Vous êtes sur la page 1sur 11

NERFS CRÂNIENS

# NOM ORIGINE CIBLE FORAMEN FONCTION


TRAVERSÉ

I Olfactif Cellules olfactives Cortex olfactif Lame criblée de  Odorat


réceptrices situées l’ethmoïde
(S) dans la région
olfactive de la
muqueuse nasale

II Optique Rétine Cortex occipital Canal optique du  Vision


visuel sphénoïde
(S)

III Oculomoteur Mésencéphale Muscles orbitaires Fissures orbitaires  Mvt yeux vers le haut ↑
 Vision de près
de l’œil sup
(M) (partie ventrale)  Constriction pupille (SNAP)

IV Trochléaire Mésencéphale Muscles orbitaires Fissures orbitaires  Mvt yeux vers le bas ↓
 Intorsion des yeux
de l’œil sup
(M) (partie dorsale)

V Trijumeau Achemine influx sensitifs de : peau


de la partie ant du cuir
(S + M) chevelu/méninges /paupière sup/
V1. Visage Pont Fissures orbitaires nez/ muqueuse cavité nasale/
Ophtalmique Front → Bout nez sup cornée/ glande lacrymale.
V2. Maxillaire Visage Pont Foramen rond Achemine influx sensitifs de :
Bas nez → Lèvre sup muqueuse cavité nasale/ palais/
dents sup/ peau des joues/ lèvre
sup/ paupière inf.

V3. Visage Pont Foramen ovale Achemine influx sensitifs de : partie


Mandibulaire Lèvre inf → Menton ant langue (sauf calicules gustatifs)/
dents inf/ peau menton/ partie
temporale cuir chevelu

M. mastication

Renferme neurofibres
proprioceptives pour mastication
VI Abducen Pont 1 Muscle oeil Fissures orbitaires  ABD yeux !!!
(partie inf) sup
(M)

VII Facial Pont Côté du visage Méat acoustique  Muscles expression faciale
 Fermer les yeux
interne
(S + M)  Lacrimation (SNAP)
 Salivation (SNAP)
 Goûter 2/3 ant. langue
Foramen  Contrôle un m. dans
l’oreille moyenne
stylomastoïdien
VIII Vestibulococh Appareils de l’audition Tronc cérébral Méat acoustique  Audition
 Sens d’équilibre
léaire (cochlée) et équilibre entre le pont et interne
(canaux semi- bulbe
(S) circulaires + vestibule)
dans l’os temporal

**Union nerf
cochléaire et
vestibulaire.
IX Glossopharyn Bulbe rachidien Gorge Foramen  Muscles pharyngiens
 Réflexes carotidiens par
gien jugulaire
barorécepteurs et
chimiorécepteurs (SNAP)
(S + M)
 Salivation (SNAP)
 Goûter 1/3 post langue
 Sensation a/n oreille
X Vague Bulbe rachidien Pharynx Foramen  SNAP des organes
 Voix (m. larynx)
Larynx jugulaire
(S + M)  Déglutition (m. pharynx)
Thorax  Réflexe arc aortique
Abdomen  Sensation pharynx,
méninges et près oreille.
XI Accessoire Moelle épinière 2 portions : Foramen  Mvt pharynx, larynx et voile
du palais + proprioception
magnum
(M) -Crânienne =>  Mvt de tourner la tête (m.
(entrée → crâne) trapèze et sternomastoïde)
rejoint nerf vague
-Spinal => innerve Foramen
muscle trapèze et jugulaire (sortie)
sternomastoïdien

XII Hypoglosse Bulbe rachidien Langue Canal du nerf  Mvt langue


hypoglosse
(M)

Ganglions des Nerfs Crâniens :

Type 1 : contient les CORPS CELLULAIRES des axones afférentes (sensitives)

 NC 5, 7, 8, 9, 10

Type 2 : contient les terminaux synaptiques des axones viscérales efférentes (motrices) et axones parasympathiques

 NC 3, 7, 9, 10

Autres notes pertinentes :


1) Certaines fibres sensitives (proprioceptives) sont présent dans les NC 3-4-6 ; ils se terminent dans le noyau
mésencéphalique du Nerf Trijumeau.

Nerfs crâniens innervant les yeux :

DISTINCTION DES NC EN LIEN AVEC LES YEUX

(II) Optique o Vision

(S)

(III) Oculomoteur o Lève yeux vers ↑


o Vision de près
(M)
o Constriction pupille (SNAP)

(IV) Trochléaire o Abaisse yeux vers ↓


o Intorsion
(M)

(VI) Abducens o ABD des yeux

(M)

(VII) Facial o Fermer yeux (expression faciale)

(S + M)

LÉSION AUX NERFS CRÂNIENS

NOM SYMPTÔMES

I Olfactif  Perte olfaction = Anosmie


 Perte partielle olfaction = Hyposmie

II Optique  Perte vue = Cécité


 Perte vue passagère = Cécité passagère = Anopsies
 Pertes visuelles partielles
 Perte d’une zone d’un champ visuel = Scotome monoculaire

III Oculomoteur  DIPLOPIE BINOCULAIRE


 Paralysie des m.extraoculaires exceptés le m.oblique sup et le rectus lat.
 Mvt encore possibles : ABD + Dépression + Intorsion
 Œil vers le bas et sur le côté
 Paupière fermée = Ptosis
 Pupille dilatée qui ne réagit pas à la lumière à cause de l’implication des fibres
parasympathiques = Mydriase
 Possibilité douleur

IV Trochléaire  Difficulté de dépression et intorsion de l’œil


 Vision double en vertical = Diplopie verticale
 Pire quand les yeux regardent a/n nasal
 Pire quand les yeux regardent vers le bas
 Mieux quand les yeux regardent vers le haut
(Ou tête incliné en direction opposé de l’œil lésé)
 Incapacité de faire tourner l’œil dans le sens inférolatéral
 Possibilité hypertrophie

V Trijumeaux  Tic douloureux = Douleur nociceptive qui dure quelques sec, mais peut arriver 100x
/jours. Les épisodes de douleur sont provoqués par un stimulus sensitif, se brosser
les dents, se raser la barbe, mâcher de la gomme…
 Perte sensorielle dans les zones de V1 V2 V3 en ipsilatéral (Les fibres sensorielles de la
voie spinothalamique n’ont pas encore décussés! À voir dans le prochain tuto)
 Dysarthrie (difficulté élocution)
VI ABDucen  Faible ABD de l’œil
 Vision double horizontale = Diplopie horizontale
 Pire quand objet de loin
 Pire quand ABD oeil
 Mieux quand objet de proche
 Possibilité œil dévié vers l’extérieur = Extropie
VII Facial Lésion motoneurone supérieur

 Faiblesse portion inférieure en controlatéral (légère à la paupière résultant en une


fente palpébrale légèrement évasée, ou une incapacité à refermer complètement
l’œil)
 Faiblesses environnantes comme la main et le bras
 Aphasie
 Dysarthrie

Lésion motoneurone inférieur

 Faiblesse demi-face complète en ipsilatéral

Lésion du motoneurone sup ou inf?


Paralysie de Bell : destruction des noyaux faciaux ou de ses fibres efférentes

 Commun
 Il y a paralysie des muscles faciaux du côté touché, des douleurs dans les régions de
l’oreille et de l’œil, une perte partielle des sensations gustatives, paupière inf abaissée
et le coin de la bouche s’affaisse (ce qui nuit à l’alimentation et la parole), l’œil pleure
continuellement et ne peut se fermer complètement (peut entraîner le syndrome de
l’œil sec).
 Peut s’installer du jour au lendemain
 Possibilité de se rétablir à 100% dans 70% des cas.
VIII Vesticulocochléaire Lésion nerf vestibulaire

 Vertige
 Mvt involontaire des yeux = Nystagmus
 Perte équilibre
 Nausée et vomissement

Lésion nerf cochléaire

 Perte audition en ipsilatéral (Surdité central ou nerveuse)


 Tintement dans l’oreille
IX Glossopharyngien  Épisodes de maux de gorge sévères
 Épisodes de douleur sévères à l’oreille
 Paralysie unilatérale des cordes vocales et enrouement
 Dysarthrie
 Dysphagie
 Entrave déglutition
 Entrave des sensations gustatives = Agueusie
 Nerf responsable réflexe nauséeux (GAG REFLEX)
 Possibilité incontinence émotive par atteinte pseudobulbaire

X Vague  Enrouement
 Perte de voix = Aphonie
 Trouble de déglutition
 Trouble motilité du tube digestif
 Peut être mortelle, car les branches du nerf vague sont parasympathiques et sont
essentielles au maintient de l’activité viscérale et donc de l’homéostasie
 Dysarthrie
 Dysphagie
 Possibilité incontinence émotive par atteinte pseudobulbaire

XI Accessoire  Rotation de la tête vers le côté touché (m. sternocléiomastoïdien)


 Haussement du trapèze (côté touché) est plus difficile
 Difficulté à tourner la tête en direction opposé à la lésion
XII Hypoglosse  Trouble de la parole
 Trouble de déglutition
 Si les 2 nerfs atteints : impossibilité à tirer la langue
 Si 1 nerf atteint : la langue pend d’un côté (du côté de la lésion)
 Atrophie de la langue en contralatéral à la lésion
 Dysarthrie
 Dysphagie
 Possibilité incontinence émotive par atteinte pseudobulbaire
 Lésion noyau hypoglosse ou nerf = faiblesse ipsilatérale de la langue
 Lésion cortex moteur primaire ou capsule interne = faiblesse controlatérale de la
langue

LÉSION DES VOIES SYMPATHIQUES RESPONSABLES DE LA


DILATATION PUPILLAIRE

 Peut être uni- ou bilatéral


 Symptômes associés au Syndrome de Horner
 Asymétrie des pupilles = Anisocorie
 Paupière fermée = Ptosis
 Contraction pupille = Myosis
 Dilatation pupille = Mydriase (nécessite scan céérébral)
 Faible transpiration visage et cou ipsilatéral = Anhidrosis