Vous êtes sur la page 1sur 40

medicine-of-sickness.blogspot.

com

 

Dr. BATMANGHELIDJ…

…ET SON SECRET…


Salut à tous…

Il est venu un moment quand la médecine conventionnelle que j’apprenais avec tant de
passion, m’a tout à coup parue comme une terre aride. Quand je dis « tout à coup » je veux
dire, qu’en fait, un déluge d’informations m’est parvenu dans très peu de temps, dans
l’espace de quelques mois, et j’avais à peine le temps de les analyser et les comprendre vu
que je devais aussi me concentrer sur mes études de médecine. Presque tous les jours, je
‘découvrais’ quelque chose de nouveau, des choses qui m’ont permis dans très peu de temps
de remettre en question ce qu’on m’apprenait à la fac. J’ai réalisé, plus que jamais, que la
médecine conventionnelle était simplement incapable de guérir (au vrai sens du terme) la
plupart des maladies. Elle ne fait que soulager les symptômes – comme le disent les gens –
mais j’appellerais cela les réprimer, parce qu’en fait une grande partie des symptômes ne sont
que des processus vitaux d’épuration mis en place par le corps malade. Ou alors, les
symptômes sont un signe de manque de quelque chose dans le corps. Réprimer ces
symptômes ne peut qu’allonger le retour naturel et physiologique à l’état de santé, comme je
l’ai appris par la suite. Ce que j’ai réalisé, en outre, c’est que le système d’éducation est
fortement lié au lobby pharmaceutique (parce que la médecine est contrôlée par ce lobby qui
contrôle aussi l’OMS); en fait, j’appellerai ça le cartel médico-pharmaco-industriel dont
l’unique but est de faire le maximum de profits sans se soucier un instant de la santé des gens.
Et pour attirer les clients, il faut rendre les gens de plus en plus malades.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Ghislaine Lanctôt, auteur de ‘La Mafia Médicale’, radiée par le conseil de l’ordre pour avoir
dit la vérité.

C’est pour cette raison que la plupart des étudiants en médecins ne risquent jamais, faute de
curiosité, d’être au courant de la médecine ‘alternative’ et de ses enseignements. En effet, ils
n’ont fait qu’apprendre pendant des années, la ligne « maladie = médicament ». Je ne peux,
en ce moment, inventer quelque chose de plus ridicule que ça. Bien entendu, je ne dis pas
qu’on puisse faire sans les médicaments, vu la mentalité actuelle d’une grande majorité de
gens et de leur négligence envers leur santé. Je veux seulement dire que les médecins
pourraient utiliser, avant de prescrire des médicaments comme du confetti, plus de la moitié
de leurs cerveaux. Mais cela s’avère difficile car le système d’éducation (d’endoctrinement)
et structuré de sorte que les étudiants aient le droit de tout faire sauf réfléchir. Réfléchir et se
poser des questions est, en effet, un mauvais pas pour leur carrière.

Ce qu’on va découvrir est le rôle de l’EAU (ou du manque d’eau) dans tout un tas de
pathologies de cause jusque là inconnue. Je sais que ça puisse paraître pas très motivant
comme sujet, mais vous changerez d’avis après avoir lu cette interview du (feu) Dr.
Batmanghelidj (Dr.B) avec Mike Adams (www.NewsTarget.com). Lisez-la complètement
avant de continuer :

Télécharger ce fichier sur http://www.box.net/shared/8k5qsbz5p0


medicine-of-sickness.blogspot.com

J’espère que vous l’avez lu. Ceux qui ne l’ont pas lu parce qu’ils adorent le français, vont
manquer la ‘perspective globale’ nécessaire et vont difficilement capter ce que je serai en
train de dire dans les lignes suivantes.

Maintenant vous comprenez à peu près comment les chercheurs qui font des découvertes
différentes de la norme établie, remettant en question tout le système, et qui essayent de les
rendre publique, sont écrasés par les autorités sans pitié. Je vais exposer ce qu’a découvert
Dr. Batmanghelidj lors de ses années de recherches sur… l’eau. Je vais être aussi brève que
possible.

Dans l’avant-propos de son bouquin ‘Your Body’s Many Cries for Water’, Dr. B. explique
comment ses efforts de rendre publique ses découvertes, ont été constamment et pendant
plusieurs années, étouffés par les autorités (l’AMA et le NIH – l’American Medical
Association et le National Institutes of Health) aux Etats-Unis. Il a été frustré par les
événements, et a eu l’impression que le sujet qu’il avait recherché pendant une bonne partie
de sa vie, n’intéressait pas du tout les autorités. Il a vite réalisé que c’était dû au fait que ses
recherches représentaient un danger pour le système, car son traitement ne consiste pas à
utiliser des médicaments (à effets palliatifs, bien entendu…), mais de l’eau tout simplement.
En effet, il n’y a pas de profits générés en guérissant toute une gamme de maladies en
prescrivant de l’eau. Il explique aussi comment les ‘recherches’ acceptées par les autorités
sont toutes financées par l’industrie et donc fonctionnent tous sous le paradigme ‘maladie =
médicament’. Etant donné les circonstances difficiles, Dr. B. a décidé d’écrire le bouquin
‘Your Body’s Many Cries for Water’ et d’apparaître sur scène, adressant directement la parole
au gens. Il termine l’avant-propos en incitant le lecteur à « hurler contre le côté sombre et
laid de la médecine telle qu’elle est pratiquée à présent. »

Le thème de ce bouquin tourne autour du fait que la déshydratation chronique (c’est bien
CHRONIQUE) peut provoquer, chez tout un tas de gens, des pathologies dont les causes ne
sont pas (encore) connues par la médecine conventionnelle. Selon le médecin, ces maladies
comprennent : la dyspepsie, l’arthrite rhumatoïde, la lombalgie, la migraine, l’hypertension
essentielle, l‘hypercholestérolémie (le ‘cholestérol’), l’asthme et l’allergie etc. Il n’a pas de
doute sur ce qu’il affirme car il a prouvé efficacement sur ses patients souffrant de ces
conditions, qu’une bonne réhydratation guérit pour de bon ces ‘pathologies’. On peut trouver
quelques lettres de remerciement époustouflantes de la part de ses patients publiées dans le
bouquin, et il nous dit qu’il y a beaucoup d’autres (180 exactement) qu’il a publié dans un
autre bouquin intitulé ‘Water Cures, Drugs Kill’. Ce n’est pas la peine d’acheter ce bouquin
si c’est pour aller ‘chercher des preuves’, puisque vous allez vite comprendre qu’on n’a pas
affaire ici – comme beaucoup d’entre vous sont en train de croire – à un charlatan. On est
en train de parler d’un médecin chercheur qui a fait ces recherches et qui a été étouffé par les
autorités – peut-être qu’il a découvert des choses très intéressantes. Par exemple, nous dit-il,
il a traité 3000 patients souffrant de dyspepsie uniquement avec de l’eau. Je n’ai pas le
moindre doute là-dessus, car j’ai moi-même eu une expérience directe de ma sœur qui s’est
guérie dans moins de 2 semaines de sa dyspepsie, qu’elle avait pendant 3 ans, rien qu’en se
réhydratant (elle buvait à peine). Et, plus je rencontre des gens souffrant de ces pathologies,
plus j’en suis convaincue car ces gens ont une chose en commun : ils boivent à peine de
l’eau… certains pas du tout (Dites-le leur et ils vous prendront pour un taré.)

S’il vous plaît, ne continuez pas à perdre votre temps à lire si vous croyez que je suis en train
de vous mentir ou quoi. Mais avant d’avoir des idées préconçues, je propose qu’on m’écoute
d’abord.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Les gens croient qu’en buvant du thé, du café, de l’alcool et des boissons gazeuses, ils sont en
train de consommer de l’eau. Ce n’est pas faux. Mais quelle quantité de cette eau est
absorbée, retenue et utilisée par le corps ? La réponse est qu’il n’y a pas une goutte de cette
eau qui reste pendant assez longtemps dans la circulation afin d’être utilisée par les cellules,
car : toutes ces boissons contiennent des agents déshydratants (diurétiques). Ceux-ci
débarrassent le corps de l’eau qui vient d’être absorbée en plus d’une autre fraction provenant
des réserves. Si ces boissons sont consommées fréquemment, le résultat final est, en effet,
l’installation d’une déshydratation chronique.

Le corps va générer des signaux d’alarme de déshydratation chronique qui peuvent être
désactivés uniquement en buvant de l’eau. Mais on peut aussi faire la sourde oreille et
réprimer ces symptômes en prenant des médicaments. Pendant ce temps, la déshydratation
s’accentue et génère d’autres symptômes qui sont eux aussi ‘traités’ par des médicaments,
jusqu’à ce que la personne meure. Bien. J’adore mon médecin.

Dr. B. dit qu’on est en train de fonctionner sous un mauvais paradigme : le paradigme du
soluté. C’est-à-dire que c’est les solutés présents dans le sang qui régulent toutes les
fonctions du corps et que l’eau n’est qu’un moyen de transport. Le solvant (l’eau) n’est
qu’un remplisseur d’espace vide. Sous ce paradigme, il est erronément supposé qu’une
substance particulière est responsable d’une maladie particulière. Il suggère, à juste titre, de
changer de paradigme et de passer au paradigme du solvant – c’est l’eau le constituant le plus
important du corps. Un manque d’eau se reflète par une mauvaise perfusion des organes et
d’une mauvaise distribution des substances que ceux-ci sécrètent. Le corps humain, nous dit-
il – comme vous le savez – est constitué grosso modo de 25% de matière solide et de 75%
d’eau. Le cerveau est constitué de 85% d’eau. Enfin, il a présenté ses idées à propos du
changement de paradigme lors d’une conférence internationale sur le cancer en 1987.
Croyez-vous encore que c’est un charlatan ?

Il continue à expliquer en plus de détails comment l’eau est l’élément le plus important du
corps. Il dit que la distribution de l’eau dans le corps est strictement régulée au prorata des
fonctions de différents organes. Contrôler la distribution de l’eau est le moyen d’assurer que
les organes vitaux reçoivent les éléments importants (hormones, messagers chimiques et
nutriments). Ensuite, chaque organe n’a qu’à contrôler sa propre production de substances et
les sécréter dans « l’eau circulante » selon le quota défini par le cerveau.

Ce qu’il faut piger : un manque d’eau n’importe où dans le corps se manifeste par un
symptôme. ‘Traiter’ ce symptôme avec des médicaments équivaut à aggraver la maladie.
medicine-of-sickness.blogspot.com



Dr. B. précise aussi qu’en vieillissant, on ressent moins la sensation de soif. Si bien qu’avec
le temps, le rapport entre le contenu en eau dans la cellule (intracellulaire) et le contenu en
eau en dehors de la cellule (extracellulaire) passe de 1,1 à presque 0,8.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Une déshydratation chronique et croissante s’installe donc avec l’âge. Par conséquent, les
pathologies (symptômes) augmentent avec l’âge. La « bouche sèche », dit-il, est le tout
dernier signe de déshydratation, contrairement à ce qu’enseigne la médecine conventionnelle.
Le corps peut être déshydraté même quand la bouche est humide. [Les étudiants en médecine
sont sûrement en train de penser au pli cutané. Mais on n’est pas en train de parler de signes
cliniques observables – qui sont caractéristiques de stades plus avancés de déshydratation…
On parle d’une déshydratation non-soupçonnée car non-détectée à l’inspection/palpation, et
non-reconnue par la médecine conventionnelle.] Pire, les personnes âgées peuvent avoir la
bouche sèche sans ressentir la moindre sensation de soif !

Il explique les autres rôles de l’eau hormis le fait d’être un milieu de transport. Je ne vais que
les citer :

• L’hydrolyse.
• La génération de l’énergie « hydroélectrique » convertie et stockée sous forme d’ATP
et de GTP. Ces produits sont utilisés comme source d’énergie, en particulier dans la
neurotransmission.
• Matériel adhésif dans les membranes cellulaires.
• Présence autour des microtubules dans les axones des neurones (neurotransmission).
• Les protéines et les enzymes fonctionnent mieux dans des milieux de faible viscosité.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Les étudiants en médecine pourront maintenant se rappeler que quand il y a déshydratation, il


y a la mise en marche d’un système de conservation de l’eau dans le corps.

Il est scientifiquement prouvé qu’un système histaminergique s’active et déclenche d’autres


systèmes subordonnés afin de promouvoir la conservation de l’eau. Les systèmes
subordonnés utilisent la vasopressine (ADH ou hormone antidiurétique), rénine-
angiotensine-aldostérone (RAA), prostaglandines (PG) et kinines comme transmetteurs
intermédiaires. L’eau sera redistribuée dans le corps par le biais de ces systèmes.

L’histamine et les régulateurs subordonnés provoquent la sensation de douleur quand ceux-ci


entrent en contact avec des nerfs spécifiques du le corps. Voilà comment des symptômes
douloureux liés à la déshydratation chronique peuvent survenir. Idem pour l’allergie et
l’asthme.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Dr. B. indique que pas moins de 2 litres et demie d’eau doit être consommée par les patients
dans 24 heures pendant quelques jours avant d’avoir recours aux analgésiques (antalgiques),
antihistaminiques ou antiacides. Je vais indiquer les modalités dans les prochaines
newsletters de cette même série. Il dit de faire attention : si le problème existe pendant
plusieurs années, les gens doivent s’assurer qu’ils n’ont pas d’insuffisance rénale. En effet.

Ces antalgiques peuvent, en outre, provoquer des effets secondaires néfastes et là, je ne vous
apprends rien : saignement gastro-intestinal, dégâts du foie, du rein… VIDAL ouvre-toi.

OK, je pense que ça sera tout pour aujourd’hui.

À suivre…
medicine-of-sickness.blogspot.com

 

LE TRAITEMENT DE LA DYSPEPSIE…

…EN GUÉRIR POUR DE BON…


Salut tout le monde…

Je voudrais continuer là où je me suis arrêtée la semaine d’avant. Peut-être que ça serait utile
pour ceux qui viennent de nous rejoindre de résumer rapidement la situation. Je vous ai
expliqué pourquoi Dr. Batmanghelidj affirme que l’eau joue un rôle capital dans le corps, rôle
qui, jusqu’à présent, est largement sous-estimé et négligé par la médecine conventionnelle.
Un manque d’eau se traduit en symptômes (dyspepsie, arthrite, lombalgie, migraine,
hypertension essentielle, hypercholestérolémie, asthme, allergie etc.) et ces symptômes ne
peuvent disparaître pour de bon seulement en augmentant la consommation d’eau pure ; les
médicaments n’ont qu’un effet palliatif et sont nocifs. Lisez d’abord la première newsletter
de cette série (http://www.box.net/shared/7tl29k7ov5), ceux qui ne l’ont pas encore lu.
Voilà. Maintenant, voyons le premier symptôme (‘maladie’ pour la médecine orthodoxe)
majeur qui peut survenir en cas d’une carence en eau…



Avant de continuer, veuillez vous assurer que vous êtes familier avec la dyspepsie et
l’agencement de l’estomac, du duodénum et du pancréas car je ne vais pas entrer dans des
détails indispensables que vous pouvez consulter ailleurs. Je vous recommande de vous
rendre sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Dyspepsie. Les médecins/étudiants en médecine,
téléchargez ce petit fichier PDF de Marion Richard-Molard
medicine-of-sickness.blogspot.com

(http://www.box.net/shared/sxktdi5ax4) et lisez et comprenez-le entièrement. Notez qu’il y a


des abréviations utilisées dans ce fichier comme :

OGD = Oesogastroduodénale
RGO = Reflux gastro-oesophagien
CCK = Cholécystokinine
Hp = Helicobacter pylori (bactérie)
ATCD = Antecédent
TFI = Trouble Fonctionnel Intestinal
AINS = Anti Inflammatoire Non Stéroïdien
NFS = Numération Formule Sanguine
CRP = C-Reactive Protein
UGD = Ulcère Gastro-Duodénal
EOGD = Endoscopie OGD
IPP = Inhibiteur de la Pompe à Protons
antiH2 = Anti-histaminique H2

S’il vous plaît, il faut vraiment que vous compreniez parfaitement ce sujet de discussion
avant de continuer à lire la suite de cette newsletter… ou vous passerez à côté des bémols.
Surtout les étudiants en médecine.

OK. J’espère que vous avez lu et compris les deux documents. On peut maintenant
continuer. Voici ce qu’est la dyspepsie selon Wikipédia :

‘Ensemble de symptômes de douleur ou de malaise épigastrique (région supérieure de


l’abdomen) dont l’origine se situerait dans le tractus gastro-intestinal (GI) supérieur. Les mots
utilisés pour la décrire par les personnes qui en souffrent sont variables. Les brûlures
d’estomac et la dyspepsie peuvent avoir des points en commun. Certaines personnes
décrivent les brûlures d’estomac comme une sensation de brûlure derrière le sternum qui
remonte vers la gorge. D’autres personnes souffrant de dyspepsie peuvent constater une
remontée d’acide dans la gorge (régurgitation), avoir des ballonnements et des nausées, une
sensation de plénitude et des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen. Les mots
employés dépendent de la culture et de la langue. Tous ces symptômes (brûlures d’estomac,
régurgitation d’acide, éructation excessive, augmentation des ballonnements abdominaux,
nausées, sensation de digestion anormale ou lente ou sensation de satiété précoce)
décrivent la « dyspepsie ».’
medicine-of-sickness.blogspot.com

Les symptômes sont aussi très bien énumérés sur Wikipédia. Il faut les connaître à peu près.
Et en ce qui concerne l’étiologie, Wikipédia dit que :

‘La cause la plus courante des brûlures d'estomac et de la dyspepsie est le reflux gastro-
œsophagien pathologique. Il s'agit d'une maladie caractérisée par le reflux de l'acide,
normalement présent dans l'estomac où il participe à la digestion des aliments, dans
l'œsophage. Chez certains, ce phénomène entraîne des brûlures d'estomac et de la
régurgitation; chez d'autres, il provoque également une inflammation (rougeur et gonflement)
ou des lésions (érosion) dans l'œsophage. Un petit nombre de personnes souffrant de
dyspepsie peuvent avoir un ulcère dans l'estomac (ulcère gastrique) ou dans la première
partie de l'intestin (ulcère duodénal).’

Relisez la première phrase du paragraphe ci-dessus : ‘La cause la plus courante des brûlures
d'estomac et de la dyspepsie est le reflux gastro-œsophagien pathologique.’ Ceci revient à
dire, par exemple (pour faire très simple), que ‘la cause la plus courante des rhumes est
l’écoulement nasal pathologique.’ N’est-ce pas une explication géniale ? Est-ce le reflux
gastro-oesophagien la cause de dyspepsie ? – qu’est-ce qui provoque le reflux ? Ah, ça doit
être le relâchement du sphincter cardiaque de l’estomac ! C’est ça la cause ! Vraiment ? – et
alors, qu’est-ce qui provoque le relâchement du sphincter ? Croyez-moi, vous n’avez besoin
de pas plus de deux neurones pour arriver à de telles ‘étiologies’. En effet, toute la médecine,
toute la galère, est basée sur de tels raisonnements circulaires (le serpent mordant sa propre
queue aurait du être le symbole de la médecine). Jamais les étudiants et les médecins
n’apprennent les étiologies, à proprement parler, des maladies. Ils croient qu’ils savent, mais
ils ne savent pas. Et tous les étudiants en médecine apprennent des conneries dans le genre et
les régurgitent dans leurs copies. Mais ont-ils vraiment le choix ? Ça m’étonnerait. Et ce
sont de futurs médecins. Tu parles. De toute façon, l’ignorance est un pré-requis si on veut
être un allopathe moyen.

Pour commencer, je vais exclure le fait que le patient souffre de reflux gastro-oesophagien.
Pour le moment, dans ce qui va suivre, l’acide est strictement limité à l’ESTOMAC. Je
parlerai du reflux à la fin de cette newsletter.

La vérité c’est que la médecine conventionnelle ne connaît pas l’étiologie de la dyspepsie.


On dit que c’est une pathologie IDIOPATHIQUE (maladie dont on ne connaît pas la cause)
comme l’indique correctement Marion Richard-Molard dans le fichier PDF. Idiopathique en
tout cas pour la médecine conventionnelle. Sans connaissance de l’étiologie, il s’ensuit que
la médecine conventionnelle ne peut pas guérir (au vrai sens du terme) la dyspepsie. Elle ne
peut que contrôler – de manière largement inefficace – la douleur due à la dyspepsie.
Demandez aux médecins.

Donc, le traitement médicamenteux et palliatif, comme vous l’avez lu sur Wikipédia,


comprend : antiacides (neutralisent l’acide qui provoque les brûlures), antagonistes des
récepteurs H2 (antiH2 – empêchent la production d’acide), inhibiteurs de la pompe à protons
(IPP – empêchent la sécrétion d’acide), traitement de ‘l’infection’ à Helicobacter pylori
(controversé), médicaments procinétiques (pour stimuler le péristaltisme et vidanger
l’estomac dans le duodénum – quand je parlerai du reflux gastro-oesophagien, on verra que
c’est de la pure connerie.)…
medicine-of-sickness.blogspot.com

Récemment les gourous de la médecine se sont mis à incriminer la bactérie commensale


(présente à l’état normale) de l’estomac, la fameuse Helicobacter pylori. Cette dernière est
accusée de provoquer l’ulcère de l’estomac. Ils préconisent d’éradiquer cette bactérie en
donnant des antibiotiques. Je pense que ce serait une blague hilarante si ce n’était pas aussi
grave pour les patients qui ont des effets secondaires suite à l’éradication, et des résistances
bactériennes.

Ce qu’il faut comprendre : Helicobacter pylori est une bactérie présente à l’état naturelle dans
l’estomac. Ensuite, tous les sites ulcéreux ne contiennent pas d’Helicobacter. Enfin, un
nombre infini de gens ont de l’Helicobacter et ne souffrent pas d’ulcère. Certains de vous ont
pu lire dans le fichier PDF que, selon Bazzoli et al, 72% de la population dyspeptique contre
64% de la population générale possède Helicobacter pylori. C’est ridicule comme différence.
C’est à la page 11. Relisez-la. Comment voulez-vous que Helicobacter pylori soit une cause
d’ulcère alors qu’elle est présente chez la grande majorité de gens ? Vos intestins regorgent
de bactéries commensales. En mourrez-vous ? En faites-vous un ulcère ? En faites-vous un
cancer ? Alors pourquoi nous dit-on que c’est Helicobacter responsable de nos conneries ?
Foutaise à ceux qui croient cela.

En fait, c’est ma ‘philosophie’ que les bactéries ne sont pas la cause de quelconque
pathologie sur terre. Elles sont, au pire, des facteurs aggravants de la maladie mais jamais la
cause ! Cette notion va complètement à l’encontre de la bactériologie et la théorie
microbienne ! Bien entendu, je ne force personne à croire cela ou quoi que ce soit de ce que
je suis en train d’affirmer.

La psychose de Helicobacter pylori


medicine-of-sickness.blogspot.com

Ceux qui ont téléchargé le fichier PDF tout à l’heure, conservez-le car on va y revenir après
avoir écouté ce que dit Dr. Batmanghelidj dans ‘Your Body’s Many Cries for Water’ à propos
de la dyspepsie. Vous trouverez ici ce qu’est vraiment la dyspepsie et le traitement efficace
qui permet de la guérir une fois pour toute. Si vous croyez qu’il y a du sens dans ce qui va
suivre, faites en savoir à vos amis étudiants et médecins s’il vous plaît. Le but c’est
d’atteindre la population générale afin qu’ils sachent de quoi ils souffrent. En effet, c’est
l’installation d’une déshydratation chronique. Je m’explique.

La dyspepsie, dit Dr. B., est le signal de déshydratation le plus important du corps. Parmi les
douleurs de dyspepsie, la gastrite, la duodénite et la brûlure d’estomac doivent être guéries
seulement avec une consommation augmentée d’eau. Quand il y a un/des ulcère(s) associés,
il faut faire attention à ce qu’on mange afin de favoriser la réparation du site ulcéreux. Dr. B.
dit qu’il a guéri plus de 3000 personnes souffrant de dyspepsie avec de l’eau seulement. Sa
façon de guérir la dyspepsie a été publiée dans le ‘Journal of Clinical Gastroenterology’ en
juin 1983. Combien de médecins et d’étudiants en médecine savent cela ? Précisément :
aucun. Et on me dit que les médecins connaissent leurs métiers, et les gens me regardent
comme s’ils avaient vu un fantôme quand je dis le contraire ! La vérité c’est que très peu de
médecins savent dans quelle galère ils se trouvent, et encore moins d’entre eux font quelque
chose pour changer le système. Pourquoi feraient-ils quoi que ce soit ? Ils ont un bon salaire,
je pense. Et il est difficile de faire comprendre quelque chose à quelqu’un quand son salaire
repose sur la prémisse qu’ils doivent éviter de comprendre quoi que ce soit. Bien. Ne faites
rien.

‘Papa/Maman, tu faisais quoi quand le monde est devenu un état fasciste ?’

‘Euh… je prescrivais de médocs. Pourquoi…’

Dr. B. nous raconte un cas qui lui a marqué, où il avait affaire à un jeune homme de 25 ans
qui était à moitié conscient et qui gémissait en position fœtale par terre dans sa chambre. Il
était en train de ‘mourir’ de son ulcère depuis 10 heures malgré le fait qu’il avait consommé 3
comprimés de cimétidine (anti-H2 comme vous le savez) et une bouteille entière d’antiacide !
Il lui a donné son traitement : 2 verres d’eau suivis, dans l’espace de 15 minutes, d’un autre
verre rempli d’eau. Dans quelques minutes seulement sa douleur a complètement disparue et
il a pu parler aux gens abasourdis autour de lui. Les médicaments ne l’avaient pas soulagé.
Mais 3 verres d’eau l’ont soulagé dans 20 minutes !
medicine-of-sickness.blogspot.com

Vous comprendrez à travers ce schéma que, durant les stades précoces, les antalgiques sont
efficaces localement. Mais pendant les stades tardifs, le cerveau prend le relais et signale
directement la sensation de soif via les signaux douloureux, et là les antalgiques ne sont plus
efficaces. Rien que l’eau peut désactiver le signal. C’est ce qui s’est passé avec le patient ci-
dessus.

OK. Comment ça marche ? Certains diront que c’est simpliste, mais ça ne l’est pas. C’est
d’une logique infaillible. Et… si c’était simpliste, comment se fait-il que la médecine
orthodoxe n’a pas pu trouvé ?

C’est la couche de mucus bordant l’intérieur de l’estomac qui le protège contre l’agression de
l’acide chloridrique (HCl) sécrété. Ce mucus est composé de 98% d’eau ; le reste n’est que
de « l’échafaudage. » 98% d’eau ! En plus, les cellules en-dessous sécrètent du bicarbonate
qui agit comme un tampon, neutralisant tout acide qui essaye d’y pénétrer. La digestion
dépend de la disponibilité d’une grande quantité d’eau qui est sécrétée et déversée sous forme
acide sur la nourriture. Cette acide permet, en effet, d’activer les enzymes (trypsine etc. et je
ne vous raconte pas l’histoire) qui digèrent ensuite la bouffe.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Une fois déversée, une partie de l’acide réagit avec le bicarbonate produisant du sel (chlorure
de sodium) qui altère les propriétés du mucus à capter de l’eau dans « l’échafaudage ». Ces
dépôts de sel rendent la couche de mucus moins homogène et moins collante et permettent à
l’acide d’entrer en contact avec la sous-muqueuse en-dessous. C’est là que ça fait mal. Mais
si l’eau est disponible dans la circulation elle est sécrétée de nouveau à travers la muqueuse,
dissout le sel et rétablit la couche protectrice de mucus. On n’a maintenant plus mal.
medicine-of-sickness.blogspot.com

S’il n’y a pas suffisamment d’eau dans le corps, ce dernier, rappelez-vous (voir la newsletter
intitulée ‘Dr. Batmanghelidj’), met en place un système de conservation de l’eau et ne va plus
la sécréter abondamment. Ça fait que la couche protectrice de mucus n’est pas aussi efficace
et l’acide peut facilement y pénétrer et ronger la sous-muqueuse. Ça fait atrocement mal.
Maintenant vous comprenez pourquoi il n’y a qu’une bonne hydratation qui puisse remédier
le problème.

Dr. B. dit que la prévention c’est de boire 1 verre d’eau (du robinet) une demi-heure avant
chaque repas et la même quantité deux heures et demies après chaque repas – c’est basé sur
des observations cliniques. Une demi-heure est le temps nécessaire pour qu’une partie de
cette eau soit absorbée et sécrétée dans l’estomac. [Et j’ajoute que boire quoi que ce soit
pendant et juste après avoir mangé interfère avec la digestion.] Le traitement curatif c’est
d’augmenter sa consommation d’eau jusqu’à 2 litres et demies dans 24 heures pendant
quelques jours. Il dit aussi que les antiacides sont des poisons que les gens peuvent acheter
dans n’importe quel supermarché. Des études réalisées en Suède on montré que le résultat est
le même chez les personnes dyspeptiques, qu’ils prennent un placébo, un antiacide ou un
anti-H2. Intéressant.

Retournez maintenant à la page 10 du fichier PDF que certains ont téléchargé… On voit que
le ‘traitement’ placebo a un taux de réussite de 28% (!!) après un délai de 4 semaines. Peut-
être, et juste peut-être, serait-ce dû à l’eau qui est prise avec le placébo ? On voit aussi que
‘méta-analyse antiH2/placebo : peu de différence’. L’anti-H2 vaut quedal. On a la
confirmation que c’est l’eau prise avec l’anti-H2 qui est responsable de toute amélioration de
la dyspepsie.

Je vais faire une digression et dire que Dr. B. ne croit pas, lui aussi, qu’Helicobacter pylori
est responsable d’ulcère pour les mêmes raisons que j’ai citées plus haut. Il ajoute que lors de
la déshydratation, il y a beaucoup de neurones qui produisent de l’histamine (voir la première
newsletter de cette série) en particulier au niveau du sphincter pylorique. Et vous savez
quoi ? Cette bactérie profite des effets d’hormone de croissance de l’histamine. Elle n’est
pas la cause d’ulcère, bon sang !
medicine-of-sickness.blogspot.com



Voyons maintenant la dyspepsie associée au reflux gastro-oesophagien. Dans ce même


cadre, je parlerai de l’hernie hiatale.

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) est le passage de l’acide de l’estomac dans l’œsophage.


Bien entendu, c’est pathologique. La médecine conventionnelle ne connaît que la
physiopathologie (le mécanisme si vous voulez) mais n’a aucune idée de la cause. Voici la
physiopathologie : Le sphincter pylorique (inférieur) de l’estomac se contracte, le sphincter
cardiaque (supérieur) de l’estomac se relâche, et quand la personne est en décubitus (c.-à-d.
quand la personne s’allonge) un peu d’acide peu remonter dans l’œsophage et ça brûle. Et la
cause ? Quedal. (Certains vous diront que la cause est le relâchement du sphincter
cardiaque. Mais c’est tout le temps la même histoire ; ce n’est qu’un symptôme qui découle
d’autres symptômes.)

Je vous explique la cause de tout ça. Normalement, le contenu acide de l’estomac est
séquestré dans l’estomac par le sphincter cardiaque contracté, l’anneau musculaire du
diaphragme contracté autour de ce dernier, et le sphincter pylorique contracté. Le sphincter
cardiaque et l’anneau diaphragmatique ne se relâchent que quand on déglutit et quand
quelque chose doit passer dans l’estomac. Tandis que le sphincter pylorique se relâche de
temps en temps quand le chyme (nourriture partiellement digérée) doit passer dans le
duodénum.

Le pancréas sécrète 1 à 1,5 litres d’hydoélectrolyte bicarbonaté alcalin (liquide alcalin


contenant du bicarbonate) par jour afin de neutraliser le contenu acide provenant de
l’estomac. Cette neutralisation rend possible l’action d’autres enzymes du tube digestif et
surtout, protège les parois fragiles, non-protégées du duodénum contre l’agression acide.
Tous ces processus sont contrôlés par des hormones.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Si la personne est déshydratée, il est clair que le pancréas ne peut plus produire la solution
alcaline et donc, il y a danger si le contenu acide puisse passer de l’estomac dans le
duodénum. L’organisme, étant parfaitement synchronisé, va tout faire afin d’empêcher ce
passage du chyme acide dans le duodénum. Ceci explique le ’mystère’ de la sensation de
plénitude ressentie par un patient dyspeptique. Tant qu’il n’y pas assez d’eau disponible pour
le pancréas, la bouffe va rester longtemps dans l’estomac. Maintenant vous comprenez
pourquoi le fait de donner des médicaments procinétiques (pour stimuler la motilité) dans ce
cas, comme je l’ai indiqué tout à l’heure, est de la pure connerie, et c’est dangereux.

L’organisme ne peut pas non plus laisser le contenu acide rester indéfiniment dans l’estomac.
Faute de pouvoir le faire passer dans le duodénum, il y a une seule voie de sortie. C’est par la
bouche. Le sphincter pylorique se contracte de plus en plus, le sphincter cardiaque se relâche
et l’anneau diaphragmatique aussi. Quand la personne s’allonge, il peut y avoir un peu
d’acide qui remonte et qui brûle l’œsophage. C’est la douleur de dyspepsie.

Ensuite, l’estomac va se mettre en mode péristaltisme inverse – l’estomac va se contracter de


manière rétrograde, du pylore vers le cardia. En effet, c’est le vomissement que je viens de
décrire. Et que vont faire les médecins maintenant ? Donner des médicaments antiémétiques
sans doute ? Excusez-moi pendant que je me tords de rire.

Le seul et unique remède est une bonne hydratation car la déshydratation en est la cause.



Enfin, chez certains patients, il se peut que le relâchement de l’anneau diaphragmatique laisse
remonter la partie supérieure de l’estomac à travers le hiatus (l‘ouverture) diaphragmatique
qui ira se loger dans le thorax. Cette condition est diagnostiquée comme hernie hiatale. La
digestion devient douloureuse et l’acide est libre à entrer en contact avec l’œsophage. Et
c’est quoi la cause ? Le relâchement de l’anneau ? Non ! Ça encore c’est un symptôme – ne
vous faites pas avoir. La cause est la déshydratation.
medicine-of-sickness.blogspot.com

Les antiacides contiennent de l’aluminium et sont dangereux [les vaccins aussi]. Trop
d’aluminium dans la circulation est lié à la maladie d’Alzheimer. Les médicaments anti-H2
ne sont pas recommandés eux aussi car ils ont beaucoup d’effets « secondaires ». J’utilise
des guillemets en parlant d’effets « secondaires » parce que c’est une astuce de la mafia
médicale. En vérité, il n’existe pas d’effets « secondaires » mais que des effets primaires.
C’est dû au fait qu’une molécule pharmacologiquement active n’agit pas de manière
spécifique sur l’organisme car il y a des récepteurs partout et on ressent les effets… eh bien,
partout. Les anti-H2 provoquent le vertige, la confusion, l’hypertrophie des seins chez les
hommes après deux semaines, une baisse du nombre de spermatozoïdes, la perte de libido…

Dr. B. termine ce chapitre en expliquant que, concernant la colite et la douleur de pseudo-


appendicite, les médecins doivent d’abord éliminer le diagnostic d’une éventuelle
déshydratation avant d’aller chercher d’autres étiologies.

Voilà. L’information qui vient d’être exposée sera sans le moindre doute utile à tout le
monde. Faites passer l’information. Mettez les médecins au courant. Vous passerez sans
medicine-of-sickness.blogspot.com

doute pour un(e) taré(e) mais ce n’est pas grave. Je sais par expérience que ça puisse attirer
de la haine de la part des personnalités les plus renfermées. Vous êtes libres de copier-coller,
de publier sur blog, d’envoyer par mail, d’imprimer et de distribuer etc. J’avoue que c’était
très technique pour ceux qui n’ont jamais étudié l’anatomie mais je devais approfondir car il
y a pas mal d’étudiants en médecine qui viennent sur ce blog. Mais servez-vous de Google,
Wikipédia etc. afin de comprendre le jargon.

Le site web du Dr. Batmanghelidj est : http://www.watercure.com

Je vais m’arrêter ici. Ça sera à suivre …

Encore une fois, attention à ceux qui ont une insuffisance rénale.
 
 


 

 



 





 
     
  


 
 




                 
           
      
  !"    #         $    % & ' (&
      !)  *  #      & +*        
+ ,! -            &+   
   !.   &   '
    
 
"!/!0  $"!0!($ 1###!#  ! (!












2      3  !  4  1  +         
'    !   -      &            $+           
 (&    '+    +           !
5  &          6      
   !    ,     *  
  &        & +      % $    
*             (     +            !   7        
'  *  +    !8    $ (!
 
 


 

"  '  & 9  +        
 $      '   : (& 9   !    
      ,   '+ !   
  &    *             !

4   &      +     &          +         %      
    +      !;    
   &   *       ++  + +  
 $+ ( ! "      &    $( 
 +     9  +     +  1 +    
+    *       &     
<   $'  + (!
 
 


 

=      &             $  +                
      &+     3+ +(!

"!0!     +       + ! 7
            &    & '  
               !

)!     % & +!0   &             
          ! 7 +      
            > - + '
     '      !$? .   
+    !!!" +  '      !(

.     ' $   '  &   *'  ' (!
 
 


 






@    ' $+ , AB        
  (   '     +'   ! 
*     ' '       ,  !    
           CDE     
+'   !
 
 


 

F                            '    
       ' !          GHE    
 !

"!0!        '         
    !
 
 


 




 


!
"

      "! 0!                    1  
'        &      I  * 
'*      I6      ++       !  
      &,&' 6      ! 7    
       ++    &     & 
  &            +     & 
  &   !=        !4         
           *  !

8      !2        3'  !J
  
            '!

#

 
$
%
&
'(


( 

% 
 )
 
 


 

  $     ( K&  1

• =+      !


• =   +  !
• =  ' 6    !
• =+        !
• ='           !
• =    !
• =    +6  : &!,,!&  6  , 6 !

"!0!     '         &    
  !7 &   &              '
  +  !-       
 
 
    L    M  '   $  (!@  
           +   !

N     &          6        !
"0!  O  &          ! "&
     !"#  &    !       & '  
       $   (       &      $   %  $-P/(&  
 & &   $).(Q ).O ="RI )   O R  =," S& 
$'( '( $P==(!              !
?    6    +   ++     +   
         !
 
 


 

F*  1     '           
            I  ,       
+    * ! 
      '       
 '        !       $   
             (                 I         
     +    6       
    !   
        * 
 $  & 6       >(I3+      !

    $).="R&  6   (    $ 
 *     &   ' (!N      *   
   $L   M(  '         + ).$LM(!
-  +     +     '  '     
           $   & (  
  $  (!       &        
 )*
 + = &   &). '    
' !   .    &            &       +'      
    ).         '   
'     *     $) *  #   (!
 
 


 

4+&   $).(&     ="R$R  =," (&  


  &   &!,,!&    '  
      !

  *       ,$((-       *  '  $  )    * 


 #   (      * +           
  !      *    1 '   
$ '    (& '       
           '      &      '         $    
 &!,,!& &   (!7  &     '    *  1
    ! .+&               
   ' '     +   !      &
      &   $  (!
 
 


 

N           6   
-    
     ! N       &       
   '  '  !.  & L  ' M
     &      !       L  ' M
  ' $ * (             
           !-     
                     +       *      +   
   ' !

2    3  K    &  ,6       &
     '    
!

           $.


 (   &"!
0!   2    L  &     M                         
   '          T43& + 
   !                
!?    !     $ &  (&     
 /  $      (   +        
   !-  ,  6 '  '    >-     
'+ '  +  !- 3 &  *  #   & 
          L'  * M     >- 
+    1 

       
       
    &    6      
   '   :    $ (!P    
    !
 
 


 

*(


+
,% 
%


N         &+& -,-$  -,-
U&     &3    ( * V4 ' & '  
     + ! -  '         *   
       ! 4 '*      B=F.$  
L' M'    (   ' !- '  
=F.       & &          
 ' !4 '*       B    !4 &
  +    '    &           
  +'     !@ ' =F. & "!0!&+
      +   $'      +(! @ *  
+ +      K     !4+&+  ' 
      $."4(&                         
  I       3         ++        =        ++
     '      + !
 
 


 

-+
)

&


   '    '    ).           !   - ,3&  3        


  0    & ! "& +    
   $      (    !

)!

=  
    !
 
 


 

 
 


 
  


   

          

 

                
        !"#   $   
     "% $&  '    (( "

%      ))    )     * +  ,      )  *+ ,       $   
)$-) "   .  )$-)  *  /)  ,  $  &    )      + 
)"   0  )      1    $        $       2$+  2  
$$  $  (  ((   3))) )3 ((   "

.   ')    $ $( ) 


  )  )   $ )  )$-)  ) ) " 4 
)1 )   $ 5$  & 
  ')   $   3   $    "0)  $ )
  ((/)   $$     ((    )) ) 
$   ".     $   $ (   "

6"4)+ 1*6"4", 
      *+$77""),
  $         ++    $ )    ((                 $  
$+  ".      )$"
 
 


 

    


 

.+ $  + $  )   "8      


  + $  7$ ) "  9$)   :;     + $    $
 (      + $   ".)) $   


   

    

 

 
 

   




 

! 

 "     !
#

! 
 

   
  $     %  & 
 '
(
  (
   
    & (    
  %

   
       
  
)&      *     


  + 
 ! 
  
  
 ,(
 
 -"."
 " -" /0


!

 "
 &  & 
  (   
  


+
 

"
   ! 
(
 
 

 

 
 1

 2  


 

 !!
     
  (
   "      !
   
  

 
 
  
 1"
 %+


 

!!
 " 
3  
 

   
 
  
 
 
    !
 
 


 


 


6 $ 1     $  +)     
+            +  "        +      "
         
+)  )     "< $ )    "

0 
     *=>86?3  )&)+ ,$)  
    )    +            "   9  $          
* )    '  $   ,7 ".   $ '
 $ =>786?   ()/(   $   (  
           $             )$      "   0  ')   
         ')       )"
0   $ ))=>    "0  $) 
  (  $   )$&+      "@51  1 "
@  )   5""")&)  ( 12   " <    ') $ 
 &      +  "< $$ "

0 &    $ $=>     +   

 .)$ A  $ B$ )  "   $  $ 
)$ 5$ /     "
 C $   +  +  " 9(( ) 
  '  $   $) )$  1  
#".       *  ' ,"

%D" E   )" 0   1     )    
)  "E         $ 5   
  )*   ,

0 )    '  $     $   
#  
 
 F  9 (     '  ) ) 
$   $ ))  FF9((  ) )
    
 "
  
".  5 + $     ) '
 
 


 

  +  .?C%G#HI9 + $ "H +   8#JIK


  + $ * $  ,"

0  )(  $ 3  $( "0    $(( % "
"

"   =    $$    $   =>786?  $            
 ()(   L9+   +  $ $ ( ) 
 ))   $ $  M$  N)   $)' $+
    $( O $(    )"@    (($  
   $    $ ) * $) ' ,"
8( $ $ ( ) $ )      + $ 
$ => /(      )) => ( ". (  
$  $ )  "E   $  (( "0     
)       (     (           (      '    $      
$$  )$ $    $ ) 
 (+$ +  $     ))    "
 ) $ $(        (( "
 
 


 

.  5  + $ ".  $   + $   *
+     ,  +  + 3     P( 
+ "0 )    )  $ "


 


H$  $   /$    $$  


    "   .    )      $  )$   A  $   B           
  "   0       +    QQ  ;                      
*  ,  Q  ;            *  ,    R  ;              
        "   9      $            $     
  ) ())$')(  ) )    
   )$     $    "
 
 


 

0   $    )$ $) (       
   $    )$ )    $"0  + $   
 +  + $$     )   () 
  $+     )"0 +    $+ $)
   $   ( +$  "= $     $
 $  6"4"<      "

E   ))    &(  $   
  ) )  $ +  "8 ())  $ ' "

   !"  


#$ % !"  &
'(
)"&

.))  1     $       $              )  ()   
  )" $$   )$$   $ )$  
$ "@    $ ) )    "6(5$ 
 )  + ) '+ (  $( + $  
  " <  $'   1)$ " 
%  
   
 &
'
 
  
 
(   "
   "
  
  "
 
  % $ 

 
 &$
'!9 $  "
  $ )*  ,)    
  $ )$ $ (  + $ "

4 "9)  $$  )  $  + $ 7 +  L<
  $  $       /    ) + $  
   +  FE(   *1,F.  (   )$L.
  $   $   + $ ( $  + $ FE 
  $ "

=             ))  ) )L   6     F   6  ) )   

$   ( $$    $ 
$    ) F4  S$'  $ ) )$'  
 $       3  S(   )    
  "E $' L.))1  $   ) (    
  (   ')         $   
    $                   + $ "   8     $   $  
) )     +  + $$ ) )" >     
 +  + $
1$  $ "9 )     (L
.2 + ". ) ) ( $')F9  ))
  $     F   .      $      5LF   .))       6"  4"     )    
 + $    A     ( "BE 1   )"

*(  

6  )  )$$ ) ) ' + $    
 +  .?C%G#HI9" #  $       + $  
 +  + "9     ) ' $ )  
$   $ )" . )  ) *   ,$ )  
$   $$       "  .     )          
)    )     5      $   $$)              
 
 


 

$      + $"   .       (   )  $            $  
+ $ ".       )   $  5$) 
 ) ".  $ (".  (      "

E T       


$ )"
   
3       F #  $$    ) 
  )  3       2 )3 (
$ 1" G )$ " #  5$   $$" %  
 )* +  ) ,U    )       
"9(    $$ 
 $    $$    V $$      "
"
.  )) (    "

+
 

6"4"    $  + $   "9$  ) 
 ) F0 (     ">))1  $ 
$  )          $                        "   6
 )  $   "
 ( $$ * 

 )*  
 "
,)"
 $ + $*5$$$
      ,"   <  $'       "  9 )   )        $ )$  3
1    )  $ ">  + $ 
 + $ 
(    ".  $$    ')
        &          $ "   6    
 + $   ) $  )   "

8  $  $')   6"4"  ()
 
 ))  "#   ) )    ))   (  $
 
 


 

))W" #    $  ) ) $+   



  "

< $ ))  + (     "E ' $ ) 
(  ) +$ + $' ".2   
)  ))"9 (   $     ". $$  $ $  + $ "
9$    (  $+  "

,- .

6"4"$ $         


      ()   
 )  R:        
( +
 ,"@' 
$ )1    $   $ X:Q:7:::X:Q7R:UY:
Q:7ZYZR    !:!Y7[YR:"   0  /)     ))              !:7[:"    
) )  ((      )) "C 22 "

J  $  ) ' $1))   '"
6  1(  )"

8  

   4         (  $                    + $  
 +  " .   2+ $           &
 "9   $22&"

#  2            $&  )
  2$                 *  -   . "
( /
0 
 1 
"
-$6"< \ ,"