Vous êtes sur la page 1sur 20

PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR

FÉVRIER 2018

LA FILIÈRE MARITIME
ET SES MÉTIERS EN RÉGION
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR

SOMMAIRE L’essentiel à retenir


p.2 Une filière structurée autour de 10 Avec 680 km de côtes, s’étalant de Menton aux Saintes-Maries-de-la-Mer, la filière
familles maritime occupe une place non négligeable dans l’économie littorale de la région Paca, et
se place comme première région maritime française selon l’INSEE. Les zones d’emploi de
p.3 Des effectifs salariés en progression Marseille – Aubagne et Toulon représentent notamment les deux tiers des emplois et de
la richesse de cette économie.
p.6 Un niveau de recrutements en hausse
en 2017 Les activités maritimes recouvrent de multiples métiers et secteurs d’activité et se
concentrent sur dix familles de métiers directement ou indirectement liées à l’économie de
p.8 Le marché du travail de la filière mer la mer. On recense ainsi dans cette étude huit familles de métiers purement maritimes, et
deux familles de métiers, l’« hôtellerie restauration » et les « activités et loisirs littoraux »,
p.10 Des demandeurs d’emploi formés aux qui sont de véritables moteurs de l’emploi pour les territoires littoraux, la région Paca étant
métiers de « personnel embarqué » et la 1ère région touristique de France [cf. méthodologie p.19]. Parmi les activités maritimes,
de la « construction et maintenance les « travaux en mer », la « construction et maintenance navale » font parties des familles
Navale » de métiers dominantes sur le littoral de Paca.

Un taux d’accès à l’emploi de 61% en L’activité maritime représente plus de 141 000 salariés au 31 décembre 2016, soit 11% de
2016 l’emploi salarié régional, qui se répartissent sur près de 20 000 établissements. L’activité
maritime en Paca n’a été que faiblement touchée par la crise de 2008, en effet, c’est à cette
p.11 Annexe I : les chiffres clés pour la période que les activités du Grand Port Maritime de Marseille se sont développées.
région et les départements L’« hôtellerie-restauration » et les « travaux en mer » représentent près de 80% de l’emploi
salarié.
p.15 Annexe II : la demande d’emploi
détaillée par appellations métiers Côté embauche, 357 000 recrutements ont été réalisés en 2017 (17% de la région), en
hausse de +7% par rapport à 2016 et porté par l’hôtellerie restauration. Toutefois, hors
p.19 Méthodologie tourisme, les recrutements ont chutés de -7%, notamment les « services portuaires et
nautiques » (-38%) en raison de la fermeture de la raffinerie de pétrole Total La Mède qui a
fait chuter le trafic annuel.

Concernant la demande d’emploi, près de 36 800 demandeurs d’emploi en moyenne


chaque fin de mois recherchent un métier dans la filière mer. Ils représentent 7% de la
demande d’emploi de la région. Les jeunes hommes restent surreprésentés dans cette
filière.

Les formations sont également abordées dans cette étude. Hors tourisme, plus de 6 000
demandeurs d’emploi sont entrés en formation en 2016 (hors tourisme). Le taux d’accès à
l’emploi six mois après la sortie de formation est de 61% en 2016, un taux supérieur à la
moyenne régionale.
2 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Une filière structurée autour de 10 familles


La filière maritime est structurée autour de dix familles de métier [cf. tableau 1]. 936 appellations métiers et 54
activités connectées à la filière maritime ont été retenues [cf. Méthodologie p.19].
Tableau 1
Illustration de la composition des 10 familles de métier maritime

Encadré 1 : certaines familles circonscrites aux bassins du littoral


En Paca, les métiers en lien avec les activités maritimes se concentrent sur les trois départements que sont les
Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Var, et composés de dix bassins côtiers : la CASA, Cannes, Menton,
Nice, Aubagne-La Ciotat, Etang-de-Berre, Marseille, Pays d’Arles, Est Var et Toulon.

Pour éviter une intégration des ingénieurs dont l’activité est sans lien avec la mer, les secteurs et métiers des familles
Pour éviter une intégration des ingénieurs dont l’activité est sans lien avec la mer, les secteurs et métiers des familles « travaux en
« travaux en mer » et « R&D et ingénierie maritime » ont été circonscrits aux 10 bassins du littoral.
mer » et « R&D et ingénierie maritime » ont été circonscrits aux 10 bassins du littoral.
Les secteurs et métiers liés au « tourisme » ont une influence très forte sur l’ensemble de l’activité économique en
Les secteurs et métiers liés au « tourisme » ont une influence très forte sur l’ensemble de l’activité économique en PACA. Afin de ne
PACA. Afin de ne pas leur accorder un poids trop important dans l’analyse des métiers et des secteurs liés à la mer, les
pas leur accorder un poids trop important dans l’analyse des métiers et des secteurs liés à la mer, les données extraites pour les
données extraites pour les familles «hôtellerie-restauration » et «activité et loisirs littoraux » sont également
familles « hôtellerie-restauration » et « activité et loisirs littoraux » sont également circonscrites aux seuls bassins du littoral de PACA.
circonscrites aux seuls bassins du littoral de PACA. Ainsi, certains résultats sont présentés en excluant les activités
Ainsi, certains résultats sont présentés en excluant les activités touristiques afin d’avoir une vision plus proche des activités non
touristiques afin d’avoir une vision plus proche des activités non saisonnières liées à la mer.
saisonnières liées à la mer.
3 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Des effectifs salariés en progression


Le transport maritime : un source d’emploi en expansion

La région Paca est dotée de deux centres névralgiques en termes d’ouverture maritime : le Grand Port Maritime de
Marseille (GPMM), premier port français en tonnage et second port méditerranéen, ainsi que du port de Toulon
hébergeant la base navale, moteur économique du département du Var et de la région.
Le port de Marseille-Fos, étant desservi par le réseau européen d’oléoduc, dispose d’une place privilégiée dans le
transport d’hydrocarbure et développe l’ambition d’accroître le trafic de produit raffiné ce qui a eu pour vocation une
progression constante depuis 2012 des métiers issus des « travaux en mer » et de la « R&D et ingénierie maritime ».
La base navale de Toulon, très important pourvoyeur d’emploi en Paca, compte 26 000 emplois militaires et civils et
est à 29 000 depuis la mise en rénovation en 2017 du porte-avion français Charles de Gaulle.
Les activités de grande (6 000 emplois directs et indirects) et moyenne plaisance ainsi que l’aquaculture
(développement de la conchyliculture qui a valu une médaille d’argent au salon de l’agriculture à Paris en 2017) ont
une place de plus en plus importante dans la région. Les ports de Toulon et de la Seyne Brégaillon sont également
dans cette dynamique d’impulser les activités portuaires et maritimes (1 250 emplois qui génèrent un chiffre
d’affaires de plus de 500 millions d’euros). Concernant la « construction et la maintenance navale », les effectifs
salariés ont progressivement augmenté depuis 2010-2011 dû à l’important trafic maritime dans la région (+13% entre
2008 et 2016).

« L’hôtellerie-restauration » et les « travaux en mer » pourvoyeurs de prés de 80% des emplois en Paca
En région Paca, près de 141 000 salariés travaillent dans la filière maritime , soit 11% de l’emploi salarié de la région
qui se répartissent dans environ 20 000 établissements. Près de 80% des emplois se concentrent sur l’« hôtellerie-
restauration » (58%) et les « travaux en mer » (20%) [cf. tableau 2]. Même si « l’hôtellerie-restauration » reste à
considérer avec précaution, car induite par l’attractivité du littoral et non directement une activité maritime, elle
génère une importante source d’emplois (près de 82 000 salariés en 2016). Les « travaux en mer » sont le deuxième
plus important pourvoyeur d’emplois en Paca avec plus de 2 000 établissements embauchant plus de 28 000 salariés
en 2016, notamment grâce au développement du Grand Port Maritime de Marseille dés 2008. Hors tourisme, les
« travaux en mer », portés par l’industrie pétrochimique, regroupent la plus importante masse salariale de la région
avec plus de la moitié des emplois en Paca. Il s’en suit, malgré des volumes nettement plus faibles, le « personnel
embarqué », en baisse de -9% sur un an. La hausse globale des effectifs salariés de la filière mer (+2%) est notamment
portée par « l’hôtellerie restauration » (+2%) et « les travaux en mer » (+3%) compte tenu de leur volumes
prépondérants.

Tableau 2
Répartition des établissements et des effectifs salariés par famille de métiers en 2016
Famille de métiers Etablissements Effectif 2016 Part hors tourisme en 2016 Ecart 2016/2015
Hôtellerie-Restauration 14 864 81 852 - + 2%
Travaux en Mer 2 465 28 293 53% + 3%
R&D et Ingénierie Maritime 183 6 106 10% + 7%
Personnel embarqué 134 6 055 11% - 9%
Services Portuaires et Nautiques 401 5 707 11% + 2%
Activités et Loisirs Littoraux 990 5 365 - + 1%
Construction et Maintenance Navale 413 5 311 11% - 0%
Pêches et Cultures Marines 299 1 030 2% - 2%
Transformation des Produits de la Mer 65 1 022 2% + 4%
Défense et Administrations Maritimes - - - -
Total filière mer (hors tourisme) 3 960 53 524 100% + 1%
Total filière mer 19 814 140 741 - + 2%
Total 245 934 1 285 166 - + 2%
Source : ACOSS
Les emplois de la défense et des administrations maritimes ne sont pas disponibles

* le tourisme représente ici les familles de « l’hôtellerie-restauration » et des « activités et loisirs littoraux »
4 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
Par rapport à la France, Paca se place au dessus dans quasiment toutes les familles de métier maritimes sauf les
« travaux en mer » [cf. graphique 1].

Graphique 1
Effectifs salariés de la filière mer en 2016

Paca France
2% 2%
4% 1%
Hôtellerie-Restauration 1%
4% 5% 4%
Travaux en Mer 2%
10% Personnel embarqué 6%
Services Portuaires et Nautiques 1%
58%
11% Construction et Maintenance Navale

R&D et Ingénierie Maritime

Activités et Loisirs Littoraux


11% Transformation des Produits de la Mer
57%
23%
Pêches et Cultures Marines

20% Source : ACOSS


Les emplois de la défense et des administrations maritimes ne sont pas disponibles

Près de 54 000 emplois salariés hors tourisme


En excluant les activités touristiques telles que « l’hôtellerie restauration » et les « loisirs littoraux », les salariés de la
filière maritime étaient plus de 54 000 et représentaient 4,2% de l’emploi salarié marchand non agricole de la région
en 2016. La filière maritime est en constante hausse depuis 2010, impulsée par le développement accru de la « R&D
et Ingénierie Maritime » ainsi que par les « travaux en mer » avec des évolutions respectives de +13% et +19% entre
2008 et 2016. Cette progression est la conséquence de la mise en place du GPMM et permet aux « travaux en mer »
de représenter plus de la moitié des emplois salariés hors tourisme en Paca [cf. graphique 2]. Certaines familles de
métiers n’ont que peu évolué, le « personnel embarqué » a connu une baisse en 2014 pour atteindre de nouveau son
niveau de 2008.

Graphique 2
Répartition des emplois par famille de métiers (hors tourisme) en 2016

Paca France
2% 4%
11% 13%

Travaux en Mer

Construction et Maintenance Navale


11%
Personnel embarqué
52% 15%
Pêches et Cultures Marines

2% Services Portuaires et Nautiques


58%
R&D et Ingénierie Maritime
11% 2%
Transformation des Produits de la Mer 2%

6%
10%

Source : ACOSS
Les emplois de la défense et des administrations maritimes ne sont pas disponibles
5 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
L’emploi salarié au sein de la filière mer hors tourisme a pris de l’ampleur à partir de 2011 et a dépassé l’emploi
salarié maritime (tourisme compris) [cf. graphique 3]. Par rapport à l’ensemble des filières de la région, la tendance
est inverse. En effet, l’emploi salarié ne retrouve son niveau d’avant 2008 qu’à partir de 2015. Les effets de la crise
économique sont nettement moins visibles pour la filière maritime, le développement de l’activité portuaire ayant
été concomitante à la crise de 2008.

Graphique 3
Évolution du nombre de salariés en Paca depuis 2008

Source : ACOSS

Les salariés de la filière mer hors tourisme présentent certaines spécificités, ils sont le plus souvent des hommes,
pour 69% des cas, très majoritairement en CDI (93% des emplois du secteur), et ayant entre 25 et 49 ans [cf.
graphique 4]. Les jeunes et les séniors ainsi que les femmes sont quant à eux sous-représentés par rapport à
l’ensemble des filières.

Graphique 4
Caractéristiques des emplois en 2016

** Source : Acoss. Cette statistique porte sur les salariés directement employés par les établissements de la filière maritime. Elle n’inclut pas les travailleurs intérimaires (employés par les
établissements de travail temporaire) mis à disposition d’entreprises de la filière, qui eux sont comptabilisés dans le secteur « Activités de services administratifs et de soutien ».

En savoir plus : étude de l’INSEE et de la DIRECCTE PACA


• INSEE Analyses n°46 juin 2017, « 120 000 emplois liés à la mer en Provence-Alpes-Côte d’Azur »
(LIEN)
6 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Un niveau de recrutements en hausse en 2017


Sur l’année 2017, 357 400 embauches, ont été réalisées par les établissements de la filière mer en région Paca. Ils
représentent 17% de la globalité des déclarations préalables à l’embauche (hors intérim) de la région. Ce volume
évolue de +7% par rapport à l’année 2016, contre +11% de pour l’ensemble des recrutements. Hors tourisme*, près
de 21 000 embauches sont recensées, en baisse de -7% en un an [cf. Tableau 3]. Cette diminution est en partie due à
la forte baisse des recrutements au sein des « services portuaires et nautiques » (-38%). Chaque année, les pics de
recrutements se réalisent en avril et en juillet avec une forte activité entre mars et août. Hors tourisme, deux familles
ont un caractère saisonnier plus prononcé que les autres : les « travaux en mer » et les « services portuaires et
nautiques » qui sont plus actives durant la période estivale.
Parmi les huit régions côtières de France, Paca se situe au premier rang en terme de volume d’embauche sur la filière
mer et en troisième position au sein de la filière mer hors tourisme.

Tableau 3
Répartition et évolution annuelle des embauches selon le secteur d’activité de l’établissement
Répartition (ensemble Répartition (hors Evolution
Famille de métiers DPAE 2017
de la filière mer) tourisme*) annuelle
Hôtellerie-Restauration 326 904 91,5% - +9,0%
Activités et Loisirs Littoraux 9 536 2,7% - -18,1%
Travaux en Mer 8 280 2,3% 39% +20,3%
Services Portuaires et Nautiques 5 966 1,7% 28% -38,0%
R&D et Ingénierie Maritime 2 257 0,6% 11% -4,4%
Construction et Maintenance Navale 1 665 0,5% 8% +19,5%
Pêches et Cultures Marines 1 183 0,3% 6% +5,4%
Personnel embarqué 867 0,2% 4% +58,2%
Transformation des Produits de la Mer 622 0,2% 3% +11,3%
Défense et Administrations Maritimes 135 0,0% 1% +87,5%
Ensemble de la filière mer (hors tourisme*) 20 975 - 100% -7,0%
Ensemble de la filière mer 357 415 100% - +7,0%
Source: DPAE hors intérim / Acoss-MSA
* Le tourisme représente dans cette étude les familles de métiers de « l’hôtellerie-restauration » et des « activités de loisirs littoraux »

L’« hôtellerie-restauration » reste le principal recruteur


Avec plus de neuf embauches sur dix, l’« hôtellerie-restauration » est le principal recruteur en région Paca dans la
filière maritime. Ce secteur progresse de +9% en un an pour atteindre prés de 327 000 déclarations préalables à
l’embauche. Plus de la moitié des embauches se réalisent dans le département des Alpes-Maritimes (52%), suivent les
Bouches-du-Rhône (27%) et le Var (21%).

Hors tourisme, les « travaux en mer », les « services portuaires et nautiques » et la « R&D et ingénierie maritime »
sont les principaux recruteurs. Le département des Bouches-du-Rhône enregistre près de la moitié des DPAE, le Var
et les Alpes-Maritimes représentent chacun un quart du volume régional. Près d’un tiers des embauches sont des
contrats à durée indéterminée. Selon les secteurs, cette proportion varie de plus de 50% pour les travaux en mer à
8% pour les services portuaires et nautiques. Ces types de contrats sont davantage utilisés dans les Bouches-du-
Rhône avec une part de 36%.

Le secteur « défense et administrations maritimes » enregistre un faible volume car les déclarations préalables à
l’embauche concernant la défense restent « secret défense » et ne peuvent pas être représentées d’une façon
exhaustive.
Une Opération d’Intérêt Régional (OIR) en région PACA
La Région pilote les 12 Opérations d’Intérêt Régional (OIR) en partenariat fort avec les industriels, les
collectivités, et l’ensemble des acteurs économiques concernés (pôles de compétitivité, réseau consulaire,
acteurs de la recherche, etc.). L’une d’entre elle porte sur l’industrie navale et maritime et vise à structurer la
filière navale et maritime pour conquérir de nouveaux marchés. Plus d’information sur le site de la Région.
7 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
Les trois départements littoraux présentent des spécificités : davantage de « travaux en mer » et de « R&D et
ingénierie maritimes » pour les Bouches du Rhône, et une représentation très forte des « services portuaires et
nautiques » dans le Var et les Alpes Maritimes [cf. graphique 5 et carte 1].

Graphique 5
Part des familles de secteurs d’activité au sein de la région et des trois départements du littoral

Paca Bouches-du-Rhône Var Alpes-Maritimes

14% 14% 1%
13% 9%
Travaux en Mer 4% 7%
8% 39% 9%
Services portuaires et nautiques
10% 16% 41%
R&D et Ingénierie Maritime
11% Construction et maintenance navale 55% 51%
Autres familles regroupées 17% 19%
28% 34%

Carte 1
Répartition des familles de secteurs d’activité au sein des trois départements du littoral

Aide à la lecture :
Dans les Bouches-du-Rhône, les « travaux en Hautes-Alpes
mer » représentent 67% des volumes de la
région, 13% dans le Var et 20% dans les
Alpes-Maritimes.
16% 20%
Alpes-de-Haute-
Vaucluse 22%
Provence
Travaux en Mer
Services portuaires et nautiques 34%
R&D et Ingénierie Maritime 21%
Construction et maintenance navale
50%
Autres familles regroupées 67% 26% 13%
Alpes-Maritimes
22%
Bouches-du-Rhône 16% 47%
77% 55%
2% Var
Des offres d’emploi en hausse
24 600 offres d’emploi ont été collectées par Pôle emploi au cours de l’année 2017 pour la filière mer, soit 8% de
l’ensemble des offres d’emploi enregistrées, en progression de +7% en un an. 5 100 offres ont été enregistrées hors
tourisme et près des trois quarts viennent de la « construction et de la maintenance navale », en évolution de +8% en
un an. Les types de contrat les plus proposés sont les missions (46%), puis les CDI (30%). Un détail par famille de
métiers est proposé en Annexe II.

Graphique 6
Top 10 des métiers les plus recherchés par les employeurs (hors tourisme)
Maintenance électrique 699
Chaudronnerie - tôlerie 699
Soudage manuel 597
Management et ingénierie études,… 337
Réalisation et montage en tuyauterie 306 Ces dix métiers représentent près de
Poissonnerie 298 huit offres d’emploi sur dix parmi les
métiers de la filière mer hors tourisme.
Conduite de grue 296
Maintenance mécanique industrielle 250
Mécanique de marine 228
Réalisation - installation d'ossatures bois 174
8 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
Le marché du travail de la filière mer
Près de 36 800 demandeurs d’emploi en catégories A,B,C sont inscrits dans une famille de métiers de la filière mer en
moyenne sur l’année 2017 [cf. Tableau 4]. Ce volume représente 7% de la demande d’emploi totale de la région, il
augmente de +4% en un an et évolue à un rythme légèrement plus élevé que l’ensemble de la demande d’emploi
régionale (+3,6%).
Hors tourisme, se sont près de 9 700 demandeurs d’emploi qui chaque mois recherchent une activité dans la filière
mer. Leur nombre n’augmente que très légèrement en 2017 par rapport à 2016 et dans une moindre mesure que
l’ensemble de la demande d’emploi (+1,0% vs +3,6%). Plus de la moitié recherchent un métier dans la « construction
et maintenance navale » puis viennent ensuite les familles de métiers des « services portuaires et nautiques » et du
« personnel embarqué ».

Tableau 4
Répartition et évolution annuelle des demandes d’emploi (en moyenne annuelle)
Demandeur Répartition (ensemble Répartition Evolution
Famille de métiers
d'emploi de la filière mer) (hors tourisme*) 2017/2016
Hôtellerie-Restauration 19 796 54% - +4,1%
Activités et Loisirs Littoraux 7 297 20% - +8,2%
Construction et Maintenance Navale 5 348 15% 55% -1,8%
Services Portuaires et Nautiques 1 588 4% 16% +3,1%
Personnel embarqué 1 093 3% 11% +11,4%
R&D et Ingénierie Maritime 664 2% 7% -1,2%
Pêches et Cultures Marines 434 1% 4% +1,8%
Travaux en Mer 225 1% 2% +7,4%
Transformation des Produits de la Mer 179 0% 2% +2,4%
Défense et Administrations Maritimes 134 0% 1% +7,7%
Ensemble de la filière mer (hors tourisme*) 9 665 - 100% +1,0%
Ensemble de la filière mer 36 757 100% - +4,0%
Source: Pôle emploi / Demande STMT

Une demande d’emploi plutôt masculine


La demande d’emploi de la filière mer se caractérise par une majorité d’hommes (58%) par rapport à la moyenne
régionale, elle atteint même 87% en excluant le tourisme [cf. Graphique 7]. La filière mer reste attractive pour les
jeunes avec 17% contre 12% de l’ensemble des métiers. Les séniors sont sous-représentés avec une part de 19%
contre 26% pour l’ensemble des métiers. Au regard de la qualification, les agents de maîtrise et les cadres ont un
volume inférieur à celui de l’ensemble des métiers (5% contre 12%), cependant en considérant la filière mer hors
tourisme leur part évolue à 17% du fait de la famille « R&D et ingénierie maritime » qui enregistre un poids de 76%
pour cette qualification. En corrélation avec la qualification, le niveau de diplôme de la filière mer est supérieur à
celui de l’ensemble des métiers de la région : 19% de Bac +2 et plus contre 13%. Hors tourisme, cette part atteint
29%.
Graphique 7
Répartition et évolution annuelle des demandes d’emploi (en moyenne annuelle)
Filière mer Filière mer (hors tourisme) Ensemble des métiers
87%

58% 56%
50% 52% 53%
43% 43%
37%
29% 28% 29%
26%
23%
17% 19% 17% 17% 19%
13% 12% 12% 13%
5%

Source: Pôle emploi / Demande STMT


9 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
Les 10 métiers les plus recherchés au sein de la filière maritime (hors tourisme)
Les dix métiers les plus recherchés par les demandeurs d’emploi représentent près du tiers de la filière mer hors
tourisme [cf. Graphique 8]. Le premier métier est celui de « soudage manuel » avec une part de 12%, suivi de
« maintenance électrique » (8%).

Graphique 8
Top 10 des métiers les plus recherchés par les demandeurs d’emploi

Soudage manuel 1 136


Maintenance électrique 795
Management et ingénierie études, recherche et… 731
Chaudronnerie - tôlerie 687
Réalisation et montage en tuyauterie 669
Equipage de la navigation maritime 607
Conduite de grue 494
Encadrement de la navigation maritime 462
Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du v 378
Mécanique de marine 362
Source: Pôle emploi / Demande STMT

Hors tourisme, la « construction navale » concentre plus de la moitié des recherches d’emploi
Globalement dans la filière mer, les familles de « l’hôtellerie-restauration » et des « activités et loisirs littoraux »
représentent près des trois quart de la demande d’emploi. Hors tourisme, trois familles concentrent plus de huit
demandeurs d’emploi sur dix : la « construction et maintenance navale » (55%), les « services portuaires et
nautiques » (16%) et le « personnel embarqué » (11%). Les Bouches du Rhône concentrent plus d’un demandeur
d’emploi sur deux de la filière mer hors tourisme [cf. graphique 9].

Graphique 9
Part de la demande d’emploi (hors tourisme) dans les trois départements littoraux de la région PACA

Bouches-du-Rhône Var Alpes-Maritimes

17% 17% 22%


8% 39%
5 000 16% 1 778 48% 1 667
59% 17%
16%
19% 22%

Construction et maintenance navale Aide à la lecture :


Services portuaires et nautiques  Au centre des disques : le nombre de demandeurs d’emploi dans la
Personnel embarqué filière maritime hors tourisme
 Secteurs colorés : part des demandeurs d’emploi selon les familles
Autres familles regroupées
de métiers (hors tourisme)
Source: Pôle emploi / Demande STMT
10 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Des demandeurs d’emploi formés aux métiers de « personnel


embarqué » et de la « construction et maintenance navale »
Plus de 15 000 demandeurs d’emploi ont été formés en 2016 sur des métiers liés à la filière maritime, dont plus de
6000 sur le hors tourisme. Juste après « l’hôtellerie-restauration » (46% de la filière mer), deux familles de métiers
présentent des volumes d’entrées en formation importants en 2016 [cf. Tableau 5] : le « personnel embarqué » (17%)
et la « construction et maintenance navale » (17%). Près de 70% des formations ont été financées par Pôle emploi et
parmi elles, les aides individuelles à la formation (AIF) comptent pour 29%.
Tableau 5
Entrants en formation en 2016
Autres
Domaine de la mer Total AFC AIF AFPR + POEI
financements

Hôtellerie-Restauration 6984 1 849 1 011 422 928


Personnel embarqué 2605 - 1 594 222 822
Construction et maintenance navale 2544 715 785 ST* ST*
Activités et loisisirs littoraux 2115 219 546 2 184 1 940
Services portuaires et nautiques 509 ST* 347 ST* ST*
Pêches et cultures marines 145 - 76 ST* 993
Travaux en mer 113 ST* ST* - ST*
Défense et administrations maritimes ST* ST* ST* - 98
Transformation des produits de la mer ST* - - ST* -
R&D et ingénierie maritime ST* - - - 65
Total Filière mer 15 112 2 881 4 401 2 907 4 923
Total Filière mer (hors tourisme) 6 013 813 2 844 301 2 055
Total Paca (toutes filières) 75 700 7 288 8 490 1 837 6 611
*ST (secret statistique) : seuil de minimum 60 DE en dessous duquel il n'est pas possible de communiquer les données concernant les entrées en formation
**- : absence de valeur pour la catégorie concernée
Source : Pôle emploi, fichier des entrées en formation

Un taux d’accès à l’emploi de 61% en 2016


Le taux d’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi six mois après leur sortie de formation est supérieur à l’ensemble
des formations de la région (54%), il est de 64% sur la filière mer et de 61% hors tourisme [cf. tableau 6]. Les métiers
du domaine des « services portuaires et nautiques » disposent d’accès à l’emploi importants, parmi eux :
o « Grue » : 336 sortants et un accès à l’emploi de près de 64%
o « Magasinage » : 170 sortants et un accès à l’emploi de 71%
o « Transport de matière dangereuse » : 136 sortants et un accès à l’emploi de 77%
Tableau 6
Accès à l’emploi à l’issue des formations en 2016
Domaine de la mer Total sortants 2016 Taux d'accès 2016
Eclairage :
Il n’est pas possible de comparer les deux
Hôtellerie-restauration 2 671 67% tableaux présents sur cette page car les
Services portuaires et nautiques 1 680 63% périodes, malgré qu’elles soient identiques, ne
Activités et loisirs littoraux 777 60%
correspondent pas à la même cohorte de
Construction et maintenance navale 365 57%
Personnel embarqué 186 58% demandeurs d’emploi.
Pêches et cultures marines ST* 59% • Les demandeurs d’emploi entrés en
R&D et ingénierie maritime ST* 20% formation au mois M sont comptabilisés au
Transformation des produits de la mer ST* 100% mois M.
Défense et administrations maritimes ST* 100%
• Les demandeurs d’emploi sortis au mois M ne
Total filière mer (hors tourisme) 2 691 61%
seront comptabilisés qu’au mois M+9 car
Total filière mer 5 727 64%
Total Paca (toutes filières) 63 000 54%
l’accès à l’emploi dans les 6 mois qui suivent
EN SAVOIR PLUS
Source : Pôle emploi, fichier des sortants de formation la fin de la formation.

EN SAVOIR PLUS
● Requêteur de données sur les entrées et les sortants de formation (Pôle emploi)
11 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe I : Chiffres clés de la filière mer en Paca

PACA

* 140 700 salariés en 2016 (11% de l'emploi régional)


* 26 700 offres enregistrées en 2017
* 357 400 recrutements sur un an (+7% en un an)
* 36 700 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+4% sur un an)

Travaux en Mer Personnel embarqué


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 28 300 salariés en 2016 (20% de la filière) * 6 060 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 60 offres enregistrées en 2017 * 50 offres enregistrées en 2017
* 8 300 recrutements sur un an (+20% en un an) * 867 recrutements sur un an (+58% en un an)
* 225 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en * 1 093 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
2017 (+7% sur un an) en 2017 (+11% sur un an)

Construction et Maintenance Navale R&D et Ingénierie Maritime


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 5 400 salariés en 2016 (4% de la filière) * 6 100 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 3 700 offres enregistrées en 2017 * 90 offres enregistrées en 2017
* 1 700 recrutements sur un an (+20% en un an) * 2 300 recrutements sur un an (-4% en un an)
* 5 300 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 700 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (-2% sur un an) en 2017 (-1% sur un an)

Défense et Administrations Maritimes Services Portuaires et Nautiques

* Emploi salarié non disponible * 5 800 salariés en 2016 (4% de la filière)


* 40 offres enregistrées en 2017 * 800 offres enregistrées en 2017
* 130 recrutements sur un an (+88% en un an) * 6 000 recrutements sur un an (-38% en un an)
* 130 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 1 600 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+8% sur un an) en 2017 (+3% sur un an)

Pêches et Cultures Marines Transformation des Produits de la Mer

* 1 100 salariés en 2016 (1% de la filière) * 1 300 salariés en 2016 (1% de la filière)
* 20 offres enregistrées en 2017 * 300 offres enregistrées en 2017
* 1 200 recrutements sur un an (+5% en un an) * 600 recrutements sur un an (+11% en un an)
* 400 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 200 demandeurs d'emploi en moyenne par mois

Hôtellerie-Restauration Activités et loisirs littoraux


(uniquement sur les bassins côtiers) (uniquement sur les bassins côtiers)

* 81 900 salariés en 2016 (58% de la filière) * 5 400 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 16 000 offres enregistrées en 2017 * 4 000 offres enregistrées en 2017
* 327 000 recrutements sur un an (+9% en un an) * 9 500 recrutements sur un an (+20% en un an)
* 20 000 demandeurs d'emploi en moyenne par * 7 000 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
mois en 2017 (-2% sur un an) en 2017 (-2% sur un an)

Activités saisonnières liées au tourisme


12 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe I (suite) : Chiffres clés des familles de métier de la


filière mer dans les Bouches-du-Rhône
Bouches-du-Rhône

* 73 600 salariés en 2016 (46% de la filière)


* 8 600 offres enregistrées en 2017 (+2% en un an)
* 104 604 recrutements sur un an (+10% en un an)
* 15 146 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+4% sur un an)

Travaux en Mer Personnel embarqué


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 21 000 salariés en 2016 (29% de la filière) * 6 000 salariés en 2016 (8% de la filière)
* 36 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 5 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 5 571 recrutements sur un an (+20% en un an) * 731 recrutements sur un an (+87% en un an)
* 97 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en * 405 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
2017 (+1% sur un an) en 2017 (+17% sur un an)

Construction et Maintenance Navale R&D et Ingénierie Maritime


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 900 salariés en 2016 (1% de la filière) * 4 500 salariés en 2016 (6% de la filière)
* 1 790 offres enregistrées en 2017 (-3% en un an) * 45 offres enregistrées en 2017
* 367 recrutements sur un an (+3% en un an) * 1 747 recrutements sur un an (-3% en un an)
* 2 951 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 389 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (stable sur un an) en 2017 (+3% sur un an)

Défense et Administrations Maritimes Services Portuaires et Nautiques

* Emploi salarié non disponible * 3 700 salariés en 2016 (5% de la filière)


* 22 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 425 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 80 recrutements sur un an (+45% en un an) * 981 recrutements sur un an (+47% en un an)
* 65 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 796 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+1% sur un an) en 2017 (+4% sur un an)

Pêches et Cultures Marines Transformation des Produits de la Mer

* 500 salariés en 2016 (1% de la filière) * 400 salariés en 2016 (1% de la filière)
* 13 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 53 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 371 recrutements sur un an (-18% en un an) * 214 recrutements sur un an (-5% en un an)
* 222 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 77 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+1% sur un an) en 2017 (+3% sur un an)

Hôtellerie-Restauration Activités et loisirs littoraux


(uniquement sur les bassins côtiers) (uniquement sur les bassins côtiers)

* 33 700 salariés en 2016 (46% de la filière) * 3 000 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 4 848 offres enregistrées en 2017 (+7% en un an) * 1 363 offres enregistrées en 2017 (-11% en un an)
* 89 560 recrutements sur un an (+13% en un an) * 4 982 recrutements sur un an (-34% en un an)
* 6 881 demandeurs d'emploi en moyenne par * 3 265 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
mois en 2017 (+4% sur un an) en 2017 (+8% sur un an)

Activités saisonnières liées au tourisme


13 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe I (suite) : Chiffres clés de la filière mer dans les Alpes-


Maritimes
Alpes-Maritimes

* 40 800 salariés en 2016 (26% de la filière)


* 7 378 offres enregistrées en 2017 (-1% en un an)
* 174 876 recrutements sur un an (+3% en un an)
* 11 325 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+5% sur un an)

Travaux en Mer Personnel embarqué


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 4 600 salariés en 2016 (11% de la filière) * 100 salariés en 2016 (0.2% de la filière)
* 10 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 32 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 1 671 recrutements sur un an (+3% en un an) * 52 recrutements sur un an (+33% en un an)
* 52 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en * 368 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
2017 (+13% sur un an) en 2017 (+6% sur un an)

R&D et Ingénierie Maritime


Construction et Maintenance Navale
(uniquement sur les bassins côtiers)
* 1 500 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 500 salariés en 2016 (1% de la filière) * 27 offres enregistrées en 2017 (évolution non
* 577 offres enregistrées en 2017 (+38% en un an)
significative)
* 360 recrutements sur un an (+4% en un an)
* 470 recrutements sur un an (-10% en un an)
* 646 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
* 193 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (-5% sur un an) en 2017 (-4% sur un an)

Défense et Administrations Maritimes Services Portuaires et Nautiques

* Emploi salarié non disponible * 1 500 salariés en 2016 (4% de la filière)


* 7 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 160 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 1 recrutements sur un an * 2 029 recrutements sur un an (-76% en un an)
* 9 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 285 demandeurs d'emploi en moyenne par mois

en 2017 (-15% sur un an) en 2017 (+2% sur un an)

Pêches et Cultures Marines Transformation des Produits de la Mer

* 200 salariés en 2016 (1% de la filière)


* 300 salariés en 2016 (1% de la filière)
* 108 offres enregistrées en 2017 (évolution non
* 2 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative)
significative)
* 145 recrutements sur un an (+16% en un an)
* 261 recrutements sur un an (+6% en un an)
* 55 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
* 58 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+2% sur un an)
en 2017 (+3% sur un an)

Hôtellerie-Restauration Activités et loisirs littoraux


(uniquement sur les bassins côtiers) (uniquement sur les bassins côtiers)

* 30 400 salariés en 2016 (75% de la filière) * 1 600 salariés en 2016 (4% de la filière)
* 5 729 offres enregistrées en 2017 (-5% en un an) * 726 offres enregistrées en 2017 (-8% en un an)
* 167 161 recrutements sur un an (+7% en un an) * 2 726 recrutements sur un an (+21% en un an)
* 7 747 demandeurs d'emploi en moyenne par * 1 911 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
mois en 2017 (+5% sur un an) en 2017 (+11% sur un an)

Activités saisonnières liées au tourisme


14 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe I (suite) : Chiffres clés de la filière mer dans le Var

Var

* 26 200 salariés en 2016 (16% de la filière)


* 7 842 offres enregistrées en 2017 (+22% en un an)
* 77 553 recrutements sur un an (+12% en un an)
* 9 065 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (+3% sur un an)

Travaux en Mer Personnel embarqué


(uniquement sur les bassins côtiers)

* 2 700 salariés en 2016 (10% de la filière) * 100 salariés en 2016 (0.5% de la filière)
* 13 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 15 offres enregistrées en 2017 (évolution non
significative) significative)
* 1 038 recrutements sur un an (+8% en un an) * 84 recrutements sur un an (-29% en un an)
* 76 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en * 291 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
2017 (+12% sur un an) en 2017 (+9% sur un an)

R&D et Ingénierie Maritime


Construction et Maintenance Navale
(uniquement sur les bassins côtiers)
* 150 salariés en 2016 (1% de la filière)
* 3 800 salariés en 2016 (15% de la filière) * 16 offres enregistrées en 2017 (évolution non
* 627 offres enregistrées en 2017 (-5% en un an) significative)
* 922 recrutements sur un an (+35% en un an) * 40 recrutements sur un an (+29% en un an)
* 851 demandeurs d'emploi en moyenne par mois * 82 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
en 2017 (-3% sur un an) en 2017 (-11% sur un an)

Défense et Administrations Maritimes Services Portuaires et Nautiques

* Emploi salarié non disponible * 400 salariés en 2016 (2% de la filière)


* 9 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 140 offres enregistrées en 2017 (+12% en un an)
significative) * 2 822 recrutements sur un an
* 49 recrutements sur un an * 336 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
* 40 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en 2017 (+2% sur un an)
en 2017 (+18% sur un an)

Pêches et Cultures Marines Transformation des Produits de la Mer

* 300 salariés en 2016 (1% de la filière) * 300 salariés en 2016 (1% de la filière)
* 6 offres enregistrées en 2017 (évolution non * 100 offres enregistrées en 2017 (-2% en un an)
significative) * 149 recrutements sur un an (+27% en un an)
* 438 recrutements sur un an (+38% en un an) * 34 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
* 68 demandeurs d'emploi en moyenne par mois en 2017 (+9% sur un an)
en 2017 (-2% sur un an)

Hôtellerie-Restauration Activités et loisirs littoraux


(uniquement sur les bassins côtiers) (uniquement sur les bassins côtiers)

* 17 700 salariés en 2016 (67% de la filière) * 700 salariés en 2016 (% de la filière)


* 5 271 offres enregistrées en 2017 (+30% en un an) * 1 645 offres enregistrées en 2017 (+15% en un an)
* 70 183 recrutements sur un an (+8% en un an) * 1 828 recrutements sur un an (-2% en un an)
* 5 167 demandeurs d'emploi en moyenne par * 2 121 demandeurs d'emploi en moyenne par mois
mois en 2017 (+3% sur un an) en 2017 (+6% sur un an)

Activités saisonnières liées au tourisme


15 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe II : DEMANDE D’EMPLOI MARITIME DÉTAILLÉE PAR


APPELLATIONS MÉTIERS
Pour chaque famille, seuls les principaux métiers recherchés sont présentés (et non la totalité), en fonction du
nombre de demandeurs d’emploi triés par ordre décroissant. Les offres enregistrées par Pôle emploi sont données à
titre indicatif.
NB : un code ROME peut être composé de plusieurs appellations.
* La demande d’emploi est la moyenne mensuelle sur l’année 2017 // (1) Données soumises au secret statistique
Demande Offres
Famille Métier (ROME) Appellation métier d'emploi d'emploi
année 2017* année 2017
H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Chaudronnier / Chaudronnière 326 340
H2913 - Soudage manuel Soudeur / Soudeuse à l'arc électrique 266 101
H2913 - Soudage manuel Soudeur / Soudeuse Metal Inert Gas -MIG- 259 70
H2913 - Soudage manuel Soudeur / Soudeuse Tungsten Inert Gas -TIG- 248 135
I1309 - Maintenance électrique Electrotechnicien / Electrotechnicienne de maintenance 238 229
H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie Tuyauteur-monteur / Tuyauteuse-monteuse 221 21
H2913 - Soudage manuel Soudeur / Soudeuse à l'arc semi-automatique 210 169
F1503 - Réalisation - installation d'ossatures bois Charpentier / Charpentière 201 143
H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie Tuyauteur / Tuyauteuse 185 138
H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Chaudronnier soudeur / Chaudronnière soudeuse 150 174
I1310 - Maintenance mécanique industrielle Mécanicien / Mécanicienne de maintenance industrielle 123 108
Construction et H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie Tuyauteur industriel / Tuyauteuse industrielle 117 7
Maintenance I1309 - Maintenance électrique Electricien / Electricienne de maintenance 99 47
Navale I1605 - Mécanique de marine Mécanicien / Mécanicienne de bateaux de plaisance 94 23
H3404 - Peinture industrielle Peintre industriel / industrielle 93 77
Métallier-serrurier industriel / Métallière-serrurière
H2911 - Réalisation de structures métalliques 90 ST(1)
industrielle
I1309 - Maintenance électrique Aide électricien / électricienne de maintenance 89 68
I1605 - Mécanique de marine Mécanicien / Mécanicienne de bateaux 82 78
Electricien / Electricienne de maintenance en équipements
I1309 - Maintenance électrique 77 ST(1)
industriels
H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Ingénieur / Ingénieure chimiste en industrie 72 6
et développement industriel
Autres appellations métier 2 108 1 764
Total Construction et Maintenance Navale 5 348 3 698
F1301 - Conduite de grue Grutier / Grutière 310 240
N1202 - Gestion des opérations de circulation internat Agent / Agente de transit 99 63
I1607 - Réparation de cycles, motocycles
Mécanicien / Mécanicienne en cycles et motocycles 97 24
et motoculteurs de loisirs
N3203 - Manutention portuaire Ouvrier / Ouvrière docker 87 ST(1)
F1301 - Conduite de grue Conducteur grutier / Conductrice grutière 80 14
I1601 - Installation et maintenance en nautisme Technicien / Technicienne de maintenance du nautisme 79 48
N1202 - Gestion des opérations de circulation internat Agent déclarant / Agente déclarante en douane 52 12
Maintenicien plaisance polyvalent / Maintenicienne
I1601 - Installation et maintenance en nautisme 50 ST(1)
plaisance polyvalente
F1301 - Conduite de grue Conducteur / Conductrice de grue 49 28
N1202 - Gestion des opérations de circulation
Agent / Agente de transit maritime 46 15
internationale des marchandises
I1607 - Réparation de cycles, motocycles
Mécanicien / Mécanicienne motocycles 43 22
Services et motoculteurs de loisirs
N1202 - Gestion des opérations de circulation
Portuaires et Coordinateur / Coordinatrice transit -import/export- 43 8
internationale des marchandises
Nautiques F1301 - Conduite de grue Conducteur / Conductrice de grue à tour 41 10
N1201 - Affrètement transport Affréteur / Affréteuse transport routier 31 28
I1607 - Réparation de cycles, motocycles Mécanicien-réparateur / Mécanicienne-réparatrice de
28 ST(1)
et motoculteurs de loisirs cycles et motocycles
N3201 - Exploitation des opérations portuaires
Agent / Agente d'escale en gare maritime 25 ST(1)
et du transport maritime
I1601 - Installation et maintenance en nautisme Préparateur / Préparatrice de bateau 24 21
N3201 - Exploitation des opérations portuaires
Responsable d'exploitation transport maritime 23 ST(1)
et du transport maritime
Conseiller vendeur / Conseillère vendeuse de bateaux
D1404 - Relation commerciale en vente de véhicules 21 ST(1)
de plaisance
N3201 - Exploitation des opérations portuaires
Agent / Agente de port de plaisance 21 8
et du transport maritime
Autres appellations métier 340 265
Total Services Portuaires et Nautiques 1 588 806
16 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe II (suite) : DEMANDE D’EMPLOI MARITIME DÉTAILLÉE PAR


APPELLATIONS MÉTIERS
Demande Offres
Famille Métier (ROME) Appellation métier d'emploi d'emploi
année 2017* année 2017
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Capitaine marine marchande 166 ST(1)
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Capitaine de yacht 148 7
N3102 - Equipage de la navigation maritime Marin de la plaisance professionnelle 136 11
N3102 - Equipage de la navigation maritime Marin de la marine marchande 130 ST(1)
N3102 - Equipage de la navigation maritime Matelot de la marine marchande 96 ST(1)
N3102 - Equipage de la navigation maritime Marin de la navigation maritime 83 ST(1)
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Officier / Officière de la marine marchande 45 ST(1)
N3102 - Equipage de la navigation maritime Matelot de la navigation maritime 44 6
Personnel
N3102 - Equipage de la navigation maritime Equipier / Equipière de plaisance professionnelle 39 11
embarqué
N3102 - Equipage de la navigation maritime Matelot polyvalent / polyvalente navigation maritime 37 ST(1)
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Chef mécanicien / mécanicienne marine 18 ST(1)
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Second / Seconde capitaine marine 15 0
N3102 - Equipage de la navigation maritime Maître / Maîtresse d'équipage 12 ST(1)
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Officier / Officière pont de la marine marchande 11 0
N3101 - Encadrement de la navigation maritime Officier polyvalent / Officière polyvalente de la marine 11 ST(1)
Autres appellations métier 103 17
Total Personnel embarqué 1 093 52
K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la
Biologiste de la recherche scientifique 114 ST(1)
matière et du vivant
K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la
Ingénieur / Ingénieure de recherche scientifique 60 ST(1)
matière et du vivant
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Ingénieur / Ingénieure d'études-recherche-développement
57 ST(1)
et développement industriel en industrie
K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la
Chargé / Chargée de recherche 38 9
matière et du vivant
K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la
Ingénieur / Ingénieure d'études en recherche fondamentale 38 7
matière et du vivant
K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la
Ingénieur / Ingénieure d'études en recherche scientifique 33 ST(1)
matière et du vivant
H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Ingénieur / Ingénieure biologiste en industrie 33 ST(1)
et développement industriel
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Ingénieur / Ingénieure d'essais en études, recherche
27 ST(1)
et développement industriel et développement
K2402 - Recherche en sciences de l'univers,
Ingénieur / Ingénieure de recherche biomédicale 20 5
de la matière et du vivant
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Assistant / Assistante technique d'ingénieur en études,
16 ST(1)
et développement industriel recherche et développement en industrie
R&D et Ingénierie H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Ingénieur / Ingénieure en biotechnologie en industrie 15 ST(1)
Maritime et développement industriel
K2402 - Recherche en sciences de l'univers,
Microbiologiste de la recherche scientifique 12 ST(1)
de la matière et du vivant
H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Attaché / Attachée de recherche clinique en industrie 12 ST(1)
et développement industriel
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Ingénieur / Ingénieure recherche développement énergies
12 ST(1)
et développement industriel renouvelables en industrie
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Ingénieur / Ingénieure agronome en études, recherche
11 ST(1)
et développement industriel et développement
H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Ingénieur biomédical / Ingénieure biomédicale en industrie 11 ST(1)
et développement industriel
H1206 - Management et ingénierie études, recherche
Ingénieur / Ingénieure en microbiologie en industrie 11 ST(1)
et développement industriel
K2402 - Recherche en sciences de l'univers,
Biochimiste de la recherche scientifique 11 ST(1)
de la matière et du vivant
H1206 - Management et ingénierie études, recherche Responsable du développement pharmaceutique
10 ST(1)
et développement industriel en industrie
K2402 - Recherche en sciences de l'univers,
Océanologue 10 ST(1)
de la matière et du vivant
Autres appellations métier 113 67
Total R&D et Ingénierie Maritime 664 88
17 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe II (suite) : DEMANDE D’EMPLOI MARITIME DÉTAILLÉE PAR


APPELLATIONS MÉTIERS
Demande Offres
Famille Métier (ROME) Appellation métier d'emploi d'emploi
année 2017* année 2017
A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement
Chargé / Chargée d'études environnement 189 8
naturel
A1415 - Equipage de la pêche Marin-pêcheur 59 (1)
ST
A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement
Ingénieur / Ingénieure agro-environnement 53 ST(1)
naturel
Pêches et A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement
Chargé / Chargée de mission biodiversité 43 6
Cultures Marines naturel
A1404 - Aquaculture Aquaculteur / Aquacultrice 13 ST(1)
A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement
Chargé / Chargée d'études en biodiversité 11 ST(1)
naturel
Autres appellations métier 66 9
Total Pêches et Cultures Marines 434 23
I1502 - Intervention en milieu subaquatique Plongeur scaphandrier / Plongeuse scaphandrière 42 ST(1)
I1502 - Intervention en milieu subaquatique Scaphandrier / Scaphandrière 35 ST(1)
F1105 - Études géologiques Géologue 16 5
I1502 - Intervention en milieu subaquatique Plongeur / Plongeuse subaquatique 15 4
F1203 - Direction et ingénierie d'exploitation de
Ingénieur / Ingénieure de production pétrolière 15 ST(1)
gisements et de carrières
Travaux en Mer
F1105 - Études géologiques Hydrogéologue 11 1
F1105 - Études géologiques Géologue pétrolier / pétrolière 10 ST(1)
Scaphandrier / Scaphandrière travaux publics sur
I1502 - Intervention en milieu subaquatique 10 ST(1)
réseaux et ouvrages immergés
Autres appellations métier 71 49
Total Travaux en Mer 225 59
Transformation D1105 - Poissonnerie Poissonnier / Poissonnière 113 231
D1105 - Poissonnerie Ecailler / Ecaillère en poissonnerie 27 34
des Produits
Autres appellations métier 38 33
de la Mer Total Transformation des Produits de la Mer 179 298
K1705 - Sécurité civile et secours Marin-pompier 36 ST(1)
Défense et
K1705 - Sécurité civile et secours Secouriste brancardier / brancardière 9 ST(1)
Administrations
Autres appellations métier 89 41
Maritimes
Total Défense et Administrations Maritimes 134 42
G1803 - Service en restauration Serveur / Serveuse de restaurant 2 799 2 666
G1501 - Personnel d'étage Valet / Femme de chambre 2 559 2 926
G1803 - Service en restauration Chef de rang 1 565 1 283
G1801 - Café, bar brasserie Barman / Barmaid 1 397 737
G1605 - Plonge en restauration Plongeur / Plongeuse en restauration 1 396 1 214
G1803 - Service en restauration Garçon / Serveuse de restaurant 1 251 198
G1605 - Plonge en restauration Aide de cuisine 1 139 238
G1803 - Service en restauration Serveur / Serveuse en restauration 1 003 750
G1603 - Personnel polyvalent en restauration Employé polyvalent / Employée polyvalente de restauration 954 1 140
G1801 - Café, bar brasserie Serveur / Serveuse de bar-brasserie 775 376
G1603 - Personnel polyvalent en restauration Employé / Employée de restauration collective 615 197
Hôtellerie-
G1605 - Plonge en restauration Aide de cuisine de collectivité 402 48
Restauration G1603 - Personnel polyvalent en restauration Employé polyvalent / Employée polyvalente de restaurant 385 283
G1801 - Café, bar brasserie Serveur / Serveuse de bar 368 173
G1603 - Personnel polyvalent en restauration Employé / Employée de cantine 355 17
Equipier polyvalent / Equipière polyvalente de
G1603 - Personnel polyvalent en restauration 325 ST(1)
restauration rapide
G1603 - Personnel polyvalent en restauration Agent / Agente de restauration rapide 192 32
G1801 - Café, bar brasserie Chef barman / barmaid 184 26
G1702 - Personnel du hall Voiturier / Voiturière 168 79
G1501 - Personnel d'étage Premier valet / Première femme de chambre 132 68
Autres appellations métier 1 832 3 397
Total Hôtellerie-Restauration 19 796 15 848
18 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

Annexe II (suite) : DEMANDE D’EMPLOI MARITIME DÉTAILLÉE PAR


APPELLATIONS MÉTIERS
Demande Offres
Famille Métier (ROME) Appellation métier d'emploi d'emploi
année 2017* année 2017
G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants
Animateur / Animatrice d'enfants 583 230
ou d'adolescents
G1204 - Éducation en activités sportives Educateur sportif / Educatrice sportive 543 73
G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants
Animateur / Animatrice de centre de loisirs 504 576
ou d'adolescents
D1211 - Vente en articles de sport et loisirs Vendeur / Vendeuse en articles de sport 478 107
G1204 - Éducation en activités sportives Animateur sportif / Animatrice sportive 435 123
G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants
Animateur / Animatrice d'activités périscolaires 398 400
ou d'adolescents
G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants
Animateur / Animatrice de centre aéré 321 54
ou d'adolescents
G1204 - Éducation en activités sportives Coach sportif 289 73
G1204 - Éducation en activités sportives Maître nageur sauveteur / Maître nageuse sauveteuse 173 187
Activités et Loisirs A1202 - Entretien des espaces naturels Agent / Agente d'entretien des espaces naturels 167 170
Littoraux G1204 - Éducation en activités sportives Educateur / Educatrice d'activités sportives 154 30
G1202 - Animation d'activités culturelles ou ludiques Animateur / Animatrice d'activités culturelles et de détente 145 82
G1204 - Éducation en activités sportives Moniteur sportif / Monitrice sportive 132 7
G1204 - Éducation en activités sportives Professeur / Professeure d'activités sportives 124 12
D1211 - Vente en articles de sport et loisirs Vendeur / Vendeuse buraliste 120 62
D1211 - Vente en articles de sport et loisirs Vendeur / Vendeuse en équipement de sport 114 26
G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants
Animateur / Animatrice de centre de vacances et de loisirs 113 249
ou d'adolescents
G1204 - Éducation en activités sportives Moniteur / Monitrice de sport 113 18
D1211 - Vente en articles de sport et loisirs Vendeur / Vendeuse en produits culturels et ludiques 104 16
G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités
Guide-interprète 102 ST(1)
culturelles ou sportives
Autres appellations métier 2 186 1 239
Total Activités et Loisirs Littoraux 7 297 3 734
19 _ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
Méthodologie
FAMILLE DE MÉTIERS :
• On définit une famille de métiers comme un ensemble d’emplois qui concourent aux mêmes types de finalités et
d’activités dans l’entreprise (ex : la famille de métiers « Pêches et Cultures Marines » regroupe de nombreux
métiers tels que « Aide d'élevage agricole et aquacole », « Aquaculture », « Equipage de la pêche » etc.)
Méthode de constitution des familles de métiers :
10 familles de métiers recherchés en lien avec la filière mer ont été définies : « Activités et Loisirs Littoraux »,
« Construction et Maintenance Navale », « Défense et Administrations Maritimes », « Hôtellerie-Restauration »,
« Pêches et Cultures Marines », « Personnel embarqué », « R&D et Ingénierie Maritime », « Services Portuaires et
Nautiques », « Transformation des Produits de la Mer », « Travaux en Mer ».
A partir de la liste détaillée des appellations métiers (granularité plus fine que les codes ROME des métiers), 936
appellations métiers connectées à la filière maritime sont sélectionnées, puis affectées à l'une des 10 familles de
métiers.
Pour les deux familles de métiers liées au tourisme (« hôtellerie-restauration » et « activités et loisirs littoraux ») la
demande d’emploi a été restreinte aux 10 bassins du littoral, afin de circonscrire le poids très important de ces deux
familles en Paca à leur seul impact sur le littoral.
Pour éviter une intégration des ingénieurs dont l’activité est sans lien avec la mer, les métiers des familles « travaux
en mer » et « R&D et ingénierie maritime » ont été circonscrits aux 10 bassins du littoral.

FAMILLE DE SECTEURS :
• On définit une famille de secteurs d’activité comme un regroupement de domaines d’activités économiques assez
proches pour être considérés comme un appareil de production unique (ex : la famille du secteur « Pêches et
Cultures Marines » regroupe 4 secteurs d’activité (« Pêche en mer », « Aquaculture en mer », « Commerce de gros
(commerce interentreprises) de poissons, crustacés et mollusques » et « Commerce de détail de poissons,
crustacés et mollusques en magasin spécialisé »).
Méthode de constitution des familles secteurs d’activité :
10 familles de secteurs d’activité en lien avec la filière mer ont été définies : « Activités et Loisirs Littoraux »,
« Construction et Maintenance Navale », « Défense et Administrations Maritimes », « Hôtellerie-Restauration »,
« Pêches et Cultures Marines », « Personnel embarqué », « R&D et Ingénierie Maritime », « Services Portuaires et
Nautiques », « Transformation des Produits de la Mer », « Travaux en Mer ».
Parmi les 732 NAF (Nomenclature des Activités Françaises), 54 NAF connectées à la filière maritime sont
sélectionnées, puis affectées à l’une des 10 familles de secteurs d’activité.
Pour les deux familles de secteurs d’activité liées au tourisme (« hôtellerie-restauration » et « activités et loisirs
littoraux ») les volets emploi salarié et déclaration préalable à l’embauche ont été restreints aux 10 bassins du littoral,
afin de circonscrire le poids très important de ces deux familles en région Paca à leur seul impact sur le littoral.
Le secteur des « pêches et cultures marines » est amputé des données de la MSA (non disponibles) ce qui sous-estime
les effectifs salariés réels ; l’emploi salarié dans la « Défense et les administrations maritimes » n’est pas disponible.
Pour éviter une intégration des ingénieurs dont l’activité est sans lien avec la mer, les secteurs des familles « travaux
en mer » et « R&D et ingénierie maritime » ont été circonscrits aux 10 bassins du littoral.
Sources

L’EMPLOI :

Statistiques conjoncturelles sur le nombre de salariés : Acoss, estimations trimestrielles d’emploi salarié

Ces statistiques correspondent au « nombre de salariés inscrits au dernier jour de la période » renseigné dans les
bordereaux récapitulatifs de cotisations (BRC) transmis par les employeurs aux Urssaf. Il s’agit du nombre de
salariés de l’établissement ayant un contrat de travail en cours le dernier jour de la période. Les salariés relevant
du régime agricole ne sont pas inclus dans ces effectifs.
Statistiques sur les caractéristiques des salariés : Acoss, DADS
La déclaration annuelle des données sociales (DADS) est une formalité déclarative que doit accomplir toute
entreprise employant des salariés, en application de l’article R243-14 du code de la Sécurité sociale (Décret du 24
mars 1972) et des articles 87.240 et 241 de la loi 51-711 du 7 juin 1951 du code Général des Impôts. Le champ
des DADS couvre l’ensemble des employeurs et de leurs salariés, à l’exception des agents des ministères,
titulaires ou non, des services domestiques (division 97-98 de la NAF rév. 2) et des activités extra-territoriales
(division 99 de la NAF rév. 2). Le champ retenu dans cette publication correspond à l’ensemble des
établissements ayant effectivement déclarés une assiette Assurance chômage

LA STATISTIQUE MENSUELLE DU MARCHÉ DU TRAVAIL (STMT) :

Les statistiques mensuelles du marché du travail (STMT) portent sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle
emploi et sur les offres d’emploi confiées par les employeurs à Pôle emploi. Les données permettant d’établir les
statistiques du marché du travail sont constituées à partir d’extractions mensuelles des fichiers opérationnels de
gestion de Pôle emploi. Les catégories ABC des demandeurs d’emploi sont les catégories suivantes : les
demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi au cours du mois
(catégorie A), les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une
activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) (catégorie B) et les demandeurs d’emploi tenus
de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures
au cours du mois) (catégorie C).

Directeur de la publication Pôle emploi Direction régionale Provence-Alpes-Côte-D‘Azur


Thierry LEMERLE 34 rue Alfred Curtel
13010 Marseille
Directeurs de la rédaction
Jean-Marie ROSSICH, Nicolas BIANCO

Réalisation : Lucie CONDAMINO et Thierry LANÇON


Direction de la Stratégie, Innovation & Lab
Service Statistiques, Études et Évaluations