Vous êtes sur la page 1sur 3

Contexte (pour en savoir plus, aller sur https://www.polarfle.

com/)

L’histoire qui va vous être racontée a commencé le jeudi quinze décembre mille neuf cent
quatre-vingt-dix-neuf. La police découvrait cette nuit-là une femme morte sur la plage de
Trouville. Rien n’indiquait la manière dont ce crime avait été commis. L’endroit n’était pas
réputé dangereux même s’il n’était pas très fréquenté la nuit.

La victime, Madame Bernadette Dejeu, n’était pas très grande, ses cheveux étaient bruns et
mi-longs et ses yeux étaient verts. Ses vêtements étaient tout mouillés. Elle portait à sa main
gauche une alliance. Sa tenue vestimentaire consistait en un grand manteau de couleur
marron, un tailleur noir, un chemisier blanc et des collants. Le détail qui a le plus intrigué les
policiers est qu’elle était pieds nus, chose plutôt inhabituelle en cette période hivernale de
l’année.

L'inspecteur Roger Duflair chargé de l’enquête ignore encore les raisons pour lesquelles elle
a été tuée ainsi que les conditions dans lesquelles ce meurtre a été commis. En effet, les
policiers qui avaient découvert la victime avaient précisé qu’elle ne présentait aucune
blessure apparente et qu’aucune arme n’avait été trouvée à côté du corps.

En fouillant dans son sac à main les enquêteurs n’avaient trouvé que peu d’indices : un
portefeuille avec un ticket de bus usagé, deux trousseaux de clés, une note d’hôtel, cent
francs en espèces, mille cinq cents lires italiennes, un briquet, un carnet d’adresses et la
photo d’un homme. Malheureusement, il n’y avait aucun document précisant l’identité de la
victime.

Qui était-elle et pourquoi avait-elle été assassinée ? Si certains journalistes avaient parlé
d’un suicide, pour d’autres il s’agissait bien d’un meurtre, et si l'inspecteur ne trouvait pas
rapidement le coupable, un autre crime pourrait bien être commis.

Pour parvenir à son but, il faudra donc qu’il puisse retrouver des témoins ou des personnes
ayant connu la victime et qu’il établisse la nature des relations qu’ils avaient avec elle.
Chacun d’entre eux devra alors préciser son emploi du temps afin qu’il puisse recouper les
dépositions.
Complétez les phrases au discours rapporté.

EXEMPLE :
Les enquêteurs annoncent : "Nous avons retrouvé le corps d'une jeune femme hier."
Les enquêteurs ont annoncé qu'ils avaient retrouvé le corps d'une jeune femme la veille.

1. Margot déclare : "J'ai reçu une lettre de ma soeur la semaine dernière."



Margot a déclaré…

2. L'inspecteur certifie : "J'interrogerai la famille aujourd'hui."



L'inspecteur a certifié…

3. Les parents demandent : "Est-ce que le coupable pourrait être une femme ?"

Les parents ont demandé…

4. Ils assurent : "Nous ne savions pas que notre fille était mariée."

Ils ont assuré…

5. Marc prévient ses parents : "Je vous téléphonerai après que je serai arrivé à la gare."

Marc a prévenu ses parents…

6. Un journaliste raconte : "Je suis persuadé que cette femme s'est suicidée."

Un journaliste a raconté…

7. Roger Duflair admet : "Je doute qu'il soit possible d'arrêter le coupable d'ici le mois
prochain."

Roger Duflair a admis…

8. La radio annonce : "Après-demain, nous recevrons l'inspecteur qui fera une déclaration."

La radio a annoncé que…

9. Vous vous demandez sûrement : "Comment cette femme a-t-elle été tuée ?"

Vous vous êtes sûrement demandé…

10. Un témoin inconnu affirme : "J'ai vu la victime dans mon quartier avant-hier soir."

Un témoin inconnu a affirmé…
Réponses :

1. Margot a déclaré qu’elle avait reçu une lettre de sa sœur la semaine précédente.

2. L’inspecteur a certifié qu’il interrogerait la famille ce jour-là.

3. Les parents ont demandé si le coupable pouvait être une femme.

4. Ils ont assuré qu’ils ne savaient pas que leur fille était mariée.

5. Marc a prévenu ses parents qu’il leur téléphonerait après qu’il serait arrivé à la gare.

6. Un journaliste a raconté qu’il était persuadé que cette femme s’était suicidée.

7. Roger Duflair a admis qu’il doutait qu’il soit possible d’arrêter le coupable d’ici le
mois suivant.

8. La radio a annoncé que l’inspecteur ferait une déclaration le surlendemain.

9. Vous vous êtes surement demandés comment cette femme avait été tuée.

10. Un témoin inconnu a affirmé qu’il avait vu la victime dans son quartier l’avant-veille
au soir.