Vous êtes sur la page 1sur 7

Dossier : UFO : Cas des Bâaviens

Questions de Débora Goldstern – Réponses de Thierry Rhodan

Beta Tauri N° 17 ( 2007) « J’ai découvert ce cas par deux fois dans ma vie. La première fois comme
lecteur adolescent , avide des textes de Robert+ Charroux. Ensuite, bien des années plus tard , lors de
mes contacts avec des vieux loups de l’ Ufologie belge, qui avaient fait réception de documents
Bâaviens . Comme Stéphane V ( président d’une importante fédération Ufologique en Belgique (
U.I.U) ), Eugène F, qui n’y croyait pas du tout, et Roger Lorthioir , lui plus attentif à ce cas . C’est que ,
comme dans le cas des Ummites, de nombreux ufologues recevront des documents , parfois de très
curieuse façon. Des documents portants une numération à la manière d’un immense puzzle. J’en
verrai ( des documents), j’en écouterai ( K7 audio) de mes propres yeux et oreilles » pg 31 BETA
TAURI, N° 17, 2007
A propos de Roger Lorthioir

Pourquoi s'intéressait-il à l'histoire des Baaviens?

Quel était son rôle dans le cas des Baaviens?

Roger Lorthioir, second président de la Fédération Belge d’ Ufologie ( F.B.U) a étudié de très
nombreux cas Ufologiques. Avec une approche « ouverte » , ce qui ne signifie pas qu’il était crédule,
loin de là, au contraire : il finira même par devenir sceptique sur de nombreux cas. Mais son
approche était dans un premier temps ( suivra une analyse plus acide, bien plus acide par la suite)
d’accueillir les témoignages, et les documents ( accueil passif, bienveillant, d’écoute tout
simplement). Pour lui cette approche était un devoir d’un enquêteur ( bienveillance). Comme
président d’une importante fédération ( FBU, ancêtre même de la SOBEPS) , il ne pouvait qu’être
contacté par le réseau « Baal Contact » ( Baal-Contrat). Ce sera le cas de deux de ses amis, que j’ai
beaucoup fréquenté ( afin de gagner de l’expérience avec des vieux loups de l’ Ufologie) : Eugène F (
Militaire –Aviation, de carrière) qui bien que récepteur de documents ( Bâaviens) sera très sceptique
sur cette affaire, et Stéphane V qui recevra d’étranges documents , nous allons y revenir. En réalité,
Roger Lorthioir avait organisé à Bruxelles : une série d’ expositions OVNI, sous le nom d’ EXPOVNI .
Une première fois avec l’aide d’ Eugène F, une seconde fois avec l’aide de Stéphane V. ( Dans les
années 70 ). Ce qui fait qu’ils étaient des Ufologues bien en vue à Bruxelles, en Belgique et au-delà de
nos frontières.

Eugène F, Militaire ( Aviation) avait été témoin du fait OVNI, lors de sa carrière militaire, un homme
pourtant dur et sceptique, plus passionné par la science et « la mathématique » que par
l’ésotérisme. Stéphane V, qui se disait « contacté » , ( il a écrit un livre « Qui n’a pas rêvé de
rencontrer un Extraterrestre » ) va lui recevoir des documents à propos des VAIDORGES.

Il ( Stéphane V) m’a raconté qu’il disposait d’une cave du côté de Sainte Catherine ( cœur historique
de Bruxelles) bien fermée (cadenassées) . Un jour pourtant , me dit-il : il trouvera dans sa
cave une série de grandes planches avec le schéma de Vaïdorges ( vaisseau des
Bâaviens), mais aussi une série de K7 audio expliquant ces divers schémas. J’ai eu
l’occasion de voir ces « grandes » planches et d’écouter les K7 explicatives , la voix est
métallique, plutôt monotone, ce qui rend l’écoute lassante , d’autant que les termes
employés sont souvent « techniques », voir « incompréhensibles » . Dans un but
d’expertise, Stéphane V. a transmit ces données vers l’ Armée Belge, plus particulièrement
vers l’ Armée de l’ Air. Pour ce que j’en ai vu, cela m’a donné l’impression du schéma
Taoïste classique du cercle Pakua. ( Hexagrammes) . Notons, que d’autres chercheurs sur
base de ce « Cercle Pakua » tentent de créer un moteur à « énergie libre » .
Cercle Pakua

Vaïdorge ( Vaisseau Bâavien)

Il existait donc bien des « monographies » ( des planches) à un tirage « réduit » ( portant le nom de
DM) , numéroté selon ce que ma confié Roger Lorthioir, Eugène F et Stéphane V.

Selon Stéphane V, cela constituait une sorte de « puzzle » que certains ( ?) auraient voulu réunir.

Lors d’un passage à Paris, Repas Ufologiques initié par Thierry Rocher et Gérard Lebat , il m’a bien été
confirmé que c’est Jean Roy ( demi-frère de Stéphan Ritchen) qui aurait contacté Robert Charroux
afin de lui conté cette épopée des Baâviens. Jean Roy qui donc résidait, lui-même non loin de Paris (
Vésinet).

La Belgique va , elle, être touchée via un certain Jean- Marie Descamps. Je n’ai pas connu moi-même
Jean-Marie( Maurice ?) Descamps, mais il était un proche de deux « voyantes » que je connais très
bien : Madame E et Madame B. La deuxième était une voyante Bruxelloise particulièrement
exceptionnelle. Les deux m’ont confirmées que ce Monsieur était très particulier et qu’il possédait un
grand charisme et divers dons particuliers. ( Dont un don de voyance).
Dans un curieux livre « Les enfants de Bélial » de Dalila et Gérard Lemaire ( Editions des Archers,
Belgique) , qui contient entre nous de nombreuses fautes dans les noms propres ( volontairement ou
non ?), le couple revient sur ce réseau « Baal contact » . ( Baal-contrat) ; non sans signaler que Baal
est un « démon » commun dans la Bible.

Dans le livre des époux Lemaire, ils identifient ( faussement ) MN Y à Maurice Descamps ( d’autres
lui donne le prénom de Jean-Marie,donc ) . Il publie, dans ce livre, une lettre ( pg 14) signée M.D ,
où ce dernier, confirme une rencontre entre eux à Likbeek, chez la Comtesse d’ Oultremont

Il existait, en effet, un « cercle » d’étude Esotérique, d’étude spirituelle et d’ ufologie à Bruxelles,


plus exactement à Likbeek , dans la villa de la Comtesse d’ Oultremont. Elle recevait diverses
personnalités, songeons à l’étrange contacté Eugénio Siragusa. J’ai connu beaucoup de personnes
ayant fréquentée ce salon, et j’ai eu l’occasion de rencontrer la Comtesse en personne . Cette
dernière ayant fait don d’une partie de sa belle bibliothèque à Stéphane V. Stéphane V. ayant aussi
été impliqué dans ce réseau, pour rappel . Bien entendu, Roger Lorthioir fréquentait ce salon très
régulièrement. Le Fils de la Comtesse, participait aux enquêtes de terrain de Roger Lorthioir . Donc,
on comprend que nous sommes dans un réseau de personnes se connaissant plutôt bien.

Sources : « Roger Lorthioir sera surtout reconnu comme l’un des premiers ufologues belges.
Créateur dans les années 1970, des événements « Expovni » en plein Bruxelles » pg 29 , « Les amis
du musée d’ HERGE » N° 11 ( Nicolas Goethals, Thierry Rhodan )

quelle est son opinión?

« Baal Contract était un groupe d'origine belge axé sur la diffusion de l'héritage de Ritchen » sur ce
point nous sommes bien d’accord. Roger Lorthioir, était un enquêteur de terrain, puis aussi un
écrivain, grand amateur d’ Esotérisme. Il a défendu de nombreux dossiers , même si avec le temps, il
devenait plus « sceptique » . Lui-même, il n’avait vu qu’un seul OVNI ( vert) dans sa vie et ce en
compagnie de Jimmy Guieu. ( « Lui-même , il n’avait jamais vu d’ ovni, sauf peut-être à une
occasion en compagnie de Jimmy Guieu » pg 9, « çà Existe » ) Avec le temps, ses préoccupations
devenaient plus Esotériques, je songe à des travaux Alchimiques. ( « Roger avait de nombreuses
passions, dont l’ Alchimie, je témoigne qu’il était loin. Avait-il réalisé la Pierre ? » Pg 9 « çà Existe » )

Un peu comme Colin Wilson, il prendra l’idée qu’une partie de l’ Ufologie est en réalité de l’
Occultisme. En effet, BAAL est un démon commun dans la Bible. Roger Lorthioir croyait en une
réalité proche de la conception Nordique du monde, avec une « terre du milieu » ( où nous
sommes), des plans inférieurs et des plans supérieurs ( Devas, Asuras, Ases…) . Pour lui, une partie du
mystère OVNI résidait là . Il associait Baal au signe du Taureau, et son épouse Astartée ( Ishtar, Isis)
au signe Astrologique de la Vierge ( qui tient un épis de Blé, ce qui n’était pas sans lien pour lui avec
les Crop-Circles) . Pour lui, tout cela relevait de la même essence : Ashtar Sheran ( Astartée) , où les
ummites prétendant venir de la « direction de la constellation de la Vierge » . Roger deviendra
méfiant, au point de s’éloigner de l’ Ufologie en fin de vie. ( « Pour lui, les extraterrestes se cachaient
derrière des origines de fantaisies :Vénus, les Pléiades, Ummo . Des noms symboliques pour cacher
une autre origine » pg 9, « çà Existe » 2003 ) ( « Pour Roger, la planète Ummo , comme tant d’autres
planètes des dits Extraterrestres , était un camouflage de leur véritable origine » Beta Tauri N° 7)
Vert : Axe Poissons ( Ummo)- Vierge

Jaune : Axe : Taureau ( Baal) – Scorpion

« Cette Vierge est Démèter ( Cérès) , la déesse des blés et des moissons . Cérès , voilà qui expliquera
en Ufologie, la passion pour les Crop-Circles. C’est qu’en Astrologie la Vierge tient un épi. On notera
avec intérêt que les Ummites disent venir de la direction de la Constellation de la Vierge . C’est
important , lorsqu’on connaît l’axe astrologique Vierge-Poissons. Et que comme par hasard le signe
Ummite est bien proche du symbole zodiacal des Poissons. Non, ce n’est pas un hasard » Pg 14 Beta
Tauri 8

« Juste avant les Ummites , une autre ethnie, s’amusait à contacter divers Ufologues, popularisé eux
par l’écrivain Robert+Charroux. Et ce n’est certainement pas un hasard si ces contacts portaient le
nom de « Baal-Contrat » . Une fois de plus retour à la Babylonie et au dieu Baal , époux d’ Ishtar
…Qui resteront longtemps connu dans la démonologie, comme Belzébuth et Ashtar-Oth » ( Beta
Tauri 8)

Certains érudits considèrent cette histoire révélée à son époque par Robert Charroux comme
l'antécédent de l'affaire UMMO. Pouvons-nous parler d'une relation ou sommes-nous devant deux
cas différents?

En effet, certains pensent que c’était une sorte de « brouillon » de l’ affaire UMMO, Jean Pollion ne
le pense pas. Il y a bien entendu des points communs. La réception de documents par des Ufologues
en vue. Pourtant, la mentalité est différente. Dans le cas des BAAVIENS, la discrétion était demandée
( un peu un secret, de l’ordre du secret ) , les documents étaient numérotés et formaient un puzzle,
avec une sorte de volonté de rendre difficile la réunion de ses divers documents. Je pense même que
c’est peine perdue de nos jours, les documents d’ Eugène F et de Roger L : sont probablement à la
voirie.

« Comme le signale Jean Pollion, contrairement à la documentation Ummite bien « exposée » , la


tendance des documents Bâaviens est plutôt à la discrétion et le cas finira dans une sorte d’oubli
général, avec les décès ou retraites de diverses personnes » Beta Tauri 17
Vous avez écrit une thèse très intéressante sur les alphabets extraterrestres, reliant ces écrits à des
cultures terrestres éteintes, par exemple le cas d'Atlantida. Pourriez-vous développer cette
hypothèse?

C’est Roger Lorthioir qui a remarqué cela, à l’étude comparative de divers cas Ufologiques, il a
remarqué des caractères Egyptiens, quelques caractères similaires Maya-Quiché, quelques Runes ,
mais surtout des écritures dites « protosinaïtiques » , tout cela laisse présager un Alphabet Ancestral
et Primitif , dont des cas dit « extraterrestres » sont similaires.

« Rapidement, Roger, remarque des similitudes avec nos écritures anciennes » ( pg 33, BETA TARI,
N° 7, 2005)

« De fait, divers ufologues comme le germanophone Michaël Hesemann et le belge Roger Lorthioir
ont découvert que de nombreuses écritures dites Extraterrestres sont en définitive fort semblables à
nos écritures et Alphabets anciens » BETA TAURI N° 13 ( 2006)

A ce deux explications, soit que l’ Ecriture est un don des dieux ( Extraterrestres) soit assez similaire,
comme le voyais Roger, que notre monde ( Midgard) est connecté à d’autres mondes ( dont l’
Alphabet d’ Asgard, la terre des Ases) . Pour revenir au mythe de la Chine, et autres mythes du globe
terrestre, les dieux étaient sur terre autrefois, le cas des Bâaviens va exactement dans ce sens aussi,
une migration de « dieux » vers la terre.

Alpha Centauris est actuellement l'œil des médias, avant les annonces faites par la NASA sur
d'éventuels futurs voyages dans cette constellation. Comment observez-vous cet intérêt
gouvernemental soudain, en tenant compte de l'origine supposée des Baaviens?

Je ne sais de tête, la flotte ( probablement fictive) d’Ashar Sheran serait aussi originaire d’ Alpha du
Centaure. Je termine par une analogie trouvée par une Ufologue Belge ( Francine C), le cas de
Martin Riley , qui lui parlait des BIAVIIANS
Ici, aussi, je suis entré pour enquête ( comme vous) avec l’éditeur de Martin Riley, qui m’a fait part de
photos insolites provenant de ce cas qui semble fantaisiste, avec des choses troublantes vraiment

Donc, je le dis souvent en Ufologie, la grande fantaisie est jointe par des éléments troublants

« Martin L Riley est né dans le Mississippi, en mai 1946 . Il est l’auteur du livre « The Coming of
Tan » …En contact avec une race extraterrestre portant le nom de Biaviian , nom en définitive assez
proche du cas franco-belge des Bâaviens » Beta Tauri 23