Vous êtes sur la page 1sur 27

Nom et Prénom du candidat:

B.E.P BLANC
E.L.E.E.C
SESSION 2016

Préparation de la réalisation d’une installation électrique


C.C.F
E.P.1

Le Malaxeur

Note :

Ce sujet comprend:

● un dossier de présentation
● un document réponse n°1
● un document réponse n°2
● un dossier technique et ressource
Calculatrice autorisée

B.E.P BLANC Durée: 3 heures Coéf: 4 Sujet


E.L.E.E.C
Session 2016 Page 1/27
DOSSIER PRESENTATION
Le thème proposé est un malaxeur industriel qui permet en plus de sa fonction de malaxage de
chauffer la matière d’œuvre (granulés secs).

1. Présentation du système :
Ce système comprend :

- une cuve thermostatée (température constante).


La semelle de la cuve est chauffée par trois résistances couplées en étoiles de puissance 250
KW chacune.

- une sonde PT 100 permet de mesurer la température de la matière d’œuvre dans la cuve.

- Un moteur asynchrone triphasé M2 230/400 V de puissance 2,2 kW assure l’ouverture et la


fermeture du couvercle de la cuve.

- Le malaxage est quant à lui réalisé par l’intermédiaire d’une pâle entraînée en rotation par un
deuxième moteur M1 230/400 V de puissance 2,2 kW.

Remarques :

Ce système propose deux types de fonctionnements :


- manuel = pupitre de commande
- automatique = automate TSX Micro 37 – 22

E.P.1 Sujet Présentation Page 2/27


2. Composition du malaxeur :
Les malaxeurs sont des machines que l’on retrouve dans de nombreuses filières industrielles.
La partie opérative du malaxeur ECOLSAB est associée à l’armoire de confinement, dans laquelle on place
la partie commande du malaxeur.
Cette partie commande se situe sur une platine dont l’équipement câblé doit permettre de commander un moteur
faisant monter et descendre la pale du malaxeur.

La partie opérative L’armoire de commande

2.1 La partie opérative


Moteur 1
Rotation pale

Vis

Pale
Moteur 2
Montée et
Descente pale

Cuve en position
sur la plaque
chauffante

E.P.1 Sujet Présentation Page 3/27


2.2 Description du fonctionnement général du malaxeur

Les conditions initiales de la machine sont:


-ensemble " équerre porte pale" en position haute,
-malaxeur à l'arrêt,
-chauffe à l'arrêt.
La cuve est remplit avec du sable, puis on ajoute de l'eau.
Elle est alors introduite dans son logement.
La chauffe est mise en route par l'intermédiaire du commutateur rotatif de l’armoire de commande.
La rotation de la pale est assurée par un variateur de vitesse.
Le malaxage peut se faire en mode « automatique » ou en mode « manuel ».
En mode « automatique » on appuie sur « départ cycle » et la descente de l’ensemble "équerre porte pale " débute.
Quand le détecteur fcm (autorisation rotation pale) n’est plus actionné la pale peut se mettre en rotation.
Quand le détecteur fcb (" équerre porte pale " en position basse) est actionné, arrêt de la descente.
Le malaxage débute.Le cycle se termine par appui sur le bouton « arrêt cycle » ou à la fin du temps de malaxage
qui est programmable.
Le cycle de malaxage est terminé quand on retrouve les conditions initiales
En fonction de la teneur en eau du mélange, il est possible de surcharger le moteur rotation pale et d’étudier le
comportement des protections.

2.3 Analyse fonctionnelle

E.P.1 Sujet Présentation Page 4/27


I. Schéma Dossier réponses n°1

Question n°1 (voir DTR3)

Le couvercle du malaxeur peut monter et descendre.


Donner le nom du démarrage moteur utiliser par le moteur M2. (Cocher la bonne réponse)

☐ Démarrage étoile-triangle.
/ 1
☐ Démarrage direct un sens de rotation.
☐ Démarrage direct deux sens de rotation.
Compléter à l’encre noire et à la règle en vous aidant du folio la partie puissance
ce moteur en indiquant l’appellation de toutes les protections adéquates à la sécurité des
biens et des personnes.

/ 1

/ 2
E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 5/27
Question n°2 (voir DT3, DT4 et DT5)

Le moteur du malaxeur ainsi que son variateur de vitesse sont alimentés


sur le réseau par l’intermédiaire d’un onduleur de secours.
Compléter à l’encre noire et à la règle en vous aidant du DT3, DT4 et DT5.

/ 2

/ 2

E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 6/27


Question n°3

Le tableau ci - dessous concerne les moteurs du malaxeur et du couvercle.


Compléter ce tableau en indiquant pour chacun des moteurs le couplage à
effectuer en fonction de la tension d’alimentation indiquée.

Moteur
Malaxeur (M1) Couvercle (M2)
230 / 400 V 230 / 400 V
Alimentation
/ 1
230 V entre phases

400 V entre phases

Question n°4

Représenter pour chaque moteur les enroulements et les barrettes


de couplage.

Réseau 3 X 230V Réseau 3 X 400V

/ 2

/ 3

E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 7/27


Question n°5

La semelle de la cuve de notre système est chauffée par 3 résistances de 250 W chacune
- Déterminer d’après le schéma ci - dessous :

/ 1

Question n°6

Le réseau d’alimentation est abaissé à 230 V entre phases.


- Réaliser le couplage des résistances dans ce cas.

/ 1

/ 2

E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 8/27


Question n°7

D’après le schéma de commande du couvercle du malaxeur :


- Donner les équations de :

/ 2

En déduire les chronogrammes de fonctionnement de KM21 et de H21.

/ 3

/ 5

E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 9/27


Question n°8
On relève dans le schéma de commande les symboles
Suivants :

- Identifier chaque symbole en éliminant les mauvaises réponses comme indiquées


dans l’exemple ci-dessous.

Exemple :

/ 2

/ 2

E.P.1 Sujet Document réponses n°1 Page 10/27


II. Technologie Dossier réponses n°2

Question n°1 S1. Distribution de l’énergie électrique

La distribution de l’énergie électrique de notre entreprise et par conséquent du malaxeur


est conforme au schéma suivant :

- Quel est le type de schéma des liaisons à la terre de l’entreprise ? (deux lettres).

Réponse :
(Donner la signification des deux lettres)

/ 2

/ 2

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 11/27


Question n°2 S1. Distribution de l’énergie électrique
(voir DT7)
2.1 Quel sont les significations et les domaines de tension de Up et Us ?

Signification Domaine de tension

Up : …………………………………………..
/ 2
Us : …………………………………………..

2.2 Que représentent les résistances RN et Ra ?

RN :……………………………………………………………………………………………

Ra :……………………………………………………………………………………………
/ 1

2.3 Donner le nom et la fonction de l’appareil représenté par les lettres DDR ?

DDR : ………………………………………………………………………………………... / 0,5

2.4 Que se passe-il dans le cas d’un défaut entre une phase et la masse métallique
du malaxeur ?

……………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………… / 1
…………………………………………………………………………………………………….

/ 4,5

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 12/27


2.5 Un défaut d’isolement apparaît sur la phase 1. Tracer le chemin du courant de défaut
sur le schéma de la question 1, puis calculer le courant de défaut Id
(Id = V / (RN + Ra)), les autres résistances sont négligées.

/ 1

2.6 Le courant obtenu à la question précédente peut-il être considéré comme dangereux?
Justifier votre réponse.

……………………………………………………………………………………………………..
/ 0,5
2.7 Calculer la tension de contact par rapport à la terre pour ce cas précis.

On donne la loi d’ohm Uc = Ra x Id.

/ 1

2.8 Cette tension est-elle dangereuse pour l’homme? Pourquoi?

.…………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………..
/ 1

……………………………………………………………………………………………………..

/ 3,5

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 13/27


Question n°3 S3. Installation équipement (voir DT8 à DT10)

Etude des capteurs


Deux capteurs de position (commande tout ou rien) sont utilisés pour limiter la course du
couvercle de la cuve. On veut une commande par action brusque et par poussoir
métallique court. Le câble de liaison mesure environ 2 mètres.

3.1 Donner la référence des capteurs répondant à notre besoin.

Référence : ……………………………………. / 1

Pour détecter la position de la pâle, on utilise un capteur inductif XS2 Ml2 MA 230

3.2 Comment ces détecteurs sont-ils protégés contre les surintensités?

.……………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………….
/ 1

Une cellule photoélectrique permet la détection de la matière d’oeuvre dans la cuve.


Le détecteur de proximité choisi est de fonction claire et est alimenté en courant
alternatif par l’intermédiaire de deux fils.

3.3 Quelle est sa référence ? (entourez la bonne réponse)

XUL - A06021 XUL - A7001 15 XUL - A70021 5


/ 1
3.4 - Quelle est la portée de ce détecteur? (entourez la bonne réponse)

8 mètres 6 mètres 0,25 mètres 0,70 mètres / 0,5

3.5 - Quel est son type d’émission ? (entourez la bonne réponse)

Barrage Reflex Infrarouge Rouge


/ 0,5

/ 4

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 14/27


Question n°4 S3.Installation équipement-S2.Utilisation de l’énergie élect.
(voir DT8 à DT10)

Variateur de vitesse ATV18.


Onduleur Pulsar EL4

4.1 La variation de vitesse du malaxeur est effectuée par un altivar 18.


Ce type de variateur est utilisé pour les :
(entourez la bonne réponse)

Moteurs à courant Moteurs Moteurs


continu asynchrones Pas à Pas / 1

4.2 Sur quel paramètre agit-on pour faire varier la vitesse du moteur ?
(entourez la bonne réponse)

La tension L’intensité La puissance La fréquence


/ 1
4.3 Donner la référence du variateur utilisé pour la variation de vitesse du malaxeur.

Référence : ……………………………………………………………………………………… / 1

4.5 Une alimentation de secours est prévue sur le circuit du malaxeur. Pour cela on
utilise un onduleur de type EL4 (DT9).
Quelle tension retrouve t-on aux bornes L1 et L2 de I’altivar 18 en cas de coupure du
réseau EDF?

Tension aux bornes de L1 et L2 : ………………………………………………………………


/ 1
4.6 On utilise le même principe d’alimentation sur le réseau informatique.
Combien de temps pourra-t-on utiliser un ordinateur en cas de coupure
du réseau EDF ?
(entourez la bonne réponse)

/ 0,5
10 minutes 20 minutes 30 minutes 1 heure

/ 4,5
E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 15/27
4.7 L’alimentation du couvercle peut se représenter suivant le schéma suivant :
Compléter le tableau suivant en indiquant la désignation et la fonction pour chaque
repère.

Repère Désignation Fonction

1
/ 0,5

2 / 0,5

3 / 0,5

4 / 0,5

5 / 0,5

/ 2,5

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 16/27


Question n°5 S2.Utilisation de l’énergie électrique
(Voir DT1)

On relève la plaque signalétique du moteur M2

Compléter le tableau :

5.1 La puissance de la P = ………………


machine : / 1

5.2 Son facteur de Cos φ =………………….


puissance : / 1

5.3 La vitesse de rotation du N = ………………….


moteur : / 1

5.4 L’intensité pour le IΥ= ……….. IΔ= ………..


couplage : / 1

5.5 Décoder la classe du Classe F : …………………………


moteur : / 1

5.6 Décoder son indice de


protection :

/ 1

/ 6
E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 17/27
Question n°6 S6.Sécurité
On souhaite remplacer le moteur M2 qui est défectueux. (Voir DT11 à DT14)

6.1 A l’aide des caractéristiques du réseau et du moteur suivant, indiquer est le nom
couplage.

- RESEAU 3 X 400V + PE, 50Hz.

- Moteur asynchrone triphasé à cage 230/400V ; P=5,5KW ; n=1430tr/min ; IYnom=11,9A ;


IΔnom=20,6A

Couplage : ………………….. Courant : ………………………. / 1,5

6.2 Toujours pour ce moteur, choisir l’équipement électrique nécessaire.


(voir dossier technique)

/ 1

/ 1

/ 1

/ 1

6.3 Quelle est la valeur de réglage du relais thermique protégeant ce moteur?

I Réglage = …………………………….
/ 0,5
On se propose de changer l’équipement électrique en utilisant une autre solution à l’aide
d’un disjoncteur moteur-magnétothermique, donner sa référence (voir dossier technique).

Référence : ……………………………….. / 1

/ 7

E.P.1 Sujet Document réponses n°2 Page 18/27


Dossier Ressource & Technique

DTR1. Prorection contre les corps solides et liquides: Indice de protection - IP

DTR2. Echauffement- Classe d'isolation

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 19/27


DTR3. Schéma unifilaire de l'installation du malxeur

DTR4. Schéma de commande à l'ativar

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 20/27


DTR5. Altivar18

DTR6. Onduleur pulsar EL4

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 21/27


DTR7. Les effets du courant électrique en alternatif et les domaines de tension

DTR8. Interrupteur ou détecteur de position

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 22/27


DTR9. Capteurs inductifs

DTR10. Détecteurs photoélectriques

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 23/27


DTR11. Sectionneurs porte-fusibles

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 24/27


DTR12. Contacteurs tripolaires

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 25/27


DTR13. Relais tripolaires de protection thermique

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 26/27


DTR14. Disjoncteurs moteurs-magnétothermiques

E.P.1 Sujet Dossier technique Page 27/