Vous êtes sur la page 1sur 1

0123

Dimanche 12 - Lundi 13 septembre 2010 France 9

Educationnationale:
le constat alarmant
de l’inspection générale
Trois«sages»delaRuedeGrenellepointentles «tensions»
crééesparlabaisse constantedu nombred’enseignants

U
n rapport de l’inspection effets. Et ce alors que le nombre « situation tendue », marquée par
générale, destiné à rester d’élèves recommence à grossir, l’arrivée de « 25 000 élèves en
confidentiel, critique vio- conséquence de la bonne tenue de plus » et « l’équivalent de 3 000 ou
lemment la politique éducative du la démographie française depuis 4 000 emplois en moins liés à la
gouvernement. « Malaise », choix les années 2000. réforme du recrutement ». Ils esti-
budgétaires qui « préparent assez Signées de trois inspecteurs ment néanmoins que « le savoir-
peu l’avenir », cette « Synthèse sur généraux de l’administration de faire technique des rectorats et des
la préparation de la rentrée scolai- l’éducation nationale et de la inspectionsacadémiques» permet-
re 2010 », signée de trois « sages » recherche, Françoise Mallet, Jean- tra que les suppressions de La situation dans le premier Des prévisions erronées du nom- et de financement de la formation
de la Rue de Grenelle, jette un pavé François Cuisinier et Jean-Pierre moyens soient « tolérées » à la ren- degré. En maternelle eten élémen- bre d’élèves à scolariser sont à l’ori- sur les rôles respectifs des acadé-
dans la mare. Hédouin, ces 42 pages synthéti- trée. En revanche, ils prévoient en taire, les inspecteurs généraux gine de cette situation, à laquelle mies et des universités. De « gros
Cette « fuite » orchestrée, révé- sent les observations menées dans 2011 une accentuation des difficul- trouvent au contraire un « climat les suppressions de postes du bud- risques financiers pèsent sur les cré-
lée presque simultanément, ven- tés : « Des titulaires remplaçants apaisé » et un « effet d’aubaine » get 2011 pourraient mettre fin. dits de fonctionnement, insuffi-
dredi 10 septembre, par l’Agence
France-Presse et l’Agence éduca-
Leremplacement insuffisants dans certaines discipli-
nes, davantage d’heures supplé-
liés à la réforme de la formation
des enseignants. Cette réforme
Le rapport insiste néanmoins
sur le fait que la nouvelle organisa-
sants pour terminer l’année civi-
le », ce qui affecterait dès la rentrée
tion formation, est l’indice que les desprofesseurs absents mentaires dans les dotations, fait arriver simultanément deux tion de l’école primaire (semaine les dépenses de formation. Les ins-
évolutions du système éducatif
suscitent des préoccupations jus-
va se «dégrader», davantage de postes partagés
entre plusieurs établissements,
promotions d’enseignants: les lau-
réats des concours de 2009, qui
de quatre jours, accompagnement
personnalisé, nouvelles évalua-
pecteurs notent aussi que les per-
sonnels administratifs sont « sous
qu’au sein de la haute hiérarchie alors que la situation davantage de postes occupés par viennent d’accomplir une année tions nationales) est « entrée dans tension » et que les services dépar-
du ministère de l’éducation, d’ordi-
naire plutôt acquise au ministre.
est«déjà difficile», des contractuels et un recours
accru aux vacataires pour assurer
de formation en alternance, et
ceux des concours 2010, directe-
les mœurs ».
La réforme du recrutement des
tementaux connaissent un
« malaise ».
Ce travail tombe quelques jours notele rapport la suppléance. » ment affectés sur le terrain. professeurs. Elle a été « une des Le ministre, Luc Chatel, n’a pas
après une rentrée un peu particu- La « manifestation la plus claire Le rapport chiffre à 8 000 le sur- difficultés principales de la prépa- voulu réagir, vendredi, à cette
lière. Pour la première fois, sont les académies. Sans se prononcer de ces difficultés » se rencontrera, nombre ainsi créé. « On est loin de ration de la rentrée 2010 », confir- publication, renvoyant vers
arrivés devant des élèves directement sur le fond de la politi- selon eux, « dans le remplacement l’objectif de non-remplacement me le rapport. Les auteurs esti- Thierry Bossard, chef de l’inspec-
14 000 jeunes enseignants stagiai- que budgétaire, ils constatent que des professeurs absents », qui va se d’un fonctionnaire sur deux par- ment que la diversité des « disposi- tion générale, dont est issu le rap-
res qui n’ont reçu aucune forma- les restrictions en cours « vont « dégrader » alors que la situation tant à la retraite », notent-ils. « En tifs d’accueil, d’accompagnement port. Celui-ci a expliqué que ce
tion pédagogique préalable. Le créer des tensions ». Façon polie est « déjà difficile ». Le rapport vérité, presque toute la promotion et de formation » des nouveaux type de document « à usage inter-
tout sur fond de baisse constante d’observer que le service d’éduca- note aussi que « les lycées ont été des lauréats 2010 est “superflue” enseignants stagiaires aboutit à ne » était produit chaque prin-
du nombre d’enseignants, puis- tion va peiner à assurer toutes ses préservés au détriment des collè- compte tenu des postes à pour- « complexifier le paysage ». Ils sou- temps et jouait un rôle d’alerte
quela politique denon-renouvelle- missions. ges ». C’était la promesse du minis- voir. » Quant aux « inévitables évo- lignent « les risques d’une diversité pour mieux préparer la rentrée.
ment de la moitié des départs en La situation dans le second tre de l’éducation, Luc Chatel, lors- lutions de l’année suivante », elles qui confine à la disparité ». Une rentrée que le rapport estime
retraite – en vigueur depuis 2007 – degré. Dans les collèges et lycées, qu’il a annoncé la mise en place de pourraient apparaître « comme Le rapport critique aussi le flou d’ailleurs « très bien préparée ». p
fait de plus en plus sentir ses les inspecteurs évoquent une sa réforme du lycée. des régressions », préviennent-ils. régnant en matière de formation Luc Cédelle

www.citroen.fr

EN SEPTEMBRE
CHEZ CITROËN, C’EST SIMPLE
TVA = 0 %* POUR TOUS.

CITROËN C1 (1) NOUVELLE CITROËN C3 (2) CITROËN C3 PICASSO (3)


1.0i 5 portes HDi 90 HDi 90
Climatisation Pare-brise Zenith Système audio CD
Système audio CD Climatisation automatique Pack climatisation automatique
Jantes alliage Jantes alliage 16” Jantes alliage 17”

PORTES OUVERTES DU 10 AU 13 SEPTEMBRE


(4)

CRÉATIVE TECHNOLOGIE

Les équipements peuvent être de série, en option ou non disponibles selon les versions. Pour les connaitre, adressez vous à votre point de vente. * Sous forme de remise de 16,39 % sur le prix TTC maximum conseillé hors options d’une Citroën C1 5 portes 1.0i neuve sauf version Citroën C1 5 Portes1.0i
Attraction, de Nouvelle Citroën C3 HDi 90 neuve et d’un Citroën C3 Picasso HDi 90 neuf (tarif VP Citroën du 01/09/10). Consommations mixtes (norme CEE 1999-100) et émissions de CO2 de Citroën C1 5 Portes 1.0i : 4,5 l/100 km et 103 g/km ; de Nouvelle Citroën C3 HDi 90 Confort : 4,3 l/100 km et
110 g/km ; de Citroën C3 Picasso HDi 90 Exclusive : 4,5 l/100 km et 119 g/km. (1)(2)(3) Offres réservées aux particuliers, non cumulables, valables du 01/09/10 au 30/09/10 dans le réseau Citroën participant. (4) Selon autorisation préfectorale. Conditions sur www.citroen.fr.