Vous êtes sur la page 1sur 3

Localisation par satellites, automne 2017 Exercice "CHTRS95 (WGS84) - CH1903+"

TRANSFORMATION CHTRS95 (WGS84) - CH1903+

LS1-LS2-LS3 : Exercice de programmation


• Contexte
Les fabricants de matériel GPS fournissent des programmes de transformation de coordonnées qui sont
directement intégrés au logiciel du récepteur. En tant qu’utilisateur averti, vous devez contrôler ces
résultats et vous assurer que les paramètres utilisés sont corrects.
• Objectifs
L'objectif de cet exercice est de parcourir les différentes étapes de calcul en appliquant les transformations
et conversions de coordonnées, ceci en programmant vos propres algorithmes. Cet exercice fait partie
du processus d’apprentissage des principes de transformation et conversion de coordonnées.
Les coordonnées issues de mesures GPS sont données dans le système géodésique global CHTRS95
(équivalent à WGS84 ou ETRS89). La transformation de ces résultats dans le nouveau système
géodésique suisse CH1903+ se déroule selon des étapes de calcul de transformation et de conversion de
coordonnées décrites dans le polycopié 1 et dans le document « refsys » de swisstopo.
• Exercice
Les algorithmes de calcul seront écrits à l'aide du tableur EXCEL ou avec le programme MATLAB, qui
permettent un contrôle des étapes de calculs et des résultats intermédiaires.
- Etapes de calcul
1. Convertir les coordonnées géographiques ellipsoïdiques CHTRS95 (ϕ, λ, h) en coordonnées
cartésiennes géocentriques CHTRS95 (X, Y, Z) et vice versa, (chap. 2.1 et 2.2 de swisstopo).
2. Transformer les coordonnées cartésiennes géocentriques (X, Y, Z) de CHTRS95 dans le système
CH1903+ (cadre MN95) à l'aide des paramètres globaux (chap. 1.4 de swisstopo) et vice versa.
3. Convertir les coordonnées cartésiennes géocentriques CH1903+ (X, Y, Z) en coordonnées
géographiques ellipsoïdiques CH1903+ (ϕ, λ, h) et vice versa, (chap. 2.1et 2.2 de swisstopo)
4. Projeter les coordonnées géographiques ellipsoïdiques CH1903+ (ϕ (B), λ (L), h) dans le système
cartographique Suisse (Est (Y), Nord (X)) à l'aide des formules rigoureuses (chap 3.2 et 3.3 de
swisstopo) ou des formules approchées (ch. 3.4 et 3.5 de swisstopo).

Remarque : pour les altitudes, on considère la hauteur sur l’ellipsoïde (h). On n’introduit pas la cote du
géoïde (N).

En programmant des fonctions indépendantes pour les différentes étapes, on peut ensuite les combiner
suivant le type et le sens des transformations à calculer.

>> Document de référence de Swisstopo : lien sur le PDF « refsys »

1
Localisation par satellites, P.-Y. Gilliéron, août 2017

EPFL - TOPO 2 octobre 2017


Localisation par satellites, automne 2017 Exercice "CHTRS95 (WGS84) - CH1903+"

Organigramme des étapes de conversion et transformation de coordonnées CHTRS 95 (WGS84) – CH1903

- Application numérique
- Choisir un point mesuré dans le système CHTRS95 (ϕ, λ) : voir exemple numérique
- Convertir et transformer ses coordonnées CHTRS95 (ϕ, λ) dans le système géodésique suisse CH1903+ (ϕ, λ)
- Calculer la projection suisse
Contrôle de votre application à l’aide de la page web :
https://www.swisstopo.admin.ch/fr/cartes-donnees-en-ligne/calculation-services/reframe.html

• A rendre (contrôle continu obligatoire) individuellement via email pour le 20 oct. 2017
Les résultats (codes matlab, fichiers résultats) : à mettre dans un ZIP avec votre nom (ex. Ex1_gillieron.zip).

EPFL - TOPO 2 octobre 2017


Localisation par satellites, automne 2017 Exercice "CHTRS95 (WGS84) - CH1903+"

• Evaluation

Cet exercice compte pour 10% de la note finale. C’est un travail individuel qui sera évalué selon les
critères suivants :
- Le code matlab doit pouvoir être exécuté simplement et fournir des résultats numériques
(coordonnées) des étapes de conversion et de transformation de coordonnées. Ils sont stockés dans un
fichier résultat (CHTRS95 => CH1903+ ou CH1903+ => CHTRS95).
- Nous testerons votre programme avec nos propres données (selon format ci-dessous).
- Les résultats doivent être exacts (précision 1 à 2 cm) et les unités spécifiées sans ambiguïté.
- Le code matlab doit contenir un minimum de commentaires et avoir des noms de variables explicites.

Annexe
• Calcul de la latitude par itération
Voici quelques indications pour le calcul itératif dans Matlab.
% valeurs initiales
% ellispoiïdes (Bessel ou GRS80)
a=
b=
e2= (a^2-b^2) / a^2 ;
% Seuil : plus petite valeur angulaire entre 2 itérations, exprimée en radians
% Si l’on veut garantir le mm dans la conversion, il faut que :
% seuil [rad] * R (rayon de la Terre) < 1 mm, ce qui est le cas avec la valeur proposée (10-11)
seuil=0.00000000001 ;
% valeurs approchées
Phi = atan (Z/sqrt(X^2+Y^2))
w= sqrt(1-e2*sin(phi)^2)
% Boucle itérative
while Phi – fonction (phi, w) > seuil
w= sqrt (1-e2*sin(phi)^2);
Phi = fonction (phi, w):
end
--

% Remarque: la fonction (phi,w) est l’expression (atan(…)) qui permet de calculer la latitude (voir polycopié p. 27)

• Exemple du fichier .txt avec les paramètres


# ========================
# donnee_lab1.txt
# Clausen, Gillieron
# LocSat
# FALL 2017
# ========================
# CHTRS95 (WGS84) lambda [deg] phi [deg] h [m]
# OR
# CH1903+ E [m] N [m] h [m]
CHTRS95 46.521464753 6.567893633 460.487
CH1903+ 2533184.54 1152612.22 409.08

EPFL - TOPO 2 octobre 2017