Vous êtes sur la page 1sur 16

Volume LxxxvI N 0 21

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

fin de l’apathie ?

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo


section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

Des bémols qui changent la mélodie


MATHIEU TOVAR-POITRAS
RÉDACTEUR EN CHEF
Il fallait bien que quelque chose vienne
sortir le monde de son hibernation hiver-
nale et honnêtement, il commençait à se
faire tard.

On aura tout vu mardi dernier. Plus


de 500 personnes qui se présentent
pour une Assemblée générale (AG) de
la Fédération Étudiante de l’Universi-
té d’Ottawa (FÉUO). L’auditorium des
Anciens rempli à capacité, poussant
alors les organisateurs de l’AG à instal-
ler dans l’agora du Centre universitaire
(UCU) une vidéoconférence pour que
les centaines d’étudiant.e.s à l’extérieur
puissent suivre le fil des événements
et voter. Un public qui saute les préli-
minaires pour tout de suite entamer la
période de questions et la présentation
des motions.

Ces fleurs, tout le monde se les mérite,


que ce soit la FÉUO, le personnel de
soutien et bien entendu les étudiant.e.s
venu.e.s en très grand nombre débattre
de sujets leur tenant à cœur. L’enver-
gure de l’événement n’est pas négli-
geable; ce n’est que la deuxième fois MONTAGE ANDREY GOSSE
que le quorum est atteint à une AG de
la FÉUO – la dernière fois étant durant
la session d’hiver 2017 où 288 membres motion BDS (Boycott, Désin­ves­tis­se­ de la FÉUO, du temps d’attente avant personnes : c’est un fait confirmé. Pour
s’étaient déplacés. Avec un chiffre qui a ment, Sanc­tions) voulant que la FÉUO l’AG ou de la fermeté de la présidente en arriver là, les étudiant.e.s puni.e.s
presque doublé en un an, et ce malgré adopte une position pro-palestienne de l’AG, Bilan Arte – il faut toutefois sa- auraient vraisemblablement commis
que l’AG de la session d’automne 2017 et soutienne le mouvement BDS cor- luer cette dernière qui a su tant bien que des actes non-conformes aux directives
n’ait pas atteint le quorum, il est évident respond à cette description. En consé- mal conserver un certain ordre à cette de la présidente de l’AG. La procédure
que l’engouement étudiant est au ren- quent, elle fut rejetée. AG hors du commun. d’avertissement et de punition en vi-
dez-vous lorsqu’il est motivé par des gueur aux deux regroupements aurait
causes d’envergure. Mais les avis étaient mitigés et plu- Mais ce qui retient encore l’attention au- dû être appliquée jusqu’au dernier
sieurs avaient encore l’esprit confus à la jourd’hui et qui soulève d’importantes point, qui est le retrait du membre de
Petite mention à la motion du vote en fin de l’AG. « La motion va au Conseil questions sont les actions de la coordi- l’AG en session.
ligne qui s’est faite discrète durant ces d’administration (CA) de la FÉUO alors natrice de l’exécutif, Vanessa Dorimain.
péripéties mais qui a été approuvée par elle peut peut-être encore passer… pas Avant d’entrer dans le creux du sujet, il Mais selon plusieurs rapports et une
une importante majorité des membres vrai ? », se demandait une étudiante est d’abord important de préciser que vidéo partagée en ligne, les trois étu-
présent.e.s à l’événement. confuse. Si tel est le cas, il ne faut pas durant l’ensemble de l’AG, Arte avait diants visés n’auraient pas commis
oublier la réunion du 5 novembre der- explicitement fait savoir à la foule que d’actions menant à cette sanction. En
Bien que ces fleurs méritent une atten- nier, où la résolution BDS, aussi appe- des manifestations d’appui ou de désac- fait, ils n’ont même pas été expulsés,
tion particulière et qu’il faut les souli- lée la motion 47, n’a pas été approuvée cord tels que des applaudissements, des la coordinatrice de l’exécutif ayant tout
gner avec fierté, ce sont les pots qui re- dans sa version originale. Un important cris, des sifflets ou toutes autres formes bonnement et de manière entièrement
tiennent l’attention et qui monopolisent amendement a été nécessaire pour pas- ne seraient tolérés. Un système d’aver- arbitraire retiré leurs bulletins de vote,
les avis sur l’AG. La confusion entourant ser la version diluée de la motion 47. La tissements avait été énoncé et Arte a ar- tout en leur permettant de rester.
le vote d’une motion à caractère consti- résolution présentée lors de l’AG venait rêté l’AG pour répéter ses instructions.
tutionnel a créé un revirement de situa- en quelque sorte contourner cette situa- Procédure rappelant l’école primaire, N’est-ce pas déjà contradictoire ? Si ces
tion digne d’une telenovela mexicaine. tion, mais compte tenu de la tournure elle s’est avérée efficace dans la salle personnes avaient réellement commis
Initialement considérée comme étant du vote, la question se pose à savoir si pour la quasi-totalité de la session. des gestes nuisibles, n’aurait-il pas été
approuvée, la motion avait reçu l’appui elle sera de retour à la prochaine AG. logique de les exclure au lieu de leur en-
d’une majorité simple (241 c. 231). Tou- Toutefois, cette dernière ne pouvait gé- lever leur droit de vote ? Parce que oui,
tefois, en vertu de l’article 3.13.10.4, un Bien entendu, cette confusion n’était rer ce qui se passait auprès de la foule selon Dorimain, enlever les bulletins de
vote majoritaire des deux-tiers des voix pas le seul bémol à cette AG. Certain.e.s regroupée dans l’agora du UCU, et vote devrait garantir que ces personnes
est nécessaire pour modifier des règle- se sont plaints du retard du vice-pré- c’est là où le vase a débordé. Dorimain se tiennent tranquilles. Meilleure
ments et des politiques de la FÉUO. La sident aux Finances et président-élu a retiré des cartons de vote à certaines chance la prochaine fois.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Nicolas Hubert


actualites@larotonde.ca
Chef de pupitre actualités

Assemblée générale de la FÉUO

La motion BDS au coeur des discussions

PHOTO SAMAH ZKIOU

Nonibeau Gagnon-Thibeault qu’Israël respecte le droit international lon elle cela empêche la compréhension mais n’atteignaient pas le montant requis
et les droits du peuple palestinien ». entre les deux partis du conflit interna- des votes, la motion fut finalement rejetée
tional. « Par exemple, le mouvement BDS par l’Assemblée.
Une foule d’approximativement 500 Un étudiant en médecine, s’exprimant demande le boycott des institutions aca-
personnes était présente à l’Assem- sous le couvert de l’anonymat, ex- Après cette annonce, la majorité des étu-
démiques israéliennes. Cela signifie de re-
blée générale (AG) de la Fédération plique être venu à l’AG pour supporter diant.e.s a quitté l’Assemblée, réduisant le
fuser dans notre campus des professeurs
étudiante de l’Université d’Ottawa le mouvement BDS.  « Je suis venu ici nombre de participants au point de perdre
israéliens » explique cette dernière, et ce
(FÉUO) le 13 mars dernier. La plupart parce que c’est important de se tenir de- quorum et de clôturer l’AG.
«  même s’ils sont critiques des actions
des personnes se sont mobilisées à l’Au- bout contre les gouvernements qui op- de l’État d’Israël. […] C’est totalement en
ditorium des anciens afin de voter sur pressent des peuples  », affirme-t-il en Des décisions qui ne changent rien
une motion proposant l’adhésion de la estimant qu’«  Israël commet des actes contradiction avec la liberté académique ».
FÉUO au mouvement BDS (Boycott, Plusieurs étudiant.e.s contre la motion
horribles contre les Palestiniens et on
désinvestissement et sanctions) qui Confusion constitutionnelle BDS ont bruyamment célébré la victoire
doit faire pression pour changer ça ».
s’oppose « au projet colonisateur d’Is- de leur camp devant l’auditorium. Ils
Après le vote, il fut annoncé en premier pourraient célébrer trop vite, car les déci-
raël en terre palestinienne ».  Une motion antisémite ? lieu que la motion endossant le mouve- sions prises à l’AG ne changent en rien la
Lors du débat précédant le vote de cette ment BDS avait gagné avec une majorité Constitution de la FÉUO. C’est le Conseil
Une mobilisation qui a surpris la FÉUO
motion, un étudiant juif a affirmé que simple et qu’elle avait donc été adoptée d’administration, constitué des élus de la
Ne s’attendant pas à autant de parti- « BDS engendre l’antisémitisme ». Il a dit par l’Assemblée. Cela a suscité des cris de FÉUO, qui aura le réel pouvoir décisionnel
cipant.e.s, la FÉUO a tenu une AG qui ne pas se sentir en sécurité sur le campus joie et des applaudissements d’étudiant.e.s et votera sur les motions de l’AG.
était simultanément tenue à l’Audito- parce que sa kippa fait de lui une minori- soutenant la motion. Puisqu’il était for-
rium des anciens et à l’agora du Centre té visible et que cela lui fait régulièrement mellement interdit de crier, applaudir, rire Une motion assurant un processus
universitaire. «  On est le double ou le subir des commentaires antisémites. Pour et fixer des yeux lors de l’Assemblée, de électoral indépendant
triple de ce qu’on attendait », avait an- lui, l’adoption de BDS ne fait que renforcer nombreuses personnes ont été expulsées
noncé aux étudiant.e.s le président de la de l’auditorium. Avant cela, la première motion de l’AG à
l’attitude antisémite sur le campus.
FÉUO, Hadi Wess. être débattue proposait d’engager un parti
«  BDS n’est pas antisémite  », a affirmé Immédiatement après cela, un étudiant a tiers pour organiser les prochaines élec-
Beaucoup d’étudiant.e.s se sont mobi- une autre étudiante juive, tandis qu’une demandé s’il ne fallait pas plutôt le deux- tions de la FÉUO, ainsi que d’instaurer le
lisés afin de se prononcer sur une mo- troisième personne a ajouté que le mou- tiers (2/3) des votes en faveur de la motion vote en ligne. Elle a été déposée dans un
tion demandant à ce «  que la FÉUO vement BDS est pour le respect des droits pour que celle-ci soit adoptée compte tenu contexte où l’indépendance du processus
soutienne les campagnes associées au humains et du droit international et que le de sa nature visant à altérer la constitution. électoral par rapport à l’équipe exécutive a
mouvement BDS, y compris la cam- mouvement s’oppose à l’antisémitisme. La présidente de l’Assemblée, Bilan Arte, a été remise en question, notamment en ce
pagne de désinvestissement de corpo- revu la motion et a affirmé qu’il fallait en qui concerne l’authenticité des résultats de
rations complices à l’occupation des Une étudiante a demandé à ses camarades effet le 2/3 des votes. Puisque les votes en la dernière élection. Les étudiant.e.s ont
territoires palestiniens, et ce jusqu’à ce de voter contre la motion BDS puisque se- faveur de la motion furent majoritaires, massivement voté en faveur de la motion.

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e l el umnadrid1i 92 9M amrasr s2 021081 6

Vox-Pop

OC Transpo et U-Pass, rapports mitigés


rester sur le campus » plus longtemps
Charley Dutil en soirée.

Alors que beaucoup d’étudiant.e.s dé- Pour d’autres étudiant.e.s, il semble-


pendent des services d’OC Transpo pour rait que les lignes et trajets desservis
se rendre à l’Université d’Ottawa (U d’O), soient à l’origine de nombreuses confu-
La Rotonde est allée à leur rencontre sions. John Reitlingshoefer, étudiant
pour les interroger sur leur perception en anthropologie, explique avoir l’im-
des services de transport de la ville d’Ot- pression « que les routes de bus chan-
tawa, sur ce qui devrait être amélioré et geaient souvent et [qu’il a] de la misère
sur l’utilité de la U-Pass. à s’ajuster aux changements ». Moha-
med Abdelrehim, étudiant en génie
De hautes attentes électrique, affirme quant à lui  qu’«  il
serait bien qu’OC Transpo s’assure de
Une des choses que nous avons pu s’arrêter à chaque station désignée »
constater, c’est que les étudiant.e.s de et voire même que la société de trans-
l’U d’O ont de hautes attentes quant aux port ajoute de nouvelles stations. Fi-
services offerts par OC Transpo. Cory ILLUSTRATION ANDREY GOSSE
nalement, Zacharie Garneau, étudiant
Rouillier, étudiant en criminologie et en science politique, fait savoir qu’il
employé à l’aéroport d’Ottawa, estime préfèrerait  «  qu’aux heures de pointe,
par exemple « qu’il devrait y avoir plus la U-Pass, dû à ses différents stages ration étudiante de l’Université d’Ot-
il y ait plus de bus d’OC Transpo et de
de bus qui passent la nuit afin que les et activités hors campus, était par- tawa en précisant qu’elle empêche les
la Société des transports de l’Outaouais
travailleurs de nuit comme moi puissent faite pour elle. Garneau, lui, qualifie la étudiant.e.s de se retirer du programme
amenant des étudiants de Gatineau à
avoir accès au service ». Une autre étu- U-Pass de «  pratique  » et affirme que U-Pass et force tous les étudiant.e.s de
l’U d’O ».
diante, s’exprimant sous le couvert de la payer sur sa facture d’automne lui l’U d’O s’acquitter de la somme exigée
l’anonymat, relaie le commentaire de facilite la vie. Georgia Ilipoulos déclare par le programme dans leurs frais de
Rouillier en ajoutant qu’elle voudrait La U-Pass ne fait pas l’unanimité quant à elle adorer la U-Pass puisque ça scolarité. Reitlingshoefer confie pour
« des bus qui vont en direction de quar- lui facilite la vie. sa part avoir perdu sa carte U-Pass et
tiers loin du centre-ville comme Or- Pour plusieurs étudiant.e.s, le pro- appelle à la création d’une « U-Pass nu-
léans », mais également que le service gramme U-Pass est un succès et une Cependant, d’autres étudiant.e.s se mérique utilisable à partir de son mo-
soit accessible «  plus tard afin que les bonne chose. Une étudiante préférant questionnent sur la nécessité d’un tel bile pour assurer que personne d’autre
étudiants résidant en banlieue puissent conserver l’anonymat affirme ainsi que programme. Roullier critique la Fédé- n’ait à vivre mon expérience ».

Exécutif de la FÉUO

Les nouveaux élu.e.s prônent la cohésion


Charley Dutil Même son de cloche du côté de Paige
Booth, élue au poste de vice-présidente
Pour plusieurs étudiant.e.s, à la suite aux Affaires externes. «  Le sentiment
de l’élection de la Fédération étudiante d’être une équipe est crucial pour le
de l’Université d’Ottawa (FÉUO), la fonctionnement de la FÉUO », estime-t-
question de la coopération entre les elle. Les deux élu.e.s ont cependant fait
élu.e.s des partis étudiants opposés So- remarquer qu’ils n’avaient pas encore eu
lutions et Uni.e.s semblait compromise l’occasion d’échanger à ce sujet avec les
après une campagne si haute en émo- membres du nouvel exécutif élus sous
tions. Cependant, les nouveaux élu.e.s l’étiquette de Solutions, un parti se pré-
de la FÉUO semblent afficher une ap- sentant initialement comme opposition
préhension contraire et un réel enthou- au précédent exécutif.
siasme à travailler ensemble, alors que
ces derniers ne se sont pas encore for- Pour les deux représentantes du parti
mellement rencontrés à ce sujet. Solutions, Katie Zwierzchowski, élue au
poste de vice-présidente aux Affaires in- ILLUSTRATION ANDREY GOSSE
Une nouvelle année, une nouvelle famille ternes et Caroline Lu, élue à la position
de vice-présidente en matière d’équi-
Axel Gaga, membre sortant de l’exécutif té, si elles n’ont pas encore eu le temps Une coopération en faveur de la communauté si jamais ils venaient à estimer que ses
de la FÉUO et nouvellement élu à la po- de rencontrer les autres membres de idées allaient à l’encontre des intérêts
sition de vice-président aux Opérations, l’exécutif, elles espèrent tout de même Chacun des deux partis assure également des étudiant.e.s.
affirme que, du moment où les membres pouvoir s’entendre avec eux et établir être ouvert à voter pour les idées des uns
du nouvel exécutif de la Fédération une atmosphère de travail constructive et des autres, tant que ces dernières de- Quant aux élues de Solutions, elles
étudiante vont commencer à travailler d’ici fin avril. Les deux élues affirment meurent bénéfiques pour la communau- tiennent à affirmer auprès de la popula-
ensemble, il n’y aura plus de partis po- être prêtes à travailler avec les membres té étudiante de l’Université d’Ottawa. tion étudiante qu’elles n’auront pas peur
litiques. «  Nous devons nous supporter de l’exécutif élus sous l’étiquette Uni.e.s, Dans cette perspective, Gaga et Booth de dire non aux autres. Elles précisent
les uns les autres et travailler en équipe tant que cela aille dans l’intérêt de la po- affirment qu’ils n’auront aucune hésita- tout de même qu’elles voteront pour ce
pour accomplir le maximum », précise- pulation étudiante. tion à prendre position contre Rizki Ra- qui est juste, équitable et en faveur de la
t-il. chiq, le nouveau président de la FÉUO, communauté.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 21 5

Élections de la GSAÉD

Polémique autour des candidatures multiples


Shérazade Faÿnel
Les scrutins des élections de l’Association des étu-
diant.e.s diplômé.e.s de l’Université d’Ottawa (GSAÉD)
se dérouleront les 23, 26 et 27 mars prochain. La liste
officielle des candidat.e.s, publiée le 12 mars, annon-
çait la candidature de Pascasie Minani, actuelle Com-
missaire à l’équité de l’association étudiante, à deux
postes distincts du comité exécutif de la GSAÉD. Cette
situation a donné lieu à une contestation qui a abouti à
la décision du Directeur général des élections (DGÉ) de
la GSAÉD, David Couturier, d’interdire les candida-
tures simultanées.

Le manque de démocratie dénoncé

Khaled Kchouk, candidat au poste de Commissaire aux


affaires universitaires, avait réagi à la première publica-
tion Facebook présentant les candidat.e.s officiel.le.s en
commentant qu’« il faut clairement revoir le règlement
des élections car je ne comprends pas comment une
même personne peut se présenter à deux postes diffé-
rents ». photo: courtoisie

Il avait également affirmé « que le problème est que les ILLUSTRATION ANDREY GOSSE
gens veulent être élus, peu importe la position qu’ils oc-
cuperont ». Une position partagée par de nombreuses
personnes qui ont mis en exergue le non-professionna- « qu’il n’y ait pas eu de modification de la loi électorale Une décision finale de la part du DGÉ
lisme d’une double candidature en usant de cette com- après les élections de l’année dernière ». La personne
paraison : « C’est comme si un maire se présentait dans qui se présente deux fois aurait été avertie du problème La politique électorale confère certaines prérogatives
plusieurs villes pour espérer être élu quelque part ». par Couturier, mais a persisté. « Si ce n’est pas illégal, au DGÉ qui a un pouvoir discrétionnaire. « Il aurait pu
ça ne veut pas dire que ce n’est pas illégitime et non-dé- soutenir que les candidatures multiples sont prohibées
Stéphanie Bacher, ancienne commissaire à l’équité, re- mocratique », conclut Bacher. pour assurer l’intégrité des élections et éviter la compé-
late qu’une affaire similaire avait déjà suscité l’indigna- tition déloyale », confie l’étudiant anonyme en études
tion lors des précédentes élections. Membre de l’Asso- Couturier confirme avoir abordé l’interdiction des politiques.
ciation des étudiant.e.s diplomé.e.s en études politiques doubles candidatures en début de semaine, mais sou-
(AÉDEÉP), elle rapporte qu’un message avait alors été ligne que le comité exécutif de la GSAÉD pensait que Couturier a toutefois annoncé, dans un message Face-
envoyé aux étudiant.e.s de la Faculté pour les prévenir modifier une constitution déjà compliquée n’était pas book posté le 15 mars, après qu’un mécontentement
de ce manque de respect des règles démocratiques. général se soit fait entendre, que « suite aux commen-
opportun. Il a alors assuré qu’il proposerait, une fois ces
taires des étudiants, le DGÉ a décidé d’évaluer la si-
élections passées, « des changements en public, entre
tuation des candidatures simultanées de manière plus
Le président de l’AÉDEÉP, Michael James Wiggin- autres, par rapport au fait qu’il puisse y avoir un même
particulière ».
ton, souligne pour sa part que la GSAÉD est « un or- candidat à plusieurs postes ».
ganisme primordial pour représenter les étudiant.e.s
Couturier a fait savoir le même jour sa décision finale
diplômé.e.s, pour leur donner des services importants Guillaume Deschênes-Thériault, candidat à sa réé-
sur les élections simultanées en justifiant que « lors-
tels que l’assurance maladie, le U-Pass, et qu’il est res- lection au poste de représentant en science politique, qu’elles touchent des institutions entièrement gérées
ponsable d’une grande somme de notre argent ». Ainsi, s’était dit déterminé à appuyer ce genre d’amendement. par la GSAÉD, ne peuvent être permises car elles em-
selon lui, il est à ce titre indispensable de prendre « les Selon un des membres de l’AÉDEÉP, qui a préféré pêchent de connaître la réelle intention de l’électeur ».
élections au sérieux ». conserver son anonymat, les amendements relèvent du
Bureau de direction, soit du conseil d’administration. Une décision à effet immédiat, obligeant les personnes
Amender la loi électorale  Le comité exécutif peut voter, comme tous les autres s’étant présentées à deux positions distinctes à en aban-
membres de cette instance, mais il ne doit pas pouvoir donner une dans les 24 heures, « faute de quoi le DGÉ
Alors que la loi électorale de la GSAÉD n’interdit pas les influer sur la décision de proposer un amendement. ne considérera que la première demande de mise en
candidatures multiples, Bacher fait part de sa déception candidature soumise initialement ».

lA ROTONDE EST À LA RECHERCHE DE BÉNÉVOLES. eNVOYEZ


VOS CANDIDATURES À BENEVOLAT@LAROTONDE.CA
w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e l el umnadrid1i 92 9M amrasr s2 021081 6

Plaintes pour violence sexuelle

Un univers riche enseigné à l’Université d’Ottawa


Nonibeau Gagnon-Thibeault borateur de l’étude et professeur en Service certains procureurs qui sont moins sen-
social à l’U d’O. « Elles se sont considérées sibilisés dans le fond à la violence ou qui
Depuis quelques mois, avec les mou-
chanceuses par rapport à d’autres femmes vont aussi décourager les femmes de pour-
vements #AgressionNonDénoncée et
de tomber sur par exemple un policier qui suivre les procédures », précise Frenette.
#MeToo, des agressions sexuelles non
la croyait », ajoute-t-il. Ces derniers auraient alors tendance à
reportées sont affichées sur la place
se dire « bon, on voit que tu as certaines
publique. Alors que certains dénoncent
Préjugés et manque d’information émotions. Peut-être que tu ne seras pas
le fait que ces dénonciations soient en
capable de passer à travers le processus »,
lieu public au lieu d’être dans un tri-
Pourquoi les femmes ont-elles une percep- déplore-t-elle.
bunal, une étude nous démontre que la
méfiance des femmes envers le système tion si négative du système judiciaire par PHOTO COURTOISIE
rapport aux cas de violences sexuelles ? Néanmoins, Frenette insiste sur le fait
judiciaire est justifiée.
C’est surtout dû à l’attitude des acteurs du qu’un accompagnement plus soutenu des
système, notamment les policiers et pro- victimes par les procureurs serait néces-
Réalisée par plusieurs organismes cana- des personnes qui vont les croire, qui
cureurs, ainsi qu’au peu d’informations saire. Et ce, notamment pour les informer
diens et universités, dont l’Université d’Ot- vont les écouter, qui vont les informer
qui leur sont données, souligne Michèle sur leurs droits au lieu de les décourager
tawa (U d’O), cette étude souligne que seu- de ce que sont leurs droits, les informer
Frenette, collaboratrice à l’étude et mili- d’aller jusqu’au bout du processus juri-
lement 21% des femmes sont satisfaites sur le processus judiciaire », ajoute-t-
tante au Collectif de recherche féministe dique.
du processus entourant leur plainte. Ces il, tout en regrettant que ce processus
dernières considèrent toutefois que cela anti-violence (FemAnVi). ne soit pas déjà implémenté au sein du
est dû à la chance et ne feraient pas une Des demandes raisonnables processus judiciaire canadien.
autre plainte si jamais elles étaient encore Les femmes vont parfois se sentir blâmées
victimes de violences sexuelles. par les policiers, qui ne prennent pas en «  Ce que les femmes demandent, c’est Frenette propose également que les
compte les besoins de la femme, mais très raisonnable en fait », explique La- victimes soient référées vers des res-
«  Même celles qui parlent d’expériences les procureurs ont aussi leur rôle à jouer. pierre. « C’est d’être accompagnées par sources communautaires destinées
positives ne recommenceraient pas le pro- « Quand on parle de préjugés, c’était beau- des personnes qui comprennent c’est à aider les femmes afin de les amener
cessus », explique Simon Lapierre, colla- coup avec les policiers, mais aussi avec quoi la violence faite aux femmes, par « vers une reprise de pouvoir ».

Célébration de la diversité

Une réponse à l’intolérance et au vandalisme


profession juridique. Une autre men-
Shérazade Faÿnel tionne que «  le climat importe beau-
coup dans ce genre de profession »
Organisée par l’Association des femmes avant d’ajouter  que «  les avocats
de droit de l’Université d’Ottawa, la soi- doivent être capables de défendre
rée annuelle qui célèbre la diversité au leurs clients au regard des oppres-
sein de la Faculté de droit a eu lieu au sions qu’ils subissent ».
3ème étage du pavillon Fauteux, le mer-
credi 14 mars. Une cinquantaine de per-
sonnes étaient réunies pour assister aux Justice pour toutes et tous
discours successifs d’intervenantes et
aux performances musicales de profes- Intervenante principale de l’événe-
seurs qui les ont succédés. ment, Nathalie Des Rosiers, avocate
et ministre ontarienne des Richesses
Ida Mahmoudi, une des organisatrices naturelles et des Forêts, a débuté son
de l’événement, explique qu’ « il s’agit discours en rappelant que l’U d’O est
sur un territoire Algonquin et que les PHOTO ANDREY GOSSE
d’une réponse politique à la propa-
gande anti-LGBT+ et au vandalisme voix les plus silencées doivent être en-
de nos églises et de nos mosquées qui tendues.
le prouve bien. «  Si je suis bénévole
a eu lieu dans la région, l’année der- Katherine Cooligan, professionnelle à l’OCRA (Ottawa Centre Refugee Ac-
nière, à peu près à la même période ». Selon l’élue, il est primordial de favo-
dans le domaine du management, tion), ce n’est pas parce que je suis ju-
riser la diversité au niveau intellec-
milieu peu féminisé, métaphorise : riste. En revanche, mes qualifications
Elle précise avoir pris la décision d’in- tuel. « On a besoin de nouvelles idées
«  L’inclusion et la diversité vont de juridiques m’aident dans mes réalisa-
viter étudiant.e.s et professeurs dans pour refléter la profession juridique »,
pair. La diversité, c’est d’être invité à tions », précise-t-elle.
un but unitaire, pour célébrer «  la affirme-t-elle, avant de conclure que
une fête et l’inclusion, c’est d’y être in-
diversité culturelle et intellectuelle » « si la profession n’est pas diversifiée,
vité à danser ». Après une heure de discours intenses
du milieu juridique. La jeune femme elle ne défendra pas correctement sa
donnés à un public attentif, des per-
ajoute  : «  Nous avons invité des in- mission, c’est-à-dire, apporter la jus- Elle a ainsi exprimé sa volonté que formances musicales de la part de pro-
tervenants pour qu’ils parlent de leur tice pour tout le monde ». chacun.e puisse revendiquer son fesseurs en droit ont laissé place à une
expérience professionnelle en rapport identité, et ce, dans le monde profes- atmosphère paisible. Maya, étudiante
avec le sujet ». Par la suite, Geneviève Boulay, étu- sionnel. Boulay complète  : «  Il faut en deuxième année, fait notamment
diante en droit, a évoqué des statis- chercher la justice pour nous-mêmes, référence aux chansons performées
Des étudiantes interrogées se disent tiques inquiétantes. Sur 40 000 avo- celle que l’on veut voir appliquée pour par les juristes : « C’est unique de voir
ravies d’avoir la possibilité d’assister cat.e.s en Ontario en 2014, seulement les autres ». un événement comme celui-ci ». L’un
à un tel événement. L’une d’entre elles 1,5 % sont autochtones, 18% issu.e.s des performeurs avoue ne pas jouer
rapporte qu’en tant que personne de la diversité et 81% sont blanc.he.s. La profession juridique peut per- de guitare en public d’habitude, mais
non-blanche, il lui paraît important mettre d’apporter sa pierre à l’édifice prendre plaisir à le faire pour contri-
de promouvoir la diversité dans la « Être invité à danser » de la diversité. Catherine Coulter nous buer à « célébrer la diversité ».

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 21 7

Assemblée générale de la FÉUO Chronique


Des votes informellement Bloody Sunday,
retirés aux étudiant.e.s pour combien de temps encore ?
Durant les votes, des membres de
Nonibeau Gagnon-Thibeault l’exécutif ont compté les scrutins des Charley Dutil
étudiant.e.s. Lorsqu’un étudiant a
Une vidéo qui circule sur Facebook demandé pour quelles raisons cette Ah! La Saint-Patrick, le jour où des
montre des étudiants se faisant confis- tâche était attribuée aux membres de centaines d’étudiant.e.s de l’Universi-
quer leurs cartons de vote par Vanessa l’exécutif, la présidente de l’AG, Bilan té d’Ottawa s’habillent en vert, se ras-
Dorimain, la coordinatrice générale de Arte, s’est contentée de répondre que semblent sur l’avenue Russell et boivent
la Fédération étudiante de l’Université les étudiants peuvent demander un jusqu’à ce qu’ils en tombent. Vous vous
d’Ottawa (FÉUO), lors de l’Assemblée recompte après un vote s’ils ne sont dites peut-être que ceci sera une autre
Générale (AG) de la FÉUO, organisée pas satisfaits. Elle n’a cependant pas
chronique sur le fait que les étudiant.e.s
le 14 mars à l’Auditorium des anciens. précisé si le recompte serait égale-
sont ignorants des origines de la
Plusieurs témoins affirment que les ment fait par des membres de l’exé-
cutif. Saint-Patrick ou que celle-ci encourage
trois étudiants visés n’avaient rien fait
pour voir leurs votes être retirés. des stéréotypes culturels négatifs contre
Kathryn LeBlanc, vice-présidente les Irlandais ? Mais non ! En tant que
aux services et communications de Canadien.ne.s, lorsque nous pensons à
Retirer des votes de façon
la FÉUO, qui a elle-même participé l’Irlande, nous pensons à un pays ou les ILLUSTRATION ANDREY GOSSE
anticonstitutionnelle au décompte des voies, estime que petits lutins dansent en écoutant du U2
«  les exécutifs jouent un grand rôle sur des champs de trèfle. Parlons d’U2,
La vidéo, atteignant presque les par rapport à la promotion et orga- ce groupe rock irlandais. En fait, discu- le média Vice, le nombre serait plutôt
10 000 vues, montre Dorimain ac- nisation de l’AG » et que par consé- tons d’un vers en particulier dans une de 80 communautés... Santé Canada es-
compagnée de Hadi Wess, président quent, «  ils sont neutres par rapport
de la FÉUO, prendre furtivement les de leurs chansons populaires, Sunday time également que certaines commu-
aux votes ».
cartons de vote de trois étudiants à Bloody Sunday, « Dimanche sanglant » nautés n’ont plus d’eau potable depuis
l’agora du Centre universitaire, où en français. Le vers en question : « How plus d’un an. Une situation à laquelle le
a été retransmise par Facebook live
Absence de Rizki lors de la période long must we sing this song ?» (« pour gouvernement n’a pour le moment pas
l’AG en raison du manque de places de questions combien de temps devons-nous encore encore planifié remédier. Comment ceci
dans l’auditorium. La raison donnée chanter cette chanson ?»). est-il acceptable dans un pays développé
pour avoir retiré leurs votes est que Le prochain président de la FÉUO et
actuel vice-président aux Finances, comme le Canada ?
ceux-ci auraient participé à des ap- À l’origine, la chanson renvoie au mas-
plaudissements, ce qui était formelle- Rizki Rachiq, n’était pas présent lors sacre du « dimanche sanglant », qui se
des premières heures de l’AG, incluant N’oublions pas non plus combien de
ment interdit lors de l’AG. déroula à Derry en Irlande du Nord en
la période de questions. Un étudiant a temps le gouvernement canadien a mis
1972. Ce jour-là, les soldats britanniques
Or, selon plusieurs témoins directs demandé si la Constitution requérait la pour ouvrir une enquête nationale sur
présence de l’équipe exécutive à l’AG, et ouvrirent le feu sur une manifestation
de la scène, il y avait bien eu des ap- les disparitions et meurtres non résolus
Arte l’a informé que le règlement 3 du pacifique s’opposant à l’occupation de
plaudissements dans la salle, mais les de centaines de femmes autochtones.
texte répondait à sa question, sans pré- l’Irlande du Nord, engendrant la mort
trois étudiants visés n’en étaient pas Tout cela sans compter le nombre d’an-
à l’origine. D’ailleurs, ceux-ci n’ont ciser son contenu. de 14 manifestants. Cependant, ce vers
nées que le gouvernement a pris pour
pas été formellement exclus de l’AG semble aujourd’hui être plus significatif
s’excuser formellement pour le système
comme le stipulent les règlements de L’étudiant a rétorqué qu’il ne peut véri- que jamais. Plusieurs peuples et com-
fier sa réponse puisque la Constitution d’écoles résidentielles.
la FÉUO. Ils pouvaient toujours par- munautés de différents pays vivent sous
ticiper à l’AG, mais ont vu leur droit actuelle de la FÉUO n’est pas disponible l’occupation et l’oppression de forces
aux étudiants. LeBlanc a alors précisé De plus, le Centre canadien sur les dé-
de vote être arbitrairement retiré, une étrangères, par un gouvernement qui ne
que la FÉUO rendra sa Constitution à pendances et l’usage de substances rap-
décision qui s’oppose à la constitution les représente pas. Par exemple, consi-
de la FÉUO. jour disponible en juillet. pelle que, en raison de l’extrême pau-
dérons la façon dont notre propre gou-
vreté et des conditions de vie dans les
vernement traite et représente les com-
Rizki n’a quant à lui pas répondu aux réserves, les taux d’abus de drogue, d’al-
Des membres de l’exécutif comptent questions de La Rotonde quant à la der- munautés des Premières nations.
coolisme et de suicide sont faramineux.
les votes nière AG de la FÉUO.
Ces problèmes sont également l’une des
Lors de la dernière Assemblée générale
de la Fédération étudiante de l’Universi- plus grosses inquiétudes des commu-
té d’Ottawa, le peuple algonquin fut re- nautés autochtones elles-mêmes. Fina-
mercié pour nous avoir laissés se réunir lement, selon le Toronto Star, plus de 28
sur leur territoire. Bien que cela puisse communautés autochtones en Ontario
mettre à l’aise certains des plus sen- étaient déclarées en état d’urgence en
sibles d’entre nous, cela ne fait aucune 2016. Les raisons principales : drogues,
différence dans la vie des peuples au- eau non potable et taux de suicide alar-
tochtones en 2018. Ceux-ci font encore mants. Malgré des efforts entrepris par
face à plusieurs défis de taille causés le gouvernement Trudeau et différents
par des dizaines d’années de négligence gouvernements provinciaux, il reste
de la part de notre gouvernement et du beaucoup de travail à faire.
reste des Canadien.ne.s.
Donc la prochaine fois que vous enten-
En ce moment, Santé Canada estime que drez quelqu’un ouvrir une assemblée
pour la seule province de l’Ontario, 9 générale en remerciant les peuples au-
communautés autochtones sont sous un tochtones pour leurs terres non cédées,
ILLUSTRATION ANDREY GOSSE avis d’alerte en ce qui concerne la qualité demandez-vous « how long must we
de l’eau à laquelle elles ont accès. Selon sing this song ?».

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e l el umnadrid1i 92 9M amrasr s2 021081 6

Trois questions pour comprendre  par Mathilde Jost La Parenthèse


française
La Saint-Patrick NICOLAS HUBERT
Síle Concannon
Chaque semaine, La Rotonde interroge un des
1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité. Mali – Le Canada enverra des Casques
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage,
Candidate au doctorat,
et pourquoi pas, de briller dans les bleus – Le gouvernement canadien a offi-
soupers de famille et autres lieux propices aux ciellement annoncé le 16 mars aux Nations
Membre de la Irish Canadian University Foundation Unies son intention de participer à la mis-
débats.
(ICUF) à l’Université d’Ottawa. sion de maintien de la paix au Mali, en en-
voyant des soldats et du matériel militaire

1
Quelles sont les origines de cette fête ? d’ici l’automne 2018. Cet engagement de-
vrait toutefois demeurer temporaire et de-
La légende la plus connue est celle de Patrick, jeune garçon britannique kidnappé et envoyé sur un bateau d’es- vrait être levé au bout d’une année.
claves en partance pour l’Irlande où il est vendu à un cheftaine aux alentours de 400 ans après Jésus-Christ. À
cette époque, l’Irlande est un pays de druides et de païens et Patrick fait figure d’exception en choisissant de
se tourner vers Dieu. Après 20 ans de captivité, il parvient à s’enfuir. Nourri de ses visions divines, il retourne Haïti – Nouveau scandale sexuel pour OX-
en Irlande où, en quarante ans, il aurait converti par ses prières tout le pays. Celui qui deviendra le Saint-Pa- FAM – Plusieurs médias internationaux
tron de l’Irlande meurt le 17 mars 461, date de célébration de la Saint-Patrick. ont récemment révélé que la branche bri-
tannique de l’ONG internationale aurait

2
Pourquoi et comment a-t-elle réussi à s’internationaliser ? maintenu pendant plus d’un an un de ses
cadres déployés en Haïti après le séisme
La fête s’exporte partout dans le monde, même dans les pays où l’immigration irlandaise est moindre. Il
de 2010, alors que ce dernier était visé par
n’y a pas d’explication particulière à cet engouement. Néanmoins, l’adaptation la plus connue est amér-
des accusations de harcèlement sexuel et
icaine, notamment liée au désir des immigrés irlandais d’appuyer leur existence culturelle et politique.
La Saint-Patrick est également largement fêtée au Canada, forte de la présence de plus de 4 millions de sous le coup d’une enquête interne. Ce
Canadiens qui se disent d’origine irlandaise, selon Statistiques Canada. La plus grande parade se déroule dernier aurait également eu recours à du
chaque année à Montréal depuis 1824, mais le pays célèbre ce jour depuis la moitié du 18ème siècle avec sexe tarifé au sein de son logement fourni
l’impulsion des soldats irlandais. par OXFAM.

3
Quels stéréotypes ont été associés à la fête ? Grèce – Mafia, politique et soccer – Le
Les parades telles qu’on les connaît aujourd’hui aux États-Unis se multiplient au 17ème siècle, mais on
propriétaire et président du club de soc-
ne les retrouve pas à Dublin, la capitale irlandaise, avant le 18ème siècle. Le port du vert est devenu une
tradition internationale mais chaque ville a sa propre identité, en accord avec les particularités de sa pop- cer de Thessalonique, Ivan Savvidis, a
ulation irlandaise. Néanmoins, la Saint-Patrick a perdu de son authenticité et est surtout le symbole nos- défrayé la chronique en interrompant
talgique du passé. De plus, la fête s’articule aujourd’hui bien plus autour d’une célébration commune de un match du club le 11 mars, en faisant
la foi chrétienne que l’exaltation de l’identité irlandaise, Patrick, ayant converti l’Irlande à la christianité. irruption sur le terrain avec un pistolet à
sa ceinture après le refus de l’arbitre d’ac-
corder un but à son équipe. Considéré
comme un oligarque russe, ce dernier est
également un ancien député russe et un
Revue de presse par Mathieu Tovar-Poitras proche de l’actuel premier ministre grec,
Alexis Tsipras.
Des allégations d’achat de drogue avec des fonds étudiants
The Varsity, Université de Toronto Bénin – Des pharmaceutiques condam-
nées pour distribution de faux médi-
Des commentaires provenant d’un candidat à l’exécutif de l’association étudiante de l’Université du Trinity College à To- caments – Le tribunal de Cotonou a
ronto, l’un des collèges fédérés de l’Université de Toronto. Un enregistrement rendu public par The Varsity permet d’en-
condamné le 13 mars sept responsables
tendre Joseph Patrick Moore suggérer, dans le cadre d’un forum, que des fonds de l’association seraient alloués à l’achat
de marijuana et qu’il trouvait le concept illogique et non-pratique. Contacté par la suite, Moore a nié avoir connaissance d’importantes entreprises pharmaceu-
d’un tel système, malgré que ses commentaires soient dans la sphère publique. tiques du Bénin à quatre ans de prison
ferme pour avoir distribué des médica-
ments de contrefaçon. Une sanction qui
Un instructeur arrêté par un groupe de justiciers se veut exemplaire, alors que le Bénin a
The Cascade, Université de la Vallée de Fraser la réputation d’être, avec le Nigéria, la
plaque tournante du commerce de mé-
L’Université de la Vallée de Fraser a annoncé que l’un de ses instructeurs saisonniers a été mis en congé administratif suite dicaments de contrebande en Afrique de
à une opération d’un groupe de justiciers, les Chilliwack Creep Catchers. Selon eux, l’instructeur aurait fait des démarches l’Ouest.
pensant rencontrer un garçon de 13 ans dans le but d’avoir des relations sexuelles avec l’enfant. L’Université a publié un
communiqué précisant que l’instructeur n’était pas un professeur à temps plein et qu’un dossier avait été ouvert par la police
montée de Chilliwack. Thaïlande – Un jeune millionnaire dé-
fie la junte – Thanathorn Juangroon-
gruangkit, 39 ans et à la tête du groupe
Un club pour la liberté d’expression interrompt un événement contre les agressions sexuelles familial Thai Summit, a lancé le 15 mars
The Ubyssey, Université de la Colombie-Britannique son propre parti politique afin de défier la
junte militaire actuellement au pouvoir
Un événement du Centre de support pour les victimes d’agressions sexuelles a vite dégénéré lorsque des membres du lors des prochaines élections, promises
Club pour la liberté d’expression ont interrompu la discussion pour débattre avec les modératrices de leur position face
pour début 2019. Conscient de s’exposer
à la santé des hommes. Des contradictions face à une potentielle invitation à l’intention du club ont fait hausser le ton
entre les deux organisations. Les membres du club déclarent avoir agi de bonne foi, mais cette position est réfutée par les à la répression du régime, Juangroon-
bénévoles du Centre qui soutiennent qu’ils étaient plutôt venus afin de se comporter comme des agitateurs. gruangkit affirme agir pour éviter l’effon-
drement de la société thaïlandaise.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Gabrielle Lemire


culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Cinéma québécois

Charlotte ou « salope dans le bon sens du terme »


dans le mauvais sens du terme ». Celle-
GABRIELLE LEMIRE
ci décide, après l’effort des garçons du
Une comédie québécoise qui aborde magasin pour amasser des fonds dans
la sexualité débridée d’une adoles- le contexte de Movember, de rallier les
cente, sans prince charmant ni fée clients à la cause d’abstinence des em-
marraine, ça ne se voit pas tous les ployées femmes du magasin.
jours. Charlotte a du fun est une co-
médie dramatique mettant en scène Mais qu’est-ce qui choque le plus le spec-
Morgane (Romane Denis), Aube tateur? Le fait que ce soit d’un réalisme
(Rose Adam) et Charlotte (Margue- poignant.
rite Bouchard), trois adolescentes PHOTO COURTOISIE
de secondaire 5 embauchées dans un « Comment on parle, comment on est,
magasin de jouets suite à la révéla- comment on pense… J’ai tout de suite su chard, 17 ans, l’interprète de Charlotte. tionné au prestigieux Tribeca Film Festi-
tion de l’homosexualité du copain de que c’était un projet important » confie Celle-ci s’interroge sur la réception du val dont la 17e édition aura lieu du 18 au
la dernière. Le réalisme du film nous Rose Adam, l’interprète du personnage film par les femmes des autres généra- 29 avril prochain à New York. Le festival
projette dans un long-métrage sur d’Aube, la romantique du trio. La comé- tions : « Je suis curieuse quant au regard atteint un record cette année en propo-
les doubles standards entre filles et dienne de 18 ans affirme que Charlotte a des femmes, est-ce que les femmes vont sant 46% de ses films dirigés par des
garçons au niveau de la sexualité au du fun est le projet qui a pris le plus de se reconnaître là-dedans? ». La jeune femmes.
début de l’âge adulte. place dans sa tête jusqu’à maintenant, vu comédienne se dit néanmoins choyée de
l’étude en profondeur des personnages pouvoir transmettre à l’auditoire la per- Cela dit, outre le fait que la réalisatrice
Un film réaliste revendicateur effectuée avant le tournage. ception sans tabou de son entourage à soit une femme, les choix artistiques de
l’égard de la sexualité. celle-ci rendent justice au texte fignolé
Le long-métrage écrit par Catherine Lé- Aborder le sujet tabou de la sexualité des par Catherine Léger et c’est ce qui donne
ger et adapté par la réalisatrice Sophie adolescentes sans forcer le drame ni le Un milieu en mouvement la chance au film de se démarquer. L’uti-
Lorain met en scène Charlotte, en peine romantisme, c’est ce que la réalisatrice lisation audacieuse et non convention-
d’amour, qui réalise pendant une fête Sophie Lorain cherche à exploiter avec Le long métrage s’inscrit dans un mouve- nelle du noir et blanc dans Charlotte a du
qu’elle a eu des relations sexuelles avec Charlotte a du fun. ment d’émancipation de la femme dans fun vient du besoin de Sophie Lorain de
tous ses collègues de travail masculins. le milieu du cinéma. Selon le producteur fixer l’attention du spectateur sur le texte
Un de ses collègues la félicite pour sa « La femme est sa plus grande critique de Charlotte a du fun, Martin Paul-Hus, et les personnages. La réalisatrice dit
fiche parfaite » avec un air narquois qui 7 films sur 11 produits au Québec cette vouloir éviter une « orgie de couleurs, de
traduit un certain mépris. Un mépris C’est également un clin d’oeil à la ten- année sont réalisés par des femmes. textures » afin que l’oeil du spectateur ne
qui révèle le double standard dans la dance de la femme à être très critique « Tous les producteurs cherchent des soit pas distrait par le contenu du maga-
manière de traiter la sexualité chez les envers soi-même par rapport à sa sexua- femmes comme réalisatrices », indique sin en oubliant le contenu des échanges.
hommes et les femmes. lité. Telle la diva Maria Callas, Charlotte Paul-Hus. Toutefois, celui-ci rappelle
est impulsive, passionnée et agit parfois qu’il ne faut pas miser sur cet aspect Charlotte a du fun reste somme toute un
En voulant s’éloigner d’une dépendance sans raisonnement. Ces traits de carac- d’une oeuvre pour vendre, simplement film d’adolescents où les vers de George
affective qui régit tous ses rapports, sur- tère n’enlèvent toutefois absolument par prétexte de valoriser une scénariste Bizet chantés par Marie Callas prennent
tout amoureux, Charlotte devient (un rien à l’aspect très sain et plaisant des femme plutôt qu’un homme. Le public tout leur sens. Il faut croire que l’amour
peu trop) libre. Entre la bande sonore relations de Charlotte avec ses collègues. doit sentir que tous les films présentés est un oiseau rebelle que nul ne peut ap-
de la diva Marie Callas et les dédales s’équivalent, peu importe le genre de la privoiser et c’est bien en vain qu’on l’ap-
de couloirs et de miroirs du magasin de « Les filles, on le sait, la personne qui personne en tête de la réalisation. pelle. S’il lui convient de refuser l’amour
jouets dans lequel les personnages évo- nous juge le plus dans le monde, c’est est enfant de bohème, il n’a jamais ja-
luent, Charlotte est étiquetée « salope, nous-même. » ajoute Marguerite Bou- Justement, le long métrage a été sélec- mais connu de loi.

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l a lrao troont do en d e lL eu nmdai r1d9i M2 9a rmsa2r0s1 28 0 1 6

Pièce de théâtre

Avoir le choix de « Souffler la veilleuse »


SHÉRAZADE FAYNEL Paul Rainville interprète le rôle d’Arthur
dont la mère lui a demandé de l’aider à
Souffler la veilleuse est une pièce de
mourir. Le personnage est également
théâtre rédigée par Arthur Milner et mise
l’auteur de la représentation, d’où la di-
en scène par Kevin Orr. Inscrite dans les
mension autobiographique de l’oeuvre.
Rendez-vous de la Francophonie (RVF), « Arthur Milner raconte l’histoire qu’il a
elle s’est donnée du 14 au 17 mars à la vécu avec sa mère, Rose, alors qu’elle dé-
Nouvelle-Scène Gilles Desjardins. La Ro- périssait sept mois durant. Il s’est alors
tonde était présente et en a profité pour lancé dans des recherches sur le sujet »,
s’entretenir avec l’interprète Paul Rain- rapporte le comédien. Rainville relève le
ville et avec la coordination des RVF. défi de jouer quelqu’un qu’il dit « si bien PHOTO COURTOISIE
connaître ».
Catherine Carle, membre de l’équipe de
coordination nationale des Rendez-Vous, L’acteur confie qu’il lui a paru étrange de public installé, de part et d’autre, dans ce invités de cette célébration de la mort, et
rapporte qu’une des missions cette année voir le personnage qu’il joue dans le pu- qui semble être une reconstitution du sa- de la vie de Rose.
était de mettre en exergue le dynamisme, blic, lors d’une des représentations, mais lon de Rose. La mort est un sujet « tou-
tant sur les plans culturel et économique, que l’auteur l’a rassuré : «  Ce n’est pas chant » qui a été traité, malgré tout, avec Rainville précise qu’à l’époque où la mère
pour ce qui a trait à l’éducation franco- vraiment moi que tu joues ». Pour cause, humour, selon Rainville. Le débat sur d’Arthur est morte, la loi C14, qui modi-
phone. Cette représentation, produite par le metteur en scène, Kevin Orr, s’il a sou- l’euthanasie est abordé par Arthur qui fie le Code criminel et apporte des mo-
le théâtre de la Vieille 17, est donnée pour haité conserver certaines caractéristiques est pris dans un raisonnement intérieur difications connexes à d’autres lois sur
la première fois en français, grâce à une du personnage tel son intellectualisme, a intense après la volonté qu’a exprimé sa l’aide médicale à mourir, n’existait pas.
traduction de Jean-Marc Dalpé. Il écrit : « fait le choix de modifier d’autres traits de mère. Il en arrive à la conclusion qu’il Il ajoute que cela n’aurait pas aidé Rose
Aussitôt que j’ai vu la nouvelle pièce d’Ar- sa personnalité. aimerait avoir le choix de mourir quand car son cas ne correspondait pas aux cri-
thur, […], je savais qu’elle méritait de se il sera vieux et mal-en-point, accompa- tères qui permettent d’avoir le choix de
retrouver devant un public francophone, Un hymne à la vie et à la mort gné de ses proches, de pleurs comme souffler la veilleuse. Si vous avez manqué
et qu’elle provoquerait des discussions de rires. Bien que Rose soit morte seule l’occasion de vous rendre à cette repré-
nécessaires et importantes ». «  Mon père était malade avant d’être dans son lit, sans y avoir été aidée, elle sentation pleine d’émotion, l’occasion se
vieux. Ma mère est devenue vieille avant bénéficie de cet au-revoir festif. La salle présentera à nouveau du 22 au 24 mars à
Une pièce autobiographique d’être malade », lance le personnage à un est éclairée : nous, le public, sommes les la Nouvelle-Scène Gilles Desjardins.

Festival de films francophones à l’Université d’Ottawa

Le Petit Prince et sa propriété


fille, le vieil homme s’efforce d’éveiller en
NONIBEAU GAGNON-THIBEAULT
elle ses instincts créatifs et de curiosité
Dans le cadre du Mois de la francopho- et ainsi lui faire réaliser l’absurdité des
nie, l’Université d’Ottawa a présenté une idées qui lui sont imposées, comme son
série de films en français du 12 au 16 « projet de vie ». Critiquant notre société
mars dernier à la médiathèque. L’un des basée sur la prédiction et le contrôle du
films présentés fut Le Petit Prince. La Ro- risque, ce film porte une réflexion sur les
tonde vous en offre la critique. contraintes de l’idée du risque zéro et à
savoir si c’est souhaitable pour le déve-
Le Petit Prince raconte sous une loppement humain.
époustouflante animation l’histoire
d’une jeune fille qui est rigoureusement La révolte
préparée par sa mère pour entrer dans
la prestigieuse académie Werth. La pré- Au fil de ses expériences, la jeune fille
ILLUSTRATION ANDREY GOSSE
paration est présentée sur le « projet de se demande ce qui s’est passé au Petit
vie » de la jeune fille, un tableau qui af- Prince, ce qu’il est devenu. Est-ce qu’il est
fiche son horaire très strict afin qu’elle retourné sur sa planète avec sa tant-ai- finit par réaliser que son « projet de vie »
puisse être prête à aller à l’académie. mée rose? A-t-il lui aussi fini par céder à n’est pas ce qu’elle est, mais un « tableau
L’Unique et sa propriété
Pendant ce temps, elle fait la découverte l’aliénation? Quand les gens doivent par- rempli de magnets ». Comme le Petit
de son nouveau voisin, un vieil homme tir, que deviennent-ils? Ces incertitudes Prince, qui réalise que le caractère unique
Au long du film, on remarque que la jeune
qui avait déjà rencontré le Petit Prince finissent par causer une révolte face à la de sa rose était la valeur qu’il lui a donné
fille développe la conscience d’être unique
après un atterrissage d’urgence dans le dure réalité. avec son temps et son attention, la petite
et que ce monde est ouvert à elle, qu’elle fille réalise que les choses dignes de son
désert du Sahara, un scénario présent
dans le roman original. Pour trouver réponse à ses questions, peut en faire sa propriété. Les idées qui temps et de sa curiosité sont celles qui
elle est résolue d’aller à la rencontre du lui sont imposées comme étant une par- l’intéressent réellement et non ce que la
Devant l’aliénation que subit la jeune Petit Prince. tie d’elle ne la décrivent aucunement. Elle société lui dicte comme étant intéressant.

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 21 11

Chronique

Top 3 des séries télé « féministes » lience. Mon personnage coup de coeur réalisation nous plonge tout droit dans la
CLÉMENCE ROY-DARISSE
est définitivement Jeanne, interprétée tête de ces femmes.
par Ève Landry, qui, sous ses airs de
Je ne sais pas pour vous, les filles, mais
rough and tough, cache un coeur tendre. Leurs maris ne se ressemblent pas tous
moi, inconsciemment, quand j’écoute la
Elle souhaite plus que tout taire les in- et affichent parfois des qualités dites « fé-
télé, je sais que je veux y trouver une partie
justices que les femmes subissent en pri- minines », bref, rien de stéréotypé! Cette
de moi. Lorsque les personnages féminins
son. Unité 9 nous permet de comprendre série met aussi en lumière la violence
qu’on me présente sont dépourvus de véri-
la véritable réalité des femmes dans ce sexuelle et physique faite aux femmes.
table identité et ne servent qu’à faire valoir Mais plus que tout, ce n’est pas une série
milieu majoritairement contrôlé par des
la quête du héros, ça m’enrage ! Heureuse- SUR les femmes ni spécifiquement POUR
hommes.
ment, il existe de plus en plus de grandes les femmes. C’est une série à binge-
femmes au petit écran. Elles sont plus watch pour tous et qui commence par un
fortes qu’elles ne l’étaient auparavant, plus meurtre, car la vie n’est pas toujours rose.
diversifiées (même s’il y a encore énor- Big Little Lies
mément de progrès à faire!) et plus com-
plexes. En honneur à nous toutes, je vous
Fugueuse
Ma première série est sans aucun doute hors pair; mentionnons d’ailleurs une
présente aujourd’hui mon top 3 des séries Big Little Lies, rédigée et réalisée par des Finalement, la dernière série et non la ancienne de l’Université d’Ottawa en
télé présentant des personnages féminins hommes mais mettant en scène une in- moindre, mon petit coup de coeur per- théâtre, Laurence Latreille, qui y tient le
hauts en couleur! trigue uniquement axée sur des person- sonnel : Fugueuse! Vous en avez sû- rôle d’Ariane.
nages féminins dotés de qualités et de rement entendu parler, et oui, dans
Unité 9 défauts. l’optique de vous proposer des sujets À voir!
réjouissants... Après les drames de
Dans la même veine, Unité 9, qui Oui, oui, de défauts! Les quatre femmes femmes riches et ceux des femmes en Bien que les scénaristes soient à la qua-
nous plonge au coeur de la prison de riches du Monterey à l’apparence parfaite prison, c’est maintenant l’histoire d’une si parité au niveau des hommes et des
Lietteville, un pénitencier fictif inspiré révèlent de grands mensonges, de grands jeune femme qui débute dans un réseau femmes, il reste à augmenter la diversité
de celui de Joliette, au Québec, n’inspire secrets et de grands drames que même la de prostitution. Toute la série s’arti- des femmes représentées qui sont, bien
rien de joyeux. Pourtant, nous nous at- splendeur de leurs condos ne pourra ja- cule autour de sa vie en tant qu’esclave plus souvent qu’autrement, blanches.
tachons à ces femmes dont le passé est mais cacher. Mais ne vous inquiétez pas, sexuelle et de l’impact de sa fugue sur Souhaitons-nous plus de diversité pour
noir parce qu’elles ont toutes de la rési- la série est aussi très drôle! En effet, la sa famille. Les comédiennes sont aussi l’année à venir! À vos télés!

Calendrier culturel
Du 19 mars au 25 mars 2018

Lundi Mardi Mercredi Jeudi vendredi Samedi Dimanche


Vernissage Cours de danse Atomic cartoons Écho de l’Acadie Prof Off Cabane à sucre urbaine Yoga Queer et Trans
Karine Pinsince propeller
19h-23h30 20h-23h 18h30-22h midi 16h-17h
16h-19h 10h-11h30
Pressed
Atari 100 Laurier Parc Landsdowne Pure Yoga Ottawa
Tonik Propeller Dance

Girls to the Front MasterpieceVR Les charbonniers de Les remarquables Je cherche le nord Vigilia: Dimanche toé
l’enfer oubliés capital chamber choir
20h-23h 18h-21h 19h-22h 19h
20h
20h30 20h-22h
CapCHI Centre national des
Irene’s Pub Centre national des Arts Centre d’excellence Le Troquet
Arts artistique de l’Ontario St-Joseph’s Church

Staged 2018 Jazz Jam Verse fest Zero Point in Ottawa Nature Nocturne: Mr Chick Magnet V March (un)told
Dig your inner dino
20h-minuit 21h15-minuit 21h-23h 20h30-23h 20h 19h30-21h
20h-minuit
Café nostalgica Irene’s Pub Knox Presbyterian Avant-Garde Bar Rainbow Bistro Heart & Crown
Church Musée de la Nature

Légende:
festivals cinéma théatre arts visuels musique ateliers divers

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Slim Essid


sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

athlétisme

Championnats d’athlétisme à Windsor : Et de une!


SLIM ESSID

Après des mois de préparation intense,

de résultats encourageants pour cer-

tains ou moins pour d’autres, cette se-

maine était celle de vérité pour de nom-

breux athlètes de l’Université d’Ottawa.

Alors que dans de nombreux sports la

saison est arrivée à son terme, le cham-

pionnat national d’athlétisme se tenait

à Windsor et ne faisait que commencer.

Le moins que l’on puisse dire est que les

Gee-Gees ont fait bonne figure en réus-

sissant à décrocher de très bonnes per-

formances ainsi qu’une médaille!

Un classement honorable
PHOTO courtoisie
Lors de ce grand rendez-vous sportif

tant attendu, l’équipe de relais des Gee-

Gees composée de Stephanie Gould, Ma- tchewan, était à 8.305 secondes! L’as- un critère important pour les athlètes de ce qui s’est passé avec Evans, puisqu’il a

dison Clarke, Maeliss Trapeau et Sophia pect positif de cette course extrêmement haut niveau. La force mentale est celle effectué une course de qualité autant que

Skorenky a fait bonne figure, même si serrée aura eu le mérite de montrer que qui va entraîner le dépassement phy- de quantité. Quand on dit quantité, on

on reste sur quelques regrets vu le po- Christie a certainement le niveau pour sique et Stephen Evans avait l’air prêt porte notre regard à l’énorme poussée

tentiel démontré par ces quatre athlètes. décrocher une médaille, et il sera impor- à se surpasser : « Au niveau compétitif, d’énergie dans les derniers 40 mètres

Elles ont tout de même réussi à finir tant pour l’athlète de s’en rendre compte mes premières bonnes performances et pour la qualité, cette capacité à lire le

cinquièmes avec un temps de 3 minutes pour la suite. sont arrivées sans beaucoup de travail, jeu, à s’adapter à ses adversaires. Dans

49 secondes et 16 centièmes et ainsi à donc quand j’ai vu ce dont j’étais capable la dernière phase de la course, Evans a

s’approcher du podium. Finalement, Impressionnant mais peu étonnant avec aussi peu de préparation, je me suis changé de ligne afin de ne pas marquer

l’équipe féminine des Gee-Gees a obtenu mis à imaginer mon potentiel avec plus sa présence derrière ses adversaires, et

une douzième place dans ces champion- Pour garder le meilleur pour la fin, Ste- de travail! J’adore ce sport et j’ai hâte de les a dépassé au moment où ils s’y atten-

nats de SUO à Windsor. phen Evans, déjà interviewé par La Ro- participer à la compétition ». daient le moins. Cette stratégie a mer-

tonde quelques jours avant son départ veilleusement bien fonctionné puisqu’il

Quand on parle de regrets, on ne peut pour les championnats des SUO, avait Jusqu’au dernier souffle! a dépassé trois personnes et s’est hissé à

éviter de mentionner Christie-Galloway, l’air motivé, concentré et surtout en- la deuxième place sur le podium!

la coureuse de haie, qui a frôlé la troi- thousiaste. Le résultat final n’aura cer- Pourtant, dans la ligne de départ, il
sième place avec un temps de 8.307 tainement pas été surprenant, car l’im- n’avait pas l’air avantagé et dans ce genre La course s’est donc soldée par une mé-

secondes alors que la troisième place, pression était qu’Evans gérait bien la de cas, il est primordial de ne pas se dé- daille d’argent largement méritée pour
chipée par Katelyn Lehner de Saska- pression placée sur ses épaules. Ceci est courager. C’est en tout cas le contraire de l’étudiant de quatrième année!

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 21 13

entrevue

Nager d’abord et avant tout pour l’équipe


SLIM ESSID rythme, surtout au niveau de fais, que le travail paye et que principale. Je veux juste ac-
la fatigue. Même au niveau de l’unique objectif est toujours LR : Comptes-tu devenir pro- complir ce que j’ai à faire dans
Si l’on devait faire un classe- la difficulté, ça l’est toujours, d’améliorer sa propre perfor- ces années universitaires et en-
ment des 10 meilleurs athlètes mais pas autant qu’au début. mance. Il y a un élément de fessionnel ? suite passer à un nouveau cha-
de l’Université d’Ottawa cette pression dans cela quelques pitre, celui de ma vie profes-
saison, Montana Champagne fois, mais je dirais que c’est MC : C’est un peu difficile de sionnelle dans les ressources
LR : Quel est ton plan d’en- devenir un nageur profession-
en ferait certainement partie. normal, que le défi est de voir humaines. Je vais certaine-
Ce champion de natation a été
traînement et de nutrition ? cela comme motivant. L’objec- nel, que ce soit au Canada ou ment continuer à nager et à en
MC : Chaque dimanche je tif est de construire sur ce que dans le monde. Le côté moné- faire une activité supplémen-
un grand protagoniste de la
me repose, comme dans tous l’on a laissé et faire du mieux taire est pas très encourageant, taire, puisqu’il s’agit, au final,
saison des Gee-Gees en rem-
les autres sports j’imagine. qu’on peut! je pense que cela est la raison d’une passion.
portant trois médailles, une
Quelques fois, je m’entraîne
en or et deux en bronze. Il de-
deux fois par jour durant la
vient notamment le premier
semaine. Je suis effectivement
dans l’histoire des Gee-Gees à
un plan de nutrition spécial.
remporter deux médailles d’or
L’avantage, c’est que j’ai une
dans les championnats de SUO.
grande variété de choix au ni-
Il a aussi marqué un nouveau
veau des glucides, lipides et
record en augmentant son to-
protéines. C’est plutôt un plan
tal à 6 médailles remportées,
ce qui le place comme meilleur général qui me dit qu’est-ce
nageur dans l’histoire de l’Uni- que je devrais éviter et ce que
versité d’Ottawa!  je devrais manger. Pour l’ins-
tant, ça marche à merveille en
tout cas! C’est sûr que de temps
La Rotonde :  Quand as-tu en temps il y a des tentations
commencé la natation ? comme McDonald’s ou autre,
mais je peux toujours me tour-
Montana Champagne : ner vers le plan, qui contient
J’ai commencé à nager quand un large éventail de variété,
j’avais 6 ou 7 ans, et ça n’a que j’apprécie.
certainement pas été un coup
de foudre au premier contact, ARCHIVE
LR : Comment fais-tu pour
parce que je jouais au hockey
en ce temps-là. C’était vrai- gérer l’esprit individualiste
ment amusant, j’avais beau- et le coté collectif avec Da-

Joins-TOI À l’équipe
coup d’amis dans ce sport mais vide Casarin?
ensuite, vers l’âge de 10 ans, je
commençais à devenir très bon MC : Oui, on adore s’entraîner
dans la nage. Au fil du temps, ensemble et faire la course, évi-
j’ai juste pris la décision de na- demment. Je pense que le côté
ger à temps plein et de laisser
tomber, en quelque sorte, le
hockey. Je suis resté avec ma
individualiste sert beaucoup au
collectif parce qu’en t’occupant
de maximiser ta performance
dES ServiceS AUX ÉTUDIANTS!
décision depuis. et faire la meilleure course pos- Salon de l’emploi dES ServiceS AUX ÉTUDIANTS
22 mar • 13 h - 16 h
sible, tu donnes un avantage à
LR : Pourquoi la natation ? l’équipe. Si tu te dis que chaque
course est avant tout pour le
MC : Juste l’élément de la
course je dirais. Je n’ai jamais
collectif, ça devient facile à Complexe sportif Minto
combiner les deux aspects.
été un coureur talentueux, donc Après, il est certain qu’il n’y a Mezzanine
faire la course dans la piscine a pas de place pour un ego sur-
toujours été très amusant pour dimensionné. Généralement,
moi. Aussi, s’entraîner tôt le ce genre de personne est diffi-
matin, faire cet effort, est en- cilement acceptable dans une
thousiasmant. Quelques fois, équipe.
ça peut sembler être difficile,
tu n’as pas trop envie de le faire
LR : Qu’est-ce que cela fait
mais il faut trouver cet aspect
amusant, qui va t’aider à aller de faire partie de l’histoire
de l’avant et prendre du plai- des Gee-Gees ?

WWW.GEEGEES.CA
sir. En plus, le fait que je m’en-
traîne depuis que je suis jeune MC : Ça me montre que je de-
fait que je me suis habitué au vrais continuer à faire ce que je

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e l al laraortroootntodonenddee lL eu nmdai lr1ud9ni dM2i 9a1rm9saM2ra0sr1 2s8 021061 8

Nutrition

Un pont entre sport et bien-être


SLIM ESSID

Une des principales composantes d’un


style de vie amenant à un sentiment
grandissant de bien-être est la nutri-
tion. La manière de se nourrir est si
importante que même la perte de poids,
souvent associée avec le sport, ne peut
être accomplie qu’avec une nutrition
adéquate. Selon le centre médical de
Boston, aux États-Unis, 45 millions de
personnes dépensent 33 millions de dol-
lars sur les produits de perte de poids, et
pourtant, beaucoup de confusion règne
dans le domaine.

Un mythe est une histoire qui part d’un


fondement de vérité, mais qui, au fil
du temps, par la force de la répétition,
exagère cette vérité jusqu’à en faire une ILLUSTRATION Andrey Gosse
affirmation exempte de remise en ques-
tion. Dans ce cas-ci, il s’agit de l’affirma-
sieurs personnes vont suivre des diètes de réguler la faim! La nutrition est donc essentielle au
tion suivante : le sport, seul, fait perdre
extrêmes, se privant de nourriture, per- puzzle de la santé. Manger plus de lé-
du poids. C’est ce que l’on vous a souvent
dant des kilos, mais ne perdent pas réel- La complexité de l’organisme gumes et de fruits est déjà un très bon
répété, n’est-ce pas?
lement de la graisse, et se réjouissent en début. Avoir toutes ces vitamines et mi-
pensant qu’elles sont sur la bonne voie. Vous n’êtes pas un ballon gonflable qui néraux permet au corps de se recons-
Docteur Robert H. Lustig, professeur
Or, elles vont souvent vers d’autres com- ne se résume que par le gain ou la perte truire plus fort et plus puissant après
d’obésité infantile et d’endocrinologie de
plications sur le moyen-long terme et ne de poids. Voyez vous comme une ma- chaque séance d’activité physique. Il fau-
l’Université de Californie à San Francis-
font qu’affaiblir leurs os, leur système chine intelligente composée de parties drait aussi diminuer, idéalement enlever
co, a fait de nombreuses recherches avec
immunitaire, etc. Cette confusion est interconnectées et qui peut toujours les produits transformés de son alimen-
son équipe pour finalement conclure
aussi due à la présentation du sujet de la améliorer sa manière et capacité de tation et privilégier les aliments sous
que « lorsque l’on fait de l’exercice, les
perte de poids au public. fonctionner. leurs formes les plus naturelles. Les pro-
résultats de perte de poids sont souvent
duits chimiques faits en laboratoire qui
décevants pour les gens… La réalité est
Cela ne veut pas dire qu’il ne faut jamais Prenons la chose simplement. Si le corps servent à intensifier le goût des aliments
que le sport ne cause pas de perte de
poids, mais cause un gain de muscle. essayer de perdre du poids, mais il faut reçoit les nutriments dont il a besoin, il n’ont jamais fait partie de notre façon

Il bonifie la santé des cellules qui elles, mettre cet objectif dans son contexte. At- trouvera, au fil du temps, son poids idéal. de manger. Notre système digestif n’est

vont se mettre à brûler plus d’énergie, tention à ne pas perdre du muscle, ce qui Il pourra proprement digérer, détoxifier pas programmé pour absorber ce genre

sous forme de glucose et/ou de gras ». est souvent le cas, vu le manque d’activi- et expulser ce qui est inutile. Pas besoin de produits, puisqu’ils sont créés de ma-
En somme, ce que l’on peut comprendre té physique; avec un régime nutritionnel de stresser, d’essayer des diètes tempo- nière artificielle et utilisés depuis le 20e
de cette conclusion est que l’activité phy- incomplet, attention à ne pas se laisser raires et d’être frustré quand on n’arrive siècle. La façon de se nourrir ne doit donc
sique est, au meilleur des cas, une cause être constamment affamé. Nombreux pas à les suivre à la lettre! pas être sous-estimée, des études mon-
indirecte de la perte de poids, mais non sont ceux qui se mettent à ne manger trant qu’en plus de permettre l’atteinte
la raison principale. que des salades en excluant toute pro- Pour s’assurer d’être sur le bon chemin, du poids idéal, une nutrition adéquate
téine et bon gras (en mettant dans le il faut viser une amélioration complète peut améliorer l’humeur, le sommeil, la

Perdre du poids, mais à quel prix? même sac la malbouffe et les avocats, le de la santé physique et mentale. Man- concentration, éliminer la fatigue chro-
saumon ou l’huile d’olive), alors que ces ger sainement et faire du sport apporte nique, aider le corps à mieux gérer son
Il y a en effet de nombreux cas de perte deux derniers accélérent le métabolisme des gains considérables pour le cerveau stress et d’autres bénéfices. Il est donc
de poids causés uniquement par la nu- afin, justement, de lui permettre de pro- et les organes, ce qui revitalise corps et grand temps de mettre en avant ces ver-
trition, mais bien sûr, celle-ci n’est pas prement brûler les calories. Sans comp- esprit! tus thérapeutiques et de ne pas seule-
l’unique critère d’une bonne santé. Plu- ter qu’ils sont rassasiants et permettent ment manger pour le plaisir du goût!

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef Correctrice
Mathieu Tovar-Poitras Mélanie Chénier
redaction@larotonde.ca texte@larotonde.ca

Actualités Directeur artistique


Nicolas Hubert Andrey Gosse
actualites@larotonde.ca direction.artistique@larotonde.ca

Arts et culture Directeur de production


Gabrielle Lemire Ayoub Ben Sassi
culture@larotonde.ca production@larotonde.ca

sports Vidéaste
Slim Essid Guillaume Savary
sports@larotonde.ca videaste@larotonde.ca

journalistes WEB
Maria Princene Dagba
web@larotonde.ca
Charley Dutil
informations@larotonde.ca
Photographe
Nonibeault Gagnon-Thibeault Samah Zkiou
reportage@larotonde.ca photographe@larotonde.ca

Shérazade Faÿnel Coordinnatrice des bénévoles


nouvelles@larotonde.ca Christine Bourgeois
benevolat@larotonde.ca
Secrétaire de rédaction Direction générale
Molly de Barros Ghassen Athmni
correction@larotonde.ca direction@larotonde.ca

La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque


lundi par Les Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies
dans la région d’Ottawa. Il est financé en partie par les membres de la FÉUO
et ceux de l’Association des étudiants diplômés. La Rotonde n’est pas res-
ponsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles ou éléments gra-
ILLUSTRATION Andrey Gosse phiques, en totalité ou en partie.

Les horoscopes de la semaine!


Par Provençal le Gaulois
Bélier Capricorne Cancer Balance
(21 mars au 20 avril) (22 décembre au 20 janvier) (21 juin au 22 juillet) (23 septembre au 22 octobre)

En profonde dépression face à cet hiver Ce n’est pas les idées qui vous manquent… Je ne voudrais pas faire ma raclette, mais Ça ne vous fait pas mal à la tête de glan-
interminable, vous rêvez de relocaliser c’est la conviction de les réaliser ! la semaine ne s’annonce pas super. douiller vingt-quatre heures sur vingt-
l’Université d’Ottawa en Andalousie. quatre ?

Verseau Taureau Lion Scorpion


(21 janvier au 18 février) (21 avril au 20 mai) (23 juillet au 23 août) (23 octobre au 20 novembre)

Vous êtes en couple, vous savez que la Il faut que vous arrêtiez d’essayer de dire La joie de vivre et le jambon, il n’y a pas Pour quelqu’un qui a facilement tendance
monstruosité peut prendre les formes les des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les trente-six recettes du bonheur ! à la dépression, c’est très important ce que
plus diverses. autres, vous ne vous rendez pas compte vous faites. C’est systématiquement dé-
de ce que c’est. bile, mais toujours inattendu. Et ça, c’est
très important pour la santé mentale.

Poisson Gémeaux Vierge Sagittaire


(19 février au 20 mars) (21 mai au 20 juin) (24 août au 22 septembre) (21 novembre au 21 décembre)

Il existe des contrées très éloignées où les Trop souvent victime des colibris, Si vous avez l’impression d’être insipide, La neige… on l’enlève, elle revient. Tou-
hommes choisissent une seule femme et sous-entendu des types qui oublient tou- surtout évitez de chercher du réconfort jours ! Encore et encore… Et nous,
restent avec elle toute leur vie. jours tout, vous sentez qu’il est plus que auprès de votre partenaire. pauvres âmes chagrines, nous perdons
temps que l’on vous considère en tant que nos regards dans l’horizon blanc de notre
tel. solitude.

w w w. l a r o t o n d e .c a
w w w. l a r o t o n d e .c a