Vous êtes sur la page 1sur 8

Logiciel PowerWorld Simulator ver.

19.0 : Exemple guidé

Ce tutoriel a été élaboré pour aider les étudiants de la filière ’’ Electromécanique &
Systèmes industriels ’’ de l’ENSAM-Meknès à maitriser les fonctionnalités de base du logiciel
PowerWorld. Ce manuel ne couvre pas toutes les capacités de PowerWorld ; il vise plutôt à
guider les étudiants lors de leurs premiers pas de simulation d’un réseau électrique à l’aide de ce
logiciel.

Power World est un logiciel qui permet de simuler une zone contrôlée d’un ensemble de
réseaux électriques interconnectés selon une variation de charge pendant un intervalle de temps
généralement d’une journée. Le but de cette simulation est d’assurer l’équilibre entre la
consommation et la production de l’énergie électrique à tout instant, avec un coût minimal, égal
à la valeur programmée ou très proche d’elle. Power World intègre aussi plusieurs outils
puissants d’analyse des réseaux électriques tels que l’écoulement de puissance, la stabilité
transitoire et le calcul des défauts. Veuillez visiter le site web http://www.powerworld.com pour
plus d'informations.

1. Création d’un nouveau cas ’New Case’


Supposons que nous désirons la simulation du réseau électrique illustré dans la figure ci-
dessous.

Figure 1 :

Les paramètres de ce réseau sont indiqués dans le tableau suivant :

Générateur Tension nominale 66 kV, Puissance active maximale 350 MW,


Limites de la puissance réactive ±90 MVAr
Ligne de transport R = 0.01 p.u, X = 0.06 p.u, B = 0.10 p.u.
Transformateur 66/11 kV, X = 0.05 p.u
Charge 100 MW, 45 MVAr

Dans le menu File, sélectionnez New Case. A tout moment du traitement de cet
exemple, vous pouvez enregistrer votre travail en cliquant sur Save Case (ou Save Case as …)
dans le menu File.

(a) Insertion d’une barre


Sélectionner le mode d’édition Edit Mode et la barre d’outils Draw pour tracer votre
réseau. Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Bus. Cliquez
n’importe où dans la zone blanche consacrée au traçage du réseau. La boite de dialogue
suivante devrait apparaitre :

1
© 2015 Rachid ASKOUR, Département AEEE, Filière Electromécanique & Systèmes Industriels, ENSAM-Meknès, Université Moulay Ismail
Vous pouvez choisir la référence de la barre bus number et son nom bus name. Prenez
la valeur 66 kV comme tension nominale de la barre. Cochez la case system slack bus (barre de
référence) pour cette barre. Dans l'onglet d'affichage Display, sélectionnez le haut Up (ou le bas
Down) pour fixer l’orientation de la barre afin qu’elle apparait verticale. Puis cliquez sur le bouton
OK.
Insérez les barres 2 et 3 de la même façon comme le montre la Figure 1. Assurez-vous que
l'option system slack bus ne soit pas cochée. Les barres 2 et 3 ont respectivement les tensions
nominales 66 kV et 11 kV.
Notons que le clic droit sur un composant déjà tracé permet de sélectionner la première
option (Component Information Dialog, où Component indique le nom du composant, par
exemple, barre bus ou ligne line). Cette option vous donne la possibilité de modifier les réglages
et les paramètres de chaque composant.

(b) Insertion d’un générateur


Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Generator. Ensuite,
cliquez sur la barre 1 que nous venons d’insérer. Notons que le générateur est associé à cette
barre. La boîte de dialogue suivante devrait apparaître :

Puisque la barre 1 a été sélectionnée comme Sluck bus, la puissance active de sortie MW
output de ce générateur sera déterminée par PowerWorld (Néanmoins, il faut préciser une valeur
initiale arbitraire dans le champ MW output, par exemple la valeur maximale). Vous devez insérer
la valeur maximale 350 MW de la puissance active fournie par le générateur (Cette valeur doit être

2/8
insérée dans le champ Max. MW Output). De plus, il faut saisir les limites maximales et
minimales ±90 MVAr de la puissance réactive fournie par ce générateur dans les champs Min et
Max MVAR. Vous pouvez modéliser un moteur de la même façon qu’un générateur. Il
faut juste définir les puissances active MW et réactive MVar comme des valeurs négatives.
Dans l'onglet d'affichage Display, sélectionner l'orientation gauche left. Puis cliquez
sur OK.
(c) Insertion d’une ligne de transport
Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Transmission Line.
Cliquez sur la barre 1 et ensuite double-cliquez sur la barre 2. La boîte de dialogue suivante devrait
apparaître :

Insérez les paramètres R, X et B de la ligne en valeur réduite (p.u). Entrer aussi la valeur
1000 MVA dans le champ Limit A et qui représente la puissance apparente maximale transmise
par la ligne. Cliquez sur OK. Une ligne de transport associée à deux disjoncteurs et un cercle
indiquant l’ampérage de la ligne apparaîtront dans le diagramme du réseau électrique.
(d) Insertion d’un transformateur
Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Transformer. Cliquez sur
la barre 2 et ensuite double-cliquez sur la barre 3. La boîte de dialogue suivante devrait apparaître :

Insérez la réactance du transformateur en valeur réduite (p.u). Entrer comme dans le cas
de la ligne de transport la valeur 1000 MVA dans le champ Limit A. Cliquez sur OK.

3/8
Il existe une option dans le logiciel PowerWorld qui permet la simulation du Changeur de
Prises en Charge (CPC) ou Load Tap Changer (LTC). En effet, le CPC assure le réglage de la
tension de sortie du transformateur lors des variations de charge. Dans l’onglet Transformer
Control, vous pouvez insérer manuellement la valeur Off-nominal Turns Ratio qui détermine le
rapport de la transformation additionnelle relative à la transformation nominale (ne pas cocher
l’option Automatic Control Enabled). Pratiquement, cette valeur varie de 0,9 à 1,1 (1,0
correspond au cas où aucune transformation additionnelle n’est prévue). Vous pouvez aussi
indiquer le déphasage entre le primaire et le secondaire pour les transformateurs déphaseurs. Ce
déphasage se situe normalement entre les valeurs -40° à 40°.

(e) Insertion de la charge


Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Load. Cliquez ensuite
sur la barre 3. La boîte de dialogue suivante devrait apparaître :

Dans la colonne Constant Power, insérez les valeurs 100 et 45 respectivement dans les
champs MW Value et Mvar Value. Sélectionnez l’orientation de droite Right et cliquez sur OK.

(f) Insertion d’un condensateur shunt


Généralement, on observe deux importants phénomènes qui affectent la performance des
lignes de transport moyennes et longues :
- la tension sur la ligne varie en fonction de la charge,
- la limite de stabilité de la puissance transportable diminue avec la longueur.
Ces problèmes peuvent être corrigés en effectuant la compensation réactive à la ligne qui
consiste à ajouter en série et/ou en parallèle des éléments fournissant ou absorbant de la
puissance réactive. Parmi les techniques de la compensation parallèle ou shunt, nous pouvons
utiliser les condensateurs shunt. En effet, durant les périodes où la charge est forte, la tension de
la ligne chute. Le rôle de ces condensateurs est donc de fournir la puissance réactive requise et par
conséquent faire augmenter la tension à une valeur proche de la valeur nominale.
Notre objectif est l’insertion d’un condensateur shunt pour maintenir la tension de la barre
3 à sa valeur nominale (1 p.u).

4/8
Dans le menu Network, sélectionnez et cliquez sur le bouton Switched Shunt. Cliquez
ensuite sur la barre 3. La boîte de dialogue suivante devrait apparaître :

Insérez la valeur 20 dans la case Nominal Mvar (c’est la valeur initiale de la compensation
réactive). Sélectionnez down dans l’onglet Display. Puisque la valeur de la compensation réactive
nécessaire est inconnue, nous avons besoin d’une compensation variable. Cliquez sur l’option
Discrete et insérez les valeurs 120 et 0,5 respectivement dans les champs number of steps et
MVArs per step. Ensuite, cliquez sur l’option Fixed pour que la valeur de la puissance réactive ne
change pas automatiquement. Cliquez sur OK. Faites un clic droit sur la valeur affichée 20 MVAr
et la boîte de dialogue suivante devrait apparaître :

Insérez la valeur 0,5 dans le champ Delta per Mouse Click. Ceci correspond au nombre
de MVArs que la puissance réactive du condensateur shunt augmentera ou diminuera, chaque fois
qu’on clique sur le bouton haut ou bas, qui apparaît lorsque l'on clique sur OK dans cette boîte de
dialogue.

2. Ajout d’informations concernant la barre


Si vous voulez ajouter des étiquettes et des informations utiles concernant les barres (on
peut procéder de la même façon pour les autres composants du système), faites un clic droit sur la
barre et sélectionnez Add New Fields Around Bus. La boîte de dialogue suivante devrait
apparaître :
5/8
Ajoutons la tension de la barre 1 à la position 5. Cliquez Pos5 dans la boîte de dialogue.
Cliquez ensuite sur le champ Bus Voltage (p.u) dans la nouvelle boîte de dialogue qui apparaît et
cliquez sur OK. La boîte de dialogue de la barre 1 doit maintenant apparaître comme suit :

Nous pouvons ajouter aussi la phase de la tension de la barre 1 en dessous de la tension


de la barre à la position 6. Cliquez Pos6 et sélectionnez Bus Angle. Cliquez sur OK à deux
reprises et la tension de la barre et sa phase apparaissent dans les positions demandées à côté de
la barre 1. Nous pouvons glisser ces champs à d'autres positions autour de la barre. Nous
pouvons ajouter des mesures descriptives pour les autres bus de la même manière.
Le diagramme final du réseau électrique aura l’allure suivante :

3. Outils d’analyse
Le logiciel PowerWorld Simulator comprend plusieurs outils d’analyse des réseaux
électriques. Les outils utilisés dans ce TP sont l’écoulement de puissance Power Flow Tools et
l’analyse des défauts Fault Analysis. Ces outils sont accessibles à partir du menu Tools.

6/8
3.1 Ecoulement de puissance

L’analyse d’écoulement de puissance fait partie des études de planification et d’opération


des réseaux électriques. L’outil Power Flow calcule la tension (valeur efficace et phase) à chaque
barre d’un réseau triphasé équilibré en régime permanent. Cet outil calcule aussi les puissances
actives et réactives transitées dans le réseau et les pertes dans les équipements. L’exécution de
l’écoulement de puissance dans le logiciel PowerWorld s’effectue en cliquant sur le bouton Play
dans le menu Tools. Un diagramme animé est alors affiché. Il montre d’une manière intuitive les
directions de l’écoulement de puissance, ainsi que les différentes grandeurs électriques transitées
dans le réseau. Les options du simulateur PowerWorld sont affichées en cliquant sur le bouton
Simulator Options. La figure ci-dessous montre les options disponibles de l’outil Power
Flow.

3.2 Analyse des défauts


L’analyse des défauts est aussi un outil couramment utilisé pour l’analyse des réseaux
électriques. Cet outil peut être activé en cliquant sur Fault Analysis (en mode Run). Notons qu’il
faut saisir tous les paramètres de défaut des composants du réseau avant l’exécution de cet outil.
Pratiquement, cette opération peut être effectuée en même temps que la création des différentes
composantes du réseau. Par exemple, lors de l’insertion d’un générateur, la boîte de dialogue
suivante permet d’afficher les paramètres relatifs à l’analyse du défaut en cliquant sur Fault. Nous
pouvons alors saisir ces paramètres dans les champs correspondants.

7/8
En cliquant sur Fault Analysis, la boite de dialogue suivante apparaît :

Cette boite permet de définir la localisation du défaut (barre ou ligne de transport) et aussi
le type de défaut. En cliquant sur bouton calculate, le courant de défaut est alors affiché dans le
coin supérieur droit de la boite. Les résultats détaillés de l’analyse du défaut sont présentés dans le
tableau de bas de la boite de dialogue.

4. Exécution d’un exemple


Afin de simuler l’exemple précédent, vous devez sélectionner le mode Run dans la barre
d'outils en dessous du menu File. Sélectionnez le menu Tools et cliquez sur le bouton Play .
Vous pouvez à tout moment stopper la simulation en cliquant sur le bouton Pause .
Lorsque vous exécutez le simulateur, vous allez observer que la tension de la barre 3 est
inférieure à 1 pu. Vous pouvez augmenter la compensation réactive en cliquant sur la flèche
haute située en face du champ MVAr. Vous pouvez exécuter cette opération jusqu'à ce que la
tension de la barre 3 atteigne la valeur 1 pu. La valeur de la compensation réactive nécessaire
vaut 53 MVAr. La solution devrait ressembler au schéma de la figure ci-dessous :

8/8