Vous êtes sur la page 1sur 24

ASC Mbassa Ndong ex.

Maag Daan
ODCAV de Diourbel
Quartier Thierno kandji
Diourbel/Sénégal

PROGRAMME D’
APPUI AU
DEVELOPPEMENT DU
QUARTIER - TK

Contact :
Dame NDIAYE, 77 563 57 94
Abdoul Aziz Bassel, 77 634 29 71
Mody Fall, 77 212 99 72
Habidine Sow 77 800 92 95

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 1


Sommaire :
I. Contexte :
II. Présentation et organisation :
1. Organigramme :
2. Cadrage de la zone d’intervention de l’ASC
3. Hypothèses:
III. Missions premières :
IV. Justification:
V. Objectifs généraux
VI. Objectifs spécifiques
VII. Cible :
VIII. Stratégie
IX. Activités
1. Volet 1 : Sport
2. Volet 2 : Culture et social
3. Volet 3 : Santé
4. Volet 4 : Education
5. Volet 5 : Economie
6. Volet 6 : Alphabétisation
7. Volet 7 : Assainissement
X. Cadre logique
XI. Budget du programme :
1. Budget par volets et sous volets

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 2


I. Contexte :
La région de Diourbel est située dans un environnement agro écologique
caractérisé par une dégradation avancée des ressources naturelles sous l’effet de
facteurs tant environnementaux (péjoration climatique, faiblesse de la pluviométrie…)
qu’anthropologiques (déboisement accéléré, monoculture extensive arachidière …)
Aussi, les activités économiques et traditionnelles telles que l’agriculture et
l’élevage, sont confrontées à une réduction notoire de leur productivité, due à de
mauvaises conditions climatiques.
Le faible accès aux infrastructures de base, le faible niveau d’instruction et la
faiblesse des revenus des populations sont ainsi les déterminants d’une situation de
pauvreté endémique.
Sur le plan sociologique et politique, l’homogénéité ethnique, et religieuse
constituent des facteurs de cohésion et permettent de transcender les clivages et de
mobiliser les énergies.
Consciente de cette situation et en réponse à la politique de décentralisation
de l’état, l’association sportive et culturelle (ASC) Mbassa, ex Maag Daan de Thierno
Kandji, nourrit la vision de faire de l’ASC un levier de développement
.
II. Présentation et organisation :
L’Association Sportive et Culturelle (ASC) MBASSA, ex Maag Daan, sise au
quartier Thierno Kandji de Diourbel, est une structures de base de l’ONCAV.
Sa création remonte d’une vingtaine d’années et constitue une forme
particulière d’association, dans la mesure où des membres d’autres associations
adhèrent au mouvement ; en même temps l’adhésion est libre et volontaire avec
comme seule critère le respect des principes standards du quartier : Discipline,
Epanouissement et Développement.
Ses succès sont reconnus dans le domaine culturel et sportif dans toute la
région de Diourbel avec un palmarès assez garni au niveau communal,
départemental et régional.
Les membres et sympathisants sont en général, ou en majorité, composés
des habitants du quartier, tout âge et tout sexe confondu.
Les activités de l’ASC sont coordonnées par un bureau composé de
présidents de commissions mises en place pour l’exécution des taches.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 3


Le Bureau est dirigé par un président qui coiffe toutes les commissions et
coordonne les activités.
En fonction des besoins d’organisation, les membres peuvent être répartis
dans de petites cellules.
L’Association tient annuellement une assemblée générale, et le bureau élu
parmi les membres de l’association par consensus ou par vote, est renouvelé tous
les 3 ans au 1/3 sortant.

Organigramme :
COORDONNA
TEUR

COMMISSION COMMISSION COMMISSION COMMISSION COMMISSION COMMISSION COMMISSION


SPORTIVE CULTURELLE SANTE ENVIRONNEME ALPHABETISA EDUCATIVE ECONOMIE
ET SOCIALE NT ET TION
ASSAINISSEME
NT

Répartition des membres dans les commissions:


En fonction des capacités des membres et de leurs disponibilités, ils ont été affectés
dans les différentes commissions.
Chaque commission a la charge de présenter une feuille de route en fonction des
objectifs fixés et des résultats attendus.
Tous les membres disponibles se concentrent sur le déroulement de la feuille de
route d’une commission
Commissions Responsables Membres
Sport Aziz bassel, Amet mboup
Professeur d’Education Baye issa
Physique et Sportive Bouya
MC
Magueye samb diagne
Culture Moussa kane dit DJ Nesta, Serigne seck
Animateur Radio Mara kandji
Bathie seck

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 4


Dagua ndiaye
Education Fallou kane, Mody fall
Enseignant Mame mor diakhaté
Zale ndiaye
Moussa ndiaye
Santé Djibril camara, Alioune ndiaye
Agent sanitaire Gada diagne
Dame ndiaye
Babou faye
Assainissement et Jules sarr, Thierno souléymane fall
environnement Agent technique CNRA Talla ndiaye
Cheikh baba
Alphabétisation Mbacké ndiaye, Mara kandji
moniteur en alphabétisation
Economie Ablaye sow, Ablaye diagne
comptable consultant en Demba sy
microfinance Baidy fall

Cadrage de la zone d’intervention de l’ASC

RUE SYNDICAT

1 5 6
2 3 cheikh
I Boulangerie 4 aminata Tall Ma alassan Pape
Sokhna diop matar Ngourane
d’ hygiène

Mader Sow
tidiane
RUE DISPENSAIRE

faye

taxi

RUE SYNDICAT
amy

garage

canal

11 12
Mosquée

9 Baye Omar 10
II 7 Ndiagua Seck 8 Ousmane Dary maguett Directeur
services

Aïdara FDEA
salon

sall Seck
vers
vers

vers
vers

17
13 Sophie 14 Pape Mor 18
III 15 AYMEROU NDIAYE 16 Dame Ndiaye Mader
Sy Diop S.Mamadou
Guéye
Kandji

rue Djadji Ba (vers chez Mouhamed Habib Kandji)

21 24
IV 19 Djiby Sidibé 20 Cheikh T Diop Tidiane 22 S. Adji Tandian 23 Babacar Mbaye Serigne
Name Habib

Légende :
Route goudronnée
Ruelle
Lot : chaque lot est composé au minimum de 6 maisons
Hypothèses:

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 5


24 lots composés de 6 maisons au minimum, soit 204 maisons
204 maisons avec au minimum 6 personnes par maison soit 1224 personnes
dont 304 femmes, 183 hommes et 737 enfants et jeunes.

Nota bene :
Les composants de la cible vont au-delà des membres et sympathisants de
l’ASC.
La zone d’intervention est partagée avec trois autres équipes ce qui ne
freinera pas le déroulement des activités.
Aussi, 4 autres associations telles que l’AEJT, Ndéyi Jirim, Sam Sa Gokh…
existent dans le quartier : il est prévu de les impliquer pleinement dans les activités et
de les appuyer aussi dans le déroulement de leurs activités socio économiques dans
le quartier.

Missions premières :
Les raisons premières qui président à la création de l’ASC MBASSA sont
multiples ; et on peut en retenir
1. La solidarité et l’entraide qui illustrent ainsi le caractère profondément social
du NAVETANE.
2. L’animation du quartier par une participation aux différentes compétitions
(théâtres, football…) organisées dans le cadre du NAVETANE
3. Et l’épanouissement des membres constituent une autre source de
motivation des membres et sympathisants.

L’ASC a pris, au fil des ans, une ampleur considérable et a fait preuve de
mobilisation exceptionnelle avec un caractère populaire très marqué et un encrage
profond dans le quartier.
Dans sa dynamique, l’ASC entraîne toutes les ressources humaines du quartier
(femmes, hommes, jeunes, vieux, leaders politiques ou religieux, chefs coutumiers et
entreprises vers des objectifs communs.
Grâce à un quadrillage du quartier, l’ASC a réussi à élargir leur base tout en
faisant participer les populations à leurs enjeux sportifs et à faire du quartier une
espace de consensus.
Justification:

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 6


Dans les quartiers, le NAVETANE révèle ses meilleurs traits et démontre un
volontarisme social et un engagement inégalé : Les ASC portent les facteurs qui
peuvent servir de levier au développement, à savoir la jeunesse, la mobilisation, le
volontarisme, le consensus, la participation, le partage, le sens communautaire, la
solidarité etc.
Regroupant toutes les forces vitales du quartier, poussant certains à quitter
leur lieu de travail, le mouvement navétane, au-delà de son caractère de diversion
n’est rien d’autre qu’une promotion de la perdition socio économique.
Ca demande beaucoup de moyens (financiers, matériels comme humains)
alors qu’en contrepartie les activités sont limitées dans le temps, ainsi donc quelles
que soient leur popularité et leurs capacités de mobilisation, elles s’estompent d’un
seul coup, comme un rêve sans lendemain. Les acteurs retournent à leurs
occupations et on n’en parle plus en attendant les vacances suivantes.
Tout ceci tombe en chute libre. Que sont devenus les subventions, les
cotisations, les ristournes et les produits des quêtes dans le quartier ?
A l’heure du bilan, il ne subsiste que quelques petits sous qui ont pu échapper aux
dépenses de regroupements et de pratiques mystiques (khons), entre autres, et des
blessures physiques (certaines sont blessés et hypothèquent ainsi leur avenir) et
des blessures sociales (divergences entre jeunes).
Quelles ont été les retombées socioculturelles ou économiques pour le
quartier, la ville ou la région ?
Pourtant certains dirigeants de Navétane se glorifient d’avoir réussi à mobiliser
du monde. On devrait vraiment leur demander quel est, en termes de rendement
économique ou social, l’apport pour le pays ?
C’est ainsi que l’ASC Mbassa, après avoir fait le récapitule de ses vaines
activités, s’est engagée a rénove ce mouvement et qu’elle afin de parvenir à
prolonger les activités sous forme de GIE ou autres structures utiles pour leur
localité.

Objectifs généraux
Principalement composée de bras valide (jeunesse) et ayant compris le rôle que
peut jouer l’ASC dans l’amélioration des conditions de vie et le développement,
l’ASC Mbassa affiche la volonté et se veut aujourd’hui

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 7


 Mériter une place dans le processus de développement économique, social
et culturel de la localité.
 jouer un rôle de levier du développement pour atténuer le chômage des
jeunes et les intégrer dans le système socio-économique.

Objectifs spécifiques
 favoriser la participation de tous les membres et sympathisants de l’ASC à
des actions positives dans leur quartier.
 constituer de plus en plus un cadre d’intégration social qui vient en appui aux
structures traditionnelles que sont la famille qui éprouve souvent des
difficultés à prendre en charge leurs préoccupations.
 Créer et promouvoir le désir de participer activement à la vie socio
économique du quartier.

Cible :
Les membres des familles (enfants, femmes, jeunes,) qui habitent dans le
quartier sont les premières cibles du programme.
L’ASC compte partager le programme avec toutes les autres ASC de la région
via les instances qui dirigent le mouvement navétane.

Stratégie
L’ASC Mbassa développera une capacité d’accommodation, de mobilisation et
de concertation afin de circonscrire une espace de réalisation et d’exécution des
programmes.
Elle participera à la création d’une identité socio-spatiale qui ne se construit
pas seulement à partir du critère de la pratique sportive mais du sentiment
d’appartenance à un même quartier.
L’ASC continuera de mener principalement des activités sportives et
culturelles, tout en opérant dans le temps un glissement vers des préoccupations
socio économiques et de gestion du cadre de vie des populations

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 8


Activités
l’ASC veut dérouler et développer ses actions dans le court et long terme soit
à l’initiative de l’ASC, soit à la demande des populations, complétant ainsi les
actions des chefs de famille, des autorités politiques locales, voir même celles de
l’État.
Les activités qu’elles mettent en place prendront en charge les
préoccupations des populations et de nouvelles façons de vivre ensemble.
Pour atteindre ses objectifs et réaliser ses ambitions, l’ASC Mbassa compte
mettre en jeu Sept cartes : 1) le Sport, 2) la Culture, 3) la Santé, 4) l’Education,
5) l’Economie, 6) l’Alphabétisation et 7) l’Assainissement.

Notons tout d’abord qu’il n y a pas un ordre préétabli par rapport à l’exécution des
activités.
Des activités de deux volets différents comme des activités d’un même volet
peuvent se dérouler simultanément ou successivement. Cela dépendra de la
disponibilité des ressources nécessaires, des priorités et de la demande de la
population.

Volet Sport
Comme d’habitude l’ASC remplira les formalités nécessaires et participera aux
différentes compétitions organisées par les instances dirigeantes au niveau de la
région.
Aussi une école de football sera créée enfin de maintenir les jeunes footballeurs et
de préparer la relève.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 9


Cependant des séances de sensibilisation des membres et sympathisants sur la
violence seront menées au niveau du quartier par la méthode de porte à porte, à
l’occasion des rencontres au terrain d’entrainement et dans le quartier, mais aussi à
travers des communiqués et des émissions radiophonique.
Les résultats attendus par rapport à cet actions est de réussir le pari du taux de
violence zéro, d’avoir une équipe compétitive ce qui favorisera la mobilisation autour
de l’équipe et d’avoir un cadre d’accompagnement et de promotion des jeunes
footballeurs du quartier.
Toujours dans le volet sportif, après avoir remarqué que toutes les activités sportives
se concentrent autour du football, ce qui réduit les chances de la région à participer
aux rencontres nationales sportives. Ainsi, l’ASC Mbassa a pensé promouvoir le
sport en général et particulièrement celui des jeunes filles en introduisant le
handball.
Le résultat attendu est de disposer d’une sélection qui représentera la région au
niveau national, en passant par l’organisation de tournois

Volet 2 : Culture et social


En joignant l’utile à l’agréable, une troupe théâtrale sera mise en place afin de
participer aux compétitions au même titre que le football, mais aussi pour servir de
support de communication et d’information avec la population à l’occasion des
campagnes de sensibilisation à travers les veillées culturelles qui seront organisées
au niveau du quartier et partout ou besoins est.
Le résultat est de faciliter la perception des messages et informations par rapport à
la violence, le paludisme, l’assainissement du quartier, les MST et la drogue...
Toujours dans le volet de la culture et du social, il prévu de faire des actions
positives à l’endroit des écoles coranique du quartier dans un premier temps avant
d’élargir l’action au niveau des autres ‘Daara’ de la ville.
Il s’agira de faire des collectes d’offrande pour assister les taalibés dans leurs
besoins primaires. Ceci est une occasion d’accéder aux daara afin de sensibiliser
par rapport aux thèmes ci-dessus mais aussi de partager avec eux. Les chefs
religieux et maitre coranique du quartier seront impliqués dans ces actions.

Volet 3 : Santé
Une lutte intense contre le paludisme, les MST et la drogue sera menée et
continuellement.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 10


Il s’agira de mener des campagnes de sensibilisation sur les méthodes préventives
du paludisme et de la prise en charge des malades à domicile au niveau du quartier,
de faire la promotion de l’utilisation des moustiquaires imprégnés et des
médicaments contre le paludisme.
Dans le long terme, il est prévu d’orienter les populations vers des mutuelles de
santé ou de les accompagner à en créer afin de leur faciliter la prise en charge de
leur besoins médicaux.
Le résultat par rapport à cette action est l’accès aux services offerts par une MS

Volet 4 : Education
La promotion de l’éducation des enfants fait partie des priorités de l’ASC. Ainsi
plusieurs actions en ce sens seront mises en œuvre, notamment
- le Daara navétane
- les cours de vacances
- organisation de génie en herbe
- l’inscription des enfants à l’école
- l’orientation des enfants plus âgés vers des centres d’apprentissage
- la mise en place d’un cadre de surveillance et de suivi des résultats
des enfants à l’école
Les résultats suivants attendus : le renforcement de la surveillance des enfants
pendants les vacances, la promotion de l’éducation coranique, le renforcement du
tutorat des enfants à l’école, le maintient des enfants à l’école, la promotion de la
culture générale. En somme la lutte contre le chômage et le désœuvrement des
enfants.

Volet 5 : Economie
Les actions à ce niveau seront axées à la sensibilisation et à l’orientation des
femmes vers les services financiers décentralisées. Les femmes du quartier seront
encouragées ici à mener des activités génératrices de revenus
Dans le moyen et long terme, l’ASC se lancera à la recherche de fonds additionnels
afin de pouvoir mettre en place un fonds de garantie au niveau d’une SFD pour
faciliter l’accès des femmes du quartier aux services financiers. Dans la même
mouvance, toute la population sera mobilisée autour de l’idée de mettre en place
une mutuelle d’épargne et de crédit qui répondra adéquatement à leurs besoins en
matière de services financiers.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 11


Le résultat escompté est l’accès des femmes aux services financiers et la promotion
des AGR dans le quartier.
Toujours dans le volet économique, et pour faire face aux flambée des prix des
denrées de premières nécessité, un système d’achat groupé sera déroulé dans le
quartier et prendra en compte l’approvisionnement des besoins quotidiens et
événementiels.
Le résultat d’une telle action est l’allégement du coup de la crise économique

Volet 6 : Alphabétisation
Toujours dans l’optique de promouvoir l’axe économique, il est prévu de renforce la
capacité des femmes à gérer des micros projet. Ainsi des formations spécialisées
sur des métiers définis tels que le tissage, l’aviculture, la teinture… sont déroulées.

Volet 7 : Assainissement
Dans le cadre d’assainir le cadre de vie et d’améliorer la santé en luttant contre
l’insalubrité, l’ASC prévoit de faire de l’investissement humain dans le quartier. Les
services techniques habilités comme le service d’hygiène seront impliqués dans ces
actions.
Le résultat auquel on peut s’attendre est un cadre de vie sain.

Chaque action menée dans le cadre de ce programme sera évaluée, capitalisée,


publiée et partager avec les services techniques, les instances dirigeantes, les
autres ASC et les acteurs de développement de la région.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 12


Cadre logique
Volet Activités Description de l’activité Sous activités Résultats escomptés
Participation Comme d’habitude l’ASC remplira 1. Séance de sensibilisation des R1: atteindre le taux de
aux les formalisations nécessaires membres et sympathisants sur la violence 0 dans les stades
différentes pour participer aux différentes violence, la discipline…
compétitions compétitions organisées par les 2. Préparation technique et matériel de R2:Avoir une équipe
organisées instances dirigeantes l’équipe compétitive
dans la
région
(football)
Création Il s’agira de regrouper les enfants 3. Sensibilisation, ciblage et R3:Avoir un cadre
Sport

d’une école qui n’ont pas encore l’âge de jouer encadrement de jeunes footballeurs d’accompagnement et de
de football avec l’équipe cadette afin d’en promotion du football du
faire une école de football quartier
R4:Maintenir les jeunes
autour de l’équipe
Initier des C’est la promotion du sport féminin 4. Avis aux autres équipes de la région R5:Existence d’une équipe
équipes de via le handball au niveau des par tous les moyens possible régionale de handball
handball quartiers 5. Organisation de tournois

Participation C’est la participation de la troupe 6. Vérification du programme culturel R6:Avoir une troupe
Cult
ure
et

aux théâtrale de l’équipe aux de la région compétitive

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 13


7. Formation de la troupe et répétitions R7: disposer d’un moyen de
autour de thèmes définis communication avec la
population
Veillées Ce sont des manifestations 8. Discussion autour des thèmes R8: La cible est bien
culturelles organisées au niveau du quartier éducatifs ou par rapport à un informée par rapport aux
éducative et à travers lesquels des programme déterminé thèmes choisis
messages sont passés par des 9. Organisation de veillée
pièces théâtrales, des sketchs,
des poèmes, des récitations, des
chants…
Utiliser la Lors des campagnes de 10. Travailler avec la troupe sur des R9: la population perçoit
troupe sensibilisation et de lutte contre thèmes précis mieux les messages
théâtrale lors les maux qui gangrènent le
des quartier (la violence dans les
campagnes stades, le paludisme, les MST, la
de drogue) la troupe est utilisée
sensibilisatio comme support de communication
n
Offre de Il s’agira de faire des actions de 11. Collecte de dons (habits, nattes, R10 : les talibés sont
dons aux collecte d’offrande en faveur des savons et autres) assistés dans leurs besoins
daaras du talibés élémentaires
quartier
Sensibilisatio Ce sont des séances de 12. Préparation de l’action avec le R11: baisse du taux de
Sant
é

n sur les communication et d’information centre médical paludisme dans le quartier

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 14


13. Désignation et formation des
animateurs sur les techniques
préventives et curatives
14. Campagnes de sensibilisation sur
le paludisme dans le quartier (1 par
secteur)
15. Animation folklorique (foural) dans
le quartier
marketing Il s’agira de distribuer des 16. Séance de démonstration sur les
social des moustiquaires imprégnées aux techniques d’imprégnation des
moustiquaire familles et de les sensibiliser moustiquaires et des rideaux
s et des quand à leurs utilisations, et pour 17. Distribution de moustiquaires
rideaux prévoir le recyclage de ces imprégnées
imprégnés moustiquaires distribuées des
d’insecticides séances de démonstration sur les
techniques d’imprégnation sont
menées.
marketing Il s’agira de distribuer des 18. Distribution de médicaments
social des médicaments aux familles et de contre le paludisme
médicaments les sensibiliser quand à leurs
utilisations.

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 15


communicati Ce sont des campagnes de 19. Campagne de sensibilisation sur la
on sur la sensibilisations menées au niveau prise en charge à domicile du
prévention et des populations quand au paludisme
la prise en traitement des malades à domicile
charge à
domicile du
paludisme.
Sensibilisatio Ce sont des campagnes de 20. Animation dans le quartier sur les R12: la population est mieux
n sur les sensibilisation de prés (dans le MST sensibilisée par rapport aux
MST et la quartier) et de loin (radio) sur les MST et les drogues
drogue MST tels que le SIDA et la drogue 21. Evaluation, capitalisation et R…: Mesurer l’impact de
partage des résultats (comparaison de l’action
statistiques entre Deux années)
Mise en C’est l’accompagnement des 22. Campagne de sensibilisation sur R13: la population a accès
place d’une femmes du quartier à s’organiser les produits et services offerts par une aux services médicaux
mutuelle de autour d’une mutuelle de santé ou MS
santé d’en mettre une en place selon les 23. Recherche de ressources
formalités institutionnelles et additionnelles et de partenaires
juridiques stratégiques (projets, soirée, lutte…)
24. Mise en place d’un comité de
pilotage
25. Organisation assemblée générale
26. Formation des instances de
direction

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 16


27. Recrutement et formation du
personnel technique
28. Accompagnement (recherche
d’agrément et mise en œuvre du
projet)
Ecole C’est le déroulement d’un 29. Sensibilisation sur l’idée de mettre R14: la surveillance des
coranique programme d’enseignement en place une école coranique enfants dans le quartier est
pour les coranique au niveau du quartier 30. Recrutement d’un professionnel renforcée
petits (5 à 10 31. Préparation du local servant de R15: la promotion de
Education

ans) classe ’éducation religieuse


32. Inscription des enfants
33. Déroulement des cours
34. Récitation de coran
35. Evaluation, capitalisation et R…: Mesurer l’impact de
partage l’action
Cours de C’est le déroulement d’un 36. Sensibilisation sur l’idée de faire R16: les enfants sont
vacances (6 programme d’enseignement des cours de vacances dans le surveillés pendant les
à 13 ans) scolaire et de préparation des quartier vacances
écoliers aux classes supérieures 37. Mobilisation de personnes R17: la promotion de
au niveau du quartier ressources (enseignants et autres) ’éducation et le
autour de l’action perfectionnement des jeunes
38. Préparation du local servant de écoliers
classe
39. Inscription des élèves

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 17


40. Déroulement des cours
41. Test de fin de cycle
42. Evaluation de l’action
Organisation C’est la promotion de la culture 43. Avis aux autres équipes R18: la promotion de la
génie en générale au niveau des jeunes et 44. Inscription des participants culture générale
herbe en même temps l’implication des 45. Préparation du plateau
non sportif au mouvement 46. Compétition
navétane et de leur donner
l’occasion de défendre la couleur
de leurs quartiers respectifs
Veille à Ce sont des actions qui 47. sensibilisation et récapitulation des R19: relever le taux de
l’inscription concourent à la sensibilisation enfants à l’âge d’aller à l’école fréquentation des enfants à
des enfants quand à la scolarisation des 48. Préparation de la documentation l’école dans le quartier
à l’école enfants nécessaire
49. Inscription des enfants à l’école
50. Evaluation de l’action R…: Mesurer l’impact de
l’action
Orientation Il s’agira de promouvoir 51. Ciblage, rencontre avec les R20: lutte contre le chômage
des plus l’apprentissage des jeunes qui ont parents et récapitulation des jeunes et amélioration de l’état de
âgés vers abandonné l’école et de lutter ainsi (garçons et filles) qui ne vont ni à désœuvrement des jeunes
des centres au désœuvrement qui favorise la l’école, ni aux centre de métiers
d’apprentissa perdition 52. Recherche de renseignements au
ge (centres niveau des centres d’apprentissage
polyvalents, de la région
centre de
Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 18
53. Orientation des jeunes vers les
centres d’apprentissage
Action de C’est l’encadrement continu des 54. Ciblage et récapitulation des R21: Freiner l’allure des
tutorat des jeunes écoliers et d’exercer un élèves de l’élémentaires jeunes à abandonner l’école
écoliers de suivi rapproché de leurs résultats 55. Mobilisation des enseignants avant le cycle secondaire
l’élémentaire et régularité à l’école autour de l’action
durant 56. Organisation par groupe de 10 et
l’année affectation des groupes aux
scolaire enseignants
57. Evaluation R…: Mesurer l’impact de
l’action
Sensibilisatio C’est la sensibilisation des 58. Recherche d’informations et R22: les AGR sont
n, femmes et leurs orientations vers d’opportunités au niveau des promues dans le quartier
organisation les structures de financement structures de financements
en petits décentralisées et de les 59. Sensibilisation des femmes
groupes encourager à mener des activités autour des produits et services
Economie

économiques génératrices de revenus financiers


et orientation 60. Organisation des femmes en
des femmes unités économiques de 5 personnes
vers des 61. Orientation et accompagnement
structures de dans la recherche de financement
financements
décentralisée
s

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 19


Dépôts de Il s’agira de rechercher des 62. Recherche de ressources R23: les possibilités
fonds de ressources financières et de additionnelles (manifestations d’obtention des crédits sont
garantie au mettre en place un fonds de lucratives, requête de améliorées
niveau d’une garantie afin de faciliter l’obtention financements…)
SFD pour de petits crédits aux femmes du 63. Ciblage de partenaires financiers
l’obtention de quartier et programme de financement
crédit en 64. Mise en place d’un fonds de
faveur des garantie au niveau d’une SFD
femmes du
quartier
Organisation Il s’agira de s’organiser autour de 65. Sensibilisation autour de l’action R24: les conditions d’accès
d’une l’équipe et de faire des achats 66. Recherche de partenaires aux aliments de première
coopérative groupé enfin d’alléger la prise en stratégiques (fournisseurs, nécessité sont améliorées
d’approvision charge des besoins quotidiens tels commerçants)
nement dans que le riz, l’huile…et 67. Révision des opportunités et des
le quartier événementiels tels que tabaski, possibilités existantes
des aliments tamkharite… 68. Récapitulation des besoins
de première 69. Achat groupé et livraison à
nécessité domicile
Mise en Il s’agira d’accompagner les 70. Campagne de sensibilisation sur R25: la population a accès
place d’une populations à mettre en place une les produits et services offerts par une aux services financiers
MEC et structure de financement MEC adaptés

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 20


71. Recherche de ressources
additionnelles et de partenaires
stratégiques
72. Mise en place d’un comité de
pilotage
73. Organisation assemblée générale
74. Formation des instances de
direction
75. Recrutement et formation du
personnel technique
76. Accompagnement (recherche
d’agrément et mise en œuvre du
projet)
Alphabétisati C’est le renforcement de capacité 77. Sensibilisation sur l’idée R26: les capacités des
on en langue des personnes non instruites 78. Recrutement d’un professionnel femmes sont renforcées
nationale et (femmes et hommes) plus âgés en 79. Préparation du local servant de
Alphabétisation

Formation en langue nationale (ouolof) classe


gestion 80. Inscription des participants
d’AGR et en 81. Déroulement des cours
(teinture, 82. Evaluation
aviculture,
tannage…)

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 21


Sensibilisatio Il s’agira de sensibiliser, de 83. Briefing des animateurs avec le R27: avoir un cadre de vie
n par rapport mobiliser les ressources humaines service d’hygiène et sensibilisation sain
au traitement et matérielles pour assainir le des ménages
des ordures quartier, et de pérenniser l’action
Assainissement

ménagères
et entretien
des
poubelles
Nettoyage du 84. mobilisation des ressources
quartier humaines et matérielles et déblaye
des espaces herbacées
85. Evacuer les eaux stagnantes et
remplir les cuvettes de sables

86. Curage des caniveaux dans le


quartier

87. évacuations des ordures

88. Mettre à la disposition des


ménages un moyen de ramassage et
d’évacuation des ordures ménagères

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 22


Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 23
Budget du programme :

Budget par volets et sous volets

Abdoulaye Habidine SOW, FONGS-Thiès 24