Vous êtes sur la page 1sur 68

Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Au Sommaire
INTROCUCTION………………………………………………………… 03

PREMIERE PARTIE / Contexte, Problématiques et Enjeux du SRAT

I-1. Contexte du SRAT : institution et territoire…………………………………….. 07


I-1-1. Contexte Institutionnel, De Nouvelles Prérogatives……………………….. 07
I-1.2 Contexte Territorial, Genèse d’une Nouvelle Région……………………….. 09
I-2. Problématiques majeures et grands enjeux du SRAT……………………….. 12
I-2-1. Positionnement de carrefour …………………………………………………. 12
Le Présent Rapport correspond à la Première Mission d’Etapes I-1.2. Niveau d’Intégration Favorable au niveau National……………………….. 14
I-2.3. Fès Meknès : Une région fortement compartimentée………….….……… 16
intitulée «Rapport d’Etablissement».
I-2.4. Economie régionale : Un domaine en mal d’affirmation…………….......... 17
Il s’inscrit dans un mandat plus large, celui de l’élaboration du Schéma I-2.5. Environnement : Le défi de la durabilité…………………………………….. 23
I-2.6. Armature urbaine : Des pôles à renforcer et des centres à requalifier……… 27
Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès,
1-2.7. Disparités spatiales : Plaine privilégiée et zones bordières sous-intégrée… 29
attribué par le Conseil Régional de la Région Fès-Meknès au Bureau I-3. Les enjeux du SRAT……………………………………………………………… 30
d’Etudes «Sciences Urbaines et de Développement / SUD -Sarl» à I-3.1. Une Articulation des Compétences et des Outils………………………….. 30
I-3.2. L’enjeu de la compétitivité territoriale………………………………………… 32
travers l’Appel d’Offre Ouvert sur Offre de Prix N°04/RFM/2016.

DEUXIÈME PARTIE / Démarche Méthodologique Du SRAT

II- 1. Approche d’intervention ……………………………………….............................. 38


II-1.1. Un Schéma Inscrit Dans Une Démarche…………………………………… 38
II-1.2. Un Schéma Porté par des Objectifs et des Attentes…………………….. 43
II-1.3. Un Schéma Inscrit Dans Une Stratégie…………………………................ 45
II-1.4. Un Schéma Suivant un Itinéraire Méthodologique……………………….. 56

LISTE DES ABREVIATIONS ……………………………………………… 68

1
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

PREAMBULE REFERENCIEL

En date du 17 octobre 2016, le Conseil Régional de la région Fès-Meknès,  La Constitution 2011 ;


 La loi organique n°14.111 relative aux régions.
commanditaire du « Schéma Régional d’Aménagement du Territoire », mandate
le bureau d’études « Sciences Urbaines et de Développement / S.U.D-Sarl »à  Le Rapport de la commission consultative sur la Régionalisation
l’amorce de sa première phase intitulée « Rapport d’Etablissement ». Avancée ;
 Le Schéma National de l’aménagement du Territoire « SNAT » ;
Le bureau d’études « Sciences Urbaines et de Développement / S.U.D-Sarl »  Les anciens SRAT des ex-régions de Fès-Boulomane, Meknès
intervient dans ce mandat moyennant son expertise dans la réalisation des Tafilelt, Taza-Al Hoceima-Taounate;
missions d’observation des territoires et son expérience en ingénierie  Le plan régional de développement de la région Fès-Meknès et Les
territoriale et stratégies d’aménagement.
plans provinciaux de développement récemment lancés ;
En s’appuyant sur sa connaissance du contexte de l’étude qu’apporte le comité
 Les plans communaux de développement;
scientifique, sa perception aux enjeux de la régionalisation avancée en lien
avec l’aménagement du territoire, le bureau d’études aspire aboutir à un PARI  Les stratégies sectorielles et leur déclinaison régionale ;
à la hauteur des ambitions de la nouvelle région et ses défis, conformément à  Les grands projets structurants au niveau de la région…
l’esprit du cahier des prescriptions spéciales, en coordination avec son Plan de  La charte nationale de l’environnement…;
Développement Régional et en continuité avec la politique nationale de  Les documents d’urbanisme couvrant les entités territoriales de la
développement territorial et des programmes sectoriels. région ;
 L’étude sur la stratégie d'aménagement et de développement du
Le Bureau d’études conduira une approche volontariste qui fera de la région de Moyen Atlas ;
Fès- Meknès un pôle à forte portée territoriale. Il reposera sur une stratégie
d’aménagement différenciée, avec des dispositifs méthodologiques participatifs,  L’étude de l’aire métropolitaine du binôme Fès-Meknès;
en impliquant, en amont et en aval, les acteurs concernés.  L’étude du Schéma d’orientation et de structuration de la zone
périphérique de la ville de Fès;
Cette démarche paraît cohérente, appropriée aux cas étudiés soient le SRAT et  La monographie de la région de Fès-Meknès de 2016 ;
le PDR lancés simultanément. Elle se basera sur un planning de concertations  Le recensement général du Haut Commissariat au Plan de 2014.
élargies ainsi que sur le recours aux outils de Réadaptation et de Mise en
cohérence des schémas d’aménagement précédents, visant, à la fois,
l’identification des contraintes et potentialités de développement, la recherche
d’une vocation affirmée et le renforcement de l’image territoriale et des
secteurs porteurs…

2
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

INTRODUCTION AUX PREALABLES DU SRAT

L’’objet de la présente consultation est« l’Elaboration du Schéma Régional Le dernier découpage en douze régions adopté et officialisé en 2015 a façonné
d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès telle que instituée par le de nouvelle configuration des régions, en tant qu’entités territoriales
décret n° 1-15-83 portant promulgation de la loi organique n°111-14 relative aux fonctionnelles et institutionnelles. Il a été établi sur la base de critères de
régions». fonctionnalité économique, de pôles de développement intégré, de relations et
interactions dynamiques, actuelles et prévisibles entre les populations
Le SRAT, dans sa nouvelle expression, a pour finalité de traduire et de fixer les
concernées.
grandes orientations du Schéma National de l’Aménagement du
Territoire« SNAT » à moyen terme. Il est l’outil de planification et de Cependant, et c’est une originalité du projet, là où les contraintes
programmation des plans de développement durable à l’échelle de la région environnementales posent encore des défis majeurs. Une telle action repose
qu’il est censé couvrir1. pour sa part sur la volonté de dégager et de valoriser les potentialités des
territoires, dans le cadre d’une vision d’ensemble basée sur les pratiques de
La région comme échelle territoriale pertinente à la décentralisation a été
concertation, d’intégration, de durabilité et de contractualisation.
toujours au cœur des préoccupations des politiques publiques. En matière de
définition et délimitation. Par ailleurs, Les politiques d’aménagement du territoire doivent avoir pour
finalité de façonner une géographie économique plus conforme aux attentes,
En fait, la notion de « région », chez le législateur comme chez les géographes,
plus consciente des impératifs environnementaux et plus soucieuse de la
a connu une évolution significative au Maroc comme partout dans le monde.
qualité du cadre de vie à l’échelle de la région et des territoires qui la
C’est un ensemble territorial complexe qui se veut à la fois une entité
constituent.
géographique, un domaine de vie économique, sociale et culturelle, un
territoire d’aménagement, une zone d’influence politique et administrative et Il est certain que toute politique d’aménagement se doit de privilégier les
surtout un creuset privilégié où peuvent s’exprimer de manière efficiente affectations et les implantations des activités et des hommes. Ce qui nous
l’action publique et l’initiative privée. renvoie à l’équité et à la solidarité inter et intra régionales. Par ailleurs, cette
politique doit également privilégier le principe de polarisation en tant que
Conscient des caractères et des contraintes que présente l’espace marocain et
facette territoriale de la croissance et donc de l’efficacité.
dont il faut tenir compte en matière de régionalisation et d’aménagement, l’Etat
a adopté une politique régionale et a lancé une série de découpages régionaux
depuis plusieurs décennies.

1
Le Décret n° 2-15-40 relatif à la configuration territoriale nationale
3
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Selon l’article n°143 de la constitution relative« la région assure, sous Pour ce faire, la région est appelée à se doter d’outils de planification et de
l’impulsion du président du Conseil régional, un rôle prééminent par rapport mise en cohérence des programmes de son développement, à travers la
aux autres collectivités, dans le respect des compétences propres de ces conception et l’établissement d’un Schéma Régional d’Aménagement du
dernières » et ce« … Dans l’élaboration et le suivi des programmes de Territoire – SRAT, qui se veut être un document concerté entre acteurs et
développement régionaux et des schémas régionaux d’aménagement des décideurs, ayant pour finalité de tracer et d’accompagner l’épanouissement de
territoires2». En ce sens elle est appelée à relever de grands défis : la région pour le bien des populations qui y vivent.

 Le premier défi concerne le développement durable, notamment la protection et la C’est ainsi que le lancement des SRAT par les conseils régionaux, constitue un
sauvegarde de l’environnement si délicat dans la région; pas important dans la mise en application des attributions règlementaires des
 Le deuxième défi est à relever face aux enjeux socio-économiques actuels et Conseils Régionaux d’une part, et dans l’émergence d’intelligences collectives
futurs, par l’impulsion de dynamiques de développement qui prennent en compte à même de promouvoir les territoires régionaux par la mise en œuvre de
les forces endogènes et exogènes qui s’exercent sur le(s) territoire(s) projets renforçant l’identité territoriale et favorisant les traits caractéristiques
 Le troisième défi concerne la compétitivité et son renforcement en intra et inter- pour une compétitivité positive entre régions.
régions, par la planification de l'infrastructure (urbaine et rurale) à même de
répondre aux besoins de l'investissement et du renouveau économique ; Pour notre part, tenant compte aussi bien des enjeux verticaux, en considération
 Le quatrième défi porte quant à lui sur la lutte contre l’exclusion sociale, sur la des objectifs que s’est fixé le Maroc à l’échelle nationale ; que des enjeux
pauvreté et la manière dont il faudrait y faire face ; horizontaux, en considération des ambitions de la région de Fès Meknès, nous nous
 Le cinquième défi a trait à l’éducation et à la santé ; proposons d’apporter notre contribution dans le façonnage d’un nouveau cadre
pour le développement durable de cette dernière, à travers la construction d’un
 Le sixième défi concerne la difficile problématique du monde rural et des équilibres
fragiles de la structuration spatiale et territoriale ;
projet de territoire que confinera le SRAT objet de notre consultation.

 Le septième défi relève du secteur de l’emploi et de la formation professionnelle. Dans notre démarche, nous mettrons l’accent sur deux logiques : la dynamique
territoriale et l’action volontariste de l’état dans le territoire.
Ainsi, toute politique efficiente d’aménagement du territoire doit sa réussite à
l’implication des acteurs locaux tant pour énoncer les problématiques Aussi nous comptons nous engager sur la base d’une prospective territoriale pour
régionales, que pour prendre part à l’élaboration et à la mise en œuvre de la mieux réfléchir le territoire régional et le préparer pour accueillir les
stratégie de développement propre au territoire régional. investissements dans une perspective de développement durable.

2
La constitution 2011
4
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

RAPPORT D’ETAPE / Les Assises du SRAT


Le présent rapport d'établissement est structuré en deux grandes parties: L'ensemble des investigations et des concertations on été détaillées. Au
niveau du contenu, les différentes phases de l'étude ont été décomposées
1 La Première Partie du Rapport traite du contexte régional, de la en séquences de travail, mettant en relief les liens étroits entre la
problématique territoriale et des principaux enjeux du SRAT. Même si elle démarche proposée et les résultats attendus.
balaye un large spectre de domaines et d'analyses, cette partie qui a été
abondamment illustrée ne constitue pas encore un pré-diagnostic. Pour chaque phase de l'étude qui jalonne le processus d'élaboration du
SRAT, le nombre et la qualité des livrables ont été précisés et adossés au
Elle a essentiellement pour objectif de soulever les grandes questions qui
timing de réalisation.
se posent aujourd'hui et d'esquisser avec prudence et modestie, les
premiers éléments de la problématique qui sera mieux analysée et plus Pour le volet crucial de l'identification et de la réadaptation des espaces
approfondie dans le rapport suivant intitulé "Diagnostic Stratégique projets, nous avons jugé opportun d'insérer dans le Rapport
Territorial". C'est également dans le prochain rapport que la cartographie d'Etablissement la délimitation des espaces projets suggérés par les
présentée ici schématiquement, sera mieux affinée, plus argumentée et anciens SRAT, afin de susciter un débat ouvert et constructif à ce sujet,
étayées par des analyses plus rigoureuses. dès le démarrage de l'étude.
2 La Deuxième Partie du Rapport d'Etablissement rappelle les Enfin, au terme de cette partie figurent le Planning, l'Organigramme et le
objectifs du SRAT d'une part et d'autre part, expose la méthodologie à Chronogramme qui renseignent sur les moyens humains, techniques et
adopter lors de l'étude, où une attention particulière a été portée sur la logistiques qui seront déployées par notre équipe et l'Administration, pour
dimension participative de l’étude. la réalisation de l'étude dans le respect de la qualité requise et les délais
prescrits par le CPS.

5
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

REMIERE PARTIE Contexte, Problématiques et Enjeux du SRAT

Contexte du SRAT : institution et territoire

Problématiques majeures et grands enjeux du SRAT

Enjeux du SRAT

6
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-1. CONTEXTE DU SRAT : INSTITUTION ET TERRITOIRE locaux, recherche de la cohérence des territoires, formulation territorialisée de
la demande sociale…)
I-1-1. Contexte Institutionnel, De Nouvelles Prérogatives Dans le faisceau d’initiatives d’aménagement observées au sein des territoires,
La consultation est un exercice d’aménagement territorial dit SRAT à l’échelle et dans lequel convergent les projets de développement d’origine
institutionnelle comme ceux qu’initie une forme de mobilisation locale , il parait
régionale selon les compétences et le nouveau statut des régions du Royaume.
nécessaire de se pencher sur les jeux d’acteurs, sur les intérêts qui les
En tant que Maître d’Ouvrage du SRAT, le conseil régional de Fès Meknès animent, le chevauchement des intervenants , voire la méconnaissance que les
tentera de jouer un rôle fédérateur pour la réussite de cette opération. Il se uns et les autres peuvent avoir de projets territorialisés menés en parallèle
consigne dans une démarche d’appui à l’aménagement participative intégré qui sans concertation et /ou selon des logiques différentes.
devrait répondre au souci de la politique de développement territorial
décentralisée. Désormais, les SRAT interviennent dans un contexte institutionnel en
évolution. En effet trois faits majeurs ont, depuis cette dernière décennie,
L’aménagement du territoire, tel qu’il est proposé par la présente s’exprime à
trois niveaux: profondément modifié l’environnement institutionnel :

Institutionnel, en vertu des nouvelles lois sur l’organisation des  L’affirmation du fait régional et la hiérarchisation des compétences des
collectivités locales ; collectivités territoriales (CT) ;
Territorial, nouveau découpage administratif avec la mise en place et en  L’évolution des instruments et mécanismes de la coopération et de la
mérite de nouvelles compétences et prérogatives dans le cadre du solidarité entre ces collectivités territoriales (agence, intercommunalités,
processus de la régionalisation avancée ; contractualisation…) ;
Stratégique, conception d’un réel projet de territoire régional unifié.  La volonté de relancer la dynamique de développement de la région.
En fait, depuis quelques années, l’émergence du local met à l’épreuve les
institutions territoriales : la rencontre horizontale entre les acteurs locaux,
individuels ou collectifs, institutionnels ou privés, se fait de plus en plus dans L’action du Conseil Régional doit dorénavant intégrer ces évolutions dans
une recherche de négociation et dans de nouveaux modes d’organisation. ses modes opératoires d’intervention et prendre en compte les nouvelles
Il est ainsi nécessaire de rappeler que le processus de territorialisations est un donnes suivantes : Le nouveau contexte institutionnel invite à prendre en
phénomène ascendant qui s’explique à la fois par le contexte national considération la nature de la relation entre les outils et mécanismes de
(déconcentration-décentralisation, évolution de la démocratie locale, processus prospective et de programmation d’aménagement développement aux
électifs) et par un contexte local en voie d’affirmation (dynamique d’acteurs différentes échelles territoriales.

7
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Consistance géographique de la région

8
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-1.2 Contexte Territorial, Genèse d’une Nouvelle Région

Naissant du dernier découpage de 2015, le territoire régional de Fès Meknès Le taux d'urbanisation y est plus accentué alors que dans les provinces de
a le privilège de bénéficier de conditions naturelles d’infrastructures Taounate, MyYakoubet boulemane, c’est l’inverse. La proportion de la
extrêmement avantageuses. Non seulement la région jouit d’un environnement population rurale dans ces trois provinces est respectivement de l’ordre de
rural parmi les plus riches et les plus valorisés du Maroc au niveau de la plaine 87%, 85.6% et 66.8%. Dans l’ensemble, il convient de noter que la région se
du Sais, mais elle est aussi judicieusement localisée dans les réseaux des caractérise par une croissance démographique soutenue et par une structure
voies de communication modernes du Maroc. Elle est le théâtre d’importantes jeune (68.9 % de la population ont moins de 40 ans) et dynamique (46.4 %
mutations spatiales et économiques qui ont peu d’équivalent dans les autres sont en âge d’activité).
régions du pays. Cette réalité est le résultat d’un certain nombre d’atouts
naturels et humains.

La région Fès-Meknès, est constituée des 2 préfectures de Fès et Meknès et


des 7 provinces de Sefrou, Boulemane, Moulay Yacoub, Ifrane, El hajeb, Taza
et Taounate. Elle couvre une superficie de 40.075 Km2 soit 5,7% de la
superficie totale du Royaume. Cette région issue du dernier découpage
comptait en l’an 2014, 4.236.892 habitants (soit 12,5% de la population totale
du pays selon le dernier recensement général de la population). Elle se
caractérise par une densité élevée qui la place au 5éme rang après la région de
Casablanca-Settat, la région de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan- Hoceima
et celle de Marrakech-Safi.3

Selon les milieux, la région de Fès-Meknès enregistre une progression


importante de la population urbaine qui surpasse la population rurale,
particulièrement dans les préfectures de Fès et de Meknès.

3
Monographie de la région 2016.2
9
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

10
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Le PIB de la région a atteint en 2014 le montant de 86.743 millions de Dhs,


constituant ainsi 9.4% du PIB réalisé au niveau national. Toutefois la structure
des activités économiques reste dominée par le secteur tertiaire (services
marchands et non marchands) qui intervient en premier rang et permet à la
région de se positionner à la 4ème place au niveau national. En second rang
intervient le primaire (agriculture et pêche) et place la région en 2ème position
au niveau national. Enfin, le secteur secondaire (Industrie, mines, distribution
d’électricité et d’eau et bâtiment et travaux publics) apparait en 3ème rang avec
un classement en 6éme position au niveau national.

11
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-2.PROBLEMATIQUES MAJEURES ET GRANDS ENJEUX DU SRAT

I-2-1. Positionnement de carrefour


A- Une localisation idéale pour renforcer les relations Cependant, il convient de souligner que selon les membres de la commission
intercontinentales futures consultative de la régionalisation, la contrainte majeure qui restait à relever pour
La région Fès Meknès occupe une position centrale et charnière au sein du Fès Meknès était incarnée par ces deux villes elles-mêmes, qui avec deux
légitimités historiques spécifiques, se tournaient le dos alors qu’elles ne sont
territoire national. Elle est limitée à l’Ouest par la région de Rabat-Salé-Kénitra,
situées qu'à une cinquantaine de kilomètres l’une de l’autre.
au Nord par la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, à l’Est par la Région de
l’oriental et au Sud par les régions de Béni Mellal-Khénifra et Drâa-Tafilalet. A l’instar du bipôle Tanger-Tétouan, Fès et Meknès sont à l'évidence vouées à
fonctionner de manière complémentaire et en parfaire synergie. Il était donc
Cette localisation, conjuguée au passage des voies de communications
impératif de regrouper ces deux agglomérations pour en faire un pôle central qui
d’envergure nationale, fait de la région Fès-Meknès un passage obligé pour les
jouerait le rôle crucial de fixation de la population, notamment celle venant de
communications entre les grandes régions du pays d’une part, et un espace
l’Est.
stratégique incontournable pour le transit des personnes et des marchandises
circulant entre le Maroc central et l’international, d'autre part.
Le pari du SRAT serait-il de favoriser cette polarisation à même de créer un équilibre
Ainsi, la région Fès-Meknès est directement concernée par les effets de la
territorial et économique important entre un Maroc Atlantique privilégié et un Maroc de
géopolitique actuelle où l’option pour la mondialisation des échanges a été
la Moyenne Montagne ou Steppique plus défavorisé.
retenue. Les projets d’infrastructures réalisés ou prévus donnent à la région une
position de carrefour, susceptible de renforcer et de relancer les échanges
commerciaux avec les pays européens, notamment dans le cadre des actions
spécifiques pour le développement de la côte méditerranéenne (Port Tanger-
Med, Med-Est autoroutes, voies ferrées et aménagements touristiques et
économiques d’envergure). Ces actions auront sans doute des répercussions
favorables sur la région et l’ensemble du Maroc septentrional.

12
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

13
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-1.2. Niveau d’Intégration Favorable au niveau National

La région Fès Meknès réunit suffisamment de conditions favorables pour


mener à bien le projet de régionalisation du développement économique et
social et de la gestion décentralisée de la chose publique.
En effet, son cadre territorial, outre sa richesse, répond aux critères d’unité des
composantes naturelles historiques, humaines et économiques qui constituent
les fondements d’une région fonctionnelle.
Elle fut l’une des premières régions du pays à avoir servi de champ
d’application de la politique de développement économique menée par le
Maroc depuis le début de son indépendance et, de ce fait, à avoir largement
bénéficié des investissements publics.
La région d e F è s - M e k n è s est dotée d’un réseau r o u t i e r classé de
7756 km soit 18,5% du réseau national avec 6173,77km revêtus
représentant 79,6% du réseau régional contre 56% au niveau national.
Les densités sociale sont de l’ordre de 1,83km/1000 habitants et spatiale de
154km/1000 km2.
La région est traversée par des routes structurantes qui participent au bon
aménagement de son territoire et sa bonne desserte. L’autoroute, Les
pénétrantes et les voies express réalisées en accompagnement de celles-ci
ont amélioré la structuration de l’espace de la région.
La région Fès- Meknès est aussi desservie par un chemin de fer d’une
longueur de 200 Km permettant sa liaison avec les destinations de
Marrakech, Tanger et Oujda. Une voie qui a été dédoublée sur 36 km dans
la région entre Fès et Rabat.

14
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Son aéroport international « Fès Saiss », d’une capacité d’accueil annuelle de


près de 3 millions de passagers après l’ouverture du Terminal 2 favorise sa
liaison directe avec les grandes destinations internationales : Paris,
Marseille, Barcelone, Düsseldorf, Eindhoven, Bruxelles, Amsterdam,
Rome…).
Le grand projet hydro-agricole de la plaine du Saïs n’est encore qu’à mi-
chemin et des perspectives de croissance et de génération d’emplois en sont
attendues. Des chantiers prometteurs s’offrent au développement régional à
travers la promotion de l’activité touristique, industrielle, la formation, la
culture, le développement rural, l’urbanisme et la protection de
l’environnement.
Cependant et malgré les efforts qui ont été entrepris dans le domaine du
développement, la région est toujours confrontée à des contraintes qui
handicapent son développement socio-économique et son organisation
spatiale.
Le problème d’enclavement, entre autres, se pose d’une façon plus aiguë à
l’échelle régionale où de nombreuses zones (notamment dans les provinces
de Boulemane, Taounate et Taza) Le problème d’enclavement, entre autres,
se pose d’une façon plus aiguë à l’échelle régionale où de nombreuses zones
(notamment dans les provinces de Boulemane, Taounate et Taza) restent
inaccessibles ou mal reliées entre elles.
Les difficultés de transport et de circulation à cette échelle se retrouvent
également entre les agglomérations urbaines et rurales et les arrière-pays
qu’elles sont censées desservir, et partant jouer un rôle dans leur
redynamisation sur le plan socio–économique.
Le deuxième programme national de routes rurales (PNRR2), qui est un
programme de désenclavement par excellence, prévoit l’aménagement de
1609 km de routes, ce qui portera le taux de desserte de la population
rurale de 65,6% à 85,8% pour la région et la population bénéficiaire
avoisinera les 257000 habitants.
15
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-2.3. Fès Meknès : Une région fortement compartimentée  Quels obstacles faudrait-il dépasser pour y parvenir ?
De par son relief, sa topographie, ses sous-bassins versants, son climat et les
espaces différenciés qu'elle renferme, la région Fès Meknès est une région
fortement compartimentée.

Trois grandes zones homogènes couvrant des sous territoires différenciés :

 La zone de montagnes dans le nord, contenant une partie du rif


central et oriental et le pré-rif (basse montagnes). Dans le centre de la
région avec le moyen atlas oriental et central (haut plateau central).
Les deux zones de montagnes sont séparées à l’Est de la région par
le couloir de Taza.

 Des zones de hautes plaine, basse montagne et plateau du Maroc


oriental dans le sud Est (plaine steppiques de haute et moyenne
Moulouya).

 La zone qui regroupe le bi-pôle Fès Meknès et est une zone de plaine,
plateau et collines du Maroc Atlantique (Saiss,Cherarda et rebord nord
du moyen Atlas).

Cette fragmentation spatiale présente des enjeux territoriaux multiples. Aussi la


région ;

 Pourrait-elle retrouver une organisation territoriale allant dans le sens


du renforcement de la complémentarité ?
 Devrait-elle la combiner nécessairement avec des articulations
multiples vers le Nord et la Méditerranée, vers l’Est et le Nord-Est, ou
vers la façade atlantique? Le diagnostic du SRAT devra mettre en évidence les facteurs structurels qui
 Comment pourrait-elle revaloriser ses infrastructures pour entrer dans pourront valoriser tous les horizons.
la compétitivité ?

16
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-2.4. Economie régionale : Un domaine en mal d’affirmation  Les collines du pré-rif : système de collines peu élevées aux sols marneux
moyennement fertiles avec des potentialités en céréales, maraichage, câprier,
A. Une région agricole stratégique en difficulté olivier et élevage bovin.
La région Fès-Meknès est considérée comme parmi les régions agricoles les
plus riches du Maroc grâce au Saiss. L'image qui en est donnée montre une
grande partie de la région qui connait des projets d’irrigation moderne par une
mise en valeur qui a permis un développement considérable de l’agriculture
dans cette partie du territoire de la région. Celle-ci occupe une place
prépondérante dans l’économie régionale, d’abord parce qu’elle occupe une
bonne partie de la population active de la région, ensuite et surtout par ses
effets d’entraînement sur les autres branches de l’économie, soit l’agro-
industrie qui domine la structure de l’industrie régionale. Des investissements
considérables ont été réalisés dans le Saïs, notamment le projet d’irrigation de
la plaine de Saïs et La zone agroindustrielle agropolis en tant que pôle de
développement du secteur agricole dans la région.
En dépit de ces efforts, le nouveau territoire régional se heurte à des défis
majeurs tels que le réaménagement foncier, la mise en valeur agricole qui
demeure inégale, la faible productivité, les nombreuses terres qui ne sont pas
encore irriguées, le problème de recharge de la nappe phréatique.
Les zones de montagne, le pré rif et les hautes plaines de la Moulouya, soit  Le Saïss : plaines constituées de vertisols et hamri avec des potentiels en
près des 2/3 du territoire de la région reste confronté à une agriculture de céréales, légumineuses, maraichage, olivier, lait, et viandes avicoles.
subsistance, caractérisée par une fragmentation excessive du parcellaire  Le Moyen Atlas : groupe de grands reliefs avec des sols bruns fertiles et des
entravant tout effort de mécanisation et de mise ne valeur moderne. potentialités en viandes rouges et avicoles, rosacées et produits du terroir.
 Les plateaux de la Moulouya : caractérisés par des sols minéraux et des
Territorialement, quatre grandes zones se partagent l’espace de la région. potentialités en rosacées, maraichage, olivier et viandes rouges.
Dénommées Unités Territoriales Agricoles (UTA) par le plan Maroc vert. Ces
Unités Territoriales Agricoles (UTA)
zones correspondent aux grandes unités naturelles et possèdent chacune des
potentialités de développement spécifiques :

17
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

B. Un potentiel d’industrialisation sous valorisé

La Région Fès Meknès possède des atouts innombrables pour le De grandes entreprises Telles « Holcim, Lafarge, Al alf Maroc, MarocModis, ,
développement de l’activité industrielle : la richesse et la diversité des Siof, Yousra, Oléa Capital, Moulins Sogm, Marocapres, Sotherma, les celiers
de Meknès, les conserves Aicha,Biobef, réalisent un important Chiffre
productions agricoles, artisanale et touristique, la proximité de Tanger MED et
d’Affaires Générant ainsi plusieurs milliers d’ emplois.
de MED-EST qui constituent des débouchés maritimes, un important réseau de
communication et surtout la proximité géographique du premier foyer Des entreprises industrielles opérant dans les nouveaux métiers mondiaux du
économique du Maroc (axe Casa-Kenitra), par rapport auquel elle semble bien Maroc (Cabliancemaroc, Floquet Motors Industrie, Société marocaine de
placée pour tirer parti de son dynamisme. fonderie du nord, C.E.A.C, Fondik), YAZAKI, Eléphant vert, contribuent
activement à la dynamique industrielle régionale.
Les résultats des comptes de production font apparaître que la région de Fès-
Meknès occupe la 4ème position avec une valeur de production de 9.4 après Le fond Hassan II pour le développement économique et social (les entreprises
la région de Casablanca-Settat (32,04),Rabat-Salé-Kénitra (16,34) et celle de bénéficiaires à ce jour : YAZAKI Meknès, éléphant vert, YURA, DELPHI).
Tanger- Tetouan- Al Hoceima (9,46).4 Cependant, la situation actuelle de l’industrie régionale montre une tendance
constante à la stagnation, voire même à la régression. L’évaluation de la
Le tissu industriel régional compte un millier d’établissements qui emploient situation de ce secteur clef du développement territorial dénote de nombreuses
environ 47.500 personnes, soit 9% au niveau national. Ce tissu est marqué
difficultés, dont notamment :
par une nette concentration à Fès (plus de 61% des entreprises) suivi de
Meknès (18% des entreprises de la région).  L’absence d’une stratégie pouvant orienter l’action des acteurs au
niveau national et régional en matière de promotion du
Les deux préfectures attirent 80% des investissements industriels de la région.
L’industrie de la région participe à hauteur de 6% de la production nationale développement industriel de la Région ;
mais les exportations industrielles régionales ne sont que de 2,4% des  L’incompatibilité de la gestion du foncier industriel avec la
exportations nationales. Près de 60% de la valeur ajoutée de l’industrie de la promotion de l’investissement approprié ;
région est générée par les secteurs agro-alimentaires, textile et cuir.  Le manque d’intérêt évident dans la politique publique en matière de
développement industriel de la Région.

Les chiffres relatifs à l’industrie montrent une forte tendance de


désindustrialisation qui touche particulièrement les activités liées au textile et
l’agroalimentaire.
4
Centre régional d’investissement Fès-Meknès
18
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

C. L’artisanat : une ressource insuffisamment valorisée

La ville de Fès concentre la majorité des artisans et des activités artisanales


de la région. Elle est suivie par la ville de Meknès puis les autres villes, et
notamment Sefrou, Bhalil ou Taounate qui se caractérisent par une diversité
d’activités artisanales en rapport avec les spécificités agricoles de ces localités.
Les principales activités artisanales sont : la céramique et la poterie, la
tapisserie, la boissellerie, la vannerie, l’orfèvrerie, l’argenterie, le cuivre et la
dinanderie, la soierie et la broderie, la maroquinerie, l’habillement en cuir, la
sculpture et la peinture du bois ainsi que la ferronnerie.

L’effectif des artisans dans la région est d’environ 89.265 artisans. Le chiffre
d’affaires de l’artisanat d’art de la région contribue à 17% du chiffre d’affaire
artisanal national et la ville de Fès, à elle seule, a participé à hauteur de 13%
de ce chiffre d’affaires en 2014, ce qui constitue une véritable performance.

Dans le cadre de la promotion de l’artisanat, un grand espoir est porté sur le


projet de Création des circuits touristiques pour relancer l’artisanat. Ce
projet s’inscrit dans le cadre du Programme «Artisanat et Médina de Fès » qui
a bénéficié d’un financement de Millenium Challenge Corporation (MCC) de
95,5 millions $US dont 84,7 millions $US alloués au secteur de l’artisanat. .

Cependant, l’activité menée pour l’essentiel dans les villes de Fès et Meknès
reste en deçà du potentiel de développement qu’elle recèle. Elle demeure
traditionnelle, occupée par une communauté locale ne bénéficiant pas
de l’encadrement nécessaire à son évolution.

Mais il n’en reste pas moins que l’exploitation et la valorisation des produits artisanaux
constituent pour la Région, en général, et Fès, en particulier, un créneau sûr de
développement.

19
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

D. Une destination touristique à la quête d’un nouveau


positionnement
La diversité touristique naturelle et patrimoniale propre à la région et à ses
bordures, acquiert beaucoup plus d’importance quand elle est placée dans un Potentialités touristiques
contexte plus général, eu égard à sa situation géographique privilégiée.
Toutefois, on constate aujourd'hui que malgré les efforts déployés par les
responsables locaux et en dépit de la création de nouvelles structures dédiées
(CPT, CRT, etc...) et de l’adoption des plans d'actions spécifiques tels que la
Vision 2020 et le plan Biladi, les résultats engrangés par le secteur touristique
restent très en deçà des attentes et des potentialités incontestables dont recèle
la région.

La région de Fès-Meknès appartient à la région touristique dite Maroc


Centre.5Le territoire Maroc Centre se situe au centre-nord du Maroc et couvre
une partie du Moyen Atlas. Il constitue l’intersection des axes est/nord-est
d’une part et est/sud-est du Royaume d’autre part. Le territoire s’étend sur une
superficie totale d’environ 54.918 km², soit 7,7% du territoire national. Il est
limité au nord et au nord-est par le territoire Maroc Méditerranée, au nord-ouest
par le territoire Cap Nord, au sud et au sud-est par le territoire Atlas Vallées, et
à l’ouest par le territoire Centre Atlantique.

Le Maroc Centre est Une destination de voyage aux sources de culture,


d’histoire et de bien-être avec une complémentarité entre les sites de Fès,
Ifrane et Meknès.
Il ambitionne une capacité litière de 36.300, avec 2,79 millions de touristes dont
707.000 pour les voyages domestiques. Le PIB touristique direct: devrait
atteindre les 20,9 milliards de dhs drainant des Recettes de 19,2 milliards de
dhs générant emplois128.973.à l’horizon 20206.

5
Découpage touristique des régions du Maroc
6
Monographie régional Fès-Meknès 2016
20
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Ces ambitions se justifient par les potentialités touristiques que recèle la région La province d’Ifrane regorge d’importants sites naturels
Fès-Meknès. Ses atouts touristiques remarquables peuvent lui permettre de attractifs au sein d’une cédraie qui s’étend sur 115.920
jouer un rôle important dans la vie économique et sociale. ha ; il s’agit de sources, lacs, rivières, offrant la possibilité
de développer les niches du tourisme de nature,
Trois principales zones constituent la région touristique Maroc centre : la zone
tourisme rural et de l’éco-tourisme.
des montagnes ; les stations thermales, les villes traditionnelles et sites
La Province d’Elhajeb peut connaitre le
historiques, présentant des produits touristiques atypiques « culture, nature,
thermalisme… »: développement de l’agrotourisme, du tourisme
écologique et des activités recréatrices (la chasse, la
Grace à leur patrimoine historique et architectural, les pêche, les randonnées, les circuits des lacs, le sport
deux villes médiévales (Fès et Meknès) peuvent de montagne…) Et ce, grâce aux sites naturels :
développer un tourisme essentiellement culturel : Fès, Source Ain Khadem, Source Assalama, source ainBitit,
la capitale spirituelle du Royaume est connue par ses source ainBouteghzaz, source ain Madani
arts traditionnels et son patrimoine architectural riche
et authentique ; Meknès constitue avec son La province de Sefrou, avec un paysage naturel
patrimoine et le site Volubilis un carrefour
diversifié, offre l’opportunité de développer différents
civilisationnel attractif. Les deux villes sont classées
produits touristiques dans des sites naturels « forêts et
patrimoine universels par l’UNESCO.
massifs, sources et arrière pays » de grande attraction.
La province de Moulay Yacoub est connue par les
La province de Taounate peut attirer les visiteurs par
sources thermales de Moulay Yacoub ayant des
propriétés thérapeutiques dans un paysage reposant et l’éco-tourisme (randonnées, cyclisme de montagne,
vallonné offrant la possibilité de diversifier l’offre chasse et pêche…) et ce, grâce aux sites naturels :
touristique de la région en ajoutant « le tourisme de « altitude de 1.600 m, sources d’eau à grand débit
cure ». fraîches et belvédères, lacs collinaires et barrages,
montagnes et espaces forestiers, grottes et cavernes.
La province de Taza comprend des sites naturels au sein
d’une forêt qui s’étend sur 210.777 ha et incluant le Parc
National deTazekka, la station estivale babBoudir, les
cascades de Ras Elma, les grottes Friouato, Chaâro et
Ciker Oued el bared, le lactamdo, Ain Elhamraen plus de
réserves de chasses permanentes.
21
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Malgré toutes ces potentialités et bien que la région de Fès-Meknès dispose de


335 établissements d’hébergement touristique classés, dont la capacité litière
totale s’élève à 19.044 lits, ses principaux indicateurs touristiques sont en baisse,
en termes d’arrivées, de nuitées et de taux d’occupation7.

L’économie touristique demeure au stade de potentiel à valoriser


autour principalement de l’activité rurale et écologique, des sports
nautiques et de montagnes et du patrimoine historique et culturel,
de la culture et du savoir.

7
Délégation régionale du tourisme, 2016
22
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-2.5. Environnement : Le défi de la durabilité


A. Des ressources naturelles riches mais sensibles

Au niveau de la RFM, les principales composantes de l’environnement sont les


terres agricoles, les eaux souterraines, les équipements hydro-agricoles et les
sites d’intérêt biologique et écologique, culturel et touristique (zones humides,
forêt, etc..). Ces composantes constituent des richesses nationales qu’il faut
absolument préserver et gérer de façon rationnelle d’autant plus que l’Etat
marocain a consenti de gros efforts en investissements pour faire de la RFM une
des plus importantes régions en matière de développement agricole et agro-
industriel.
L’on peut dire que l’exploitation qui est faite actuellement de ces potentialités et
leur sensibilité aux modifications de plus en plus fortes implique une limitation des
pressions qui s’exercent sur elles et sur le milieu en général. Ces pressions
risquent en effet d’aboutir à l’augmentation des coûts, voire à l’abandon de
certaines activités.

L'importance accordée à la préservation de l'environnement sera donc une des priorités du SRAT de la RFM. Cependant, elle ne doit pas inciter à négliger les besoins croissants de
la région et à freiner les dynamiques créées. Cela permettra toutefois de poser la problématique d'aménagement en termes de recherche des conditions d'un développement durable.
Ce qui implique la sauvegarde des ressources en eau et en sol, la sauvegarde de la biodiversité et la mobilisation de techniques appropriées aux milieux naturels vulnérables et
sensibles.

23
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

B. Un potentiel hydrique à mieux gérer et à protéger contre la


pollution et la surexploitation

L’élément eau est intéressent aussi bien pour le développement économique que
pour l’urbanisation de la région Fès-Meknès. Nous rappelons que cette région est
triplement avantagée dans ce domaine : d’abord, elle est généreusement arrosée
par les précipitations, ensuite elle compte des barrages parmi les plus importants
du pays. Enfin elle est dotée d’une nappe phréatique très consistante qui est celle
du Saïs (2200 km²). Cette richesse en eau a non seulement permis la mise en
valeur d’un périmètre irrigué d’un grand potentiel, mais aussi une alimentation
sans problèmes notoires des industries et des villes de la région, et ce, en dépit de
sa vulnérabilité aux aléas pouvant affecter la qualité de ses eaux. Les potentialités
hydriques de la région sont cependant sérieusement mises en difficulté par le
phénomène récurrent de la sècheresse, l’exploitation excessive des eaux de la
nappe phréatique de Saiss qui sont arrivés au seuil de non renouvellement.
La question de l’eau est ainsi au cœur des problèmes touchants l’aire de l’étude.
De ce fait, s’il est indéniable qu’il existe une prise de conscience du caractère
stratégique de la ressource en eau par l’aménagement hydraulique moderne, il est
tout aussi certain que la résolution des problèmes techniques tels que
Les forces et les faiblesses de cette ressource devront donc être mises en évidence. L’attention sera
l’aggravation du déficit de la nappe de 100 Mm3/an, la disparition de l’irrigation
(25.000 ha), l’augmentation considérable du coût d’exploitation, le tarissement des focalisée sur l’importance de l’eau dans l’économie régionale.
sources et des lacs, l’insécurité de l'approvisionnement en eau potable des villes D’une part l’on va s’interroger sur :
de Fès, Meknès et des centres avoisinants ainsi que la mise en péril des activités  La disponibilité de l’eau et les potentialités exploitables, la généralisation de l’accès à l’eau
socio-économiques, nécessitent que l’étude prend à bras le corps cette question potable, le bilan des besoins en eau potable-ressources mobilisées et équipées et le niveau
d’une grande sensibilité tant naturelle qu’économique et sociale. d’équipement en infrastructures d’assainissement.
D’autre part, On va réfléchir sur :
 Les problèmes de pollution, la préservation des milieux des zones humides, la
vulnérabilité croissante aux inondations, les problèmes climatiques, la préservation des
eaux souterraines, l’impact environnemental des aménagements hydrauliques, etc…

24
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

C. Les forêts, parcs et SIBE : Un patrimoine à protéger et à


régénérer davantage

Le patrimoine matériel et immatériel de la région Fès-Meknès se distingue par sa


richesse et sa grande diversité. Ce patrimoine est le résultat des interactions entre
plusieurs facteurs d'ordre à la fois naturels, physiques et historiques. En effet, la
RFM est l’une des rares régions au Maroc, qui a su préserver jusqu'à aujourd'hui,
les trésors de son patrimoine naturel, composé d’un couvert végétal riche et
diversifié et de plans d’eau, lacs rivières et sources.

La superficie du domaine forestier s’élève à 1.24 millions ha environ, soit 31.1%


de la superficie totale de la région dont 56.14% située dans la province de
Boulemane et 16.91% dans la province de Taza. Ce domaine est constitué de
forêts comprenant plusieurs essences (Cèdre, Thuya, Pins, Genévriers, Chêne
vert, Chêne liège, Chêne zen…), auxquelles s’ajoutent d’autres espèces telles que
les genévriers rouge, oxycèdre et thurifère, le pin d’Alep et le caroubier.
La dégradation d’un espace naturel ou d’une zone écologique de cette importance
représente une perte dont on doit prendre conscience lors de toute politique
d’aménagement. Un effort particulier s’impose, notamment des mesures de
conservation d’ordre socio-économique, juridique et foncier. Cela est d’autant plus
urgent que le passage de l’autoroute et les extensions urbaines non maitrisées,
vont provoquer une transformation des données spatiales qui ne sera pas sans
effet sur la valorisation des espaces naturels limitrophes.

Sur le plan bioécologique, la RFM abrite également 26 SIBE, dont 16 terrestres et


10 humides, représentant près de 20% du patrimoine des aires protégées du
Maroc, lequel regroupe un réseau de 9 parcs nationaux et 160 SIBE. Soulignons
que les 26 SIBE de la région sont d'un intérêt primordial car ils abritent une
forte concentration d'espèces végétales et animales endémiques rares ou
La contribution de la forêt dans le développement de la région est très remarquable
menacées d'extinction.
puisqu’il génère une recette forestière très importante.

25
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Le Parc National de Tazekka créé


en 1950occupe aujourd'hui une
superficie d'environ 13 740 Ha
incluant plusieurs villages dans la
partie Nord-Est duMoyen Atlas
(province de Taza).

Le parc national d'Ifrane crée en


2004 s'étend, quant à lui, sur 135 000
Ha,occupant une portion plus
occidentale du Moyen Atlas Central,
à cheval sur les provinces d'Ifrane et
Boulmane.

En définitive, la diversité des paysages, les forêts, la présence des nombreux SIBE, les réserves d'eau douce et l'air pur des Parcs d'Ifrane, de Tazzeka et partant de la région, constituent
pour la RFM des éléments environnementaux inestimables, sur lesquels il est possible de bâtir une partie de la Vision.

Forte de cette biodiversité caractérisée par une alternance d’espaces boisés, de lacs, de reliefs pittoresques (Gorge, Gouffre de Friato, Chiker, etc...), ainsi que par une grande variété
faunique, floristique, piscicole et par des sites archéologiques mondialement connus, la région Fès-Meknès pourrait progressivement s'ériger en véritable «poumon vert» d'envergure
nationale, comprenant les espaces naturels majeurs suscités, que l'étude du SRAT gagnerait à dédier aux activités récréatives, sportives et de détente.

26
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-2.6. Armature urbaine : Des pôles à renforcer et des centres à requalifier


Le passage de l’urbanisation lente et localisée de l’époque pré-coloniale à une
urbanisation accélérée et soutenue après l’indépendance est un fait remarquable dans
la RFM. Aujourd’hui, les deux villes de la région Fès et Meknès présentent à la fois
des similitudes et des singularités. Les caractéristiques qui rapprochent ces deux villes
s’appuient sur une origine historique commune, un contexte régional similaire et de
façon générale un statut de grandes villes. La ville des Fès jadis, capital du Royaume,
pas très longtemps deuxième ville industrielle du Maroc, première destination du
tourisme culturel et culturel du pays, est actuellement une ville en crise, elle a perdu
son statut grande métropole industrielle au profit des villes du Nord (Tanger
particulièrement), elle a perdu son attrait touristique au profit des villes du Sud
(Marrakech essentiellement).

La ville de Meknès au passé prestigieux et aux atouts historiques, urbanistiques et


naturels exceptionnels, est également une ville en crise. C’est une grande métropole
au sein d’un vaste espace agricole riche mais dont elle a de grandes difficultés d’en
tirer le meilleur profit.

La question posée maintenant qu’elle devenir pour ces deux villes, appelées a
constituer un pôle fort et structurant de l’espace régional ? Quelles fonctions et quel
rôle du bipôle dans la nouvelle région F/M ?

Comment le couloir Meknès-Taza avec Fès comme pôle central peut constituer un
espace métropolitain structurant et développant la région ?

Il est de plus en plus évident aujourd’hui que les enjeux du développement régional
vont se jouer désormais dans les espaces urbains. Espaces de peuplement et
d’accumulation de la richesse et pôles structurants des territoires. Les villes se
positionnent actuellement comme de véritables moteurs du développement pour les
économies locales et nationales.

Aussi, les villes de la région sont plus que jamais appelées à jouer un rôle
prépondérant dans la dynamisation de l’économie régionale et nationale, sachant que
c’est à leur niveau que se décidera le devenir de la région.

27
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

La RFM comptent en plus des deux grandes villes


précitées quatre villes moyennes et quatre petites
villes souffrant de plusieurs dysfonctionnements
qui constituent de véritables entraves à leur
attractivité et compétitivité. Elles subissent un
malaise fonctionnel et structurel dont le
dépassement sera l'une des priorités de l'étude du
SRAT. La région connait également l’émergence
de cinq centres qui pourraient jouer un rôle relais
apte à soulager les villes, participant ainsi à
renforcer la dynamique urbaine.

Partant de cette vision du rôle des villes dans le


nouvel échiquier régional, l’analyse de l’armature
urbaine de la RFM aura pour objectifs d’identifier
les potentialités et les mesures visant à renforcer
cette armature pour une meilleure intégration dans
l’armature nationale. Il sera nécessaire également de
redéfinir sa structure et sa hiérarchisation de
manière à assurer un meilleur encadrement
territorial et une répartition plus adéquate des
fonctions à remplir au niveau de chaque ville et
centres.

28
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

1-2.7. Disparités spatiales : Plaines privilégiées et territoire sous-


intégrées
Examiné à travers le prisme préfectoral ou provincial, l’espace régional Fès-
Meknès présente un profil économique dissemblable et des atouts inégaux de
développement. Actuellement, la divergence de mise en valeur et l’inégalité
des moyens de développement mis en œuvre impriment à la RFM des
dynamiques différenciées et des fonctionnements spécifiques. En effet,
l’espace régional semble évoluer en sous-espaces plus ou moins variés
secrétant des mécanismes distincts.
Les conséquences de cette situation font que certains espaces demeurent
dynamiques et plus ou moins performants (villes de la plaine du Saïs),
contrairement à d'autres qui enregistrent des degrés de précarité et de
marginalisation de plus en plus préoccupants (territoire sous-intégré).
Il serait donc utile d'analyser les causes de ces disparités afin de mettre en
relief les espaces sous pressions ou en difficultés et proposer des actions
structurantes, pour réconcilier les territoires et insuffler les synergies spatiales
capables de générer une dynamique d’ensemble.

Il s'agit de contrebalancer ou du moins d'atténuer le poids hégémonique des


composantes territoriales relativement riches (Grandes villes et périmètres
irrigués) au profit des composantes défavorisées (banlieues et zones de
montagne).

C'est une vision entièrement rénovée que nous proposons d'instaurer en vue
d'intégrer plus équitablement les espaces périphériques dans leur
environnement régional, et ce, dans le cadre de l'étude du SRAT.

29
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-3. Les ENJEUX DU SRAT


I-3.1. Une Articulation des Compétences et des Outils Le SRAT devrait être conçu en tant que schéma pour la région- espace et non
pour la région - institution, ce qui suppose que son élaboration, animée par
Les lois organiques relatives aux Collectivités territoriales publiées en juillet l’institution régionale - conseil régional - fasse l’objet d’une démarche
2015 ont défini les nouvelles prérogatives et attributions dévolues à ces partenariale avec les collectivités locales et les acteurs de la société civile, tant
Collectivités. Les articles 143 et 83 de cette loi organique octroient à la région au stade du diagnostic qu’à celui des propositions.
le rôle de l’élaboration des SRAT et rendent obligatoire pour les Conseils
Régionaux l’élaboration des Programme de Développement durant la première Le wali de la région assiste le président du conseil de la région dans la mise en
année de leurs mandats. Le nouveau contexte institutionnel évoqué invite à œuvre du schéma régional d’aménagement du territoire (article 145 de la
prendre en considération la nature de la relation entre les outils de planification
Constitution). Les Walis de région et les Gouverneurs des Provinces et
ou de programmation définis par la loi organique des collectivités territoriales à
l’échelle régionale et leurs portées Préfectures, garants du respect des orientations de l’Etat mais aussi acteurs du
développement régional, seraient étroitement associés à la préparation de ce
La loi Organique 111/14 relative aux régions a conforté le rôle de cette
qui deviendrait un document unique de prospective en région. Pour jouer
collectivité territoriale en matière d’aménagement du territoire. Le succès de la
complètement leur rôle d’intermédiaire entre « le haut » et « le bas », ces
politique d’aménagement du territoire va de plus en plus dépendre de la qualité
documents devraient intégrer à la réflexion collective la dimension provinciale.
de la rencontre des projets « venant d’en haut» (Etat) et des projets «venant
d’en bas» (Provinces, Préfectures, Communes...). Dans ce cadre, la région En concertation avec les autres collectivités territoriales, les administrations,
peut constituer le lieu de cette rencontre et être reconnue comme le pivot des les établissements publics et les représentants du secteur privé concernés par
politiques d’aménagement du territoire. Il est donc tout à fait logique que les la territoire de la région, le conseil de la région met en place, sous la
régions se dotent de documents prospectifs, à la fois outils et résultantes de supervision de son président, le schéma régional d’aménagement du territoire,
cette rencontre. Ces outils ont été instaurés par la constitution et conforté par conformément aux lois et règlements en vigueur et dans le cadre des
la loi organique. Les douze régions doivent disposer d’un schéma régional orientation de la politique publique d’aménagement du territoire adoptée au
d’aménagement du territoire (SRAT) dont les modalités de mise en œuvre ont niveau national (Art 88 de la loi organique).
été définies récemment par des décrets.

30
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Le schéma régional d’aménagement du territoire vise particulièrement, à territoriales, leurs instances, ainsi que les entreprises publiques et les
parvenir à une entente entre l’Etat et la région sur les mesures d’aménagement secteurs sociaux dans la région.
de l’espace et de sa mise à niveau, selon une vision stratégique et prospective,
de manière à permettre de définir les orientations et les choix de Le programme de développement régional est mis en œuvre, le cas échéant,
développement régional. dans un cadre contractuel entre l’Etat, la région et les autres intervenants.

A cet effet : L’objectif est de faire ressortir le positionnement de la Région en tant que
territoire compétitif et attractif et de définir la vision et le programme d’actions
 Il met en place un cadre général du développement régional durable et pour les six années de mandat du Conseil Régional ainsi que les mesures
cohérent dans les espaces urbains et ruraux ; d’accompagnement d’ordre incitatif, institutionnel, juridique et financier, etc.
 Il fixe les choix relatifs aux équipements et aux grands services publics
structurant au niveau de la région ; Afin d’élaborer le schéma régional d’aménagement du territoire et le
 Il fixe les domaines des projets régionaux et la programmation des programme de développement régional, l’administration, les autres
mesures de leur valorisation ainsi que leurs projets structurants. collectivités territoriales, les établissements et entreprises publiques
Les conclusions du diagnostic du SRAT devront aboutir a la définition des communiquent à la région les documents disponibles relatifs aux projets
choix stratégiques qui incarnent la vision de développement du territoire d’équipement prévus pour être réalisés sur le territoire de la région.
régional, les espaces projets et les projets correspondants. L’administration,
les collectivités territoriales et les établissements publics sont tenus de prendre
en considération les dispositions du schéma régional d’aménagement du
territoire dans le cadre d leurs programmes sectoriels ou ceux ayant fait l’objet
de contrats.

Pour la mise en œuvre des choix et orientations stratégiques, le SRAT doit


être décliné en un Programme d’Action Régional Intégré (PARI) à court et
moyen terme reproduisant les espaces projets et projets structurants.

Par ailleurs, Le programme de développement régional « PDR » doit suivre les


orientations stratégiques de la politique de l’Etat, et veiller à leur
déclinaison au niveau régional et prendre en considération l’intégration des
orientations du schéma régional d’aménagement du territoire et les
engagements convenus entre la région et les autres collectivités

31
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

I-3.2. L’ENJEU DE LA COMPETITIVITE TERRITORIALE,

A. A partir des Atouts spécifiques désormais communs L’axe est-ouest (Rabat-Meknès-Fès-Oujda) qui se prolonge vers les
villes et capitales maghrébines (Alger-Tunis) et matérialisé par la route
Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la Constitution relatives Nationale N6, le chemin de fer et l’autoroute A2 ;
à la régionalisation avancée, une nouvelle organisation territoriale a été L’axe intérieur Nord Sud, de Fès à Marrakech, prolongé vers le littoral
adoptée en 2015, redéfinissant les contours de la Région de Fès-Meknès. par Fès-Tanger au Nord et vers l’atlantique Sud par Marrakech-Agadir
longenat du nord au sud les contreforts du Rif, du Moyen Atlas et du
La nouvelle région de Fès-Meknès inclut l’ancienne région de Fès-Boulemane Haut Atlas (Route Nationale N8) ;
avec la moitié nord de celle de Meknès-Tafilalet, à savoir la préfecture de
Meknès et les provinces d’El Hajeb, Ifrane ainsi que la partie sud de l’ex région L’axe Midelt – Guercif (Boulmane à travers la ville de Missour) qui se
prolonge vers Nador sur le littoral méditerranéen et vers Oujda sur la
de Taza, Taounate, Al Hoceima, notamment les provinces Taza et Taounate.
frontière algérienne. un axe qui joue un rôle majeur dans le
La région de Fès-Meknès représente une terre d’investissements prometteuse. désenclavement de la région intérieure prise en étau entre le Moyen
Des atouts géographiques, des écosystèmes remarquables, et des secteurs Atlas, le Haut Atlas et les plaines désertiques d’Oriental (Route
dans lesquels la région est leader s’étendant sur un territoire qui couvre une Nationale N15).
partie du Rif, une partie du Moyen Atlas et une partie des premiers contreforts En dehors de l’avantage qu’elle peut tirer de son rôle de point de passage
du Haut Atlas, la région est traversée par trois axes historiques de incontournable dans les échanges Nord- Sud et Est-Ouest, la région de Fès-
communication et de développement8: Meknès profite des infrastructures d’envergure qui la traversent pour avoir
accès au marché national et particulièrement aux principaux espaces de
croissance démographique et économique. Il s’agit essentiellement des
grandes agglomérations intérieures : Marrakech, Meknès ainsi que les quatre
grandes agglomérations littorales, Casablanca, Rabat, Agadir et Tanger. Elle
profite également de cette infrastructure pour avoir accès au marché
international et ce, en se branchant sur le système portuaire marocain
composé de quatre bases portuaires qui jouent déjà ou sont appelées à jouer
un rôle déterminant : le complexe portuaire central (Casablanca, Mohammedia
et JorfLasfar), Tanger (port trans-Détroit et Tanger-Med) et Nador (ancien port
et futur Nador West Med). L’autoroute et la future ligne de chemin de fer
transmaghrébines lui donneront également un accès rapide aux métropoles
maghrébines par voie terrestre.

8
SRAT Fès Boulmane
32
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

La région de Fès Meknès abrite deux des grandes villes continentales et La région possède un domaine forestier et un massif montagneux appelé
impériales qui, du fait de considérations géographiques, historiques et château d’eau du Maroc central, et une plaine d’utilité nationale dans la
économiques ont connu une ’occupation humaine et une concentration mesure où :
porteuses : Le Moyen Atlas constitue pour le Maroc un véritable château d’eau
d’où partent le Sebou, l’Oum Er Rbia et une partie de l’eau de la
Les deux villes Fès et Meknès partagent un territoire et une riche Moulouya.
histoire et se complètent au niveau économique avec leurs arrières Selon le SNAT, ce « pays des sources » doit faire l’objet d’une
pays riches diversifiés. attention toute particulière, d’autant plus que ce château d’eau se situe
Fès-Meknès portent l’intérêt du patrimoine immatériel de la région et à cheval sur plusieurs bassins et qu’il dépasse les limites des régions
représentent un levier majeur d’attractivité touristique. Fès est classée administratives.
au patrimoine universel de l’Unesco et abrite la plus ancienne Le plus vaste couvert forestier qui jouent un rôle régulateur de premier
université au monde, la plus grande médina du monde arabo- ordre sur le climat et participent à l’alimentation des nappes
musulman, encore intacte dans ses structures originales. Les deux phréatiques en retenant la pluie. La protection de ces forêts est un
villes accueillent des événements culturels internationaux chaque enjeu national que le SRAT doit prendre en considération en harmonie
année, comme le Festival des musiques sacrées du Monde à la et en complémentarité avec les mesures qui seront prises par les
capitale spirituelle Fès ou le Salon international de l’agriculture au toutes entités territoriales sur lesquelles s’étendent ces forêts,
Maroc (SIAM) à Meknès. Bien que la ville de Fès est le chef-lieu de notamment Taza, Meknès Ifrane, et Al Hajeb.
cette grande région, cette dernière est appelée à se développer Le Sais est une vaste et fertile plaine , entre le Rif et le Moyen Atlas.
davantage dans le cadre d’un projet économique ambitieux avec Malgré sa position, la plaine du Saïss et la véritable articulation entre le
Meknès, celui que préconise le rapport des pôles de croissance du Maroc urbain, moderne et dynamique qui se développe le long des
SNAT, l’étude sur le bipôle Fès-Meknès et les espaces projets que les autoroutes, et un arrière-pays rural, sous équipé et pauvre.
SRAT des ex régions de Taza, Taounate, Al Hoceima ont identifiés.
La région a bénéficié de nombreux programmes et politiques sectoriels
nationaux et régionaux dans le cadre de la déclinaison territoriale des
Les trois villes Fès, Meknès et Taza peuvent très bien se compléter
stratégies nationales tels que le Plan Maroc Vert, le Plan d’accélération
dans une vision industrielle et ceci pour que cette région reprenne son
industrielle, Stratégie touristique 2020, etc... Le Plan Régional de
positionnement réel dans le développement industriel du pays et tire
Développement Touristique de l’ex region Fes boulemane, (PDRT) , le plan
davantage profit de ses atouts respectifs, notamment de son énorme
régional de développement de l’Artisanat de Fes boulemane (PDRA) etc….
potentiel humain. Fès représente par ailleurs la plus grande
concentration estudiantine avec différentes disciplines. Aujourd’hui, Aujourd’hui, et avec l’essor économique que connaît la Région de Fès Meknès,
près de 103.000 étudiants sont inscrits dans les universités publiques toutes les stratégies et programmes nationaux qui y sont réalisés ou projetés
de Fès, en plus de celles de l’Université de Meknès et de l’université Al permettront de mieux valoriser son positionnement stratégique qui demeure un
Akhawayn d’Ifrane et les établissements d’enseignement supérieur territoire à forte charge historique.
privés.

33
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

B. Contre des Fragilités, Déséquilibres et Retards  Le 4éme indicateur est la prévalence au handicap (nouveauté du RGPH
2014). Lorsqu'il est 1,5 fois supérieur à la moyenne nationale, nous
Malgré tous les atouts ci avant décrits, plusieurs défis d’harmonisation considérons que cette thématique doit faire parti des priorités.
et de cohésion territoriale des actions publiques et privées, de synergie des  Le 5éme indicateur est le taux de chômage qui lorsqu'il est supérieur à
différents programmes et intervenants, et d’articulation pour un développement 20% montre les énormes difficultés pour trouver un emploi, notamment
durable et intégré se posent à la région. pour nos jeunes et surtout nos jeunes diplômés.

Dans ce premier rapport d’étape « rapport d’établissement »et loin d’être Par ailleurs, l’agriculture concerne aussi l’élevage en rapport avec la superficie
exhaustif, nous avons réalisé un premier effort d'analyse pour la mise ne relief des parcours. Ainsi al valeur ajoutée d’un hectare varie d’une zone à l’autre,
des territoires en difficultés. selon le mode d’irrigation (bour, irrigation gravitaire, irrigation localisée), selon
la culture pratiquée et en fonction des conditions édapho-climatiques et
Au stade de cette phase préliminaire, nous avons utilisé 5 indicateurs reflétant géomorphologiques de la zone. Par conséquent, on propose d’intégrer la
les handicaps territoriaux pour caractériser les disparités et fractures valeur de la production animale et végétale.
territoriales de la RFM :
Au final, les territoires réellement en difficultés seront ceux qui cumulent
 La distance à la RG 1,5 fois supérieure à la moyenne régionale plusieurs handicaps que nous avons repris sur la carte ci-après. Ainsi, nous
mesure le degré d'enclavement. avons retenus ces 5 indicateurs car ils sont récents (2014) et pertinents.
 La perte de population (TAMA Négatif entre 2004 et 2014) montre le
caractère répulsif et la faible attractivité de certaines zones.

 Le taux de pauvreté lorsqu'il est supérieur à 20%, montre que de


larges franges de la population de la région vit dans des conditions très
difficiles.

34
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

35
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

C. Pour l’Ambition d’une Région Avancée

S’appuyant sur les enseignements de ses futurs SRAT réadapté et Plus précisément, Il n’a pas encore généré de nouvel équilibre
son Plan de Développement Régional PDR, le Conseil Régional lisible et bien compris, en termes de réévaluation des rôles, des
devra se doter d’une stratégie qui ambitionne de conjuguer compétences et des capacités des collectivités et institutions
ouverture sur les nouvelles entités de son actuel ressort territorial locales. Ces éléments ne prennent sens que si la stratégie de
et sur le territoire national afin de favoriser son développement redéploiement qu’ils préfigurent s’appuie sur une approche
économique, sociale et environnemental. C’est en effet dans le renouvelée d’ensemble, lisible et comprise de tous.
croisement de ces deux échelles que la région peut identifier de
Ainsi considérée, l’approche du SRAT est amenée à donner une
réels potentiels qui contribuent à réaffirmer sa place et son rôle sur
visibilité au repositionnement des institutions de la région
les échiquiers nationale et internationale.
(autorités et conseil élu) dans le schéma de gouvernance régional à
Il s’agit ainsi dans un double mouvement d’identifier des axes de partir de deux principes forts :
fertilisation croisée des sources de croissance nouvelles pour les  Les impératifs stratégiques de compétitivité du territoire
entreprises et l’inclusion sociale et les alimenter par des projets de exigent une plus grande formalisation des attentes à
revitalisation des territoriaux en s’attaquant aux grands enjeux l’endroit de Région et de la Province au titre de leur rôle
identifiés dans le diagnostic prospectif. d’acteur de développement économique et social.
L’ambition s’inscrit pleinement dans la volonté de faire de la région  La redéfinition du rôle du Conseil Régional dans la prise en
un territoire dynamique, solidaire et performant et de faire des charge et la gestion des territoires locaux, les enjeux de
institutions locales des acteurs de la construction de la région, diversification économique et de développement de ces
L’ambition de la région doit se concrétiser par l’élaboration d’une territoires, et la volonté affichée du Conseil de prendre une
vision de son avenir et d’une démarche de planification stratégique. part active dans le processus de développement local
confèrent à la question de la gouvernance locale une
Dans la déclinaison territoriale d’une stratégie de développement importance particulière.
de long terme, le Conseil Régional est aujourd’hui en quête d’une
nouvelle approche – nouvel équilibre – dans son rapport aux
acteurs locaux et nationaux.

36
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

DEUXIEME PARTIE Démarche Méthodologique Du SRAT

Schéma Inscrit Dans Une Démarche

Un Schéma Porté par des Objectifs et des Attentes

Un Schéma Inscrit Dans Une Stratégie

Un Schéma Suivant un Itinéraire Méthodologique

37
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

II-1. APPROCHE D’INTERVENTION : FONDEMENTS, MOYENS ET ITINERAIRE METHODOLOGIQUE


II-1.1. Un Schéma Inscrit Dans Une Démarche
Autorités et Services d’Etat déconcentrés
Le SRAT s’inscrit dans un des axes piliers de la Charte Nationale de
l’aménagement du Territoire soit la démarche concertée qui lui a imprimé la
force d’un contrat collectif.
Voisinage Nord
Le SRAT va articuler les échelles territoriales et les projets Agissant pour le compte de
leur collectivité locale ainsi que les visions et stratégies des régions voisines, à travers
deux angles principaux : Fès Meknès
 Un travail amont, relevant plutôt des questions de pilotage, d’impulsion du SRAT
et de la mobilisation d’un réseau d’acteurs partenaires …où la région est Sefrou Taza

Voisinage Ouest

Voisinage Est
leaderschip.
 Un travail aval, relevant des questions de mise en œuvre des orientations La région Fès-
d’aménagement du territoire, d’animation d’un réseau d’acteurs, participation à Meknès
une synergie ou à une mutualisation… où la région vient en soutien et relai des
initiatives émergeant des acteurs concerné par le SRAT Taounate
Ifrane
Ces deux approches ne sont pas exclusives l’une de l’autre mais complémentaires.
Selon les territoires et les dynamiques d’acteurs pré-existantes, la région peut se
positionner alternativement sur l’un ou l’autre de ces champs, ou les deux à la fois. Hajeb Boulmane

Afin de décliner de manière opérationnelle les lignes pilotent de notre


approche méthodologique, 4 entrées ont été privilégiées en amont dans le
Voisinage SUD
SRAT et constituent la trame de celui-ci :

 La démarche de capitalisation partagée ONG et Société civil Secteur Privé


 La démarche de réadaptation-actualisation
 La démarche de réactivation de la concertation Bailleurs de fonds
 La démarche de négociation-contractualisation

38
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

A. Une Démarche de Capitalisation Partagée

L’élaboration d’un SRAT n'exige pas la production de nouvelles informations de base Le Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT) ;
mais repose plutôt sur la synthèse des études sectorielles existantes et des L’Etude de l’aire Métropolitaine du Bi-pôle Tanger–Tétouan ;
informations statistiques et cartographiques disponibles. Les Schémas d’Organisation Fonctionnelle et d’Aménagement
(SOFA) ;
Il est essentiellement un instrument de coordination pour les investissements et les Les Schémas Régionaux d’Aménagement des Territoires (SRAT) ;
politiques de l’Etat. Il ne va modifie en rien la responsabilité ni les compétences des Les schémas Directeurs d’Aménagement Urbain
institutions ou départements ministériels chargés de la mise en œuvre de la politique L’étude sur la compétitivité territoriale ;
gouvernementale. L’étude de la fiscalité et l’aménagement du territoire ;
Les Schémas d’Orientations et de Structuration (SOS) des villes et
Il va prendre en compte de façon exhaustive les résultats des travaux antérieurs et les leurs zones périphériques : Fès et Khouribga ;
informations disponibles, en discuter avec leurs auteurs, et en décrire les implications Les Projets des territoires;
spatiales. La Planification stratégique Provinciale, cas de la province de
Jerada ;
IL va relever les convergences et éventuellement les points de divergence de ces L’intégration urbaine des zones d’activités ;
travaux en matière d’aménagement du territoire et de localisation d’infrastructures et Les normes urbaines des équipements collectifs ;
d’équipements collectifs. Ce n’est que de façon exceptionnelle, lorsque de nouveaux L’impact de la Dérogation sur la planification et la gestion urbaine ;
éléments de connaissance sont indispensables pour articuler correctement des projets Les Etudes d’Identification, d’Hiérarchisation et de Développement
que le SRAT va être approfondi dans des domaines particuliers et nouveaux. des centres ruraux émergents ;
Les monographies régionales.
Le schéma va traduire une stratégie partagée et collective à l’échelle de la région :

 Déclinaison des stratégies nationales ;


 Territorialisation des plans et programmes sectoriels ;
 Considération des stratégies des collectivités locales notamment les
provinces et les communes en matière de développement de leurs territoires,
de partenariats et de coopération ;
 Capitalisation sur l’expertise du bureau d’étude de 22 années en matière
d’ingénierie territoriale et maîtrise d’œuvre de grandes envergures,
notamment:

39
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

B. Une Démarche de Réadaptation et d’Actualisation


Plan Cadre / Assemblage préliminaire des 3 anciens SRAT
Le SRAT ne constitue pas une juxtaposition de projets locaux Une nécessité d’harmoniser et de mettre en cohérence des
déconnectés les uns des autres. Le premier travail est donc un travail de mise grandes options d’aménagement
à plat et d’échanges d’informations entre des entités qui ne se connaissent pas
forcément entre elles avec une animation territoriale à conforter et à intensifier.

Comme première initiative de mise en place de la démarche réadaptation-


actualisation, des échanges ont eu lieu autour de l’état de la participation des
experts membre de la consultation, selon leurs compétences respectives et en
fonction des évolutions institutionnels, territoriaux et statistique, à la formulation
des approches inclusives et adaptatives ainsi que des interventions partagées
et coordonnées.

Ces éléments ayant fait l’objet de fiches synthèses de chaque SRAT des trois
ex-régions permettant l’immersion dans leurs contextes distinctifs et servant de
plate forme susceptible de stimuler d’avantage les échanges, d’optimiser la
récupération des options portant sur les territoires constitutifs de la nouvelle
région de Fès-Meknès et de favoriser l leur réinsertion dans le nouveau
contexte.

Un plan cadre est déduit de ces premières consultations en vue de ressortir


des perspectives nouvelles à exploiter et des indicateurs de l’actualisation ou
des déterminants de la récupération orientés vers la stratégie de réadaptation.

En deuxième initiative, le bureau d’études poursuivi ses échanges auprès des


autres partenaires locaux. Des Rencontres de concertation seront organisées
à l’occasion à la suite de la réunion de lancement du SRAT.

40
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

C. Une Démarche de Réactivation de la Concertation

La démarche initiée dans le cadre de l’élaboration des SRAT des Ex Région a été basée sur une concertation avec les acteurs locaux. Elle doit être réactivée dans le
cadre du présent SRAT, particulièrement en direction des collectivités territoriales composant la nouvelle région objet de l’étude, mais aussi des responsables élus,
autorités locales, organismes publics, privés et organismes non gouvernementaux qui participent et interviennent dans le développement territorial. Deux principes
guideront cette démarche :

Animation du Territoire

Un renforcement des Intercommunalités Un renforcement de l’Inter- Sectorialité et l’Inter-Régionalité


La solidarité entre les collectivités locales de la
région est un principe de base pour l’élaboration Doivent ’être animées et coordonnées à l’échelle nationale
et la mise en œuvre du SRAT. et internationales dans le cadre des contrats programmes
ou de la coopération décentralisée.

Par le renforcement et la coordination des dispositifs d’animation, le SRAT


entend traduire les efforts du territoire pour être plus performant et plus
coordonné dans l’accompagnement des espaces de projets et des projets y
afférents. Le schéma doit permettre de générer de nouvelles
Cela suppose la réactivation des réseaux territoriaux à tous les niveaux et ressources pour les intercommunalités dont la plupart sont
dans un cadre de cohérence qui reste à définir entre les différents de création récente. Cette approche systémique doit être
partenaires améliorée et approfondie de phase en phase, jusqu'au
terme de l'étude
La forme du cadre de cohérence et de coordination implique la mise en
place de structures nouvelles qui s’oriente bien sur l’optimisation des
compétences existantes dans un esprit de réseau de proximité entre les
partenaires cités plus haut « comité de pilotage, comité scientifique et de
direction, comité de suivi du SRAT…
41
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

D. Une Démarche de Négociation / Contractualisation


Contrat Etat Région/ SRAT Fès-Meknès 2016-2040
La recherche d’un consensus est au centre du SRAT ; cette recherche
est un processus de concertation entre les principales forces politiques et
Schéma
institutionnelles ; la procédure la plus courante est la contractualisation qui Région
Etat d’Aménagement
induit la responsabilisation des différents partenaires et qui permet une relation
différente que celle qui caractérise la simple subvention. Cette Régional du
contractualisation doit être formalisée par un contrat de développement ou une Territoire
charte précisant le rôle de chacun et doit se doter d’un comité de direction. SRAT
Cette démarche permet de donner au projet la neutralité minimum permettant
de dépasser les conflits individuels. Elle a le mérite essentiel de déboucher sur
un consensus nécessaire pour justifier le bien-fondé d'un territoire en
Concertation Prospective Concertation Construction
construction.

Pour le cas du SRAT de Fès Meknès et selon les modalités du CPS, un


Programme d’Actions
contrat cadre entre l’Etat et la Région Fès-Meknès sera élaboré autour du
Plan Régional Intégré Plan
Programme d’action régional intégré « PARI » objet de la dernière phase de
l’étude. PARI

Aussi et depuis la phase de diagnostic, les formes d’intersectorialité et


d’intercommunalité susceptibles de sous-tendre les paradigmes de la
régionalisation avancée que sont régionalisation et démocratie, régionalisation
Accord sur engagements financiers
et modernisation de l’Etat, régionalisation et développement économique et
social, régionalisation et participation, devraient être identifiés . De tels
paradigmes consacrent la région comme échelon fondamental de la
démocratie, échelon appelé à devenir un lieu d’intégration majeur des
politiques de développement.

42
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

II-1.2. Un Schéma Porté par des Objectifs et des Attentes


Objectifs Spécifiques
Au terme de l’étude Et Selon le CPS

L’étude sur le Schéma Régional d’Aménagement du Territoire  Actualiser et mettre à jour les diagnostics des SRAT achevés à la
(SRAT)de la région Fès Meknès, consiste en la réadaptation, suivant le lumière du dernier Recensement Général de la Population et de
nouveau découpage régional, des contenus des SRAT existants qui concernent l’Habitat (RGPH 2014) et du nouveau découpage régional ;
les anciennes régions Fès-Boulemane, Meknès-Tafilalet et Taza- Al Hoceima-  Décliner les problématiques territoriales en proposant une
Taounate. spatialisation des espaces en difficultés ;
Si l’aire de l’étude correspondra désormais à la Région Fès-Meknès, l’analyse  Réexaminer les orientations stratégiques (proposées dans les anciens
et les prospections devront tenir compte des visions et des stratégies des SRAT) et fixer les choix relatifs aux équipements et aux grands
régions voisines. services publics structurants, susceptibles d’entrainer la Région dans
la dynamique du développement souhaité ;
Objectifs Généraux  Présenter une nouvelle configuration des espaces projets, adaptés au
nouveau découpage régional, aux exigences du développement et aux
conclusions du diagnostic actuel ;
 Évaluer et réajuster les grandes orientations des SRAT des régions  Tracer une vision cohérente de développement prospective basée sur
précitées à la lumière du nouveau découpage régional ; des espaces de projets adaptés à la région Fès Meknès, et ce de
 Proposer une nouvelle configuration des espaces projets ; manière collective et concertée ;
 Fixer les domaines des projets régionaux et la programmation des
 Identifier les nouveaux projets structurants qui composeront le
mesures de leur valorisation ainsi que leurs projets structurants et ce
Programme d’Actions Régional Intégré (PARI à long terme 2017-
dans le cadre d’un Programme d’Action Régional Intégré (PARI) à long
2040).
terme ;
 Synthétiser et proposer des actions structurantes susceptibles
d’opérationnaliser la stratégie de développement ainsi identifiée ;
 Etablir le schéma du SRAT et du PARI de la région Fès-Meknès,
reproduisant les options de développement stratégiques, les espaces
projets et les projets structurants.

43
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Résultats Attendus

Doter le conseil Régional et ses Partenaires

Information/ Sensibilisation Décision Outils

Assimiler les contextes et s’approprier les Consolider la cohésion territoriale et


enjeux de chaque échelle territoriale favoriser l’inclusion sociale

Dégager des coopérations territoriales Agir en pluri-acteurs sur des projets de


pour l’émergence d’espaces de projets développement intégré
inclusifs et durables Approche d’’aide et d’appui aux plans
Vision prospective sur son périmètre régionaux de développement
S’appuyer sur la complémentarité des
acteurs pour prôner l’inclusion Solutions partagées en réponses à des Capacité d’ingénierie, de montage et de
économique. défis communs mise en œuvre de projets communs.

Inciter les provinces et les communes à Sérier le champ de partenariat d’ores et Assurer un suivi, une évaluation des
contribuer à la définition d’une stratégie déjà actif au travers de projets porteurs Plans d’action
régionale à travers les plans provinciaux pour en tirer des enseignements et des
et plans communaux de développement. préconisations.

Faire participer les associations aux Elaboration, Suivi et Evaluation des


projets Projets

Dynamiques de contractualisation,

Dispositifs et offres de services.


44
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

II-1.3. Un Schéma Inscrit Dans Une Stratégie Les réseaux d’infrastructures au sens large (y compris les villes et les
équipements publics) diffèrent en fonction des secteurs considérés ;
A. Une Perspective d’Ensemble Les demandes adressées à l’Etat (et à ses démembrements) de manière
isolées et sans perspective d’ensemble, risquent de compromettre les
ACTE Le SRAT n’est pas un plan d’actions mais un consensus préexistants et de ne pas satisfaire tous les secteurs malgré les
document de référence et de coordination. Il sert d’une part à coordonner les investissements parfois très importants ;
réalisations et la programmation des infrastructures et d'autres part, à assurer Sans vision d’ensemble, il est difficile de maximiser la compétitivité territoriale,
la cohérence spatiale des mesures prises et des politiques publiques lancées et les conditions d’un développement global sont rarement réunies. Chaque
pour orienter l’économie et promouvoir l’emploi. Il va être élaboré sur la base stratégie sectorielle implique une façon particulière de développer et
d'une concertation et d'une coordination étroite avec le maître de l’ouvrage, les d’organiser le territoire. Il en résulte des surcoûts et des gaspillages.
autorités et les élus provinciaux et communaux qui représentent les Nécessité de coordonner les programmes correspondant aux besoins de
populations pour lesquelles le SRAT sera dédié. chaque secteur, dans le cadre d'un programme global unique répondant de
façon optimale aux besoins de l’ensemble et restant compatible avec les
En Amont du processus, ces acteurs doivent être associés dès le
moyens et les ressources réduites de la Région Fès-Meknès.
départ du processus d'élaboration du SRAT, dans la mesure où ils seront
appelés à porter la vision stratégique du schéma et à mettre en œuvre son Résolutions La stratégie d’aménagement du territoire
contenu, conformément aux attributions réglementaires des conseils
régional de Fès-Meknès va être faite d’une manière spécifique.
régionaux ;
En aval du processus, le SRAT sera enfin diffusé et vulgarisé, il Elle va s’inspirer des expériences réussies et va tenir compte des
améliorera la visibilité de la politique économique publique suivie pour le long caractéristiques propres à ce milieu ;
terme et permettra ainsi aux opérateurs concernés d’anticiper sur le futur et Les infrastructures et les équipements nécessaires dans la région vont
de développer leurs propres stratégies conformes au SRAT. s’inscrire dans un cadre de cohérence accrue entre les besoins de la
population, la base économique et la protection des ressources ;
Constat D'une façon générale la justification du SRAT Le SRAT va ainsi définir de façon précise les parties du territoire où les
est expliquée par le fait que : équipements seront mis en place, assorties d’un échéancier de réalisation.
Cela suppose une analyse fine et réaliste des possibilités, des ressources et
Chaque stratégie sectorielle de développement implique une répartition
de leur protection ainsi que des stratégies économiques viables et durables à
spatiale propre et suppose un réseau d’infrastructures et
mettre en œuvre.
d’équipements publics optimisé, en fonction des décisions et des
besoins de chaque acteur ;

45
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

B. Une Dimension Participative

Pour gérer la fonction participative dans le processus du SRAT Fès La démarche participative doit permettre à tous les acteurs concernés de
Meknès, la tâche de la discussion permanente avec les acteurs sera confiée s’assurer de la cohérence du SRAT avec les autres instruments de
au chef de projet et au comité de coordination et de communication que planification et de développement:
le bureau d’études propose dans ce cadre.

Conscient des difficultés de mise en œuvre des instruments d’aménagement et


de programmation que sont les SRAT, dans un contexte caractérisé par une
diversité d'acteurs et de logiques d'acteurs où l’essentiel des outils faciliter l’établissement d’une feuille de route concertée qui déclinera
opérationnels de mise en œuvre est en construction, le bureau d’études pour chaque période les actions à mettre en œuvre selon chaque maitrise
veillera au cours du processus d’établissement du SRAT à minimiser les d’ouvrage ou dans le cadre du partenariat et l’association des efforts de
difficultés et les risques éventuels liés à la non adhésion des acteurs plusieurs acteurs ainsi que les mesures d’accompagnement aux plans
prépondérants, suite à des divergences d’approches, de postions et autres... institutionnel, foncier, financier et opérationnel
Il s’agit de donner un contenu substantiel à la démarche participative afin
d’associer les différents acteurs au processus d’établissement du schéma
définir un cadre rigoureux de gouvernance, de promotion du SRAT et
régional, à la définition de la vision et des objectifs stratégiques et à la
de suivi-évaluation de sa mise en œuvre à l’aide d’indicateurs concertés,
configuration du programme d’action. Ces différents acteurs comprennent
observables et mesurables, regroupés en un dispositif qui permettra de
aussi bien les responsables de la gouvernance à différentes échelles
réajuster et d’améliorer le SRAT pour le rendre plus performant.
territoriales, que les opérateurs économiques et sociaux, les acteurs de la
société civile et d'autres partenaires du développement local.
Nous veillerons également à créer un climat de travail collégial, associant en mettre en œuvre d'un plan de communication en direction des acteurs
amont l'ensemble desdits acteurs et partenaires au processus d’élaboration du et partenaires du développement local et des citoyens qui vise d’abord leur
SRAT. Cette participation doit être effective et avoir un contenu substantiel, et mobilisation au cours du processus d’élaboration du SRAT et leur
ce, à travers des entretiens et échanges directs qui seront organisés, mais engagement ensuite, à l’égard des objectifs stratégiques du programme
également à travers l’organisation d’espaces de partage et de dialogue d’action.
impliquant les collectivités territoriales et les acteurs du développement
territorial.

46
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Le plan de communication vise également à les informer régulièrement sur les Le but des ateliers est d’assurer une large participation de l’ensemble des
progrès réalisés dans la mise en œuvre du plan stratégique, l’évolution des acteurs et d’écouter les représentants de la société civile afin de s'assurer
indicateurs de suivi, les contraintes et difficultés rencontrées, les propositions pleinement de leur adhésion positive à l’élaboration d’un nouveau modèle de
d’ajustement et d’amélioration, ce qui permettra d’améliorer leur croissance de la région Fès Meknès qui sera traduit dans le SRAT. Cette
compréhension et de développer un environnement propice au bon adhésion positive va certainement se traduire par la suite par une appropriation
déroulement du SRAT. effective du projet et par une ferme volonté de réussir sa mise en œuvre .
Dans ce cadre, dès le lancement des concertations, on s'attachera à proposer
un plan de communication pour appuyer le processus d’élaboration du SRAT,
et on veillera à la création d'une page web participative, dans l'objectif de
renforcer la participation citoyenne.

Réunions de lancement et de
restitution

Entretiens d’acteurs et Mécanismes de la dimension Ateliers territoriaux


ateliers thématiques participative préfectoraux et provinciaux

Page web participative

47
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

C. Des Moyens Conjoints


Comité de pilotage, Comité de suivi technique, Cellule de coordination
Comité de pilotage
Comité de Suivi technique
Sera institué et aura à se réunir à chaque fin de phase pour examiner et
approuver les dossiers fournis par le prestataire de l’étude. Il sera
Présidé par le Président du Conseil Régional ou son représentant, ce Présidé par le Président du Conseil
comité est composé des conseillers désignés par le président du Régional ou son représentant, ce
conseil régional, du Wali, des Gouverneurs des Préfectures et comité est composé des conseillers
Provinces de la Région et du représentant du représentant du Ministère désignés par le président du conseil
de l'Urbanisme et de l'Aménagement du Territoire régional, de la wilaya et des services
déconcentrés de l’Etat au niveau de
la région Fès Meknès.
Cellules de coordinations

Cellule de communication et de coordination Cellule chargée de l’observation géographique et


chargée de la communication autour du cartographique et de la gestion du système de
SRAT, l’information cartographique (SIG)

L’assise d’une bonne coopération permanente Ainsi que la base de données statistique qui s’y
avec le maître d’ouvrage, les acteurs concernés rapporte, notamment les données géographiques et
par l’organisation, à l’échelle locale, d’ateliers de alphanumériques collectées; Le comité aura la
concertation et de mise au point de l’état mission de la représentation cartographique des
d’avancement du travail ainsi que la dynamiques territoriales en termes de projets et des
coordination avec l’équipe de travail chargée acteurs intervenants produisant ainsi un outil de
des missions conformément à leurs convergence et de prise de décision sous format :
compétences respectives ou avec les
partenaires. Le comité sera chargé de la  Cartographie de projets ;
négociation et de la mise en œuvre du SRAT.  cartographie d’acteurs…

48
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

Panel d’Expert

 Gérante du bureau d’études


L’importance de l’étude en termes d’attendus nous oblige à considérer En charge du
Sciences urbaines et de
le panel d’experts selon deux modalités opérationnelles : comité de
développement.
coordination et
 Les experts à plein temps tel que demandé par l’administration mais aussi tel  18 années d’expérience
Mlle de
que sera pressenti par le groupement en fonction des exigences de l’étude ; professionnelle dans la gestion
Zoulikha communication
SALMI
des études et de projets et dans
 Les experts, ponctuels, freelance, à recruter auprès des acteurs en place l’enseignement supérieur
pour des missions particulières notamment l’expert en animation des
 Consultante experte en
territoires et débats, les chargés de l’observation territoriale et des enquêtes
communication et développement
ainsi que l’informaticien chargé de l’actualisation et la mise en ligne de la
page WEB du SRAT. Territorial

L’implication de différents profils s’explique par les nécessités estimées de la


 Chargée d’études au sein du
présente étude qui exige pour son déroulement la mise en condition des
bureau d’études Sciences
experts pour une démarche à vocation pluridisciplinaire, capable de faire
urbaines et de développement.
converger les diverses disciplines vers un seul objectif à savoir, l’élaboration
Mlle Zineb
d’un schéma régional d’aménagement territorial. Assistanat au
SLAOUI  Ingénieur diplômé de l’école secteur rural
Aussi, les exigences du projet en termes de secteurs porteurs et de secteurs à nationale d’agriculture de
Meknès
implanter, impliquent le choix de démarches pratiques de mise en cohérence
des programmes, des projets et autres actions sectoriels. Une telle approche
multisectorielle permet en plus du renforcement du projet de développement de  Cartographe urbaniste au sein du
veiller sur la mutualisation et l’optimisation des interventions, des moyens et bureau d’études Sciences
Mlle Hakima urbaines et développement. En charge de la
même des hommes.
Cartographie
ELCHAHLAFI
Avec l’appui du personnel permanant du bureau d’études  Master spécialisé en SIG et
télédétection appliquées aux
géosciences et la l’environnement

49
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

LES EXPERTS MEMBRES DE L’EQUIPE


DE PROJET
PROFIL ET QUALIFICATION
EXPERTS MISSIONS

 Doctorat en sciences économiques, spécialité économie spatiale, urbaine et régionale.


 Expert, Conseiller en Développement Territorial et en Accompagnement des Projets d'Investissement.
 35 ans d’expérience dans la fonction publique à travers la direction des établissements à activités économiques et de
Mr BAHI Hassan promotion de l’investissement, gestion et planification urbaine, académiques et pédagogiques. Chef de Projet
 Consultant international auprès des organismes mondiaux pour des études stratégiques ou la gestion des projets
d’aménagement du territoire et de planification urbaine.
 Enseignement, recherches scientifiques et publications.

 Doctorat en sciences économiques.


 Economiste spécialiste en économie régionale et des territoires.
 27 ans d’expériences professionnelles : Co-chef de Projet
Mr EFFINA Driss
Dans la fonction publique en tant que professeur à l’INSEA et directeur à al Omrane,
Dans le consulting en économie territoriales et internationale auprès des organismes mondiaux, des services d’état
marocains et des bureaux d’études.
 Recherches scientifiques : 1 er prix de la recherche en 2011, délivré par l’université Mohamed V de Rabat

 Doctorat en géographie urbaine et aménagement.


 40 années d’expérience dans la gestion et planification territoriale, dans l’aménagement et la planification urbaine, dans
l’enseignement en géographie urbaine et aménagement.
Mr SAADI Ahmad Géographe Aménagiste
 Expert, conseiller et assistant des collectivités territoriales.
 Membre du conseil supérieur de l’aménagement du territoire, du comité provincial de l’INDH Al Houceima, conseil
régional de la population,
 Animateur des débats territoriaux, participation au débat sue l’aménagement du territoire

50
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

 DES en Géographie urbaine d’aménagement de l’espace


 38 ans d’expériences dans le domaine de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire et de l’Habitat
BenBassou  Ancien Inspecteur d’urbanisme et d’Aménagement du territoire.
Abdelkader  Expert et conseiller en Urbanisme et gestion de projets Géographe Aménagiste
 Enseignant- chercheur à l’université privée de Fès
 Directeur du BET Bureau d’Etudes d’Aménagement Urbain et Conseils (BEAU Sarl)
 Diplôme d’architecture et urbaniste d’ENA
 24 années d’expérience professionnelle
 Expert assermenté auprès des tribunaux en urbanisme et planification du territoire
 Conseiller en planification urbaine auprès des communes et province
 Chef de la Division de l’Urbanisme de la Province de Taza ;
 Enseignant à l’Ecole Nationale d’Architecture de Rabat. Expert en planification
Mr ZOUKH Ahmed
 Consultant en architecture et urbanisme auprès des organismes privé et étatique nationaux et internationaux urbaine
 Fondateur du cabinet d’architecture et d’urbanisme URBAARTECH
 Doctorat en sciences politiques spécialité développement durable et énergies renouvelables. DESS en géostratégie et
dynamiques industrielles.
 20 années d’expérience professionnelle :
Dans l’expertise et le conseil en développement durable et Energies renouvelables. 18 missions en Afrique de
négociation avec les autorités publiques, 14 partenariats industriels et institutionnels, direction de 14 chefs de projets ;
160 Millions d’euros de budget global.
Dans la consultation, le coaching institutionnel et des affaires pour accompagnements de projets, subventions et Spécialiste en
Mr HAMEL ALEXIS
relations publiques. 12 millions d’euros de fonds publics obtenus pour l’industrie. environnement et
Dans la formation, l’enseignement et allocation de recherche auprès des grandes écoles et universités. développement durable
 Délégué général, Co-fondateur de l’institut français du développement durable IFRAD. Engagé pour piloter le comité
compétent chargé de l’environnement et du développement durable proposé par le bureau d’étude dans le cadre du
SRAT de Fès Meknès.
 Diplôme d’ingénieur en statistique, institut national des statistiques et économie appliquée de Rabat. Doctorat en
géographie économique, option aménagement du monde arabe, DEA en géographie et aménagement.
 38 années d’expérience professionnelle dans :
Mr HAKIK Ahmed Statisticien démographe
 La fonction publique en tant qu’ingénieur en chef de la direction de la statistique DS, de la direction de la planification DP
et du haut commissariat au plan HCP.
 La consultation et l’expertise statistique pour le compte de plusieurs ministères, administrations publiques et agences…
51
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Novembre 2016

 Diplôme en architecture de l’école nationale d’architecture orientée réhabilitation des médinas du Maroc : Cas de Fès.
 En cours, Diplôme supérieur en architecture du patrimoine de l’école nationale d’architecture de Rabat et l’école Chaillot
de Paris.
 15 années d’expérience professionnelle : Spécialiste en conservation
Dans l’architecture et l’urbanisme en tant que cabinet d’architecture et d’urbanisme, architecte provincial, architecte et valorisation du
Mr OUAZZI Brahim enseignant, architecte collaborateur et architecte consultant. patrimoine
Dans l’expertise et l’ingénierie des projets d’aménagement urbain intégré, réhabilitation et sauvegarde du
patrimoine, restructuration urbaine et construction avec les matériaux locaux.
 Doctorat en géomatique de l’université de Montpellier III / France, Orienté cartographie des systèmes d’informations
géographiques et gestion urbaine.
Cartographe SIG
 Master en géographie de l’université de Hassan II/Casablanca, option géomatique.
ZEROUA Driss
 9 années d’expérience professionnelle A travers :
Des missions de cartographie et SIG auprès des établissements étrangers et marocains.
Dans l’enseignement supérieur en géographie.
Dans la consultation en géographie-cartographie.

 Diplôme d’étude approfondi en Génie Civil, Ingénieur des ponts et chaussés


 Diplôme de Master en Ingénierie de Consulting
 38 années d’expérience professionnelle
 Directeur Adjoint des Routes et responsable de l’élaboration des politiques
RMILI Abdennebi
routières
 Chef de la Division Technique à la Direction des Routes
Ingénieur Infrastructure
 Directeur Provincial de l’Equipement
 Une expérience riche de missions en infrastructure avec ou auprès des institutions internationales d’aide au
développement

52
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Chronogramme des intervenants

53
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

D. Démarche et outils de concertation dans le cadre de la préparation Les acteurs et les citoyens peuvent suivre en permanence l’état d’avancement de
du SRAT l’étude et prendre connaissance des documents produits.
Le SRAT est un document de planification stratégique qui reflète en principe une vision  Le compte Facebook : ce compte va permettre aux acteurs et citoyens d’apporter leurs
stratégique rationnelle d’organisation future du territoire de la région. Ce document doit contributions et suggestions en permanence.
être le résultat d’un diagnostic stratégique territorial d’une part et le fruit d’une concertation  Une adresse email dédiée au projet. Les acteurs peuvent envoyer leurs propositions au
élargie avec les acteurs et les partenaires de ce territoire d’autre part. niveau de cette adresse email « sraterfm@gmail.com »
Le BET est tenu dans le cadre de la préparation du SRAT d’animer et de préparer les  Les rencontres directes avec les acteurs.
documents de discussion, d’organiser et d’animer les réunions de concertation restreintes Pour les rencontres directes, elles seront de deux catégories : des rencontres de proximité
ou élargies. à l’échelle des provinces et préfectures et des rencontres thématiques.
La concertation est considérée comme une étape importante dans le processus Les rencontres thématiques :
d’élaboration du SRAT. La dynamique et le débat créés en amont et tout au long de ce Il s’agit de 5 rencontres qui vont traiter chacune une thématique centrale en relation avec
processus devront garantir son appropriation et sa validation par les acteurs locaux, l’aménagement du territoire:
notamment lors de la tenue des Ateliers de travail. Les instances consultatives créées  Infrastructures et l’environnement
auprès du conseil régional (articles 116- 117 de la loi 111.14) auront l’occasion de  Secteurs productifs
participer activement aux différentes étapes d’établissement. Ces concertations seront  Développement rural
aussi des moments de validation du document final, et seront précédées par des réunions
 Développement humain
du comité technique auxquelles le contractant est tenu d’assister et d’animer. 
Par
 Armature urbaine et organisation du territoire
ailleurs, afin de favoriser le partage de l'analyse et de l'information d'une part, et d'assurer
Ces 5 rencontres seront organisées au niveau des villes de Meknès (2), Fès (2) et de
une participation citoyenne, d'autre part, le BET est tenu de mettre en place une page web
Taza (1). Chaque rencontre sera animée par un expert proche de la thématique. La durée
participative tout au long de la période d'élaboration du SRAT Fès Meknès. Cette forme de
de chaque rencontre est une journée. Les participants à ces rencontres seront les services
concertation doit également profiter des réseaux sociaux actifs en élaborant une page
et les acteurs concernés. Lors de ces rencontres, l’expert présentera un diagnostic
interactive dans ce sens. 

complet en relation avec la thématique traitée.
La remise à l’Administration des rapports mensuels relatant l’état d’avancement des Les rencontres à l’échelle des provinces et préfectures :
travaux et les éventuelles difficultés rencontrées, étant destinés, entre autres, à permettre Il s’agit de 9 rencontres à organiser au niveau des 9 préfectures et provinces. Ces
une large sensibilisation et concertation auprès d’un public hétérogène. Ces rapports rencontres à caractère horizontal auront deux objectifs :
devront être d’un accès aisé, d’une grande clarté d’exposé et largement illustrés par des
 Compléter le diagnostic
tableaux, des graphiques et surtout de documents cartographiques en couleur à des
 Faire de la prospection
échelles appropriées. 

Les deux experts qui vont participer à l’animation de ces rencontres vont présenter une
Outils de concertation : synthèse de l’état des lieux de la province et les orientations et projets proposés dans le
 La page web qui sera mise en place par le BET. Cette page va permettre de diffuser cadre de l’ancien SRAT qui couvre ce territoire. Chaque rencontre va durer une journée et
des informations permanentes sur l’état d’avancement de la préparation du SRAT. sera couronnée par la validation du diagnostic et des propositions des présents.

54
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

E. Plan de Déroulement de l’étude

NB : L'équipe du projet propose que les ateliers thématiques soient organisés courant
mois de décembre et les ateliers territoriaux au début de lancement des travaux de la
dernière phase.

55
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

II-1.4. Un Schéma Suivant un Itinéraire Méthodologique


A. Organigramme

56
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

B. Contenu du SRAT Phase préliminaire : Rapport d’établissement

Consistance Livrable
Objectif

La composante essentielle du rapport d'établissement est de  Rapport d'établissement


 Animation de la réunion de
fournir le périmètre précis du champ d'investigation de l'étude - Edition provisoire en 20
cadrage & présentation de l’équipe
du SRAT de la région Fès-Meknès. Bien entendu le périmètre exemplaires en français, 10 en
de travail ;
où seront programmées les actions correspond au périmètre arabe et sur support informatique
de la nouvelle région Fès-Meknès, délimitée selon le dernier  Présentation de la méthodologie à compatible.
découpage et qui comprend 2 préfectures et 7 provinces. suivre pour la conduite de l’étude ;
- Edition finale en 30 exemplaires en
Certaines investigations nécessiteront d'élargir ce périmètre  Définition des moyens à mettre en français, 10 en arabe et sur
aux régions limitrophes, voire au territoire national, lorsqu'il œuvre pour le bon déroulement des support informatique compatible.
s'agira d'élaborer des indicateurs d'analyse ou des paramètres missions ;
comparatifs, pour évaluer la position de la région Fès-Meknès  Affinement du calendrier des
dans des domaines particuliers, tels que l'économie, la interventions (planning et
démographie, l'attractivité, etc.... chronogramme).
Le présent rapport d'établissement s'efforce de décrire de la
manière, les arguments et les missions d'analyses et
d'investigation qui seront intégrées dans le champ de Délai
l'élaboration de l’étude, tout en précisant pour chacune d'entres
elles le référentiel documentaire et les opérateurs clé avec Le CPS préconise 10 jours de délais
lesquels des concertations devront être programmés. Outils
à partir de la réception de l’ordre de
service de commencement de l’étude.
 Réunion de cadrage et Le rapport provisoire a été déposé le
de débat ; 27/10/2016 dans le délai et celui-ci
 Recherche est le rapport final corrigé.
documentaire.

57
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Démarche

Séquence 1 : Réaction du bureau d’études vis à vis du CPS Séquence 2 : Contexte de l’étude et approche méthodologique

Lors de la séance de cadrage, l’équipe confrontera sa compréhension du L'équipe élaborera un document de travail, comportant les volets suivants:
CPS avec le maitre d’ouvrage. Elle amendera le contenu de ses  L’ensemble des thématiques qu’elle pense aborder et le degré de
propositions sur les missions en fonction de ses remarques et traitera des précision qu’elle souhaite atteindre ;
points sur l’affinement de la méthodologie la plus appropriée aux
spécificités de l’étude, et ce conformément aux attentes qui seront  Les approches, le contenu et les documents méthodologiques par
formulées par le maitre de l’ouvrage. thématique ;

L'équipe s’interrogera également sur les nouveaux outils de mise en place  Un calendrier des différentes phases de l’étude.
du schéma de développement attendu par cette expertise. Elle explorera
les moyens informatiques les plus appropriés et les techniques de
communication les mieux adaptées pour la conduite de l'élaboration du
SRAT Fès-Meknès.
Elle précisera la démarche à suivre pour présenter à chaque phase de
l'étude, des rapports cohérents et synthétiques.
La réunion de cadrage permettra ainsi de clarifier les attentes et
obligations du maitre de l’ouvrage et de notre équipe, vis-à-vis des
objectifs du mandat et sera une occasion de repenser, éventuellement, les
délais des missions selon leurs consistances.

58
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Phase1 : Diagnostic Stratégique territorial

Consistance Objectif Livrable

Le diagnostic stratégique territorial sera abordé de manière à  Etablissement d’un diagnostic  Le rapport d’établissement
cibler les domaines en fonction des problématiques stratégique complet de la Région
 Deux rapports d’avancement
d’aménagement du territoire et de développement durable, Fès-Meknès ; mensuels en 5 exemplaires et un
soulevées par le CPS. Il s’agira pour notre équipe de collecter support informatique compatible pour
 Identification des différents
et structurer les informations par domaine, d’analyser les chacun ;
dysfonctionnements pouvant
relations, comprendre les enjeux, déterminer les causes et
entraver l’aménagement territorial  Rapport de diagnostic stratégique
identifier les marges de manœuvre réalistes par thématiques
de la Région (rapports entre territorial
ciblées.
acteurs, cadre institutionnel, - Edition provisoire en 50
Dans ce cadre, le diagnostic prendra en considération les administratif, social…) ; exemplaires en français, 30 en
dimensions géographique, sociodémographique, économique, arabe et un support informatique.
culturelle, patrimoniale, environnementale et institutionnelle,
- Edition finale en 60 exemplaires
tout en tenant compte des facteurs externes ayant une
en français, 60 en arabe et 50
incidence sur ces dimensions. De plus, des analyses croisées
supports informatiques.
permettront de passer du sectoriel au transversal au sein de
Outils
chaque problématiques territoriales rencontrées.
Délai
 Réunion de cadrage et
de débat ;  60 jours à partir de l’approbation
 Recherche de la phase préliminaire.
documentaire.  15 jours pour les éventuelles
modifications

59
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Démarche

A partir des documents et cartographies contenus dans les études précédentes, les 3 SRAT existants et des visites sur les lieux, le bureau d’études établira un
diagnostic et un état des lieux à travers une analyse sectorielle multicritères. Cette opération consistera en :

 La mise à jour des données et bilans de chaque secteur sur la base du RGH 2014,

 L’élaboration d’évaluations-projections d’après les données disponibles,

 L’établissement d’une liste de projets structurants,


Séquence 1/ Etat général des lieux

Volets

 Géographie et usages des  Territoire et grands paysages :  Ressources naturelles :  Infrastructures, communications
sols : et grands projets structurants :
Il s’agit ici de mettre en exergue les Ce volet portera sur l'analyse des
Il s’agit de mettre en évidence, traits singuliers des grands ressources naturelles telles que les La localisation des grands projets
par une cartographie appropriée, paysages de la Région Fès- ressources hydrauliques, d’infrastructure et de communication
les grands éléments constitutifs Meknès parmi les différentes géologiques et typologiques des ainsi que des grands projets
du territoire tels que les entités territoriales qui la compose. sols, les écosystèmes et la structurants avec leurs évolutions
caractéristiques géographiques biodiversité. possibles (TGV, chemin de fer,
(montagnes, hauts plateaux, autoroute, Aéroport …etc.) fera parti
vallées, plaines agricoles, taches de ce volet important de l'analyse.
urbaines…). Cette cartographie L’ensemble de ces données et leur
permettra de mettre en relief et évolution seront cartographiés en
de définir les principales fonction des documents et outils
caractéristiques des grandes préconisés par le Maitre de l'Ouvrage.
entités territoriales en présence.

60
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Volet / Analyse socio-économique


Séquence 2/ Analyse des principales problématiques territoriales de la région

 Profil sociodémographique  Profil économique  Zones d’activités


L'actualisation des données selon les résultats du Elaboration d’un document de localisation et d’analyse L’équipe élaborera :
dernier recensement de la population et de l'habitat des implantations liées à l’agriculture, les mines, le
 Un plan de localisation des zones
(RGPH 2014), sera entamée sans délai pour tourisme, le commerce, les activités de service et de
d’activités existantes et projetées avec une
l'ensemble des composantes territoriales de la loisirs, les énergies renouvelables,… afin d’évaluer leurs
grille d’analyse des potentiels et des
région (Préfectures et provinces, municipalités, incidences sur le territoire, les infrastructures et le
contraintes relatifs à chaque préfecture ou
centres urbains et communes rurales). L’équipe paysage.
province de la région ;
élaborera une cartographie des projections de
Les objectifs visés sont :
l’évolution démographique avec les localisations  Un document d’analyse des atouts et
 L’examen de la structure économique et des
prévisibles. Elle procédera ensuite à une inconvénients liés à leur valorisation, ainsi
activités motrices, induites à l’échelle de la
extrapolation de ces données et cartographiera leur qu’un tableau de taux de valorisation ;
région Fès-Meknès et ses environs ;
incidence sur la tache urbaine de la totalité des
 Le recensement des ressources locales  Une analyse des enjeux et des contraintes
villes de la Région Fès-Meknès.
(forestières, gisements, sites à potentiel selon leur localisation et leur desserte ;
Deux hypothèses seront proposées : touristique…) ;
 Une grille d’analyse multicritères des
 L’évaluation du niveau de richesse ou de
 Les incidences voulues et programmées ; différents problèmes liés aux zones
pauvreté de l’aire de l’étude et de ses
d’activités existantes.
 Les incidences subies et non contrôlées ; potentialités économiques ;
Seront également examinés, les phénomènes de la  L’estimation de l’offre et de la demande L’ensemble de ces éléments sera rassemblé
d’emplois dans l’aire de l’étude ; dans un dossier de synthèse par zone existante
migration et des mouvements des populations, de la
pauvreté et de la cohésion sociale, de l’emploi et de  L’analyse des taux d’activité et de chômage ; et projetée.
la formation…  L’analyse des activités des femmes…

A la suite de cette analyse, seront définies les règles A la suite de cette analyse, seront élaborés des
nécessaires au contrôle de l’évolution de la perspectives économiques et la proposition d’une
population et des tendances sociales. stratégie globale, visant la mise en valeur des
potentialités économiques et l’encouragement des
activités porteuses, selon un échéancier à court et
moyen termes.
61
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Volet / Analyse spatiale

 Analyse du phénomène urbain  Analyse de l’habitat et du  Analyse des services publics  Circulation et transport
Séquence 2/ Analyse des principales problématiques territoriales de la région

foncier
 Etudier le phénomène de la métropolisation dans la  Analyser les infrastructures  Faire le constat de la
région, endogène liée à la domination des grandes  Dresser une typologie sociales et services publics structure des réseaux viaires
villes régionales ou exogène subissant l’influence générale de l’habitat et son existants ; existants, les hiérarchiser et
des métropoles en dehors de la région. Il y a lieu degré d’équipement en dresser une cartographie
également de définir les espaces intermédiaires (branchement des logements  Mesurer leur degré de qui tienne compte des
ainsi que les villes intermédiaires reliant les aux différents réseaux, etc…) ; cohérence évolutions à venir ;
périphéries avec les centres régionaux ;
 Analyser les formes d’habitat  Evaluer les besoins de la  Faire l’état des capacités,
 Localiser les principales composantes de la région existantes ; population en la matière ; efficacité et défaillances du
et qualifier leur environnement urbain ou rural réseau existant ;
 Evaluer la situation du marché  Repérer les sites pour
immédiat ;
du logement (offre/ demande) d’éventuels projets publics et  Etablir le programme des
 Définir les caractéristiques des tissus urbains qui et son déficit éventuel ; localiser les sites déjà retenus besoins futurs en matière de
composent le territoire ; par l'administration, si mobilité et de déplacements ;
 Examiner les programmes
 Examiner et cartographier les territoires de limites futurs de l’habitat en fonction l'information est disponible.  Identifier les moyens de
entre le milieu rural et l’urbain ; de la typologie, des normes de communication entre les
 Au niveau de l’approche relative
consommation de l’espace et différents territoires et faire
 Identifier les tissus urbains spontanés et historiques aux équipements collectifs,
des projections ; état
et examiner leur caractéristiques ; mettre l’accent sur la part de
 Identifier les contraintes l’apport de chacun des secteurs  de leur capacité d’évolution…
 Mettre en évidence les territoires mutables et les
foncières entravant la (public et privé) ;
zones de projet ;  Analyser en ce qui concerne
mobilisation des terrains à
 Comprendre les logiques de croissance et de la « circulation et transport »
l'urbanisation (parcellaire  Mettre en exergue le degré de
transformation ; les raisons, les modes, le
inadapté, gel des terrains, dessert desdits équipements
fonctionnement et de la part
problème d’immatriculation, ainsi qu’une hiérarchisation des
 Répertorier les grandes friches délaissés, les non- de l’offre informel.
lieux et leurs possibilités de transformation ; etc...) et proposer des équipements publics régionaux ;
alternatives.
 Localiser les grandes entités fonctionnant comme
éléments identitaires du paysage.

62
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Volet / Analyse environnementale


Séquence 2/ Analyse des principales problématiques territoriales de la région

 Environnement naturel  Environnement physique


Il s’agit pour l’équipe d’établir un état des lieux des caractéristiques environnementales de la région Fès- Ce volet conduira l’équipe à analyser plus particulièrement les
Meknès. Nous proposons de réaliser cette analyse en fonction des données existantes, au travers des points suivants :
cibles suivantes :
L'hydrographie et le cycle de l’eau :
1° Gestion de l’eau et de l'assainissement ;
Il s’agira d’établir une cartographie qui montre le sens des
2° Gestion des déchets solides ; écoulements, la nature des sols traversés, les sites possibles
pour la mise en place des bassins de rétention et d’infiltration
3° Risques et nuisances ;
nécessaires au bon fonctionnement d’un développement urbain et
4° Friches de reconversion ; rural économe en eau. L’équipe établira un constat général sur
5° Choix énergétique et insertion climatique. les points suivants :

Ces cibles seront abordées sous le regard du développement durable pour assurer une planification  Identification des ressources hydriques ;
respectueuse de l’environnement. Nous croiserons cette analyse avec les critères contenus dans la  Consommation en eau et conflits d’usage ;
Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable du Royaume du Maroc. Pour
effectuer cette analyse l’équipe procédera à :  Estimation des déficits et besoins futurs de la population en
eau ;
 L’identification et la localisation des ressources naturelles à préserver : forêt, terres à haut potentiel
agricole, oueds, lacs, SIBE … ainsi que les limites de ces différents secteurs ; Risques majeurs :

 La mise en évidence des principales causes qui provoquent la dégradation de l’environnement ; L’équipe procédera, selon les données disponibles, à la
localisation des secteurs comportant des risques d’inondations.
La localisation des zones à risque : zones inondables et zones sismiques, risques humains,
comportements et usages menaçant l’équilibre écologique (urbanisation, sites montagneux fragiles,
sites des gisements…), phénomènes physiques présentant une menace pour l’écosystème.
Une analyse et cartographie des points noir environnementaux.

63
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Volet / Moyens et capacités des acteurs

Le diagnostic va traiter le volet institutionnel par :


 Une lecture relative à l’organisation de l’administration régionale, et les défis de mise en œuvre des stratégies territoriales.
 Une réflexion sur la question de gouvernance territoriale dans le contexte d’une régionalisation avancée et les moyens à mettre à la disposition du conseil régional pour la gestion et
l’encadrement du territoire du point de vue financier, juridique et fiscal
Ce diagnostic permettra aussi de mettre en évidence les partenariats possibles et souhaitables pour le développement et l'aménagement de la région Fès-Meknès.
Les acteurs concernés se présentent sous deux formes : les acteurs institutionnels, qui sont pour la plupart les démembrements de l'Etat, et les non-institutionnels qui sont pour l'essentiel des
opérateurs privés.
L'analyse portera sur l’ensemble de ces acteurs (statut, moyens, intérêts dans le domaine…) et sur les relations qu'ils entretiennent entre eux.
C’est sur la base de cette hiérarchie qu’il sera possible de :
 Dégager les perspectives en coordination avec les moyens disponibles ;
 Formuler des propositions adéquates ;
 Proposer des montages d’opérations susceptibles de contribuer efficacement à l’aménagement territorial de la région Fès-Meknès ;
 Proposer des solutions pour l’équilibre des budgets et des moyens humains et matériels à mobiliser...
 Faire apparaitre les capacités de financement territorial régionales, leurs hiérarchisations, les disfonctionnements, les perspectives de déplacement…

Synthèse : Les problématiques territoriales et les premières orientations en matière de développement de l'espace régional

Le but recherché est de traduire les éléments du diagnostic en éléments de vision de développement pour faire ressortir les premières orientations en matière d'aménagement de l’espace régional. Il s’agit :
• D’extraire les données permettant de planter les jalons d'un développement futur, cohérent et partagé, autour de concepts fédérateurs;
• Une analyse SWOT permettant de mettre la lumière sur les atouts, faiblesses, opportunités et les menaces afin d’identifier les enjeux de développement territorial
• De vérifier les logiques en présence, dans et autour du territoire, d’en comprendre les textures, les manques, et de proposer une armature en continuité ou en rupture avec l’existant ;
• De raffermir la démarche, les outils et la logique d’élaboration du schéma régional d’aménagement avec les enjeux territoriaux et économiques du territoire concerné ;
• De confronter les objectifs énoncés avec les problématiques spatiales qualitatives, sensibles et morphologiques : paysages, territoires, terres agricoles, reconversion…
• De définir la concordance du schéma proposé avec les principes d’un aménagement durable, l’utilisation et la valorisation des potentialités existantes, le patrimoine culturel local et les caractéristiques
sociales de ce territoire…
La synthèse que nous établirons de cette analyse multi-critères constituera la base pour la construction du Schéma régional d’aménagement territorial de la Région Fès-Meknès.

64
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Phase 2 : Elaboration du rapport SRAT

Consistance Objectif Livrable

L’identification des espaces projets, recherchant à réduire les disparités, Au cours de cette phase, il s'agira de mettre en
 Deux rapports d’avancement
constitue le pilier majeur du SRAT Fes-Meknès. En effet, l’unité territoriale place le cadre général d'un aménagement régional
mensuels en 5 exemplaires et un
pour l’action peut difficilement s'aligner sur les divisions administratives durable et cohérent, à travers une nouvelle
support informatique compatible
actuelles qui comprennent forcément des espaces très contrastés. Elle devrait configuration des espaces projets réadaptés au
pour chacun ;
plutôt se baser sur des espaces plus homogènes, tirant leur cohésion spatiale nouveau découpage régional, et répondant aux
de l’occupation traditionnelle, de la géographie, des modes de vie et de mise exigences du développement et aux conclusions  SRAT et PARI
en valeur complémentaires ou de l’appartenance au même réseau du diagnostic élaboré dans la phase précédente.
- Edition provisoire en 50
économique. Il s'agira également de réexaminer les orientations exemplaires en français, 30
Ces espaces sont, à la base, des territoires pour lesquels certains groupes stratégiques (proposées dans les 3 anciens SRAT) en arabe et un support
humains peuvent partager un projet de développement et d’aménagement, et de fixer les choix relatifs aux équipements et informatique compatible.
suffisamment concret pour obtenir l’adhésion d’une majorité d'acteurs grands services publics structurants, susceptibles
- Edition finale en 80
économiques et sociaux. La détermination de ces espaces projets repose à la d’entrainer la Région dans la dynamique de
exemplaires en français, 80
fois sur la géographie physique et sur les infrastructures, mais également sur développement souhaitée.
en arabe et 50 supports
des notions plus subtiles relevant du domaine des structures et organisations
informatiques compatibles.
sociales de l’espace. Au final, les espaces projets devront servir de cadre pour
la mise en œuvre de projets communs pendant une période déterminée, ce
qui renforcera leur compétitivité et leur bien être et maintiendra ainsi leur
cohésion. Délai

Or l’identification de ces espaces ne peut être atteinte sans l’adoption d’une Outils
 60 jours à partir de l’approbation
vision globale de développement par l’ensemble des acteurs concernés, ni de la phase préliminaire.
sans la compréhension des relations qui existent entre les différentes  Exploration des anciens SRAT
composantes régionales et la définition préalable des critères de leur  15 jours pour les éventuelles
détermination.  Exploration des informations modifications
échangées via la page web
dédiée à l’étude

 Ateliers prospectives 65

 Ateliers participatifs
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

Démarche

Séquence 1 / La formalisation d’une vision collective de Séquence 2 / Les orientations stratégiques Séquence 3 / Finalisation du document
développement et programme d’actions régionales SRAT
intégrées (PARI)
Des ateliers de perceptions pour la formalisation d’une vision collective de Des ateliers de constructions pour l'élaboration Une réunion de restitution à l’échelle de la
développement seront organisés dans la capitale régionale Fès au niveau des orientations stratégiques et programme région dans sa capital sera organisée pour la
des 9 préfectures et provinces. d’actions régionales intégrées seront organisés finalisation du document SRAT
dans la capitale régionale Fès au niveau des 9
Soulignons que les 3 anciens SRAT ont fixé à 20 le nombre d'espaces Ce travail consistera à
préfectures et provinces.
projets qui s'inscrivent dans la nouvelle configuration de la région Fès-
La concrétisation du programme prioritaire
Meknès, dont : Le PARI comprendra :
d’interventions, dans la région, à localiser plus
 11 espaces projets pour la partie de l'ex-région Fes-Boulemane  l'ensemble des projets proposés hiérarchisés finement les projets et à décrire les
 5 espaces projets pour la partie de l'ex-région Taza-Hoceima-Taounate par domaines et par espaces projets, avec interventions sous forme de fiches projets
 2 espaces projets pour la partie de l'ex-région Meknès Tafilalet les objectifs spécifiques attendus pour suffisamment précise pour servir à la
Deux critères sont adoptés pour l’identification des espèces projets du chaque projet et sa localisation coordination sur une période couvrant le moyen
nouveau territoire régional. géographique. et long terme.

 Critères permettant de déterminer la nature des liaisons qui existent  La typologie des projets à valoriser à travers Affinement du PARI regroupant l'ensemble des
entre les différentes entités de la région les 5 critères suggérés par le CPS, et que projets destinés à promouvoir le développement
nous avons jugés très convenables : intégré local. Le PARI sera assorti d’un
 Présences de grandes et moyennes villes et leurs relations avec les montage financier détaillé précisant les
espaces projets ; - La faisabilité économique ;
contributions de chacun des partenaires (Etat et
 Existence d'infrastructures et grandes voies de communication ; - La participation élargie des acteurs ; collectivités territoriales), et du dispositif
 Flux économiques (matières premières, produits finis ou semi-finis, …) ; Le caractère innovant et structurant ;
- institutionnel pour l’exécution et le suivi de la
 Flux migratoires ;
- Les volumes et la qualité des réalisation du contrat.
 Grands projets structurants ;
bénéficiaires concernés ; Sur le plan cartographique, il sera procédé à
 Critères permettant de délimiter les espaces projets
- L’équilibre spatial. l’élaboration définitive du SRAT.
 critères physiques ; Il s’agira enfin de déterminer les priorités
 critères historiques ; d’actions en fonction des moyens disponibles,
 critères administratifs ; des partenaires potentiels pour financer leur
 critères humains ; réalisation et du cadre institutionnel à définir par 66
 critères économiques et critères fonctionnels. projet.
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

F. Planning

67
Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Fès-Meknès Phase Préliminaire Rapport d’Etablissement Version Octobre 2016

LISTE DES ABRÉVIATIONS

PARI : Programme d’Action Régional Intégré TGV : Train à Grande Vitesse

SRAT : Schéma Régional de l’Aménagement du Territoire RGPH : Recensement General de la Population et de l'habitat

PDR : Plan de Développement Régional SOS : Schéma d’Orientation et de Structuration

SNAT : Schéma National de l’Aménagement du Territoire SOFA : Schémas d’Organisation Fonctionnelle et d’Aménagement

CPS : Cahier de Prescriptions Spéciales HCP : Haut Commissariat au Plan

CT : Collectivités Territoriales SIG : Systèmes d’Informations Géographiques

TAMA : Taux d'Accroissement Moyen Annuel

UTA : Unités Territoriales Agricoles

MCC : Millenium Challenge Corporation

UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la


Culture

RFM : Région Fès-Meknès

SIBE : Site d'Intérêt Biologique et Ecologique

68