Vous êtes sur la page 1sur 28

Avis Technique 3/07-551

ouvrage en béton armé ®


étanche Système ZEMENTOL
Titulaire : ZEMENTOL France Sarl
32 rue Roger Frémeaux
FR-68420 Voegtlinshoffen
Tél. : 03 89 86 45 40
Fax : 03 89 49 21 81

Commission chargée de formuler des Avis Techniques


(arrêté du 2 décembre 1969)
Groupe Spécialisé n° 3

Structures, planchers et autres composants structuraux

Vu pour enregistrement le 16 mai 2008

Secrétariat de la commission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr

Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
© CSTB 2008
Le Groupe spécialisé n°3 de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques, a
examiné le 29 octobre et le 17 décembre 2007, le procédé d’étanchéité « Système
ZEMENTOL® », exploité par la Société ZEMENTOL France Sarl. Il a formulé sur ce procédé
l’Avis Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France
européenne.

2.22 Durabilité
1. Définition succincte
En partie courante, la durabilité est assujettie principalement à une
conception appropriée et la bonne mise en œuvre du ferraillage et du
1.1 Description succincte bon bétonnage des parois en phase de chantier. Dans cette hypothèse
Le procédé d’étanchéité Système ZEMENTOL® est un système destiné et en l’absence de dégradation accidentelle des parois, la durabilité est
aux ouvrages en béton armé, enterrés ou non et susceptibles d’être assurée.
soumis à une pression d’eau, en partie courante, au niveau des traver-
De plus, pour escompter une bonne durabilité des rubans de joint et
sées et pour arrêts de bétonnage en jonction de parois horizontales
les éléments de traversée des parois, il est nécessaire que le choix
et/ou verticales.
des matériaux constitutifs tienne compte de l’agressivité du milieu.
Le Système ZEMENTOL® permet d’obtenir ainsi des ouvrages sans
fuites apparentes même sans application de revêtements 2.23 Fabrication des éléments d’étanchéité
d’imperméabilisation ou d’étanchéité.
Effectuée en usine, la fabrication des éléments d’étanchéité nécessite
une constance de la qualité des matières premières et du produit fini.
2. AVIS
2.24 Mise en œuvre
2.1 Domaine d'emploi accepté Effectuée sous le contrôle du titulaire du présent Avis, la mise en
Ouvrages neufs en béton armé soumis à une pression d’eau maximale œuvre nécessite des précautions particulières en raison notamment de
de 15 m hauteur d’eau. la précision requise pour mener à bien l’ensemble des phases néces-
saires à l’obtention de l’étanchéité, et en raison de l’intervention simul-
Le domaine d’emploi accepté couvre les utilisations en infrastructure tanée entre ZEMENTOL et les autres intervenants sur chantier (cf.
des bâtiments et les bassins de rétention d’eau. Cahier des Prescriptions Techniques).
L’utilisation en zone sismique est acceptée pour les bâtiments de
classe B selon les règles PS 92. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques
Les applications pour les fosses à lisier, les toitures-terrasses, les
stations d’épuration et les réservoirs d’eau potable ne sont pas visées 2.31 Conditions de conception
par le présent Avis. La conception de l’étanchéité doit être effectuée par ZEMENTOL et
avec le bureau d’étude structure de l’ouvrage et respecter les prescrip-
2.2 Appréciation sur le système tions ci-après.
L’épaisseur des parois dans lesquels le procédé peut être utilisé ne
2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur doit pas être inférieure à 25 cm.
et autres qualités d'aptitude à l'emploi Les ouvrages dimensionnés selon les référentiels limitant la contrainte
* Stabilité des aciers à l’ELS (BAEL 91) devront être conformes au fascicule 74,
classe d’étanchéité A.
Ce procédé est sans influence sur la stabilité de l‘ouvrage, sous condi-
tion de respecter les prescriptions du paragraphe 2.3 ci-après. Les ouvrages dimensionnés selon les référentiels limitant l’ouverture
de fissures (Eurocode 2) devront être conformes à l’EC2 partie 3,
* Sécurité au feu classe d’étanchéité 2.
La mise en œuvre de ce procédé d’étanchéité n'appelle pas de mesure Le bureau d’étude doit vérifier qu’à l’état limite de service, pour toutes
particulière pour satisfaire à la réglementation visant ce domaine. les sections comportant une zone comprimée cette dernière doit repré-
* Prévention des accidents lors de la mise en œuvre et de senter au moins au tiers de l’épaisseur. Il en découle que les éléments
l'entretien travaillant uniquement en traction ne sont pas admis.
De ce point de vue, la mise en œuvre du système n'implique pas Le ferraillage de peau doit être au minimum de 1,2 0/00 dans les deux
d'opération spécifique susceptible d’engendrer des risques différents directions et sur chaque face des parois.
de ceux correspondants à la mise en œuvre des ouvrages dans les- L’enrobage minimum des armatures de la face exposée à l’eau doit
quels il est destiné à s’insérer. être de 3 cm minimum, et 4 cm minimum dans le cas d’utilisation en
* Isolation thermique - Isolement acoustique milieu agressif (eau de mer par exemple).
L'emploi de ce système est pratiquement sans influence sur les carac- Dans la mesure du possible, la liaison entre murs et plancher bas doit
téristiques thermiques des ouvrages dans lesquels il est destiné à être conçue comme un encastrement afin de limiter les ouvertures de
s’insérer. fissure le long de cette liaison.
Dans le cas d’exigences acoustiques, il convient d’éviter la transmis- Le tube d’étanchéité ZEMENTOL TR ne doit pas être mis en œuvre
sion aux parois des bruits solidiens des installations en utilisant les dans les parois participant au contreventement. De même, les élé-
éléments ZEMENTOL de type fourreaux pour réaliser les traversées ments ZEMENTOL SRE ne doivent pas être utilisés dans les planchers
de parois. participants au contreventement (rôle de diaphragme).
La nature, le nombre et la localisation des réservations doivent être
* Prévention des infiltrations d’eau
définis en phase d’étude. Bien que sans conséquence sur l’étanchéité
Moyennant l’application des prescriptions de conception et de mise en de l’ouvrage, la solution du carottage après réalisation de l’ouvrage est
œuvre (cf. paragraphe 2.3 « Cahier des Prescriptions Techniques »), à réduire au minimum.
on considère que dans le domaine d’emploi accepté, la prévention des
L’utilisation du ruban de joint DF 24 Mod n’a de sens que si
infiltrations d’eau est assurée par le système lorsqu’il est correctement
l’étanchéité de l’ouvrage existant mitoyen a été traitée par béton hydro-
mis en œuvre.
fuge.
* Informations utiles complémentaires L’utilisation des rubans de joints de ZEMENTOL AFB 100 (10 cm de
Le choix des matériaux des systèmes de joints est donné en fonction hauteur) est limitée à des endroits sans pression d’eau.
de l’agressivité du milieu (voir tableau en annexe du Dossier Techni- L’utilisation du ruban de joint KAB est limitée aux hauteurs d’eau de
que). maximum 1,5 m.
La convenance du point de vue de la non contamination de l’eau pota- Les plans d’exécution devront faire apparaître :
ble ne fait pas l’objet de cet avis technique.
• la nature et la position des joints et des armatures complémentaires
éventuelles ;

2 3/07-551
• les exigences sur le bétonnage.

2.32 Conditions de fabrication Conclusions


La fabrication du béton doit se faire dans une centrale à béton et faire
l’objet d’un autocontrôle validé par ZEMENTOL. Appréciation globale
L’utilisation du système dans le domaine d’emploi accepté est
2.33 Conditions de stockage et de transport appréciée favorablement.
Les diverses pièces du système doivent être livrées en lots clairement
identifiés. Validité
Jusqu’au 31 décembre 2010.
2.34 Conditions de mise en œuvre
• Les précautions de mise en œuvre définies dans le Dossier Techni-
que doivent être entièrement appliquées. En particulier, ZEMENTOL
doit nécessairement contrôler le coffrage et assister au bétonnage. Pour le Groupe Spécialisé n° 3
Le Président
• La présence de ce système ne dispense pas les intervenants sur
chantier de respecter les dispositions usuelles appliquées aux repri-
ses de bétonnage (nettoyage et traitement des surfaces de reprises,
par exemple).
• Les intervenants sur chantier doivent prendre soin de ne pas dété-
riorer ou percer les éléments d’étanchéité du Système ZEMENTOL®,
et ne doivent dans aucun cas les modifier sans l’accord de Jean-Pierre BRIN
ZEMENTOL.
• Les conditions de mise en œuvre avec les murs à coffrage intégrés
nécessitent un soin particulier, notamment lors du vibrage du béton
frais rendu difficile à cause de la présence des poutrelles treillis.
• La mise en place de boîtes d’attentes d’armatures dans les murs est
possible, moyennant vérification de la compatibilité de la position
des boîtes avec la position des tubes et/ou des rubans d’étanchéité
afin de pouvoir souder convenablement les raccords d’étanchéité
entre eux dans l’épaisseur du mur.
• En zone sismique, les rubans de joints se trouvant dans les chaîna- 3. Remarques complémentaires
ges horizontaux doivent être décalés de l’axe du mur vers l’extérieur, du Groupe Spécialisé
afin de pouvoir placer convenablement les armatures du chaînage et
du plancher dans la partie intérieure du mur. L’utilisation de ce procédé pour traiter l’étanchéité de l’ouvrage conduit
à de nombreuses modifications et contraintes tant en phase de
• Le coulage du béton doit se faire sur des coffrages les plus lisses
conception qu’en phase chantier, qui ne peuvent être prises en compte
possible et dépourvus d’angles importants. A cet effet, il est néces-
par tous les intervenants que par une assistance active du titulaire
saire d’interposer un film plastique ou une autre couche de sépara-
pendant toute la phase d’étude et de réalisation de l’ouvrage.
tion entre le coffrage brut et le béton à couler (cas de coulage contre
des parois moulées, planches de bois, graviers…), et pour des re-
liefs de plus de 10 cm d’aplanir le coffrage (cas de coulage contre
des parois moulées par exemple). Il faut également prévoir des tran-
chées évasées, par exemple dans le cas des têtes de pieux coulées
sur terre-plein. Ces travaux préparatoires sont à la charge de Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n°3
l’entreprise de gros œuvre.
• L’entreprise en charge du coulage du béton doit être tenu informée
de l’utilisation de béton de formulations différentes dans une même
partie d’ouvrage (en pied de mur et en bout de dalle de plancher in-
termédiaire), et doit nécessairement couler le béton en présence et
sous la responsabilité d’un employé de ZEMENTOL.
• L’entreprise de gros œuvre doit tenir compte, dans l’organisation et Emmanuel DAVID
la cadence du chantier, des temps requis par ZEMENTOL pour le
coulage des différents secteurs de bétonnage, le décoffrage et la
cure.
• Tolérances de pose des éléments d’étanchéité : les tolérances de
pose rajoutées par ZEMENTOL sur les plans de ferraillage et de cof-
frage du bureau d’étude ou sur les fiches techniques des produits
doivent être strictement respectées. Dans le cas d’impossibilité de
respect de ces tolérances, l’entreprise de mise en œuvre doit en in-
former la société ZEMENTOL.

3/07-551 3
Dossier Technique
établi par le demandeur

A. Description
1. Principe et domaine d’emploi
1.1 Principe
Le Système ZEMENTOL® est un système destiné à la réalisation
d’ouvrages en béton armé étanche. Il associe l’utilisation de pièces
d’étanchéité avec le principe d’étanchéité par la masse en utilisant du
béton hydrofuge. Le rubans de joint de dilatation type ZEMENTOL DO ont une partie
flexible au milieu en forme d’un « omega ». Le ZEMENTOL DO existe
Le Système ZEMENTOL® fournit une étanchéité à l’eau grâce à des
en deux diamètres : 250 mm et 350 mm. D’autres diamètres peuvent
études préalables et une exécution soigneuse de façon telle que les
êtres fournis pour les rubans de joint de dilatation sur demande.
fissurations du béton hydrofuge de l’ouvrage ne dépassent pas une
certaine largeur. Il ne comporte ni revêtement d’étanchéité, ni revête-
ment d’imperméabilisation à l’extérieur ou à l’intérieur.
Le Système ZEMENTOL® gère également la réalisation étanche de
tous les joints et passages.
La société ZEMENTOL réalise en interne les études d’étanchéité,
supervise sur le chantier la mise en œuvre du Système ZEMENTOL®
et fournit tous les matériaux nécessaires pour l’étanchéité
Phase d’étude :
• étanchéité des structures en béton hydrofuge en soi : murs, radier,
plancher. Pour réaliser l’étanchéité du joint entre d’anciennes et de nouvelles
constructions, des rubans de joints DF 24 mod sont utilisés. Le ruban
• étanchéité de tous les joints dans les structures étanches est maintenu contre l’existant à l’aide d’un rail 60 x 6 mm fixé par des
• étanchéité de toutes les traversées par les structures étanches chevilles dans l’ancien béton recouvert d’un lit de résine. Le coté du
ruban restant libre est intégré lors du bétonnage du bâtiment neuf.
Phase d’exécution / assurance qualité
• fournitures de tous matériaux nécessaires pour l’étanchéité
• supervision de la réalisation des plans d’exécution pour respect des
prescriptions d’exécution et de l’utilisation correcte des matériaux
ZEMENTOL.

1.2 Domaine d’emploi


Le Système ZEMENTOL® est utilisé sur des structures soit enterrées
soit soumises à des poussées hydrostatiques, pour la réalisation de
garages, locaux enterrés, piscines, châteaux d’eau, etc.

2. Description des éléments constitutifs


Les rubans de joint ZEMENTOL KAB sont utilisés entre plancher bas
Les matériaux nécessaires pour l’étanchéité sont fournis par le Groupe et murs à coffrage intégré (prémurs). La partie large est positionnée
ZEMENTOL. sur l’armature haute du plancher. La partie mince est intégrée dans le
noyau des prémurs. Les rubans sont utilisés jusqu’à une pression
2.1 Rubans de joint d’eau maximale correspondant à 1,5 m d’eau. Au-delà, il faut utiliser
En général les rubans de joint ZEMENTOL sont fabriqués en PVC les rubans de joint ZEMENTOL AFB 240.
souple. Ils sont résistants au bitume et physiologiquement sans in-
convénient. Des qualités résistantes aux huiles peuvent être fournies.
Le PVC utilisé garde sa flexibilité à basses températures (-20°C) grâce
aux adjuvants utilisés et à des températures ambiantes importantes
(+40°C). Pour des exigences spéciales (attaque chimique, huile, sel,
etc.) des qualités spéciales peuvent être fournies (voir tableau en
annexe).
ZEMENTOL utilise exclusivement des rubans de joint incorporés. Les
joints entre les rubans sont soudés par ZEMENTOL. La soudure est
possible aux températures relativement basses en utilisant une cognée
à soudure. Les fournitures sont faites en rouleau de 25 m.
Les rubans de joint de travail type ZEMENTOL AFB sont renforcés
avec des bâtons en métal. Ce renforcement évite que le ruban se plie 2.2 Traversées étanches
quand il se trouve en position vertical pendant le bétonnage. Le Pour traiter l’étanchéité le long des traversées de la structure, on utilise
ZEMENTOL AFB existe en quatre diamètres : 100 mm, 200 mm, 240 des éléments de passage fournis par ZEMENTOL.
mm, 320 mm. Des diamètres spéciaux peuvent être fournis.
Le passage de câble ou tuyau ZEMENTOL SR est fabriqué en acier
avec une protection antirouille. Il consiste en un tube, épaisseur du
métal environ de 6 mm à 8 mm (dépendant du diamètre du passage)
avec une bride d’étanchéité soudé sur le tube. Le ZEMENTOL SR est
directement fixé au coffrage et bétonné en même temps que le mur. La
bride est de forme carrée. La distance entre le tube et les bords de la
bride est au minimum de 5 cm. Le ZEMENTOL SR existe dans les

4 3/07-551
diamètres suivants : 50, 70, 100, 150 et 200 mm. D’autres diamètres Il est fabriqué en acier. Le ZEMENTOL BGE consiste en un corps rond
peuvent être fabriqués si nécessaire. La longueur du ZEMENTOL SR de 65 cm de diamètre et d’une hauteur de 50 cm ainsi qu’une ferme-
standard est de 250 et 300 mm. D’autres longueurs peuvent être ture. Le joint entre le corps et le couvercle est fabriqué en matière
fabriquées sur commande. Le tube central peut être livré courbé à 30°, gommeuse. Après pompage, le couvercle est vissé sur le corps et un
45°, 70° et 80°. plomb bétonné est coulé sur le ZEMENTOL BGE.

L’entreprise doit utiliser les ZEMENTOL WS ou ZEMENTOL SBE


comme écarteurs de coffrage afin d’assurer leur étanchéité. Ces élé-
ments sont constitués d’un tuyau et deux têtes qui reçoivent des bou-
chons étanches. Pour des raisons de garantie, les ZEMENTOL WS et
les ZEMENTOL SBE sont fermés par ZEMENTOL.

Le passage de câble ou tuyau ZEMENTOL GRD est fabriqué en poly-


éthylène. Il consiste en un tube d’un diamètre de 6 mm à 8 mm avec
une bride d’étanchéité soudée sur le tube. La bride est d’une forme
carrée, d’une taille de 20 x 20 cm (ZEMENTOL GRD 50) jusqu’à 50 x
50 cm (ZEMENTOL GRD 315). Le joint de la bride avec le tube est
sablé et résinifié. Le ZEMENTOL GRD existe dans les diamètres L’évacuation d’eau du sous-sol ZEMENTOL BAN et BAB, est fabriquée
suivants : 50, 56, 75, 110, 125, 160, 200, 250, 315 mm. D’autres dia- en matière plastique. Cette pièce est constituée d’un corps, d’une grille
mètres peuvent être fabriqués si nécessaire. La longueur du en acier inoxydable et d’ajustement de la hauteur par rapport au ni-
ZEMENTOL GRD standard est de 250 et 300 mm. Autres longueurs veau de la chape.
peuvent être fabriquées sur commande.

Les traversées circulaires non utilisées sont comblées avec les élé-
Le ZEMENTOL RRD est composé d’éléments amovibles (permettant ments en métal zingué ZEMENTOL UBD en matière gommeuse sou-
d’augmenter ou de diminuer le diamètre de l’anneau à volonté) en ple formant une barrière étanche après avoir fermé les vis sur la
matière plastique et métallique. Il est placé entre les câbles et les surface, côté étanche des zones de matière. Ces éléments peuvent
passe-câbles et serré contre les câbles afin d’obtenir l’étanchéité. être utilisés directement sur le béton, ou avec les éléments
ZEMENTOL SR ou GRD.

Le ZEMENTOL MCT est un passe-câble permettant de combiner le


passage de différents types de câbles. Le ZEMENTOL MCT permet de
2.3 Adjuvants béton hydrofuge
prévoir des passages de câbles pour le futur, ou des changements de ZEMENTOL utilise l’adjuvant « ZEMENTINOL Plus » pour réaliser du
diamètre des câbles. béton hydrofuge. Il s’agit d’un fluidifiant et superplastifiant de couleur
bleu. Il est fourni par ZEMENTOL à la centrale à béton, soit en contai-
ner de 800 kg, soit en cuve de 200 kg ou dans des bidons de 30 kg. Il
sert à réduire le développement de chaleur et à améliorer la consis-
tance, la maniabilité et le temps de maniabilité du béton hydrofuge. Le
produit satisfait aux exigences d’un adjuvant pour béton du type FM/VZ
selon la norme EN 934-2
L’adjuvant ZEMENTINOL MTF est utilisé pour des bétonnages spé-
ciaux (par exemple pour remplir des nids de cailloux). Il réduit le retrait
et optimise l’adhérence sur le béton déjà coulé.
Il est également utilisé pour le bétonnage des zones tampon (voir
paragraphe 3.23).
Le béton déjà coulé doit être humidifié et rendu rugueux avant
l’application du béton ZEMENTINOL MTF. L’adjuvant est ajouté sur
L’élément d’évacuation par le plancher bas ZEMENTOL BGE est chantier par ZEMENTOL.
utilisé comme buse pour des pompes placées à l’intérieur du plancher Pour la réalisation des bâtiments dans l’ambiance saline l’adjuvant
bas et garantie la fermeture étanche après que le pompage soit arrêté. ZEMENTINOL Caltite est utilisé. Cet adjuvant est dosé à 30 l/m3 de

3/07-551 5
béton hydrofuge en supplément d’un adjuvant superplastifiant. interdit d’appliquer des revêtements chauds (par exemple bitume) sur
L’adjuvant remplace une quantité d’eau égale. Il est fourni dans des le plancher, les rampes, les plafonds intermédiaires, etc, pour éviter les
bidons de 180 litres à la centrale à béton. ZEMENTOL Caltite ferme les chocs thermiques qui causeraient des tractions et donc des fissura-
capillaires du béton et le rend plus résistant aux attaques chimiques tions.
dans le milieu salin. Il est conforme à la norme EN 934-2. L’enrobage de l’armature avec du béton hydrofuge du côté eau ou du
côté sol de la structure doit être de 3 cm minimum (cette valeur n’est
2.4 Matériaux auxiliaires valable que pour l’eau considérée chimiquement non agressive).
ZEMENTOL SRE (voir dessin en annexe) est une cage d’armature
spécifique utilisée dans les planchers bas pour maîtriser l’apparition de 3.21 Formulation du béton hydrofuge
fissuration le long des rubans de joint. Avec cet élément, il est possible Le béton hydrofugé est adjuvanté pour minimiser le phénomène de
de bétonner plusieurs secteurs adjacents au même moment. retrait (rapport eau/ciment faible) tout en gardant les caractéristiques à
Le tube de séparation ZEMENTOL TR est utilisé pour maîtriser la la compression demandée par le bureau d’étude structure.
localisation des fissurations dans les murs. La partie extérieure est en ZEMENTOL effectue dans la centrale à béton des essais sur les com-
PVC. Un tube en polyéthylène rigide se trouve à l’intérieur. Le posants du béton. C’est sur cette base que la composition du béton
ZEMENTOL TR à un diamètre de 6 cm. Sa longueur standard est de hydrofuge est déterminée et appliquée sur un béton d’essai qui est
2,5 m, 3,0 m et 3,5 m. D’autres longueurs peuvent être fournies. testé en état frais et solide. ZEMENTOL prescrit ainsi la composition
du béton hydrofuge à la centrale à béton (« béton à composition pres-
crite » tel défini au 6.3 de la norme NF EN 206-1).
La composition du béton hydrofuge ZEMENTOL suit la norme NF EN
206-1 et son annexe national. Des bétons de base d’une résistance
C25/30 (autres classe de solidité à définir) rapport eau/ciment inférieur
ou égal à 0,55, classe S3, consistance F45, classe d’exposition XC3,
taille gravier max de 32 ou 22 mm seront demandés par ZEMENTOL.
Le ciment à utiliser doit être de la classe CEM II au minimum (pour des
conditions spécifiques, les ciments CEM III à CEM V peuvent être
exigés). Un béton fin est demandé pour la zone de joint, entre plancher
Le ZEMENTOL SKA est un coffrage perdu servant au bétonnage des et les murs (taille de gravier 0 à 8 mm, minimum 480 kg de ciment par
talonnettes. Il est constitué de plaques de deux métaux déployées sur m³ plus l’adjuvant ZEMENTINOL, béton d’une consistance
les côtés soudées sur une cage d’armature. fin/plastique).
Dans des milieux corrosifs, des formulations spécifiques sont définies
pour le béton et/ou l’acier. Des analyses, concernant la qualité de l’eau
de la nappe phréatique sur le terrain à bâtir, sont à effectuer par le
maître d’ouvrage et à communiquer à ZEMENTOL avant la détermina-
tion de la formulation du béton hydrofuge.
Le ciment utilisé est conforme à la norme NF EN 197-1. Le dosage
minimum est de 300-320 kg/m³ de béton. Le dosage exact, comme le
type de ciment sont définis par ZEMENTOL.
Les granulats du béton respectent la norme NF EN 12620. Les granu-
lats doivent être propres et lavés. La granulométrie doit être proche de
la ligne de tamisage B. Le contenu des parties fines (diamètre moins
3. Conception du système d’étanchéité de 0,125 mm, ciment inclus), ne doit pas dépasser 400 kg/m³ de béton
compacté. Les sables contenant des argiles qui se gonflent d’humidité,
L’étude de l’étanchéité est traitée par ZEMENTOL, sur la base des des particules de mica ou d’autres impuretés ne peuvent en aucun cas
plans et études du bureau d ‘étude structure qui reste responsable du être utilisés.
respect de la réglementation en vigueur. Les calculs de structure Le dosage en poids de l’adjuvant hydrofuge ZEMENTINOL est géné-
doivent être effectués selon le BAEL 91 révisé 99 ou l’EuroCode 2 et ralement compris entre 0,5 et 1,0 % du poids de ciment et sera défini
son Annexe Nationale. dans la formulation du béton fixé par ZEMENTOL. L’utilisation
d’adjuvants tiers n’est par autorisée.
3.1 Phase étude
La centrale à béton retenue pour la production et la fourniture du
L’étude prend en compte la situation géologique et hydrologique du béton hydrofuge est testée et agréée par ZEMENTOL. Pour garantir
chantier, ainsi que les détails de la construction prévus par l’architecte, une qualité constante, le dosage du ciment et de l’adjuvant doit être
le bureau de structure et tout autre intervenant concerné. Sur la base géré par des doseurs exacts (gestion électronique par ordinateur) dans
des plans de l’architecte, un plan DAO spécial pour l’étanchéité de la la centrale à béton. L’usine doit impérativement utiliser un mélangeur à
structure est élaboré. Le plan contient l’aperçu de l’ouvrage ainsi que axe vertical. La centrale à béton doit être en mesure de fournir et doser
des détails et des guides d’exécution. les granulats de quatre tailles différentes: 0-4 mm, 4-8 mm, 8-16 mm et
La composition du béton hydrofuge est déterminée. 16-32 mm (ou 16-22 mm).
Le plan DAO du Système ZEMENTOL® et la composition du béton
servent de base pour la phase d’exécution. 3.22 Détermination des armatures anti-fissuration
À défaut d'autre détermination par ZEMENTOL, le bureau de structure Le ferraillage est généralement constitué de treillis soudés ou d’aciers
calculera une structure peu préjudiciable selon BAEL 91 ou bien avec HA de type FeE550 suivant la norme NF A 35-016.
une ouverture de fissuration de 0,3 mm selon l’Eurocode 2. ZEMENTOL fixe les armatures nécessaires pour l’étanchéité en colla-
Les éléments sollicités en flexion et traction doivent faire l'objet d'une boration avec le bureau d’étude. Le plan d’armatures du bureau
étude particulière. d’étude est confirmé pour l’étanchéité « bon pour exécution » par
ZEMENTOL.
À défaut d'autre détermination par ZEMENTOL, la flexion d'un élément
de la structure sera admise tant que la zone comprimée soit au moins L’armature minimale nécessaire pour la réduction de la largeur des
de 10 cm. fissurations dans les structures en béton hydrofuge doit être de 1,2 ‰
dans les deux directions et sur chaque côté dans la section des murs
3.2 Etanchéité dans la masse des structures et en haut et bas du plancher. La distance entre les fils de l’armature
ne doit pas dépasser 15 cm, une distance de 12,5 cm ou moins est
en béton hydrofuge (murs, planchers) préférable.
Il faut éviter de positionner les traversées dans l’épaisseur des murs ou Dans certains cas, les exigences d’armatures pour l’étanchéité
planchers. Dans le cas d’un besoin absolu, il faut limiter la fissuration peuvent excéder celles de la structure.
autour des passages par des armatures complémentaires sur indica-
tion de ZEMENTOL (au minimum 1‰ du diamètre du passage). Des compléments d’armature sont indiqués sur les plans DAO de
ZEMENTOL :
L’épaisseur des murs et planchers bas en béton hydrofuge doit être de
25 cm minimum. • Les angles des ouvertures même au dessus de la zone exposée à
l’eau sous pression, doivent être renforcés avec deux armatures Ø
Les structures construites en béton hydrofuge doivent être protégées 10 sur chaque face, positionnés en oblique.
contre les sollicitations thermiques importantes. Sans isolation, il est

6 3/07-551
• Les parties basses des murs sont renforcées par quatre armatures 3.4 Etanchéité de toutes les traversées par les
Ø 10 sur chaque face.
structures étanches
• Les planchers hauts sont armés de quatre armatures Ø 10 sur
chaque face le long des appuis glissants, et 6 Ø 10 le long des ap- 3.41 Détermination des traversées
puis fixes.
En utilisant le Système ZEMENTOL® il n’y a pas d’obligation de limiter
• Les angles rentrant dans les murs ou planchers sont renforcés par le nombre de traversées au strict minimum. Des traversées peuvent
cinq armatures Ø 12 sur chaque face. être mises dans le plancher pour toute fonction, comme le pompage.
3.23 Détermination des surfaces de bétonnage Pendant la phase d’étude, ZEMENTOL détermine avec la maîtrise
d’œuvre toutes les traversées prévisibles, leurs sections et leurs natu-
Le but est de déterminer des surfaces de bétonnage avec la largeur le res. Les traversées comprennent l’eau, les eaux usées, le gaz, la
plus proche de la longueur. télécommunication, l’électricité, le chauffage et tout autre passage par
Pour les planchers, la relation entre largeur et longueur des sections le béton hydrofuge comme les trous de banche.
ne doit pas excéder 1,5. La longueur et la largeur des surfaces ne Si le positionnement et les dimensions ne sont pas connus pendant la
doivent pas dépasser 25 m. Pour faciliter la construction, les surfaces phase de conception ou pour des passages additionnels, il faut procé-
sont à limiter et un bétonnage en damier est à préconiser. der à des carottages pendant la phase d’exécution.
Les longueurs de bétonnage des murs ne doivent pas excéder huit
mètres. Cette longueur peut être doublée en utilisant le tube de sépa- 3.42 Conception de solution d’étanchéité des
ration ZEMENTOL TR. traversées
Si le bureau d’étude ne prévoit pas de joint de dilatation nécessaire En général, tous les passages (câbles, tuyaux, etc.) doivent être traités
pour ZEMENTOL, une zone tampon d’environ 1,50 m de large est avec un élément ZEMENTOL.
prévue, armée normalement et bétonnée environ quatre semaines
après les zones adjacentes avec du béton adjuvanté avec le Les structures en béton hydrofuge doivent être traversées en angle
ZEMENTINOL MTF. droit. Les tuyaux, câbles, etc. horizontaux placés sous les armatures
inférieures du plancher bas doivent être enrobées dans des élargisse-
ments en béton hydrofuge armé.
Les traversées sont étanchéifiées en utilisant des éléments
3.3 Etanchéité de tous les joints dans les ZEMENTOL GRD, ZEMENTOL SR, ZEMENTOL RRD et/ ou
structures étanches ZEMENTOL MCT.
On distingue les traversées de type raccordement (surtout eau usées)
3.31 Détermination des positions et qualité des joints et de type passages exécutés par carottage ou avec un élément étan-
On distingue des joints de travail che ZEMENTOL (traversée d’eau froide, TV, électricité, gaz, etc.).
• horizontaux dans le plancher, Pour les raccordements le ZEMENTOL GRD est utilisé. Son diamètre
extérieur est de 315 mm maximum. La société d’installation va souder
• horizontaux entre murs et planchers, les raccordements intérieurs et extérieurs directement sur l’élément.
• verticaux dans les murs. Le ZEMENTOL MCT est utilisé dans le cas d’un passage par carot-
Le positionnement des joints de dilations doit prendre en compte : tage jusqu’à un diamètre de tuyau de 110 mm. Au-delà, il faut utiliser
• la différence de charge importante entre les différentes parties de le ZEMENTOL RRD. Les chaînes d’étanchéité ZEMENTOL RRD sont
l’ouvrage, par exemple au niveau d’un plancher supportant sur une utilisées pour étanchéifier les carottages de différents diamètres. Pour
partie quatre étages d’un immeuble et de l’autre un seul étage. des formes et quantités exceptionnelles (par exemple pour les chauf-
fages géothermiques qui nécessitent une grande quantité de câbles),
• La différence de températures : par exemple, la différence de tempé- des cadres de forme rectangulaire ZEMENTOL MCT sont fournis sur
rature d’une rampe et de l’ouvrage auquel elle se rattache occa- mesure.
sionne des tractions au niveau du raccordement.
Dans le cas d’un passage réalisé à partir d’un élément ZEMENTOL SR
• La taille de la surface bétonnée ou le rapport longueur/largeur de installé lors du bétonnage soit le ZEMENTOL MCT jusqu’à un diamètre
cette surface sont trop importants. de 110 mm, soit le ZEMENTOL RRD peuvent être utilisé.
Pour des planchers pour lesquels au minimum un des côtés a une Les ZEMENTOL WS ou ZEMENTOL SBE sont utilisés comme écar-
longueur de plus de 60 m, l’utilisation de joints de dilatation (ou d’une teurs étanches de coffrage.
zone tampon) est nécessaire. Les joints de dilatation sont conçus en
accord avec le bureau d’étude. Si des joints de dilatation sont traver-
sés par des tuyaux, il faut prendre des mesures pour préserver leur 4. Contrôles
flexibilité. Les principaux fournisseurs du groupe ZEMENTOL Autriche font l’objet
d’une certification ISO 9001 : 2000.
3.32 Conception d’étanchéité des joints
Les rubans de joint ZEMENTOL AFB sont utilisés dans les joints des 4.1 Phase d’exécution / assurance qualité
murs et planchers. Leurs dimensions sont déterminées en fonction de L’exécution générale du bâtiment devra respecter l’ensemble de la
la situation spécifique de l’ouvrage : réglementation en vigueur, en particulier le DTU 21 (Exécution des
• joints horizontaux entre les murs et le plancher bas : ces joints sont ouvrages en béton).
rendus étanches soit par une talonnette (méthode standard), soit par ZEMENTOL supervise la mise en œuvre du Système ZEMENTOL® sur
des rubans de joint. La talonnette (hauteur 12 cm et largeur 10 cm) le chantier d’une façon permanente. Des ingénieurs ZEMENTOL
doit être coulée au même moment que le plancher bas. Positionnée gèrent les travaux d’étanchéité sur le chantier. Des employés
au milieu du mur, elle peut être coffrée en utilisant le coffrage perdu ZEMENTOL sont présents pendant toutes les phases de béton-
ZEMENTOL SKA. Les parties basses des murs sont bétonnées nage avec du béton hydrofuge pour s’assurer de la qualité. Ils ont
avec un béton fin sur une hauteur d’environ 15-20 cm et renforcées le droit de direction pour tous les travaux qui concernent
par des armatures supplémentaires. Au cas où il n’est pas souhaité l’étanchéité. En cas de non respect, ZEMENTOL a le droit de retirer
de couler une talonnette, des rubans de joint ZEMENTOL AFB peu- sa garantie pour l’élément de construction concerné. Les employés de
vent être utilisés après approbation du bureau de structure. ZEMENTOL donnent des conseils relatifs à tous les travaux
• joints verticaux dans les murs : les joints sont rendus étanches en d’étanchéité sur le chantier, y compris des alternatives techniques et
utilisant des AFB 240. Sous l’accord du bureau de structure, l’efficacité du déroulement du chantier. Ils contrôlent tous les éléments
l’entreprise peut utiliser des tubes de séparation ZEMENTOL TR importants relatifs au Système ZEMENTOL® avant et après chaque
pour prolonger les longueurs de bétonnage jusqu’à 16 m. bétonnage, y compris la pose des armatures et des réservations, la
Tous les joints de dilatation doivent être rendus étanches par couche de propreté et autres.
l’installation de rubans de joint ZEMENTOL DO 250 ou DO 350.
4.2 Supervision de la réalisation des plans
d’exécution
ZEMENTOL supervise le respect des plans d’exécution DAO du Sys-
tème ZEMENTOL®, les armatures anti-fissuration ainsi que le respect
des normes européennes et françaises pour le béton armé en relation

3/07-551 7
avec l’étanchéité. Les bons de livraison et protocoles de production de moins de +3°C de+3°C à +12°C ou
la centrale à béton sont contrôlés par ZEMENTOL sur le chantier. Température +12°C plus
De plus, des tests de béton sont réalisés pour contrôler la conformité ambiante
moyenne par jour
du béton fourni avec la formulation ZEMENTOL. Les tests suivent la
NF EN 12350 (essais sur béton frais) et la NF EN 12390 (essais sur Délai de 3,0
béton durci) ainsi que le tableau 24 du chapitre 9.9 de la norme NF EN décoffrage des
(N.B. des jours avec 0°C 1,5 1,0
206-1. murs (jours après ou moins ne comptent
coulage)
pas)
4.3 Respect des prescriptions d’exécution
Durée de la cure 5,0
Le fond de terrassement destiné à recevoir la structure en béton hydro-
des dalles et dalles et plafonds :
fuge doit être débarrassé d’eau gelé, de neige et d’eau. Les puisards
plafonds après feuilles d’isolation
des pompes pour l’évacuation de l’eau pendant la phase de construc-
coulage (jours thermique ; plafonds :
tion doivent être réalisés à distance suffisante de la zone du plancher 3,0
après coulage et radiateur soufflant au-
et des fondations et à une profondeur suffisante. Si cela n’est pas
nature de la cure) dessous et Nylon vertical feuilles en
possible, des alternatives ne peuvent être mises en place qu’après
au cas d’un coulage polyéthylène
consultation et approbation par écrit de la part de ZEMENTOL. Une
partiel
couche de propreté d’au minimum 5 cm, ou mieux de 10 cm, doit être
(N.B. des jours avec 0°C
réalisée en béton maigre.
ou moins ne comptent
Les surfaces sur lesquelles le béton hydrofuge est coulé ne doivent pas)
pas être sous l’eau et ne doivent pas comporter d’angles trop impor-
tants. Un matériel lisse de type feuilles en PVC est préconisé pour
améliorer le glissement entre la surface et le béton. Ces préconisations
Selon le tableau précédent, les murs doivent être protégés pendant
sont aussi valables lorsque le bétonnage est réalisés contre des cof-
trois jours avec des feuilles en PVC. Pendant des périodes de chaleur
frages verticaux unilatéraux (roche, béton maigre, parois moulées,
(plus de 35°C) ou de froid extrême et pour un béton d’une épaisseur
palplanches, etc.).
de 50 cm ou plus, des feuilles d’isolation thermique ou d’autres
Il est important que la partie flexible en forme d’oméga des rubans de moyens équivalents doivent être placés pour protéger le béton. La
joints de dilatation ZEMENTOL DO ne soit pas coulée dans le béton. A protection doit être sécurisée contre le vent. Les coûts pour la protec-
cet effet, une bande en polystyrène d’une épaisseur de 3 cm est appo- tion sont à la charge de la société de construction.
sée au droit de l’oméga et le ruban de joint est maintenu par des arma-
Pour la production du béton, le bétonnage et la cure du béton, les
tures supplémentaires intégrées dans la paroi.
normes européennes en vigueur, les directives ZEMENTOL et les
Les bétonnages doivent être effectués suivant le schéma indiqué par le ordres des techniciens ZEMENTOL sur le chantier doivent être respec-
plan du système d’étanchéité ZEMENTOL. Le bétonnage contre des tés.
structures « jeunes » déjà réalisées doit être retardé au maximum,
Dans les structures réalisées par ZEMENTOL, la fixation des tuyaux,
c’est-à-dire qu’il faut attendre au minimum trois jours pour que la tem-
chemins de câbles, etc. doit être effectuée par des chevilles chimiques,
pérature d’hydratation du béton soit assez faible. Cette règle n’est
dont la profondeur de percement est limitée à 4 cm.
valable que pour les joints de travail, mais pas pour les joints de dilata-
tion. 4.4 Emploi et installation correcte des
Concernant la largeur et le ferraillage des murs extérieurs, ceux-ci
doivent être réalisés exactement suivant les plans du bureau de struc-
matériaux ZEMENTOL
ture qui prend en considération le plan du système d’étanchéité Toutes les soudures aux croisements ou aux rubans de joint sont
ZEMENTOL. Les sections des murs doivent être coulées en continuité, exécutées par ZEMENTOL. La soudure est possible aux températures
c’est-à-dire que le bétonnage ne doit être interrompu qu’aux endroits relativement basses en utilisant une cognée à soudure. Les fermetures
qui sont sécurisés par des rubans de joint. Le compactage du béton des écarteurs ZEMENTOL WS et SBE ainsi que des passages
doit être effectué à haute fréquence à l’intérieur des coffrages par ZEMENTOL MCT et RRD sont également réalisées par ZEMENTOL.
l’entreprise de gros œuvre sous surveillance d’un employé La pose des rubans de joint, des distanceurs de coffrage, des élé-
ZEMENTOL. ments de passage et des réservations sont à la charge de l’entreprise
Dans le cas de réservations de plus de 80 cm, il est nécessaire de de gros œuvre.
prévoir des fenêtres dans le coffrage pour réaliser un compactage
impeccable du béton dans ces zones.
5. Mise en œuvre du système d’étanchéité
Des panneaux d’isolation ou apparenté ne doivent pas être mis dans
les coffrages avant le bétonnage. Cela permet de contrôler les murs 5.1 Utilisation des murs à coffrage intégré
après le bétonnage. Les panneaux ne peuvent être collés sur les
surfaces en béton qu’après contrôle de l’étanchéité par ZEMENTOL et (prémurs) avec le Système ZEMENTOL®
acceptation. L’épaisseur de la partie intérieure du béton hydrofuge doit être de 20
L’ouvrage ne doit être exposé à l’eau sous pression qu’après que le cm minimum. Le béton hydrofuge au milieu doit respecter de classe au
béton soit suffisamment solide et la structure elle-même suffisamment moins C25/30 (selon la norme NF EN 206-1), diamètre maximum des
sécurisée contre la portance de l’eau. granulats 16 mm, rapport eau/ciment maximum 0,55. La partie basse
Le temps de trajet de la centrale à béton jusqu’au chantier ne doit pas est exécutée en béton fin hydrofuge/ béton de raccord comme suit :
dépasser 45 minutes, sans mesures spéciales de formulation de bé- hauteur = 20 cm, C25/30, granulats 8 mm maximum, rapport
ton. Il ne faut pas dépasser 60 minutes entre la production et le cou- eau/ciment 0,55 maximum.
lage du béton. Les joints verticaux extérieurs entre les prémurs sont à fermer avec un
Le béton doit être mis couche fraîche par couche fraîche. Il doit être mortier de ciment. Le joint entre le plancher bas et les murs est rendu
compacté avec un vibreur de haute fréquence d’un diamètre d’environ étanche grâce à un ruban de joint de travail AFB 240, lequel est bé-
60 mm. Il faut prévoir un vibreur de réserve. La hauteur de bétonnage tonné dans le plancher bas. Les joints horizontaux entre les prémurs et
ne doit pas excéder 2,5 m. Pour les murs, la hauteur de passe de le radier sont à coffrer ou à fermer avec le mortier à ciment pour éviter
béton ne doit pas dépasser 60 cm. La hauteur des banches ne doit pas que le béton se déverse. L’utilisation de la mousse Polyuréthanne (PU)
excéder les 6 m. n’est pas autorisée. Les joints de travail entre les prémurs doivent être
construits en utilisant un tube de séparation ZEMENTOL TR et des
Des interruptions du travail de bétonnage de plus de 30 minutes dans armatures en forme de « U ». La fixation doit être effectuée sur les
des conditions météorologiques « normales » ne sont pas autorisées. deux côtés (armatures en forme de U, la distance verticale entre les
Pour des périodes « chaudes » des interruptions du travail de béton- armatures doit être de 30 cm).
nage ne doivent pas dépasser 15 minutes. Tout ajout d’eau après
fabrication et avant mise en place est strictement interdit (voir DTU 21 • Le tube de séparation ZEMENTOL TR sera entaillé par ZEMENTOL
paragraphe 5.3.2). verticalement de 5 cm en bas et sera posé sur le ruban de joint de
travail AFB 240 ou le ruban de joint ZEMENTOL KAB qui se trouve à
Les délais de décoffrage et la cure du béton doivent suivre les règles la verticale sur le plancher.
du DTU 21. Il est nécessaire de couvrir la structure en béton hydrofuge
de feuilles en polyéthylène pour protéger le béton au jeune âge. • En haut, le ZEMENTOL TR sera entaillé par ZEMENTOL de 5 cm
ZEMENTOL prévoit pour un cas standard (25-30 cm d’épaisseur du verticalement pour effectuer le raccord avec les rubans de joint ver-
béton) les délais suivants : ticaux sur les murs. Après avoir rempli les murs avec du béton hy-
drofuge de centrale, le ZEMENTOL TR doit être rempli avec du

8 3/07-551
béton hydrofuge de la centrale pour éviter une condensation à ZEMENTOL®. En cas de différence avec les règles précédentes, les
l’intérieur. Le tube d’appui intérieur du ZEMENTOL TR reste en prescriptions suivantes prévalent.
place. La structure de la piscine doit être séparée des bâtiments adjacents
• Les prémurs sont à humidifier au minimum pendant 24 heures avant par un joint de dilatation.
d’être remplis avec du béton hydrofuge. Les flaques d’eau sur le ra- Pendant la phase d’étude, toutes les pièces insérées dans la piscine
dier sont à éviter. (éléments de lumière, d’évacuation, etc.) sont visées par ZEMENTOL.
• Les tubes de séparation ZEMENTOL TR sont posés par l’entreprise Pour améliorer le raccordement entre les pièces à insérer et le béton
de gros œuvre. hydrofuge ZEMENTOL applique de la résine de sable sur les éléments
d’étanchéité.
• Les rubans de joint sont posés par l’entreprise de gros œuvre et
sont soudés par ZEMENTOL. Pour le raccord entre les murs et les Le béton utilisé est de classe XD2, avec un rapport E/C de 0,50 maxi-
planchers des rubans de joint AFB 100 seront positionnés verticale- mum et un ciment de type CEM II/A 32,5.
ment en tête de murs. Tous les passages sont étanchéifiés avec une bride d’étanchéité. Les
• Pendant les phases de bétonnages, une arrivée d’eau doit être passages doivent traverser les parois en angle droit.
impérativement prévue pour ré-humidifier les prémurs si nécessaire. Afin de protéger les armatures de l’agressivité de l’eau, tous les joints
La vitesse de bétonnage sera définie par le fabricant des prémurs. sont traités avec des résines. Alternativement et exceptionnellement
Les prémurs doivent être remplis avec du béton hydrofuge sans in- une qualité inoxydable pourrait être choisie pour les armatures dans
terruptions de travail. ZEMENTOL demande que les prémurs soient les joints.
remplis sans interruption jusqu’à la limite horizontale avec du béton L’armature minimale nécessaire pour la réduction de la largeur des
hydrofuge. fissures dans les structures en béton hydrofuge doit être au minimum
• Les prémurs ne doivent pas dépasser une longueur de 6 m et une de 1,4‰ sur chaque face des murs et du plancher bas (dans les deux
hauteur de 3 m. directions). L’entraxe des armatures ne doit pas dépasser 10 cm.
• Des longueurs maximales de bétonnage de 24 m (soit quatre pré- L’enrobage du côté de l’eau est de 4 cm minimum.
murs) sont à respecter. Les joints latéraux pour ce bétonnage sont Dans le cas de piscine intérieure, la structure de la piscine doit, en
rendus étanches avec un ruban de joint de travail AFB 240 comme toute circonstance, être et rester accessible pour des inspections.
séparation murale. Les sections de bétonnage sont définies par
ZEMENTOL selon le projet en question avec un plan d’étanchéité La piscine doit être remplie d’eau 8 jours avant la levée des réserves.
DAO.
• Aucune armature ne doit être insérée dans les joints recevant le
tube de séparation ZEMENTOL TR, pour lequel il faut prévoir
l’espace correspondant et qui sera tenu par les armatures en forme B. Références
de « U » positionnés en abouts de panneaux.
L’étanchéité par la masse Système ZEMENTOL® a été utilisée à
• Le ferraillage minimal des prémurs doit être constitué d’armatures l’étranger (Europe centrale) depuis 1952 sur plusieurs milliers
dans les deux directions de diamètre de 8 mm, distantes de 15 cm d’ouvrages.
maximum. Le ferraillage des prémurs nécessaire pour résister à la
Depuis 2005, ZEMENTOL a réalisé plusieurs projets en France, entre
pression du sol et de l’eau sous pression doit être défini par le bu-
autre des parkings souterrains, des locaux nobles des habitations et
reau de structure. bureaux, des bassins et piscines, des galeries souterraines et des
vides sanitaires.
5.2 Fabrication des piscines
Depuis 2003, le procédé Système ZEMENTOL® bénéficie d’un rapport
Pour l’étanchéité des piscines les règles suivantes s’appliquent. Ce d’Enquête de Technique Nouvelle.
sont des règles supplémentaires aux règles de base du Système

3/07-551 9
Tableaux et figures du Dossier Technique

Détail 1

DETAIL LIAISON ENTRE PLANCHER INTER-


MEDIAIRE ET MUR EXTERIEUR
AVEC RUBAN DE JOINT AFB 100

Armature de raccordement selon


indications du bureau de structure
(p.e. COMAX, STABOX, etc.)

Ruban de joint AFB 100


Coffrage avec du poly-
styrène dur h/l 5/5cm

10 3/07-551
Détail 2

Béton fin 0 - 8 mm
min. 480 kg de ciment
par m³ h = env. 15cm

Ruban de joint KAB 150


vertical sur plancher pour
raccordement plancher-mur

Choix des étriers ou/et armature


par bureau de structure

Ruban de joint de travail


AFB 240 vertical pour
jonction mur-plancher

Détail 3

Armatures supplémentaires
haut et bas 4 Ø10 e=15cm

Béton fin 0 - 8 mm
min. 480 kg de ciment
par m³ h = env. 15cm

Talonnette h/l=10/12 cm
Choix des étriers ou/et armature
par bureau de structure

Ruban de joint de travail


AFB 240 vertical pour
jonction mur-plancher

3/07-551 11
Détail 4

Armatures supplémentaires
haut et bas 4 Ø10 e=15cm

Béton fin 0 - 8 mm
min. 480 kg de ciment
par m³ h = env. 15cm

Talonnette h/l=10/12 cm
Armatures supplémentaires
haut et bas 6 Ø12 e=20cm
béton

DALLES ALVEOLEES

Remplir les alvéoles de 25 cm au


même moment que le betonnage
du chainage en béton ZEMENTOL
Ruban de joint de travail
AFB 240 vertical pour
jonction mur-plancher

Détail 5

Armatures croisées minimales pour


réduire le risque de fissures
en haut et en bas 1,2 % de la section En haut et en bas armatures
transversale de béton Sans interruption selon calculs statiques

Radier 25 cm
Couche de propreté
Armatures nécessaires de
poinconnement en tête de pieu

12 3/07-551
DETAIL REGARD AVEC POMPE
Ruban de joint AFB 240
circulant vertical

=25
Canalisation entrant dans le puits
Béton fin granulats 0 - 8 mm
avec au min. 480 kg de ciment avec bride d'étanchéité sur le tuyau
par m3, h = env. 15cm Élément de passage uniquement
type ZEMENTOL

Fabrication du puits
comme élément préfabriqué
et déplacement pour l'installation

DETAIL CANALISATION
Jonction du système d'évacuation
à la canalisation avec ZEMENTOL GRD
effectuée par la société d'installation
ZEMENTOL GRD avec bride
d'étanchéité enduit de résine et ensablée

Armatures croisées minimales pour


réduire le risque de fissures
en haut et en bas 1,2 °/°° de la
section transversale de béton

3/07-551 13
Ruban de joint ZEMENTOL
AFB 240 comme séparation murale

4 armatures filantes
supplémentaires Ø 10 e=15cm
Béton fin 0 - 8 mm
min. 480 kg de ciment
par m3 h = env. 15cm

Talonnette
h/l = 10/12 cm

DETAIL SEPARATION MURALE


Insérer une Ruban de joint ZEMENTOL
Arrêt d'armatures après moulure triangulaire AFB 240 comme séparation murale
autorisation du bureau de structure

Armatures croisées mini-


males pour éviter les fissures
1,2 °/°° de la section trans-
Ruban de joint ZEMENTOL AFB 240
comme séparation du radier
versale de béton e=15cm

14 3/07-551
Coffrage au moyen de planches

Armatures croisées minimales pour


réduire le risque de fissures
en haut et en bas 1,2 % de la section
transversale de béton

talonnette
h/l = 10/12 cm

Talonnette
h/l = 10/12 cm

Coffrage au moyen de planches


Armatures croisées mini-
males pour éviter les
fissures 1,2 °/°° de la
section transversale de béton

3/07-551 15
DETAIL BÉTON PROJETÉ
Panneau de fibres
2 cm d'épaisseur

béton projeté
Ruban de joint ZEMENTOL AFB 240
comme séparation murale
Béton fin, bordure en béton
et armatures comme
décrit ci-dessous
Chemisage du ruban env.
80 cm de la largeur du plancher
en béton ZEMENTOL

6 armatures supplémentaires
l + h Ø 12 e=20cm
Ruban de joint ZEMENTOL AFB 240
verticale sur la face supérieure du mur
comme jonction mur-toiture-terrasse
4 armatures supplémentaires
Ø 10 e=15cm
Béton fin 0 - 8 mm
min. 480 kg de ciment
par m3 h = env. 15cm

Talonnette h/l = 10/12 cm

Ruban de joint ZEMENTOL


AFB 240 comme séparation
du radier

Panneau mou
2 cm d'épaisseur

Tirants d'ancrage chemisés


avec 3 cm de polystyrène
Béton projeté

Cordon dépassant
à couper absolument

16 3/07-551
DETAIL TUYAU DANS LE PLANCHER

VUE EN PLAN

Armatures supplémentaires
haut et bas Ø 10/e=30/l=140

Armatures supplémentaires
haut et bas Ø 10/e=30/lg=100

COUPE

Armatures croisées minimales


ARMATURES SUPPLÉMENTAIRES: pour éviter les fissures 1,2 °/ °°
haut et bas Ø 10/e=15 Armatures de la section transversale
lg=100 ou 140 placer en décalé Ø 10/e=15 de béton e=15cm

3/07-551 17
DETAIL PALPLANCHE

Agglomérés de 2cm
suivant indications de
la maîtrise d'oeuvre Talonnette l/h = 10/12 cm

Coffrage
Doublés suivant indications
de la maitrise d'oeuvre

Apport souple suivant


indication de la maîtrise
d'oeuvre (de 1 à 2 cm d'épaisseur)
ATTENTION :
Bande en polystyrène
3 à 5 cm pour remplis-
sage du passant OMEGA

Étrier de construction
pour positionnement
Ruban de joint du ruban de joint
DO-25/250 comme
séparation murale

18 3/07-551
4 armatures supplémentaires
haut et bas Ø 10 e=15cm
Armatures croisées minimales
pour éviter les fissures en haut et
et en bas 1,4 °/°° de la section
tranversale de béton e=15 cm

Bande en polystyrène
1cm d'épaisseur

Appui glissant suivant


calculs statiques
Ruban de joint de travail
AFB 240 vertical pour
jonction mur-plancher

DETAIL LIAISON EN UTILISANT DU BETON ZEMENTOL MTF

Armatures croisées mini-


males pour éviter les fissures
1,2 °/°° de la section trans- Amature de jonction
versale de béton e=15cm selon indication du
Béton Special MTF
Surface de liaison à rendre
rugueux et à humidifier avant granulat 0/16 mm avec bureau de structure
coulage du béton MTF 380 kg ciment par m³ avec ZEMOPLAST SH

Briser le bord
pour raccordement

3/07-551 19
Apport souple suivant indications
de la maitrise d'oeuvre
4 armatures supplémentaires filantes
haut et bas Ø 10 e=15cm

Appui glissant suivant


calculs statiques
Ruban de joint AFB 240 vertical
sur le bord supérieur du mur
comme jonction mur-toiture-terrasse

6 armatures supplémentaires filantes


haut et bas Ø 12 e=20cm

Ruban de joint AFB 240 vertical


sur le bord supérieur du mur
comme jonction mur-toiture-terrasse

20 3/07-551
DETAIL CAVITÉ

Armatures croisées minimales pour Armatures en haut et bas sans inter-


réduire le risque de fissures ruption suivant calculs statiques
en haut et en bas 1,2 °/°° de la
section transversale de béton

cavité à bétonner d'abord


jusqu'au bord inférieur du radier

Couche le long des cavités à


prévoir absolument !
(par ex. panneau en fibres bitumés)

Armatures croisées minimales pour Armatures en haut et bas sans inter-


réduire le risque de fissures ruption suivant calculs statiques
en haut et en bas 1,2 °/°° de la
section transversale de béton

cavité à bétonner d'abord


jusqu'au bord inférieur du radier

Couche le long des cavités à


prévoir absolument !
(par ex. panneau en fibres bitumés)

3/07-551 21
DETAIL ELEMENTS DE TRAVERSEE
ZEMENTOL MCT pour
tout passage de cables
ou de canalisations

Passage ZEMENTOL SR
ou cylindre de carottage

côté eau

Tuyau ZEMENTOL GRD avec bride


d'étanchéité enrésinée et ensablée

Ajouts en polystyrène circulaire


pour placer le manchon de soudure

Ecarteur de coffrage Système


ZEMENTOL WS ou ZEMENTOL SBE

22 3/07-551
Jonction entre bâtiment ancien et neuf

Remplissage du joint
RÉSINE ZEMOPLAST-SH Ruban de joint de dilatation DF 24 mod
Rail en acier Etrier de construction pour
Goujon positionnement du ruban
15

Béton hydrofugé

Bâtiment ancien Bâtiment neuf


Côté eau
3

3/07-551 23
Prémurs
Humidifier les prémurs et utiliser béton taille
maximum de granulat 16 mm, classe F45

Béton de jonction granulat 0 - 8 mm


au minimum 480 kg de ciment
par m³ h = env. 15cm
Ruban de joint ZEMENTOL
AFB 240 vertical circulant
Remplir avec du mortier de ciment
Coffage du joint
avec du bois section carré

Prévoir armature pour Armatures croisées minimales


installation du ruban de pour éviter les fissures
joint ZEMENTOL AFB 1,2 °/ de la section transversale
°°
de béton e=15cm

Ruban de joint Tôle metallique


ZEMENTOL AFB 240 comme separation

Armatures croisées minimales


pour éviter les fissures 1,2 °/
°° de
de la section transversale
béton e=15cm

24 3/07-551
DETAIL PREMUR
FISSURE PROVOQUÉE AVEC
ZEMENTOL TR
COUPE VERTICALE

5
ZEMENTOL AFB 240
vertical sur le mur
pour joint mur - plancher

Fissure provoquée

ZEMENTOL TR

Ruban de joint
ZEMENTOL Talonnette
AFB 240 vertical h/l =10/12cm
5

=25 cm
>

COUPE HORIZONTALE

Remplir ZEMEN- Liston en bois Talonnette


TOL TR avec béton triangulaire h/l =10/12cm
mind. 25 cm

Ruban de joint
exterieur Affaiblir armature
ZEMENTOL
AFB 240 vertical (pas de couverture à
l'extérieur ou couper 50%)

3/07-551 25
DETAIL PREMUR
JOINT ENTRE LES PREMURS

ZEMENTOL AFB 240 Etrier de cons-


verticale circulante truction pour le coin

Remplir joint avec


du mortier de ciment
ZEMENTOL TR

= 30 cm

DETAIL JOINT DE TRAVAIL PREMUR

Prémurs
Armature selon Humidifier les prémurs et utiliser béton taille
fabricant des prémurs maximum de granulat 16 mm, classe F45
=30

ZEMENTOL AFB 240


comme séparation murale
Fermer avec un mortier de ciment

26 3/07-551
DETAIL JOINT ENTRE 2 PREMURS
Prémurs
Armature selon Humidifier les prémurs et utiliser béton taille
fabricant des prémurs maximum de granulat 16 mm, classe F45
=30

Fermer avec un mortier de ciment

DETAIL CONCAVITÉ
COUPE

Armatures croisées minimales Armature doit être


pour éviter les fissures 1,2 °/°° remplacée impérativement
de la section transversale
de béton e=15cm
20
30

PLAN

3/07-551 27
Choix des matériaux d’étanchéité en fonction de l’agressivité du milieu

Ruban de joint en PVC-P - Resistances chimiques

médium 20°C 50°C Commentaire


acétone -
acide formique <10% O O
ammoniac aqueux + O
essence - utiliser exclusivement ruban de joint BV*
benzol - utiliser exclusivement ruban de joint BV*
bitume - utiliser exclusivement ruban de joint BV*
eau de chlore O O
cyclohexanon - -
acide acétique <10% + O
acide acétique 100% -
alcool éthylique + O
hydro-chlorofluorocarbone -
glycérine + +
glycol + +
fuel - utiliser exclusivement ruban de joint BV*
solution de chlorure de sodium <25% + +
alcool méthylique O
huile minérale - utiliser exclusivement ruban de joint BV*
ozone O
perchloretylen -
acide chlorhydrique <35% O O <10% résistant jusqu'à 20°C
acide sulfurique <50% + O
toluène -
base de lessive + O sans solvant organique
eau, eau de mère froide +
eau chaude O gonfler

+ résistant la résistance contre les milieux contenus dans la liste se réfère


seulement à la matière PVC-P (molle) avec un contenu de plastifiant
O résistant sous conditions <40%
- pas résistant

*) les rubans de joint type BV sont produit en utilisant des plastifiants polymères

28 3/07-551

Vous aimerez peut-être aussi