Vous êtes sur la page 1sur 42

Domaine Sciences et Technologies

Filière Hydraulique
Spécialité Hydrauliques Urbaines

MASTER ACADEMIE
Arrêté N° 344 du 08/09/10

- Responsable de l'équipe de spécialité


Nom & prénom : Benaouda Hamid
Grade : Maître assistant A
 : 0792015442 Fax : 027721794 E - mail : benaoudahamid@yahoo.fr

– Contexte et objectifs de la formation


A – Conditions d’accès
L’accès à la formation de master en ouvrages hydrauliques est ouvert à tous candidats
attestés d’un diplôme de licence en :
1. Hydraulique générale
2. Ouvrages hydrauliques
3. Hydraulique urbaine
4. Aménagements hydrauliques

C - Objectifs de la formation
L'objectif principal, attendu de la formation envisagée, est de transmettre aux étudiants les
connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de l’hydraulique urbaine et des méthodes
analytiques qui lui sont rattachées. Les programmes pluridisciplinaires proposés ont pour finalité
la formation de cadres compétents qui connaissent leur mission avec précision. Dotés d'une grande
autonomie, ils seront ainsi capables d'identifier et les différents aménagements hydrauliques et les
ouvrages qui leur seront associés, connaitre le traitement et l’épuration des eaux. Et ils auront à
assurer également la prise en charge et la réalisation des réservoirs, ouvrages de protection,
réseaux d'AEP et d'assainissement ainsi que l'étude de projets dans le domaine de la modélisation
et les schémas directeurs.

D – Profils et compétences visées

La formation envisagée devra mener vers un diplôme de MASTER (MR), tout en assurant
un enseignement qualitatif et quantitatif suffisant. L'imprégnation de l'étudiant au domaine d'intérêt
de sa formation est déjà préconisée au cours de la licence, à travers surtout les unités
d'enseignement de découverte. Cette démarche a pour but, d'une part, de faire émerger de manière
précoce les aptitudes de l'étudiant à poursuivre avec sérénité le cycle de formation qui lui est
proposé. De ce fait, il est attendu des résultats probants à la fin du cycle de formation, tout en
minimisant voire tout en éliminant les risques de déperdition ou d'échec prolongé.
E- Potentialités régionales et nationales d’employabilité

Les domaines qui intéressent fortement la formation envisagée sont, pour la plupart, liés
aux activités publiques ou privées ayant pour mission de valoriser les ressources hydriques et de
rentabiliser leur usage. Cependant, il est attendu la formation de cadres assistants, susceptibles
d'aider les gestionnaires à la prise de décision et jouer ainsi un rôle de conseillers et de
collaborateurs. Les bureaux d'études publiques et privés pourront également bénéficier d'une telle
assistance.
Les connaissances acquises leur permettront de s'impliquer dans d'autres domaines tels
que: Traitement et épuration des eaux, élaboration d’un réseau d’alimentation en eau potable et
assainissement des eaux usées et industrielles, constructions d’ouvrages Hydrauliques. Les
connaissances acquises, tant sur le plan théorique que pratique, permettront également aux
étudiants de se diriger aussi bien vers un doctorat.
L'employabilité est traditionnellement excellente, 100 % des étudiants trouvant un emploi dans les 3
à 6 premiers mois après la sortie de la formation. Les secteurs qui emploient traditionnellement ces
diplômés sont :

 Entreprises de service (ADE, AGID, COSIDER, ABH, etc.…)


 Bureaux d'études
 Administration/établissements publics : (ANB, O.P.I.C, DHW, SHW, etc.…)
 Collectivités territoriales : (APC, Daïras, Wilayas)

F – Passerelles vers les autres spécialités


Une passerelle est la possibilité offerte à l’étudiant de modifier son parcours en cours de sa
scolarité, s’il se rend compte que le parcours choisi au début ne correspond plus à ses attentes ni à
ses aptitudes. L'étudiant peut emprunter une passerelle soit dans son établissement actuel, soit dans
un autre grâce au principe de mobilité.

 Autres master en hydraulique


 Master en génie civil (constructions hydrauliques)

G – Indicateurs de suivi du projet

Selon le nombre d’étudiant inscrit actuellement dans le parcours licence en hydraulique, on


peut envisager l’effectif probable comme suit :

Effectif en Effectif en Effectif en


Intitulé
2010/2011 2011/2012 2012/2013
Minimum/ maximum 15/25 20/30 30/50
– Fiche d’organisation semestrielle des enseignements
1- Semestre 1 :
VHS V.H hebdomadaire Mode d'évaluation
Unité d’Enseignement Coeff Crédits
15 sem C TD TP Autres Continu Examen
UE fondamentales
UEF1(P)
Barrages 45 1.5 1.5 4 4 Examen final
Traitement des eaux 45 1.5 1.5 4 4 Examen final

UEF2(P)
Ecoulement à surface libre 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
Hydraulique Souterraine 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
UE méthodologie
UEM1(P)
Hydraulique numérique 37.5 1.5 1.0 3 4 Examen final
Topographie appliquée 22.5 1.5 2 2 Compte rendu Examen final

UE découverte
UED1(P)
Technologie des conduites 22.5 1.5 2 2 Examen final
Reconnaissance géologique et
22.5 1.5 2 2 Examen final
géotechnique

UE transversales
UET1(P)
Gestion et préservation des
22.5 1.5 1 2 Examen final
ressources hydriques
Anglais 22.5 1.5 1 2 Examen final

Total Semestre 1 330 202.5 105 22.5 25 30


2- Semestre 2 :
VHS V.H hebdomadaire Mode d'évaluation
Unité d’Enseignement Coeff Crédits
15 sem C TD TP Autres Continu Examen
UE fondamentales
UEF3(P)
Alimentation en eau potable 45 1.5 1.5 4 4 Examen final
Assainissement Urbain 45 1.5 1.5 4 4 Examen final
UEF4(P)
Hydraulique fluviale 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
Eléments en béton armé 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
UE méthodologie
UEM2(P)
Contrôle
Hydrologie appliquée 37.5 1.5 1.0 3 4 Examen final
continu
TP traitement des eaux 22.5 1.5 2 2 Compte rendu Examen final

UE découverte
UED2(P)
Conception de stations de pompage 22.5 1.5 2 2 Examen final
Prévision des crues et risque
22.5 1.5 2 2 Examen final
d’inondation

UE transversales
UET2(P)
Hydraulique Agricole 22.5 1.5 1 2 Examen final
Voiries et réseaux divers 22.5 1.5 1 2 Examen final

Total Semestre 2 330 202.5 105 22.5 25 30


3- Semestre 3 :
VHS V.H hebdomadaire Mode d'évaluation
Unité d’Enseignement Coeff Crédits
15 sem C TD TP Autres Continu Examen
UE fondamentales
UEF5(P)
Réservoir d’eau 45 1.5 1.5 4 4 Examen final
Epuration 45 1.5 1.5 4 4 Examen final
UEF6(P)
Réseau d’AEP 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
Réseau d’assainissement 45 1.5 1.5 3 4 Examen final
UE méthodologie
UEM3(P)
Calcul des problèmes hydrauliques
37.5 1.0 1.5 3 4 Compte rendu Examen final
par ordinateur
Mécanisation des travaux 22.5 1.5 2 2 Examen final

UE découverte
UED3(P)
Pompes Hydrauliques 22.5 1.5 2 2 Examen final
Exploitation et Automatisation des
22.5 1.5 2 2 Examen final
systèmes

UE transversales
UET3(P)
Organisation de chantier 22.5 1.5 1 2 Examen final
Droit et politique de l’eau 22.5 1.5 1 2 Examen final

Total Semestre 3 330 217.5 90 22 ;5 25 30


4- Semestre 4 :

Domaine : Science et Technique


Filière : Hydraulique
Spécialité : Hydrauliques Urbaine

Stage en entreprise sanctionné par un mémoire et une soutenance.

VHS Coeff Crédits


Travail Personnel 180 12 16
Stage en entreprise 100 6 10
Séminaires 50 6 4
Autre (préciser) / 0
Total Semestre 4 330 24 30
- Programme détaillé par matière
Matière : Barrages

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Ezziane Karim
Enseignant responsable de la matière: Ezziane Karim

Objectifs de l’enseignement
Le cours consiste à donner les éléments fondamentaux pour dimensionner et vérifier la stabilité
des barrages en béton et en terre. Différentes méthodes seront proposées pour diverses conceptions de
ces barrages.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau

Contenu de la matière :
1- Présentation des barrages poids
2-. Détermination des données de base
2-1- Propriétés du béton
2-2- Propriétés de la fondation
2-3- Forces appliquées
3- Période de vérification
4- Détermination des forces
5- Vérification de la stabilité
6- Présentation des barrages en terre
7- Stabilité des digues en terre
7-1- Stabilité locale
7-2- Stabilité des talus
7-3- Méthode des tranches
7-4- Recherche du cercle critique
7-5- Stabilité de la couche de protection
8- Effet Tassement
8-1- Digue Réalisé Instantanément
8-2- Digue Réalisée Couche par Couche

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Antoine, P., Fabre, D. "Géologie appliquée au Génie Civil" Editions Dunod
P. Aillenet, l’énergie hydrauliques, eyrolles, 598p
M. Bouvard, barrage mobiles et ouvrages de dérivation, Eyrolles, 358p.
Matière : Traitement des eaux

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Ezziane Karim
Enseignant responsable de la matière: Hadbi Taib

Objectifs de l’enseignement :
L'objectif de ce cours est de présenter les outils nécessaires pour traiter des problèmes de Génie
chimique et biologique appliqué au traitement des eaux : Technologies alternatives pour le traitement
des eaux potables et usée et industrielles. Présentation des techniques dites rustiques et/ou expansives

Contenu de la matière :

Chapitre I . INTRODUCTION
- Définition du traitement ;- Ressources en eau potables et le traitement, procédés de traitement des
eaux usées, de process et industrielles (ex: coagulation-floculation, traitement des eaux de lavage...),
traitement des eaux pluviales (ex: dégrilleurs, décanteur lamellaire...), maîtrise hydraulique des
réseaux d’assainissement par temps de pluie (ex: déversoir d’orage, bassin de stockage, régulateur de
débits...) et dimensionnement d'ouvrages.
Chapitre II. CARACTERISTIQUES et normes de qualité DES EAUX NATURELLES
- Principales caractéristiques physicochimiques et biologiques des eaux ;- Oligo-éléments, métaux
lourds, détergents ; La corrosion et l’entartrage ;- Normes de qualité des eaux ;- classification des
eaux.
Chapitre III. LES TRAITEMENTS PRIMAIRES
- Le dégrillage ; - Le tamisage ; - Le dessablage.
Chapitre IV. LES TRAITEMENTS SECONDAIRES
- La Décantation :- Définition, Mécanisme et hydraulique de la décantation ;- Décantation libre
(particules discrètes) ;- Décantation diffuse (coalescente) ;- Applications pratiques de la décantation
(dimensionnement, types de décanteurs).- La Coagulation/floculation :-Définitions, étude théorique,
réactifs utilisés (types et dosages), types de mélangeurs et floculateurs, méthodes de calculs théoriques.
Chapitre V. LES TRAITEMENTS TERTIAIRES (AFFINAGE)
- La filtration :Définition, théorie (mécanisme de la filtration), différents types de filtres, mise en
œuvre des filtres, méthodes de calcul.- Oxydation et Désinfection des eaux : Définition, méthodes de
désinfection et d’oxydation (chloration, ozonation, irradiation).- L’adsorption sur le charbon actif :
Définition, mécanisme de l’adsorption, aspects de conception du CAG.- La déffirisation et
émanganisation
- L’échange ionique- Procédés de traitement membranaires :Ultrafiltration, microfiltration,
nanofiltration, osmose inverse.
Chapitre VI. technologies de traitements des eaux
Présentation d’exemples de stations de traitement des eaux de consommation.
* Principes de l’épuration classique et de l’épuration poussée pour les eaux usées domestiques et les
effluents industriels. Dimensionnement des stations d’épuration. Traitement et valorisation des boues.
* Exploitation et gestion d’un système d’assainissement. Entretien et exploitation classique des
réseaux d’assainissement. Gestion hydraulique des réseaux : mesures et archivage des données,
modélisation et simulation, gestion automatisée. Entretien et exploitation des stations d’épuration.
Mode d’évaluation : Examen final
Références :
Manuels disponibles au niveau de la bibliothèque.
"Matière : Ecoulement à surface libre
Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine
Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Benaouda Hamid
Enseignant responsable de la matière: Benaouda Hamid

Objectifs de l’enseignement :
Décrire et quantifier les écoulements à surface libre.

Connaissances préalables recommandées


Hydraulique générale, mécaniques des fluides, mathématique, mécanique rationnelle.

Contenu de la matière :
1. Généralités sur les écoulements à surface libre
2. Ecoulements uniformes
3. Profils de vitesse, dissipation
4. Equation de Chézy
5. Ecoulements graduellement variés
6. Equation générale
7. Profondeurs critique, normale
8. Forme des lignes d’eau et calcul des courbes de remous
9. Le ressaut
10. Ecoulements non stationnaires à surface libre
11. Différentes formes d’instationnarités
12. Les ondes de gravité
13. Les équations de Barré de Saint Venant et leurs hypothèses
14. La méthode des caractéristiques ; les autres méthodes de résolution
15. Célérité de propagation d’une onde de petite dimension

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
OUZIAUX J., PERRIER J. Mécanique des fluides appliquée Dunod Université
M. Carlier, Hydraulique générale et appliquée, Eyrolles
A. Lencastre, Manuel d'hydraulique générale, Eyrolles
I. E. Idel'cik, Mémento des pertes de charge, Eyrolles
R. Comolet, Mécanique expérimentale des fluides, Masson.
GRAF W.H. - Hydraulique Fluviale Traité de Génie Civil de l'Ecole Polytechnique de Lausanne : Vol.16
Matière : Hydraulique Souterraine

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Benaouda Hamid
Enseignant responsable de la matière: Bettahar Naima

Objectifs de l’enseignement
La présence de l’eau dans le sol et les roches représente un facteur de gêne ou d’intérêt selon les
préoccupations de l’ingénieur. Ce cours traite le problème de l'exploitation de la ressource par des
prélèvements d'eau souterraine; et de d’épuiser une fouille avant les travaux souterrains.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, géologie, hydrogéologie,

Contenu de la matière :
Chapitre I - L' eau dans le sol
1-1- Définitions, échelles et volume élémentaire représentatif
1-2- Propriétés physiques et structurales
Chapitre II - Hydrodynamique
2-1- Loi de Darcy,
2-2- Mesure du coefficient de perméabilité au laboratoire
2-3- Perméabilité équivalente des milieux stratifiés ou anisotropes, équations de
l'écoulement
Chapitre III - Méthodes de résolution
3-1- Rappels sur les écoulements plan à potentiel de vitesse,
3-2- Méthodes graphiques et analogiques, méthodes numériques, solutions
analytiques
Chapitre IV - Hydraulique des puits
4-1- Puits unique dans une nappe d' eau captive, semi-captive ou libre
4-2- Groupe de puits
4-3- Autres facteurs d' influence sur les rabattements
4-4- Identification in situ des propriétés hydrodynamiques du sol
Chapitre V - Les autres applications
5-1- Drains et tranchées,
5-2- Ecrans et batardeaux,
5-3- Ecoulement à travers les digues,
5-4- Filtration sous les fondations.

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Filliat "Fondations" Editions du Moniteur
DANIEL HILLEL : L'eau et le sol, Principes et processus physiques, 1988;
MUSY: Physique du sol, 1993.
S. Bahlous, Hydraulique cours et exercices, OPU Tunis, 312p.
Matière : Hydraulique numérique

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Meziane Nasreddine
Enseignant responsable de la matière: Meziane Nasreddine

Objectifs de l’enseignement
L’objectif est de maîtriser au moins partiels des outils numériques courants en hydraulique des
conduites et des rivières. Cela par l’approfondissement de la connaissance et la compréhension de la
dynamique fluviale et sédimentaire en manipulant au moins un logiciels de calcul.

Connaissances préalables recommandées :


Topographie, élément de construction, notions sur la géométrie, mathématiques,

Contenu de la matière :
Chapitre I : Application de la méthode aux réseaux de conduite, introduction de la
perte de charge débitaire
Chapitre II : Application de la méthode aux écoulements en régime critique
Chapitre III : Application de la méthode aux courants à profondeur et vitesse variables
en présence ou en absence d’un réseau
Chapitre IV : Démonstration que la L.E.D d’un écoulement plan en régime critique
avec la valeur de la profondeur critique correspondant au même débit
par unité de largeur
Chapitre V : Application de la méthode aux écoulements plans, graduellement non
Uniforme ( remous d’exhaussement et d’abaissement ), introduction du
produit adimensionnel discriminatoire lui permettant le classement
automatique des remous
Chapitre VI : extension des opérations citées au chapitre V au courant passant par les
conduites à ciel ouvert diédriques, trapézoïdales, paraboliques et
circulaires
Chapitre VII : Application de la méthode de la longueur fluidodynamique aux
Ecoulements
Chapitre VII : Formules, abaques logarithmiques, tables et programmes facilitant les
applications énumérées aux chapitres I et VII
Chapitre VIII Analyse dimensionnelle
Analyse numérique ( différences finies et éléments finis )
Programmation en hydraulique avec utilisation des différences finies et éléments
finis
Similitude ( application aux modèles réduits )

Mode d’évaluation : Examen final


Références :
Antoine, P., Fabre, D. "Géologie appliquée au Génie Civil" Editions Dunod
J.M. Hervouret, Hydrodynamique des écoulements à surface libre, Presse de l’ENPC 312p
Matière : Topographie appliquée

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Meziane Nasreddine
Enseignant responsable de la matière: Remaoun Mohamed

Objectifs de l’enseignement
L’objectif est de compléter les connaissances acquises dans le domaine et de pouvoir projeter
un projet en tenant compte des conditions topographiques.
Connaissances préalables recommandées :
Topographie, élément de construction, notions sur la géométrie, mathématiques,

Contenu de la matière :
Chapitre I - Levé au théodolite
1-1- Genres de levés géodésiques
1-2- Notion de réseau géodésique de base
1-3- Canevas de préparation
1-4- Principe de la mesure d’un angle horizontal et vertical
Chapitre II - Détermination des surfaces
2-1- Calcul de la surface d’un polygone
2-2- Détermination des surfaces des contours représentés sur le plan
2-3- Planimètre et mesure des surfaces
Chapitre III - Précision des opérations et calculs géodésiques
3-1- Classification des mesures
3-2- Fautes et erreurs
3-3- Propriétés des erreurs accidentelles
3-4- Estimation de la précision des mesures d’une grandeur
Chapitre IV - Levé tachéomètrique
4-1- Généralités sur le levé tachéomètrique
4-2- Méthode de nivellement tachéomètrique
4-3- Travaux de terrain lors de levé tachéomètrique
4-4- Levé de détail et relief
4-5- Travaux de bureau (calcul et dessin du plan)
Chapitre V - Nivellement
5-1- Généralités sur le nivellement
5-2- Influence de la courbure de la terre et de la réfraction dans le nivellement
5-3- Calcul des altitudes par nivellement géométrique
5-4- Contrôle du nivellement géométrique
5-5- Traçage des courbes de niveau sur le plan
5-6- Présentation du plan altimétrique
Chapitre VI - Notions élémentaires de photogrammétrie
6-1- Destination du levé aérien
6-2- Géométrie de la prise de vue aérienne
6-3- Exploitation des photos aériennes sur le terrain
6-4- Restitution et établissement des plans
Mode d’évaluation : Contrôle continu + Examen final
Références : Antoine, P., Fabre, D. "Géologie appliquée au Génie Civil" Editions Dunod
Matière : Technologie des conduites

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Tahar Tahar
Enseignant responsable de la matière: Remaoun Mohamed

Objectifs de l’enseignement
L'étudiant est appelé à maîtriser les calculs sur le dimensionnement des conduites et canaux
pour différentes configurations de forme et de type d'écoulement.

Connaissances préalables recommandées :


- Hydraulique générale
- Hydraulique de surface

Contenu de la matière :
Chapitre I : Généralités et définitions
I.1. Equation fondamentale de l'écoulement turbulent
I.2. Relations usuelles de l'écoulement turbulent
I.3. Objectifs et principes de calcul de l'écoulement turbulent

Chapitre II : Conduites et canaux en charge


II.1. Caractéristiques géométriques
II.2. Caractéristiques de l'écoulement
II.3. Théorie et analyse
II.4. Méthodes de calcul
II.5. Applications pratiques

Chapitre III : Conduites et canaux à surface libre


III.1. Caractéristiques géométriques
III.2. Caractéristiques de l'écoulement
III.3. Théorie et analyse
III.4. Méthodes de calcul
III.5. Applications pratiques

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
P.Nnonclerc, Hydraulique urbaine appliquée, cebedoc/liège, 255p
AGHTM, Les canalisations d’eau et de gaz, Lavoisier, 410p.
Matière : Reconnaissance géologique et géotechnique

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Tahar Tahar
Enseignant responsable de la matière: Mokhtari Fouzia

Objectifs de l’enseignement
Le cours présente les principales méthodes de reconnaissances des terrains (sols et roches)
utilisées en génie civil, les appareillages existant et les méthodes d'interprétation. On discute de
l'adaptation de chacune des méthodes de reconnaissances au type d'aménagement envisagé.

Connaissances préalables recommandées :


Géologie, mécaniques des sols, topographie, hydraulique générale

Contenu de la matière :
Chapitre I - Introduction
1-1- Rôle des reconnaissances dans un projet d'aménagement
1-2- Sondages et essais in-situ. Coupe géotechnique des terrains
1-3- Adaptation des reconnaissances aux différentes phases d'un projet.

Chapitre II - Les sondages:


2-1- Puits et tranchées, galeries de reconnaissance.
2-2- Sondages carottés et Sondages destructifs dans les roches.
2-3- Sondages dans les sols.

Chapitre III - Les essais de reconnaissance en place:


3-1- Philosophie de la reconnaissance en place des sols et de l'interprétation des essais
3-2- Appareillages classiques: SPT, Pénétromètre dynamique, Pénétromètre statique,
Pressiomètre, scissomètre
3-3- Tendances nouvelles: Piézocône, Pénétromètre "environnemental".
3-4- Essais hydrauliques (essai Lugeon, essai Lefranc, etc.)
Chapitre IV - Méthodes géophysiques:
4-1- Prospection sismique:Principe de la propagation des ondes sismiques dans les
terrains.
Sismique réflexion, Sismique réfraction.
4-2- Prospection électrique: trainé et sondage électrique

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Antoine, P., Fabre, D. "Géologie appliquée au Génie Civil" Editions Dunod
Filliat "Fondations" Editions du Moniteur
M. Cassan, Les essais d’eau dans la reconnaissance des sols, Eyrolles, 275p
Matière : Gestion et préservation des ressources hydriques

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Zerrouk Aek
Enseignant responsable de la matière: Hadbi Taieb

Objectifs de l’enseignement
Acquisition des principes et méthodes de gestion intégrée des ressources hydriques.

Connaissances préalables recommandées :


- hydrogéologie
- hydrologie
- Mobilisation des eaux
- Législation de l'eau

Contenu de la matière :
Chapitre I – Les ressources hydriques
I-1- Les eaux superficielles
I-2- Les eaux souterraines
Chapitre II - Gestion des ressources
II-1- Principes généraux de gestion
II-2- Méthodes de gestion
II-3- Gestion des eaux souterraines
II-4- Gestion des eaux superficielles
Chapitre III – Préservation des ressources hydriques
III-1 - Principes généraux de préservation de la ressource hydrique
III-2 - Méthodes de préservation
III-3 – Modèles de préservation
Chapitre IV – Gestion intégrée des ressources
IV-1 - Système d'information
IV-2 - Cartographie spatiotemporelle

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
D. Drouet, Industrie de l’eau dans le monde, Presse de l’ENPC, 130p
J. R. Vaillant, Accroissement et gestion des ressources en eau, Eyrolles, 246p.
Matière : Anglais

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S1
Enseignant responsable de l’UE : Zerrouk Aek
Enseignant responsable de la matière: Zerrouk Aek

Objectifs de l’enseignement
Maintenir et améliorer l’expression et la compréhension orales sans négliger une certaine
révision sur les acquis grammaticaux et l’expression écrite. L’anglais technique aura une importance
prédominante pour poursuivre les études, faire de la recherche ou être employé dans une entreprise
étrangère.

Connaissances préalables recommandées :


Formation scolaire ou permanente de la langue avec niveau moyen acquis.

Contenu de la matière :

1- Prise en compte des contraintes environnementales en hydraulique


2- Le contexte socio-économique
3- Vocabulaire et notions générales
(Organisme; Environnement; Aspect environnemental; Impact environnemental; Politique
env. )
4- Impacts sur le métier de l'ingénieur
(Nouveaux produits; Nouveaux procédés; Nouveaux services; Nouveaux métiers...)
5-Méthodes et outils pour la gestion environnementale
5-1- L'approche système
Principes et objectifs, Normes/règlements/méthodologies, Eco-audit, L'analyse
environnementale
5-2- L'approche produit
Principes, Cycle de vie, Unité fonctionnelle/Unité de service, Diverses
démarches/critères d'analyse et de comparaison, Quelques exemples
6- La conception des ouvrages hydrauliques
6-1- Etude d'un cas d’ouvrage, sous forme de conférence.)
6-2- Conservation des eaux et des sols

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Plusieurs ouvrages disponibles
Matière : Alimentation en eau potable

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Remaoun Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Remaoun Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Fournir de l’eau de bonne qualité, et à une pression suffisante aux consommateurs, tel est le
challenge quotidien des Entreprises de distribution de l’eau. Celles ci doivent gérer au mieux, les
volumes produits et distribués, ainsi que les flux instantanés dans les canalisations. L’analyse du
fonctionnement d’un réseau est une préoccupation permanente pour les responsables de la distribution
de l’eau. Il leur importe aussi de pouvoir anticiper la réponse du réseau à une manœuvre (action)
déterminée.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, topographie, mathématiques

Contenu de la matière :

Chapitre I : Généralités

Chapitre II : Consommation de l’eau


Normes
Détermination des besoins en eau
Régime de consommation

Chapitre III : Adduction et distribution d’eau


Adduction
Distribution
Réseaux extérieurs
Réseaux intérieurs

Chapitre IV : Ouvrages de stockage et de régulation


Chapitre V : problèmes spéciaux d’alimentation en eau rurale

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
P. Nonclerc, Hydraulique urbaine appliquée, Cebedoc/liège, 255p.
A. Dupont, Hydraulique urbaine, tomme 2, Eyrolles, 484p.
J.Bonnin, hydraulique urbaine, eyrolles, 230p.
Matière : Assainissement Urbain

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Remaoun Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Riabi Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Assainir une agglomération urbaine est parmi les préoccupations majeures dont l’ingénieur doit
maîtriser. Les éléments donnés dans ce cours entrent dans le but de fournir une base pour le calcul et
le dimensionnement des divers réseaux.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, topographie, mathématiques

Contenu de la matière :

Chapitre I : Caractéristiques générales des eaux évacuées


Introduction - Classification des eaux usées - Caractéristiques sanitaires des différents types
d’eau usée
Chapitre II : systèmes et schéma d’assainissement
Différents systèmes - Choix du système - Schéma général d’évacuation - Système particulier (
système sous vide, sous pression )
Chapitre III : Evacuation des débits à collecter
Calcul des débits d’eau pluviale - Calcul des débits d’eau usée - Eaux usées d’origine urbaine
Eaux usées d’origine industrielle
Chapitre IV : Calcul hydraulique de réseau d’évacuation : détermination du diamètre, vitesse
d’autocurage, pente hydraulique
Chapitre V : calcul d’un réseau d’assainissement,Etude d’un réseau unitaire - Etude d’un réseau
séparatif - Etude d’un réseau pseudo séparatif
Chapitre VI : Ouvrages annexes des réseaux d’assainissement, Dispositif de ventilation, réservoirs de
chasse, déversoirs d’orage, bassin de dessablement, siphons, postes de crues
Chapitre VII : Dispositifs individuels d’assainissement
La fosse septique - La fosse de décantation digestion - La fosse chimique - La fosse étanchée
Chapitre VIII : Exploitation et gestion du réseau d’assainissement
Chapitre IX : Introduction au génie de l’environnement, Introduction - Santé publique - Protection
des eaux - Evacuation et traitement des déchets solides
Aménagement des décharges et protection des sols - Pollution et élimination des déchets
gazeux, Modèle économique de centralisation décentralisation - Lois, règlements, normes,
administration, responsabilité causale
Mode d’évaluation : Examen final + mini projet
Références :
P. Nonclerc, Hydraulique urbaine appliquée, Cebedoc/liège, 255p.
A. Dupont, Hydraulique urbaine, tomme 2, Eyrolles, 484p.
J.Bonnin, hydraulique urbaine, eyrolles, 230p.
R. Bourrier, Les réseaux d’assainissement, Lavoisier, 534p.
Matière : Hydraulique fluviale

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Benaouda Hamid
Enseignant responsable de la matière: Chenaoui Bakhta

Objectifs de l’enseignement
Depuis des siècles, les fleuves et les rivières ont été exploités de plusieurs manières (par
exemple, pour fournir de l'eau dans un but domestique ou d'irrigation, pour le transport, pour la
génération d'électricité) et encore aujourd'hui les inondations d'un fleuve important peuvent avoir des
effets dévastateurs en son voisinage. Le but de ce cours est de fournir aux étudiants une
compréhension complète des processus fondamentaux en ingénierie hydraulique, à travers le
développement de modèles appropriés mais simples.

Connaissances préalables recommandées :


Topographie, MDS, RDM, hydraulique générales, mathématiques

Contenu de la matière :
Chapitre I - Les systèmes fluviaux -·
Chapitre II - Les écoulements non-permanents dans les canaux découverts.
2-1- Les variations lentes : l'équation de mouvement
2-2- La méthode des caractéristiques
2-3- La rupture d'un barrage
2-4- La propagation des ondes de crue.
Chapitre III - Les ouvrages hydrauliques.
3-1- Les vannes
3-2- Les seuils
3-3- Les déversoirs
3-4- Les transitions dans les canaux.
Chapitre IV - Le transport des sédiments.
4-1- Le mouvement des particules solides –
4-2- Les rides, dunes et antidunes –
4-3- Le seuil d'érosion –
4-4- Le transport par le lit,
4-5- Le transport des sédiments en suspension.
- Chapitre V - Envasement des barrages et moyens de lutte
5-1- Envasement des barrages
5-2- Envasement et moyens de lutte

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
A. Pecker, Dynamique des sols, Presses de l.ENPC
H. Graf, Hydraulique Fluviale, V :16, Presse polytechnique Romandes, 380p.
Matière : Eléments de béton armé

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Benaouda Hamid
Enseignant responsable de la matière: Messoul Abderrahmane

Objectifs de l’enseignement
Connaissance des principes et règles de calcul des éléments en béton armé. Ce cours donnera
des applications sur certains ouvrages hydrauliques.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau

Contenu de la matière :

Chapitre I - Indications générales sur les régles ( B A E L )

1-1- Etat limite ultime


1-2- Etat limite de service
1-3- Combinaisons d’action G Q P
Chapitre II - Etat limite ultime de résistance et de stabilité
2-1- Section rectangulaire soumise à la flexion simple
2-2- Section rectangulaire soumise à la flexion composée
2-3- Compression simple : poteaux
2-4- Traction simple
2-5- Effort tranchant, ancrage, entraînement des armatures, poinçonnement
Chapitre III- Etats limites de service (fissuration)
3-1- Section rectangulaire soumise à la flexion simple
3-2- Section rectangulaire soumise à la flexion composée
3-3- Compression simple
3-4- Traction simple
Chapitre IV - Application du béton armé
4-1- Réservoirs
4-2- Châteaux d’eau
4-3- Conduites circulaires

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
G. Guerrin, R.C. Lavaur, Traité du béton armé, tome 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11, Dunod
R. Lacroix, A. Fuentes et H. Thonier, Traité du béton armé, Eyrolles, 610p.
P. Charon, béton armé aux états limites, eyrolles
Matière : Hydrologie appliquée

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Chenaoui Bakhta
Enseignant responsable de la matière: Remaoun Mohamed

Objectifs de l’enseignement
L’objectif principal de ce cours est d’analyser les séries de données hydrologiques observées
et d’Interpréter des ensembles simples de données en présentant succinctement différents types de
modèles

Connaissances préalables recommandées :


Topographie, Hydraulique générales, mathématiques

Contenu de la matière :
Chapitre I : Méthodes statistiques de détermination de l’écoulement
chapitre II : Distribution inter-annuelle de l’écoulement
Chapitre III : Ecoulement minimum
Calculs quand on dispose des observations hydromètriques
Calcul en absence des observations hydromètriques
Etiage des cours d’eau
Chapitre IV : Détermination des débits maximums par les données d’observation
Calcul des débits maximums
Débits maximums historiques
Correction garanties pour le calcul des débits maximums
Détermination des paramètres statistiques des débits maximums par des données
d’observation hydromètriqus limitées
Chapitre V : Théorie génétique de formation des crues et argumentation des formules de
ruissellement maximum
Chapitre VI : Méthodes de calcul de l’écoulement max des crues pluviales en absence des
observations hydromètriques
Facteurs météorologiques et les caractéristiques de calcul des pluies
Facteurs de la surface versante influant sur le débit maximum
Méthodes et formules de calcul des débits maximums
Détermination des débits d’eau max par les traces des crues
Chapitre VII : Construction de l’hydrogramme des crues pluviales
Chapitre VIII : Régularisation des débits

Mode d’évaluation : Contrôle continu + Examen final

Références :
M. Audenet, hydrométrie appliquée aux cours d’eau, Eyrolles, 454p.
G. Réménièras, L’hydrologie de l’ingénieur, Eyrolles, 465p.
Matière : Travaux pratique : Traitement des eaux

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Chenaoui Bakhta
Enseignant responsable de la matière: Hadbi Taib

Objectifs de l’enseignement :
Présenter aux étudiants les procès qui sont mis en œuvre dans le traitement des eaux. Développement
sur les principaux modèles utilisés pour les représenter. Application basée sur l'utilisation de ces
modèles pour simuler/dimensionner/gérer une station de traitement des eaux. Mise en œuvre de
techniques d'épuration par expérimentation sur pilote, dimensionnement et contrôle d'une partie du
processus d'épuration.

Contenu de la matière :
Chapitre I. Analyse des eaux naturelles
- Examen préliminaires ;- Mesures physico-chimiques ;- Acidité et alcalinité ;- Agressivité
et entartrage ;- Indicateurs de pollution ;- Eléments toxiques et indésirables ;-
Micropolluants ;
- Résultats de l’analyse de l’eau.
Chapitre II. Analyse des eaux résiduaires urbaines
- Généralités ;- Examens physico-chimiques ;- Examens biologiques ;- Résultats de l’analyse ;
- Contrôle des stations d’épuration.
Chapitre III. Analyse d’un DÉPÔT et d’un SÉDIMENT
Chapitre IV. Analyse bactériologiques
- Méthodes générales de prélèvement et d’analyses ;- Indicateurs de pollution ;
- Micro-organismes pathogènes ;- Autres micro-organismes.
Chapitre V. Analyse virale
Chapitre VI. Qualité biologique des eaux douces
- Principes généraux ;- Essais de toxicité ;- Indices biologiques.
Chapitre VII. Interprétation des résultats d’analyses
- Résultats de l’analyse physico-chimique ;- Résultats de l’analyse bactériologique ;
- Résultats de l’analyse virologique.
Mode d’évaluation : Examen final + projet
Références :
Manuel de travaux pratiques
Matière : Conception des stations de Pompage

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Riabi Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Riabi Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Ce cours est consacré à donner les principes de fonctionnement et de conception des stations
de pompage. L’ingénieur doit maîtriser l’emploi des pompes et l’aménagement adéquat pour leurs
utilisation.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, mécanique, mathématique

Contenu de la matière :
Chapitre I- Notions générales concernant les pompes
1-1- Définitions et classifications
1-2- Critères généraux définissant les pompes
1-3- Classification des pompes
1-4- Principes de fonctionnement
Chapitre II- Fonctionnement d'une pompe dans un réseau
2-1- Conduites et organes accessoires des réseaux
2-2- Courbes caractéristiques des conduites et des réseaux
2-3- Courbe caractéristique des pompes
2-4- Point de fonctionnement d'une pompe dans un réseau
2-5- Couplage des pompes
2-6- Choix d'une pompe et ajustement de la courbe caractéristique de la pompe ou du
réseau.

Chapitre III - Aménagement de pompage


3-1- Equipements des stations de pompage
3-2- Installations et stations de pompage pour eaux souterraines
3-3- Stations de pompage d’irrigation
3-4- Stations de pompage d’assainissement agricole
3-5- Calcul technico- économique et indice des stations de pompage :
3-6- Exploitation

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
C. Roux, Hydraulique appliquée, PYC Edition, 168p.
AGHTM, Les stations de pompage d’eau, Lavoisier, 445p.
G. Feyet, Hydraulique machines et composants, eyrolles, 290p.
A. Thama, Machines hydrauliques, OPU,352p.
Matière : Prévision des crues et risques d’inondation

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Riabi Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Chenaoui Bakhta

Objectifs de l’enseignement
Posséder les notions de base permettant de comprendre et caractériser le fonctionnement
hydrologique des bassins versants et de maîtriser les techniques aujourd’hui utilisées pour se
prémunir du risque d’inondation.

Connaissances préalables recommandées :


Topographie, MDS, RDM, hydraulique générales, mathématiques

Contenu de la matière :

Chapitre I- Présentation générale du cycle hydrologique


1-1- Cycle hydrologique d’un bassin versant.
1-2- Régime hydrologique des cours d’eau. Débit moyen ; Etiage ; Crue.
1-3- Modélisation des processus d’écoulement.
Chapitre II- Analyse fréquentielle
2-1- Analyse et critique des données.
2-2- Calcul des valeurs de débits et d’hydrogrammes de référence.
Chapitre III- Estimation probabiliste des événements de crue extrême.
3-1- Modèle probabiliste simplifié : Gradex et Agregee ;
3-2- Modèle pluie-débit :
3-3- Utilisation de l’information historique
3-4- Estimation sur un site non jaugé : méthodes sommaires, courbes QdF ; Méthodes de
cartographie.
Chapitre IV - Gestion du risque d’inondation
4-1- Annonce et prévision des crues.
4-2- Prévention du risque d’inondation.
4-3- Problématique du risque : aléa / vulnérabilité ;
4-4- Différentes mesures de protection et leurs effets ; Méthode Inondabilité.
Chapitre V - Influences humaines sur le risque d’inondation.
5-1- Effets de l’aménagement du territoire ;
5-2- Effets des ouvrages de protection et de rétention ;
5-3- Détection de tendances sur les séries observées.
Chapitre VI - Protection contre les crues :
6-1- Aménagement du bassin versant
6-2- Endiguement
6-3- Aménagement des lits majeurs

Mode d’évaluation : Examen final


Références :
J. N. Salomon, L’homme face aux crues et aux inondations, Presse Universitaire de Bordeaux, 136p.
M. Audenet, hydrométrie appliquée aux cours d’eau, Eyrolles, 454p.
G. Réménièras, L’hydrologie de l’ingénieur, Eyrolles, 465p.
Matière : Hydraulique Agricole

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Saaed H. A .Amir
Enseignant responsable de la matière: Saaed H. A .Amir

Objectifs de l’enseignement
Tout ingénieur doit aujourd'hui gérer des aspects d’irrigation, qu'il soit "spécialiste agronome
" ou autres. L'objectif de ce module est de sensibiliser les futurs ingénieurs à l'importance que
prennent aujourd'hui les techniques et contraintes d’irrigation environnementales dans le monde
hydraulique.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau

Contenu de la matière :

Chapitre I : Introduction
Chapitre II : Notions générales sur l’irrigation et les réseaux d’irrigation
Chapitre III : Régimes d’irrigation des cultures agricoles
Chapitre IV : Techniques des arrosages des cultures agricoles
Chapitre V : Réseaux et systèmes d’irrigation
Chapitre VI : Irrigation pour les buts particuliers
Chapitre VII : Qualité de l’eau et lutte contre la salinité et la formation des marais
Chapitre VIII : Assainissement agricole
Chapitre IX : Economie de l’irrigation et du drainage

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
- Ouvrages disponibles au niveau de la bibliothèque centrale
- Techniques de l'Ingénieur, volume G1, thèmes environnementaux; outils de gestion.
Matière : Voiries et Réseaux Divers

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S2
Enseignant responsable de l’UE : Saaed H. A .Amir
Enseignant responsable de la matière: Tahar Tahar

Objectifs de l’enseignement
La formation reçue doit préparer l’étudiant à une bonne intégration dans le milieu pratique. A l’issue de
celle-ci, l’étudiant doit : Être capable de concevoir un projet de Voirie et Réseaux Divers (VRD) pour
répondre aux besoins d’études travaillant en milieu rural ou périurbain. Avoir acquis des compétences
techniques et juridiques permettant d’assister un maître d’œuvre.
Pour parvenir à ces résultats, nous proposons une démarche pédagogique s’appuyant sur plusieurs
caractéristiques : Des liens étroits avec le milieu professionnel permettant une adéquation entre le
savoir-faire, les connaissances acquises et les exigences de qualité.
Une grande importance donnée à la culture générale, aux visites de terrain et à l’acquisition de
concepts et méthodes scientifiques qui permettront au futur projeteur de rester ouvert à l’évolution des
techniques.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau

Contenu de la matière :
Chapitre I - : Introduction
Généralités sur les VRD
Etudes préalables au projet (47 h)
La gestion de projet appliquée au domaine des VRD-Les phases d’un projet VRD Les marchés publics,
les marchés privés (procédures, phases, pièces …)
Chapitre II- Etude de la voirie
Les tracés en plan, Contraintes techniques, Raccordements circulaires, Les profils en long
Contraintes techniques, Raccordements, Les profils en travers, Dimensionnement de la chaussée
Couches de la chaussée et bordures. L’estimation des volumes de cubatures et les terrassements
La présentation des matériaux utilisés. La signalisation horizontale et verticale Les parkings et les
allées piétonnes. L’établissement du métré et du devis estimatif .
Chapitre III - Etude de l’assainissement : eaux usées, eaux pluviales
L’étude des relations pluie-débit. Le dimensionnement et la conception des réseaux. La pose des
canalisations. Le dimensionnement et la conception des bassins de rétention. Le cas de
l’assainissement non collectif. La présentation des matériaux utilisés. L’établissement des métrés et des
devis estimatifs. Les dossiers MISE (Mission Inter-Services de l’Eau) et la loi sur l’eau
Chapitre IV - Réseaux divers
L’adduction d’eau potable. La distribution électrique et l’éclairage public. La distribution de gaz
Le réseau téléphonique. La coordination des réseaux. La présentation des matériaux utilisés
L’établissement des métrés et des devis estimatifs.
Mode d’évaluation : Contrôle des connaissances Examen final
Références :
- Techniques de l'Ingénieur, volume G1, Aspects économiques et juridiques; thèmes environnementaux;
outils de gestion.F. Ramade, dictionnaire encyclopédie des sciences de l’eau, Ediscience International,
H. Serres, Politique d’hydraulique pastorale, Presse Universitaire de France.
Matière : Réservoirs d’eau

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Ezziane Karim
Enseignant responsable de la matière: Messoul Abderrahmane

Objectifs de l’enseignement
Ce cours consiste à présenter les différents réservoirs rencontrés lors des aménagements
hydrauliques. L’étudiant doit être capable de concevoir un réservoir et le dimensionner afin qu’il
fonctionne correctement.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, RDM, béton

Contenu de la matière :

1- Généralités sur les réservoirs


2- Différents types de réservoirs
2-1- Réservoirs enterrés
2-2- Réservoirs surélevés
2-3- Réservoirs posé sur le sols
3- Conditions techniques de réalisations
4- Dispositions constructives
5- Equipements des réservoirs
6- ferraillage des réservoirs
6-1- Ferraillage des réservoirs circulaires
6-2- Ferraillage des réservoirs rectangulaire
7- Théorie des plaques

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
G. Guerrin, R.C. Lavaur, Traité du béton armé, tome 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11, Dunod
R. Lacroix, A. Fuentes et H. Thonier, Traité du béton armé, Eyrolles, 610p.
A. Dupont, Hydraulique urbaine, tome 2, Eyrolles, 484p.
Matière : Epuration des Eaux

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Ezziane Karim
Enseignant responsable de la matière: Hadbi Taieb

Objectifs de l’enseignement
Cette matière traite l’épuration des eaux Le but du cours est de donner les éléments de base de l'épuration des e
Après avoir introduit les notions de gestion de l'eau, d'assainissement de réseau d'égouttage,
les principaux systèmes d'épuration sont décrits.
A l’issue du cours, l’étudiant doit être capable de citer et décrire les différentes étapes suivies par
une eau usée, de son assainissement jusqu'à son rejet dans l'environnement; - décrire les principaux
systèmes d'épuration collectifs et autonomes; - décrire l'impact des eaux usées non épurées sur les
eaux de surface.

Connaissances préalables recommandées :


L'épuration biologique des eaux résiduaires - Théorie et technologie - F. EDELINE Editions Cebedoc
Le pouvoir autoépurateur des rivières. Une introduction critique - F. EDELINE

Contenu de la matière :
Chapitre I : Problématique générale
Chapitre II : Les paramètres de pollution et les normes de rejet
Les paramètres de pollution ( physique, chimique, biologique ) : Définition-Méthode
d’analyse-L’habitant équivalent
Chapitre III : Les procédés d’épuration des eaux résiduaires
Rappel des procédés physique et physico- chimique- L’épuration biologique- Notions de
biologie générale- Le pouvoir auto épurateur des cours d’eau - Principe de l’épuration
biologique. Le métabolisme bactérien - Les bases théoriques de l’épuration biologique -
Les techniques d’épuration - L’épandage - Les lits bactériens - Les biodisques - Les lits
Les procédés à biomasse en suspension : Les boues activées - Les lagunes - Les procédés
mixtes. La nitrification, la dénitrification
Chapitre IV Les traitements des boues résiduaires
La digestion aérobie - La digestion anaérobie - La déshydratation des boues -
L’épaississement des boues
Chapitre V : Utilisation des eaux et des boues d’épuration
Chapitre VI : Gestion et exploitation des stations d’épuration
Chapitre VII conception d’une station d’épuration

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Editions Cebedoc
Assainissement individuel et autonome - Tribune de l'eau - Vol.45 n°6 1992 Liste d'ouvrages disponibles au
Laboratoire d'Ecologie microbienne et d'Epuration des Eaux
Matière : Réseaux d’AEP

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Remaoun Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Remaoun Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Fournir de l’eau de bonne qualité, et à une pression suffisante aux consommateurs, tel est le
challenge quotidien des Entreprises de distribution de l’eau. Celles ci doivent gérer au mieux, les
volumes produits et distribués, ainsi que les flux instantanés dans les canalisations. L’analyse du
fonctionnement d’un réseau est une préoccupation permanente pour les responsables de la distribution
de l’eau. Il leur importe aussi de pouvoir anticiper la réponse du réseau à une manoeuvre (action)
déterminée.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, topographie, mathématiques

Contenu de la matière :

I MODELISATION DES RESEAUX D’EAU POTABLE


-Les objectifs
-Eléments de théorie
-Les étapes de la construction d’un modèle
II LE LOGICIEL EPANET
-Présentation
-Notice sommaire d’utilisation
III APPLICATIONS: TRAVAIL A REALISER
-Diagnostic d’un réseau d’alimentation en eau potable
-Etude d’une extension pour une augmentation de besoin de 20 %
-Simulation d’une chloration ou Etude d’une casse ou Etude de la sécurité Incendie.

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
P. Nonclerc, Hydraulique urbaine appliquée, Cebedoc/liège, 255p.
A. Dupont, Hydraulique urbaine, tomme 2, Eyrolles, 484p.
J.Bonnin, hydraulique urbaine, eyrolles, 230p.
Matière : Réseaux d’Assainissement

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Remaoun Mohamed
Enseignant responsable de la matière: Riabi Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Assainir une agglomération urbaine est parmi les préoccupations majeures dont l’ingénieur doit
maîtriser. Les éléments donnés dans ce cours entrent dans le but de fournir une base pour le calcul et le
dimensionnement des divers réseaux.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, topographie, mathématiques

Contenu de la matière :

1- Caractéristiques générales des eaux évacuées


2- Systèmes et schéma d’assainissement
3- Evacuation des débits à collecter
3-1- Calcul des débits d’eau pluviale
3-2- Calcul des débits d’eau usée
3-2-1- Eaux usées d’origine urbaine
3-2-2- Eaux usées d’origine industrielle
4- Calcul hydraulique de réseau d’évacuation :
5- Calcul d’un réseau d’assainissement
5-1- Etude d’un réseau unitaire
5-2- Etude d’un réseau séparatif
5-3- Etude d’un réseau pseudo séparatif
6- Ouvrages annexes des réseaux d’assainissement
6-1- Dispositif de ventilation,
6-2- Réservoirs de chasse, déversoirs d’orage,
6-3- Bassin de dessablement,
6-4- Siphons,
6-5- Postes de crues
7- Exploitation et gestion du réseau d’assainissement

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
P. Nonclerc, Hydraulique urbaine appliquée, Cebedoc/liège, 255p.
A. Dupont, Hydraulique urbaine, tomme 2, Eyrolles, 484p.
J.Bonnin, hydraulique urbaine, eyrolles, 230p.
R. Bourrier, Les réseaux d’assainissement, Lavoisier, 534p.
Matière : Calcul des problèmes hydrauliques par ordinateur

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Messoul Abderahmane
Enseignant responsable de la matière: Meziane Nasreddine

Objectifs de l’enseignement
L’objectif de ce cours est de présenter quelques logiciels utiles pour la formation d’ingénieur.
Il regroupe divers outils dont les étudiants doivent maîtriser.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, mathématiques, statistiques, mécaniques générales

Contenu de la matière :
 Initiation aux tableurs
 Programmation de modèles usuels d'hydraulique
 Programmation des méthodes de calculs itératifs
 Calcul des réseaux
 Résolution des problèmes des écoulements à surface libre
 Calcul statistique appliqué à l'hydrologie
Exemple de logiciels
1- Logiciel Autocad
2- Logiciel HardyCross
3- Logiciel Gslop
4- Logiciel Epanet
5- Système d’information géographique (SIG)

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Manuels d’hydrauliques
Logiciels disponibles

Matière : Mécanisation des Travaux Hydrauliques


Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine
Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Messoul Abderahmane
Enseignant responsable de la matière: Messoul Abderrahmane

Objectifs de l’enseignement
L’objectif de ce cours est de faire prendre conscience aux étudiants de l’importance des
d’organiser un chantier en ouvrages hydrauliques et d’utiliser les intérêt de la mécanisation dans
l’économie de la construction des projets hydrauliques et de classifier les engins pour le service de
fonctionnement et d’étudier toues les contraintes préalables.

Connaissances préalables recommandées :


Hydraulique générale, statistiques, mécaniques générales, résistance de matériaux et Organisation de
Chantier
Contenu de la matière :
Chapitre I - Introduction
Historique et développement de la mécanisation utilisée dans les chantiers Hydrauliques Intérêts de
la mécanisation des travaux dans l’économie de les constructions hydrauliques
Chapitre II - Etude des engins de mécanisation
Classification des engins : Engins de levage. Description, fonctionnement : Utilisation et
rendement, Engins de transport : Engins de terrassement.

Classification, description, fonctionnement. Schéma de travail et de déplacement :


Rendement. Engins de mécanisation, de bétonnage

Description, fonctionnement : Rendement .Engins de mécanisation de travaux de


montage et démontage.

Chapitre III - Choix technico -économique des engins dans les chantiers hydrauliques

Contraintes internes - Contraintes externes .Etude et choix de variantes

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Bibliothèque centrale de la facultés des sciences
Matière : Pompes Hydrauliques

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Smain Mustafa
Enseignant responsable de la matière: Smain Mustafa

Objectifs de l’enseignement
Le contrôle et la gestion des différents ouvrages hydrauliques constituent l’une des taches
essentielles dont l’ingénieur doit connaître. Le cours est basé sur l’analyse et l’interprétation des
données d’auscultation relevées sur un ouvrages hydraulique. De plus, des éléments pour la bonne
gestion de certains ouvrages sont présentés.

Connaissances préalables recommandées :


- Hydraulique générale
- Hydraulique de surface

Contenu de la matière :
Chapitre I - notions générales, définition et classification
Chapitre II - Equation fondamentale des machines hydrauliques : formule d’EULER
Chapitre III - Ecoulement à l’intérieur de la roue : triangle des vitesses
Chapitre IV - la similitude des machines hydrauliques : formules de similitude
Chapitre V - Pompes centrifuges. Caractéristiques d’une pompe idéale, influence des pertes de charge
à l’intérieur des pompes. Tracé de la caractéristique réelle. Rendement d’une pompe. Vitesse
spécifique. Calcul d’une roue, tracé d’aube. Calcul de la bâche spirale. La cavitation dans les pompes,
hauteur d’aspiration maximale
Chapitre VI - Pompes volumétriques
Turbine Pelton. Turbine Francis. Turbine Kaplan. Groupes, Bulbes et Turbine – Pompes
Cavitation dans les turbines hydrauliques
Mode d’évaluation : Examen final
Références :
Histoire de l’énergie hydraulique, Pierre Louis viollet, Livre d’Hydraulique Générale Lancastre.
La Cavitation, traqueur de bulles. Auteur : Yves Lecoffre. Cavitation, Bubble Trackers. Auteur : Yves
Lecoffre
Matière : Exploitation et Automatisation des systèmes

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Smain Mustafa
Enseignant responsable de la matière: Riabi Mohamed

Objectifs de l’enseignement
Le contrôle et la gestion des différents ouvrages hydrauliques constituent l’une des taches
essentielles dont l’ingénieur doit connaître. Le cours est basé sur l’analyse et l’interprétation des
données d’auscultation relevées sur un ouvrages hydraulique et d’exploitation et automatisation des
systèmes. De plus, des éléments pour la bonne gestion de certains ouvrages sont présentés.

Connaissances préalables recommandées :


- Hydraulique générale- Mécanique des sols - Barrages- pompes et stations de pompages
- Hydraulique de surface

Contenu de la matière :

Chapitre I – Exploitation

Conception des ouvrages


Contrôle de l’étude des revêtements
Effets et remèdes des affaissements
Effets et remèdes des infiltrations
Réparation : - Préventive – Courantes – Grossières
Lutte contre la végétation sous les ouvrages
Lutte contre la corrosion - Exploitation des stations de pompage - Indices d’exploitation
optimale des stations de pompage
Chapitre II – Automatisation
Processus d’automatisation
Programmation des procédés technologiques
Efficacité économique dans l’automatisation
Système d’automatisation - Eléments d’automatisation - Régulateur d’automatisation
Automatisation des ouvrages hydrotechniques. des postes hydrauliques - de distribution d’eau -
du comptage d’eau - d’une exploitation. d’un système complexe dans une exploitation

Mode d’évaluation : Examen final


Références :
Les stations de pompage d'eau (6° Ed.) Auteur(s) : ASTEE Date de parution: 11-2005
Gestion des eaux, Automatisation – informatisation - télégestion. François Valiron

Matière : Organisation des chantiers

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Bettahar Naima
Enseignant responsable de la matière: Messoul Abderrahmane

Objectifs de l’enseignement
Le but essentiel de ce cours est de faire connaître aux étudiant les principes et les règles pour
gérer et organiser un chantier de construction.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau

Contenu de la matière :
1- Historique et Perspectives de l’organisation de chantiers hydrauliques
2- Entreprise de réalisation : fonctionnement et gestion
3 Documentation nécessaire à l’organisation du chantier
3-1- Bureaux d’étude
3-2- Différents projets
3-3- Projet d’exécution
3-4- Cahier de charges, devis estimatif, descriptif, quantitatif, etc…
4- Organisation scientifique du travail
4-1- Production et productivité
4-2- Normes de travail et de consommation
4-3- Calculs des temps d’exécution et de main d’œuvre
5- Etude de prix
(Devis quantitatifs, Taux horaires, Prix des matériaux, Frais généraux)
6- Méthodes de planification
6-1- Méthode à la chaîne
6-2- Méthode du planning à barre (ressources, ouvriers, etc…)
6-3- Méthode parallèle
6-4- Choix des méthodes
7- Installation de chantier
8- Contrôle et suivi des chantiers hydrauliques
9- Application de l’organisation à un chantier hydraulique
9-1- Chantier de barrage en béton
9-2- Chantier de barrage en terre
9-3- Chantier de réseau d’irrigation
9-4- Chantier de réseau d’AEP

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
Plusieurs ouvrages disponibles
Matière : Droit et politique de l'eau

Intitulé du Master : Hydraulique Urbaine


Semestre : S3
Enseignant responsable de l’UE : Bettahar Naima
Enseignant responsable de la matière: Smaine Mustapha

Objectifs de l’enseignement
Connaissance des principes et règles des aspects juridiques et législatifs de l'eau.

Connaissances préalables recommandées :


Notions élémentaires sur la législation de l'eau ,

Contenu de la matière :
Chapitre I - Code des eaux
I-1 Domaine public hydraulique
I-2 Droit d'usage de l'eau
I-3 Servitudes
I-4 Effets utiles de l'eau
I-5 Effets nuisibles de l'eau
I-6 Lutte contre la pollution et protection des ressources en eau
I-7 Planification de l'utilisation de la ressource
I-8 Ressources en eau non conventionnelles
I-9 Dispositions financières
I-10 Sanctions
Chapitre II Aspects juridiques et institutionnels relatifs au secteur de l'hydraulique
(Différentes périodes allant de 1962 à nos jours)
Chapitre III Compétences et attributions des collectivités locales ( commune et wilaya) dans
le secteur de l'hydraulique.
Chapitre IV : Eau dans les pays en développement

Mode d’évaluation : Examen final

Références :
M. Bouvard, économie et techniques essentielles des aménagements hydrauliques, Eyrolles, 358p.
J.R. Vaillant, Accroissement et gestion des ressources en eau, Eyrolles, 246p.
Journal officiel de RADP
--- CURRICULUM VITAE ---

Nom: BENAOUDA
Prénom: HAMID
Date et lieu de naissance: 30 DECEMBRE 1956 à CHLEF
Situation familiale : marié 05 enfants
Nationalité: ALGERIENNE
Grade : Maitre Assistant A ( Chargé de Cours).
Adresse personnelle: Bloc AC N°289 Hay-Benssouna 02000 CHLEF ALGERIE

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

2003 - 2008 : Président du Conseil Pédagogique d’Hydraulique Université de Chlef


2003-2004 : Chef de département d’Institut d’Hydraulique de Chlef.

2001 - 2003 : V/Recteur Chargé de la Planification Université de Chlef


2000 - 2008 : Maître-assistant Chargé de Cours à l'Université de chlef.
1994 - 2000 : Directeur Adjoint Chargé des études à l'Institut d’Hydraulique de Chlef.
1989 - 1993 : Chef de département d’Institut d’Hydraulique de Chlef.
1992 à ce jour : Membre du Conseil Pédagogique National (C.P.N.) d’Hydraulique.

1992 à ce jour : Membre du conseil scientifique du département d’Hydraulique


1987 - 2000 : Assistant à l'Institut d’Hydraulique de Chlef.
1984 - 1985 : P.S.E.P à l’Institut. Technologique .Eléctro-Mécanique EL-Harrach ALGER
FORMATION

 - Avril 2000 : Magister en Hydraulique Urbaine à l'Université H.B.B.Chlef.

Sujet de thèse: " Etude du Transport Solide et Quantification de l’Erosion du Bassin


Versant de Oued Rhiou".

D.E.A (Diplôme d'Etudes Approfondies) en Hydraulique Urbaine, Centre Universitaire de


Chlef, Algérie 1989

 - Septembre 1984 Février 1985 : Ingénieur d'Etat en Hydraulique Générale l'Ecole


Nationale Polytechnique d'Alger
Sujet de Fin d'étude: « Alimentation en Eau Potable et Assainissement de la ville de Bordj El
Kiffan Alger ».
ENSEIGNEMENT EN GRADUATION ;

2000 à ce jour : - Chargé du cours de “Hydraulique Gén. I et II + TD +TP”.


Département d’Hydraulique . Université de Chlef.

Septembre 2004 à sept 2007. - Chargé du cours de “Aménagement Hydraulique” Département d’Hydraulique.
Université de Chlef.
Septembre 1995 à septembre 2000 - Chargé du cours de “ Topographie", à l'Institut d’hydraulique.
Université de Chlef

Septembre 1993 à juillet 1995 - Chargé de T.D du module de chimie de la 1ère année du Tronc
Commun de Technologie. Chlef.

Septembre 1987 à ce jour : - Chargé de T.D et T.P du module de "Hydraulique génerale". à


l’Institut de d’Hydraulique de Chlef

ENCADREMENT:

- Thèses de Magister Co-Encadreur (en instance de soutenance):


*- Mr BELAIB Allel (université de Chlef )
Thème de recherche : ” Modélisation Hydraulique d’un Système de Transfert d’eau potable
Cas du Barrage de Sidi Yakoub. »”. 2006/2007, en cours.

*- Mme BOUTIBA Akila (université de Chlef )


Thème de recherche : ” Amélioration et Comparaison Hydrologique et modèle Pluie-Débit des
Bassins Versant. »”. 2006/2007, en cours.

- Mémoires de Fin d’études d’Ingénieurs :


*- FELLAH.F : ” Rénovation de la conduite d’Alimentation de la ville de Ain Defla. »”. 89/90.
*- REBAH.M : ” Contribution à l’étude du transport solide du basin versant de Oued Rhiou. »”. 90/91.
*- DOUAER.K - CHEBAB : ” Prévision du transport solide du basin versant de O. Rhiou. »”. 91/92.
*- FODIL.M–O.AMROUCHE.D:”Rénovation d’un réseau d’A.E.P et Assain. de Chlef. »”. 92/93.
*- HARIZI.N : ” Prévision du transport solide du basin versant de Ouled Ben A.E.K Chlef. »”. 92/93.
*- BOUSSAID.L –CHEBAHI.F : ” Etude de la station de pompage de O. Sly rive gauche. »”. 93/94.
*- KERRAD.F – BOUKHTACHE.F : ” Rénovation d’un réseau d’A.E.P et d’Ass. -Karimia »”. 92/93.
*- ZEMOUCHE : ”Alimentation en eau potable de Ain Merane. »”. 93/94.
*- MEKSEM .S – ALLOUCHE.N : ”Alimentation en eau potable de Hay Charra (Chlef). »”. 94/95.
*- TAPON MAMA : ” Rénovation d’un réseau d’A.E.P de la ville de Chettia ( Chlef ). »”. 94/95.
*- SEDDIK.N – SOUANE.M : ” Etude de la station de pompage de Oued Sly rive droite. »”. 94/95.
*- LARROUSSI :” Contribution à l’étude du transport solide du B.V de Bouguedfine O.Sly. »”. 95/96.
*- AKKOUCHE.M – HADBI.A : ” Rénovation d’un réseau d’A.E.P centre ville. »”. 95/96.
*- BELKHEIRA.K – HIMOURI.D : ” Etude d’un réseau d’A.EP de Douira ( Tipaza ). »”. 96/97.
*- BENMOUHANI.K : ” Etude du T.S et quantification de l’érosion du B.V de O. Fooda. »”. 96/97.
*- HAMAIDI.M – KHELIFI.M : ” Influence de l’eau sur les Ouvrages hydrauliques. »”. 96/97.
*- TOUATI.B : ” Etude d’un écoulement à surface libre à trvers un canal rectangulaire. »”. 97/98.
*- HADJ BENAMANE – ADDAD.B : ” Effet des efforts appliqués sur un lit de sable. »”. 97/98.
*- TCHEKRABI.K - BENDAOUDIA : ” Etude d’un réseau d’A.EP de Tenes. »”. 99/2000.
*- BOUHAIK.H – BECHAIRI.B : ” Adduction en eau potable Chlef-Tenes -Guelta. »”. 2001/2002.
*- BENSALAH.Z : ” Protection de la partie Est de Tenes contre les inondations. »”. 2001/2002.
*- BELOUMI.E – NAAS.L.R : ” Protection de la ville de Relizane contre les inondations. »”. 02/03.
*- OUHERERE.N – KHEDDAOUI.B : ” Etude d’un château d’eau. »”. 02/03.
*- RIABI.A –RABAH.S : ” Etude d’infiltration des ouvrages hydrauliques. »”. 02/03.
*- BOUTAIBA.A – GUITOUNE.R : ” Transfert d’eau potable des champs captant Ard.B. »”. 03/04.
*- TIMTAOUCINE.D - SEBAA:”Extension d’un réseau d’A.E.P et d’Ass. De Ain Bouyahi. »”. 03/04.
*- ABED. A – TOUMI.Y : ” A.E.P de la ville de Beni Rached. »”. 03/04
*- ATALLAH.R – BOUHADI.D : ” Conception d’une vanne portable. »”. 03/04.
*- HAMADI.B – KORBA.A : ” Calcul expérimental des pertes de charges d’un réseau. »”. 03/04.
*- OUFEROUDJ.Y – DJAFER.R : ” Extensions du transfert d’eau du barrage Bentaiba. »”. 05/06.
*- RICHA.A – TOUALBIA.I : ” Conception d’une station de dessalement. »”. 05/06.
*- KHELLOUFI-TEKFA :” Etude des paramètres de calcul de l’érosion spécifique du B.V. »”. 05/06.
*- CHERBAL.M – CHAIB E.M : ”Protection de Bir Safsaf contre les inondations. »”. 05/06.
*- KOUADRI.S –LABDAOUI.F : ”A.E.P de Kalloul ABOU ELHASSEN. »”. 06/07.
*- HAMADI : ”Etude d’adduction en eau potable renforcement du réseau. »”. 06/07f.
*- O.HAMOUD.M :” Faisabilité de la retenu collinaire OGLET.ERRAIB ( Tebessa). »”. 07/08.

ANIMATION SCIENTIFIQUE :
Janvier 04-: Chargé de recherche de projet en technologie. Agrée sous le Code J0201/04/01/04.
Pour une durée de trois ans. Intitulé du projet : « Bilan hydrique sous climats semi-
arides à arides. Bassin du moyen Chelif».
Janvier 08-: Chargé de recherche de projet en technologie. Agrée sous le Code J0400 7200 600 14.
Pour une durée de trois ans. Intitulé du projet : « Modèle Informatisé de Simulation du
ruissellement des eaux en zones urbaines et semi urbaines».
2003 : Membre du comité d’organisation du « Séminaire National d’Hydraulique », (23 et 24
Novembre 2008, Université de Chlef.)
POLYCOPIES EDITES:

2007 - Polycopié de cours « Hydraulique Générale » 3ème année Hydraulique- 130 pages. – 2007.
COMMUNICATIONS NATIONALES :

1- Benaouda H.
"Protection de la ville de Abbou El Hassen ( Chlef ) contre les inondations ".
Séminaire National des Ressources en Eau : Problématique et perspectives. Saida 15 au 16
Novembre 1999.

2- Benaouda H.-Remaoun .M
"Analyse corrélatoire et Spectrales des pluies et des débits ".
Séminaire National d’Hydraulique . Chlef , 23 au 24 Novembre 2008.

LANGUES:
Français: lu, écrit, parlé
Arabe: lu, écrit, parlé
Anglais: lu ,et peu parlé