Vous êtes sur la page 1sur 7

Evolution de Haute Atlas de Marrakech

Introduction :
Le haut atlas c’est un chaine de montagne de type Alpine, system autochtone, intracontinental d’un socle déformé et faillé d’âge
paléozoïque (orogénèse hercynienne), longueur 700 Km à partir de l’Atlantique jusqu’à méditerranée, largeur de centaine de Km
d’une orientation WSW – ENE

Les altitudes plus élevée se trouvent dans sa partie centrale (J.Toubkal = 4167m et J.Ighil = 4071m) et occidentale que dans les
confins orientaux

Caractérisée par une forme symétrique composée par : zone axial (>3000m), haute plateaux=zone subatlasique (=2100m), Collins
sous-atlasiques (=1000m)

La formation de la HA est l’origine d’une formation de l’océan Tythes au trias (245-200 Ma) et l’Atlantique central au lias (200-180
Ma) (pangea rifting)
Situation / Localisation géographique

L’HAM elle est limitée au Nord et au Sud respectivement par la plaine de HAOUZ et Sud par plaine du SOUSS, à l’est par le couloir
d’argana et l’ouest par HAC.

A l’axe de Haut Atlas on trouve le massif ancien de Tichka (précambrien, FTnT = séparée le promontoire d’Ouzellarh, WMSZ=
West meseta share zone) elle est constituée par plusieurs bassins syn-sédimentaire = syn-rift (syn-orogénique) par exemple le
bassin de Tahnouat, synclinales ou cuvettes d’Ait Ourir, région de Touma d’âge méso- cénozoïque

La couverture elle est en discordance avec le bassin pré-orogénique (socle, trias)

Situation / Localisation géologique

Au nord : bassin post mésozoïque ou syn-cénozoïque et NAF

Au sud : bassin post mésozoïque et SAF over APTZ = Atlas paléozoïque transforme zone, sillon sud-atlasique

A l’Est: HAO (Agadir et Essaouira)

A L’Ouest: HAC (berchid et imilchil)

Synthés Sédimentologique, stratigraphique, structurale, paléontologique, géochimique :

Evolution géodynamique de HA est composée par deux périodes :

 Période pré-orogénique (trias – crétacé sup) caractérisée par Rifting qui touché le socle hercynienne suivre par
remplissage des bassins mésozoïque.
A cet période on distingue deux provinces qui sont (paléogéographique liasique) :
 Province occidentale = HAO + atlantique central (bassins côtière = Agadir - Essaouira)
 Province oriental = HAM, HAC, HAO et MA = Tythes océan.
Les deux provinces sont séparées par un obstacle qui s’appelle West Moroccan Arch, triassic-liassic emergent land, Terre des
Almohades = Almohades land, Dorsale du Massif Hercynien Central = Hercynien Central Massif Rise.

 Période syn-orogénique (crétacé sup - présent) ce période est caractérisée par inversion des bassins, raccourcissement de
socle et la couverture (bassins syn-orogénique) et réactivation des anciennes structures (Failles Majeure).
Le parallélisme évident des certains paléozoique faille majeur qui superpose les autres :
A l’ouest de HA : FTnT -> SAF (APTZ) et SMF (South meseta fault)
Moyen Atlas : variscan Tazekka-Bsabis Fault Zone (TBFZ) // Tizi n’Tretten Fault (TTF)

Le socle : L’Atlas pale ozoï que de Marrakech

On désigne sous ce nom un ensemble de boutonnières qui s’étend sur environ 250 km entre le couloir d’Argana à l’est et
l’ennoyage des boutonnières d’Ait Tamlil et de Skoura sous leur couverture mésozoïque à l’est, et 60 km de large entre la plaine
de Haouz et les dépressions du Souss et de Skoura au sud, il est diviser en trois parties :
Domaine Occidentale Domine Central Domaine Oriental
le bloc de l’Ouzellarh, constitué La série paléozoique, La majeure partie des
de roches métamorphiques et de représentée surtout par les boutonnières d’ait Tamllil et de
granitoïdes précambriens dépôts cambriens, est épaisse. Skoura, et le secteur du Tizi
recouverts par les volcanites du La déformation hercynienne y n’Tichka. Les terrains
précambrien terminal et est clairement marquée et elle carbonifères sont très épais et
une série paléozoique peu s’exprime par des plis surtout déformés par des plis hercyniens
épaisse. L’ensemble a été peu NNE-SSW, un métamorphisme NW-SE et E-W.
déformé par l’orogenèse important et la mise en place de
hercynienne. La partie granitoïdes comme celui du jbel
occidentale Tichka.
de la boutonnière de Skoura et la
partie méridionale de celle d’Ait
Tamllil font partie de ce domaine
tabulaire.

La couverture :
Haut Atlas Occidental – Western High Atlas

Trias

Permien sup – trias sup rifting suivre par formation de affaissement (sag) bassin avec vaste séries des évaporites et basalte flows
(trias sup – jurassique inf)

Orientation de l’extension : NNE – SSW (N05)


Jurassique

Sédimentation dominée par les carbonates (milieu marin)

Jurassique inf – jurassique moyen -> domaine épicontinental

Lias -> carbonaté /dolomitique

Dogger -> conglomérats rouge, grés et argiles (régression due à


l’extension--> sills doléritique)

Sinemurien – callovien : W->faciès des calcaires et marne, E-


>faciès clastique

Callovien : installation une Platform carbonatée

Oxfordien – argovien : marno-calcaires et marneux

Rauracien – séquanien : à la base -> cal à polypiers -+


dolomitisé / sommet->cal et marno-cal algaires

Kimméridgien inf. : rouge, conglomérats, grés et argiles + niveau


d’anhydrite

Kimméridgien sup – portlandien : cal et marne avec des niveaux d’anhydrite

Crétacé inférieure

Après la tendance régressive de la fin de jurassique, le crétacé inf.


est de nouveau franchement marin

Berriasien : marno-cal et gréseux

Valanginien : calcaréo-marneux où interfèrent les effets des


variations eustatiques du niveau des mers et les affaissements
tectoniques de la marge, et des mouvements et des déformations
synsédimentaires.

Hauterivien : est->cal gréseux transgressive, ouest->série de marne épaisse / tectonique distensive – bloc basculés vers W

Barrémien : marne – poursuit la transgression


Aptien : cal – transgression maximum vers E – premier signes d’une tendance régressive apparaissent – limite net – activité
tectonique extensive

Arès berriasien-valanginien la sédimentation se continue sur une discordance qui indique à une érosion et changement de
l’environnement sédimentaire dominée par faciès siliciclastique et alluvial plains (turbidites) -> WMA s’est la source de ces
apports

Crétacé supérieure

Cénomano-turonien : dépôts des marnes et cal

Sénonien : marne et les apports détritiques cénozoïques


qui marquent la surrection de l’atlas.

Crétacé inf : forte proportion d’illite

Crétacé sup : smectites et argiles fibreuses -> expriment la


fin des apports détritique et l’établissement d’un milieu
confiné.

Haut Atlas Central et Oriental / Moyne Atlas Central and Eastern High Atlas / Middle Atlas

Trias

Bassin de Guercif (lias – jurassique sup) dominée par l’extension par rapport de l’extension triasique qui été plus limitée

AC, AO et prérif rideges caractérisée par une situation intermédiaire

Vous aimerez peut-être aussi