Vous êtes sur la page 1sur 16

Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.

Imprimé le 27/09/2017 à 18:23:54

NF P20-101 (juin 2011)

1 - Domaine d'application
Le présent document détermine les caractéristiques dimensionnelles des portes et blocs portes intérieurs et extérieurs
pour piétons, quels que soient leurs matériaux constitutifs, tels que définis dans les normes NF EN 14351-1 et prNF EN
14351-2 y compris ceux ayant des caractéristiques de résistance au feu et ou dégagement de fumées.
Il s’applique aux portes extérieures et intérieures à bords francs (chants droits), à recouvrement et à un ou deux vantaux
battants à simple ou double action ainsi qu'aux portes intérieures coulissantes. Ces portes présentent une hauteur de
passage supérieure à 1 830 mm.
Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.
Imprimé le 27/09/2017 à 18:23:42

NF P20-101 (juin 2011)

2 - Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les références
datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence
s'applique (y compris les éventuels amendements).
NF EN 951, Vantaux de portes — Méthode de mesure des hauteur, largeur, épaisseur et équerrage (indice de classement :
P 20-512).

NF EN 1529, Vantaux de portes — Hauteur, largeur, épaisseur et équerrage — Classes de tolérances (indice de
classement : P 20-606).

NF EN 12519, Fenêtres et portes pour piétons — Terminologie (indice de classement : P 20-100).


NF EN 14351-1, Fenêtres et portes — Norme produit, caractéristiques de performance — Partie 1 : Fenêtres et blocs
portes extérieurs pour piétons sans caractéristiques de résistance au feu et/ou dégagement de fumée (indice de
classement : P 20-500-1).
prNF EN 14351-2, Fenêtres et portes —Norme produit, caractéristiques de performance — Partie 2 : Blocs-portes
intérieurs pour piétons sans caractéristiques de résistance au feu et/ou dégagement de fumée (indice de classement : P
20-500-2).
Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.
Imprimé le 27/09/2017 à 18:23:24

NF P20-101 (juin 2011)

3 - Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans les normes NF EN 12519, NF EN 14351-1,
prNF EN 14351-2 ainsi que les termes et définitions suivants s'appliquent.
Les définitions données ci-dessous sont illustrées en Annexe A (xml/FA167723/?
menu=False&type=annexe&page=1#CHP_A).
3.1 - dimensions tableau
hauteur × largeur de la baie finie sans tenir compte des feuillures éventuelles

NOTE : Dans le cas de menuiseries cintrées, la hauteur se mesure au point le plus haut de la baie finie.

3.2 - dimensions hors tout


hauteur × largeur extérieures de la menuiserie, y compris le recouvrement du dormant, le cas échéant

NOTE : Dans le cas d’une pose en tunnel, le dormant ne doit pas avoir de recouvrement.

3.3 - dimensions du vantail


hauteur × largeur hors tout du vantail, sans sa quincaillerie de ferrage et/ou profilés ou éléments rapportés
3.4 - largeur fond de feuillure huisserie/dormant
distance minimale mesurée entre les fonds de feuillure des montants de l’huisserie/dormant
3.5 - hauteur fond de feuillure huisserie/dormant
distance minimale mesurée entre le fond feuillure de la traverse haute et :
le seuil ; ou
le fond de feuillure du seuil ; ou
le sol fini

3.6 - dimensions fond de feuillure vantail


hauteur et largeur minimales mesurées entre les fonds de feuillure des chants du vantail
3.7 - largeur du passage huisserie/dormant
distance minimale mesurée entre les montants de l’huisserie/dormant

NOTE : Ce terme de passage huisserie est généralement employé pour les portes intérieures.

3.8 - hauteur du passage huisserie/dormant


distance minimale entre la traverse haute de l’huisserie/dormant et le seuil ou le sol fini

Dans le cas de menuiseries cintrées, la hauteur se mesure au point le plus haut du cintre.

Dans le cas d'un bloc porte avec imposte, la hauteur se mesure à partir du bas de l'imposte.

3.9 - largeur des portes battantes


pour les portes à un vantail : distance minimale mesurée entre le plan du parement du vantail ouvert à 90°, et le
montant opposé de l’huisserie/dormant ;
pour les portes à deux vantaux on distingue deux cas :
distance minimale mesurée entre les plans des parements des vantaux ouverts à 90 ;
distance minimale mesurée entre le plan du parement du vantail principal ouvert à 90°, et le vantail secondaire
fermé

NOTE : Cette définition correspond à celle de la règlementation «accessibilité aux personnes


handicapées».

pour les portes à un vantail : distance minimale mesurée entre le plan parallèle au vantail ouvert à 90° passant
par l’extrémité de l’accessoire ou de l’élément le plus saillant et le montant opposé de l’huisserie/dormant ;

pour les portes à deux vantaux on distingue deux cas :


distance minimale mesurée entre les plans parallèles aux vantaux ouverts à 90° passant par l’extrémité
de l’accessoire ou de l’élément le plus saillant ;

distance minimale mesurée entre le plan parallèle au vantail principal ouvert à 90° passant par l’extrémité de
l’accessoire ou de l’élément le plus saillant et l’extrémité du chant de battement du vantail secondaire fermé

NOTE : Comme précisé dans les normes NF EN 14351-1 et prNF EN 14351-2, la largeur de passage
effective peut être influencée par l’installation du produit et calculée en tenant compte de l’angle
d’ouverture permettant la manipulation de la porte.

3.10 - largeur de passage des portes coulissantes


pour les portes à un vantail : distance minimale mesurée entre le chant du vantail ouvert au maximum et
le montant opposé de l’huisserie/dormant ;

pour les portes à deux vantaux, on distingue deux cas :


distance minimale mesurée entre les chants des vantaux ouverts au maximum ;

distance minimale mesurée entre le chant du vantail principal ouvert au maximum et le chant du vantail
secondaire en position fermée

3.11 - hauteur de passage effective


distance correspondant à la hauteur de passage huisserie/dormant
3.12 - épaisseur du vantail
distance entre les plans de parements intérieur et extérieur
3.13 - imposte
châssis fixe ou ouvrant situé au-dessous de la traverse haute de l'huisserie/dormant séparé ou non du vantail
par une traverse dormante
Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.
Imprimé le 27/09/2017 à 18:22:12

NF P20-101 (juin 2011)

4 - Dimensions des blocs portes


4.1 - Dimensions des blocs portes extérieurs
Les dimensions des blocs portes extérieurs sont exprimées, en millimètres, par les dimensions tableau (voir 3.1 ()).

4.1.1 - Hauteurs
Les hauteurs tableau les plus courantes sont 2 050 mm, 2 150 mm et 2 250 mm.

4.1.2 - Largeurs
Les largeurs tableau les plus courantes sont 800 mm, 850 mm, 900 mm et 950 mm.

4.1.3 - Épaisseurs
Il n'y a pas d'épaisseurs courantes.

4.2 - Dimensions des blocs portes intérieurs


Les dimensions des blocs portes intérieurs sont exprimées en millimètres, par les dimensions des vantaux (voir 3.3 ()). La
méthode de mesure des dimensions des vantaux est précisée dans la NF EN 951.

4.2.1 - Hauteurs
Les hauteurs vantaux les plus courantes pour les portes battantes sont 2 040 mm, 2 140 mm, 2 240 mm.
Les hauteurs vantaux les plus courantes pour les portes coulissantes sont 2 040 mm, 2 100 mm.

4.2.2 - Largeurs
Les largeurs vantaux les plus courantes sont 330 mm, 430 mm, 530 mm, 630 mm, 730 mm, 830 mm, 930 mm, 1 030 mm,
1 130 mm et 1 230 mm.

NOTE : Les dimensions jusqu'à 530 mm inclus sont en général destinées aux vantaux secondaires des blocs
portes à deux vantaux.

4.2.3 - Épaisseur
L'épaisseur nominale des vantaux de portes planes intérieures de communication est généralement de 40 mm.
Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.
Imprimé le 27/09/2017 à 18:24:15

NF P20-101 (juin 2011)

5 - Tolérances
5.1 - Généralités
Les tolérances indiquées ci-dessous concernent les menuiseries à la sortie de l’atelier, et non pas sur chantier où des
reprises d’humidité des matériaux hygroscopiques peuvent avoir lieu (stockage inapproprié, phase de chantier
incompatible, etc.).

5.2 - Tolérances dimensionnelles des blocs portes extérieurs


Les tolérances en hauteur et largeur hors tout du bloc porte par rapport aux dimensions nominales sont de ± 3 mm.
La tolérance sur l’épaisseur nominale est : – 1,0 mm, + 3 mm.

5.3 - Tolérances dimensionnelles des blocs portes intérieurs


Les tolérances sur les dimensions nominales des vantaux sont celles de la classe de tolérance 2 définies dans la norme
NF EN 1529 :
la largeur et la hauteur : ± 1,5 mm ;
l'épaisseur : ± 1,0 mm.

De plus, l’écart sur l’épaisseur d’un même vantail ne doit pas être supérieur à ± 0,5 mm.
Copyright Afnor 2017. Tous droits réservés.
Imprimé le 27/09/2017 à 18:23:06

NF P20-101 (juin 2011)

A.1 - Portes battantes simple action sur huisserie en bois ou


métallique

A.1.1 - Portes à bords francs


Figure A.1 Porte à bords francs sans seuil — Coupe verticale
Figure A.2 Porte à bords francs à un vantail — Coupe horizontale

Figure A.3 Porte à bords francs à un vantail — Largeurs de passage

Figure A.4 Porte à bords francs à deux vantaux — Coupe horizontale


Figure A.5 Porte à bords francs à deux vantaux avec vantail secondaire fermé — Largeurs de passage

Figure A.6 Porte à bords francs à deux vantaux avec vantail secondaire ouvert — Largeurs de passage

A.1.2 - Portes à recouvrement (avec seuil)


Figure A.7 Porte à recouvrement à un vantail — Coupe verticale
Figure a Porte extérieure

Figure b Porte intérieure


Porte à recouvrement à un vantail — Coupe horizontale

Figure A.9 Porte à recouvrement à un vantail — Largeurs de passage

A.2 - Portes battantes double action


Figure A.10 Porte double action — Coupe verticale

Figure A.11 Porte double action — Coupe horizontale

Figure A.12 Porte double action — Largeurs de passage

A.3 - Portes intérieures coulissantes


Figure A.13 Porte intérieure coulissante — Coupe verticale

Figure A.14 Porte intérieure coulissante à un vantail — Coupe horizontale

Figure A.15 Porte intérieure coulissante à deux vantaux à refoulement opposé — Largeurs de passage
Figure A.16 Porte intérieure coulissante à deux vantaux à refoulement du même côté — Largeurs de passage