Vous êtes sur la page 1sur 4

COURS TOPOGRAPHIES CHAPITRE 0: GENERALITES

CHAPITRE 0: GENERALITES

INTRODUCTION
Nom d'origine grecque formé en 1544 en bas latin à partir de deux termes grecs :
• « topos » qui signifie lieu
• « graphein » qui signifie écrire ou décrire
D'après son étymologie, ce mot signifie donc "écrire à propos d'un lieu"

La topographie est la technique qui a pour objet 1'exécution, 1'exploitation et le contrôle des
observations concernant la position planimétrique et altimétrique, la forme, les dimensions et
1'identification des objets géographiques, donc c'est les ensembles des techniques qui
mettent en relation le terrain, ses formes et ses détails naturels et artificiels d'une part et un
document graphique d'autres part,

DEFINITIONS

PLANIMÉTRIE

Exécution et exploitation des observations et mesures qui conduisent à la représentation


en projection plane des détails à la surface du sol.

ALTIMÉTRIE

Exécution et exploitation des observations relatives à la détermination des ALTITUDES


dans un LEVÉ TOPOGRAPHIQUE qui conduisent à la représentation du relief du sol
sur un plan ou une carte.

ALTITUDE

Terme générique désignant de manière générale la distance verticale d'un point à une
surface de référence.

PLAN

Représentation plane, précise et détaillée (comparé à une carte) d'une certaine portion
de terrain, à grande échelle ; tels que plans d'urbanismes (1/5.000), plans parcellaires
(1/2.000, 1/1000), plan cadastral urbain ( 1/500), plan de voirie et d'implantation, plan
d'architectures.

CARTE

Représentation conventionnelle d'une certaine portion de terrain, à petite échelle; tels


que cartes géographique, cartes topographiques et cartes routières dont les échelles
varient du 1/1.000.000 à 1 / 25.000

ELLOUZE ALI Page 1


COURS TOPOGRAPHIES CHAPITRE 0: GENERALITES

ECHELLES

C'est rapport numérique entre une longueur mesuré sur une carte ou un plan et la
projection horizontale réduite de cette même longueur mesurée sur le terrain.

TOPOMETRIE

Lorsque les procèdes de levés comportant exclusivement des mesures géométriques,


l'opération prend le nom de topométrie (pas de croquis, pas de dessins)

LE LEVE TOPOGRAPHIQUE

C’est l’ensemble des opérations destinées à recueillir sur le terrain les éléments du sol,
(sous-sol et du sur-sol) nécessaires à l'établissement d'un plan ou d'une carte ; il
implique la mesure locale d'un nombre important de points permettant la description des
objets géographiques. Un levé est réalisé à partir d'observations : actions d'observer au
moyen d’un instrument permettant des mesures.

LES CALCULS TOPOMETRIQUES

Ils traitent numériquement les observations d'angles, de distances et de dénivelées, pour


fournir les coordonnées rectangulaires planes : abscisse X, ordonnée Y et les altitudes H
des points du terrain, ainsi que les superficies ; en retour, les calculs tonométriques
exploitent ces valeur pour déterminer les angles, distances, dénivelées non mesurées,
afin de permettre notamment les implantations.

IMPLANTATIONS

Les projets d’aménagement établis généralement à partir de données topographiques,


qui doivent être réalisés sur le terrain. Pour ce faire, le topographe implante autrement dit
met en place sur le terrain, les éléments planimétriques et altimétriques nécessaires à
cette réalisation.

PROJETS D’AMENAGEMENT

Ce sont les projets qui modifient la planimétrie et l'altimétrie d'un terrain : aménagements
fonciers, lotissements, tracés routiers et ferroviaires, gestion des eaux : drainage,
irrigation, canaux, fossés, etc.

SUIVI ET CONTROLE DES OUVRAGES

Les ouvrages d’art une fois construits demandent souvent un suivi, c'est-à-dire une
auscultation à un intervalle de temps plus ou moins réguliers suivant leur destination :
digues, ponts, affaissements, etc. Les travaux topographiques correspondants
débouchent généralement sur les mesures des variations des coordonnées XYZ de
points rigoureusement définis, suivies de traitement numérique divers constatant un état
et éventuellement prévoyant une évolution.

ELLOUZE ALI Page 2


COURS TOPOGRAPHIES CHAPITRE 0: GENERALITES

LES APPLICATIONS DE LA TOPOGRAPHIE

Le domaine d'application de la topographie est vaste on retient les activités les plus
courantes :

• La topographie de construction : elle consiste à donner des altitudes qui servent à la


construction des réseaux, des poteaux d'éclairage public,…..

• La topographie routière : elle est liée aux autoroutes aux chemins de fer et aux travaux
s'entendant sur des grandes distances par exemple :

1. Implanter l'axe de la route

2. Piqueter les courbes routières

• La topographie cadastrale : elle consiste à déterminer la délimitation et le


morcellement des propriétés foncières.

1. Subdiviser des lots.

2. Piqueter des lots

3. Rétablir d'anciennes lignes de propriété.

• La topographie souterraine : elles s'intéressent à la détermination de l'orientation et des


dimensions des galeries de calcul des volumes etc. par exemple :

1. Localiser les puits ...

2. Faire la relevée de la galerie.

• La topographie industrielle : cette topographie s'oriente vers les aménagements des


installations industrielles au moyen d'instruments optiques.

Pour toutes ces activités les principes et les opérations de base sont les mêmes. Ce
n'est que l'application qui diffère.

PLACE DE L’INGENIEUR DE GENIE CIVIL EN TOPOGRAPHIE :

L’ingenieur de génie civil qui n'est pas spécialiser en topographie doit être capable de

• Comprendre tout document établis par un topographe.

• Pouvoir communiquer avec un topographe.

• Savoir-faire des opérations de la topographie.

• Surveiller la bonne exécution d'un lever

• Réceptionner éventuellement les travaux réalisés.

• Manipuler des appareils topographiques.

ELLOUZE ALI Page 3


COURS TOPOGRAPHIES CHAPITRE 0: GENERALITES

RAPPELLE MATHEMATIQUE APPLIQUER A LA TOPOMETRIE

LES UNITES EN TOPOGRAPHIE

En topographie, les angles sont observés et mesurés dans le sens topographique ou


sens des aiguilles d'une montre. L'unité angulaire employée est le grade et a pour
symbole : grad. Le tableau suivant reprend les unités officielles de longueurs et de
surfaces employées en topographie :

RESOLU ION D’UN TRIANGLE QQ

La trigonométrie constituant la base des calculs topographiques, il est utile de savoir


calculer les paramètres définissant la figure élémentaire de base qu'est le triangle. Ce
paragraphe rappelle quelques formules simples issues de la trigonométrie dans le plan.

Suivant les données dont on dispose, le calcul des inconnues du triangle se calculent à
l'aide des formules présentées dans le tableau ci-dessous :

Données Formule

௔ ௕ ௖
Deux angles +Une distance Formule de sin : = =
ୱ୧୬ (஺ᇲ) ୱ୧୬ (஻ ᇲ) ୱ୧୬ (஼ ᇲ)

ܽ² = ܿ² + ܾ² − 2ܾܿܿ‫ܣ(ݏ݋‬ᇱ)
Pythagore Généralisé : ቐܾ² = ܿ² + ܾ² − 2ܾܿܿ‫ܤ(ݏ݋‬ᇱ) ቑ
Deux distances + une angle ܿ² = ܾ² + ܽ² − 2ܾܽܿ‫ܥ(ݏ݋‬ᇱ)

ELLOUZE ALI Page 4