Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre 5.

1 – La loi de Lenz
Analyse dimensionnelle du champ magnétique
Considérons les unités du champ magnétique B que l’on peut réécrire sous la forme
N N m J⋅s C⋅V⋅s V⋅s
[B ] = T = = = = = 2 .
C ⋅ m/s C ⋅ m/s m C ⋅ m 2
C ⋅ m2 m

Ceci nous permet de croire que si l’on mesure un champ magnétique B sortant d’une
surface S et que l’on constante un changement à cette grandeur dans le temps ∆t, nous
obtenons une relation de différence de potentiel ∆V tel que
[B] [S ] = T m 2 = (V ⋅ s / m 2 ) m 2 = V = [∆V ] .
[t ] s s
v
Donnons le nom de flux magnétique Φ m au produit d’un champ magnétique B sortant
v
d’une surface S . On peut imaginer trois scénarios où le flux magnétique Φ m évalué sur
une surface S peut varier dans le temps t :
La surface S est en Une source de champ Le module du champ
mouvement à vitesse v près magnétique B est en magnétique B de la source
d’une source de champ mouvement à vitesse v près varie dans le temps t près
magnétique B. d’une surface S. d’une surface S.
y y y
∆V I ∆V I ∆V I
I I I
N S

N S x N S x x

I I v I
I z I z I
z ε ↑ donc B ↑
v

Le cadre intercepte plus de Le cadre intercepte plus de Le cadre intercepte plus de


lignes de champ magnétique, lignes de champ magnétique, lignes de champ magnétique,
car le cadre s’approche du car l’aimant s’approche du car le solenoïde en génère
cadre. cadre. d’avantage.

Lorsque l’on réalise ces trois scénarios expérimentalement, on réalise qu’il y a un transfert
d’énergie sous une forme électrique grâce à l’application de la loi d’Ohm
∆V = RI
si la résistance R est propice à faire circuler un courant I dans le cadre soumis à une
différence de potentielle ∆V induite grâce à la présence du champ magnétique B s’il y a
variable du flux magnétique Φ m dans la surface S du cadre. Sans champ magnétique
agissant comme « cataliseur », ce mécanisme de transformation d’énergie ne pourrait pas
exister.
Référence : Marc Séguin, Physique XXI Volume B Page 1
Note de cours rédigée par : Simon Vézina
Champ magnétique induit
Voici 6 situations où il y a induction de courant et 2 situations où le phénomène ne se
produit pas :

Cadre et un champ magnétique uniforme (3 situations)

Convention des couleurs : noire (Aucune variation du champ magnétique)


rouge (Augmentation ( ↑ ) du champ magnétique)
bleu (diminution ( ↓ ) du champ magnétique)
vert (sens positif (+) du champ magnétique)
orange (sens négatif (-) du champ magnétique)

D × × × Un cadre se déplace dans une région où il y a un


champ magnétique uniforme.
2 v
× 3 × 1 × 1) Aucune variation du champ magnétique
4 I=0 traversant le circuit dans la direction –z.
B=0 ×B × ×
2) Il n’y a pas de courant induit.

Un cadre entre dans une région où il y a un champ


B I × × × magnétique uniforme.
2 v
I
× × ×
1) Augmentation du champ magnétique traversant
3 1
I I le circuit dans la direction -z.
4
B=0 ×B × × 2) Le courant induit produit un champ magnétique
induit à l’intérieur du cadre dans la direction +z.

Un cadre sort d’une région où il y a un champ


C × × × I magnétique uniforme.
2 v
I
× ×
1) Diminution du champ magnétique traversant le
3 × 1
I circuit dans la direction –z.
4
B=0 ×B × × I 2) Le courant induit produit un champ magnétique
induit à l’intérieur du cadre dans la direction –z.

Référence : Marc Séguin, Physique XXI Volume B Page 2


Note de cours rédigée par : Simon Vézina
Cadre et aimant (5 situations)

E y Un aimant est immobile près d’un cadre.

1) Aucune variation du champ magnétique


traversant le circuit dans la direction –x.
N S x
2) Il n’y a pas de courant induit.
aimant immobile
z I=0

y
F Un aimant approche son côté nord d’un cadre.
I
I 1) Augmentation du champ magnétique traversant
le circuit dans la direction -x.
N S x
2) Le courant induit produit un champ magnétique
z
I I
v induit à l’intérieur du cadre dans la direction +x.

y
G Un aimant éloigne son côté nord d’un cadre.
I
I 1) Diminution du champ magnétique traversant le
circuit dans la direction –x.
N S x
2) Le courant induit produit un champ magnétique
z
I I
v induit à l’intérieur du cadre dans la direction –x.

y
H Un aimant approche son côté sud d’un cadre.
I
I 1) Augmentation du champ magnétique traversant
le circuit dans la direction +x.
S N x
2) Le courant induit produit un champ magnétique
z
I I
v induit à l’intérieur du cadre dans la direction -x.

y
I Un aimant éloigne son côté sud d’un cadre.
I
I 1) Diminution du champ magnétique traversant le
circuit dans la direction +x.
S N x
2) Le courant induit produit un champ magnétique
z
I I
v induit à l’intérieur du cadre dans la direction +x.

Référence : Marc Séguin, Physique XXI Volume B Page 3


Note de cours rédigée par : Simon Vézina
Loi de lenz
En 1843, le physicien allemand Heinrich Lenz énonce la règle
suivante dictant l’orientation du courant induit par la variation
temporelle du champ magnétique :
Le courant induit dans un cadre est tel que le champ
magnétique induit généré par ce courant dans la région à
l’intérieur du cadre s’oppose à la variation du flux
magnétique (champ magnétique qui traverse une surface)
externe qui travers le cadre. Heinrich Lenz
(1804-1865)

Situation 1 :
y
F
Sind N ind
I
I

B induit N S x

I v
z I

Aimant : Courant induit :


Augmentation du champ magnétique Augmentation du champ magnétique
traversant le circuit dans la direction –x. traversant le circuit dans la direction +x.
ou
Diminution du champ magnétique
traversant le circuit dans la direction –x.

Situation 2 :
y
G
Nind I Sind

B induit N S x

I v
z I

Aimant : Courant induit :


Diminution du champ magnétique Augmentation du champ magnétique
traversant le circuit dans la direction –x. traversant le circuit dans la direction –x.
ou
Diminution du champ magnétique
traversant le circuit dans la direction +x.

Référence : Marc Séguin, Physique XXI Volume B Page 4


Note de cours rédigée par : Simon Vézina