Vous êtes sur la page 1sur 520
Lia Peg Ee ys * & p" bene i = Yo ‘Avec une formation initiale de projetsuren béion armé, Jonathan Renou posséde une Ut ST cocoa eat de pulee cmnaplonster eter Initiation générale & uid Tota sa one nes tara utcateats structure domaine Avjourd'hui, dans le but de centrer son activité surle BIM, ila rejoint la socisté Atlancad, un intégrateur de solutions Autodesk é s disposant d'une expertise métier dans le Maitriser Revit et découvrir le BIM batiment comme dans l'industrie. En tant Logiciel de modélisation 3D dédié au secteur du batiment, quiassocié, i piote et coordonne Atlenbim, Revit regroupe les domaines dlactivité de l'architecture, la division openBIM d'Atlancad. des fluides et de la structure. Nouveau fer de lance de 'éditeur Autodesk, ilintégre les concepts du BIM (Building @atlancad Information Modeling), qui permet de capitaliser toutes les données du cycle de vie d’une construction. Ingénieur ESTP deformation, Stevens Chomise s'est d'akord forgé une solide expérience de a pratique CAO chez differents éditeurs avant de s'intéresser tésvite la Portant plus particuliérement sur la partie structure de Revit, cet ouvrage s‘adresse A tous caux qui souhaitent découvrir et meitriser ce logiciel par la pratique. Tous les concepts fondamentaux y sont expliqués et illustrés par une multitude d’exemples visuels facilitant l'apprentissage du lecteur, qui pourra ainsi s'imprégner de la philosophie de Revit Fourmillant de conseis et d’astuces issus de la grande expérience des auteurs, cette troisi¢me édition mise ajouravec Revit 2017 se clat par une série de tutoriels dont les fichiers source sont disponibles en ligne maquette numérique. Aujourd hui, au sein de Grater, éditguriniernational de solutions BIM et partenaire Autodesk?, il est rattaché 8 lquipe Recherche & Développement oi sa mission est double transposer les besoinsclients auxsolutions i Graltec et promouvoir 1 cosysteme BIM. A qui s‘adresse ce livre 7? Ga RAITEC ‘Aux dessinateurs projeteurs, métreurs, bureaux d'études, ingénieurs, architectes. Au sommaire Rovit et lo BIM. Précontation du BIM = Présentation de Revit « . La moddlisation. Le gabaiit + Les matériaux + Les imports + Les familles « Le modale Les vues du mod@le «Groupes, éléments ‘et assemblages + Les annotations. Les éléments de detal + Le cotation + Les étiquettes + Les nomenclatures + Plans et diffusion. Feuilles, cartouches et légendes » Mise en page + Diffusion + Lanalyse structurelle. Le modéle analytique + Exports et extensions + Huit tutoriele. waw.editions-eyrolles.com REVIT pour le BIM Initiation générale et perfectionnement structure (CHEZ LE MEME EDITEUR J. Guia ot P Nuvaars.~ Revit Architecture ~ Développement de projet et bornes pratiques. [N°14291, 2016, 430 pages. S. K. Livan. - Management et collaboration BIM. N?14446, 2016. 208 pages. |AcM, BaLLexarx et A. Biaxpiy.~ Le BIM sous "angle du droit - Pratigues coniractuelles et responsabilités. N°14381,,2016, 192 pages. E. Lasisus et J.A. Cusa Secuna. ~ Conduire un projet de construction & aide duBIM. "14268, 2016, 84 pages. (0. Cok, E. Luneourer al. 1N°13836, 2014, 624 pages. BIM & maquette numérique. K. M. Knnsx, - Manuel BIM = Théarie et applications. N°11180, 2015, 256 pages. (0. Lenmuany,S. Vanano et J-P. Werze1.~ SketchUp pour les architectes. 1N?12758, 2014, 234 pages. J.-P. Couwexsenot.~ AutoCAD 2014. 1N°13717, 2013, 604 pages. J-P. Gousser.~ Dessin technique et lecture de plan. 1N°13622, 2012, 288 pages. L.De Luca. - La photomodélisation architecturale. 1712524, 2009, 264 pages. IN. HaStcswus. — Architecture d'intérieur — Maitriser le croquis de présentation 1N°12353, 2008, 160 pages. C. Tacua. Initiation au métier darchitecte intérieur ~ Le croguis d‘observation. 1N?12331,, 2008, 76 pages. T.Tanoaz ~ Architecture dintérieur - Cours théorique et pratique. N°11921,2006, 144 pages. Y. McLiop. - 5 maisons d’arehitectes ~ Détails de consiruction. |N"12008, 2007, 238 pages. J.Runtqurr,F-X. Juuiano. ~ Maison A/Studio B— Architectures a vivre. 1N°12198, 2007, 44 pages. J. Rentcuer. L.Ducs. ~ Construire en bois aujourd hui. IN°HIS32, 2007, 144 pages J.Revtquer,F-X. Jwuiano. ~ Extensions de maisons de ville et de banlieue. 'NPII522, 2007, 144 pages. Jonathan Renou Stevens Chemise REVIT pour le BIM Initiation générale et perfectionnement structure 3° édition EYROLLES —— EDITIONS EYROLLES (61, bd Saint-Germain 75240Paris Cedex 05 wrweditions-eyroles.com En application dela oi du 11 mars 1957, ilestinterdit de reproduire intégralement ou pattiellement le présent ownage, sur quelque support que cz soit, sans Fautorisation de I Editeur ou du Centre Francais dexploitation du devit de copie, 20, rue des Grands Augustine, 75006 Pars. ‘© Groupe Eyrolkes, 2014, 2015, 2017, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-11873-5 Préface Autodesk Revit est fun des outils phares du BIM : il permet notamment de construire vir- tuellement des modéles physiques (desquels on peut extraire des plans de cofirages, des plans de ferraillage et des quantitatifs précis), de procéder A des revues de conception et coordina~ tion du projet, on encore d’obtenir sutomatiquement le modele analytique, ingrédient indis~ pencable dans analyse du comportement de la structure porteuse d'un cuvrage construit. Dans ce livre, les auteurs Jonathan Renou et Stevens Chemise nous ont fait parcourir le che- minement logique d'un déroulement de projet avec ce logiciel. En premier lieu, il aborde la création du modele physique, puis la production de toute la documentation utile au projet, et enfin son extraction A des fins d’échange et/ou de diffusion. Tl explore également Vanalyse structurelle et son intégration avec le logiciel de calcul aux éléments finis Autodesk Robot Structural Analysis. IL n'oublie pas le ien bidirectionnel vers les logiciels analyse de la struc ture, qui permet d’alimenter en entrée le logiciel de calcul et de metwe 4 jour le modele dans Revit a partir des résultats. Toat au long de cet ouvrage, les auteurs nous livrent progressivement les concepts fondamen- taux et les principes de Revit au moyen dexemples concrets accompagnés dillustrations de qua~ ité, Aujourdhui, le BIM (Building Information Modeling) invest toutes les disciplines de la filitre dela construction. Parmi ses mukiples apports, nous pouvons citer sa capacité & produice une information fiable, coordonnée et exempte erreurs dans toute la documentation (vues en plans, coupes, nomenclatures...) relative au projet de construction ou de sénovation. Ce formi- dable atout permet de libérer tout le temps anciennement consacré a cette tiche chronophage de coordination de la documentation pour enfin le consacrer 4 son métier. Le BIM change nos miéthodes et pratiques : le comprendre sinsi que ses outils devient alors essentiel. Cet ouvrage offfira un contenu exhaustif et richement illusté a tout projeteur métier, ingé- nieur ou architecte souhaitant sinitier ou se perfectionner dans usage d’Autodesk Revit Structure, en les guidant pas & pas dans leur apprentissage. Anis Naroura Axchitecte BIM Manager certifié Avant-propos LaCAO/DAO est un domaine en perpétuelle évalution. Autodesk, éditeur de logiciels mon- dialement connu, a toujours été Tun des leaders de ce marché, notamment grace & son outil AutoCAD. Dans ce secteur extrémement concurrentiel, la firme amécicaine a frappé aussi un grand coup en rachetant en 2002 le logiciel Revit. Ce demier n'est pas un simple modeleur 3D dédié au batiment, mais un logiciel dit paramétrique, ce qui signifie que chaque objet (potem, poutte, cote, annotation, ligne...) peut étze géré par un ou plusieurs paramétres: sila section d'une poutre est modifiée les cotes ce mettent & jour automatiquement, tout comme le texte de repénage, et ainsi de suite. Vous ne travaillez done plus avec de simples tzaits ou volumes, mais avec des objets « intelligents », Cette caractéristique de Revit permet non seu- lement Caccroitte la productivité d'un projet, mais aussi de faciliter grandement le traitement des modifications. Mais bien au-dela, ce mode de fonctionnement fait de Revit un outil incontournable pour tous ceux qui souhaitent suivre la wie du «bitiment 2.0». En effet, ce logiciel a été déve- oppé autour et pour le BIM (Building Information Modeling), une méthode de travail quimet en avant le travail collaborstif pluridisciplinaire & travers une maquette numérique (modeéle 3D + base de données) dés les phases de conception d'un projet. Le but du BIM est de ratio- naliser les cofts tout en optimisint les solutions techniques (structurelles et énergétiques) : construire mieux, moins cher et plus vite. Ladémocratisation du BIM a probablement éx¢ Yun des facteurs accélérateurs de la popula~ rite de Revit auprés des différents actears de la fire. Ses parts de marche ont en effet aug- menté de maniéze spectaculaire ces demiéres années, méme si AutoCAD demeure le logiciel de CAO/DAO ke plus utilisé en France. L’éditeur Autodesk a su ainsi anticiper et développer Revit pour Fadapter aux nouvelles méthodes de travail et aux contraintes économiques actuelles du secteur du BTP. le est approche du livre ? Cet cuvrage porte sur Fapprentissage de Revit, en adoptant un point de vue utilisateur et métier. Il ne sagit pas d'une réécriture de Vaide fournie par Autodesk, ni une compilation articles et de tutoriels glanés ici et 14, mais bel et bien d'un livre issu de lexpérience de ses Pvt | Revit pour le BIM auteurs. Vous y trouverez donc beaucoup d'astuces et de conseils pratiques ; les qualités du logiciel seront mises en avant, mais ses limites seront également abordées sans détour. Liun des points forts de Revit est de regeouper les domaines de architecture, de la steucture et des fuides. De par notre expérience, cet ouvrage est done inévitablement orienté un pew «structure ». Mais il demeure avant tout un livre pédagogique qui explique de maniere claire et simple toutes les notions fondamentakes de ce logiciel, et qui vous permettra den saisir toute la philosophic. Ce livre se veut aussi sésolument pratique, ne serait-ce que par ses trbs nombreuses captures écran qui illustrent et complétent le propos. Il est en outre émaillé par une multitude exemples, dont les fichiers sources sont disponibles sur extension web de Vouvrage, figu- rant sur la fiche du livre sur inww.editors-ejroles.com, Enfin, ilse clot par une série de pas & pas, détallés qui vous expliqueront comment reproduire certaines opérations simples dans Revit. Comment est-il structuré ? Ce livre a été rédigé selon un cheminemeat adapté qui correspond au déroulement d'un projet « La premiére partie rappelle le processus du BIM et détaille linterface de Revit. # La deusiéme partic est consactée a la modélisation : gabasit, imports, modéle, vues. + annotation des vues (sepérage des Aéments, cotations, etc.) est expliquée dans la troi- sitme partie. © La ceéation et la diffusion des plans sont développées dans la quatritme partie: mise en page, impression, export. + Lacinguitme partie dé Enfin, h derniere partie de Fouvrage est constituée de huit tutoriels pratiques, qui ofitent ‘un approfondissement des notions abordées dans les chapitres précédents. A Panalyse structurelle s'adresse aux ingénicurs et calculateurs. A qui s’adresse-t-il ? Cet ouvrage sladresse tout d’abord aux bureaux d'études structures (dessinateurs, projeteurs, ingéniews...), mais il convient également aux cabinets Parchitecture et bureaux détudes fluides : le travail collaboratif étant la pierre angulaire du BIM, aborder Revit da cOté struc- turel les aidera certainement 4 comprendre et intégrer les besoins de la pattie structure et done mettre en place une méthode de travail adaptée et cohérente pour faciliter les échanges, pluridisciplinsires. Les burcaux des méthodes trouveront également toutes les bases nécessaires pour travailler efficacement avec leurs partenaires et optimiser ainsi leurs chantiers. Revit ayant tous les atouts pour simposer comme LE logiciel BIM incontournable des pro- chaines années, les enseignants et les étudiants bénéficieront de tout Faccompagnement Avant-propos x | nécessaire pour le découvrir grice ce livre, d'autant plus quils pourront bénéficier du pro- gramme Education d’ Autodesk. Enfin, la littérature technique frangaise consacsée A Revit étant malheurcusement encore tris pauvre, cet ouvrage aura au moins le mérite d’offtir aux anglophobes, et ce quel que soit leur ‘métier, une bonne approche de ce logiciel. Pour conchire, nous espérons que ce livre vous permettra d'appeéhender efficacement Revit, et sans efforts. Nous en profitons pour remercier nowe éditeur qui nous a fait confiance dans cette aventure. Jonathan Renou ct Stevens Chemise Table des matiéres PARTIE 1 Revit et le BIM .. ‘CHaPITRE 1 Présentation du BIM.. Définition Un enjeu économique ....... de la construction Création d'emploi Le «workflow» ........ Les LOD Les formats d’échange .. IFC . COBie ghXML Exemple concret de Jonathan René Room mmurnAnariow CHAPITRE 2 Présentation de Revit.. Les concepts fondamentaux .. Un logiciel paramétrique . La classification des éléments . Différences avec AutoCAD. Lenvironnement de travail Extensions des fichiers Ouverture du logiciel ‘Le menu principal et les options . Le menu principal Lescptions.... Fondtionnalités d'aide a lasaisie. Linterface sine BRSSSRBsyE En Revit pour le BIM La fenétre des proprittés Liarhorescence du projet. Labarre détat ... Les autres barres doutils.. Partie 2 La modélisation .. CHAPITRE 3 Les propriétés du projet... Informations sur le proj Paramitres du projet. ‘La révision et la revue des feuilles Les familles a charger . . Niveaux et quadrillages Les quadrillages ...... Les plans de référence . . ‘Commandes communes Zone de definition. Propager ies étendues. Les vues en plan ......... BIARRANNSSSaQnaregacaasgyyssesss Table des matigres La plage de vue... Les zones de plan de coupe Les autres vues Les coupes... 0. Les reperes 20... Les dlévations ...... Les perspectives... . Visibilité/Graphismes ....... Remplacements par filtres. ‘Remplacements parson : Les gabarits de vue ....... Purger les éléments inutiles . . Transférer les normes du i projet Conclusion ..... GRRL SSRSRRRRRS CHAPITRE 4 Les matériaux Définition . Le navigateur de matériaux Les matériaux du projet .. Les bibliotheques de matériaux ‘Léditeur de ressources Scinder la face et peindre CHAPITRE 5 Les imports .... Lionglet Insérer os... Les formats courants .... Les annotations DWF. Les nuages de points... . Le format RVT........ Lier un fichier Revit Ea Revit pour le BIM La commande Copier/Contrdler . Loutil Options. Lioutil Copier... Lioutil Contréle. Les problemes rencontrés Le format IFC .......... ‘Ouvrir un fichier IFC . . Lier un fichier IFC... . La gestion des liens CHAPITRE 6 Les familles .... Les différentes familles Les familles systéme Les familles chargeables Les familles hébergées Les familles imbriquees. Création de famille ........... ‘Emplacement des familles .. Ebauche sur papier Choix du gabarit de famille . Catégorie de la famille. ‘Les données identification. Famille partagée. Les sous-catégories ... . Les plans de référence Les outils de modélisation .. Pour tes familtes 3D . Pour les familles 2D (éléments de detail) Les familles imbriquées. Les contréles graphiques Les différents paramétres Lacréation dun parametre. Paramétres de famille Paramétres partagés . Paramitres de type Paramétres d occurrence. Paraymitres de rapport Table des matigres Les compose in situ 168 Conclusion ..... ce 166 CHAPITRE 7 Le model Les murs . ‘Mur architectural ou srurporeur? > Dessind’un mur... (Création et modification « Profils en relief - Profils en creux . Jonctions de mars . “Modifier le prof Les poteaux «0... ‘Les poteaux verticate ‘Les poteaux inclinés . Les poutes (ossatures) ‘La commande Poutre ‘La commande Systéme de poutres Systime de poutres automatique . Exquisser un systeme de poutres. Modifier un systéme de poutres ‘La commande Ferme La commande Contreventement Revit et la chaspente « Les assemblages ....... ‘Les parameétres de connexion structurelle Les assemblages structurels Les propriétés d'assemblages Vérification du code .... Les sols (dalles) . Dessiner un sols... “Modifier la géométrie d'un sol rier on modifier wn spe desl. Les toits . Les fondations ......... Les semelles filantes « Les semelles isolées et les pieux Les radiers et les dallages Revit pour le BIM La commande Radier La command: Dalle : bord de dalle. Les lignes de modéle Les escaliers . Escalier par composint . Escalier par exquise we Les rampes ..... : Dans les poutres ou les poteaux Dans les dalles ou les toits Les armatures 2... CHAPITRE 8 Les vues du modéle. Les fonctionnalités communes . . N N N Redimensionner lecadre Partager la vue Modifier Fesquisse du cadre. Rotation de la vue. Dupliquerla vue... . Dupliguer... Dupliguer avec les détails Dupliguer en tant que vue dipendante Les options du copier-coller . Enregistrer une vue 0... Référencer une autre vue Les vues en plan ........ Orientation du projet Niveau en fond de plan Les repéres Les coupes . . Les élévations Les vues 3D . Les caméras 2.2.00... BES ES EURUERRREREEEEREEEREE Table des matigres Em Les tendus 2.260.060 e eee cece eee ee eee eeeee - 247 CHAPITRE 9 Groupes, éléments et assemblages 251 Les groupes .. ce Création dun groupe | : Léditeur de groupe ..... La manipulation des groupes Les éléments 0... La cxéation des éléments . Diviser les «éléments » .. Modifier lesquise. References intersection Exclure des éléments La visibilité des éléments . Modifier des éléments Les assemblages... 0.2... Partie 3 Les annotations .. CHAPITRE 10 Les éléments de détail Longlet Annoter foe Les lignes de détail 0.0.0.0... Les régions... : Les composanis de détail Reépétition de composant de detail Les groupes de détails ....... Placer le groupe de détails... Créer un groupe : La commande Isolation . Les notes textuelles .. .. Les vues de dessin... La commande Traits... . CHAPITRE 11 La cotation.. Les différents styles de cotes . . Type de chaine de cote . Ew Revit pour le BIM Contrainte dégalité .. 2279 Les unités altematives ..... -280 ‘Aicher la hauteur de Pouverture 281 Origine de Pélévation : Bien coter les éléments wee Les contrles graphiques ....... Scinder la chaine de cotation .... Les cotes alignées Les cotes linéaires Les cotes angulaires 6.2.2.2... Les cotes de rayon (radiales) et de diamétre . 288 Les cotes de longueur dare ..... 288 Les cotes d’élévation 299 Les cotes de coordonnées Les cotes d'inclinaison ......... Conclusion 00. seee cee eeeee 286 286 287 287 CHAPITRE 12 Les étiquettes Les étiquettes par catégorie ... La commande Tout étiqueter .. 292 Les annotations de poutre . 294 Les étiquettes multicatégories 296 291 291 Les étiquettes de matériau...... 296 Les notes d’identification Conclusion ......6. 06.66 eceee eee ee CHAPITRE 13 Les nomenclatures. 301 Création de nomenclatures ..... Nomenclatures/Quantités 301 302 Les nomenclatures multicatégories 302 Les tables de composants 305 Exemple concret 305 Les filtres 3i1 Le format conditionnel 313 Les images 314 Les tables de valeurs .. 2.0.2... 5 = 315 ‘Nomenclature de poteauxe graphiques 317 Relevé de matériaux 319 Liste des feuilles ............. 320 Table des matigres Bloc-notes ...... 0.0.05 -320 Liste de vues .......... 321 Conclusion .........0+ 322 PARTIE 4 Plans et diffusion CHAPITRE 14 Feuilles, cartouches et t lagendes . Les feuilles ..... sees Les indices suivants. Les légendes .....2... CHAPITRE 15 Mise en page.. Ajouter des vues... Les fenétres et les titres S de vue Les fenétres 2... Les titres devue ... Les quadrillages de guidage CHAPITRE 16 Configuration de impression . Apergu avant impression . . Impression par lots La commande Publier . Ea Revit pour le BIM Export DWE/DWEx we Export Site du batiment + 361 Export FRX 361 Export des types de famille ExportNWC ExportIFC ......... . Export d'une base de données ops . 363 Export des images et animations . 363 Export de rapports 20.0.0... : 363 Partie 5 L’analyse structurelle .. CHAPITRE 17 Le modéle analytique.. Liapproche ..... Les proptiéeés analytiques : Les fondations isolées analytiques Les semelles filantes analytiques Les radiers analytiques .... Les murs analytiques Les poteaux analytiques Les poutres analytiques . Les contreventements analytiques Les sols analytiques ....... Les paramétres de structure... . ; Les paramétres du modéle analytique 376 Les paramétres des conditions d’appai . Les casde charges ...... Les combinaisons de charges Les réglages analytiques ...... La commande Mur Réglage - La commande Ouvertures . La commande Lien analytique Les réglages manuels Les conditions d’appui : Les chargements ............4 Dessin des charges Les propriétés des charges. .. Les proprittés du type Les proprittés doccurrence Table des matigres En Les vétifications ..... 2 389) Verifier les conditions @appui ee 390 Verifications de la cohérence 391 Conclusion = 392 CHAPITRE 18 Exports et extensions. 393 La liaison avec RSA... 0... : 393 Ferraillage-Conception .. . 394 Conception des armatures dans RSA 394 Importation des armatures dans Revit. 396 Verification des armatures dessinées dans Revit 397 Intégration avec Robot Structural Analysis we 399 Intégration directe 400 Integration indirecte 405 Conclusion. 6.0 e.cceeee ees - 407 Les extensions 407 Structural Analysis for Autodesk Revit . “407 ‘Autodesk Revit Extensions “408 Les autres extensions 409 PARTIE 6 Huit tutoriels 411 TUTORIEL N°1 Arborescence du projet. Création du paramétre Options de 'atborescence du projet. 413 413 415 Résultat . 416 Utilisation . 17 Conclusion. 417 TUTORIEL N°2 Ligne avec texte 419 Création de la famille pourle texte .. wee A419 Création de la famille pour la ligne 42 Conclusion - 432 TUTORIEL N°3. Hachure utilisateur... » 433 Création du fichier PAT 433 Revit pour le BIM Creation da moti de empiage Conclusion ..... 438 TuTORIEL N°4. Poteau enL ‘Création de la famille .... . Conclusion ...........5- TUTORIEL N°S. Etiquette de fondations. Gatien de Riqueee Conclusion ..... TUTORIEL N°6 Annotation de dalle .. Greaion de Fiqueee wee Usilisation ....0...00.. Conclusion TUTORIEL N°7 Réservation .... Création de fouverture Création du pochage Ajout du pochage AT’ouverture .. Conclusion ..... i TUTORIEL N°S Réservation (autre méthode) .... Création de la réservation : ‘Test de a famille dans un Boje Conclusion ..... Ressources utiles Les sites d’informations autour de Revit . En francais... : En anglais Les sites d’informations autour de |’API PARTIE 1 Revit et le BIM Revit a eié racheté en 2002 par Autodesk (AutoCAD, 3ds Max, Inventor, etc), pour devenir un acteur incontournable dune révalution dans le monde du batiment: le BIML Dans cette premitre partie, nous allons donc expliquer ce nowveau concept et vous présenter Revit. Présentation du BIM La réalisation de plans est un domaine qui a évolué de manisre significative ces tronte dernisres année. La démocratisation de la DAO dans les années 1980 et Papparition de la 3D ont été autant de bouleverrements des habitudes et des méthodes de travail. Le BIM est également une de ces innovations majeures dans le secteur du BTP. Ge chapitre exposera les grands aes de ce processus et servira dintroduction a Revit. Définition BIM signifie Building Information Modeling ou modéle d'information du batiment. En. France, le terme de maquette numérique commence a apparaitre. Avec le BIM, vous enten- drez aussi parler de 7D ; c'est, en résumé, un modéle 3D dans lequel des « dimensions » sont ajoatées pour enrichir la base de données (le temps, les coits, 'analyse énergétique ou encore lesaspects liés& la vie du batiment). Le BIM consiste a dématérialiser chaque élément d'un projet sous forme d'une base de don nées. Cette derniére servira ensuite de socle commun aux différents intervenants et chaque étape du cycle de vie du projet. « Un pour tous, tous pour un. », la devise du BIM ? Cette base de données pourra étre modifiée, analysée, enrichie, dés la phase de conception jusquii la construction et méme au-dela de la séalisation du projet (gestion durable, démoli- tion, ete). Revit et le BIM PARTE T Figuret-1 Processus di BM dan le cycle & vie dunbatiment Un enjeu économique Economie de la construction A Theure ott le développement durable prend une part de plus en plus importante dans les projets, oi les délais de réalisation raccourcissent autant que la complexité des projets aug- mente, le BIM peut apporter une aide précieuse, Figure1-2 Courbes de Patick MacLeamy ‘source FAINHOK) DCE Consuon Defanalyse de ces courbes sésultent les faits suivants. * Courbe1 : phisle projet avance, plus il est difficile de le modifier. © Coube2 : en relation avec la courbe 1, plus le projet avance, plus le coat des modifica~ tions augmente. = Courbe3 : dans un processus de travail classique, essential des efforts est fourni durant la phase d'exécution, Notez qu’aver la réduction ou la suppression des périodes de prépara~ tion, cette courbe 2 tendance & giisser vers la droite. © Courbe 4 :au contraice, le processus du BIM vise a transférer, via une approche collabora~ tive dite intégrée, la majeure partie de ces efforts en amont (faire glisser cette cousbe vers Ja gauche). Présentation du BIM = CHAPTTRE T Cette collaboration, des les phases de conception, permet d optimiser les coits du projet et de choisir ls solutions techniques les mizux adaptées. La maitrise d ouvmge peut ainsi mieux visua- liser et comprendce le projet (grice aux simulations, 3D, etc.). De cette marie, les modifications en phase d’exécution sont considérablement réduites. Le but recherché est clairement de réduire 2éro le nombre des modifications. L’accompagnement du dient par une équipe rodée au processus du BIM est donc primordial pour séaiser des économies et disposer d'un budget maitrisé, Facturation du BIM ‘Augmenter ses honoraites en lo justifant par le simple fait de tavaller dans un processus BIM est diffci- lement défendable. Un processus BIM aide 8 travaller micux et plus vite en toute logique le cent refu- serade payer davantage cette prestation. Cependant, comme vous le constatez sr les courbes, le travail colaboratitintégré implique, dés la phase DCE, une répartition des honorares différente par rapport & un processus dassique. Votre gain sera du temps que vous pourrez consecter & la formation ou utiliser pour traiter plus ¢afai- res, Vous réaliserez également des écoromies au niveau des assurances, le BIM diminuant fortement le risque d'erreurs. En revanche, en cas de mission (BIM Management, BIM Coordination...) cairement <éfinie par la matrise d/ouvrage, vous pourrez évidemment factuer ce travail. Création d’emplois En réponse & une demande de Europe, le gouvernement, par la voix de Cécile Dutflot, a annoncé son intention de rendre progressivement obligatoire lusege du BIM dans les mar- chés publics a horizon 2017. Cette échéance n'a jamais été officialisée par la suite. Il n'y a done pas aujourd'hui d'ultimatum. Au niveau national, le déploiement du BIM affectera inévitablement les emplois dans le sec~ teur du batiment. La formation est en premigre ligne. C’est un élément clé de la réussite de Tintégration du BIM au sein d'une structure. La formation @ un cous, mais cest un investis- sement qui sera vite rentabilisé, Le cerur de votxe métier ne changera pas, est la manidxe de travailler qui évolue. Crest ce qui cxplique apparition de nouveaux métiers : BIM manager, BIM cooedinateur, BIM techniciea, etc, En naviguant sur Internet, vous constaterez que les profils de BIM manager « poussent comme des champignons ». Un grand nombre de personnes sautoproclament BIM managers. Lenvie de se démarquer dés maintenant est compréhensible, mais les compétences requises pour exercer un tel métier ne se résument pas a h bonne maitrise d'un logiciel BIM. Lamise en place du BIM va inévitablement entrainer une baisse de production, ne serait-ce que par les formations. Faire appel 2 un consultant (un « vrai » BIM manager) est une option Intéressante qui peut sider & mieux encadrer le budget de la transition vers le BIM. Les entreprises spécialisées dans la modélisation dobjets se développent également. Elles mettent a disposition des catalogues d’éléments congus pour le BIM. Lesecteur dela création de logiciels n'est pasen reste ; de nombreux Editeur travaillent surle développement de logiciels autour du BIM ou sur des extensions & ajouter aux solutions des leaders du marché. Revit et le BIM PARTE T Le « workflow » Le « workflow » est littéralement le flux de travail; il décrit le processus et la méthode @utili- sation du BIM. Pour travailler efficacement, il est impératif de maitriser cet aspect lié a la collaboration multidisciplinaire. Une des missions du BIM manager est de le mettre en place et de veillera son bon fonctionnement. Il nesiste pas de recette miracle pour créer un processus unique qui s'adapterait 4 tous Jes pro jets. Au contraire, plusieurs fhre de travail peuvent étre mis en place par le BIM manager pour prendre en compte les besoins et les exigences du client, Finteropérsbilité entre les logiciels, les différentes phases du projet et aussi le niveau de maitrise du BIM des différents intervenants. Figure 1-3 Hustraton du worn de Revit BETSinctue BET Fides Les différentes analyses (thermique, énergétique, structurelle, ef Pendant les phases de conception, elles permettront de définir les pistes intéressantes & exploiter, ce qui aidera le maitre d’ouvrage 4 choisir la solution adaptée & ses besoins. I est intéressant de reconduire ces analyses en fin de chantier pour analyser et critiquer ensemble du processus avec le client. Cest une démarche intelligente grice i laquelle toute Léquipe de maitrise dceuvre progresse et produit un travail toujours de meilleure qualité. Le BIM n’eaiste pas sans base de données. Il faut donc définir qui renseigne quci et quand «pendant les phases de conception ~La hase de données s'enrichira de Vexpertise des diffe rentes disciplines, afin de prendre les bonnes décitions et de maitriser le budget du projet; + pendant les phases de construction (aprés appel d'offie) ~ Les acteurs des différents lots (fabricants, fournisseurs...) vont pouvoir renseigner la base (avis techniques, modeles, références...) 5 + pendant Ia phase d’exploitation — La personne en charge de Ia gestion du gatsimoine pourra interroger la base de données pour anticiper et budgétiser les travaux nécessaires au bon fonctionaemeat de Fouvrage. Elle devra également renseigner la base pour maintenir Présentation du BIM CHAPTTRE T a jour la « biographie » du batiment jusqu’a sa démolition, qui aura été également prévue (dépollution, quantités, ete). Le DOE (Dossier dowrnages exécutés), tel que nous le connaissons aujourd'hui, est done proba blement amen¢ & disparate. Sa création représentant un cod important et son exploitation écant, dans la majeure partie des cas, compromise (perte, destruction, et), Cest un point plutot positif. Les LOD Les Levels of Development (niveaux de développement) ou Levels of Detail (niveaux de détail) vont permettre de cadrer le livrable et la qualité de la base de données selon les phases du projet. Chacun des intervenants sait exactement ce qu’il doit dessiner et connait le degré exigence demandé pour le renseignement de la base de données. De ce fait, le chiffiage des honoraires est également simplifié. En France, il n'y a pas encore de spécifications concemant les LOD. Veici le principe des niveaux de développement définis par [ALA (American Institute of Architects) eux Etats-Unis. © LOD 100: la modélisation concepnuelle est basée sur des volumes ou des symboles géné- iques de maniére globale. © LOD 200: kes différents éléments sont modélisés par des volumes ou des symboles mais sont définis en tant quobjets ou assemblages. Une grande précision dans les quantités, les ‘emplacements ou les dimensions n’est pas requive.. Ce niveau de développement est comparable a nos phases APS (avant-projet sommaire) et APD (avant-projet détaillé). © LOD 300: le modele est exploitable pour fextcution, chaque élément est clairement identifié et quantifié. Les notes de calcul et plans de coffiage peuvent étre générés, Figure 1-4 4 xemples de LOD our un poteaumétalique + LOD 400: cest le niveau de développement qui correspond a l'aboration des plans atelier (armatures, assemblages, fabrication). Figuet-5 Exemple deLOD 400 Revit et le BIM Paani 1 + LOD 500: cestla phase de recollement. Le modéle correspond a ce qui a été construit. Crest le livrahle nécessaire pour les phases exploitation du batiment. I existe un document dressant les spécifications des LOD pour chaque élément (125 pages). Ces recommandations sont fondées sur les définitions de FAIA et classées selon la norme Uni- format. Si le sujet vousintéresse, nous vous invitons aller sur ce site : http//bimforum.orgllod). Comme vous le constatez, plusle LOD augmente, plus le modéle devient précis. De la méme maniéxe, Fexigence concernant kes données non graphiques (base de données) est fonction du LOD. Ces définitions sont avant tout une base de travail ; il appartient au client, en accord avec le BIM manager, de défini le contenu de chacan des niveaux de développement en fonction de ses besoins et de lexploitation quil couhaite en faire. Les formats d’échange IFC COBie La collaboration multidisciplinaite inhérente au processus du BIM implique une interopéra~ biliteefficace entre les différents logiciels. association buildingSMART (anciennement IAI, International Alliance for Interoperability) a travaillé 2 la création d'un format d’échange standard et ouvert : le format IFC (Industry Foundation Classes). A ce jour, est ce format qui a été retenu pour représenter la base de don- nées et ainsi favoriser Pinteropérabilité entre les différents logiciels. BuildingSMART regroupe des entreprises du secteur de la construction ainsi que des édi- teurs de logiciels, Son représentant en France est Medi@Construct. Vous trouverez toutes les informations sur le format IFC sur leur site : httpy;www mediaconstructft. IFC est-iI le bon format pour le BIM ? (Vision de Jonathan Renou) Personne rrignore que le format IFC comporte aujourd hui des lacunes, cependant aucun format proprié= ‘aire ne peut réponcke & ensemble des cas usage du BIM Contiairement 8 ce que jai pu penser aupa- ravant, le RVTne deviendra pas le nouveau standard, comme ce fut le cas pourle DWG. L'IFC dot certes Progress, mais est le format qui nous permettra de réellement tous travaillr ensemble. Le COBie (Construction Operations Building Information Exchange) est le format de domées qui a été retenu par nos woisins anglais. Tout comme IFC, il est reconnu a travers le monde. Cette base de données pent étre exploitée dans des logiciels de conception, mais aussi dans un simple tableur. Le but final est 18 aussi d'améliorer la gestion et la maintenance des ouvrages. Présentation du BIM = CHAPTTRE T gbXML Le format gbXML (green building XML) est dédié aux analyses thermiques et énergétiques. I contient toutes es informations nécessaires pour étre exploité par les logiciels de simulation (ArchiWIZARD, ClimaWiN, Ecotect, eQuest,etc.). Exemple concret de Jonathan Renou Le bureau d'études structure ESL (Etudes structures logiciels) est composé de dix personnes. Les missions qui lui sont confiées vont de la pré-étude lexécation, en passant par les dia~ gnostics de structure. Ces personnes réalisent des études béton, chaspente bois et charpente métallique pour des projets de tout type (industriel, habitation, tertiaire, génie civil, etc.) Des logiciels « méticr » sont employés pour chacune de nos activités: © études béton : Revit ; © études charpente bois : Cadwork ; + études charpente métallique : Tela. Leur expertise dans ces domaines leur permet de travailler sur des projets pour lesquels elles étudient le béton et le charpente. Le BIM les a donc immédiatement intéressées car elles y sont confrontées en interne. Elles ont done développé une méthode de travail inspirée du BIM, quon pourrait nommer « BIM light » ou « BIM interne ». Le bilan est le suivant. © Leconstat est un gain de temps au niveau de la modélisation, car le pole charpente récu- pére le modele 3D du péle béton et travalle directement dessus. + Liéchange fonctionne aussi dans Fautre sens : une fois les arases définics et les plots béton, localisés, le pole charpente tansmet le modéle au pole béton qui peut ainsi mettre ses plans a jour. © Les risques derreurs d'implantation sont quasi nuls. Elles ont done sollicité un revendeur et formateur Autodesk situé a Nantes, pour fédérer ce qui est maintenant devenu la « BIM Team ». Le but de ce groupe de travail est de definir le flux de travail et la méthode pour exploiter Revit dans un contexte BIM. L’équipe est consti- tuée du cabinet d’architecture Enet & Dolowy, du bureau d'études fluides T&E ingénierie et dESL. Lamise en place du BIM n'est pas une chose facile il faut s'y peépares, trouver les personnes motivées et les former. Revit et le BIM PARTE T Je vous propose de découvrir le BIM vu de trois angles différents. * Lavision du patron ESL. Vision du BM par Yann Tom Yann Tom estle rant dE ingSniur INSA/CHEBA ‘Quel aus peut-on avoir au sujet de quelque chose que on ne connaft pas encore cu que on connaft mal? Ce nest pas évident, mais & instar dinteret, qui a connu une évluton fuigurarte dans ces 2B demiéres années, je suis de ceax qui persent qune nowellerévlution passionnante dans le monde. 4 bitiment est juste devant nous. Jo me souniers do ces annéesd'un autre sce Y'INSA de Rennes ai Fécole nous permettait un accs «free » internet en salle informatique et oi, 8 I'époque, le monde se dvsait en deux catégories : ceux qui coyaient 8 Internet (et ils étaient d6j3 nombreux) et caux qui n'y coyaient pas. Certains de la douriéme catégorie crousent toujours... Je penso que le parallale entre cos deux révolutions est judicioux dans la mesure ot, comme pour Inter: ret, le BIM va favorser des notions fondamentales comme union, nstantanéité, le partage ete savoir. Lunion au sens de 'équipe o’ chacun sera moralement « conjoint et solidaire » du travail foun parles autres dans unique but dobtenir un résultat global satsfisant. Liinstan tanéité favorisée por un out informatique poussé & ses limites afin que chacun puisse se con- sacrer 8 son métier. Le partage par définition oi checun contribue & sa maniére la construction de la maqueite finale. Enfi, le savoir qui englobe tous les aspects techniques, finances et relationnes, faute de quoi rien rest possible, pour le BIM comme pour le reste. ‘Au sein du bureau c'études ESL, nous nous efforcors déchanger nos fichiers entre le pole beéton et le pole charpente: un constat, ga marche ! Non seulement le risque deereur & la ressaisie est quasi nul, mmais le gan de temps réalisé par affaireest important. Le poids de Investissement financier réalisé pour 'acquisition des differents logiciels et formations ne ‘oitpas ete un fein, pour deux raisons. Premirement, il faut innover pour rester devant et deuxieme- iment, une fols que les outls sont bien maftiss, ils offre un réel gain de temps garant d'une bonne rentabilte. Présentation du BIM = CHAPTTRE T + Lavision d’un intégrateur des solutions Autodesk (vente et formation). Vision du BIM par Manuel Liedot Manuel Liedot est directeur général délégueé de GRAITEC. Le temps oii 'on pouvait encore hésiter mettre en place une stratégie BIM est révolu, Fires les ques- ‘tons, il convient maintenant de trouver des réponses adaptées a la probiématique de chacun en sachant que le temps est compté. ‘Aujourd'hui,plusieuss pays majeursincitentfortement leurs entreprises & tavailler en intSgrant la lagi- que BIM ety trouvent une source de compétitivits. La France n‘est pas en reste, car les grands groupes ‘fanais du BP, les grands ingénieristes et de nombreux architectes appiquent dé largement a straté- de BIM a leurs chantiers, entrainant dans leur sillage de nombreux professionnels de la construction, notamment les bureaux d'études. Frewve supplémentaire que le BIM avec la maquette numérique est en marche : de prestgieux établise- iments scolaires ont intéaré un cursus BIM et proposent un mastére ddié au BIM pour anticiper la trans- formation des compétences et des modes de coopération dans le BTP. Ces cursus enterdent non seule- iment former & l'utilisation du BIM, mais également 8 enseigner le travail colaboratif pour répondre & ensemble des exigences techniques, réglementaires et environnementales du secteur avec des colts mmatrisés, Le passage au BIM est une révolution plus importante quelle passage, dans les années 1980, de la DAO e la planche 8 dessin numérique) & la CAO (A la conception assistée par ordinateur). A époque, les cutis avaient chang, mais les process fondamentaux étaient globalement restés les mémes Avec le BIM, les process évoluent et permettent, par exemple, d‘ntégrer, ds la phase de conception, les colts réels de la construction, derécuir la durée des travaux ou encored envisager la maintenance des oura- es. Une de nes principales legons est qu‘aucune des entreprises passées au BIM ne fait machine arridre. ‘Alors autant aller de 'avant et faire partic des premiers | Revit et le BIM PARTE T © La vision d'un autre intégrateur des solutions Autodesk (vente et formation). Vision du BIM par Bernard Crosnier Berard Crosrier est le grant de a société Atlancad située dans fa région rantaise, Nous avons connu ces vingt deritres années le modBle de 'entreprise étendue. Des liens de communication ont été tissés par les entreprises entre elles, petit pet, au fur eta mesure «leur ouverture & leur environnement économique. Ces liens ont progressivement connecté plus ou moins tous les secteurs de entreprise; is ont pu te issus de 'exteralisation une partie de cette der- rire ou prendre la forme de croupements entreprises. Les motivations qui ont amené les décideurs vers ce type d' organisation sont principalement lies éc0- rome du savoir, avec comme impératifla demande de mise en commun des connaissances, des compé- ‘ences et ds informations. ‘Aujourd ‘hui, force est de constater que le conceptappliqué au batiment n'a pas résolu uncertain nombre ce problémes : qualité et tracabilité des échanges, coopération efficace des équives, reduction des erreurs sur le chantier.. Le BIM va changer la donne. L’entreprise étendue va devenir une part de entreprises intégrées ». Grice 2'érolutin des ystémes d'information, mais surtout ge a évolution des méthode, es acteurs de la filiére batiment, quand is partciperont & un méme projet BIM, vont devoirintégrer Equipes, méthodes et systémes information pour une parfait adéquation entre eux. Un vii travail colaboratif ‘Quel est leretour sur investissement attend : + diminution des erteurs ou omissions de conception ; + réduction des litiges ; + diminution des coits de construction ; + réduction de la durée des projets; + amélioration de la proftabilté des projets; + amnélioration de la productivité du business usuel ; * capacitéa toucher de nouveaux marchés. Le BiM est accessible. Le BIM n'est pas un changement de métier, mais il va permettre I'appariton de rouveaux métiers comme celui de BIM Manager. Le BiMest un changement de méthode, une évolution des fagons de fire et des organisations. ‘Comme tout projet de conduite du changement, il sera toujours un peu douloureux, es freins a Fexécu- tion seront nombreux. Il est crucial, pour en assure la réussite, de s‘appuyer dabord sur une volonté de la diction, afirmée et assumnée tout au long du projet. ‘Avec I'zide d'un intégrateursérieux et d'une équipe pilote mctivée, larement missionnéeet reconnue sur ce challenge important, vous réunirez toutes les condtions nécessaires pour obtenir les résultats ‘escomptés. C'est avant tout un projet humain, accessible & ceux qui veulentévoluer.. Présentation du BIM cowrne ME © Erenfin, la vision dun BIM Manages. Vision du BIM par Anis Naroura ‘Anis Neroura est architects BIM manager cerifié & Singapour, membre fondeteur et vice-président de association BIM France. 1) Qu'estce qu/un BIM Manager et quels riles joue-til? Ala diffgrence du réle d'un CAD manager, qui se limite & la charte graphique, au dévelappement de scripts et routines ainsi qu’a assistance logiciele aux utlisateurs, celuidu BIM Manager va au-dela et implique d'autres dimensions telles que le management.et la coordination. l'un des aspects les plus cu- <éaux dans le BIM est l'information. Elle dot étre créée, gSrée, maintenue, sécurisée et exploitée. Dailleus, sion ne devait garder qu une seule lettre de 'acronyme BIM, ce serait le «|» dinformation. llest dificil ¢'imaginer que la gestion de cette information et des différents participants impliqués dans sa cation peut se faire delle-méme, sans avoir recours, instar du chef c‘orchestre, au BIM Manacer. Ce demier doit alier compétences métie, gestion de l'information et connaissances de la technologie BIM. Une personne avec le profil dinformaticen, aussi compétente quelle pusse étre, ne sauraitjouer eréle carelle ne dispose pas de a connaissance métie.Ilen estdeméme pour quelau'un «du métir qui ne posséde pas la connaissance du BIM, sa technologie et ses potentiels car incapable de Fexploiter. Le BIM Manager peutjover un rble8 deux nivezux différents, ‘Au riveaude agence, i: + partcpe la stratégie du développement du BIM ; + met en place et superise 'implémentation du BIM ; + supervise le plan de formation + slimplique désles phases préliminaires du projet; + assure la gestion des modéles BIM; + gérelessimulations; + joue le rble d'interface, de coordinateur pour les partenaires externes ; + documente les procédures de tavail en BIM et méthadologie de modélisation; + développe une bitliotheque d' objets paramétriques ; + crBe les contenus spécifiques complexes ; * programme des routines pour automatiser des riches afin d'ader la production. A'échelle du prot, met en place le plandexécution du BIM pourle projet, qui content * objectfs etusages du BIM ; * rdle de chaque partie; * compétence BIM des intervenants des différentes disciplines : * logiciels mis en cauvre : « livrables BIM : * formats échange ; + planning de remise des ivrables ; + protocole change d'information entre parties prenantes ; ‘+ méthodologie de modélisation pour chaque discipine; * procédures de collaboration multidiscplinare; + contiéle qualité * interface avec I’6quipe projet ; * flux information ot quali ; + gestion de farchivage, sécurité des données et droits d'accés des utilisateurs; + convention de structuraton de information. Revit et le BIM PARTE T Vision du BIM par Anis Naroura (suite) Toujours Al'échelle du projet, il: + ccordomne la diffusion et I'échange des modéles BIM: * prend les précautions nécessaires afin d'éviter des dificutés lis a interopérabilité: « appotte son aide aux différents interenants, 2) Que! profil doit avoir le BIM Manager ? Le BIM Manager doit démontrer une maitrise dans les domaines suivants: + connaissance du monde de a construction et processus ¢'exécution de projet; + flux de tavail * flux, qualité et sécurité des données ; + interopérabilite; * collaboration en BM ; * logiciels BIM (potentiets et imitations); + formation ; * gestion de Fimpact du BIM sur les utlisateuss ; * qualité de rédacton et de communication ; * autonomie dans le traval * capacitea ‘ravailler en équipe eta fédérer autour du 81M ; + valuation des competences BIM ; * veille technologique. 3) Concrétement, que ta apporté le BIM au niveau de ton activité ? Le BIM nous ofre'opportunité, en tant qu’acteurs, demieuxcollaborer autour d'un projet deconstruction ce bitiment ou dinfastucture. Notre communication est plus fficace ete travail colaboratif est grande- iment facili. Avec le BIM, on est capable de procéder de mutples simulations (simulation énergétique, ‘analysede la sructue, etc) etplusieus itérations permettant ainsi c‘optimiser la conception et de trouver le meilleur compromis pour le projet. Les ogicels BIM de modéisation de maquette numérique nous sou lagent de toute la partie de coordination et de mise & jour du contenu des vues issues du modéle. On ‘gagne en effcacté et en rapidité dans la production d'une documentation claire, & jour et exempte erreurs. Le temps anciennement dédié cette tche chronophage, pouvant atteindre les 30 % du temps passé Baffin la concertion, peut maintenant &tre affecté& faite son cceur de métier Avec le BIM, le par- tage d'une information fiable entre acteurs du projet est facili, induisant une meileure collaboration ainsi qUune meilleur gestion des risques, et des Is premiéres phases du projet, avant darrver sur le chanties oi les modifications sont plus onéreuses que celes effectuées par le iais de la sours. 4) Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées sur tes premiers projets BIM ? Fn plusde trower des partenaires ravaillant en BIM, la dffclté est de fate comprenche &sescollagues et ‘2 partenaires la nécessits de réadapter sa maniére de tavaller. En effet, le BIM raméne'essentel de La coordination en amont et oblige ainsi prendre tt certaines décisionscensées tre prises plus tard dans un processus dassique. Cela afecte directement le travail d'une équipe et ia marie dontelle'oganise Avec le BIM, i ne s‘agit pas uniquement de changer d‘out, mais aussi de méthodclogie de travel. Présentation du BIM = CHAPTTRE T Vision du BIM par Anis Naroura (suite) 5) De par ton expérience, quels conseils donner: Projet BIM 7 En premier eu, i faut défnir dairemantles objectifsBIM du projet que l'on souhaite atteincke. Puis dési- «ner un BIM Manager qualifié qui se chargera de mettre en place la méthodologie adéquate pour attein- dre ces objectfs ot veilera sur le cété BIM du projet. Enfin, accompagner les actours qui ne sont pas familiers avecle travail dans un processus BIM peut s‘avérer capital. tu pour le bon déroulement d'un 6) Quel regard portes-tu surla décision du gouvernement d’imposer progressivement le BIM a partir de 2017 ? Ne sommes-nous pas trop en retard par rapport a d'autres pays ? Fersonnellement,je suis content de voir au sein du gouvernement cette prise de conscience du potentiel ‘etde apport du BIM dansle mordedubatiment, et contert de le voir prendre une tele décision, Malgré son arrivée un peu tardive par rapport 8 ce qui ses fat chez nos voisins européens, ele envoie néan- rmoins un signal fort au monde dla construction. Maintenant, au-dela de la décision, il feut ceuwrer & faciliterla pratique du BIMen France en faisant Evolver le cadre légal, en assurantla formation des dffé- rents acteurs afin quils alent les compétences requises, en proposant des solutions de soutien auc PME ‘ui s‘engageront dans la voie du BIN. Enfn,ilest important que tous les acteurs soient rassurés sur les risques et responsabiltés encourus. 7) Le déploiement du BIM a un coat (investissoments logiciels, formations, etc). Penses- ‘tu que celui-ci puisse étre un frein pour le développement du BIM en France ? De par notre expérience, nous savons que le premier obstacle au développement du BIM est état ‘esprit de chacin. Si 'on a peu (ou pas) compris ce que Cest que le BIM, ce quil peut nous apporter ‘comme avantages et quelles en sont les conséquences sur notre métier, on devient réfracaite & cette mméthodologie et on ne voit en ces coi (logiciels, formations etc.) qu'une lourde dépense. En revanche, lorsque notre vision du BIM est claire, lorsque on a compris Son potertiel et ses implications, on y va plus naturellement et d'une maniése volontaire et motivée. De plus, expérience nous a démontré ‘u‘avec les logiciels BIM pour ne citer que le cBté technologique, on produit des dossier de meileure ‘qualité en moins de temps et avec moins de ressources. Ces cits d'nvestissement sont vite rentabilsés. Je remercie chaleureusement ces quatre personnes d'avoir répondu favorsblement & ma demande, Conclusion Le BIM est un sujet passionnant qui justifie lui seul la rédaction d'un ouvrage qui lui serait complétement dédié. Ce n’est pas Vobjet de ce livre. Ce chapitre place le décor, décrit renvi- ronnement dans lequel Revit se situe et value. Si vous souhaitez approfondir le sujet, nous vous invitons & consulter les éditeuss spécialisés, ainsi que les ressources mises 4 disposition surIntemet. Présentation de Revit Tout au long dela lecture dece Hore, vous réalizere a quel point Revit et le BIM sont lig. Le rayon action du logiciel ext tres large ; est pourquoi cet ouvrage sera axé autour de la partie « structure» de Revit. Dans cechapitre, vous allez vous familiariser ave les concepts du logiciel et son interface. Les concepts fondamentaux Un logiciel paramétrique Lorsque vous modelisez votre projet, vous créez des relations entre les différents éléments. Revit vérifie, gére et coordonne I'ensemble de ces relations : ce sont des parameres (de dimensions, de contraintes, de matériaux, ete.). Chaque élément posséde des propriétés qui, 2 nouveau, sont gérées par des paramétres. L'sssimilation de Paspect paramétrique de Revit est primordiale : Cest de cette notion que découlera toute votre productivité. Imaginons par exemple que vous deviex dessiner un mur dans la hauteur du RDC. Une réser~ vation doit étre impérativement placée dans ce mur avec une cote Al’axe de 20 cm par rapport un mur de refend et une arase inférieure 4 50 cm sous le niveau du R+1. Les consignes concernant la réservation sont trés claires et on devine importance du bon placement de celle-ci. C’est typiquement un cas ott vous pouvez utiliser des paramétres. Aprés avoir placé la réservation, vous cotez son axe pat rapport au mur de refend, puis vous verrouillez la cote en cliquant sur le cadenas (figure 2-1). Vous venez de créer un parametre Revit et le BIM PARTE T de contrainte ene votre réservation et le mur de refend. De méme, lorsque vous calez Lalti- métrie de la réservation par rapport au niveau R+l (figure 2-2), vous en définissez un autre. Figure2-1 et2-2 temples de paraneves 20 Laneur 0200 Ensuite, vous rehaussez le niveau R+1 de 25 em et vous décalez le mur de refend d’un métre. Apres ces modifications, la réservation sera toujours & 20 cm di mur de refend et son arase inférieure 2.50 cm du niveau R+1. Lensemble des vues sur lesquelles cette réservation app2- rait, ses cotations, ses étiquettes, les nomendatures oi elle figure, tout ce qui la concerne est mis Ajour instantanément. Tous les éléments dans Revit sont paramétiiques, ce qui facilite le modélisation et le teaite~ ment des évolutions du projet. Avec ce bref exemple, vous comprenez maintenant la puissance de cette facette du logiciel. Pour en profiter, vous dever juste étze rigoureux dans la moddlisation et essayer d'anticiper les modifications « probables » ou courantes. La classification des éléments Toujours dans un souci d'efficacité, chaque composant de votre modéle est classé selon trois niveaux d'information : © sacatégoric ; © safamille ; * son type. Dans Revit, un élément est aussi appelé une occurrence. Précision sur les termes employés par Revit Objet, élément, composant, occurence, entité sont des termes quireviement fi€quemment dans le lagi- el et pewent finir par vous embroulles. Four simplifies, dites-vous que ces termes représentent la méme chose ; ils sont synonymes. On peut se sdemander si Equipe chargée de la traduction de Revit a voulu profiter de la richesse de la langue fran- ‘aise ou n'a tout implement pas crdisé les données... Cette oceurrence a un type qui appartient 4 une famille qui, elle-méme, fit partie d'une catégorie. Le schéma dela figure 2-3 illustre cotte logique. Présentation de Revit = CHAPITRED Figure2-2 irarchication dans ' descition es ements = OE) EE) | “ ] — | La catégorie est donc le groupe génécaliste auquel appartient I'éément (autres exemples : poutres, murs). Les familles seront développeées dans le chapitre 6. C'est une notion d'autant plus importante que ensemble de votre modéle n'est constitué que de familles. Le type, quant Alui, apporte les dimensions, un style ou différentes options, qui seront géxés avec des paramétres de type, mais aussi avec des paramétres doccurrenes. Un poteau 40 x 40 aura par exemple un paramétre de type appelé « Coté » dont le valeur sera 40, mais sa hautear sera fonction d’un paramétre d’occurrence. Dans le cas contraire, il faudrait créer un type différent pour chaque hautear ! Paramétres de type vs paramétres d/occurrence La modification d'un paramétre d occurrence n’adincdence que surement ou ls élément sélectionnés). ‘Ainvetse, si vous modifez un paramétrede type, tous les éléments quipartagent ce ype serontaffectés. Supposons que votre projet, un R+3, compote des réservations pour des menuiseries de dimensions 90x 90h (es dimensions étant des paramétres de tye). Certaines dene elles doivent re remplacées par des 90 «100. Sivous modi le paramétre Hauteur de ce type & 100, toutes les réservations seront mises & jour l faut done cer un auite type (90 x100 h)et fafacter ax slements concerns. ‘Aves débuts sur Rev posez-vous systématiuement la question suivante: sur quoi ce paramitrea-til une influence ? Tout comme le coté paramétrique de Revit, la comprthension de ces termes est capitale. Les outils de modification, de sélection et de filtrage agissent sur le modéle avec différents degrés de précision : vous alez trater les éléments du modéle indépendamment les uns des autres ou parlots. our finir, vous pouves accéder & ces informations simpkment en survolant un élément avec la souris, La bulle daide ct la basse d'état les affichent sous la forme : Catégorie : Famille : Type. Revit et le BIM PARTE T Figure2-4 Affidhage des paramatres dun élément Différences avec AutoCAD Laplupart d’ente vous étant des utilisateurs d’AutoCAD, voici une liste non exhaustive des principales différences : + 2D/SD:: dans Revit, vous ne dessinez plus des lignes ou des volumes, mais des éléments paramétriques ayant un rOle précis (murs, poutres, et.). © Calques : aucune gestion des calques, le classement des éléments est géné automatique- ment par le logiciel + Epaisscur des lignes : étant donné que les calques sont absents, vous aurez la possibilité atuibuer, ala représentation graphique de chaque élément, une épaisseur qui s‘adaptera selon Féchelle de votre vue. * Blocs : cette notion nfexiste pas. Tout s'articule autour des familles. + Références externes (ou XRef) : on retrouve extctement le méme concept dans Revit. Seul le nom change : on parle de lisison CAO. «* Espaces objet et présentation : Ia encore, vous ne retrouverez pas ces appellations. Ce que vous voye2 al'écran est ce que vous aurez A!'impression. Vous travaillerez sur des vues et pour la mise en page, vous utiliserez des feuilles. L’environnement de travail Extensions des fichiers Revit est installé avec un grand nombre de fichiers. Leur extension aide a ks reconnaitre et & comprendre leur réle : © rvt textension du fichier da projet. Les fichiers de sauvegarde automatique sont nomumés par exemple non_cuu_projet.0002.rvt. © rte :revit template ou fichier de gabarit. Présentation de Revit conc? Un gabarit contient Fensemble de vos réglages (options, famille, ete). Lors de la création un projet, le nouveau fichier (qui aura extension rvt) sera une copie du gabarit. Avoir tun bon gabarit vous fera gagner énormément de temps lors de la modélisation. Le chapitre 3 est consicré A cette notion. * fa :revit family ou fichier de famille. Les familles fournies avec Revit sont installées par défaut dans le dossier C:\ProgramData\Autodesk\RVT 2017\Libraries\France. Nvhésitez pas 4 les ouvir et les étudier ; cela vous permettra de comprendee leur fonctionnement. ‘+ ft trevit family template ou fichier de gabarit de famille. Les fichiers fournis par Revit se trouvent dans C:\ProgramData\Autodesk\RVT 2017\Family Templates\French. Cette extension est méconnue des utilisateurs car elle n'est pas proposée lors de enregistrement d'une famille. Si vous devez exéer plusieurs familles relativement similares, réglez dabord a partie commune, enregistrez le fichier (oabarit_faniVle.rfa par exemple), puis renommez fextension rfa en rft, Vous pour~ ‘rez ensuite travailler sur chacune de vos familles ans avoir A refaire le tronc commun. * adskl ib : Autodesk libraries ou fichiers de bibliothéques. (Ces fichiers contiennent des ressources (matériaux, apparences) prétes 1 Yemplei et mises 4 disposition par Autodesk. Ils sont communs avec d'autres logiciels tels quInventor, AutoCAD ou encore 3ds Max. Vous pouvez aussi créer vos propres bibliothéques. Ouverture du logiciel Revit s‘ouvre par défaut sur la fenétre Fichiers récents. Trois zones ont été repérées sur la figure suivante, Figure2-5 Fendt Fichiers récents La premitre zone, centrale (encadrée en bleue), regroupe les captures des demiers fichiers ouverts. En toute logique, vous remarquerez que les projets et les familles sont traités distinctement. Revit et le BIM PARTE T Dans la seconde zone, a gauche (encadrée en rouge), vous pourrez ouvrir ou créer vos fichiers. Des raccourcis vers différents gabarits sont proposés pour les nouveaux projets. Vous dé:ou- vwrirez comment les personnaliser dans la section suivante de ce chapitre. Figure2-6 Raccourds vers diférets gabaris Ladernitre zone, encadrée en vert, vous propose différents liens : accés & Taide, a des vidéos de présentation et au site Exchange Apps ‘Autodesk Exchange Apps Ce site este marché applicators d'Autodesk (comme la plate-forme iTunes Apple ou le Chrome Web Store de Google). Vous ytrowverez des extensions pour ious les logis de 'éitew. ‘Au moment oi nous écrivons ces lignes, la rubrique dédiée 4 Revit regroupe pas moins de 581 applcatins (dont 199 sont gratuites ou en version d’essa). Nous vous reaammandons donc de gar- der un ceil sur cette boutique en ligne. Le menu principal et les options Le menu principal Autodesk a commencé, depuis quelques années déja, un long processus d'uniformisation de Tinterface de ses logiciels. Le menu de Revit n'échappe done pas ala régle. Vous retrouvez le menu en lui-méme sur la gauche et, A droite, un volet affichant au choix les fichiers sécemment ouverts ou les documents ca cours. Les fonctions sont pour la plupast classiques et ne nécessitent pas d’explication pasticuliére a ce stade de a lecture. Elles seront approfendies dans les chapitres concernés. Apportons tout de méme une précision sur le menu Nouveau. IL vous propose, évidemment, de créer un projet ou une famille. Cependant, vous remarquerez que les familles ont été sépa- rées en quatre groupes. Pourant un volume conceptuel, tout comme un cartouche ou un symbole d’nnotation, est une famille. Le principal intérét est de vous orienter dans le choix de la famille que vous voulez créer, pour ouvrir directement le dossier contenant les gabatits de famille appeopriés. Présentation de Revit come? Mo gwe2-7 Compatn des nen de Revit et d’AutoCAD gwe2-t Mew Roose Seem CB reer mene ea Les options Propriétés générales Les options a régler sont a fréquence des rappels de sauvegarde et 1a discipline Structure. Vous pouvez. désactver les rappels en sélectionnant Aucun rappel dans la liste déroulante et haisser les auttes options avec leurs réplages par défaut. Il est également possible de se con- necter A Autodesk 360 pour bénéficier des avantages du cloud proposés par Féditenr Revit et le BIM PARTE T Figure2-9 Options — Fropiéts ginéralee _ lees rs dant sheer: [Bl Pare dla bron rot ons taste Pationte a ore cage oe Vous avez la possibilité de masquer les onglets qui ne vous servent pas, par exemple Fonglet Systémes qui représente la partie fluide (chauffage, plomberie, ventilation et ékctricité). Les autres options dépendent complétement des habitudes de travail de chacun. lest intéressant adapter Paction du double-clic : pour une famille, vous pourrez modifier son type ou owvrir léditeur de famille. Si vous étes plus adepte du cavier que de la sours, pensez & personnaliser les raccourcis clavier. Coneernant le comportement des onglets, nous vous conseillone dVescayer les deux choix pro- posts pour garder la méthode qui vous convient le mieux. Présentation de Revit onc? Figure2-10 Options — lterfaceutiiateur Cette partie vous donne quelques options pour optimiser la carte graphique de votre ordina~ teur et Paffichage. Si vous voulez trouver le matériel recommandé par Autodesk, rendez-vous sur ce site httpunwwen autodesk. adskservlevsyscert?siteID=4583358id—19240396. La personnalisation des couleurs vous appostera un confort d'utilisation lors dela modélisa~ tion. En revanche, nous vous déconseillons d’atiliser un fond d’écran noir. Si le travail sur fond noir est appréciable dans AutoCAD, il est perturbant ct désagréable dans Revit. A nouveau, testez cette possbilité et établissez votre propre opinion. Revit met votre disposition des outils d’side au dessin (ils seront exposés juste aprés, dans la rubrique Fonctionnalités daide é la saisie. Les cotes temporaires en font partie. Une taille de 10 avec un arriére-plan opaque est un réglage cohérent. Revit et le BIM PARTE T Figure2-11 pions - Graphique Mee ghia (Tk recat maint ret 8) (Wiser Sinai aie igenant (psn rnsgaten peat revecae (toch dered nce) (me grade eet dre (© cote nw mln open hag es pats (© conrae pos ane prwue ese) olen Aerie gia secon: IAW 00003%:29__} )sen-vwewere Precio: Aerie: ponsrexe tere cect teoerre we Emplacement fichiers La gestion des chemins vers les gabarits ou les bibliothéques seffectue ici. Vous ajoutez vos gabarits en cliquant sur +. Placer le gabarit le plus utilisé en téte de h liste ; Tordre des gabarits est répercuté dans la fenétze Fichiors riconts et dans la beite de dialogue Nowveau fichier. Vous retrouvez des chemins vers différents dossiers, notamment vers celui contenant les gabarits de famille fournis par Autodesk. Certaines extensions pourraient éventuellement pointer vers ces dossiers ; c'est pourquoi nous vous conseillons de ne pas les modifier. Pour accéder au chemin des dossiers contenant les familles, vous devez cliquer sur Emplace- ments. Les deax bibliothéques d’Autodesk figurent donc dans cette boite de dialogue. Vous pouvez. constater que les familles ont été séparées en deux catégories:: les familles « 3D » (Metric Library) et les familles « 2D » (Metric Detail Library). Pour ajoater vos dossiers, procidez de la méme manitre que pour vos gabarits, Présentation de Revit Soon? Figure2-12 Options — Emplacement fichier: SEES eee eee eroreetnror ee Cette partie est plus du domaine de linfographie ou de architecture. Les options de rendu par défaut suffisent pour la structure. Vérifier ’orthographe Il agit dune de ces options qui sont communes a beaucoup de logiciels. Steering Wheels ou disque de navigation Le disque de navigation est identique a celui @’AutoCAD, Si vous étes adepte de son utilisa- tion, vous trouvere? les options pour le paramétrer selon vos besoins. Figure2-13, SteeringWheels Personnellement, ma préférence va au cube de navigation. Revit et le BIM PARTE T ViewCube ou cube de navigation Figure2-14 VlewCube Figure2- bxemple de cote temporare La navigation est beaucoup phis intuitive quiavec le disque. Vous cliquez sur un angle, une aréte, une face ou sur la boussale et le modele se repositionne en fonction de votre choix. Il n'est disponible que dans les vues 3D, mais la molette de la souris suffit amplement pour la navigation 2D. En tournant la molette, vous effectuee un zoom avant ou arriére. Un clic maintenu sur celle-ci active le zoom panoramique et un double-clic le zoom étendu (comme dans AutoCAD). La encore, vos habitudes de travail vous feront choisir le disque ou le cube de navigation, les deux. Macros Revit, a'instar de bon nombre dapplications, donne la possibilité d'utiliser des macros. Ces demmitres sont généralement des programmes améliorant la productivité. Vous pouvez les développer ou faire appel A des entreprises qui sépondront vos besoins. Les options propostes sont relatives ala sécurité des macros. Si vous disposez d'un respon- sable informatique au sein de votre entreprise, discutez-en avec lui. Sinon, désactiver les macros d'application et sélectionnez Demander avant d'activer les macros de documents. Vous pourrez toujours revenir modifier ces choix au besoin. Fonctionnalités d’aide & la saisie Une attention particuliére a été apportée au logiciel dans son ergonomie pour vous faciiter le travail. Ces petits plus apparaissent en bleu (par exemple, dés quitin texte est écrit en blea, vous pouver cliquer dessus pour le modifier). Soyez attentif et apprenez A en tirer profit. Les cotes temporaires A premitre vue, ces cotes peuvent paraite génantes, voire utiles. Bien au contrare, elles révélent trés utiles pour deut raisons : renseignement et modification. 15 Présentation de Revit za CHAPITRED Lorsque vous sélectionnez un élément, les cotes temporaires apparaissent pour vous donner sa position par rapport & d'autres éléments (1). Un clic sur le texte de la cote vous permet de déplacer Télément sélectionné cn saisissant unc valeur (2). Vous pouvez faire glisser la ligne dattache de la cote 4 Vaide des poignées Gaccrochage © pour vérifier Ia distance par rapport un autre endroit (3). Les cotes temporaires apparaissent également lors du dessin (angle et longueur). La précision de la valeur de lacote varie en fonction du niveau de 200m. Pour un zoom large, la valeur peut varier par palier d'un métre; pour un zoom fin, ce palier peut étre de cing millimetres. Le plus simple reste de saisir a distance souhaitée 4 Taide du clavier, puis devalider pour dessiner félément. Le solveur mathématique et Vinterprétation des unités Cette fonctionnalité est tout simplement géniale. Partout od vous pouvez saisir une valeur numérique, vous pouvez taper une formule mathématique (comme dans Excel). Il suffit de commences la saisie avec =. Figure2-16 Frome par parece Décagessipertur [ tage ptr eae Vous devezjuste étre cohérent aver les unités. Sifunité de longueur du projetest définie comme le métre, alors, lorsque vous saisissez.0..59, Revit sous-entend 0.59 m. La formule =1.542+1.22 provoquera une erreur si elle est saisie dans un champ requérant une longueur. Elle sera inter prétée de la facon suivante: =1.5 m”2+1.22 2, soitune surface plusune longueur. Le solveur sait aussi convertir les unités. Vous pouvez taper 0.005 (pour un projet en metre), tout aussi bien que 5 nm, ou encore =1.39417 caS mm. Cette demniére formule sera inter~ prétée ~1.39 m017 mi0.005 m. Lacerochage aux objets Pendant le dessin, les diverses possibilités @accrochage vous seront proposées automatique- ment. Vous les gérez dans Vonglet Gérer\Paramstres\Accrachages. Pour forcer un accrochage, vous devrez utiliser un raccourci clavier. Ils sont composts de deux lettres, la premiére étant invariablement s (sauf pour les nuages de points), et faciles 4 mémo- riser. Pour un accrochage A une extrémité, le raccourci est se, pour un milieu sm, un quadrant sq, ete. Fendt Accoctages nota eo ete tr ea Sa" San actoporeae Les contréles graphiques Contrairement 4 AutoCAD, Revit ne propose pas de mode ortho ou polaire ; des infobulles et dec lignes daide (tirets bleus) apparsiosent lors du dessin. La sélection de certains éléments active aussi des contrdles temportires. Souvent, ces con- tr6les vous permettent d'effectuer une modification instantanément, ce qui vous évite de passer par le ruban. Sous les cotes temporaires, vous trouvez le symbole -, qui sert 4 rendre la cote permanente. Les lignes de cotes, non temporaires, possédent un controle dégalité «. Si vous devez sépartir, de maniére équidistante, des éléments entre deux points, vous n’aver plus a faire le calcul. Places les éléments au jugé, cotez-les et cliquez sur ce contréle. Vous pouvez ensuite choisie Paffichage du texte de la cote dans la fenétee des propriétés, via le paramétre Ajfichage égolisé. Le cadenas impose un parametre de contrainte (cow bloquée). est possible de verrouiller les éléments dessinés 4 Vaide de la commande du méme nom dans Tonglet Modifier. Licdne (représentant une punaise) est bien choisie ; le verrouillage me fait penser au plan architecte scotché, sour le ealque, sus la table & dessin. Lor: de la sdlection Présentation de Revit conc? un élément verrouillé, le contréle © apparait. En cliquant dessus, vous déverrouillez Tle ment ct le symbole derient «5. Les textes disposent de plusieurs contréles. Vous pouver les déplacer «les inclines «> et les redimensionner via les poignées d’accrochage. Figure 2-19 les différents contbles dun texte {a fiche estoptionele) TEXTE Diautres contrdles accompagnent les niveaux et les quadrillages. Figure2-20 Niveau et quadellages Le cadenas signifi que si vous faites gliser lélément, les autres niveaux (ou quadeillages) qui sont le long de la ligne de drets suivront. Vous pouvez cliquer dessus pour ne modifier que élément sélectionné. Quand 3D est indiqué, la modification s'effectue dans toutes les vues. Pour n'intervenir que sur une vue, cliquez sur le contréle 3D; il affiche alors 2D et vous pouver faire vos modifications, La case A cocher j sert A masquer ou afficher le repére de nivesux (ou de quaduillages) et Tédair + vous apporte des possibilités graphiques supplémentaires, Revit et le BIM Bz ‘Paani 1 Le contdle dinversion est présent avec de nombreux éléments (murs, coupes, portes, profil, etc.). Comme son nom Findique, il inverse le sens dun &ément. Si vous faites une coupe et que finalement vous voulez changer son orientation, ne leffacez pas pour en créer tune autre, utiliser ce contrale. interface Comme avec beaucoup de logiciels (Word, Excel, AutoCAD, etc.), les fichiers souvrent dans une interface de type Ruban. Au-dela de son esthétique moderne, ce type dinterfice a Favantage de regrouper ls différentes commandes par action puis par fonction. Par exempk, si vous voulez coter un élément, vous sélectionnerez Fonglet Annoter (action) et, dans le groupe de commande Cote (fonction), vous choisirez la commande appropriée (cote alignée, linéaire, angulaire...). Sur Ia figure 2-21, il est mis en évidence, autour de la zone de dessin, quatre éléments de Tinterface qui méritent détre approfondis. Figure 2-21 Renérage de différentes zones de Fntesface Leruban Le ruban met done 2 votre disposition toutes les commandes de moddlisation, de fagon ordonnée, par des onglets et des groupes. Les commandes de gestion des fichiers (ouverture, ensegistrement, export, impression) sont placées dans le menu de Papplication, représenté par Picdne de Revit dans Pangle supérieur droit. Le ruban aun comportement dynamique, cest-a-dire quil va évoluer et vous proposer des commandes ou des options supplémentaires en fonction de la commande initialement lancée ou de Pélément sélectionné. Ce procédé se concrétise par apparition dun onglet contextuel et, dans certains cas, tune barre d’options sous le ruban. Présentation de Revit conc? Figure 2-22 Iustation du comportement dynamique du niban En regard du nom de certains groupes de commandes, vous trouverez un symbole de fléche, vers Ie bas ou oblique. Dans les deux cas, le but est de vous donner un aceés rapide aux réglages des paramétres associés. La fléche vers le bas indique que le groupe de commandes peut étre développé pour proposer différents raccourcis, alors que la fléche oblique ouvre directement la boite de dialogue concemée. Agure2-23 5 na Whelan Giowpe de cormandes r inecfchecbhaue ZRicm 8 DO e& 3&8 eae Figwe2-24 ———— Groupe de commandes: fc mena avecflécheverslebas Vous personnalisere2 Papparence du ruban de différentes manigres. © Pour déphicer un groupe de commandes, cliquez sur son nom, puis faites-le glisser jusqu’a. Tendroit souhaité tout en gardant le bouton gauche de la souris enfoncé. © Pour un ongiet, cst le méme principe mais en maintenant la touche Cir/ enfoneée. Vous basculez d'un affichage complet i un affichage plus cu moins minimaliste grice au bouton Si] situé juste aprés le dernier onglet. Les clics successifs réduiront le ruban pour n’afficher que les onglets ou les noms des groupes de commandes ou encore des houtons représentant ces groupes. Ces réglages sont sauvegardés dans le fichier Uistate. dat, situé par défiut dans le dossier : C:\Users\cnom_ut iT isateur>\AppData\Roami ng\Autodesk\Revit\\FRA Pour restaurer les paramétres par défaut du ruban, il sufit de supprimer ce fichier. Gardez juste 4 Fesprit que la suppression de ce fichier réinitialisera également la barre Caccés rapide (woir Autres Barres doutils). Revit et le BIM PARTE T La fenétre des propriétés Comme son nom Findque, cette fenéte aifiche les propriétés des éléments et vous donne done acc?s 4 leurs paramétres. Etant donné que vous utiliserez sans cesse cette fenétre, que ce soit pour contrdler ou modifier des paramétre, il est préférable de toujours la laisse affichée a Véeran. ‘Comment rouvrirla fenétre des propriétés ? 12 pls simple est de ciquer droft dans la zone de dessin et de chaisrPropiétes dans le menu contextuel ‘4 dutlser le raccourctcavier pp. Vous pouvez aussi aller dans Fonglet Wodifer, groupe de commandes Propriétis, Proprietés ou dans Vonglet Vise, groupe de commandes Fenétre, Interface uilisateur. Figure2-25, Fenétre des proprétée detype Fire Elle vous propose différents outils, aussi bien pendant la moddlisation que lors des modifica tions. Pour bien comprendre ce qui va suivre, il faut vous remémorer la figure 2-3 qui sché- matise la classification des éléments & savoir : Catégorie ~ Famille ~ Type. Loreque vous lances. une commande, Revit récupére information concernant la catégorie de Félément qui va étre dessing. Dans notre cas (igure 2-26), une poutre appartient a la caté~ gotie Ossature, Toutes les farilles de cette catégorie, qui ont déja été chargées dans le projet, sont affichées dans le sélecteur et vous pouvez donc choisir son type. Si la famille souhaitée n’apparait pas, ajoutez-la : onglet contextuel Modifier/Placer Poutre/Mode/Chavger la famille. Présentation de Revit conc? Pour modifier un élément du modéle, sélectionnez-le puis changez son type (et éventuelle- mentssa famille) via le sélecteur. Si la famille voulve n'est pas proposée, vous devrez passer par Tonglet Insérer/ Charger depuis la bibiothéque/Charger la famille. Lronglet contextuel n’est plus Modifier/Placer Poutre (phase de dessin), mais Modifier/Ossature (phase de modification) et, dans cet onglet contextuel, Ia commande Charger la famille a été remplacée par Modifier la famille (qui ouvre Péditeur de famille). Poutre ou ossature ? ‘De version en version, le terme ossature a tendance & étre romplacé par le terme poutre, mais il reste cemployé dans le logiciel. Retenez qu'une ossature est une poutre et inversement. Figure2-26 Secteur de type ——— Postrace - Bon: 2060 Poste recnplae- Bon: 2040 Pour revenir 4 notre exemple (figure 2-26), un autre cas peut se présenter: hi famille est chargée mais le type 20 « 80 nfexiste pas. Sélectionnez aimporte quel type de la famille, puis cliquee aur Modifier le type (Bgure 2-25). Vous accéderee alozs aux propriétés et aux paramé- tues de type de cette famille et vous pourrez le exéer (la exéation de nouveau type sera expli- quée pour chaque élément dans le chapitre appropri¢). Pour finir avec la fenétre des propriétés, un filtre vous permet, notamment en cas de sélection multiple, de n’afficher que les paramétres d’oceurrence des éléments quivous intéressent. Revit et le BIM PARTE T Figure2-27 Filtre d'une sélection multiple L’arborescence du projet Parallélement a la présentation de Varborescence du projet, nous allons également vous expli- quer la gestion des fenétres. Ces deux notions sont étroitement lies. Tout comme la fenétue des propriétés, Varborescence du projet doit rester aflichée a Pécran. Ces deux fenétres peuvent étre placées a votre convenance dans Pespace de travail. Déplacez~ les avec un clic gauche maintenu sur la barre de titre, les possibilités d'ancrage safficheront. Larborescence recense et ordonne tous les éléments de votre projet. En double-cliquant sur le nom d'une vue, vous Vaffichez a Técran Figure 2-28 FenétreArborescence du projet Dans Revit, chaque vue a sa propre fenétre. Il est important de le savoir car vous pourricz avoir ouvert un grand nombre de fenétres, avec les conséquences que vous imagine. sur les performances de votre ordinateur. Présentation de Revit conc? ee Figure2-29 ute de gestien des fendtres ever a Diiférentes commandes existent pour kes gérer dans longlet Vue/Fendtres. + Basculer entre les fenétres : son nem est suffisamment explicite. ‘Vous admettrez cependant que vous basculerez plus facilement entre les différentes vues de votre projet avec l'asborescence. En revanche, cette commande vous sera utile pour passer d'un projet 4 un autre. ‘Former los fondtres cachées : cette commande ferme, d'un seul coup, toutes les fenétres qui ne sont pas visibles a [éeran. ‘Vous vous en servirez beaucoup pour purger la liste des fenétres ouvertes et améliorer la réactivité de votre ordinateur. © Répliquer Ia fendire: exée une copie de la fenétre active. Toates les actions menées dans une des fenétres sont répliquées dans Pautre. Cette commande peut étre utile si vous travaillea sur deux éerans. + Fenderes en cascade et Fenetres en mosaique sont des commandes bien connues qui réorga~ nisent Faffichage. © Interface uilisateur : cette commande a dia été évoquée comme étant une des possbilités pour afficher la fenéwe des propriétés. Elle vous permet, de la méme figon, d’agit sur d'autres éléments de Vinterface, de personnalicer les raccourcis clavier et Yorgarisation de Tasborescence. Le navigateur du systéme est une fenétre dédiée aux bureaux d’études fluides. Larborescence se remplit trés vite et se lisibilité peut en souditir. Pour retrouver un élément, cliquez droit sur Vues et choisissee Rechercher dans le menu contextuel. Vous poaver, aussi Padapter a vos besoins via la commande Organisation de larborescence du projet. Vous avez ainsi la possibilité de filtrer, regrouper, trier les vues et les feuilles selon dif- férents paramétres et options. Revit vous propose plusieurs choix par défaut (figure 2-31), mais vous pouvez aussi créer votre propre organisation (figure 2-32). Revit et le BIM PARTE T Figure2-20 Cho propesés parla commande Interface utliseteur Figure2-31 ‘Options organisation disponibles Vous rower dans la pute 6 de Vouwage (worl n't) un exemple pls poust doraniss- tion de Tarborescence avec des paramétres d'oceurrences personnalisés. La barre d’état Elle est située en bas de Fapplication et elle est constituée de quatre zones. A gauche, cst une zone dinformation. Elle peut afficher la nature des éléments ou une aide vous détallant les étapes pour appliquer une commande. Présentation de Revit onc? Figure2-22 Fxemple d'arganisation personnaliste Figure2-33 1 —Zone dinfarmation Juste apres, vous trouvez un contidle de sélection des sous-projets. Figure 2-34 2 Sélection des sous projets acts aT 7 Vous accéde.a la gestion eta la création des sous-projets dans Ionglet Collaborer. Revit permet 4 plusieurs utilisateurs de travailler simultanément sur un méme projet. Ce tra~ vail en équipe impose de disposer d'un réseau afin d'y ensegisteer ke fichier central. Les sour~ projets sont exéés dans ce fichier et chaque collaboratous travaille ensuite, en local, sur le sous projet qui lui a été artribué, Llutilisation de Revit Server est recommandée pour faciiter Téchange et la synchronisation des données. Cette fonetionnalité est trés utlisée parles architectes qui se répartissent ainsila modélisation de Fenveloppe, laménagement des pices, la création des détails, la partie infographie, etc. En structure, un projet est plus facilement découpé par batiment ou avec les joints de dilata- tion. Il est done plus simple de cxéer un fichier (nommé par exemple projet X - ensenble) dans lequel sont liés les fichiers de chaque projeteur ou dessinateur. Ce fichier vous servira alors pour avoir une vision globale du projet. Cet outil est plus du domaine de architecture, tout comme la woisiéme partie de ka barre état, qui sert a gérer les variantes dun projet. Figure2-35 3 ~ Gestion des veiartes 9 Revit et le BIM PARTE T Lademitre zone de la barre d’éat est trés pratique. Elle active, ou non (croix rouge), la possibi- lité ou la maniére de sflectionner certains éléments. C’est dautant plus utile que Revit met en surbrillance les éléments sélectionrables, orsqu'ls sont survolés parle pointeur de l sours. Ramet 4—rins ested wanes # & Sélecionner desliens : cette option sert & sélectionner un fichier li¢ A votre projet. Vous pouvez aussi sélectionner un élément précis de ce fichier en vous placant sur l'élément et cen appuyant ensuite sur la touche tabulation. +B Sélectionner des éléments de niveau en fond de plan : Revit vous donne la possibilité de plier un niveau en fond de plansur un autre niveau, Activez cette option si vous souhai- tez recaler le niveau en fond de plan par rapport au niveau actif et, au contraire, désacti- vez-la si vous voulez juste voir limpact d'un niveau sur k niveau actif, pour dessiner les poutres par exemple. © BF Silectionnor des éléments vervouillés : wn élément verrouillé est censé étze figé. C'est & vous de voir, grice a cette option, si vous souhaitez pouvcir le slectionner. + [ sélectionner les léments par face : si cette option est activée, vous pourrez sélectionner un élément en cliquant n‘importe out sur une de ces fices. Dans le cas contraire, vous devrez cliques sur un des bords de Télément. BY Faire glisser les éléments dans la sélection : vous déplacez un ou plusieurs éléments sans les avoir sélectionnés, cest-a-dire uniquement en les présélectionnant (survolant). Nous ‘vous conscillons de désactiver cette option, pour deux raisons. Dune part, le déplacement est visuel, done imprécis, et d’autre part, vous éviterez des déplacements accidentels. La ‘commande Déplacer dans Fonglet Modifier assure efficacement cette fonction. ilteage des éléments sélectionnés : en cas de sélection multiple, vous pouvez Faffiner par categorie, Notez que ce filtre indique aussi le nombre des différents éléments en un clic. C'est une méthode rapide pour vérifier, par exemple, que vous n’aver pas oublié darmerun élément. Présentation de Revit Soon? Les autres barres d'outils La barre d'outils d’accés rapide Située en haut a gauche, cette barre fait partie d'une interface de type Ruban, vous la retrou- verez dans Word, Excel, AutoCAD et bien d'autres. Fgue2-38 bare doullsdotssapcke BEu-e- 88 TOA GCE oR Elle regroupe les commandes les plus utilisées. Le menu, avec une fleche vers le bas a droite de la barre, vous propose différentes options. Diun clic droit sur une commande de votre choix, vous Iajouter Ala bare d'outils. La barre InfoCenter Cette barre est bien connue des utilisateurs des produits Autodesk. Son fonctionnement est en tout point identique dans chacune des applications. Figure2-39 Bare focenter (=== pane ~ Notez la présence du raccourci vers le site Autodesk Exchange Apps. La barre de controle de we Cette barre est intégrée la zone de dessin. Les options proposées varient selon le type de la vue affichée. Figure2-40 Bare de contre de wie 1:00 9G GG ABED 0 OH + 8 Choi de!'échello: Revit adapte toutes les annotations (textes, cotes, ete.) Dias) Niveau de détail : lors de la création des familles, vous pouvez attibuer aux ‘Moen | éléments qui la constituent une représentation graphique différente selon le (ee | niveau de détail chois. Par exemple, vous pouver décider que les hachures de votre poteau n’apparaissent pasen niveau de détail fuble ou méme quil ne soit représenté que par son axe vertical. + Style visuel: vous disposez de plusieurs options pour la représentation graphique du modele. Figue2-41 les différents styles viel & vote deposition Ce choix est complétement subjectif; vons testerez et adopterer le style que vous préfer. Revit et le BIM PARTE T Figure 212 Ager desires styles Lancer des rayons n’est pas un style visuel permanent; il sext pour les études d’ensoleille- ment. Nous passerons sur les Options d‘offchage des eraphismes qui regroupent des choix pour les infographistes (ombrage, éclairage, exposition photographique, etc). ‘% 96 Ces trois options sont destinges aux architectes et aux infographistes 1. Trajecteire du soleil 2. Ombre ; 3. Boite dedialogue des rendus. s® Cadrer la vue et Afficher le cadre: le cadre représente vos limites de la vue. Avec Yoption Afficher la zone cadrée, vous définissez ce cadre. L'option Cadrer la vue affiche, ou non, les éléments situés en dehors. Vervouillage de la vue 3D + le verrouillage signifie que vows ne tourneree pas autour du modile. Vous étes libre, tout moment, de déverrouiller la vue Si vous annotez une vue (niveau, cotes), il est opportun de la verrouiller ; de cette fagon, vos annotations resteront & lendroit prévu. L’étiquetage (le repérage) d'éléments a’est ailleurs possible que dans une wue verrouillée. ‘Masquer/lsoler: cette option est tzés utile. Vous filtrez de manidze temporaire laflichage des déments ou de eatégories d'éléments dune sélection. A chaque fois, vous avez deux ppossibilites : n’afficher que la sélection ou au contraire la masquer. Un cade cyan apparait alors dans la zone de dessin pour vous rappeler que tous les éléments ne sont pas présents a Técran : Faffichage est passé en mode temporaire. Vous verrez que cet état est également utilisé pour d'autres options. Lorsque vos ies sont trés chargées, ce filtre vous permet de travailler sur un ensemble et de vous concentrer sur celui-ci sans étze géné parles autres éléments. ‘Une fois votre travail effectué, vous pouvez revenir 4 Faffichage valider si par exemple, vous réalisez un détail (Appliquer...). Afficher les éléments cachés : les opérations de masquage d’éléments ne sont pas irréversi~ bles. Cette commande ouvre aussi une vue temporaire (encadrement de ta zone de dessin ‘en magenta) dans laquelle vous retrouvere2 tous les éléments. Vous pourrez done les réaf- ficher si besoin. Sélectionnez les éléments, puis cliquez droit (AVficher dans la vue...). ial (Restaurer...) oule Présentation de Revit CHAPITRED 6 Figure 2-43 Masquertoler Figure 2-44 Aficher le ementscadhes Revit et le BIM PARTE T * Propriétés de la vue temporaire : comme avec les options peécédentes, la zone de dessin est centourée dun cadre, violet cette fois, pour vous signaler que vous passez en mods temporare. ‘Toutce qui est représentation graphique et visiblité des éléments est gérable avec des gabarits devue ; vous power done appiquer un de ces gabsrits & vorre vue. Le conteéle geophique de la visiblieé des éléments et les gabarits de vue seront démillés dans le chapitre 3. ‘Loption Activer les propriétés de la vue temporaire offre une approche différente. Vous faites vos réglages dans la vue temponaie. Si ces réglages doivent vous resservir, vous les cenregistrez en cliquant droit sur le nom de la vue dans 'arborescence du projet et, dans le ‘menu contextuel, en choisissant Créer un gabarit d partir de la vue. Dans les deux cas, vous revenez aux réglages initiaux en utilisant option Rétablir les propriétés de la vue. Figure 2-45 Propriétésdela we tempore Présentation de Revit Soon? © Afficher/Masquer le modéle analytique : Vintitulé est suffisamment clair. La figure saivante illustre les deax cas. Figure2-46 ‘© Mettre en surbrillance les jeux de déplacements : dans les vues 3D, vous pouvez réaliser des ‘vues éclatées. Avec cette option, vous passez en mode temporaire (cadre orange) pour visualiser les éléments déphicés. Figure 2-47 Metre ensurbilance les jeux e diplacements Revit et le BIM PARTE T ques créées par l'utilisateur entre les objets qui composent le modéle. © Afficher les contraintes: fait apparaitre, dans les vues souhaitées, es contraintes géométri- Figure 2-48 Aficher les contraintes La modélisation Maintenant que vous vous étes familiarisé avec Pintefwe et la «philosophic» du logiciel, vows allez powvoir aborder Pune des parties qui ‘vous interessera le plus : la modélisation Le gabarit Selon les types de projet que veus serexamenéa étudier, es éléments structures oules plans produive peuvent varier. Le chois dt gabarit est donc déterminant, Tout au long de la lecture de ce Kevre, vous trowveres les ingrédients pour les créer selon vos besoins. Ce chapitre expligue guels sont les éléments (principauce gui vous permettront de partir sur de bonnes bases. Définition Les études d'un immeuble de cing étages ou d’un batiment industriel sont différentes, tout comme les attentes du client peuvent Iétre en fonction de lz mission qu'il vous confie (pré- étude ou exécution). Pour un batiment industriel, vous aurez besoin de poteaux métalliques (IPE, PRS, etc.), ce qui est moins probable pour une maison individuelle. Le gabarit est, en quelque sorte, une synthése de tous les éléments nécessaires Ala réalisation du modéle. Si toutes les options, les représentations graphiques des éléments, les familles chargées sont définies dans le gabarit, vous pouvez. vous concentrer sur le projet et rien que sur celui-ci. Avant de se lancer dans la création dun gabarit, ilest intésessant de définir son rdle eta per- sonne en charge de sa réalisation. Si plusieurs personnes travaillent sur un méme gabarit, vous aurez autant de propositions que d'individus. Au-dela de Muniformisation des plans au sein de Fentreprise, cest la productivité qui est directement affectée. Si, a chaque projet, vous devez charger une famille lambda ou modifier une option, il faut revoir le gabarit. Crest un travail de longue haleine et assez laborieux. Vous pouvez l'aborder selon deux angles. ‘+ Vous démarrez un projet et fiites vos réglages pendant son déroulement. Vous sauvegar~ dez ensuite le fichier en tant que gabasit (memu R/Enregistrer sous/Gabarit). Cette solution est réalisable, mais diffidlement compatible avec les délais imposés par le chantier. La modélisation PARTIED * Vous prévoyez le temps nécessaire & sa création (deux & trois jours). Vous Taméliorez ensuite en fonction des retours de vos collaborateurs et de votre expérience. Cette méthod: ne monopolise quune personne au démarrage de V'intégration du logiciel au sein du bureau, «Usinea gaz?» Fevit a cette réputation qui est, heureusement, mal fondée. II faut juste étre conscient quelle temps néces- ‘aire & son paramétrage sera tes lamgement rentabilsé parla suite. Cette étape douloureuse (pression du ‘hantier, du patron) est nécessaire. Aprés tout, AutDCAD doit également ére paramétré avant utilisation. Plusicurs gabarits sont fournis par Autodesk; ils sont situés dans le dossier: C:\ProgranData\Autodesk\RVI 2017\Tenplates\France, Le gabarit de structure par défaut est Structural Analysis-DefaultFRAFRA. rte. Les options générales La premiéze étape consiste a régler toutes les préférences utilisateur (menu R/Options) et Finterface (position des fenétres, aspect du ruban, etc.). Les unités du projet Le réglage des unités est accessible 4 partir de Ponglet Gérer/Paramatros/Unitéc. Une boite de dialogue vous donne un apergu des séglages prédéfinis. Cliquez ous le format & modifier pour ouvrir lafenétre Format et choisissez vos préférences. Vous aurez A paramétrer les disciplines Commune et Structure. Cette demiére regroupe les unités concernant les efforts, les caractéristiques mécaniques des éléments, tout ce qui a trait Taspect analytique du modéle. La définition des unités étant rapide A effectuer, nous vous secommandons de la faite aussi pour la discipline Structure, méme si vous nlavez pas préva, pour Finstant, d’utiliser Ie partic analytique de Revit. Les propriétés du projet Informations sur le projet Crest une famille systéme qui regroupe des parametres pour la gestion du projet. Certains de ces parametres peuvent étre utilisés dans les cartouches.. Pour y aceéder, passez par Fonglet Gérer/Paramitres/informations sur le projet eu de paramétres sont disponibles dans le gabarit structure par défaut. Vous constatez égale- ment quil aly a aucun moyen d'ajouter des paramétres & partir de cette fenétre. ‘on Figure3-1 Fenétres Unies etFormat Figure3-2 Infomatons sir lepejet La modélisation PARTIED Pour leur création, il faut passer par la boite de dialogue Paramitres du projet. I existe diffé- rents types de paramétres et leur définition impose des choix. Rappelez-vous la classification des éléments effectuée par Revit (chapitre 2). Parametres du projet Lafenétre Paramétes du projet souvre aprés avoir lancé la commande du méme nom [if] dans Fonglet Gérer, groupe de commandes Paramitres. Figure3-3 Peers be pet ) Paramétes duprojet Drees dees sheers de 7 La fenétre liste Fensemble de vos paramétres personnalisés et vous permet de les gérer (ajout, suppression et modification). Précision sur les paramétres ‘Comme vous favaz remarqué, le terme « paramétre» est omiprésent. Pour une mailleure compréhen- sion, nous allons vous définir en quelques mots les différents paramétres etleurs contextes. + Les parameires « de ype » influent sur tousles éléments dune famille qui partagent le meme type. * Les parameires « occurence » n‘ont une incidence quesur une sélection elements. * Les paramétres « partagés » sont accessibles pour d'autres familles ouproets. ls peuvent etve de type ‘ou docaurrence. + Les parameires « globaux » sont accessible uniquement dans environnement d'un projet et peuvent avoir une incidence sur plusieurs catégories objet diferentes. Meme sls ne sont pas employés dans Revit, nous allons aussi ajouter les deux qualifcatfs suivants. * Les paramétres « personnalisés » sont ceux que vous crée7 (paramétres de projet ou de famille) IIs peuvent étre de type oud'occurence et partagis ou non. «Les paramétres « pardétaut » sont ceux que vous n’aver pas crs. En attendant que ces subtiltés de Revit soienttotalement acquses, j‘espére que cette vulgarsation vous sidera ay voir un peu plus car. Pour créer un paramétre, clique sur Ajouter. Le gabarit trois zones : Catégories, Données de paramétre et Type de paramétre. Figure3—4 Fenétre Propietés des paamees réponses vous aideront a prendre les bonnes options. Dans a zone Catégories, coches la ou les catégorie(s) concernée(s). Rappel ‘Yergonomie du logicel. poutres (ossatures) pour vous cider dans cette tiche. et cochez-les. CHAPITRE 3 Une nouvelle boite de dialogue saffiche, intitulée Propristés des paramétres, Elle est divisée en 5 mcrae i = ii 4 Saree = itt il 4 t Lorsque vous définissez un paramétre, vous devez vous poser plusicurs questions. Les Tout dabord, pour quels éléments avez-vous besoin d’un paramétie supplémentaire ? ‘Chaque famille cispose de propriétés gérées par des paramiéires. Ces propriétés varient selon les élé- iments et les familles peuvent étre améliorées par 'ajout de paramétes personnalisés, Les familes étant issues de categories, Revit impose de rattacher les parametres a ces catégories. Dans le cas contra, ‘ous aurier des centaines de paramétres commurs & chaque élément, ce qui nuirait considérablement & Supposons que vous ayer beaucoup de projets pour lesquels vous dever gérer la préfabrica~ tion. Il peut étre intéressant d’ajouter un paramétre commun aux poteaux portenrs et aux Ces éléments sont structures ; vous les trouverez avec le filtre Structure activé. Cherchez-les Vous pouvez n’alficher que les éléments sélectionnés (8 droite sur l figure 3-5). Ensuite, & quoi servira-t-il ? Il vous indiquers quels sont éléments préfabriqués et lesquels sont coulés en place. C'est un choix binaire. La modélisation PARTIED Figure3-5 ‘lection des extdgores Vous pouvez done nommer le paramétre ; Préfa semble explicite. Le type de paramétre Oui/ Non este plus adapté pour Putilisation souhaitée. {es types de paramétre sont fonction de la discipline choise. Les disciplines proposées sont les mémes ‘que pour le réglage des unités. Si vous sélectionnez la discipline Structure, vous aurez accés & des para- rmétres de type Force, Masse volumique, Acélératon, ete Figure3-6 doreetcecaanete ‘efnton des données vm de paraméte me Ore. ove Gomes *) ye oepuenene © co eres rt ees o ee eee (tt) ses wes peeve en fctonce sero pooner tose Contsemsestere =) Préfa sera un paraméue d'oceurrence : il n’affectera pas Fensemble des éléments dun méme type, mais seulement ceux de votre choix. I ne vous reste plus qu’a choisir le groupe de paramétres dans lequel il sera classé. Matériaux et finitions est un choix judicieux Enfin, quelle sera sa portée? Uniquement ce projet ou sera-t-il uilisé dans d'autres familles ou d'autres projets ? Figure3-7 yeoman arométe du projetou paramtre ——@ rwwenr aspen partagé? (Pe tove are esrmeriatses nano ares eee) Opwmere part i tomers tes (Ge ye prem pal rpg pr eves es et es, SeatreeSinans C3 Lintérét de le déclarer en tant que paramétre partage est plutdt limité. Une étiquette d’anno- tation pourrait récupérer sa valeur, mais est-ce réellement utile de surcharger un plan de cof- frage avec ce genre d'information ? Nous allons done choisir Paramétre du projet. La notion de paramétre partagé sera expliquée dans la section suivante. Pour valides, cliquez sur OK. Le paramétre Préfa epparait alors dans la listede la fenétre Para~ mitres du projet. | ‘Attention appellation Paramétre du projet peut préter & confusion car Cest aussi le nom de la boite de dialogue cela figure 33. es paramétres partagés sont aussi afichés dans cette boite de dialogue dort le réle est de lister ensemble des parametres disponibles pour les éléments du projet. Notez que si vous eréez des paramétres dans un gabarit, tous les projets utilisant ce demier disposeront de ces parimétres. Vous pouvez voir les propriétés d'un poteau porteur sur a figure 3-8. Figures Poteauavec le paramétrePréla ‘Aciele mode ona Quand vous sélectionne2 un élément, vous avez linformation sur son mode de fabrication... Pour un projet compostant 100 & 20) éléments (ou plus), devoir cliquer sur chacun eux a’est tout simplement pas envisageable. Leparametre Prefa va réellement remplir sa fonction dans un filtre ou une nomenclature. En. créant un fillze personnalisé, vous pourrez colorer en rouge les éléments peéfabriqués. La nomenclature vous renseignera en un coup d’cil sur Tétat du puramétre et vous aurez méme la possbilité de le gérer directement dans celle-ci. Figure3- ‘xemple de nomenclature aay La modélisation PARTIED Paramétres partagés Les paramétres partagés ont la particularité d’étre utilisables dans plusieurs familles ou pro- jets. Cette section explique la notion de « partage » et la eréation de ces parametres. Prenons Texemple d'une famill: de poteaux et imaginons que leurs dimensions soient contrd- lees par deux paramatres non partagés b et h. Vous décidez de créer une famille d’étiquettes annotation de poteaux. Lore de sa création, Revit vous proposera utiliser les paramatres par défaut des poteaux. b eth n'étant ni des paramétres par défaut ni des paramétres partagés, vous ne pourrez pas y accéder. Si vous voulez que Fétiquette mentionne les dimensions du poteau, vous avez deux possibilités. © Vous récupérezla valeur du paramétre Nor du type qui fait partie des paramétres par défaut. I faut copendant rester vigilant :Nom du type estun paramatre dont la valeur est un texte. Une ctreur de saisic est done possible, comme dans le cas du poteau P2 de la figure 3-10. P1 P2 0 avecle paramére Nom du type 40x40 50x50, If a lel a Pour corriger Verrenr, sélectionner le poteau P2, cliquez sur Mosifier e type dans la fenétee des propriétés, puis renommez le type. Figure3-—11 Renomer un type * Vous utiliser des parmétres partagés entre la famille de potesux et Vétiquette d’annota~ tion. Dans ce cas précis, ce sont les paramétres de dimension qui doivent étre partagés. De cette manire, Tétiquette indiquera toujours les bonnes dimensions du poteau. Il est pré- férable de tirer profit de Laspect paramétrique du logiciel. L'utilisation des paramétres par- tages évite les saisies manuelles et réduit done le risque derrear. Pour aceéder & la gestion des paramétres partagés (figure 3-12), allez dans Yonglet Gérer, groupe de commandes Parameétres et cliquez sur Paramétres partagés (3). Les paramétres partagés sont stockés dans des fichiers textes qui sont totslement indépendants des fichiers de projet ou de famille. Il est possible d’ouveir un fichier existant (Parcourr. Le gabarit coms Figure3-12 Fendtre Modification des paramétres patagés en créer un. Dans le cadre de la création du gebarit, vous pouver d'ores et déja créer les para metres qui vous viennent i fesprit. Vous complézerez et modifierez le fichier de parameétres par- tagés au fur et mesure de Ia découverte et de Papprentissage du logiciel Cliquez sur Créer... Choisissez un emplacement, nommez votre fichier, par exemple paranétres partagés et validez. Poury accéder plus rapidement par la suite, les paramétres cont classés per groupe. Pour rester sur fexemple du poteau, vous pouvez. créer un groupe Dimensions dans lequel vous ajoutez. les deux paramétres b eth. Figure3-13 Création de parambies partagés La modélisation PARTIED En cliquant sur OK, vous validez la eréation de ces dew paramétres. Ils seront par exemple utilisés par des familles de poteaux et de poutres, ainsi que par des familles @étiquettes annotation. Les possbilités apportées par les paramétres de ce type étant vastes, leur exploi- tation sera traitée dans différents chapitres et dans les tutoriels de h partie 6 de Fouvrage. Paramétres globaux Ce type de paramaue est encore « peu employé dans les maquettes Revit mais les possibi- lités qu’il offre sont trés intéressantes. Les paramétres globaux sont propres au projet Revit et ne sont pas assignés a des catégories spécifiques (comme pour les paramétres partagés). Is peuvent etre utilisés pour parametrer des parties d'un modéle ou bien certaines composantes un objet par des variables, ou bien méme des formules. Liutilisateur peut ainsi introduire dans son modéle des contraintes de conception de la maquette et micux controler les paramétres de plusieurs familles d’objets simultanément. Prenons Fexemple de fenétres, disposées sur facade, sur lesquelles nous souhaiterions pouvoir intervenir simultanément surleursalléges ou bien sur 'arase inférieure de la sous-face de linteau. ‘Aprés avoir sélectionné Pensemble des ouvertures conceinées, cestaines variables présentes dans la fenétre de proprietés peuvent étre associées a un paramétre global. Figure3-14 Paramitre d'occurence powant dtre associé Aun paraméte gobal La création du paramétre global est sensiblement similaire 4 celle d'un paramétse projet ou partagé, 4 ceci prés quil nest pas associé A une catégorie d’objet spécifique. Il suffit donc sim- plement de le nommer. Figure 3-15. Criaton de paranates glotoux Pour accéder a la gestion des paramétres globaux (figure 3-16), allez dans Yonglet Gérer, groupe de commandes Paramétres et cliquez sur Parametres globaux. Vous pouver alors intervenir sur cet unique paramétre global et piloter Tensemble des ouver~ tures de cette fagade epéifique, sans altérer les autres fenétres du projet (qui font pourtant pastic dela méme famille Pobjets Revit). Figure3-16 Gestondes paramitres gobaux Restons sus cette fagade et voyons un autre moyen d'introduire un paramétre global. Imaginons que nous souhaitons piloter Fentraxe entre les fenétres sur tousles éages simultanément. La modélisation PARTIED Commence par placer des cotations pour matérialiser Fentraxe des fenétres. En les sélec~ tionnant toutes, vous pourrez associer cette distance i un paramétre global via le ruban, par le groupe de commandes Cote du libel (figure 3-17). Figure3-17 Associaton dune cotton 4 un peraméte gota Nous retrouvons une procédure classique pour eréer le paramétze. Liutilisateur peut alors intervenir sur cette seule variable et influer sur Tertraxe des ouvertures. Les cotes temporaires Vous pouvez, définir le comportement des cotes temporaires dans le gabarit (onglet Gérer/ Parameétres/Paramétres supplémentaires/Cotes temporaires). Comme vous le verrez dans le chapitre 7, Revit donne la possibilité de créer des muss com~ posés de plusicurs couches, le réle de « porteur » étant attribué a Pune delles (par exemple : enduit/parpaing [porteur]/isolant). Les cotes temporaires se basent sur Paxe ou les faces de Tensemble du mur composé ou par rapport au porteur. En structure, les murs ne sont com~ posés que d'une couche qui aura le role de porteur ; le choix se limite done 8 Axes ou Faces. Ce choix, tout comme celui pour les portes et les fenétres, dépend de vos habitudes de travail. Figure3-18, ‘Proprietés des cotestemparares Le gabarit oe Les lignes Les motifs de ligne Pour acaéder i la gestion des motifa de ligne, passez par Fonglet Gérer/Paramétres/Parambtres supplémentaires/Motifs de ligne. De nombreux motifs sont proposés dans le gabarit par défaut ; n’hésitez pas a les étudier en cliquant sur Modifier. Comme vous pouver le voir surla figure 3-19, lz méthode pour eréer un matif est d'une simplicité enfantine. Vous étes cependant limité 4 manipuler des tirets, des espaces et des points. Figure3-19 xemple de matif de fone Le tutoriel n”2 de la partie 6 de Fouvrage explique la création d'une ligne avec un texte. Les épaisseurs de ligne Revit ne proposant pas de systéme de calques, les épaisseurs des lignes sont définies aprés avoir lancé la commande éponyme (onglet Gérer /Paramitres/Paramétres supplémentaires). La manitre de gérer les épaisseurs des lignes est trés intelligente. Vous disposez de 16 épaisseurs représentées par des indices (1.4 16) dont vous adaptez la valeur en fonction de Téchelle. Vous pouvez donc changer d'échelle en cours de projet ou réaliser des agrandisse- ments de certaines zones, le rendu sur le papier sera toujours tel que vous le souhaitez sans aucun réglage supplémentaire. Deux autres ongkts servent i paramétrer les épaisseurs des lignes dans les vues en perspective et dans les annotations. Notez. quedans ces deux cas les épaisscurs ne sont pas fonction de Péchelle. La modélisation EAI Paes 2 Figure3-20 Gestondes épaiseure des lignes coe pn Sergent mee ern meee rennet ne mr te ampere ete nr ee re ele meee ee ed eo ue tee ese | liso tan samo om fsmeas tte sao im Lars de la modéiisation, les éléments sont dessinés avec les épaisseuss choisies. Il est pasfois utile de désactiver Iaffichage des épuisseurs 4 V’écran pour vétifier un léger décalage ou sélec~ tionner un point d’accrochage précis. Cette fonctionnalité sactive avec Ia commande | gnes ‘fines (BS) accessible dans la barre d'outils d’aceds rapide ou avec le raccourci clavier Tl. Figure 3-21 ode Lines fines désactvé — stactve Mode “ignes fines” Mode “ignes fines désactive active Les styles de lignes et d’objets Lafenétre Styles de lignes (onglet Gérer/Paramétres/Paramétres supplémentaires/Styles de lignes) affiche les différentes options proposées par Revit. Certains styles (que nous appellerons systéme) ne peuvent pas étre renommés ou supprimés car ils sont utilsés par le logiciel. C'est le cas d'une partie des styles dont le nom est indiqué entre chevrons. Vous pouvez toutefois modifier leurs épaisseurs, couleurs et motifs. Par exemple, un sol (phancher) est délimité par des lignes d'esquisse ; est un style systéme. Pour créer un style personnalisé, cliquez sur Nouvdle dans Tencadré Modifier les sous-catégories et donnez-hui un nom, L'indice indiquant l'épaisseur récupére vos réglages de Fonglet Epais- | Figure3-22 Fenétre Styles de lignes seur des lignes d’annotation de la fenétre Epaisseur des ignes (figure 3-20) et les motifs proposés sont ceux de lt figure 3-19. Il ne vous reste plus qu’a choisir la couleur. Ces styles vous seront proposés lors du dessin ou de la modification de lignes (partie 3). La définition des styles dobjets [| (onglet Gérer/Paramétres/Siyles d’objets) est basée sur le méme principe. Figure3-23 Definition des styles objets La modélisation PARTIED La fenétre Styles d'objets sert A contréler la représentation graphique des différentes catégories ou sous-catégories d'objets d'un projet. Prenez le temps nécessaire aux réglages de tous les Aléments dans chaque onglet et dans les disciplines Structure et Architecture (Filtre juste au- dessus du tableau, figure 3-23). Une fois que ces réglages auront été sauvegardés dans votre gabarit, vous n/auree plus besoin de revenir dessus, ou uniquement pour affiner certains choix. Vous pouvez également attribuer un matériau a une catégorie. Imaginons que vous utilisiez dans un projet les réghges de la figure 3-23. Sila valeur du paramétre Matériau structure! de vos semelles filantes est , vous saurez que lematériau utilisé est le (25/30. Vous pouver. aussi changer le matériau dans les propriétés de Télément ; dites-vous que dans la fendtre Styles dobjets, vous définisses les parumatres par défaut des catégories d’déments. Les éléments d’annotation Les éléments d’annotation seront approfondis dans la partie 3. Nous allons ici simplement vous exposer les bases pour le gabatit. Les textes Les différents types de textes sont issus de la famille systéme Texte. Test intéressant de pré- voir dans le gabarit les styles que vous avez Uhabitude d'utiliser. Pour accéder aux peopriétés de type des textes, cliquez sur la fléche oblique, i droite du nom du groupe de commandes Teate dans Fonglet Annotation (Tees. Figure3-24 [ropteace S”*”*=~“*‘~*~*~*~‘*~*~é~CSY ne: oven.) Exemple de ype de tete | Pour créer un autre type, utilisez le bouton Dupliquer.., donnez-lui un nom explicite et modi- fier les paramétres désirés. Lorsque vous annotez votre plan, vous avez la possibilité dajouter a votre teate une ligne de repére. Le parametre Pointe de fléche de repére détermine le style de fléche a utiliser. Si vous souhaitez modifier ou ajouter des styles de fléches, ciquez sur la commande Pointes de fléche dans Fonglet Gérer/Paramétres/Paramétres supplémentaires. Figure3-25 (an Exemple de ype J de poine de fiche — a=) Laméthode de création d'un nouveau type est identique a celle pour la création d'un type de texte ou de tout autre type. La fenétre Propristés cu type fonctionne toujours de la méme maniére, quelle que soit fa fumille A modifier. Les options gras, souligné etitalique peuvent étre définies dans le type ou directement pendant Tédition du texte dans la zone de dessin, comme dans exemple de la figure 3-24. Les cotes Developper le groupe de commandes Cote TEE de Vonglet Annoter. Toujours dans le cadre de la création du gabarit, nous vous recommandons de paramétrer chaque type une bonne fois pour toute. En cliquant ur Type de coteslinéaires, la fenétre des propriétés du type s'ouvre et vous donne accés aux paramétres associés. Les motifs de remplissage Les motifs de remplissage sont Péquivalent des hachures dans AutoCAD (onglet Gérer/Para- métres/Paramétres supplémentaires /Motifs de remplissage). La seule subtilite des motifs est quien existe deux types : les motifs de dessin et les mots de modéle. La figure 3-27 illustre la différence entre ces deux types. La modélisation PARTIED Figure3-26 Aecds aux proprétic «es types de cteslnésires Figure3-27 Fenétre Matis de remplssage (8 i= gaucheles mots de dessin, & oe a doit les mous de medéle) “Ui = Figure 3-28 ey pe ‘ypes de mots selon Iéctelle Le gabarit Somes Comme vous 'avez compris, cest le comportement du motif par rapport 2 échelle qui con- ditionne utilisation dun type ou de Pautre. « Les motifs de moddle sadaptent en fonction de Véchelle et sont modifiables (exemple utilisation : zeprésentation des muss en parpaings pour les perspectives ou les élévations) ‘Vous pouvez les cote, es faire pivoter, les déplacer : survolez une ligne du motifavec la soutis et appuyez sur la touche tabulation pour la présélectionner, cliquez. pour la sélectionner. © La représentation des motifs de dessin est figée et ne dépend pas de échelle (exemple utilisation :eprésentation des murs coupés surune vue en plan). Leur création est trés simple car, nouveau, Revit guide 'utilisateur tout au long du pro- cessus. Pour plus de détails, consultez le tutoriel n’3 de la partie 6 de cet ownage. Créez pour votre gabarit les motif que vous avez Vhabitude d'utliser. La révision et la revue des feuilles Derrire ces termes se cache la gestion des indices des plans. Le chapitre 14 est en partie con- sacré A cette notion, mais le gabarit peut intégrer les options de la méthode de révision. Vous accédez a la fenétre Réivisions et revues des fouilles de deux manitres : par Fonglet Gérer/ Parameétres/Paramétres supplémentaires/Révisions et revues des feuilles ou par Fonglet Vue/Com- position de feuile/Révisions et revues des feuilles [I]. Figure3-29 Options & defini pourle gatarit + Choisissez votre méthode de numérotation : par projet oupar feuille. Par projet signifie que indice est fonction de son ordre dans le tableau de la figure 3-29. Les indices sont gérés indépendamment des feuilles (plans). Imaginons que vous ayer tois feuilles dans votre projet : = 01-Fondations; = 02-PH ROC; — 03-Coupes. La modélisation PARTIED ‘Tous ces plans sont indicés avec la sévision 1 (ordre) qui correspond 4 leur premiére émis- sion. Par fa suite, vous devez indicer les plans 01 et 03 avec la révision 2, par exemple «Massif M3 supprimé, ajout de la longrine LG1 ». Vous avez maintenant les plans O1A et 034. Un peu plus tard, vous indices le plan 02 avec la révision 3 « Décalage de la porte L5 ». Le plan 02 devient 02B sans passer par Vindice A. Avec Foption Por feulle, le plan 02 passerait par Vindice A. © Choisissez le style de numérotation : alphabétique, numérique ow aucun. Vous powee chan- ger ce choix en cours de projet pour, par exemple, indiquer une phase démde différente. Si vous choisissee alphabstique, vous powvea définir la séquence A suivre, notamment pour le premier indice. © Si vous signalez systématiquement les modifications avec des muages, vous pouvez sélec~ tionner Nuage et étiquette dans la cclonne Aficher. Les familles a charger Comme nous Pavons indiqué au début de ce chapitre, le gabarit vous proposera les familles quiauront été chargées dans celui-ci. C’est donc a vous de déterminer les familles qui doivent absolument en faire partie et lesquelles pourront étre chargées au besoin. Lancez la commande Charger Ia famille depuis le groupe de commandes Chavger depuis la bibliotheque de Ponglet Insérer. Pensez aux familles 3D, telles que les familles de poteaux, ossatures, semelles, mais aussi aux familles 2D comme les composants de dénils ou les étiquettes d’annotation. Pour les étiquettes d’annotation, un bon moyen de ne rien oublier est de passer par la fenétre Etiquettes et symboles chargés en déroulant le groupe de commandes £tiquette de Tonglet Annoter. Figure3-30 ; =~ Fendtretnquetesee | Sesestas symbole charts || Scorers cnet emt ee Seer comer ecprtremenntete eer: alters» | A Taide des filtres de discipline, vous attribuerez aux différentes catégories d’éléments une ou plusieurs étiquette(s). L'étiquette affichée en regard de a catégorie dans le tableau (figure 3-30) sera proposée par défaut lors de I'annotation des éléments. Une méme catégorie peut éte annotée par différentes farnilles d'étiquettes (par exemple pour une fenétre, vous pouver éti- queter oes dimensions, son allége, le linteau). Notez qu’ll ext également possible de charger des familles d étiquettes (ou de eymboles) supplémentaires a parti de cette fenétze. Larborescence du projet recense l'ensemble des familles chargées © 6 fewie . Vous contiblez donc d'un seul coup dexil les familles disponibles et supprimez, via un clic droit, les familles inutiles. Niveaux et quadrillages Les niveaux Les niveaux sont des plans (dans le sens géométrique du terme) de référence qui peuvent héberger une vue en plan. Is sont visibles sur les élévations ou les coupes et servent a caler le projet en altimétrie, Dans le gabarit de structure, par défaut, trois niveaux sont disponibles. Figues—31 Niveau visbles dens teleraton Sud Vous modifiez le nom ou Ialtimétrie (Revit emploie le terme « élévation ») dun nivezu en le sélectionnant (figure 3-32). Figure3-32 Fonesnons esas reanéte Elvaton — ty Extrait de la fenétre Propriété du niveau a Rageous Porto (iu riveau Foncitions peu La modélisation ‘Parnie 2 Pour votre gabatit, vous pouvez personnaliser cette famille systéme. Affiches la fenétre Pro- priétés du type du niveau sélectionné (bouton Modifier le type dans la fenétre Propriétés). Vous avez la possbilité de modifier le type sélectionné ou de le dupliquer. Comme vous le constatez sur la figure 3-33, les paramétres ont pour fa plupart un rdle graphique : choix du symbole, couleur, motif des lignes, etc. Figure3-23, Fenétre Propriété du type Remarque sur le paramétre Symbole Ce paramétre utiise comme valeur une famille. Si vous souhsitez personnalisr le symbole, passez par arborescence du projet (» rome), cherchez dans les symboles dannotations la famille correspon dante, dans notre cas M_Marqueur de niveau ~ Cercle, puis via le clicdroit,choisissez ficion. La famille Souvre dans Véditeur de famille; enregistrer-la sous un autre nom, comme Marqueur de niveau apportez vos modifications puis sauvegardez. Ine vous restera plus qu’ charger votre famille dans le projet (onglettnstrer/Charger depuis la biblo- theque/Charger la famille) et attibuer au paramétre symbole votre famille Marqueur ce niveau . Le paramatre Base de [élévation offre deux valeurs possibles : © Point de base du projet: les élévations dépendent du niveau 0 du projet, option fréquente dans les études ; + Point de topographic: les élévations sont caleulées par capport 4 un point de topographic fixe, par exemple un niveau NGF (Nivellement général de la France). Le gabarit coms Point de topographie Pour définir un niveau NGF, placez-vous dans une vue d'élévation ou une coupe, puis dans Tonglet Gérer, de commandes Emplacement du projet, déroulez la commande Coordonnées [Exe et sélectionnez. Spécfiex les coordonnées du point. Cliquez. ensuite sur un niveau et donnez a la valeur é[évation la cote NGF correspondant au niveau sélectionné. Coordonnées partagées ‘Dans le cas de projets realises 8 aide de plusieurs fichiers, cette fenétre (gure 3-34) vous permet de les, positionner les uns par rapport aux autres. Figure3—34 [trbution d'une cote NGF Sunniveau Fendavons ~~ 0 © Le projet dispose maintenant de deux méthodes de cotation des niveau que vous utiliserez indifféremment selon les vues. Sélectionnes tous les niveaux et utilsez le sélecteur de type pour changer la famille et choisir la méthode voulue. Figure3-35, Prirtde togaplie & gauche, poirtde base cu projeta date Fondation “10 La modélisation LA Pane 2 Création d’un niveau Idéalement, comme Cest le cas dans le gabatit Structure par défaut, votre gabarit disposera de plusieurs niveaux que vous n’aurez qu’a recaler pour votre projet. Il vous arrivera cependant de devoir en créer dautres. Lorsque vous lancez la commande Niveau [i@ lives] (onglet Structure/Référence), Ponglet con- textuel Aodifier/Placor niveau apparait avec le groupe de commandes Dessinor. Les niveau étant impérativement horizontaux, seules les commandes Ligne et Choisir des lignes sont disponibles. Figure 3-36 << Sroupede commandes Dessner d Grice ala barre des options, vous choisissez si le niveau hébergera, ou non, une ou des vue(s) en plan (les différents types de vues seront abordés un peu plus loin dans ce chapitre). Une fois vos choix définis, il ne vous reste plus qu’a tracer le niveau dans la zone de dessin. Figure3-37 (réation d'un riveau avec wes en lan cei Ld l Attention En cas de suppression un niveau, les vues en plan associées seront également supprimées. Une boite ce dialogue vousindique quelles sont les vies concernées et vous permet damular en cas de mauvaise ‘maripuation. Pour tracer des niveaux n'hébergeant pas de vuc en plan, vous pouvez reproduire la méthode expliquée précédemment en décochant Réaliser une vue en plan ou directement & partir de la zone de dessin en copiant un niveau (onglet Modfier/Modfier/Coper %). Ces niveaux «orphelins » sont utiles pour définir les arases supérieures d'acrotéres, de murets ou tout sim~ plement des niveaux de travail. Unbon moyen pour savoir sile niveau est héte de vue(s) en plan est de regarder a couleur du symbole de niveau 4». Si elle est bleue, vous pouvez double-cliquer dessus pour accéder & la vue en plan associée ; x ele est noire, aucune vue n'est hébergée. Le gabarit coms Les quadrillages Quadrillage est le terme employé par Revit pour nommer un axe ou une file. Le fonctionne- ment est tr8s proche de celui des niveaux mis 4 part que les quadsillages a’hébergent pas de vwue. La commande [i Gaailese) est d’ailleurs située dans le ruban sous la commande Niveau dans le groupe Référence de Fonglet Structure, En langant la commande, fonglet contextuel vous propose le groupe Dessiner et il ne vous reste qu’a utiliser les commandes de votre choix pour tracer vos quadrillages. Ceelicenmmda deans APR Pour des cas particuliers, vous dessinerez un quadrillage ayant une forme ire en utilisant la commande Segrren's multiples. Cette commande owre le mode fsquisse et vous permet de dessiner votre quadrillage 4 la demande. Ce mode est temporaire ; son but est disoler Tlé- ment sur lequel vous travaillez. Son avantage réside dans le fait que seules les lignes d’esquisse sont sélectionnables tandis que tous les autres éléments (qui sont alors représentés en demi- teinte) peuvent vous servir pour le dessin de élément (accrochage, sélection de ligne). Figure3-39 xemple 'stisation dela commande Segments muliples mt ee a i it Vous pouver éditeret enter des types de quadrilage en passant parla fentere Proprétés dutype que vous commencez maintenant bien connaltre. Figure3-40 Fenétre Propriété du type La modélisation LAM Paane 2 Tous les paramétres mis i votre disposition ont un réle graphique. II vous appartiendra de les personniliser selon vos besoins. Pour le symbok, suivez la méme procédure que pour le sym~ bole des niveaux. Les plans de référence Vous savez maintenant tracer des plans de référence horizontaux (les niveau) et verticaus (les quadsillages). II manque toutefois la possibilité dlutiliser des plans inclinés pour dessiner par exemple les pannes d'une charpente. Les plans de séférence [i] (onglet Siructure/Plan de construction) slont pas de conteaintes de direction. Is peuvent étre horizontaux, verticaux ou inclinés. Contrairement aux niveau ou aux quadrillages, les plans de référence sont simplement des plans d'side a la moddtisation et ils sont trés utilisés lors de la création de familles. Plans de référence... Le nom de la commande Plan de référence peut prétet a confusion car les niveaux et les quadrillages sont ‘aussi des plans de référence. Pour simplifier, dites-vous que cette commande sert a dessiner des plans de référence, c‘est-a-dire représenter un plan de construction dans espace. Les niveauxet les quadilages, avant détre des plans e référence, jouent un Ole particulier dans le mode is sont respectivement niveaux et quadrilages. Figures—41 iveaux, quadellages tplan de référence Le gabarit coms Commandes communes Zone de définition Une zone de définition sert a contréler la visibilité des niveaux, quadsillages et plans de séfé- rence dans les différentes vues d’un projet. Figure3-42 Bxemple d'aisation 1 Lanceza commande Zone de dgjnition + (onglet Vue/Créer) et tracez la 2one souhaitée. 2 Sdectionnez les quadrillages (ou niveaux, ou plans de référence) nécessitant un contrdle de visbilité et atribuez-leur la zane de définition dans la fenétre des propeiétés 3 Pour attribuer une zone de définition 4 un dément, élément doit obligatoirement couper lazone de definition. 4. Sdectionnez ensuite l zone de définition et cliquez sur Modifier... dans la fenétre des pro~ priétés. Une fenétre étrangement intitulée Vues de la zone de définition vsibles Souvre. Figure3—43, ‘églage dela visblité de la zone e cfintion| La modélisation PARTIED vi 5 Vousnepouver intervenis que surla demiére colonne Remplacement, Prooédez& ves réglages. G Le résultat est visible sur la figure 3-44. Figure3—14 ARésitat sute aux Klages des figures 3.42 €t3-8 Notez que ha zone de définition est représentée par un volume ; vous pouvez done lk modifier en trois dimensions. Il est possible de déclarer plusicuss zones de définition dans une méme vue. Comme vous le constatez, l'utilisation des zones de définition est simple ; est leur gestion qui peut se compliquer avec des projets géométriquement complexes. Deux autres solutions sont a votre disposition. © Vous sélectionnez les éléments que vous souhaitez masquer. Cliquez droit puis, dans le menu, choisissez Masquer dans la vue/Elément. Cette solution est rapide et vous permet une gestion vue par vue. De plus, le commande Afficher les éléments cachés (barre de contréle de vue, en bas 4 gauche de a zone de dessin) vous donne la possibilité de les réafficher tout aussi rapidement. + Tout comme un élément doit couper la zone de definition pour pouvoir en faire partic, cette notion d'intersection est également présente pour les quadrillages et les plans de référence. Pour qu'un quadzillage (ou un plan de référence) appartisse surla vue en pland’un niveau, il fut que le quadrillage coupe le niveau concerné. En regardant la figure 3-45 (vue d'lévation Sud), vous observez. que : — Sur h ween plan du niveau Fondations, les quadillages 7, 8, Yet 10 seront visibles. — Sur la vue en plan du niveau 20¢, les quadsllages 7, 8, 9 et 10 seront également visi- bles, ainsi que le plan de référence. Le gabarit Somes — Sur la we en phan du niveau &+1, les quadhillages 7 et 9 et le plan de référence seront visibles. — Sur h vue en plan du niveau R+2, seul le quadsillage 7 apparaitea. Figure3—45 Gestonde a dans une eleva he Rappel es similitudes entre les niveaux et les qua- illages se poursuventjusque dans les con- ‘tdles graphiques dont is dsposent. Rappelez- vous le chapitre2, section Les contréles gra- phiques. Propager les étendues Lorsque vous sélectionnez des éléments de référence (niveaux, quadrillages ou plans), Ponglet contextuel fait apparaitre le groupe de commandes Référence avec la commande Propager les étendues, Sur la figure 3-46, des modifications 2D ont été apportées 2 trois quadrillages sur la vue en plan du RDC (en bas a droite). Aprés avoir stlectionné les trois quadrillages concernés, il est possible de reproduire leurs représentations graphiques dans les autres vues en utilisant la commande Prop ager les tendues.. Le résultat est illusteé par la figure 3-48, Vous pouvez aussi utiliser le controle graphique 30/20 » pour effectuer vos réglages vue par vue, La modélisation PARTIED ‘ropagton del'aendue des quadiilagessilecomée auc vues Re, RAD WtRe3 Les vues en plan Il existe quatre fimilles de vues en plan : Plan d'étage, Plan de faux-plafond, Yue en plan (de structure) et Plan de surface. Laseule famille dédiée a la structure et qui vous laisse choisir la direction de la vue (béton : vers le haut pour les planchers ou vers le bas pour les fondations) est h famille Vue en plan. Crest done, en toute logique, la famille utilisée pour les vues en plan du gebarit de structure par défuut. En accédant aux propriétés da type de le famille, vous constatez que trois types ont éié définis : Fondations, Site et Vue en plan. En France, pour la structure, le type Site ne sert rien ; ‘vous vertez comment le supprimer dans la section Purger les éléments inuiles en fin de chapitre. Figure3—19 Propriété du ype Vue enplan Ladirection des ues est définie 4 aide du paramétre du méme nom. Conseil Imaginons que vous devier créer une wie en plancher bas d'un niveau comme le R+2. Vous utilserez donc le type de vue en plan Foncations, ceaui est tn peu déroutant. Cest pourao il est recommandé de renommer le type Fondations en Vue plancher bas etle type Vue en plan en Vue plancher haut. Le groupe de paramétres Graphisme renvoie a Vapparence des repéres (voir un peu plus loin dans ce chapitre) tandis que le groupe Données d'identification fait apparaitre une nouvelle notion : le gabarit de vue. Un gabarit (de projet) peut contenir autant de gebarits de vue que vous le souhaitez, Beau- coup de paramétres entrent en ligne de compte pour la création un gabarit de vue ; cest pourquoi nous ne reviendrons de maniére détaillée sur ces gabarits qu’a Ia fin de ce chapitre. De cette acon, lorsque vous aborderez cette notion, vous vous serez. déja familiarisé avec les différents paramétres qu offtent les vues. Vous avez appris précédemment queles vues en plan sont hébergées par les niveaux et que vous pouvez créer une ouplusicurs vues en plan en méme temps qu’un niveau. Vous avez aussi la pos sibilité d'ajouter des vues en plan & un niveau en passant par Ponglet Vue/Créer/Vues en plan. La modélisation PARTIED La figure 3-50 vous indique comment ajouter deux nowvelles vues en plan de type Vue plan- cher bas. N’oubliez pas de les renommer. Figure3-50 ‘Nout de wes en plana des riveauxexitants La plage de vue Laplage de wie est un paramétre doccarrence qui définit le plan et la profondeur de la coupe pour le dessin des vues en plan. Cliquez sur Mocifier...[ sapedenom (leans) dans la fenétre des propriétés dela vue (groupe Ltendues). Cette fenétre est utiliste pour ls réglages des vues aussi bien vers le bas que vers le haut. figure3-51 Fonclonnement dea plage de we Le gabarit Zz CHAPITRE 3 Sur la figure 3-51, vous observez I'éévation d'un mur sur deux niveauy, les options définies pour la plage de vue et le résultat sur la vue en plan (PH RDC). # Les éléments situés sous le plan de coupe (zone 1) et au-dessus de la profondeur de le vue (zone 4) ne sont pas représentés. © Les ements situés entre le plan de coupe et le haut de la plage principale (zone 2) sont représentés avec les options graphiques que vous avez. définies. «© Les éléments situés entre le haut de la page principale et la profondeur de la vue (zone 3) sont représentés avec le style de ligne . Pour la figure 3-51, jai paramétré ce style en rouge. De fait, lk profondeur de vue ne peut dene pas étze inférieure au haut de la phge principale. © Enfin, seuls les éléments représentés sont stlectionnables. Cette explication pour une vue vers le haut esten tout point transposable pour une vue vers le bas. Rappel Le bouton Afcher/ Masquer fait appara un vot indication visuele sur es difientesploges de vue, Les zones de plan de coupe Comme vous Favez certainement vu sur la figure 3-50, une commande Zone de plan de coupe se trouve parmi les différentes farnlles de vues en plan. Elle sert 8 tracer une 2one dans une vue en plan et lui attribuer une plage de vue différente. Vous pouvez en définir et en copier autant que vous voulez. Deux zones peuvent étre conti- gués mais ne doivent en aucun cas se croiser. Les zones de plan de coupe sont particuligrement utiles si des réservations de menuiseries sont situées au-dessus du pan de coupe de la vue en plan ou sie projet comporte des demi-niveaux. Les autres vues Les vues en plan, les coupes, les repéres, les perspectives et les élévations sont issus de la caté- gotie Vue. C’est pourquoi vous allez retrouver de nombreuses similitudes, aussi bien pour les propriétés des types que pour celles des occurrences. Nous vous invitons done & leur apporter lune attention particuliére. Cette section a pour but de mettre en avant les différents paramé- tres utiles pour le gzbarit ou les gabarits de vue. utilisation et e fonctionnement de chacune de ces familles de vues seront détaillés dans le chapitre 8. Les coupes Pour accéder aux propriétés du type des coupes, lancez 1a commande |] (a partir de la barre outils d'accés rapide ou de longlet Vue, groupe de commande Créer), puis cliquez sur Moci- Jierletype dans la fenétre des propriétés. La modélisation PARTIED Figure3-52 Propriété du type Coupe au batiment Les paramétres disponibles étant quasiment identiques & ceax de la famille systéme Vue en plan, nous ne détaillerons pas davantage cette fenétre. Notez juste que vous pouvez. personnaliser les étiquettes de coupe et de détail de a méme fagon que celles des niveaux ou des quadrillages. Les repéres Revit utilise la méme icdne pour les repires (onglet Vue/Créer) et pour les vues de détail. Pour- tant, ce sont des éléments trés différents (Figure 3-53). Un repre est issu de la famille Vue en plan, alors que ke type Détail estissu de la famille Vue dle détil et se comporte comme une coupe. Les repéres sont ce que nous appelons les extraits de plan (ou les zooms). Ils héritent des pro- priétés du typedelavue en plana hquelle ils appartiennent : un repére ajouteé sur une wieen plan de type Vue plancher haut aura le type Vue plancher haut (ce qui explique la présence da pari amétze Ltiquette de détail dans les propriétés du type de: wuesen plan). Vous ne pourree done pas modifier les paraméures de type du repére sans modifier ceux de la vue en plan, mais vous adap- rerez les paramétres occurrence de ce repére 4 vos besoins sins incidence surla vue en plan. Figure 3-53 ifirnce ents coupe, we de dtl ot ope Le gabarit i oe Les élévations Vous avez vu que le gabarit de structure par défaut dispose de quatre vues d'éévation repré- sentant les quatre points cardinaux, ce qui est amplement suffisant pour votre gabarit. Les propriétés du type d'une élévation sont identiques a celles d'une coupe. Figure3-54 Propriété du type d'une éévation Les perspectives Dansle gabarit Structure par défaut, vous trouvez une vue 3D ((Modéle analytique). Nous vous conseillons den ajouter une : onglet Vue/Créer/Vue 3D par déaut (ou directement via la barre outils d’accés rapide). Figure3-s5, (création de vue 30, Les commandes Caméra et Visite virtuelle sont plus destinges aux architectes. Néanmoins, le visuel devenant de plus en plus important dans les projets, il peut étre utile de exéer pour un bureau d'études structure une image « réaliste », afin de valoriser son étude, sans pour autant passer du temps sur des réglages esthétiques comme le ferait un infographiste. Aussi vous frouverez dans le chapitre 8 les étapes clés pour créer rapidement une perspective avec des fuyantes et lancer un calcul d’'image. La modélisation PARTIED En regardant les propriétés du type de la vue Modéle analytique, vous constatez. que les nou- velles vues sont eréées & Paide du gabatit Modéles structure) et analstique combinés ; Cest done le cas de la vue (3D) nouvellement créée. Figure 3-56 Froprétés u ype Vue 3D Pour votre gabarit, il suffit de désactiver Paffichage du modéle analytique « de 1a vue (30) dans la barre de controle de vue et de le Iaisser actif dans la vue Modele analytique. Vous devez vous demander pourquoi créer deux vues alors qu'un simple clic permettrait exploiter la partie analytique du modéle. Tl vous suffit de jeter un cel A la figure 3-57 pour avoir la séponse. Figure3-57 Yue 3D avecet sans moddleaneltique Comme vous le constatez, le modeéle analytique n'est pas tres exploitable ; autres paramétres rentrent en considération pour obtenir un modéle analytique parlant et agréable a utiliser. Ces paramétres vont étre expliqués dans la section suivante. Visibilité/Graphismes La représentation graphique des éléments a é&é abordée avec les fenétres Styles dobjets et Styles de lignes qui définissent les réglages par défaut. Vous savez. également que la barre de controle de vue propose différentes options et divers styles d'affichage. Figure3-s8 Fendtre Remplacoments visiltéloraphisme (W/) ‘on La commande [fie Gaiam) (onglet Vue/Graphismes) va encore plus loin : elle vous sert adapter Papparence des éléments, vue par vue, selon les situations et les envies. Vous utiliserez énormément cette commande. C’est pourquoi il est conseillé de retenir son raccourdi clavier : vv (vg fonctionne également). ae ee 3 3 : : 9 8 : : : ign! TNT 3 iuiinideiiunyyy nye | Les différentes catégories d’éléments sont classtes sous forme d’onglets (repere 1). Les cases a cocher situées devant les catégories controlent leur visibilité dans la vue. Si vous avez un message cavertissement vous signalant qu'aucun des éléments cré n'est visible dans la vue, votre premier rétexe doit étre de penser VV. La case a cocher (repére 2) sert masquer l'ensemble des catégories de fonglet concemé sans modifier l'état de leurs cases 4 cocher. En décochant cette case, vous pourrez obtenir, par exemple, un affichage du modéle analytique similzire & celui de la figure 3-59. En comparant cette demiére avec la figure 3-58, vous comprenez maintenant ce que nous voulions dire par « modéle analytique parlant et agréable ». Diiférentes commandes de filtrage et de sélection sont présentes dans la fenétre VV, comme Tindiquent les repéres 3 et 4 de la figure 3-58. Ces commandes ne nécessitent pas dexplica- tions particulitres, d’autant plus que le fltre des disciplines a déja été abordé précédemment. Notez que vous pouvez aussi accéder aux styles dobjets partir de cette fenétre (repére 5). La modélisation PARTIED Figure3-s9 Modéle analytique sar 'ffichace des catégotes de mode Pour effectuer des remplacements graphiques, sélectionnez une catégorie et cliquer sur Ren placer dans les colonnes concernées par des modifications. La figure 3-60 illustre quelques remplacements possibles ; vous constater que chaque fenéire dispose d'un bouton permertant effacer les remplacements. Figure3-6o ———— temple de emplacement aphique | Somes Dans la colonne Niveau de détail, vous pouvez laisser la barre de contréle de vue gérer le niveau de détail (Por vue) ou forcer un niveau de détail pour une catégorie indépendamment de la barre de contrdle de vue. Remplacements par filtres Un des avantages de la fenétre VV est que les réglages choisis affectent une categorie dans son ensemble. Si vous ne devez intervenir que sur un ou plusieurs types (ou quelques occurrences) bien précis, il faudea utiliser les filtres ou les modifications par sélection. La gestion des filtres se situe dans Yonglet Filtre de la fenétre W. ‘Au début de ce chapitre, nous avions eréé un paramétre Préfa servant a différencier les élé- ments coulés en place des éléments préfabriqués. Nous allons poursuivre lexploitation de ce paramétre en créant un filtre. Le fichier qui nous sert de support pour cet exercice est rst basic sample project.rvt (menu R/Ouvrir/Exemples de fichiers). Nous avons ajouté le paramétre Préfa au projet et sélec~ tionné quekjues poutres et poteaux pourles désigner en tant qu’éléments préfabriqués grice & ce parametre. Nous nous sommes ensuite placés dans la we en plan 01 - Entry Level, puis avons modifié le paramétre Direction des vues et réglé la plage pour obtenir une vue en plan- cher haut telle que nous les dessinons. 1 Pour exéer un filtre, dans Ia fenétre VV, onglet Filires, il funt cliquer sur Modifer/Nowveau. 2 Dans la zone filtres (@ gauche), diquez sur Nouveau et nommez-le. Accété de Vicéne Nouveau, de gauche a droite, vous trouvez les commandes Dupliquer, Renommer et Supprimer. 3 Dans le zone Catégores (au milieu), vous sélectionnes les catégorie: qui seront alfectées parle fltre. Dans note cas, il faut sélectionner Ossature et Poteaui portours. 4 Enfin, dans la zone fegles de lltrage (8 droite), nous allons utiliser la valeur Ou’ du para~ mitre Préfa pour créer notre régle de filtrage. Cliquez sur OK pour valider la création du filtre. En quelques mots, ce filtee signifie que vous pourrez modifier la représentation graphique de toutes les poutres er tous les poteaux porteuss dont la valeur du paramétre Préfavaut Ou’. La figure 3-61 résume ces différentes étapes. Maintenant que le filtre est créé, il fant Pajouter 4 la vueet apporter les modifications voulnes.. Les remplacements graphique s'effe-ctuent de la méme manitre que pour les catégories d'lé- ments. La figure 3-62 détaille la procéduse et vous montre le résultat dans lencadré violet. Vous pouvez ajouter autant de filtres que vous le souhaitez et les appliquer ou non a Taide de ta case Acocher dans la colonne Visiilté. La modélisation PARTIED Figure3-61 (Création du te ta Figure3-62 Paramétrage di fire et résutat Le gabarit i oe Remplacements par sélection ‘Méme siles filtres apportent une certaine liberté, ils sont tout de méme destinés & manipuler un ensemble d’éléments ayant au moins un paramétre commun. Créer un filtre pour un élé- ment unique est réalisable mais contre-productif... C'est pourquoi vous pouvez aussi changer aspect d’un ensemble d’éléments préalablement sélectionnés & Paide du clic drcit. Figure3-63 Meru via le die dst lrsque ed dos éléments cant électonnés | erteceipt damia me +) Cop se Moser torte Sexton at Vous avez trois possibilités : par élément, par catégorie ou par filtre. © Dans Fexemple de la figure 3-64, le dalle du dernier niveau est sélectionnée et sa transpa~ rence est modifige Par élément. ‘Les remplacements possibles sont les mémes quavec Lutilisation d’un filkre ; scule la présentation change. ‘Vous pouvez & tout moment revenir sur vos réglages en suivant le méme cheminement (sélection de la dalle, clie droit, remplacer les graphismes dans la vue, par élément). Figure3-64 Seuleledale stlecionnée cst atfectée La modélisation PARTIED Figure3-<5, Toutes bs fondations, ls dalle tes poteaux sont affectés. © Sur la figure 3-65, une fondation, un poteau et une dalle sont sélectionnés et, cette fois, nous avons choisi Yoption Par catégorie. * Sivous choisissez Par file, Ia fenétre VV Souvre sur Tonglet Filtres. Liintérét de cette der- nize possibilité est davoir cxéé des filtees basé: sur les jeux de sélection. Revit facilite la manipulation des stlections ; vous pouvez les sauvegarder, les modifier et les charger. Il est done trés simple de créer un filtre de sélection. La figure 3-66 vous indique la marche & suivre. Figure 3-66 eatin un fivebase sur une ection ‘on ‘Unevous reste plus qu’a ajouter le fltre aux vues de votre choix (fenétre VV). La manipu- lation est identique & celle décrite plus haut pour le filtre Préfa. Hest intéressant d’obser~ ver les définitions des filtres en cliquant sur Modijier/Nouveau, Us sont classés en deux catégories : les filtres de sélection et les filtres basés sur des ragles (figure 3-67). Figure3-67 ‘jout du fre de section Les gabarits de vue Vous avez maintenant acquis les bases nécessaires pour comprendre et créer vos gabarits de vue. II vous en faut au minimum cing: fondations, plancher haut, coupe, Aévation et 3D. Nous vous recommandons d’en ajoater trois de phis pour la partie analytique : fondations, plancher haut et 3D. est tes rapide de créer un gabarit de vue et vous avez différents moyens dy parvenit. La premiére méthode, la plus simple, consiste A se placer dans une vue (par exemple Niveau 1) et paramétzer votze gabarit directement dans celle-ci. Voici un résumé des difft- rents points sur Iesquels vous devez vous pencher 1 Réglez la barre de contréle de la vue selon vos besoins. be BOG Gee om 2 Dans la fenétre des proprietés : — Choisissez la discipline. osspine ——sietue — Réglez la plage de vue. | Piyedtiswe Co iis) — Réglee la délimitation de la profondeur. | Peintaton ste ottawa eases Cette fonctionnalité est lie 4 la plage de vue. Son fonctionnement est simple, comme vous pouvez le voir sur la figure 3-68. cy] La modélisation PARTIED Figure3-68 Comportement dela dimitafon eb profondeur Noter. que vous retrouvere2 également ce paramétre pour les coupes et les élévations. Sur la figure 3-69, loption Délimitation sans ligne a &é choisie pour I'élévation, tandis que la coupe est séglée sur Aucune délimitation. Les contréles graphiques sadaptent donc en fonction de ce parametre. Figure3-69 3 Dans la fenétre V\, sélectionnes les catégories que vous souhaitez rendre visibles. Vous pouvez aussi ajouter vos filtres. 4 I nevoas reste phis qu’a cliquer droit sur le nom de la ve et enregistrer le gabarit (pour exemple, nous allons le nommer PH Entreprise). Figure3-70 (Création d'un gabarit apatirde a we La fenétre de gestion des gubarits de vue s'ouvre (Bgure 3-71) et vous retrouvez PH Entreprise dans la liste des gabsrits disponibles. | Filtre des types de vue ‘Le type de vue du niveau 1 est Vie en pian. Pourtant, il s‘affiche avec lefiltre Plans ce plafond alors que lefitre Plans de surface. vues en plan et plons a’étaze existe. ..II semblerait que le fait davoir une direc- ‘ton de vue vers le haut provoquerait cette subtilité de Revit. ‘Si vous oubliez ce détail,utilisez tout simplemente filtre Tout pour retrouver vos gabarits. Vous retrouvez, dans la partie des propriétés de la vue (2 droite), les paramétres qui ont éé évoqués précédemment. Les autres parimétres sont destinés aux architectes ou aux fides, ou seront abordés au moment opportun. Ine vous reste qu’a reproduire cette manipulation pour les autres types de vue. Figue3—71 Fendtrede gesfon des gabarts de vue La seconde méthode consiste & passer directement par cette fenétre. Pour Fafficher, cliquez sur Gérer les gabarits de vue (onglet Vue/Graphismes/Gabarits de vue). 1 Aaide des filtres, sélectionne7 le type de vue sur lequel vous souhaitez travailler. Figure3-72 les diferent types de ue dsponbles La modélisation PARTIED 2 Vous disposer de trois commandes ) {_® pour a gestion des gabarits de vue : de gau- che a droite, dupliquer, renommer et supprimer. 3. Apportez les modifications nécessaires aux paramétres des propriétés de la we. 4 Reproduisez ces opéritions avec les autres types de vue. Une fois vos gabarts finalisés, il ne vous reste qu’a les appliquer aux vues concernées. Vous pouver appliquer les propriétés du gabarit de vue ou rendre la vue dépendante de celui-d. Vous allez voir que cette nuance, aussi subtile soit-elle, a une incidence sur la maniére dont vous exploiterez les gabarits de vue. Crest votre méthode de travail interne qui vous fera choisir func ou Fautre de ces possibilites. Rappelez-vous les propriétés du type des vues (mie en plan, coupe, élvation, etc.) | chaque fois, ces deux possbilités sont disponibles. Figure 3-73 ae pt tm les deur options sontdisponibles [Sis apssonsupans pour les nouvelles vues. Unelic droit sur une vue (dans Parborescence du projet) vous permet de lui applique les pro- priétés d’un gabarit. Figure3-74 ° eat Applique ks propaéts = dun guar devue mnt net umteate fom choc sve oui seve es pops gut. her iat pat deat En regardant la fenétre des propriérés de la vue, vous constatez que la valeur du paramétre Gabarit de vue est toujours Aucun | sssse (ins). Les propriétés du gabarit de vue ont bien été prises en compte, mais la vue reste indépendante. Pour la rendre dépendante d’un gabarit, il fiut donc passer par la fenétre des propriétés de la vue et modifier ce paramétre comme sur la figure 3-75. Figure3—75 * Rendre une vue déperda Gust see —|__Bipese dangabark me Non else Ree Dans la fenétre de gestion des gabarits de vue (figure 3-71), vous vous étes certainement demande a quoi servait la colonne Inclure. Lorsque la case dans cette colonne est cochée, les paramétres concernés sont imposés et contrélés par Ie gabarit de vue. Cela signifie que si une ue est dépendante d'un gabarit, les paramétres « inclus » seronten lecture seule. Pour illustrer ces propos, nous avons dans un premier temps appliqué les propriétés du gabasit de vue Pil Entreprise au niveau 2 (partic haute de la figure 3-76), puis rendu la vue dépen- dante de ce méme gabarit (partie basse de la figure). | Figure3-76 Paremdtres ins #t dipendance ungabark dewe Dépendre d’un gabarit de yue est un peu plus contraignant et nécessite une réflexion plus approfondie sur les parametres 4 imposer ou, au contraire, i laisser accessibles. Vous pouvez supprimer cette dépendance en choisissant Aucin lorsque vous modifiez le paramétre Gabait de vue dans la fenétre des propriétés d’une vue. En résumé Pour plus de dart, il est préférable de se dire que vous avez le choix ertre appliquer les propriétés dun gabarit de we ou appliquer le gabarit de vie dans son intégralité. En fonction de la méthode que vous aurez retenue, vous finaliseres le réglage des paramétres concernant les nouvelles vues dans les propriétés du type des différentes vues (coupes, éléva~ tions, 3D, etc.) de votre gabarit de projet. Purger les éléments inutiles Pour alléger un fichier, puiger les éléments inutilists. Cette commande, [Bi] (onglet Gérer/ Parameues), peut aussi étre utilisée pour vou gabarit. Si par exemple vous étes partis du gabarit de structure par défaut, vous supprimerez peut-etre le type de vue Site. Pour quiil apparaisse dans la liste, il fuut avoir supprimé les vues dépendantes de ce type dans F'arbores- cence du projet (owleur affecter un autre type de vue). Loreque vous lances Ia commands, la fenétre Purge des éléments non utlisés stouvee. La premide chose a faire, si vous travaillez sur un gabasit, est de cliquer sur Ne rien sélec- tionner. Dans un gebavit, les familles sont pour la plupart chargées mais ne sont pas utilisées La modélisation PARTIED (poteaux, poutres, murs, annotations, etc.). Passez ensuite en revue chaque groupe et cochez les éléments indésirables. Cliquez sur OK pour finaliser la commande. En revanche, si vous utilise la commande pour Larchivage d'un projet, ou pour sa diffusion par mail, sélectionnez au contaire tout et, aprés un contréle rapide, lance. la purge en cli- quant sur OK. Transférer les normes du projet Vos gabarits de vue évolueront probablement, tout comme votze gabarit de projet. Ne soyez done pas surpris si quelques adaptations sont nécessaires apris les premitres affaires. Lacommande Transférer les normes du projet {Mj (onglet Gérer/Parameétres) récupére ces modi- fications en quelques clics. Les deux fichiers (Emetteur et récepteur) doivent étre ouverts et il faut vous placer dans le fichier qui va recevoir les paramétres madifiés. Vous récupérez ainsi des types de familles, des styles d'objets, des gabarits de vue, ete. Nous vous encourageons a parcourr la liste des possibilitésoffertes par cette commande. Figwe3-77 “rarer ls normes dun projet Le gabarit or Figure3—78 Purger les dléments inutlegs Conclusion est clair que ce chapitie est trés dense et riche en informations. Le gabarit fait appel a de nombreux aspects et notions du logiciel, mais c'est aussi ce qui hii donne toute si force. A ce stade, vous commencez, certainement 4 mieux cerner létat d’esprit et le fonctionnement de Revit. Quoiqu'il en soit, si un point restait obscur 4 la fin de ce chapitre, vous trouverez. certainement la réponse dans la suite de votre lecture. Les matériaux Revit éeant un logiciel déveleppé paur le BIM, le réle des matériaus ne se réduit pas & donner une apparence graphique aux: dements dan projet Pour que la maguette numérique soit exploitte de smaniére optimale par tous les intervenants dun projet, vous deo utiliser les matériauc rédllement employés par lechantier ¢ apporter touts les données structurale es concernant. Dans ce chapitre, vous allez apprendre a créer des matériaux parfaitement exploitables dans le cadre d'un processus BIM. Définition Un matériau regroupe toutes les informations concernant sa description, sa représentation graphique, les textures utilisées pour les différents rendus, ses propriétés mécaniques et ther- migues. Les matériaux sont stockés dans des fichiers de bibliothéque (extension adsk'ib). Autodesk fournit trois fichiers de ce type (en lecture seule) : * Matériaux Autodesk ou Ressources physiques Autodesk (Physi calMater‘.al .adsk1ib) ; * Matériaux AEC (AECMaterials.adsklib) ; Bibliotheque dapparences (assetlibrary base. adskib).. Vous disposez donc dés le depart d’eléments préts a Yemploi. Une bibliothéque de fivoris est également disponible et vous pouvez cxéer vos propres bibliothéques. Le sujet des matériaux ect, pardoxalement, a la fois simple et compliqué. Les traductions et les choix des développeurs pour Faffichage ct exploitation des données sont pasfois assez « perturbants ». Nous allons done nous efforcer de rendre 4 cette notion sa simplicité. La modélisation PARTIED Précisions «Alors que les fichiers Matériaux Autodesk et Mctéraux AEC contiennent des matériaux et des rssour- 4s, la bbliotheque d apoarences ne vous proposera quela ressource « apparence ». + Vous trouverez autant de fichiers Favors (MyFavor'iteMaterials.adsk'ib) que de comptes utl- sateurs sur votre ordinateur. Le navigateur de matériaux La commande Matériaux (onglet Gérer/Paramétres) donne accés 4 la gestion des matériaux. Figure Ferre Navigateur de matéiux Les matériaux du projet Lencadsé 1 est & navigateur de matériaux du projet; il n’affiche que les matéxiaux chargés dans le projet. Lorsque vous en sélectionnes un, ses caractéristiques apparaissent dans Tédi- teur a droite (encadré 3). Le bouton [= offre différentes options daffichage et de filtrage. Vous pourrez, par exemple, slafficher que les matériaus utilisés, sous forme de liste, par couleur, ete. Un autre filtre 1 ©) présente les matériaux en fonction de leur catégorie (bois, béton, métel, ete). Les matériaux ‘CuapiTre 4 i Un dernier bouton [i affiche ou masque le groupe de fonctions de biblioth@que (encadré 2). jiothéques de matériaux Le groupe de fonctions de bibliothéque sert & naviguer parmi la multitude de matésiaux fournis par les différentes bibliothéques. Vous retrouvez les bibliothéques évoquées précédemment (Favoris, Matériaux Autodesk et Matériaux AEC) et le cadenas indique clsirement le verrouillage de celles-ci. Lorsque vous sélectionnez un matériauisou @'une de ce: bibliotheques, léditeur affiche également les don- ées le concernant, mais en lectuse seule. Localisation des fichiers de bibliothéque Pour connaitre emplacement d'un fichier de bibiothEque sur votre erdinateur, survolez son nom avec le pointeur de la souris de maniére a affcher la bulle aide qui vous indiquera le chemin. En bas A gauche (figure 4-1, encadré 2), trois commandes sont disponibles. © Ce bouton vous donne les outils pour gérer les bibliothéques (création, suppres- sion...) etles catégories de matériaux (beis, béton, métal, etc). + (Gy Celui-ci concerme le création de matériau. © Bi) Le dernier ouvre ou ferme le navigateur de ressources. Le navigateur de ressources Cette fenétre (figure 4-2) affiche les ressources du projet et celles des fichiers de bibliothéque. Notez que la bibliothéque Natériawr Autodesk a changé de nom : ici, elle sappelle Ressources physiques Autodesk (si vous laissez sa bulle d'aide Safficher, vous verrez. qu’elle correspond également au fichier PhysicalMaterial .adsk1ib).. Figurea-2 Navigateur de ressources La modélisation PARTIED Lechamp de recherche a été utilisé pour mettre en avant le béton et attirer votre attention sur ta colonne Aspect. Inn’existe que trois aspects différents : Apparence, Physique et Thermique. Ds représentent les difiérents types de ressources disponibles. Vous ne pourrez pas modifier les ressources & partir de cette fenétre. Vous devrez passer soit par Féditeur du navigateur de matériaux (figure 4-1, encadré 3), soit par Féditeur de res- sources (onglet Gérer/Paramétres/Paramétres supplémentaires Ressources des matériaux). Nous allons vous les présenter dans cet ordre. L’éditeur Liediteur sert A modifier les propriétés du matériau et ses ressources. En fonction du matériau sélectionné, le nombre donglets peut varier : les trois premiers seront toujours présents, alors que les onglets Physique et Therrique sont facultatifs. igure 4-3 coun les ongetsde redtew natwroue soneurces ‘Obagates Focus Afin de passer en revue chacun des onglets, nous allons eréer un matériau, Avant de se lancer, il est opportun d/avoir disposition un fichier de bibliothéque non verrouillé ; la bibliothéque Favoris pourrait convenir, mais son r6le, pour nous, est de mettre en avant vos matériaux les plus utilisés et non tous vos matériaux. De plus, si vous devez diffuser votre fichier de biblio- thaque, il est préférable de partager un fichier nommé Matériaux Entreprise.adsklib plutt que le fichier MyFavori teMaterials.adsk1ib qui pourrait créer des conflits. En bas i gauche dans le groupe de fonctions de bibliothéque, utilisez le bouton i) pour créer une bibliothéque, donnez-lui un nom et enregistrez-la 3 Femplacement de votre choix Figure 4-4 Créstion d'une biblothaque Pour créer un matériau, cliquez sur @P. Il apparait alors dans le navigateur de matériaux du projet, comme le monte la figure 4-5. Ce matériau éeant sélectionné, I éditeur affiche ses propriétés Les matériaux PPPS CHAPITRE 4 Figure4-s (Création d'un mation Identité ‘Le nouveau matériau se nomme done Valeur par défaut Nouveau Matériau et appartient a la classe (catégorie) Générique. Cet onglet regroupe un grand nombre dinformations concernant le matériau et qui pourront enrichir la base de données de la maquette numérique dans un processus BIM. Pour fexemple, nous allons partir d'un des matériaux les plus utilisés : le béton, Renseignez tun maximum de champs ; les données variant dune affaire A Tautre seront complétées 2 début de chaque projet. Figure4— Ont ei eS es Nam ton: Coutnrpn C550) Inormatons deserters Deacipion [bton emt de cee de sistance 5/0) Lavaleur de la propriété Nowe d identification est utilisée pour Pannotation des éléments; sai sissez le texte de votre choix ou cliquez sur le bouton (=) pour choisir une valeur issue du fichier Revi tkeynotes FRA.txt (fourni par Autodesk). Les notes didentification seront développées dans la partie 3. La modélisation PARTIED Graphiques Cet onglet vous donne accés aux options de représentation graphique du matériau dans toutes les vues, sauf les rendus et les wees en style visuel Réalste et Lancer de rayons.. Figure4-7 ‘Onget Graphiques et exemple Lacase 3 cocher Utiliser 'apparence du rendu et le bouton Alignement de la texture sont destinés aux infographistes. Apparence Comme vous vous en doutez certainement, cette ressource prend le relais de Fonglet Graphiques pour la représentation du matériau lorsque les textures sont employées (Rendus, styles Réaliste et Lancer de rayon), En structure, la fagon de dessiner étant normée, nous n'utiliserons cette représentation que trés rarement. Vous devez. cependant retenir deux choses. © Cette ressource peut étre remplacée mais ne peut pas étre supprimée. + Elle peut (tout comme les ressources Physique et Thormigue) étre partagée avec dautses smatériaux, comme Findique Vieéne 8 (gure 4-8). Le chiffre vous donne le nombre de ‘matériaux concernés. Attention ‘Avant de modifier une tessource, vérifiez si elle est partagée. Tout changement serait répercuté sur les autres matériaux quiT'utilsent. Le bouton ( sert & dupliquer a ressource pour éiter ce genre de désa~ sgéments, a ressource garde son nom avec pour suffixe unchifre entre parenthéses quis‘incrémente. Nous allons remplacer cette ressousce pour donner & notre béton une apparence appropriée. Le bouton 25) (remplacer) ouvre le navigateur de ressources dans ce but. Les matériaux CHAPITRE 4 Figures Ondet Apparence o __ ne 7 epee v0 ate > Stein Non mtn > niet > Tamron > Diempes > ket > te Dans le navigateur de ressources, vous choisisse2 une bibliothéque, vous cherchez Fapparence qui vous convient et vous Tinterchangez avec la ressource générique. La figure 4-9 illustre cette manipulation, Figure4-9 Rerplacementd'tne ressource La modélisation PARTIED Physique Pour ajouter une ressource Physique au matériay, il suffit de cliquer le bouton + a droite du demier onglet. Figure4-10 — ia" A nouveau, le navigateur de ressources s’cuvre. Choisissez celle qui vous intéresse et ajoutez~ ‘a au matériau en cours. Figure4—11 OngetPhysque Toutes ces doanées seront utilisées pour Tanalyse structurelle de votre modele. Les matériaux Guanine 4 Maal Thermique Cette ressource sert pour Fanalyse énergétique du modéle. Ajoutez-la en suivant la méme méthode. Trés clairement, ces données ne seront pas exploitées pour la structure, mais le BIM arrivant a grands pas, autant s'y préparer dés maintenant. we = omit Vous pouvez renommer la sessource pour éviter d'avoir un nom avec un chifire entre paren- theses. Vous avez sans doute noté lapparition d'un bouton permettant la suppression de la ressource pour la physique et la thermique (A droite du bouton Dupliquer). Lacréation du matérian est terminge, mais pour Finstant il r’existe que dans le projet ; votre bibliothéque est toujours vide. Cliquez droit sur le matériau pour Fajouter. Figure4-13 Novterun mati, atte une biblicthéque — | tes Bh ne Vous pouver aussi 'jouter aux favors si vous le juger nécessaire. L’éditeur de ressources La présence de cet éditeur de ressources peut laisser perplexe pour deux raisons : son utilité et sa maniére de fonctionner... La modélisation PARTIED Pour fafficher, cliquez sur Ressources des matériaux dans Vonglet Gérer/Paramétres/Paramstres supplémentaires. La fenétre qui apparait est vierge, qu'un élément du modele soit sélectionné ou non. Il fiutafficher le navigateur de ressources Pet sélectionner une ressource pour Paffi- cher dans celui-ci (figure 4-14). Figure 4-14 ‘Nout d'une ressource 8 réiteur Av deli deson fonctionnement « particulier », i ne mentionne pas sila resource affichée est partagée ou non. Il est donc risqué diutiliser cet outil. Nous vous constillons tout simplement de limiter son utilisation. La commande ‘Matériaux remplittrés bien ce rble. Scinder la face et peindre Deux commandes complémentaires ont un rapport direct avec les matériaux. Filles sont dis~ ponibles partir de l'onglet Modifier/Géom étrie. * Scinder (a face [S Cette commande erée des zones sur la face dun élément (mur ou poteau) dans le but de leur affecter un autre matériau, Lorsque vous utilises, la vue bascule en mode esquisse comme le montre la figure 4-15. IL rne vous reste qu’ définir une zone (vous ne pouver pas définir plusieurs zones en méme temps). + Peindre Bis Une fois les différentes zones tractes, vous utilisez certe commande pour leur appliquer le nouveau matériau (figure 4-16). Ces deux commandes sont assez peu utilisées en structure. II est nettement plus simple de créer une famille de portes ou de fenétres qui intégrerait déja le lintean. Il est cependant utile de les connaitre pour, par exemple, kes renforcements avec fibres de carbone. Figure4-15, Definition cu int _wecla commande Scinderlaface Figurea-16 Dpplicaondu maxérau ‘tan 25,50 &lazone du linceau En complément ‘Yes Gravelin, un des meileurs utilsateurs francais de Revit, a rédigé sur son blog un article trés inté- ressant et pointu sur la gestion des matériaux : » htp//revitez blogspot f/201 4/01/cours-en igne-la-gestion-des-materiaux tum. 5 Les imports Les évolutions ct les améliorations rapides des Icgiciels de CAO-DAO ont profendément changé notre munizre de travailler: la difsion de plans papier se rarfie et Taccent est mis sur Finceropérabilice. Il faut étre réactf et privilgier la diffusion de fichiers par mail va dans ce sens. Cette fagon de travailler n'est pas parjaite mais a Tavantage de mettre @ disposition de chacun des intervenants un support qui permet dedessiner plus rapidement les projets. Vous allez découvrir dans ce chapitre les difftrents formats pris en charge far Revit. L’onglet Insérer Tout ce qui concerne [importation de fichiers ou linsertion d’éléments dans un fichier Revit est centralisé dans cet onglet. Vous connaissez. deja le groupe de commandes Charger depuis la bibliothéque qui sert & ajouter des familles au fichier en cours. ome FIBA Seanh ah Bae fade inget or os gee rose nae pete pene a oo ° se ee Bina attr irae oe peter = La premiére notion importante a comprendre est la différence entre Lier et Importer un fichier. © Si le fichier est lig, les modifications apportées a ce fichier seront répercutées lors du rechargement de celui-ci. Ce fonctionnement est bien connu des utilisateurs d’ AutoCAD A travers les XRefe La modélisation ie ‘Parnie 2 © Dans le cas d'une importation, cette mise & jour automatique n'existe pas, mais vous avez en revanche la possibilité de décomposer partiellement ou totalement le fichier. La commande Insérer @ partir du fichier (groupe Importer) offre deux possibilités. Dans les deux cas, Revit vous invite 4 sélectionner un fichier et va ensuite lister les éléments que vous pouvez importer. «© Insérer des vues : cette commande récupére des feuilles, vues de dessin ou nomenclatures et les enregistre dans le projeten cours. Figures-2 haseer des wes, © Insérer des éléments 20 : avec cette commande, Revit va répertorier les vues contenant des composants de détzl et d’annotation pour vous proposer de les importer dans la vue active. Por exemple, sur la figure 5-3, la coupe sélectionnée a été annotée avec des lignes de détail et des zones remplies pour matéraliser ls chainages en téte des murs; vous pouvez done sécupé- rerces éments 2D. Méme si Revit ne copie pas a géométric du modele d origin, il essaiera que ks déments correspondent 2 la vue active. Cest pourquoi cette commande est surtout utile si vous trvaillez sur des projets ressemblants (ensemble de collectifi ou de maisons).. Figure5-3 Instr des fléments 2 Les imports Guanine 5 ‘Nousnne vous parlerons pas des commandes relatives aux images car elles sont destinges la discipline Architecture. Lafléche oblique ea regard du nom du groupe de commandes Importation ouvre une fenétre it on definit une épaisseur de ligne en fonction de sa couleur dans le cas ott cela ne soit pas, fait dans le fichier source. Figures—+ ‘Conespondance des épaisseurs de Hgnes des éiiments imports Les formats courants La liaison et Pimport La procedure est identique pour lier ou pour importer un fichier. Les commandes Lier CAO et Importer CAO ouvrent une boite de dialogue disposant d’options que nous allons passer en revue. igures-5 Bote de dialogue er les formats CAO Comme vous le constatex sur la figure 5-5, les types de fichiers pris en charge correspondent aux formats les plus répandus : DWG, DXF, DGN (MicroStation), SAT (solides ACIS) et SKP (SketchUp). Pour les fichiers SAT, veillez a ne pas dépasser h version 7.0. La modélisation PARTIED Lacase 4 cocher Vue active uniquement vous laisse choisir ile fichier sera importé dans toutes, les vues ou non. Si a we active ext une 3D, cette case sera décochée et non modifiable. Laliste déroulante Couleurs permet diinverser, d'imposer le noir et blanc ou de conserver les couleurs du fichier d'origine. Les possibilités offertes par la liste Colques/niveaux sont Tous, Viibles ou Spécifier. Si vous choisissez cette demiére option, une fenétre de sélection de calques saffichera juste sprés avoir cliqué sur Ouvrir. Notez cependant qu'une fois le fichier importé, vous aurez la possibi- lité de modifier la visibilité des calques. Figures-6 Sélection des clues &imporer Une autre liste déroulante, Unités imp., indique Punité utilisée dans le fichier source (métre, centimétre, etc.). Prenez garde 4 loption Détection automatique qui parfois, selon les fichiers, applique un facteur échelle inadapté. TI faut donc systématiquement verifier Péchelle de Pélément importé. Ledernier réglage important est encore une liste déroulante : Positionnement. Par défaut, c'est option Automatique ~ Centre é centre qui est sélectionnée. Ce choix signifie que le centre de Timportation sera placé au centre de la zone de délimitation du modéle. Or, ce centre peut varier d'un fichier source Tautre et également dans Revit selon les délimitations des wies. Diautes options permettent un positionnement manuel de Timportation, mais nous vous recom- mandons l'utilisation de foption Automatigue~ Origine 6 origine, qui se base sur les points (0,0) des fichiers. Hest rare que ce point change dans les différents plans de niveaux A importer. La manipulation Il est fortement conseillé de verrouiller Fimportation avec la punaise (onglet Modifier/Moci- Jer) pour éviter les déplacements accidentels. Figures? les commande: de Fonglet ‘contextual Longlet contextuel propose différentes fonctionnalités lors de la section de importation. * Le groupe de commandes Organiser sert 4 positioner importation au premier plan ou & Parritre-plan par rapport aux éléments de la vue. Cela correspond 4 la commande Ordre de tracé @’AutoCAD. Cette possibilité rend visibles des lignes qui pousraient éue cachées a cause des hachuses des éléments du modele. Les imports CuAPITRE 5 # La commande Supprimer les calques affiche une fenétre similaire A celle de la figure 5-6. Les calques sélectionnés seront supprimés. ‘* La commande Décomposer (non disponible dans le cas d’une liaison) décompose partielle- ment ou totalement une importation. Un fichier source contenant plus de 10 000 éléments ne pourra pas étre décompos¢. — La décomposition partielle agit de la méme maniére que la commande Exploser d’AutoCAD. Par exemple, la décomposition partielle d'un bloc peut générer d'autres blocs qui peuvent a leur tour étre décomposés jusqu’a devenir des éléments Revit (tex- tes, lignes, courbes, zones remplies). — Dans le cas d'une décomposition totale, importation est directement transforméc cn déments Revit. Cette commande est utile si vous souhaitez réatiliser des détails eréés avec un autre logi- ciel sans avoir Ales redessiner sur Revit. ‘+ La commande Requéte serta interroger et récupérer des informations sur l'importation. Figures-8 Fenitre Requéteconcemant importation Lintérét est de récupérer les noms des calques intéressants ou au contraire inutile, d’autant plus quill est possible de les masquer dans la vue ou de les supprimer 4 partir de cette fenétre. Les importations se retrouvent dans une famille systéme appelée Symbole d’importation. Les propriétés du type de cette famille donnent accés aux paramétres définissant les unités importation et le facteur déchelle. Il est donc inutile de supprimer une importation « loupée » : vous pouvez la corriger grace A ces paramétres. Figures-9 Proprétés u tpe Grice a la fenétre VV, vous manipulez plus en profondeur les calques de importation et leur représentation graphique. Test possible de : aE nl La modélisation PARTIED ‘+ masquet/afficher Fimportation ainsi que les calques de son choix ; + modifier la couleur, le style et Pépaisceur des lignes des calques. Cette possbilité est inté- ressante pour, par exemple, mettre en évidence les réservations des comps détat secondaires ; © afficher importation en demi-teinte. Figures-10 femplacerent dela vekitd ds gaphisme de'mpotation o a ee) he) ie Gt =o Les annotations DWF TL est possible de lier des fichiers d’annotations aux feuilles de Revit. Le format DWF est géré par le logiciel Autodesk Design Review qui permet aux différents intervenants dun projet annoter électroniquement un fichier pour remarques ou révisions. (C’est la version moderne du plan papier annoté au marqueur rouge par architecte ou Tingénieur. Diprés notre retour dexpérience, cette fonctionnalité, qui existe aussi sur AutoCAD et depuis de nombreuses années, ne semble pas avoir rencontré un grand succés. En pratiquement quinze ans, rares sont ceux qui utilisent et travaillent avec les DWF (notamment auprés des archi- tectes). Ceci s'explique peut-étre avec la recrudescence des logiciels d'annatations de PDF... La méthode Cutilisation expliquée par Autodesk semble simple a mettre en cxuvre. © La premiére étape consiste A exporter une feuille de Revit en DWF (menu 8/Eporter/ DWF/DWFx). '* Sivous n’aver pas de question a poser a larchitecte, passez directement Iétape suivante, sinon utilisez Autodesk Design Review pour annoter le fichicr DWF et mettre cn évi- dence les zones concernées. «© Diffuserle fichier DWF a Farchitecte qui, son tour, pourra Yannoter et vous le renvoyer. A partir du moment ott le fichier DWF comporte au moins une annotation, il est possible de le lier dans Revit (onglet Insérer/| ier/Annotation DWF). Les imports Guapitre 5 a + Les annotations apportées par 'architecte sont verrouillées et ne pourront pas étre suppri- mées. Cependant, si elles ont été eréées a l'aide d Autodesk Design Review, Revit vous donnera accts & certains paramétres d'état et de note grice auxquels vous signalerez que la modification demandée est bien prise en compte + En earegistrant le fichier Revit, le fichier DWF est mis 8 jour automatiquement et vous pouvez A nouveau le diffuser. Sur les gros projets, ce processus de travail peut éventuellement se justifier, mais il me semble quand méme plus simple de se téléphoner. Les nuages de points En structure, nous ne serons pas confrontés directement a exploitation des nuages de points. Ces fichiers peuvent étre générés par des scanners 3D et sont trés utiles pour effectuer le relevé des existants, ou dans le cadre de projets de rénovation. C’est done Varchitecte qui sera amené a exploiter ces fichiers. Pour les curieux.. Si toutefos le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter cette page sur le site d‘Autodesk tttp:fwwnn. autodesk. com/products/ecap/overiew Vous verre, Cest assezsurprenant. Le format RVT Danse cadre d'une grosse opération constituée de phusicurs batiments distincts, il est intéres~ sant de créer un fichier par bitiment. Les fichiers RVT étant relativement lourds, cette méthode préservera les performances de votre ordinateur. Vous créerez un fichier dans lequel vous pourrez lier les fichiers de chacun des batiments pour obtenir une vue d'ensemble du projet. Lintérét principal de lier des fichiers RVT sinscrit dans le développement et exploitation du BIM. Les disciplines de architecture, des fluides ct de la structure étant exploitées par Revit, Cest Finteropérabilité entre elles quiest recherchée. Lier un fichier Revit La commande Lier Revit ouvre une boite de dialogue pour sélectionner un fichier RVT. Cette fois, seule Foption Positionnement est disponible. A nouveau, nous vous conseillons de choisir Automatique ~ Origine origine ow Automatique ~ A emplacement partagé dans le cas ott des coordonnées partagées auraient été définies dans un projet composé de phisieurs bitiments. La version 2017 propose également un nouveau mode de gestion de coordonnées : point de base du projet vers point de base du projet. Ce mode peut étre utile dans une démarche de collaboration si une origine commune au métier a été fixée entre les différents intervenants autour de lt maquette (par exemple, 'intersection dun angle dune cage d'ascenseur ou bien Tintersection de dew ils...) La modélisation PARTIED La figure 5-11 montre un lien Revit dans un projet vierge basé sur notre gabarit. Vous cons- tatez. que Parborescence du projet affiche le lien. Un clic droit surle nom du lien sufit pour décharger, recharger, ouvrirle fichier lié, ete. Figures-11 lien Revit etarborescencedu poet La commande Copier/Contréler Cette commande située dans le groupe Coordonner de Vonglet Collaborer est la fonctionnalité masitresse da processus de collaberation mulkidisciplinaire. Lorsque vous sélectionnez le lien, Fonglet contextuel Copier/Contréler apparait. owes Instore: dong 73a & contextuel Copier/Contrdler Optons Coper Contre, L’outil Options Les options sont présentées sous la forme d'une fenétre avec différents onglets. Pour la struc~ ture, vous trouvere2 cing onglets comrespondant chacun & une catégorie d’éléments, Dans tous les onglets, la fenéue affiche la zone Catégories et types & copier et la zone Paramé- tres de copie supplémentaires. Figure5-13 les optione du CopierContBker pour les riveaux Les imports CuAPITRE 5 abk) Catégories et types a copier Pour chaque catégorie (indiquée par Fonglet), Revit recense tous les types présents dans le lien et les affiche dans la colonne de gauche. En regard de chaque type, vous power sélectionner le nouveau type & utiliser pour la copie. Laliste déroulante affiche tous les types changés dans le projet et deux choix supplémentaires vous permettent aussi de copier le type original ou non. Paramétres de copie supplémentaires Les paramétres proposés dans cette partie de la fenétre varient selon la catégorie. Pour les niveanx (Figure 5-13): © leparametre Décaler e niveau définit la réservation de sol. Par exemple, pour un plancher recevant une chape, vous pouvez spécifier un décalage de -6 cn © sila case du paramétre Réutiliser les niveau portant le méme nom est cochée, Revit n’en. cexée pas de nouveaux, mais déplace lesniveaus du projet pour les faire corzespondee & ceux du lien et crée une relation de contrdle entre eux j + trois choix sont proposés pour le parametre Réutliser es niveaus correspondants : — Ne pas réutiliser— Revit crée des niveaux méme s'il en existe déja dans le projet a la méme dévation ; — Réutliser si correspondance parfaite des éléments ~ aucun niveau nlest ajouté, Revit cxée une relation de contréle entre les niveaux du lien et ceux du projer ; — Réutiliser si compris dans le décalage ~ le fonctionnement est identique au choix précé- dent mais une tolérance de placement est possible ; * Vous avez aussila possibilité d’ajouter un préfixe ou un suffixe au nom des niveaux copiés. Pour les quadkilages : nous avions déja évoqué & plusieurs reprises les similitues entre les niveaux et les quadrillages. A nouveau, ces points communs se vérifient a travers les paramé- tres proposés dans cet onglet (figure 5-14). Figures-14 = {eS options du Copietcontokr pourles quaditages La modélisation PARTIED Pour les poteaux : le parametre Scinder les poteaux par niveau est A considérer au cas par cas. Aigures-15, les options du Copler(Conuokr pour les poteau Pour les murs : © vous avez la possibilité de copier les murs avec les ouvertures * vous pouvez également, grice A Foption Ligne de justification 4 aligner, spécifier i Revit de quelle manigze les murs doivent étre copiés. Celle-ci permet notamment de résoudre un certain nombre de problémes rencontiés avec les murs multicouches. Lutilisateur 2 main~ ‘tenant la possibilité daligner les murs copiés sur les murs dorigine en fonction de Taxe du mur, de axe du porteur, du nu intérieur ou extérieur. «© Ia figure 5-16 est intéressante pour deux raisons : — si les noms des types ne sont pas explicites, vous dewee analyser finement le fichier source pour savoir quels sont les éléments a copier et comment ils sont constitués 5 — selon la taille des projets, nombre de types diorigine peut étre important. Utilisez la touche Ctrl pour effectuer une sélection multiple et ains traiter plusieurs éléments d'un coup. Pour les sols : © comme pour les murs, la possibilité de copier ou non les cuvertures est offerte ; + a remarque précédente concernant les noms des types du fichier liése renouvelle pour les sol. Test done primordial de définir une méthode de travail cohérente entre les architectes et les bureaux détudes. Les imports CuAPITRE 5 ora] Figuras-16 Figure 5-17 Las options du Copier/Contler pour les murs Les options du Copier/Contréler pourles sols Aucune de ces options n’et definitive ; vous pouvez copier une partie des éléments dune catégorie, modifier les options et copier ensuite Tautre partie. Par exemple, si les poteaux du fichier lié sont tous modélsés sur la hauteur totale du bitiment, ce chodc peut se justifier pour certains entre eux (ne pas scinder les potesuxpar niveau), mais pas pour d'autres (scinder les poteanx par niveau). L’outil Copier Lorde des onglets n'est pas anodin. En effet, comment eréer un mur d aucun niveau nlexiste ? Test done intézessant de procéder par étapes. © Copiez/controle7 les niveaux. © Verifier le modile. + Répétez ces opérations dans Yordre des onglets. Lorsque vous activez Youtil Copier, la bare des options vous laisse choisir le mode de sélection : unique ou muliple. La modélisation PARTIED Figures-18 la barre des options de feutl k oper Figures-19 Usliaton du fit pour te silectionner que les niveaux vx opines Aprés avoir procédé 2 une sélection multiple, le bouton Filtrer Ja sélection 9p s'active pour cibler précisément h catégorie d’ekements qui doit etre copiée. La copie des éléments sélectionnés ne sera effective quvaprés avoir cliqué sur le bouton Ter- miner de la barre doptions. Attention Soyez vigilant: lacommande Fer miner qui quitte le mode Cop er /Contvdler attire davantage ei que le bouton de la barre options. Les utliseteus, méme les plus expirimentés, sont parfols amenés & plu- seus reprises & cliquer sur le mauvais bouton. Dans ce cas, aucun élément n'est copié et il fautrelancer la commande CopierContrdle, slectionner le len, etc. Iin'ya pas de conséquences, mals c'est un peuagacant. Les éléments copiés/contrOlés sont présélectionnés dans la vue, ce qui autorise une premiére vérification visuelle. Comme le montre la figure 5-20, un symbole indique pour chaque élé- ment qu'une relation de conteéle a été ablie. Cela signifie que si un niveau contdlé est modifié dans le fichier source ou dans le projet les différents intervenants en seront informés. Par rapport aux options que nous avions définies pour les niveaux, Revit n'a da exéer qu'un niveau correspondant 4 Larase supérieure des acrotéres (Parapet sur la figure). Aprés avoir procédé de la méme maniére avec les autres catégories, vous pouvez quitter le mode Copier/Contréler en cliquant sur la commande Terminer (le gros bouton) et décharger le lien, Le modele obtenu est illustré sur la figure 5-21. A premitre vue, le résultat semble correct et satisfaisant, mais vous allez voir que quelques problémes subsistent: Ils seront exposé: dans la section dédiés un peu plus loin. Les imports CuAPITRE 5 Figures-20 ls niveau cont coplés/eontriles Figures—21 le modal réalisé & partir (tu Copier/Contder Sweebt bbe b L’outil Contréle Cet outil établit une relation de controle entre un élément du fichier lié et un élément du projet. Loutil Copier générant antomatiquement ce contrble, vous ne devriez pas avoir A beaucoup, Tutiliser. ‘vous sélectionnez un élément contrélé, une commande Interrompre le controle ® est disponible dans Vonglet contextuel. Lioutil Contrile recrée cette relation si besoin. En. revanche, il est important de bien comprendre comment fonctionne cet outi. Siun des deux Aéments controlés est modifié, Revit génére un avertissement qui sera disponible dans les révisions de coordination (voir un peu plus bas). En aucun cas, cet outil ne vérifie la cohé- rence du controle ; iln'y a pas d’intelligence artificielle qui préviendrait si quelque chose était suspect. Voici un exemple concret qui va vous aider a voir ot nous voulons cn venir. are} La modélisation PARTIED ‘+ Nous avons interrompu le contrdle d'un mur que nous avons ensuite décalé (en rouge sur la figure 5-22), puis nous avons recréé une relation de contrble entre ce mur et le mur du fichier he, Figure 5-22 PR Fictie arhitecte \ Lr ‘déments non coinddents ~~ Dans le cadre d'un flux de travail (workflow) multidisciplinaire, le fichier structure est envoyé a Varchitecte qui va le lier dans son propre fichier. L’architecte n'a pas besoin de copier/contréler les éléments, il se servira de la commande Révision de la coordination (onglet Collaborer/Coordonner) pour consulter les messages liés aux éléments contrélés. ‘* Nous avons done ouvertle fichier architecte, lié le fichier structure et interrogé la révision de Ia coordination (figure 5-23). n'y a pas de message signalant que le mur du fichier structure est décalé par rapport au mur architecte, ce qui est tout a fait normal. Pour Revit, le contréle a éé établi avec ce décalage dans le fichier structure ; lorsque le logiciel vérifie ces deux éléments dans le fichier architecte, aucun des deux éléments nla été modifié apris la mise en place du contréle. Figure5-23 Pasdavertssement mur du iver archtecto Cet exemple offie une bonne transition pour la section suivante. Les imports Guanine 5M Les problémes rencontrés Conclusion de "exemple précédent Dans I'exemple précédent, le décalage sautait aux yeux, mais un décalage de quelques centi- métres pourrait passer inapercu et entrainer des erreurs d’implantation sur le chantier. Ce probléme riest pas dA un mauvais fonctionnement de Revit; ilfaut juste en avoir conscience et se mettre Paccord avec les différents intervenants du projet pour définir une méthode de travail efficace et mettre en place des points de controle « humains ». Les ouvertures Les ouvertures sont bien positionnées et contrilées, mais elles sont créées avec des ouvertures de mur. Vous verrez dans le chapitre 7 que ce type «ouverture n’est pas idéal A manipuler et ne dispose pas de paramétres qui permettraient @annoter les plans de manitre dynamique. Ce probléme pourrait étre comrigé si les portes et les fenétres étaient intégrées dans le pro- cessus du Copier/Contréler. Pestometawme vis AY. a Les éléments non copiables/contrélables Comme vous Paver vu, pour la structure, seuls les niveaux, quadkillages, poteanx, murs et sols bénéficient de la fonctionnalité du Copier/Contdler. Les poutres sont pourtant un élément structurel important dont l'architecte (hauteur sous poutre) et le bureau d’études fluides (réservations) ont besoin. Les murs Dans ce qui précéde, vous pouviez avoir limpression que la copie des murs était un processus simple et qui fonctionnait parfaitement. Il faut néanmoins étre trés attentif en particulier pour ces éléments, comme nous allons le voir plus loin. Figures-25 ‘40s profeme! (projet) Mur du cere La modélisation PARTIED Comme vous le constatez, les murs copiés/contrélés sont axés sur le mur du fichier lié. Le mur architecte est un mur composé de plusieurs couches d’une épaisseur totale de 303 mm avec un porteur de 190 mm (figure 5-26). Figure5-26 ‘Composition du mur architect, Autodesk a ajouté aux paramétres de Coper/Controler, Foption de choix de la ligne de justifi- cation en tant qu’axe du porteur, ce qui permet de résoudre ce probleme. Il faut néanmoins étre prudent en utilisant cette fonction car l'ensemble des muss d'un modéle n'a pas forcé- ment voration 2 étre copié de la méme maniére ; les outils de sélection peuvent aider & choisir les murs concernés. Imaginons que les murs copies soient bien positionnés (par exemple par rapport au nu por- teur extérieur), il reste tout de méme un autre probléme : la couche porteuse de Iarchitecte fait 190 mm alors que notre mur a une épaisseur de 200 mm. Le contréle ne signalera pas la différence d’€paisseur qui a pourtant une incidence sur la surface des locaux. Conclusion Le workflow multidisciplinaire tel que le décrit Autodesk n'est pas encore totalement opéra~ tionndl, mais des progrés continuent détre faits. Le BIM étant un argument de vente de Tédi- teur, il ext dair qu'une équipe travaill sur ces différents points. En toute objectivité, i faut tout de méme reconnaitre que cest un bon début, mais aussi que la route est encore longue. ‘Nous vous invitons a surveiller le blog du Village BIM (hitp:/villagebim.typepadcom!) qui diffu- sera Tinformation quand un processus fonctionnel sera mis au point. Le format IFC Vous avez deux possibilités pour manipuler un fichier IFC : Youvrir ou le lier. Ouvrir un fichier IFC Lorsque vous ouvrez un fichier, Revit utilise une table de conversion pour transformer les élé~ ments IFC en éléments Revit. Les imports CuAPITRE 5 Pa En toute logique, le résultat dépend de ta qualité de fexport Vorigine de !'TFC source. Sans parler des habitudes utilisateurs, tous les logiciels ont une maniére de fonctionner qui leur est propre ; nous vous recommandons done de eréer un fichier de correspondance par logiciel. Par défaut, Autodesk fournit le fichier importIFCClassMapping.txt; partez de cette base, complétez ou modifiez le tableau (figure 5-27) et enregistrez les réglages dans un nouveau fichier (par exemple, pour un fichier IFC réalisé avec ArchiCAD, enregistrez le fichier de correspondance importIFCArchiCAD. txt). Cette fenétre permet également de préciser le gabarit 4 utiliser pour la création du fichier. Pout fini, la figure 5-28 montre le résultat obtenu en ouvrant un IFC eréé a partir de Revit. La modélisation PARTIED La majeure partie des éléments est bien reconnue. Pour les autres, Revit sécupére leur caté~ gorie et les moddiise en tant que composaat in situ. Dans cet exemple, seuls les pieux, es cas~ ques ct la dalle du dernier niveau, ont été créés comme composants in situ, Lier un fichier IFC Il est possible de lier un fichier IFC. Ce dernier étant, a l'heure actuelle, le standard du format d’échange du BIM, cette nouvelle commande sinscrit dans le logique d’Autodesk de fire de Revit le vaisseau amiral de sa suite de logiciels consacrée au BIM. Au-del détre une « XRef 3D » le fichier IFC lié va apporter des informations sur les élé- ments le constituant qui pourront aider a la compréhension du projet. En pointant le curseur de la souris sur un élément du fichier lié (utilisez la touche Tab si besoin), Revit le présékctionne ; il ne vous reste qu‘a cliquer pour le sélectionner et prendre connaissance des, paramétres IFC le concernant. Figures-29 [see rerogaie dtintetec ve | Lacencore, le résultat dépend de la qualité du fichier IFC source. Revit crée un fichier inter- médiaire nom_du_fichier.ifc.rvt en se basant sur les choix définis dans les options dimportation IFC, puis le lie dans le projet en cours. C’est pourquoi le fichier IFC apparait dans Iarborescence du projet sousle neeud Liens Revit (dans la fenétre VV, vous le trouverez également dans Yonglet Liens Revit). Deux autres fichiers sont également créés pour la liaison : non du Fichier.ife.sharedparameters.txt qui concerne les paramétres partagés et non_du_Fichierifelog.html qui estun fichier journal. Les imports Guanine 5M Ne modifiez pas ces fichiers intermédisires, car la liaison serait faussée et les modifications ne seraient pas mises 4 jour dans le projet héte. Comme pour tous les types de fichiers liés il faut utiliser a fenétre de gestion des liens. La gestion des liens Vous accédez a cette commande dans Yonglet insérer ou grice a Tonglet contextuel aprés avoir sélectionné un lien. Figures-30 la fede Gestion desliers Cette fenéire propose cing ongless correspondant aux cing commandes de liaison : Revit, IFC, format CAO, annotations DWE et nuages de points. Différentes commandes servent a gérer les liens © Recharger depuis ~ cette commande recharge le lien a partir d'un autre emplacement ou recharge un indice plus récent ; + Recharger et Décharger ~conteairement a la fenétze VV qui permet de conteéler Pallichage un fichier lié vue par vue, ces commandes agissent sur l'ensemble des vues du projet * Ajouter ~ cette fonctionnalité ajoute des Kens & partir de cette fenétre ; ‘© Supprimer un lien. 6 Les familles Mime si Autodesk fournit un grand nombre de familles prétes & Pemploi, vous serez obligatoirement confronté a la création des vitres. Les familles Autodesk sont certes saffisantes pour mener un projet ded aZ, mais vous allez découcrir les bénéficessignificatifi que peut apparter une famille adaptée a 00s besoins. La premizre partie de ce chapitre vous présentera les différentes familles que vous rencontrerez, tandis que la seconde partie détaillera la méthode paur leur cation. Les différentes familles Les familles systeme Dans les chapitres précédents, cxrtaines de ces familles ont dgja été abordées (vues, cotes, textes, niveauc, qudillages, etc.) Il n'est pas nécessaire den dresser la longue liste car le meilleur moyen de les identifier reste d'accéder aux propriétés du type des familles. L'infor- mation y est clairement mentionnée (Figure 6-1). Figure6-1 Reconnattre une famille systéme en te Gee es) Gate) treme =) La modélisation PARTIED Les familles systime ne peuvent pas étre créées ou modifiées ; elles sont définies dans Revit. Seuls leurs types sont accessibles, que vous pouver donc dupliquer ou modifier pour les adapter a vos besoins. Dans la méme logique, vous ne pouvez pas charger une famille systeme dans un projet, mais seulement ses types. Deux possbilités voffrent & vous : © copier/coller de la famille dun projet & un autre ; © utiliser la commande Transférer les normes du projet (] (onglet Gérer/Paramétres). Logiquement, une fois votre gabarit finalisé, vous ne devriez utiliser ces méthodes que pour des cas particuliers Les familles chargeables Elles portent Yextension rfa. Vous pouvez utiliser les familles fournies par Autodesk (C:\ProgranData\Autodesk\RVI 2017\Libraries\France) ou les créer. Utilisez 1a com- mande Charger la famille dans le groupe Charger depuis Ia bibliothéque de Yonglet Insérer. Ces familles peuvent étre classées en deux catégories. + Les familles 3D : = déments en trois dimensions ; — visibles dans le modele ; = exemples : ossatures, poteaux, ete. © Les familles 2D : — éléments en deux dimensions ; = Visibles uniquement dans la vue oi elles sont utilisées ; — exemples : étiquettes d’annotation, éments (ou composants) de détails, cartouches, ete. Cette logique se retrouve dans le choix des commandes. Dans Fonglet Structure, vous tra~ vaillez avec des déments 3D, tandis que Ponglet Annoter vous proposera des fonctionnalités 2D. Les icdnes utilisées pour ces commandes sont d’ailleurs trés explicites. constatez sur la figure 6-2, exemple le plus flagrant est la commande Composor Tonglet Structure (3D) et = pour Yonglet Annoter (2D). gwes-2 tao Conpaen ds nes aa Anan [Mpa aa pao true comands 30420 a T. tigre demedile Bi Rajon = Fa] crowpe deca» bd £R) Groupe de modeles * Composant + [8 lsolition Medele [ ct Ces familles sont pour la plupart autonomes ; elles sont placées dans le modéle ct sont para métrées selon les besoins. Cependant, Revit est capable d’aller beaucoup plus loin. Pour amé- liorer la productivite, vous avez la possibilité de créer des fumilles hébergées ou imbriquées. Les familles Guanine 6 Mi Les volumes conceptucls Les volumes conceptuels sont des familles ts puissantes ‘ui, comme leur nom I'indique, sont souvent utilisées par les achitectes pour la genése des projets. Figure 6-3 ‘Exemple de volumes concepuels Les familles hébergées Une famille hébergée est particuliére dans le sens oi ele est définie en fonction dune famille hote. Elle ne peut étre placte que sur sa famille hote. C'est le cas des portes ou des fenéeres qui sont hébergées par des murs, ou encore des trémies hébergées par des sols. Les familles imbriquées On parle de famille imbriquée lorsqu’elle est intégrée dans une autre famille. Vous pouvez, créer des paramétees pour gérer larelation entre les deux. Vous en aver déja rencontzé avec les niveaux, qui utilisent une famille pour le pazamétze Symbole. L’utilisation des familles imbei- quées améliore de fason significative la productivité. Pour bien comprendre le concept, prenons Lexemple concret d'une simple réservation. Aguas tenes Modlin dunerenatn 10 Fi pos a risreon 30% 30h 2) Famille pour le symbole AL:200 ZERIT] tor tren Derm ncee me sn oI 30 x 30h, A200 Pour obtenir le résultat de la figure 6-4, trois familles sont utilisées : ne 3D pour la éserva~ tion et deux 2D pour le pochage et son étiquette d’annotation. Vous constatez que le fait dintégrer les deux familles 2D dans la 3D divise par trois le temps de modélisation. De la méme manitre, ajouter une firmille de pieux dans une famille de casques diminue de maitié le temps de modétisation des fondations. La modélisation PARTIED En résumé, vous avez tous les outils pour adapter Revit & vos habitudes de travail et non inverse, Création de famille Lacréation d'une famille est relativementsimple 4 condition d’étre rigoureux et méthodique. ‘Nous vous conseillons dans un premier temps de désigner une personne responsable des familles, selon Feffectif de votre agence. Lorsque cette personne aura acquis une bonne mai- trise et mis au point une méthode efficace, elle pourra partager son savoir sous forme de for- ‘mation interne. Emplacement des familles La premiére chose 4 faire est de déterminer la localisation du dossier contenant vos familles. I faut que ce dossier soit accessible par Yensembie des utilisateurs de Revit. Pour y accéder rapidement, vous pouvea ajouter un raccourci dans la boite de dialogue qui scuvre lorsque vous charge une famille, Cette manipulation est illustrée sur la figure 6-5. Figures-5 (réer un aces rapde au dossier contenant es faniles| I suffit d’entrer dans le dossier souhaité (REVIT FAMTLLES ESt surla figure 6-5) et utiliser le bouton Outils pour Tajouter la liste des emplacements (sur fond gris). Ce raccourci sera aussi présent dans les boites de dialogue Ouvrir et Enregistrer sous. Vous serez probablement amené a eréer un grand nombre de familles, alors eéfléchisse2 des maintenant A une méthode de classement logique et efficace pour les retrouver rapidement. Dans la mesure ot de temps en temps les familles fournies par Autodesk peuvent étre Les familles =a CHAPITRE 6 employées,il est possiblede reproduire la méme logique que dans le dossier C:\ProgranData\ Autodesk\RVT 2017\Libraries\France. De cette maniére, le raisonnement pour retrouver tune famille, utilisateur ou Autodesk, est le méme. Ebauche sur papier Au risque de paraitre viewx jeu, démarrer sa réflexion sur une feuille blanche vous fera gagner tun temps préciewx lorsque vous passerez dans Iéditeur de famille. Cette méthode side géné- ralement A synthétiser les idées et 4 simplifier la création de la famille. Crest un réflexe de « programmeur » qui se révéle aussi efficace pour les familles. Posez-vous les questions suivantes. © Avez-vous réellement besoin de cette famille ? Si vous saver que cette famille ne sera utiisée que dans ua projet unique, il peut étze plus judiciewe de créer un composant in situ plutét quune famille, Le: composants in situ seront expliqués la fin de ce chapitee. © Une famille similaire existe-t-elle deja ? La situation a plus simple est de disposer dune fimille ressemblante. Dans ce cas, il sufit de sen servir comme base pour la nouvelle (n’oubliez pas de conserver a famille originale) + Votre famille nécessite-t-elle un héte ? © Doit-elle étre visible dans toutes les vues ? Si tel n'est pas le cas, dans quelles vues doit-elle apparaitre ? Avec quel niveau de détail ? * Quel sera son point dinsertion ? + Quels sont les paramétres dont vous aurez besoin ? © Ces paramétres seront-ils exploités par dautres familles ? yndre a ces quelques questions vous permettra ensuite de vous concentrer uniquement sur | modélisation de la famille. Choix du gabarit de famille Les gabarits de famille sont foumis par Autodesk (C:\ProoranData\Autodesk\RVT 2017\Fani ly Tenplates\French) et portent Pextension .rFt Dans le cas d'une famille hébergés, vous devez utiliser le gabarit basé surla famille hote. Vous disposez de huit gabarits de ce style mis en évidence sur la figure 6-6. Ils vous permettent de créer une famille de la catégorie Modéle générique ; vous pourrez pendant la création changer cette catégorie. Par exemple, pour rédliser une famille de fenétres, il faudrait utiliser le gabarit Modéle géné- rique métrique (mur) et placer votre famille dans la catégorie Fenétre. Ensuite, vous moddlise ries la réservation et placeriez les paramétres désinés. La modélisation PARTIED Figure6-6 la baitede dialogue Nowell famille Vous pouver le faire, mais si vous prenez le temps de regarder tous les gabarits de famille dis- ponibles, vous trouverez Fenétre métrique dans lequel toutes ces étapes ont déja été effectuées (figure 6-7). figure6-7 ‘abaritde amie fenttremésique sm Moscmegsacoes |] ve Caxsmaveone a+ I est done réellement intéressant de passer en revue les gabatits de famille au moins une fois. Nous vous invitons dailleurs & owvrir et étudierles gabarits qui vous paraissent utiles (ily a de fortes chances pour quils vous servent un jour ou vous inspirent). Dans le cas des familles 3D classiques (non hébergées), si vous ne trouvez pas de gabarit adapté, le mieux est utiliser le gabarit Modéle générique métrique. Pour les familles 2D, il faut utiliser les gabarits fiéments de détail métrique si vous souhaitez, réaliser un composant de détail et Annotation générique métrique ou Etiquette générique métrique pour une annotation. Les cartouches ne sont pas en reste avec des gabarits pour les formats courants et un gabarit pour les formats utilisateurs. Vous noterez que dans les gabarits dédiés aux annotations (figure 6-8), vous disposez des gabarits pour créer les symboles dextrémité des quadrillages, des marqueurs de niveaux, des coupes, ete. Contrairement i la méthode que nous avions exposée dans le chapitre 3 (oaveir la Les familles Guanine 6 Maal famille correspondante, enregistrer sous, modifier, sauvegarder), ces gabarits vous permettent de partir de 2éro pour personnaliser ces différents symboles. Figures-* Sabants de anles pour ‘es annotatonset les carte: pe Attention, voici deux précisions importantes par rapport aux termes employés dans Revit. ‘+ Le gubarit prévu pour la cxéation de familles de semelles iselées ou de pieux est Semele de fondation métrique.rft et les semelles filantes sont gérées par la famille systéme Semele filante. Depuis la version 2016 de Revit, les organes de fondations appartiennent Iacatégorie Fondations. Attention ‘Aussi trange que cela puisse paratre, dans les versions antérieures & 2015, toutes les fondations appar- ‘temnent ala categorie Semelle fae. Le gabarita utiliser pour les semelles isokes est donc Sene lle filante métrique.rft. es ¢ vaies » semellesflantes sont issues d'une famille systeme (Forcation cle mur) qui ne dispose donc pas de gabarit {a traduction des versions 2015 et 2016 va, cette fis, dans lebon sens. « Le terme « cartouche » peut aussi préter A confusion. Pour la plupart des utilisateuss, le cartouche est disposé, le plus souvent, dans le bas a decite d’un plan (A0, A1...). © Dans Revit, le terme cartouche est aussi utilisé pour nommer le format du plan. Crest ee qui explique les noms des gabarits de famille de ceux-ci (Wétrique AO, ete.). Une fois le gabarit de fimille choisi, Revit souvre sur Péditeur de famille, On poursait penser que V'éditeur serait un module a part, mais en réalité c'est Vinterfuce de Revit qui s'adapte tout simplement pour proposer les fonctionnalités nécessaires a la création des familles. La modélisation PARTIED Figure6-9 interface de Véltourde arille Catégorie de la famille Seules les commandes utiles pour la catégorie de la fimille sont disponibles; il est done normal de trouver certaines icénes grisées. Cliquez, sur la commande Catégorie et paramétres de famille ey (onglet Créer/Proprigiés). Figure6-10 Ia fendte Catégorie et paramites de famile Si vous avez choisi le bon gabarit de fimille, vous n’aurez pas a modifier la catégorie. Les seules exceptions sont les gabarits « génériques» (ce terme est spécifié dans le mm du gabarit); ilk ont ailleurs servi de point de départ pour la création des autres gabarits. Les familles = CHAPITRE 6 La fenétre affiche les différentes catégories en fonction du filtre des disciplines et les paramé- tres de famille associ¢s (qui changent en fonction des catézories). En toute logique, vous retrouver ces informations dans la fenétre des propriétés (figure 6-10). Astuce lexiste un paramétre nommé Forme de coupe. l améliore l'échange des données entre les différents logiciels d'analyse structurelle et de modeisation des structures en acier. Ce paramétre est disponible pour les familles 'ossatures et de poteatx porteurs. Selon letype de forme de coupe chosi(Héments d ailesparallée en I, Elémentsde structure creux rectan- ‘lies, Barre ronde, ete), des paramétres supplémentaires sont ajoutés &la famille Ces paramétres de ‘ype renseignent plus précisément les cotes de la poutre ou du poteau, ainsi que des données d analyse structurelle(Woment dinerte, Madule élesticité, Module de torsion... Les données d’ identification Les données identification sont issues du tableau n° 23 de la classification OmniClass. Vous pouvez le consulter et le télécharger sur le site http//wwww.omniclass.crg. C’est un concept dérivé dune norme ISO qui vise organiser les informations de la construction. En cliquant sur le numéro OmniClass, le bouton @ apparait et vous permet d’ouvrir une fenétre pour naviguer dans ce systtéme de classement. Figure6-11 Attrbution du numéroetdu tive OmriClass 2 une fale scons cos! mapas Les données OmniChss peuvent étre récupértes par d'autres logiciels; i ce rlest pas déja fait, nous vous encourageons donc 4 prendre les quelques secondes nécessaires pour rensei~ ggner ces paramétres (gardez toujours en tétele processus BIM). Famille partagée En début de chapitre, vous avez vu quiune famille peutétre intégrés dans une autre. Avecle pari- mitre Partogée (figure 6-10), vous choisissez. comment vous exploiterez a famille imbriquée. © Que la famille imbriquée soit partagée ou non, les deux familles fonctionneront ensemble selon les paramétres que vous aurez définis. ‘* Sila famille imbriquée est partagée (case cochée), ses paramétres seront exploitibles dans une étiquette ou dans une nomenclature. Vous pourrez également la sélectionner en utili-