Vous êtes sur la page 1sur 3

DCH S ervices techniques http://www.dch-st.

com/
Denis Chouinard ing. spécialiste en électronique industrielle
Expertises, Réparations, supports techniques.
Bureau : (450) 746-0814 Cellulaire : (450) 880-0058 Fax : (450) 746-0814

Techniques de dépannage :
quelques pièges à éviter
Quand une machine tombe en panne, normalement c’est le résultat d’une seule
défaillance. Il faut donc éviter de créer d’autres pannes en essayant de réparer la
machine en utilisant de mauvaises techniques

Première règle du dépannage, pensez avant d’agir ça coûte beaucoup moins


cher que de faire venir le technicien de la compagnie!

1 Ce qu’il faut savoir avant de retirer ou d’installer une carte électronique

Il est fortement déconseiller de brancher ou débrancher une carte électronique si


le contrôleur qui l’utilise est sous tension.

Cette opération peut faire sauter la carte électronique ou l’endommager


entraînant sa défaillance à court terme.

Certaines cartes sont cependant conçues spécialement pour être remplacées


sous tension. C’est souvent le cas pour les automates programmables. Pour les
autres équipements, ne prenez pas de chance inutile, référez-vous au manuel
technique.
2 Ce qu’il faut savoir avant de jouer aux cartes électroniques

Contrôleur industriel utilisant plusieurs cartes électroniques

Une technique de dépannage de base consiste à permuter les cartes


électroniques identiques pour voir si le "trouble change de place".

Mais il y a un piège à éviter, même si les cartes permutées semblent identiques.


Elles peuvent avoir chacune un programme différent. Le résultat peut entraîner
des dégâts mécaniques, voir des blessures. Cette précaution touche aussi les
cartes de rechange du magasin. Et il ne faut surtout pas oublier de remettre les
cartes dans leur position originale.
3 Ce qu’il faut savoir avant de permuter un encodeur de position

Encodeur de position typique

Les machines industrielles utilisent souvent des encodeurs de position. La


plupart sont de type relatif et peuvent être installés sans tenir compte de la
position angulaire de l’arbre de mesure. Si l’encodeur est de type absolu, son
installation implique que la position angulaire de l’arbre de mesure soit placée
selon des règles précises (qui peuvent évidemment ne pas être documentées)

Plusieurs encodeurs relatifs possèdent une sortie absolue (Z) activée à une
position angulaire précise. Si cette sortie est utilisée par le contrôleur, vous
devrez positionner correctement l’arbre de mesure.

Pour un service de réparation ou un support technique de qualité:


http://www.dch-st.com

Plusieurs autres billets techniques sont disponibles sur


http://www.dch-st.com

Rev 0 19 juin 2007