Vous êtes sur la page 1sur 21

LE MOTEUR

DE BASE

Centre de Perfectionnement Codification


FRANCIS MONNOYEUR 139 S
Ce document est la propriété du Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur. Il ne peut être communiqué ni reproduit sans son autorisation écrite.
LE MOTEUR
TABLE DES MATIERES
DE BASE

BLOCS MOTEUR.................................................................................................................................... 2
CHEMISES.............................................................................................................................................. 4
CULASSES ............................................................................................................................................. 5
PLAQUES INTERMEDIAIRES ................................................................................................................ 6
VILEBREQUIN ........................................................................................................................................ 7
BIELLES ................................................................................................................................................. 8
PISTONS................................................................................................................................................. 9
Généralités........................................................................................................................................... 9
Injection directe et indirecte................................................................................................................ 10
Pistons spéciaux ................................................................................................................................ 11
SEGMENTS .......................................................................................................................................... 12
COUSSINETS ....................................................................................................................................... 13
DISTRIBUTION ..................................................................................................................................... 15
Soupapes........................................................................................................................................... 15
arbres à cames .................................................................................................................................. 16
Poussoirs à galet................................................................................................................................ 17
Commande par basculeurs ................................................................................................................ 18
EQUILIBREURS.................................................................................................................................... 19
DAMPERS............................................................................................................................................. 20
NOTES PERSONNELLES .................................................................................................................... 21

LE MOTEUR BLOCS MOTEUR


DE BASE
Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 2
robuste, compact, Un bloc moteur doit être fait tout à la fois robuste, compact et léger. Il doit
léger assurer en permanence un alignement précis des organes internes dans
alignement précis toutes les conditions de marche. Fortement nervuré et refroidi par l'eau, il
refroidis par eau supporte à sa partie inférieure la ligne d'arbre et reçoit à l'avant et à l'arrière
les supports de fixation au châssis.

en fonte En fonte il est fait par moulage et offre une haute résistance à la rupture.
L'allégement des contraintes est réalisé grâce au traitement thermique.

Les blocs moteurs Caterpillar sont à jupe profonde, et se prolongent au-


dessous de l'axe du vilebrequin.

Cylindres Sur certains moteurs CAT (3003, 3013, 3014, 3024, 3034, 3116, 3126), de
directement alésés faible cylindrée, les cylindres sont directement alésés dans le bloc. En
dans le bloc cas d'usure excessive il est alors possible d'aléser le bloc afin d'y insérer des
chemises de rénovation (sleeve cylinder) à la côte d'origine (voir document
Réparation possible SEHS9047).

En cas de problème de liquide de refroidissement, risque de corrosion excessive.

Déformations possibles:
Désalignement de la ligne d'arbre: seuls les coussinets de ligne sont H.S, et non les
coussinets de bielle.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 3


LE MOTEUR
CHEMISES
DE BASE

Les chemises "humides" coulissent librement dans les alésages du bloc,


elles sont faciles à monter et présentent l'avantage de pouvoir se dilater sans
contraintes dans le bloc. On trouve ce type de chemises sur les moteurs
3176, 3196, 3300, 3400, 3500.

Eau sur toute la Dans le cas des moteurs 3300, 3400 et 3500, elles sont refroidies par eau
longueur sur toute leur longueur. L'étanchéité de l'embase est réalisée par 3 joints
toriques.
La partie haute reçoit un joint supérieur pour amortir les vibrations et assurer
l'étanchéité (liner band).
Eau dans la partie
supérieure Dans le cas des moteurs 3176 et 3196, elles ne sont refroidies par eau
que dans leur partie supérieure, un joint assure l'étanchéité avec la partie
inférieure (carter d'huile).

Emmanchées en Les chemises sèches (cas des blocs chemisés) sont des fourreaux de faible
force épaisseur. Elles sont emmanchées à la presse dans des alésages usinés dans
le bloc. On trouve ce type de chemises sur les moteurs 3054, 3056, 3066.

A noter que les chemises sèches sont prévues soit au montage d'origine soit
au montage réparation (voir document SENR5553 pour les moteurs 3066).

Quel que soit le type de moteur, des contre-hachures précises (crosshatch)


Voir illustration sont réalisées sur les parois internes des cylindres afin de faciliter la
doc SEHS9047 lubrification.
(3116)
Percement des chemises:
Présence d'huile dans l'eau et d'eau dans l'huile. Ceci peut être causé par des
phénomènes électrolytiques complexes liés à des problèmes d'acidité du liquide de
refroidissement ainsi qu'à une pression insuffisante dans le circuit de refroidissement

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 4


LE MOTEUR
CULASSES
DE BASE

admission La culasse assure l'admission d'air et l'échappement des gaz dans le cylindre,
échappement elle comporte les passages d'eau communiquant avec les chambres d'eau du
passages d'eau bloc-moteur.

en fonte Elles peuvent être en fonte ou en alliage léger. (Généralement en fonte sur
les moteurs Caterpillar).

Elles présentent de nombreux alésages et parties usinées destinées à recevoir


les sièges et guides de soupapes, éventuellement les poussoirs (ex: moteur Cat
poussoirs (3500) 3500), les injecteurs ainsi que les chambres de précombustion pour les moteurs
à injection indirecte, les collecteurs, etc...

Certains moteurs peuvent être équipés de culasses individuelles pour chaque


cylindre (ex : moteur Cat 3500 et 3600) Plus généralement les culasses
regroupent 2, 3, 4 ou 6 cylindres.

Abaissement des chemises:


Cause: fatigue et surchauffe
Hauteur incorrecte joint de culasse porte mal et claque ce qui peut entraîner
un passage de gaz dans le circuit d'eau de refroidissement
Il est alors possible de rectifier le bloc afin de rectifier ce dysfonctionnement.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 5


LE MOTEUR
PLAQUES INTERMEDIAIRES
DE BASE

Couramment la jonction de la culasse sur le bloc se fait par un joint de


culasse.

Caterpillar utilise des plaques intermédiaires entre le bloc et


la(les) culasse(s) des moteurs 3300, 3400, 3500 et 3600.

Les avantages que présente ce montage sont nombreux :

Coût Le bloc-moteur est moins coûteux à usiner.


Plan de joint protégé Le plan de joint est mieux protégé.
Chemises mieux tenues
Les chemises sont mieux tenues.
Joint métallique L'étanchéité entre le bloc-moteur et la contre plaque est assurée
par un joint métallique.

L'étanchéité des passages d'eau est assurée par des férules (douille
généralement en cuivre, munie d'un joint)
Joint de culasse
L'étanchéité entre la culasse et la plaque intermédiaire est
classique
assurée par le joint de culasse métalloplastique.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 6


LE MOTEUR
VILEBREQUIN
DE BASE

Le vilebrequin transforme le mouvement linéaire alternatif des pistons en


un mouvement rotatif utilisé pour effectuer un travail. Le vilebrequin se
compose de nombreuses parties:
Les manetons
Les masses d'équilibrage
Les tourillons
Les entraînements (volant, pignons)

Forgé et usiné Ils sont forgés et usinés avec précision à partir d'acier de première qualité à
grande résistance à la rupture. Des traitements thermiques sont réalisés
afin d'accroître la dureté des zones de contacts et d'alléger les contraintes.

ini très lisse des Les portées usinées et polies avec un fini très lisse: (frottement interne
portées réduits, grande longévité des coussinets).

Equilibrage Tous les vilebrequins sont équilibrés avec précision, statiquement et


dynamiquement.

Les vilebrequins comportent des conduits internes par lesquels l'huile de


graissage circule des tourillons aux manetons.

Sur les vilebrequins des moteurs en V il y a deux bielles par maneton.


V8 : Manetons Les manetons des vilebrequins des moteurs 3408 et 3508 sont
décalés décalés.

Les paliers et les chapeaux de bielles sont numérotés et repérés par


Position cylindre 1 rapport au bloc, le numéro 1 étant le plus éloigné du volant moteur.

Vilebrequin avec Les vilebrequins équipant les moteurs de nouvelle génération (équipés
repères d'injection électronique) peuvent être pourvus de repères spécifiques.
spécifiques

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 7


LE MOTEUR
BIELLES
DE BASE

Les bielles assurent la liaison entre les pistons et le vilebrequin, elles


doivent supporter des efforts de plusieurs tonnes à chaque combustion.

La tête de bielle comporte un chapeau et des coussinets qui s'articulent sur


le maneton et évitent ainsi le contact direct entre la bielle et le vilebrequin.
En cas d'usure normale, seuls les coussinets sont à remplacer.

Le pied de bielle comporte une bague et s'articule sur l'axe du piston.

Le corps de bielle a généralement un profil en H sur les moteurs


Caterpillar.

La lubrification de la bague est assurée par projection

Sur les anciens modèles de gros moteurs, les bielles étaient dotées de
canalisations d'huile internes qui acheminaient l'huile à la partie inférieure du
piston pour refroidir ce dernier.

Lors du montage un numéro est gravé sur la tête de bielle et sur le chapeau.
Cela indique que ces deux pièces forment une paire et qu'elles ont été
usinées ensemble. Ces pièces appariées doivent toujours être montées
ensemble lors des révisions du moteur.

Bielle tordue (+ ou -)
Possible après un incident (exemple: corps étranger en tête de cylindre)

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 8


LE MOTEUR PISTONS
DE BASE Généralités

Généralités Le piston reçoit sur sa face supérieure la pression exercée par l'air
pendant la compression et par les gaz lors de la combustion et de la
Effort détente. Il transmet à la bielle l'effort résultant de cette pression, (effort
considérable qui est toujours considérable): de l'ordre de 9 tonnes sur un petit
moteur à cylindres de 100 mm d'alésage (3116), de l'ordre de 24
tonnes sur un gros moteur à cylindres de 170 mm d'alésage (3500).

Etanchéité Le piston est une pièce vitale qui doit remplir plusieurs fonctions: Il doit
avec l'aide des segments rendre étanche le mieux possible la chambre
de combustion contre le passage des gaz vers le carter moteur (blow-
by) ainsi que des lubrifiants en sens inverse, ce dans toutes les
conditions de régimes et de charges.

Caractéristiques des pistons Cat

La tête des pistons est elliptique et la jupe à profil conique, cela permet
d'épouser parfaitement la forme des chemises aux températures de
fonctionnement.

Les pistons standards sont fabriqués à base d'alliage d'aluminium à


faible teneur en silicium, ils comportent un anneau en fonte au nickel
pour les segments supérieurs. Cela assure une meilleure portée des
segments et améliore la robustesse du piston.

3 segments Les pistons Caterpillar sont équipés en règle générale de 3


segments (segments "coup de feux", intermédiaire et racleur d'huile).
Certains moteurs ont toutefois été équipés de 2 segments par piston
(3208) voir 4 segments (3600)

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 9


LE MOTEUR PISTONS
DE BASE Injection directe et indirecte

Moteurs à injection indirecte


Les moteurs à injection indirecte sont dotés de préchambres de
combustion au niveau des injecteurs. Dans ces préchambres est
pulvérisé le fuel qui s'enflamme en partie, provoquant ainsi
l'éjection sous pression du reste de carburant, créant alors un
pastille "coup de feu" "effet chalumeau". Les pistons sont donc pourvus de pastilles
"coup de feu" en acier très résistant et possèdent des
évidements pour loger les soupapes (voir illustration ci-dessus)

Moteurs à injection directe


La chambre de combustion des pistons est décentrée, elle a une
chambre de combustion
forme de chapeau mexicain. Le but de ce moulage très spécial
interne est de créer un effet tourbillonnant de façon à mélanger au mieux
le fuel et l'air dans la chambre de combustion. La finalité est
d'améliorer au maximum la qualité de combustion et de créer le
minimum d'imbrûlés (qui constituent une perte de puissance, une
source d'encrassement et de pollution). Certains pistons peuvent
comporter des évidements pour les soupapes.

repères de montage Les pistons doivent être positionnés correctement dans le bloc,
pour cela deux repères en forme de V doivent être alignés ou la
marque front sur le piston doit être orientée vers l'avant du
moteur.

Les pistons pour bielles à "pied biseauté" (tête de vipère) ont une
quantité de métal plus importante dans la tête de piston pour
accroître la résistance aux pointes de pression.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 10


LE MOTEUR PISTONS
DE BASE Pistons spéciaux

piston articulé en 2 parties piston tout acier

pressions et Afin de permettre des pressions et des températures de


températures combustion supérieures, des pistons spéciaux ont été
importantes développés.

pistons 2 parties On trouve ainsi des pistons articulés en 2 parties sur la plupart des
moteurs des gammes 3100, 3400 et 3500: Une couronne en acier
forgé avec alésage et bague de pied de bielle et une jupe distincte en
aluminium moulé. Les 2 parties sont maintenues l'une à l'autre par
l'axe de pied de bielle.

Il existe également sur les moteurs de la série 3400 HEUI, des pistons
pistons tout acier
tout acier ne comportant que 2 petites portions de jupe afin de limiter
le poids (équivalant à un piston tout aluminium)

pistons On trouve aussi des pistons composites, avec une couronne en acier
composites et une jupe en aluminium forgé vissé l'une à l'autre (cas des très gros
moteurs 3600)

Remarque: Les pistons tout acier sont pourvus d'une cavité dans la
cavité dans la tête tête de piston. Dans ce cas, les "oil jet" (dispositif permettant de
de piston projeter de l'huile sous les pistons pour les refroidir) comportent 2
orifices:
L'un pour projeter sous le piston dans la partie centrale, l'autre pour
projeter dans la cavité pour refroidir le piston au niveau des segments

Percement d'une tête de piston:


Brûlure suite à une injection défectueuse, une fatigue du piston ou au passage
d'un corps étranger (généralement un problème de soupape ou de turbo)
Conséquences:
Pertes de puissance, souffle important au reniflard, fuite d'huile.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 11


LE MOTEUR
SEGMENTS
DE BASE

Les segments de piston sont de 2 types: Les segments de compression


et les segments racleurs.

Les segments de compression (1 et 2) assurent l'étanchéité au bas de la


chambre de combustion en empêchant les gaz de combustion de fuir au
niveau du piston.

De plus en plus souvent, les segments de compression et leurs gorges


sont trapézoïdaux. Grâce à cette forme, ces segments se déplacent lors de
la course ascendante et descendante du piston, ce qui empêche la formation
de dépôts et les phénomènes de gommage.

Le segment racleur (3) est logé au-dessous des segments de


compressions. Ce segment lubrifie les parois de la chemise pendant le
mouvement de va et vient du piston. La pellicule d'huile réduit l'usure de la
chemise et du piston.
Derrière le segment racleur se trouve un ressort d'expansion (5) qui
contribue à maintenir le segment contre la paroi du cylindre

Tous les segments de piston présentent un jeu à la coupe. Pour empêcher


les fuites, il faut tiercer les segments, c'est-à-dire décaler les coupes les
unes par rapport aux autres.

Rupture de segments:
Suite à une huile de mauvaise qualité ou dégradée.
Battement dans la gorge percement du piston possible en latéral.
Morceaux de segments (très durs) dans le circuit d'huile le moteur est à refaire
entièrement.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 12


LE MOTEUR
COUSSINETS
DE BASE

1/2 coquilles Les paliers sont garnis de coussinets constitués par des demi-
coquilles. Les coussinets comportent des trous d'arrivée d'huile ainsi que
lubrification des rainures appropriées afin d'assurer une bonne lubrification des paliers.

Les coussinets sont maintenus dans leurs logements par ergotages.


ergots
Le palier destiné à absorber les poussées longitudinales du vilebrequin
est généralement muni de demi-rondelles de friction, l'épaisseur de ces
rondelles détermine le "jeu latéral" du vilebrequin. Cette fonction est assurée
jeu latéral par des demi-coussinets à joues sur les moteurs 3116 et 3126.

Relativement peu onéreux, les coussinets sont des pièces d'usure dont la
fonction est de protéger les pièces chères que sont le vilebrequin, les bielles
pièces d'usure et le bloc.

protection A cette fin:

Ils offrent une surface tendre et lisse capable de supporter une charge
élevée. Cela protège les surfaces des tourillons de vilebrequin lors des
surface tendre et démarrages ou en présence de charge du moteur élevée.
lisse
Ils capturent et noient de petites particules de métal et de débris dans leurs
surfaces tendres afin d'empêcher l'endommagement des surfaces des
capturent les tourillons.
particules
Ils maintiennent un débit et une pression d'huile adéquate entre les pièces.
pression d'huile L'usure des coussinets par frottement se produit lorsque les paliers du
vilebrequin viennent en contact avec les coussinets au lieu d'être séparés
par un film d'huile. Ceci se produit notamment dans les phases de
démarrage du moteur.
phases de
démarrage

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 13


LE MOTEUR
COUSSINETS
DE BASE
Alliage Alliage d'aluminium
d'aluminium Avec couche superficielle Cuivre et plomb
Plomb/étain cuivre Plomb/étain
cuivre Plomb/étain cuivre

Cuivre Nickel
Alliage Acier Acier
d'aluminium Cuivre/plomb
Acier Alliage Plomb/étain
Plomb/étain d'aluminium cuivre
cuivre

Réalisés avec soin, les coussinets sont constitués de plusieurs couches


plusieurs couches de matériaux différents.
de matériaux Le type de métal utilisé pour chaque couche dépend de l'application dans
différents laquelle le coussinet va être utilisé. Caterpillar utilise 3 familles de coussinets
afin d'optimiser la fiabilité et les performances de ses moteurs.

structure en Tous les coussinets décrits ci-dessous ont une structure d'acier sur 90% de
acier leur épaisseur. Cette structure assure la rigidité du coussinet.

Coussinets en alliage d'aluminium

Ces coussinets en plus de leur structure d'acier, sont constitués d'une couche
simple de d'aluminium.
fabrication L'alliage d'aluminium sert de couche d'appui principal, il possède une grande
résistance au grattage et il est insensible à la corrosion. Ils présentent
l'avantage d'être simples de fabrication.

Coussinets en alliage d'aluminium (avec couche superficielle)


couche de
liaison Ces coussinets comportent une sous couche de liaison en cuivre qui permet
d'appliquer une couche superficielle de plomb, d'étain et de cuivre. Cette
coefficient de couche superficielle offre un meilleur coefficient de friction durant les phases
friction limites de lubrification.

Coussinets cuivre et plomb

très bonne Ce type de coussinet est très résistant. Ils reprennent certaines particularités
résistance des coussinets en alliage d'aluminium.
Ils sont également constitués d'une structure en acier ainsi que d'une couche
superficielle de plomb, d'étain et de cuivre. Cependant la couche d'aluminium
est remplacée par un alliage de cuivre et de plomb. La sous couche de liaison
sous couche en cuivre est remplacée par une sous couche protectrice en nickel afin d'éviter
protectrice en toute réaction entre l'étain et l'alliage de cuivre et de plomb. (risque de
nickel corrosion)

Coussinets H.S
Lubrification défectueuse ou déficiente (pas d'huile, huile de mauvaise qualité ou polluée.
Surchauffe
Désalignement Contraintes excessives. Ceci peut entraîner des conséquences graves
(défoncement du bloc moteur).

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 14


LE MOTEUR DISTRIBUTION
DE BASE Soupapes

Soupapes et rotator (d19)

sollicitations Les soupapes doivent résister à l'usure, au voilage, au frottement ou au


importantes martelage constant contre le siège tout en assurant une étanchéité complète de
la chambre de combustion.
matériaux
différents Les soupapes Caterpillar sont faites de deux ou trois matériaux différents :
La zone de clavetage est trempée à cœur, la queue en acier est fixée à la tête
soudure forgée d'alliage chrome-silicium par soudure à friction. La portée de la soupape
reçoit un revêtement extra-dure de cobalt-tungstène.
revêtement de
la portée Les sièges rapportés sur la culasse par frigorigène sont faits d'un alliage de
nickel de faible déformation et d'un revêtement de Stellite (cobalt, chrome,
montage à tungstène) apportant la résistance à la corrosion et la dureté à chaud.
froid
Les guides de soupapes remplaçables sont en acier graphité, ils sont filetés
pour assurer une bonne lubrification.
filetés pour Le remplissage en air et le transfert des gaz d'échappement, et parfois amélioré
une bonne par le doublement des soupapes.
lubrification
Les moteurs Cat 3176, 3196 ainsi qu'à partir de la gamme des moteurs 3400
possèdent deux soupapes d'admission et deux soupapes d'échappements
par cylindre.

L'ouverture des soupapes s'effectue par culbuteurs et parfois par pontets (pour
les moteurs équipés de 4 soupapes par cylindre).

Les rotators situés au niveau du clavetage des soupapes ont pour but de faire
tourner les soupapes sur leur siége afin de régulariser l'usure. La rotation est
d'environ 3° à chaque ouverture.

Soupapes grillées:
Rotators H.S (contrôle cache culbuteur déposé, moteur au ralenti)
Corps étranger
Guide usé mauvaise portée de la soupape

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 15


LE MOTEUR DISTRIBUTION
DE BASE arbres à cames

commande les L'arbre à cames assure l'ouverture et la fermeture des soupapes et la


soupapes et commande des injecteurs pompes pour les moteurs 3100, 3456 et
injecteurs pompes 3500 et certains 3406.

Pour un moteur à quatre temps l'arbre à cames tourne à demi-vitesse


du vilebrequin.

en position L'arbre à cames est généralement logé dans le bloc moteur en


latérale disposition latérale. Toutefois les dernières versions à injection
électronique du moteur 3406 ainsi que le moteur 3456 ont l'arbre à
dans la culasse cames logé dans la culasse. Celui-ci agit directement sur les
culbuteurs.
entraînement par
Son entraînement est assuré par pignons sur l'ensemble de la gamme
pignons
des moteurs CAT.

L'arbre à cames latéral commande les soupapes par l'intermédiaire


des poussoirs simples ou à galets et par des tiges de culbuteurs.

Le calage de l'arbre à cames par les pignons de distribution doit être


précis. Pour faciliter le remontage des repères sont effectués sur les
pignons.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 16


LE MOTEUR DISTRIBUTION
DE BASE Poussoirs à galet

Les poussoirs assurent la transmission du mouvement de l'arbre à


cames aux soupapes.

Cylindriques En général ils sont cylindriques, ils peuvent être à galets ou être
galets commandés par l'intermédiaire de basculeurs (ex : Cat 3100).
basculeurs
Le poussoir simple subit un mouvement rotatif à chaque levée, soit par
mouvement rotatif la came qui est décentrée par rapport au poussoir, soit par légère
du poussoir inclinaison de celui-ci.

Les poussoirs à galets sont guidés par un clips ou un ergot.

L 'arbre à cames et les poussoirs subissent une pression de contact


très importante, d'où la nécessité d'une bonne lubrification.
Pression de
contact très
importante

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 17


LE MOTEUR DISTRIBUTION
DE BASE Commande par basculeurs

Ensemble du système de distribution.


moteurs 3116 et 3126

Roller followers (d28)

arbre à cames et basculeurs (roller follower)


moteurs 3116 et 3126

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 18


LE MOTEUR
EQUILIBREURS
DE BASE

Les arbres à masses d'équilibrage équipent certains moteurs à 4


4 cylindres cylindres en ligne

Le but de ces arbres à masses d'équilibrage est d'éliminer le déséquilibre


déséquilibre dynamique qui se traduit par des vibrations suivant l'axe vertical, sur ces
dynamique moteurs.

Ce déséquilibre est provoqué par le déplacement irrégulier des pistons


dans les cylindres selon l'angle décrit par les manetons du vilebrequin
(déplacement du centre de gravité des 4 pistons au cours du
fonctionnement).
3114: arbre
d'équilibrage Dans le cas du moteur 3114 (illustration ci-dessus), les arbres
d'équilibrage occupent toute la longueur du carter d'huile moteur. Le carter
de fixation des arbres est commun avec la pompe à huile. L'entraînement
des arbres est également commun avec celui de la pompe à huile.

Ces arbres tournent à une vitesse double de celle du vilebrequin. Ils


calage doivent être calés correctement aux repères lors du remontage.

Les moteurs 3408 sont équipés de 2 pignons d'équilibrage (gear


3408:pignon balancer) Les pignons sont situés dans les carters avant et arrière du
d'équilibrage moteur.

Ces pignons tournent à la même vitesse que le vilebrequin. Comme dans


calage le cas précédent, le calage est très important.

Si le calage est défectueux, de fortes vibrations en phase avec le régime


moteur se produisent.

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 19


LE MOTEUR
DAMPERS
DE BASE

L'inertie liée au poids et à la vitesse des organes engendre des


vibrations.

Décalage angulaire Sous l'effort engendré par la combustion et la compression, les manetons
du vilebrequin subissent un décalage angulaire important. Ceci est dû à
l'élasticité du métal.

Vibrations Cette réaction engendre une fréquence de vibration interne qu'il faut
maîtriser.

C'est pour cela que les constructeurs utilisent un amortisseur de vibration


appelé damper.

Solidaire du Le damper est situé à l'avant du moteur et il est généralement solidaire du


vilebrequin.
vilebrequin
Il peut être constitué d'une couronne mobile, rendue solidaire au moyeu par
Couronne mobile
l'intermédiaire d'un anneau en caoutchouc. Les deux ensembles sont
Anneau en repérés:
caoutchouc
Damper en bon état, les repères sont en face.
Repères
Une autre solution consiste à enfermer une couronne dans un carter rempli
Couronne de liquide visqueux (huile aux silicones)
Liquide visqueux
Ces dampers plus chers à la fabrication sont généralement montés sur les
gros moteurs.

ATTENTION ILS NE DOIVENT PAS ETRE DEFORMES

Damper défectueux: risque de rupture du vilebrequin, généralement au 5ème maneton


(sur les 6 cylindres)

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 20


LE MOTEUR
NOTES PERSONNELLES
DE BASE

Centre de Perfectionnement Francis Monnoyeur 139 S 21