Vous êtes sur la page 1sur 12

TAH 1111 T

Relais à maximum
de courant homopolaire

Guide de Mise en Service et de


09/99 Maintenance MS/M 1277
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 1 sur 11

SOMMAIRE

1. FONCTION - APPLICATIONS 2

2. DESCRIPTION - ENCOMBREMENT 3

3. PRINCIPE 4

4. CARACTERISTIQUES 5
4.1 Grandeurs d'entrée 5
4.2 Sorties 5
4.3 Voyant 5
4.4 Temps 5
4.5 Alimentation 6
4.6 Tenues 6

5. ESSAIS DE RECEPTION 7
5.1 Montage 7
5.2 Conditions générales d’essais 8
5.3 Vérifications du seuil de fonctionnement 8
5.4 Vérification du temps de fonctionnement 8
5.5 Vérification de la signalisation et de la remise à zéro 8
5.6 Vérification de la fonction TEST 8

6. ESSAIS DE MISE EN SERVICE 9


6.1 Rappel 9
6.2 Les ESSAIS DE RECEPTION du Chapitre 5 ont montré le bon fonctionnement
de la protection 9
6.3 La protection est débrochée 9
6.4 La protection est embrochée dans le rack 9
6.5 Essais de la protection 9

7. DEPANNAGE 11
7.1 Tension d’alimentation auxiliaire 11
7.2 Raccordement 11
7.3 Continuité des circuits 11
7.4 Test 11
7.5 Remise à zéro des voyants 11
7.6 Essais de réception - essais avant mise en service 11
MS/M 1277 Mise en Service/Maintenance

Page 2 sur 11 TAH 1111 T

1. FONCTION - APPLICATIONS
Le relais TAH est un relais électronique à maximum de courant, avec un circuit de
mesure accordé sur la fréquence fondamentale. Il est spécialement prévu pour la
mesure des courants homopolaires en présence d'un niveau important de courant
harmonique.
Le relais TAH donne un ordre lorsque le courant surveillé dépasse la valeur de
consigne choisie.
Sa principale utilisation est la détection des défauts à la terre résistants pour la
protection masse stator des alternateurs.
Le relais TAH peut être alimenté par l'intermédiaire de TC conventionnels en montage
sommateur ou par des capteurs DMR du type BTF (capteur fermé) ou BTO (capteur
ouvrant) entourant le conducteur de mise à la terre ou les trois phases.
Le relais monophasé TAH 1111 T est prévu avec deux relais de sortie comportant
chacun un contact travail et un inverseur.
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 3 sur 11

2. DESCRIPTION - ENCOMBREMENT
Le relais débrochable TAH 1111 T, est contenu dans un boîtier TROPIC de largeur
3 modules.
Les raccordements sont réalisés par clips de 6,35 mm et par bornes à visser.

Boîtier (nombre de modules)

2 3 4 5 6 7 8

W 40,4 60,7 81 101,1 121,4 141,7 162


Encastré et saillie
Dimensions

prises arrière X 41 61 81,5 101,5 122 142 162,5


(en mm)

Y 0 20,5 41 61 81 101 122

Saillie prises avant E 77,5 98,5 108,5 138,5 159,5 179,5

L 94 115 135 155 176 196

FIGURE 1 : ENCOMBREMENT DES RELAIS TAH 1111 T


MS/M 1277 Mise en Service/Maintenance

Page 4 sur 11 TAH 1111 T

3. PRINCIPE
Le relais TAH est un relais à maximum de courant homopolaire.
Il est constitué de deux circuits imprimés reliés par câbles plats.
Un transformateur de courant homopolaire assure l'isolement galvanique et
l'adaptation aux circuits de mesure.
Une résistance de charge transforme le courant homopolaire en une tension image.
Un filtre élimine les harmoniques et ne laisse passer que le fondamental. Ce circuit
est suivi d'un redresseur double alternance.
Un détecteur bascule dès que la valeur crête du signal redressé dépasse une
référence. Ce seuil est réglable grâce à un affichage par points, accessible en face
avant. Le détecteur est un comparateur à action rapide. Il commande la
temporisation fixe.
La temporisation est constituée d'un oscillateur rapide suivi d'un compteur qui
commande à échéance du temps :
− l'arrêt de l'oscillateur,
− l'excitation du relais de sortie temporisée,
− la mémoire du voyant temporisé (LED),
Le relais TAH est muni d'une alimentation stabilisée ± 12 V servant à alimenter les
circuits électroniques.
Un bouton poussoir permet de remettre à zéro la mémoire associée aux voyants
(LED).
Un bouton poussoir de test simule un défaut et permet au détecteur, à la
temporisation et au voyant d'agir. Durant le test, les relais de sortie sont verrouillés.

FIGURE 2 : SCHEMA DE PRINCIPE SIMPLIFIE ET EXEMPLE DE BRANCHEMENT

Les contacts sont représentés pour des relais hors fonctionnement et une
alimentation auxiliaire présente.
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 5 sur 11

4. CARACTERISTIQUES
4.1 Grandeurs d'entrée
− Gamme de courant :
B. 0,3 à 2,2 A par pas de 0,1 A.
− Erreur limite de fonctionnement :
± 20 % .
− Pourcentage de retour :
95 % du seuil de fonctionnement ± 2 %.
− Fréquence :
Domaine normal compris entre 49,5 Hz et 50,5 Hz,
Domaine exceptionnel compris entre 47 Hz et 51 Hz.
− Atténuation du filtre :
= 10 pour l'harmonique 3 (150 Hz).
− Surcharge admissible :
15 In, 1 s.
− Consommation :
à 5 A : 260 mVA ± 30 %.
4.2 Sorties
Par excitation de relais.
On dispose de deux contacts travail et de deux inverseurs.

Pouvoir de commutation
pour 104 manoeuvres Ouverture Fermeture

220 V - 50 Hz - Cos ϕ = 0,6 5A 5A


135 Vcc - L/R = 30 ms 0,3 A 5A

4.3 Voyant
LED clignotante à mémoire.
4.4 Temps
− Temps de réponse : T < 100 ms (0 à 1,1 fois le seuil de fonctionnement).
− Temps de retour : < 100 ms (de 1,1 fois le seuil de fonctionnement à 0).
MS/M 1277 Mise en Service/Maintenance

Page 6 sur 11 TAH 1111 T

4.5 Alimentation
− Continue :48 V.
− Domaine de variation : 0,8 à 1,1 Un.
− Consommation : à l'état de veille : = 1,3 W ± 30 %,
relais excités : = 2,5 W ± 30 %.
4.6 Tenues
− Température nominale : + 10°C, + 30°C.
stockage : – 25°C (selon norme CEI 68-2-1 essais Ab),
à + 55°C (selon norme, CEI 68-2-2 essai Bb).
chaleur humide : selon norme CEI 68-2, 4 degrés de sévérité V (2 cycles),
fonctionnement à haute température + 40 °C :
selon norme CEI 68-2-2 essai Bd.
− Diélectrique : 2000 V - 50 Hz - 1 mn selon la norme CEI 255-5.
− Ondes oscillatoires amorties : selon CST 83.C.010.02.
− Perturbations H.F.: 500 V - 100 kHz - 1 MHz selon CST 83.C.010.02.
− Vibrations : norme CEI 68-2-6.
sévérité :
• amplitude des vibrations 0,15 mm crête à crête entre 10 et 57 Hz,
• accélération des vibrations : 1 g entre 57 Hz et 2000 Hz.
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 7 sur 11

5. ESSAIS DE RECEPTION
Dès réception des relais sur le site et avant la mise en service, il est conseillé
d’effectuer les vérifications ci-après. Si un relais s’avérait défectueux, il est
recommandé de s’adresser au Service Après-Vente ALSTOM Protection et Contrôle.
5.1 Montage
a) Schéma

FIGURE 3 : SCHÉMA DE TEST ET DE RÉCEPTION

b) Matériel utilisé
− Autotransformateur réglable.
− Alimentation auxiliaire continue.
− Transformateur d’isolement.
− Résistance de puissance dont la valeur ohmique est fonction de la gamme
− courant du relais à tester.
− Ohmmètre.
− Ampèremètre alternatif (classe 1, type multimètre).
− Chronoscope.
− Interrupteur I à deux contacts synchrones.
MS/M 1277 Mise en Service/Maintenance

Page 8 sur 11 TAH 1111 T

5.2 Conditions générales d’essais


Le relais est alimenté sous la tension auxiliaire nominale Un correspondant à l’option
choisie.
Les cavaliers d’affichages de la gamme de courant sont positionnés sur les points
correspondants à l’utilisation souhaitée.
5.3 Vérifications du seuil de fonctionnement
− Sans aucun courant sur l’entrée mesure (40-41), vérifier grâce à l’ohmmètre la
continuité des contacts des relais de sortie entre les bornes 4-5 et 8-9.
− Injecter progressivement avec l’autotransformateur sur l’entrée 40-41 un
courant d’amplitude croissant jusqu’au basculement des contacts des
relais de sortie.
− Constater le basculement des contacts pour une valeur du courant
correspondant au seuil affiché.
− Vérifier lors du franchissement du seuil la continuité et la discontinuité des
différents contacts des relais de sorties, conformément au tableau ci-après.

CONTACTS DES RELAIS DE SORTIE


TYPE
Continuité Discontinuité Continuité Discontinuité
TAH 9-10 11-12 8-9 1-2 3-4 4-5

5.4 Vérification du temps de fonctionnement


− Prérégler avec l’autotransformateur la valeur du courant à injecter sur l’entrée
40-41 à 1,1 fois la valeur du seuil de fonctionnement.
− Ouvrir l’interrupteur I puis effectuer la remise à zéro du chronoscope.
− Fermer l’interrupteur I.
− Vérifier si le temps indiqué par le chronoscope est voisin de 100 ms.
5.5 Vérification de la signalisation et de la remise à zéro
− Appliquer progressivement grâce à l’autotransformateur, sur l’entrée 40-41, un
courant d’amplitude croissant jusqu’au basculement des contacts des
relais de sortie.
− Vérifier si le voyant clignote.
− Supprimer sur l’entrée 40-41, le courant appliqué, le défaut est mémorisé, le
voyant continue à clignoter.
− Appuyer sur le bouton de remise à zéro, en face avant du relais, et constater la
disparition de la signalisation.
5.6 Vérification de la fonction TEST
Lorsque l’on appuie sur le bouton poussoir TEST :
− le voyant clignote,
− les contacts des relais de sortie ne basculent pas.
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 9 sur 11

6. ESSAIS DE MISE EN SERVICE


6.1 Rappel
Pour ces essais, il convient de prendre les précautions d’usage qui s’imposent lorsque
l’on travaille à partir de tensions et de courants délivrés par un réseau (consignation
de tronçon, court-circuitage des TC, décharge des tensions capacitives des câbles
après mise hors tension, utilisation d’appareils isolés, etc...).
Les ESSAIS DE RECEPTION du Chapitre 5 ont montré le bon fonctionnement de la
protection
6.2 Protection débrochée
− Vérifier le branchement et le rapport de transformation des TC
(montage tri-tore) ou du capteur tore (montage monotore).
− Afficher, en face avant, les valeurs choisies en courant.
6.3 Protection embrochée dans le rack
La protection est prête à fonctionner.
6.4 Essais de la protection
Les essais du Chapitre 5 sont reconduits mais en injectant le courant sur l’entrée
mesure 40-41 au niveau du secondaire des TC ou du capteur tore, par
l’intermédiaire de boîtes à bornes d’essais.
La vérification du temps de fonctionnement s’effectue en mesurant le temps écoulé
entre l’application du défaut sur l’entrée mesure et le fonctionnement de l’organe de
coupure (disjoncteur ou contacteur).
NOTA : La valeur indiquée par le chronoscope est égale au temps de
fonctionnement du relais majoré du temps de réponse de la
chaîne de déclenchement située en aval du contact du relais de
sortie de la protection.
L’essai de fonctionnement peut être réalisé en injectant le
courant au niveau du primaire (schémas ci-après).
a) Montage monotore

FIGURE 4 : MONTAGE TC TORE


MS/M 1277 Mise en Service/Maintenance

Page 10 sur 11 TAH 1111 T

b) Montage tri-tore

FIGURE 5 : MONTAGE SOMMATEUR TC PHASE

Injection successive sur les trois phases du jeu de barres.


Le seuil de déclenchement de la protection correspond au seuil affiché multiplié par
le rapport de transformation des TC ou du capteur tore.
IMPORTANT : Dans le cas d’un montage monotore sur câbles blindés,
le feuillard du câble (câble tripolaire) ou la connexion
commune des feuillards (câble unipolaire) doit
impérativement repasser dans le tore avant d’être
connecté à la terre.
Mise en Service/Maintenance MS/M 1277

TAH 1111 T Page 11 sur 11

7. DEPANNAGE
Dans le cas où le bon fonctionnement de la protection peut être mis en cause,
effectuer les tests suivants :
7.1 Tension d’alimentation auxiliaire
− Vérifier la valeur de la tension d’alimentation aux bornes du relais TAH, elle
doit être comprise entre 38,4 V et 52,8 V.
− Vérifier la polarité, (le relais TAH est protégé contre une inversion éventuelle
de polarité).
7.2 Raccordement
− Vérifier la concordance du raccordement effectué avec le schéma de
branchement.
− Opérer les rectifications nécessaires.
7.3 Continuité des circuits
− Vérifier la continuité jusqu’aux bornes du relais, des informations logiques
arrivant ou sortant des contacts.

ATTENTION AUX COSSES MAL SERTIES OU AUX VIS MAL SERREES

− Vérifier la continuité des circuits courant ; ne pas ouvrir un circuit de


transformateur de courant en charge.
− Opérer les rectifications nécessaires.
7.4 Test
− Appuyer sur le bouton poussoir TEST, la protection étant toujours embrochée et
en l’absence de défaut sur le réseau protégé.
− Vérifier si le voyant (LED) s’allume à échéance du temps de protection.
7.5 Remise à zéro des voyants
− Vérifier si le bouton poussoir de remise à zéro éteint le voyant lorsque le relais
de protection ne voit pas le réseau protégé en défaut.
7.6 Essais de réception - essais avant mise en service
− Débrocher la partie active.
− Procéder aux essais mentionnés dans les paragraphes ESSAIS DE RECEPTION,
ESSAIS DE MISE EN SERVICE.
Dans le cas où la vérification des paragraphes 7.1, 7.2, et 7.3 serait bonne et l’un
des points des paragraphes 7.4, 7.5 ou 7.6 non respecté, prendre contact avec le
SERVICE APRES-VENTE D’ALSTOM au (33).04.72.68.35.28 pour un retour éventuel
du module de protection défectueux.