Vous êtes sur la page 1sur 1

ÉDUCATION Sociologie de l'éducation Les travaux de Pierre Bourdieu et de Jean-Claude Passeron

ont joué un rôle décisif en expliquant que les performances


On considère généralement qu'Émile Durkheim est le et les parcours scolaires des élèves étaient déterminés par
fondateur de la sociologie française de l'éducation parce les ressources culturelles que possèdent les diverses classes
qu'il affirmait que l'école a pour finalité de produire des sociales. Les plus cultivées disposent d'une langue, de
individus socialisés, à travers une « éducation morale » représentations culturelles et de motivations qui favorisent
visant à former des acteurs adaptés à des conditions la réussite scolaire et dont leurs enfants « héritent », alors
sociales données, et des individus autonomes, des citoyens que les élèves des classes populaires ont moins de « capital
capables de s'élever vers la culture de la « grande société ». culturel » et plus de difficultés scolaires. Mais cette théorie
En fait, cette sociologie participait de la construction d'une de la reproduction a aussi montré que si les inégalités
école de la République chargée d'assurer la formation d'une sociales persistent à l'école, ce n'est pas seulement parce
conscience nationale, d'une participation démocratique et que les élèves sont socialement inégaux, c'est aussi parce
d'une morale universelle et laïque ; l'école de la République que l'école aurait pour fonction latente de reproduire ces
devait se mettre au service de la Raison et de l'intégration inégalités. La culture scolaire ne serait ni neutre, ni
des individus dans la société. L'ampleur des tâches objective, ni universelle, elle retiendrait les codes et les
attribuées à l'école a fait de celle-ci une organisation valeurs de la culture dominante, elle masquerait ainsi un
centrale chargée d'instituer la nouvelle société qui s'est « arbitraire culturel » favorable à la classe dominante et
formée au xixe siècle et d'incarner l'idéal révolutionnaire. exerçant une « violence symbolique » sur les élèves les
Plus que toute autre institution, l'école a incarné la moins favorisés.
République.
Bien que la théorie de la reproduction ait dominé la
Dès les années 1960, en France, la sociologie de l'éducation sociologie française de l'éducation des trente dernières
s'est consacrée à l'étude et à l'explication de la distance et années, notamment en raison de sa portée critique, elle[...]
des tensions qu'il pouvait y avoir entre ce modèle et la
réalité des pratiques et du fonctionnement de l'école. C'est Sociologie de l’education
pour cette raison que la question des inégalités scolaires est
devenue centrale. La sociologie de l'éducation s'est C'est autour des problèmes liés à l'expansion scolaire et aux
progressivement construite autour de traditions théoriques inégalités sociales devant l'école que s'est structurée la
différentes, mais surtout, autour des problèmes qui se sociologie de l'éducation contemporaine. Mais ses prémices
développent et se transforment au fil des mutations de
l'école, de la culture et de la société. L'inégalité des intellectuelles s'enracinent dans des interrogations plus
chances, les difficultés rencontrées par la massification anciennes sur les fondements de l'ordre social au regard de
scolaire ont alors largement inspiré la production l'évolution des sociétés sur le long terme. L'article décrit le
sociologique en matière d'éducation. développement de la sociologie de l'éducation au cours du
xxe siècle en Occident.
1. Inégalités sociales, inégalités scolaires
1. L'éducation non institutionnalisée
La préoccupation la plus constante, sinon la plus ancienne,
concerne la formation des inégalités scolaires. Pourquoi Qui dit éducation ne dit pas nécessairement institution
observe-t-on partout que les élèves issus des catégories éducative. La famille, tout d'abord, sous des formes
sociales les moins favorisées obtiennent, en moyenne, [...] diverses – du moins son segment mère-enfant, mais
souvent plus largement – est presque toujours le lieu de la
1. Inégalités sociales, inégalités scolaires première éducation : apprentissage des savoir-faire
élémentaires dont certains sont innés chez l'animal mais
La préoccupation la plus constante, sinon la plus ancienne, acquis chez l'homme, forme donnée aux rapports perceptifs
concerne la formation des inégalités scolaires. Pourquoi et actifs avec les objets et les êtres les plus proches,
observe-t-on partout que les élèves issus des catégories intégration progressive de coutumes et d'interdits. Même à
sociales les moins favorisées obtiennent, en moyenne, de ce niveau, on sait combien sont divers les rôles respectifs
moins bons résultats que leurs camarades venant des du père, de la mère, et d'autres membres de la parenté
groupes les plus favorisés ? Cette question est d'autant plus (M. Mead) et comment les façons de se comporter avec le
centrale que nous vivons dans des sociétés démocratiques tout petit enfant peuvent varier de la grande douceur à
affirmant l'égalité fondamentale des individus et dans l'agressivité en passant par la quasi-indifférence.
lesquelles l'égalité des chances scolaires est tenue pour une R. Benedict avait mis au point un guide détaillé d'étude de
valeur fondamentale de l'école. Avec la massification cette première éducation, qui n'a pas donné lieu finalement
scolaire amorcée dans les années 1960 et 1970, et la dans les p [...]
possibilité offerte, en principe, à tous les élèves d'accéder
aux formations les plus longues et les plus prestigieuses, le
maintien des inégalités sociales face à l'école apparaît
comme une sorte de scandale.