Vous êtes sur la page 1sur 6

Ruscus aculeatus

I/Classification

Etymologie du nom : Ruscus aculeatus, aculeatus signifiant pointu ou épineux.

Généralités sur la famille : Liliaceae , la famille des liliacées était l’ une des plus importantes
familles de plantes à fleur monocotylédones, généralement à bulbes, plantes bien connues comme le
lys, le muguet, la jacinthe véritable, le muscari, le narcisse, l'ail des ours et, plus surprenant, le
fragon ou petit houx.

Il est utilisé localement lors de la fête des Rameaux comme substitut aux branches de buis. Les
jeunes pousses sont comestibles, crues ou cuites, comme les asperges sauvages, par contre, les baies
sont toxiques.

Les recherches récentes ont fait éclater cette famille qui n'avait rien d'un groupe monophylétique.
Aujourd'hui les Liliacées proprement dites ne comptent plus que 420 espèces réparties en une
dizaine de genres, et plus d'une vingtaine de sous-familles se son vues attribuer le statut de famille.

Classification classique
Règne Plantae
Sous règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous classe Liliidae
Ordre Lilliales
Famille Liliaceae
Genre Ruscus
Espèce aculeatus

Classification phylogénétique
Clade angiospermes
Clade monocotylédones
Ordre Asparagales
Famille Ruscaceae
II/Description
Appareil végétatif :
Arbrisseau ligneux (ramifié) en touffes vertes, à tiges dressées, pouvant atteindre une hauteur de 30
à 100cm. Cet arbrisseau est xérophyte. Ce feuilles se sont réduites en en petites écailles brunâtres et
triangulaires. Les rameaux axillaires aplatis et coriaces mesurent de 1,5 à 2,5cm de long et
ressemblent à des feuilles (cladodes). Ces cladodes, mesurant environ 3cm sur 1,5cm, (vert sombre)
sont responsables de la photosynthèse. Elles se terminent par une pointe piquante (d’où l’espèce
aculeatus.) Le fragon possède des feuilles (sous forme d’écailles blanchâtres) mais sont non
fonctionnelles.
Cette plante possède un rhizome brunâtre de 0,7 à 2cm d’épaisseur. Ce rhizome est constitué de
d’éléments ramifiés, cylindriques, plus ou moins tubéreux. Le rhizome porte de nombreuses racines
adventives, ligneuses, très entrelacées (de 2 à 3mm d’épaisseur), de petites écailles et des cicatrices
issues de la base de la partie aérienne.
Ces racines sont finement ridées longitudinalement et ont une partie corticale épaisse et déchirable
qui laisse apparaître un cylindre central jaune pâle et très dur.

Cladode

Fruit (baie)

Epine

Tige
Rhizome
Racines adventives
Description
Appareil reproducteur :
Petites fleurs dioïques ayant un périgone blanc verdâtre qui peut atteindre 2mm d’épaisseur.
L’inflorescence est de type : racème de racèmes. Les fleurs sont isolées ou réunies en bouquet à la
face supérieure des cladodes. Elles sont situées à l’aisselle d’une bractée verte.

Les fleurs mâles n’ont que 3 étamines entourées de 6 tépales (3 grands et 3 petits). Les fleurs
femelles on un ovaire libre triloculaire qui donne une baie verte puis rouge à une seule graine.
Formule florale : (3+3T) + (3E) + (3C)
Le fruit est une baie rouge. Les graines sont albuminées.

3 grands tépales

Fleur (située à l’aisselle d’une bractée verte)

Reste d’une fleur non fécondée

3 petits tépales

Le fragon est une plante entomogame, sa période de floraison s’étend de septembre à avril.
Son mode de dissémination est endozoochore.
Ses habitats type sont les sous bois herbacés riches en calcaires. On le retrouve en France dans les
bois et haies du Midi, du Centre et de l’Ouest. On le trouve aussi en Europe centrale, méridionale
Et même en Afrique du Nord.
Autres constituants :

Certains triterpènes (famille des terpènes, sous forme de résine à l’état libre)

Certains stérols (famille des terpènes, sont des dérivés des triterpènes)

Euparone (2,5-diacéty-6-hydroxy-benzofurane) :(famille des benzofuranes)

Ruscodibenzofurane :(famille des benzofuranes)

Huile essentielle renfermant plus de 200 composés dont 40 ont été identifiés
(camphre, méthylester, acide géraniolique…)

Rutoside (famille des flavonoïdes)

Ruscoside (famille des flavonoïdes)

Acides glycolique (propriétés anti-œdémateuses et antiphlogistiques résultant


de la réduction de la perméabilité vasculaire. diurétique

Acide glycérique diurétique

Calcium: rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression


sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Potassium: réduit l’hypertension (sel de potassium: diurétique)


Description

- sous-arbrisseau, 20 à 90 cm de haut, formant des touffes vert foncé, dressées, nues


dans le bas, très ramifiées dans le haut, à tiges et à rameaux striés
- l'essentiel de l'appareil assimilateur est formé de cladodes (rameaux aplatis), ovales,
terminés en pointe piquante
- les cladodes portent vers leur milieu 1 à 2 fleurs verdâtres
- fruit, rouge à maturité, de la grosseur d'une cerise
- bois, haies, lisières, chemins creux
- presque toute la France ; Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique
septentrionale

Milieu de vie

 Terrestre -- Prairies, savanes et steppes


 Terrestre -- Bois et forêts
 Terrestre -- Taillis, fourrés, maquis et garrigues

Mode de vie

 Autotrophe

Présence Nord Pas-de-Calais