Vous êtes sur la page 1sur 9

IUT AMU

Site de Digne-les-Bains
Département GACO

« Reprise d'entreprise »

Chraibi Radia

Kalfous—Bender Morgane

2016/2017
Notre projet

Episol est une épicerie située au cœur du centre de Digne-les-Bains, ce qui est un
emplacement stratégique et facile d'accès. Des places pour se garer devant sont disponibles, mais
aussi un parking à une vingtaine de mètres.

Episol est une très petite entreprise, ils sont deux à travailler au sein de celle ci. Sa
parcularité est qu'elle est une SCOP.
L'activité est en plein accroissement, en effet si elle avait un peu de mal à démarrer, aujourd'hui
Episol à acquit une certaine notoriété et arrive à faire parler de eux.
La majorité de la clientèle est habitué,ce sont des clients « fidèles ».
Le moyen de communication est surtout le bouche à oreille, les clients réguliers parlent de cette
épicerie autour d'eux, à leur entourage, famille, collègues de travail. Chaque jours de nouveaux
clients découvre Episol.

La caractéristique propre à Episol est qu'elle propose exclusivement des produits BIO, de
saisons, et de producteurs locaux. Grâce à ça elle se démarque des magasins alimentaires de Digne.

A court, ou à moyen terme, l'entreprise ne va cesser de se développer et de se faire connaître.


Episol est un magasin « d'avenir », les mentalités des personnes changent, évoluent, et le « bien
manger » devient primordial pour les consommateurs. Ce qui devient un avantage pour Episol, cette
épicerie est dans l'air du temps.

Nous souhaitons reprendre le fond de commerce car c'est une épicerie en pleine évolution et
qui a un avenir prometteur, mais garder les salariés .
Cette reprise permettra de réaliser notre projet car dans un premier temps les valeurs de Episol
correspondent aux nôtres, puis cette entreprise c'est l'avenir et nous voulons continuer dans cette
lancée.
Qui sommes nous ?

Actuellement diplômés d’un D.U.T en gestion administrative et commerciale des organisations nous
avons acquis certaines performances en ce qui concerne la gestion d’une entreprise. Durant notre
première année nous avons effectué un stage d’un mois dans une entreprise ce qui nous a permis de
mettre nos performances à l’oeuvre , puis en deuxième année nous avons eu un stage d’une durée de
deux mois , ainsi cela nous a permis d’approfondir nos connaissances et notre expérience. Tout cela
nous a servi à trouver nos points forts et nos points faibles. Morgane est une personne qui sait
s’adapter dans toutes les circonstances , tout ce qui concerne la communication ,la création
d’évenements ainsi que l’aspect administratif et rédactionnelle sont ces points forts.Les points
faibles de Morgane sont les points forts de Radia . Ainsi Radia a une expérience dans les ressources
humaines, et dans la gestion des évènements,tout ce qui est stratégie organisationnelle et
commerciale ainsi que la négociation c’est son domaine. Nous pouvons apporter à l’entreprise un
regard neuf et jeune, c’est à dire de nouvelles idées en terme de stratégie commerciale.De plus nos
connaissances en e-commerce et en informatique et en marketing peuvent être un atout majeur pour
cette reprise d’entreprise.
Notre stratégie de reprise
Episol est une SCOP c'est sa particularité donc elle constitue son propre patrimoine ainsi il
y'a un dirigeant et un salarié .

Nous reprenons la société à deux , nous ne voulons pas d'associés.Nous garderons le


montage juridique de SCOP car il convient à nos attentes et nous ne voulons pas ce système car il
est plus avantageux pour nous car grâce à ce statue Episol a su garder une certaine notoriété .
Nous allons acheter en direct car il n'y a pas de frais d'agence et cela nous permettrais d'avoir un
gain de temps et d'argent.De plus le fait de ne pas changer le dirigeant et le salarié nous fait gagner
du temps puisque nous avons pas besoin d'être accompagné car nous sommes moins acteurs et que
nous laissons le dirigeant et le salarié faire tout.

Il s'agit d'un rachat de fond de commerce car cette modalité correspond à nos besoins et nos
envies de plus en ne prenant pas les titres nous gardons toujours les même dirigeants et donc les
mêmes vendeurs.C'est en adéquation avec notre principe de solidarité puisque cela donne un « coup
de pouce » à notre entreprise
Présentation de l'organisme

Episol est une entreprise en partenariat avec les producteurs locaux. C'est une SARL (société
anonyme à responsabilité limitée). Episol était une épicerie associative qui s'est transformée en
2015 en coopérative et participative.
Elle n’a rien changé de son activité, sauf qu’aujourd’hui l’entreprise a un but lucratif.

L’association Episol est crée en 2011 et l’ouverture des portes s’est faite en mai 2012.
C’était alors une association composée de 9 membres du comité administratif puis 3 salariés pour le
fonctionnement de l’épicerie. Avec la croissance au fil des mois de l’épicerie et la difficulté pour les
bénévoles de l’association de s’impliquer, il a été décidé lors d’une réunion du CA (juillet 2015) que
le statut associatif, n’étant plus adapté et qu’il devait être transformé en Scop SARL. Ce qui a donné
l’avantage pour les salariés de ne pas a avoir de rachat de matériel. En effet la passation
d’association en Scop simplifie les démarches administratives et tout ce qui est attaché à
l’association (N° de sire, matériels, crédits, etc) est transférable à la Scop.

L’entreprise a donc changé de statut et est devenue une Scop : société coopérative et
participative, c’est à dire que les salariés sont les associés majoritaires.

Il y a donc un gérant qui a été élu par les salariés. L’entreprise propose majoritairement des
produits locaux et de saison provenant de producteurs locaux dans une logique de circuits courts et
de solidarité.

Son objectif : Créer un espace de vente collectif de proximité (fruits, légumes, produits secs,
laitiers, etc...) ; Participer à la valorisation et au maintien de l'agriculture locale : en garantissant aux
agriculteurs une rémunération équitable, la vente en circuit court ; ouvrir à tous l'accès à une
alimentation de qualité avec des prix adaptés aux revenus des ménages.
Matrice SWOT

Forces : - pas beaucoup de magasins proposant Faiblesses : - produits chères


des produits Bio et locaux - disparité clients
- produits de bonne qualité
- magasin de proximité, en ville
- diversité de produits
-producteurs diverses
Opportunités : - nouvelles rencontres avec des Menaces : - grandes surfaces
petits producteurs locaux - images
- changement de mentalité/ évolution - notoriété
- soutien s'agrandissant pour l'économie locale

L'analyse des cinq forces, ou menaces, aide le personnel marketing à simuler une situation de
concurrence. Elle a des similitudes avec d'autres outils d'audit et analyse, tel que l'analyse PESTEL.
Cette analyse de Michael Porter se concentre sur un seul domaine d'activité stratégique, plutôt que
sur un produit ou une gamme de produits.
Les 5 forces (menaces) :
• intensité de la concurrence Episol ne se retrouve pas confronté directement face aux grandes
distributions car ce n'est pas à la même échelle. Dans son cas la concurrence la plus rude est
celle des marchés, par exemple à Digne il y a le marché le mercredi et le samedi matin.
Toutes les épiceries de proximité sont une concurrence pour Episol
• nouveaux entrants : est une notion économque permettant de distinguer les entreprises
s'insérant sur un nouveau marché. La facilité de leur venue est limitée par la barrière à
l'entrée. Leur présence est une notion importante de la libre concurrence. La principale
difficultée pour Episol d'entrer sur les marché est qu'ils sont dominés par de gros groupes
industriels tels que Carrefour, Intermarché. Ces grandes surfaces engendrent une barrière
d'entrée puisqu'ils créent une forte concurrence sur le marché des petites entreprises locales.
De plus même si Episol est spécialisé en produit bio les grandes surfaces ont eux aussi des
produits bio à moindre coût c'est pour cel que l'objectif majeur de cette entreprise est d'ouvir
à tous l'accès à une alimentation de qualité avec des prix adapté à chacun.
• pouvoir de négociation des clients : les clients ont le pouvoir de réserver à l'avance leur
panier ce qui est une force majeure puisque le client va se sentir privilégié et va avoir un
gain de temps. Cela permet de fidéliser les clients et avoir une qualité de service propre à la
personne. C'est important de créer des liens avec le clients car un client stisfait est un clients
qui revient.
• pouvoir de négociation : comme nous avons dis précedemment , les produits sont locaux
donc cela favorise le circuit court. On qualifie généralement de circuit court le circuit de
distribution dans lequel intervient au maximum un intermédiaire entre le producteur et le
consommateur, ainsi Episol crée des liens avec ses partenaires qui sont ses fournisseurs c'est
pourquoi il y a des arrangements qui facilite le paiement ; par exemple le paiement s'effectue
après la vente des produits c'est le système de dépôt/vente. Travailler avec ses fournisseurs
en tant que partenaire est d'autant plus valorisant car plus le fournisseur à un monopole sur
le marché et plus le marché sera moins attractif donc le meilleur conseil c'est de diversifier
au maximum ses sources d'approvisionnement
• produits de substitution : le bio vient en substitution du circuit court. En effet dans l'esprit
des consommateurs il y a une confusion puisque acheter local ne veut pas dire que c'est bio
Sa situation économique

Marge brute : 152 865 - 115 363 = 37 502

Taux de marge : 37 502/ 115 363 = 32,51

Chiffre d'affaire de 2014 à 2015 : 106 930 à 152 865 = 42,96%


Le chiffre d'affaire évolue presque de moitié.

BFR : (marchandises+autres)-fournisseurs et comptes rattachés


(1489+2491)-16109= -12129

EBE : Total des produits d'exploitation hors TVA – (achats de marchandises – variation de stock –
achat de matières premières – autres charges externes – impôts, taxes et versements assimilés –
rémunérations du personnel – charges sociales)
165 818 – (115363-(-429)-104-21292-1588-27070-4259) = -3429
L'épicerie a un EBE négatif, ce qui signifie que sa trésorerie est négative et donc qu'elle perd plus
que ce qu'elle gagne.

Ratios :
VA/CA*100= 16431/152865*100=10,75%
EBE/CA*100= -16486/152865*100=-10,78%
EBE/VA*100= -16486/16431*100=-100,33%
Charges perso/VA*100= 31329/16431*100= 190,8%

Tableau SIG
Notre stratégie de développement

Episol est une petite épicerie, nous souhaitons dans un premier temps développer sa
communication en créant des pages sur le réseaux sociaux, faire de la pub avec des flyers disposés
dans tout Digne, faire des animations avec des dégustations des produits de la boutique. Développer
un réel lieu convivial où les gens ne viendrait pas seulement faire leurs achats aussi passer un bon
moment, partager, échanger.

Nous souhaitons tenir les ficelles mais laisser l'ancien dirigeant faire le management qu'il a
toujours fait, il existe déjà une ambiance très seine au sein de cette épicerie, lorsque les clients s'y
rendent ils se sentent toujours unique car le dirigeant et la salarié connaissent chaque prénom des
clients et ils ont toujours un mot gentil, une attention envers eux. C'est ce style de management qui
fonctionne à l'heure actuel, il faut prendre soin de ses clients car c'est grâce à eux que le commerce
fonctionne.

Nous allons essayer de trouver de nouveaux producteurs locaux pour élargir la gamme de
produits, plus de viandes et de produits laitiers. Elargir également la gamme de cosmétiques, car
c'est une gamme qui fonctionne bien.

Pour les salariés il n'y a pas de formation nécessaire, mais nous voulons leur rajouter une
promotion car ils font un travail très apprécié et ont des savoirs faire savoirs être qui faut
encourager.

Nous allons refaire la décoration du bâtiment et de l'intérieur, mettre des couleurs plus
chaudes, plus conviviales, mettre des éléments décoratifs devant le magasin et des posters avec des
fruits, légumes, à l'intérieur.
Synthèse

Les enjeux de cette reprise est de redynamiser la SCOP et de la développer de part une plus forte
communication et une innovation dans l'animation de l'épicerie. Cela passera par diverses
changements comme nous l'avons expliqué précédemment.
Les risques sont de ne pas réussir la communication et de ne pas développer la clientèle, car elle
reste peu diversifiée.
Les mentalités changent, évoluent, et le secteur du local et du bio est prometteur. Mais la
concurrence est donc rude, il va falloir se démarquer et être unique. C'est pour cela qu'il faudra
développer davantage l'aspect convivial et familial et qu'aux yeux des clients il soit toujours unique,
il faut prendre soin de lui et trouver des moyens de fidélisations.