Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction

Certes que l’administration publique soufre de plusieurs problèmes capables de trembler la


confiance avec le citoyen, Les attentes envers les services publics en termes de qualité et de
productivité imposent à ceux-ci une maîtrise sans cesse accrue de leur fonctionnement interne.
La crédibilité et la légitimité de l’action administrative sont intimement liées à la performance
de l’organisation.

Dans ce contexte, l’audit se voit attribuer de plus en plus une place de choix parmi les
techniques et les outils devant permettre une amélioration de la gestion des organisations
publiques.

En effet, la modernisation du secteur public n’est une option mais il est devenu une nécessité,
afin de répondre des exigences et la transparence dans l’utilisation des ressources publiques
dont l’objectif est :

- Accroitre la valeur ajoutée,


- Maitriser les risques,
- Améliorer la performance des processus,
- Améliorer le contrôle de la gestion publique.

Notre travail s’articule autour de la problématique suivante :

Pouvant considérer que l'audit financier dans l'administration


publique contribue à la bonne gouvernance ?

Pour répondre à cette problématique nous avons abordé le plan suivant qui sera subdivisé en
quatre chapitres : le premier sera envisagé à l’importance de l’audit dans le service publique,
alors que le deuxième sera destiné pour montrer les instruments utilisés par le ministère de
finance ainsi que d’autres organes de contrôle externe comme la cours des comptes et le
parlement afin d’instaurer un système d’audit public au Maroc
Chapitre I : l’importance d’audit dans le secteur public
I- Les composantes du secteur public au Maroc
II- Les raisons de la mise en place d’un audit dans le secteur public
III- La place d’audit dans le secteur public
IV- Le rôle d’audit dans le secteur public
Chapitre II : les institutions de l’audit public
I- L’audit légal
A- L’audit public exercé par les organes du contrôle relevant du ministère des Finances
1- Le contrôle des engagements des dépenses
2- Le comptable public
3- L’inspection générale des finances
B- L’audit public exercé par les organes du contrôle externe au ministère des Finances
1- La Cour des comptes
2- Le parlement
II- L’audit contractuel :
Chapitre IV : la mission d’audite financier dans l’agence du bassin hydraulique de
Sebou
I- la prise de connaissance de l’ABHS
II-évaluation du contrôle Interne
III-l’examen des comptes financiers de l agence et de la comptabilité publique

Conclusion
Bibliographie