Vous êtes sur la page 1sur 2

Nora MEBAREK

Candidate au poste de Première secrétaire fédérale

Notre fédération au
service des militants
Mes chers Camarades,

Je souhaite vous adresser à tous mes remerciements les plus chaleureux pour votre
mobilisation lors du scrutin du 15 mars dernier.

En plaçant en tête des suffrages dans notre département "L'Union et l'espoir", la


motion d’Emmanuel Maurel, vous avez donné un signal fort de renouveau.

Je veux féliciter très sincèrement notre camarade Olivier Faure pour son
incontestable victoire sur le plan national. En reconnaissant sa première place dès le
soir du vote, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel et Luc Carvounas ont fait preuve
d’un grand sens des responsabilités, plaçant l’intérêt supérieur de notre Parti au
dessus de leurs différences personnelles. J’appelle donc à voter le 29 mars prochain
pour sa candidature en tant que Premier secrétaire national.

Dans les Bouches-du-Rhône, le mandataire de la motion portée par Luc Carvounas,


arrivé en toute dernière position, a choisi de se maintenir au second tour. Il est,
semble-t-il, soutenu par le représentant départemental de la motion d’Olivier Faure.

Si cette décision reste surprenante d’un point de vue démocratique et les


motivations assez floues, elle est néanmoins autorisée. Aussi, jeudi 29 mars prochain,
choisirons-nous aussi, notre prochain Premier secrétaire fédéral.

J'ai décidé de vous soumettre ma candidature aux fonctions de Première secrétaire


fédérale du Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône.

Comme vous, j’aime ce parti, les valeurs qu’il incarne et sa capacité à marquer les
grands moments de notre histoire contemporaine.

Comme vous, je veux le réhabiliter auprès des français, le transformer pour qu’il
redevienne la force de gauche qu’il n’aurait jamais dû cessé d’être.

Comme vous, je veux qu’il réussise sa métamorphose, pour à nouveau imprimer en


France, une pensée socialiste renouvellée et rassembleuse.

Ma démarche est donc modeste au regard de la tâche à accomplir mais ambitieuse


pour nous tous, militants socialistes. Ambitieuse pour vous, qui dans l’adversité, avez
continué à vous battre pour ses valeurs, sans déserter.

Pour cela, et dans le plus grand respect de nos différences, je veux fédérer toutes les
personalités, toutes les composantes politiques et territoriales, tous les militants de
notre fédération.

Je veux réussir à développer une vie militante épanouie et accueillir l’ensemble des
militants pour qu’ils se sentent chez eux, dans un lieu qui sera bientôt le symbole du
renouveau.
Avec vous, avec la pugnacité et la détermination qui me caractérise, je veux
défendre l’intérêt général, réorganiser le fonctionnement de notre fédération, l’ouvrir
sur la société et préparer les prochaines échéances électorales.

Avec vous, je veux défendre nos libertés et résister face à une économie globalisée
qui menace nos territoires ruraux, notre agriculture, notre industrie, nos emplois, nos
services publics et notre culture.

Avec vous, je veux lutter contre les écarts exorbitants de richesse, les injustices que
subissent les plus fragiles, et qui nourrissent le sentiment de révolte chez les salariés, les
ouvriers, les retraités, demandeurs d’emplois.

Avec vous, je veux contribuer aux débats nationaux qui nous interrogent, aux enjeux
d’une France innovante, sociale et prospère à la fois.

Avec vous, je veux être une Première fédérale qui dialogue avec les militants, les
élus locaux, les bénévoles associatifs et les citoyens pour porter, partout où cela est
nécessaire, la parole libre, fière et souveraine de la Provence socialiste.

Seule candidate non marseillaise, je m’engage à réunir toutes les sensibilités et à


donner leur juste place à tous. Je sais pouvoir rassembler les forces vives de notre
fédération pour que chacun puisse s’exprimer : représentants des MJS, UDESR, des
territoires ruraux, métropolitains et de Marseille, où le score d’Emmanuel Maurel a été
le plus élevé. Oui Marseille doit trouver toute sa place dans les enjeux nationaux et
doit devenir pour le parti une priorité nationale.

De longue date, mon engagement citoyen, militant puis électif au sein de la


commune d’Arles et de sa Communauté d’Agglomération est connu et reconnu, à
Marseille comme dans le reste du département. Militants, maires et partenaires
politiques, avec qui j’ai depuis des années noués des liens solides, me permettent
aujourd’hui d’agir pour la reconquête politique sur la base d’un dialogue apaisé et
respectueux.

Tous savent que c’est avec la même détermination, la même pugnacité, la même
rigueur mais aussi la même qualité d’écoute et de bienveillance, que je
représenterai notre Fédération et les militants qui la font vivre.

Ce message d'unité a déjà été compris et partagé par notre camarade Marie-
Arlette Carlotti. À l’instar de Stéphane Le Foll au niveau national, elle a choisi, avec
les militants qui lui font confiance, de m'apporter leur soutien. Je veux ici saluer son
engagement responsable et lui témoigner ma gratitude.

Dans notre Fédération plus qu'ailleurs, l’esprit d'unité et de responsabilité doit


prévaloir. Il nous faut poursuivre ensemble le travail de reconstruction entamé par
notre parti, indispensable à la Gauche.

Je vous propose le rassemblement et l’intelligence collective. Je vous propose de


regarder, unis, vers l’avenir. Ainsi, et seulement ainsi, parviendrons-nous à relever la
tête et retrouver le chemin de la victoire !

Amitiés socialistes,

Nora MEBAREK