après l’évaluation technique, l’offre qui sera retenue est l’offre la moins
disante

Article 15 : Préférence en faveur de l’entreprise nationale


Conformément aux dispositions de l’article 81 du Règlement de l’Agence
précité, une préférence peut-être accordée aux offres présentées par les entreprises
nationales.
Dans ces conditions les montants des offres présentées par les sociétés /
entreprises étrangers sont majorés d’un pourcentage de cent (15 %).

En cas des groupements comprenant des entreprises nationales et étrangères


soumissionnant au présent appel d’offres, le pourcentage visé ci-dessus est appliqué
à la part des sociétés / entreprises et BET étrangers dans le montant de l’offre du
groupement. Dans ce cas, les groupements concernés doivent fournir, dans le pli
contenant l’offre financière visé à l’article 26 du Règlement de l’Agence précité et
rappelé à l’article 10 du présent règlement de consultation, le contrat de
groupement qui doit préciser la part revenant à chaque membre du groupement.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 10 sur 22
Article 16 : Monnaie de paiement
Les paiements seront effectués en monnaie nationale ; en DHS.

Article 17 : langue
La langue française ou arabe et la langue dans les quelle doivent être établies les
pièces contenus dans les dossiers et les offres présentées par les concurrents.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 11 sur 22
RÈGLEMENT DE CONSULTATION
ANNEXES

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 12 sur 22
ANNEXE 1
DECLARATION SUR L’HONNEUR

Appel d'offres ouvert sur offres des prix : N°DCT/CONST CENTRE HEMODIALYSE/TAO/ 14-13
du ……………………………………………
Objet du Marché : Construction d’un Centre Provincial d’Hémodialyse à Taouante

A-Pour les personnes physiques :


Je soussigné :……………………………………………… (nom, prénom et qualité)
Agissant en mon nom et pour mon propre compte , Adresse du domicile élu : ….......................
Affilié à la C.N.S.S sous le n° ……………......................………………….
Inscrit au registre de commerce de…………………… (loclité) sous le n°.....................................
N° de Patente :..............................................................................................
N° du compte bancaire :……………………………………………………………

B_Pour les personnes morales :


Je soussigné :…………………………………… (nom, prénom et qualité au sein de l’entreprise)
Agissant au nom et pour le compte de ……………...........….. (Raison sociale et forme juridique de
la société).
Au capital de :………………………………………………………………
Adresse du siège social de la société ……………………………………………………..
Adresse du domicile élu. ..............................................................................
Affilié à la C.N.S.S sous le n°……………......................………………….
Inscrit au registre de commerce de………………..…… (Localité) sous le n°...................................
N ° de Patente :..............................................................................................
N° du compte bancaire :……………………………………………………………
Déclare sur l’honneur :
1) M’engage à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police
d’assurance, les risques découlent de mon activité professionnelle ;
2) Que je remplie les conditions prévues à l’article 22 du Règlement de l’Agence précité ;
3) M’engage, si j’envisage de recourir à la sous-traitance, que celle-ci ne peut porter que
sur 50% de la totalité du marché ; et m’assurer que les sous-traitants remplissent
également les conditions prévues par l’article 22 du Règlement de l’Agence précité.
4) M'engage de ne pas recourir au fraude ou au corruption, ou de faire des dons, des
promesses ou des présents en vue d'influer sur les procédures de conclusion d'un
marché.

Je certifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur


l’honneur.

Je reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l’article 27 du Règlement
de l’Agence précité, relatives à l’inexactitude de la déclaration sur l’honneur.

Fait à…………………le……………….

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 13 sur 22
ANNEXE 2

Entête Banque

CAUTION PROVISOIRE

Nous soussignés, Banque…………………………(Capital, siège social, représentée par


Messieurs)…………….., déclarons par la présente nous constituer caution solidaire de l’Agence
pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et Provinces du
Nord du Royaume dénommée dans ce qui suit “l’APDN”, demeurant au 33, Angle Avenue
Mehdi Ben Barka et Avenue Annakhil - Espace des Oudayas– Hay Ryad - Rabat, nous nous
engageons inconditionnellement en tant que garant à restituer la caution Provisoire des travaux,
soit un montant de ………..; au titre de l’appel d’offres N°…………….. lancé par l’Agence.

Le montant de cette caution sera réglé à l’Agence sur simple demande de cette dernière.

Nous renonçons expressément au bénéfice de discussion et de division.

Les tribunaux de Rabat seront seuls compétents pour tout ce qui concernera l’exécution des
présentes, quelle que soit la partie défenderesse.

Cachet de la banque + signatures


Décision d’agrément

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 14 sur 22
ANNEXE 3 :
ACTE D’ENGAGEMENT

A. Partie réservée à l’administration


Appel d’offres ouvert sur offres des prix N°DCT/CONST CENTRE HEMODIALYSE/TAO/
14-13 du……………………………………………….

L’objet : Construction d’un Centre Provincial d’Hémodialyse à Taounate

Passé en application des articles 17, 18 du Règlement de l’Agence (02 avril 2012) fixant les
conditions et les formes de passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord.

B. Partie réservée au concurrent


b) Pour les personnes physiques :
Je soussigné :……………………………………………………………….
Agissant en mon nom et pour mon propre compte,
Adresse du domicile à…...............................................................................
Affilié à la C.N.S.S sous le n°……………......................………………….
Inscrit au registre de commerce de………………………sous le n°...................................
N° de Patente :.............................................................................................

c) Pour les personnes morales :


Je soussigné :……………………………………………………………….
Agissant au nom et pour le compte de ……………...................... (Raison sociale et forme juridique de
la société).

Au capital de :………………………………………………………………
Adresse du siège social……………………………………………………..
Adresse du domicile élu...............................................................................
Affilié à la C.N.S.S sous le n°……………......................………………….
Inscrit au registre de commerce de………………..…………sous le n°...................................
N ° de Patente:.........................................................................................
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :
Après avoir pris connaissance du dossier d’appel d’offres concernant les prestations précisées à mon
point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que comportent ces prestations :
1) Remets, revêtu de ma signature un bordereau de prix et un détail estimatif établi
conformément aux modèles figurant au dossier d’appel d’offres.
2) m’engage à exécuter les dites prestations conformément au cahier des prescriptions
spéciales et moyennant les prix que j’ai établi moi-même lesquels font ressortir :
 Montant hors T.V.A :………………….(en lettres et en chiffres)
 Montant de la T.V.A (taux en %) :……(en lettres et en chiffres)
 Montant T.V.A comprise :……… ..… (en lettres et en chiffres)
L’Etat se libère des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte……………………..(à la
trésorerie générale, bancaire, ou postal) ouvert à mon nom (ou au nom de la Société) à
……………….…(localité),
Sous le numéro…………………………………………..
Fait à…………………le……………….

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 15 sur 22
ANNEXE 4
FICHE SUR LES RENSEIGNEMENTS JURIDIQUES ET
ADMINISTRATIFS DE L'ENTREPRISE
(À remplir par chaque candidat ou membre du groupement)

1) RENSEIGNEMENTS GENERAUX :

- Raison sociale officielle de l'entreprise…………………………………...........................


..................................................................................................................................................
- Adresse complète du siège social ....................................................................................
 Téléphone N° : ..........................................................................
 Téléfax : .........................................................................
- Année de création ..........................................................................................
- Régime juridique .............................................................................
- Capital social ...................................................................................................
- Nom, prénom et qualité des personnes habilitées à agir au nom de l'entreprise:
1/ ..............................................................................................
2/ ..............................................................................................
3/ ..............................................................................................
- Relation et activités générales de l'entreprise:
 Groupe financier en relation avec l'entreprise…………............
 Maison mère, filiales, agences : ........................................................
 Immatriculation au registre du Commerce : ..................................
 N°d'affiliation à la C.N.S.S : ............................................................
 Compte bancaire N°……………………………..….Banque
……………………localité............................................................
 N° Identification fiscale : .................................................................

2) ETAT FINANCIER :

- Montant des chiffres d’affaires des trois dernières années :.....................


.............................................................................................................................
..............................................................................................................................

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 16 sur 22
ANNEXE 5
FICHE SUR LES MOYENS HUMAINS ET
MATERIELS MIS EN PLACE POUR L’EXECUTION DES TRAVAUX
(À remplir par chaque candidat ou membre du groupement)

1. MOYENS HUMAINS :
Il est demandé de préciser l’effectif du personnel, son niveau d’instruction et de spécialisation
avec indications précises sur son expérience et la fonction au sein de la société et celle qui lui est
affectée dans la réalisation des prestations objets du présent Appel d’Offres.

2. MOYENS MATERIELS :
La société indiquera le total des moyens matériels dont elle dispose.

Construction et équipement d’un centre provincial d’hémodialyse à Taounate


Page 17 sur 22
ANNEXE 6

PRINCIPALES REFERENCES DURANT LES DIX DERNIERS ANNEXES

Intitulé du projet et Maître Période


Délai Montant (1)
références du marché d'ouvrage d’exécution

(1) Pour les projets réalisés en groupement, indiquer la part réalisée par le concurrent.

Pour chaque projet pertinent réalisé par le concurrent soit seul, soit dans le cadre d’un
groupement, une fiche doit être remplie selon le modèle ci-après en indiquant les
renseignements demandés.
MODELE DE FICHE DE PRESENTATION DES REFERENCES TECHNIQUES
(Projets similaires à de celui faisant l’objet de la consultation)

Nom du concurrent

Intitulé du projet

Lieu Chef du projet (profil) :

Equipe affectée au projet :


Nom du client (Nombre d'Architecte, d’Ingénieurs
spécialisés, d’Ingénieurs et cadres de
gestion)

Délai contractuel d’exécution Date de démarrage Date d’achèvement (mois/année)


(mois/année) :

Nom du/des partenaires éventuels : (pour les projets réalisés Nombre de mois de travail de
en groupement) spécialistes fournis par les partenaires

Noms et fonctions des responsables de l’entité :

Description du projet

Description de missions réalisées par les moyens propres du concurrent :


1. Personnel technique/de gestion :

Nom Poste Attributions

2. Personnel d’appui :

Nom Poste Attributions


MODELE DE CURRICULUM VITAE (CV)
DES MEMBRES DE L’EQUIPE PROPOSEE

Nom :
Date de naissance :
Poste :

Attribution spécifique :

Principales qualifications :
Donner un aperçu des aspects des qualifications les plus utiles à ces attributions dans le cadre de
la mission
Indiquer le niveau des responsabilités exercées lors de missions antérieures, en précisant les dates
et les lieux.

Formation :
Résumer les études universitaires et autres études spécialisées, en indiquant les noms des écoles ou
universités fréquentes que les diplômes obtenus.

Expérience professionnelle :
Dresser la liste des emplois exercés depuis la fin des études par ordre chronologique inverse en
commencent par le poste actuel, pour chacun des emplois, indiquer les dates, le nom l’employeur,
titre du poste occupé et lieu de travail

Remarque :

Indiquer pour chacune des langues, le niveau de connaissance

Je, soussigné, déclare sur l’honneur, que les renseignements ci-dessus rendent fidèlement compte
de ma situation, de mes qualifications et de mon expérience.

(Signature de l’intéressé)
PLANING DES ACTIVITES
(Mois à compter du début d’exécution du marché)
Activité (mission et tâche)
1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e

CALENDRIER D’AFFECTATION DES MEMBRES


DE L’EQUIPE PROPOSEE

Mois (sous forme de diagramme à barres)


Rapports
Poste
fournir/activités Nombre de
mois
Sous total (1)

Sous total (2

Sous total (3)

Sous total (4)

NB : les indications de ce tableau doivent être en parfaite cohérence avec la décomposition


des prix unitaires