Vous êtes sur la page 1sur 30

Module gratuit

Psychologie de l’enfant

www.formationadistance.be
La psychologie de l’enfant : une discipline d’avenir

Cette formation moderne et axée sur la pratique est le fruit d’une collaboration entre le
CFD et des professeurs indépendants dotés de longues années d’expérience professionnelle
et toujours actifs dans leur domaine. La structure claire des cours les rend très accessibles.
Nous vous garantissons de cette manière un parcours d’étude trèsfluide.

Ce module est un aperçu de ce qui vous sera expliqué en détail dans le cours complet.
Une fois inscrit, vous pourrez directement poser vos questions à votre professeur particulier. Il
ou elle vous aidera à avancer dans votre formation et à obtenir votre diplôme reconnu.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
2
+32 (0)2 229 33 33
Chère future étudiante, cher futur étudiant,

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au CFD, la référence au Benelux en
matière de formations à distance, et à notre formation en psychologie de l’enfant.

Dans les pages suivantes, vous trouverez un premier chapitre et la table des matières
complète de ce cours. Parcourez tranquillement ce module afin de vous forger une idée
concrète du contenu et d’être certain de faire le choix de formation le plus approprié.

Vous y trouverez également les informations nécessaires concernant le fonctionnement


de notre école. Notez que le CFD délivre des diplômes reconnus et orientés vers la
pratique pour vous permettre de développer les compétences nécessaires liées à cette
profession.

Après lecture du module gratuit, si vous souhaitez en discuter avec nous, n’hésitez pas à
nous contacter par téléphone au +32 2 229 33 33 ou par mail
info@formationadistance.be. Nos conseillers en formations sont à votre disposition pour
tout conseil personnalisé quant à vos choix de formation.

Vous souhaitez consulter le cours dans son intégralité ou discuter en personne avec un
de nos conseillers en formation? Rendez-vous dans l’un de nos bureaux d’info et de
consultation :

 Rue royale 203, 1210 Bruxelles


 Frankrijklei 127 - 2000 Anvers

Nous vous accueillons tous les jours ouvrables de 9 à 17 heures. Vous pouvez vous inscrire
directement sur place. Dans ce cas, les frais d’inscription sont à payer par carte
bancaire.

Nous vous souhaitons une agréable lecture et vous souhaitons d’avance beaucoup de
succès dans l’étude de votre cours.

Olivier Vignault

Conseiller en formation

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
3
+32 (0)2 229 33 33
1 Le développement psycho-moteur
1.1 La motricité à la naissance : les réflexes archaïques
1.2 Le développement moteur et postural jusque 2 ans
1.2.1 Habiletés locomotrices
1.2.2 Habiletés posturales
1.2.3 Habiletés de manipulation
1.3 Evolutions psychomotrices de l'enfant
1.3.1 La structuration du temps
1.3.2 La structuration de l'espace
1.3.3 Le schéma corporel
1.3.4 La latéralité
1.3.5 La motricité globale
1.3.5 La motricité fine

2 Le développement du langage
2.1. La genèse de la parole
2.2. Le développement lexical et l'acquisition du langage oral
2.3. Le développement et l'acquisition du langage écrit

3 Le développement affectif
3.1. L'attachement
3.1.1 L'attachement qu'est-ce que c'est ?
3.1.2 Comment ça fonctionne ?
3.1.3 Quels sont les comportements qui permettent d'établir ce lien ?
3.1.4 Différents types d'attachement
3.2. Les différents stades de la construction de la personnalité selon Freud
3.2.1 Stade oral
3.2.2 Stade anal
3.2.3 Stade phallique

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
4
+32 (0)2 229 33 33
3.2.4 Période de latence
3.2.5 Stade génital
3.3. Le développement émotionnel
3.3.1 Qu'est-ce qu'une émotion ?
3.3.2 L'expression émotionnelle
3.3.3 La compréhension des émotions
3.3.4 La régulation des émotions

4 Le développement cognitif
4.1. Les étapes du développement cognitif selon Piaget
4.1.1 Stade sensori-moteur
4.1.2 Stade des opérations concrètes
4.1.3 L'intelligence symbolique
4.1.4 L'intelligence pré-opératoire
4.1.5 L'intelligence opératoire
4.2. Quelques apports des neurosciences

5 Le développement social
5.1. Le développement de la communication parent/enfant : les premières
interactions sociales
5.2. La différenciation moi/autres
5.3. Le développement des relations aux autres
5.4. Les conflits sociaux
5.5. La prise en compte du point de vue d'autrui
5.6. Le développement des notions sociales et morales
5.7. Les relations entre jeunes enfants : leaders, dominants, dominés

6 Le développement des conduites expressives et la construction de


l'imaginaire
6.1. Le développement du jeu
6.1.1 Les fonctions du jeu
6.1.2 Les différents types de jeux : sensoriels - psychomoteurs - créatifs - de
construction - symboliques - vidéos

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
5
+32 (0)2 229 33 33
6.2 Le développement du dessin
7 Les besoins de l'enfant
7.1 La pyramide des besoins selon Maslow
7.2 Le sommeil
7.2.1 Ses fonctions
7.2.2 Ses troubles
7.3 L'alimentation
7.3.1 Ses fonctions
7.3.2 Ses troubles
7.4 Les besoins affectifs
7.5 Le cadre
7.5.1 Pourquoi poser des limites ?
7.5.2 Comment poser des limites ?

8. Comment communiquer avec l'enfant?


8.1 Les obstacles à la communication
8.2 Le pouvoir de l'empathie
8.3 Différents procédés d'écoute
8.4 Les messages « je »
8.5 Informer plutôt qu'ordonner
8.6 Responsabiliser plutôt que culpabiliser
8.7 Donner des consignes plutôt qu'interdire
8.8 La résolution de conflits

9 Bref aperçu des pathologies de l'enfance


9.1 Les troubles de l'apprentissage
9.1.1 Dyscalculie
9.1.2 Dyslexie
9.1.3 Dysorthographie
9.2 Les troubles psychomoteurs : la dyspraxie
9.3 Les troubles du langage
9.3.1 L'aphasie
9.3.2 La dysphasie

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
6
+32 (0)2 229 33 33
9.4 Les troubles psychosomatiques
9.5 Les troubles anxieux
9.6 Les troubles du comportement alimentaire
9.7 Les troubles du comportement
9.7.1 Les comportements agressifs
9.7.2 Les mensonges
9.7.3 Les vols
9.7.4 Les fugues
9.7.5 Les tocs
9.8 Les troubles à tendance névrotique
9.9 Les troubles à tendance psychotique
9.10 La dépression
9.11 L'autisme
9.12 Le syndrome d'Asperger
9.13 Le TDA/H
9.14 Le Haut Potentiel

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
7
+32 (0)2 229 33 33
La psychologie rassemble plusieurs disciplines qui font l'objet de définitions distinctes.
Elle étudie le comportement humain sous ses différents aspects : normaux et
pathologiques.

Dans ce cours, j'ai choisi de vous parler du développement de l'enfant et de ses


troubles.

Nous aborderons donc l'ensemble des transformations, des étapes qui se succèdent
au cours de cette période. Ce cours fera une description des changements et des
progrès rencontrés durant l'enfance.

Le développement de l'enfant est extrêmement complexe. De nombreuses


transformations et acquisitions se produisent à cette période. Nous nous pencherons
sur les principaux domaines où se produisent ces changements.

Le développement de l'enfant est influencé notamment par le milieu dans lequel il vit
et par l'éducation qu'il reçoit. Les informations données ici peuvent donc légèrement
varier d'un individu à l'autre. Il s'agit essentiellement d'établir des repères qui peuvent
vous être utiles.

En travaillant avec des enfants, vous entrez avant tout en relation avec des
personnes. Il me semblait donc essentiel de consacrer aussi dans ce cours des
chapitres relatifs à leurs besoins et à la communication.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
8
+32 (0)2 229 33 33
1. Le développement cognitif

1.1. Introduction

Nous parlerons dans ce chapitre de l'influence qu'exerce la perception, le


raisonnement, la conceptualisation, … sur la vision que l'enfant va se faire du monde
extérieur.

Nous tenterons de déterminer sommairement la répercussion de cette vision du


monde sur les attitudes et les comportements des enfants.

Nous verrons aussi que la pensée va se développer au travers de concepts


symboliques qui vont permettre à l'enfant d'envisager les conséquences de ses actes
sur son environnement.

1.2. Le concept d'intelligence

Selon le dictionnaire de la psychologie, l'intelligence est « l’aptitude à comprendre les


relations qui existent entre les éléments d'une situation et à s'y adapter afin de réaliser
ses propres fins. »

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
9
+32 (0)2 229 33 33
L'intelligence est la capacité que possède une personne à s'adapter à des situations
nouvelles.

Pour H. Gardner, l'intelligence c'est :

« - l'ensemble des compétences qui donne la possibilité de résoudre un problème ;

- la capacité à imaginer et créer un produit ou un service répondant à un besoin et à


la culture d'une société donnée ;

- la capacité à définir des problématiques et à rechercher des solutions qui


permettront d'acquérir de nouvelles connaissances. »

1.3. Le développement intellectuel selon la théorie de Piaget

Selon Piaget 4 phases marquent le développement de l'intelligence de l'enfant :

– Le stade sensori-moteur (de 0 à 2 ans)

– Le stade préopératoire (de 2 à 7 ans)

– La période des opérations concrètes (de 7 à 11 ans)

– Le stade des opérations formelles (de 12 ans à …)

Ces stades dépendront de la maturation cérébrale et de l'environnement de l'enfant.


A chaque stade, l'enfant s'adapte différemment à son environnement.

1.3.1 Le développement cognitif de 0 à 2 ans : le stade sensori-moteur

Dès sa naissance, l'être humain est engagé dans un processus d'adaptation. Il


cherche à donner un sens à l'environnement dans lequel il vit.

L'enfant va associer de nouvelles informations ou expériences à d'autres qu'il a déjà


acquises ou modifiera et adaptera les concepts pour s'adapter à de nouvelles
expériences.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
10
+32 (0)2 229 33 33
Les premières activités intellectuelles du jeune enfant vont se réaliser dans le cadre
des activités sensori-motrices. L'enfant n'a pas encore accès à la pensée et à la
représentation.

Le bébé voit, entend, touche et goûte. Il réagit à ses sensations par le mouvement, il
tâtonne et expérimente. Il va peu à peu organiser ses activités sensori-motrices en
relation avec son environnement. Il va apprendre à résoudre des problèmes simples
par essais et erreurs. Ses activités vont se différencier et s'orienter vers des buts. C'est
une forme d'intelligence très “pratique” : le bébé perçoit (“sensori”) et fait (“moteur”).
Cette étape a lieu avant le développement du langage.

Ce stade se divise en 6 sous-stades :

– L'exercice des réflexes (de 0 à 1 mois)

Le bébé va exercer les réflexes qu'il a dès la naissance et ainsi assimiler son nouvel
environnement. En les exerçant, le bébé va les faire évoluer, les perfectionner.

– Les premières adaptations (de 1 à 4 mois)

L'enfant va découvrir par hasard que ces comportements peuvent avoir un résultat
intéressant, il va alors les répéter (ex : sa main passe au hasard près de sa bouche, il
attrape son doigt et le suce (réflexe de succion). Il renouvellera l'expérience de porter
sa main à la bouche car ça lui a plu.)

Ces adaptations vont surtout concerner le corps du bébé (la succion, la vue, ...)

– Les adaptations sensori-motrices intentionnelles (de 4 mois ½ à 8-9 mois)

A ce stade, le bébé va, par exemple, commencer à saisir volontairement les objets.

C'est à cet âge qu'apparaît l'intentionnalité derrière ses conduites. L'attention du


bébé va se décentrer de son propre corps et se fixer sur des objets extérieurs. Dès
qu'une action réalisée par hasard provoquera une réaction intéressante, le bébé va
la répéter

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
11
+32 (0)2 229 33 33
– La coordination des schèmes1 secondaires (de 8-9mois à 11-12 mois)

C'est à ce stade que naît l'intelligence. L'enfant essaie de combiner divers schèmes
afin d'obtenir le but qu'il s'est fixé. L'enfant va, par exemple, écarter un obstacle afin
de pouvoir attraper l'objet qu'il veut prendre.

– La découverte de moyens nouveaux par expérimentation active (de 11-12 mois à


18-24 mois)

L'enfant ne cherche plus à reproduire simplement une action qu'il jugeait intéressante.
Il tente de varier le résultat lorsqu'il reproduit son action. Il va, par exemple, frapper de
plus en plus fort sur le ballon ou laisser tomber un objet de plus en plus haut. Il
expérimente pour “voir” ce que son action produit.

– L'invention de moyens nouveaux par combinaison mentale (de 18 à 24 mois)

Il s'agit ici du début de la fonction symbolique. L'enfant effectue ses premières


représentations mentales. Il est capable de se représenter mentalement les actions à
entreprendre.

Ces nombreuses expériences vont permettre à l'enfant de construire le réel : il va


comprendre qu'il est une entité distincte du monde extérieur. Il va se différencier des
objets.

Cette construction du réel est caractérisée par 4 processus :

La permanence de l'objet

Vers 6 – 8 mois, le bébé va être capable de se représenter mentalement les objets en


leur absence.

1 Totalité organisée qui se construit par tâtonnement et par assimilation d'éléments


nouveaux à un schème antérieur, et qui se conserve en fonctionnant par simple répétition
suivie de généralisation.” C'est une entité abstraite qui structure une action.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
12
+32 (0)2 229 33 33
- L'espace
L'enfant va peu à peu vivre l'espace non plus comme compartimenté mais comme
unique. Avec le développement de sa mobilité, l'enfant va percevoir l'espace
comme un milieu immobile dans lequel lui est mobile.

- Le temps
Entre 8-9 mois et 11-12 mois, le bébé va peu à peu être capable d'anticiper les
événements. Ex : Maman qui met son manteau sera, pour lui, un signe qu'elle va
partir.

- La causalité
La causalité devient plus objective entre 11 et 24 mois. L'enfant va réaliser que son
action n'est pas seulement responsable de l'effet obtenu sur l'objet. Il comprendra
que la disposition des objets dans l'espace est elle aussi déterminante.

Au terme du stade de l'intelligence sensori-motrice, l'enfant va donc reconstruire


toutes les représentations mentales des structures sensori-motrices qu'il a acquises.

Il va reconstruire mentalement l'objet qui était au départ représenté par de multiples


sensations. Il reconstruira également l'espace et le temps perçus au départ au travers
des expériences du corps, ces notions vont devenir symboliques.

Il va donc intégrer les schèmes perceptifs et moteurs qui vont peu à peu laisser la
place aux « opérations » intellectuelles.

1.3.2 Le développement cognitif de 2 ans à 8 ans : le stade pré-opératoire

La première apparition de la pensée symbolique marque cette période. L'enfant va


peu à peu être capable de conceptualiser en pensée des images d'objets réels qu'il
ne perçoit pas immédiatement au travers de ses sens.

Il accédera ensuite à la pensée intuitive. L'enfant sera capable de se concentrer sur


l'apparence des choses. Il n'y aura cependant pas encore de raisonnement logique.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
13
+32 (0)2 229 33 33
– L'apparition de la fonction symbolique (ou sémiotique)

Au cours de la période de l'intelligence sensori-motrice, si l'enfant ne voyait pas,


n'entendait pas, ne sentait pas, ne goûtait pas, ou ne touchait pas l'objet ou la
personne, ils n'existaient pas pour lui.

Lorsque l'enfant a atteint le stade de la représentation symbolique, il est capable de


penser à la voix de sa mère sans l'avoir entendue ou il peut s’imaginer la tétine du
biberon sans l'avoir vue.

Lors de ce stade, l'enfant va aussi pouvoir imiter les gestes du parent qu'il a observé
quelques heures auparavant. Ex : il imite son papa qui se rase.

Cette fonction permet donc à l'enfant de transformer l'objet réel en représentation


mentale. La pensée de l'enfant va aller plus loin que l' “ici et maintenant”. L'enfant est
capable d'évoquer un objet absent ou un événement qui se produit ailleurs.

La pensée symbolique est plus profonde, plus souple. Grâce à la pensée, l'enfant peut
s'imaginer en train de jouer avec son bateau dans la baignoire, dans une flaque
d'eau, dans un étang, … et choisir le lieu où il le fera.

Il n'y a plus de lien entre la représentation symbolique de l'objet et les buts de l'action.
L'enfant va pouvoir réfléchir et réévaluer ses précédentes connaissances. L'enfant va,
par exemple, se souvenir que lorsqu'il avait joué avec son bateau dans l'étang, celui-
ci a coulé.

La représentation symbolique va permettre à l'enfant d'élargir ses réflexions au-delà


de lui-même et des objets. Le bateau de l'enfant ne possède qu'un mât et une voile
mais cela n'empêche pas l'enfant de l'imaginer plus grand avec plusieurs mâts et
voiles.

Enfin, l'enfant va traduire ses pensées en codes qu'il va pouvoir transmettre aux autres.
Les enfants pourront, par exemple, décider ensemble de celui qui jouera le rôle de
capitaine et de celui qui fera le matelot.

La représentation symbolique se développe grâce à l'imitation. L'enfant va intérioriser


ce qu'il observe en image mentale.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
14
+32 (0)2 229 33 33
5 conduites vont nous permettre de conclure de la présence de la pensée
symbolique chez l'enfant :

- L'imitation différée
L'enfant va pouvoir imiter une action qu'il a observée en l'absence du modèle. Ex : la
petite fille qui fait semblant de cuisiner après avoir observé sa maman.

- Le jeu symbolique
L'enfant va transformer le réel dans ses jeux en fonction de ses besoins du moment.
Cela lui permet d'exprimer ses craintes ou les conflits qu'il vit avec son entourage.

- Les images mentales et les pré-concepts


La pensée du jeune enfant est formée de pré-concepts particuliers. « Un chat » =
« mon chat ». L'enfant ne généralise pas encore le terme à une classe générale.

- Le dessin (nous en parlerons dans un autre chapitre)

- Le langage (nous en parlerons dans un autre chapitre)

- La pensée intuitive

Au cours de la période pré-opératoire, l'enfant ne pense pas vraiment : il visualise


mentalement ce qu'il évoque. Le raisonnement n'est pas encore présent.

L'enfant a tendance à orienter son analyse sur un seul aspect de la situation et ne voit
pas les autres.

L'égocentrisme de la pensée
L'enfant va considérer les choses, se représenter le monde uniquement de son point
de vue sans tenir compte de l'existence d'autres perspectives. Il ne pourra observer un
objet qu'au travers de sa propre perception et sera incapable de réaliser que vous
puissiez en avoir une perception différente.

L'enfant ne sait pas que sa perception est partielle et momentanée. Il ne peut pas
tenir compte du point de vue de l'autre.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
15
+32 (0)2 229 33 33
L'enfant a tendance à appréhender les choses comme étant vivantes et dotées
d'intention (= l'animisme) Ex : un enfant se cogne à une chaise et s'écrie ; « vilaine
chaise, tu m'as fait mal ! »

L'enfant s'imagine que tout a été créé pour les hommes et par les hommes (ou une
action divine). (= l'artificialisme)

Le syncrétisme de la pensée
L'enfant pense de manière globale. Cette pensée n'est pas structurée. Il n'y pas de
relations de cause, d'effet, de moyen, de but, … On retrouve parfois chez les enfants
de cet âge de la fabulation. Ce comportement est fréquent et normal à cet âge.
L'enfant éprouve de la difficulté à distinguer le réel de l'imaginaire

Le raisonnement
Pour Wallon, le petit enfant a une pensée en îlots : elle est fragmentée et constituée
d'éléments juxtaposés. Sa pensée va d'abord se structurer par couples : l'enfant va
tout d'abord associer 2 mots au hasard (ex: flamme et fumée ou dur et mou). Il
pourra ensuite effectuer, à l'âge scolaire, des relations (cause-effet, contenant-
contenu, …)

Le raisonnement de l'enfant va se transformer entre 3 et 6 ans. L'enfant va retenir les


événements passés. Ex : si l'enfant prend chaque jour son bain après le dîner, il va
anticiper l'arrivée de celui-ci lorsqu'il verra sa mère remplir la baignoire.

A cet âge, l'enfant va considérer que sa préférence personnelle est une évidence.
Pour lui, vouloir aller au jardin lorsqu'il pleut suffit à ce que la pluie cesse.

Vers 3-6 ans, l'enfant pense souvent que 2 faits qui surviennent simultanément sont liés
entre eux et que l'un est la cause de l'autre. (= la transduction). L'enfant pense, par
exemple, que la panne électrique du quartier est liée au fait qu'il a à peine touché le
poteau électrique avec la roue de son vélo.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
16
+32 (0)2 229 33 33
1.3.3 Le développement cognitif de 7-8 ans à 11-12 ans : le stade des opérations
concrètes

Vers 7 ans, la phase déterminante des opérations apparaît. Lorsqu'on présente 2


boulettes de plasticine à un enfant de 5-6 ans et qu'on en écrase 1, il en conclut que
la quantité de pâte a changé.

Vers 7-8 ans, l'enfant sera capable de comprendre que la quantité de plasticine a été
préservée. L'enfant a acquis la notion d'identité (rien n'a été rajouté ou enlevé à la
pâte, elle conserve ses caractéristiques), de réversibilité (la plasticine peut être remise
en boule) et de compensation (la boule est devenue plus large mais elle est aussi plus
mince).

Grâce à ces acquisitions, l'enfant précise et objectivise son raisonnement. Il se


décentre et est, à présent, capable de considérer tous les aspects d'un objet ou d'un
événement. Il va, de ce fait, pouvoir classer les objets en fonction des critères et des
règles logiques. Un concept plus compliqué va faire son apparition : l'inclusion.
L'enfant va comprendre qu'un objet peut appartenir à plus d'une classe qui peuvent
former entre elles une hiérarchie.

La pensée de l'enfant va donc se défaire de la perception. Elle rectifie l'intuition. Des


relations objectives apparaissent avec les notions de conservation et d'invariance.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
17
+32 (0)2 229 33 33
Voici un schéma pour expliquer cette évolution :

Source : “Le développement psychologique de l'enfant” : Roger Deldime – Sonia Vermeulen. Editions De Boeck.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
18
+32 (0)2 229 33 33
L'intuition se transforme en opération en 3 temps :

– L'abstraction réfléchissante

L'action de l'enfant sur les objets lui donne des informations. L'enfant va au départ
retirer des propriétés propres aux objets. Il va peu à peu les généraliser (= l'abstraction
simple).

Au cours du processus d'abstraction réfléchissante, l'enfant va se focaliser sur les


actions qu'il exerce sur les objets et non plus sur les objets eux-mêmes. Il va
coordonner ses actions : réunir, ordonner, sérier, …

L'enfant qui au départ ne voyait que les différentes hauteurs des bocaux, va
maintenant être capable d'ordonner les bocaux par ordre croissant ou décroissant.

– La coordination structurante

L'enfant va pouvoir prévoir ce qui va se passer en fonction des actions effectuées


précédemment. Il tient compte des relations entre les actions et les perçoit comme
étant reliées et prévisibles.

Exemple : un enfant qui doit classer des bâtonnets par ordre croissant, peut prévoir où
intercaler celui qu'il a en main. En fonction du placement des autres bâtonnets, il
pourra déterminer si le sien doit être placé devant la série, derrière ou s’il doit être
placé au centre.

– L'assimilation autorégulatrice

L'enfant va à présent être capable d'anticiper en pensée le résultat. Il est capable de


revenir en arrière (rétroaction) s’il pense s'être trompé et imaginer une autre réponse.
Pour pouvoir effectuer des opérations concrètes (ex: sérier, classer), l'enfant doit
pouvoir élaborer des transformations réversibles sur les objets.

Lors de la phase des opérations concrètes et grâce à l’acquisition des notions


d'anticipation et de rétroaction, l'enfant acquiert la notion de réversibilité dans sa
pensée ainsi que la maîtrise des notions d'espace et de temps.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
19
+32 (0)2 229 33 33
L'enfant va être capable de raisonner de manière logique et de trouver des
explications cohérentes à des expériences scientifiques. Il peut maintenant régler ses
désaccords en argumentant et en justifiant.

Lors de cette période, l'enfant aura donc les compétences pour résoudre des
problèmes concrets en effectuant des opérations logiques. La pensée de l'enfant sera
essentiellement inductive : elle partira du particulier pour aller au général et de
l'expérience pour arriver aux règles générales.

- Le développement cognitif à partir de 11-12 ans : le stade des opérations


formelles

Cette période débutant à la puberté, nous ne l'aborderons que très brièvement. C'est
le stade de la maturation intellectuelle et de l’apparition de la pensée abstraite. A
cet âge, les enfants vont être capables de résoudre des problèmes sans devoir se
référer à l'objet concret.

Vers 12 ans, le raisonnement va donc s'appliquer à des données plus symboliques :


des énoncés verbaux, des signes logiques, mathématiques, des images mentales, des
hypothèses, ... L'enfant sera capable d'avoir des raisonnements hypothético-
déductifs. Il pourra établir des relations abstraites et les maîtriser vers 15 ans.

À la fin de ce stade, l’adolescent pourra, comme l’adulte, utiliser une logique formelle
et abstraite. Il sera aussi apte à réfléchir sur des probabilités et sur des questions
morales (ex: la justice).

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
20
+32 (0)2 229 33 33
1.3.4 Tableaux récapitulatifs

Les périodes du développement cognitif selon Piaget

Age approximatif Période Caractéristiques Principales


acquisitions

De 0 à 2 ans Période sensori- – Le bébé – Le bébé


motrice appréhende le apprend qu'un
monde au travers objet continue
de ses sens et de d'exister même s’il
ses habiletés disparaît de son
motrices. champ de vision
(= permanence
– Il ne peut pas
de l'objet).
conceptualiser.
– Il commence à
– Il ne connaît d'un
accomplir des
objet que ce qu'il
actions mentales.
peut en faire.

De 2 à 6 ans Période – L'enfant est – L'imagination


préopératoire capable de fleurit et le
recourir à la langage devient
pensée un important
symbolique pour moyen de
comprendre le communication.
monde,
– L'enfant forge ses
notamment avec
premiers concepts
le langage,
et peut réfléchir
l'imitation différée,
aux événements
le jeu symbolique.
passés et futurs.
– Il ne comprend
le monde que
d'un seul point de
vue, le sien.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
21
+32 (0)2 229 33 33
De 6 – 7 ans à 11 – Période des – L'enfant En utilisant la
12 ans opérations comprend les logique, l'enfant
concrètes opérations comprend des
logiques concepts
appliquées à des fondamentaux
réalités concrètes. comme la
conservation, le
– Il les exerce pour
nombre, la
interpréter ses
classification et
expériences de
plusieurs autres
manière objective
notions
et rationnelle
scientifiques.
plutôt que
seulement
intuitive.

A partir de 11-12 Périodes des L'adolescent et L'adolescent est


ans opérations l'adulte sont capable d'une
formelles capables de pensée
réfléchir à des systématique,
abstractions et de organisée et
formuler des théorique. Il
hypothèses. s'intéresse de plus
en plus à l'éthique,
Ils peuvent
à la politique ainsi
élaborer des
qu'aux questions
stratégies pour
sociales et
vérifier ces
morales.
hypothèses.

Source : cours de “psychologie du développement I” : C. Chromé.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
21
+32 (0)2 229 33 33
– Evolution de la pensée de 3 à 18 ans :

3 - 7 ans 7 – 12 ans 12- 18 ans

Egocentrisme Régression de Egotisme :


l'égocentrisme
Fabulation – partialité du jugement
Début de la socialisation
– goût du paradoxe
(ambivalence)

Syncrétisme caractérisé Idem qu'à 3 – 7 ans Analyse et synthèse


par:

– le globalisme

– la juxtaposition

Transduction (analogie) Induction Raisonnement dans


l'abstrait
Accès à la déduction

Adualisme Essais d'explication Recours aux explications


objective (début de la objectives (idées de loi et
Pensée magico-
causalité scientifique) de cause, vérification
phénoméiste
expérimentale)

Source : R. Deldime & S. Vermeulen : “Le développement psychologique de l'enfant” Editions De Boeck.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
22
+32 (0)2 229 33 33
1.4. Description des intelligences multiples selon Gardner

A ce jour, Gardner a identifié 8 formes d'intelligences. Chacun de nous dispose de ces


8 formes. Nous en utilisons cependant quelques-unes de manière plus privilégiée.

L'enseignement tel qu'il est dispensé actuellement n'en utilise que 2 : l'intelligence
linguistique et l'intelligence logico-mathématique.

– L'intelligence linguistique ou verbale

Cette forme d'intelligence concerne les personnes qui aiment jouer avec les mots,
parler, débattre, lire, écrire, faire des mots croisés. Elles apprécient les histoires et
adorent en raconter. Elles aiment jouer avec les mots, répéter des phrases
compliquées, mémoriser des poèmes longs et difficiles, apprendre d'autres langues, …
Le français, l'histoire, la philosophie sont leur matière préférée.

– L'intelligence logico-mathématique

Cette forme d'intelligence concerne les personnes qui aiment résoudre les problèmes
compliqués, qui apprécient les mathématiques et les sciences. Elles aiment
comprendre et apprendre, posent des questions précises sur le fonctionnement des
choses. Ces personnes aiment calculer, prédire, raisonner, chercher, expérimenter,
analyser, catégoriser, …

– L'intelligence kinesthésique

Ces personnes sont toujours en mouvement, ont des difficultés à rester inactives. Elles
font souvent du sport, miment, jouent la comédie, apprécient de manipuler et de
démonter de petits dispositifs dans le but d'en comprendre le fonctionnement. Elles
aiment créer avec leurs mains, fabriquer, réparer, …

– L'intelligence visuo-spatiale

Cette forme d'intelligence concerne les personnes qui créent des œuvres d'art,
dessinent, peignent, dessinent et utilisent des graphiques, résolvent des casse-tête,

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
23
+32 (0)2 229 33 33
dessinent des plans, … Elles aiment jouer aux échecs et aux dames et partent souvent
dans leurs rêves. Elles favorisent l'apprentissage sur base de schémas, d'images. Elles
sont aptes à visualiser les étapes et conséquences d'une idée dans leur entièreté.

– L'intelligence musicale

En écoutant les premières notes d'un morceau musical, ces personnes peuvent le
reconnaître rapidement. Elles jouent d'un instrument, chantonnent ou fredonnent
souvent. Ces personnes classent facilement les sons. Elles sont sensibles au ton, au
timbre de voix, au rythme, …

– L'intelligence interpersonnelle

Ces personnes communiquent facilement et trouvent facilement des solutions qui


améliorent la vie de groupe. Elles sont chaleureuses, attentives aux autres, se mettent
facilement à la place des autres et à leur écoute. Ces personnes comprennent
facilement la motivation, les comportements humains. Elles coopèrent, négocient, …

– L'intelligence intrapersonnelle

Ces personnes apprécient la solitude et travailler seul. Elles sont calmes,


indépendantes. Elles sont conscientes d'elles-mêmes, se comprennent bien,
connaissent leurs goûts, sont capables de s'auto-discipliner, d'analyser leurs émotions,
de connaître leurs forces et faiblesses, … Ces personnes ont la capacité de se baser
sur leurs expériences pour mieux comprendre les choses.

– L'intelligence naturaliste

Cette forme concerne les individus qui aiment particulièrement la nature, l'observer
sous toutes ses formes (flore, faune, êtres humains). Ces personnes listent facilement,
regroupent, sélectionnent, organisent les données et informations. En observant les
phénomènes, elles sont capables d'en tirer des théories. Elles apprécient de jardiner,
de soigner et de dresser des animaux, de protéger l'environnement, …

Gardner parle également d'une neuvième intelligence : l'intelligence existentielle qui


n'est pas encore scientifiquement validée.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
24
+32 (0)2 229 33 33
Etudier à distance = étudier à votre propre rythme

Suivre une formation à distance avec le CFD est le moyen le plus flexible d’obtenir un
diplôme reconnu. Grâce à la formule que vous propose le CFD, vous étudiez au moment
qui vous convient le mieux, où et quand vous le voulez. Vous passez votre examen
quand vous vous sentez prêt. C’est très pratique quand votre vie ne se résume pas
uniquement aux études!

Durant votre formation vous pouvez bénéficier de l’accompagnement pédagogique de


votre professeur particulier pendant 12 mois minimum. Grâce aux travaux proposés par
votre formateur, vous vous entrainez en pratique et vous préparez de manière optimale
à l’examen. Vous avez des questions ou désirez obtenir la correction de vos travaux ? Il
vous suffit de contacter votre professeur via notre plateforme d’apprentissage
numérique www.plateformecfd.com.

Prêt pour l’examen? Dans ce cas, vous passez votre examen sur l’un de nos campus à
Bruxelles, Namur, Liège, Charleroi, Mons, Gand ou Anvers. Vous avez au total cinq
années pour passer votre examen. Que cela soit après 3 mois ou un an, le choix vous
appartient!

Vous avez réussi? Dans ce cas, vous recevez votre diplôme dans les 14 jours. Après quoi,
vous pouvez vous lancer comme indépendant (si vous êtes en possession de votre
attestation de connaissance en gestion de base) ou postuler comme salarié. Tous nos
diplômes sont reconnus et sont une valeur ajoutée sur le marché de l’emploi.

Vous n’avez pas réussi du premier coup? Pas de soucis. Dès que vous vous sentez prêt,
vous pouvez repasser gratuitement votre examen. Notez que passer l’examen n’est pas
une obligation.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
25
+32 (0)2 229 33 33
Six raisons de suivre une formation avec le CFD

1. Vous obtenez un diplôme reconnu


 Le CFD est agréé ISO 9001:2008 et certifié par l'Association Internationale
pour l'Enseignement Professionnel (IAPE). Ces deux labels, accordés après
des audits approfondis, concernent tant notre matériel didactique que les
cours, les enseignants et le secrétariat. Vous êtes dès lors certain de suivre
une formation professionnelle et d’obtenir un diplôme qui sera une réelle
plus-value pour votre recherche d’emploi.

2. Vous optez pour une formation pratique et orientée ‘emploi’


 Nos formations sont développées par des entrepreneurs indépendants
ayant des compétences pédagogiques et de longues années de pratique
dans leur secteur d’activité. Grâce à notre expérience, nous savons
exactement quels sont les sujets, les explications supplémentaires ou les
exemples qui font la différence. Cela vous permet d’atteindre rapidement
votre objectif: donner un nouveau souffle à votre carrière ou trouver un
nouvel emploi.

 Notre plateforme en ligne vous permet d’entrer directement en contact


avec votre professeur particulier. Il corrige vos devoirs et exercices dans les
48h et répond également à toutes vos questions sur le contenu du cours via
cette plateforme.

 Nombre de nos diplômés décident de démarrer leur propre affaire. Sachez


que le CFD est une véritable école d’entrepreneurs, nous nous ferons un
plaisir de vous accompagner dans les premiers pas de votre carrière
comme indépendant.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
26
+32 (0)2 229 33 33
3. Vous étudiez à votre rythme
 Ce sont vos études qui s’adaptent à vos possibilités! En gérant vous-même
le rythme auquel vous étudiez le cours, la durée de l’étude et même le
moment où vous passez votre examen, vous augmentez vos chances de
réussite dans votre future carrière.

4. Vous êtes sûr de faire le choix de formation adapté à vos besoins


 Vous avez des questions ? Besoin de plus d’informations ? N’hésitez pas à
discuter avec l’un de nos conseillers en formation, soit par téléphone (+32 2
229 33 33), soit dans l’un de nos bureaux d’info et de consultation. Nos
conseillers sont à votre disposition et vous aideront à développer votre
parcours d’études en adéquation avec vos besoins et aspirations. Venez
également consulter, dans nos bureaux, les cours dans leur intégralité!

5. Vous avez la possibilité de faire des stages passionnants


 Le CFD vous aide à mettre en route votre carrière! Beaucoup d’élèves
désirent effectuer un stage durant leur formation. Bien qu’il ne soit pas
obligatoire, il constitue souvent une expérience enrichissante et une plus-
value indéniable lors de votre recherche d’emploi. Dès que vous avez
trouvé votre lieu de stage, contactez-nous pour obtenir votre convention.

6. Les frais d’inscription les plus compétitifs


 Le CFD compte chaque année plus de 10.000 étudiants. C’est grâce à cela
que nous pouvons proposer des formations à un prix aussi bas, tout en
garantissant la qualité du matériel de cours.

 Le passage de l’examen est compris dans les frais d’inscription (tout


comme les sessions de rattrapage). Il n’y a pas de frais cachés!

 Lors de votre inscription, vous pouvez bénéficier d’avantages financiers tels


qu’une réduction pour futurs entrepreneurs, une offre familiale ou une
remise lors de l’inscription à plusieurs cours en même temps. Vous trouverez
le détail de ces avantages financiers sur notre site web
www.formationadistance.be/avantages-financiers/

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
27
+32 (0)2 229 33 33
Au fil des ans, notre école a acquis une solide réputation. Les étudiants du CFD ont une
longueur d’avance, les employeurs accordant beaucoup d’importance à la formation
continue et aux connaissances pratiques.

Démarrez dès aujourd’hui !

L’inscription peut se faire très facilement sur notre site internet. Remplissez le formulaire
d’inscription en ligne et suivez les instructions de paiement. L’école traitera votre
inscription dans les trois jours ouvrables. Ensuite, vous recevrez une confirmation
d’inscription par mail avec vos accès à notre plateforme d’apprentissage et le support
écrit sera envoyé à l’adresse choisie.

Vous pouvez également vous inscrire dans l’un de nos bureaux d’info et de consultation :
Bruxelles : Rue royale 203, 1210 Bruxelles
Anvers : Frankrijklei, 127
Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 17h. Vous pouvez y feuilleter nos
cours, recevoir des explications ou vous entretenir avec un conseiller en formation. Le
paiement des frais d’inscription sur place ne peut se faire qu’avec une carte bancaire.

Pendant combien de temps puis-je bénéficier de l’accompagnement pédagogique et


administratif?

Vous bénéficiez de 12 mois pour poser des questions à votre professeur et obtenir les
corrections à vos travaux, mais vous avez 5 ans pour présenter votre examen.

Que faire si l’on ne se sent pas prêt en 12 mois?

Il est possible de prolonger la période d’accompagnement de votre professeur pour


seulement 99€ par an. Pour cela, il vous suffit de prendre contact avec notre secrétariat
pour les détails pratiques.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
28
+32 (0)2 229 33 33
Comment puis-je contacter mon professeur?

Le CFD a développé une plateforme en ligne, destinée à soutenir votre apprentissage à


domicile. Vous pourrez y trouver des instructions de votre formateur, des exercices, des
tâches, des documents et liens intéressants, des illustrations et des vidéos.

Cette plateforme vous permet de mettre vos connaissances en pratique et d’assimiler la


matière. C’est le meilleur moyen d’évaluer votre connaissance du cours et votre future
réussite de l’examen.

Par le biais de la plateforme, vous pouvez contacter votre professeur, lui poser toutes vos
questions et lui soumettre des fichiers afin qu’il analyse votre travail et vous donne une
assistance particulière.

Comment puis-je faire un stage?

Pour maîtriser la pratique, vous pouvez faire un stage conventionné d’une durée de
maximum 300 heures. Ce stage n’est pas obligatoire, mais il est vivement conseillé. Il doit
impérativement être fait avant le passage de votre examen. C’est une bonne
expérience qui vous permettra de trouver plus facilement un travail.

Dès que vous avez trouvé le lieu de stage, adressez-vous au secrétariat pour obtenir les
documents nécessaires.

Encore des questions?

Nous sommes à votre disposition pour vous aider. Prenez contact


avec nous par téléphone au +32 2 229 33 33 ou par mail via
info@formationadistance.be.

www.formationadistance.be
info@formationadistance.be
29
+32 (0)2 229 33 33