Vous êtes sur la page 1sur 2

EXTRAIT DU REGISTRE DES DEUBERATIONS

L'an deux mille quatre, le vingt et un du mois de septembre, le conseil de la


communauté de communes dûment convoqué s'est réuni à salles-sur-l'Hers, en
session ordinaire, sous la présidence de M. BROUSSE Michel.

Nombre de membres en exercice : 32

Date de convocation : 17 septembre 2004

PRESENTS (ou représentés) : Claude ERREUS, Pierre BERNADET, Christèle L'HaMEl, Jean-Jacques
FLOURIE, Jean-Luc FONT, Jean-Claude MERIC, Henri FAURE, Bernard CARBON, Bernard VIDAL,
Christian CONDOURET, Jacki MARQUIE, Henri RATABOUIL, Robert BATIGNE, Thierry LEGUEVAQUES,
Gérard BOUCaN, Marc TARDIEU, Hervé CALMET, Charles PAULY, Pierre DUFOUR, Louis FAURE,
catherine CABORDERIE, Alain BOUSQUET, Guy DANDINE, Moïse GaS, DIDIER JEANNET, Michel
BROUSSE

Absents excusés: Maryvonne DEMARUERE, Robert NAUDINAT, Etienne FORT

DEUBERATION

Monsieur le président rappelle qu'en avril 2003 le Conseil Général et l'ensemble des
collectivités du département en charge du traitement des déchets ont créé le SMED
(Syndicat Mixte d'Etudes pour la mise en oeuvre du Plan Départemental d'Elimination
des Déchets de l'Aude).
Ce Plan Départemental prévoit le tri, la valorisation et l'enfouissement des déchets
ultimes des audois. Le centre de Lambert à Narbonne ne pouvant servir durablement
d'exutoire aux déchets de tous, il est apparu urgent de trouver un second site pour
l'enfouissement des déchets.

Les 6 sites présélectionnés par le SMED ont été rendus publics en juillet 2004, dont
un sur la commune de Payra-sur-l'Hers: "L'Estrade et la Piboulette".

Il apparaît que le choix de ce site a été fait au mépris de nombreux facteurs.

1/ A l'échelon communal, des facteurs humains et géographiques :

Une habitation est incluse dans le site, 8 sont à moins de 500 m du périmètre
de sécurité dont une exploitation de transformation fromagère, et le village est à
moins de 1200 m.
Le site est visible de la route et des habitations.

- des facteurs environnementaux et géologiques :


Présence de puits et de ruisseaux dans le site, proximité du réservoir d'eau
potable. Richesse du milieu naturel avec plusieurs espèces (faune et flore) protégées.
Sous-sol non étanche, d'après une étude réalisée pour un projet de lac en
1977.
2/ Pour les habitants de la commune de Payra-sur-l'Hers mais aussi à un
échelon plus large, de nombreuses réserves sont émises quant aux nuisances que
peut apporter un Centre d'Enfouissement Technique : pollution de l'air par les
biogaz, nuisances olfactives. Risques de pollution de l'eau (ruisseaux et nappe
phréatique) dans une petite région déjà classée en zone vulnérable par rapport aux
nitrates. Enfin, ce site situé dans l'extrême ouest du département est
particulièrement éloigné et excentré des zones de production des déchets.

3/ A l'échelon intercommunal enfin, le territoire Hers et Ganguise met en


oeuvre la politique départementale de développement local depuis 1994.
Le travail des habitants réunis au sein de l'association de développement Energies de
la Piège et de la communauté de communes Hers et Ganguise a permis la naissance
de nombreux projets et équipements communaux, intercommunaux et privés avec
l'aide financière du Conseil Général, de l'Etat et de l'Union Européenne grâce à la
signature de 2 contrats de développement.
Ce développement concerté, choisi et porté par le plus grand nombre est
complètement incompatible avec un projet imposé, sans aucune concertation.

Le conseil communautaire réaffirme les quatre priorités du code de


l'Environnement en matière de gestion des déchets :
- principe de réduction à la source de la production et de la nocivité de
déchets,
- principe de proximité pour organiser et limiter le transport en distance
et en volume,
- principe de valorisation des déchets par réemploi, recyclage ou toute
autre action visant à produire des matériaux réutilisables ou de
l'énergie,
- principe d'information du public sur les effets pour l'environnement et
la santé publique des opérations de production et d'élimination des
déchets.

Il demande que soit entreprise la révision du schéma départemental d'élimination


des déchets et que soient inclus prioritairement ces quatre principes, pour trouver
une solution qui présente une maîtrise des risques la plus importante possible.
En particulier le tri et recyclage doivent être renforcés par toutes les voies
réglementaires et législatives.

Le conseil communautaire décide à l'unanimité des membres présents de


soutenir la commune de Payra-sur-l'Hers et l'association "décharge interdite" dans
son opposition à l'implantation d'un tel projet, non seulement à Payra-sur-l'Hers mais
aussi sur tout le territoire d'Hers et Ganguise, et ceci que la gestion soit d'initiative
privée ou publique.

Ainsi fait et délibéré les jour, mois, et an que dessus.

Pour,copie confor
PREFECTURE d" i';:'v.J= Le Présid